Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Après 3 ans, zéro baclo zéro envie

Parcours d'un grand alcoolique
Avatar de jabas
  • Age : 27 ans
  • Messages : 57
  • Inscrit : 21 Avril 2014
  Lien vers ce message 16 Juin 2017, 5:40
Bonjour à tous,

Me revoilà parmi vous pour une étape encore charnière, il me reste 2 baclos le matin, que j'enlève ce matin.

J'ai pris mes distances avec les personnes de mon entourage qui avaient un problème d'alcool et qui ne voulaient rien écouter. (très important je pense)

Après être passé par la case dose maximale (300mg/jour) pendant 2 ans, puis une réduction progressive pendant 1 an, et contre l'avis de ma psychiatre à l'époque (merci à Sylvie, le médecin urgentiste du forum et ceux que j'oublie), je suis maintenant sobre, aucune envie de boire (alors c'est vrai j'ai des tentations quand on me parle de "petit verre de vin avec le fromage", etc. mais je me contrôle et j'évite la situation, je me remplis le ventre d'autre chose, de l'EAU !)

Voilà, c'est très court, j'en suis désolé, ça a juste marché. Je vous laisse le "protocole" de baisse que j'ai utilisé ainsi que ma consommation de l'époque et me tiens à disposition pour toute question.

---

Début: 3/3/3 90mg - consommation: aucune idée tellement je buvais, quand j'en ai eu marre c'était que de l'alcool fort du réveil au coucher (sans petit déjeuner), et avant je buvais de la bière en grande quantité, 12-14 grandes 1664 par jour.
Négociations, recherche de psychiatre prescripteur, etc. passage à 300mg, 10/10/10 matin midi soir
Découverte de la magie du baclo
Rechutes et rechutes pendant 2 ans malgré le baclo, mais très grande suppression de l'envie
Stabilisation
Redescente petit à petit par ma psychiatre, 2 comprimés par 2 comprimés à chaque RDV
Un événement récent, je me mets une cuite avec des amis, on me fout en dehors de la boite de nuit, je me souviens de plus rien.
Finalement j'ai décidé de voir ce qui allait pas avec mes fréquentations, avec le support de beaucoup de gens

Age: 26 ans, durée du traitement: 3 ans

--

J'insiste, le baclo supprime l'envie de s'alcooliser, en tout cas chez moi.

Je souhaite à tous ceux qui commencent bon courage, car c'est une longue route qui en vaut la peine.

Et j'espère que je ne vais pas déconner et faire n'importe quoi dans le futur. Je pense avoir compris ma leçon.

Voilà :fsb2_wink:
 
Avatar de Solasol
  • Age : 52 ans
  • Messages : 711
  • Inscrit : 08 Avril 2017
  Lien vers ce message 16 Juin 2017, 6:32
Salut Jabas,
merci pour l'Histoire! Ca aide à tenir le coup pour les dubitatifs débutants et autres :fsb2_smile:

300mg/jour durant 2 ans... Oufti comme on dit à Liège.

Comme tu dis, éviter les personnes à risque (c'est un peu du poison : "non merci, je ne veux pas boire", "allez, mais si! Une Duvel bien fraîche en fin de journée, c'est si bon" "D'accord, une, hein!?"
Bref, déculpabilisant pour l'autre et culpabilisant pour soi, surtout que la une, quand on a le "buvant", devient facilement 2 ou 3...

Alors on croise les doigts pour la suite pour toi,

Sol


.
Message édité 1 fois, dernière édition par Solasol, 16 Juin 2017, 6:33  
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 48 ans
  • Messages : 5197
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 16 Juin 2017, 8:28
Salur Jabas,
C'est sympa de venir donner des nouvelles, surtout quand elles sont bonnes.
Je suis sur que tout se passera bien dans le futur.
Perso je pense que plus la maladie est prise tôt, plus on a de chance de retrouver facilement un fonctionnement normale.

Bon vent


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de jabas
  • Age : 27 ans
  • Messages : 57
  • Inscrit : 21 Avril 2014
  Lien vers ce message 17 Juin 2017, 3:46
Salut salut,

Merci les camarades !!

