Nouveau sujet RĂ©pondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Bonjour vous tous, j'ai besoin d'un peu d'aide.

Je suis heureux de discuter un peu.
Avatar de Suratan
  • Messages : 413
  • Inscrit : 06 Mai 2017
  Lien vers ce message 01 DĂ©cembre 2017, 0:05

Reprise du dernier message

Bonsoir Alexandre,

Biens souvent les conjoints/es ne comprennent pas sauf dans de très rare cas.
Avec la mienne, maintenant, je lui en parle plus ouvertement, puisque de toute façon comme tu sais...

C'est surtout avec l'objectif de lui faire comprendre que si, après notre séparation, elle connaissait quelqu'un que ça pouvait aider elle lui en parle. Et pourtant c'est pas les alcoolos qui manque par chez nous !
Même pour elle. Bon elle c'est différent, la descente est amorcée. Mais la sorti du déni est loin ;).

Bref tout ça pour dire que les conjointes en particulier et les autres personnes en général, même s'il sont parfois confronté au problème ne 'percutent' pas. Je sais pas si c'est le cas avec ta compagne; mais le dogme de la sacro sainte volonté est bien ancré !

J'ai aussi eu envie d'en parler avec mes parents. Mais au final, je me dis : Ă  quoi bon ! Ils ne comprendraient pas !

Pour ma part, j'ai réussi à lui faire reconnaitre que c'était bien et j'ai eu des félicitations; mais tu vois: c'est pas venu tout seul !

Logique, pour tout comme pour moi la consommation à d'abord été limitée volontairement, de façon contrainte. Ce que je veux dire par là. C'est que pour nous c'est plus clair entre le moment ou on fait des efforts par la non-consommation et le moment et ça devient normal, facile, sans effort.
Alors que pour un regard extérieur, c'est juste pareille : tu bois moins un point c'est tout.
Tu ne crois pas ?

Allez j'ose de souhaiter un bon week end sans envie, sans craving et sans alcool donc ! :p.

Edit: oui jmv a raison, j'ai aussi des envies. Suivies ou non de cosommation d'ailleur. Mais souvent, on passe à autre chose et c'est fini. Rien à voir avec le craving entêtant, obsédant.

Bises Alexandre !
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Suratan, 01 DĂ©cembre 2017, 0:08  

Début du traitement : 11.06.17 - Indifférent depuis le 23.10.17 à 270 mg
Actuellement 270mg :
60mg 9:00
60mg 11:00
20mg 13:00
70mg 15:00
60mg 17:00
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 01 DĂ©cembre 2017, 1:23
Quand j'ai débuté le traitement, je trouvais cela tellement grandiose (le baclo, la reconnaissance de mon alcoolisme, la perspective de guérison) que j'en parlais très facilement à n'importe qui. J'ai appris que les gens n'en avaient rien à foutre.
Je me suis alors repliée chez moi avec mon pc, et je limitais mes communications sur le baclo au forum. Seule une copine s'intéressait un peu à la molécule et à ma progression. Mais il m'a fallu gérer seule dans l'ensemble.
Mon indifférence n'a fait réagir que le forum!


Hello Karo,
C'est un peu ce que je ressens.
Je n'ai pas besoin de reconnaissance, juste besoin de partager cette fantastique nouvelle avec elle, après tout ce que nous avons vécu...
Sans doute faut-il du temps.


Aussi, au vu des années passées dans l'alcool et puis du jour au lendemain tour va bien.
Ma mienne m'a dit un jour. Ouais, toi t'es bien maintenant, et bien pas moi. Je le remettrai pas si vite de ce qu'on a vécu ici.
Sur le coup je la comprends.


Hello JM,
Oui, il y a de cela forcément.
On ne peut pas tout effacer du jour au lendemain.


Pour ma part, j'ai réussi à lui faire reconnaitre que c'était bien et j'ai eu des félicitations; mais tu vois: c'est pas venu tout seul !


Hello Suratan,
Comme dis plus haut à Karo, je n'ai pas besoin de reconnaissance de sa part, ni de félicitations. Je ne suis pas là-dedans.
Juste qu'elle me dise : whaoo ! finalement ça marche ce truc. T'en as chié, mais ça en valait la peine.
Qu'elle soit un peu heureuse, qu'elle le montre un peu simplement, au lieu de ne rien dire.

Bref, vous avez tous raison : il faut beaucoup plus de temps pour digérer tout cela.

Au delà de mon problème d'addiction et de mon traitement, il y a les années passées, sans doute d'autres problèmes propres au couple en général.

Je dois me recentrer un peu plus sur moi, mais aussi ce qui m'entoure, ce qui me donne de la force positive, profiter de l'instant présent.
Prendre le temps de comprendre pourquoi j'en suis arrivé là, et vers où je veux aller.

Heureusement que vous ĂŞtes lĂ .
J'ai hâte de vous rencontrer un jour.

Bonne nuit.
Alexandre.
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Princesse_Leia, 01 DĂ©cembre 2017, 1:43  

DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de Suratan
  • Messages : 413
  • Inscrit : 06 Mai 2017
  Lien vers ce message 01 DĂ©cembre 2017, 1:38

J'ai hâte de vous rencontrer un jour.

:fsb2_yes:


Début du traitement : 11.06.17 - Indifférent depuis le 23.10.17 à 270 mg
Actuellement 270mg :
60mg 9:00
60mg 11:00
20mg 13:00
70mg 15:00
60mg 17:00
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2014
  Lien vers ce message 01 DĂ©cembre 2017, 7:23
Citation (Pincesse_Leia)
J'ai hâte de vous rencontrer un jour

Ă€ paris e 16.
Me manque plus que ma demande de congé


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Vio [Snowie]
  • Age : 49 ans
  • Messages : 451
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 01 DĂ©cembre 2017, 7:57
Alex,
Pour les TCA, c’est encore moins facile . Déjà il faut parler de la boulimie , personne ne sait , ni ne voit le problème, vu que tu manges en cachette , après avoir fait un repas normal . En plus , après une crise, tu ne perds pas le contrôle de toi-même, tu ne prononces pas des propos incohérents, tu dors. Les extérieurs ne comprennent absolument pas le pb : bah t’as qu’à manger moins . Ensuite quand tu deviens indifférent, tu maigris : ah bah super , t’as maigris, tu vois , ce n’etait pas si difficile . Tu expliques que si , c’est le combat de ta vie , le combat de toi avec toi-même. Que c’est un trouble grave . Incrédulité. Les maladies psychiatriques, ça c’est grave , et ça fait peur , la mucoviscidose, ça aussi c’est grave . Mais la boulimie, ce n’est qu’une faiblesse , comme pour les alcoolo-dépendants, les fumeurs . Savent pas s’arreter , c est tout. Alors te féliciter pour tous les efforts que tu as fait , c’est pas demain la veille .
Je me suis également rendue compte que les psys, de toutes sortes , ne comprenaient pas non plus le problème. A part une seule qui avait dû être TCA et qui était parfaite niveau TCC ( mais hors de prix) . Ils sont théoriquement dans la bienveillance, donc ils ne jugent pas , essayent de restaurer ton moi, mais au fond passent à côté du principal problème , qui est celui de l’addiction.
Les conjoints , il y a ceux qui préfèrent ne rien voir, ceux qui s’enervent, ceux qui pensent que c’est de leur faute parce qu’ils n’ont pas su te rendre heureux. Le mien est content parce qu’il voit que je vais mieux . Je pense que c est le maximum de « reconnaissance » que je pourrai obtenir. Cela dit, pour être tout à fait honnête, je reconnais qu’il ne m’a pas lâchée quand je n’étais pas au mieux .
Ce combat , tu le mènes et le gagnes seul du début jusqu’à la fin , hormis le forum .
Bises


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 01 DĂ©cembre 2017, 22:32
Alex,
Pour les TCA, c’est encore moins facile . Déjà il faut parler de la boulimie , personne ne sait , ni ne voit le problème, vu que tu manges en cachette , après avoir fait un repas normal . En plus , après une crise, tu ne perds pas le contrôle de toi-même, tu ne prononces pas des propos incohérents, tu dors. Les extérieurs ne comprennent absolument pas le pb : bah t’as qu’à manger moins . Ensuite quand tu deviens indifférent, tu maigris : ah bah super , t’as maigris, tu vois , ce n’etait pas si difficile . Tu expliques que si , c’est le combat de ta vie , le combat de toi avec toi-même. Que c’est un trouble grave . Incrédulité. Les maladies psychiatriques, ça c’est grave , et ça fait peur , la mucoviscidose, ça aussi c’est grave . Mais la boulimie, ce n’est qu’une faiblesse , comme pour les alcoolo-dépendants, les fumeurs . Savent pas s’arreter , c est tout. Alors te féliciter pour tous les efforts que tu as fait , c’est pas demain la veille.


Hello Snowie.
C'est impressionnant. Il y a en effet tellement de similitude.


Ce combat , tu le mènes et le gagnes seul du début jusqu’à la fin , hormis le forum .
Bises


Tu m'Ă©tonnes ce que c'est combat !
Finalement, ton message m'a filé la pêche. Bravo.

Bises.
Alexandre.


DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 0:43
De toute façon, on lutte contre le phénomène de compulsion (jeux, aliments, boisson, un mix des deux; contre le circuit du plaisir).
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Theorbe (ThĂ©o), 02 DĂ©cembre 2017, 0:54  

Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 Ă  30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'ĂŞtre abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Suratan
  • Messages : 413
  • Inscrit : 06 Mai 2017
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 1:01
Salut Alexandre.

Tu es passé à 270 mg alors du coup ? J'ai vu ça dans ta signature.
Hâte de savoir comment va se passer ton week end :fsb2_cold:


Début du traitement : 11.06.17 - Indifférent depuis le 23.10.17 à 270 mg
Actuellement 270mg :
60mg 9:00
60mg 11:00
20mg 13:00
70mg 15:00
60mg 17:00
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 2:51
Oui, comme dit, méfiance... Sauf cas où une goutte d'alcool peut t'envoyer en pancréatite fulminante (moi, pour ne pas le citer), les montées rapides... moyen.
Moi, je l'ai fait (de 40 mg direct) pour arrêter en urgence la compulsion bière...
Ben, déjà, je trouve que ça marche moins bien que les montées progressives, et que les ES arrivent plus vite (= œdèmes max. des deux MI et épisodes confusionnels).
Bref, comme dis suratan, donne-nous des news du we...

Moi, là, je fais l'inverse car, et tout le monde me l'a fait remarquer, 7 Litres d'urines, cela fait bcp... et cela doit nourrir mes œdèmes.
J'espère que l'alcool ne va pas repointer son nez.
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Theorbe (ThĂ©o), 02 DĂ©cembre 2017, 2:53  

Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 Ă  30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'ĂŞtre abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 5:10
Hello,

J'étais à 230 depuis fort longtemps encore il y a 2 ou 3 semaines. J'ai augmenté par palier tous les 3 jours en suivant le protocole classique. Et puis c'est venu à 270 mg. Donc je stabilise aujourd'hui à cette dose.
En fait, j'en prend un peu avant le midi pour m'habituer pour les midis du WE (samedi et dimanche). Mais depuis le début de l'indifférence, je n'ai plus trop envie de consommer à table les midis le WE.
Je prends tout le reste le soir puisque la grande majorité des mes craving étaient en soirée. Depuis cette soirée du 25/11, je n'ai pas du tout envie de consommer le soir. J'y pense un peu mais ça ne me donne pas envie.
J'ai intégré les vendredi depuis 15 jours et ce soir, je n'avais pas du tout envie de boire. J'ai même oublié un peu la sensation. L'indifférence s'est bien installée depuis une semaine.

Concernant les EI, j'ai toujours les mêmes : réveils nocturnes qui se transforment presque en insomnies lors des montées (la preuve : l'heure de ce message). Je me réveille souvent vers 5h.
Mais j'arrive à le gérer et je sais que ça va se réduire à la longue, peu à peu lors des stabilisations. Rien à voir avec les insomnies horribles lors de mes montées vers 140 et 180mg en début de traitement.

Conclusion de l'histoire : il m'aura fallu quand même une dose élevée alors que j'étais abstinent toutes les semaines depuis début septembre. Moi qui rêvais de trouver l'indifférence vers 180mg dans la moyenne...

Bises.
Alexandre.


DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2014
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 9:02
Et bin voilĂ , bingo
FĂ©licitations
D'autant plus que ton parcours a été long , ce qui en ajoute à ton mérite

En fait, tout s'est accéléré depuis le coup du "Tu vas voir si ça ça pas marcher :fsb2_godgrace:

Comment te sens-tu ?

Et Madame ?


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31289
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 12:45

Conclusion de l'histoire : il m'aura fallu quand même une dose élevée alors que j'étais abstinent toutes les semaines depuis début septembre. Moi qui rêvais de trouver l'indifférence vers 180mg dans la moyenne...


Certes, mais tu oublies une chose
Tu étais déjà à forte dose quand tu as arrêté de consommer la semaine
Ce n'est à mon avis pas pareil que d'arrêter de consommer d'entrée de jeu

Et puis le principal c'est d'avoir gagné !
Et ce malgré les con... de l'ANSM


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 13:14
Bravo Alex !
Et ne fais pas comme moi, j'aurais JAMAIS dû stopper le baclo et continuer à rester en Arrêt... Même si déjà les soucis de maintien de salaire se pointaient...
Moi, je ne pouvais pas bosser avec le baclo; toi, point de vue taff, tu en es où ? c'est peut-être indiscret? et peut-être que tu en as parlé et que j'ai oublié (bocal à poisson rouge = ma tête).

Moi, je descends; as-tu des oedèmes des jambes comme moi à 270 mg ? (LE test, tu n'arrives plus à rentrer dans tes chaussures ou alors, quand tu enlèves tes chaussettes, la méga marque de dénivelé).
Moi, c'est vraiment très très important (avec les chaussettes, j'ai bien 1,5 cm de dénivelé).

Sinon, le sommeil, pour l'instant, je fais comme je peux.

En tout cas, bravo; et je confirme ce que j'ai dit sur un autre fil, et que Sylvie a dit : on l'a fait malgré les cons de l'ANSM.

3ises


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 Ă  30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'ĂŞtre abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 13:21
Espérer l'indifférence à 180 mg... On en a tous rêvé! Il y a même des gens qui trouvèrent leur seuil à très faible dose. Ganesh, 80 mg, Cloclo, 20 mg...
Bon et bien pour toi c'aura été 270 mg.
La seule donnée qui importe c'est d'être parvenu au résultat que tu énonces ici.
Et tu peux te vanter d'ĂŞtre Ă  l'image d'OA: c'est quand mĂŞme la grande classe!

Félicitations, savoure, prend bien le temps de trouver ton équilibre avec cette nouvelle donnée: la maîtrise de l'alcool, avec toi-même et avec ton environnement familiale.

Et c'est samedi, donc "poulet du samedi" :fsb2_godgrace:


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2014
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 13:38
Ouahhh
Du poulet Ă  l'eau ?

Bon je sors


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 13:48
Ben non, reste, on est pas abstinents, on est indifférents.
Donc poulet au vin jaune ! lol

NDLR : moi c'est abstinent tant que le foie/pancréas sont dans cet état...


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 Ă  30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'ĂŞtre abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Suratan
  • Messages : 413
  • Inscrit : 06 Mai 2017
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 14:38
Salut Alexandre, que te bonnes nouvelles.

Pis tu vois, certes tu as du monter un peu la dose mais c'était juste pour arrivé à 270 mg pour faire comme OA et comme moi hein ?
Allez avoue :p.

Super heureux pour toi l'ami. Profite bien de cette indifférence !
Bises


Début du traitement : 11.06.17 - Indifférent depuis le 23.10.17 à 270 mg
Actuellement 270mg :
60mg 9:00
60mg 11:00
20mg 13:00
70mg 15:00
60mg 17:00
 
Avatar de Christobal
  • Age : 46 ans
  • Messages : 58
  • Inscrit : 17 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 15:02
Bravo Alexandre, que du bonheur pour la suite :fsb2_wink:


30mg Ă  9h30, 30mg Ă  11h30, 30mg Ă  13h30, 30mg Ă  15h30, 10mg Ă  17h30 = 130mg/j

DĂ©but du traitement le 18/11/2016
Indifférent le 07/02/2017 à 220mg
 
Avatar de steff
  • Messages : 31
  • Inscrit : 20 Avril 2013
  Lien vers ce message 02 DĂ©cembre 2017, 18:29
Félicitations Alexandre, profites bien de ce moment l'as bien mérité
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2014
  Lien vers ce message 03 DĂ©cembre 2017, 15:15
Ouahhh
Du poulet Ă  l'eau ?

Bon je sors

On peut faire une bonne sauce crème vin blanc. Je suis in grand spécialiste pour ça


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Vio [Snowie]
  • Age : 49 ans
  • Messages : 451
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 03 DĂ©cembre 2017, 16:21
Bravo Alexandre , super contente pour toi 🤗🤗🤗


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 52 ans
  • Messages : 5661
  • Inscrit : 12 DĂ©cembre 2012
  Lien vers ce message 03 DĂ©cembre 2017, 17:50
Bravo!


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17

Indifférente à 280mg en mai 2013. Novembre 2017, 100mg.
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 03 DĂ©cembre 2017, 22:40
Hello Ă  vous tous,

Tout d'abord, merci beaucoup pour tous vos messages sur mon fil, cela me touche énormément.
Je donne quelques news pour ceux qui veulent savoir comment s'est passé le WE, surtout suite à quelques MP qui se reconnaitront :fsb2_wink:

Tout va bien.

Samedi midi, j'ai eu envie de consommer un peu avec mon "poulet du samedi".
Forcément, avec ma dose légère de Baclofène le matin (puisque j'en prends majoritairement le soir), j'ai un peu consommé sans plus en famille : 3ua.
De toute façon, je n'ai plus de vrai craving et je ne pars plus en live.

