Résultats de la recherche (64 résultats)

gregory
08 Mai 2018, 22:00
non, nous n'avons pas rediscuté du sujet depuis quelques semaines. je ne veux pas non plus que chaque fois qu'on se voit cela soit le sujet
assez dur à équilibrer d'ailleurs puisque maintenant je ne pense et ne vois que ça lorsque je l'appelle ou le vois

a suivre
 
gregory
08 Mai 2018, 10:46
le témoignage TED ex est prenant, la personne est encore exaltée de sa guérison !!
 
gregory
07 Mai 2018, 12:27
merci pour tes indications, cela rajoute une pierre à l'édifice

amities
 
gregory
20 Avril 2018, 9:34
merci de ton retour

non, par contre je n'irai jamais jusqu'à payer la drogue à mon père. je pense qu'en cas de grosse urgence, une hospitalisation forcée serait envisageable, meme si c'est tres dur

courage a toi
 
gregory
19 Avril 2018, 7:30
nous sommes revenus au point de départ de janvier , à part notre solution à nous, proches, qui vont pris conscience et nous sommes renseignés, rien en bouge du coté paternel

j'ai pourtant discuté, fourni des livres, de la doc (les a t il lu ?). c'est assez désespérant

greg
 
gregory
17 Avril 2018, 11:54
bonjour

Pas d'avancé malgré une discussion encore la semaine dernière. c'st bloqué, il ne veut pas reconnaitre, déni, et donc refuse toute traitement ou prise en charge. je ne peux pas revenir à la charge trop souvent, donc je laisse filer pour l'instant, c'est très décevant
 
gregory
02 Avril 2018, 11:39
yes, on a essayé de cerner les choses au max avec différents aspects

après ce brainstorming, on laisser mijoter quelques jours pour relire tranquille, et pis YAPUKA !!-))
 
gregory
01 Avril 2018, 16:04
Salut, quand vous téléchargez, laissez un avis,

je pense que cela pourrait aider quelques accompagnants comme moi

amitiés
 
gregory
01 Avril 2018, 12:00
merci à tous pour vos retours sur le fichier non accessible, c'est surement mieux comme ça avec un doc joint ...
amitiés


Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 115 fois (Papa.pdf ; 173.7 KO)
 
gregory
01 Avril 2018, 10:56
merci Sylvie pour ce compte rendu, cela devait être émouvant

en tant que nouveau, e me demandais pourquoi quelqu'un comme Pr O.Ameisen avait eu une inhumation provisoire il y a quelques années

G
 
gregory
31 Mars 2018, 23:25
il est décédé d'une hépatite ??
 
gregory
31 Mars 2018, 9:20
toutes mes excuses j avais mal lu, ou compris
amities
 
gregory
31 Mars 2018, 6:11
salut Dorian, good for U pour avoir commencer
et ton père ??
 
gregory
30 Mars 2018, 22:17
salut

JM drôle ! merci !!

Dorian, jasper que tu t en sors a ton tour, avec du Baclo

amities
 
gregory
29 Mars 2018, 22:32
bonjour
pas de cancer du colon pour mon père, donc en avant pour la grande discussion maintenant !!
 
gregory
24 Mars 2018, 18:20
j'ai compris après lectures de tous vos posts, livres sur le sujet , films,sites, etc... que sortir du déni était le plus dur.
après la rencontre avec le bon médecin, qui file le bon traitement avec la bonne prescription, ça j'ai compris que Baclo était le mieux permis le petit choix qu'ils avaient

amities
 
gregory
23 Mars 2018, 21:55
vu une addicto aujourd'hui pour lui faire un bilan de la situation... "on ne fait pas avancer un âne qui ne veut pas" ... en gros vous etes bien gentil jeune homme mais c'est votre père qui doit venir .. merci je n'y aurait pas penser tout seul ... pas un conseil sur des phrases à dire, des trucs a éviter, ... concernant les traitements possibles, vous savez a 69ans, ce n'est pas évident, .. bon en gros il continue tout seul a picoler et nous fait pas chier
quant au discours sur le baclo lui meme, je vous passe les remarques dignes de Voici ....
 
gregory
22 Mars 2018, 15:12
bonjour

vu le MG du padre : il ne m'a pas dis grand chose avec le parapluie du secret médical, etc ... a part qu'il se prenait en charge et de ne pas me placer en tant que soignant.

