Résultats de la recherche (143 résultats)

Lucie
01 Septembre 2017, 0:39
:fsb2_cry: ...
 
Lucie
31 Aout 2017, 23:15
Je navigue en eaux troubles
Entre insuffisance veineuse due à la chaleur , puisque début des douleurs en juin avec également taf 8h à 10h /jour debout (avant Baclo puisque début Baclo 15 juin et douleurs avant)
Entre rétention d'eau avérée à cause du Baclo vu que le ventre aussi a pris des proportions énormes à 100/110 de Baclo
Ou pire neuropathie toujours pas écartée ni diagnostiquée (délai rdv très long avec un neurologue)

Tous les médecins consultés sont en questionnement à propos de mon cas.

Demain j'appelle mon MG et je lui explique tout, il est en pré retraite et remplacé par un jeune de mon âge auquel je ne vois pas me confier.
Mon MG est président de l'ordre des médecins.
Je lui ai caché la prise de Baclo.
Trop de honte à lui avouer ma rechute après 1 an et 2 mois de communauté thérapeutique.
Énorme erreur de ma part.
Les barrières sont levées, je veux juste qu'on m'aide.
Je souffre terriblement.
Descendre en poso n'a rien changé niveau conso, elle est faible, mais tjr craving le soir et provisions dès que possible en vue de ce craving;
Mes jambes commencent à me bruler vers la même heure que le craving (19h) en ce moment (pas d'activité pro)
Et rien n'y fait.
He, massages, BOP, douches froides, marches, bas de contention, veinotoniques ect ect.

Juste besoin d'une thalasso payée par la sécu parce que je n'ai pas les moyens de me payer un quelconque voyage et que je suis en Burn Out.

Baclo = souffrance physique et psychique chez moi
Davantage que cette putain d'abstinence forcée.
 
Lucie
30 Aout 2017, 15:04
Parfois je contrôle (effet baclo)
D'autres absolument rien.
Donc où est l'effet Baclo dans ces moments là??
L'alcool est mon "médicament" anti angoisses et en ce moment j'en suis pleine...
Santé boulot famille ect
 
Lucie
30 Aout 2017, 11:48
Je n'ai pas arrêté.
Diminué encore de 10 compte tenu du retour de la rétention d'eau.
Pour la polynévrite il va me faire passer un électromyogramme.
Et même avec 90 100 ou 110mg de Baclo je n'avais pas 0 conso...

Cordialement
 
Lucie
30 Aout 2017, 8:03
Il a dit que la balance bénéfices/risques était clairement en la défaveur du Baclo
Préconise l'arrêt total des consommations....bref volonté nous y revoilà
 
Lucie
29 Aout 2017, 15:26
Retour rétention d'eau.
Pascal oui je fais 4 prises
30
20
20
20
 
Lucie
28 Aout 2017, 21:26
Je capitule.

J'arrête.
Trop d'EI
Malade comme un chien.
Seuls les lendemains de cuites me freinent car EI trop forts.
Mon corps ne supporte pas le Baclo.
C'est un nouvel échec mais je n'en PEUX PLUS.
Plus de règles depuis juin, , tout ce qui s'est passé...hypo, rétention.
Je ne peux pas monter et pour avoir un effet sur ma conso il le faudrait. Mais ça m'est totalement impossible.

Je ne sais ni comment je vais gérer la suite ni comment redescendre le Baclo enfin il y a 5 ans j'avais diminué de 220 à 100 puis 50 en qq jours.

Neuropathie alcoolique plus que probable (d'où brulures jambes intermittentes) mais les jours où ça arrive c'est à en chialer.
Je n'en dors pas tellement j'ai mal. Chaque pas est une souffrance.
Mon boulot demande une station debout 8h/jour.

33 ans et à moitié foutue.
Et j'aime encore le goût du vin bordel je suis ravagée.
Ma place est surement davantage dans un forum pour personnes atteintes de pbs psys.

Je tiens à remercier Sylvie en particulier et vous autres qui m'avaient lue et tenté de m'aider.
Super pour tout ceux que ce médicament guéri, je reconnais ces effets car plus de craving en journée mais le soir venu toujours la cata.
Je ne peux pas augmenter. Donc nouvelle poso inutile.

Je vous salue et vous souhaite le meilleur.
 
Lucie
27 Aout 2017, 14:42
Bonjour Jack
Oui ça c'est rentré dans l'ordre.
Pb de sommeil qd même. (Mais pas forcément de rapport)
 
Lucie
24 Aout 2017, 14:58
Suis en train de devenir complètement :fsb2_mad: avec ces adaptations...

Je vais essayer d'attendre 9h pour la 1ère prise mais le matin j'ai beaucoup de difficultés à me mettre en route avant que le Baclo ai fait effet...(1ère prise au lit/repos jusqu'au moment où je le sens)

Merci, toujours au taquet Sylvie.

Il y a qd même beaucoup de mieux sur la conso :fsb2_smile:

Je ne me retourne plus le cerveau comme auparavant même seule.
Je n'y arrive plus donc plus envie, ou l'inverse :fsb2_yeah:
 
Lucie
24 Aout 2017, 13:11
Bonjour,
Seule depuis 3 jours, j'ai pu écouter mon craving sans restriction aucune vu que je ne bosse pas non plus.

Les envies sont totalement absentes jusqu'à 19h.

Même le midi, avec le repas, plus du tout envie de boire un coup.
Plus aucune envie de demis dans l'après-midi même si qq1 en prend un en ma présence je reste au jus de fruits.


J'ai essayé les 10 au coucher, ça ne m'a pas réussi du tout
Du coup j'ai pris 10 de plus à 11h pour les enlever sur la prise de 17h
Soit 40 réveil/ 30 11h / 20 14h / 10 17h.

Ça a du mal a passer, les 30mg de 11h m'ont bien sonnée.
Le manque de sommeil ça joue beaucoup aussi je pense.

Est ce que la poso est adaptée?
Car ça fonctionne pour les envies en journée mais que faire pour le soir?
 
Lucie
22 Aout 2017, 14:41
Merci beaucoup
 
Lucie
22 Aout 2017, 3:52
Même chose me concernant...
Alors que 100 mg et 40/20/20/20 17h
Ça fait 2 jours que je ne dors que très peu et boulot dans une semaine :fsb2_shocked:
 
Lucie
20 Aout 2017, 22:33
...et ça en bouffe de l'énergie!!
'Tin il faut en avoir de la volonté!
Combien de fois m'a t'on dit que si je n'arretais pas de boire c'était par manque de volonté
:fsb2_cold:
:fsb2_mad:
 
Lucie
20 Aout 2017, 21:02
Merci oui
Je marche sur des œufs...
 
Lucie
20 Aout 2017, 19:22
Bonsoir,

redescente de 20mg : plus d'EI, retour en force ce soir du craving à 19h.

Que faire?
 
Lucie
18 Aout 2017, 0:28
Bonsoir, alors j'ai eu une (très longue, )! conversation avec mon addicto.

Effectivement il n'avait pas bien compris par nos échanges via mails la différence entre mes "envies" et "idées"
L'envie surviens maintenant le soir surtout , pendant ou après le diner.
Sylvie a qui j'avais exposé le problème plus en détail avait compris direct et m'avais dit de faire
40 réveil/ 20 11h/ 20 14h/ 10 17h (redescente 20 mg compte tenu des EI)

Celui ci ce soir à qui j'ai expliqué en détails et avec toutes les nuances possibles mon craving (seule/pas seule/alcool à portée de main ou non) m'a dit de faire
40 réveil/ 20 12h/ 20 14h et...si besoin 10 de plus.
(Sylvie, as tu pensé a passer un diplôme en pharmacologie? :fsb2_godgrace: )
Étant donné que j'ai des symptômes de manque de Baclo (somnolence/vertiges) en fin de journée je pense les prendre ces 10 mais il m'a laissé le soin de les placer où j'en ressentirai le besoin.

Concernant les soupçons de bipolarité, il a consulté les comptes rendus du centre expert et après étude m'a expliqué qu'il n'y avait pas de véritable réponse là dedans.
Il m'a dit qu'il n'était pas psychiatre...et pourtant m'avait donné Xeroquel puis Dépakote (danger avéré à l'heure d'aujourd'hui!) il y a qq années sans effets sur mon humeur à part une fatigue extrême.
J'ai un courrier de mon psychiatre que je vois depuis bien des années décrivant exactement mon problème (fait à ma demande début juin au cas où il y aurai dérapage et alcoolisation massive pour réaliser une éventuelle Xème cure, à l'époque je tentais le Sélincro):

"Trouble unipolaire récurrent s'accompagnant d'un abus de substances à début juvénile "

J'ai un fond dépressif (raison pour laquelle l'addicto en question voulait me mettre sous Sub vu que l'humeur était en berne malgré tt les AD et régulateurs de l'humeur essayés...)
Et juvénile forcément, j'avais 19/20 ans quand mon problème avec l'alcool a commencé, le shit a 15 ans.
Unipolaire oui j'ai fais des dépressions. Pas BI polaire. Pas de "manies" avant la prise de Baclo.
Terrain sensible, certes.

"Usage de l'alcool qui prend des formes d'alcoolisations égodystoniques"
En gros après recherches parce qu'il en faut avec un tel jargon, je ne suis pas en accord avec moi même lorsque j'abuse de la boisson.
Mais pour ce dernier critère, je pense ne pas me tromper en disant que si nous sommes ici c'est bien parce que nous éprouvons tous ceci lorsque nous nous alcoolisons, si ce n'est pas le soir même, au moins le lendemain (dystonie: comprendre = regrets ou plus scientifiquement mais simplifié : conduite d'une personne, qui lui est déplaisante, et contraire à ses valeurs. )

Sachant que j'ai eu une vie de m*** depuis, aller, mes 11/12 ans (ambiance pourrie à la maison, disputes père/mère + que fréquentes, soeurs qui ne m'ont jamais parlé sous prétexte que j'étais "trop petite" puis m'ont renié littéralement dès le début de mes soucis avec substances ...(15ans)
+ suicide de mon père à 19 ans
+ mort accidentelle de mon meilleur ami à 20 ans
+ rencontres amoureuses toxiques (de 15 à récemment que des boulets)
+ fond anxieux réel je reconnais (dès le CE2 grosses difficultés à prendre la parole en classe)/ à l'heure d'aujourd'hui encore pas mal angoissée si entretien/réunions par exemple
+ Zéro projets pro motivants

Y a de quoi faire un (des) blacks out !

L'addicto ne me remet pas sous régulateur de l'humeur.
Il a compris que le contexte était totalement différent étant donné que mon boulot m'épanouis, que je sais maintenant où j'en suis, ce que je veux et ne veux plus pour mon bien être (fini les boulets qui me tiraient par le fond et les jobs d'animatrice)

Voilà malgré la toute nouvelle restriction de la RTU qui vient de tomber il ne m'a aucunement parlé de redescendre à 80mg mais d'adapter la poso en fonction des EI et de ma conso.
Que chacune des personnes qu'il suivait avait sa propre répartition, allant même jusqu'à la modifier (augmentation) les weekends ou en situation "à risque".

Il a quand même signalé mes EI "parce que même s'il n'était pas le prescripteur tout médecin en connaissance d'EI d'un médicament se doit de le signaler".

Ca fait un bon moment que que je suis sur ce message, fort long, et j'ai sommeil...d'ailleurs sans aucun somnifère...et le Lexomil soi disant sans accoutumance n'est qu'une salop***de Benzo qui crée une accoutumance contrairement à ce que m'avait dit le prescripteur Baclo...!

Bref, je me couche, et vous souhaite une douce nuit.
 
Lucie
10 Aout 2017, 19:23
Bonsoir,

j'ai souffert d'un épisode d'hypomanie d'hypomanie à 110 mg
Aujourd'hui à 90 ça va mieux.
J'ai déjà fais des dépressions mais jamais de d'accès maniaque auparavant.
Ai eu du Xeroquel suite à une dépression : effet ravageurs somnolence +++ à petite dose.
Si l'ai d'entre vous aurai la gentillesse de jeter un coup d'oeil sur mon fil
"de retour parmi vous EI importants" (seulement 2 pages), je lui serai vraiment très reconnaissante.

Au plaisir de vous lire
 
Lucie
10 Aout 2017, 13:54
Bon, je crois que j'ai vraiment mal géré depuis le début toutes les réponses à mes questions étaient que la page d'accueil dans le fichier à télécharger

Rubrique

Les outils

- Les effets indésirables, traitement

Rétention d'eau, hypo...il y avait tout sous mes yeux.

Le fil des témoignages des personnes ayant ressenties des hypo est sur en bas de cette même page

A cette adresse
Baclofène, Bipolarité, Hypomanie, Dépression et autres ES...

Je vais contacter le centre expert qui avait écarté le diagnostic de bipolarité me concernant il y a qq années pour avoir le compte rendu et le donner le jour de mon rdv chez l'addictologue/pharmacologue qui va prendre le relais sur mon prescripteur totalement à la rue.

Mais tout de même depuis réduction poso plus d'hypo donc je pense vraiment que c'est un effet secondaire du Baclo.

A suivre.

Je ne vous embêterai plus je regarderai mieux avant désormais sur ce forum extrêmement complet.
 
Lucie
09 Aout 2017, 13:22
Merci pour ta réponse.
Je n'ai aucun pb de diabète j'ai fais plusieurs analyses sanguines récentes et elles sont parfaites.
L'échographie hépatique également.
Cette nuit réveil vers 4h mais rendormir 2h après jqà 10h30 donc total 7h de sommeil avec juste 1/4 de lexomil donc plutôt encore mieux qu'avant Baclo.
 
Lucie
08 Aout 2017, 23:28
Par contre point positif :
Plus touché au tabac depuis 3 semaines.
Cigarette électronique uniquement.
Bon commandée * 2 pendant épisode d'hypomanie, mais tout de même ça c'est sympa.
(je ne dors toujours pas je ne sais pas si c'est dû à une prise trop tardive de Baclo, trop dosée, à mes verres de vin (4) ou aux envies d'uriner toutes les 5 minutes dues aux BOP, tisanes ect de la journée..; ou encore à la fameuse hypomanie).
 
Lucie
08 Aout 2017, 23:10
A tout hasard comme pour la 1ère fois de ma vie j'ai commencé à avoir de la dyshidrose sous la voute plantaire à partir du mois de juin, (début Baclo 15 juin), consultation MG + dermato : traitement cortisone efficace mais décapant, phénomène qui avait disparu et qui est revenu depuis une semaine, et maintenant que je sais que je fais de la rétention d'eau (et que ce n'est pas dû comme ces 2 médecins me l'ont dis, à la chaleur), je viens de chercher "dyshidrose et rétention d'eau" et bingo !
Le site eczema-atopique.com décrit parfaitement le lien !
Donc un EI de +...
Décidément ce Baclo c'est un chemin de croix.
J'espère que le jeu en vaut la chandelle !
Mais j'y crois, c'est pourquoi malgré tout ça je ne renonce pas.
Et aussi parce que vous m'aidez.
 
Lucie
08 Aout 2017, 21:08
Jmv, une nuit de 5h30/6h m'a toujours amplement suffit.
Pendant les jours où vraiment j'étais en crise, c'était du 2-3h voir moins.
Depuis descente de 10mg, nuits tardives et réveils précoces mais la descente est récente.
Cette nuit pas trop mal dormi sauf des cauchemars mais suffisamment d'heures récupératrices qd même.
Je suis redescendue de 10 de plus depuis aujourd'hui.
Nous verrons donc comment se passe la nuit.
Mais la poso est toujours en adaptation donc trop tôt pour se prononcer...

Ok Sylvie, je vais jeter un oeil à leur fils et peut être par la suite leur envoyer des questions par mp.
 
Lucie
08 Aout 2017, 20:17
Ok !
En fait je pensais beaucoup - à boire avant que débute la période estivale où j'ai commencé à voir beaucoup de monde en terrasse boire des demis ou de devoir rester à l'eau pétillante quand ma famille prenait l'apéro...tout ça m'a redonné envie.
Manque de bol ça a coïncidé à peu de choses près avec la période où j'ai repris le Baclo...

Y a t il d'autres fils sur lesquels je pourrai lire des témoignages d'hypomanie?
 
Lucie
08 Aout 2017, 19:01
Hello,
alors aujourd'hui bilan tout va bien pour le moment au niveau de mes EI ça c'est calmé, cool.
Enfin quand même très très active .
En fait j'ai voulu mettre de l'ordre dans les affaires que j'avais récemment achetées parce qu'à force d'avoir tout caché en urgence j'y perdais la tête !
Du coup tout trié tout rangé (presque).
Hypomanie ou simple organisation?
Par contre niveau conso du coup vu que c'est surtout ça qui m'empêchait de boire, je ne sais pas trop comment ça va se passer.
Mais je sais d'avance que si j'abuse les EI vont être de retour demain...
Le craving est bel est bien là depuis ce matin.
Bouteille planquée...j'attends juste d'être tranquille pour l'ouvrir...
 
Lucie
08 Aout 2017, 10:46
Merci Sylvie!
Et pour la poso et pour le fil ça marche !
Ok tt va bien aujourd'hui ventre - gonflé mal aux jambes mais raisonnable.
Dormi suffisamment malgré cauchemars.
A suivre...
Bonne journée
 
Lucie
08 Aout 2017, 3:45
Et voilà, réveillée.
Sylvie j'ai 1 peu + les idées claires qu'hier soir j'ai relu ton message et je ne comprends pas ton "Mais si tu tapes avant, tu le dézingueras
Sinon tu cours après le feu et il te faudra plus de baclo"?
 
Lucie
07 Aout 2017, 22:34
Voilà sa réponse et poso compte tenu des changements intervenus dans ma conso depuis début de prise Baclo (je ne bois plus que le soir mais ai des envies en journée si je vois d'autres personnes boire) :

"Vos réponses indiquent un craving qui va crescendo à partir de midi.

Du coup, il serait plus logique de privilégier les doses plus élevées de baclofène l'après-midi, tout en évitant de les prescrire trop tard pour éviter d'altérer le sommeil.


Je vous propose la répartition suivante :

- lever : 20 mg

- vers 11-12 heures : 20 mg

- vers 15-16 heures : 20 mg

- vers 18-19 heures : 30 mg


Total 90 mg/j. A réévaluer bien sûr en fonction de l'évolution.

Cordialement





________________________________
 
Lucie
07 Aout 2017, 22:23
Bonsoir
J'ai acheté bop aujourd'hui.
Je continue thé vert et tisanes diverses et fais très attention à mon alimentation.
Mais devant tt ces problèmes et après avoir essayé de joindre en vain et MG et médecin prescripteur qui de toute façon n'y comprends rien je me suis résolue à prendre l'avis de mon addicto qui est tt de même:
Professeur d'Addictologie & Pharmacologie
Chef du Service d'Addictologie
Coordonnateur d'Addictologie

C'est lui qui voulait me donner de la buprenorphine mais il prescrit aussi le Baclofene depuis longtemps et est au courant de tt les effets secondaires et j'aurai perdu beaucoup- de temps, d'argent en veinotoniques divers non remboursés/bas de contention etc et surtout il aurai diagnostiqué direct l'hypomanie dont j'ai souffert gravement et dont je subis les conséquences tt les jours par réception et donc débit sur mon compte bancaire d'articles divers commandés sur Internet de manière compulsive et totalement déraisonnable les nuits où je ne dormais pas.
Il m'a répondu directement sur son tél personnel d'où le sérieux de cet homme et de ses égards envers ses patients.
Lui me garde en consultation 1h30 à 2h mon prescripteur 1/4 d'heure 1 fois par mois.
Avec lui c'est une à 2 fois par semaine.
Voilà.
Par mail il m'a demandé de lui décrire précisément mes heures de craving en me demandant de préciser si au levé c'était: nul/ léger/ modéré/ intense/obsédant/ incontrôlable
Même chose pour fin mâtinée/ midi/ début d'aprem/ fin d'après-midi/ dîner/ après dîner et à adapté ma poso en fonction de mes réponses.
Il préconise de + une réduction de 10 mg compte tenu de mes EI soiT 90mg/jour.
Voilà pas si fou que ça l'addicto ! Et le SEUL médecin à comprendre mon cas...
 
Lucie
07 Aout 2017, 16:23
Vu les EI impossibles et horribles qui me sont arrivés avec prise Baclo malgré vos conseils poso et montée tres progressive je pense bien qu' un sevrage de Sub contrôlé par mon addicto qui est qd même pharmacologue également aurai été moins insupportable.
 
Lucie
06 Aout 2017, 2:18
Je suis sous Baclo depuis environ mi juin.
Aujourd'hui à 100/110 selon les EI apparus à 90 à savoir :
RETENTION D EAU +++
On a cru à des pbs veineux compte tenu que je travaille 9h/jour debout et piétine + chaleur.
Mais écho des jambes par une angiologue : normal. Pas de varices mais des OEDÈMES
Analyses sanguines tout à fait normales
Echographie hépato biliaire (car ventre devenu énorme à 110) : normale
Port de bas de contention: aucun effet
Prise de veinotoniques (naturels d'abord j'ai tt essayé : vigne rouge, marron d'Inde...etc) : aucun effet
Puis passée au Daflon sur conseils de mon MG (médoc soulageant à peine et qui coûte un oeil car vendus sans ordonnance et non remboursés par la Sécu comme les bas de contention d'ailleurs considérés comme des "soins de confort")

J'ai alors cherché côté médocs et ne prenant + grand chose à part 1/2 Miansérine (AD) et des acides aminés (ça ne pouvait pas être ça...), ne buvant quasiment + (l'alcool même à grosses doses ne m'avait JAMAIS fait ça non plus, mais peut être une cause de rétention d'eau), j'ai demandé son avis à Sylvie (ne trouvant RIEN sur Internet rapport Baclo/rétention d'eau) s'il y pouvait y avoir un rapport avec le Baclofene car le début de ces ennuis de santé coïncidaient avec la montée à 90mg/100mg : OUI, le BACLO peux provoquer de la rétention d'eau.

C'est extrêmement douloureux pour ce qui est des jambes et disgracieux et gênant socialement au niveau du ventre (même pas la peine de penser à se mettre en maillot même sous 40 degrés avec un ventre gonflé comme ça...)

ET A partir de 100 :

HYPOMANIE: trouble psychiatrique !!!
Achats compulsifs, répétitifs et inutiles jusqà vider mon compte bancaire .
Relations extrêmement tendues avec l'entourage cause comportement hyper réactif/susceptible

Angoisses +++ Insomnies (ça ça c'est UN peu arrangé en suivant la répartition à nouveau de SYLVIE ET D AUTRES INTERVENANTS DE CE FORUM et non pas de mon médecin prescripteur pourtant psychiatre qui préconise TOUJOURS des prises matin/ midi/soir malgré sa formation de médecin psychiatre et sa délivrance de Baclo depuis des années...)

Les 2 derniers vous les connaissez tous, mais je voulais apporter mon témoignage sur les deux 1ers qui sont les + graves et méconnus, ça pourrai servir !!

NET EFFET DU BACLO sur la conso .

 
Lucie
05 Aout 2017, 22:41
(J'ai réédité X fois pb d'ordi)
 
Lucie
02 Aout 2017, 15:37
Bonjour et merci mais je n'ai rien trouvé sur ce fil au niveau rétention d'eau et gonflement impressionnant du ventre.
Sylvie peut être sais tu qq chose?
Ou qq1 d'autre?
C'est un vrai pb impossible de me mettre en maillot obligé de porter culottes hautes qui compressent le ventre, vêtements larges donc moches, ma famille et les amis me font des remarques très désagréables ...
Je dépense une fortune en phytothérapie pour la rétention d'eau...
Cdt
 
Lucie
01 Aout 2017, 23:54
Bonsoir
RAKAN tu m'as mal compris ou je me suis mal exprimée je voulais dire que j'étais très tolérante à beaucoup de molécules très fortes donc que si les EI venaient de la prise de the importante ça m'etonnais beaucoup mais j'ai eu ma réponse j'ai fais un épisode d'hypermanie qui est rentré dans l'ordre.
Aujourd'hui je ne prends plus qu' 1/2 cp de noctamide le soir donc tu vois le sevrage est quasi fait et les EI ne proviennent absolument pas de ça.
Au fait je continue les acides aminés que tu m'avais conseillé et j'ai supprimé mon dernier 1/2 cp de miansérine (Ad).
Merci pour ça.

J'ai une question amis Bacloféniens y a t il des cas de rétention d'eau avec le Baclofene?
J'ai un ventre très gonflé j'ai vu que ça pouvait venir de l'alcool mais avant je consommais beaucoup plus et mon ventre n'était pas si énorme....

Merci à tous
 
Lucie
31 Juillet 2017, 21:11
Bonsoir,
L'hypermanie s'est calmée aujourd'hui.
Et pourtant (désolé Sylvie...) Je n'ai pas redescendu de 10mg je veux atteindre cette fameuse indifférence le plus rapidement possible, en tenant compte des EI toutefois bien sûr.
Pour dormir hier j'ai pris une barrette entiere de lexomil.
J'ai dormi tard mais j'ai fais une nuit d'environ 7h !!
Aujourd'hui pas d'EI redescente de l'hyperactivité.
Toujours donc à 110mg
40 réveil
30 11h
30 14h
10 17h
J'ai une prescription à 120mg pour un mois.
La famille est de sortie j'ai donc, et oui, acheté 2 bouteilles de vin.
1ère descendue assez vite avec apéro (grosse journée/besoin de décompresser) beaucoup de pensees dès que j'ai appris que j'allais être seule mais elle n'est pas finie.
2eme intacte pour l'heure.
Mais je vais l'ouvrir pour l'apprécier avec mon repas du soir.
Voilà donc je sais qu'avec ma conso il ne vaut mieux pas augmenter pour le moment.
Je prendrai les 10 de + à 17h (poso sylvie) qd je ne boierais plus du tout et si mes nuits continues à être réparatrices.
Pour le moment je stabilise à 110 pour plusieurs jours.

Indifférence pas atteinte mais effets notoires.
Merci Baclo
Merci à vous qui me guidez dans ce traitement compliqué.
 
Lucie
29 Juillet 2017, 23:47
Je viens de lire d'autres témoignages sur le forum concernant Baclo + hypomanie.

Sylvie parle de bipolarité: j'ai fais des tests dans une clinique spécialisée il y a plusieurs années: diagnostic écarté.
Par contre Sylvie en + de la diminution du temps de sommeil tu parles aussi de dépenses excessives et effectivement depuis plusieurs jours j'achète énormément de choses en ligne (des que j'ai un peu trop bu)
Donc je dois faire quoi?
Redescendre le dosage?
Ça serai dommage car ma 2ème bouteille ouverte je n'arrive pas à la boire.
Attendre que ça passe?
Si c'est le cas combien de temps?
Merci
 
Lucie
29 Juillet 2017, 23:29
Ok j'ai regardé sur Wikipedia ça y ressemble fort
...
Ça va passer?
 
Lucie
29 Juillet 2017, 23:25
Merci...
Hypomanie?
Tu peux m'expliquer stp?
 
Lucie
29 Juillet 2017, 23:24
Tout le monde est de sortie en ce samedi soir?
Personne n'a d'avis?
J'ai fais ma lessive plié mon linge/ me suis lavé les cheveux et me suis fait un vrai repas.
J'ai attaqué la 2eme bouteille et avec le repas ça passe super.
Je commence à être un peu fatiguée (retour à la normale ). Je ne touche plus au thé ni au citron.

Sylvie si tu est là : Help !

Bonsoir à vous
 
Lucie
29 Juillet 2017, 20:22
Oui 1/4 mais ça ne me fait aucun effet.
La nuit dernière je me suis endormis à 5h30 et réveillée à 8h.

Ce soir c'est l'ultime soir où je peux boire. Demain ma famille réintègre la maison.
Aussi et toujours avec mes bons vieux réflexes d'alcoolo de 15 ans, je suis allée m'acheter 2 bouteilles de rouge en fin d'aprem.
J'ai commencé à 18h en picorant des crudités pour ne pas boire l'estomac vide.
Je fais depuis environ 2 semaines une cure intensive de Thé vert et y associe légumes et viande blanche pour tenter de perdre mon ventre qui me complexe (l'alcool fait prendre du poids je tente de limiter les dégâts).
Mais peut être aussi est ce la cause de mes insomnies en + du baclo.
Aujourd'hui malgré mes 2h30 de sommeil je ne me suis pas sentie fatiguée à part avant les heures de prises où j'ai commencé à ressentir mes EI : maux de têtes fatigue difficultés de concentration.
Mais dès l'heure venue (réveil/11h/14h/17h: 40/30/30/10) et après prise des comprimés, tout est rentré dans l'ordre.
J'ai quasiment fini ma 1ère bouteille de rouge il y a environ 40 minutes, je bois donc vraiment beaucoup plus lentement, merci Baclo, et pas de sensation d' ivresse et envie voir besoin de faire encore plein de choses (lessive,rangement, ménage...)
MAIS grosse envie de vomir.
Il reste 1 verre sur la 1ère bouteille que je n'arrive pas à boire.

J'ai pris un Vogalène et suis allée sortir ma chienne à pied ce qui m'a fait du bien .
Après avoir si peu dormi, picolé et pas mal bougé dans la journée je devrai être h.s mais non, je suis juste nauséeuse encore

Conclusion le Baclo fonctionne sur mes pulsions mais il y a encore des progrès à faire...pour ne plus aller acheter du vin en prévision de mon abstinence forcée à partir de demain.
Par contre j'ai l'impression d'être comme une bipolaire en phase maniaque (hyperactive)
EI du Baclo?? Ou possible surdosage en thé vert? (je suis pourtant blindée niveau médicaments en tout genre (antidépresseurs, somnifères , hypnotiques, tranquilisants, anxiolytiques... )alors des plantes ((théine) pourraient elles me provoquer ça ou je fais fausse route?

Des expériences d'hyperactivité liés au Baclo existent elles??

Le temps d'écrire ce message et la nausée est partie, le Vogalène a fait son effet et aussi ça fait 1h que j'ai arrêté de boire...

J'ai totalement arrêté le tabac aussi mais je tire sur ma clope électronique dès que j'ouvre l'oeil (c'est un moindre mal).

En attendant vos avis je vais lancer une lessive et plier mon linge (ça attend depuis une semaine mais ce soir je suis surmotivée).
Pas pris pourtant d'avantage de thé que les jours derniers.

Alors un peu / beaucoup paumée...

Merci à vous de me lire et de me conseiller si vous le pouvez.

Cdt
 
Lucie
28 Juillet 2017, 23:24
"Nan" Loulou.
J'ai la possibilité de boire à gogo parce que je suis seule, et je ne le fais pas !
Depuis que je suis la répartition de Sylvie, plus aucun EI.

A part des réveils nocturnes et des nuits très courtes ( mais j'ai toujours mal dormi (depuis l'adolescence)
Je n'arrive plus à être ivre, donc après avoir eu de grosses consos et constatant l'échec, je bois très peu et surtout beaucoup plus lentement qu' a mon habitude.
J'ai vu mon toubib aujourd'hui, il préconise un palier de 2 à 3 semaines à 120mg.
Toujours matin/midi/soir mais j'applique les 40 réveil/ 30 mg 11h/ 30mg 14h et 10mg 17h et je me sens bien et ai beaucoup moins de compulsions alcooliques.
Je reste à 110mg/jour pendant encore qq jours pour le stabiliser.
A partir de dimanche 30/07 je ne pourrai plus consommer du tout donc j'augmenterai de 10 mg à...17h?
C'est ce que je dois faire je pense?
Sylvie tu as des conseils très avisés donc si tu peux me répondre d'ici lundi...
Ou autre baclofénien qui s'y connait bien.
Je prends tt vos avis.
P.s mon Doc m'a prescrit 1 lexomil au coucher pour mes pbs de sommeil.

Bonsoir et merci à ce forum et a ses intervenants d'exister.
Je pense être entre en bonne voie.
 
Lucie
27 Juillet 2017, 2:57
J'ai dormi 2h
Réveil à 3h : Gros EI
MAL DE TÊTE
Encore un manque de Baclo?
Merci
 
Lucie
27 Juillet 2017, 0:16
Re bonsoir

Alors avec cette poso aujourd'hui pas d'EI une véritable bénédiction.

Mais...
Je n'arrive plus à boire.
Ça me donne envie de vomir.
Or en bonne alcoolique que je suis depuis 15 ans, ressentir les effets de l'ivresse est qq chose que je recherche vraiment.
Les conséquences sont dramatiques la plupart du temps, Mais néanmoins j'arrivais à gérer 3 bières à 11 degrés en me sentant bien regaillardie sans aller au de La car frein "volonté".
Là je n'arrive pas à boire mon verre de rouge que j'aime tant pourtant.
Ce n'est pas de l'indifférence puisque sinon je m'en fouterai royalement, mais du dégoût physique.
Pas mental.
 
Lucie
26 Juillet 2017, 18:55
Plus que ça!!!
Je n'ai aucun EI !!
Pas fatiguée, pas mal à la tête!!

Mille mercis Sylvie
 
Lucie
26 Juillet 2017, 17:18
13h30 mais pas beaucoup et surtout ça m'a pris 1h au moins pour boire 1 demie bouteille.
Contrairement à d'habitude où j'ai une descente TRÈS rapide
 
Lucie
26 Juillet 2017, 15:26
Je tente le coup 10mg dans 30 minutes.
Ai bu 1/2 bouteille de rouge
40mg au réveil
30 à 11h
30 à 14h

Jusqu'ici tout va bien :fsb2_yes:
 
Lucie
25 Juillet 2017, 23:06
Ok Sylvie merci

LOULOU33 je ne comprends pas votre "Nan"
 
Lucie
25 Juillet 2017, 22:32
Je fias ça combien de temps?
 
Lucie
25 Juillet 2017, 22:27
D'accord merci beaucoup
 
Lucie
25 Juillet 2017, 21:29
Bonsoir,

je viens aux nouvelles et vous demander votre avis car j'ai qq problèmes pour supporter le traitement.

Je suis à 110 mg depuis le 17/07.

Le 9/07 j'étais encore à 100 mg et la veille j'avais bu 4 bières fortes à 11 degrés et très peu dormi (l'alcool m'excite donc endormie très tard et levée tôt pour le boulot).
La journée qui a suivie à été insupportable.
Nausées, brulures d'estomac, tête qui tourne, fatigue intense, bouffées d'angoisses.
Beaucoup de difficultés à travailler forcément (en plus travail physique).

Je m'en suis voulue et j'ai arrêté de boire plusieurs jours.

Mais malgré l'arrêt COMPLET de ma consommation pendant une semaine, à partir de 17h30/18h, j'ai des EI costauds : mal de tête, (malgré Aspégic ou aspirine), difficultés de concentration, fatigue ++++

J'ai tout de même augmenté de 10 mg le 17/07.

Je prends actuellement 40 mg au réveil, 40 à 11h et 30 à 14h.

Toujours beaucoup d'envies quand je vois qq1 consommer devant moi.

Actuellement et depuis le 20/07 et jusqu'à dimanche je suis seule chez moi.
Du coup...je consomme...pas mal.
1 bouteille de vin rouge à une et 1/2 par jour.

Malgré cela j'ai remarqué que j'étais beaucoup moins vite ivre que lorsque je consommais de la bière forte (effet enivrant dès la fin de la 2ème canette)

Par contre et comme lorsque j'ai arrêté de consommer, à partir de 17/18h très mal à la tête et fatiguée.

Mon médecin prescripteur que je revois vendredi voulait que je monte à 120 mg et faire un palier de 2/3 semaines mais je ne peux pas avaler 10mg de plus vu les conséquences en fin de journée (après les prises même si je consomme, étrangement ça va, c'est vraiment en fin d'après midi que les problèmes commencent).

TOUS VOS CONSEILS SERONT LES BIENVENUS.

Redescendre en dosage? Attendre? Nous sommes le 25 je suis à 110 depuis le 17 et avec ou sans conso les EI sont là.

Merci de bien vouloir me donner un coup de main.

Bonne soirée à vous
 
Lucie
26 Juin 2017, 11:47
Ok merci Sabine
 
Lucie
26 Juin 2017, 9:54
Personne n'a d'idée sur la posologie à adopter ?
 
Lucie
25 Juin 2017, 18:30
Bonsoir,

Je suis à 40 mg depuis hier, aucun effet indésirable, tout se passe bien, j'ai même eu envie de passer directement à 50mg aujourd'hui, mais j'ai bu 2 bières fortes donc finalement je me suis raisonnée (pas envie de déclencher des EI).

Je dois passer à 50mg après demain.
Pour le moment je prends mes 40 à 18h sans soucis.
Par contre je ne suis pas sûre que cibler 19h soit encore d'actualité, mon craving se déplace !
Il suffit que je me retrouve seule qq soit l'heure 8h du matin, midi, 15h30 aujourd'hui...pour que les pensées arrivent.

Est ce que quelqu'un saurait comment je peux me dépatouiller avec ma répartition compte tenu de ce constat?

Pour l'histoire de la buprénorphine j'ai eu plusieurs témoignages (médecin traitant, psys) comme quoi les patients traités ainsi voyaient leur envie de boire s'éteindre ainsi qu'une grande amélioration de l'humeur et donc de leur qualité de vie en général.
Qu'avec un protocole de diminution très progressif les symptômes de sevrage étaient pratiquement anodins.

Ça donne à réfléchir...?!

Ça me laisse toujours perplexe.
 
Lucie
17 Juin 2017, 22:43
Merci aussi à toi Jack Lofène de t'être renseigné sur le Sub.
En dernier dernier recours si rien de rien ne fonctionne peut être que j'y aurai recours.
Mais je ne me le souhaite pas.

Passez une bonne fin de soirée et un excellent dimanche.

A bientôt

;-)
 
Lucie
17 Juin 2017, 22:39
Merci beaucoup PascAlbéric pour cette explication détaillée qui me sera d'une grande utilité.
Je vais donc augmenter demain : 20mg en une prise à 18h je verrai si ça passe bien sinon je ferai 10 à 16h et 10 à 18h mais je ne pense pas avoir des EI avec 20mg seulement.
Que la route paraît longue...!

Enfin je suis quand même dans de bien meilleures conditions qu' il y a 5 ans pour y arriver cette fois ci quand même (du moins je l'espère).
Mes alcoolisations sont tout de même beaucoup plus rares!!
J'arrive à n'acheter (que) 2/3 bières fortes pour me "faire plaisir " lorsque je suis seule.
Le problème apparaît si je tombe sur des bouteilles (de quoi que ce soit) que qq1 d'autre a rangé à la maison.
Je peux en descendre 2,3.
Après je fais n'importe quoi jusqu'à l'aube où je finis par m'écrouler.
Mais vous connaissez...
 
Lucie
15 Juin 2017, 21:51
Super merci je venais tout juste de t'envoyer un mp.

Je vais faire ça je reviendrai vers vous pour être guidée dans mon augmentation.

Bonne soirée à bientôt
 
Lucie
15 Juin 2017, 21:36
Personne pour m'aider?
 
Lucie
15 Juin 2017, 20:20
Oula je viens de lire sur un fil qu'il fallait commencer à 10mg pdt 3 jours puis 20mg 3 jours ect...
Moi le toubib m'a dit 30 mg dès demain ??? (10 matin 10 midi 10 soir)

Je dois faire quoi svp?

Merci
 
Lucie
15 Juin 2017, 20:09
Bonsoir,

Je crée un nouveau fil car mon affaire de prescription de Subutex pour arrêter l'alcool est close, j'ai refusé, l'addicto ne veut plus me voir.
Bref...
Aujourd'hui j'ai vu un médecin prescripteur de Baclo (Merci Sylvie!) qui m'a dit de commencer 1 matin 1 midi 1 soir dès demain.
Il veut que j'arrive à 80 mg en augmentant de 1 comprimé tout les 4 jours.
Vu ma mauvaise expérience avec le Baclo il y a 4 ans (220 mg EI insupportables pétage de plombs et alcool massif pour écraser les EI) j'avoue que j'ai peur de recommencer l'expérience mais après maintes cures et échec du Selincro je ne vois pas d'autres solutions.

Mon craving est a cibler je le sais, mais problème il varie en fonction des heures où je suis seule.
Par exemple dimanche j'ai passé la journée seule et j'ai commencé à boire à 10h du matin.
Mais il est plus fréquent que mon craving se situe vers 19h.
Alors svp pouvez vous me dire comment répartir les prises quand je vais augmenter jusqu'à 80mg ?
Je veux y aller TRES doucement pour éviter au max les EI moi j'avais fatigue vertiges poids du corps qui passait d'une jambe à l'autre et décharges électriques dans les dents.
Je commence un nouveau job très physique le 1er juillet, je dois être au taquet car c'est une période d'essai, je ne peux pas me permettre d'être indisposée par des EI.
Merci de me donner des conseils qui me seront précieux !

Et Rakan merci encore pour m'avoir mise en garde sur la bupré. (Je continue les acides aminés et je n'ai plus qu'un demi AD le soir et le moral est bon).

Bonne soirée à tous
 
Lucie
08 Juin 2017, 21:01
Personnellement le Selincro ne me fait RIEN.
Ni ES ni diminution de l'envie de boire.
Mais tant mieux pour ceux sur qui ça marche.
Bonne soirée
 
Lucie
06 Juin 2017, 15:40
Bonjour,
Merci pour vos réponses et vos précieux conseils

J'ai envoyé sur les roses l'addicto et sa buprénorphine, pas question de devenir addicte à ça aussi.

J'ai rdv avec le prescripteur de Baclo à la fin du mois (l'addicto n'a finalement pas voulu m'en donner)

Entre temps j'ai vu mon psy qui m'a donné du Selincro.
Pas enchantée vu les témoignages, mais bon en attendant le Baclo, pourquoi pas.

J'avais très peur des effets secondaires et il se trouve que ce médicament ne me fait absolument....rien.
Ce n'est que mon 3ème jour de prise mais jusqu' ici pas le moindre ES et aucun effet sur l'envie de boire.

Voilà juste pour donner mon témoignage à mon tour sur ce médicament.

Bonne soirée à tous
 




forum baclofene