Résultats de la recherche (120 résultats)

Bartleby
11 Juillet 2019, 10:50
Bonjour Serge,

Le Théralène ne va pas être interdit : il passe juste dans la liste des médicaments "de liste 1", au lieu de 2 avant : de ce que j'ai compris, ça veut juste dire que l'ordonnance ne peut être renouvelable. LE Théralène est utilisé pour les enfants (à faibles doses !) : ils font très attention.

Voir par exemple : https://www.ansm.sante.fr/S-in...onnels-de-sante

Bref, des nouvelles règles un peu plus contraignantes, mais rien de changé. Et le Théralène, quand ça marche, n'est pas addicitf contrairement aux benzos. Moi, j'en prends 35 mg (7 cachets) pour contrer le baclo.
 
Bartleby
08 Juillet 2019, 5:35
P. S. : Ton chien a l'air sympa !
 
Bartleby
08 Juillet 2019, 5:33
Bonsoir Caromo,

Je découvre ton long message lors d'une insomnie, et me rends compte qu'il est 23h23 au Québec.

Je n'ai pas lu tout ton fil, et ce que je vais te dire est peut-être débile : excuse-moi si c'est le cas.

Ton message donne l'impression d'un débordement : tout déborde de partout : c'est ce débordement qui fait ton désespoir, mais en même temps, quand tout déborde d'un seul coup, il est difficile de faire le tri dans tout ce qui sort, de voir ce qui peut ou non trouver une solution.

Je dirai comme Corinne : reste avec nous à nous écrire. Essaie de faire le tri, de prendre les éléments un par un.

Et puis, comme il est 23h30 chez toi, essaie de dormir un peu si tu peux.

Encore une fois, excuse-moi si mes conseils sont foireux.

Bon courage, et surtout donne des nouvelles !
 
Bartleby
28 Juin 2019, 20:21
Bonsoir Riquinita,

Je te remercie de donner des nouvelles.

J'ai envie de retenir de ton dernier message cette phrase : "tout cela s'est sur les rails", et penser que ça doit te soulager. Petit à petit, les choses vont peut-être se dénouer.

Peut-être un jour ton fils viendra sur le forum, pour l'instant il semble être pris en charge, dans des structures "avec baclo", ce qui est l'essentiel.

Continue de donner des nouvelles !

Bonne soirée à toi.
 
Bartleby
22 Juin 2019, 9:57
Bonjour D-Day,

Merci pour ces nouvelles. Effectivmeent tu fais tampon entre deux potes qui se haïssent, et ce n'est pas facile.

Je n'ai pas tout ton fil en tête ni ton dispositif en scène, mais sur ton dernier message, j'ai envie de te dire que tu n'es pas seulement l'auteur ou le metteur en scène de la pièce, tu en es surtout l'acteur principal. Un acteur qui a été sous l'emprise du toxipote mais qui a un nouvel assistant qui doit faire sa place. Mais c'est toi l'acteur et le rôle principal, en plus de tes autres fonctions d'auteur et de metteur en scène. Et pour revenir à César, rappelle toi de la "Zizanie", un des meilleurs Astérix, où le personnage odieux qui sème partout la zizanie (je ne sais plus son nom) atteignait même César :fsb2_yeah:

Moi, ce que je verrais bien dans ta pièce, c'est que la tête d'affiche — toi comme personnage— s'octroie régulièrement de sacrés monologues, où il s'interroge sur lui-même, sur les mécanismes mis en oeuvre lors des affrontements entre ses deux potes, sur l'emprise de toxipote, etc. En gros, un monologue sert toujours à faire le point, avant que l'action reparte. Je sais que toxipote se pointe le soir, mais pourquoi ? Comment ? Comme c'est quand même toi la tête d'affiche, il pourrait facile embaucher un spectopote, dont le rôle serait uniquement de l'observer, de lui rendre compte de ses observations, sans jamais faire part de ses observations aux autres personnages — en aparte, donc. Mais ces observations nourriraient les monologues...

Bon... J'ai un peu conscience que ma proposition est un peu idiote car tu la pratiques déjà sans doute déjà beaucoup (et encore un fois, je n'ai aps tout ton fil en tête), mais au cas où...

Bonne journée en tous cas.
 
Bartleby
21 Juin 2019, 21:23
Bonsoir D-day,

Où en es-tu ? Comment vont tes différents potes ?
 
Bartleby
21 Juin 2019, 20:33
OK, mais bon :fsb2_wink: ... Sans refaire les vieux débats antiques, la réalité est celle que l'on perçoit, non ? En tous cas celle dont dépend notre capacité au bonheur, non ? (Donc, moi, plutôt Platon, t'auras compris...). D'ailleurs K. Dick passe son temps à jouer là dessus.

(MP éventuels...)
 
Bartleby
21 Juin 2019, 20:19
Bonsoir Riquinita,

Je suis désolé de cette mauvaise nouvelle. Et je ne peux malheureusement pas aider pour tout ce qui est administratif.
C'est peut-être déplacé, mais j'ai envie de te dire que l'essentiel, pour l'instant, ce sont les soins pour ton fils. Et j'ai quand même l'impression que tout ça est pris en charge, non ?

Bonne soirée à toi.
 
Bartleby
21 Juin 2019, 20:07
Bravo Yann, elle est très belle celle-là (même si je cherche encore à la comprendre vraiment). Vive K. Dick !
 
Bartleby
21 Juin 2019, 20:05
Bonsoir Pascal.

Toutes mes félicitations !
 
Bartleby
19 Juin 2019, 12:24
Bonjour Riquinita,

Toutes les nouvelles que tu donnes de ton fils sont pour moi de bonnes nouvelles : sa "feuille de route" est précise pour les soins, les problèmes administratifs semblent pris en charge. Il me semble, vu d'ici, que c'est une bonne solution. Je pense que tu peux être rassurée, et que ce doit être un grand soulagement pour toi.

Pour la maison, je suis bien incompétent pour te dire... Dire qu'il y a des travaux à faire est un classique pour faire baisser les prix. Il faut voir le prix du marché, l'urgence qu'il y a à vendre, etc. Et puis tenter d'avoir d'autres avis que celui de l'agent immobilier qui met en vente, si c'est possible. Je ne doute pas que vous ferez au mieux.

Bonne journée à toi.
 
Bartleby
14 Juin 2019, 23:00
Bonsoir Riquinita,

Quelles sont les nouvelles pour ton fils ? A-t-il vu l'alcoologue ?

Bonne fin soirée à toi.
 
Bartleby
11 Juin 2019, 14:49
Bonjour Riquinita,,

Oui, le baclo agit, mais ne fait pas tout tout seul.

Moi, j'ai l'impression que les choses sont bien balisées, en tous cas, avec les différents rendez-vous. C'est pas encore le grand débroussaillage général comme pour le terrain, mais il y a au moins un chemin qui va permettre d'avancer, j'en suis sûr.

Bonne fin de journée à toi.
 
Bartleby
09 Juin 2019, 23:23
Bon anniversaire à toi, Sylvie !

Comme je ne crois pas qu'on puisse étouffer sous les mercis (sinon on ne te verrait plus), encore un grand merci à toi.
 
Bartleby
09 Juin 2019, 22:46
Bonsoir Riquinita,

Je vois que les nouvelles ne sont pas très bonnes.

Pour les effets secondaires, je ne sais pas pour les tremblements, mais les insomnies et les vertiges peuvent être des EI du baclofène. Il est important qu'il ne prenne pas de baclofène après 17 h. Connais-tu l'heure de ses prises ?

Comme avec les sudations, qu'il avait et qui ont disparu, les EI vont et viennent.

Tu lui donnes de bons conseils, mais je crois que le mieux pour ton fils serait vraiment qu'il entre en post-cure. Quand il aura cessé de boire, ce sera beaucoup plus facile de faire la part de ce qui est dû à l'alcool, au baclo, etc. Pour l'isntant, ça ne peut être que le brouillard.

Je crois me souvenir qu'il voit le médecin de la sécu mardi : il pourra poser la question des allocations alors qu'il est en post-cure : je n'y connais rien mais il y a peut-être une solution. Et il voit son alcoologue le 14 : ce serait bien de mettre tout ça en place, à mon avis.

Bon courage !
 
Bartleby
07 Juin 2019, 8:11
Bonjour Polluxion,

Je ne vois pas de meilleurs conseisl à te donner que ceux qui précèdent, surtout que les répartitions TCA me semblent si particulières par rapport répartition alcool.

Je suis sûr que tu sauras t'écouter, écouter ce que tu ressens, tranquillement, pour arriver à la meilleure solution.

En tous cas, je suis content de te lire de retour sur le forum !
 
Bartleby
06 Juin 2019, 14:27
Bonjour Bartleby,

Merci de ta réponse et explication, pour les UA c'est bien pour toi apparemment le baclo fonctionne bien car pas de consommation alors que tu avais ce qu'il te fallait chez toi et t'es rendu à 200 mg oui cela fonctionne car tu n'as plus le gôut de l'ivresse , c'est encourageant pour la suite oui tu vas réussir à trouver l'indifférence c'est sur et certain.
Mon fils consomme 3 bières de 50cl à 11,5 degrés, mais dès fois il commence la troisième mais ne la finit pas , depuis qu'il prend le baclo il n'augmente pas dans sa consommation c'est déjà bien il est rendu à 170mg il revoit l'addictologue le vendredi 14 juin , j'ai réussi à lui avoir un rendez-vous avant le 24 il n'aurait pas eu assez de médicament et le médecin traitant n'augmente pas les doses.
Je vais lui dire pour le tableau exel oui je crois que ce serait bien qu'il le fasse.Pour ce qui est de l'ordi j'ai décidée de le laisser faire, de tout façon il va bien être obligé de s'en occuper à cause de son inscription à pôle-emploi je vais essayer de moins lui dire les choses qu'il a à faire car je veux voir s'il s'en occupe
Lhypersudation est passée cela va mieux sans doute dû à l'augmentation des doses.
Mon fils est convoqué le mercredi 12 juin par la CPAM par le service médical arrêt de travail maladie.Il est en arrêt depuis le 20 décembre
Dis-moi il me semble avoir lu dans tes posts que tu es en arrêt-maladie ,ceal fait longtemps que tu y es ou non et la CPAM t'a-t-elle convoquée ou pas?
Bon courage pour la suite mais tu es sur la bonne voie



Bonjour Riquinita,

Je réponds ici au message que tu as écrit sur mon fil, parce que ça concerne plus ton fils.

1,5 litres de bière à 11,5, ça fait à peu près 13-14 UA par jour. C'est grosso modo la même chose que s'il buvait deux bouteilles de vin chaque jour. S'il le souhaite, je lui ferai un tableau excel. C'est bien s'il ne finit pas la troisième bière, mais ce n'est pas encore l'indifférence et ça reste objectivement une consommation importante d'alcool.

Quant à moi, tu as vu que je suis à 200 mg de baclo. J'ai baissé à cause d'EI gênants. Je ne suis pas encore à l'indifférence. Mon "parcours baclo" est un peu compliqué, mais ça ne veut pas dire que ce sera le cas pour ton fils : chaque parcours est différent.

Pour la CPAM, je ne suis pas du tout spécialiste, mais il me semble que l'important, c'est surtout le certificat médical circonstancié que pourrait faire un médecin qui connaît ton fils, et que lira l'expert de la CPAM. Je ne sais pas si c'est possbile d'avoir un tel certificat avant le 12 juin, sinon il verra bien. Après, l'important est de dire la vérité, et les médecins font leur boulot.

Bonne journée à toi.
 
Bartleby
05 Juin 2019, 22:32
Bonsoir Karolyn.

Je pense que tu es bien plus experte que moi pour tout ce qui concerne la répartition des prises, la posologie, etc. Aussi, je n'ai pas grand chose à te dire sinon que je te soutiens de loin.

(On a souvent évoqué, sur le forum et peut-être dans ton fil, le Théralène, pas terrible car psychotrope mais moins embêtant que les benzos, et qui chez beaucoup permet de mieux dormir — c'est en tous cas le cas pour moi, avec 25 mg).

Je n'ose te souhaiter une bonne soirée, mais le coeur y est.
 
Bartleby
04 Juin 2019, 16:58
Bonjour Riquinita,

Pas mieux que Flo pour les sudations.

Pour le reste, je trouve que c'est une bonne nouvelle si ton fils arrive à ne pas boire certains jours !

Pour les émotions, et plus généralement le travail à faire sur soi même, il n'y a pas de réponse toute faite. En fait, même une bonne réponse, mais venue de l'extérieur, restera une non réponse : ce n'est pas comme avec une maladie du corps, où il y a un symptôme et une réponse qui fait disparaître le symptôme et la maladie : les seules bonnes réponses sont celles que ton fils trouvera lui-même, en réfléchissant sur lui-même, avec l'aide de soignants.

Il y a une chose facile à faire quand même, et on en revient toujours là avec ton fils : la lecture du forum. si ton fils vient lire ici, il trouvera des gens comme lui ; parmi les milliers de fils il en trouvera qui lui parleront davantage, il s'identifiera, trouvera des similitudes, des différences par rapport à lui-même, réfléchira en tous cas sur lui-même. Si un jour il a envie d'écrire, on lui apportera les réponses qu'on peut, avec ce qu'on est et ce qu'on a vécu, il les prendra ou ne les prendra pas, mais ce sera déjà une partie du boulot qui avancera. Ca ne remplacera pas une thérapie, mais ça fera avancer les choses. Rappelle-toi la tri-thérapie de Flo : Baclo, Psychothérapie, et Forum. :fsb2_wink:

Du coup, ça en est où avec son ordi ? :fsb2_yeah: (Dis-moi si je suis lourd ou si j'ai raté quelque chose...).

Bonne fin de journée à toi.
 
Bartleby
03 Juin 2019, 18:58
Bonsoir D-Day.

Encore bravo pour les discussions à ta tablée, entre tes potes. Effectivement, tu commences une petite carrière théâtrale :fsb2_wink:, même si la scène d'exposition est déjà un peu loin derrière toi :-)). Moi, je dirais plutôt acte II, non ? : les protagonistes sont là, ils se fritent, tout ça. Normalement, à l'acte IV, apparaît un événement/personnage décisif, mais on n'est pas obligés depuis très longtemps de suivre ces règles...

Bonne soirée à toi.
 
Bartleby
03 Juin 2019, 16:42
On peut même ajouter que la "journée sans alcool" est l'héritage, voulu ou non, des AA, ou au moins de leur logique. On fait 1h + 1h etc d'abstinence, et on a une médaille métallique quand on arrive à 24 h.
 
Bartleby
03 Juin 2019, 10:02
Moi aussi.

Et j'en profite — n'est-ce pas Julie ?— pour dire les vertus de la fréquentation nocturne du forum. Quand l'insomnie et les idées noires sont là. Ca permet de sortir un peu de soi, et aussi d'exprimer une souffrance. CEtte souffrance, souvent on la relativise au matin, on se reprend en main, etc. N'empêche qu'elle est là et que la glisser sous le boisseau n'est pas la meilleure solution. On n'écrirait sans doute pas la même chose au matin, mais c'est bien de l'écrire à ce moment là.

Bonne journée à toi.
 
Bartleby
03 Juin 2019, 8:31
Bonjour Riquinita,

Deux mots pour te dire bonjour, et te dire que c'est bien que cette relation père/fils soit toujours là.
Pour la bière, si ton fils craque et boit, je crois qu'il serait plus réaliste dans un premier temps de prendre de la moins alcoolisée (au alentours de 5-6 %), puis dans un second temps, au sein d'une même journée remplacer une des bières alcoolisées par une sans alcool. Commencer d'emblée par "une journée sans alcool" me semble irréaliste, même si c'est super si il y arrive.

Bonne journée à toi, et courage à toi et à ton fils.
 
Bartleby
03 Juin 2019, 8:13
Bonjour Karolyn,

Je lis ton fil depuis longtemps, sans intervenir parce que qu'il est trè "technique" et je ne suis pas compétent du tout pour les répartitions, où je patauge moi-même. Je suis moi-même un peu découragé en ce moment, et voulais juste te dire que je comprends ton "cri" de cette nuit, et que je suis, de loin, avec toi.

Moi, ce que j'essaie de me dire, c'est qu'il n'y a pas de raison de ne pas y arriver, qu'il faut persévérer, même après tous ces efforts et toutes ses tentatives, toutes ces tentatives. Que le déclic viendra peut-être d'une de ses tentatives, peut-être d'une autre, peut-être de tout autre chose, au détour du chemin. de manière inattendue.

Je t'envoie tout le courage qui mereste (je ne m'en sépare pas : le courage ça se donne sans que celui qui le donne le perde).

J'espère que ta journée sera plus belle que ta nuit.
 
Bartleby
02 Juin 2019, 19:06
Bonsoir,

Oui... Chapeau Manue,

Dans la première vidéo, on reconnaît un tube de Mickaël Jackson, je crois. Dans la deuxième, qui est effectivement très belle,, l'orchestre de jeunes filles joue ce qui ressemble au début à "Mon amant de Saint Jean" : c'est en tous cas la même marche harmonique...

Bonne soirée.
 
Bartleby
02 Juin 2019, 18:56
Désolé, AMJ, j'avais lu trop peu et trop vite. Bonne soirée à toi.
 
Bartleby
02 Juin 2019, 18:03
Bonsoir AMJ,

Je suis les échanges sur ton fil, et comme Kor, je suis content pour le boulot : que de chemin parcouru su on parcourt ton fil !

Sinon, c'est vrai qu'il faut vraiment se méfier que les EI du baclo ne soient pas mal interprétés. Ça peut être très galère (j'en ai moi-même été victime, je pense), et c'est compliqué par ce que les EI sont tellement variés, et varient tellement d'un patient à un autre, que je ne vois pas trop comment on pourrait faire. On me corrigera si je me trompe.

Mais il y a une chose à faire : en parler sur le forum qui sert à ça.

Bonne soirée.
 
Bartleby
02 Juin 2019, 17:50
Bonjour Riquinita,

Je rentre de week-end et trouve ton message de désespoir, et les réponses de Flo et de Marie-Pierre. Comme le dit Flo, cétait un long week end, et je regrette de ne pas t'avoir réponsdu plus tôt.

Je voudrais te dire que je te soutiens. Je n'ai pas grand chose à ajouter à ce que t'ont dit Flo et Marie-Pierre, et que je suis entièrement d'accord avec tout ce qu'elles disent : ton courage, ton soutien nécessaire mais qui ne peut remplacer le fait que son fils se prenne en charge lui-même.

Cure et post-cure me semblent à moi aussi la meilleure solution. Je crois que ton fils connaît bien un des pièges de la cure : on ne boit plus, on est dans une "bulle" à part, donc on pense être à la bonne dose de baclofène, qui finalement n'est pas du tout la bonne dose une fois qu'on est sortis de la "bulle". Du coup la post-cure peut être une bonne transition entre la cure et la vie réelle, mais là aussi sans diminuer la baclo, forcément.

Le test de l'indifférence à l'alcool permise par le baclo, ce n'est que dans la vraie vie qu'il peut se faire.

En tous cas, je suis content de voir que les choses "concrètes" (les visites de la maison, le terrain) avancent. JE suis content uassi que tu puisses avoir ton petit fils : ça montre que sa mère ne cherche pas à "couper" ton petit fils de son père. C'est une chance, et c'est très important pour la suite

Un petit "truc" que pourrait essayer ton fils, mais je crois que je te l'ai déjà dit, c'est de boire des bières moins fortes en alcool. Entre, au hasard..., une 1664 et une bière à 11,6 degrés, ça va du simple au double : boire une 11,6, c'est comme boire 2 1664. Mais il y a quand même les autres plaisirs de la boisson : le goût, la texture, etc. Un petit truc peut-être à essayer, combiné à la prise régulière et ponctuelle du baclo.

Bonne soirée.
 
Bartleby
30 Mai 2019, 1:20
Cétait juste pour appliquer ce que je disais dans mon message que tu avais repris...

Merci pour le vert !
 
Bartleby
29 Mai 2019, 21:02
Bonsoir Flo. Donc, je te lis !

Et regarde tes images : que c'est sec, la campagne !

Bonne soirée.
 
Bartleby
28 Mai 2019, 21:58
J'ajoute à ce que dit Sylvie, car le problème s'est posé pour moi, que c'est mieux de respecter les horaires que Sylvie indique que de partir de l'heure du lever pour la première prise. S'il dort à 8 heures, il met son alarme et se rendort après.

Je crois que c'est vraiment important. Quitte à ce que tu l'appelles à ces heures là dans un premier temps (même si ça fait un peut "mère-poule", ce sera temporaire).

Bonne soirée.
 
Bartleby
28 Mai 2019, 17:01
Re-bonjour Riquinita,

Merci de ton message.

Il y a une chose qui n'est pas très claire dans ce que tu dis, c'est par rapport au médecin généraliste. Dans ton message sur le fil de Phil, tu disais t'interroger par rapport au Valium. Si le généraliste de ton fils ne connaît rien au baclofène, n'attends pas de lui qu'il en prescrive. En revanche, si ton fils présente les sylmptomes du sevrage alcoolique (dont les tremblements), il pourra lui dire d'uagmenter le valium, d'en prendre 2 ou 3 (à 15 mg je crois) plutôt qu'un seul.

Donc, pour que ce soit clair :

- L'addicto a dû prescrire le baclofène jusqu'au prochain rendez-vous. Vérifie, et que les doses progressent un peu aussi.
- Le problème de ton fils seraient plutôt de prendre plus de Valium pour contrer le sevrage alcoolique, si c'est de ça qu'il s'agit. Ca, la généraliste peut le faire, normalement. Mais ce serait mieux que si il augmente le valium, ton fils diminue l'alcool.
Peut-être ton fils pourrait-il simplement appeler son alcoologue pour avoir son avis en ce qui concerne le Valium ? Un coup de fil, quand c'est possible, c'est rapide et ça peut faire avancer les choses d'ici le prochain rendez-vous.

Ca en est où, pour l'ordinateur de ton fils ? Tu sais si il va pouvoir/vouloir venir sur le forum ?

Pour ce qui me concerne, ça va ça vient, mais je fais au mieux que je peux. Je vais donner des nouvelles sur mon fil si tu veux. Merci de ton attention, en tous cas.

Bonne fin de journée à toi.
 
Bartleby
28 Mai 2019, 12:56
Bonjour Riquinita.

Quelles sont les nouvelles ?
 
Bartleby
28 Mai 2019, 12:49
Bonjour Flo,

A mon tour de mettre mon grain de sel.

Au fait, comment va ton jardin ? ;-)

D'abord, bon anniversaire, même avec le retard !

Pour la première photo, 2 conseils :
- Chercher comment ça fonctionne, sachant que tout son est le résultat d'une vibration et d'une résonance. La vibration peut être le souffle, ou la percussion. Cherche là où ça raisonne résone.
- Contacter, s'il existe, le département ethno-musicologie de à la Villette (je pense), celui qui répertorie les instruments du monde entier. Il sera fou de joie de t'aider, je n'en doute pas. une seconde. :fsb2_yeah:

Pour la deuxième. Quand on se ballade avec mon fils et qu'on veut identifier une plante, il la prend en photo et envoie la photo sur google image, qui d'après lui va l'identifier à coup sûr. Sauf que :
- Ca n'a jamais marché (3 ou 4 tentatives, je pense).
- Je viens d'essayer avec ta photo, et je n'ai même pas trouvé où se trouvait ce site. Mais bon, tu sais que je suis un pro du couper/coller...

Mais comme on sent tous, ici, que tes nuits sont blanches à cause de ces ces deux questions ("qu'est-ce ?") qui te taraudent et te vrillent, tu peux toujours essayer pour calmer ton angoisse, on ne sait jamais. Il faut toujours tout essayer, pas vrai ? :fsb2_mdr1

Bonne journée.

Pour Rabhi, il y a un article du monde diplo de l'été dernier je crois qui établit et résume ce qu'on lui reproche. Mais rien que sa métaphore des colibris (d'où le forum comme assemblage de colibris), et la sobriété heureuse, c'est pas mal, non ?
 
Bartleby
26 Mai 2019, 19:16
Bonjour Riquinita,

Je ne suis pas médecin, mais vais te dire mon avis pour le valium.

Le valium sert à deux choses : traiter l'anxiété, et aussi quand on arrête l'alcool, diminuer les effets physiologiques du sevrage d'alcool, qui parfois peuvent être dangereux. C'est pourquoi il en prenait 3 par jour en clinique.

Comme le valium est une benzodiazépine, on essaie de ne prescrire que le minimum, car il peut créer une addiction. En plus, comme toutes les benzo, il interagit avec l'alcool (qui a le même effet anxiolytique). Comme ton fils continue à boire, on ne lui en a prescrit qu'un, parce que l'association valium/alcool n'est pas vraiment pas top.

Mais certains des EI que tu décris ressemblent un peu aux symptômes de sevrage. Donc augmenter le valium pourrait être bien, je crois.

Le mieux serait peut-être qu'il aille expliquer tout ça rapidement à son généraliste, sans attendre la prochaine consultation de l'addictologue dans un mois.

Tu sais, Riquinita, on te l'a déjà dit, mais ce serait tellement plus simple et efficace de t'aider et d'aider ton fils si tu écrivais sur ton fil : ça permettrait de centraliser toutes les infos !

Bonne soirée à toi.
 
Bartleby
22 Mai 2019, 14:39
Bonjour Polluxion.

Je suis content de te voir de retour !

Pour le baclo, je ne peux pas vraiment te donner de conseil, pataugeant moi-même un peu dans la répartition... La seule chose que je sais, mais qui n'est peut-être pas valable pour les TCA, c'est que Sylvie déconseille en général les prises après 17 heures (elle me contredira si je me trompe). Je l'ai vérifié personnellement : ça permet de passer des nuits bien plus douces... Mais, après, ça dépend si tu passes de bonnes nuits ou non.

Pour l'inactivité, multiplier les activités en assocs, c'est bien, mais c'est vrai que ça ne remplace pas un vrai boulot, ses horaires, la structuration de la vie, la satisfaction d'exploiter ses compétences, etc. Parfois, pour m'imposer un rythme, je sors tôt le matin en me fixant une tâche à faire, ne serait-ce que me planter dans un café pour lire en prenant des notes, par exemple. Ça évite que le logement devienne l'image, la métonymie de nos ruminations mentales, qu'on y tourne en rond comme on tourne en rond dans nos têtes quand "on ne pense qu'à ça", comme tu dis. Il redevient le lieu où l'on revient pour y vivre une partie de la journée.
Et puis, plus dur de piquer du nez à l'extérieur que chez soi.

Mais bon, faut trouver l'activité motivante et qui convienne...

Bonne fin de journée.
 
Bartleby
20 Mai 2019, 0:00
Bonsoir Polluxion,

Ben tu vois, avec Catherine, on apprend toujours plein de choses :fsb2_wink: !

Donne-nous des nouvelles !
 
Bartleby
19 Mai 2019, 20:35
Bonsoir Pascal,

Un petit bonsoir en passant pour te dire que je te lis.

Donne des nouvelles !
 
Bartleby
19 Mai 2019, 11:01
Bonjour AMJ,

Merci de donner des nouvelles, et surtout de si bonnes nouvelles ! Ca me fait vraiment plaisir.

Une chose me paraît importante à te conseiller dans ce que tu dis : la baisse des médicaments. Son médecin verra pour les autres médicaments, mais si ton fils consomme encore, même un peu, il est très important de ne pas baisser le baclo. Il pourrait même augmenter jusqu'à atteindre sa dose d'indifférence, à mon avis.

De manière générale, je crois, une fois atteinte la dose d'indifférence, on y reste un certain temps et puis on redescend, éventuellement, très doucement et en se méfiant. Certains prennent du baclo à vie : tout plutôt que de replonger dans l'alcool !

En plus, comme les EI du baclo disparaissent progressivement...

Bonne journée à toi, et redonne nous des nouvelles !
 
Bartleby
18 Mai 2019, 0:20
Bonsoir Jura39.

Tout pareil que Yann.

Juste ajouter que j'ai essayé le Sélincro, avec des benzos, qet que je n'ai souvenir d'aucune interaction entre les deux. Je ne crois pas que cela doive t'inquiéter.

Bonne soirée.
 
Bartleby
17 Mai 2019, 23:16
Bonsoir Riquinita,

Bon, tu vois les choses bougent un peu. Ton fils qui répond au téléphone :fsb2_wink: , qui réagit, la post-cure, la maison... Ca va finir par déboucher sur quelque chose, je suis sûr.

Tu as raison, l'important c'est l'ordinateur, pour plein de raisons, et notamment parce que ça lui permettra d'aller sur le forum s'il en a envie, et s'il a une connexion à la clinique.

Pour te montrer que c'est important, je vais répondre à ta question en ce qui me concerne.

J'ai commencé le baclo début février, et un mois après je m'inscrivais sur le forum. Comme je continuais à boire, j'avais beaucoup d'EI pas très agréables, et n'ai pas pu monter le baclo très vite. J'en suis à 190 mg, et passe à 200 demain. Le baclofène commence à faire effet, mais ce n'est pas encore l'indifférence. Je bois toujours (un litre de bière à 5,5 degrés) mais j'espère voir bientôt le début de la fin.

Ce que je voulais te dire, c'est que forum m'a appris plein de choses sur comment prendre le baclo,etc. Il m'a permis de voir d'autres expériences, d'identifier les EI et de me rassurer, de partager, de me motiver surtout.

Flo parle souvent de trithérapie : le baclofène, le forum, et je ne sais plus le troisième, mais c'est peut-être la volonté : elle te dira.

Donc le forum c'est important pour réussir. Si ton fils avec un ordi réparé a envie de venir lire, et si il veut, de participer, ce sera un gros atout supplémentaire dans sa manche !

Pour résumer : si baclo + post-cure + forum + patience, ça devrait le faire !

(Tu sais, ici, ils parlent souvent des 3 P : Patience, Ponctualité, Persévérance. Je me demande s'ils n'ont pas réfléchi à ajouter un F pour Forum, avant de renoncer parce que ça aurait fait pppf, et que pppfff..., c'est ce qu'on écrit quand quelque chose est un peu ridicule, je crois, et que ça aurait fait bizarre (je plaisante ! :fsb2_yeah: ).)

Bonne soirée à toi.

Donne nous des nouvelles.
 
Bartleby
17 Mai 2019, 14:34
Bonjour Polluxion,

Je te réponds rapidement faute de temps.

Moi, la longueur de ton message, ça me rassure de ne pas être le seul à faire long ;-)... Quand c'est long et bien, ça va. Et comme c'est ton cas, et que tu écris bien, c'est super.

Deux choses à ce propos :

- La longueur permet l'évolution au sein du même message. C'est ce que je te disais : en écrivant, tu relativises, tu objectivises, tu évolues, surtout quand comme tu le fais souvent tu écris "inspirée", c'est-à-dire aps sans contrôle, certes, mais avec une certaine spontanéité quand même (tu vois, ça prouve que tu te fais quand même un peu confiance). Et tu es sensible à cette spontanéité dans l'écriture des autres.
Cette capacité à objectiviser, c'est une des fonctions de l'écriture, celle du journal intime — alterner entre l'exutoire et la rationalisation, et aussi sur le forum, souvent.
- Je reste époustouflé (et très jaloux) de ta facilité à arrêter l'alcool, surtout que ce n'était pas un verre par ci par là...

Pour le reste, je te répondrai plus tard.

Bon week-end à toi,

Bises
 
Bartleby
17 Mai 2019, 14:20
Bonjour Riquinita,

Je voulais m'excuser parce que j'avais oublié que ton fils avait déjà fait une cure baclo. Je n'avais pas beaucoup de temps pour écrire et ça ne m'est pas venu à l'esprit.

Désolé. Tu ne m'en veux pas ?
 
Bartleby
17 Mai 2019, 10:12
Oups... Nos messages se sont croisés ;-).
 
Bartleby
17 Mai 2019, 10:05
Bonjour Polluxion !

Je suis content que tu donnes des nouvelles, et très content que tes vacances se soient si bien passées ! Ta dernière phrase montre que ta "zénitude" ne se limite pas à une attitude avec les autres, mais s'étend un peu à toi-même, non ?

J'espère en tous cas que les choses vont avancer. Souvent, on est très impatients et on voudrait que tout aille aussi vite que nous, comme s'il fallait se rattraper de ce qu'on pense avoir raté. Le monde, lui, il a suivi son bonhomme de chemin, il n'a rien à rattraper . Mais ça peut créer de l'impatience et de l'angoisse.

Je crois que l'essentiel est de savourer le plus possible les bons moments qu'on vit, et essayer de ne pas trop anticiper : l'anticipation, comme par définition elle n'est pas réelle, peut être bien plus anxiogène que le réel.

Bonne journéeà toi.
 
Bartleby
16 Mai 2019, 20:32
Bonsoir Riquinita,

Florence et moi on t'a dit ce qu'on pensait de la sauvegarde : ça ne paraît vraiment pas une bonne idée, crois moi.

Pour le reste, je ne sais pas trop quoi te dire. L'idéal serait une hospitalisation avec le baclofène, mais je ne sais pas si on en trouve. Tu ne peux pas faire en sorte qu'il charge son téléphone ? Ce serait vraiment trop compliqué ?

Je n'ai pas le temps de te répondre plus longuement, mais n'hésite pas à donner des nouvelles.
 
Bartleby
16 Mai 2019, 14:11
Bonjour Riquinita,

Une ou deux réflexions rapides sur ton post :

- Il est possible, que la recherche d'emploi le pousse à réagir et à être plus sobre, qui sait ?
- A mon avis, pour la procédure judiciaire, ce n'est pas une bonne idée. Je n'y connais rien, mais de toute façon, un addict est prêt à tout pour avoir son produit, et ça risquerait de le mettre dans des situations encore plus galère.
- l'accent est vraiment à mettre sur la prise de baclo : qu'il prenne son traitement, et qu'il le prenne bien. A mon avis c'est comme ça qu'il s'en sortira. Comment faire ? Je ne sais pas. Peut-être peux-tu l'appeler à l'heure de ses prises ? A toi de voir si c'est possible.

Bon courage !
 
Bartleby
16 Mai 2019, 0:42
Bonsoir Riquinita,

Je suis vraiment désolé de ce que tu as vécu ce soir. Tu as tout mon soutien, et mon admiration.

J'aurais aimé lire ton emssage plus tôt pour te répondre plus tôt et tenter de te faire sortir un peu de la solitude qui est la tienne ce soir.

Je n'ai pas grand chose à te conseiller. La seule chose qui me vienne à l'esprit est le mot PATIENCE.

Patience, parce qu'il faut que l'antidépresseur agisse.
Patience, parce qu'il faut que ton fils atteigne sa dose de baclofène, qui n'est pas prévisible.

Ces deux patiences là, c'est une question de semaines.

Patience après, car ton fils devra se reconstruire : le boulot, sa vie personnelle, sa vie tout court, son enfant, tout ça.

Ca, on ne peut prévoir combien de temps il faudra être patients à toi et à ton fils. Mais l'important, c'est de stopper la descente aux enfers, et d'enclencher un cercle vertueux.

Tout ça ne s'effacera pas, et ce serait mieux si ce n'était jamais arrivé, ça c'est sûr. Mais il faut avoir confiance, crois moi, dans les capacités de résilience d'un être humain, surout à l'a^ge de ton fiston. Et puis, on peut toujours se dire qu'on apprécie mieux de retrouver ce qu'une fois on a perdu, qu'on devient plus sages, plus humains après de telles épreuves. En tous cas, moi je le crois.

Si je devais fixer des priorités pour ton fils, ce serait :


1. Régler le problème d'alcool.
2. Régler le problème de dépression.
3. Le reste.

Et à chaque fois, la patience. Et peut-être des tentatives, des échecs, de nouvelles tentatives, toujours.

Pour le reste, je ne suis pas d'accord avec Flo sur l'hospitalisation. Elle, elle l'a mal vécue, mais ça ne veut pas dire que ce sera forcément le cas pour ton fils (limportant est que l'HDJ ne tente pas de le dissuader de prendre le baclo). Il faut essayer, essayer le maximum de choses, jusqu'à ce que ça marche. Etre modeste et obstiné. Il suffit parfois d'un petit truc, complètement imprévisible, pour que ça marche. On ne peut pas savoir à l'avance.

Pour le fait qu'il s'assume, ça viendra. Tu as raison de lui montrer doucement que tu préfèrerais qu'il en fasse davantage, mais ne le culpabilise pas : dès qu'il le pourra, il en fera davantage, crois moi.

Pour l'étape 1 (l'alcool), je suis bien placé (ou mal placé plutôt, parce que je n'y arrive pas vraiment) pour savoir que moins il boira, plus le baclo fera effet rapidement, et moins les EI seront embêtants. Plus ce sera facile, en gros. Dans un premier temps, la meilleure solution serait peut-être pour ton fils d'éviter le plus possible d'être seul, c'est-à-dire dans des situations où il peut boire. Je sais que ce n'est pas facile, notamment pour toi. Il est important aussi qu'il s'approprie son traitement, qu'il prenne bien son baclo, aux bonnes doses, régulièrement, aux bons moments.

Pour ça, s'il ne le fait pas déjà, il peut venir sur le forum, ne serait-ce que pour lire. Il a lu la documentation qui est disponible sur la page d'accueil ? Si ce n'est pas le cas, tu peux lui imprimer. Je peux te conseiller si tu ne sais pas par quelle brochure commencer.

Bon courage à toi, à ton fils et à tous les tiens.
 
Bartleby
14 Mai 2019, 14:03
Bonjour Jan,

C'est génial ce qui t'arrive !

Tiens nous au courant !

Je me disais aussi que tu n'avais pas répondu que partiellement à ma question : Ok, tu n'as pas vu de médecin, mais est-ce qu'il y a quelqu'un dans ton entourage qui peut te faire des "retours" sur ton hypomanie ? Je te demande ça, parce que dans ma propre hypomanie, c'était un critère hyper important je crois pour savoir où j'en étais, tellement c'est grisant, cette expérience !

En tous cas, moi, j'aimerais bien savoir !

A bientôt.
 
Bartleby
13 Mai 2019, 21:41
Bonsoir Jan,

Je trouve que ce qui t'arrive est effectivement impressionnant.

Tu sais, comme toi je lis beaucoup le forum, qui aide beaucoup. Pour ce qui concerne baclo, tous les concseils de posologie/répartition etc. sont résumés dans les différents brochures qui, je crois, se trouvent sur la page d'accueil : le guide, la FAQ, le "notre expérience" , etc. C'est riche d'enseignements, et ça permet de comprendre la plupart des conseils qu'on donne sur le forum. JE ne suis pas très doué pour les liens, mais je suis sûr que tu trouveras.

Je trouve que tu as bien fait de redescendre dans le dosage baclo. En ce qui me concerne, toutes les variations de quantité se font en accord avec mon médecin. Le seul truc que je m'autorise moi-même, c'est de petits changements dans la répartition. Je crois qu'il faut faire gaffe avec le baclo, surtout que les EI — l'hypomanie dans ton cas et dans le mien — peuvent être violents. Et certes, le patient doit être à l'écoute de lui-même, être dans une nouvelle relation avec son médecin s'il le peut, mais ne peut tout décider lui-même. C'est mon avis en tous cas.

Je me posais une question en te lisant sur tes dosages : c'est ce que t'avait prescrit ton médecin au départ, et si tu le revoyais pour parler de tout ça. Je me demandais aussi si tu avais des gens autour de toi pour te dire ce qu'ils pensent de ce qui t'arrive. Tu nous racontes ?

Bonne soirée à toi.
 
Bartleby
13 Mai 2019, 21:04
Bonsoir Riquinita, et merci pour les nouvelles.

Ce que tu décris n'est qu'un programme, mais ça me semble un bon programme : l'augmentation du baclo, réagir face aux évènements de la vie, savoir quoi faire : ce n'est pas facile, mais c'est l'essentiel, et c'est le seul moyen d'évoluer.

Je t'admire beaucoup, pour plein de raisons et aussi parce que tu sais que, comme le dit Flo, l'enjeu sera que ton fils s'approprie tout ça, qu'il y prenne sa place à lui : patience, et courage !

Si c'est comme pour moi, son fiston sera peut-être l'ancrage qui lui permettra d'aller mieux, parce qu'il l'aime et veut être un bon père.

Bonne soirée à toi.
 
Bartleby
13 Mai 2019, 14:17
Bonjour Riquinita,

Je n'ai rien à ajouter à tout ce qui précède. Sauf que si ton fils s'il vient sur le forum veut s'adresser à une figure disons... moins maternelle ;-), il peut m'écrire, à moi, en message personnel si besoin. A toi et à lui de voir.

Tu verras, il va y arriver !
 
Bartleby
13 Mai 2019, 14:13
Bonjour Riquinita,

Je n'ai rien à ajouter à tout ce qui précède. Sauf que si ton fils s'il vient sur le forum veut s'adresser à une figure disons... moins maternelle ;-), il peut m'écrire, à moi, en message personnel si besoin. A toi et à lui de voir.

Tu verras, il va y arriver !
 
Bartleby
07 Mai 2019, 18:31
Bonjour Christian,

C'était un message commercial, un spam quoi, que beaucoup ont reçu cette nuit, et qui a été supprimé.

Ne t'inquiète pas !
 
Bartleby
07 Mai 2019, 18:15
Bon, je me lance.

Ce post est à lire comme celui d’un hypomaniaque dont l’hypomanie, l'esprit analytique et l’esprit d’escalier trouvent à s’exprimer sur le forum. vous êtes prévenus ! ;-)

Donc un post-logorrhée, certainement, mais néanmoins un post pensé, un peu élaboré, muri et relu.

J’avais au départ le projet de partir d’une synthèse de ce qui précède, etc. Mais ce qui précède est si beau que ça ne peut être synthétisé. Et ce projet était tellement mégalo que je vais finalement juste dire ce que j’ai à dire, ce qui risque déjà d’être long, hypomanie oblige… Désolé si ce n’est pas aussi synthétique que le projet initial du fil le demandait. Mais comme en plus Flo demande un seul post… ;-))

Pourquoi je suis venu ?

Grâce à une interne géniale. Vous savez, comme l’ange Gabriel qui déclenche tout dans les tableaux d’Annonciations de la Renaissance...

Moi, qui crois toujours tout savoir, j’avais lu des synthèses sur le baclofène dans la presse sérieuse. Et fait une tentative en 2014, avortée pour cause d’entrée en cure, et prescrite par un médecin qui n’y croyait pas vraiment et/ou ne savait pas vraiment comment ça fonctionnait.

Mon interne a su déclencher en moi le désir de lire le livre d’Ameisen. Trois jours après, elle me faisait ma première prescription. 10 jours après, elle me parlait incidemment du forum, puis a insisté un peu lors des consultations suivantes. Moi, le virtuel, les forums internet, c’était bof bof. Ma vie de solitaire absolu, c’étaient les bouquins, la musique, les musées. Internet pour la connaissance.
Et un forum de musique, comme lecteur essentiellement (80 posts en 11 ans, je crois) — mais comme lecteur parfois assidu, découvrant ce qu’il peut y avoir une vie d’un forum : des dynamiques propres à internet, des passions, des interactions, des personnalités qui s’expriment et s’épanouissent, des gens bien qui y passent beaucoup de temps, etc.

1 mois après le début du traitement , je me suis inscrit, ai passé une journée à écrire un long post récapitulatif, que j’ai supprimé le lendemain car il était trop intime. C’était le début de cette première fonction du forum, que j’ai appelée :

Un journal intime collectif. (Flo en parle déjà au début du fil).

Une des fonctions du forum depuis cette inscription, c’est de tenir plus ou moins au jour le jour le journal de mes humeurs. L’humanité, la bienveillance, l’intelligence, la pertinence, l’absence de jugement, l'art de l’implicite (j’y reviendrai) qui se dégage du forum, l’invention géniale du «fil personnel» où on peut dire ce qu’on veut, même délirer complètement : tout ça a fait que je me suis lâché.

Flo a ironisé avec tendresse sur les posts des hypomaniaques : trèèèèss longs, d’une logique implacable pour celui qui l’écrit (au moment où il l’écrit), mais une logique que ne retrouve pas forcément le lecteur…

J’avoue que je n’ai pas le courage de relire ce que j’ai écrit, et que les outils informatiques et numériques permettent tellement déjà d’archiver sa vie que je ne sais pas si je me relirai un jour : il y a un moment où il faut vivre, tourné vers l’avenir, voir et vivre de belles choses sans en préparer d'emblée le souvenir au moment où on les vit, etc.

Je vais citer un de mes posts sur le fil de Polluxion où je fais référence à Hugo, et qui pour moi résume bien ce qui se passe sur le forum, dans sa fonction "journal intime collectif".
Voilà ce que j’écrivais, à la fin d’un très long post :

«J’ai dès le début pensé à propos de ce forum à la préface des Contemplations de Hugo, qui est un texte connu parce qu’il définit une façon de faire de la poésie où le poète est celui qui se fait le porte-parole de la vie de chacun. tout le monde vit peu ou prou les mêmes choses, `Hugo les exprime. Dans les Contemplations, il retrace, grâce à la poésie, toute sa vie, ses joies, ses peines, ses élans, ses déceptions, avec comme pivot la mort de Léopoldine. Il explique pourquoi en parlant de lui, il parle de tout le monde :


« Est-ce donc la vie d’un homme ? Oui, et la vie des autres hommes aussi. Nul de nous n’a l’honneur d’avoir une vie qui soit à lui. Ma vie est la vôtre, votre vie est la mienne, vous vivez ce que je vis ; la destinée est une. Prenez donc ce miroir, et regardez-vous-y. On se plaint quelquefois des écrivains qui disent moi. Parlez-nous de nous, leur crie-t-on. Hélas ! quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez-vous pas ? Ah ! insensé, qui crois que je ne suis pas toi ! »

Le texte entier est là (il n’est pas long). https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Contemplations/Préface"

Fin de mon auto-citation (je ne maîtrise pas bien les aspects techniques de la citation d’un fil à l’autre.)…


Ce "chapitre" est à compléter avec mes pensées «profondes» sur le transfert, qui suivront.


Forum et hypomanie.


On aura compris que le forum, au sein son fil personnel, permet à l’hypomane de déverser tous les symptômes de son hypomanie.
Soit.

Mais pour quelqu’un comme moi qui n’a aucune vie sociale ni professionnelle, il permet bien d’autres choses.

D’abord, le diagnostic de l'hypomanie : je ne remercierai jamais assez les trois personnes qui m’ont permis de mettre le doigt là dessus. Le lendemain, je voyais un soignant en urgence, et étais rassuré, armé pour affronter cette nouveauté, parce que les dangers de l’hypomanie disparaissent en partie dès lors qu’elle est diagnostiquée. Du coup ça va mieux.

Il permet aussi, parce qu’un hypomane dans une solitude absolue n’a pas de retour sur son comportement — ces mille micro-interactions qu'on a au quotidien quand on a une vie sociale normale. Et il ne peut donc réguler son hypomanie, ce solitaire absolu. Le forum lui fait office de régulation.

Le gars, il est bien obligé de s’interroger sur l’absence de réactions à un post logorrhéique. De se demander si c’est parce qu’il n’y pas pas grand monde sur le forum ou si, finalement, le post logorrhéique n’était pas si génial que ça. Le gars n’a pas de réponse, mais l’important est qu’il se pose la question.

Enfin, quand l’hypomane solitaire décide d’intervenir sur le fil des autres, il est obligé de se sortir un peu de lui-même et de son hypomanie. Parfois, il se lâche et écrit un long post, mais c’est toujours en se demandant si ce n’est pas trop. Juste cette interrogation là est salutaire, remet l’hypomane dans une réalité, dans un rapport à l’autre. Après, possible que le post soit trop long, disproportionné, mais au moins il s'est posé la question.


Petite théorie sur le transfert.



Le transfert, dans une psychothérapie «de parole», et plus spécifiquement dans une psychanalyse, c’est un outil fondamental, si ce n’est l’outil fondamental vers la guérison du patient. Très schématiquement, le patient «transfert» vers le thérapeute tout ce qu’il veut : le thérapeute devient son père, sa mère, son amoureux/amoureuse, son fils, sa fille, son meilleur ami, etc. tout ce qu’on veut.

A la fin de la thérapie, quand le patient s’aperçoit que, finalement, le thérapeute n’est que le thérapeute, et rien de plus, normalement il est guéri. En gros, il n’a plus envie de parler, tout simplement, puisque le thérapeute n’est plus que le thérapeute ! Le patient revient à la vie, à sa vie, à la vraie vie.

Ma petite théorie sur le forum, c’est que c’est du transfert généralisé. En fonction de à qui on on parle (ou on s’imagine parler), on transfert à tire-larigot (l’expression, je viens de la googleliser, vient de la boisson…).

Sauf que c’est avec de vrais gens, de vrais gens, mais sur internet.



Sinon, le forum, c’est aussi :





L’art de l’implicite.

Il y a 15000 implicites sur le forum, et c’est un délice, pour un littéraire comme moi, de les découvrir. Ils sont tous liés, imbriqués l’un dans l’autre. Le forum, ce n’est pas simplement un journal intime collectif, c’est aussi une formidable oeuvre d’art, d’une puissance inouïe.

L’implicite du «ce que je dis est bien moins que ce que je voudrais dire».


Derrière chaque ligne écrite sur le forum, il y a d’indicibles souffrances. Que l’on suppose forcément.
Même les plus grands écrivains ne peuvent pas dire cette souffrance. Spontanément, je pense bien-sûr aux livres genre «l’Assommoir» — chef-d’oeuvre, mais vision par en-dessus de l’alcoolisme, vision misérabiliste sur les ravages de l’alcool. Je pense aussi bien-sûr à Baudelaire et à ses "paradis artificiels". Je pense surtout à Samuel Beckett, dont toute l’oeuvre, sa beauté comme sa déréliction de l’absurde, peut être lue à l’aune de l’alcoolisme de son auteur. L’alcoolisme chez Beckett ne se résume pas à la misère et à la déchéance, est bien plus complexe et produit de la beauté. Mais il est une clé.

(Bon, du coup, plutôt que de m’étendre, je vais faire une recherche pour voir s’il existe de bons bouquins sur littérature et alcoolisme).

Sur le forum, la souffrance des TCA ou de l’alcoolisme et l’impuissance à dire cette souffrance se lit derrière chaque mot. Avec plus ou moins de recul, plus ou moins d’élaboration. Mais on la devine d’autant plus forte qu’on est impuissant à la dire, tellement cette souffrance remplit/a rempli nos vies. C’est vraiment l’implicite numéro 1.

L’implicite des personnalités.


Deviner qui se cache derrière ce qu’il écrit, derrière comment il écrit. Cet implicite là est passionnant, parce qu’il ressemble à ce qui se passe dans la vie. Dans la vie, tout ça se fait aussi avec le physique, les gestes, la voix, plein de choses. Ici, c’est dans les posts, et c’est passionnant.

L’implicite de la circulation.

Intimement lié au précédent. Il consiste à lire un post dans un fil en fonction d’autres posts dans d’autres fils. Parfois, c’est le meilleur moyen de dire quelque chose à quelqu’un, dont on peut supposer — à tort ou à raison — qu’il parcourt plusieurs fils.

Une ouverture sur le monde.

On vit tous dans son monde, finalement assez restreint. On rencontre dans notre vie sociale, professionnelle ou personnelle, des gens qui appartiennent plus ou moins au même monde. Il y a plein de théories, plein de bouquins de sociologie là dessus. Le forum permet de s’affranchir de tout ça, de tout ce déterminisme. On part au Canada, on part dans d’autres régions, on découvre d’autres réalités, d’autres milieux, d’autres professions.

On voyage beaucoup, géographiquement, sociologiquement, psychologiquement et mentalement.

Et, sauf exception, toujours la beauté des gens, et leur courage, leur courage, leur courage.

C’est d’une telle beauté que c’est une grande leçon.


Un changement de vision sur internet.


Depuis le forum, j’ai complètement révisé ma vision d’internet et des réseaux sociaux, et notamment chez les "jeunes". Certains s’y perdent, certes, mais beaucoup aussi savent faire la part du virtuel et du réel, bien mieux que moi. Les réseaux permettent une «réalité augmentée», mais qui n’est pas nocive en elle-même chez la plupart des gens, et qui en plus leur confère un savoir que moi je n’ai pas : ils savent ce qui est réel et ce qui ne l’est pas de la réalité et du fantasme : c’est un savoir précieux, que j’aimerais avoir.

Le forum et sa richesse m’ont permis de comprendre ça.




Bon, je m’arrête là. Il est possible que seule Flo lise attentivement ce message (et encore…). Ce sera déjà ça, non ? Ah si, peut-être Flocerise, aussi ;-).

Sinon, le résumé, en un mot, en ce qui concerne le forum, c’est :

merci.



.
 
Bartleby
07 Mai 2019, 13:51
Bonjour Lily,

Merci pour ton message. Je suis en pleine "montée baclofène", assidu du forum, et des messages comme le tien aident beaucoup.

Indépendamment de ce que tu proposes, viens de temps en temps faire "remonter" ton fil comme tu viens de le faire : ça fait plaisir.

Je ne sais pas s'il existe des statistiques des gens que le forum a aidés et qui ne viennent plus parce que leur vie est bien, et bien pleine. Ce serait intéressant en tous cas.

Merci encore.
 
Bartleby
06 Mai 2019, 16:35
Je dirais pareil que Nono...

Sinon, tu es l'encylopédie du forum : c'est précieux.

(Et "le jardin, pas la voiture, c'était Flo allant bien dans son jardin, pas Flo galérant avec les grains de sable sur sa voiture (si j'avais bien compris :fsb2_no: ).

Au fait, c'était quand ta période hypomaniaque ? ;-)
 
Bartleby
06 Mai 2019, 0:33
J'ajouterai à ce que tu dis, D-Day, que les conseils que l'on glane dans l'historique des forums, c'est un peu comme quand on donne des conseils à un ado amoureux, dont on rpessent que son histoire va être foireuse : il écoute, mais s'il est amoureux, ça ne sert pas à grand chose : il faut qu'il fasse sa propre expérience. MAis en même temps, ces conseils, ou les romans qu'il lit, les films qu'il voit, etc. Ne sont pas inutiles. Il glane. Il en comprendra une partie, peut-être, plus tard.

Si c'est un copain qui lui ressemble qui lui donne un conseil, même moins bon, il va plus le toucher.

C'est pareil sur le forum : on lit des répartitions, des parcours de vie, des romans entiers, on s'identifie plus ou moins, on découvre une humanité étonnante. On glane. On y passe plus ou moins de temps. Et puis un jour on vit soi-même des choses très similaires à celles qu'on a lues, et tout prend sens. On se souvient de ce qu'on a glané. et ça prend sens.

A bientôt,

Bonne nuit à toi.
 
Bartleby
05 Mai 2019, 21:09
Bonsoir Flo,

On peut encadrer ton manifeste pro-forum pour le mettre dans tous les CSAPA ? Des volontaires pour le broder (c'est bon pour la motricité fine, je crois) ? Où tu veux, je peux essayer de faire un fond d'écran, pour le proposer en téléchargement sur la première page.

Moi, je m'étais demandé si ce n'était pas gênant que (je ne décris pas une situation précise, c'st un exemple théorique)sur les 10 derniers posts de la liste, il y en ait 5 qui viennent d'un pseudo, et 5 d'un autre (du genre il y a deux participants sur le forum), mais je crois que c'set une mauvaise question : tout ce qui fait vivre le forum est bienvenu.

Sinon, hier, j'ai jardiné avec plaisir, avec CALME, et j'ai pensé à toi (et pas à ta voiture...)

Bonne soirée
 
Bartleby
01 Mai 2019, 21:30
Bonsoir Riquinita,

Quelle bonne nouvelle !

Tu nous diras quand il aura été voir l'addictologue ?

La baclofène permet l'indifférence à 'alcool. Le test pour ton fils, c'est d'avoir accès facilement à une bière et de ne pas la boire. Lui seul peut savoir si c'est le cas. Sinon, il faudra augmenter encore un peu le baclo.

C'est effectivement le début vers un long mais tranquille chemin où il va se découvrir un peu lui-même. Il aura besoin d'être entouré et d'avoir confiance.


Donne des nouvelles !



Flo. Je suis très content de te voir de retour. Il manque vraiment quelques pages à ce ce fil ;-)) !

Je connaissais ces histoires de sable dans le sud, mais pas dans la manche ! J'espère que ça s'est bien fini !
 




forum baclofene