Ma journée s'est bien passée, aucune envie de boire, sans stress ni énervement, nous sommes le samedi matin le téléphone a sonné quelques fois durant la nuit pour sortir en soirée, c'est terminé.

J.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 17 Juin 2017, 9:15
Ton témoignage est important!
Bravo à toi pour cette victoire


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9181
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 17 Juin 2017, 16:50
Salut jabas,

Cela semble un beau parcours sans faute. Et, comme le dit autrement Jack, tu as la chance d'être jeune et d'avoir mis toutes les chances de ton côté.


alors c'est vrai j'ai des tentations quand on me parle de "petit verre de vin avec le fromage", etc. mais je me contrôle et j'évite la situation, je me remplis le ventre d'autre chose, de l'EAU !


Cette phrase me fait un peu peur, j'espère que le futur me contredira.

Bonne continuation !
Pascal


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de jabas
  • Age : 27 ans
  • Messages : 57
  • Inscrit : 21 Avril 2014
  Lien vers ce message 18 Juin 2017, 3:19
Bonsoir bonsoir,

Des réponses :) :)

2 jours sans baclo, zéro envie de boire.

Citation
Cette phrase me fait un peu peur, j'espère que le futur me contredira.


Merci (beaucoup) de me mettre en garde, honnêtement je n'y peux rien contre ces tentations et je ne veux plus prendre de médicaments. 3 ans je juge que c'est assez. Je prends des médicaments pour une autre pathologie que je suis en train de soigner (toujours conséquence d'alcool: troubles psychiatriques), ça me suffit, ma psychiatre "attaque" mon traitement à chaque RDV.

C'est un parcours presque sans faute, et c'est parce que j'étais bien entouré et que j'ai accepté de me faire aider, la plupart des gens de mon age refusent de reconnaitre le problème, et quand on leur parle de baclo ils te regardent comme si t'étais un toxico. En tout cas je parle des jeunes. Moi j'ai enduré beaucoup avant de trouver le livre d'Ameisen, trouver le forum, faire le premier pas, trouver le prescripteur, ensuite ce fut une longue galère, mais le jour ou j'ai vu que ce médicament pouvait supprimer l'envie chez moi, à condition d'y mettre un peu du sien, j'ai changé.

Voilà si ça donne la pêche à quelqu'un qui est dans ma situation d'avant, GOOOD.
Moi ca m'aide, je reviens me relire des fois et je suis super fier. Et je lis les fils des gens, il y a de plus en plus de monde c'est cool :)

Citation

Ton témoignage est important!
Bravo à toi pour cette victoire

Mucho gracias :) :)

Bien à vous,
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 48 ans
  • Messages : 5197
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 18 Juin 2017, 9:27
Citation
Merci (beaucoup) de me mettre en garde, honnêtement je n'y peux rien contre ces tentations et je ne veux plus prendre de médicaments.

Il y a tentation et il y a craving.
Pouvoir être sobre avec quelques tentations, il n'y a pas photo, c'est mieux qu'abstinent avec du craving.
Tu connais le craving, tu connais l'indifférence, tu peux mesurer l'intensité de tes tentations, bref tu peux naviguer sereinement sans baclo surtout si tu garde le cap sobriété.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 18 Juin 2017, 10:56
Un grand bravo à toi Jabas et merci pour ton témoignage qui nous fait du bien à tous !!!!


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31289
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 18 Juin 2017, 14:15
Perso, je comprends bien ton envie de plus de comprimés, mais l'alcoolisme est une maladie chronique et je trouve quand même dommage de prendre des risques pour une histoire de cachets à avaler
Tu verras bien au fil du temps et tu sauras gérer

Par contre, je trouve ta psychiatre irresponsable
De quel droit tire t-elle toujours à boulet rouge sur le baclo ?
Elle est arrivée à guérir combien de personne avec ses incantations ?
N'a t-elle donc rien compris ? Ou est elle si imbue d'elle m^me qu'elle ne veut pas reconnaitre avoir eu tord ?