Le samedi soir, nous avions des amis à dîner.
Tout le monde a consommé : certains 6ua et moi 4ua sur 3h environ. C'était le maximum que je pouvais faire, je n'avais pas envie de plus.
J'avais un certain détachement vis à vis des consommations et même du repas en général. D'ailleurs, j'avais du mal à communiquer avec les autres, j'étais crevé avec le Baclofène.
Pendant la discussion, je me suis connecté au forum sur mon ordi portable pour répondre à un MP de JM concernant l'organisation de l'AG du 16/12.
Je me suis tapé, à juste titre une réflexion de ma conjointe, ça m'a fait sourire. :fsb2_wink:
J'ai plus consommé par habitude pour suivre le rythme des autres. Mais au dernier verre de rouge, c'était déjà presque trop. J'en pouvais plus.

Alors, oui, ça fait pas mal d'ua dans la journée, mais c'est le rythme d'un WE en famille et avec des amis.
Je me sens en sécurité, car pas de craving et pas envie de consommer plus. Et surtout content de reprendre la semaine à 0ua à chaque fois.

Le WE lorsque je passais devant les rayons d'alcool ou chez le caviste c'était pareil : pas de réelle envie. Toujours du détachement.
En fait je me dis que mes consommations du WE sont vraiment de l'ordre de l'habitude avec un peu de plaisir, au fur et Ă  mesure des repas et des invitations.
Je ne veux pas me mettre plus la pression que cela. L'important c'est d'installer mon indifférence la semaine et de plus en plus le WE.

Ce soir, pareil : j'ai pris une bière et 2 verres de vin. Par habitude pour me détendre le dimanche soir comme avant.
C'est encore trop je sais, mais j'avais un peu envie, mais sans craving. Et sans envie de continuer.
Je sais que demain, je n'aurai pas de pensée d'alcool (juste des flashs furtifs) et que je vais reprendre toutes mes soirées à 0ua sans problème.

Quand je vous dis que j'ai inventé l'indifférence à la carte ! :fsb2_wink:

Pas de pression.
Je continue ma route.

Il faut juste que je réduise encore un peu les WE prochains.
Car attention à ne pas réveiller la bête à moitié morte dans le cerveau, j'en suis conscient.

Bises Ă  tous.
Alexandre.
Message Ă©ditĂ© 3 fois, dernière Ă©dition par Princesse_Leia, 03 DĂ©cembre 2017, 22:57  

DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2014
  Lien vers ce message 03 DĂ©cembre 2017, 23:04
Citation
Il faut juste que je réduise encore un peu les WE prochains.
Car attention à ne pas réveiller la bête à moitié morte dans le cerveau, j'en suis conscient.


Petit indice: si tu fais le service boissons, es-tu capable sans effort de resservir une tournée en passant ton tour ?

Si ce n'est que par habitude ou rituel, tu en boiras de moins en moins.

Comme tu dis, il n'y a probablement pas qy'une manière de vivre l'indifférence, c'est aussi propre à chacun.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 04 DĂ©cembre 2017, 0:04
Moi, l'habitude m'a joué des tours, méfie toi.


Un bar où j'avais justement mes habitudes : c'est là, que sous baclo, sans boire chez moi, j'ai craqué et recraqué et sur un mode presque "bonne conscience".
Évidemment, le foie a tout de suite fait sentir que lui, ça ne lui plaisait pas; j'étais à 120 en post hospitalisation; et j'ai craqué; pourtant chez moi, 0 alcool, mais dans le bar, les habitudes. Et j'ai monté, monté car, je commençais à baliser pour mon foie.

Là, tu vois, j'en suis à attendre avec angoisse des résultats qui ne viennent pas vite.... (un pb de Kc du sang cette fois).
Mais le foie lui ne me fait plus mal, mais pour le coup, je suis dans l'abstinence; aujourd'hui, je sais que je vais faire hurler la planète baclo, je suis passé en trois jours de 180 à 110 mg (180-160-110-110; depuis deux jours 110 donc); ok, ce n'est pas recommandé; mais les œdèmes étaient vraiment inquiétants (ils ont régressés en deux jours...), les douleurs des jambes, et les moments de confusion, presque onirique aussi.
Si j'avais posté ce que j'avais écrit une nuit...
Bref, pour être certain que je suis libéré, c'est quand je suis dégoûté de l'alcool; quand, en mangeant, je pense un coup de rouge, vu mon état, je dis non, tu es sous-dosé; j'ai retenté le bar : un miracle : envie de jus de tomate et de Perrier tranche... ou mojito sans alcool et avec gingembre.

Donc, je suis un cas particulier ok, car, là, il ne faut pas une molécule d'éthanol, mais au-delà de la limitation, je pense que passer par le dégoût - perso, je sais que je suis bien dosé uniquement quand je suis dégoûté en voyant mon père ingurgité son cubi de bordeaux (exemple parmi d'autres).

J'ai d'ailleurs mon test : des cannettes fraîches dans le frigo; du gin, au frais également; si ils me font envie quand j'ouvre le réfrigérateur => sous-dosage.

Cela fait peut-ĂŞtre AA, mais c'est surtout juste une question de survie.

La baisse ?
Comment je fais, je l'ai dit : je gère une baisse de baclo, comme un sevrage alcoolique, avec des BZD hautes doses (diazépam ou prazépam); et ça passe comme une lettre à la poste; juste qq contractures des trapèzes... alors, je m'autorise un baclo de secours. Là, pas eu besoin. Je suis assez souple sur ma répartition.

Et si l'envie revient à 110 ?, ben je remonte sans hésiter.
Avec un schéma directeur de on charge le matin, on entretient à midi, et on laisse filer fin d'aprem et coucher.
Genre 40-30-20-20.

En vérité, le baclo, au début, on se prend la tête, mais, il suffit de se laisser porter par ce que l'on ressent, ES compris.
On réagit tous de façon différente, avec des grandes lignes communes, certes.

Enfin, aujourd'hui, j'ai remis mes chaussures de ville... avant, mon pied ne rentrait plus.

Moralité : moi, je serait à ta place, je conserverais comme un trésor l'indifférence et essaierait de m'attaquer à la suite : les habitudes...
Ceci n'engage que moi, mais si on ne résiste pas aux habitudes, on est pas indifférent.

Donc bravo mais consolide ton Ă©tat.

bises

théo
Message Ă©ditĂ© 2 fois, dernière Ă©dition par Theorbe (ThĂ©o), 04 DĂ©cembre 2017, 0:16  

Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 Ă  30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'ĂŞtre abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 04 DĂ©cembre 2017, 0:17
Citation
Il faut juste que je réduise encore un peu les WE prochains.
Car attention à ne pas réveiller la bête à moitié morte dans le cerveau, j'en suis conscient.


Petit indice: si tu fais le service boissons, es-tu capable sans effort de resservir une tournée en passant ton tour ?

Si ce n'est que par habitude ou rituel, tu en boiras de moins en moins.

Comme tu dis, il n'y a probablement pas qu'une manière de vivre l'indifférence, c'est aussi propre à chacun.


Exact, le rituel, il disparaît progressivement. C'est tout à fait cela. Tuer le goût de l'alcool puis la compulsion du geste de boire.


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 Ă  30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'ĂŞtre abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 05 DĂ©cembre 2017, 23:45
Hello Ă  vous tous,

Tout d'abord merci à JM et Théo pour vos avis.
En effet, je suis un mec d'habitude, je l'ai toujours été.

Et comme j'ai mes bonnes et mauvaises habitudes, j'ai repris les bonnes depuis hier, et donc 0ua comme toutes les semaines.
Ces derniers jours, je prenais un peu de baclofène le midi pour préparer les midi des WE (sous les conseils de Sylvie).
J'ai finalement décidé de prendre les 270mg uniquement le soir pour enfoncer le clou, et je lisserai un peu les WE.
Depuis hier soir, c'est idem : aucune pensée, aucune envie de boire : je passe devant la bouteille de rosé au frais dans le frigo de la cuisine sans aucune réaction.
J'ouvre l'autre frigo du garage avec toutes les réserves de vin frais, des bonnes bières, et aucune envie, juste mes bières blanches bien fraiches à 0% pour me désaltérer en rentrant du bureau.
Finalement les quelques consommations du WE n'ont aucune incidence sur ma semaine.

Je crois que 270mg me vont bien.
L'indifférence s'est bien installée.

Après mon RDV avec ma Thérapeute la semaine dernière, c'était au tour de mon RDV addicto cette semaine :

J'ai raconté mes dernières semaines, ma montée "illégale" à 270mg sur un stock que j'avais pu me procurer en complément de ses dernières ordonnances à 230mg.
L'indifférence qui est venue enfin, et la sensation de me sentir enfin libéré. Elle n'a rien dit dans un premier temps, elle m'a souri : "c'est bien..."
J'ai expliqué que j'avais encore un peu de quoi tenir mais qu'il fallait m'aider par la suite. J'ai une ordonnance à 230mg et la prochaine sera normalement supérieure.
J'ai de quoi tenir d'ici lĂ .

Nous avons ensuite longuement parlé de mon anxiété. Je l'ai remercié pour cette cure de sérotonine (Séroplex) qui m'a finalement bien aidé.
J'ai expliqué vouloir remonter à l'origine du problème. Que s'est-il passé ? Pourquoi suis-je devenu anxieux si jeune ? Pourquoi pas une thérapie de fond avec un suivi psy ?
On a énormément échangé sur moi, et sur le diagnostic qu'elle commençait à faire après une année de suivi. C'était passionnant. J'y reviendrai plus tard sur mon fil.

J'ai tellement envie de savoir ce qui s'est passé pour en arriver là.

Merci Ă  vous tous.

Bises.
Alexandre :

Une pensée pour ceux que je vais croiser le 16/12, j'ai vraiment hâte de vous avoir en face de moi. :fsb2_wink:
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Princesse_Leia, 06 DĂ©cembre 2017, 0:37  

DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31289
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 0:11
C'est chouette je trouve, parce que tu lui expliques l'indifférence
Je ne suis pas certaine qu'elle avait bien compris avant
Je crois que tu vas aider d'autres personnes comme cela


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 1:27
"J'ai expliqué vouloir remonter à l'origine du problème. Que s'est-il passé ? Pourquoi suis-je devenu anxieux si jeune ?".

Idem, j'ai vécu la même chose... comme quoi, c'est bien une maladie, avec des traits communs qui produisent une réaction commune...


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 Ă  30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'ĂŞtre abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Lointain yann
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1448
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 1:36
Tout pareil que vous, Alexandre et Théo (Coucou Alexandre :fsb2_wink: )

Bon, ceci dit à la différence de toi, Alexandre, à mon sujet, les "causes" qui m'ont rendu hyper-anxieux, je les connais.

Desolé, je fais court. J'ai un truc sur le feu pour demain : visite chez mon M.G.

Bises pour toi Alexandre.

Yann.


Au nord de nul part.
<br / DĂ©but Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage Ă  200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 21:29
C'est chouette je trouve, parce que tu lui expliques l'indifférence
Je ne suis pas certaine qu'elle avait bien compris avant
Je crois que tu vas aider d'autres personnes comme cela


Hello Sylvie,
Je lui ai posé la question : "avez vous eu beaucoup de patients guéris qui ont connu cette indifférence ?"
Selon elle oui. Elle croit au Baclofène, mais selon elle encore ça dépend des patients.
Mais j'en ai remis une couche, sur la puissance de ce traitement.
Elle m'a répété une fois encore que c'est le patient qui y fait beaucoup dans la guérison.



"J'ai expliqué vouloir remonter à l'origine du problème. Que s'est-il passé ? Pourquoi suis-je devenu anxieux si jeune ?".
Idem, j'ai vécu la même chose... comme quoi, c'est bien une maladie, avec des traits communs qui produisent une réaction commune...


Hello Theo,
On en est pas lĂ  par hasard.
On a aussi un point commun : la volonté de s'en sortir et donc de trouver des explications par la suite.



Tout pareil que vous, Alexandre et Théo (Coucou Alexandre :fsb2_wink: )
Bon, ceci dit à la différence de toi, Alexandre, à mon sujet, les "causes" qui m'ont rendu hyper-anxieux, je les connais.
Desolé, je fais court. J'ai un truc sur le feu pour demain : visite chez mon M.G.
Bises pour toi Alexandre.
Yann.


Hello Yann,
Me concernant, je ne connais pas les raisons de mon anxiété.
J'ai quelques idées, mais pas précisément.
Je ne sais pas si ça remonte à bien longtemps depuis l'enfance, mon éducation ou si j'ai forgé cela tout seul.
J'ai vraiment envie de comprendre, ce que j'ai dit à mon addicto et ce que je vais encore évoquer avec ma thérapeute TCC.

Je suis rapidement passé sur ton fil, je vais m'y attarder un peu plus.
Tiens le coup Yann. Tu as fait une bonne partie du chemin.
Bises.
Alexandre.
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Princesse_Leia, 09 DĂ©cembre 2017, 8:26  

DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de phil78
  • Messages : 110
  • Inscrit : 04 Mars 2013
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 21:44
Salut princesse Leia

tu es une des pièces maitresses de ma collection des MicroPopz LECLERC qui me manque... ;-)
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 21:48
Salut princesse Leia
tu es une des pièces maitresses de ma collection des MicroPopz LECLERC qui me manque... ;-)


Haha !
Ma petite fille les collectionne aussi ! :fsb2_yes:


DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de phil78
  • Messages : 110
  • Inscrit : 04 Mars 2013
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 22:07
ta petite fille ?
tu veux dire ta fille sinon tu es l'un des plus jeune grand père de France... :lol:
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 22:13
Oui tu as raison : ma fille, c'est juste qu'elle est vraiment petite (4 ans).
Elle adore Star Wars comme son Papa.


DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de phil78
  • Messages : 110
  • Inscrit : 04 Mars 2013
  Lien vers ce message 06 DĂ©cembre 2017, 23:11
tu as beaucoup de chance d'avoir un petit bout de 4 ans crois moi...

Sinon j'aime bien ton fil et tes interventions plus accessibles que beaucoup autres...

Bien Ă  toi Alex
 
Avatar de Caromo
  • Age : 43 ans
  • Messages : 404
  • Inscrit : 30 Octobre 2016
  Lien vers ce message 07 DĂ©cembre 2017, 17:47
Bonjour! J'ai lu votre post sur le Fil de Karo concernant les TCC..

Je me suis TELLEMENT RECONNUE.....je suis comme ça du matin au soirs....ma routine est aussi importante que chaque bouffée d'air dans mes poumons...

Je suis dépendante jusqu'au bout des ongles et tu m'as fait sourire avec ce post car j'ai réalisé à quel point le deuil de CHAQUE petite chose est difficile à faire si je dois seulement réorganiser mes choses, horaires, repas, dodo, consommation, exercice, place où m'assoir, heure de toilette même!!!

Je réalise à quel point ma consommation d'alcool a été et est encore intégré dans ma routine (volontairement) car elle correspond à une partie de moi, de mon identité et toutes ses routines bonnes ou mauvaises que j'installe, par instinct ou par nécessité sont intimement reliées à mon MOI profond.....

Tu as mis le doigt PILE sur ce que je suis au fil de temps... et j'ajouterais que pour moi prendre le baclofene a été facile à intégré car ça fait partir de ma routine et éventuellement j'aurai un deuil à faire car je devrai tranquillement me retirer de cette routine INCROYABLE!!!!!!!!!!!!!!!!

Je vais maintenant à partir de là maintenant développer `là dessus... et travailler sur mes routines... et voir comment je pourrais déjouer certaines fois sans me sentir l'aisée....

MERCI X 10000000
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Caromo, 07 DĂ©cembre 2017, 17:49  

Le BONHEUR c'est du PLAISIR sans REMORDS!!!!
300 MG 11:30h : 100 mg / 13h30 : 100 mg/ 15h30 :100 mg depuis le 10 Novembre 2017
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 07 DĂ©cembre 2017, 21:35
tu as beaucoup de chance d'avoir un petit bout de 4 ans crois moi...
Sinon j'aime bien ton fil et tes interventions plus accessibles que beaucoup autres...
Bien Ă  toi Alex


Merci Ă  toi Phil.
C'est très sympa de ta part.


DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 07 DĂ©cembre 2017, 21:44
Bonjour! J'ai lu votre post sur le Fil de Karo concernant les TCC..

Je me suis TELLEMENT RECONNUE.....je suis comme ça du matin au soirs....ma routine est aussi importante que chaque bouffée d'air dans mes poumons...

Je suis dépendante jusqu'au bout des ongles et tu m'as fait sourire avec ce post car j'ai réalisé à quel point le deuil de CHAQUE petite chose est difficile à faire si je dois seulement réorganiser mes choses, horaires, repas, dodo, consommation, exercice, place où m'assoir, heure de toilette même!!!
Je réalise à quel point ma consommation d'alcool a été et est encore intégré dans ma routine (volontairement) car elle correspond à une partie de moi, de mon identité et toutes ses routines bonnes ou mauvaises que j'installe, par instinct ou par nécessité sont intimement reliées à mon MOI profond.....
Tu as mis le doigt PILE sur ce que je suis au fil de temps... et j'ajouterais que pour moi prendre le baclofene a été facile à intégré car ça fait partir de ma routine et éventuellement j'aurai un deuil à faire car je devrai tranquillement me retirer de cette routine INCROYABLE!!!!!!!!!!!!!!!!
Je vais maintenant à partir de là maintenant développer `là dessus... et travailler sur mes routines... et voir comment je pourrais déjouer certaines fois sans me sentir l'aisée....
MERCI X 10000000


Hello Caromo,
Merci pour ton enthousiasme ! Et très heureux que mon post t'ai servi à quelque chose.
J'ai découvert tout cela durant ma thérapie TCC, qui accompagnait mon cursus au centre addictologique avec le médecin qui me prescrit du Baclofène.
Avant ce processus de guérison, je n'avais pas conscience de tout cela.
Outre le traitement et la voie de la guérison, on travaille justement sur soi, et on apprend à mieux se connaître.
Bises et Ă  bientĂ´t.
Alexandre.


DĂ©but du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
RĂ©pondre Remonter en haut de la page




forum baclofene