Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Improvisation barbare (j ai débuté seule le Baclofène)

Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 07 Juin 2017, 16:21
Bonjour, et avant tout merci à tous ceux qui sont impliqués ici!

J ai 33 ans, et depuis 2 ans, je rechute dans des acc√®s boulimiques. J ai eu la chance de connaitre plusieurs ann√©es cons√©cutives de pseudo r√©mission (je pencherais plut√īt pour un virage vers de l hyperphagie assum√©e et relativement contr√īl√©e) apr√®s avoir √©t√© gravement boulimique de 14 √† 24 ans (vomissements √† partir de 17 ans)
Aujourd'hui, je constate que les crises s aggravent et se r√©p√®tent, je ne me sens absolument pas la force de revivre cet enfer quotidien. Chaque jour je me promets d arr√™ter, d√©go√Ľt√©e de moi meme par avance puisqu √©videmment je reste ali√©n√©e √° cette conduite.
J ai tout essayé, et tout a été enrichissant (analyse, meditation, sophrologie, sport) mais rien n a su me soigner.
J ai arrêté de fumer depuis plus d un mois, et cette addiction était ma bouée de secours durant mes période de diète (je compensais la prise de poids par des épisodes de famine gerables avec la cigarette).

Je ne me supporte plus. Personne ne conna√ģt ma maladie. Je suis incapable d en parler √° mon m√©decin traitant: j ai trop honte, et par ailleurs je pense ne pas me tromper en pensant qu il ne serait pas super partant. De toutes fa√ßons, je suis trop fragile narcissiquement, je m effondrerais si je lui disais. En effet, pour couronner mon histoire, j ai un tr√®s lourd passif "psy". Je n ai aucune famille, plus d amis proches. Par miracle, j ai un mari, mais il a son addiction √† lui: le boulot. Et je me sais incapable de briser l image de perfection qu il a de moi en √©voquant ce sujet.

Je travaille dans le secteur m√©dical ( c est pas une plaisanterie :fsb2_mad: ), avec un acc√®s libre aux m√©dicaments. J ai choisi de prendre seule, sans supervision (car dans un sentiment d urgence absolue) du baclof√®ne. J ai donc aval√© un demi comprim√© de 10 mg ce matin √° 6h50, pour √©viter des ES g√™nants. Cependant je suis bien consciente que je ne peux pas aller bien loin de cette fa√ßon, je dois consulter un m√©decin, et je ne sais pas aupr√®s de qui m adresser. Le fait de travailler au sein des h√īpitaux publics parisiens me handicape √©galement dans ma d√©marche car les dossiers sont informatis√©s (et je suis peut √™tre parano√Įaque... ou pas). De plus, j ai un rythme de travail al√©atoire √° tous points de vu (horaires de travail et donc de sommeil variables), repos non fixes etc. Je panique √° l id√©e que ce soit incompatible avec la rigueur horaire exig√©e par un ttt au baclo.

J ai toujours considéré que j étais d un tempérament addict, je peux me libérer facilement d une addiction à condition de la déplacer au moment opportun sur une autre. J emploie également les benzo pour me couper l appétit et me déconnecter sans l aide de la nourriture, mais ça fonctionne de moins en moins bien. C est sans fin. Je suis suivie en ce moment par une psychologue qui pratique les TCC car par ailleurs je souffre d accès d angoisse et de dépression.

Je post ici pour trouver une oreille, de l aide, une réponse, peut être des coordonnées de médecin adapté á mon profil?

Merci √° ceux qui m auront entendue.


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1062
  • Inscrit : 16 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 07 Juin 2017, 17:15
Nous aussi on est des addicts !!!
Bienvenue à toi Paracelse
Sylvie devrait venir lire ton fil assez vite et elle peut s√Ľrement trouver un prescripteur pas trop loin de chez toi (cela me semble important d'√™tre suivie m√©dicalement). tu peux lui envoyer un message en MP (elle intervient souvent, donc son nom appara√ģt en violet √† droite des posts)
Bon courage


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 07 Juin 2017, 18:19
Merci Sabine, je suis émue d avoir une réponse de ta part car j avais lu pas mal de tes interventions avant de me décider à poster. Bravo pour ton parcours, ton courage. J espère pouvoir un jour en dire autant de moi.


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1062
  • Inscrit : 16 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 07 Juin 2017, 19:33
Bien s√Ľr que tu vas y arriver !!! as-tu envoy√© un MP √† Sylvie pour qu'elle t'aide √† trouver un prescripteur ?


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 08 Juin 2017, 9:34
Bonjour,

Oui Sabine, je viens de le faire à l instant. Merci!
J ignore si c est normal ou non, mais le baclo me fait un effet bŇďuf √° un dosage ridicule. Je suis √† ma deuxi√®me prise de 5mg et la premi√®re aura suffit √† me provoquer une insomnie carabin√©e ( j ai dormi 3 heures) et d√©j√† une forme de d√©tachement vis √† vis de la nourriture (qui doit plus √™tre en lien avec le fait que je suis un peu stone, mais quand m√™me, je ne me reconnais pas). Est ce que c est courant de r√©agir aussi fortement en d√©but de ttt? Je ne pense pas √† un effet placebo, quand je reponds √° un m√©dicament psychotrope, c est toujours √† des dosages bien en dessous du seuil th√©rapeutique classique, et j y r√©agis tr√®s vite et tres brutalement ( raison pour laquelle j ai commenc√© si bas). Du coup je me demande si j augmente comme je l avais pr√©vu √† mon quatri√®me jour ou si je reste davantage √° 5 mg. Par ailleurs, depuis que j ai commenc√© le traitement, j ai des maux de ventre importants. Supportables mais permanents. J ai pris du spasfon sans succ√®s...
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Paracelse, 08 Juin 2017, 9:36  

Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1062
  • Inscrit : 16 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 08 Juin 2017, 10:37
Si tu réagis à 5mg c'est que tu es très réceptif à la molécule et tu devrais donc ne pas avoir besoin de monter très haut... tu as raison d'y aller par 5mg si tu es sensible aux EI, dont l'insomnie fait partie. Je crois que les maux de ventre aussi mais il faudrait que quelqu'un confirme... Reste quelques jours de plus à 5mg si tu veux, mais quand même réussir à mg cela me semble peu banal (je sais qu'il y a des réussites, chez les alcoolo, à 20 mg...), donc ce n'est pas moi qui peut te confirmer...
Tu verras bien au bout de quelques jours si les effets se confirment... affaire à suivre


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 08 Juin 2017, 11:04
Merci pour ta r√©ponse. Je ne pense pas que 5 mg suffiront a long terme car d exp√©rience, je r√©agi certes vite et √† des dosages initiaux faibles, mais par la suite je d√©veloppe une esp√®ce de tol√©rance qui m oblige √† monter les doses (j ai pris des AD et des neuroleptiques par le pass√©, et c est toujours le m√™me sch√©ma: je r√©agis tr√®s vite et de fa√ßon disproportionn√©e puis √† J 15 √ßa retombe comme un souffl√©). Je pense qu en plus de l insomnie et des maux de ventre, j ai droit √† un effet anorexig√®ne qui explique mon d√©sint√©r√™t actuel de la bouffe. C est s√Ľrement ponctuel, j ai appris √† ne pas crier victoire trop vite... Concernant l insomnie h√©las je ne m y attendais pas si vite, mais je suis √† risque de ce c√īt√© car petite dormeuse au sommeil tres l√©ger par nature... donc je ne suis pas √©tonn√©e.
Par contre, concernant les maux de ventre, c est vraiment g√™nant. Si quelqu un qui conna√ģt un rem√®de passe par l√†, je suis preneuse. Je me trimballe ma bouillotte, et √ßa va parce que je suis en repos et que je peux rester allong√©e ce matin, mais debout la douleur est importante, et je ne me vois pas bosser dans cet √©tat.


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Juin 2017, 12:07
Bonjour

En général, les EI se calment quand on stabilise la dose
Donc n'augmente pas, voire diminue si tu arrives à couper le cp en 4 ...

Pour les maux de ventre, il faudrait savoir de quelle nature c'est pour trouver un remède
Vas peut être voir un MG


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 10:11
Juste point donner de mes nouvelles:
J3 à 5 mg de Baclofene. J ai réussi à diminuer mes douleurs abdominales avec du Meteospasmyl. En revanche, niveau sommeil c est la cata. J avais dormi 3h la première nuit, j ai dormi 2 heures la nuit dernière. Je me sens épuisée et j ai une grosse migraine. J ai pris 1g de paracetamol.
Par contre, je remarque d√©j√† clairement un effet anorexig√®ne ET calmant qui se traduit sur mes prises alimentaires. Moi qui d ordinaire √©tait obs√©d√©e par la bouffe du matin au soir (manger, ne pas manger, quoi, quand, en quelle quantit√©, pour finalement finir en crise de boulimie), je me suis surprise √† aller faire les courses hier en regardant les rayons avec un sentiment de "tout est permis" que j ai du mal √† expliquer. En fait je crois qu ordinairement, inconsciemment, je m interdisais d envisager certains rayons r√©serv√©s aux aliments de crise. Je finissais quand m√™me par y aller en me promettant d √™tre raisonnable. Et l√† je n ai rien pris. Plus tard dans la soir√©e j ai d√ģn√© avec mon mari. Et au moment du dessert qui repr√©sente g√©n√©ralement le d√©but du vrai repas repas pour moi (biscuits, chocolat, glace. Pas forc√©ment en grande quantit√© mais de fa√ßon syst√©matique), je me suis surprise √† ne prendre qu un yaourt, ce qui ne m est pas arriv√© depuis plus d un an. Plus tard, vers minuit, j ai pris un petit pot de glace par gourmandise, et g√©n√©ralement √ßa d√©rape en crise. L√†, non.

Donc bon, je ne sais pas trop comment nommer le ph√©nom√®ne mais il est vraiment le bienvenu √† un moment de ma vie o√Ļ je ne pouvais plus me supporter avec mes crises. J en √©tais √† fantasmer d √™tre mise sous coma artificiel pour ne plus vivre avec ces obsesssions et compulsions que plus rien n enrayait. J ouvrais les yeux le matin, je savais d avance la journ√©e qui m attendait malgr√© les bonnes r√©solutions de la veille. C √©tait un cauchemar. Donc quoiqu il se produise par la suite, je suis d√©j√† tres reconnaissante de pouvoir conna√ģtre ce r√©pit. Sinc√®rement, j √©tais dans un tel etat de d√©tresse que si je n avais pas eu la possibilit√© de prendre du Baclofene je crois que j aurais fait une TS. Se voir rechuter dans la boulimie et voir les mois passer et les choses empirer, c √©tait devenu invivable (je faisais des crises √† 8h du matin, j ai pris 4 kg ces trois derni√®res semaines).

Ce soir, je passe le test du boulot (je bosse de nuit), qui est un facteur déclencheur fort pour moi. Je vais bien voir comment se déroule la journée, la nuit, et surtout demain matin. Ces derniers temps je faisais une crise systématique en rentrant. On verra.

En attendant, je ne sais pas trop comment faire pour réussir à me reposer, á dormir... Je vais essayer le Theralene mais lá je n ai que des benzos à ma disposition ( et de l atarax).

Bonne journée à tous!


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 11:37
Tu la fais à quelle heure ta prise ?
En toute logique, il faudrait la faire t√īt le matin

Des EI et plus de compulsions, certains même si c'est rare, guérissent à très faible dose

Je me souviens d'une personne qui a raconté avoir été malade comme un chien avec 10mg
Du coup il a arrêté le baclo direct
Mais n'a pas bu d'alcool durant 3 mois ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 12:20
Bonjour Sylvie,

Ma prise unique de 5mg, je la prends à 7h. Pour assurer que je n ai plus de compulsions, j attends de voir en conditions réelles c est à dire demain en rentrant du boulot. J arrive pas y croire.

Et sinon, qu une micro dose agisse sur moi me para√ģt pas tout √† fait impossible au vu de ce que j ai pu exp√©rimenter avec les psychotropes par le pass√©: en 2014, apres plus de 6 mois de descente aux enfers et embourb√©e dans une d√©pression carabin√©e avec angoisses massives et constantes, j ai √©t√© sauv√©e par un antid√©presseur tricyclique a dos√© "hom√©opathique" et normalement non th√©rapeutique qui a √©t√© efficace en deux jours. J avais test√© bien avant plusieurs antid√©presseurs, aucun n avait march√©. On dit qu il faut normalement trois semaines pour constater des r√©sultats, et moi, en √† peine 48 h je me suis m√©tamorphos√©e. Et pareil, gros EI, mais j √©tais tellement au fond du gouffre que j ai persist√©. Moi qui ne parvenais plus √° me concentrer sur un film, j ai fait l int√©gralit√© de mon m√©moire de fin d √©tude en √† peine 10 jours tout en bossant de nuit, j ai soutenu mon m√©moire, obtenu mon dipl√īme... En y repensant, j ai peut √™tre fait un l√©ger virage hypomane qui m a √©t√© salutaire et qui n √† pas dur√©.

Parce qu en effet, l effet boost de départ à fini par se tasser. C est un peu ce que je redoute avec le baclo, mais j ai cru comprendre qu il n y avait pas d effet d accoutumance. Mais j ai lu des témoignages ou les compulsions alimentaires réapparaissaient apparemment sans raison sous baclo. Quoiqu il en soit pour l instant je reste à 5 mg, déjà parce que je veux voir si ma réaction initiale n est pas simplement un effet placebo, et en plus parce que je bosse tout le we, et je peux vraiment pas me permettre de développer de nouveaux EI ou d aggraver mon insomnie actuelle.


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 13:05
Je ne sais pas si ça peut aiguiller vers une explication par rapport à ma réaction au baclo mais je tenais à préciser un peu mon profil:

Je ne bois plus d alcool, depuis des ann√©es (j'ai 33 ans), jamais, ou alors une mini coupe de champagne √° No√ęl que mon mari termine.
J ai bu pour la premi√®re fois √° 19 ans, dans des conditions assez extr√™mes: je me suis alcoolis√©e toute seule en cachette pendant plusieurs mois (je recherchais un effet anxiolytique, je voulais me d√©connecter du r√©el), avec une mont√©e en puissance assez rapide. Au bout de trois mois d alcoolisation quotidienne, je buvais une bouteille de gin par jour + d autres alcools au hasard. √Ä la m√™me √©poque je couplais √ßa aux benzo, avec une dose quotidienne de Valium √† 80 mg. Je commen√ßais √† boire et √† prendre le valium vers 20h, j arr√™tais vers 2h du mat, je me couchais au petit matin, me levais dans l apr√®s midi et c √©tait reparti. Jusqu au jour o√Ļ j ai arr√™t√©, par d√©pit, par que j ai constat√© que l alcool ne me faisait plus le m√™me effet, plus aussi rapidement, ni aussi longtemps. Je pense que ma p√©riode d'alcoolisation massive et quotidienne a dur√© au total et au maximum 5 mois. Et j ai arr√™t√© du jour au lendemain vu que √ßa servait plus √† rien. J ai re bu par la suite, de fa√ßon tres ponctuelle (soir√©es. Toujours qu √† l ivresse), puis de nouveau durant une courte p√©riode, quotidiennnement, et cette fois ci du matin au soir pour g√©rer un √©v√©nement dramatique. Puis j ai arr√™t√© totalement vers 24 ans par d√©sint√©r√™t et aussi parce que physiquement √ßa ne suivait plus (gueule de bois +++ alors que je n avais jamais connu le ph√©nom√®ne auparavant).
Je crois aussi que j ai eu peur et compris que ma personnalité m orientait vers l excès, vers le tout ou rien. À 18 ans je fumais deux paquets par jours, j ai commencé les benzos à 16 ans, bref, je suis de nature addict. Au début je réagi à des doses minimes, mais j ai besoin d augmenter rapidement parce que je perds vite les effets d une substance. Donc ma seule solution est le sevrage total, ce que j ai fait plusieurs fois pour le tabac, les benzos... sauf qu à chaque fois je déplace mon addiction sur ce que je ne peux pas supprimer de ma vie: la bouffe. On peut arrêter de fumer, pas de manger. Donc j alterne entre des périodes de boulimie vomitive et d anorexie, avec une variation de poids fulgurante sur quelques mois (j ai pesé de 46 à 69 kg).

Bon, je ne sais pas si tout ça est tres pertinent à raconter, mais sait on jamais...


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 14:14
A priori, ça n'a rien à voir ou tout du moins je ne vois pas le rapport
Le baclo semble franchir plus ou moins bien la barrière encéphalo truc
A priori, il passe très bien chez toi


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de RoseD
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1383
  • Inscrit : 03 Novembre 2015
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 14:57
Salut Paracelse,

En tout cas, ta réaction à ce 5 mg, effet placebo ou pas, est toujours bonne à prendre, sans trop te poser de questions.

Mais il te faut dormir. 5 gouttes de Théralène m'ont bien aidée à passer de sales périodes d'insomnie. Pas d'accoutumance. C'est mieux que les benzos... A voir avec ton médecin.
En homéopathie, opium 15 CH, 5 granules au coucher. Ca a pu avoir un effet bluffant pour certains. Dispo en pharmacie.

Bon courage.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par RoseD, 09 Juin 2017, 14:58  

Guns N' Roses, des flingues et des roses. Bref, toujours dans l'équilibre...

C'est fou comme un olivier malade peut parfois donner les plus belles olives du monde, au go√Ľt amer en bouche mais dont on se souviendra longtemps.

10 + 10 + 10... qui font 330, et c'est mon dernier mot. Actuellement à 200.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1062
  • Inscrit : 16 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 16:54
Je confirme pour l'opium 15CH que roseD m'a fait conna√ģtre !!!


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 17:36
Bon, ben en effet, il franchit bien la barri√®re, il la defonce m√™me. Je me demande si je ne vais pas prendre plut√īt 1/4 de comprim√©. D√©sol√©e j ai racont√© ma vie du coup... Je suis perturb√©e, j exp√©rimente un √©tat psychique que je n avais pas connu depuis mes 13 ans vis √† vis du fait de s alimenter. Je me sens libre de manger ce que je veux. J avais fini par ne plus manger que des conneries, car j encha√ģnais les crises. Et ce matin, comme je me sens un peu naus√©euse, j ai eu envie de manger des fruits. J ai regard√© les g√Ęteaux par r√©flexe, mais j ai senti direct que ca me p√®serait sur l estomac, que je ne voulais pas de √ßa. C est presque d√©stabilisant...
Sabine, roseD, je vais tester ce médicament homeo. Merci!


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Juin 2017, 18:13
Si ça continue comme cela, tu n'auras m^me pas besoin de prendre rdv avec un médecin :fsb2_godgrace:


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 12 Juin 2017, 9:46
Bonjour,

Juste pour donner de mes nouvelles...
Absolument rien du WE. Pas de crise, pas de craving, je n ai m√™me pas mang√© en exc√®s, et sans aucune tentative ou volont√© de contr√īle. C est ahurissant.
Je me sens stone, fatiguée, et sans motivation. Pas déprimée, un peu apathique et désorientée.
Du coup je sais pas trop quoi faire. J avais initialement prévu d augmenter mon dosage aujourd'hui, mais je ne l ai pas fait, car je ne vois pas l intérêt vu que ça semble aller comme ça.
Je suis soufflée, j ai le sentiment de vivre dans la tête d une autre personne.


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 12 Juin 2017, 10:04
C'est chouette alors !
Dans ces conditions en effet il est inutile d'augmenter


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 15 Juin 2017, 6:42
Bonjour,

Je suis beaucoup sur le forum, sans intervenir. Les témoignages des uns et des autres sur le vécu de la maladie (que ce soit alcool ou TCA) et le cheminement dans le ttt m apportent beaucoup.

Me concernant, √° J+7, j en suis l√† o√Ļ j ai d√©but√©, c est √† dire √† 5 mg. Les effets positifs sont toujours les m√™mes: disparitions des obsessions autour de la nourriture, d√©sint√©r√™t remarquable pour le go√Ľt sucr√© (autant je n ai jamais aval√© des marmites de p√Ętes ou autres baguettes, autant j √©tais capable de manger 500g de g√Ęteaux et sucreries sans d√©go√Ľt). J ai remarqu√© aussi un truc √©trange: avant le baclo j √©tais assez accro √† un r√©seau social, je devais r√©actualiser la page une cinquantaine de fois par jour, au moins. C est compl√®tement parti. Je dois y aller au max 4-5 fois dans la journ√©e, par automatisme. Je ne sais pas si c est parce que je me recroqueville ou si c est autre chose.

Je trouve que je me replie beaucoup sur moi depuis la prise du baclo. Comme si j avais besoin de rester dans ma tanière. Je me sens éteinte sans être déprimée.

Au niveau des ES, je n en ai pas beaucoup, mais ils sont assez penibles. J ai tout de suite rencontr√© des insomnies importantes. Je dors 3h max, et vraiment mal. La seule chose qui marche c est le theralene, mais malheureusement je n arriv√© pas √† jouer avec la dose. 10 gouttes suffisent √† me faire dormir 8h MAIS √ßa me fout compl√®tement KO. Si j en prends moins √ßa marche pas. Je fais des r√™ves tr√®s lancinants, et assez angoissants, donc je n ai pas le sentiment de me reposer. Je me r√©veille toute moite. Ce ne sont pas les vraies grosses sueurs nocturnes que j ai pu conna√ģtre avec certains m√©dicaments, juste une version plus light et supportable.

Au début j ai eu tres mal au ventre. Ce n est plus le cas, mais je suis ultra constipée. Comme c est un souci qui était déjà présent, je connais tous les trucs et astuces á ce sujet, mais chez moi, même en temps normal, rien n y fait. Alors là c'est juste catastrophique.

Les premiers jours j avais aussi des céphalées (disparues), des nausées et des espèces de vertiges avec lesquels j ai eu vraiment du mal á mon boulot et dans les transports en commun. Ca va mieux, mais je me sens pas super à l aise dans la rue, comme si j étais devenue plus fatigable. Et enfin, par moments je tremble et j ai des maladresses, des imprécisions dans mes gestes, une espèce de fébrilité.

Voilà un peu le topo.

Je reste à mes 5 mg à 7h, et je continue de voir l évolution cette semaine.
Désolée pour le ton un peu blasé de mon message. À ne pas dormir, les journées sont tres tres longues, et n ont plus ni début ni fin.

Une grosse pensée pour chacun, et une excellente journée à tous.


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Avatar de ganesh58
  • Age : 56 ans
  • Messages : 240
  • Inscrit : 13 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 15 Juin 2017, 10:12
Juste pour te rassurer un peu j'ai eu à peu près les mêmes EI que toi à des doses faibles aussi. Ils ont aujourd'hui tous disparu. Un peu de patience tu n'es qu'à J+7 et si tu réagis à une dose si faible c'est sans doute que le Baclo agira efficacement pour toi.
Courage.
Bonne journée.


Début du traitement le 13/12/2016
Indifférence à 60mg/j au bout d'un mois en ciblant 20à12h/20à14h/20à16h
Monté à 80mg/j pendant 3 mois Aujourdhui à 70mg/j : 20à7h30/20à12h//30à16h30/
" Il faudrait essayer d'√™tre heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple." Jacques PR√ČVERT
 
Avatar de RoseD
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1383
  • Inscrit : 03 Novembre 2015
  Lien vers ce message 15 Juin 2017, 15:00
Salut Paracelse,

Eh bien, ce 5 mg, quel effet remarquable il a sur ta compulsion.
C'est bien chouette !

Concernant le sommeil, le Th√©ral√®ne me mettait aussi dans le p√Ęt√©. 5 gouttes ne te suffisent pas ?
As-tu essayé l'opium 15CH ?


Guns N' Roses, des flingues et des roses. Bref, toujours dans l'équilibre...

C'est fou comme un olivier malade peut parfois donner les plus belles olives du monde, au go√Ľt amer en bouche mais dont on se souviendra longtemps.

10 + 10 + 10... qui font 330, et c'est mon dernier mot. Actuellement à 200.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Juin 2017, 15:48

Je reste à mes 5 mg à 7h, et je continue de voir l évolution cette semaine.


Ce n'est qu'une suggestion, mais peut être devrais tu tenter de couper ton 1/2cp en 2 et de faire 2 prises
Par ex. 7h et 14h
Bien souvent les changements d'heures de prises ont un effet magique sur les EI


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 15 Juin 2017, 16:55
roseD: oui, c est vraiment impressionnant. Ça se ressentait un peu à mon ton, mais je m attendais à ce que ce soit un effet placebo dans l euphorie relative des débuts. Je suis vraiment hyper impressionnée, parce que non seulement je n ai plus de compulsion, mais je n ai plus d obsession (elle étaient continuelles, en fait j organisais ma vie en fonction de mes prises alimentaires). Et en plus, tout ce qui tournait autour de la bouffe (mon poids, mon apparence) et qui etait aussi très obsessionnel et anxiogène, eh bien tout ça se distancie de moi... J ai perdu un kilo en cinq jours, c est cool mais je m en fiche un peu. Je n aurais jamais pensé comme ça auparavant.

Sylvie, j ai bien pens√© √† fractionner les prises, mais l√† avec mon rythme c est d√©j√† ultra contraignant pour moi de faire dans la r√©gularit√©. Je travaille tant√īt de jour tant√īt de nuit et ses mes repos je suis sur un rythme variable (pas de vrai rythme en fait). Apres je dors tellement peu que je peux essayer. Je suis vraiment genee par les EI mais l effet du baclo est tellement magique que je suis un peu t√©tanis√©e a l id√©e de modifier quoi que ce soit. J ai peur de tout foutre en l air. Je crois que je pr√©f√®re subir les EI pour l instant, et si les choses se maintiennent et que je gagne en assurance, je fractionnerai les prises comme tu me dis.
Ganesh58, merci pour les encouragements. Je sais que j en suis encore au tout début. Paradoxalement c est pas si simple à gérer d avoir eu autant de "chance" et une action immédiate et totale du baclofene. Je m attendais à faire comme tout le monde: monter progressivement, guetter, espérer, désespérer peut être. Et m adapter au fil des jours à mes nouveaux ressentis. Là, bim! J avale un cache ton et d un seul coup plus rien (meme plus de sommeil !!!).
Bon, je me plains pas hein, et si ça se trouve ça va pas durer. Mais c est quand même bouleversant.


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 22 Juin 2017, 7:06
Bon, Ben j ai bien fait de ne pas me réjouir trop vite...
Quasi deux semaines après mes débuts en fanfares, ça repart comme en 40. Je n ai pas fait de nouvelle crise mais je sens que le craving revient. Du coup j ai augmenté à 3/4 de cp, toujours à la même heure. Et niveau insomnie c est au delà de la catastrophe, je ne dors plus DU TOUT. Cet ES n s est jamais calmé, tout comme mon espèce d apathie. Je suis affreusement contemplative, je n ai plus aucune volonté, ni même celle d en avoir. Et paradoxalement depuis le début du traitement je ressens une espèce d'excitation psychique (chanson dans la tête en permanence, impression que mon cerveau tourne comme une essoreuse à salade) alors même que je suis incroyablement plus calme et détachée qu avant.
C est tres bizarre tout ça.
Je suis assez désemparée. Je devrais peut être fractionner et repartir les prises en augmentant un peu encore?


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 22 Juin 2017, 16:45
Bonjour

Etrange tout ça ...
Perso, je tenterais 2 * 5mg en 2 prises
Par ex, la seconde 3 à 4h après la première

Mais c'est un peu au pif tant ton cas est atypique


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 22 Juin 2017, 23:31
Bonsoir Sylvie, et merci pour ta réponse. Ma nouvelle posologie aura été efficace des le 2eme jour: plus de compulsion, plus rien. Pas de nouvel ES à signaler. Qu est ce que tu entends par atypique? Est ce que tu penses que le baclo n est pas pour moi? J ai lu que ses effets étaient plus incertains concernant les TCA.


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 22 Juin 2017, 23:48
Atypique parce que tu r√©agis √† tr√®s faible dose et aussi parce que tu as des insomnies en prenant le baclo tr√®s t√īt
En g√©n√©ral √ßa arrive plut√īt en cas de prises tardives

Tu réagis bien, le baclo est donc pour toi
En effet les résultats sont moins probants pour les TCA mais beaucoup de choses se mêlent dans cette l'histoire

Plus d'EI que pour les alcoolodépendants, moins de motivation (de façon "statistique") pour poursuivre un traitement parfois très dur, peut être d'ailleurs parce que les résultats ne sont pas établis de façon certaine, des pbs d'image du corps et de poids qui compliquent beaucoup les choses.
Et puis le fait que si l'on peut se passer d'alcool, manger est obligatoire

Mais te concernant, tu sembles très bien parti
Message √©dit√© 2 fois, derni√®re √©dition par Sylvie, 23 Juin 2017, 1:41  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de loulou33
  • Age : 56 ans
  • Messages : 6248
  • Inscrit : 04 Juillet 2012
  Lien vers ce message 23 Juin 2017, 0:28
yes


Ni tout a fait la même
Ni tout a fait une autre
 
Avatar de Paracelse
  • Messages : 15
  • Inscrit : 07 Juin 2017
  Lien vers ce message 23 Juin 2017, 3:21
Sylvie, Loulou33, merci!
Vous n imaginez pas à quel point vos encouragements me touchent.
Je suis plus que d√©termin√©e, quitte √† prendre beaucoup de temps, √† t√Ętonner, √† me mettre en arr√™t...

Pour les insomnies, hélas je suis pas si surprise. J ai naturellement un sommeil absolument déplorable depuis tout bébé. Je n ai jamais dormi beaucoup, j ai un sommeil extrêmement léger, vite perturbé, hypersensible (selon les saisons, les conditions extérieures... c est de l horlogerie suisse). En été je dors tres tres peu, 3 à 5h, sauf à la mer (me demandez pas pourquoi, c est comme ça...). Sous baclo je dors de 30 min à 3h (avec du Noctamide), donc je pense que ramené à ma norme, c est pas si catastrophique. Par contre psychologiquement, ça me fait des journées encore plus interminables qu avant. Ça c est dur.

J ai l impression que depuis que je suis passée à 7,5mg l excitation psychique se calme. En tout cas la musique rap/electro que j avais H24 en tête est partie ce soir ( c'était une torture :fsb2_godgrace: ).

Sylvie, est ce que tu peux me confirmer que la régularité des doses et des horaires est absolument nécessaire sous baclo?
Comme je bosse de nuit c est vraiment pas simple à gérer car mon craving s adapte à mon planning déstructuré.

Merci


Début Baclo 5 mg le 07/06/17 --- Montée à 7,5mg le 21/06/17--- disparition immédiate des crises de boulimie mais persistance d un craving et d une tendance à l hyperphagie. J avance très doucement.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 23 Juin 2017, 11:32
Tant mieux si l'excitation psy se calme

La régularité sert essentiellement à tenter d'éviter ou minimiser les EI
Ca sert aussi à éviter d'oublier des prises quand on est à haute dose

Mais pour moi, non, cela n'a rien d'absolument obligatoire
De toute façon, chaque parcours est différent et chaque personne doit trouver ce qui lui convient
Je suis certaine que tu vas trouver ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1087
  • Inscrit : 08 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message 23 Juin 2017, 12:48
Un ami qui prend du baclo pour TCA, travaille en journée le samedi, et la nuit du dimanche au lundi.
Il a adapté ses prises à ses postes: la journée le samedi et la nuit pour le dimanche. Le lundi, il reprends l'après-midi
Quand il dort, il dort.
Quand il doit conduire, il sait qu'il ne doit pas être en descente baclo...
Cela lui réussit très bien, il a adapté le baclo à son rythme et pas l'inverse

Bon courage
Tu vas trouver, c'est sur


Début du TTT: le 12/12/16
210mg 11h00/50 + 13h00/60 + 15h00/70 + 17h00/30


"Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement."
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 29594
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message Hier, 12:03

Quand il doit conduire, il sait qu'il ne doit pas être en descente baclo...

Pourquoi Karo ?
Il a des EI quand le baclo diminue ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1087
  • Inscrit : 08 D√©cembre 2016
  Lien vers ce message Hier, 12:06
Exactement. Il a tendance à s'endormir. C'est dangereux au volant.

Sinon, il devient très parano, il a des idées noires, il prend donc du baclo en mode imprégnation (EI de manque)
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par Karo, Hier, 12:09  

Début du TTT: le 12/12/16
210mg 11h00/50 + 13h00/60 + 15h00/70 + 17h00/30


"Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement."
Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene
Annuaire Net-Liens