Résultats de la recherche (15 résultats)

Titeuf
19 Janvier 2018, 0:41
Merci pour ton retour jmv,

Ecoutes, ce que tu viens de décrire c'est exactement la meme chose pour moi, je suis commercial automobile, j'ai toujours eu une aisance orale et une répartie digne de ce nom dans mon métier, la quand je te parle je cherche mes mots, je ne les ai plus je les cherche ...
Lorsqu'un client me parle de sa situation automobile, je lui repose des questions sur des choses qu'il m'a déja dit, obligé de prendre des notes a tous les niveaux pro et perso...
Ma poso :
30MG 16H
30MG 19H
40MG 20H
40MG 22H

Du coup je répartie ma dose sur la fin de journée mais le matin c'est pareil, en fait ces troubles je les ai tout le temps et ce depui Mai 2016 mon indifférence a vrai dire.

Quand tu dis :" Quand mon boss me demande un compte rendu de l'entrevue, j'ai oublié des trucs de manière à avoir beaucoup de mal à expliquer. " C'est pareil pour moi incroyable
 
Titeuf
19 Janvier 2018, 0:14
Bonsoir a toutes et a tous, je vous donne les grandes lignes de mon experience.

Début du traitement octobre 2015, montée jusqu'a 390 en mai 2016 ==> Indifférent a l'alcool, dose seuil stabilisée 6 mois ensuite descente de 10mg par mois, aujourd'hui je suis a 140 Mg mais problèmes:
Depuis que je suis sou baclofène je n'ai plus aucunes envies sexuelles, mon épouse est partie nous allons divorcer et le fait de ne plus avoir de rapports a peser dans la balance alors qu'a la base je suis quelqu'un de tres porté sur la chose, le profeseur Granger me dit depuis que je suis à 390 que ce sera a la descente que mes envies reviendront, a ce jour toujours rien.
2 ème gros problème: Trouble de la concentration et de la mémoire : lorsque je visualise une serie de 6 chiffres par exemple, impossible de m'en rappeller 2 minutes après, très problématique pour mon travail mes supérieurs commencent a s'en rendre compte, j'ai déja perdu 2 emplois durant cette pèriode de baclo. Je disposais d'une excelente élocution avant, de beaucoup de répartie, aujourd'hui je ne retrouve plus mes mots je les cherche. Est ce l'alcool qui a détruit une partie de mon cerveau et m'a supprimé tout ca ?
Je buvais un verre occasionellement pendant toute cette periode mais depuis septembre dernier 0 alcool pu rien. (décision prise suite au départ de ma femme eléctrochoc)
J'ai l'impression que la molécule me coupe l'envie de boire mais pas que...
Je suis actuellement a 140 Mg et descend d'un comprimé par mois, a quelle dose dois je m'arréter comment gérer cette descente ? comment vous etes vous comporté lorsque l'envie de boire est revenue ? Est ce que le fait d"etre abstinent en cas de descente du baclofene peut aider a ne plus toucher un verre comme un alcolique qui s'est arrété de boire seul ?
Je suis un peu perdu , la route a été longue mais aujourd'hui je m'interroge ...
Merci d'avance pour ceux qui m'apporteront leurs lumières sur ces items.
 
Titeuf
09 Avril 2017, 19:33
Bonjour tout le monde,

Je suis a mon 4ème jour sur les prises suivantes : 20 vers 8h, 20 à 12h, 50 / 17h , 60 19H, 60 / 20H30 et 60 /22H comme Sylvie m'a dit de faire.
Mes noeuds de tete ont disparus cela doit etre du fait que j'ai dispersé mes 40 mg au matin et au midi, cependant dépression le matin jusqu'à 13 h je vois tout noir tout en négatif tout est grave et rien ne va, gros trouble de l'elocution et de la concentration tout au long de la journée lorsqu'on me dit quelque chose je ne peux pas le reformuler car déja oublié dans les 10 secondes, impossible de trouver mes mots (pour un commercial ca craint), mon someil est normal a ce niveau la ca va.

Je rhumine les mots mon épouse a toujours combattu à mes cotés mais la elle ne supporte plus ma pensée noire et je crains de la perdre alors que je sais que je suis tres pret du but.

Baisser de 10 mg tous les 15 jours ne m'a pas posé de problèmes le professeur Granger m'a dit que c'était très prudent de faire comme ca, je le revois début mai pour refaire un point.

Non PascAlbéric tu n'as pas à t'excuser de débattre sur mon fil, au contraire toute expèrience est bonne à prendre mais toi tu vois un changement de tes comportements quand tu changes radicalement tes prises ?
Pour info je suis la depuis 2012 mais le baclofène a agit en mars 2016 à 380 mg, j'ai maintenu 370 6 mois et descendu de 10 mg tous les 15 jours.

Est ce que je garde le rhytme de Sylvie en ayant ces effets secondaires qui me handicapent au boulot ou un changement de prise pourrait il atténuer ces troubles .?
Est ce que je descends encore pour espèrer pouvoir parler normalement et retenir les choses je ne sais pas ?
Est ce que les troubles de la concentration et de l'elocution ou est ce le baclo qui a détruit une partie de mon cerveau celle qui faisait de moi quelqun qui avait beaucoup de réparti et de culture générale. a t il tout éffacé comme un disque dure ou tout ca peut revenir ?
 
Titeuf
05 Avril 2017, 20:52
Bonsoir à tous,

Aujourd'hui j'ai suivi a la lettre la recommendation de prise de Sylvie:

20 vers 8h, 20 à 12h, 50 / 17h , 60 19H, 60 / 20H30 et 60 /22H

et à ce soir j'ai des maux de tete et la sensation d'avoir des noeuds au cerveau et j'aiet un trouble de la vision c'est le premier jour on verra ce que ca donne sur les jours suivants.
il arrive que je prenne une prise 1h avec du retard ou avec de l'avance car je suis tres solicité sur les coups de 17h. pourvu que cela n'aye pas d'impact.
Combien de temps dois je me stabiliser a cette dose ?
A savoir je n'ai plus de mutuelle, j'en aurais une dans deux semaine est ce que la sécurité sociale prend en charge la totalité du baclofene ?

En tout cas un Grand merci à vous pour vos réponses je suis vraiment touché par le temps que vous avez acordés pour me donner des précieux conseils .
 
Titeuf
04 Avril 2017, 20:57
Non je n'ai pas modifié mes prises car arrivé a la 4eme je m'endors d'un coup, l'autre soir a 22h30 je me suis endormi au volant j'ai frotté un laterale sur la bande d'arret d'urgence.
Mais Oui effectivement je me sens quand meme mieux lorsque j'ai pris mes 270 mg mais je m'endors et je ne sais pas comment decaler mes prises et a quelle heure les decaler sans prendre de risques.
 
Titeuf
04 Avril 2017, 13:15
Bonjour,

Jack je descends de 10 mg tous les 15 jours sous la recommandation du Professeur Granger qui me suit et je n'ai pas de troubles du sommeil je dors corecctement, à 330 je les avais mais en moins prononcés je te dis 330 mais c'était peut etre 360 mes pertes de mémoire me font oublier tout ca.

Effectivement kirt, je suis un peu dans la meme position que toi dans les memes doses a peu pret on se rejoint la dessus. Je suis d accord avec toi que les personnes à fort dosage payent chers les conséquences de la gestion du baclofène, je l'interprète comme une prison dorée, plus envie de boire mais défaillance psychologique prononcée, j'ai la sensation d'être dingo mon entourage ne comprend rien sur mes choix, mon directeur vient de me dire ce matin "je vous rejoins à 18H ici, je lui ai répondu d'accord je vous rejoindrais sur l'autre site alors, il me dit mais non christophe je vous ai dit que c'était moi qui venait. Cela dérègle complétement le cerveau.

Je me suis dit aussi qu'arreter le baclofene jusqu a 0 progressivement et vivre avec le craving comme tous les alccolique et de me dire qu il ne faut plus du tout toucher une goutte d alcool a vie, car depuis 11 mois je n'ai jamais eu envie de boire, mon cerveau se remettrais peut etre en place.
Car dependre du baclo en descente en montee sans savoir de quoi mon cerveau sera capable demain est flipant.

La je suis en periode d'essais ou je dois manier des chiffres et des marges et je vois le pire perte du travail plus de salaire vente de ma maison divorce etc.

Jéjé, je prends mes prises sur ces heures la car mon craving etait le soir mes periodes de baclo comencait a 13h et je les ai décale progressivement a lheure de debut 17H car je m'endors & 21H30 d'un coup et il ne faut pas que ca marrive en voiture ou au travail.
 
Titeuf
03 Avril 2017, 21:11
Oui je les avais mais en beaucoup moins prononcés,il m'arrivait de regretter des décisions mais pas à ce niveau la, le plus embetant étant les problemes d'elocutions et les troubles de la concentration, je viens de commencer mon 3 eme boulot en 6 mois et je dois soliciter une forte concentration et je me demandais si au contraire baissé ne serait pas plus favorable que de remonter mais sous vos conseils je vais remonter de 20 mg pour voir si cela peut soulager ou peut etre plus .
 
Titeuf
03 Avril 2017, 21:04
Je vais remonter de 10 a 20 mg voir si ca change quelque chose, moi qui pensait que descendre était une bonne chose, la descente est autant compliquée que la montée si ce n'est plus. Je fais mon auto cobaye on verra bien mais à ces doses la effectivement j'ai l'impression d'etre un peu dingo les gens me comprennent pas mais bon
 
Titeuf
03 Avril 2017, 20:49
Je descends de 10 tous les 15 jours, mais pourquoi un neurologue? A savoir que je me sens comme ca depuis que je suis passé en dessous des 330 est ce que les paliers ont une incidence sur notre comportement mentale ?
 
Titeuf
03 Avril 2017, 20:43
Bonsoir à tous,
J'ai tout d'abord été indifférent à l'alcool en mai 2016 à 380 mg, j'ai stabilisé cette prise et ai descendu de 10 mg tous les 15 jours sous la vigilence de mon médecin. Je suis actuellement à 270 Mg répartis de la facon suivante: 60 / 17h , 70 19H, 70 / 20H30 et 70 /22H. Je ne prends que du baclofène.
Durant cette période tout allait pour le mieux jusqu'à ce dernier mois, je ne trouve plus mes mots quand je parle, j'ai des troubles de la mémoire je n'arrive plus à comprendre un film ou quelqu'un qui me parle il faut que je lui demande de répéter plusieurs fois, j'hésite à chaque fois que je prend une décision et je regrette, toutes mes taches quotidiennes me paraissent insurmontables ( quand il y a de la vaisselle je reporte au lendemain) je n'ai plus de désirs sexuelles depuis des mois, je suis commercial automobile et j'ai changé Trois fois d'entreprise en 6 mois car je regrette mon choix à chaque fois. Je perds vraiment tous mes repères et je n'arrive pas à m'exprimer, je me concentre pour écrire sur ce forum. Oui le baclofène m'a libéré de l'alcool c'est formidable, mais tous ces effets secondaires me font peur pour mon avenir familiale et professtionnel bien que l'alcool aurait été bien pire que cela. Je suis irresponsable sur pleins de choses Est ce vraiment du au baclofene a ma repartition ? Je vois du négatif dans toutes les choses, tout me parait insurmontable ...
Est ce deja arriver a certain d'entre vous de perdre vos repères?
Je suis indifférent à l'alcool plus envie de boire juste une biere de temps en temps.
Merci à tous pour ce forum qui me soulage !
 
Titeuf
26 Juillet 2016, 14:30
Bonjour à tous, je suis actuellement à 380 Mg par jour de baclofene et indifférent depuis deux mois, indiffèrent mais il peut m'arriver lors de la finale de la coupe d’Europe ou lors d'un barbecue de boire 3-4 verres. Le médecin m'a dit de stagner 6 mois à 380 et éventuellement de voir pour descendre mais pas pour le moment, je sors de 10 ans d’alcoolisme. Je n'ai pas d’effets secondaires, cependant ma question est : à quelle dose sur le long terme puis je garder ce niveau d'indifférence car 38 cachets par jour cela fait 1064 cachets par moi pendant encore 4 mois a raison de baisser d'un cachet par moi, je pense pas rallonger ma durée de vie ni celle de mon foie avec tous ces cachetons bien que l'alcool aurait été pire. et je remercie le baclofène qui marche même a forte dose !
 
Titeuf
26 Mai 2016, 20:39
Bonsoir à tous,

J'ai 30 ans et j'ai comencé à boire il y a 15 ans. J'ai comencé le baclo en novembre 2015 avec un généraliste qui a refusé de monter au dessus de 160 apres avoir éssayé par un addictologue le salincro, le revia l'aotal etc.
A part le selincro, l'addictologue ne voulait pas me prescrire de baclofène car selon lui, on ne guérit pas l'alcolisme avec autant de comprimés par jour, cela ne lui a pas empèché de me prescrire des anti dépresseur et plein d'autres medicament que je n'ai jamais pris, il ne parlait que de cures en centre d'addictologie. Je lui ai expliqué que j'avais un crédit immobilier de 1400 euros par mois et que je ne pouvais pas m'arréter de travailler, Surtout que j'ai toujours assumé mon métier de commercial, toujours envie d'atteindre mes objectifs et ce malgré mon alcolisme.
Après plusieurs consultations, j'ai passé mon chemin, le salincro coute très cher et j'ai eu des effets secondaires très dangereux ( chutes sur le gravier avec le visage en sang etc)
Ces derniers temps je buvais une bouteille de vodka par jour le soir à 19H, suivi de 3 bières 50 cl de 86.
Apres avoir monté et monté mes doses de baclofène l'indifférence n'arrivait jamais. J'ai donc décider de prendre du seresta pour mon sevrage jeudi dernier, érreur fatale, j'ai bu une bouteille de vodka avec ce médicament, je suis évanoui et suis tombé dans les escaliers, les pompiers sont venus à la maison et je me suis réveillé 4h apres dans un lit d'hopital aux urgences avec 2 Grammes 5. Le médecin m'a alors suggéré de faire une cure pour l'alocolisme en me disant que je prenais trop de baclofène, je l'ai regardé droit dans les yeux en retirant la perfusion de vitamines qu'ils mont donnée sur mon lit d'hopital en lui répondant que c'était impossible, que je poursuivrais ma route avec mon baclofène et que demain j'irais travailler!. Mon épouse a demandé à ce que je rentre à la maison. Je me suis réveillé le lendemain avec une gueule de bois mais comme tous les jours avec une journée normale.
Je suis Vendeur automobile pour une marque allemande, je ne buvais jamais la journée mais uniquement le soir ma fameuse bouteille de smirnoff ! Cela ne m'a jamais impacté sur mon travail. En naviguant sur ce forum, j'ai lu que l'abstinence pouvait aider le baclofène à agir, le lendemain de cette nuit à l'hopital j'ai décidé de m'abstenir et la comme par miracle je suis passé de 370 à 380 et pu du tout envi de boir, cela fait une semaine que cette mésaventure est arrivé, et à ce jour je me retrouve parmis vous tous à ne plus avoir du tout envi de consomer de l'alcool, j'ai réussi à apprécié un demi en terrasse sans vouloir en demander plus. Je veux juste dire à ceux et celle qui n'y croient pas que le fait de s'arreter de boire une journée ou deux (avec suivi medical) peut aider le baclo a agir, et je suis sur que mon indifférence aurait pu arrivé bien plus tot si j'avais fais l'éffort de m'abstenir. Cela faisait deux ans que je tournais a une bouteille de vodka par soir, a ce jour je prend juste une moitié de seresta le soir et un demi comprimé de betablocant pour les tremblement (je ne tremble plus depuis ce traitement) il est tres important de vous faire acompagner par votre médecin sur ce type de démarche. Aider le baclo à agir et il vous aidera à l'indifférence. Mon expèrience s'est déroulée ainsi mais nous réagissons tous différement. Je n'ai eu aucun éffets secondaires ormis l'insomnie et les sueurs nocturnes (changement de t shirt 3 fois par nuit).
Heuresement que mon alcool m'a toujours rendu euphorique, jamais de violence, mon épouse m'a soutenue et cela a été très difficil pour elle et pour ma petite fille de 4 ans, elle m'a retrouvée et m'a dit : papa tu m'as manqué. Je peux maintenant lui lire une histoire le soir serainement.
Je me reconstruis, car la vie sans alcool est différente et forte appréciable.
Je ne pouvais jamais m'exprimer sur ce forum car le soir j'étais ivre et ne pouvait jamais tenir un discour devant mon écran, mais ca c'était avant ! Je vous remercie tous d'avoir pu lire vos expèriences qui m'ont faites avancé, si l'un de vous a besoin de soutien, je voudrais a mon tour pouvoir vous épauler et me rendre utlil à mon tour.
Ne baissez pas la garde, le combat en vaut la chandele.

Merci encore à Sylvie qui m'a beaucoup aidé dans une grosse période sombre ainsi que les nombreuses personnes qui m'ont toujours répondues !

Courage à tous !!!!!!!!!!
 
Titeuf
29 Avril 2016, 17:18
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 41 fois (creavin.png ; 51.88 KO)
creavin


Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 44 fois (creavin.png ; 210.0 KO)
creavin



Que pensez vous de cette courbe de prise ?
 
Titeuf
29 Avril 2016, 12:19
Bonjour à tous,

Je passe aujourd'hui à 330 Mg =====> 50 14H, 80 15H30, 100 17H, 100 18H30 pour une conso d'alcool tous les jours à 19H Presque une bouteille de vodka par jour, je me demande si cela n'est pas l'habitude du rituel qui prend le dessus. Ma compagne me dit d'éssayer d'arreter le soir voir si j'ai tous simplement atteint ma dose mais ne lisant vos comentaires, je comprends qu'une fois la dose atteinte c'est l'indifférence totale à 100%. Je vais éssayer d'arreter de moi même car 330 me parait déja vraiment une dose élevée meme si je n'ai aucun ES hormis l'insomnie.
Est ce que je dois revoir ma répartition ? A savoir que je ne bois pas du tout la journée.
 
Titeuf
23 Avril 2016, 18:42
Bonjour, ayant commencé le traitement en novembre 2015, je suis depuis aujourd'hui à 310 mg, j'éprouve une sensation bizarre d'avoir envie de boire et de l'autre coté de ne pas avoir envie. Pourriez vous me décrire comment sait on que l'on y est arrivé ? Merci
 



forum baclofene