Résultats de la recherche (1643 résultats)

Julie Maurice
07 Juin 2018, 15:38
Ma Lee,

Bonheur de te retrouver pardonnante et tout court.

J'en suis aux mêmes points. Tous.

J'avance dans le brouillard depuis quelques temps de trop.

De plus en plus, il se dit que le temps n'existe pas, mais moi je le vois bien qu'il existe: à mes enfants qui fleurissent, à mon visage, à l'oubli, à l'espoir.

C'est gagné, tant mieux et merci de ton salut sauf que je ne vois pas qui tu es.

Bac 80. Cuillères à café un peu trop nombreuses mais sans danger.

A bientôt
 
Julie Maurice
06 Juin 2018, 7:27
Bizarre de passer par ici.
 
Julie Maurice
05 Juin 2018, 19:09
Sans lire quoi que ce soit, qui que ce soit.

En passant par là ou par ici.

Je t'embrasse fort
 
Julie Maurice
08 Décembre 2016, 17:47
En passant, je t'embrasse fort Gaday
 
Julie Maurice
08 Décembre 2016, 17:45
Bonsoir Tout le monde,

Je suis venue faire un tour sur le forum, c'est si rare maintenant. Je vois avec bonheur qu'il est resté toujours un lieu d'amitié et d'entraide.

Je reconnais par çi par là des figures anciennes et toujours actives et si aidantes aux nouveaux - nouvelles qui veulent s'en sortir.

De mon île lointaine, j'ai un grand coup de tendresse pour vous tous et toujours ce rêve qui ne me quitte pas - que l'on se rencontre un jour au bord de l'océan joli et si bleu.

Je pense particulièrement à Ma Julee que j'ai voulu protéger, à laquelle je veux partager tant de choses. Car je suis cette Béa. Elle m'a fermé sa porte. Oui, cette porte physique est fermée, mais je sais que celle du coeur est ouverte.

Eviter les souffrances - nous ne sommes pas nés pour souffrir - je l'ai appris très tard, mais maintenant que je le sais, je ne souffre plus.

Je vous embrasse tous très fort

Julie
 
Julie Maurice
28 Mars 2016, 18:40
Trouvé http://www.lepetitvapoteur.com/fr/

Ils livrent chez moi.

Quelqu'un peu choisir pour que je sois tranquille pendant au moins 6 mois. Vous choisissez et vous me partagez les liens?

Siouplé pas de problèmes de fuites, batterie qui lache. etc... Pas de garage pour ce type d'engin chez moi ;-)

Bises fort
 
Julie Maurice
28 Mars 2016, 18:27
Merci si toujours présente Sylvie
 
Julie Maurice
28 Mars 2016, 18:27
Lee, sur ton site, pas de livraison hors de la FRance :(
 
Julie Maurice
28 Mars 2016, 18:14
Plus de stock sur http://www.e-fumeur.fr/batteri...#/couleur-bleue ... vert - jaune - rouge etc...
 
Julie Maurice
28 Mars 2016, 6:02
Bonjour les spécialistes,

J'avais commencé la e clope il y a quelques années, mais j'ai vite arrêté, la raison?

Ca coule, ça fuite, je ne sais jamais où en est le niveau de la batterie,etc...

Comble, j'habite sur un bout de terre à 12000 km de l'Europe où la e cigarette est interdite ( pas de magasins) mais je peux faire venir par colissimo.

J'ai essayé d'arrêter de fumer , je me suis retrouvée avec des retours de craving, donc je reviens à l'e cigarette.

Que me conseillez d'acheter - photos à l'appui - solide - quel site, pas compliqué,etc..

Merci mille fois et des bises fort
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 18:38
Manue,

Excuse moi, je me rends compte que j'ai à peine répondu à tes questions.

