Résultats de la recherche (28 résultats)

Nomade
29 Octobre 2018, 17:29
1-2 verres, s'ils sont de taille standard, cela n'a rien de dramatique ...
Après, ce serait bien que tu n'aies plus du tout de craving


Pour dire la verité Sylvie je suis absolument abasourdie par cette transformation dans moins qu'un an. Qu'elle perdure! D'etre libre - ou presque libre - apres tous ces annees – quel changement profond dans le corps, le cerveille! Maintenant je bois si peu que je dois manger de la glace pour compenser les calories. Il y a du pire...
 
Nomade
29 Octobre 2018, 17:21
Bah tient ! un fil qui m'a échappé.

Y a plus qu'à faire un tableau reprenant tous ces effets ;)

Pour les crampes musculaires, on sait qu'il faut du magnésium, mais aussi être suffisamment hydraté. Or, l'alcool déshydrate. N'oubliez pas votre bouteille d'eau !


Oui oui Pascal encore un tableau!

je prends du mag - mais peut etre pas assez? Et je fais attention de boire... de l'eau.
 
Nomade
29 Octobre 2018, 0:09
Merci pour ce fil, quelle bonne idee comme tout le monde constate.

Je suis sous traitement depuis un an a peu pres. Maximale 120 mg, maintenant a 60. Moins EI (perte de concetration, nuage dans la tete, coups de sommeil) mais je souffre de plus en plus des douleurs dans les jambes et la hanche, dernierement aussi les epaules. C'est pire la nuit. Du coup j'ai aussi des cramps depuis longtemps mais pour ca je prend du quinine en faible dose ca marche plus ou moins.
 
Nomade
28 Octobre 2018, 14:13
Bonjour

Je n'ai pas à ne pas être d'accord avec tes horaires ...
S'ils te conviennent, c'est le principal
Je fais des propositions sur les heures théoriquement les plus efficaces, mais c'est à chacun d'adapter en fonction de ses ressentis et de sa vie

Pourquoi as tu diminué ? Tu avais trop d'EI ?
Je comprends ta crainte d'arrêter totalement l'alcool
Elle est plus que probablement due au fait que tu dois lutter pour modérer ta conso

A bonne dose de baclofène, on ne lutte pas
La décision coule donc de source ...


Merci de ta reponse, Sylvie. C'etait plutot une blague que j'ai voulu faire au debut. En fait je suis tres reconnaissante de tout les conseils sur dosage etc. que j'ai recu ici, les tabelles tres utiles de Pascal inclus. Comme pour moi il n'y a jamais du craving avant entre 20h 21h le soir, ces horaires semblent efficaces.

Oui, tu as raison! J'ai diminue a cause des EI qui sont a 60mg presque disparu. Je ne lutte que tres legerement et parfois il ya des soirs ou le vin ne m'interesse pas. De toute facon, je laisse souvent la moitie du deuxieme verre par desinteret. Donc, je trouve difficile de distinguer entre craving, habitude et ( comme Alexandre) le besoin apercu d'un moment de detente a la fin de la journee, Je regarde comme 'les autres' boire dans les restos, chez eux etc, et je me demande meme si c'est vraiment si mauvais, de boire ces 1-2 verres par jour. Parfois je pense qui oui, parfois je rebelle intellectuellement – mais pas en buvant plus.
 
Nomade
28 Octobre 2018, 13:52
Bonjour Nomade,

En France, le PTSD s'appelle syndrome de stress post traumatique. L'EMDR fonctionne très bien contre le PTSD, il me semble même que c'est quelque chose qui a été développé à l'origine aux USA, si je ne dis pas de bêtises, donc ça devrait être possible pour toi de trouver un praticien.

L'EMDR est une sorte d'hypnose, n'hésite pas à regarder sur Wikipedia. Ca n'est pas médicamenteux.


Merci Volvic. J'en sais un peu mais pas beaucoup. Je vais me renseigner, mais je ne suis pas sure si c'est indiqué dans mon cas, la psy qui est au courant ne la pas recommendé.

J'ai parcouru ton fil avec beaucoup d'empathie et respect. Ado, j'etais aussi bulemic/anorexic. Felicitations a ton chemin!
 
Nomade
28 Octobre 2018, 0:21
Salut Sylvie, Alexandre, Karo, JM et tout ce monde ici qui m'a deja tellement aidé

De retour apres des longues mois en France, je continue a suivre vos histoires et d'en prendre courage.

Pour resumer – j'ai diminuer le baclo a 60, en quatre prises: 10 a 16h, 10 a 17, 20 a 18h, 20 a 19h. Parfois c'est meme plus tard. Sylvie, je crains que tu n'est pas 100% d'accord avec les horaires! Mis j'ai reussi maintenat a baisser a 1-2 'petits' verres par jour, quelquefois 1-3 jours sans.

J'ai une fois essayé sous l'encouragement de mon fils de kiffer (comme substitution) mais ca m'a brulé la gorge horriblement. Pas douee, pas de chance, alors.

Mon probleme maintenant, c'est un peu comme chez Alexandre – je resiste a arreter totalement. Je voudrais, oui, mais j'ai peur de cette sobrieté totale. De plus parce que je vie maintenant une rupture douloureuse. Et je me retrouve assez isolee. Il y a des jours ou je ne parle presque avec personne – mon travail a distance et comme ecrivain me permet une solitude resonante.


Aux Etats-unis j'ai une psy (medicale) qui me prescrit le baclo (merci a elle!) sans en comprendre beaucoup malgré les docus que Sylvie a recommandé, mais elle voit que ca marche au moins pour moi. Elle critique encore ma consommation, toujours 'dangereuse pour la santé.' Donc la, je coupabilise en plus. J'essaie de la convaincre de proposer le BACLO aux autres patients, mais elle ne le fait pas. Dommage! Elle m'a diagnostiqué ayant le PTSD. (C'est comprehensible en francais?) En effet, il me parait que mon enfance (avec des violences, mere alco, et absences des parents) ne me rends pas tres forte pour les ruptures. Mais la psy n'a pas de conseils pour me remonter. Peut-etre parce ce qu'ilS n'existent pas, il faut accepter cette condition humaine, la perte...

votre

Nomade
 
Nomade
02 Juin 2018, 20:24
Bonjour Caro, Manue, Pascal, JM, Sylvie (!) et à toutes et tous qui m'ont lu et partagé leurs histoires et conseils. Je profite aussi beaucoup des temoinages de succes d'autres membres, aussi dans des cas beaucoup plus severe que ce que j'ai vecu.

Seulement un petit mot pour dire que je continue a vous lire, et de me battre contre mon addiction avec l'aide du baclo. Concernat le ANSM, c'est incroyable de voir ces gens censés de proteger la santé publique decidant de limiter la dose a un niveau ineffectif. Ils n'ont ni du coeur ni du courage!

Je suis maintenant entre 70 et 90 mg par jour. Je lutte encore avec le craving (les soirs, des env. 19h) mais j'arrive a le dompter. Par exemple, ca fait maintenant 5 jours ou je ne bois rien. Je sais que je devrais en prendre plus pour rester dans l'indifference, mais j'ai marre des EI: la tete qui tourne, les bouffes de fatigue, les pensees errants, la manque de concentration, aussi du libido. Je fais ces jours d'abstinence tous les 3 ou 4 semaines. Sinon je bois 2-3 verres du vin avec plaisir. Mon reve serait de pouvoir arreter le baclo, ou rester sur un dose environ 50, sans recommencer à abuser.

J'espere participer plus dans les fils.

Aujourdhui je vais adherer.

Bon weekend a tout le monde!

Nomade
 
Nomade
05 Avril 2018, 1:03
Bonjour a toutes et tous

Ce programme Excel est tellement utile - on peut 'jouer' avec les doses et les horaires, pour arriver aux plus efficaces. Franchement je le trouve assez facile comme ca, mais bon, j'ai eu la chance d'avoir fait des etudes en statistique etc et pour d'autres ce peut etre moins evident. De toute facon: MERCI Pascal!

Aujourdhui une seance avec mon psy. Elle m'a carrement deprimée en disant (ca arrive toujours a la fin de l'heure, n'est ce pas, sans le temps d'en discuter plus)qu'elle vient de recevoir des nouvelles etudes qui montrent que meme 1-2 verres par jour sont dangereux contribuent a la demence etc. Et ca apres que j'etais assez contente de moi-meme, ayant diminuer a 2-3 trois petits verres. Bien noté, j'ai senti que j'etais en train d'augmenter, et pour ca j'ai arreté pendant quatre jours, ou j'ai eu des cravings malheureusement mais pas trop severes. Maintenant je suis tentée de jeter l'eponge!!! Tout cet effort, ca sert a quoi??? Mais non, mes ami(e)s je continue, je sais que c'est pour la longue duree...

Karene
 
Nomade
30 Mars 2018, 0:16
Bonjour Sylvie et toutes et tous

Merci pour ce compliment!

Hier j'ai experimenté avec le programme excel pharmacokinetique qui est vraiment un utile 'excel'ellente. (Oui, j'ai mis trop de temps pour y arriver.) Merci!

J'ai envie de parler plus de moi, a vous, mes nouveaux camarades. Il n'est pas mon nature de me 'devoiler' vite mais ici c'est autre chose, et si on veux lire les histoires d'autrui, et je vous lis beaucoup, il faut contribuer aussi.

Donc je suis née a USA (Chicago) grandie un peu partout (beaucoup de demenagements)avec des parents qui se dechiraient et un frere tres proche perdu a un cancer de cerveau quand il avait 28 ans. C'etait le pire dans ma vie. Mais mon frere si cher n'est pas oublié. Pendant que j'ecris ces quelques mots les larmes sont montés a mes yeux. Pour avoir ca meme pas besoin de boire...

Il n'y avait pas d'argent pendant notre enfance, mon pere etait plutot absent, ma mere etait gravement alcoolique, hysterique, abusive. Mais j'arrive a la comprendre et avoir de la pitie pour elle. Moins pour mon pere.

Ma mere est mort a 52 ans a cause de son maladie. Je l'ai soignee a la fin, chez moi, jusqu'a sa mort.

Mon frere est devenu un jeune academique brilliant, grace aux bourses (Harvard.) Moi, j'ai cherché ma chance a l'université en Allemagne, parce que j'ai un don pour les languages et la-bas, miracle, c'etait gratuit! J'ai fait mille boulots pour gagner mon education. Aujourdhui je suis ecrivain (publié mais pas tres connu) et a la tete d'un petit ONG pour le developpement des regions pauvres.

L'important en ce qui concerne l'acool et moi c'est bien sur 'l'exemple' petrifiant (et ineluctable?) de ma mere. Mais toute ma famille aimait la bouteille: mon pere devenu plus tard un homme d'affaires et des '3 martini lunches', mon frere avec son whiskey bienaimé surtout apres la diagnose, et tant mieux pour lui je dis. J'ai commencait autour de 20 ans (et mon premier mariage) et bientot c'etait tous le soirs. Mes proches me disent aujourdhui que mes 2-3 verres du vin par soir (bien noté moins que la moitie de ce j'ai bu avant le baclo!) ne sont pas nocifs et que je me fait trop de soucis. Ils ne me voyaient jamais 'ivre', je n'ai jamais aimé cette perte de controle, je 'porte bien' ce que je picole. Mais trop c'etait trop, le corps le sent.

Je me demande toujours le role de la genetique en tout cela.

Voici une partie d'une histoire, et ma confiance en votre bienveillance, soeurs et freres. Petite question: dois-je peut-etre changer le titre de ce fil? Parce que, les conseils, je les ai deja recu!

D'ailleurs, je suis prete a adherez, mais comment est-ce que ca passe avec les donnees personelles? Qui va les voir?


Nomade aka Karene
 
Nomade
28 Mars 2018, 15:03
Merci Sylvie, avec toi j'apprends bien, pas par pas! Alors, je suis au moment a 80 mg en somme, ce qui frene (a ces 2-3 verres/jour) mais ne donne pas la liberté (indifference) absolue. Je vais suivre vos conseils et aussi peut-etre augmenter pour un temps jusqu'au 100mg malgrė l'effet d'etre 'shootée' comme tu dis tellement bien. Qu'est-ce tu en penses? En generale je peux dire que je me porte mieux. Je dors (mais il y a des sueurs nocturnes. Soit.) J'ai meme fait une journee du ski hier! (Il reste froid a Boston et il y a une petite colline pas loin de chez moi.) J'avais l'impression d'avoir du force, de l'energie, malgré mon age avancé (sur papier mais pas dans ma tete, heureusement.)
 
Nomade
24 Mars 2018, 0:15
Bonjour gentils esprits!

Non, je n'ai pas oublié cette communauté exptraordinaire ni les supports que vous m'avez deja donné. Je relis vos messages regulierement, sutout ce que Sylvie et Karo ont conseillé dernierement pour les prises.

Depuis debut mars je me trouve aux etats-unis (pas loin de Boston.) Mon premier verre apres trois semaines etait du champagne dans le vol transatlantique. Waou! Facile de resister un deuxieme. Mais bientot et surtout entouree par des copains/copines et dans la confusion du decalage (assez difficile de retrouver le bon rhythme des doses! Le decalage un probleme a etudier, peut-etre?) les vieilles habitudes s'installaient encore. Un verre devient deux, meme trois. Mais pas plus. Cependant j'ai traversé un temps de deprime et colere existentielle ou tout m'etait egal, et bien sur ma relation avec l'alcool. Mais je n'ai pas beaucoup diminué le baclo, sachant que ca peut entrainer des effets graves. (Il est vrai que boire et prendre le baclo donne des effets desagreables! la tete qui tourne, etc.)

Mon medecin (je l'ai vu deux fois maintenant) a lu l'article que tu a recommande, Sylvie, avec grand interet. On te remercie! Elle est contente de continuer a me faire l'ordonnance. C'est meme couvert par mon assurance santé. (Hallo, JMV!) Elle continue de louer le AA (je reste calme et polie) mais elle reconnait que cette communauté (vous, mes ami(e)s) donne a ses membres aussi les bienfaits du 'sharing'.

Dernierement j'ai repris l'effort. Hier je n'ai rien bu, meme si ce ne'etait pas tout a fait confortable. Je voudrais continuer dans ce sens mais je n'ai pas la mentalité au moment, trop de stress, trop des tentations. Je pense que quand je reviens a Paris fin Avril ca va aller mieux.

Actuellement je prend: 20 a 15h, 20 a 17h, 20 a 18h, 10 a 19h. Je ne suis pas sure si c'est la meilleure formule. J'experiment encore. Faut dire qu je n'ai aucun craving avant entre 19h et 20h.

J'espere que vous allez bien! Merci de continuer a partager votre histoire, vos avis, vos pensees...
 
Nomade
06 Mars 2018, 13:46
Oui Pascal. Je l'ai lu et je le suis. Merci et merci!
 
Nomade
04 Mars 2018, 14:16
Merci a toutes! C'est parti, des aujourdhui je decale. Je commence a 15h comme recommandé et puis on verra.
 
Nomade
04 Mars 2018, 0:12


je prends: 20 a 16.30h, 40 a 18.30, 40 a 20.30.

A mon avis, tes prises sont trop tardives
Ca c'est pour un craving à 21h30, c'est ton cas ?



Merci, Sylvie! Tu as raison, j'ai peut-etre trop decalé les prises, parce-que le moment de la 'lutte' c'est vers 21-22 heures. Mais la premiere petite pensee? plutot entre 19.30 et 20.30. Et j'avoue, parfois j'oublie d'en prendre a l'heure

Est-ce que tu es aussi de l'avis que pour trouver l'indifference en face d'un verre je dois augmenter la dose?
 
Nomade
04 Mars 2018, 0:04
Hello Nomade


C'est quoi les spectacles où tu vas ?


x


Salut Manue

Merci de tes conseils et partages! Deux ans sans boire--c'est impressionant, et pour moi, presque impossible a envisionner. (La sensation de la vide. La solitude.) En ce qui concerne la trazodone, mon psy m'a expliquer que oui, au debut c'etait utilisé comme anianxiolytique, mais la on a decouvert un grand effet somnifere. Du coup c'est moins addictif que le xanax. C'est doux en petites doses, ca m'aide vraiment.
Je crois aussi que pour trouver l'indifference je dois augmenter la dose. Doucement...

Ah, les spectacles--alors, je me regale, ca fait partie de mon autotraitment! Dernierement j'ai vu L'Art de Y. Reza (tres bien) le ballet Oneguine (beau a pleurer) des pieces dans les petit scenes, comme Mlle Julie (excellente) Sortie de la Route (idem)-- et d'autres en plus. Tu t'interesses aussi pour le theatre?
 
Nomade
03 Mars 2018, 23:45
Tu nous fera un retour de ton médecin US. Voir si elle prescrira du baclo.
Et savoir comment ils font avec le baclofène aux US ?


jmv, elle le prescrit deja. elle me fait confiance, meme si elle ne voit pas une dose de plus que 80mg/j d'un bon oeil. C'est a cause de la literature qu'elle a lu... mais elle a l'esprit ouvert. En general, je ne crois pas que le baclo soit bien connu aux US. Mon MG ne le connait pas, par exemple, et c'est lui qui s'est inquieté de ma consommation et m'a envoyé voir ce medicin-pychiatre.
 
Nomade
03 Mars 2018, 20:18
Bonjour - bonsoir plutot - et encore merci pour vos confiances et conseils. Karo, moi je trouve aussi que tu es un tres bon ecivain!

Je vois qu'il y a pas mal de gens ici qui reste un peu dans le brume en ce qui concerne la posologie, et la vraie indifference... Pour moi, cette etude anglaise contre le baclo a augmenté mon anxieté de base encore plus!

Je peux parler encore de ma situation actuelle? Depuis mon dernier message je n'ai pas bu. Ca fait environ douze jours. C'est supportable mais il y a un prix a payer: j'ai changer mes habitudes. Je ne sors plus le soir en compagnie. Je vais au gym, ou au theatre en solo, et je travaille tard chez moi. (Je suis tres productive dernierement, au moins.) Mais ma vie ne peut pas continuer comme ca. Mais j'ai carrement PEUR de me mettre 'a la preuve', ca veut dire devant un verre de vin. J'ai peur de retomber tres vite dans les habitudes d'avant. Pendant que comme ca, en hermite qui ne boit pas, je me sens... un peu fiere chaque matin, comme si c'etait quelque-chose accompli. J'ai une bouteille ouverte dans le frigo--elle ne derange pas! Mon sommeil est encore perturbé, je me reveille beaucoup, mais ca va. Au meme temps, je sens une vide interieure - qui serait comblé par un verre ou trois?

je prends: 20 a 16.30h, 40 a 18.30, 40 a 20.30. Parfois moins vers la fin pour ne pas m'endormir pendant le spactacle! Honnetement, j'ai l'impression que je pourrais rester dans l'abstention avec moins de baclo--mais pour attaigner l'indifference il en faudrait encore plus?

Mes amis, encore un fois mes excuse pour mon francais plein de fautes, et le clavier anglo!

La semaine prochaine j'ai rdv avec mon medicin au etats-unis--celle qui ne sais pas beaucoup sur le baclo mais s'interesse bienveillante a mon experience.

Bon weekend a vous!
 
Nomade
25 Février 2018, 1:34
Vous etes tellement genereux! Je vais relire vos mails demain.
Il est presque 2h, les invités sont restés longtemps, tres convivial. Mais je suis triste parce que j'ai bu presque une bouteille (je n'ai pas compté). Sentiment d'echec. Donc loin de l'indifference-- j'ai meme un verre a coté pendant que j'ecris. Mal a la tete en plus! Merci encore d'etre la.
 
Nomade
24 Février 2018, 15:32
ps - j'ai mieux dormi! C;est parce que mon corps retrouve un certain equilibre sans alcohol?
 
Nomade
24 Février 2018, 15:30
Sylvie, vous etes tres a l'ecoute, merci!

Ce soir il y aura encore des invités chez moi. Un diner entre ceux qui adorent les bulles (comme moi aussi.) Mais j'ai passé 5 jours de 'sevrage' maintenant et j'ai envie de continuer comme ca au moins pour un peu de temps encore... J'imagine dire aux amis que je prenne un medicament out l'acohol est interdit (pour eviter une conversation trop intime) -- mais si je craque, ou souffre beaucoup du craving? Et enfin je me demande, quel est mon but? D'abstenir ou de pouvoir boire de temps en temps 'comme les autres'? Assurement le dernier, mais je ne veux pas non plus rester sur le bon baclo pendant toute ma vie. Voila, des pensees, des pensees qui ont eu beaucoup d'autres ici, je crois.
 
Nomade
23 Février 2018, 19:14
Merci jmv et Sylvie.

Oui, peut-etre que la dose (entre 80 et 90 mg) n'est pas encore assez. mais je me mefie des EI...

Je trouve aussi plus facile de ne pas boire du tout, plutot que d'arreter apres un verre ou deux--j'ai fort envie de continuer a 3 ou meme quatre. Est-ce que ca arrive aux autres?

Mais je suis contente tout de meme de voir que je peux fonctionner sans alcohol!
 
Nomade
23 Février 2018, 12:30
Bonjour

J'espere que vous, mes correspondants, allez bien!

Apres vos conseils et encouragement, je voulais partager mes nouvelles.

En gros je suis la posologie recommandée par Sylvie, mais comme ca: 15h 20mg, 17.30 40 mg, 19.30 40 mg. Parce que je constat que le pic du craving arrive maintenant vers 21. Mais quand je vais au theatre (souvent) seulement 10 a 19.30 pour ne pas m'endormir trop pendant la piece!

Le resultat: Dimanche passé avec les invités-- 1/2 bouteille de vin. Depuis, quatre jours maintenant--rien. Je fais des efforts! Possible que ma dependence est plus psychologique que physique? Mais elle reste tres forte. Du coup, je trouve plus facile (mais pas tout a fait facile) de ne pas boire quand je suis seule, qu'en compagnie. je pense que c'est lié a une espece de timidité.

Effets - Je suis plusieurs fois par jour au bout des larmes--ou en larmes, carrement. Evidemment, il y a des contrairies de la vie aussi. Je dors mal, je me reveille plusieurs fois et parfois n'arrive plus a rendormir. Mon medicin m'a ordonné du trazodone pour dormir, mais c'est devenu moins efficace qu'au debout.

Je persevere.
 
Nomade
18 Février 2018, 19:29
Merci, JMV et Sylvie. Je vais vous tenir au courant ici. Maintenant j'attends des invités--et on va servir du vin... wish me luck!
 
Nomade
18 Février 2018, 19:03
Merci. non, les medecins la-bas ne sont pas de tout au courant. Moi, je suis tombé un jour sur un article sur Pr Ameisen. Je vais tout discuter avec mon medicine, mais c'est mieux pendant la seance, je serai la-bas dans quelques semaines. (Puis de retour en France.) Elle se voit specialisee dans la dependance, elle defend le programme AA. J'ai essayé AA une fois (ici) et j'ai trouvé que ce n'est rien pour moi. En plus les statistiques sont derisoires a mon avis. Petite information: ma mere est mort d'alcoholisme a 52 ans.
 
Nomade
18 Février 2018, 18:41
Je suis d'allemagne et des etats-unis. De la mixité, en effet. La medecine et aux EU.
 
Nomade
18 Février 2018, 18:37
Merci beaucoup, Sylvie. Meme en lisant la literature j'ai evidemment mal compris pas mal de choses. Alors pour ce soir c'est trop tard, elas. Mais il y a toujours demain a refaire! Merci aussi pour la lecture pour ma medecine (pyschiatre.)

Nomade
 
Nomade
18 Février 2018, 17:56
D'abord excusez s'il vous plait mes fautes en francais. (Et je n'ai pas le clavier non plus!)

J'ai rempli le questionnaire de M. Yves Brassey. Il a gentiment repondu que: je ne sois pas exactement en etat d'echec, mais plutot en besoin d'un changement de traitment, et le mieux serait de commencer un fil. (Si je l'ai bien compris.)

Depuis six mois je prend entre 80 et 100 mg. J'ai une medecine que ne sais pas beaucoup sur le baclo mais est prete a l'experience parce qu'elle me fait confiance. Mais elle a parcouru la literature maintenant et ne veut pas que je j'en prends davantage. Je pese 47 kilo.

Au debut j'ai eu un bon reussite, moins de craving ou meme pas du tout. J'ai arrete pendant quelques jours de temps en temps, et diminue de plus de 1/2 la consommation. Est qu'il faut plutot essayer d'arreter totalement?

ES = M, plutot la vertige et sommeil.

Malheuresement recemmement le craving est comme avant et je ne sais pas quoi faire.

Mon score sur le test est 21.

Parce que j'ai habitude de boire seulement les soirs, je prends 20 a 16h, 40 vers 19h, 20 vers 20h, parfois 10 apres.

Je serai tres reconnaissante de tout commentaire.

Nomade en France
 
Nomade
18 Février 2018, 12:15
1. echec partiel. au debut l'effet etait bien mais maintenant je recidive et je suis tres inquiete

2. 80 - 110 mg

3. six mois

4. 20 a 16h, 40 a 18h, 10 a 19.30, 10 (pas toujours) a 20.30

5. 20h

6. M

7. Non

8. 21
 



forum baclofene