Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Baclofene pour une personne dépendant à l'heroin et cocaïne

Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 17:25

Reprise du dernier message

Vais essayer aussi. Le gps me dit 3h40 de route
Je pense partir entre 5h et 5h30.
A voir la circulation sur l'A1 et périphérique.
C'est un samedi, ça devrait rouler. Qu'en penses tu ?


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Vio [Snowie]
  • Age : 49 ans
  • Messages : 451
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 17:26
Le périph, avant 9h ça roule un samedi, ça devrait le faire .


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 18:37
Je confirme, normalement le samedi matin ça passe pas trop mal.
Sinon, utilise waze si tu as un smartphone, il te trouveras la meilleure route en cas d'embouteillage.


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31289
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 19:15
Waze, c'est vraiment le truc indispensable en voiture
Il te prévient en temps réel des difficultés ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 19:26
Ok super, je l'installe.
Sinon Map prévient aussi mais je suppose que waze est plus réactif


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 20:02
Waze est le meilleur GPS au monde et de loin.
Une sorte d'intelligence artificielle pour la route, couplée avec la puissance d'un GPS communautaire.
Le côté obscure du truc, c'est que la société a été rachetée par Google il y a quelques années.
Donc c'est du pure big data qui trace tous les trajets de la terre entière... Du bon BIG BROTHER en quelque sorte.


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 31289
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 20:16

Donc c'est du pure big data qui trace tous les trajets de la terre entière... Du bon BIG BROTHER en quelque sorte.


En parlant de ça, comme ça m'énervait qu'on me demande ce que je pensais du restaurant X ou du café Y devant lesquels j'étais passée, j'avais désactivé le flicage de Google

Moralité, mon GPS et Waze ne marchaient plus !
Le pire, c'est que j'ai mis un bon mois à comprendre pourquoi je n'avais plus de GPS ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 20:57
Tu connais l'expression "quand c'est gratuit, c'est toi le produit" ? Ben voilà.
C'est la même chose pour les "likes" de FB, et tout ce que Google trace chez nous.

Voilà dans quelle société nous vivons.


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 21:01
Citation (Princesse_Leia)
Donc c'est du pure big data qui trace tous les trajets de la terre entière... Du bon BIG BROTHER en quelque sorte.

Ça fait longtemps que je ne fais plus de parano avec tout ça
Google connaît même le nom de mon médecin .
Et alors au final?

Y'a pas de secret. Si waze ( ou Map ) peut te raconter en temps réel sur l'état des routes, c'est qu'il reçoit l'info et cet info vient bien de quelque part. Encore que waze est du communautaire.

L'immensité des services que nous fournit Internet, et gratuitement génèrent de lourdes charges financières.
Faut quans même qy'ils se rémunèrent d'une manière ou d'une autre. Souvent par les bannières publicitaires et surtout le ciblage.
On n'à rien pour rien.
Tu va faire une recherche pour acheter des pneus, du coup quans tu surfes tu vas voir des liens vers les fournisseurs de pneu.
Via big brother et les cookies

Quand tu surfes, ton navigateur fournit de l'info ect....

Et puis et alors ?
Faut être malin. Su tu fais une recherche sur internet pour un achat, tu surfes sur 2-3 sites puis tu attends. Dans les jours qui suivent tu vas voir apparaître des promos sur l-article recherché. Et là, il te reste plus que d'aller à la pêche.

Perso j-en ai fini de me faire du mouron pour ça. Et puis il y a la technique des proxi

Perso je suis comme ça maintenant, tu veux du service, il y a ce prix à payer. Sinon tu peux couper toutes tes connexions et vivre en léthargie.

Et puis, je préfère la technique des pubs ciblées que me farcir des séquences de 5 minutes de pub à la télé qui m'énervent, vante des produits dont j'en ai rien à foutre ect... Mode tf1 par exemple


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Vio [Snowie]
  • Age : 49 ans
  • Messages : 451
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 21:35
Je me désabonne frénétiquement aux spams de ma boîte mail , je sais que ça ne sert à rien mais je ne peux pas m’en empêcher . En plus , hyper vexant , des pubs pour des monte escaliers ou des perruques tendance ( voire même comment avoir une erection de 50 mn ). Complètement à côté de la plaque le boot :lol:


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 21:44
Je me désabonne frénétiquement aux spams de ma boîte mail , je sais que ça ne sert à rien mais je ne peux pas m’en empêcher . En plus , hyper vexant , des pubs pour des monte escaliers ou des perruques tendance ( voire même comment avoir une erection de 50 mn ). Complètement à côté de la plaque le boot :lol:

Oui je comprends
Le coup du monte escalier, je l'ai souvent aussi
Par contre l'érection de 50mn, ça j'aurai besoin qu'on m'explique la recette :fsb2_yes: :fsb2_godgrace:


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 22:22
Étant sous Linux, je n'ai pas ce désagrément

Je sors :fsb2_arrow:


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 22:30
Moi aussi je suis sous Linux.

