Résultats de la recherche (43 résultats)

kobouser
17 Juillet 2018, 20:44
Salut,

Cool ça commence :)

Je pense aussi que tu devrais tenter un cachet de plus sur la dernière prise.

Content pour toi!

À+
 
kobouser
15 Juillet 2018, 20:13
Salut et merci pour vos messages
https://api.fifa.com/api/v1/picture/tournaments-sq-4/254645_w

[edit: première Coupe du Monde depuis celle des États-Unis sans une goutte d'alcool/]
 
kobouser
09 Juillet 2018, 20:13
Professionnel le docteur, cool.
 
kobouser
08 Juillet 2018, 1:23
Salut,

    Et pour toi, l'effet coupe faim est la cerise sur le gâteau !
    Absolument :fsb2_yes:

    Tu continues à faire des prises différentes le weekend et la semaine ?
    Quelles sont tes heures de prises ?
    Quand tu dis H-2 et H-1, ça veut dire que tu changes d'heure de prise en fonction de ton départ ?
    Ce n'est plus nécessaire actuellement je pense, je dois prendre la dose-seuil (si tant est que j'y sois) tous les jours.
    Je peux prendre à l'heure qui me va en gardant 18:00 comme "heureDeCraving" à tuer, manière de garder une référence.

    Citation
    Je te demande tout ça car c'est différent des conseils généraux (comme de ne pas faire de prises différentes le weekend et la semaine, le prendre à heure fixe), et comme tu as réussi avec ta propre méthode, c'est très important pour notre "base de connaissances"
    C'est, selon moi, tout à fait ce qui est préconisé: s'approprier le traitement.
    J'ai testé ce mode de prise du médicament qui, dans mon cas, semble avoir été concluant; Ce n'est pas forcément adapté à tou-te-s...
    Mon journal existe pour deux raisons:
      - me servir de feuille de route et ultérieurement d'historique que je ferai sans doute lire à mon épouse
      - permettre à ceux qui cherche(ront) à se soigner d'avoir une histoire de plus pour se faire leur idée sur ce que donne ce traitement

    Citation
    ... sauf que je ne me suis jamais mise à Linux, connaissant windows depuis sa naissance, c'est difficile après 25 ans de passer à autre chose
    Il n'est jamais trop tard :fsb2_clever:

Presque 3 semaines sans picoler. je n'y aurais jamais cru tellement c'était une de mes priorités journalières jusqu'alors...

Le soir, comme beaucoup, j'ai de gros coups de pression d'endormissement; J'ai cru me briser la nuque en me réveillant en sursaut parce que me tête partait trop en arrière. 1 seconde maximum.
La déglutition qui ne fonctionne clairement pas comme d'habitude, c'est le petit plus inattendu et qui fait peur. Vraiment.
Conséquence: toujours pas de nourriture après 20:00 pour éviter la mort imprévue mais 10 Kg de moins sur la balance. Le baclofène me coupe l'appétit en plus de ça.
Un vrai plus pour l'été ahaha :)

#beauEnMaillotSansPuerLaBière

À++
 
kobouser
28 Juin 2018, 1:20
Salut à tou-te-s,

    Chouette résultat alors !

    A priori, non, pas de risques, mais pas d'intérêt non plus d'augmenter pour rien
    La question est as tu encore du craving ?

    Merci Sylvie.
    J'avoue, je suis content.
    Je te suis très reconnaissant pour tout ton investissement pour ce forum et le temps que tu consacres à répondre à tous ces gens -dont moi- qui viennent par ici alors que toi tu es guérie.
    C'est très classe de ta part,
    https://www.db-z.com/wp-content/uploads/2016/01/goku-sakura.gif

    Tu as été capable d'arrêter de consommer pour améliorer l'efficacité du Baclofène et cela porte ses fruits. Tu traces ta route et tu verras bien ensuite.

    C'est le médicament qui m'a fait réduire avec un peu d'effort de ma part, mais c'est surtout ce baclofène qui est vraiment très efficace.
    Merci pour ton message.
    Bon courage à ton ami et toi :)

    Et bin bravo,
    Ca va changer ta vie, tu vas voir.

    Merci jmv! Pour le moment, ma femme n'y croit pas trop je pense... Les conjoints galèrent avec des gens comme nous mais restent finalement. Au fond, on est peut-être aimable.
    J'espère que tu vas pouvoir t'aménager du télétravail et que tout rentrera dans l'ordre pour ton entreprise ;)

    L'esprit totalement libre, moi il m'arrive même d'oublier de manger !

    Je sens ça aussi oui.
    Et pour la bouffe, j'avoue que l'impact se fait aussi ressentir. C'est plutôt cool comme effet secondaire de mon point de vue (toi et moi ne soignons pas le même trouble) ;)
    J'ai lu que pour toi c'est plié cette pression que tu subissais de la part de la nourriture: parfait! Je suis content pour toi, manger c'est une malédiction: c'est trop bon mais on peut vite glisser...
    Je te souhaite aussi de vivre bien le reste de ton temps alloué :) avec ton corps qui s'affine.


Aujourd'hui, rendez-vous avec mon médecin.
    je suis obligé, mon cerveau me le demande même si c'est abusé de le dire à chaque fois que je le vois: Il est vraiment passionné par son métier et par l'aide qu'il peut apporter. Je ne suis pas un grand adepte de la médecine -sans doute parce que je ne suis pas malade à part la picologie- mais lui, il est vraiment unique en son genre, pour ce que j'en connais.
    Il est vraiment investi, on sent vraiment qu'il prend plaisir à faire ce qu'il fait.
Cette fois, je n'ai pas parlé directement. Je lui ai juste donné la feuille de route qu'il m'imprime et que je renseigne.
Il a forcément directement vu 0 UA depuis lundi 18 juin 2018. J'étais trop fier, comme c'est piteux :fsb2_mad:
Il m'a confirmé que pour le moment, il n'y a aucun obligation d'augmenter.
    #SylvieAvaitRaison

Je continue comme ça et on se revoit dans 2 mois.

Demain, c'est le test.
Je n'en suis plus trop stressé au final: j'ai 2 réponses et une attitude à tester si besoin.

Le baclofene, c'est vraiment une molécule de dingue...!
La lecture de ce forum l'accompagne très bien.

[edit]-s[/edit]
 
kobouser
28 Juin 2018, 1:07
Salut,

Je sors un peu la pelle mais je pense que ça peut être utile.

Un peu de contexte:
- je n'ai pas 40 ans
- mes analyses de sang (gammaGT, etc... inclus) et mon état général sont parfaits à part un rhume et une toux de temps en temps (une santé d'enfant après 22 ans d'étude approfondie et quotidienne de l'alcoolisme à visée sociologique, mais la vie peut parfois réserver des surprises à long terme...)

Actuellement à 120mg et depuis cette dose uniquement, j'ai 2 effets à priori non listés (j'ai évidemment pu louper des informations, ce forum est dodu):
- vibration des tympans
    comme s'ils se mettaient à frissonner, pas du tout un acouphène comme sensation. Très chiant pour dormir en plus des classiques insomnies.

- énorme difficulté à avaler (rien de graveleux, attention!)
    j'ai failli m'étouffer en mangeant une tartine vers 21h, vraiment. J'ai stressé à fond le premier soir, la nourriture ne descendait pas. j'avais beau me forcer à activer ma gorge, pas de réaction sans flotte pour faire glisser ce morceau de pain coincé sous la pomme d'Adam ou du moins c'est le sentiment de localistion que ça donnait...
    Le second, j'ai voulu vérifier armé de 2 grands verres d'eau ==> pareil ==> solution: ne plus manger le soir (c'est bon pour le gras ceci dit).
    Baclofène, myorelaxant, toussa toussa...


Cette dernière information peut éventuellement éviter de mettre bêtement un terme à sa vie en obtenant un Darwin Award... :)
 
kobouser
27 Juin 2018, 19:38
Salut,

Effectivement garde le cap.
Ça finira forcément par fonctionner.

Par contre, d'après tes posts:
Bonsoir
24 juin : 11h2mg, 14h3mg, 16h3mg, 18h4mg
[...]
25 juin : augmentation de 10mg, j'augmente à 16h00.

Ce qui donne:
24 juin : 120mg
25 juin : 130mg

Puis
Bonjour, 26 juin : 11h:20mg, 14h:20mg, 16h30mg, 18h:30mg

Ce qui fait 100mg.

Faute de frappe ou changement de dosage?
[edit]
Je n'avais pas retenu l'info sur la baisse du médecin... Pardon. Ça craint...
Il t'en faudrait un autre peut-être ?
[/edit]
 
kobouser
24 Juin 2018, 11:06
Salut,

Je suis passé à 120mg lundi.
Toujours à craving -2h et -1h avec 60mg.
Et toujours aussi des gros loupés. Avec le recul, au lieu d'espacer les 2 prises d'¼ d'heure, j'aurais peut-être dû tester de tout prendre en une prise.

Dimanche dernier, sentant l'effet inhibiteur de craving agir correctement, je me suis dit qu'il serait sans doute l'heure d'expérimenter une première journée sans alcool.
Et j'ai poussé sans réel effort jusqu'à aujourd'hui.

La question qui m'a le plus tourné dans la tête a été "Qu'elle est la dernière fois où je n'ai rien bu toute une journée?".
J'ai aussi demandé à ma femme si elle se souvenait d'une journée sans mari bourré, ça m'a fait de la peine, je me suis pleinement mis à sa place. Elle n'avait pas d'exemple jusqu'à cette semaine écoulée.
Moi, je sais. Août 1996.
J'avais juste 3 ans de plus à l'époque que mon plus grand fils aujourd'hui. La roue tourne :)

Maintenant, j'ai une vraie question.
J'ai retourné le forum et les FAQ mais je n'ai pas dû chercher correctement.
J'ai une consultation prévue mercredi avec le super médecin qui me suit, je pourrais aussi bien me contenter des rester à 120mg jusque là...

Y a-t-il un risque de louper l'indifférence en augmentant le dosage si tant est qu'elle soit déjà atteinte?
 
kobouser
18 Juin 2018, 20:24
Salut,

Bon courage pour la poursuite de ton traitement.
 
kobouser
18 Juin 2018, 19:24
Salut,

Merci pour vos conseils.

À+
 
kobouser
17 Juin 2018, 18:18
Je n'ai pas bu. Pas envie.

https://cdn.shopify.com/s/files/1/2033/3147/collections/cool-collection_1_540x.jpg?v=1504949088
 
kobouser
14 Juin 2018, 0:41
    complément de contexte
      J'ai une passion prononcée pour les psychotropes "naturels". Alcool et différentes plantes non transformées.
      J'adore leurs différents effets, les sensations que ça fait ressentir.
      La vie de père aidant, l'abandon de certaines plantes s'avère assez simple tellement ça perche fort et longtemps...

      L'alcool, comme la bouffe, c'est une sorte d'activité sociale.
      Très compliqué d'en être éloigné voire impossible.

      Boire beaucoup dès le premier verre avalé peut conduire à des situations peu glorieuses.
      Quand on est bien défoncé à l'alcool, on a une capacité créative sans limite autant en paroles qu'en actes...
      On admettra qu'il est préférable d'éviter de faire profiter des collègues de boulot de ces moments de splendeur.
      La honte... Les gens en rient avec toi genre "Mec, comment t'étais bourré hier" ou font semblant de le faire pour aider à dissiper la gène.
      Franchement ça craint :fsb2_yes:
Je me teste en effet avec l'alcool.
Je ne suis pas encore indifférent, j'y pense trop, je repousse la première gorgée car je sais qu'elle va en appeler d'autres.
Beaucoup moins ces derniers jours, il faut que ça continue et que ça s'amplifie.

Qu'on me vanne sur ma consommation bien plus basse, je m'en moque.
Je serais plus embarrassé si ceux de mon entourage professionnel qui m'ont déjà vu tout bourré me questionnent sur la cause de ce changement impressionnant.
Je n'ai pas forcément l'envie d'afficher mon alcoolisme et la nécessité d'un traitement...

À+ =)
 
kobouser
13 Juin 2018, 19:20
Salut,

    Merci pour vos messages.
    Je n'ai pas trop l'habitude de dire des trucs touchants ou superbes, ce n'est pas vraiment ce que je cherche à dégager généralement. Je tâche plutôt d'avoir l'air confiant et de garder ma vie interne très privée.
    Données, analyse, action.


Quatrième jour à 100mg toujours en 2 prises à craving -1h et -2h en théorie.
Je suis vraiment très mauvais sur la ponctualité. Ce jour j'ai pris 50mg à craving -1h30 et idem à -1h.

Hier, 3UA. La dernière étant la moitié d'une canette que je me suis forcé à essayer de finir sans y arriver.
Ça fait plusieurs jours que je galère à finir...
Quand je sors du travail, je repousse au maximum le premier verre. Je pense que ça aide le médicament.
Si je ne le fais pas, le Baclofene seul ne peut pas encore m'empêcher d'envoyer plein de bière dans mon corps.

Mon prochain rendez-vous sera la veille d'une soirée.
Ce sera un excellent test mais je crains que l'effet du Baclofene ne se remarque... La picologie s'en trouve très réduite mais je suis un peu ramolli le soir.

Demain, je passe à 110mg.

À+
 
kobouser
13 Juin 2018, 18:37
Salut,

Si tu commences à t'hydrater à 17:30 ton craving est soit à cette heure soit un peu avant(?)
Tes dernières prises sont peut-être trop tardives comme écrit par Sylvie...

Perso, on m'a conseillé de prendre la dernière 1h avant le craving de fin de journée.

Bon courage :)

À+
 
kobouser
01 Juin 2018, 20:46
Salut,

Garde le moral, une 'teille en 5 jours ce n'est pas trop trop grave et c'est toujours mieux qu'avant.
Certains étaient de bien meilleurs compétiteurs :fsb2_mad: :fsb2_yes:

Tu vas bien finir par l'atteindre cette dose-seuil!

À+
 
kobouser
31 Mai 2018, 21:22
Salut,

    @JulieM:
    Merci.
    Je lis ton fil mais ne participe pas forcément. Si j'écris un message, je finis par le supprimer =) je ne suis pas très expressif je crois.

    @jm84:
    J'ai parcouru ton fil, j'envie ton indifférence retrouvée =P
    Concernant le topic "témoignages", tu as probablement zappé le mien.


Je suis à 80mg ce jour: 40mg à H-2 et 40mg à H-1.
J'en suis à 5UA
(2 bières ce midi sans penser tout l'après-midi à la "fin de la journée"… Je ne bois plus du tout le midi avec des collègues depuis des années à cause de ça. Que ça reste exceptionnel.)
et je glisse tranquillement la sixième, c'est un changement notable de mes habitudes (quelques semaines plus tôt, j'aurais sans doute déjà atteint 9-10UA...).
Comme je le soupçonnais depuis un bon moment, le cannabis calme "ma soif".
J'avais évoqué ce point avec mon médecin -#bigUp-.
L'équivalent de trois clopes roulées en feuilles classiques au max.

À suivre. Confiant.
 
kobouser
30 Mai 2018, 22:46
Salut,

Ça semble positif tout ça.

À+
 
kobouser
28 Mai 2018, 21:56
[me,myself&I]
Je suis à 70mg donc débutant.

J'ai passé cette journée sans personne ayant besoin de moi.
Dans ce job, ça m'arrive cycliquement.

    À midi
    -alors qu'habituellement je me cale 2 bières, 2 (#bonsLePatronEstGénéreux) verres de rouge et le limoncello offert que j'arrête quand je me dis que ma femme va me fumer-
    je ne bois que de l'eau.

    x) x) Oh mais naaaaaaaaaaaan!! Pas possiiiiiiiib'!!! x) x)

    Dans l'après-midi, je fais les courses.
    -Généralement, je glisse 3 ou 4 bières mais je commence à en chier. Je fais tout pour rester d'une apparence commune-
    Pas une goutte non plus.

    x) x) Pas.crédible... Mais si... x) x)

Là, à presque 22h, j'ai bu 7UA.
[important]début à 18:45~ avec grosse pression de la porte d'entrée indiquant "t'es plus tout seul à gérer, c'est l'heure!"[/important]
Je dormirai sans doute à 8...

"peut mieux faire"

[/me,myself&I]
 
kobouser
28 Mai 2018, 20:20
Salut,

Je ne suis clairement pas un expert, je suis toujours assoiffé.

Je pense que c'est important de faire un effort comportemental. Repousser le premier verre[edit]au sens "plus tard", pas "ne pas prendre". Ne rien boire, je suis bien loin.[edit]

Bon courage avec ton traitement.
(Ça doit marcher, plein de gens guérissent, pourquoi pas toi? Moi?)
 
kobouser
26 Mai 2018, 9:31
Salut,

Merci pour vos messages.

    @Manue Velvet:
    Je n'ai pas d'horaires de travail fixes.
    Le craving arrive quand je plie mes affaires en partant.
    Je cible donc ce moment.
    Une prise à H-2 puis à H-1.
    Les jours chômés, je décale une partie d'H-2 sur 10:30 pour cibler le craving d'11:30 que je n'ai que ces jours-là.

Je suis actuellement à 60mg depuis 3jours et j'y reste encore ce samedi.
J'ajouterai 10mg demain pour arriver à 70mg.

Je répartirai:
    20mg à 10:30
    20mg à 16:00
    30mg à 17:00
puis la semaine
    30mg à H-2
    40mg à H-1

Quand je ne travaille pas, ça fait un gros creux entre le matin et la reprise dans l'après-midi mais je ne bois plus non-stop à partir de 11:30 depuis le début de mon traitement.
Une ou deux UA max et je crois que je reste dans la demi-vie du Baclofene (?)

Ça peut paraître bizarre de faire une posologie "jour travaillé" et "jour de glande" mais je crois que ça m'aide.
Pour l'instant je n'ai pas d'effet gênant, à peine une espèce de pression sur le cerveau, comme si on appuyait dessus...

Bonne journée à tou-te-s =)
 
kobouser
21 Mai 2018, 22:15
Salut julieM,

Merci de ton message.
Un peu troublant, je connais une Julie M.

Merci pour "Lune de miel", ça sonne bien comme prévu =D

À+
 
kobouser
21 Mai 2018, 22:09
Salut,

Je débute comme toi.

Si tu gères le craving de midi et que tu as +plus+ soif vers 18/19h tu peux peut-être tester 10mg à h-2 et 20mg à h-1 et continuer les augmentations sur h-2 et -1 en équilibrant.

La première semaine j'ai fait comme toi, toute le journée manière d'habituer le corps au produit.
Après ça, je pense qu'on peut se tester et cibler.

À+
 
kobouser
21 Mai 2018, 21:36
Salut,

Je passe à droite à gauche et je ne marque pas ça. C'est dommage ça peut me servir pour ensuite.

Plusieurs jours avec une conso basse mais comme jamais. 5-6ua... Mais...?

50mg de Baclofene. J'ai cru à un effet.c'est sans doute un avant-goût =P
Mais là, c'est la glissade ; j'en suis déjà au-delà... Je suis déçu mais j'ai aussi lu que plusieurs avaient ressenti cette baisse en début de traitement.
 
kobouser
21 Mai 2018, 21:22
Salut,

Je lis ton topic.
Tu gères.

À+
 
kobouser
21 Mai 2018, 20:58
Salut PascAlbéric,

[bonnesOndes]
Condoléances+grosCâlin
[/bonnesOndes]

Je ne projette pas dans ce que tu vis.
J'imagine ça rude.
Ça me ferait sûrement glisser.

J'espère que tu gères.
 
kobouser
20 Mai 2018, 16:41
Salut,

Je m'incruste sur ton topic.

Bon courage.

À+
 
kobouser
20 Mai 2018, 10:30
Salut,

Bon courage avec la reprise.

Cibler le craving, ça semble vraiment pas mal.
Si tu te sens et que tu ne prends pas de trop grosses gifles, tu peux aussi tester 2h et 1h avant le craving.
(C'est ce qui m'a été conseillé par le médecin -qui est vraiment cool- et à mon dosage, 50mg, ça passe. À dosage plus élevé peut-être que c'est fort)

À+
 
kobouser
19 Mai 2018, 10:04
Salut :)

Bon j'en suis à 50mg.
20 2 heures avant de partir du taf et 30 1 heure avant.
Je monte de 10 tous les 5 jours, je ressens cette montée surtout le premier jour mais pour le moment à part 2/3 cauchemars... Ça passe.

Depuis dimanche dernier et le visionnage de la conférence ATHS13 Biarritz(15ua) je suis resté en dessous de 7ua avec des soirs à 4ua.
Ça m'impressionne un peu car j'étais plutôt aux alentours des 12/16ua avant de commencer le Baclofene...
J'ai lu que ça faisait ça à pas mal de personnes ici mais que l'accès à la dose seuil reste cependant longue, donc c'est encourageant et je continue :)

Le week-end c'est toujours un peu plus funky et glissant niveau conso donc j'en prends 10 vers 10:30 manière de m'aider à passer le craving de l'apéro vers 11:30.
Je "ne" bois "que" 2/3 bières, c'est toujours mieux qu'avant puisqu'ensuite je ne rebois plus avant le soir.
Jusqu'à présent, c'était le début des hostilités jusqu'au coucher vers 2/3 heures du matin après pas loin de 5 litres voire plus.
Ça aussi c'est encourageant \o/

@jmv: j'ai parcouru tes fils. Merci.
Ton chemin est impressionnant.

@lancelo:merci de ton message :)

J'en profite aussi pour glisser un remerciement à l'équipe des investis pour l'existence de ce forum et notamment Sylvie.

Sur ce, je vais imprimer ma nouvelle ordonnance et voir mon pharmacien.

Bonne journée à tou-te-s !
 
kobouser
16 Mai 2018, 21:38
Salut Edith,

Je ne suis pas le plus expérimenté en Baclofene.

Quand tu dis:
"pour cibler le craving qui survenait 1 à 2h après mon réveil je prenais tout avant ( pendant la nuit aussi)"
Tu te levais exprès pour prendre le médicament?

Peut-être que l'imprégnation toute la journée, c'est mieux que le ciblage pour toi?
Peut-être laisser passer quelques jours avec les nouvelles doses que tu indiques puis augmenter?

Ça va bien finir par marcher d'une manière ou d'une autre.
Certains témoignages qu'on peut lire évoquent des posologies plus élevées.

:fsb2_yes:
 
kobouser
11 Mai 2018, 23:07
Salut,

Je pose une ancre ici aussi.

Bon courage.

Kobouser
 
kobouser
11 Mai 2018, 22:52
Pouah les gars vous me faîtes rêver.
Le vb j'ai tâté, j'ai du mal... J'aime pas trop, j'ai pas trop compris si on pouvait typer.
Par contre, powerShell lui ressemble donc on s'y adapte assez bien.
Trop de soumission aux droits des utilisateurs sur leur poste.
Juste faire une notification sur l'ouverture d'un de leurs fichiers, c'est la misère... Ça doit forcément passer par une MàJ de GPO, inacceptable pour l'administration de l'OU.
Je n'ai même pas essayé de demander :oD
Je prends sûrement la chose par le mauvais bout.

Mint ouep, c'est plutôt user-friendly, sinon tu claques lxde ou un autre gestionnaire d'interface pas lourd en partant d'une debian basic..

Pascal, j'en suis toujours à la page 9, j'ai traversé le fil de pasqualine à l'instant.

Vos histoires ne sont pas simples (jmv, je n'ai pas réussi à trouver la tienne)...
Je me suis interdit les alcools à 40° parce que c'est ingérable pour moi, mais pffff, vous en avez bavé ou en bavé encore.
 
kobouser
11 Mai 2018, 22:31
Salut,

Je mets une pied dans ton fil.

Courage (ça pue comme motivation mais je n'ai rien de mieux à dire...)
Ton histoire de traitement est enrichissante.

À+
 
kobouser
11 Mai 2018, 21:36
Salut :-)
----------------------------------------------
@jmv
Linux. Debian a ma préférence.
Pour Access, je n'en suis qu'utilisateur mais version 97. Ça plante beaucoup sous les OS récents (après XP) mais c'est sans doute une base intéressante. Je connais très mal.
----------------------------------------------
Pour mon cas… Depuis 3 jours, ma conso avait plutôt descendu entre Baclofene et sans doute un peu d'effortje suis à 30mg avec ciblage de 17:00.
Ce soir, c'est mal parti.
J'ai pas mal cogité à ma vie.
Je viens de passer une excellente journée avec ma femme, juste nous deux.
Ça n'arrive jamais depuis plusieurs années, on gère notre petite descendance à deux donc peu de temps d'amoureux.

Je pense que ça va piquer au réveil demain mais je ne m'en veux plus.
Je sais que dans quelque temps, ce sera un souvenir, l'alcool ne sera plus mon fil d'Arianne.
(Et je continue à lire entre autres le fil de Pascalberic. Page 9/91... Cette vie...)

Voilà pour aujourd'hui.

À+
 
kobouser
09 Mai 2018, 17:39
Salut,

Je suis d'excellente humeur.
Mon docteur est magique.

Je lui ai parlé du ciblage et du fait que j'attendais de le voir pour savoir s'il me permettait de gérer: il m'a dit oui et m'a justement confirmé le pic et le demi-vie.

Je vais monter moins vite que les 3 jours qui sont préconisés mais ce n'est pas gênant pour moi.
J'ai un effet sensible sur ma conso, je bois moins vite au moins le premier verre que je basculais en 1 fois voire deux auparavant... Sans doute le Baclofene et un peu d'effet psychologique en plus.

Pascal, merci pour le lien et la vidéo, ça confirme bien ce que j'avais lu et ce que mon docteur vient de me dire.
Tu sembles être un tueur en tableur Õo, je suis plus système/réseau/java ;)

C'est bizarre ce sentiment, je commence à m'imaginer avec un cerveau de non addict...
J'ai testé pas mal de plantes psychotropes dans ma vie additionnées d'alcool et c'est pour moi une sorte de rêve, je m'imagine mal un jour où je boirai un verre qui n'en entraînera pas une multitude.

Clairement, vos topics et vos expériences confirment tout ça...

(J'ai l'impression que plusieurs sont des techniciens/ingénieurs... C'est les système/réseau/dev' qu'on choisit quand on a un cerveau d'addict???)

[edit]
Pardon manue velvet, j'avais bien ton message mais j'ai zappé d'y répondre...
Je ne picole pas le journée en semaine sauf quand je ne taffe pas.
J'aurai donc 2 protocoles: 1 pour la semaine et 1 pour les jours de "glandouille" (guillemets parce que famille assez grande et donc pas mal d'intendance quand même...)
C'est assez vis à vis d'eux que je me prends en main)
Partage ton fil que j'y jette un œil s'il te plaît, perversion voyeuriste :oP)
[/edit]
[edit 18/06]-s+t+nt[/edit]
Labizatou-te-s
 
kobouser
07 Mai 2018, 20:49
Salut Pascal,

Je n'ai pas lu tes 90++ pages de topic. C'est beaucoup trop à rattraper.
J'ai quand même une très vague idée de ton parcours au vu de tes différentes interventions en dehors de celui-ci.

Je vois juste ton dernier message. Tu sembles être un mec courageux.
J'ajoute mon soutien même si c'est très sûrement bien dérisoire.

Garde la même patate.

À+
 
kobouser
05 Mai 2018, 18:21
Salut,

Merci pour vos messages et conseils.

Les heures sont calées à peu près 1h avant les moments où je peux songer à une bière, à midi ce n'est peut-être pas nécessaire et 9h c'est peut-être trop tôt en effet...
J'avais pris connaissance de ce topic mais étant sans expérience et le médecin que je consulte étant lui-même très investi sur le sujet, j'ai suivi sa feuille de route.
[edit]c'est pour que mon organisme s'habitue à la substance je crois me souvenir...[/edit]

J'en suis à mon deuxième jour, j'ai pris 5-5-10 avec la dernière à 17:00, je n'avais pas encore vu vos commentaires ^^"
Le plus gros dosage sera toujours calé le soir comme aujourd'hui et je testerai de faire sauter le midi et transférerai la dose sur la dernière avant de quitter le boulot selon vos conseils.

Demain, comme je ne travaille pas le risque de craving est plus élevé vers 11:30 et le reste de la journée donc je resterai sur
5 à 10:00 (1h30 avant l'heure "raisonnable" de l'apéro, manière de ne pas glisser)
5 à midi (1h environ avant de manger)
15 à 17h (1h avant le début des hostilités habituelles...)

Je revois le médecin tous les mercredis durant le premier mois.
 
kobouser
04 Mai 2018, 20:25
Salut,

Je prends
5 à 9:00
5 à 12:00
5 à 17:00

<ironie>
Pour l'instant, j'ai toujours soif en sortant du boulot ☺
</ironie>

Et j'ajoute 5 dimanche.

J'ai déjà mis les pieds dans le plat avec mon pharmacien, un mec très bien qui me donnera ce dont j'ai besoin tant que j'ai l'ordonnance et conscience des effets secondaires.

J'ai hâte de trouver mon seuil.

À+
 
kobouser
03 Mai 2018, 22:02
Pas évident de déballer sa vie.
Dur d'évoquer ses faiblesses.

Thérapie débutée.
Professionnel de santé d'une grande humanité, j'ai failli pleurer.
Première rencontre dont je me souviendrai très certainement toujours.
J'ai dû dire merci 20 fois je pense, tellement j'étais content de ce futur qui m'est offert.

Je n'ai pas dû me justifier.
J'ai fait tout ce que je pouvais pour partir plus tard que prévu du boulot, arriver au cabinet une heure avant le rendez-vous.
Je ne voulais pas boire avant. J'ai donc étendu le temps.

Journal de guérison: j1 sans prise de Baclofene car craving déjà largement dépassé.
Je commence à 5-5-5 dès demain.
 
kobouser
02 Mai 2018, 22:58
Salut,

J'ai 38 ans.
Je suis marié avec une femme dont seul l'amour permet qu'elle persiste avec moi. Elle ne boit pas. Sans elle, j'arrête d'être sociable et je me livre sans restriction à la démonte, à l'alcool.
J'ai 4 enfants que j'adore et avec qui j'ai des échanges et activités.
J'ai un métier passionnant dans une entreprise qui fait tout pour améliorer notre condition.

J'entame, demain je l'espère, un traitement par Baclofene.
J'y crois. J'ai trop lu pour en douter.
C'est ma dernière balle.

J'entends/lis que cette substance est illusoire ou inefficace.
J'échange ma place et surtout mes pulsions d'alcoolisation avec le premier sceptique volontaire et lui cède sans contrepartie "le dernier verre" et "Le Dernier pour la route" par simple empathie, qu'il ait une idée même vague de ce qui lui arrivera quoiqu'il fasse pour lutter pour peu que son génome soit similaire au mien et à ceux des 50000 qui meurent tous les ans comme des merdes.

Je ne veux pas mourir d'une cirrhose, d'un arrêt ou le visage dans mon propre vomi. J'ai assez de blessures physiques dont je ne souhaite pas parler.
Ce serait très désobligeant pour ma descendance.
Je ne m'en sors pas avec ma volonté.
J'ai pourtant arrêté mes deux blagues à tabac hebdomadaires depuis 2 ans bien que cette plante soit selon tou-te-s très addictive.

Tout un chacun a quand même connaissance d'un ivrogne familial non? Que nous l'ayions ou pas, notre identité nous oblige à tenter de lui venir en aide. Je voyais ça tellement loin.
Ça n'était pas mon sujet. Je buvais pour faciliter l'échange, pour participer de l'élan collectif...

L'empathie et les réductions budgétaires nous dictent pourtant d'empêcher les pochtrons de continuer sans soin.
On ne peut pas laisser mourir les gens de ce qu'ils consomment vendu légalement.

J'adhère par ce message au travail des différentes associations et notamment resab, association Baclofene.
Je remercie Monsieur Olivier Ameisen pour ce qu'il a généré d'avancées médicales.

B.
 
kobouser
02 Mai 2018, 12:21
Trop content, j'ai un rendez-vous.

Merci pour ton message loulou33.
Mon pseudo ne veut rien dire de particulier sauf que je suis un utilisateur de liseuse Kobo 😁

Bonne journée.
 
kobouser
01 Mai 2018, 21:24
Je lui demanderai en effet, merci du conseil :)
 
kobouser
01 Mai 2018, 20:17
Merci de votre accueil.

@Sylvie:
Effectivement, j'ai un peu laissé traîner.
Je me sentais capable de me tenir, grande erreur.
Par rapport à cette restriction des pharmacies pas très encourageante, comment faire pour obtenir suffisamment de baclofène pour atteindre le seuil?
edit 20:24: j'ai trouvé en fouillant, il faut demander confirmation de l'ordonnance au médecin à priori.

@jmv:
Je commence à penser à une bière fraîche quand je quitte mon travail.
Avant ça, je suis occupé et passionné par ce que je fais donc ça ne me traverse pas l'esprit.
Chez moi lorsque je ne travaille pas, si je suis occupé, je ne suis pas obnubilé non plus.
C'est surtout dans la fausse idée que ça m'aidera à dormir que je vide les canettes...
 
kobouser
01 Mai 2018, 19:37
Bonjour à toutes et tous,

J'ai pris mon temps pour parcourir les différents sujets de ce forum et notamment ceux de vos expériences, avant de créer un compte.
C'est encourageant.

Mon histoire d'alcoolique a débuté vers 13 ou 14 ans.
De temps en temps et lorsque je n'étais sous la surveillance de personne, je me servais un verre en cachette sorti des flacons de la maison...
Je débute un peu plus tard une période dans une institution réputée comme une excellente école de l'apéro pour ceux qui en sont déjà friands.
Cette période terminée, les habitudes amplifiées sont restées.

Une vingtaine d'années après, plus ou moins sorti du déni et après plusieurs épisodes dangereux dont 2 blessures corporelles, je tombe sur le film "Le Dernier pour la route": la gifle et les larmes.
C'était il y a 2 ans environ, j'ai alors accepté de mettre le bon terme sur mon état.

Je me suis suite à cela documenté avec tout ce que je trouvais et notamment "Le Dernier verre" d'Olivier Ameisen.
Seconde énorme claque et confrontation avec la réalité de cette maladie plutôt commune.
J'ai alors pris conscience que ma volonté ne serait probablement pas suffisante pour faire diminuer mon appétit pour l'alcool.

Je décide, après avoir essuyé un refus catégorique de mon médecin traitant de me prescrire du baclofène, de néanmoins tenter de me restreindre pas mes propres moyens et l'appui de ma formidable et patiente épouse.
Depuis je n'avais plus vécu de glissade, de lourdes alcoolisations qui ces dernières années étaient systématiquement suivies de blackout couvrant parfois des périodes débutant avant même les premiers verres.
Je restais néanmoins un alcoolique s'envoyant ses 2 litres de bière environ après le travail et une fois mes enfants couchés...

Dernièrement, j'ai glissé à quelques reprises à ma grande déception.
Les 2 litres largement dépassés mais heureusement pas de dérapage...
J'ai donc à nouveau sollicité le médecin qui m'a encore expliqué qu'il n'y aurait pas de prescription de sa part.

Je compte donc prendre rendez-vous dès demain avec un médecin bien au fait de ce sujet puisqu'il préside une association promouvant le médicament et entamer comme vous le chemin vers la guérison.
J'espère qu'il aura un créneau assez rapidement.

À suivre...
 



forum baclofene