Résultats de la recherche (158 résultats)

riquinita
29 Avril 2021, 8:02
Bonjour Phil,

Merci pour ta réponse.

Donc le baclofène à ta connaissance n'aurait pas de phénomène d'accoutumance
Je crois savoir ce qui le pousse à boire encore , en octobre 2019, il a eu un retrait de permis pour six mois.
Il a été à la visite médicale des permis avec une analyse de sang qui n'était pas bonne surtout les gamma-gt mais comme dans les gamma-gt les médicaments peuvent influencer le résultat on lui a dit d'attendre et de faire une analyse CDT bizarrement cela a eu l'effet inverse chez lui de diminuer ou de s'arrêter il a continué régulièrement en se mettant la pression ce qui l'a rendu anxieux et pour soulager l'anxiété il consomme c'est bien connu l'alcool est anxiolitique
Autre question l'addictologue l' a augmenté en 10 mois à 24 comprimés par jour soit 2,4 comprimés par mois par rapport au protocole c'est relativement lent et ensuite elle est passé à 25, 26, pour arriver à 27 en 12 mois , d'où ma question avec une augmentation aussi longue le baclofène agit-il de la même manière.
J'ai lu le livre du docteur Ameissen en 2 mois et demi il est arrivé à une dose de 27 comprimés donc beaucoup plus rapidement

Si tu peux m'éclairer, merci d'avance
 
riquinita
27 Avril 2021, 11:54
Bonjour Coucoune,

Merci de votre message

Poussé de la main pour passer n'est pas une violence conjugale ,et surtout si l'examen médical de son ex n' rien révélé.
C'est aberrant de voir cela.et surtout la réaction de la mère vouloir le faire emprisonner pour harcélement c'est horrible.
Mais vous êtes là aussi pour votre fils et c'est cela qui compte.

Il s'en sortira soyez-en sur

Plein de courage à vous et à votre fils
 
riquinita
27 Avril 2021, 9:35
Bonjour Coucoune,

Merci de ton message et à Karine qui t'a demandé de me contacter.
Mon fils est dans le même cas que le vôtre rupture avec son amie , mais il y a un petit garçon de 8 ans.
Il a fait plusieurs sevrages au total 4, plus 3 passages aux urgences plus 2 cures et là c'est la 3ème.
Contrairement à votre fils, le mien ne travaille pas depuis mars 2017 car il une reconnaissance travailleur handicapé RQTH (refus d'orientation professionnelle jusqu'au 31/07/2021) et est en AAH .
Car en fait il a quitté son emploi pour créer son entreprise et surtout pour améliorer les horaires avec son amie car ils ne se voyaient plus
Malheureusement l'entreprise n'a pas démarré et du coup son amie est partie pas sympa !!!
Il a été sous sélincro pendant quelque temps mais cela ne lui a pas réussi et il a été mis sous baclofène et c'est mieux et a diminué sa consommation malgré qu'il continue.
Je comprends votre désarroi et ce que vous traversez en tant que parents ce n'est pas facile.
Je souhaite que l'on prescrive à votre fils du baclofène, c'est déjà bien qu'il accepte de se soigner, dites-lui de ne pas avoir honte c'est la maladie qui veut cela , je pense à lui
Courage à vous et à votre fils, il va s'en sortir
Tiens moi au courant de la suite

A bientôt
 
riquinita
27 Avril 2021, 9:19
Bonjour jm,

Si du nouveau car mon fils fait un sevrage à la clinique de la brière cela a l'air de bien se passer, sauf l'addictologue qu'il lui a dit que c'est trop 27 comprimés et l'a mis à 18 comprimés mais c'est aussi ce que voulait faire le docteur martinez addictologue qui le suit .
L'addictologue de la clinique trouve qu'il resté trop longtemps à 27 comprimés.

Qu'en penses-tu de cela

Merci de ta réponse
 
riquinita
26 Avril 2021, 9:43
Bonjour Phil,

Sur certains médicaments il y a un risque d'accoutumance c'est à dire qu'à une certaine dose le médicament n'agit plus et il faut l'augmenter pour qu'il continue son effet.
Concernant le baclofène se pourrait-il que cela soit pareil risque d'accoutumance et que du coup le baclofène n'agisse plus.
Je pose la question car mon fils a démarré un traitement sous baclofène mi-décembre 2018.
L'addictologue dans ses augmentations n' pas été rapide car en 3 mois de prises il était à 12 comprimés, ensuite il a fallu 8 mois pour passer à 24 comprimés, puis 6 mois pour passer à 25 et encore 5 mois pour passer à 27 cela me semble long presque 2 ans et demie.
le fait d'être rester à des doses assez élevé pendant pendant 1 an et 9 mois environ , n'a-t-il pas pu s'accoutumer au traitement et que du coup sa conso stagne , car il consomme toujours même si cela est moins qu'avant
Aurais-tu une réponse pour m'éclairer

Merci d'avance
 
riquinita
24 Mars 2021, 8:32
Bonjour Isabelle 06,

Mon fils a eu un arrêt-maladie de six mois suite à l'alcoolo-dépendance et l'état dépressif.
Il a été convoqué par le médecin-conseil de la CPAM qui lui a demandé les raisons de son arrêt et son traitement, c'est tout simplement un contrôle , d'ailleurs aucune sanctions n'a été prise.
Alors surtout ne t'inquiète pas outre mesure si cela arrive cela se passera bien

Bon courage à toi
 
riquinita
13 Mars 2021, 11:04
Bonjour JM84,

Merci également de ta réponse , je regarderais le lien que tu as mis.
C'est vrai que certains établissements ne veulent pas prendre des personnes au delà de 80mg de baclofène
Mon fils en a d'ailleurs fait les frais avec le centre de postcure de Royan qui une première fois avait été accepté sachant à quelles doses il était 270mg par jour( l'ordonnance avait été fournie) il avait d'ailleurs eu une date d'entrée mais n'a pas pu y aller à cause d'autres ennuis de santé et lorsqu'il a refait une demande car le dossier est valable qu'un mois Sylvie m'avait dit de faire attention qu'il le prenne bien avec sa dose de traitement, donc la question a été posée et le médecin-chef a appelé mon fils et grosse surprise il ne voulait pas le prendre au delà des 80mg alors que dans la 1 ère commission il avait été accepté, sans une incohérence dans le service , cela aurait pu être dit aussitôt
Par contre j'ai posé la question au centre de postcure de La Baronnais à Bouguenais près de Nantes avec 270mg ils sont près à étudier la question
Je le dis car cela peut intéresser d'autres personnes
Merci de ton aide au plaisir d'autres échanges
 
riquinita
13 Mars 2021, 10:52
Bonjour Florence,

Merci de tes réponses que je viens de voir .
C'est quand même de l'espoir et c'est ce qui compte , j'espère que tout va pour le mieux pour toi.

Pour mon fils il y a du mieux mais pas encore l'arrêt totale, mais bon tous les soucis de vente de sa maison sont réglées et il a son appartement, à partir de Août il pourra retravailler soit à mi-temps ou faire une formation, donc il se projette un peu plus et cela ne peut que l'aider

Au plaisir d'autre échanges
 
riquinita
11 Mars 2021, 14:22
Merci Kor,

Toujours très réactif, c'est super!!!

Donc pour toi ni cure ni postcure , le baclofène et un suivi psychologue, possible de s'en sortir donc comme cela.
C'est encourageant quand même !!
 
riquinita
11 Mars 2021, 12:16
Merci Kor,

Mais que faut-il comprendre avec ton avatar que oui tu t'en es sorti avec le baclofène sans passer par cure et postcure.

Si tu peux développer, ce serait gentil

Merci d'avance
 
riquinita
11 Mars 2021, 10:48
Bonjour,

J'aimerais savoir si des personnes étant sous baclofène s'en sont sorties sans passer par cure et postcure, juste avec le traitement
Si oui, ces personnes peuvent-elles témoignées de leur expérience c'est à dire être indifférent à l'alcool ou garder une consommation minimal sous contrôle

Merci beaucoup par avance de vos réponses, c'est très important d'avoir l'expérience des autres personnes sous traitement
 
riquinita
05 Janvier 2021, 11:27
Merci Sylvie, mon fils peut déjà lui envoyer et cela sans la remplir pour lui demander s'il accepterait avec cette décharge de le prendre avec son dosage de baclofène
Je te tiens au courant
 
riquinita
05 Janvier 2021, 9:23
Bonjour Talis,

Oh, je suis bien désolée pour toi en te lisant car après tes messages en privé je me disais que tu t'en étais sorti je ne sais pas trop quoi te dire sauf que je compatis pleinement à ton désarroi et courage à toi quand même
 
riquinita
04 Janvier 2021, 20:57
Bonsoir Sylvie,

Comment mon fils pourrait proposer cette décharge, autrement dit
Comment la formuler pour essayer de convaincre le médecin-chef du centre de post cure

Merci de ton aide à nouveau
 
riquinita
04 Janvier 2021, 9:46
Bonjour Sylvie,

Merci de ta réponse, j'ai bien compris qu'il y aurait un risque pour le médecin si le patient porte plainte.
Mais dans le cas de mon fils , il a accepté le baclofène car le Selincro ne marchait pas, je ne vois pas l'in térêt qu'il aurait à déposer une plainte maintenant surtout qu'avec le traitement il a bien diminué sans encore être à la dose seuil.
Mais pour pousser plus loin, il n'y a pas que l'addictologue qui est hors AMM, il y a aussi la pharmacie qui na fait aucune difficultés à lui donner les boîtes et aussi la CPAM qui rembourse intégralement le traitement.
Je trouve que c'est assez aberrant de voir cela.
Je vois mon fils demain et je vais lui parler de faire une décharge auprès du médecin.On verra bien et on peut tenter le coup auprès du médecin.
Le Médiator, je m'en souviens bien, mon médecin de l'époque m'en avait prescrit et ensuite j'ai reçu de la CPAM une notification pour aller faire un contrôle en cardio.

Je te tiens au courant
 
riquinita
03 Janvier 2021, 7:53
Re,

Merci à nouveau de la réponse
Une autre question, le médecin qui prescrit hors AMM risque -t-il quelque chose?
J'ai fais un message à Talis pour savoir quel est le centre de postcure qui prescrit au delà des 80mg
 
riquinita
02 Janvier 2021, 22:15
Bonsoir Sylvie,

Merci de ta réponse l'AMM c'est l'autorisation de mise sur le marché donc si un médecin prescrit au delà de 80mg il est hors AMM mais ce n'est pas interdit donc si je comprend bien il n'est pas en dehors de la législation.

A condition que j'ai bien tout compris
 
riquinita
02 Janvier 2021, 10:28
Bonjour Sylvie,

Tout d'abord meilleurs Voeux pour l'année 2021 la santé surtout et sans la Covid , qu'elle vous comble pleins de milles façons et de joies simples

Enfin, mon fils a eu une réponse du centre de postcure d'Alpha à Royan à savoir si à l'entrée on le laisserait avec son traitement actuel qui est de 27 comprimés ,c'est le médecin-chef qui l'a appelé et la réponse est qu'il ne veut pas le prendre au centre car il est obligé de respecter la législation de ne pas dépasser 80mg par jour.
D'où ma stupéfaction car il avait envoyer un dossier d'admission qui est passé en commission et qui avait été accepté avec une date d'entrée au 29 Septembre 2020 mon fils n'a pas pu y aller car le médecin-référent n'a pas voulu faire le sevrage à domicile et du coup pour le faire en cure la date était trop courte et qu'en plus il a eu des séances de kiné pour des lombalgies et cervicales.
Dans le dossier d'admission on doit fournir des pièces et notamment la dernière ordonnance qui était bien à 270mg par jour
Donc quand le dossier a été examiné en commission ils ont forcément vu l'ordonnance. Je ne sais pas si ce médecin siège au niveau de la commission , mais j'ai envoyé un message pour avoir une explication mais le week-end étant il faut attendre la semaine prochaine
Mon fils a fait une cure l'année dernière il était à ce moment là à 160 mg et là on l'a bien accepté avec son traitement .
J'aimerais te demander si tu connais des centres de post cure qui accepterait de le prendre avec son traitement actuel de 270mg.

Merci beaucoup pour ta réponse d'avance
 
riquinita
20 Décembre 2020, 10:50
Bonjour,

J'aimerais savoir si des personnes ont fait des post cures à Royan.
Si oui, est-ce que on leur a laissé leur traitement en cours.
Car mon fils envisage une post cure il faut qu'on lui laisse le traitement qu'il a actuellement soit 27 comprimés par jour en 3 prises

Merci de vos réponses
 
riquinita
20 Décembre 2020, 10:06
Bonjour,

J'ai vu en parcourant le forum que certaines prennent les prises toutes les deux heures et j'ai lu aussi sur les effets secondaires qu'en étalant davantage les prises sur la journée les effets secondaires diminuaient

Qu'en est-il exactement des personnes ont-ils testé ce type de répartition et y-a-t-il eu de l'amélioration

Merci de vos réponses
 
riquinita
19 Décembre 2020, 18:17
Merci encore à Sylvie et à Kor

J'ai transmis la répartition que tu as proposé à mon fils par SMS et en lui expliquant ce que tu m'as dit normalement cela doit marcher
Je croise les doigts, et j'espère surtout qu'il aille faire sa post cure cela lui serait profitable à condition bien entendu qu'il resta avec son traitement actuel
Mais là je n'aurais la réponse que lundi maintenant le secrétariat étant fermé le samedi

bonne soirée à vous deux
 
riquinita
19 Décembre 2020, 16:56
Merci beaucoup à sylvie et à kor
Ok donc je vais lui transmettre la répartition et si sa conso augment qu'il repasse à 270 mg
 
riquinita
19 Décembre 2020, 16:40
Merci kor,

Donc, il pourrait faire 80 à 11h, 90 à 14h, 90 à 17h = 260 mg
ensuite 70 à 11h;90 à 14h, 90 à 17h = 250 mg
Et 70 à 11h,80 à 14h, 90 à 17h soit 240 mg

en restant quelques jours entre chaque baisse de traitement c'est ce que tu as voulu dire
 
riquinita
19 Décembre 2020, 16:25
Autre chose à laquelle je pense en baissant à 240 au lieu de 270 n'y-a-t-il pas un risque d'augmenter sa conso à nouveau
 
riquinita
19 Décembre 2020, 16:03
Merci Sylvie, de ta réponse,

Mais si j'additionne 70+80+90 = 240 et non 270 comme il a en ce moment
Donc, tu préconises de baisser le traitement si je comprends bien
 
riquinita
19 Décembre 2020, 9:37
Merci beaucoup kor
 
riquinita
19 Décembre 2020, 9:32
Oui c'est un sacré progrès car il énormément diminué sa consommation car il a dô monter à 3, voire 4 et dans l'excès bien plus au point qu'il a des nodules au foie
 
riquinita
19 Décembre 2020, 9:26
Le matin il ne consomme plus le midi cela arrive encore mais beaucoup moins souvent, ne sois pas désolé, c'est plus tôt gentil d'échanger avec moi
 
riquinita
19 Décembre 2020, 9:19
Non, cela n'a pas toujours été comme cela il consommait le matin le midi, le soir
 
riquinita
19 Décembre 2020, 9:12
Bonjour korr

C'est surtout le soir qu'il consomme
 
riquinita
19 Décembre 2020, 8:56
Les prises il les fait en 3 fois

90 à 8h
90 à 12h
90 à 17h-18h

En plus autant il était partant pour la post cure maintenant il hésite car il pense au travail
Mais il est en AAH et il a été reconnu RQRH et ils ont donné un refus de faire une formation ou de travailler il doit continuer les soins
et cela jusqu'en Aout donc la post cure il a largement le temps de la faire car s'il reprend un travail j'ai peur qu'il ne tienne pas le coup.

J'ai une autre question, concernant les effets secondaires est-ce qu'il les augmente en continuant de consommer

Merci à nouveau pour ta réponse
 
riquinita
18 Décembre 2020, 19:12
Bonsoir Sylvie, Merci pour ta réponse

Je pencherai plutôt qu'il ne peut pas s'en passer mais je le revois mardi et je lui poserais la question
Quelle est la différence entre consommation zéro et indifférence.

Je crois qu'il en marre des effets secondaires, insomnies sueurs il passe du chaud au froid, et là ce soir tremblements mais hier au soir il a consommé 2 bières, il en a parlé à l'addictologue et c'est là qu'elle lui a dit qu'elle envisage de baisser.
Il la revoit le mardi 29 décembre.
Je n'ai pas encore la réponse du centre pour savoir si il lui laisseront le baclofène avec 27 comprimés
 
riquinita
18 Décembre 2020, 10:42
Bonjour Sylvie,

J'ai transmis la demande au centre de postcure à savoir s'ils laisseront mon fils avec sa dose de baclofène de 270 mg , ma demande a été transmise au médecin du centre et dès sa réponse je te la donne.
Mais j'avais posé une autre question car l'addictologue envisage de baisser la dose de baclofène , mais cela m'inquiète énormément car il me semble que le protocole du traitement sous baclofène c'est d'augmenter par palier et arriver à l'indifférence zéro le médecin commence par baisser le traitement par palier.
Et là pour mon fils ce n'est pas le cas je rappelle que sa consommation oscille entre 2 bières, 1 bière ou 0 bière donc ce n'est pas zéro en continue
Dis-moi si j'ai bien compris le protocole et ai-je raison de m'inquièter si l'addictologue baisse le traitement.

Merci d'avance de ta réponse
 
riquinita
17 Décembre 2020, 16:26
Sylvie,

J'ai une autre question, car je m'inquiète aussi car lors du dernier rendez-vous le 20 Octobre 2020.
Le docteur Martinez a envisagé de diminuer le baclofène .
Mais si j'ai bien tout compris le protocole du baclofène c'est augmenté les doses par palier jusqu'à l'indifférence soit zéro et ensuite on diminue par palier et là ce n'est pas vraiment le cas car il oscille toujours entre deux, un ou 0 bières ce n'est pas stable sur zéro
Ai-je raison de m'inquiéter?
Si tu peux me dire




Merci à KOR pour son petit mot
 
riquinita
17 Décembre 2020, 16:07
Bonjour Sylvie,

Merci de ta réponse, je vais me renseigner auprès du centre,
vu comme cela bien sur mais il a aussi son permis à récupérer et il faut que la CDT soit à 1,7% ou en dessous.
Et aussi c'est lorsqu'il a une émotion négative qu'il chute et tombe dans l'excès mais cela arrive moins souvent
Je reviens vers toi dès que j'ai la réponse du centre
 
riquinita
17 Décembre 2020, 13:43
Bonjour y-a-t-il des personnes sur le forum qui ont fait une postcure en étant sous baclofène et qui sont arrivés à l'indifférence.
Mon fils a un traitement de baclofène avec 27 comprimés par jour ou 270 mg, sa consommation d'alcool oscille entre 2 bières, 1 bières ou 0 bière mais n'arrive pas à se stabiliser à zéro consommation donc n'est pas indifférent.
J'ai bien compris qu'être indifférent c'est ne plus avoir d'envie contrairement à l'abstinence qui demande un contrôle sur sa conso.
Il est pourtant opiniâtre et a supporté tous les effets secondaires mais il hésite je crois à y aller à cause de son fils qu'il ne verra pas pendant 7 semaines Son dossier a pourtant été accepté par le centre de Postcure de Royan mais a dû annuler car problèmes de dos .

Si des personnes ont des réponses et comment faire pour le convaincre?

Merci d'avance
 
riquinita
18 Juin 2020, 9:01
Re,

Mon fils est sui vi depuis décembre 2018 avec le baclofène, sa consommation a énormément diminuée.
Il me dit ne plus avoir de craving , ni le matin, midi ni soir.
Cela en changeant la répartition en 4 fois au lieu de 3 sur le conseil de Sylvie.
Cela a marché, mais quand j'interroge mon fils sur la raison pour laquelle il continus de consommer sa réponse est c'est par habitude.
Est-ce possible plus de craving et avec l'habitude continuer.

Merci de vos réponses
 
riquinita
18 Juin 2020, 8:58
Bonjour,

Je me pose une question quelle différence entre baclofène et baclocur.
Dans la documentation il est dit que la molécule et traitement restent les mêmes .
Mais a-t-il le baclocur a-t-il le même effet que le baclofène ?
Si oui, quel est l'intérêt à changer, je ne comprends pas trop.
Si des personnes ont des réponses.
 
riquinita
06 Mars 2020, 13:10
Bonjour Korr,

Merci de ton message , tu as raison en plus du traitement, il faut qu'il soit dans une dynamique positive envie objectif réalisation .
D'ailleurs l'addictologue l'avait inscrit à l'hôpital de jour 2 fois par semaine il a été pendant 2 mois mais le médecin ne l'a pas réinscrit car il y a eu la vente de la maison
Dans ces ateliers, il y avait la cuisine, identifier les risques de rechutes renouer les liens sociaux gymnastique activitées manuelles.
L'addictologue veut qu'il aille en postcure 6 semaines.
Là comme objectif c'est de récupérer son permis, et il faut les gamm-gt dans les normes ensuite il va sans doute avoir une peine d'intèrêt général car pas d'amende non imposable ensuite il faut qu'il se réinsère il est reconnu RQTH mais pour l'instant il n'est pas autorisé à faire une formation il faut qu'il continue ses soins.

Voilà le programme pour l'instant

Au plaisir
 
riquinita
06 Mars 2020, 12:21
Re, JM84 et tai chi

J'ai oublié de préciser que lorsqu'il s'alcoolise beaucoup c'est souvent sous le coup de fortes émotions comme si il n'avait pas d'autres moyens!!
C'est l'impression qu'il donne

Merci à tai chi pour le petit message j'e vais en faire part à mon fils
 
riquinita
06 Mars 2020, 12:16
Bonjour JM 84?

Merci à nouveau pour ta réponse,

Non notre échange un peu houleux n'a pas été trop dur à vivre sinon je ne t'aurais pas répondu.
Je vais encore lui dire de s'inscrire sur le forum, moi en tant que maman les échanges que j'ai eu avec les personnes du forum m'ont bien soutenues et aidées, c'est vrai.

Toi je vois que tu es monté jusqu'à 240mg pour atteindre l'indifférence tu es encore à 80mg avec zéro alcool.C'est bien super!
Je ne sais pas si tu voudras me répondre mais en combien de temps tu as réussi à atteindre l'indifférence et quel était l'alcool et la quantité que tu consommais.
Mon fils est aussi à 240 mg de baclofène , je lui ai dit de passer à 250mg et d'y rester un moment.
Avant la perte de son permis il pouvait rester des jours sans boire , j'ai l'impression que le retrait de son permis a eu l'effet inverse il s'est réalcoolisé davantage je pensais qu'il aurait eu un électro-choc.Pourtant il arrive à mieux contrôler quand même.

Au plaisir et bonne journée

Riquinita
 
riquinita
05 Mars 2020, 14:47
Bonjour JM84

Oui effectivement, c'est bien avec toi que j'avais échangé, on s'était un peu pris la tête car à l'époque j'avais échangé avec une personne que j'essayais d'aider peut-être mal et tu m'as gentillement envoyé un message privé.
Oui je voulais dire est-ce qu'il veut s'en sortir la réponse est oui.
Il a 48 ans , non il n'est jamais intervenu sur le forum j'aurais bien aimé mais je lui ai toujours fait des échanges que j'avais avec les personnes du forum
Oui il est suivi par un bon addictologue mais elle ne veut pas aller au delà de 24 comprimés je crois qu'il cible bien son craving il me semble qu'il faut prendre le traitement à peu près environ 1 heure ou 1 heure et demie avant le craving.

Non 5 questions ce n'est pas trop.
Merci pour le compliment, mais dans sa maladie je ne l'ai jamais laissé tomber , j'ai eu tendance à baisser les bras quand je le voyais au plus bas,
depuis qu'il n'a plus son permis je le conduis à tous ses rendez-vous médicaux , il m'a d'ailleurs remis les clés de sa voiture
Je reprends espoir car je viens de lire un message d'une personne qui a mis 3 à 4 ans pour s'en sortir à raison de 25 comprimé par jour , aujourd'hui il ne consomme plus du tout .

Merci beaucoup de ta réponse

Au plaisir

Riquinita
 
riquinita
04 Mars 2020, 16:06
Benbb,

Merci pour ce témoignage cela donne vraiment un immense espoir pour les personnes dépendantes.
Mon fils est sous baclofène depuis décembre 2018,avec 24 comprimés par jour.et je commence à désespérer qu'il s'en sorte.
Je vois que tu as été sous baclofène entre 3 et 4 ans avec 25 comprimés.C'est long, tu consommais combien d'alcool par jour et quel alcool?
Enfin si tu veux bien répondre
Je vais imprimer ton témoignage pour le donner à lire à mon fils

Merci de tout coeur
 
riquinita
04 Mars 2020, 11:17
Bonjour à tous,

Me revoilà, j'étais venue sur ce forum c'était pour mon fils qui est sous baclofène depuis décembre 2018.Auparavant, 3 cures, deux sevrages et 4 fois aux urgences en 2018, en 2019 cures à nouveau 3 semaines mais reconsommation à la sortie.
Sa situation a évolué depuis car sa maison a été vendue et il va pouvoir payer les créanciers (dossier de surendettement)donc gros poids en moins.
Mais il s'est fait arrêté pour alcool au volant avec 1 gramme donc retrait de permis pour 6 mois il passe en comparution sur reconnaissance de culpabilité en juin , probablement qu'il va avoir une peine d'intérêt général car pas imposable.
Pour le déménagement de la maison pas cool c'est moi qui a du conduire pour aller retour déchètterie etc...
Il prend 24 comprimés par jour il est monté jusqu'à 27 mais cela n'allait pas. Depuis une semaine il consomme 1 litre bière par jour auparavant c'était 1,5l , ce qui est étonnant il peut consommer 1,5 un jour et ne pas consommer le lendemain.
Après son retrait de permis j'espérais que sa conso il diminuerait ou s'arrêterait que cela aurait pu lui faire un électro-choc mais il continue sa conso.
Je me demande s'il va s'en sortir, l'addictologue envisage une postcure , il est allé en hôpital de jour 2 jours par semaine pendant deux mois avec la vente de la maison le médecin ne l'a pas réinscrit.
Le baclofène ne fait sans doute pas tout.je sais que chacun est différent face à ce traitement et que beaucoup de choses sont à prendre en compte mais c'est dur .
J'avais beaucoup échangé avec Bartleby, Florence, Sylvie, JM à l'époque, je serais heureuse d'avoir de leur nouvelles
Si des personnes inscrites sur ce forum pouvait me donner de l'espoir à nouveau car je doute de trop

Merci d'avance pour vos réponses
 
riquinita
22 Juin 2019, 14:32
Bonjour Bartleby,

Non ce n'est pas déplacé de me dire que ce sont les soins les plus importants oui cela va être pris en charge là il est entrain de remplir son dossier pour la postcure
En fait il va avoir le RSA car cela va faire trop longtemps qu'il n'est plus à pôle-emploi il ne peux plus avoir les ASS.
Donc le dossier a été donné de la demande de la MDPH à la dame de la CPAM et en plus la dame de pôle-emploi lui a dit de faire une demande de reconnaissance de travailleur handicapé RQTH donc si tout est accepté il peux avoir une aide pour un suivi psycho social il va avoir une aide pou se réinsérer au niveau travail après la postcure, donc tout cela s'est rassurant et il peut y avoir des aides pour la personne aidante.
tout cela s'est sur les rails
Pour la maison 2 visites sont programmés, avec un agent immobilier qui prend 3%2 AU LIEU DE 5% les autres agences
Pour les soins, en ce moment il prend 19 comprimés il essaie de baisser en degré il prend 8,8 degré
J'espère que pour toi le moral est bon il faut tenir le coup tu es une belle personne

Bonne fin de jounée
 
riquinita
20 Juin 2019, 12:40
Bonjour Bartleby,

Contrairement à mon message d'hier qui était rassurant, suite au rendez-vous avec la dame de la CPAM il n'a plus le droit aux indemnitées journalières je pense qu'il aura mal compris lors de son entrevue avec le médecin. Mais je m'en doutais bien .
Mais il va avoir un aide de 300 euros pour ses factures.
La dame de la CPAM lui a dit qu'il faut qu'il fasse un dossier de MDPH car il aurait droit à 800 euros par mois et surtout il aurait un suivi psho-social., un suivi psycho-social mais cela demande 4 mois
D'autre part elle lui a dit de demander le RSA je ne comprends pas pourquoi car avant l'arrêt-maladie il était en ASS car ses droits au chômage était épuisés donc il y a toujours droit.
Demain nous retournons la voir elle va aider à faire le dossier.
Et il va déposer son dossier pour la postcure
Je ne sais pas si il va avoir une fin un jour
Je ne sais pas si des personnes ont eu droit au MDPH et comment cela s'est-il passé et aussi pour la postcure est-ce qu'il peut s'en sortir
 
riquinita
15 Juin 2019, 5:59
Bonjour Bartleby,

Merci de prendre des nouvelles, oui il a revu l'addictologue qui lui renouvèle l'ordonnance en augmentant les doses jusque 21 comprimés.
D'autre part elle a refait une prolongation d'arrêt de travail jusqu'au 12 juillet car le médecin de la CPAM lors du contrôle lui a dit qu'il pouvait prolonger les indemnitées journalières, mais par prudence j'ai envoyé un message sur le site d'ameli pour que soit confirmer par écrit ce qu'a dit le médecin..et un courrier également joint à l'arrêt de travail.
La suite c'est qu'il doit rentrer 5 jours faire un sevrage à l'hôpital de Guérande et de là directement le centre de postcure à la baronnais pour 3 mois, je pense que c'est nécessaire.
En plus il doit rencontrer une dame de la CPAM mercredi qui se déplace au CCAS et donc il va pouvoir reparler des indemnitées journalières .
Par contre mauvaise nouvelle pour la maison car toutes les visites n'ont rien données ils ne donneront pas suite.car en fait avec les travaux que les potentiels acheteurs envisagent de faire cela leur fait trop cher donc l'agence dit qu'il faudrait envisager de baisser le prix.
A voir donc avec l'agence voilà donc les nouvelles pour mon fils et toi comment vas-tu? De tes nouvelles me feront plaisir
 
riquinita
14 Juin 2019, 8:12
Bonjour,

Je viens de lire votre message, et il est porteur d'espoir c'est sur et je m'y accroche car mon fils est sous baclofène depuis le 20 décembre, il n'est toujours pas arrivé à ne plus avoir d'envie et au stade de l'indifférence mais il a surtout un manque de gôut pour faire les choses , il ne s'occupe pas de ses affaires.Je pense d'une part dû au fait qu'il ne dort pas bien depuis de nombreux mois donc il est dans un état d'épuisement qui fait que tout lui semble insurmontable Aujourd'hui il revoit l'addictologue il va lui en parler et aussi parler de postcure.
Je suis d'accord avec vous pour dire qu'il faut mieux supporter les effets secondaires du baclofène car j'ai vu dans l'état que l'alcool met mon fils , c'est abominable.
 
riquinita
13 Juin 2019, 19:43
Merci sylvie de la réponse sa situation n'est pas idyllique c'est sur.
A plus tard pour d'autres échanges.
 
riquinita
13 Juin 2019, 17:34
Bonjour,

Alors hier le rendez-vous médecin de la CPAM s'est bien passée il n'a même pas regardé les imageries et compte-rendu de la clinique et des cures.
Il voulait savoir la raison de son arrêt depuis le 20 décembre 2018.il a expliqué.
Il m'a parlé qu'il prolongerait ses indemnitées journalières mais ça j'en doute fortement quand je lui ai redemandé il ne souvenait plus , donc on attend de voir le rendez-vous avec la dame de la CPAM ùercredi
Aujourd'hui achat à nouveau de 4 bières est-ce normal d'osciller comme cela tout le temps ?
Enfin demain rendez-vous à 11h avec l'addictologue il va parler de postcure on verra bien
 
riquinita
11 Juin 2019, 15:56
Bonjour Bartleby,

C'est vrai le baclo ne fera pas tout c'est sur, il a quand même conscience qu'il faut qu'il y mette du sien qu'il soit acteur de sa guérison en somme.
C'est vrai il y a du balisage ,espérons qu'il pourra faire la postcure ou peut-être l'appartement thérapeutique je ne sais pas mais je crois surtout , c'est à la sortie qu'il faudrait un suivi social pour qu'il se réinsère car sans travail cela n'aide pas du tout , d'ailleurs à La Baronnais c'est ce qu'il demande que le projet social soit finalisé et déterminé avant l'admission.
Et sa vie affective il va falloir qu'il la repense autrement, et je crois que c'est cela qui est difficile à voir pour lui car en fait il pensait bien finir sa vie avec sa compagne et son fils et çà le vide ressenti rien ne peut le combler.
Un autre chemin à prendre en fait car rien dans la vie n'est figé .
J'ai vu sur un de tes posts cela allait bien et que tu avais des projets pour ton appartement et que ta sœur devait passé je suis contente pour toi.
Bon, demain rendez-vous médecin de la CPAM , normal il est en arrêt de puis le 20 décembre, donc c'est un contrôle.
Je donnerais des nouvelles

Très bonne fin de journée
 
riquinita
10 Juin 2019, 10:40
Bonjour ,

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas car hier soir mon fils n'a pas consommé du tout., mais toujours pas bien dormi.
Des hauts et des bas et cela prouve que le baclo agit quand même, oui je crois qu'il a dû prendre le baclo plus tard car samedi il était 17h45 quand il l'a pris.Donc, je vais lui dire.
En ce qui concerne la postcure , il faut attendre le rendez-vous du 19 Juin, voir s'il peut avoir une aide individuelle ou non.
Après il verra bien !!! je crois qu'il est motivé et le fait qu'il se sente soutenu c'est important .

Bonne journée
A plus d'autres nouvelles
 
riquinita
10 Juin 2019, 6:54
Bonjour Bartleby,

Toujours aussi prompt à répondre et cela me va droit au cœur.
Oui je sais que les EI du baclofène peuvent donner vertiges et insomnies et qu'avec l'alcool qu'il consomme cela les augmente.je crois que les tremblements aussi
Mercredi il voit le médecin de la CPAM c'est un contrôle, mais la réponse D' ameli sur le site est arrivé et une dame de la CPAM se déplace et il a un rendez-vous le mercredi 19 car j'avais posé la question s'il peux avoir une aide , je pense que cela peut-être bon signe car sinon elle m'aurait répondu par la négative et d'autant qu'elle se déplace.
D'autre part j'attends la réponse d'OPPELIA pour les appartements thérapeutiques , par contre par le psychologue que je rencontre avec oppelia je me suis renseignée et il existe bien de la musicothérapie c'est un infirmier qui la fait, il m'a dit qu'il faut que mon fils en parle à la sophrologue car il faut l'aval d'un médecin .Je crois que ce serait bien pour lui car c'est quelque chose qu'il aime bien et en fait à sa sortie de cure il n'a rien derrière et c'est ce qu'il manque.
Par ailleurs pour le débrousaillage du terrain il a assuré , il était présent toujours et leur a ouvert car j'avais peur il voulait que je vienne pour l'aider à faire le devant mais avec les EI il a renoncé, samedi les deux gars reviennent pour repasser un coup et faire le devant ils ont bien travaillé et ont été très avantageux.Cela met du baume au cœur car on aurait dit presque la fôret vierge.
J'espère que pour toi cela va bien et tiens bon car tu es proche du but assurément
Bon courage à toi également à plus pour d'autres échanges
 
riquinita
09 Juin 2019, 18:40
Re, le fait qu'il ne dort pas , il est épuisé et donc n'a pas goût à rien non plus
 
riquinita
09 Juin 2019, 16:48
Bonjour,

Mon fils, se plaint d'effets secondaires , il est passé à 180mg soit 18 comprimés, il a des tremblements, des insomnies, des vertiges.
Parfois il consomme 4 ou 3 bières, peux-t-on attribuer au baclofène ces effets secondaires car depuis hier il est à 18 comprimés.Il a eu aussi des sudations énormes mais elles ont disparues.
Je lui ai dit que consommer avec le baclofène, cela augmente les effets secondaires.
Qu'il lui faut trouver des astuces pour diminuer sa consommation en achetant 1 de 25 cl et 2 de 50 cl et arrivé petit à petit à diminuer sa conso. De diminuer les degrés d'alcool, de se faire une cagnotte avec l'argent qu'il économisera avec la diminution d'alcool, de faire une liste de courses de façon d'éviter les tentations car là il va dès fois 2 ou 3 fois par jour acheter les bières.
D'autre part depuis le 13 mai il a un nouveau anti-dépresseur au niveau émotionnel cela s'est amélioré mais il ne s'occupe toujours pas de ses affaires cela fait un mois qu'il prend cette anti-dépresseur.Il aurait dû reprendre goût. Alors l'alcool et anti-dépresseur ne font pas bon ménage son manque de goût ne peut-il pas être dû à sa conso d'alcool.
Si des personnes ont des réponses à me donner ce serait bien
 
riquinita
06 Juin 2019, 20:34
Bonsoir AMJ?

Merci beaucoup de ta réponse.
Mon fils est plus âgé il a 48 ans et un petit bout de 6 ans.
Pour te répondre il a 2 gros nodules et 3 plus petits c'est dû à un foie gras stéatosé dû à la consommation d'alcool
Le médecin lui a dit de diminuer sa consommation il a repassé un IRM de contrôle c'est stable il ne repassera un autre dans un an .Si il augmente sa consommation, il ira soit vers une cihrrose ou un cancer.
Pour la pharmacie mon fils a de la chance cela ne pose pas de problème du tout où il va prendre ses médicaments .je crois avoir vu sur le site des personnes ayant eu ce problème je ne sais pas ce qu'il y a à faire dans ces cas là
Pour les analyses de sang certains médicaments modifient les résultats notamment les anti-dépresseurs et bien d'autres .
S'il diminue sa consommation cela rentrera dans l'ordre une analyse de sang ayant été faite à la sortie de la clinique les tranminases alat et asat sont dans les normes les GAMMA-gt sont à 132 devrait être en dessous de 61 mais il est sous anti-dépresseur.Mais il est monté jusque 527.

C'est vrai faut qu'il s'accroche à son petit

Bon courage à vous aussi à la maman et au fils et au papa et tout la famille
 
riquinita
06 Juin 2019, 19:22
Bonsoir Sylvie

Merci de la réponse j'ai vu le lien oui je comprends mieux
Oui cela fait depuis le 20 décembre qu'il est en arrêt et peut-être qu'aussi ils veulent voir s' il est en état de reprendre le travail car il doit se réinscrire à pôle-emploi.le 19 juin
Je ne crois pas qu'il soit en état de reprendre un travail mais comme il a épuisé tous droits il ne pourra pu être en arrêt-maladie .
En même temps je me dis ce n'est pas la solution l'arrêt-maladie car il ne voit personne et ne fait rien et reprendre un travail comme il est je vois ça mal aussi
Samedi il m'a demandé de venir pour l'aider à débrousailler devant la maison, espérons qu'il va être en état de le faire j'appréhende vraiment.
Tous les médecins sont d'accord pour la postcure seul souci c'est financièrement car s'il entre il ne touchera rien de pôle-emploi et il a quand même les assurances et le téléphone à régler .Il va bientôt être à 18 comprimés sa consommation oscille entre 2, 3, 4 bières mais 4 cela devient plus rare et dès fois il ne finit pas la dernière je me dis que le baclo agit quand même doucement mais 3 semaines ont encore été perdues car à la sortie de la clinique le médecin l'a laissé à 12 comprimés comme il était entré il aurait dû l'augmenter finalement c'est l'addictologue qui a augmenté le 13 mai.
Ce n'est pas encore le bout du tunnel pour lui et dans quel état cela le met j'en ai mal au cœur de le voir ainsi il en souffre
Quoi faire sinon qu'attendre 5 ans qu'il est ainsi s'en sortir comme cela difficile sans doute
 
riquinita
06 Juin 2019, 18:03
Bonjour AMJ

ON ne s'est reparlé pas depuis un certain temps mais je suis contente de voir que pour ton fis qu'il est un travail l'a reboosté .
C'est bien qu'il tente de diminuer la quantité du soir et les degrés importants .
Moi ce n'est pas terrible mais sa situation est difficile mais quand même des acquéreurs pour la maison 3 visites, 3 contre-visites,de ce côté là cela bouge il va devoir se réinscrire à Pôle-emploi le 19 juin car il ne peut pu être en arrêt maladie car il a épuisé tous ses droits il est convoqué mercredi à la CPAM il a refait un séjour à la clinique d'un mois il est sorti il était bien il revoit l'addictologue vendredi et il est à 170mg ou 17 comprimés par jour il a diminué un peu sa conso il a un anti-dépresseur je ne sais si cela lui réussit bien au niveau émotionnel c'est mieux mais il ne fait rien du tout et il ne s'occupe pas du tout de ses affaires .Son médecin traitant, l'addictologue et le médecin de la clinique lui suggère de faire une postcure .
Dès le moindre problème il se laisse submerger comme si tout lui semble insurmontable à faire
Le petit il ne le voit pas souvent et pourtant cela l'aiderait énormément et le petit le réclame son papa lui manque
C'est triste tout cela j'oscille entre espoir et désespoir et sentiment de colère contre l'alcool qu'il consomme car cela le met dans un sale état
Les analyses de sang sont à nouveau bonne redevenus normales, le scanner au cerveau car après une chute il avait un hématome mais il s'est résorbé IRM du foi c'est stable cela ne s'est pas aggravé mais les nodules n'ont pas diminué pour autant.
Il n'y a pas que du mauvais mais ce n'est pas fini tout cela il y a encore du chemin à parcourir le bout du tunnel n'est pas encore là espérons avec la hausse du traitement cela ira il faut dire qu'il s'est mis à mal quand même presque 5 ans que cela dure.
En tous les cas je vous souhaite beaucoup de courage à vous tous
Au plaisir d'autres échanges
 
riquinita
06 Juin 2019, 16:59
Merci à nouveau Bartleby,

C'est vrai c'est encore beaucoup de consommation d'alcool mais malgré tout j'ai regardé sa conso avant son entrée en clinique il était à 120mg de baclo il y est resté tout le temps de son séjour et jusqu'au 12 mai date de la consultation de l'addictologue et à ce moment là il consommait plus environ 135cl et là en moyenne sur un mois 100cl ce n'est pas spectaculaire mais cela a diminué quand même avec augmentation depuis le 13 mai et en ce moment il est à 170mg cela oscille entre 3,2,4( plus rarement)
Concernant la CPAM on lui demande ses imageries donc les 2 IRM et les 2 scanners ainsi que les compte-rendus celui de la clinique de la brière et heinlex et la saline et l'hôpital de Guérande.Donc il va y aller avec tout cela je ne sais pas pourquoi on le convoque il faut dire qu'il est arrêté depuis le 20/12/2018 comme il se réinscrit à Pôle-emploi le 19 juin peut-être veut-il voir s'il est apte à reprendre le travail.Toi tu dis tu consommes 6UA si tu consommes 3 bières de 5,5 degré cela veut dire 2,5 UA par bière soit 6,5UA ou 7 UA mon fils s'est multiplié par deux car bières à 11,5 si j'ai bien compris tout mais je ne suis pas sure.
Concernant Ameli en cherchant sur le site ils peuvent donner une aide financière individuelle sous conditions de ressources, vu son cas il pourrait l'avoir d'autant que si c'est pour l'aider pour une postcure mais cela passe par une commission je ne sais pas si c'est long
A bientôt pour d'autres échanges
 
riquinita
04 Juin 2019, 8:16
Bonjour,

Pour répondre , à tous sur journée sans alcool mon fils a réussi grâce à la sophrologue et une journée sans alcool a en traîné une autre et une autre sans effort particulier et cela ne lui a pas manqué.
J'ai vu que les émotions négatives entraînent de la consommation et des réflexions à ce sujet ont été abordées comment ne pas ingurgiter de l'alcool face à ces émotions , à quoi cela sert, il y a sans doute une introspection à faire avant de céder à ces appels comme le dit Florence
Si des personnes peuvent y répondre ce serait bien et qu'il y est un échange autour de cela.
J'aimerais savoir si des personnes sous baclofène ont eu à un moment donné du traitement une hypersudation et ont-elles pris un traitement et lequel?

D'avance merci de vos réponses

Et très bonne journée à tous
 




forum baclofene