Ca me désole les médecins qui envoient les patients au carton pour ne pas perdre la face ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9181
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 18 Juin 2017, 17:23
Tu vois, Jabas, je rejoins Sylvie sur cette protection de t’offre le baclofène. Tu es malheureusement malade, certes en nette rémission, mais malade.

J’ai été opéré il y a un peu plus de deux ans, ce qui m’a apporté une rémission dans mon diabète. Plus besoin de médicaments !
Mais je restais malade diabétique et je devais quand même me faire contrôler régulièrement, car on savait que cet état ne durerait qu’au maximum deux ans. Et comme de fait, dix-huit mois plus tard, le marqueur n’était pas bon et j’ai dû recommencer la médication.

Dans ton cas, tu as choisi de ne plus consommer, et c’est d’ailleurs la condition express pour le zéro baclo.
Tu es jeune et ta vie est devant toi, mais un facteur stressant peut réenclencher la maladie.

Malheureusement, il faut souvent une dose plus importante de baclo pour retrouver l’indifférence.

Sois donc prudent, ne jette pas ce qui te reste. Et si un jour tu ressens une tentation plus forte, n’hésite pas à faire fondre un ou deux comprimés sous ta langue.

Bonne continuation et bon vent !
Pascal
Message édité 1 fois, dernière édition par PascAlbéric, 04 Novembre 2017, 12:26  

17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de jabas
  • Age : 27 ans
  • Messages : 57
  • Inscrit : 21 Avril 2014
  Lien vers ce message 19 Juin 2017, 5:37
Sylvie, c'est une intiative commune d'arrêter le baclo avec ma psychiatre. C'est moi qui ait décidé sur un coup de tête d'enlever les 2 derniers.

J'ai passé une période de ma vie à plus de 50 médicaments par jour, et pas que du baclo, un traitement lourd, je sais pas si vous vous rendez compte des effets sur les organes.

Je suis marqué au fer, personne ne me fera changer d'avis, je ne bois plus sauf si je suis TRES bien accompagné.

Ca fait plus d'un mois que j'ai pas touché une goutte d'alcool, et je n'ai aucun craving.

C'est difficile à croire mais ça a marché, pourquoi tout remettre en cause, mettre le doute? Je pense que c'est en se convainquant du contraire qu'on se rend vulnérable.

Je garde la baclo dans ma pharmacie, je sais que ce médicament me sert à telle chose, et il reste à sa place.

J'ai l'impression que mon témoignage est un peu controversé mais tout est authentique, du début à la fin, vous pouvez même lire mes fils du début.

Je sais que j'ai le choix du baclo + indifférence, mais j'ai décidé d'avoir une vie sans médicaments.

C'est un peu stressant de vous lire les amis, ne me mettez pas le doute svp, je suis très sur de moi, j'ai défini des lignes à suivre, je me prends en charge, j'ai plus aucune envie, quand je parlais de "tentations" c'est quand je suis par exemple au drive leclerc, ils te disent "Ce vin irait accompagnerait bien ce fromage..", c'est tentant, dans les cafés, donc je vais plus aux cafés, le temps que je m'habitue à une vie sans alcool.

L'abstinence c'est facile une fois qu'on a compris ce qu'il faut éviter, et franchement ca change la vie, pourquoi ne pas le faire..

C'est en pensant que les choses sont dures qu'elles le deviennent.

Enfin bon moi je suis un fervent supporter du baclofène, je reconnais son efficacité à 100%, j'ai été parmi les premiers à crier son efficacité, donc vraiment j'essaye pas de critiquer.

Toujours pas d'effets secondaires, rien, après l'arrêt du baclo, après passage par la case dose maxi durant 2 ans.