La fichue habitude de lire trop vite :(

Oui, voilà 3 ou 4 ans que je suis à 120, pas le courage de retourner sur mon fil.
Gel des émotions : oui, je crois.
Tu m'obliges à faire un retour en arrière de 14 mois.
Alors c'est pas du Oui, je crois.
Oui, c'est certain et en quelque sorte, c'est heureux que mes émotions aient été bloquées , il y a des choses très dures qui sont arrivées dans ma famille auxquelles je n'aurais pas pu faire face correctement sans émotions maitrisées ou gelées.
Baclofène - méditations - recherches - lectures - rencontres.
Je ne sais pas ce qui m'a le plus aidé.
Oui, je dis bien aidé.
Peu importe; il n'y a pas de hasard, "il n'y a que des rendez-vous" a dit Eluard ou encore "Dieu ne joue pas aux dés" , dit Einstein.
Alors que ce soit le baclofène ou moi qui ai travaillé sur mes émotions. Peu importe. Merci
Je me disperse.

Et je t'embrasse
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 18:16
Tristan,

Merci . Sérénade reçue.

Je connais cette magnifique chanson. Mais voilà des années que je ne l'ai plus écoutée.

@ vite
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 18:09
Ma Lee et Manue, Ma Nue? ;-)

Merci pour votre retour très rapide.

Mille fois mieux -évidemment - qu'un commentaire idiot de mon époux : " de toute façon, tu seras toujours accroc à quelque chose..."

Auquel j'ai répondu - sachant qu'il ne capterait de tout façon pas : "Tu sais, sur le forum, ça fait des mois que je n'y suis pas allée et je sais que j'aurais des réponses rapides et opportunes". Pas d'autre commentaire. J'aurais bien besoin d'autres chose aussi : genre gros coup de pied dans les fesses pour que je quitte un homme qui me pourrit la vie depuis des années et dont je ne parviens pas à me séparer, alors notre relation pourrit de plus en plus. La sacro-sainte famille...


E cigarette, j'en ai que j'ai fait venir de l'Europe il y a quelques temps ( à Maurice -interdit) : je n'accroche pas , je trouve que c'est ardu. Toujours peur d'être en panne de batterie, d'e liquide,etc.. Je me suis plutôt penchée très studieusement sur la méthode Allan Carr. 3 essais depuis janvier avec 3 relectures intenses et 3 rechutes après quelques jours, dernier essai il y a 2 semaines.

Ce livre avec son analyse de la nicotine et de son addiction est très très bien fait. Je crois que je vais finir par y arriver. Juste recommencer encore. Je ne pense pas que cette addiction soit une maladie comme celle de l'alcoolisme.

Reste aussi le Ziban ou Champix.

Champix, y'a pas à Maurice , Ziban oui mais je redoute l'interaction avec le baclofène. Pas de médecin qui connaisse le baclofène à haute dose ici. J'ai quelques potes médecins et psychiatres, le max qu'ils aient prescrit est 80mg. De la rigolade. Quand je leur parle de nos parcours, ils me regardent interloqués, limite menteuse. Heureusement le baclofène peut s'obtenir sans ordonnance.

Merci d'être. Tout près.

Bises fort
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 17:42
Que deviens tu si belle Bidi?

T'embrasse fort
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 15:53
Un beau salut de mon île Stéphane et des bises fort
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 15:45
Bonsoir Shirley,

Je suis une "vieille " du forum, je reviens très rarement, j'ai été interpellée par le titre de ton fil... Ca m'a rappelé quelques souvenirs pas trop sympa...

Je vois que tu es très bien épaulée et que tu t'en es sortie :)

C'est si bon cette aide sur ce forum.

Et si tu ajoutais un peu de méditation avant de t'endormir.

Je t'embrasse
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 15:32
La tête qui tourne Las...

Et des bises fort
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 15:23
Ma Lee, Lee, libellule,

Je viens de lire les derniers messages de ton fil...

Quel désarroi, quelle tendresse.

Et toutes vous êtes si belles.

Quand je vous lis, je me lis, je nous vois en entrechats.

D'èspérances en désespérances, nos chemins sont liés par cet alcool qui a fait de nous des malades mais qui nous a aussi - finalement -permis de nous rencontrer. C'est mal dit, mal exprimé. pas à la hauteur de mon trouble, mais je sais que vous me comprendrez.

Une fois de plus, de mon île lointaine et de ma maison isolée entre ciel, océan et montagne, tu me manques infiniment.

Quatre longues années que je n'ai pas quitté mon bout de terre... je cherche un voyage. Et te revoilà.

Je me comprends.

A plus tard et des bises fort
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 14:55
Toujours de la très belle écriture sur ce fil. Comment va va?

Et toi Corinne?

Des bises fort
 
Julie Maurice
27 Mars 2016, 14:52
Bonne après midi tout le monde,

C'est grâce à mon alcoolisme que je me suis inscrite sur ce forum en juin 2011...

Pourquoi je dis - grâce?

Parceque j'y ai des amis de coeur.

Invisibles - lointains et pourtant toujours là.

Et je vous dis que je suis exposée... à 120 depuis plus de 3 ans, j'ai du repasser à 150 depuis aujourd'hui... Y'avait comme du danger dans l'air. Le soir.

Je suis en train de tenter pour la 3 ième fois l'arrêt de la cigarette, pas encore réussi mais à nouveau fortement diminué. Et à chaque tentative d'arret de la cigarette, j'ai à nouveau des craving. Quel est le lien?

Une addiction non satisfaite en ferait remonter une autre sous controle?

Ce constat m'est venu naturellement - je veux dire - sans que je me sois forcée à l'observance "alcool -cigarette" à chaque tentative.

Quelqu'un peut m'expliquer?

A Maurice, il fait toujours beau... ce qui ne m'empêche pas d'avoir un cafard à couper au couteau. Ca passera, comme on le dit et comme on le sait..

Vous embrasse tous très fort
 
Julie Maurice
04 Janvier 2016, 17:07
Bonsoir Gaday,

Pas lu ton fil donc je ne sais pas où tu en es avec cette Pù^$in de maladie.
Mais je sais ce que tu es et qui tu es et c'est l'essentiel.
Tu Es quelqu'un de bien.

Des bises fort
 
Julie Maurice
04 Janvier 2016, 17:04
Bonsoir Ma Julee,

J'étais derrière un nuage dans le ciel
Je t'ai fait signe.
Tu as levé la tête.
A peine.
Pas suffisamment.
Pas assez longtemps.
Pourtant dans ton regard j'ai vu une lumière.
Comme si...

Tu ne m'as pas vue.

Un grand coup de soleil pour toi.

Et des bises fort
 
Julie Maurice
04 Janvier 2016, 16:50
Il n'y a pas de hasard dans l'univers, ni dans nos vies.
Aucun.
Frérot.
Tu as ton libre arbitre.
Exerce le en choisissant de te lever.

T'embrasse fort.

Ta Julee
 
Julie Maurice
04 Janvier 2016, 16:44
Hello tout le monde

Je commence ma quatrième année d'indifférence grâce au soutien et aux conseils de ce magnifique forum.

Meilleurs voeux à tous et toutes.

Et des bises fort -sous le soleil - évidemment :fsb2_cool:
 
Julie Maurice
16 Mai 2015, 19:07
Bonsoir Joséphine,

Je suis une "vieille" de passage sur le forum.
J'ai infiniment aimé : " avant je regardais le printemps, maintenant je suis le printemps".

Oui. C'est comme cela qu'il faut vivre. En pleine conscience : être.

T'embrasse
 
Julie Maurice
16 Mai 2015, 19:04
Pouf, c'est joli ces deux derniers posts.

T'embrasse Corinne
 
Julie Maurice
16 Mai 2015, 19:02
Des baisers ma Julee
 
Julie Maurice
16 Mai 2015, 18:57
Le voilà le baiser. Le voilà
 
Julie Maurice
16 Mai 2015, 18:54
Bonsoir frangin,

Du temps.
Se donner du temps.
Se pardonner aussi pour pouvoir pardonner les autres.
Entrer en soi - plonge dans ton infiniment grand.

T'embrasse fort
 
Julie Maurice
16 Mai 2015, 18:48
Bonsoir Gaday,

Je suis venue faire un petit tour sur le forum.
Il fallait bien sur que je passe sur ton fil pour t'embrasser fort
 
Julie Maurice
16 Mai 2015, 18:46
Bonsoir si tendre forum qui m'a sauvée.

Un grand coup d'émotion d'ouvrir à nouveau cette porte.
 
Julie Maurice
27 Octobre 2014, 10:52
Toujours un tas de posts intéressants et chaleureux sur ton fil Julee, et moi toujours pas le temps.

Sauf de t'embrasser fort et de te tenir dans mes bras encore plus fort puis de filer.

Elle a raison Flocerise : l'oignon à côté du lit. Je te jure que c'est vrai!
 
Julie Maurice
22 Juin 2014, 19:55
Un grand coup d'amitié Belle Bidi, juste en passant.

T'embrasse fort
 
Julie Maurice
22 Juin 2014, 19:52
Toujours là je vois et si présente.

Bravo Christine, continue.

A toi et à ton homme, bises fort
 
Julie Maurice
22 Juin 2014, 19:51
Hey Salut Mon homme vert :)

Toujours aussi séduisant…

Je ne pouvais pas faire un tour sur le forum sans venir te saluer.

Porte toi bien.

T'embrasse fort
 
Julie Maurice
22 Juin 2014, 19:47
Pas moins que 140.
Au dessous danger.
Plus de larmes depuis près de 3 ans.
Non pas qu'il n'y ait plus de chagrin.
L'émotion est camisolée par le bac.
Autre détail plus intime, vous me comprendrez.
Là aussi le bac a mis sa camisole.
Les larmes non versées me dérangent plus que le plaisir absent dont finalement j'ai passé l'âge et que je ne recherche plus.

Tout va bien.

Je pense souvent immensément à vous. Je rêve toujours de nous réunir sur mon île sucrée.

Les nouveaux, ne lâchez pas. Ce combat en vaut la peine même si les es sont parfois difficiles.
Le vieux, mes vieux amis de combat, portez vous bien.
Je suis souvent près de vous même si vous ne m'entendez pas.

je vous embrasse fort
 
Julie Maurice
22 Juin 2014, 19:38
Pas lu, Rien lu.

Juste quelques minutes à moi. Mon époux à la clinique jusque demain ( une petite alerte cardiaque mais sans gravité), les petites chez des copines.
Moi pour une fois seule dans ma grande maison perdue dans l'immensité des champs de canes.
Un silence étrange et inconnu.

Je t'embrasse mon frère de coeur.
 
Julie Maurice
22 Juin 2014, 19:32
Toujours aussi émerveillée, même en ne lisant que ton dernier post.

Je t'aime fort et je t'embrasse tout autant
 
Julie Maurice
16 Avril 2014, 5:48
Fleurs éparpillées- pensées transmises Frerot.
T'embrasse fort
 
Julie Maurice
12 Avril 2014, 16:05
Lee,

Il n'est pas possible qu'une telle écriture ne soit pas vendue pour des interprètes! Merde!
Tu as déjà essayé?
 
Julie Maurice
12 Avril 2014, 14:45
Bon, ben puisqu'il y en a qui te souhaitent un bon anniversaire 15 jours après la date… On est pas à un mois près… Bon anniversaire Gaday.

Je vois que tu as encore ramé avec les es et et et…

Reste très très très prudent.

Et.

Je t'embrasse fort
 
Julie Maurice
12 Avril 2014, 14:38
Ma julee,

Un grand Pffff triste en lisant les derniers posts.
Un petit sourire en me disant " sacrément forte La Julee"
Une moue légère en sentant que tu joues en crânant ou que tu crânes en jouant.
Et toujours cette écriture, développements éblouissants.

Look mon Mp.

T'embrasse fort
 
Julie Maurice
12 Avril 2014, 14:19
Mon frère de coeur,

Tu as eu la chance immense d'avoir un père magnifique qui t'aimait et que tu aimais.
Ce grand vide physique n'est pas un vide spirituel.
Hors de tous dogme; je suis liée avec toutes les encyclopédies et brouillée avec toutes les évangiles : ton père est juste passé de l'autre coté. Il te voit, il t'entend et continue à t'aimer.
Votre relation n'est pas finie, elle est juste d'une autre nature.
Sa mort n'est que la perte de son enveloppe charnelle, un passage dans une autre vie où il est, je te l'assure : heureux et détaché de toutes ses souffrances physiques et morales.
C'est difficile à comprendre, jeté comme ça, rapidement sur le forum.
Mon frère, pense à lui sans désespoir.

Ah, comme je voudrais être près de toi pour te parler et te raconter l'au delà.
Certains esprits matérialistes riront de mes propos.
Ils ne sont pas miens, mais le résultat de chercheurs, de médecins, de personnes ayant vécu des nde et autres.


Je t'embrasse tendrement
 
Julie Maurice
12 Avril 2014, 13:54
Quel joli rappel,

J'ai un reçu un mail pour un sondage baclofène. Répondu et hop! Me vl'à chez nous :)
Toujours plein de joie de vous retrouver.
Ici, l'hiver tropical arrive : du vent, 24° le jour et 19 la nuit.
Mon ordi toujours installé sous la varangue ( terrasse) mais un pull sur les épaules. Bé oui? Fait frais.
Je n'ai pas encore survolé les fils des uns et des autres et puis de toute façon, je suis larguée puisque que je ne vous suis plus mais bien l'intention d'y aller.
Ceci dit, même si on ne se "voit" plus. A chaque réapparition, coucou, c'est comme si on s'était quittés hier.
Nous avons partagé tant de choses, de souffrances, d'espoirs…
J'èspère de tout mon coeur que les autres; les anciens et les nouveaux ont ou vont eux aussi toucher à l'indifférence.

Moi. Toujours oscillant entre 120 et 140.
Plus bas, danger.

Je vous embrasse fort et sincèrement
 
Julie Maurice
18 Mars 2014, 18:22
Tiens qui vl'a?

:)
 
Julie Maurice
11 Mars 2014, 19:54
Frangin, mon frangin de coeur.

Je suis si absente pas possible de s'arrêter dans le village sans venir t'embrasser même si c'est pour repartir aussitôt.

Porte toi bien et prends soin de toi

T'embrasse fort
 
Julie Maurice
11 Mars 2014, 19:50
Juste un immense coco ( accolade façon créole)

Et des bises fort
 
Julie Maurice
11 Mars 2014, 19:48
Nous nous sommes croisées Ma lee.

A la verticale à nouveau ( même pas vu que tu me citais), je vois "Si c'est un homme de levy",
Je me dis, " tiens, qui a lu ce livre et en parle sur le forum"?
Et c'était de moi qu'il s'agissait.
Tu te fais archecitalogue à tes heures…
Je reste encore 5 minutes, ma famille commence à me menacer doucement mais ça risque de devenir sérieux surtout ma petite… La toute puissante avec sa petite fossette sur la joue gauche quand elle se fache ou quand elle sourit.
 
Julie Maurice
11 Mars 2014, 19:41
Et me..;de!

Suite à ma lecture trop rapide - encore- des 5 ou 6 derniers posts auxquels je n'ai rien compris, me suis dépêchée pour aller voir M6 pour me rendre compte que pour une fois j'étais à l'avance.
De retour sur ton fil, je reprend cette page toujours à la verticale et j'y lis ton angoisse et tes doutes.
Lis aussi le magnifique texte : ma mère, ma fille..

J'étais partie dans une envolée verbale magnifique ( sic moi), j'avais écrit au moins 30 lignes…
Paf. Mauvaise manoeuvre. Tout perdu.

Pfff.

Je Cocteausais pour te rassurer et voilà toute ma poésie envolée en un seul clic.

Ma Lee, ce film est derrière toi, c'est déjà du passé.

Seuls nos regards de nous à travers toi seront neufs et nous rappellerons à quel point il est de notre devoir d'aider les autres en se dévoilant sans honte.

Seule notre maladie commune, notre p^ù$ìn d'ivrognerie et de débauche, notre terrible passé nous est déjà connu et partagé.

N'aie pas peur de ton humanité ni de celle des autres malheureux encore qui découvriront peut être mais enfin comment s'en sortir.

Ne redoutes pas non plus les catalinaires. Ceux qui en usent en seront victimes ou le sont déjà.

Belle Ma Julee, tu l'es tant.

Et je te laisse en t'embrassant
 
Julie Maurice
11 Mars 2014, 18:46
Hello Ma Julee, Belle.

C'est quoi ces derniers posts? De quoi que vous causez?
Vais vite looker Zone interdite.

Des millions de baisers
 
Julie Maurice
11 Mars 2014, 18:44
Bonsoir tout le monde :)

Ouah… Jolie notre Sylvie.

Je passais par hasard , vais voir l'émission de zone interdite avec Julee et je reviens vers vous.

je vous embrasse fort fort de chez fort.

De ma varangue, tranquille sur mon île, grâce à vous.
 
Julie Maurice
03 Janvier 2014, 18:21
Les Leelas,

Dac pour le pot au feu et la raclette sauf que je risque d'être mauvaise cliente :(
Tests médicaux : tout fait en septembre. Mon doc n'en revenait pas, suis comme une jeune fille. Enfin…. presque. Pas sourire…

Catherine, merci de ton intervention.
Non, suis pas sportive pour un sou.
J'ai une famille et toujours des casseroles sur le feu.

Je t'écoute et ne m'en veux pas si je file en douce à un moment inattendu.
Les "vieux" du forum savent que je reste rarement scotchée à l'écran, manque de temps.
 
Julie Maurice
03 Janvier 2014, 17:10
Ah… Leelas toujours là.

Toujours. :)

Vous me donnez vos kilos alors?

Sérieusement. Très sérieusement. Ca craint. Je commence à avoir l'air de sortir d'un camp :(
 
Julie Maurice
03 Janvier 2014, 16:21
Bonne année tout le monde!

Un grand bravo à baclofène.org / j'avais pas vu… des plombes que je ne suis pas venue faire un tour.

Grande tristesse d'apprendre le décès de Pascal Gramme, il a rejoint son pote Olivier là haut. Qu'est ce qu'ils doivent s'en dire des choses :)

La vie s'écoule, continue avec ses petits et gros problèmes, ses petites et grandes joies. La vie quoi. Pas très en verve La Julie aujourd'hui.

Je me pose à nouveau une question à propos du bac.

Lors de ma montée, j'ai mangé moins qu'avant et j'ai commencé à maigrir. Super! Forcément aussi que la perte de poids est due à l'arrêt presque total ( les petites cuillères) de consommation de vin.

Aujourd'hui, après presque 2 ans d'indifférence, je continue à manger très peu, tellement peu que je pèse 54 kilos pour un mètre 73.

Oui le bac guéri de la boulimie compulsive dont je n'étais pas malade.

Merde. Dans 5 kilos en moins, je passe pour famélique.

Descendre le bac? Non. Déjà essayé; retour de manivelle.

Un chemin?

Vous embrasse fort
 
Julie Maurice
13 Décembre 2013, 5:53
Bonjour tout le monde!

En vitesse comme d'hab avant de partir en rendez-vous toute la journée sous un soleil de plomb :(
Je vais bien, travaille à fond, grave.
Plein de choses à vous dire mais pas le temps. J'essaierai de poster la semaine prochaine.
J'ocille entre 150 et 160. Pas moins.

Vous embrasse fort - très fort
 
Julie Maurice
16 Septembre 2013, 5:46
Frangin, je ne te parle pas d'être dans la norme sociale des bien pensants, mais dans la norme de ceux qui ne sont pas un attachement à l'alcool.

Nous sommes attachés à l'alcool et nous le restons.

La preuve - en ce qui me concerne- et je pense que je peux parler au nom de presque nous tous. Nous ne voulons pas être abstinents même sous baclofène.
Baclofène = danger a raison en disant que nous contrôlons notre consommation avec le baclofène.

"Les autres" ne contrôlent pas.

Et toi Mimi. Comment ça se passe?
 
Julie Maurice
16 Septembre 2013, 5:38
Merci pour vos interventions et vos partages.

Mimi, tu es une des rares à être à zéro sans te "casser la gueule", comment as tu fait?

D'autres aussi ont pu descendre jusqu'à un dose de confort, d'entretien qui ne les laissaient plus dans les gel des émotions, comment ont ils fait?

Accompagnement psy pour certains? Ils ont trouvé d'eux même? Ils ont mis le pied sur le frein de temps en temps et dit non au craving et finalement ont réussi?

Dites-moi. S'il vous plait.

En toute humilité

Je vous embrasse
 
Julie Maurice
15 Septembre 2013, 17:55
Belles analyses tous, et beaux développements. Merci de votre présence et de votre amitié.
Nous nous connaissons assez maintenant pour ne plus nous encombrer de blabla vains et inutiles et c’est bien, ce chemin.

Il n’est pas questiondans ce post, j’insiste, de désavouer ma maladie alcoolique et mon manque de gaba, ni de prôner l’abstinence- souffrance mais de tenter de vous dire mon ressenti après 26 mois de baclofène.

Aujourd’hui. Je suis à 150mg. J’étais descendue en décembre 2012 à 90, je recommençai à percevoir ma personnalité ( émotions surtout), mais je retrouvai aussi l’appétence du vin. Pas grand’ chose… Une demi bouteille par rapport à 4 bouteilles. Oui, mais cette demi bouteille ( je le pressenti) allait bientôt en devenir une entière.
J’ai donc remis le couvert et augmenté le baclofène ;


Je parlais hier à Lotus de ce post et de ma conversation avec Baclofène = danger.

Ma conclusion après 2 années de baclofène.

Je ne suis pas indifférente à l'alcool.

Je suis toujours attirée par lui, attachée à lui. Sauf que m’étant mise une chaine lourde très ferme autour du cou, je suis dans un brouillard que je pense être ma liberté.
Je ne cherche pas à être abstinente mais je ne suis pas non plus comme les gens normaux.
Je reste une malade alcoolique.
La maladie est en moi et je suis sous chimio thérapie constante depuis 26 mois.

Je ne suis pas libérée des mes pulsions Frank. Elles sont là. Somnolentes et enchainées grâce au baclofène. Je suis indifférente grâce à cette camisole chimique.
Que je retire cette chaine et l’on reverra Julie l’alcoolique à l’action.

Je parlais il y a quelques temps avec Pascal Gramme. Il est à 70 maintenant.
Je lis Alain ou d’autres qui sont à zéro baclofène et indifférents. Vraiment. Donc Guéris.

Ce qui me gêne. M’interpelle ? Me dérange ?

Ce sont mes chagrins coagulés dans mon cœur ou dans mon cerveau parce que non pleurés. Cette indifférence à tout, ce détachement.
Il m’est arrivé comme à vous tous et toutes, plein de bonnes, très bonnes et de mauvaises et très mauvaises choses dans ma vie depuis 26 mois. De gros chagrins et immenses bonheurs. En tous cas, j’y ai réagi avec indifférence, soit un petit sourire, soit une moue triste.
Il y a eu une situation où j’aurais du hurler de peur, trembler d’horreur, pleurer pendant des jours. Rien. Aucune réaction La Julie.
Et qu’on ne vienne pas me dire que je réagissais autrement avant parce que l’alcool me rendait plus sensible.
Non. Je parle de réactions psychologiques communes, courantes, banales.. humaines, bonnes ou mauvaises, faibles, fortes ou intenses à différentes situations qui lorsqu’elles sont là ont des répercussions physiques ( rires, éclats de rire, larmes aux yeux, larmes, cris,etc…)

Balthus – vous vous souvenez d’elle je pense- m’avait souvent et longuement écrit ( par mail) en 2011 au sujet des changements psychiques, mentaux. Changements, altérations ? mutations ?...de perception, d’interprétation, de discernement.

Je ne saisissais pas grand’chose de ce qu’elle me disait, j’étais en pleine montée, c’était déjà si difficile. Et puis que m’importaient ces changements, ma vie était en jeu.

Quelques deux années plus tard, j’ai commencé à comprendre ce qu’elle m’avait dit. L’ observant et le constatant chez moi.

Je ne suis pas en train de cracher dans la soupe baclofène. Surtout n’allez pas penser ça.

Je dis qu’il est temps de guérir vraiment. Je dis qu’il est temps que je me retrouve.

L’abstinence comme les AA ? Non, ce n’est pas ce que je veux dire.

Ce que je veux, c’est comme tout le monde, comme « les autres », « ceux-là » être normale.

Et je veux bien continuer le baclofène pour « brider » ma maladie, mais je veux retrouver mes émotions.
Toutes.
Comme un animal qui pleure ou qui fait la fête.

Et je me rends compte en terminant ce post que je ne serai jamais comme « les autres ».

En vie. La Julie

Qui vous embrasse
 
Julie Maurice
13 Septembre 2013, 15:06
Bonjour tout le monde,

Encore quelques mini nouvelles. En vitesse pour pas changer.
Voici un copié collé d'une conversation que j'ai eu sur fb via une page qui s'appelle baclofène = danger.
J'étais très interpellée par cette page et suis entrée en contact avec l'initiateur de la page. J'étais plus ou moins prête à partir en guerre contre lui et le titre sa page.
Sa réponse m'a mise très fort interpellée et je pense après 2 ans de traitement sous baclofène et d'indifférence cuillères à café qu'il a raison. D'autres l'ont dit aussi sur ce forum mais je n'avais pas capté. Elle était pas prête La Julie. Du temps. Toujours du temps.

Conversation démarrée 22 août

22/08/2013 08:35
Julie Maurice
Bonjour, je ne comprends pas bien le sens de votre page. Vous voulez faire connaitre le baclofène comme traitement contre la maladie d'alcoolo dépendance ou vous être contre. Le titre, la lecture de vos posts sont assez ambigus.
Vous pouvez m'éclairer?
Très belle journée
23 août

23/08/2013 11:42
Baclofene = Danger
Bonjour, page ambigüe je vous l'accorde. J'ai crée cette page suite à l'engouement
qu'à suscité le Baclofène comme "remède miracle". Cet effet médiatique a tout de même
permis de faire prendre conscience à beaucoup de leur dépendance à l'alcool. D' oser aller
vers des soins, le pas le plus compliqué à franchir. Depuis la création de cette page, mon
avis à évoluer sur le Baclofène. Actif au sein d'un groupe de parole, je côtoie des personnes
traitement, l'effet non négligeable étant celui de gérer la compulsivité, l'envie de boire irréfreinée.
Le Baclofène qui amène vers l'abstinence je suis pour.
J'ai du mal à partir du moment où je peux lire que certains gèrent
leur consommation grâce au baclofène, ces derniers sont encore dans le denni selon moi.
C'est une propagande dangereuse, les effets négatifs de l'alcool sont toujours actifs, les habitudes
toujours ancrées, l'alcoolisme présent.
Ce que j'ai retenu de ma maladie, c'est qu'il fallait que je change, pas
seulement mon rythme d'ivrogne... beaucoup de parts de ma personnalité, ce que je n'ai pu faire
qu'avec l'abstinence. Ce qui a été compliqué fût de refaire connaissance
avec moi-même. Pas de manque d'alcool, il aura fallu trois cures, chacunes
a apporté sa pierre à l'édifice. J'ai pris de l'espéral durant les 2 premières années d'abstinence
comme "gendarme".
Donc oui pour le Baclofène s'il amène à l'abstinence sionon je n'en
vois pas l'intérêt...
Bonne journée.

Julie Maurice
Vous savez, votre premier dans lequel vous parliez d'une sorte de "miroir aux alouettes" m'a drôlement secouée sans que je m'en aperçoive réellement à la première lecture. Montée à 330. Indifférente c'est sur, mais ayant toujours gardé un "attachement" au vin rosé que je buvais abondamment : 4 bouteilles par jour du matin au soir. Aujourd'hui, je continue à boire ce que j'appelle des petites cuillères à café ( à peine un ou deux verres par jours) Ce qui m'empeche de réellement descendre le baclofène. je suis toujours à 150 après 2 ans. Le baclofène n'est pas une moldécule anodine et je suis persuadée qu'elle change aussi la personnalité. PERSUADEE. Oui, il faut aller voir un psy en même temps, chose que je n'ai pas faite et il est grand temps que je me retrouve. Dans ma petite ile, pas de groupe de parole. A bientôt


Etc etc. Il m'aura près de 8 mois ne plus être sous la coupe de l'alcool, ne plus y être sensible donc indifférente, mais depuis 2 ans toujours soumise et attirée par lui donc vivant avec obligation de rester enchainée à ma molécule baclofène.

Je m'imagine que je vais en choquer certains. Q'ils me pardonnent.

Peut être que ce que je dis est aussi n'importe quoi.

L'alcoolisme est aussi une maladie psychologique.

Tant arrivent à descendre vraiment bas le baclofène, d'autres pas.

S'occuper aussi de sa tête.

Je vous embrasse
 
Julie Maurice
27 Aout 2013, 18:05
Juste un petit tour pour dire que tout va bien.

Toujours à 150 La Julie et quelques cuillères à café.

Rester vigilant.

Bises tout le monde
 




forum baclofene