C'est clair que cet O.S. est nettement mieux sécurisé et n'est pas sensible aux virus ect..
Mais quand même les navigateurs, même open source transmettent quand même des infos, via les cookies.

Quant aux outils de sécurisation, ils sont pléthoriques


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 22:51
Étant sous Linux, je n'ai pas ce désagrément

Je sors :fsb2_arrow:


La classe Karo :fsb2_cool:


Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9181
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 23:24
Je me désabonne frénétiquement aux spams de ma boîte mail , je sais que ça ne sert à rien mais je ne peux pas m’en empêcher .

C'est pire et à n'absolument pas faire, car tu leur confirmes la validité de ton adresse mail....
Tu vas dans l'interface WEB et tu déclares le mail comme Spam ou indésirable, et tu devrais normalement ne plus voir les mails suivants dans ta boite de réception.


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
http://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de soff
  • Messages : 47
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 11:19
L'indifférence peut être redoutable à vivre.
Quand on a un gros stress qui ne peut se résoudre dans un délai court. Quand on a le GROS défaut psychosomatique comme moi de vouloir absolument la solution rapidement, vouloir être rassuré, on se centre sur soi même, on n'est plus réceptif aux autres, seul soi même et notre problème compte.

Quand on boit, c'est à dire que l'on prend l'anxiolitique le plus rapide, ça apaise ( un court instant ) mème si l'alcool est dépressionnaire.

Aujourd'hui, j'ai passé l'après midi à la maison, dont 1 heure seul.
Avant, je me serais jeté sur le cubi de vin confortablement installé dans frigo.
Un cubi c'est pratique. On ne voit pas le niveau baisser et hop en douce.

MAIS, quand l'indifférence résiste à ces périodes de gros stress... c'est autre chose.
Car nous n'avons plus ce moment d'apaisement, plus notre "anxiolitique"
Et ça c'est très dur.

Car, quand je regarde ce fameux cubi, je ne le vois plus comme un médicament. Je le regarde comme su c'était du coca, ou de la limonade ou que sais-je.

Donc plus de compensation. On reste nu devant son stress.

Au départ j'avais peur de rechuter et suis monté à 250mg. Et j'ai en tout cas eu l'impression de commencer un EI : je devenais plus dépressif.
Donc marche arrière et je reste à 237mg.
Et mon indifférence tient.
J'ai parfois des doutes, mais aucun craving.

Alors comment fait-on.
Je mets en place un suivi psycho mais n'aurai pas de rdv avant 2 semaines.

Un benzo ? Ouais mais addictif aussi.
Sortir d'une addiction pour tomber dans une autre?
Ça le fait pas non plus.

J'en suis là actuellement.

Comme quoi, l'indifférence peut être très difficile à vivre car nous n'avons plus cet espèce de matelas, qui amorti les chocs, qui vous fait oublier, retourner dans un "rêve" qui vire au cauchemar.

Voilà mon ressenti aujourd'hui.


jmv, tu as tout dit... pardonne moi mais je n'ai pas la force de lire toutes les autres pages. où en es tu avec cette angoisse aujourdhui ?
pour ma part, sans le matelas de la boulimie, tout me blesse. tu posais la question le 9 novembre : comment on fait. comment tu as fait depuis ?
 
Avatar de Lointain yann
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1448
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 12:19
Salut Soff et Jean-Marie,

"L'indifférence" peut-être redoutable à vivre"

Oh que oui.

Je n'ai plus la force tout de suite d'en causer (faut que je dorme des fois...), mais, en gros, je pédale dans la semoule dans l'indifférence - et malgré que je sois très satisfait que le Baclo m'ait apporté ce détachement de la Bouteille.

A plus tard.

Yann.


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 12:36
A ton aise
.
N'hésites pas à exprimer tes ressentis, moi ça m'a fait beaucoup de bien d'échanger, nous sommes réactifs à ce topic.

Même si le titre du fil est " Baclofene pour une personne dépendant à l'heroin et cocaïne", en fait le fil s'est réorienté sur cette problematique bien à propos


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 12:47

jmv, tu as tout dit... pardonne moi mais je n'ai pas la force de lire toutes les autres pages. où en es tu avec cette angoisse aujourdhui ?
pour ma part, sans le matelas de la boulimie, tout me blesse. tu posais la question le 9 novembre : comment on fait. comment tu as fait depuis ?


En fait, ca m'a éclaté à la figure fin octobre, grosse descente en dépression avec idées suicidaires et tout le toutim.
Je suis allé me faire protéger en HP pendant 2 semaines

Je mets en place un suivi psy mais qui commencera jeudi. Pour moi, impossible d'en sortir sans ça. Augmentation des doese de mon AD
Suis actuellement sous benzo, pas moyen de vivre sereinement sans ça pour le moment. Faut dire que j'accumule les merdes pour le moment, problème de fric, un couple qui ne fonctionne plus, travail difficile au taf ect....

Avant, je ne prenais plus de benzo car l'effet anxio du baclo était suffisant. Mais là sur le coup, il est dépassé.
c'est pour ça, réfléchis à mettre quelque chose en place, car dur d'en sortir tout seul, en tout cas pour moi


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 12:56

jmv, tu as tout dit... pardonne moi mais je n'ai pas la force de lire toutes les autres pages. où en es tu avec cette angoisse aujourdhui ?
pour ma part, sans le matelas de la boulimie, tout me blesse. tu posais la question le 9 novembre : comment on fait. comment tu as fait depuis ?


Ce qui corrobore que TCA et ALCOOL = même combat, même processus, mêmes objectifs.
Avant de venir sur ce forum, je n'aurais jamais imaginé
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 05 Décembre 2017, 12:57  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Vio [Snowie]
  • Age : 49 ans
  • Messages : 451
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 19:26
@ Soff et Jean-Marie :
Il y a une phase où tout blesse, c’est vrai . Mais ensuite , on remet les pendules à l’heure et ça fait vachement de bien. On se sent en paix avec soi-même, comme si pour une fois on se prenait en compte , au lieu de noyer les vexations du quotidien sous la nourriture ou l’alcool.
Je sais pas si je m’exprime bien . Je travaille beaucoup là dessus (avec moi-même) . Dire non . Exprimer sa colère, ce qu’on ressent etc...


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 19:31
Violaine,
Tout dépend de chacun, perso mes démons me remontent au cerveau alors que j'étais dans le déni durant mon alcoolisme.
Et c'est plusieurs mois plus tard qu'ils débarquent.

Je sais que j'ai des affects psy que je ne pourrai pas régler seul.

J'ai conseillé à Soff de consulter, voir s'il y a aussi des affects. Si ce n'est pas le cas, alors tant mieux mais au moins on le sait.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Vio [Snowie]
  • Age : 49 ans
  • Messages : 451
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 19:36
Je viens de voir ce que tu avais mis sur son fil . Il faut dire que j’ai consulté pendant des années puisqu’on m’avait dit que c’était psy.
Mais tu as entièrement et complètement raison .


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 0:58
J'ai survolé un peu ton fils.
Au plaisir de se voir.
3ises


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Lointain yann
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1448
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 1:21
Salut Jean-Marie,

J'ai un souci de santé, alors je fait court.

Je repasserai pour parler plus longuement de ce que tu dis quant aux "affects", et aussi à la période de "descente"/"idées suicidaires" que tu as traversée récemment et envers laquelle tu as essayé de te protéger par un séjour Psy.

Car je partage bien tout ça - pour l'écrire trop vite.
Aussi, j'ai eu un gros passage analogue en fin de l'année 2016, mais je n'ai pas franchis le pas vers une hospitalisation et ça été ensuite la catastrophe.

A plus et la Bise.

Bon courage à toi pour tout ce que tu dois affronter, c'est pas facile.

Yann.


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de soff
  • Messages : 47
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 15:15
tout dépend de ce qu'on a caché pendant des années derrière l'alcool ou la bouffe.

parfois, le sentiment de vide et de non sens, ils ont existé avant l'addiction.
ensuite, on peut penser que tout vas bien et que seule l'addiction est un problème.
quand l'indifférence arrive, il faut bien se rendre à l'évidence : le vide est tjrs là, bien puissant, bien vertigineux.il était juste masqué.

ça te parle jmv ?

consulter, bien sûr : psy, hypno, gestalt et autres, je n'ai jamais arrêté en 25 ans.

l'indifférence, c'est aussi, pour moi, la violence du constat :l'addiction est un mode de survie quand notre façon d'être face au monde est insupportable. quand l'addiction fout le camp, comment supporter la vie ?
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 18:48
tout dépend de ce qu'on a caché pendant des années derrière l'alcool ou la bouffe.

parfois, le sentiment de vide et de non sens, ils ont existé avant l'addiction.
ensuite, on peut penser que tout vas bien et que seule l'addiction est un problème.
quand l'indifférence arrive, il faut bien se rendre à l'évidence : le vide est tjrs là, bien puissant, bien vertigineux.il était juste masqué.

ça te parle jmv ?

Ce que l'on cache est si bien caché que nous même ne le voyons plus, comme si disparu ou réglé. Je ne peux parler de vide mais de non sens oui. Je revois toute une série de décisions prises sans être réfléchie, prise selon l'humeur du moment. Ce qui fait partie de moi aussi. Je suis belier, genre on fonce puis on réfléchit.
Je ressasse aussi des regrets sur des décisions que j'avais prise bien avant mon alcoolisme.
l'indifférence, c'est aussi, pour moi, la violence du constat :l'addiction est un mode de survie quand notre façon d'être face au monde est insupportable. quand l'addiction fout le camp, comment supporter la vie ?

À ça oui. Le nombre de fois ou je rentrais le soir du taf qui s'était mal passée, avec des stress et déception. Réflexe : bien vite un p'tit verre pour oublier.

Actuellement, même indifférent, j'ai la même réflexion. Puis, le temps du retour à la maison, le p'tit verre ne me dit plus rien. Je sais qi'il ne me va rien faire oublier. Pourquoi, parce que le p'tôt verre ne fait rien oublier, ce sont les 4 ou 5 verres suivants qui font effet.
Ici, oui je peux prendre un p'tôt verre, mais impossible plus, je n'en n'ai plus envie. Pire, c'est juste impossible à avaler. Donc c'est mort pour l'oubli de la mauvaise journée.

Ça en va à un tel point où, quand je revois ma vie d'alcoolique, je ne comprends plus comment j'ai pu enchaîner les verres, souvent des bières cheap et degueu en si peu de temps.
Quand on voit mes invités boire l'apéro, le vin, et encore du vin, puis une bonne bière spéciale dans la soirée , j'arrive plus à comprendre comment on peut en boire autant sur une soirée. Pourtant ils ne sont pas alcooliques du tout, c'est soirée détente tout simplement.
L'indifférence ne m'a pas redonné ma sobriété d'entant, il m'a donné plus de sobriété que d'entant.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Manue
  • Age : 47 ans
  • Messages : 25308
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 19:00
Je crois qu'il faut faire la différence entre la psy avant baclo et après
Avant baclo, la psy n'y peut rien

Après baclo, là, ok, on est indifférent, on ne boit plus à outrance, on ne mange plus à outrance, mais qu'est-ce que l'on fait

Claude (paix à son âme) avait créé un fil à ce sujet, mais ça reste la grosse question, que fait-on après

c'est un fil à reprendre je pense, Comment vivre après son symptôme, pour mémoire de forum, Claude n'y a pas réussi


Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends - Nelson Mandela
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 19:08
Salut Jean-Marie,

J'ai un souci de santé, alors je fait court.

Je repasserai pour parler plus longuement de ce que tu dis quant aux "affects", et aussi à la période de "descente"/"idées suicidaires" que tu as traversée récemment et envers laquelle tu as essayé de te protéger par un séjour Psy.

Car je partage bien tout ça - pour l'écrire trop vite.
Aussi, j'ai eu un gros passage analogue en fin de l'année 2016, mais je n'ai pas franchis le pas vers une hospitalisation et ça été ensuite la catastrophe.

A plus et la Bise.

Bon courage à toi pour tout ce que tu dois affronter, c'est pas facile.

Yann.

Ce qui m'a redhibitoirement poussé à aller me faire protéger, c'est que dans ce moment de crise très intense, tu te sens coincé. Tu es décidé à passer à l'acte, tu t'y prépare, et au moment de faire le geste fatal, tu ne le fais pas, tu n'y arrive pas, trop peur de le faire, mais ça ne va pas parce que ta barrière de survie résiste. Tu es donc dans un étau. Et là tu cries au secours et t'y vas en tremblant dans ta crise d'angoisse.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 19:13
Manue,
J'avais déjà eu le lien vers ce fil, mais n'ai pas encore eu le courage de lire un fil à 19 pages.
Paix à son âme, il aurait été toujours là, le développement de nos 2 topic n'en aurait été que plus riche


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Manue
  • Age : 47 ans
  • Messages : 25308
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 19:15
Pas obligés d'en parler sur un fil généraliste, cela concerne chacun d'entre nous, que faire après que le baclo ait fait son boulot?


Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends - Nelson Mandela
 
Avatar de Vio [Snowie]
  • Age : 49 ans
  • Messages : 451
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 23:35
Pour moi, plus que : que fait-on après , c’est :
Comment fait-on après ?

On fait comme tout le monde, on s’énerve, on souffre, ou on est content. Ce qui est difficile, c’est de subir ces émotions. C’est sûr , c’etait plus facile avant mais ça nous tuait à petit feu. Alors , pas d’autre solution que de gérer au mieux, je suppose. Encore faut-il en avoir les armes . Où ça se trouve , ces armes , j’en sais rien. Je suppose dans la construction de notre être , mais on nous a pas donné de quoi le construire correctement.

Ps Jean -Marie , suis bélier aussi.
Message édité 1 fois, dernière édition par Vio [Snowie], 06 Décembre 2017, 23:37  

TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Avatar de soff
  • Messages : 47
  • Inscrit : 10 Juillet 2017
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 15:28
oui Snowie, comment on fait ?
Quand on n'a pas appris à se construire correctement, au point d'avoir fait appel à une béquille destructrice pour survivre pendant des dizaines d'années, comment on fait quand la béquille se barre ?

Subir les émotions, quand on reçoit tout comme des flèches, quand on ne sait pas faire autrement, ça prend l'allure d'une condamnation au supplice, comment on fait pour ne pas saigner à chaque émotion vécue ?

la question de l'après est si violente, si violente. jamais je n'ai ressenti autant d'angoisse face à la vie.
 
Avatar de Rosy72
  • Age : 45 ans
  • Messages : 4601
  • Inscrit : 06 Janvier 2015
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 15:51
je suis dans cet apres et bien on vie tres bien , les emotions sont moins exacerber donc on sais y faire face comme tout a chacun ... pensez y :fsb2_smile:


Indifférente depuis le 27 novembre 2015 ! je ne prends plus de baclo depuis septembre 2017
L'avenir est sans limite pour ceux qui viennent courageusement à sa rencontre
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 17:26
Je crois pouvoir dire que pour moi l'après sera bien plus facile.
Cette période (bientôt un an) passée à me soigner, à bouffer du baclo, à boire_ne pas boire_boire quand même_arrêter à nouveau...
Les heures passées sur le forum à expliciter ma vie et mon parcours (c'est finalement à moi que j'ai expliquer tout cela, et j'ai eu des retours, donc un éclairage tout neuf et différent),
La rencontre IRL avec l'une d'entre nous,...
Un véritable roman que cette aventure.

Aujourd'hui je vais mieux, beaucoup mieux qu'il y a un an!


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 17:50

Les heures passées sur le forum à expliciter ma vie et mon parcours (c'est finalement à moi que j'ai expliquer tout cela, et j'ai eu des retours, donc un éclairage tout neuf et différent),


Oh bin, ça veut dire que quand tu y seras, tu ne ne passeras plus de temps avec nous ?

Pas bien :fsb2_sorry:


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 18:26
Ah non! Ce n'est pas du tout ce que je voulais dire!
Au contraire! Au lieu de raconter ma vie, je serai plus en mesure de comprendre les autres et de répondre à leurs questionnements. Cela reste très relatif, pas de grosse tête, ni de prétentions...

Ben ça alors!

Et je ne serai pas à l'AG, mais j'espère bien rencontrer les baclopotes (dont toi) lors du colloque.

(je suis piquée au vif)


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 18:46
Et bin voilà ; pour être honnête, je n'en attendais pas moins de toi.
Mon post était juste un tantinet provocateur.

Citation
comprendre les autres et de répondre à leurs questionnements. Cela reste très relatif, pas de grosse tête, ni de prétentions...

C'est ce que je fais aussi. Mais dis-toi bien que ce n'est seulement de ton expérience passée dont tu parleras, mais de tes ressentis dans l'après indifférence.
Pour moi, ça aura été plus riche en émotions que l'avant et le pendant.
D'où la longueur et le succès de ce fil,
Même, vu son titre il partait sur autre chose

Et dommage pour l'ag, mais j'ai l'intention d'y être au colloque.
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 07 Décembre 2017, 18:48  

62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 19:00
Pour moi, plus que : que fait-on après , c’est :
Comment fait-on après ?

