Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Baclo...en cours

Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2017, 3:07

Reprise du dernier message

Qu'est-ce qui empêche d'accéder à la colère?
Ne peut-on pas ressentir de la colère sans casser la vaisselle (ou sans que cela soit flagrant)?


Il n'est pas normal me concernant que je veille si tard... pensées en boucle, et en même temps un certain apaisement!

Mais c'est à devenir fou (comme si je ne l'étais pas déjà)!



Gustav Mahler-Piano Quartet in A minor

Moi, la colère sous baclofène, elle devient interne.
Et je tourne en rond; et les pensées sont en boucle, comme tu le dis si bien, mais pas cet apaisement; car je pense que je suis surdosé, c'est très probable.

D'ailleurs, je viens de passer un état confusionnel....
Mais le sommeil ne vient pas.

Et je veille aussi Karo.... 03h26....
Message édité 1 fois, dernière édition par Theorbe (Théo), 02 Décembre 2017, 3:26  

Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2017, 3:22
Ton lien nous ne nous mène nulle part, mais peu importe!

La colère qu'évoque Calista n'est pas la colère que l'on peut ressentir au détour d'une situation.
Je ne sais pas.
J'ai largement ralenti les contacts tél avec ma mère, j'ai parlé à mon père pour enfin! comprendre que je faisais fausse route de son côté aussi.
De la colère, ou une sorte de perturbation mentale, j'en ressens tous les jours.
Chaque jour, j'ai mon moment (plusieurs heures) où je suis exécrable ...
Il y a un truc qui n'avance pas!

Ne me parle pas de rapidité! Tu perds face à moi!


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1020
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Décembre 2017, 3:28
Ton lien nous ne nous mène nulle part, mais peu importe!


Etat confusionnel; je devrais pas être en ligne.... c'est typique...


Consommations: 700-900 mg tramadol; + d'1/2 litre de schnaps 55° (+ de 24 UA) et bière (+ de 14 UA) + 10-20 baguettes LEXOMIL par jour.
Adhésion et dons faits.
Dose 40-30-30-20 +/- 10 à 30. 120 mg/jour
Plus d'alcool le 19/11/2017, tramadol et BZD stoppés d'un coup le 14/10, le lendemain d'une crise d'Hépatite-Pancréatite-Gastrite sans Hp due au tramadol=gastro-toxique et à l'alcool. Stéatose hépatique majeure.
Obligation d'être abstinent - S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient.
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 622
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 02 Décembre 2017, 10:45
Hier je parlais de colère et de pardon.
Quand des comportements blessants très anciens dictent notre image encore aujourd'hui c'est non seulement la colère qu'il faut approcher, mais également la souffrance voir le désespoir. Je ne dis pas qu'il faut rester dedans bien au contraire. Mais écrire noir sur blanc que ce qu'a fait cette personne est inacceptable et que cela n'a rien à voir avec votre personne mais vient seulement de ses problèmes à elle.

Je lisais sur le pardon hier apres vous avoir lu et j'ai trouvé ceci qui m'a intéressé.

Pardonner

Je ne connaissais pas ce texte mais j'avais toujours ressenti qu'il faut rendre ces mauvais bagages . Pas en vengeance bien sur mais au moins en l'exprimant de façon calme une bonne fois pour toutes et avancer.
Message édité 2 fois, dernière édition par 🌞Calista, 02 Décembre 2017, 11:41  

Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Décembre 2017, 9:15
Ce texte fait sens ...
Chaque chose en son temps


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 718
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 20:23
Alors !? Le baclo... il est toujours en cours... Mais toi ? qu'est-ce qui est en cours ?


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 05 Décembre 2017, 20:33
J'ai un CV à taper...