ça n'a pas l'air d'être un super probaclo, ni un forcément contre, il m'a indiqué que plusieurs solutions étaient possibles (je les ai citées pour qu'il voit que j'étais bien renseigné et au parfum !!!), "ah oui vous etes bien renseigné" - ben oui mon con !!!!

conseils donc ne pas trop changer les habitudes à la maison ou au resto afin de ne pas le culpabiliser, et que j'avais fait ma part d'accompagnant, il faut être encore PATIENT of course et attendre maintenant le déclic de son coté ....

@suivre
 
gregory
21 Mars 2018, 10:31
oui pas de problème, je fais de meme, je cherche des solutions, j'ai lu le petit fascicule del'assoc sur le balcofene, tes bien fait pour le public et les médecins, bien documenté

mon père est tjrs dans un déni important, il n'ose pas me dire qu'il boit et ne eut as s empêcher, il va surement falloir une discussion plus musclée que les précédentes pour se prendre en charge maintenant
 
gregory
21 Mars 2018, 8:50
merci de vos conseils, je poursuis le travail d'écriture perso, qui est intéressant en effet déjà pour faire le point moi meme. d'un coté plus médical, j'ai réussi a obtenir un rdv avec un addictologue ce vendredi, pour son MG c'est vraiment une galère car c'est tres long, mais patience biensur

je suis en effet maintenant a un bon niveau de connaissances techniques et psys (sites, videos, dialogues avec infirmiers, médecins, anciens et malades actuels, etc...), et il faut passer a la phase active, biensur en utilisant les bonnes formes afin de ne pas aggraver les choses. je suis conscient que c'est le point clé, on va y parvenir en famille si on y met je pense de la bienveillance, compréhension, ecoute mais aussi une petite dose de fermeté/autorité/exigence (c'est surtout sur cela que le flou est encore) en faisant passer le message qu'il faut maintenant se faire aider et accompagner et que seul il n'y arrivera pas

mon père est tres loin de se faire prendre en charge avec un thérapeute (chologue ou chiatre), lors de mon burn out il me demandait si ça me servait à kkchose, en pensant que l'antidépresseur serait aussi efficace tout seul, il avait fallu pas mal de conversation pour qu'il comprenne et admette que les deux m'aidaient et étaient complémentaires ..

merci pour ce fil crée entre nous, qui prend toute sa place positive et aidante pour moi.
bonne journée
 
gregory
18 Mars 2018, 22:04
théorbe c'est toi sur la photo ?
 
gregory
14 Mars 2018, 20:16
bonjour JM et les autres

je me passionne un peu pour ce débat baclofénisant. je suis enseignant, je connais en effet le corporatisme de notre bout (pas plus ni moins pour avoir fait plusieurs autres boulots - mais comme il s'agit la plupart du temps de fonction publique on se sert généralement les coudes, à moins de constater la grosse faute ou la boulette, ...)

perso lorsque j'ai voulu trouver des infos sur Baclo, j'ai très bien trouvé et rapidement sur le net, alcoolinfoservice, ce site, baclohelp, youtube, etc ... en 5 minutes on se fait facilement une bibliothèque de 2àsites clés.

DONC toujours la meme question comment communiquer pour qu'une info soit bien diffusée et surtout retenue : plusieurs supports, plusieurs dates, plusieurs lieux, et on recommence !!!!! ça demande un plan de comm, du temps et des moyens, humains et financiers , vous avez ça dans l'assoc ? j'imagine que vous aviez à vos débuts militants constitué un listing papier et/ou mail de presse, internet, des professeurs d'université d'alcoologie et/ou d'addicotologie, BDE étudiants, services d'addicto des hôpitaux, cliniques privées, autres assoc militantes, assoc de psychiatres, etc quelqu'un qui bosse à la sécu et qui peut vous sortir ça en 2 clics !! ça c'est pour le coté pro, après pour le grand public, utilisez les canaux habituels, internet, réseaux sociaux, presse, etc....

à vous lire,
 
gregory
14 Mars 2018, 8:37
entièrement d'accord avec toi sylvie

le problème des médecins en effet, c'est qu'ils parlent et traitent des maladies qu'ils ne CONNAISSENT PAS pour la plupart (au point de vue ressenti, douleurs, etc...)

j'ai observé cela plusieurs fois pour ma famille ou des amis, dans le cas de cancer, dépression, meme des simples fractures avec sensations de douleurs extremes

je pense savoir de quoi je parle, je suis enseignant et je pratique et maitrise parfaitement ma discipline, afin de la transmettre au mieux.
 
gregory
14 Mars 2018, 1:42
franchement, les docs n'assurent pas.

depuis 3 mois, j effectue des recherches, rencontre des médecins et patients, comme vous avez du faire. j'essaie d'aider mon père a s'en sortir, et de telles polémiques n'aident pas en effet.
certains médecins prônent le selincro, l'aotal, le jetais plus quoi

MAIS presque tous les malades, les vrais gens, parlent du baclo et de son efficacité, alors MERDE, qu'ils se mettent d'accord, et oserai je dire qu'ils arrêtent de nous "souler " ....
 
gregory
14 Mars 2018, 1:08
bonjour à tutti

je n'ai pas pu prendre un rdv avec le MG de mon père, donc j'ai eu une petite discussion avec lui pour évoquer la reprise de sa conso entre repas , j'ai essayé de rester zen en lui indiquant de nouveau que je pouvais l'aider si il le souhaitait, je lui ai filer le livre d'Ameisen, comme il est assez cartésien, j'espère qu'il le lira.

Pèle mêle de ses réactions, j'imagine classiques à vos yeux
- penses tu que tu puisses diminuer un peu la conso "c'est pas un verre ou deux qui vont me rendrent malade (ndlr une bouteille 0,75=7verres, non ??)
- rappel de sa grand mère, son oncle et tante malades et décèdés : "eux c'est pas pareil, ils buvaient toute la journée"
- à propos du livre "pourquoi tu me donnes ça, qu'est ce que tu veux que j'en fasse ?"

cela est assez désespérant, même si j'ai compris que c'était normal et classique comme réactions ...
pouvez vous me guider dans l'attitude et paroles à tenir ?

j'espere que le bouquin fera son effet.

amitiés
 
gregory
12 Mars 2018, 9:33
salut JM ce que je trouve super c'est que tu n'as pas d'EI avec baclo. d'après ce que j'ai lu c'est dur avec ce media generalement (somnolence, insomnie, etc...), meme au début du traitement tu n'avais pas ressenti d'EI ?
 
gregory
11 Mars 2018, 21:59
JM, je me rends juste compte depuis quelques mois qu'effectivement, mon père a beaucoup vieilli depuis ces 60ans, il a 69 là mais fait effectivement plus 80ans, bien ridé, pas tres en forme, vouté, pas d exercice, tousse tout le temps etc ...
 
gregory
11 Mars 2018, 19:41
tu as raison JM, car après 60ans je peux te certifier que les années comptent double entre tabac & alcool

amities
 
gregory
11 Mars 2018, 16:39
merci pour vos réponses Sylvie, JM, Yves, PascAlberic, toutes m'aident a essayer de comprendre mieux, justement

je vois qu'il ne peut pas contrôler sa conso puisqu'elle a repris 3 semaines son hospitalisation, ça devait donc être tres dur de tenir juste avec la quantité toute petite bue pendant les repas

je vous tiens au courant
 
gregory
10 Mars 2018, 22:34
bonjour Ebene, merci.

aujourdh ui j'ai pu lui parler 2min, en lui disant
- penses que cela soit une bonne idée d'avoir repris l'alcool ? tu es arrivé pendant 3 semaines a ne plus boire entre les repas, c est vraiment super, je suis tres fier de toi
- "c'est rien juste un verre avant le repas ce soir"
((je sais qu'en fait c'est 1L entre hier et aujourd'hui))
- papa, il faut que tu fasses aider, c'est trop dur de s'en sortir tout seul
- "ne t'inquiète pas, c'est rien"

je pense que la prochaine fois, je vais lui balancer la quantité que j'ai CONSTATE et je SAIS qu'il boit. lui laisser les bouquins de chaballier, ameisen et le livre de l'assoc' que je suis en train définir (tr§s bien : pas de chichi, des commentaires brutes. )

pfpfpfpfpfpfpfpfpfpfffffff
 
gregory
08 Mars 2018, 23:40
salut Yves

merci, depuis Noel je fais déjà le coup du bon vin, en lui demandant de temps ce qu'il en pense, et c...

depuis 3 semaine sil n avait pas bu en sortant de l hosto et puis avant hier cela a repris, lorsqu'il est retourné en ville

je vais bien sur continuer le dialogue
merci !
 
gregory
08 Mars 2018, 20:23
merci JM de ton témoignage !

au cours de la discut, j'ai effectivement dis, tu sais, dans une bouteille habituelle il y a 7 verres, et dans un litron en plastique de vin de l herault, 11 !

pour le moment je le sens donc pas forcément prêt a avancer, c est désespérant
 
gregory
08 Mars 2018, 19:21
bon, discussion avec mon père. entre "" ses réactions, pffffffff

je lui ai dit que m'inquiétais "tu te fais trop de souci, c'est rien"
que j'avais CONSTATE (sans entrer dans le détail quantité etc...) "tu ne sais pas ce que sais". si, un de mes meilleurs amis s'en ai sorti seul, mais à quel prix
on est revenu sur son grand père, oncle et tante qui avaient eu cette maladie. "euh c'est pas pareil, ils buvaient beaucoup"
j'ai expliqué qu'on pouvait l'aider s'il le souhaiter "je règle ça avec mon toubib, point barre"
j'ai été clair sur mes interrogations et possibilité de se faire accompagner médecin, addictologue, kiné, ostéopathe, "il faut que j'arrive a passer par dessus", dc ce sent surement coupable

= = Donc j'en conclus DENIS de chez DENIS, non ?
il n'a pas été capable de me dire qu'il avait repris, ni de me dire depuis combien de temps ça durait avant l hospitalisation, ni la quantité absorbée.

là j'avoue je ne sais plus par quel bout le prendre
 
gregory
08 Mars 2018, 0:40
merci Syvie

j avais espéré que cela soit " juste" une conso trop importante mais je pense que c'est plus de la dépendance en effet

je vais lui reparler, cela s'impose

a++
 
gregory
07 Mars 2018, 11:38
bonjour à tutti

mon père avait arrêté de boire depuis le 15.02 dates de son entrée a l hôpital
puis convalescence difficile, mais juste le vin a table 1 petit verre
j'étais heureux et je pensais que tout allait aller mieux
les résultats d analyses tres bonne avant hier, Asat et Alat à 36 et GGt à 80 donc diminué d'un tiers en 3semaines. si il a fait cela pour avoir une "couverture" médicale je trouve ça tres vicieux, c'est peut être cela la dépendance ...

HIER QUELLE DECEPTION, il est ressorti en ville car ça allait mieux et j'ai vu que cela recommencait, une bouteille de rosé, et ce matin j'ai vu qu'il avait racheter sa bouteille de 1,5 en plastique

que faire ? .... c'est dur. je dois lui reparler, je ne veux pas le culpabiliser mais ça parait indispensable

merci pour votre aide
cordialement
 
gregory
24 Février 2018, 15:08
non il n'est pas douloureux, ni tremblant

ce qui est difficile a savoir c'est que comme il vient de sortir de l'hôpital pour des colposcopies difficiles, partager ce qui vient de quoi est délicat ...

pour le moment ça va, mais il se plaint d'être "oppressé" niveau poitrine et un point dans le dos, vers les reins (ce qu'il ne lui arrivait jamais donc s'est peut être un peu d angoisse ??)

je suis en contact avec son MG qui me dit juste faut boire beaucoup d'eau ...
@suivre
 
gregory
22 Février 2018, 9:17
salut a tous

maintenant ce site est devenu un de mes favoris web, et c'est vrai que cela soulage et fais du bien de lire vos expériences et partages

mon père se remet doucement de ces 2 colposcopies car suite a une grosse hémorragie et est bien anémié et donc tres fatigué. j'imagine que l'alcool qu'il a ingurgité avant n'a rien arrangé. mais en tout ça depuis le retour a la maison, il ne boit que pendant les repas, cà doit être un effort ENORME du coup en gros 1,5Len moins par jour. j'e n 'observe aucun signe de manque, il s'hydrate bcp avec de l'eau car c'est les suites opératoires demandées par les docs ...

par contre il cauchemarde pas mal avec des grommellements incompréhensibles et des mouvements importants, mais ne s'en rappelle pas le matin. vous avez t on rapporté pour vous ce genre de choses ?

@+
G.
 
gregory
21 Février 2018, 23:52
merci JM, ce que tu écris est encourageant !
 
gregory
21 Février 2018, 22:08
merci Ebene et JM !

je vous souhaite de pouvoir apprécier un verre de bon vin et de pouvoir vous arrêter quand vous le souhaitez, c'est en effet tres agréable.
mais vous avez du connaitre cela avant d'être dépendant, donc cela des "retrouvailles" heureuses !!

amities
 
gregory
19 Février 2018, 22:35
merci JM !!!. j'étais tres content de la discussion qu'on a eu avec mon père, c'était dur mais il a du sentir que je me préoccupais de lui

"l'occasion" de son hospitalisation, et le médecin gastro a été super, il a mis le doigt la ou il fallait mais avec tact et une certaine retenue, sans lui faire cracher le morceau forcement devant ma mère et moi, et aussi l autre patient de la chambre !!!! il lui a tendu ensuite les feuillets de prescriptions analyses et échographie, tout en précisant qu'il transmettait a son MG, donc la boucle etaot bouclée...

j ai bien insister le lendemain en étant seul avec lui, sur le fait que je connaissais et me renseigner sur la maladie, que ce n était pas une question de volonté ni d intelligence, etc... et que les traitements existaient et que maintenant ce n est plus comme il y a 20 ou 30 ans, qu'on pouvait continuer a boire un petit peu et retrouver la notion de PLAISIR qu'a mon avis vous avez tous perdu a un moment ou l'autre, en comparaison avec les nonaddicts comme moi qui peuvent apprécier le gout de tel ou tel breuvage, et pour autant savoir s'arrêter

a bientôt
 
gregory
19 Février 2018, 22:20
bonjour

je suis avec intérêt vos débats actuels sur les querelles de clochers parisiens sur les pro-pro balcon, les moyen chaud, les anti, etc...

un médecin m'a recemment parlé de Reynaud, j'ai trouvé cette vidéo ou les choses me paraissent relativement pas si mal présentées
https://www.youtube.com/watch?v=XTOtYHyBKqw

mais en effet je préfère les exposés de P.Jaury ou RDB, ou du psychiatre suisse dont j'ai oublié le nom, même si on sent qu'ils sont tres tres pour !!

G.
 
gregory
19 Février 2018, 22:09
salut

des nouvelles du front, mon père fait de bons efforts, il a passé plusieurs repas sans boire depuis son retour de l'hôpital et notre conversation

et je constate que sa bouteille dans le garage n'est presque pas descendue depuis 3 jours. c'est donc colossal. je lui ai parlé du Baclofène et autres traitements disponibles, et lui ai laissé les livres de chaballier et d'ameisen, il m'a dit qu'il allait regarder et surtout en parler avec son MG

@suivre
 
gregory
17 Février 2018, 23:07
salut merci de vos différents messages

résultats encourageants mon père déjà niveau coloscopie, les docs pensent que malgré des nbreux polypes il ne devrait ps y avoir de cancers, tout a été enlevé. résultats de l'anapath dans 3 semaines.

dans son CR oral le doc a fait mention des taux alarmants concernant le foie (devant mon père, ma mère et moi), interrogé mon père sur son estimation de la consommation "2verres par repas"... ma mère a répondu pudiquement c'est ce que je vois en effet. ensuite il a dit que ce n'est pas ce que les taux sanguins lui disaient, donc a prescrit échographie abdo et analyses sanguine plus poussées (cdt, vcm, ggt, bilirubine, transferrine et d autres trucs)

dans la voiture en ramenant mon père on a pu discuter, cela a été assez doux, et j'ai essayé d être le plus englobant possible, pas culpabilisant. j'ai dit amour, compréhension et soutien. il m'a dit qu'il en avait parlé avec son MG. il n'est pas arrivé a me dire depuis bien de temps ça se passait, ni estimé sa conso en quantité, ni exprimer ce qu'il ressentait. mais au moins il sait que je sais maintenant, que je peux l'aider si il le souhaite. je ne sais pas quoi faire plus.

Ce matin je suis allé a une réunion d'ex alcooliques d'une asso, c'"était interessasant il y avait 4 gars qui avaient de pluviales cures mais qui au finish s'en étaient sorties seuls sans traitement, avec gros efforts et motivation. l'échange était intéressant

a bientot
 
gregory
17 Février 2018, 13:06
bonjour

le kudzu c'est une plante ? a quelle posologie s'il te plait ?
et elle fumait combien de quelle clopes depuis combien de temps, à quel âge ?

merci
Greg
 
gregory
16 Février 2018, 12:39
du coup tu le prends comment dans la journée ? tu augmentes tous les combien de jours ?

courage !
 
gregory
16 Février 2018, 12:10
merci Susano

apparemment les EI de selincro ont été désagréables des le début, tu as arrêté au bout de combien de jours ?

pour BACLO tu en es donc à la fin d'une semaine et tu sen déjà des effets positifs, cela parait tres bien car logiquement tu devrais être à 20mg environ par prise

colt
 
gregory
16 Février 2018, 11:16
merci Sylvie ! tu as raison X12097 !

j'espere que le conseil d'état va être positif.

a bientôt
 
gregory
16 Février 2018, 9:33
merci Yves de ton témoignage

je comprends de toute façon que mon père ment et a ce double JE depuis pas mal de temps j'imagine, car en effet après 3petits jours d'hôpital donc sans clope ni vin par définition, déjà hier soir j'ai vu que ses yeux s'étaient reblanchis, ne coulaient plus comme la semaine dernière, et que son teint avait changé

aujourd'hui il sort et je récupère les résultats d'analyse auprès du labo de l'hôpital. on va faire ensemble les différents autotests (cage, audit, etc) que j'ai imprimés, et discuter bien sur. ton idée de questions est tres bonne, merci

@++
Greg
 
gregory
15 Février 2018, 23:44
bonjour

merci pour vos messages ou mp, c'est très gentil

coloscopie bien passée, ils ont pu retirer pas mal de polypes qui sont maintenant partis en anapath, résultats dans 3semaines pour voir si il n'y avait pas de cancer la dedans....ensuite on verra, si c'est le cas, soit radio, chimie, et au pire retirer un bout de colon ...

dans le compte rendu oral du doc après coloscopie, il a parlé devant mon père, ma mère et moi de l'intoxication alcoolique du foie et a demandé a mon père d'estimer sa conso (un grand moment de solitude...) il a répondu 1 ou 2 verres par repas .... le doc a dit des generaltés voire banalités que ce n'est pas forcement son domaine, mais qu'il devait redonner des consignes, en parler en famille bien sur, se soigner avec un addictolgue si dépendance, etc ... Et prescrit analyses complètes et échographie

a suivre maintenant, mon père sort demain de l hosto bien fatigué et du coup on va mettre ça sur la table après demain je pense

amitiés
greg
 
gregory
12 Février 2018, 20:47
bonjour à tous

je tiens à vous remercier pour les BACLO-conseils et/ou témoignages que vous m'avez apportés

Ce matin RDV avec mon MG qui a un peu gambergé sur l'alcoolisme, c'était son sujet de thèse = l'alcolodépendance chez les praticiens hospitaliers (elle devait en avoir dans le caleçon pour faire une thèse la dessus !!...). elle me dresse portraits des traitements qu'elle pratique ((elle est pour un retour à une conso maitrisée, pas forcément à abstinence)). Elle me conseille les conclusions de michel reynaud qu'elle trouve équilibrés. je connais pas mais vais me renseigner, et j'aimerai vos avis et/ou expériences

