Résultats de la recherche (1188 résultats)

Theorbe (Théo)
Hier, 17:39
pharmacien; bonjour, mais n est il pas tenu d appeler le medecin? ou peut il simplement s appuyer sur la decision de l ANMS


Ce mec est un sale c... ; je t'engage à lire ses oeuvres.

Lui ? il n'appellera personne. Il est sûr de lui. Et puis, il y a ses préparateurs qu'il a briefés (et qui touchent les HD).

C'est le genre de type qui te laissera crever.
 
Theorbe (Théo)
Hier, 17:36
La mention "je dis" sur l'ordonnance n'oblige le pharmacien à rien, qui reste décisionnaire de ce qu'il délivre ou non.

En revanche elle est interessante car elle montre que ce n'est pas une erreur du prescripteur mais une volonté réelle. Sans mention "je dis" quand la posologie parait aberrante le pharmacien va tout de suite penser à une erreur de prescription. Avec la mention "je dis", il sait que ce n'est pas une erreur mais bien volontaire de la part du médecin.


Oui, les médecins font des ordonnances sous psycholeptiques, c'est connu.

Et donc, la "volonté réelle" du médecin, tu t'assois dessus ? Et les médecins, c'est vrai qu'il y a un tas d'erreurs de prescriptions.... Heureusement que les pharmaciens/préparateurs :) sont là !

DOLIPRANE 1g, cps : 1-1-1/jour, pour un mois.
Dose létale 10 grammes.
Conseils du pharmacien : 0.
Quantité délivrée ???

Conseils délivrés ????
 
Theorbe (Théo)
21 Septembre 2018, 12:54
Merci pour le lien, je ne connaissais pas.

Non, j'ai dû arrêter car la reprise du boulot (il y plus d'un an) avait été mode passage de 0 à 250 km/h en deux jours...
Là, je continue le baclo.
 
Theorbe (Théo)
20 Septembre 2018, 11:51
Bonjour JC,

Tu verras que bcp ici se sont reconstruits, mais ceux qui sont le plus présents sont ceux en reconstruction.
Et les anciens. Pour les conseils.

Oui, l'alcool bousille tout; et en plus, l'Etat est complice, tout en t'envoyant en prison.
Moi, la chance que j'ai eu, c'est que les médocs, comme défonce, c'est légal.

La loi n'est pas juste.

Bref, je compatis et t'encourage; dans ta situation, le baclo semble tout à fait indiqué.

Et pour le travail ? C'est comment ?
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 21:39
Au post de talis ;)

Moi, je suis dans les versions des concertos de Rachma par lui-même (ormandy, stokovsky...).
Et dans les musiques de film.

Tiens un quatuor que g joué - Souvenir de voyage de Bernard Herrmann

Bernard Herrmann - Berceuse from Souvenirs de Voyage (1967)

On se croirait dans Marnie... Bon je ne sais pas si talis aime tout cela ;)
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 21:21
Salut à toi !

J'ai lu ton poème; je ne sais pas si j'ai saisi le bon signe; mais je me permets une question en MP.

Théo
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 20:29
Oui, merci ! Moi, cela me fait réfléchir sur la cure; mais, comme toi, versant double entrée...
Mon psy me parlait de cures ou il fallait être non alcoolique... c'est dire...
Enfin, lui, c'est une autre histoire.
Parfois, il me fait douter : suis-je alcoolique ?

Merci de nous avoir raconté ton vécu.
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 20:25
Ton post m'a fait pleurer.

Une patiente comme toi capable de me faire pleurer de rire et de guérison !

Il est effectivement que trop temps de sortir la :fsb2_kiss: chambrée et arrosée de Ruinart ruisselant.

Suis toujours sans savoir quoi dire alors que juste je suis heureux de te lire et de te relire.

Allez, pour la route : :fsb2_kiss: :fsb2_kiss:

Mahler: Adagietto Symphony 5 - Karajan

Rachmaninov - Symphony No. 2 Adagio (LSO)
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 20:17
Après, je ne critique pas les cures ici; ce n'est pas le propos; ce sont nos psys.

Autant les chirurgiens se prennent pour Dieu, autant j'ai l'impression que "peu" de psy sont des gens de la vie quotidienne...
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 20:14
à tecliss

mon approche n'a rien de scientifique, mais le fait de tes 3 diagnostics différents
avec zéro résultat de soins en dit assez long
quand on est impuissant (je parle d'eux) un peu d'humilité ne fait pas de mal
facile pour eux: emballé c'est pesé et on n'en parle plus
bonne journée à toi


Perso, ce fil m'intéresserait bcp si on échangeait nos expériences de psychiatres et -chologues...

Comme écrit ailleurs, dans les maladies, j'ai eu droit à la dépression pure, à l'angoisse généralisée, au trouble anxiodépressif, au TOCs purs et aux troubles de la personnalité (on va y mettre les tendances TOC, la tendance dépendance, la tendance narcissique et la tendance borderline; le type bipolaire également; tout n'étant que troubles de traits de caractères évidemment dans cette case) et la MMD. Manque que la schizophrénie. Ah si, la surdouance/HPI, etc... jamais compris trop ce chapitre, n'étant pas Einstein, mais étant un bon élève, avec des pensées rapides et une réflexion rapide (bon, sur ce site, je suis pas à mon fort).

Là le dernier (l'expert de l'assurance) a donc sorti les troubles de personnalité en se gardant de les citer - bon déjà être gay, c'est fatal pour lui (lui qui est hystérique à souhait avec complément capillaire et teinture (ok, pas de sectarisme sur les compléments capillaires, mais lui, ça ne colle pas si on peut dire); cf ses vidéo youtube où il se vante de ses expertises et les commente).

Ne tuez personne, ne serait-ce que pour ne pas être contraints (enfin on peut refuser l'expertise pénale) de subir ce genre de personne...

Je souligne que l'expert en question est un expert très contesté par les autres experts psy, pratiquant la psychiatrie des années 1960.

Perso, cette expertise m'a traumatisé; je ne l'ai pas dit au médecin conseil de l'assurance, par peur de représailles financières, mais, ce type semblait jouir du farfouillage dans mon passé; tout juste s'il ne m'a pas posé des questions genre pratiques sexuelles.

Depuis cette expertise, je ne cesse de lire les papiers sur les troubles de la personnalité. Déjà, par élimination, une personne sans troubles de la personnalité semble ne pas exister ou alors être d'un ennui total.
Et en les lisant, bon, on va dire que nous sommes tous atteints.

Alors, ce diagnostic, moi, il me fait chier.

Mon psy traitant ne réagit pas. Lui, à dû me classer borderline. Il veut absolument me mettre sous neuroleptiques atypiques. Ou DEPAKOTE - ce qui serait moins con, mais bon, les EI...

Mais il me fait payer le baclo surtout; donc, tant qu'il y aura du baclo, on ne cherchera pas à me soigner - c'est un peu ça. Mais étant arrivé sous baclo chez lui, et comme il y a eu des résultats en terme d'alcool et d'angoisse, on continue...

Bref : je suis paumé.
Je lui ai pris 6 RV (on sera à 500 €; heureusement que g cotisé pour une bonne mutuelle)... et vais lui demander d'analyser cette expertise (que je lui ai envoyée il y a des mois).
Je connais déjà la réponse : UNE CURE (là, je soupçonne les psy mi-hospitaliers et mi-libéraux ou libéraux de refiler de la clientèle pour les psy des cures... comme un peu les addictos leurs tox).
Ok, je suis tjs confus dans mes écrits et médisants (logique, troubles de la personnalité...).

Mais alors pourquoi j'ai l'impression que ce sont les 2 Médecins Généralistes qui s'occupent le plus de moi ?

Schoenberg: Verklärte Nacht, Op.4 - Boulez.
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 18:16
theo, 1 pharmacien n est ni 1 salaud ni 1 non salaud, il est juste juridiquement responsable. si tu meurs, et que tu es en plein traitement baclo a haute dose
et que tes proches portent plainte, il n a plu qu a faire ses valoches


Je n'ai pas dit le contraire...

Généralement, la responsabilité est quand même plus du côté médecin/pharmacien cependant.
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 18:09
Autre EI à l'arrêt du traitement; c'est rare, mais Sabine (TCA) l'avait connu : une angoisse terrible.
Mais c'est totalement personnel.

Pour les acouphènes, je ne sais que te dire... comme Sylvie.
J'en ai eu très peu... c'est passé...
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 17:53
Perso, le pourquoi ? :
L'hérédité (très très lourde...); troubles de la personnalité très très forts chez père (tabac 2.5 paquets/jour+2L de bordeaux +/- bière et 0 médocs ou médecins depuis presque 20 ans) et présents chez mère; mère dépressive; père violent physiquement, homo refoulé, hystérique, misogyne, très violent psychologiquement, ultra-méprisant (perso, je suis "insignifiant" pour lui), pervers avec sa famille qu'il soumet, veule en société... très sale.

Tjs vu des psy comportementalistes; enfin le 1er était neuro-psy et très catho (FOCOLARI je crois); ça a été différent avec les autres; une femme, la seule qui ait été percutante "à quoi cela sert d'être compris par les autres" ?; un mec, qui au bout de 3 ans me dit enfin "vous êtes phobique et pas dépressif" après m'avoir fait manger la section vidal des AD.

Donc parcours du jeune avec une personnalité bizarre (hyper doué à l'école/conservatoire/manuellement; bête à concours) mais avec une angoisse de ouf à gérer... donc EUPHYTOSE à 15 ans puis NEUROCALCIUM (à l'époque, il y avait un barbiturique dedans) et LEXO à 17, et puis c'est parti ! pour une vie à lutter contre l'angoisse. TOC+++ à 18.

Ajoute un burn out/pb taff dû à des faux avec ma personnalité rigide...

Mes analyses : une altération du foie par stéatose majeure => pbs des anticorps Gamma...
Le poids et le gras du foie: - 25 kg (retour à la normale), puis rechute et reprise...
Là, c'est bof pour le poids et le foie; risque de passer au cancer sans cirrhose.

En ayant perdu mes 25kg, je me suis réapproprier mon corps, mais jamais mon esprit (et j'ai dû stopper le baclo; trop de handicap/concentration au taff).

Le coup de l'imposteur, je l'ai vécu combien de fois; le livre d'OA, je peux y mettre mon nom à chaque fois qu'il parle de lui (sans le talent).

Pour les prises, suis les conseils de Sylvie. Je suis un mauvais client pour le site :fsb2_omg:

Mais le manque au réveil, méfie toi, ça tape dur; tu te réveilles très mal... Après, je ne crois pas que tous le connaisse vraiment; mais nous sommes deux ou trois à le connaître.

Perso, je sais que je suis sensible à la molécule et au manque. Que je peux assez facilement modifier les posologies.
Mes deux EI : les moments de "parano" et la confusion.

Les rêves, c'est connu. Perso, il m'est même arrivé de lire et d'inventer un Astérix et Obélix, de me dire, tiens le livre est tombé et...de me réveiller !


Shostakovich - Piano Concerto No. 2 : II. Andante

Tchaikovsky - Valse Sentimentale
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 17:23
A ma connaissance non si tu n'as pas de dossier pharmaceutique ouvert
En théorie, on doit te demander ton avis pour l'ouvrir, en pratique, bien souvent on l'ouvre sans ton accord


Lors des mises à jour des Cartes Vitales...

Calluna a raison pour tout; je souhaite juste tenter de le prier de m'excuser pour mes positions plus extrêmes que j'ai envers les pharmaciens qui refusent les plus de 80 en lui disant que tous les pharmaciens (comme les médecins) ne sont pas forcément des non-salauds qui n'ont rien à faire des "ivrognes".

Le regard de certains pharmaciens/préparateurs... Comme le "non" du médecin...

Il y a des professions à risque : médecin, pharmacien...

Et effectivement, en abaissant à 80, le dilemme du oui ou du non étrangle une population plus grande encore de prescripteurs/délivreurs.

Gabriel FAURE : Pavane
 
Theorbe (Théo)
19 Septembre 2018, 16:24
Salut Fakir,

Je viens de lire ton fil.

Tu présentes bien les choses. Mon début de fil a été effacé à ma demande... je tournais à 10-15 barres de LEXO/jour, plus 900-1000 mg de tramadol/jour (la nuit aussi) plus bière et eau de vie (plus de 20 UA/jour) sur la fin. Je te laisse imaginer ma prise de sang et mon foie...

Me suis sevré aussi à la sauvage.

Jamais touché aux drogues dures ou "illégales"; l'alcool étant tellement légal...

Perso : même parcours que toi : sauf que j'ai commencé à 17 ans, que tu peux multiplier les sortes d'anti-dépresseurs par 20, et que j'ai fait toutes les BZD (pour dormir, contre l'angoisse, du STILNOX, ROHYPNIL au TRANXENE, XANAX, LYSANXIA...) , anxiolytiques, anti-H1, barbituriques... pour des diagnostics variant selon les psy (là je pense au fil de Martha sur les étiquettes des psy) : anxio-dépression grave, TAG, troubles personnalité, Haut Potentiel Intellectuel...

Comme toi, génétique familiale très chargée...

Je suis d'accord avec Sylvie, le craving tout le temps (c'est moi ça), c'est au réveil. Juste que je suis en "manque" de baclo si je ne me "charge" pas au réveil.

Pour l'ALD : c'est une prise en charge à 100% des CS des médecins et des médicaments - au tarif SS. Sans exonération des 1 €/CS et 0.50 €/boîte de médicaments pour les ALD "non exonérantes" comme pour nous tous ou presque avec l'alcool.
Neness a raison pour les AAH versus la RQTH... et il se tue au boulot...

Pas grand chose à te dire, sinon bienvenue et courage.

J'admire ta relation avec les médecins : perso, je ne sais plus si je dois haïr ou faire confiance aux psy...

PS : pour la bière, et pour en avoir bu dans les 4-5*0.65 cL à 6° en conso de routine, et avec le reste, je pense que s'il y a différence, c'est que nous avons eu l'habitude de boire de gros "volume" et que cela "rassure". Sinon, aucune différence.

Je pense que c'est plus facile sous baclo, de "recraquer" pour une bière à 6° par ex. que pour un vin à 13° (tient ça aussi j'y allais bien) : ça descend plus facile.

Bon, j'ai encore tout mis dans le désordre.

bises, Théo.
 
Theorbe (Théo)
08 Septembre 2018, 22:08
Vous tous, fuyez ce fil.

 
Theorbe (Théo)
07 Septembre 2018, 22:19
Je découvre cette tragique nouvelle.

Il me semblait, de loin, bizuth que je suis, un type super extra.

Mais je n'ai qu'une chose à dire : le baclofène n'y est pour rien; et il aurait voulu qu'on le dise.

Sylvie l'a dit, cela fait des décennies de milliers de patients sous baclofène, qui ne MEURENT PAS du baclofène.


Non, juste une grande tristesse pour qqn qui, il y a encore 5 minutes, était vivant pour moi.

 
Theorbe (Théo)
07 Septembre 2018, 22:08
Alors nous sommes deux ânes ;) tous les deux ^^

Et laissons le Voile de Tanit et Mathô à notre Lee que l'on embrasse fort, très fort.
 
Theorbe (Théo)
07 Septembre 2018, 22:00
Tout est symbole mon ami ;)

 
Theorbe (Théo)
07 Septembre 2018, 21:48
Flaubert est Flaubert... et ce livre est un Joyau, juste pour Lee. Le voile de Tanit.

Je sors par la petite porte, basse.

Des bises à tous.
 
Theorbe (Théo)
06 Septembre 2018, 21:38
« C’était à Mégara, faubourg de Carthage, dans les jardins d’Hamilcar ».

Juste pour le dire...

3ises My Lady
 
Theorbe (Théo)
24 Aout 2018, 11:56
Oui, félicitations ! ;)
 
Theorbe (Théo)
22 Aout 2018, 15:20
A voir avec ton médecin
Cela n'a pas ete clair pour moi... j'essayais juste de ne pas faire durer plus que qqs semaines
 
Theorbe (Théo)
22 Aout 2018, 11:51
Perso, je prenais 5 mg de mélatonine.
Ne pas utiliser sur un long temps.
Mais mieux que les somnifères; bcp mieux; perso, ça me permettait de stopper le stinox; dont le circadin.

Bon le circadin est cher...

Mais il est plus efficace que les traitements "phyto" sans ordo, où il n'y a que 1 mg de mélatonine, noyée dans des "herbes"; la pharmacocinétique ne doit pas être pareille...

Après, je ne sais plus dans quel pays, on m'avait trouvé du 10 en mélatonine, que je coupais.
Solgar en faisait, mais la france a trouvé le moyen de la mettre sous contrôle...

Bref tente 4 ? et après tente 2 pour voir ?
Il faut juste savoir que le principe de la mélatonine, c de la prendre, de stopper toutes les excitations, ordi, tv, etc... le sommeil vient tout seul, plus ou m oins vite, en moyenne la 1/2 heure.
 
Theorbe (Théo)
20 Aout 2018, 12:48
Salut Gégé,

Je lis ton fil sans y intervenir, mais bon, là, tu ne peux pas rester comme ça; la souffrance ne sert à rien, et mourir non plus.
Moi aussi, je suis comme toi, à penser à mourir avant ma mère...
Je peux juste te dire que elle, elle ne voudrait pas lire cela.

Et ne pense pas que de ne pas arriver à en finir soit un signe de non virilité...

Pas de solution miracle.
Mais :
Tu as la chance immense d'avoir Moussette - et je t'envie, n'ayant personne.
Et des amis - là aussi, personne pour moi.

Tu es allé voir ton médecin en lui disant tout ce que tu nous écris ?
3ises

Théo
 
Theorbe (Théo)
20 Aout 2018, 12:27
Salut Kobo-user,

Je viens de lire ton fil.
Sacré trajet.

3ises,

Théo
 
Theorbe (Théo)
20 Aout 2018, 11:46
Tout pareil que Martha...
3ises :)
 
Theorbe (Théo)
20 Aout 2018, 11:33

Il ne doit rien : il exerce une profession libérale et fait donc ce qu'il veut dans le respect de la loi. Après, le patient a le libre choix de son pharmacien pour trouver celui qui correspond le mieux à ses attentes.


Effectivement, il a le DROIT... de ne pas s'engager dans une démarche de soins des patients, compassionnelle, comme le fait de son côté le médecin qui est COURAGEUX.
C'est un veule.

Autant pour une ordonnance, les interactions non relevées par un pharmacien me semblent condamnables, autant, lorsqu'il s'agit d'un médicament unique, dont la HAS recommande tjs une utilisation jusqu'à 300 mg (cf: les données actualisées de la science et les bonnes pratiques médicales; merde, pharmaciennes - c'est si différent..... et la HAS est délirante), avec un médecin qui indique "JE DIS BIEN", voire un coup de téléphone noté par le pharmacien, le pharmacien ne se mouille pas beaucoup; AHHH si, il "risque" de ne pas être payé !! Belle profession.

D'autant que, avec une feuille de soin et la position HAS et les articles de Loi, même les caisses récalcitrantes semblent payer.

Et c'est vrai, 30 euros, ça va mettre en péril une pharmacie; suffit de vendre un peu plus de crèmes LAROCHE POSAY.

Je jure, en présence des maîtres de la Faculté et de mes condisciples : D’honorer ceux qui m’ont instruit dans Les préceptes de mon art et de leur Témoigner ma reconnaissance en Restant fidèle à leur enseignement. D’exercer, dans l’intérêt de la santé Publique, ma profession avec Conscience et de respecter non Seulement la législation en Vigueur, mais aussi les règles de L’honneur, de la probité et du Désintéressement. De ne jamais oublier ma responsabilité Et mes devoirs envers le malade Et sa dignité humaine ; en aucun Cas, je ne consentirai à utiliser Mes connaissances et mon état pour Corrompre les mœurs et favoriser Des actes criminels. Que les hommes m’accordent leur Estime si je suis fidèle à mes Promesses. Que je sois couvert d’opprobre et Méprisé de mes confrères si j’y Manque.

Tu crois pas que tu exagères en ayant écrit toutes tes conneries ? en nous sortant qu'en respectant les 80 tu es un PUR, dans la LOI ! N'es-tu es en contradiction avec la CSST de l'ANSM dont tu n'ignore pas les conclusions (cela fait partie des données acquises de la science, non??) voire la position de D. Martin avec le hors AMM, avec ton serment, avec la HAS qui n'est pas sorti des 300 (avis HAS >> ANSM) et avec même les caisses de CPAM qui Paient in fine; enfin, cela fait bcp de contradictions... Non ?

Juste un avis au passage...



Salut,

Merci de vos réponses.
C'est plus clair.

En gros, je me suis un peu emballé pour les 50 centimes par boîte (^.^") alors que c'est à la CPAM/mutuelle que ça coûte le plus au final pour les honoraires de délivrance.
Je peux récupérer la dose nécessaire mais en plus de visites, ce n'est pas si grave...

À+


Oui, c'est tout à fait cela ;)
Mais si j'étais toi, je poserais cette question ou les suivantes sur ton fil, plutôt qu'ici...
Le patron du fil n'est pas très fréquentable.

Il fait partie de ceux qui te refuseraient plus de 80... malgré l'engagement de ton MG.
 
Theorbe (Théo)
19 Aout 2018, 23:59
Si je ne pensais pas que tu es un imposteur patenté - dont l'identité m'intéresserait au plus point

Je pense qu'en fait Kazoo est un addicto ou un très proche d'addicto
Un de ceux qui ne prescrivent pas plus de 80mg/j et adorent faire la morale à leurs patients en les enfermant dans l'abstinence


Un médecin castré ? Ça colle bien.
Enfin. Enfin......

Le "Reste est silence".

Khachaturian - Masquerade Suite - Waltz
 
Theorbe (Théo)
19 Aout 2018, 13:46
L’Écume des Jours, Boris Vian. (bis)

Avant-propos

Dans la vie, l’essentiel est de porter sur tout des jugements a priori. Il apparaît, en effet, que les masses ont tort, et les individus toujours raison. Il faut se garder d’en déduire des règles de conduite : elles ne doivent pas avoir besoin d’être formulées pour qu’on les suive. Il y a seulement deux choses : c’est l’amour, de toutes les façons, avec des jolies filles, et la musique de la Nouvelle-Orléans ou de Duke Ellington. Le reste devrait disparaître, car le reste est laid, et les quelques pages de démonstration qui suivent tirent toute leur force du fait que l’histoire est entièrement vraie, puisque je l’ai imaginée d’un bout à l’autre. Sa réalisation matérielle proprement dite consiste essentiellement en une projection de la réalité, en atmosphère biaise et chauffée, sur un plan de référence irrégulièrement ondulé et présentant de la distorsion. On le voit, c’est un procédé avouable, s’il en fut.

La Nouvelle-Orléans.

10 mars 1946.


MICHEL LEGRAND - LES MOULINS DE MON COEUR 1969
 
Theorbe (Théo)
19 Aout 2018, 13:36
Si je ne pensais pas que tu es un imposteur patenté - dont l'identité m'intéresserait au plus point, je te dirais bien que tu viens - avec un long post bien inutilement complexe - déjà d'enfoncer des portes ouvertes, mais aussi de prouver que toutes les statistiques sont quasi généralement un bourbier dont finalement on peut en tirer n'importe quoi.
Tu n'as toujours pas répondu à l'excellent post de Morgan et tu oublies un simple fait (comme tu manipules Orwell - tiens, lis donc le livre en entier plutôt que d'en sortir les lettres majuscules pour insulter bien bêtement les gens - tu ne t'es d'ailleurs pas beaucoup forcé sur ce coup - tu pourrais également le faire avec Nietzsche et sa philosophie, la Vie ascendante tout simplement) - un simple fait, donc, à savoir que le baclo sauve des vies...

Moi, je te donne comme argument irréfragable que le baclo sauve des vies et ne tue personne; qu'il ne coûte rien; et que des tas de salauds veulent le dézinguer ou s'en emparer pour des raisons de pouvoir et de fric (le pouvoir, Orwell, pages suivantes... tu liras ?- tu y as ta place, je te l'ai dit, la manipulation...).

Ta place n'est donc pas ici, mais dans un ailleurs. Que je pense/souhaite très lointain.

Tu pourrais rejoindre les anti-baclo; mais peut-être y es-tu déjà et peut-être même que tes "compétences" (on rigole...) n'y seraient pas tant appréciées que cela.
Car tu es assez limité dans tes interventions.

Question, qui peut se fournir en Lancet "frais" sur ce forum, le connaître, le lire et le balancer ici ? Tu deviens de plus en plus suspect.


Bref, je n'avais pas lu ton fil depuis qq temps : seule conclusion, tu n'as vrt pas ta place ici. Mais tu ne mérites pas la censure.
Non, te lire suffit.


Et si tu prenais l'air ? Car je pense comme Morgan, à la fin, on va te laisser tout seul sur ton pot.

Sylvie se donne le mal d'examiner tes données; personnellement, te mépriser et - te plaindre ? Non, aucune envie - comme le devrait être tout pervers venant se ressourcer au milieu de malades me suffit.
 
Theorbe (Théo)
19 Aout 2018, 0:27
Oui, Jm a raison.

Surtout ne pas lâcher la barre. Ça va le faire.

Ella Fitzgerald & Louis Armstrong - Summertime
 
Theorbe (Théo)
17 Aout 2018, 13:57
Non, tu peux obtenir 12 boîtes par mois sur 3 mois.
Seulement, la délivrance ne se fait que pour un mois : soit 12 boîtes par mois, sur 3 mois.
Ton pharmacien ne peut pas donner pour 3 mois pour CE traitement d'un coup (il le pourrait si le conditionnement le permettait : cf. les antihypertenseurs).

Après, tu as un pharmacien qui refuse d'aller au delà des 80 mg/jour.
On ne revient pas sur ce que l'on en pense tous ici, sauf celui sur lequel tu as eu le malheur de poster (ce fil - ce pharmacien)...

Tu as donc droit à 8 boîtes de 30 par mois avec CE pharmacien (je t'encourage à aller voir ailleurs pour en avoir 12 par mois).

Les 0.50 centimes sont, même SI TU ES EN ALD, redevables pour chaque boîte.
Donc, pour tes 3*8 boites, tu paieras 3*8*0.50 euros, sans possibilité d'y échapper, sauf à avoir atteint le plafond de 50 € / an.
Ce qui fait cent boîtes par année.

Au passage, lis les HD1 (Honoraires de Dispensation) que le pharmacien touche pour aucun service : 33 % du pris du baclofène est dû à une taxe instaurée par les pharmaciens. (1.02 €/boite)...

En résumé : il n'y qu'une chose à dire à ton pharmacien : qu'il doit te donner 12 boites par mois.

Et cherche ailleurs sinon.

Je te renvoie au fil de JM84 qui a sorti la position de la HAS pour justifier ses remboursements CPAM, ainsi que les articles du Code de Santé Publique/SS.
 
Theorbe (Théo)
12 Aout 2018, 9:38
Cela ne m'étonne pas.

Même d'horizons différents, enfermés avec des compagnons connaissant plus ou moins les mêmes galères, on se rapproche (moi, ce fut la grande école mili).

Tu as énormément d'angoisse - ça je suis le premier à le comprendre; les seuls restes actuels pour moi, sont des poussées d'angoisse. La dépression, on va dire que c'est plus dysphorique qu'autre chose... Mais l'angoisse, à la lecture d'une ligne me rappelant le taff ou mes conneries passées; paff : angoisse/panique.

Si tu peux nous le dire, tu as quel traitement ?

En tout cas, comme dit, c'est super de t'être engagé dans cette démarche.

Je vais y réfléchir aussi.....
 
Theorbe (Théo)
11 Aout 2018, 12:46
Salut l'ami,

J'ai du retard sur les posts.

Je suis avec toi pour tes soucis de santé; d'autant que mon cas (sang), n'a pas de réponse : on ne sait pas... faut attendre.
Du coup, stopper alcool et Tabac, pour la gorge, cela devient essentiel pour toi; l'alcool pour moi.

Jmv a réussi avec son Tabex; sinon, vapoter, c'est "moins pire", mais demande quand même si les vapeurs de glycol ne sont pas mauvaises (moins je pense que le tabac, c'est certain) pour la gorge à ton ORL.

Je subis de plein fouet la crise des 40 ans aussi. Plus 22 ans à digérer, passés loin de la famille, et découvrant le quotidien d'une famille (grand mot, juste mes parents et mon frère et ses enfants) bancale - et d'un père odieux.
Je n'ai pas fini intoxiqué à ce point uniquement par le fait d'un burn out et d'un harcèlement...
La totale; 4 décès dans la famille; cela te renvoie au temps qui s'écoule...

Sinon, la liberté... de penser, de dire... Je l'ai payée très cher, et la totalité de la facture n'est pas encore arrivée...

Quand je relis les livres dont j'ai parlés (1984, Meilleur des Monde, Fahrenheit 451), j'ai parfois des frissons ou des poussées de parano, tant ce que je vis, connais ou ai vécu et vais revivre s'y trouve écrit noir sur blanc (déjà en 1930 ou 1950)...


Il va falloir que je me méfie, que je ne plombe pas ton moral avec mes posts ;) et que je m'inspire de ta façon d'aborder la vie.
Je ne peux souscrire qu'à tout ce que tu dis : tu est solaire ;) et tu as un fils.

Chez moi, il demeure un côté nocturne qui se manifeste sans prévenir; sans toxicité pour le corps ou l'esprit, juste que je deviens pensif et contemplatif; ce sont les évènements extérieurs et les "cons" comme tu dis, imposés par un univers de travail qui l'ont rendu, ce côté nocturne, très noir...

Brassens, c'est comme Brel, il m'accompagne tout le temps.
Mais ça ne me rend pas plus jeune auprès des rares personnes que je côtoie.

Alors, draguer... c'est mort !

"Chaque individus, je considère réalistement que nous naissons et mourrons seul, doit trouver par lui même son propre chemin d'existence.
Bien évidemment sans les autres, entouré(e) d'êtres bienvaillants, non toxiques, nous sommes peu de chose.

Ainsi le bonheur personel véritable, durable, la sérenité, sont possibles.

Mon côté sauvage assumé... Très attaché à défendre mes libertés fondamentales.
Quitte à parfois en payer le prix fort !

Si nous ne parvenons pas à acquerir une confiance sereine justifiée, pas égocentrique, mettre en valeur nos capacités réelles, nos volontés, nos forces (parfois insoupsonnées), concrétiser certains de nos désirs des plus simples au plus complexes, alors, il me semble plus difficile de se construire une existencez heureuse.

L'un des objectif de la spiritualité bouddhiste est avant tout de savoir prendre grand soin de soi. De s'estimer, se respecter. Afin de pouvoir être pleinement altruiste envers autrui.....

Je reconnais que parfois je suis encore un sale môme."

Je suis un très sale môme... mais ce que tu écris me touche bcp, je vais m'y appliquer.
 
Theorbe (Théo)
11 Aout 2018, 12:03
"La Table d’Émeraude".

André Breton reprend l'axiome principal de la Table d'émeraude dans le Second manifeste du surréalisme (1930) : « Tout porte à croire qu'il existe un certain point de l'esprit d'où la vie et la mort, le réel et l'imaginaire, le passé et le futur, le communicable et l'incommunicable, le haut et le bas cessent d'être perçus contradictoirement. Or, c'est en vain qu'on chercherait à l'activité surréaliste un autre mobile que l'espoir de détermination de ce point »

« Il y a à la base de toute réflexion profonde un sentiment si parfait de notre dénuement que l’optimisme ne saurait y présider... Je me crois sensible autant qu’il se peut à un rayon de soleil mais cela n’empêche pas de constater que mon pouvoir est insignifiant... Je rends justice à l’art en mon for intérieur mais je me défie des causes en apparence les plus nobles. »
 
Theorbe (Théo)
11 Aout 2018, 11:18
Oui, quand on pense à la cigarette (ou au haschich et autres drogues), on voit très nettement l'utilité de l’interdiction (ou de l'absence) de la publicité.

Moi, je partage bien l' "à-quoi-bonisme" à ton endroit. D'ailleurs tu fatigues... Moins de créativité.

Tiens, je lis 1984 de Orwell. On est en plein dedans, les similitudes avec nos sociétés sont frappantes.

Tu aurais eu ta place - et de choix - dans ce livre.

Prends soin de ta santé (mentale...).
 
Theorbe (Théo)
07 Aout 2018, 2:30


Pour finir en humour (Belge évidemment), mais Reggiani (que nous sommes nombreux à aimer).

(Les paroles s'appliquant à tout couple, quel que soit sa composition :loll: )
 
Theorbe (Théo)
07 Aout 2018, 2:08
Bah, tu ne déplais pas du tout - Si Heureux que tu penses à moi et que tu saches que je te lis, modestement et en cachette :lol:
Déçu cependant que tu veuilles me chatouiller sur un sujet qui, s'il ne me met plus en colère depuis bien longtemps par lassitude et conviction que rien ne changera les esprits, me prouve que je suis bien seul.

Les "chapons" : c'est exactement ce que je pense. Ils ne sont pas virils du tout. Mais comme 90% des hétéros (filles et garçons).

Beaucoup (trop) de gays se comportent de cette façon. Mais les "hétéros font de même.
Ils se caricaturent eux-mêmes.
Je pleure de voir les gays se caricaturer; et je rie de voir les hétéros se caricaturer et "poser", non pas comme des chapons, mais comme des ploucs.

Beaucoup d'hétéros se comportent en "beauf" ou en "hétéros mécaniques", proche de l'homo refoulé, mais surtout exprimant l'absence de sens de leur actes intimes; ce qui est le lot de bcp de jeunes actuellement, la sexualité étant tout aussi déviante que la Culture...

J'ai déjà dit que je ne considérais pas l'orientation sexuelle comme un déterminant, mais juste une facette d'une personnalité infinie. Comme un diamant dont on multiplie les facettes.

Mais qui peut encore se prévaloir d'être encore un diamant brut à façonner ?

En somme, des personnes qui n'investissent pas le champs de l'intime, de la complicité, de la complexité, de l'intelligence, du silence ! ... ne subliment pas la sexualité. Ni rien d'ailleurs.
Et cela, que ce soit dans tous les sens possibles des sexualités.

Je ne me sens pas chapon du tout - si là est ton propos, je déteste les "filles à ped" (comme on dit) - tout comme les "ped à fille à ped" et les beaufs, et... les "gays", les gays "beaufs" enclavés dans une pseudo culture, manifestes d'une manipulation des esprits, levier du pouvoir.
Rupture du 7ème sceau.

Jupiter ! - qui me comprenne me suive....

Et puis, je n'aime pas plein de monde ! :lol: ; un hétéro mal foutu est un chapon pour moi; souvent hystérique sur le mode féminin dans ce qu'il a de plus détestable; dévoyé dans son comportement hyper-"mâle".

Le foot est un bon exemple.

Je suis juste très seul, dans un univers où la sexualité est vaine, stéréotypée et répondant à des clichés.


Les AFFINITÉS ÉLECTIVES, entres hommes et femmes, dans tous les sens... sont si rares... mais il n'y a plus que cela qui me motive. Et quasi essentiellement intellectuellement. Tout passe par la tête.

La virilité, la vraie.
La féminité, la vraie.

Un reste de parfum du passé, effluve odorant qui s'évanouit.

Nietzsche et Lou Andreas-Salomé. Mata-Hari. James.... Et tous les libres, vivants, ayant vécu ou rêvés, espérés.



L'éternelle VIRILITÉ et l'éternelle FÉMINITÉ sont si rares en somme......
Pourtant criant du fond des temps passés.

Alors ?
Alors ?

 
Theorbe (Théo)
07 Aout 2018, 1:27
Reggiani...
Bon, on se comprend; pas besoin de dire... j'ai quasiment son intégrale chez moi....

La liberté, par les temps qui courent, se paie très très très cher et comptant....

J'en paie le prix actuellement et vais en payer le prix. Mais je suis un sale con. Et j'ai bien l'intention de le demeurer.

Mais quand on a un pied dans la société, et un pied "ailleurs".... Comme "SUR"-vivre. (supersum).


Et je n'ai pas de belle Jeaulière...... Ni de Jeaulier (ils m'ennuient).



 
Theorbe (Théo)
07 Aout 2018, 1:19
Salut !

Bon, la psychanalyse, c'est pas forcément ce qu'il y a de mieux quand on est en traitement de montée de baclo... Te prends pas la tête avec ça.

Les variations d'humeur, avec le baclo, c'est possible. Chacun a sa façon de réagir : tu n'es pas MMD pour cela, tu es juste en train de rechercher ta répartition de baclo, d'apprivoiser le médicament.

Baclo + alcool = le pire des mélange, mode black out prévisible et montée exagérée en baclo; donc, faire comme les AA durant qques temps pour "ne plus faire comme eux "après"" et consommer librement.

En somme, mets ta posologie en signature et continue ;) .
Tu vas voir, ça marche super.

Théo
 
Theorbe (Théo)
07 Aout 2018, 1:10
Une page, pour Martha,

C'est un infini pour nous tous....
 
Theorbe (Théo)
07 Aout 2018, 0:50
Moins poétique...

Fais gaffe mec, avec ton insuffisance cardiaque putative et la canicule... putain, tu vas crever mec... CREVER !







Aria (alto) : “Erbarme dich”

Ce sublime mouvement en si mineur dépeint le désespoir de Pierre ayant renié Jésus. La partie de violon solo exprime les remords de l’apôtre, réalisant ce qu’il vient de faire et la vérité des paroles de Jésus.

47. Erbarme dich

Arie (Alt)
Erbarme dich,
Mein Gott, um meiner Zähren willen !
Schaue hier,
Herz und Auge weint vor dir
Bitterlich.


Aria (alto)
Pitié pour moi, Seigneur,
Je souffre et pleure et prie,
En mon coeur, quelle peine,
Quels tourments.
Pitié pour moi, Seigneur.
 
Theorbe (Théo)
07 Aout 2018, 0:44
Nicolas Berdiaev

"Les utopies apparaissent comme bien plus réalisables qu’on ne le croyait autrefois. Et nous nous trouvons actuellement devant une question bien autrement angoissante : comment éviter leur réalisation définitive ?… Les utopies sont réalisables. La vie marche vers les utopies. Et peut-être un siècle nouveau commence-t-il, un siècle où les intellectuels et la classe cultivée rêveront aux moyens d’éviter les utopies et de retourner à une société non utopique moins « parfaite » et plus libre.
"

Épigraphe française du Meilleur des mondes (1932) d’Aldous Huxley.
 
Theorbe (Théo)
06 Aout 2018, 12:26

Je vois que le forum reçoit la visite de personnes chargées de montrer que le baclo n'est pas si utile limite service médical rendu insuffisant si vous voyez ce que je veux dire...
Va falloir aller le chercher le maintien du remboursement.

Apres de qui vient le coup ? Labos avec traitements plus chers, le monde de l'alcool ?


Entièrement d'accord... il va falloir se préparer à aller le chercher et à le défendre...
Seul reste positif, la HAS n'a pas revu sa copie...

Sinon, c'est vraiment bien pour toi cette relative abstinence.
Pour mon cas personnel, je n'aurais jamais pu procéder ainsi.

Bonne continuation à toi, H. Hesse ;)
 
Theorbe (Théo)
06 Aout 2018, 10:04
Salut Karolyn,

Perso, je ne dirais pas que tu es indifférente.
Que ça vient doucement, mais c'est pas encore cela.

Tu peux encore monter ?

(Peux-tu mettre ta répartition dans ta signature ^^)
 
Theorbe (Théo)
05 Aout 2018, 10:55
Salut !

C'est sympa d'avoir de tes nouvelles !

Les Gamma-GT, te bile pas, je te l'avais dit, 8 à 10 jours pour que ça baisse de 50 %.
Ce qui est certain, c'est que l'arrêt de l'alcool était vital.

Au retour, je ferais tout pour ne pas prendre de verre du tout, quitte à souffrir... et voir en montant le baclo.

Courage à toi.
 
Theorbe (Théo)
04 Aout 2018, 21:39
Merci !!

Oui, je suis redevenu indifférent en stoppant l'Antidépresseur - EFFEXOR venlafaxine (qui me rendait malade, m'angoissait et n'avait aucun effet anti-dépresseur sur moi), le baclo, et les quelques benzos pendant 6 semaines... durant lesquelles j'ai rebu (uniquement bière, mais beaucoup).

J'ai repris direct une imprégnation à 70 mg/jour. Et en deux jours, plus rien.
Je pense qu'avec le passé baclofène que j'ai, mon corps le supporte mieux. Et ainsi j'ai pu monter direct à 70 en imprégnation.
A ne pas conseiller à ceux qui commencent le baclo...

Je m'autorise des baclos de secours si le stress monte (10 une ou deux fois, comme indiqué). Ca me va bien.

Et ça tient... ET je dors.... et je n'ai plus les attaques de panique au réveil...

Reste à ENFIN poser mes valises, mon passé, mes emmerdes... et voir devant moi.
Mais pour cela, j'attends les résultats d'une analyse de sang un peu compliquée (suspicion prédisposition cancer...) ET, validation d'un repos ENFIN pris en charge par mon assurance pour qqs mois à venir...

Truc de ouf : je mens donc à mon psy (qui est anti-baclofène), et ne prends ni son EFFEXOR, ni son TRANXENE... ceci pour rentrer dans les "cases".
Ben, en ce moment, ça va pas mieux niveau moral - pas l'extase, mais mieux...

-------------

Le baclo est hyper farceur... Tu verras (enfin j'espère pas), mais il crée aussi des douleurs (ventre souvent), qui se baladent, ou dents, ou pieds, ou comme une carie... ou la prise de sang qui devient hyper-douloureuse pendant une semaine ; des trucs bizarres... qui se baladent dans le corps...

Et comme les flatulences, ça vient et ça part comme ça !

Des bises ;)
 
Theorbe (Théo)
04 Aout 2018, 21:21
" Quand je me regarde, je me désole. Quand je me compare, je me console. "

La seule chose qui désormais me titille : mais qui es-tu donc ?

Fascinant. Je l'ai déjà dit. Mais tu es sacrément tordu ou sacrément malin.
Au service de qui ? ou pas...
On pourrait répondre "ta propre jouissance"; mais ce serait vraiment trop simple.

Un pur joyaux de notre société...

Je viens vers toi comme on pratiquerait une thérapeutique.

On ne peut que ressortir meilleur en ayant lu ton fil ... et tenté de lire entre ses posts.

Tu me fais du bien !
 
Theorbe (Théo)
04 Aout 2018, 13:22
Oh que oui...
Et le pire, c'est que quand je me réveillais, je me disais, stop, c'est fini, tu as un travail... pour me dire immédiatement : "mais ton boulot t'a tué, que vas-tu devenir".

Le burn out/harcèlement pro, c'est infernal...

Courage à toi; tu es comme moi, une hyper angoissée... et on est assez démuni contre cela.
Les benzos pdt 12 semaines... et après ?? La TCC ?? bof bof...

Bref, on doit se préserver un max.

Bises
 
Theorbe (Théo)
04 Aout 2018, 13:15
L'oedème, je mets ma main à couper, c'est le baclo qui accentue les effets de la chaleur.
Il relâche les fibres musculaires lisses de la media de tes veines des Jambes et la "flotte" sort.

J'ai eu ça : énormes oedèmes... C'est parti d'un coup. Sans explication, typique du baclo.
Et mes analyses de sang étaient nickel (donc pas de pb de protéines).
 
Theorbe (Théo)
03 Aout 2018, 17:40
Salut

On est avec toi...
Moi, je n'aurais pas pu; ça me rappelle l'école mili et les légios.
L'essentiel : tu as du baclo (super !) et tu vas reprendre du souffle avec l'absence d'alcool.
Le Foie et le traitement baclo n'iront que mieux pour la suite.

Pour le reste : courage.

3ises
 
Theorbe (Théo)
03 Aout 2018, 13:52
Ah, nous avons des pères qui se ressemblent un peu...!
 
Theorbe (Théo)
03 Aout 2018, 9:48
J'ai fait mon renouvellement du baclo hier et j'ai expliquer à ma pharmacienne que j' avais mis presque 2 mois à être rembourser une partie par ma mutuelle . Je lui est donc demander, si elle pouvait faire la télétransmission et elle l'a fait :)


C'est cool pour toi. Comme quoi...

Therena, souvent, gentiment, ça ne suffit pas, malheureusement.
 
Theorbe (Théo)
01 Aout 2018, 15:48
Non, le crémier !
 
Theorbe (Théo)
01 Aout 2018, 13:55
Ganesh a raison.
Perso, je prendrais, si tu en as, un anxiolytique en plus... Tu stresses trop. Ca va aller.
Et puis, oui, 10 mg - tu ne risques pas la surdose. Même si tu as pris tes 40.

Manque ou surdosage... difficile à dire : il y a bien les indications de la notice, mais je les trouve totalement dépassées.
Je crois que cela est indiqué dans la brochure du site.

Enfin, le manque, pour mon cas perso, c'était angoisse, fourmillements paume des mains et plante de pieds, contractures (si gros manque).
Le surdosage : mal de tête, sifflements oreilles, sensibilité aux sons insupportable, sentiments de parano...
 
Theorbe (Théo)
01 Aout 2018, 13:43
Bien vu Ganesh.
Je vous le dis, c'est comme mon pote le pharmacien, il devrait devenir alcoolo, avec sa bouteille d'eau de vie, seul, dans une cave, buvant en cachette, avec le foie qui lui fait atrocement mal et les yeux qui jaunissent... sachant qu'il se suicide et se voyant crever et sa vie s'effondrer.
Sans pouvoir s'arrêter.
Mais, l'ayant vécu, je me sens inhumain de lui souhaiter cela.
 
Theorbe (Théo)
01 Aout 2018, 13:34
Ce qui m'a fait rire avec Brel, c'est que les paroles du début et vers 1:58 collent parfaitement à son cas....
 
Theorbe (Théo)
01 Aout 2018, 12:51
Tu ne nous apprends rien du tout.


Allons JM, bien sûr que si qu'il nous apprend quelque chose ! Que c'est un imposteur - mauvais dans le rôle.

Qu'après un infarctus, avec une insuffisance cardiaque, à surveiller, durant une consultation d'addictologie, dans les suites d'une grande consommation d'alcool passée (puisqu'il nous incite à penser que c'est là l'origine de ses problèmes cardiaques ???), il a non seulement un contenu de consultation digne d'un congrès d'addictologie (quel superbe médecin que cet addictologue), mais en plus, il nous ressort cela comme si toute son attention avait été, durant la CS, focalisée par des revues de littérature... plus que par son cas.
Quelle mémoire !
Quelle dissociation entre son intellect et les basses pulsions barbares de survie que nous autres, abrutis, connaissons durant une consultation médicale.

Ton foie se porte-t-il bien? As-tu fait une écho ? un test de fibrose ?
Et ton œsophage ? Et ton estomac, ton pancréas ? Tes nerfs ?

Perso, j'aurais plus été inquiété par mon état de santé...

En tout cas, imposteur, ou grand malade, comme JM84 l'a bien décrit.

 
Theorbe (Théo)
01 Aout 2018, 12:38
Théorbe,

Je vis la même chose que toi pour les rêves.


Est-ce que c'est une forme de thérapie inconsciente de notre cervelle ??
Car nous sommes beaucoup à être hantés par le passé sur le forum....
 




forum baclofene