Résultats de la recherche (12 résultats)

RemyP
21 Mai 2021, 9:44
Sur Facebook on me fait des leçons de morale depuis que j ai fait cette reprise modéré. Les gens restent trop influénces par le discours puritain médical type AA. Et je trouve que mm certains utilisateurs du baclofène relaient ce discours. On devrait faire plus de pédagogie concernant le baclofène et dire que l abstinence n est pas l objectif ultime mais la réduction des risques. Un autre pb, cest que beaucoup de médecins ne jugent le baclofène qu'à l aune de l'abstinence. Or un médicament qui laisse une marge de manœuvre ne peu pas être légitime
 
RemyP
20 Mai 2021, 20:18
Je ne serai jamais assez reconnaissant envers les docteurs et spécialement le dr Ameisen pour avoir découvert le baclofène. Vraiment. J ai témoigné il y a qqes temps devant les juges pour les bienfaits du baclofène.
Le vin que je bois c pas échec du baclofène car je maîtrise complètement ma consommation. Et c'est peut être le plus admirable dans cette découverte
 
RemyP
20 Mai 2021, 20:12
Bonjour,

Je suis à 80mg par jour. Au début je suis monté jusqu'à 120mg. Je suis à 80mg depuis des années
 
RemyP
20 Mai 2021, 19:10
Bonjour à toutes et tous,

Je prends du baclofène pour alcoolisme depuis février 2013. J ai stoppé l alcoolisation massive en 2014, et le vin en 2016 ( consommation residuelle).
J ai été abstinent ces 2 dernières années.
Pendant l année qui s est écoulée, j'ai lu des avis contradictoire s agissant du vin: certains condamnent le premier verre, d autres acceptent juste un verre de vin.
Finalement je me suis fait ma religion et j'ai choisi librement et sciemment de reprendre une consommation modérée de vin d un verre par jour 5 jours sur sept.
Mais j ai continue le baclofène et je ressens toujours l indifférence pour la bouteille. J ai l impression de me soigner en buvant ce verre.
Alors on va me dire : c'est pas bien, il vaut mieux être abstinent etc
Mais ce discours puritain à été démenti par Olivier Ameisen.

Voilà mon histoire
 
RemyP
24 Décembre 2018, 22:48
Chez moi , le comportement alimentaire défaillant se manifeste par une alimentation déstructurée. Je mange ou plutôt je grignote toute la journée. J'ai réussi à dégager les fast-foods et en grande partie les biscuits mais je me suis rabattu sur le fromage et la charcuterie.
Une chose : quand j'avais 17 ans je m'étais fais perdre déjà une trentaine de kilos en partie avec des vomissements.
Donc maintenant grignotage surtout le soir.
Ça doit pas être courant un homme avec un grand mais c'est mon cas.

Bien à vous
 
RemyP
24 Décembre 2018, 22:06
Bonjour madame,

En fait en 2015 je ne le savais pas et la perte de poids a été une surprise pour le docteur. Je me suis renseigné sur votre site et c'est là que j'ai compris.
Je m'en veux un peu d'avoir fait n'importe quoi avec la nourriture mais j'espère que le baclofène agira à nouveau ...
Autre chose: ce médicament est assez étrange, j'avais aussi tendance à passer des coups de fil compulsif à mon entourage, ça a pris fin.
Merci
 
RemyP
24 Décembre 2018, 19:56
Bonjour

je prends du baclofène depuis 6 ans. Dans un premier temps j'en ai pris parce que je buvais beaucoup trop d'alcool (3 bouteilles de rouge / jour pendant 3 ans chaque jour). Mais j'ai d'autres problèmes : une schizophrénie, une bipolarité, une obésité et un diabète type 2.
L'alcoolisme a été traité par le docteur bottaï de Martigues à raison de 4/4/4 maximum et 2/2/2 en phase de croisière.
Fini la bouteille !
En 2015/2016 alors que ma dose de baclofène diminuait j'ai mes problématiques alimentaires trouver une drôle d'issue : j'ai perdu 38 kilos entre novembre 2015 et mai 2016. Mais on a pensé moi et mon thérapeute que c'était dû à la volonté et donc on a continué à diminuer les doses de baclofène tant et si bien que j'ai repris ces kilos.
Assez désappointé moi et mon docteur avons décidé de recommencer a " explorer" le médicament ( même si je pense qu'il ne veut pas aller trop loin).
Donc depuis une semaine
1/2/3
Puis 1/2/4 la semaine prochaine.

Voilà merci
 
RemyP
06 Juin 2018, 2:28
Je vais être très clair : le baclofène a sauvé ma vie et je ne comprends pas pourquoi on veut l'interdire maintenant. Ma femme est clair elle aussi : si je recommence à boire la vie va devenir intenable.
Alors vraiment messieurs mesdames de l'agence du médicament , pensez à nos vies, n interdisez pas le seul médicament utiles contre ce fléau de l alcool.
Merci
 
RemyP
20 Novembre 2017, 12:58
J'ai remarqué deux choses concernant le baclofène : il agit très très lentement de manière invisible et puis un jour on se rend compte que les problèmes de nourriture se règlent. D'autre part si on l'a pris un certain temps et qu'on l'arrête ou le diminue significativement on revient à la case départ avec les problèmes d'origine. On se rend à ce moment là que ce médicament agissait.
Dans mon cas j'ai acquis: plus de sodas ( que de l'eau quasiment) des fruits et légumes à chaque repas ( ce qui n'était pas le cas avant). Jai toujours le problème de la goinfrerie nocturne mais en expliquant bien la difficulté à mon docteur je ne désespère pas.
Voilà Sylvie
 
RemyP
19 Novembre 2017, 22:20
Bonjour, je m'appelle Rémy. J'ai des problèmes psy depuis 21 ans. Sans tout vous raconter j'en suis venu au baclofène suite à une alcoolisation massive ( 3 bouteilles jour pendant 3 années). Parallèlement à ce problème au cours de ces 21 ans et au départ même jai commencé à grignoter un peu tout le temps et surtout le soir.
L'alcoolisme a été traité par baclofène entre 2013 et aujourd'hui avec succès.
Jusqu'à 4/4/4 jours
Puis en rythme de croisière 3/2/3 et maintenant car le psy estime mon état en amélioration 3/0/3
Sur le plan de la nourriture cela s'est grandement amélioré aussi : plus de soda, de sucre ni de trop de junk foods.
Mais la diminution du baclofène ces derniers mois à eu pour conséquence une reprise de l hyperphagie: je passe mon temps à bouffer d'où une forte prise de poids 35kg.
À mon avis dans mon cas aller entre 100 mg et 150mg m aiderait beaucoup.
Mon docteur, le psychiatre T. B., est dubitatif sur ce médicament il me semble.
Comment faire ?
 
RemyP
13 Septembre 2017, 12:55
Je suis monté progressivement jusqu'à 120 mg jour mais en rythme de croisière c'était 90mg. Actuellement je teste 60mg mais je souhaite revenir à 80/90 mg parce que j'ai peur de recommencer à boire. Le baclofène m'est aussi utile pour freiner un benzodiazepine , le seresta que je prends par ailleurs.
 
RemyP
12 Septembre 2017, 22:10
Bonjour à toutes et tous,

Je voudrais témoigner sur le baclofène et son impact sur ma vie. Je suis originaire d'une famille d'alcooliques. Après chaque repas je voyais mon grand-père se finir à la mirabelle et ce jusqu'à la fin.
Mon père lui boit du matin jusqu'au coucher du vin et de la bière et à fait un delirium tremens l'année dernière.
Moi je buvais depuis l'âge de 16 ans mais jusqu'à mes 31 ans cela ne posait pas de problème. C'est après que ça a foiré. Divorce puis déménagement une bouteille/jour puis deux puis trois bouteilles de vin/jour puis vodka des le matin. C'est vraiment parti en couilles.
Puis le miracle : en janvier 2013 mon docteur ( docteur B. à Martigues à qui je rends hommage) après avoir testé aotal me met sous baclofène. Match bouteille contre cachet. Je prend le cachet toute l'année. Rien ne se passe. Et puis à partir de novembre et décembre 2013 diminution progressive des doses. Intéressant. En janvier 2014 je suis sobre.
Quelques bières viendront troubler ma sobriété mais grâce au baclofène plus de vodka plus de vin plus d'envie irrésistible de picoler des le matin.
Et ma femme est revenue. Mais elle prendrait mal qu'on interdise le baclofène et que je recommence mes travers passés
Alors messieurs dames de l'agence du médicament soyez cool avec les anciens alcoolique baclofènisé ...
 



forum baclofene