Résultats de la recherche (139 résultats)

Cocogaby
26 Octobre 2019, 9:14
Je regarderai et te dirai
 
Cocogaby
25 Octobre 2019, 23:46
Oui c'est ça Om3 équilibre émotionnel.
46€ pour 1 boite
 
Cocogaby
25 Octobre 2019, 23:28
Kor, j'ai pris le même que tu m'avais conseillé (j'ai pas la boîte sous les yeux) il m'a coûté environ 46€, pour en prendre 3 par jour,j'ai trouvé cela cher et j'ai donc attendu des résultats, qui ne se sont pas montré j'ai attendu 3 ou 4 jours (peut être trop court...)
 
Cocogaby
25 Octobre 2019, 23:13
Re-bonjour, (je reprends et merci Kor),
Au vu de tout cela, mon mari me voyant au plus mal et pas prête du tout à trouver un nouvel emploi m'a secouée en me disant que ça ne pouvait plus durer ainsi. Mes amis les plus proches m'ont communiqué également bleue inquiétude à mon sujet. J'ai décidé de changer de cap.
Étant donné que mon précédent médecin m'avait bloquée à 240, j'ai pensé que j'avais peut-être dépassé ma dose seuil sans m'en apercevoir, car je cherchais l'abstinence et le dégoût de l'alcool, ou seulement le 0 envie d'alcool, ce que je n'ai pas trouvé. Bien que je parvenais à m'abstenir sans effort. J'aurais voulu maintenir cela au moins 1 mois. Mais les EI étaient vraiment invivable : idées noires (mon beau père s'est suicidé il y a 3 ans sous l'emprise d'un lourd traitement lors d'un état dépressif, sa deuxième TS HP a malheureusement fonctionnée, bref... ), Je pleurais dans les bras de mes enfants, je me sentais comme une m..
Bref je devais agir sachant pertinemment que cet état était dû au traitement (pour rappel : 240 en 4 prises de baclo, 10 mg de paroxetine AD, noctamid = somnifère). Au risque de tout fiche en l'air j'ai baissé de 10 mg tous les 3 jours. Je me suis mise aux Omegas ( pour essayer éventuellement de cesser les AD ou somnifère. J'ai essayé la guarana) tout cela sans succès. Ces traitements de médecine douce ne fonctionnaient pas, me coûtait (rien n'est pris en charge, alors que les AD et somnifères, eux sont remboursés 🤔)
Aujourd'hui, je suis à 260 mg (contre 340 le 30/09, soit une baisse de 80mg en 7 semaines si mes calculs sont bons 🙄). Sylvie je te devance pour où en suis-je avec l'alcool 🤣, abstinence quasi totale (j'ai bu 1 verre d'un excellent vin blanc avec plaisir peut-être 2, mais c sûr je me suis arrêtée là. J'ai trempé 2 fois mes lèvres d'un un verre pour goûter 2 excellents vins) . J'ai un peu envie mais j'y pense et puis j'oublie. Je "m'amuse" à voir les autres défaillir au cours des soirées (plus précisément, cela m'intéresse, et m'encourage).
Mes problèmes aujourd'hui restent certains ES que j'ai eus quasiment dès le début du traitement :
- les endormissements dès 17h30 avec un pic vers 20h le soir ( ce qui m'handicape vraiment par rapport aux soirées avec mon mari et mes amis, aux devoirs, aux diverses tâches à exécuter en soirée)
- mes insomnies à partir de minuit jusqu'à 4h environ
- mon addiction aux AD, et aux somnifères. Sans AD je suis désagréable, chiante voir agressive ; sans somnifères je ne dors plus du tout, du tout, résultat état zombie et endormie dès le levée, se lever le matin et ne penser qu'à une chose : DORMIR


Ces 3 choses m'amènent à me dire : et comment je ferai si je travaillais (car concentration et mémoire inexistantes.
Je dois donc radicalement baisser voir arrêter.

Je suis désolée pour la longueur du texte
 
Cocogaby
25 Octobre 2019, 22:07
Hello,
Merci D-day.
Changement de direction pour moi, j'ai indiqué à mon addicto allons y qu'importe les ES comme je suis au chômage ; je pensais pouvoir gérer.... Sauf que je suis tombée très bas, on a tous eu très bas, mon mari qui jusqu'alors me suivait m'a dit que là ça allait trop loin,vqu'il en avait marre. Au niveau alcool, j'étais arrivée au seuil, où tout du moins j'étais prête à stabiliser. (Je valide et reprendrai le message...)
 
Cocogaby
20 Septembre 2019, 7:54
Bonjour Corinne D, j'ai été également ravie de faire ta connaissance. TV
Je vais m'en tenir aux témoignages ci dessus qui est le stade où je me trouve actuellement, je n'est pas forcément envie de boire d'alcool donc me restreindre est très facile sauf en communauté où là il faut feinter surtout sur la durée. Si je bois un verre d'alcool, je le finis mais je n'en prends pas forcément un deuxième, dernièrement un blanc millésimé absolument divin, donc, je l'ai apprécié et m'en suis resservir un deuxième verre. Après je peux passer aisément 5 jours sans boire d'alcool sans effort. Et si je bois ça va être un demi verre de vin rouge avec mon mari en cuisinant en semaine.
Je me rends compte que j'aurai pu tomber dans le piège en me pensant indifférente je pense que j'en suis juste au stade avant coureurs.
Donc 3P.
 
Cocogaby
05 Septembre 2019, 11:21
Mais là, j'en ai pour 40 jours de medocs
 
Cocogaby
05 Septembre 2019, 11:20
La prochaine fois je demanderai précisément qu'ils commandent la même marque que toi
 
Cocogaby
05 Septembre 2019, 9:44
je ne vois pas de dosage en EPA et DHA, la notice dit que c'est un hypolipémiant (pour controler les lipides visiblement). Je crains de m'être trompée d'achat...
Précisément, Triglycerides d'acides Oméga 3.
 
Cocogaby
04 Septembre 2019, 21:35
Hello,
Magnésium 300 mg et Ysomega 1g achetés, il n'y avait pas de dispo la formule complète en 1 je les prendrai donc séparément.
 
Cocogaby
02 Septembre 2019, 10:09
Merci Therena
 
Cocogaby
01 Septembre 2019, 23:32
Ok, tiens nous au courant
 
Cocogaby
01 Septembre 2019, 18:00
Tu en es où Kor aujourd'hui ?
 
Cocogaby
01 Septembre 2019, 17:53
Salut Kor, j'ai suivi tes conseils et m'essaie au magnésium. Rien de spécial pour l'instant... Sur les conseils de Sylvie je suis suivie depuis 1 semaine par RDB, c'est agréable de s'adresser à un vrai professionnel.
Il m'a changé de somnifère, m'a dit d'en prendre tous les jours (et pas 2 fois par semaine comme je le faisais) . On essaie aussi de redescendre le dosage pour atténuer les EI j'augmenterai à nouveau si mes envies refont surface. Voilà, merci Kor pour ton petit message je vais aller sur ta page voir ce qu'il en est, biz
 
Cocogaby
25 Aout 2019, 9:53
Go !!!!
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 23:21
Salut D-DAY,
Ouahou,c'est bon ça. Et oui tu as raison j'attends inexorablement ce fameux verre oublié comme signe pour arriver à l'indifférence. Mais tu as raison, ce n'est qu'une image ce verre oublié. L'indifférence c'est quoi ? (Merci de me corriger si je me trompé) c'est boire un verre juste par envie/plaisir,pas forcément un deuxième, et pas forcément demain, ni après demain.
Tiens bon !!!
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 19:45
Bonsoir Pascalberic,
Ainsi c'est parfait, je te confirme ma venue.
A dimanche, donc.
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 15:18
D-Day, je cherche juste l'indifférence, je ne pense pas l'avoir trouvée car je n'oublie pas mon verre, je le finis même et j'ai du mal à refuser un digestif pour le côté décapant
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 10:06
Le sport j'adore ça, mais avec baclo je suis toute ramolo, mes jambes sont des guimauves (pas facile pour courir)
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 10:03
Merci Karolyn pour tes réponses,
Tu as dit dans un précédent post, que tu sentais approcher l'indifférence. Comment l'as tu senti venir cette indifférence, quels étaient les signes stp ?
Merci
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 8:16
Salut Karolyn,
C'est une super nouvelle,tu sembles déterminée et ton expérience jouera en ta faveur.
Ça sent la victoire !!!
Pour ce qui est de ton expérience,saurais tu me dire quels sont les signes qui t'ont permis de pressentir l'indifférence.
Par rapport à tes précédentes rechutes, quelles erreurs as-tu commises s'il te plaît ?
Je te remercie pour tes conseils et te souhaite une belle réussite.
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 6:40
Bonjour,
Pensez-vous que je puisse prendre à la fois de la guarana en journée pour ne plus m'endormir en soirée à 20h30 et retrouver ainsi une vie sociale, et de la mélatonine pour accéder au sommeil la nuit en arrêtant de prendre cette saleté de Zopiclone (somnifère générique d'imovan)?
Actuellement je prends baclo, paroxetine (AD générique de Deroxat), et Zopiclone tous les 4 jours à peu près.
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 1:37
Si je t'assure.
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 1:26
Désolée, tu m'as perdue Corinne
 
Cocogaby
20 Aout 2019, 0:35
Courage D-Day, je suis dans presque la même situation que toi. Et je tiens bon, alors pourquoi pas toi ? J'ai bien compris ton pb de concentration, manque de vitalité au boulot, cela peut être ça t'a motivation pour passer à zéro alcool. Comment te sens tu après avoir bu ? Tu es ivre ?
 
Cocogaby
19 Aout 2019, 19:57
Oui je viens quasi sûre.
 
Cocogaby
19 Aout 2019, 19:57
J'aurais bien vu, un endroit où on aurait pu vadrouiller de chaise en chaise, car là je crains que ce soit bruyant et qu'on ait peu de places. Le top aurait été un grand parc, mais comme tu dis ce sera pour une prochaine.
 
Cocogaby
19 Aout 2019, 19:43
Ok
 
Cocogaby
19 Aout 2019, 13:40
Dernières news,
Sylvie j'ai suivi tes conseils, voici cette nouvelle posologie qui me convient mieux : 11h 3cp, 13h 9cp, 15h 9cp, 17h 9cp.
J'ai rdv avec une remplaçante au cabinet du Dr Jaury, vendredi. Effectivement, j'ai revu mon docteur prescripteur qui m'a refait une troisième ordonnance à 250 mg il trouve que j'ai très bien progressé,ce qui est vrai mais pas suffisant car l'envie est toujours là, en revanche 1 verre me suffit voir difficile à finir, mais je le finis quand même...
Dimanche, je serai très probablement au rendez-vous Baclofène des parisiens.
 
Cocogaby
19 Aout 2019, 13:29
Hello Pascal, tu as déjà réservé à Pause café pour le 25 ?
Tu voulais absolument une terrasse ?
 
Cocogaby
14 Aout 2019, 19:43
Bonsoir,
Je vais faire mon possible pour venir, c'est extra cette rencontre !! Et te dirai au plus vite. Merci
 
Cocogaby
12 Aout 2019, 22:49
Bonsoir, je vous remercie pour ces indications ; et me concentre en attendant sur les 3 P
 
Cocogaby
12 Aout 2019, 8:13
Bonjour, y a t'il des signes avant coureurs avant de parvenir à la dose seuil ?
Merci
 
Cocogaby
12 Aout 2019, 8:03
Bonjour Pascal, nous pouvons nous décider jusqu'à quand s'il te plaît ?
 
Cocogaby
28 Juillet 2019, 22:33
Merci Sylvie
 
Cocogaby
28 Juillet 2019, 22:06
Hello Kobouser,
Je suis aujourd'hui à 260 mg, je désespère de voir le bout du tunnel. Le chemin est long, trop long... Je bois toujours beaucoup moins, mais l'envie est toujours là.
Mon médecin me suit à 250 jusqu'à fin août, à ce jour je suis déjà à 260. Je vais devoir trouver un nouveau prescripteur ; et me tourner je pense vers un centre d'addicto, mais la force me manque.
Je ne dors plus, et seulement un peu mieux lorsque je prends mon zoplicone. Mais je ne veux pas tomber dans ce piège.J'esaie donc de limiter les prises.
Bref, pas top...
 
Cocogaby
09 Juillet 2019, 18:32
Salut D-Day, super sympa ton message, je te remercie.
 
Cocogaby
08 Juillet 2019, 21:56
Hello D-Day, ça tombe à pic que tu me relances car j'étais justement sur le point de narrer mes dernières aventures.
Je me suis. Peut-être mal exprimée, je n'est pas atteint l'indifférence.
Justement, il y a une semaine, je commençais à desesperer, car j'avais regardé les stats, et il y a une moyenne à l'indifférence pour les femmes à 165 MGS en 3 mois me semble t'il. Bêtement, je m'étais fixé sur ces 165 MGS ayant commencé en janvier, je visais l'indifférence en juin, pour stabiliser durant l'été et en finir avec ces satanés EI. Mon médecin, je dirai plutôt mon prescripteur, puisqu'il ne me sert qu'à ça, n'acceptant que j'augmente que tous les 7 jours, j'ai tardé à arriver à ces fameux 165 mgs. Et là grosse déception : rien. Les EI sont insupportables au bout de 6 mois, à noter le pire : cette fatigue et endormissements incontrôlables en début de soirée à 21h avec les potes qui s'amusent à te prendre en photo lâchement quand ta tête risque de heurter la table en t'ecroulant et qui se disent ben merde qu'est ce qu'elle a ?ou parfois dans l'après midi en plein boulot, et, le gel des émotions tel un zombie errant sans peine, sans joie.Je continue à boire 1 ou 2 verres de vin le soir, je prends aussi plaisir à boire les 3/4 d'une bière sans alcool (0.4° quand même). Dernier rdv semaine dernière chez le doc, j'étais alors à 225 mgs. Je lui dit que je stagne, que j'en ai marre, je n'en peux plus dormir, que je pars en vacances, que je veux arrêter l'atarax qui ne me convient pas, je veux un truc qui m'assomme pour dormir au moins 2 nuits par semaines, que je veux arrêter la paroxetine, et augmenter le baclo tous les 3 jours. Il me dit peut-être que le baclo ne fonctionne pas pour vous (encore une fois je l'insulte intérieurement). Il me fait une ordonnance à 250 mgs pour 2 mois (j'ai envie de pleurer), me dit de continuer la paroxetine et me prescrit du zoplicone à la place de l'atarax a prendre 1 jour sur 2 maximum. Bien décidée d'augmenter de 10 mg tous les 3 jours et du coup de prendre le risque de me retrouver à cours de traitement (car au pire j'ai 2 ordonnances de 250 mg et dans 3 semaines, je pourrai chercher un nouveau prescripteur peut être dans un centre d'addicto). Ça c'était le jeudi, le soir même, je prends mon premier zoplicone, je pensais avoir un violent coup de barre et non... Et le matin, une merveilleuse sensation, oh punaise que c'est bon de dormir !!! Pas cette sensation d'yeux gonflés (depuis 6 mois j'ai l'impression d'avoir une tête au réveil comme si je m'étais mis une méchante mine la veille : le teint rougeau, les yeux marqués, les paupières gonflées) je garde néanmoins, et ceci depuis 6 mois des pupilles surdimensionnées, et les yeux rouges, des envies, des sensations, une petite vitalité, du bon quoi la vie (malgré l'annonce la veille de mon éventuel licenciement économique dans le cadre d'un rachat de société, et une tonne de boulot qui m'attend étant en congé le soir même). Vendredi soir (j'enfreinds la règle des 1 jour sur 2), et reprends du zoplicone au vu d'une grosse journée festive le lendemain plus préparation des bagages avant le départ en vacances). Résultat : bonne nuit, levée à 7h (alors que c'était plutôt du 10h en weekend depuis 6 mois) au taquet pour faire plein choses, de bonne humeur, et en vacances !!
La fête démarre à 14h sous la chaleur, la bonne musique, les potes, et plein d'alcool. Naturellement, je prends la décision de ne boire que le soir. Je le fais aisément (à ma grande surprise), je prends plaisir à justement prendre plaisir (sensation retrouvée qui n'a pas d'égal), je prends le temps de parler au gens de m'intéresser à des choses, de parler aux enfants qui sont souvent livrés à eux mêmes dans ces occasions là, spectateurs de scènes pathétiques et drôles à la fois, sauf quand ce sont leurs parents qui sont les acteurs. 20h premier verre, mais pas plus attendu que ça, c'était juste le service du champagne, un de mes péchés mignons. Suivis de 2,3 verres entrecoupés de verre d'eau tout ça jusqu'à 2 heures du mat et sans m'endormir, wahou. Je dors peu la nuit suivante Sans zoplicone (mon bracelet capteur d'activité dit que je dors en moyenne 30 minutes de sommeil lourd, je ne sais si c vraiment fiable). Debout à 8h, ménage complet à effectuer, pour prendre la route à 14h, et là je fais 9 heures de route en parlant à mon mari, mais sans dormir, et ça c du jamais vu même avant le baclo et encore moins en ayant si peu dormi la veille. Et là je suis en vacances, et je suis bien. Je suis à 230mgs de la sorte : 7 a 13h, 8 a 15h30, 8 à 18h30, j'aimerais bien à défaut d'arrêter la paroxetine descendre de moitié passer donc à 0.50 mg. Prendre du zoplicone tous les 3 jours si nécessaire. Le secret de ma persévérance tient au soutien de mon mari et le fait qu'il aille toujours de l'avant. Ma volonté tout de même (pourtant 2 amis très proches m'ont dit que selon eux je me faisais plus de mal que de bien au vu des ES). Aujourd'hui je sens une petite évolution comme un truc qui va arriver, je le sens... Je pense que pour réussir ma stabilité et ensuite la très lente descente j'aurais besoin de comprendre réellement qu'est ce qui a provoqué en moi cette envie de mettre fin à mon alcoolisme. Lorsque je le saurai, je pense que ce seront ces éléments justement qui me permettront de tenir sur la durée, sur les prochaines années à venir. J'entends par là, une descente sans hâte, très lente, et parvenir à continuer le traitement même quand je penserai être sortie d'affaires, et toujours rester sur mes gardes pour ne pas avoir fait tout cela pour rien.
Désolée pour ce long récit, j'espère qu'il est lisible car j'ai la flemme de me relire.
 
Cocogaby
05 Juillet 2019, 8:29
Bonjour Kobouser, qu'en est-il de tes Es. Ont elles disparues ?
 
Cocogaby
03 Mai 2019, 17:20
Bonjour d-day,
Un psychanalyste se régalerait avec nous. Perso, mes rêves sont terrifiants de par leurs vraisemblances. Ils relatent mes profondes angoisses. Je passe mes nuits à me battre, chuter. Je me réveille, en haletant, je m'etouffe, je m'étrangle. Le matin j'ai la mâchoire archi tendue ; ce qui m'a valu de me faire confectionner une gouttière par mon dentiste, cela me soulage. Maintenant, j'arrive à me convaincre qu'il ne s'agit que de cauchemars ce qui me permet de me rendormir et presque d'en rire le matin en y repensant. Je crois qu'il faut apprendre à composer avec nos EI car en les redoutant on peut aussi les provoquer, je sais c'est facile à dire...
Bon courage.
 
Cocogaby
25 Avril 2019, 15:12
bonne idée
 
Cocogaby
25 Avril 2019, 14:28
Merci Sylvie pour ton retour, non je ne me force pas beaucoup voir pas du tout. J'y pense, et puis j'oublie.
Je n'augmente pourtant que de 10 mg par semaine, c'est peu.
Je vais essayer de décaler comme tu me l'as indiqué.
 
Cocogaby
25 Avril 2019, 8:14
Bonsoir, encore une fois j'aurais besoin de vos conseils. Mon médecin tente de me faire stagner dans la posologie. J'essaie de le convaincre de continuer à me suivre car il est juste à côté de mon travail ce qui est très pratique. Du coup je n'ai augmenté que de 30 mg en 1 mois. Je suis aujourd'hui à 150mg, il me tarde d'accéder à ma dose seuil et là je stagne. La dernière fois que j'ai vu mon MG il voulait m'orienter vers un centre d'addicto. Il m'a dit "mais on va augmenter jusqu'à combien ?". J'ai suffisamment de médicaments pour avancer seule, mais si je n'arrive pas rapidement à mon seuil, je vais rapidement me retrouver à cours de Baclofene d'autant plus que je mens à mon MG quand je le reverrai dans 2 semaines je devrai lui dire que je suis à 150, alors que je serai à 170 mg.
Côté consommation, j'essaie de ne plus boire la semaine, mais le weekend avec le soleil, les barbecues, les copains, je m'autorise 1 verre de vin ou une bière qui en appelle une deuxième que je peine à finir.
Ma posologie est dans ma signature.
Forts ES : endormissement incontrôlable 1/2 heure après la dernière prise de 16h, suivi d'étourdissements, manque de concentration, de mémoire, gel des émotions, sensation d'étranglement, difficultés à avaler surtout la nuit car nez bouché.
Je pense avoir tout résumé.
Bonne journée à tous.
 
Cocogaby
22 Mars 2019, 14:39
Connais tu des personnes qui ont complètement arrêté le Baclofène et qui maîtrisent leur consommation ?
 
Cocogaby
22 Mars 2019, 13:13
Merci Florence, c'est exactement ce dont j'avais besoin d'entendre.
Je revois mon MG dans 1 mois (enfin 3 semaines pour gagner un peu de temps...), il faudra que je trouve les bons mots pour convaincre un docteur que ce n'est pas bien de boire 1 verre tous les jours, un truc de fou!!! et qu'il comprenne qu'un alcoolique ne se contentera pas d'un verre sur la durée. Je lui ai dit que ces personnes qui ne boivent que 1 verre par jour, je les mets au défi de stopper pendant 1 mois, qu'ils s'apercevraient peut être qu'ils n'y arriveront pas et qu'ils sont donc dépendants, et 1 verre aujourd'hui, c'est 2 verres demain... bref
J'ai quand même abdiquer pour les AD qu'il tient absolument que je prenne, c'est parti pour la Paroxétine. On verra...
 
Cocogaby
22 Mars 2019, 10:06
Sylvie, désolée je viens de voir le lien pour adhérer dans ta signature. Je retire ma question.
 
Cocogaby
22 Mars 2019, 10:02
Merci encore une fois Sylvie pour tes conseils. Cela me rassure qu'on soit sur la même longueur d'ondes. Je lui ai dit et redit "je n'ai pas fait tout cela pour ça". Je ne veux plus boire tous les jours, je ne veux pas rester indéfiniment à 120 mg/jour, et si je diminue, je vais retomber cela me paraît évident. J'ai vu dans les stats que la durée moyenne (j'entends bien que c'est une MOYENNE) est de 2.5 mois de montée, et 175 mg de seuil (si j'ai bien tout interprété). Je ne suis donc peut être pas si loin du but, quitte à y aller tout doucement mais sûrement.
Je ne veux pas lancer de polémiques mais en parcourant les fils, j'ai l'impression qu'il y a certains membres qui prennent du baclo depuis 2 ans voir plus, ils en prennent toujours aujourd'hui. Certains étaient arrivés à l'abstinence, en redescendant ils ont chuté, voir re-chuté. Ma question est : "est ce qu'on prend du Baclofène à vie" ?, car pour moi il est inenvisageable de subir ces ES à vie, car même à 10 mg/jour je pense qu'il y a des ES, je me trompe ?
Autre question, comment adhérer ?
 
Cocogaby
21 Mars 2019, 19:56
Bonsoir, j'ai vu mon MG, lui ai indiqué que j'étais à 120mg, quelle stupeur !!!! Il veut que redescende puis remonter et rester à 120mg car il trouve que de passer de 6 verres quotidiens à un verre c'est une belle progression et que je peux rester comme ça, que ce n'est pas grave de boire 1 verre tous les jours. Je lui ai expliqué que je ne voulais plus boire au quotidien il m'a trouvée extrême, c'est hallucinant !! Je viens le voir pour lui dire que je veux arrêter de boire, en gros il me dit allez y buvez 1 verre par jour. Je ne vais pas prendre du Baclofene toute ma vie, et boire mon verre tous les soirs. C'est moi qui suis dans le faux ou quoi ? Je suis un peu perdue ce soir... Ils trouvent que j'ai beaucoup trop d'ES que ça n'en vaut pas la peine. Il m'a découragée.
 
Cocogaby
21 Mars 2019, 17:05
Merci quand même pour m'avoir répondu Florence.
 
Cocogaby
21 Mars 2019, 12:10
Bonjour,
Est ce que vous avez aussi les yeux rouges et ceci dès le réveil. Alors qu'on boit moins, on ressemble encore plus à quelqu'un qui boit : étourdi, confusion dans la parole, tête de déterré et yeux rouges.
Vous savez à quoi est dû cet ES des yeux rouges et comment y remédier ?
Merci.
 
Cocogaby
13 Mars 2019, 12:07
En tout cas tu es de bons conseils et ta détermination est exemplaire.
Je ne dirai pas que tu n'es pas le bon exemple, juste, ton parcours n'est pas finalisé.
 
Cocogaby
12 Mars 2019, 14:18
Merci PascAlbéric pour tes encouragements. J'ai un peu parcouru ton fil, qui, je dois le reconnaître m'a un peu découragée ; pour parler de courage, c'est toi qui a la palme !!!
Je ne vais pas essayer de trouver des défauts supplémentaires, car en ce moment c'est un peu la descente...
Pour revenir sur mes apnées du sommeil, les tests ont révélés que ça n'en n'était pas. Je reste néanmoins avec ce problème d'étouffement et de gêne constante à déglutir cette sensation de boule dans la gorge. Mon MG penche pour des crises d'angoisse, mais je en veux pas prendre d'AD en plus du baclo...
 
Cocogaby
12 Mars 2019, 10:30
Merci Sylvie
 
Cocogaby
12 Mars 2019, 9:56
Bonjour, je suis depuis dimanche à 110 mg, ma dernière prise est de 50 mg à 16h. Vers 18h, je suis très étourdie (mais je supporte), à partir de 20h je m'endors littéralement (je supporte encore, et m'aide avec du Guronsan si je sors), par contre je dors très mal la nuit : sudation, ronflement, insomnies ou semi-sommeil assez déconcertant, nausées (difficilement supportables).
Point positif : moins d'alcool, presque plus envie !!!!
J'ai besoin d'être opérationnelle le mercredi et le weekend, d'où ma question :
- est ce que je persiste à 110 mg (quitte à y rester tant que les EI s'apaisent)
- est ce que je redescends à 100mg mardi, mercredi, puis je remonte à 110 mg jeudi
- est ce que je reprends mes prises quotidiennes à 100 mg, plus 10 mg le soir de manière à rester à 110 mg/jour et peut être atténuer les désagréments nocturnes
Je vous remercie pour vos réponses.
 
Cocogaby
01 Mars 2019, 19:27
Pour l'instant je ne veux pas y renoncer. Je vais essayer comme tu dis, merci.
 
Cocogaby
01 Mars 2019, 16:35
Sensation étrange mais que je retrouve sur différents fils, donc ça me rassure : au lieu de boire quotidiennement, cela fait 2 semaines que j'arrive à m'abstenir le mardi soir (même jour c'est curieux d'autant plus que je ne change pas de posologie à jour fixe). Je bois beaucoup moins, plus lentement, et des alcools moins forts.
J'ai du mal à distinguer l'envie de l'habitude (cf fil craving # habitude)
Je me sens désormais prête à faire des efforts sur ma consommation en multipliant les jours d'abstinence pour gagner en efficacité et atténuer les ES.
J'ai peur malgré tout de devoir garder cet effet zombie durant plusieurs mois, et la grosse difficulté d'assurer au boulot en parallèle du traitement surtout si je me lance dans de nouvelles fonctions. Aujourd'hui c'est ce qui pourrait me faire renoncer au traitement malgré son efficacité.
 
Cocogaby
01 Mars 2019, 14:30
Bonjour, je suis désormais à 90mg. EI stables. Je suis inquiète car je postule actuellement pour un poste dans lequel je devrai promouvoir un produit en public. Je n'ai jamais fait cela, je suis plutôt du genre réservée et timide. Du coup cet exercice me stresse d'autant plus que j'ai beaucoup de mal à me concentrer et à trouver mes mots, voir, à articuler convenablement. D'autre part, mon mari commence à trouver les ES inquiétants, je commence à ne plus lui en parler pour ne pas qu'il me demande de l'arrêter.
Ces derniers temps j'ai été très minée par mon humeur maussade, avec le beau temps tout le monde était guilleret, moi, je faisais la gueule à longueur de journée, j'en étais consciente et cela m'embetait. Mon médecin m'avait mis sous paroxetine, mais je l'ai arrêté car ça me faisait encore un autre traitement et il me semblait que cela provoquait des tremblements, et j'ai déjà assez l'air d'un zombie. Avec du recul je ne sais pas si j'ai bien fait d'arrêter...
 
Cocogaby
18 Février 2019, 22:14
Merci Sylvie
 
Cocogaby
18 Février 2019, 20:51
Hello, j'avais un gros coup de blues, et une perléche dont je n'arrive pas à me dépêtrer. Et ce soir, belle surprise : pas envie de boire !!! Je sais que ce n'est que le début, mais ça m'a reboostée.
 
Cocogaby
16 Février 2019, 9:56
Salut Nestle,
Je faisait référence à un autre fil, bref...
J'étais passée à 70mg, suis redescendue à 60 à cause des ES, puis passée de nouveau à 70 ; j'apprends à y aller doucement mais sûrement. L'empressement du démarrage a laissé place à la sérénité : je ne suis pas à 2 mois près pour soigner une dizaine d'années d'alcoolisme. D'autant plus que les EI peuvent vite décourager. Je viens aussi d'apprendre le rachat de la société dans laquelle je travaille depuis 20 ans, je suis en parallèle une formation. J'ai donc eu un gros coup de mou, mon MG m'a mis sous anxiolytiques, mais j'ai arrêté pour limiter les médocs. J'ai beaucoup de mal à allier travail, formation, et Baclofene, par manque de concentration, je bafouille, j'articule difficilement. Et je suspecte des apnées du sommeil, je vais voir un pneumologue vendredi. Sinon, je bois toujours quotidiennement, mais moins, donc ça avance... Merci Nestle de prendre de mes nouvelles.
 




forum baclofene