- SELINCRO elle trouve pratique car un comprimé par jour. marche au bout d'un mois en général
EI surtout nausées
Elle connait un médecin grenoblois qui a participé à Apadir et propose de mettre en relation

- BACLOFENE
importance des assocs de patients, gros lobbying voire frustration de pas être reconnus.
Apparemment ameisen était pas en si bonne santé que ça
selon elle dans Bacloville, plusieurs décès n'ont pas été mentionnés .. attention
EI importants somnolence +++, depression
bcp trop d'EI à hautes doses
il faut que le malade s'accroche vraiment, souvent 2/3 mois pour premiers résultats
= elle préfère pas en prescrire plus que 80mg

- Aotal surtout pour abstinence , marche sur certaines personnes
- revia, alcôver elle aime pas

je sui sen train de lire le bouquin de Beaurepaire, il me conforte dans mon idée de souhaiter ce traitement pour mon père

merci à tous
 
gregory
11 Février 2018, 17:38
merci Phil, il s'agit d'une coloscopie en ambulatoire car il y a des polypes a enlever. on va profiter du séjour de 3j à l'hôpital pour discuter tranquillement mais sérieusement.

j'ai prévenu l'anesthésiste et le gastro, ils m'ont dit que c'était ok

G
 
gregory
11 Février 2018, 14:57
bonjour est ce d'autres personnes pourraient témoigner si ils ont des craving des le matin, et un peu toute la journée ensuite ...

mercis !
 
gregory
10 Février 2018, 22:54
merci Manue

je pense en effet que ce n'est pas bon du tout d'arrêter d'un coup (ce que je le sens capable de faire, c'est un bourricot de la campagne !!), puisque cela doit forcément augmenter le besoin si il n'y a plus de produit donc je pense qu'il faut mieux le faire tout doux comme un vaccin ou un arrêt de traitement avec une désinence lente

hey toi tu vas mieux, bois tu avec simple plaisir maintenant ou plus de tout ? es tu tjrs en traitement ?
amitiés
 
gregory
10 Février 2018, 22:44
merci Ebene pour ta réponse. j'ai conscience de ce que tu me dis, le connaissant je sais bien qu'il sait, et du cercle vicieux que cela entraine :
craving : j'ai envie-besoin-je peux pas m'empecher
je bois
j'ai honte
je revois pour oublier
plus je bois plus j'ai besoin-envie
et c'est la spirale ...

mon père doit être hospitalisé pour 3jours pour une coloscopie, je vais prévenir ses médecins, comme il sera dans une chambre individuelle, ça sera l'occasion de parler en effet, la famille est prête
a bientôt
 
gregory
10 Février 2018, 16:56
merci à Sylvie et JMV !

bouquin d'Ameisen, toutes les videos de l'assoc, vidéos Ameisen, Beaurepaire, Jaury, Dematteis, MArtin, ... des noms qui deviennent familiers maintenant !!
reportages télé, livre et film un dernier verre, bouquin vérité et mensonges sur baclo, bouquin sur la codependance, consultations psy en clappa et un addictologue en chu : je commence a comprendre la maladie, le craving et être pas mal informé ....

le plus dur reste la/les conversations difficiles à avoir avec l'entourage

Amitiés
G
 
gregory
10 Février 2018, 12:29
bonjour a tous

je parcours depuis quelques temps le site, super source d'infos et témoignages. je suis un proche d'alcoolique, j'ai 40ans et constate depuis quelques mois sans qu'il le sache, que mon père 70 ans buvait en cachette environ chaque jour 1,5L/2L de tres mauvais vin type bouteille plastique, tout doucement dans la journée en gros chaque fois qu'il va au garage. je ne sais pas depuis combien de temps ça dure...

profil de mon father : 70ans montagnard bourru et taiseux - mais adorable attentionné et super gentil - qui n'aime pas les blouses blanches. fumeur dépendant depuis...55ans, actuellement 5cigarillos et 5kamel filtre par jour. retraite paisible tranquille famille mais jardin voyage depuis 2005. Puis opéré cancer prostate en janv14, super suites sans radio ni chimie, pas nickel. toux du fumeur le matin, épaisse pendant 20 bonnes minutes. pas sportif mais marche tous les jours 30mn pour faire les courses. bonne alimentation tres équilibrée avec bons produits. pas d'autre pb de santé. il ne présente jamais d'ébriété, ne raconte pas n'importe quoi, ne ricane pas, ne titube pas.

depuis 3-4 mois constat de changements importants : il s'est vouté (il vieillit je sais mais pas que) , ridé bcp, ses yeux ont grisé (mais pas jaunes) et coulent presque toute la journée, impatiences des jambes avec besoins de les bouger pour soulager, douleurs diffuses dans les jambes après très peu de marche (du coup ne fais plus de balade hors courses quotidiennes), cauchemarde avec gestes brusques presque toutes les nuits en criant (il dit ne pas s'en souvenir au matin quand on lui demande comment as tu dormi?), se débattant souvent. suite a un rdv de contrôle annuel urologue auquel j'ai assisté début janvier le doc a parlé d'intoxication alcoolique, et mon père a éludé la question en disant qu'il voyait ça avec son généraliste. nous avons parlé après et il m'a dit pas de problème, je n'ai pas envie de boire entre repas, j'ai compris qu'il était donc classiquement dans le déni. la discussion a tourné court et je n'ai pas insisté tout en lui disant que j'étais là si il avait besoin. Depuis je suis donc méfiant et j'essaie de réfléchir a comment l'aider au mieux.

C'est un peu l'effervescence, psychologique à la maison entre ma soeur et ma mère. mais on s'informe et réfléchit ensemble a comment aborder la chose et soir un dialogue constructif et efficace avec mon père. Ce n'est pas chose facile, j'ai bien compris qu'en parlant en JE et ne culpabilisant pas, c'est plutôt la bonne méthode. nous sommes bien conscients qu'il s'agit d'une maladie qui demande des multi-approches psy-sociale-medicament, etc....On n'est pas des brutes donc ça devrait se passer. petite question de néophyte surement, je me permets de te demander des détails, des symptômes comme ceux ci que nous avons remarqué chez mon père ((mais par contre il ne parait jamais ivre, ni ne divague ou titube))
- jambes impatientes
- grossi pas mal du ventre (mais après opération du cancer prostate, c'était déjà le cas ventre gonflé par la technique d'opération au robot Vinci, il ne l'a pas perdu et c'est quand meme un bon bisou bien rond. a cause de l'AG son gout a été modifié ont il adore le sucré, et a des problèmes dermato rosace et eczéma de contact, avant il n'avait jamais rien eu)
- yeux qui coulent sans arrêt malgré un collyre prescrit par ophtalmo
- cauchemars avec la nuit dernière des grommellements pas sympas du tout et il ne s'en rappelle plus le matin

QUESTION : quelle qu'un a t il l'expérience de ce type de conso un peu toute la journée 9h-22H, et du traitement par BACLO ?
merci d'avance
 
gregory
08 Février 2018, 2:18
sans connaitre l historique de ce Doc, j'ai trouvé ces interventions pertinentes, notamment vis à vis du gars alcoolier et aussi de ladite ministre
 
gregory
08 Février 2018, 0:45
film + débat intéressants sur F2 ce soir. je pense que cela peut aider les proches (dont je suis) pour qui ce n'est pas si évident a comprendre et ressentir

j'ai trouvé l'addictologue (homme) pertinent , et la ministre assez efficace -d'apparence au moins- dans le genre
 
gregory
06 Février 2018, 11:24
HELP SOS please, mon père a atteint ces derniers jours les 2,5L / vin / jour

il doti subir une AG la semaine prochaine pour une 2° coloscopie, je ne sais pas quoi faire

auriez vous quelques conseils ?
mercis.
 
gregory
01 Février 2018, 12:38
bonjour

j'ai parlé à mon MG du baclofene, il connaissait mais m'a dit pas facile à adapter, m'a indiqué la nouvelle limite à 80mg/jour demandé par l'état ((quelle connerie))

apparemment vaut mieux essayer autre chose avant (selincro ou autre)

a vous lire
 




forum baclofene