Je vous tiens au courant, comme à mon habitude..
Message édité 1 fois, dernière édition par jabas, 19 Juin 2017, 5:37  
 
Avatar de jabas
  • Age : 27 ans
  • Messages : 57
  • Inscrit : 21 Avril 2014
  Lien vers ce message 19 Juin 2017, 5:40
Je suis passé de 55+ médicaments par jour à 5 et demi maintenant. Hors de question de faire un pas en arrière.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1428
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 19 Juin 2017, 7:53
Je comprends parfaitement que tu sois perturbé par les "doutes" qu'émettent certains sur le 0 baclo... Crois en toi, c'est tout ce qui compte ! bonne route


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... Désormais à 80mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31289
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 19 Juin 2017, 8:56
Désolée si je t'ai fait douter, Sabine a raison : crois en toi
Et vraiment bravo pour ton parcours, tu peux être fier de toi !


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 48 ans
  • Messages : 5197
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 19 Juin 2017, 11:13
Tout à fait d'accord avec Sabine.
Et pour ton info, il y a des gens à 0 baclo qui boivent occasionnellement, ce n'est pas un encouragement :) , juste pour dire que ce n'est pas un pré-requis incontournable.
Rien ne prouve non plus qu'il faille monter plus haut en cas de rechute, surtout si celle-ci est prise à temps.

Ici les gens se battent souvent depuis dès années, avec un alcoolisme souvent très ancien. La peur de la rechute et l'innocuité du baclo, les encourage à garder une dose de confort. Sans parler de l'effet anxiolytique pour bon nombre d'entre-nous.
Mais bien sur ça a une contrainte, qui est celle de prendre ses comprimés et de continuer à "gérer" sa vie à travers une molécule.
Si cette contrainte est acceptable pas de soucis, si elle ne l'est pas alors il faut faire autrement.


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de jabas
  • Age : 27 ans
  • Messages : 57
  • Inscrit : 21 Avril 2014
  Lien vers ce message 03 Novembre 2017, 14:35
Salut tout le monde,

Merci pour vos encouragements, c'est super gentil, je reviens aux nouvelles..

Toujours zéro baclo zéro conso.. mais pas zéro envie parfois.

.. entre temps j'ai "rechuté" 1 fois, j'ai commandé une bouteille de rosé avec mon repas, et puis je sais plus quand j'ai bu avec des connaissances. 2 reprises en tout, mais à chaque fois à l'excès.

Je continue en étant abstinent, je crois vraiment en ça quand c'est commencé tôt comme moi..

..sachant que ne plus consommer est la seule solution pour moi étant donné mes troubles psychiatriques.. ("non identifiés à l'heure actuelle")

Toujours est-il que j'ai bien arrêté de boire, merci forum, merci tout le monde!

Il me reste 2 cachets que je prends le matin, il s'agit de l'abilify, 2x15mg, que je vais attaquer quand je serais plus en état, mais cela ne concerne plus le baclo.

Merci ENCORE à vous, je peux dire que je suis arrivé où je voulais me être.. hahaha ;-)

Bon courage et surtout aux armes! à tous ceux qui ne se sont pas décidé (vite! avant que l'alcool décide de l'heure de votre décès), c'est possible.

Toujours au plaisir,

J.

PS: J'ai face à moi une psychiatre anti-baclofene, et je m'en contre-fout pour être honnête et mon médecin prescripteur est décédé (paix au dr. denizot) depuis.. donc même si je le voulais ce serait une galère pas possible. Donc plus le choix, c'est the end.
Message édité 1 fois, dernière édition par jabas, 03 Novembre 2017, 14:36  
 
Avatar de Manue
  • Age : 47 ans
  • Messages : 25310
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 03 Novembre 2017, 20:37
Je ne te connaissais pas encore, ce que je lis, c'est que tu voulais arrêter tout traitement

Sauf que le baclo, c'est plus délicat, la plupart de ceux qui réussissent à maintenir l'indifférence gardent une dose de confort de baclo, ça peut être par exemple 60 mg de baclo

Là tu parles d'abstinence, ce qui n'est pas le but du baclo non plus, on peut rester abstinent (je l'ai été durant 9 ans sans baclo), mais le baclo permet juste de boire un coup sans pour autant rechuter ni avoir peur d'une envie passagère


Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends - Nelson Mandela
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9181
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 04 Novembre 2017, 12:28
Merci de ton retour et bonne continuation !


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene