Résultats de la recherche (51 résultats)

lhestiah
06 Juin 2018, 19:03
Bonjour, j'ai frôlé la mort plusieurs fois. A cause de l'alcool. Je me suis détruite et ai semé la destruction autour de moi. Pendant de longues années. Jusqu'à me retrouver à genoux sur un tas de cendre. A cause de l'alcool. Que de souffrances...

Grâce au Baclofene, commencé en 2013, jusqu'à 180 mg par jour pendant environ un an, j'ai découvert l'indifférence... à l'alcool. J'ai retrouvé la liberté de consommer ou non, la liberté de choisir. La liberté, tout simplement.

Après être descendue à 60 mg, je suis remontée par précaution à 120 grâce à la compréhension et à une certaine forme de courage de la part de mon médecin. Elle avait dernièrement encore refusé par crainte des conséquences liées à la décision de l'ANSM.

Si je n'avais pas pu accéder à la dose de 180 mg il y a presque 5 ans, je ne serais jamais parvenue à sortir de l'enfer de l'alcoolisme.
 
lhestiah
11 Novembre 2016, 21:40
C'est beau chez toi et ça va l'être encore plus...
Dehors
une terre plus riche et de plus beaux végétaux

Et dedans...
J'ai appris y a pas longtemps que, contrairement à ce que je pensais, j'étais pas complètement morte à l'intérieur.
Juste indisponible...


Tes derniers posts me font plaisir pour toi (et du bien à moi).
 
lhestiah
06 Novembre 2016, 14:11
Une pensée
 
lhestiah
06 Novembre 2016, 14:08
Heureuse de te voir en mode décoration. De belles couleurs, de la chaleur.
 
lhestiah
29 Septembre 2016, 21:12
1,2,3... 90 soleils !
 
lhestiah
22 Septembre 2016, 20:16
Je suis heureuse pour toi ! Itou pour le titre de ton fil
 
lhestiah
22 Septembre 2016, 20:13
Présente !
Pas drôle, mais du coup, ça me fait marrer.
Ou on monte une association loi 1901 des tous pareils bof pas bien (mais il en existe déjà tellement) ou on fait une ronde des bisous.
 
lhestiah
19 Septembre 2016, 12:24

Oui oui Carabus ! Je ne sais pas comment tu fais pour être aussi attentif, aussi pertinent, toujours présent pour demander aux autres "Et alors ?", avec toujours un petit mot encourageant et fort à propos et si loin d'un accompagnement standardisé dont j'ai horreur.

Bien dit, merci Carabus !

Et puis bon ! Faut dire qu'on commence a avoir de la bouteille ici (à part Ihestiah la jeunette)...


La bouteille je l'ai (eu) ! Des fois, j'ai le sentiment d'avoir 2000 ans... Heureusement, ils ne se voient pas !

Malgré notre vécu propre, notre personnalité, et cetera, nous avons (tristement) en commun du pathologique. Nous lire mutuellement fait vibrer nos souffrances, mais nous soulage aussi. Par la compréhension et le partage. Le tristement devient enrichissement.

Lhestiah (compliqué, exprès)
 
lhestiah
19 Septembre 2016, 12:07
Lee, scotchée par ta force
clouée par ton écriture
The show must go on
 
lhestiah
18 Septembre 2016, 17:55
Je lis aussi, mais ne poste pas... Parce que tes mots résonnent fort en moi. De tout mon cœur avec toi
 
lhestiah
10 Septembre 2016, 13:19
Un petit grain de sel (ou de sable...).

Tu as l'expérience du baclo. Tu as fait tes expériences.
Donc, tu feras et adapteras en fonction du résultat !
 
lhestiah
20 Aout 2016, 16:59
Bonjour !
D'après ce que j'ai lu sur le forum et d'après mon expérience de 3 interventions (toutes dans la matinée) sous AG avec baclo en 3 prises (8h-12h-19h), cela dépend de l'anesthésiste :

intervention 1, début 2014, 180 mg de baclo : prise le matin de l'opération comme d'habitude (8h), pas à midi mais quand j'ai eu le droit de boire et manger, dernière prise décalée ;
intervention 2, printemps 2014, toujours 180 mg de baclo, pas de prise le matin, pas à midi mais quand j'ai eu le droit de boire et manger, prise de midi décalée, pas de dernière prise ;
intervention 3 (j'ai une carte de fidélité gold), printemps 2015, 130 mg de baclo, pas de prise le matin, pas à midi mais quand j'ai eu le droit de boire et manger, prise de midi décalée, dernière dans la nuit à ma demande (insistante).
En espérant que ce soit clair...

Dans les 3 cas, cela s'est bien passé !

Bon courage !
Lhestiah
 
lhestiah
17 Aout 2016, 20:13
Pensées
Lhestiah
 
lhestiah
15 Aout 2016, 20:07
Itou !
 
lhestiah
14 Aout 2016, 18:47
Bonjour Phil et bon retour !

je pense qu'il ne faut pas regarder des sites comme doctissimo qui ne fournissent vraiment pas des résultats dignes de foi.


Que pense le médecin d'Eureka Santé par Vidal ?
Merci !
 
lhestiah
08 Aout 2016, 22:07
Ca ne passe pas, ou plutôt, ça ne cause à personne.

Non seulement ça me cause, mais ça résonne en moi, et comment !

Alcoolique stoppé dans sa dégringolade, oui. Sans problème.
Mais le pendant, et surtout l'après.....,

Le Baclo, ça a marché; sans problème.
La suite a été très douloureuse. Voila. Et je crois qu'il faut le dire.


Ça l'est encore (douloureux).
Plus qu'hier et moins que demain (mon ressenti au fil du temps-de l'eau pétillante-de la ricoré qui passent).
Comme tant d'autres, je m'accroche...
Je n'imaginais pas l'après alcool ainsi.
Mais, tu le dis si bien : maintenant, j'ai le choix.
Lhestiah
 
lhestiah
20 Juillet 2016, 11:09
Sans mot
Juste là
Lhestiah
 
lhestiah
09 Juillet 2016, 11:42
Je vais paraître têtue, mais tant pis, parce que ce que je lis sur ce fil me fait bondir... (Ça doit être l'effet Prozac)

Frédéric, tu souffres d'anxiété sociale et ta vie (sociale) est infernale. J'en suis d'autant plus désolée que je connais ce que tu traverses. Mais, au risque de me répéter, le baclofene est un traitement dont l'objectif est d'éradiquer le craving.
Tu es sur une pente dangereuse, certes, puisque tu utilises l'alcool pour "soigner" ton anxiété (comme nous l'avons quasiment tous fait avant de nous faire piéger). Mais, tu n'est pas (((encore))) dépendant. Tu n'en a pas besoin quand tu es seul, notamment, et tu n'as pas de craving.
Le baclofene n'est pas un traitement anodin. Je ne vais pas revenir sur la notion de bénéfices/risques.
Pour moi, le prendre pour d'autres raison que les addictions revient à en faire une "pilule miracle". Contre l'anxiété, le stress, la difficulté à gérer ces émotions, pourquoi pas l'hypersomnie (un lol pour ceux que le baclo rend insomniaques, j'abuse), en prévention de l'alcoolisme..., pour s'offrir des rêves hyperréalistes en montée, c'est une expérience psychédélique intéressante (je ré-abuse), etc.
Quand à l'arrêt facile du baclo, euh, bon... Je pense à certains qui peinent à baisser malgré le seuil et la disparition du craving pour cause de poussées d'angoisse (benzo, baclo, un point partout balle au centre).

Il y a d'autres solutions à ton problème : thérapies, plantes, anxio légers, (benzo). Cela me fait penser à ce que j'ai lu sur le fil "à votre santé" sur la Buspar. Bref.

Enfin, nous nous battons pour la reconnaissance du baclofene dans les addictions. Alors, lire des conseils de prise du baclo contre l'anxiété sociale (si j'ai bien compris ce qui précède), et bien, excusez-moi, mais je ne trouve pas cela très sérieux. Si on commence à détourner les traitements avant leur AMM... lol

Frédéric, excuse-moi de polluer ton fil. J'espère que tu trouveras une solution à tes difficultés. Quelle que soit le moyen d'ailleurs.
 
lhestiah
08 Juillet 2016, 9:48
Bonjour et bienvenu !
Le baclofene supprime le craving. Qu'il ait des effets sur la timidité, les anxiétés etc, pourquoi pas. Même si d'après ce que j'ai pu lire sur le forum, il peut provoquer l'effet inverse et être anxiogène.

Ce traitement est lourd. Ces effets secondaires ne sont pas une partie de plaisir pour ceux qui en ont.

Alors, même si je ne suis pas médecin, il me semble que tu devrais t'orienter vers un traitement adapté aux problèmes liés à l'anxiété. Tu n'es pas alcoolo dépendant et je pense que le baclofene n'est pas un médicament de prévention contre l'alcoolisme, ni un anxiolytique...
 
lhestiah
07 Juillet 2016, 12:53
Itou
 
lhestiah
03 Juillet 2016, 21:27
De tout cœur avec toi...
 
lhestiah
22 Juin 2016, 21:25
Pour dire les choses sans que cela ne parte en javel...
Avec mon ex, pendant 10 ans, nous utilisions des petits papiers.
Cela crée une distance, donne le temps de la réflexion et peut éviter la surenchère.
Cela fonctionnait bien.
Juste en passant.
 
lhestiah
05 Juin 2016, 15:38
Rien à voir avec le baclofène,
voici un site de livres électroniques gratuits avec plein de bonnes choses en particulier dans le chapitre policiers dont les derniers Lackberg, Meyer, Connelly et autres...
www.ebook-gratuit.co/
Pour les lire ou plus, le logiciel suivant est disponible gratuitement sur toutes les plate-formes et permet de gérer sa bibliothèque et de lire les ouvrages.
https://calibre-ebook.com/
Bonne lecture !


Sinon, vous tapez partagora dans google suivi du titre du livre que vous recherchez. Vous cherchez dans les réponses s'il y a un site gratuit.

Et il y a un site : minhateca (en espagnol, mais beaucoup de titres en français). S'inscrire. Recherchez par titre en français, car par auteur, vous aurez tous les titres en langues étrangères...

Je ne sais pas ce qu'ils donnent pour la catégorie policiers, mais cela permet d'élargir la recherche.

http://www.libertyland.tv (http://www.libertyland.tv/ebooks/policier/)

C'était ma question médicale...
 
lhestiah
02 Juin 2016, 18:14
Bonjour,

Je rejoins Jack pour le baclofène.

Ce qu'a traversé ton ami est terrible, tant physiquement que psychologiquement.

Peut-être pourrait-il prendre contact avec une association de personnes ayant eu un AVC ?
www.franceavc.com/
Ils ont des antennes un peu partout.
Vous pourrez poser vos questions et trouver du soutien.

Courage
 
lhestiah
02 Mai 2016, 19:44
@Jack, ce n'est pas mon fil ni ma demande, mais ceux de Shirley lol. Et non, je ne cherche pas de copains de descente car je sais que je fais n'importe nawak.

@Shirley, mon fil ne commence pas depuis le début du baclo. J'ai découvert le forum plus de 2 ans après mon seuil. J'ai fait plusieurs descentes. Faut lire en diagonal ou ne pas lire du tout !
Car il y a de superbes parcours ! Celui de Jack par exemple.
 
lhestiah
02 Mai 2016, 13:02
Bonjour Shirley,
Tout est dans ma signature.
Sur mon fil, il y en a à prendre et à laisser...
Il peut être flippant, mais toute expérience peut être utile.
Félicitation pour ton parcours et bonne descente prochaine !
Lhestiah
 
lhestiah
29 Avril 2016, 17:36
Tu as appelé la SPA de ton secteur ? Ils récupèrent beaucoup de furet ces dernières années (par chez moi en tout cas).
J'espère que tu vas le retrouver
 
lhestiah
22 Avril 2016, 14:01
Avec du retard...

1. réussite
2. 180
3. 3 mois
4. 8h=6, 12h=6, 19h=6
5. dés le lever
6. 90
7. F les 4 premiers mois, le temps que le corps s'habitue, surtout en montée : vertiges, nausées, sudation nocturne, tremblements des mains, insomnie, goût métallique, gel des émotions, fatigue intense, endormissements et absences, troubles de la mémoire et de l'attention, douleurs musculaires et hallucinations (en montée, à partir de 120). Ne reste que le fatigue, des douleurs sporadiques dans les bras et une perte des émotions.
A 180 et encore à 150, chaque prise était un véritable shoot !
8. aucun traitement avant, hormis Valium ou Seresta les premiers jours de sevrage. Actuellement : Seroplex 10, Imovane, Temesta 1/2 au coucher et 1/2 à 1 si angoisse
9. 35

Donc, oui, le baclo fonctionne !
Que l'on ne vienne pas me dire que les alcoolos manquent de volonté, parce que ce n'est pas un traitement facile.
 
lhestiah
02 Avril 2016, 15:37
C'est le seul centre que je connaisse ! lol
Mais, bon, oui, c'est loin.
Quand j'y étais, plusieurs personnes venaient de loin (Saint-Etienne, par exemple). On m'avait proposer d'aller en post-cure dans le sud, pour une coupure totale et un meilleur travail sur moi.
 
lhestiah
02 Avril 2016, 15:17
Bonjour,

Post-cure : cssra la fontenelle à Maizeroy (57 Moselle, Lorraine).
Des bâtiments anciens perdus dans la nature, un encadrement sympa. J'insiste sur perdu (juste une église dans le village...). Prévoir le nécessaire.
Idéal pendant les beaux jours, sinon, déprimant ! C'est bien pour se couper plusieurs semaines de son environnement.
Peu d'activités par contre.
Pour les passionnés de lecture, un pigeonnier devenu une bibliothèque avec des centaines de bouquins en tous genres.
Il y a même une cafet' avec boissons (sans alcool lol).
Maintenant, ça reste un centre de post-cure.
La dernière fois que j'y suis allée en visite, c'était il y a deux ans, ça a peut-être changé.
Si ça peut aider...
 
lhestiah
24 Mars 2016, 21:35
Je suis contente pour toi !
 
lhestiah
24 Mars 2016, 19:45
Je prends du Temesta quand j ai des crises d angoisses. Donc au début du Seroplex, j en prenais en cas de crise le soir. Ça n a duré que quelques jours.
Maintenant, comme d autres l ont écrit, il peut y avoir d autres explications à tes angoisses.

On ne devient pas dépendant des benzo en quelques semaines... mais prudence tout de même.

Courage à toi !
 
lhestiah
24 Mars 2016, 15:29
Coucou ! Après avoir essayé un large panel de boissons (l'eau, je n'y arrive pas, même avec des bulles ou des arômes...), je me suis mise au coca zéro (pas de sucres), mais au secours avec la caféine !
Alors, je bois du coca zéro sans caféine. Mais ce n'est pas donné. Intermarché le fait en marque distributeur.
Ce n'est pas très naturel, mais ça me convient.
Bonne recherche de boisson !
 
lhestiah
24 Mars 2016, 15:23
Tout plein de bonheur et le meilleur des gâteaux d'anniversaire !
Chantal
 
lhestiah
23 Mars 2016, 18:22
Bonjour,
Juste à propos du Seroplex : j'ai eu de grosses angoisses limite attaques de panique le soir en début de traitement, pendant 7-8 jours. Puis, elles ont disparu. Je prenais du Temesta (anxio). Le médecin m'avait prévenue. Voilà.
 
lhestiah
22 Mars 2016, 11:01
Je suis contente pour toi !
Les angoisses sont normales, reprise, changement de décor...
Ça va le faire !
 
lhestiah
21 Mars 2016, 20:40
Merci ! Je ne pensais pas à un problème d interaction, mais comme le baclofene agit sur la dopamine...
 
lhestiah
21 Mars 2016, 15:09
Bonjour,
Peut-on prendre un AD inhibiteur de la dopamine avec le baclofene ?
Je te remercie !
 
lhestiah
15 Mars 2016, 14:11
Par rapport à tes problèmes de dos, AVS (auxiliaire de vie scolaire) pour accompagner les enfants souffrant de difficultés et handicap à l'école.
 
lhestiah
14 Mars 2016, 19:35
Sandrine,
Tu as pensé à l'UDAF (union départementale des associations familiales) de ton secteur ?
Bonne prospection !
 
lhestiah
13 Mars 2016, 13:00
Bonjour Sandrine !

Etant dans cette situation et en recherche d'emploi , je me permets... Comme le dit Rosy :

Etre bénéficiaire de l'AAH et de la RQTH ne t'empêchera pas d'exercer ton métier.
La chose importante à savoir et qui va te rassurer : tu n'as aucune obligation légale de signaler ton statut quand tu postules à des offres hors handicap (Pôle Emploi, candidatures spontanées, autres...), ni à un ton employeur. D'autant que le handicap psychique "fait peur" à certains employeurs... surtout dans ton métier.

Tu auras l'assurance d'avoir un revenu (l'AAH) et la RQTH te permettra d'être suivie par Cap Emploi et pourra te faciliter l'accès à une formation et à des emplois réservés aux personnes en reconnaissance de handicap.

A savoir :
Les six premiers mois de la reprise d’activité, l’allocataire perçoit l’intégralité de l’AAH. Après cette période de 6 mois, un cumul partiel est possible et calculé selon que les revenus sont inférieurs ou supérieurs à 30% du SMIC.

Si tu as d'autres questions...

Chantal
 
lhestiah
07 Mars 2016, 17:20
Les pensées parasites sont pénibles !
Je comprends ta réticence à vouloir augmenter à cause du nombre de comprimés. Ça me perturbe toujours quand je prépare mon pilulier hebdomadaire et que je décapsule, avec les blisters et boîtes vides à jeter ! D'autant que j'ai d'autres traitements. Psychologiquement, cela fait bizarre. Je suis si malade que ça ?!!!
Peut-être le fait d'avoir l'impression de reculer en réaugmentant ?
Tu n'as pas peur des ES, c'est super !
 
lhestiah
03 Mars 2016, 9:18
Il y a peut-être de ça Flocerise ! Mais pas que.
Et même si c'est désagréable-perturbant, c'est plus vivable que des émotions sous alcool...
 
lhestiah
02 Mars 2016, 10:11
Je me permets de m'immiscer sur ton fil...
Je vis la même chose que toi. L'impression que mon indifférence à l'alcool s'étend à tout.
Le sentiment d'être devenue quelqu'un d'autre, d'avoir perdu toute spontanéité, tout enthousiasme et joie de vivre, plus de fou rires.

Cela avant la dépression, qui a aggravé les choses.
Avec l'AD, je refais mais ne prends toujours aucun plaisir à faire, à être, à partager.

Mais, je sais que je n'ai pas le choix. Je dois continuer le baclo, parce que je suis malade.
Ce n'est pas facile, c'est comme ça.

J'attends d'être plus sure de moi pour baisser, en espérant me retrouver un peu.
J'attends aussi que l'AD amoindrisse mes angoisses, car, à chaque baisse de baclo, angoisses, angoisses (mal de tête, nausées). Mais ça passe.

Il faut nous laisser le temps... de la guérison.

Courage à toi.
 
lhestiah
01 Mars 2016, 13:03
Bonjour Rosy,
Tu peux aller sur le site Francebénévolat. Sur la page d'accueil, à gauche, tu saisis ta ville et hop, les annonces des asso.
Je suis Écrivain public depuis plus d'un an chez Pivod et je m'occupe des inscriptions pour les Resto du Coeur pour les campagnes d'hiver. L'important est que ce que tu fais te plaise.

Cela m'a et me fait beaucoup de bien (lien social, occupation, confiance en soi...etc.) et cerise sur le gâteau, je fais du bien aux autres !
 
lhestiah
10 Février 2016, 10:08
-consommation rarissime
-2/an
-2 u maxi
-100 mg
-novembre 2013 à 180 mg

Moi, j'ai une autre question : est-ce que ceux qui consomment ressentent l'ivresse ?
Je m'imaginais, grâce au baclo, pouvoir boire en festif-convivial, mais à part les effets physiques, nada.
 
lhestiah
05 Janvier 2016, 16:01
A mon sens rester à une dose supérieure à sa dose seuil n est pas un pb. Tant que cela n a pas de conséquences négatives (ES). Même si cela peut revenir à utiliser le baclo pas seulement pour ses propriétés anti craving, mais aussi pour se sentir bien
 
lhestiah
05 Janvier 2016, 13:51
Question : est-ce si grave de rester à une dose forte de baclo trop longtemps ? Pourquoi ?
 
lhestiah
05 Janvier 2016, 10:27
Mais pour moi aussi le voile a disparu. Avec l'arrêt de l'alcool. Et la baisse du baclo. Et j'ai beaucoup de difficultés avec ça, la lucidité. Je me sens mal à l'aise souvent avec les gens, ne sais pas comment me tenir. Je n'arrive pas à faire le deuil de ce fameux voile, trompeur mais protecteur.
 
lhestiah
05 Janvier 2016, 9:34
Les Yeux
Sur les descentes, il y a un tas de témoignages, mais il faut tomber dessus

Notamment des anciens qui reviennent et ont malheureusement rechuté, une petite analyse de leur descente et on peut avoir une explication

Un seuil mal calculé? des ES qui ont obligé à descendre vite? une consommation résiduelle? l'oubli d'avoir été malade, et donc du traitement
Manue


Je sais que pour moi, le danger est d'oublier que j'ai été bien malade ! Alors, je ne vois plus que les ES, la fatigue, les douleurs articulaires et la dépression et le gel des émotions. Pas de craving je pense pour le moment, un malaise diffus en soirée. Le cerveau et ses vieilles habitudes : je rentre, je me détends et ouvre une canette, et une autre, etc. Mais ça, c'était avant le baclo. Maintenant, je m'occupe, je me fais une chicorée. Ce qui me manque le plus est le voile entre les autres, l'extérieur et moi. J'ai beaucoup de difficultés avec la lucidité.
90 mg pour le moment, répartis en 3 fois
 
lhestiah
01 Janvier 2016, 18:28
Bonsoir,
Je m'intercale... Moi, j'étais bien à ma dose maxi (180) ! Je regrette d'être descendue. Ma joie de vivre est partie avec les comprimés. Toujours indifférente mais bof le moral. attention la descente
 



forum baclofene