A bientôt

x)


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 15:30
Quelques fraîches nouvelles (fraîches au sens propre comme au figuré).
Alors que le baclo fait bien le travail pour lequel je l'ai embauché, je rencontre le même problème que beaucoup d'entre nous: les ha-bi-tu-des! Elles nous mènent la vie dure. Elle s'accrochent. Un peu comme si elles nous regardaient d'un air narquois en nous disant: "hé hé hé! Je suis là! Il est 19h00! C'est le moment! Tu ne vas pas manquer cela quand même! ..."
Et j'apprécie vraiment un verre de vin avant de manger (je l'apprécie aussi en fin de repas d'ailleurs. Et aussi après le repas. Bref à partir de 18h ou 19h et jusqu'au moment du coucher!).
Je n'en suis plus là, je ne bois plus toute la soirée. Et je me contente tout à fait d'un ou de deux verres (ou trois). Toutefois, je préférerais me contenter de zéro verres la plupart du temps, même si un ou deux verres ne font pas de moi une criminelle qu'on va clouer au pilori (je ne vais pas même remettre en question ma dignité ou m'auto flageller).
Le soucis, c'est qu'agir ainsi revient à entretenir une habitude qui n'est pas utile. Je souhaite changer cela: déconditionner mon cerveau afin de me libérer de ce rituel et faire autre chose.
Hier, j'ai bu 1/2 verre, et cela m'a suffit.

Je dois reconnaître que deux éléments sont parfaitement corrélés (ils entretiennent sans doute une relation de cause à effet, que j'ai du mal à définir): la diminution drastique de l'envie ou du besoin de boire, et un mieux-être en général. Cela n'est pas surprenant.

Les choses se débloquent. J'évolue. J'avance.
Je construit un projet de retour à l'emploi. Je m'investit dans le milieu associatif. Je teste mes capacités. Je suis entourée et épaulée.
J'ai gagné en calme, peut-être en persévérance.
C'est pas facile tout le temps, c'est pas drôle en général, mais c'est stimulant... et c'est positif!

Je prends 140 mg de baclo (modulable selon les jours et les activités). Et ça me va bien.
Je fais des écarts de temps en temps. Je ne les décide pas, c'est seulement que mes émotions m'entraînent encore vers des comportements excessifs, mes pensées ont encore besoin d'être apaisées. Je m'abrutis de temps en temps!

Ça passera...!


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Manue
  • Age : 47 ans
  • Messages : 25308
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 19:38
Karo
2 ou 3 verres de vin tous les soirs, mais que tu ne souhaites pas forcément

2 solutions : soit tu revois ta répartition, soit tu augmentes encore un chouilla

"Je prends 140 mg de baclo (modulable selon les jours et les activités). Et ça me va bien."

Modulable, ce n'est pas bon tant que la dose seuil n'est pas atteinte, tant que tu n'es pas indifférente, pour atteindre la dose seuil, il faut rester fixe et régulière sur les heures de prise

Et justement, les moduler sur tes heures plus critiques

A quelles heures fais-tu tes prises?


Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j'apprends - Nelson Mandela
 
Avatar de RoseD
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1520
  • Inscrit : 03 Novembre 2015
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 22:03
Tu vois, Karo, il y a 3 semaines à peu près, je me suis pris une cuite, une vraie...pas par besoin, et même pas par envie.
Juste pour aller jusqu'au bout et pour voir, un face-à-face avec l'ennemi ancien, qui fut le réconfort des soirs.
Je me suis retrouvée telle que j'étais alors, avec ces mots de violence et de non-sens.
Telle que j'étais alors. Rien n'avait bougé.
Tout était comme je l'avais laissé, comme je l'avais vécu depuis de nombreuses années.

Depuis, presque plus rien.
C'est comme si mon cerveau avait enregistré, presque à mon insu, que le verre n'était la solution à rien.
Je bois un peu comme toi, pas chaque soir, mais ça m'arrive parfois, un, deux verres...et sans savoir pourquoi.
Ca n'est même plus une habitude. Un réconfort qui n'en est plus un.
Je suppose que ça reste un espoir d'apaisement, car tout n'est pas comblé...un espoir que je sais être vain.
C'est la queue de la comète.
Et + ou - 10 de baclo n'y changeraient pas grand-chose.

C'est le temps, je suppose.
Avec le temps va tout s'en va, et surtout le plus inutile.
Comme tu le dis si bien : ça passera et ça se déconditionnera bien un peu tout seul.

Et quand on se désencombre de cet inutile-là, l'essentiel arrive.
Nos projets de vivre mieux.
Les tiens, les miens. Ca commence à combler.
Et ça ravit la vie.

Tes paroles sont d'or.

Je t'embrasse :kiss:
Message édité 2 fois, dernière édition par RoseD, 06 Décembre 2017, 22:11  

Guns N' Roses, des flingues et des roses. Bref, toujours dans l'équilibre...

C'est fou comme un olivier malade peut parfois donner les plus belles olives du monde, au goût amer en bouche mais dont on se souviendra longtemps.

10 + 10 + 10... qui font 330, et c'est mon dernier mot. Actuellement à 200.
 
Avatar de Princesse_Leia
  • Age : 44 ans
  • Messages : 270
  • Inscrit : 28 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 22:10
Quelques fraîches nouvelles (fraîches au sens propre comme au figuré).
Alors que le baclo fait bien le travail pour lequel je l'ai embauché, je rencontre le même problème que beaucoup d'entre nous: les ha-bi-tu-des! Elles nous mènent la vie dure. Elle s'accrochent. Un peu comme si elles nous regardaient d'un air narquois en nous disant: "hé hé hé! Je suis là! Il est 19h00! C'est le moment! Tu ne vas pas manquer cela quand même! ..."


Hello Karo,
Je n'ai cessé de parler de mes habitudes sur mon fil car je suis vraiment un mec d'habitude, tout le monde le dit autour de moi.
J'adore cela mes habitudes, ça me rassure. Ma petite fille de 4 ans est devenue pareil.
Faire mon marché le samedi matin, mon "poulet rôti du samedi midi",
Mon caviste à qui je raconte ma vie, mon verre de blanc à l'apéro, mes verres de rouge à table, mon dernier verre de rouge avec le café et un bout de chocolat...
Pendant des années comme ça.

Ce soir, encore des habitudes à 0% d'alcool : mes bières blanches à 0% bien fraiches etc...
J'en ai souvent parlé avec ma Thérapeute TCC. On analyse la façon dont je me place le soir pour l'apéro, le siège en bout de table, le moment où je me détends.
Toujours le même rituel. Tout y passe dans l'analyse TCC.

Donc en résumé : Le Baclofène a réussi à tuer le craving, mais les habitudes restent.
Il a juste fallu que je remplace les anciennes par d'autres, mais il me fallait conserver ces habitudes, sinon j'étais perdu.
Je parlais même de craving de bière blanche au début, et Florence est venue me raconter son craving de jus de pamplemousse sur mon fil !

Bien entendu, c'est plus facile à dire qu'à faire, surtout pour moi qui a subi moins d'EI que toi je pense.
Mais pas de secret : c'est en montant la dose que j'ai pu atteindre l'indifférence permettant aux nouvelles habitudes de s'installer et de me rassurer.
Enfin bref, tu connais mon histoire par coeur. Tu en fais même un peu partie. :fsb2_wink:

Je suis juste venu raconter un peu ma vie sur ton fil, juste pour te rappeler que toi, jeune femme d'habitude, tu dois rester comme tu es.
Mais en montant progressivement la dose, et en modifiant petit à petit le contenu de tes habitudes, tu vas prendre en étau cette sale bestiole.

Courage.

Bises.
Alexandre.
Message édité 1 fois, dernière édition par Princesse_Leia, 06 Décembre 2017, 22:12  

Début du traitement : novembre 2016.
Montée très progressive et stagnation à 180mg. Consommation réduite de 50% depuis 180mg.
Aujourd'hui à 270mg. Premier sentiment d'indifférence réelle le 25/11/2017.
Encore merci à Sylvie, Yves et tous les membres du Forum Baclofène. Vous êtes tous des Héros.
L'UNION FAIT LA FORCE ! http://www.baclofene.org/adhesion-a-lassociation/adhesion
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 23:17
Hier: 1/2 verre de vin
Ce soir: 0 UA

Donc je ne pense pas que j'ai besoin de monter encore.

Quelles différences avec les autres jours?
1. Hier je n'avais qu'1/2 verre de vin en stock. Ce soir, je n'avais rien.
2. J'ai été hyper occupée ces trois derniers jours.

J'aurais pu aller me ravitailler dans la journée. De plus, quand je suis rentrée ce soir, la supérette que j'ai longée était encore ouverte (la même que celle évoquée le jour du 04 juillet).

Alors je pense que si j'avais eu le moindre craving, je ne me serais pas privée.
Rose a raison! Le temps! Il faut se laisser le temps: le temps de mûrir, d'évoluer. Le temps de prendre conscience de ses projets, de les construire. Et le temps de retrouver un peu d'impulsion pour mettre la machine à neurones en branle. La mienne est grippée depuis tout ce temps...

Je ne monterai plus.

Je persiste et signe: 140 modulables

Merci Sonia


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Décembre 2017, 23:37
Rose

Je te remercie d'être venue déposer tes mots sur ce fil.
Ils font toujours autant sens, assemblés de telle manière qu'il s'en dégage invariablement une poésie et une douceur de haut vol.

Tu vas mieux, et c'est ce que je retiens en priorité.
Tu as trouvé ton chemin avec le baclo, ne le laissant plus te dompter.
Tu en fait un allier, et non plus un magicien (tu en prends toujours?).

Je t'embrasse aussi


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 08 Décembre 2017, 14:10
Une perle de post que je ne peux pas laisser passer.
Merci Caromo!



j'ai tellement compris de choses dans cette conversation de Princesse lea.....

Je suis ancrée dans mes habitudes et ma routine......

Est-ce que je veux changer cela?

Ma réponse est venue hier....

ce que je veux c'est BOIRE et arrêter de boire car je n'ai plus envie de boire....

Ne pas boire car je ne veux pas boire.....

Boire parce que j'ai le gout de boire mais arrêter quand c'Est le temps et être bien dans cet arrêt, ne pas être en combat avec " HUMMMM ¨CA SERAIT BON ENCORE....."

NON juste me dire WOW J'ai bu ce que j'avais à boire..merci la vie.....

Comme ...j'ai mangé ce que j'avais mangé...je ne suis pas pleine à être défoncée......

J'ai dormi ce que j'avais à dormir.....

J'ai couru ce que j'avais à courir.....

Combler mon envie, mon gout de......

Sans excès, sans déplaire.....sans démesure.....

pour ce qui est des E.I ils sont de moins en moins présents.....et je ne ressens plus ce GRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR IL FAUT QUE J'ARRIVE À LA MAISON VITE LA BIERE!!!

Et hier....avec un filet de saumon et salade de roquette j'ai servi mon verre de blanc.....

J'ai pris une gorgée et j'ai fait......NON JE N'EN AI PAS ENVIE CE SOIR.....

J'ai remis dans la bouteille et bu de l'eau pétillante au citron qui m'a fait tout simplement du bien......

Je crois que c'est ça l'indifférence finalement!!!


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Lointain yann
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1448
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 09 Décembre 2017, 3:51
Un petit coucou pour toi.

Bises.


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Décembre 2017, 22:24
Je fais de belles découvertes
Je comprends un peu plus et un peu mieux chaque jour mon histoire passée
Je vois et j'entends mieux ceux qui m'entourent ou que je croise
Je réalise enfin de quelle manière j'ai été malmenée dans mon enfance et mon adolescence, et ce que sont mes parents
Je ne suis pas en colère, bien qu'il faudra un jour que je leur rende le fardeau qu'ils m'ont légué
Certains jours ça ne va pas bien, mais c'est moins terrible que les jours où ça n'allait pas avant
Je suis beaucoup plus calme, moins paniquée à l'idée de ce qu'il pourrait advenir dans un futur hypothétique
Je suis moins décentrée
Je vais mieux
Message édité 1 fois, dernière édition par Karo, 10 Décembre 2017, 1:21  

Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 718
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 09 Décembre 2017, 22:31
Que dire... A part la méthode couet.
On le lit dans tes écrits depuis un certains temps.
Foutu parents ! Mais bon... On aurait fait quoi à leur place ?!
Je suis heureux pour toi, autant que si c'était pour moi.
Tu apportes beaucoup. Merci karolina jolie !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Décembre 2017, 23:09
J'ai compris que j'avais un potentiel
Et que toutes ces idées sales que je porte en moi depuis toujours ne m'appartiennent pas
Que j'ai le droit de lever la tête et de porter mon regard non plus sur le sol mais droit devant
Je suis apaisée...

Je remercierai le forum dans un futur proche pour l'ensemble de ces échanges de qualité, empreints de profondeur et de sensibilité
Je me suis découverte (avec votre soutien et votre bienveillance)

Hier soir, je me suis éveillée
Message édité 1 fois, dernière édition par Karo, 10 Décembre 2017, 1:20  

Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 1:29
Je ne sais pas Laurent si nous aurions mieux fait que nos parents.
Ils nous ont légué ce que leurs propres parents leur avaient légué, et idem pour la génération précédente...
Ils n'ont pas su ou pas pu mener la réflexion qui leur aurait permis de sortir de ce schéma pathogène.
Il est certain qu'ils ont fait ce qu'ils ont pu!
C'est pourquoi je n'ai pas de colère à leur égard.
Il faut casser ce schéma (c'est d'ailleurs ce que tu as fait! Je t'en félicite)


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 622
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 7:14
J'ai de la colère contre les parents. Une colère apaisée, aujourd'hui.
Ils n'avaient, certes, peut être pas toutes les armes pour mieux faire mais c'est leurs problèmes aujourd'hui. Un enfant ne mérite pas cela pour quelque raison que ce soit.
Combien d'années ont ils eu pour réfléchir à leurs actions passées? L'ont ils fait?
Continuent ils leur travail de sape? En ce qui me concerne, oui, indiduisement. Prête à bondir si elle sent que je vais faire face à ce qui ne doit pas être dit sur notre passée, ma mère est encore capable d'appuyer là où Ca fait mal pour ne pas regarder ses responsabilités.
Alors non, pour moi, pardonner sans avoir mis à plat ce que j'ai sur le coeur n'a pas de sens.


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Lointain yann
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1448
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 10:29
Puisque ce sujet me concerne aussi, le pardon, mon père, il peut se brosser.


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 11:02
Il est certain que pour moi c'est plus simple puisque je ne vois pas mes parents.
Je ne suis donc pas confrontée à leur attitude et leurs paroles.


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Vio [Snowie]
  • Age : 49 ans
  • Messages : 451
  • Inscrit : 01 Janvier 2017
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 11:43
Bonjour Karo,
Je m’immisce dans la discussion. J’ai été aussi assez malmenée par des parents qui croyaient sûrement bien faire mais qui ne pouvaient s’empecher de régler leurs comptes à travers leurs enfants . Bon. J’ai plus au moins établi une zone de confort avec mon père ( combien de temps le voir sans se fâcher etc .... une espèce de zone tampon où il ne ressortira aucune engueulade et que le plaisir de se voir . Je sais ce que je peux en attendre et non donc trois jours maximum chez lui ).
Avec ma mère , je fais un break . Pas de nouvelles . Pas de coups de téléphone. Pour l’instant , c’est mieux . Vieillir pour certaines ( très belles ) femmes , c’est terrible et elle est en plein dedans . Donc tout le monde s’en prend plein la gueule, surtout moi. Je croyais qu’elle serait apaisée en vieillissant, c’est l’inverse . Donc filets de protection déployés au maximum.


TCA : début Baclo : 24/07/2017 - > 25mg à 13h / 25mg à 15h / 35mg à 17h - soit 85mg/ jour.
, presque plus de crises !
Faites vivre l’association , adhérez !
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Décembre 2017, 22:07
Immisce-toi Vio... Tu es bienvenue!

Je ne parle pas de pardon pour le moment.
Je suis seulement en train de découvrir ce que j'ai subis d'une manière ou d'une autre et de comprendre comment j'en suis arrivée à me considérer comme un truc difforme sans intérêt et sans valeur.
Je prends mes distances affectivement: je peux penser à mes parents et à ma vie d'enfant sans que remettre en question leur amour et leur compétence en qualité de parents déclenche une cascade d'émotions et que je me pense ignoble.
En ce sens, je n'ai pas de colère puisque je réfléchis posément (je ne pourrais d'ailleurs pas réfléchir si l'émotion s'en mêlait).
Chez moi, tout à commencé dès mes premiers jours de vie, avec une mère défaillante et par conséquent l'érection d'un faux self superpuissant qui me sauvait la vie à ce moment.
Je sais que quand je pleurais alors que j'étais un nourrisson, on me laissait pleurer. Je sais maintenant qu'un nourrisson ne pleure que parce qu'il a un besoin précis (pas de caprice).
J'ai commencé à me sentir abandonnée très tôt. Il fallait s'adapter aux règles des parents (dormir à telle heure par exemple), et pour rien au monde ils ne se seraient "abaissés" à m'écouter!
Ça démarrait assez mal pour l'épanouissement de ma personnalité, ou de ma personne tout court.

Si je devais parler à mes parents maintenant, je leur rentrerais dedans! Ce sont des imbéciles! Ils ont été incompétents et indignes d'être parents.
La colère n'est pas loin. Mais elle est inutile dans ce cas, car il ne s'agit pas de me faire du mal mais bien que je prenne la place qui est la mienne, sans me saboter;


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 1850
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message Hier, 23:12
Il est tombé 80 cm de neige sur la journée (on ne sait plus où la mettre)...
C'est magnifique en tout cas, et très sportif en raison du déneigement qui s'impose pour circuler un minimum.
Cela m'a bien fatiguée (trois tours dans l'après-midi, pas d'accalmie, neige mouillée et hyper lourde).
J'avais préparé de l'alcool de tanaisie pour une copine, et il est prêt! Après le déneigement, ce réconfort semblait à propos.
Je m'en suis servie un petit verre (ça fait 45° cette chose, et c'est ça qui m'a menée à prendre du baclo).
Le breuvage est bon. Mais je n'ai aucune appétence pour lui: je n'ai pas fini le verre! (j'adorais ça avant!). Et plus c'était fort, plus j'aimais.
Plus maintenant manifestement (à ma grande satisfaction)!
Message édité 1 fois, dernière édition par Karo, Hier, 23:13  

Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Lointain yann
  • Age : 43 ans
  • Messages : 1448
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message Aujourd'hui, 7:35
Coucou Karo,

Ca sent de plus en plus bon par chez toi.
C'est chouette : de l'activité, pas d'alcool. Et tu parais sereine ; du moins est-ce qui transparait à ta lecture.
Ne pas finir son verre...qui l'eu cuit :fsb2_yeah: ?

Je ne me souvenais plus que tu tournais avant à l'alcool fort (45 °).
Ca devait décaper...
Me suis toujours méfié des hauts voltages pour l'alcool.

Pour l'alcool, chez moi, pareil : me suis acheté lors de mes courses hier une demi-bouteille de bon vin.
J'y ai pas encore touché.
Hier aussi, avant de voir mon psy qui a évoqué un diagnostic qui me laisse coi, j'avais une demie-heure à tuer en ville, alors j'ai commandé un demi dans un café, et j'ai eu du mal à le finir.

Je reviendrai plus tard pour causer famille...
Comme toi, je n'en finis plus de mesurer l'ampleur ou la gravité très grave du "milieu familial" où j'ai évolué.
J'ai pas de mots, là.

Bises à toi et une très bonne journée.

Yann.


Au nord de nul part.
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene