Résultats de la recherche (27 résultats)

J.m.C
03 Juin 2017, 22:46
Patience et longueur de temps ...
 
J.m.C
03 Juin 2017, 22:44
Pour les acouphènes, tu peux déjà aller voir un ORL, et puis faire un bilan de santé, notamment vérifier la tension


A Sylvie, merci de ta compréhension, j'espère aussi.

A Manue, pour la tension 13,8 mercredi dernier. En effet consulter un orl pourrait peut être m'aider, hormis le fait que je connais nombre de personnes qui souffrent d'acouphènes et que personnes n'à jamais rien pu faire pour eux.
Qui ne tente rien n'à rien, je le reconnais, tant cela soit il possible.
 
J.m.C
03 Juin 2017, 21:05
Voici ou j'en suis 8 mois après pour les curieux:
arrêt du traitement en octobre
 
J.m.C
03 Juin 2017, 21:02
Pour les personnes qui voudraient retracer mon fil, voici le lien qui vous conduira à mon expérience avec le baclofène :
Je m'accroche, j'y crois
 
J.m.C
03 Juin 2017, 20:36
Je dois être malchanceux car avant le baclofène je ne savais pas ce qu'était les acoufènes,du moins qu'en théorie.
Je regrette même d'avoir fait ce traitement que je paye de ma santé depuis maintenant plus de 8 mois après l'arrêt de celui ci.

Pour ce mr Jaury, bien une fois encore chez moi cela ne fonctionne pas du tout comme ça:
La prise d'alcool amplifie les acoufènes donc tout l'opposé de ce qu'il avance, je ne pense pas que ce monsieur en ait déjà eu pour dire cela car d'autre personnes en souffrant me l'ont elles aussi confirmé.

Ta réponse m'inquiète et me donne le sentiment que cela pourrait ne pas passer tant on est dans le théorique qui ne correspond pas du tout à ce que je vis. J'espère ne pas te contrarier avec ce propos, je m'en excuse si c'est le cas,mais j'exprime juste mon ressentie.

Je reste persuadé que le baclofène n'est pas pour tout le monde car trop lourd en effets indésirables pour certains, j'en suis un bon exemple ...
 
J.m.C
02 Juin 2017, 15:11
Bonjour,

Cela fait longtemps que je ne suis passé par ici car mon penchant pour l'alcool va beaucoup mieux.

J'ai du arrêter le baclofène car je ne supportais plus les es,le pire était les
Acoufènes et libido niveaux 0.

J'ai donc pris du baclofène de juin à octobre, je m'étais ensuite sevré progressivement.

La raison de mon retour ici est que j'ai besoin de vos lumières :

Les es n'ont pas cessé depuis le mois d'octobre et on est en juin, cela m'inquiète et me pèse toujours autant...

Est ce normal et est ce que cela va t'il enfin finir par passer ?

Par avance merci.
 
J.m.C
28 Aout 2016, 22:16
Je veux bien l'entendre, sauf qu'a dose plus forte ils étaient encore pire ...
 
J.m.C
28 Aout 2016, 20:57
Merci de ta réactivité et de ta recherche Velvet, c'est gentil.
Je préfère aussi les prises toute les deux heures, professionnellement parlant c'est plus facilement gérable.

Quand tu dis:
il se peut que cet ES se soit définitivement installé

Tu veux dire le temps du traitement ou vraiment définitivement?

Pourquoi pas tester de redescendre ma posologie, je dois voir le docteur De Beaurepaire fin septembre, je peux redescendre encore et encore d'ici la et voir avec lui ce qui lui semble le plus judicieux.

Le fait est, par l'incompétence de mon médecin j'aurais perdu trois à quatre mois!
Je n'avais déjà pas confiance au médecins, cela ne va pas aider.
J'espère changer d'avis par la suite, il ne faut pas se braquer définitivement.

Je n'avais pas encore fait de recherche pour diminuer les acouphènes, j'avais juste tester les fichiers audio qui m'avaient été proposé ici, sans réussite.
Merci encore de l'avoir fait pour moi.

Pour ce qui est de l'homéopathie, je suis pour. Mon seul souci est que comme beaucoup, je suis un gros buveur de café, je vais devoir trouver le meilleur moyen de contourner ce point.

Du coup, j'ai aussi fait des recherches de mon cotés, et il semble que les huiles essentiels peuvent aider aussi. Je vais explorer tout cela et reviendrait dire ce qu'il en est.
En mixant homéopathie et huiles essentiels je prends moins de risque que les conseils d'un ami qui me disait il y à peu, tu sais il y a des médocs pour les acouphènes va voir ton médecin il va te faire une prescription! ...

Patience et longueur de temps Font plus que force ni que rage.
(Jean de la Fontaine)
 
J.m.C
28 Aout 2016, 18:44
Bonsoir à vous,

Les acouphènes sont toujours au même niveau, aucun changement malgré que cela fasse un moment que je suis à 50 mg. J'ai hâte de pouvoir ré-augmenter, le temps commence à être long, je dois être proche des trois mois sous baclo et rien n'a bien changé sur ma consommation d'alcool.

Je patiente et ne lâche rien.

Je vais essayer la technique d'impréniation, je l'avais mis de cotés car plus contraignante du fait de la multiplication des prises.

Donc la je suis a 1 cp à 13h, 2 à 15h, et 2 à 17h, mon craving arrivant vers 18h.
Je vais tenter un cp toutes les heures en commençant à midi, qu'en pensez vous?
 
J.m.C
20 Aout 2016, 5:08
Merci pour vos encouragements, ça fait du bien.
En fait je crois que j'ai mal compris un point:
Cela ne sert à rien d'avoir baissé la dose en attendant que les es passent, on baisse la dose en attendant de s'y habituer, est ce bien cela?
Car ils seront toujours là en fait?
 
J.m.C
19 Aout 2016, 5:15
Bonjour à tous.
Hier soir petite victoire, j'ai de nouveau réussi à jeter la fin de la bouteille de rosé dans l'évier Et je ne me suis pas couché ivre.
Merci pour le fil de Gege que je vais pouvoir consulter dans la journée. Belle journée à vous tous.
 
J.m.C
18 Aout 2016, 18:24
Merci de votre soutien, cela me fait du bien et j'en ai vraiment besoin...

Niveau conso, hier soir j'ai bu deux bouteilles de rosé, :fsb2_omg: Cela ne m'était jamais arrivé. C'est de pire en pire.

J'ai re diminué à 50 mg, redescendu sur trois jours. Je souhaite ne plus subir les acouphènes. C'est donc mon premier jour à 50 mg.
La dernière fois que c'était passé j'ai ré-augmenté dès le lendemain, belle erreur.
Cette fois je prendrais plus mon temps, laisserais plus trois jours de battement par exemple.

J'ai trouvé un psychiatre en hospital qui aurait soigné 400 patients au baclo, cela me donne de l'espoir, seul petit hic, je n'ai rendez vous que le 21 septembre.
C'est loin encore le 21 septembre.
Je vais essayer de trouver un rendez vous ailleurs en attendant, ça me fera du bien de parler j'en ai besoin, surtout parler à quelqu'un qui comprend. Ce qui me fait du bien ici aussi.
Tout comme ici mais en direct et sans écran interposé.

Encore merci, merci et merci.

Moussette j'imagine que tu as du créer un fil sur Gégé, ou puis je le trouver s'il te plait? Je trouve cette histoire de mariage belle et elle me donne de l'espoir, j'aimerais en savoir un peu plus sur son parcours.
Je m'intéresse à plusieurs fil, mais ils me font souvent peur, je découvre des EI qui ne me concerne pas et m'inquiète pour la suite, du coup à l'heure actuelle j'évite.

@ vous lire.
Bonne soirée.
 
J.m.C
17 Aout 2016, 5:10
Ce matin, j'ai failli tout arrêter.
Topo des deux dernièrs mois.
Des acouphènes en progressions,
Des trous plein la gueule, comme si mon visage à pris 10 ans alcoolémie en deux mois
Trous de mémoires, .plus le reste.
Donc ce matin,j'ai failli baisser les bras..
Quand je voyais le peu de chemin parcouru en deux mois et ce lui qu'il me reste. Je voulais arrêter mon traitement.
Je me suis resaisi quelques heures après en me disant qu'il fallait prendre les choses dans l'autre sens, commencer par ne pas boire.
Et évidemment j'ai été faible et j'ai bu.
Un échec de plus.
 
J.m.C
14 Aout 2016, 19:32
Toujours la même consommation, pire hier soir car je suis sorti.
Aujourd'hui j'ai moins envie de boire mais je n'arrive pas à me raisonner pour autant. La soirée n'est pas terminée...
Niveau poso, je n'ai pas réaugmenter car les acouphènes sont de nouveau assez présent comme quand j'étais à 120 mg.
Niveau moral ce n'est très facile non plus, mais faut se battre, il n'y a pas le choix.
Merci de votre aide et écoute.
 
J.m.C
12 Aout 2016, 20:24
Force et courage je te souhaite galianice...
Même lutte, même combat. :fsb2_wink:
 
J.m.C
12 Aout 2016, 20:15
Sinon, je stagne, trois jours de suite à jeter le dernier verre dans l'évier mais pas ce soir.
Je suis à mon 3eme jours à 70 mg, j'attends la fin du week-end pour augmenter, et c'est un week-end de trois jours ...
Attention!
Je vais devoir me mettre un sérieux coup de pied au cul et arrêter d'attendre que tout vienne de la molécule.
Je dois me faire violence à un moment où a un autre, pourquoi attendre?
Facile à dire.
 
J.m.C
12 Aout 2016, 19:13
Merci de votre soutien, je prends bonne note de vos derniers commentaires qui vont bien me servir pour la suite...
 
J.m.C
10 Aout 2016, 20:08
Bonsoir Galianice,
Je suis ton fil depuis le début, il n'y a aucune honte à avoir dans le fait de "recraquer",
tu as réussi à ne pas boire hier c'est déjà très bien.
Je suis sous baclo depuis 7 semaines maintenant, jamais je n'ai réussi à ne pas boire du tout, meme si comme beaucoup ici tout les matins je me dis:
Ce soir je ne boirai pas ...
tu as donc trouvé la force de t'abstenir hier, tu as donc de la force, ce que l'on doutent souvent dans cette maladie.
Bravo!
Force et courage.
A tout vite.
 
J.m.C
10 Aout 2016, 19:56
Quelques acouphènes ce matin, quelqu'un a remis la chaudière en marche!=)
Rien de bien méchant.
Ce soir j'ai réussi a commencer à boire plus tard, habituellement c'est 18h, en cejour c'était 19h. On verra ce que cela va donner...

Le temps est venu de vous expliquer un peu mon parcours:
J'ai fumé mon premier joint à 12 ans, à 13 ans je fumais tout les 2 3 jours, à partir de 14 ans je magouillais suffisament pour me permettre de pouvoir fumer tout les jours.
Quelle follie, cela à tué mon parcours scolaire vous vous en doutez ...

A 16 ans, j'ai découvert le lsd, je faisais souvent le mur pour retrouver un ami bien plus vieux qui travaillait de nuit dans un hotel, nous nous adonnions aux amphétamines.
je dormais 3 4 heures par nuit et suivait un apprentissage.
A 17 ans j'ai commencé à fréquenter le monde de la nuit, je suis vite devenu dj et mixait dans des soirées tout les week end qui duraient 3 parfois 4 jours.

Donc la je suis devenu assez polyvalent en terme de drogues, polytoxicomane tout simplement.
Mdma, lsd, kétamine, cocaine, canabis et autres ...
L'héroine ne m'a jamais plus, la seule limite que je m'étais fixé était de ne jamais me piquer.
Heureusement sinon je serais sans doute déjà mort.
A cette période je ne buvais pas, j'avais meme une aversion pour cette substance.

Puis à 20 ans un des membres fondateur de ma famille est décédé dans des conditions tragique.
La cellule familiale à éclaté, j'ai du trouver un appartement avec mon frère qui lui était bien plus raisonnable.
La doucement l'alcool est entrée dans ma vie. Au début cela me rendait plus bavard en soirée de boire quelques bières avec mes potes. D'autre fois quand je rentrais d'une nuit de follie à 10 h du matin et que j'étais encore tellement remonté cela me permettait de noyer le trop plein de substance chimique dans mon corps pour trouver le sommeil.

A 21 ans mon meilleur ami était un dealer de cocaine, a partir de la ce n'était plus faire la fète le week end mais bien devenu une consomation quotidienne.
Ma compagne était une personne aisée et nous consomions en moyenne 1 gramme de cocaine par jour, et ils nous en fallait 5 pour tenir le week end et de l'alcool pour assumer les redescentes.
Deux ans après, j'étais devenu le roi du "monde" et aussi le roi des cons en quelques sorte.
Je ne supportais plus personne, j'avais toujours raison, j'étais totallement ingérable, ma famille avait très peur car elle s'en rendait compte.

Un matin je suis rentré de soirée et après une contrariété anodine de ma compagne, j'ai tout cassé chez moi.
Le lendemain soir lorsque je me suis réveillé en me regardant dans le mirroir, je me suis dit que ce n'était plus possible, je devais arréter la cocaine.

Je suis allé voir mon médecin de famille qui n'avait rien d'autre à me proposer que des AD, ce que j'ai refusé.
Je me leurais en me convaincant que je m'en sortirais par moi meme et avec la bouteille bien sur, mais ça je ne voulais pas le reconnaitre (le coté insidieux de l'alcool) ..

J'ai vite arrété la coke, mais buvais en moyenne 60 cl de whisky par jour et fumais toujours beaucoup de canabis.

J'ai arrété le whisky pour la bière, arrété le canabis depuis 3 ans, enfin cela reste occasionnel, mais trop de contre parties dès que cela redevient régulier. La j'ai pas fumé depuis 3 mois.

Donc la prochaine étape, après tout ça c'est diminuer considérablement l'alcool, surtout la sortir de mon quotidien.

Je devrais sans doute voir un psy mais j'ai pas les moyens.

Je me suis rarement confié comme je viens de le faire, désolé pour le pavet.
 
J.m.C
09 Aout 2016, 20:26
Parfait tu t es calé sur les horaires que je t ai donné ?


Oui et je viens de rajouter 10mg à ma prise de 17H.
Qu'en penses tu?
Merci pour ton aide.
Bien à toi.
 
J.m.C
09 Aout 2016, 20:23
le dermato, on verra plus tard ...
Ce soir, j'ai bu du rosé, pas de quoi en tirer aucune fierté vous me direz ...
Sauf que, arrivé avant la fin de la bouteille, il me restait un bon gros verre servit devant moi, je n'ai pas voulu , ni eu envie de le finir.
J'aurais pu trouver ça gaché, mais peu importe, je n'ai pas mis tout cela en place pour rien.
Donc voilà, je viens de le jeter dans l'évier.
Le reste de ma soirée sera un bon bain, de l'eau, un diner sain et de la tisane.
Cela fait un moment que je n'arrivais plus à me raisonner, et ce soir cela à été possible, c'est pourquoi j'avais envie de le partager avec vous.
Mon oreille gauche siffle un peu plus qu'hier soir mais je vais la réconforter avec de douce musique bien ciblées.
Douce et agréable soirée à vous.
Merci pour votre atention.
 
J.m.C
09 Aout 2016, 19:01
Ok, merci de ta réponse.
On verra par la suite alors ...
Ce matin plus aucun acouphènes au réveil, le calme plat. C'était bon. C'est revenu légèrement au bout de trois heures, rien de bien méchant.
Ce soir j'ai quand même augmenté de 10 mg, je suis donc à 70. Je vais écouter un peu de musique binaural ce soir pour apaiser le tout, et je vous dirais demain.
 
J.m.C
08 Aout 2016, 16:57
Je n'ai pas encore augmenté car j'ai cafouillé sur mes heures de prises samedi, du coup les acoufènes revenaient pas mal hier. Je me suis bien recalé sur les de prises hier et aujourd'hui c'est de nouveau supportable.

Par contre quelque chose me fait vraiment peur:
J'ai toujours eu des trous dans la peau, sur le visage, des trous d'acnés.
Depuis que j'ai commencé le baclofène j'en ai des nouveaux qui arrivent de plus en plus régulièrement, depuis vendredi matin par exemple j'en ai 4 nouveaux!!! :fsb2_sorry: :fsb2_no:
Ils sont tous identiques, meme taille, meme profondeurs.
Auriez vous déjà entendu parler de ce genre de choses?
Serait ce un nouvel EI ??
 
J.m.C
06 Aout 2016, 5:24
Merci à Karine pour les liens musicaux.
Je me suis endormi en écoutant le premier hier soir, et ce matin les acouphènes ont diminué de plus de la moitié.
Quelle joie!
Pour ce qui est de l'alcool, ce n'est pas encore le cas mais je ne vais pas me mettre la pression et y aller petit à petit.
Merci encore pour vos conseils qui en deux jours m'ont déjà tant apporté.
 
J.m.C
05 Aout 2016, 10:33
J'ai commencé à appliquer tes conseils et merci beaucoup car je comprends mieux les choses lorsque l'on me les expliquent clairement.
J'ai déjà beaucoup moins envie de baisser les bras.
Par contre mon médecin me prescrit une marque que je n'ai pas en tête et lorsque je vais à la pharmacie, on me donne un générique.
Est ce que le générique peut amplifier les e.i. ?
 
J.m.C
05 Aout 2016, 5:24
Oui il m'a bien prescrit 2 matin midi et soir.
Car la je suis à 6 depuis 4 jours et les acouphènes sont moins fort. L'envie de boire arrive à 18h.
 
J.m.C
04 Aout 2016, 19:42
Bonjour,
J'ai 39 ans et je bois depuis 18 ans. Je bois en moyenne 1 litre de bière par jour quand je suis raisonnable et peu en boire deux dès que je me relache un peu, donc on va dire que je bois 1,5 litre en moyenne.

J'ai commencé le baclofène il y a 6 semaines et ce n'est pas une grande réussite.

Au début deux comprimés par jour, un effet dynamisant et je fais attention à ma consomation.

Puis 3 jours plus tard 4, toujours dynamisé, plus communicatif qu'a l'habitude, je ne bois pas plus d'un litre à ce moment.

Trois jours encore puis 6 comprimés, très dynamique le premier jour, je commence à me rendre compte que je fais des erreurs d'inatention dans mon travail, rien de bien méchant. J'ai beaucoup d'appétit. Je bois toujours 1 litre pas plus.

3 jours de plus, je passe à 9 comprimés. Effet joyeux, plein d'énergie (cela s'estompe dés le lendemain), plus de soucis d'inatention, problèmes de mémoire. Je remarque comme un petit bruit dans mon oreille gauche avant l'endormissement, comme une rivière qui coule en fond.
Je ne finis pas le litre pas de bière, j'en suis content.

3 jours après, je suis à 12 comprimés. Etat d'excitation en fin de journée à la dernière prise,
cela m'amuse et me rappelle ma période drogue dur de ma jeunesse. Je trouve ça super d'autant plus que j'ai baissé ma consomation d'alcool d'un tiers.

Je dois rester à cette dose pendant 15 jours avant de retourner voir mon médecin.
La, petit à petit, le bruit de rivière devient le bruit d'un frigo tout les soirs quand je cherche à m'endormir. Cela disparait le matin après une heure ou deux du réveil.
Puis les jours suivant cela ne s'arrète plus ...
Quelques jours encore et c'est le bruit assez fort d'une chaudiére que j'ai dans l'oreille gauche en permanence, cela devient difficile a supporter. Point positif j'ai de moins en moins envie de boire ( je suis parti en vacances depuis 5 jours et reste trè raisonnable malgrés tout).

Ces acouphènes m'insupporte, je décide de redescendre à 9 comprimés en espérant que cela passe.
Rien y fait, et l'envie de boire à l'ivresse revient.
3 jours après j'essaie de ne pas prendre le traitement en espérant que cela calme les acouphènes. Le lendemain je me sens abatu, déprimé, triste alors que je suis en vacances en charmante compagnie dans un lieu de rèves ...

L'embarra et le doute sur le traitement me gagne, je continue de lire pas mal de choses sur le baclofène et ses contre effets et cela m'inquiète de plus en plus.

Je redescends progressivement à 6 comprimés en me disant que je risque de devoir trouver un autre traitement. La je bois de plus, et les acouphènes sont toujours la. Je me rends compte que je bois trop (je me dis que je suis en vacances que l'on a droit de se faire plaisir en vacances).

A 6 comprimés le traitement ne me fait plus rien à part les acouphènes, je m'y habitue et me dis que je dois progressivement repasser à 9. Je le fais mais toujours pareil, plus d'acouphènes et toujours autant envie de boire.

Je rentre de vacances( je suis parti en tout 3 semaines), vais voir mon médecin, je lui dit que cela fonctionnait pas trop mal à 12 cachets par jours mais que j'ai du redescendre à 9 comprimés par jour et que j'ai beaucoup bu durant mes vacances car je ne parts pas en vacances pour me priver et que je vais maintenant diminuer progressivement ma consomation d'alcool.
Il ne me pose aucune question sur le traitement, me laisse à peine finir et me dit :
Bon et bien on va augmenter les doses dans ce cas !
Je lui réponds que je ne suis pas pour ,car si je suis redescendu à 9 c'est a cause des acouphènes.
La il se décompose, consulte son vidal numérique et me dit que c'est bizarre il n'y a rien de mentionné sur les acouphènes.
Je lui explique ma surprise en lui précisant qu'en faisant des recherches sur internet on trouve facilement des témoignages de cet effet "classique" du baclofène.
Il reste dubitatif et la trouve acouphène dans les effets indésirable sur son vidal ...
Bon et bien on va diminuer et puis si ça change rien on changera de traitement !!!

Je suis désemparé, avec le sentiment que mon médecin ne connait meme pas le produit qu'il me prescrit, ma compagne supportait mes moment d'excitation dans les moments ou le traitements fonctionnait le mieux, je me sens déprimé depuis que j'ai baissé les dosages avec le sentiment d'échec qui va avec. Je bois presque plus qu'avant le début de mon traitement sauf que j'ai ce mal etre présent et des tonnes de doutes sur la médecine et tout le reste.

Je ne sais plus que faire, ni comment ???
Si vous aviez des conseils, cela pourrait me faire le plus grand bien s'il vous plait.
Merci de votre écoute.
 



forum baclofene