Résultats de la recherche (280 résultats)

D-Day
Hier, 10:36
Salut Gavroche,

j'aime bien ton expression "stabilisé", car c'est ce que je ressens également avec le baclo : stabilisé voire protégé.
Où en es-tu depuis 10 jours ?
 
D-Day
Hier, 9:43
Rohhh que ça fait plaisir de lire ça !
Bon courage Therena
 
D-Day
Hier, 9:27
Bonjour bonjour tout le monde,

disparu depuis 3 semaines car re problèmes de santé : en plein milieu d'un exposé devant 35 personnes, ma tension s'est remise à monter en flèche, mais un truc de dingue alors que j'ai un traitement déjà conséquent. Résultat des courses, avec une tension de 17/10 je me suis retrouvé dans l'incapacité de travailler..cela a duré 6 jours. Analyse de sang poussée : tous les indicateurs sont au vert (même le foie qui avait des marqueurs effarants il y a deux ans sont redevenus en dessous des normes, merci Baclopote qui permet de limiter la conso et donc de limiter les dégâts), mon seul HIC c'est une légère hyperglycémie. R-V cardiologue : ECG nickel qui ne nécessite pas de test à l'effort. Nouvelle molécule dans mon traitement et je vais déjà mieux (que c'est mong de trouver la bonne posologie).

En fait ce qu'il se passe sans doute, c'est que le baclo fatigue énormément (et là c'est unanime vous le savez) et que je puise dans mes réserves pour continuer à bosser...ce qui me fatigue encore plus et ensuite mon cerveau tourne en boucle : le travail devient obsessionnel, je ne pense qu'à ça, me réveille à 4h du mat et pense déjà à ce que j'ai à faire, ce qui me fait naître des angoisses de fou qui me tétanisent. Ensuite mon corps dit STOP : l'hypertension agit comme un fusible.
Je suis rassuré car je sais ce que j'ai à travailler maintenant et j'ai commencé une hypnothérapie comportementale, car il est hors de question que je m'abreuve de cacheton.

Kokobouser, quel plaisir de te revoir. Oui je suis protégé. je le sens bien : je suis toujours à 240 mg et ne bouge pas. Ma conso est toujours de deux à trois verres et j'ai parfaitement conscience qu'en maintenant cette conso là je prends des risques. Il est vrai que de légers cravings refont surface, que j'ai du mal à maîtriser. Donc dès fois, je me laisse aller à 4-5 verres (mais c'est exceptionnel...une fois tous les 15 jours peut-être ?). Mon arme pour stopper ce feu qui peut me surprendre c'est de me jeter sur ma Mme Pétillante (ça me calme de suite).
Donc pour l'instant WAIT AND SEE, je ne souhaite pas ré-augmenter pour l'instant.

3 semaines sans vous lire ??? je vais rattraper dès à présent ce retard.
 
D-Day
05 Octobre 2020, 19:55
Ti ti lititli ti ti liti
Tou tou loutou tou loutouuuuu

And here's tou you Mrs Robiiinsonnn

#souvenirs souvenirs
 
D-Day
05 Octobre 2020, 19:39
Et voilà....NÉGATIF !!!
Petite semaine un poil stressante quand même
 
D-Day
04 Octobre 2020, 15:22
Et non, pas de réponse...
sans doute lundi après-midi, mais je suis de plus en plus serein car je n'ai aucun symptôme.

Je patiente gentiment
 
D-Day
29 Septembre 2020, 18:04
Bonjour à tous,

depuis la fin de matinée j'ai appris que j'étais "cas contact". J'ai mangé avec un collègue vendredi qui lui est positif au COVID.

J'ai été mis (avec 3 autres collègues) en septaine avec retour immédiat à la maison et j'ai la "quinte" !!! (chez moi avoir la quinte, ça veut dire être écœuré ! être en colère ! avoir les boules).

Non seulement je commence à flipper, et je m'en veux de ne pas avoir été plus vigilant car je sais que je suis dans une zone où le virus circule activement ! Bref j'enrage...et je prends du retard dans mon boulot !!!!

J'ai rendez-vous jeudi pour mon test, avec résultat en 48 h. J'espère maintenant que le samedi matin ils communiquent !!! cela compromet sans doute la rencontre à Toulouse sauf si réponse (négative)dans les temps

ça me fait super ch... cette histoire ! du coup je dois réorganiser ma vie à la maison...mais quelle galère !!!
J'espère surtout ne pas être positif...je me refais le film de vendredi et je crois bien que j'ai été assez distant avec ce bon collègue
 
D-Day
27 Septembre 2020, 10:39
Je prends la dernière recommandation...enfin je vais essayer
 
D-Day
27 Septembre 2020, 10:33
Bonjour Therena,

quand est-ce que tu auras le résultat de ta prochaine analyse de sang ?
 
D-Day
26 Septembre 2020, 18:16
Bonjour AMJ,content d'avoir de tes nouvelles

serrer les dents me semble illusoire quand il s'agit de lutter contre des craving à répétition, tôt ou tard il y a le risque de replonger et tu sais ou cela mène.
Moi je lui conseillerai de VITE reprendre le baclo, cela me semble essentiel dans son cas.
Au plaisir de te relire
 
D-Day
25 Septembre 2020, 18:47
Bonjour Element,

comment vas-tu et où en es-tu de ton parcours ?
 
D-Day
25 Septembre 2020, 15:50
Excellent Gavroche

Et pas de cravings trop forts ? apparemment non si tu as pu passer 4 jours sans
 
D-Day
25 Septembre 2020, 15:46
Très bonne initiative Nic BRAVO,
mais t'es monté super vite en comprimés non ? tu m'étonnes que ça doit chauffer là-haut !!!
 
D-Day
22 Septembre 2020, 8:13
C'est dommage NIC que tu aies effacé ton message de dimanche car tu avais raison : rien n'est gagné tant qu'il y a encore ces verres quotidiens et l'absence de jours sans.
Mais bon, pour l'instant j'ai trouvé un équilibre qui me convient...en sachant pertinemment que tout équilibre peut être fragile. J'essaie cependant de l'inscrire dans la durée.
 
D-Day
20 Septembre 2020, 16:19
Salut Gavroche,

je ne sais pas ce que t'a répondu Kor mais tu peux lui faire confiance.

Je te livre cependant ma propre expérience :

L'association Magnésium/omega 3 (je consomme 4 fois par semaine du maquereau qui en contient une énorme quantité) et dans mon cas rhodiola/griffonia 5HTP permet vraiment en qq jours/semaines de se sentir bien.

Perso, j'ai eu une sacré baisse de moral également (limite très grosse déprime) et le Millepertuis a eu un très bon effet sur moi comme léger anti-dépresseur.

Si cela peut t'éviter de prendre des Trucs trop "chimiques", alors commence par cela, puis tu verras bien.
 
D-Day
20 Septembre 2020, 15:55
Bonjour tout le monde,

ouiii Sylvie, tu as définitivement raison : quand on est dans l'action, il n'y a pas de coups de barre ! ma crainte s'est évaporée et je suis plutôt performant dans mon boulot.

Therena, effectivement je ne suis pas bipolaire. Quant aux gros coups de fatigue, comme tu le dis, je me suis fait ma propre cuisine : je prends un truc qui s'appelle Opti'5 (labo Framedis que sur le net) et ça me fout une vraie patate pour plusieurs heures, sans effets sur le sommeil (mais je n'en prends pas l'aprem).

Julie
; je dois reconnaitre que vers chez moi le "putain" est moins long à prononcer que vers Toulouse. C'est plutôt un "P'tain".

Bon un petit synopsis de ma pièce de Théâtre :
C'est ancré ! Baclopote a bien le 1er rôle, il ne s'est jamais fait doubler par Toxipote. Ce dernier se rappelle à moi, mais je ne sombre jamais. Ma conso se résume à deux verres et demi le soir (voire moins) et Mme Pétillante fait son entrée, tout craving semble avoir disparu. Un seul soir, j'ai fait une entorse : repas entre amis, j'ai bu 6 verres mais je me les étais autorisés dès le départ (ils n'ont pas été bus de façon mécanique), j'ai eu peur de réveiller Toxipote, mais le lendemain, il ne s'est pas manifesté.

Je dirais que tout roule, mais je reste très vigilant car j'ai vraiment peur de retomber et pourtant je n'arrive pas à me dire que je ne reboirai plus jamais..c'est fou ! certains vendredi je me dis : "bon tant pis! ce soir je me lâche, j'ai envie de me laisser emporter par l'ivresse "...et en fait je ne la fais pas. Je sais ! ce n'est pas clair ce que je raconte...

Bref, je suis à 240 mg, des EI très supportables. Je reste à ce seuil, sans rien bouger. Et pour mon médecin je suis encore à 290 mg, ce qui me permet de me faire un petit stock au cas oùùùùùù.

Je confirme : pour moi l'indifférence n'arrive qu'à partir du moment où je sens ce point de bascule que je ne dois pas franchir. Baclopote fait le reste !

Un grand merci au Baclo et à ce site qui est vraiment d'une aide indispensable.
 
D-Day
20 Septembre 2020, 15:33
Salut Kor,

encore un nouvel avatar ??? on ne t'arrête plus dis-donc

Je rebondis sur "Lotus et bouche cousue" et le conseil 1 : Terminer ce qui a été entamé. Dis-moi ??? faut pas l'appliquer pour les bouteilles de vin heiiiin ???? :fsb2_mdr1 :fsb2_mdr1

Enfin moi je ne me l'applique plus !!! :fsb2_aplos
 
D-Day
09 Septembre 2020, 18:23
Excellent KoKObuzer cette maîtrise dans la descente !!!
 
D-Day
06 Septembre 2020, 19:56
Oooooh salut Therena,

je me souviens, tu étais intervenue sur mon fil !!!

Bon retour alors
 
D-Day
06 Septembre 2020, 19:55
Salut Gavroche,

je confirme ce qui a été dit, l'arrêt brutal du baclo ou une diminution très rapide peut être problématique. Et c'est mon expérience qui parle : j'ai baissé de 100 mg en à peu près 15 jours fin août (de 350 à 250 mg) et le sevrage a été particulièrement difficile, tant d'un point de vue physique, que d'un point de vue psychique (confusion, angoisses, stress méga invalidants ...). Il m'a fallu entre 10 et 15 jours pour que mon organisme accepte une telle diminution. Alors je n'ose pas imaginer lorsqu'il s'agit d'un arrêt total et brutal.

Ensuite je confirme deux choses :

- les ES que tu ressens sont tout à fait normaux (sommeil perturbé..etc)
- REGULIER !ÊTRE super régulier dans ses prises, c'est (à mon avis) l'une des clés pour aller vers la réussite.

Je ne peux que t'encourager à poursuivre ce chemin-là, après c'est vrai il faut s' enquiller les ES ! et ça ce n'est pas une mince affaire. Mais si cela se passe bien, tu verras apparaître peu à peu une diminution de ta conso (ce qui a été mon cas), ou mieux une indifférence qui te tombe dessus sans crier gare (ce que l'on a pu lire et que l'on aimerait tous vivre).



Après pour ce que tu décris et ton angoisse des relations sociales, je pense que nous sommes nombreux à le vivre et que l'addiction n'est qu'un refuge pour les fuir, d'où nos consommations seul chez soi (conso introvertie). Et je pense même que ceux qui picolent en sortie et qui sont à l'aise en société, sont malgré tout confrontés à la même problématique mais ils vivent leur alcoolisme de façon extravertie.

Courage courage ! sois sérieux avec le baclo, sinon ce sera l'échec assuré.
 
D-Day
06 Septembre 2020, 8:42
Rohhh la la NIC!

Depuis que ma conso est en dessous des normes OMS, je me suis malheureusement remis à la clop !!!! et ça fait chier ! la vape ne me suffit plus et assèche la gorge. Une dépendance est en train de s'évaporer et une autre ressurgit. C'est assez infernal...du coup j'associe vape et roulés (car c'est un luxe de fumer des indus).

Courage ! courage Nic
 
D-Day
06 Septembre 2020, 8:37
Coucou tout le monde,

petit bilan de cette semaine et de ma pièce de Théâtre :

Baclopote
a pris les choses en main et moi en tant que réalisateur, je sais où me situer et comment aider mon acteur fétiche à évincer Toxipote qui tient (tenait) le devant de la scène depuis de (trop) nombreuses années.
Voilà maintenant trois semaines que ma "vigilo-indifférence" est bien ancrée. Je bois entre un verre et demi le soir et deux, et sais exactement quand je dois arrêter et sans aucun effort. Certes, il n'y a pas (encore) eu de jours "sans", mais ce n'est pas ce que j'avais comme objectif en commençant cette aventure. J'aime bien cette idée de "vigilance" car cela m'oblige à ne pas tout attendre du baclofène, j'ai aussi mon propre rôle à jouer, et c'est parce que j'attendais tout de Baclopote, que je montais inlassablement, jusqu'à 350 avec des pointes à 370 en me dédouanant en me disant : "D-Day ! tu n'as pas atteint ton seuil! Continue, continue, continue...."

Je sens que Baclopote me protège, même dans des situations à risque commence celle de hier soir où j'étais invité à un mariage. Entre le vin d'honneur, les apéros, les bons vins et champagne, j'ai bu en tout et pour tout un peu moins de 4 verres entre 18h et 2 h. Un léger passage du "souffleur de Toxipote" dans mon cerveau (#le craving), mais très vite oublié, évacué en vaquant à autre chose.
Donc autant dire que j'ai cette sensation de maîtriser....et ça c'est un sentiment nouveau et assez génial.

Par contre, dur dur les ES, d'autant plus avec la reprise du boulot. QQ poussées d'hypertension (mais c'est le stress alimenté par les effets du baclo sur le cerveau) et des énormes coups de barre qui ne préviennent pas et qui me font très peur quand je suis face à des collègues et que c'est à moi d'intervenir pendant plus de 2 h parfois. Pour l'instant, ils ne sont jamais produits au boulot mais si cela devait se produire ce serait catastrophique car toute énergie physique et intellectuelle s'évapore en 2 min : je deviens un véritable légume. QUELLE ANGOISSE.

C'est pour cela j'ai baissé encore de 10 mg puis à cause des acouphènes (petite pensée pour NIC)qui tabassent grave (je suis donc à 240 mg...je baisse mais ne suis pas un kamikaze, hors de question que je sente le moindre dérapage) !

Kor/Juile
....oui elle super cette définition de PUTAIN ! Je m'y retrouve totalement : pour moi ce n'est même plus un gros mot (alors que ça l'est quand même), disons que c'est le fichtre/diantre des XVIIe/XVIIIe s transposés au XXe/XXIe s dans le sud ouest :fsb2_yes: :fsb2_yeah:

Globalement je vais assez bien, surtout dans ma relation avec Toxipote, il reste dans ses 22 (bon là faut aimer le rugby) et ne dépasse plus la ligne centrale. C'est le pied ! il a même pas le second rôle, il est en train de devenir un presque figurant.

Merci à tous d'être là

Bon une semaine que je n'ai pas lu les fils, j'y vais de ce pas.

D-Day
 
D-Day
29 Aout 2020, 8:41
Ah cool Nic,

ça fait plaisir de lire cela !!! tu as su te ressaisir, bravo à toi.
 
D-Day
29 Aout 2020, 8:38
Coucou les ami(e)s,

oui ça y est j'ai retrouvé la totalité de mes esprits et comme dit Nic "Exit" les 350 mg" et vive les 250 mg. C'est assez terrible de baisser de cette façon mais c'était nécessaire avec la reprise du boulot lundi.
Mes réveils sont plus doux, les angoisses ont quasi disparu, et j'arrive à vraiment bien bosser...donc que du bonheur Kor

Quant à ma vigilo-indifférence elle tient bien, bien que hier soir nous recevions du monde et j'ai bu 5 verres de l'apéro au dessert (pourtant j'avais pris 10 mg en sublingual avant le début). C'est trop c'est sûr, mais je ne peux pas vivre non plus comme un ascète. Ce qui a de nouveau, c'est que généralement, une fois les amis partis, on se ressert un verre ou deux avec ma femme en fumant/vapotant/discutant. Je n'en ai eu aucune envie, j'ai pris de l'eau

J'espère maintenant que je n'ai pas trop réveillé Toxipote, car je sens bien qu'il est tapis qq part et qu'il n'attend qu'une chose.
Alors oui Sylvie ça avance dans le bon sens et bien sûr Julie qu'il faudrait que je fasse des repas sans Toxipote...
 
D-Day
26 Aout 2020, 20:11
Salut Element,

deuxième secret à part la régularité des prises et la précision pour cibler le craving...c'est la patience.
Et puis dis-toi bien qu'ici nous sommes nombreux également à connaître cet état : quand je commence je ne peux plus m'arrêter. Le baclo doit agir avant, car une fois qu'on s'alcoolise ce n'est pas la peine d'en prendre.

Bon Courage
 
D-Day
26 Aout 2020, 20:09
Salut Element,

deuxième secret à part la régularité des prises et la précision pour cibler le craving...c'est la patience.
Et puis dis-toi bien qu'ici nous sommes nombreux également à connaître cet état : quand je commence je ne peux plus m'arrêter. Le baclo doit agir avant, car une fois qu'on s'alcoolise ce n'est pas la peine d'en prendre.

Bon Courage
 
D-Day
26 Aout 2020, 18:31
Salut Korpulence,

alors, je reprends ton échelle de mesure que je trouve géniale. Si lundi j'étais à 10 dans mon mal être, hier j'étais à 3, bin ce matin j'étais à 7 de 6h à 9h. Puis suite aux prises du matin + mes AD naturels + mon booster à base de plante pour lutter contre ces énormes fatigues qui me tombent dessus (et ça marche d'enfer, c'est un mélange de plantes qui filent une patate de dingue), j'ai été à 2 toute la journée. J'ai pu bien bosser en plus ! mes neurones sont tous revenus !

Là je prépare le repas, et je sirote....un bon verre de Mme Pétillante, ma fidèle complice.

Donc je pense être dans une dynamique positive. Je reste sur mes gardes quand même.
 
D-Day
25 Aout 2020, 14:34
Excellente approche niKORette,

je dirais que je suis aux alentours de 3...c'est que vraiment je vais mieux. J'espère surtout que je serai à ce niveau là demain matin et les jours suivants (fin des montagnes russes pour reprendre l'expression juste de Sylvie).
 
D-Day
25 Aout 2020, 13:45
Bonjour tout le monde,

oui Sylvie (merci encore une fois), je pense que c'est vraiment lié à la diminution du baclo (je prie pour que ce soit cela..sinon c'est l'enfer). Je lis ton message maintenant et effectivement c'est ce que j'ai fait (mini-changements)depuis ce matin :

- 5 h : 40 mg
- 9h : 30 mg
- 12 h 30 : 60 mg
- 14 h 30 : 60 mg
- 16 h 30 : 60 mg

Aujourd'hui ça va beaucoup mieux, les montées d'angoisse qui me tétanisaient totalement (l'expression un lion en cage me vient à l'esprit et c'est vraiment cela), se sont bien assagies. Mais quelle fatigue aujourd'hui.
Maintenant je ne touche à rien. J'ai pu me remettre à travailler sur des dossiers à traiter pour lundi et à présenter dès le départ (j'espère que ma concentration sera bien revenue et que je n'aurai pas un coup de fatigue-enclume qui me tombe dessus).

Kor, je n'ai pas osé prendre les 5 mg au coucher, mais j'ai "assez" bien dormi par rapport aux autres par rapport aux autres nuits.

Point positif (mais dont je ne profite que très peu du fait de mon état) : moins de un verre et demi depuis maintenant 10 jours et pas de craving lorsque je décide stop.

Merci à tous d'être là.
 
D-Day
24 Aout 2020, 8:34
Salut Nic,
tu en es où de ta montée ? de ta conso ? et des ES ?
 
D-Day
24 Aout 2020, 8:32
Très très très moyen...et donc je pense qu'il y a sans doute un lien entre un sommeil de piètre qualité + les EI du baclo sur mon état général au réveil.
Si ce n'est pas indiscret, tu étais monté à combien toi ? et as-tu souffert d'ES invalidant ?...tu peux me répondre en MP si tu préfères
 
D-Day
24 Aout 2020, 8:15
Bonjour Kor et merci Nic et Julie pour vos gentils mots.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Aujourd'hui c'est très dur, grosses angoisses au réveil, énorme fatigue, cerveau fainéant et léthargique, donc doutes +++ quant à ma capacité à reprendre...ce qui entretient encore plus mes angoisses et donc mon mal être. Quelle plaie !

Sinon moins de deux verres hier soir au repas, j'écoute ma petite alarme bien ancrée en moi et basta...mais comme je manque de sérénité, je ne savoure que très moyennement ce détachement.

GRRRRRR !
 
D-Day
23 Aout 2020, 11:13
Merci Kor.

Je ne touche plus à rien...j'espère être stabilisé et même si ce n'est pas encore tout à fait le cas, je sais aujourd'hui que c'est possible.

Le temps et l'acceptation de mes états sont mes alliés
 
D-Day
23 Aout 2020, 11:11
C'est tellement vrai Kor "l'instant présent" !!! mais que c'est dur d'y parvenir en ne vivant ni dans la nostalgie d'un monde révolu/ou tourner en boucle les détresses du passé, ni dans une projection qui ne se réalisera sans doute pas.

Être ici et là.
 
D-Day
23 Aout 2020, 11:03
Hello, hello Kor et les z'autres amis bien entendu...

Ouf ! ouf ! D-Day est en train de redevenir D-Day après 10 jours et surtout les 5 derniers d' errements psychologiques et moraux (à la limite de la dépression et de vouloir tout arrêter, j'y ai vraiment songé).
Je pense que mon corps a enfin enregistré les nouvelles posologies et répartition. Et je confirme, je pense bien que cette baisse brutale (mais plus que nécessaire) a induit un état de sevrage (corps et mental) par lequel il fallait que je passe. De plus, je pense que les anti-dépresseurs naturels m'ont aidé grandement.

Résultat : une (assez) bonne nuit de sommeil, une première prise à 5 h 30 (avec mes AD) et donc un réveil vers 7 h 00 avec un bon moral.

............................................... JE REVIS !!!....................................................

Maintenant, j'espère que ma "vigilo-indépendance" va s'ancrer (j'ai vraiment peur de la perdre) et je veux surtout en profiter (ce que je n'ai pas réellement pu faire ces derniers jours du fait de mes angoisses #post de Fakir) ! mais du coup je me demande si cette distanciation (tiens ! le terme est à la mode) avec Toxipote était liée à l'effet Baclopote, ou si c'est parce que j'étais tellement mal que je m'en suis éloigné.
Cette question m'angoisse légèrement.Je vais voir dès aujourd'hui

Enfin depuis ce matin, je me sens vraiment bien et peux envisager la reprise du boulot avec sérénité.

Encore une fois, merci d'être là.
 
D-Day
22 Aout 2020, 20:01
Merci encore une fois pour vos interventions :

- Effectivement Julie, je ne vais toucher à rien. Je garde mes prises les + massives pour l'après-midi. Merci pour ces simulations.
- Non Nic, je ne pense pas être un gros malade...t'es un sens du phrasé qui m'a toujours fait rire et là ça ne loupe pas :-)
- Kor, j'ai fait 3.5 au test. Et d'ailleurs j'aurais bien aimé avoir plus de "vrai" dans la réalité, car j'ai plutôt l'impression de me refermer comme une huître...#Bassin d'Arcachon (c'est pas trop loin de chez moi)

Je crois et j'espère que c'est un symptôme de sevrage suite à ma forte diminution et sans doute la modif de mes prises. J'espère que tout sera rentré à peu près dans l'ordre d'ici 8 jours maintenant.

Bonne soirée à vous
 
D-Day
22 Aout 2020, 16:29
Merci, merci d'être là.

Désolé Julie, c'est moi qui avait mal compris ta question. Effectivement, avant la prise à 6 h du matin je faisais mes prises uniquement l'après-midi. En baissant fortement, je pense que je suis en manque de molécule au réveil, d'où mon état dépressif, alors oui en prenant dès le réveil cela atténue ce manque (mon MG m'a donné des "AD" naturels pour m'aider à me stabiliser : millepertuis très forte concentration et Rhodolia 5HTP).

Tu n'es pas médecin mais tous les avis me sont précieux et plus que de l'hypomanie, je crois que c'est plutôt une espèce de syndrome de sevrage. Je crois vraiment que c'est cela, associé à un déficit en sommeil depuis es années et accentué par le baclo. Je crois que comme me disent Nic, Kor et Sylvie (et donc toi-même selon ta propre expérience), il faut que je laisse passer, que j'encaisse pour que cela se tasse.

Je vais peut-être tenté le comprimé au coucher alors ??? j'ai lu effectivement que certains y avaient trouvé leur compte
 
D-Day
22 Aout 2020, 15:31
Merci pour votre soutien,Merci Fakir pour ton passage ici

Nic je ne saia pas si c'est vraiment de l'hypomanie et tu me fais peur avec ce terme vu ce que j'ai vu sur internet. Je ne passe pas d 'un état "larve" à un état de surexcitation. Mais après ??? ça me fait flipper du coup

Coucou Julie, ma répartition toute récente (en accord avec Sylvie) est la suivante depuis que le matin je me réveille en état de stress dépressif (genre mon corps manque de baclo) :
- 30 mg à 6 h
- 20 mg à 8 h
- 20 mg à 10 h 30
- 60 mg à 12 h 30
- 60 mg à 14 h 30
- 60 mg à 16 h 30

Pour le réveil, étant insomniaque, c'est toujours très tôt et plusieurs fois par nuit.
J'ai bine compris comment tu avais perdu ton indifférnce, je ne vais pas jouer avec le feu.

Kor je reste sur ton idée qu'il faut mon organisme se stabilise avec cette nouvelle posologie et merci pour Oméga 3..je vais zieuter cela.

Merci d'être là les bacloz'amis car là j'en ch**
 
D-Day
22 Aout 2020, 13:40
Ok merci Nic et Kor, vos messages me rassurent.

Ma question s'adresse à tout le monde par rapport à ce que j'envisage (peut-être) de faire pour une nouvelle répartition. Alors SVP, passants d'un instant ou fidèles de la première heure, n'hésitez pas à me conseiller.

Je n'ai pas envie de déshabiller Paul (en fait l'après-midi car depuis le début de mon BaclOdyssée je fais mes prises uniquement là car j'ai toujours visé ma conso vespérale), pour habiller Pierre (c-à-d le matin, moment où je suis en manque de baclo et en profonde "dépression" depuis ma baisse rapide de baclo depuis deux/trois semaines) avec le risque que je ne sois plus assez protégé le soir...et donc que je renoue une romance avec mon pire ennemi.

J'ai pensé à faire :

- 6h : 50 mg
- 10h : 50 mg
- 12h 30 : 50 mg
- 14 h 30 : 50 mg
- 16 h 30 : 50 mg


Est-ce que d'après-vous je prends un gros risque à faire ça ? ou Vaudrait-il mieux que j'attende que cet état dépressif s'estompe de lui-même sans toucher à ma répartition (ce que laissent sans doute suggérer Sylvie, Nic et Kor) ?

J'avoue que je suis un peu perdu que là toutes les expériences vécues ou lues par vous, me seraient d'une très grande utilité.
 
D-Day
22 Aout 2020, 11:05
Re salut Kor,

j'y étais depuis mai....quasi 3 mois en fait
 
D-Day
22 Aout 2020, 9:31
Ah non jamais connu cela....
J'espère que c'est vraiment lié à la baisse et que ça va se stabiliser rapidement
 
D-Day
22 Aout 2020, 9:01
Je crois que c'est toujours à la même intensité...une absence totale d'énergie et un moral en berne +++. Par contre une heure après la 1ère prise (6 h 00) je ressens les effets positifs sur le moral, mais pas sur ma léthargie-légumesque.
Et dans 9 jours ???

Il faut vraiment que je reste à 250 mg sur cette dernière semaine pour que mon corps et mon cerveau s'habituent à cette nouvelle posologie et ce nouveau dosage....j'espère qu'une partie de la solution est là (je croise les doigts)
 
D-Day
22 Aout 2020, 8:00
Nic tu as totalement raison, mais j'ai tellement peur de perdre cette "vigilo-indifférence". Je crois que je vais faire ce que tu me dis car la nuit a été terrible et je ne parle pas du réveil (toujours cet état dépressif et ce manque d'énergie jusqu'à ce que je prenne du baclo...mais même je suis dans le gaz et je redoute terriblement la reprise du boulot, ce qui rajoute à mon angoisse).

Sylvie
, si tu passes par ici, est-ce que tu crois que j'enlève 10 mg sur la prise de 16h30 pour revenir à 250 mg ?

En tous cas hier soir : (presque) aucun souci, c'était un peu plus dur que les soirs précédents (mais sans doute était-ce psychologique), j'ai bu moins de deux verres. Et pas de retour de craving. Donc c'est tout bon il me semble.

Ps : je n'ai pas publié hier soir car je voulais être sûr de ne pas flancher

Salut Kor, je viens juste de lire ton message : -)
 
D-Day
21 Aout 2020, 20:31
Purée je n'avais pas vu qu'il y avait eu tous ces messages au moment ou j'écrivais....
 
D-Day
21 Aout 2020, 20:29
Salut Nic,

j'espère que tu vas bien, et que tes douleurs dorsales se calment. Pour le baclo, je réitère que si ça a marché deux fois pour toi (une fois 24h il y un moment) et ces derniers mois, alors aucune raison, si l'on suit le vieil adage, que la 3e fois ne te mène pas au succès.
Courage Nic...ah oui j'ai bien un prénom : c'est Fred

Amitiés
 
D-Day
21 Aout 2020, 17:22
Non non Julie. Je te rassure...les BN c'est toute ma jeunesse avec les Granolas également. OUAF ! OUAF ! OUAF !
 
D-Day
21 Aout 2020, 17:21
Ah oui le sommeil ! petite amélioration ...mais pas cette nuit. Je revois mon psycho-hypnotiseur mercredi et j'ai promis de faire un rapport de cette expérience.

Bravo Julie si tu as résisté à la tentation. Tentation ? tentation ? c'est bien de cela dont il est question pour moi en ce moment. Ça me démange sec et je crois savoir pourquoi :

Pour contrer l'effet "dépression +++ " au saut du lit lié au manque de blaco suite à ma baisse rapide (350 à 250 mg en 3 semaines), j'ai décalé mes prises et cela a fonctionné, pas trop d'angoisse ce matin et un moral plutôt positif. J'ai fait comme cela :

- 30 mg à 6 h
- 20 mg à 8 h
- 20 mg à 10 h 30
- 60 mg à 12 h 30
- 60 mg à 14 h 30
- 70 mg à 16 h 30

TOTAL : 260 mg Avec cette posologie là je suis plus dans l'imprégnation que dans le ciblage (avant je faisais que trois prises voire quatre tout récemment).

Bref ! bref ! je m’étais promis de ne pas enquiquiner tout le monde avec un journal quotidien de mes pérégrinations (genre le décompte morbide auquel on a eu droit tous les soirs pdt X jours) mais là c'est duuuuuuuur ! mais que c'est dur, et je ne sais pas où le CRIER :fsb2_cold:

Va falloir que je la joue finement ce soir :fsb2_wink:
 
D-Day
21 Aout 2020, 16:48
BN= moi j'ai pensé gâteaux également puis Bibliothèque Nationale (Bnf) :fsb2_hilar01
 
D-Day
20 Aout 2020, 21:05
Nickel !!! je m'accroche à ça, me dire que cela n'est que transitoire...
car dans 10 jours reprise du boulot. Et là je ne peux pas me planter ou avoir la moindre faiblesse
 
D-Day
20 Aout 2020, 20:58
Ah cool Kor, je te remercie.

C'est ce que j'espère aussi et le terme "tasser" est particulièrement bien choisi
 
D-Day
20 Aout 2020, 20:52
C'est encore bon pour ce soir...nickel !
Un verre et demi et j'ai su ne pas me resservir avant que le souffleur de Toxipote (the famous craving ne se manifeste et s' auto-entretienne),puis l'indifférence s'est installée durablement. Je reste vigilant quand même !

Par contre que la descente est dure...des gros coups de déprime! et une baisse de moral dès le matin, mais sévère avec une sensation d'être dépressif. C'est le manque de baclo, Sylvie m'a conseillé de prendre qq MM'S dès le réveil pour contrer cela. J'espère que le prix de la vigilo-indifférence ce n'est pas la dépression, car c'est cette sensation que j'ai depuis deux jours...mais dès que je reprends du Baclopote ça va mieux.

Affaire à suivre, je vois mon MG demain de toute façon.
Merci à tous d'être là
 
D-Day
20 Aout 2020, 20:36
:fsb2_like :fsb2_like :fsb2_like
Excellente cette image Kor
 
D-Day
20 Aout 2020, 15:13
Super Témoignage Talis !!!
Merci pour le partage
 
D-Day
20 Aout 2020, 15:06
Ohhhh merci Kor, Nic, Sylvie et Julie...
j'attends avec impatience ce soir
 
D-Day
19 Aout 2020, 21:23
Courage Nic,

je pense bien à toi, d'autant plus que j'ai eu à plusieurs reprises ces acouphènes dont tu parles ! c'est le truc qui rend dingue.
Mais j'ai eu de la chance, cela n'a duré que quelques heures (12h quand même) : cela s'est produit pour moi quand je suis passé de 300 à 280 mg. Et hier toute la journée ! chez moi c'est lié à la baisse. C'est dingue non ???

Oui accroche toi...et en plus tu jongles avec tes douleurs dorsales. Courage X 2000 !!!
 
D-Day
19 Aout 2020, 20:27
Bonjour, bonjour tout le monde...

Alors quelques nouvelles de mon côté. Après discussion et conseils de Sylvie(merci ! merci Sylvie d'être toujours là), j'ai baissé jusqu'à 250 mg car même à 280, les ES étaient encore trop insupportables. C'est-à-dire qu'en moins de 3 semaines, j'ai diminué de 100 mg. La chute est rude et les ES sont bien présents ! je les accepte car je reprends le boulot le 31 et sans cette baisse cela m'aurait été impossible : angoisse ! anxiété ! absence de sommeil ! mais surtout cette impossibilité de pouvoir se concentrer et de tenir une conversation plus d'une heure ! INIMAGINABLE pour reprendre mon taf !!!

Alors oui, baisser de cette façon vertigineuse, c'est souffrir aussi, et je le paie cher, voire très cher. Ça TABASSSE dans ma CALEBASSE et dans tout mon corps. Mais je l'accepte, je ne pouvais plus rester à 350...J'espère que mon cerveau va se poser d'ici dix jours et que je vais me retrouver un peu.

Maintenant une très grande nouvelle ! et une bonne nouvelle ! Kor(encore une fois merci pour ton aide), je mes suis servi de ton tableau jusqu'à présent (ce qui m'avait permis de voir qu'en baissant Baclopote ma conso avait soit stagné, soit légèrement augmenté) , alors écoute bien la suite :

- dès dimanche (nous sommes mercredi), je me suis retrouvé dans un repas de famille, bien arrosé...on me sert un verre de vin pour l'apéro et il m'a fait tout le repas, je ne l'ai même pas fini, mais sans me forcer. Le soir ? j'ai bu un demi verre et j'ai senti que la gorgée suivante allait réveiller ma soif pour Toxipote. Je lui ai maravé sa gueule à cet apôtre de bas étage. J'ai posé le verre et suis retourné fissa vers Mme Pétillante (seuls les spectateurs de la première heure savent de quoi je parle :fsb2_yeah: ). En 15 secondes....plus aucune envie de revoir Toxipote. Il était sagement posé dans sa bouteille, je passais devant et ça ne me faisait aucun effet.

- Bis-repetita Lundi : un verre et demi et j'ai senti cette gorgée qui allait être de trop. Ce point de bascule ! J'ai stoppé net car Baclopote me protège. Mme Pétillante est revenue, l'envie de Toxipote s'est évaporée. Mais littéralement. J'ai vu ce que c'était que de l'indifférence, mais vraiment...se sentir détaché de cet appel irrésistible.

- Même chose hier.

- Aujourd'hui à midi, j'ai invité un pote à manger, je lui propose une bière et j'en prends une. je ne l'ai même pas finie, pas envie. Et j'ai complètement oublié de servir et de proposer du vin à table alors que la bouteille était en face de moi sur le plan de travail. Et pourtant je la regardais, mais ça me faisait ni chaud, ni froid. Ce soir ma femme revient avec une petite bouteille acheter chez le caviste (donc un bon vin du Minervois)...j'ai bu 2 verres et c'est tout.

Je résume ce que je perçois dans ma pièce de théâtre : jusqu'à présent, Toxipote avait son allié de poids, son souffleur celui qui me disait : "allez, D-day reprends un petit verre!!!" et je l'écoutais. Depuis dimanche, un nouveau personnage est apparu. Le souffleur de Baclopote. C'est lui maintenant qui m'alerte : "D-day ! prends cette gorgée...et je ne te serai d'aucune utilité. Tu sais très bien qu'après celle-là, irrémédiablement il y en aura d'autres ". ET JE L’ÉCOUTE ...et quand je l'écoute, je deviens indifférent après. Je n'ai pas besoin de retourner vers mon verre ou la bouteille.

Je reste à ce pallier de 250, je ne baisse plus et je vais continuer à pratiquer cette vigilo-indifférence ! C'est nouveau pour moi c'est très agréable. Je sais, je sais, rien n'est gagner. Je sais qu'il faut je fasse des jours sans. Mais laissez-moi profiter (et je sais que vous le faites) de cet état de plénitude où je peux regarder mon ennemi sans tomber dans ses bras.
Après j'ai lu les expériences des anciens comme celle de Franck qui a posté il n'y pas longtemps je crois (et j'ai bien pris conscience des pièges qui m'attendent) ou celle de Gaday (no comment sur la fin de son expérience et ses derniers posts...beurk !!!)

Julie, Cuillère (merci d'être là également) dans mon prochain post, je rapporterai mon expérience chez le psycho-hypnotiseur, je n'ai fait qu'une seule séance et ça remue sec !!! mais c'est prometteur j'ai l'impression.

Bon ! j'ai fait encore bien long ce soir ! mais il y avait longtemps non ?

D-day
 
D-Day
15 Aout 2020, 13:56
Merci Kor,

toujours fidèle au poste à ce que je vois et tu as le sens de la formule qui décrit parfaitement mon état d'esprit du moment.
Mreci
 
D-Day
15 Aout 2020, 13:54
Salut Sablon,

je viens donc de lire ton fil...quel succès ! tu vas à l'essentiel et en peu de mots, on devine en quoi tu as pu aider la molécule à agir.
Quel plaisir de te lire et de t'avoir vu renaître en qq lignes seulement.
J'en rêve
 
D-Day
15 Aout 2020, 13:21
Merci Julie, Kor, Nic, Cuillère et Sablon pour vos interventions, cela me fait toujours un grand plaisir de vous lire et me re-booste.

Là j'en suis à 270 mg mais ma conso, après s'être un peu stabilisée, a tendance à repartir à la hausse, disons un jour sur 4.
Pour l'instant je ne souhaite pas remonter encore car mes vacances prennent fin et il faut impérativement que je retrouve concentration et énergie le plus rapidement possible !je n'ai vraiment pas le choix. Ma conduite est dictée par des impératifs professionnels.

Sablon, je suis plus que preneur de tes conseils...l'important pour moi est de parvenir au succès.
 
D-Day
15 Aout 2020, 13:05
Salut Nic,

j'espère que ce n'est qu'un simple contre-temps dans ton parcours...mais je sais que tu as les capacités pour rebondir.
Ne lâche pas l'affaire car tu sais que la molécule a déjà fonctionné pour toi.

Courage
 




forum baclofene