On fait comme tout le monde, on s’énerve, on souffre, ou on est content. Ce qui est difficile, c’est de subir ces émotions. C’est sûr , c’etait plus facile avant mais ça nous tuait à petit feu. Alors , pas d’autre solution que de gérer au mieux, je suppose. Encore faut-il en avoir les armes . Où ça se trouve , ces armes , j’en sais rien. Je suppose dans la construction de notre être , mais on nous a pas donné de quoi le construire correctement.

Ps Jean -Marie , suis bélier aussi.


Bélier aussi...
Ascendant scorpion; tout le monde me dit que ce mélange est très mauvais; perso, je me fiche de l'astrologie, mais question foncer comme un con et s'autodétruire type se piquer soit même, ok, j'y connais un rayon !


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 19:07
Ce matin grosse crise; mon père a encore fait pleurer ma mère et moi, j'ai géré le merdier.
L'après...
Déjà ce gel des émotions... je ne sais pas si c'est bien ou mal.
Je vois les choses, je les entends, mais je n'écoute plus; les larmes restent à l'intérieur.
J'ai été éprouvé fort émotionnellement; j'ai eu une envie de bière.
Je suis jeté sur deux baclos.
Je vais remonter de 10 la dose journalière. je ne sais pas où la poser.
Vu que les agressions externes arrivent sans prévenir, à toute heure....


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 19:28
Où le poser?
Tout dépend où est ton reliquat de craving.
Sinon monter ta dose de 20 à 30 ?


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 19:38
Je n'ai pas de craving... tu n'as pas connu mon fil d'il y a un an... J'étais en plein TAG suite à un autre burn out - je cumule charge de travail ++++ et pervers hiérarchique et vie de merde familiale, privée et financière.
Donc, c'est quand l'angoisse monte, n'importe quand, que, si je suis exposé à une agression, l'envie, enfin les pensées réapparaissent.

Tu me mets seul, avec un truc à faire, les 110 me suffisent; mon père hurle, ma mère pleure, je suis à me battre au milieu : paf angoisse et paf envie d'un verre...

Moi l'équation est simple : personnalité dysphorique + Sd Anxio-dépressif à versant TAG : agression=>angoisse=>pensées alcooliques... => baclo de secours.

Donc, comme mis sur mon fil, ce sera n'importe quand et je remonte à 120.

Quand on parle du vide qui nous fait face, sans alcool, sans tramadol, sans les cachets à avaler :


Gilbert Bécaud : Et maintenant (« Champs-Elysée » 1987)


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 20:16

Mon post était juste un tantinet provocateur.

J'y ai bien pensé, mais... APRÈS avoir répondu, et sans recul sur mes émotions. Il me reste donc encore un bout de chemin à parcourir!


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 20:41
Ha ha, un post compulsif??

J'en ai fait aussi


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 21:21
Theorbe

Tu décris exactement ce que j'ai vécu.
Mes angoisses ont une tout autre origine, mais ce sont elles qui me donnent envie de boire.
Au moment de ma rechute (ce mot ne me convient pas), j'étais en proie avec des angoisses assez anciennes, comme mon rapport avec mes parents, l'éducation qu'ils m'ont délivrée, l'ineptie de mon existence...etc; ainsi qu'avec des angoisses toutes neuves dues au fait que j'envisageais pour la première fois depuis un siècle de reprendre une vie professionnelle (et je faisais d'autres projets en même temps).
Tout cela impliquait obligatoirement une révision en profondeur de l'image de soi, une vérification de mes capacités (qui n'est venue que plus tard), une culture de l'envie et de la projection...
Je me suis trouvée face à un mur. Je n'ai pas trouvé la pédale de frein. Je suis rentrée dans le mur. Je me suis arrêtée net.
Pendant ce temps, j'ai recommencé à boire une bouteille de vin le soir. J'avais mal au crâne le lendemain. Je ne pouvais plus réfléchir. Mes pensées étaient de nouveau tournées vers le passé ou vers ma nullité. Je me trouvais bien incapable d'évoluer.
Les idées devenaient de plus en plus sombres...
J'ai alors remonté le baclo. Deux événements se sont produits que je n'espérais pas: les idées suicidaires ont disparues quasi instantanément, et les EI que j'avais connus au préalable (et que je redoutais) ne sont pas revenus!

Il faut vraiment que tu trouves une dose et que tu t'y tiennes. L'inertie du baclo t'empêche de savoir quel effet il te fait réellement si tu modifies la dose totale trop rapidement et trop souvent.
J'aime beaucoup l'idée des baclo de secours.
Même une fois que le craving a disparu, il reste toutes les émotions super difficiles à vivre.
Ta sensibilité ne disparaîtra pas. Il faut gérer différemment.
Ce n'est pas une condamnation, mais plutôt une invitation à chercher d'autres façons de faire. Mais cela commence par modifier son schéma de vie.
Peux-tu t'éloigner un peu de ta cellule familiale? Tu ne sauveras pas tes parents, mais toi oui. (sacré morceau que les parents! Pas normal qu'une fois adulte on ait à se soucier de la sorte de ses parents.)
Tu as droit à un peu de calme toi aussi... Un peu de douceur.

Accroche-toi...


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Décembre 2017, 21:29
Merci Karo, je suis monté vite à 180 car je contnuais à boire après une pancréatite.... donc, urgence.
Puis, les ES handicapants (confusion et oedèmes massifs) : donc redescente rapide; mais ce genre d'exercice, je ne le pratique pas couramment.
Là, depuis le 18/11, suis sans alcool; c'est tout frais je sais. Je cherche une dose de confort.
Avec baclo de secours.
Je suis pas un exemple à suivre, mais je n'ai jamais été tendre avec moi, concernant les ES des médocs.
Et au final, je supporte bien.

Mais tu as raison il me faut du calme; et à cela je travaille en tentant de régler mes problèmes de fric...

Prokofiev - Roméo et Juliette - Danse des Chevaliers

Des souvenirs; joué à 18 ans ce truc, en orchestre évidemment.
Message édité 1 fois, dernière édition par Theorbe (Théo), 07 Décembre 2017, 21:37  

Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Suratan
  • Messages : 413
  • Inscrit : 06 Mai 2017
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 12:32

À ça oui. Le nombre de fois ou je rentrais le soir du taf qui s'était mal passée, avec des stress et déception. Réflexe : bien vite un p'tit verre pour oublier.

Actuellement, même indifférent, j'ai la même réflexion. Puis, le temps du retour à la maison, le p'tit verre ne me dit plus rien. Je sais qi'il ne me va rien faire oublier. Pourquoi, parce que le p'tôt verre ne fait rien oublier, ce sont les 4 ou 5 verres suivants qui font effet.
Ici, oui je peux prendre un p'tôt verre, mais impossible plus, je n'en n'ai plus envie. Pire, c'est juste impossible à avaler. Donc c'est mort pour l'oubli de la mauvaise journée.

Ça en va à un tel point où, quand je revois ma vie d'alcoolique, je ne comprends plus comment j'ai pu enchaîner les verres, souvent des bières cheap et degueu en si peu de temps.
Quand on voit mes invités boire l'apéro, le vin, et encore du vin, puis une bonne bière spéciale dans la soirée , j'arrive plus à comprendre comment on peut en boire autant sur une soirée. Pourtant ils ne sont pas alcooliques du tout, c'est soirée détente tout simplement.
L'indifférence ne m'a pas redonné ma sobriété d'entant, il m'a donné plus de sobriété que d'entant.


Comme je me reconnais là dedans !

De même quand je vois les autres enchainer les verres, que je suis obligé de les reservir et que moi je fais tout l'apéro et le repas avec une seule bière !

Mais je ne peux pas m'empecher de rebondire lorsqu'il s'agit de surveillance et de pistage.

Je pourrais faire un long discours là dessus. Mais bon.

Très bon "Nothing to hide" : https://youtu.be/djbwzEIv7gE
A regarder.
Message édité 2 fois, dernière édition par Suratan, 10 Décembre 2017, 12:44  

Début du traitement : 11.06.17 - Indifférent depuis le 23.10.17 à 270 mg
Actuellement 270mg :
60mg 9:00
60mg 11:00
20mg 13:00
70mg 15:00
60mg 17:00
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 13:22
Suratan,
Cela veut dire que tu as aussi cette impression que tu vas boire et qu'au final cette envie disparaît ?

Surtout que dans mon état psychique actuel, je suis fort à l'écoute de mon corps.
J'ai peur de la rechute donc suis inquiet quand l'envie me vient même si elle disparait après quelques minutes.


en fait, ce que je ressens:
J'ai envie de boire à un moment donné la plupart du temps ou il m'est impossible de m'exécuter tout de suite, puis, quand je rentre à la maison, le cubi de vin ne me parle plus vraiment.

Disons que je bois 1 verre de vin tous le 2-3 jours, et ce n'est toujours qu'un verre. Je n'en prends pas un 2ème souvent par désintérêt, mais parfois j'ai l'impression que je ne prends pas le 2eme parce que je me l'interdit.

Ces ressentis sont déstabilisants.


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Suratan
  • Messages : 413
  • Inscrit : 06 Mai 2017
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 13:30

Cela veut dire que tu as aussi cette impression que tu vas boire et qu'au final cette envie disparaît ?
J'ai peur de la rechute donc suis inquiet quand l'envie me vient même si elle disparait après quelques minutes.

Tout à fait !


Disons que je bois 1 verre de vin tous le 2-3 jours, et ce n'est toujours qu'un verre. Je n'en prends pas un 2ème souvent par désintérêt, mais parfois j'ai l'impression que je ne prends pas le 2eme parce que je me l'interdit.


Je suis dans le même cas, souvent le verre ne reveille pas d'envie ! Mais peut-être que finallement, je me 'rassure' en me disant que je n'ai pas d'envies ou en les occultant ...


Début du traitement : 11.06.17 - Indifférent depuis le 23.10.17 à 270 mg
Actuellement 270mg :
60mg 9:00
60mg 11:00
20mg 13:00
70mg 15:00
60mg 17:00
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 55 ans
  • Messages : 658
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 14:01
Ah bin oui, c'est exactement ça


62,5 8h
50 12h00
75 16h00
37,5 19h
12,5 au coucher
Indifférence depuis le 3 aout 2017 - aucun EI -
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 14:06
Perso, je vois mon père se servir sous mon nez (il se fout complet de ma pancréatite et de moi, de mon éventuelle évolution vers la cirrhose, etc... - uniquement LUI), de la FISCHER fraîche ou du bordeaux (la bouteille par repas), et que je sens poindre une envie, je prends un baclo de secours.
Je pense que plus de 120/jour (genre 4-4-4-2) seraient pas mal; mais, je minimise les ES et suis à la limite; et un deux ou troix baclo, de plus, comme ça, ce n'est plus un souci.

Comme je l'ai dit, je gère par la tentation : gin, Leffe au frais, Lagavulin à côté de la Tv, à l'appart - si je les regarde, je prends des baclos.

Je ne sais pas si c'est le must comme technique, mais, j'avais vrt de trop importants oedèmes et de passages de confusion; si trop de baclos de secours => on augmentera.
Mais suis très sensible à l'environnement (agressions, situations anxiogènes); cela aussi peut faire varier la baclo.

Quant à la surveillance de nos données numériques... je suite grave angoissé; mais dans notre monde où désormais tout passe par le net, comment faire? je n'ai pas les compétences (et en ce moment, ni l'envie ni les capacités) pour installer des protections...

J'ai découvert que FB avait créé dans mon dos (en siphonnant mon carnet d'adresses) un profil FB, avec NOM, prénom et 1000 invitations d'amis....
Ceci par une personne à laquelle j'avais filé mon tel et qui me parle de mon compte FB....

J'y suis allé, là supprimé... Mais il reste qu'à un moment, on a siphonné mes 1200 contacts et créé un faux compte......

Bref...

Dur dur aujourd'hui.

Perso, je dois être abstinent (cf. maladies) et cela ne me coûte rien.
Je sais que cela ne va pas durer...
Mais pour l'instant, la consommation raisonnée, pas question.
Message édité 1 fois, dernière édition par Theorbe (Théo), 10 Décembre 2017, 23:30  

Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 14:07
Ah bin oui, c'est exactement ça


il m'est arrivé de boire sous baclo : c'est pire que tout si tu te murges ; déjà tu perds pieds encore plus vite; et cela te donne presque "plus" envie...
Je vous comprends qd vous dites que le second verre, on se l'interdit peut-être...


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 22:58
Et s'il s'agissait plutôt du fait qu'on prend conscience qu'il y a bien d'autres choses bien plus importantes à penser? Le baclo enlève le craving, cet appétit pour les sensations que l'alcool engendre.
J'ai certes toujours envie de mettre mon cerveau en vrac par moments, mais j'ai également le désir de "penser" et de ressentir.
C'est un peu comme si je n'avais plus le temps de m'abrutir totalement et entièrement pendant une soirée, suivie d'une nuit dégueulasse et d'un réveil désastreux, où je vais me sentir sale, idiote, et décérébrée.

Juste une hypothèse

Je réponds ici à une partie d'un autre post, mais je ne le retrouve pas, je ne peux donc pas le citer (je vous laisse vous dépatouiller)! :fsb2_omg:


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene