Résultats de la recherche (1186 résultats)

croquelavie (pas guérie)
16 Juin 2014, 18:41
Coucou Mimi,

Impossible de tout lire évidemment. Juste mon témoignage. Baclo en 2011. Efficacité totale bien que parcours difficile.Indifférence totale. Sûre de mon coup je descente à 0 baclo, nickel chrome durant plusieurs mois.
Aujourd'hui retour à la case départ.
A chacun de juger.
 
croquelavie (pas guérie)
16 Juin 2014, 18:30
Le hasard que je revienne aujourd'hui? En tout cas un très bon anniversaire, et surtout un immense merci pour tous ces gens que tu as sauvés. Tu me répondra que c'est OA, mais sans des personnes comme toi qui combattu depuis le départ, sa découverte aurait mis des décennies avant d'aboutir, alors oui UN GRAND MERCI.
 
croquelavie (pas guérie)
16 Juin 2014, 18:24
Salut Méliane,

Voila des mois que je ne suis plus venue sur le forum et je tombe sur ton fil. Moi aussi 0 baclo depuis X temps. Moi aussi, retour à la case départ. Aujourd'hui je reprends un AD depuis 1 mois pour retrouver l'envie. L'envie de quoi je ne sais pas, juste l'envie. Dès qu'elle sera revenue, je rattaque le baclo en douceur et je prendrai le temps qu'il faut à cause de mon boulot.

Es-tu sûre que ton psy te fait tant de bien? Depuis le temps, il n'a visiblement rien réglé. As-tu essayer de suivre tes envies sans tenir compte du jugement d'autrui? Tu tournes en rond Or, accepte une bonne fois pour toute d'être une bonne personne.

Je t'embrasse bien fort.
 
croquelavie (pas guérie)
22 Juillet 2013, 9:12
Merci de n'avoir jamais abandonné Professeur. Vous auriez pu le faire maintes et maintes fois. Oui, merci d'avoir continué pour nous tous.
 
croquelavie (pas guérie)
18 Décembre 2012, 17:35
Bon ça y est? T'as fini ton cirque la poilue? T'y vas et puis c'est tout! Rappelle-moi ton âge, j'ai un doute là.

Si ça le fait pas, t'y retournes pas l'année prochaine, vois pas où est le problème!

Allez éclate toi bien, arrête de te torturer le cibolo et joyeux noêl!

PS : ça peut pas être pire que ton parcours baclo ou que l'arrêt de la clope.
 
croquelavie (pas guérie)
14 Décembre 2012, 12:56
Est-ce que tu prends quelque chose pour la soigner cette dépression?
 
croquelavie (pas guérie)
14 Décembre 2012, 8:19
Ah oui, j'avais oublié cet aspect du traitement (j'aurais du noté tous mes ES, on en oublie pas mal avec le temps). Je me souviens, entre autre, du réveillon du 31 décembre 2010. Je ne buvais plus, j'étais avec mes plus chers amis mais je ne ressentais strictement rien. C'était comme si je regardais les autres à travers un écran. Je me demandais ce que je foutais là.

Alors si cela t'arrive aussi, et cela n'arrive pas à tout le monde dieu merci, sache que tout rentre dans l'ordre lorsque l'on diminue son baclo par la suite.

Je ne sais pas si cela a été le cas également pour Christine ou si elle s'est retrouvée d'une autre façon.
 
croquelavie (pas guérie)
14 Décembre 2012, 8:04
Et si tu continuais quand même. Je sais pas, donne toi une limite dans le temps, genre un mois, voire 2. Dans 2 mois, si aucune amélioration, tu pourras dire que cela ne fonctionne pas.
 
croquelavie (pas guérie)
14 Décembre 2012, 8:00
Tiens bon Romain. Je ne sais pas si tu as vu, mais Hartman a arrêté il y a 6 mois et il propose son aide pour ceux qui en auraient besoin.
 
croquelavie (pas guérie)
13 Décembre 2012, 19:26
Euh, bonjour quand même
 
croquelavie (pas guérie)
13 Décembre 2012, 19:25
Ben ma foi, tu as toi-même donné la réponse : la prise anarchique du baclo, il n'y a rien de mieux pour échouer. C'est un traitement comme un autre, si l'on fait n'importe quoi, mieux vaut ne pas en prendre.

Alors maintenant, la priorité c'est ton traitement, tout le reste doit passer au second plan pour le moment. Trouve absolument un moyen pour prendre tes cachets à heures fixes.
 
croquelavie (pas guérie)
13 Décembre 2012, 19:07
Bonjour leevair,

En ce qui me concerne j'ai pris le baclo pour 2 raisons :

- aucune envie d'arrêter de boire pendant le traitement
- aucune envie de rester abstinente à vie

Résultat, je suis quand même devenue indifférente (tu ne pourras comprendre que lorsque cela t'arrivera, pour l'instant tu dois juste nous faire confiance). Ca ne m'intéressait vraiment plus de boire. Quand je prenais l'apéro avec des gens, je mettais une plombe à finir mon verre.

En revanche, il faut quand même mettre en place un protocole et s'y tenir. C'est la seule contrainte.
 
croquelavie (pas guérie)
13 Décembre 2012, 18:51
Tiens bon Mélanie, tu as les ressources pour ça.

Bisous
 
croquelavie (pas guérie)
13 Décembre 2012, 18:48
Très bon anniversaire Frank et bravo pour tu sais quoi!
 
croquelavie (pas guérie)
13 Décembre 2012, 18:40
Hop, hop , hop , tu n'es pas faible Léalou, juste malade.

Envoie vite un MP à Viva pour qu'elle te donne les coordonnées d'un médecin qui sait prescrire le baclo. Le tien est certainement de bonne volonté mais vraiment pas compétent.

Courage, tu vas t'en sortir toi aussi!
 
croquelavie (pas guérie)
12 Décembre 2012, 19:01
Perso j'ai connu ça et je ne pense pas que ce soit psychologique, pour moi c'est du au baclo, mon corps réclamait plus à boire et même dès le matin. Pourquoi? Aucune idée.

Le craving c'est quand tu as envie, très envie de boire, quand tu ne penses qu'à ça, quand tu attends impatiemment le moment où tu pourras te servir le premier verre.
 
croquelavie (pas guérie)
11 Décembre 2012, 20:43
Entièrement d'accord avec les filles. Demande un autre médecin à Viva.

T'as déjà pas le moral alors te demander d'arrêter de boire en plus, pffff

Et si tu bois pendant ton traitement au baclo, il va faire quoi ton toubib?

Suis les conseils des filles, n'oublie pas de demander un AD au démarrage du traitement (effexor ou séroplex).
 
croquelavie (pas guérie)
10 Décembre 2012, 18:04
J'ai fait une grosse dépression sous baclo. Après plusieurs essais, l'AD qui m'a sauvé a été l'Effexor. De plus, je n'ai eu aucun effet secondaire avec. Je l'ai pris 6 mois et je l'ai arrêté.

Il n'est pas impossible qu'étant en dépression, tu buvais beaucoup plus, simplement pour te détruire. La dépression c'est tellement l'enfer. Seuls ceux qui l'ont connu peuvent comprendre.

Tu verras, tout va s'arranger d'ici peu.
 
croquelavie (pas guérie)
10 Décembre 2012, 15:19
Bonjour Nathalie,

Ta famille souffre. C'est normal puisque tu souffres. Leurs reproches sont juste l'expression de leur souffrance.

Moi j'ai l'habitude de dire que lorsque l'on a décidé de se soigner il faut pratiquer le TPMG (Tout Pour Ma Gueule). Pourquoi ne pas annoncer à tes proches que tu entames un traitement et que durant les 1, 2 voire 3 mois à venir cela sera ta priorité. Une fois guérie, tu pourras leur expliquer de quoi tu souffrais mais pour l'instant demande leur juste de te faire confiance et de te ficher la paix avec ta consommation quoiqu'il arrive.

Autre chose. Je te sens vraiment déprimée. Je pense qu'il serait bon que tu en parles avec ton médecin pour savoir si tu dois prendre (par sécurité) un AD en plus de ton autre médicament avec le traitement baclo.
 
croquelavie (pas guérie)
10 Décembre 2012, 14:55
pas de mots
 
croquelavie (pas guérie)
10 Décembre 2012, 14:03
Te rappelles-tu avoir discuté avec une "vieille" l'après-midi du colloque? J'étais assise juste devant toi.

De mon côté, je pense que tu es le Stéphane avec qui j'ai parlé. C'était vraiment sympa.

Je te félicite vraiment pour ton parcours et ta réussite!

Catherine
 
croquelavie (pas guérie)
10 Décembre 2012, 13:42
J'ai du consulter des psychiatres 2 ou 3 fois dans ma vie.

J'avais le droit à la même chose à chaque fois "c'est quand même violent ce que vous avez vécu". Bon ben oui peut-être et alors je fais quoi? J'attends toujours la réponse. J'ai trouvé la mienne. Ce qui s'est passé, s'est passé, c'est comme ça et personne n'y peut rien changer. Je préfère dépenser mon énergie à construire mon avenir.

Je considère que la "psychothérapie" est juste synonyme de "réflexion". Ceci est bien sûr tout à fait personnel.

Bref, pour revenir à nos moutons, aucune aide psy sous baclo. Je buvais car j'avais un dysfonctionnement neurobiologique et qu'il fallait traiter ce dernier. Ce dysfonctionnement était-il du à des drames personnels? Je dois dire que, sans vouloir être vulgaire, je n'en avais rien à foutre. L'objectif était juste de guérir et d'être enfin bien dans mes baskets et je dois dire que je suis très satisfaite du résultat.

PS : il s'agit de mon parcours. En aucun cas je ne juge ceux qui ont un suivi psy, bien au contraire, à partir du moment où ça fait du bien, tout est bon à prendre.
 
croquelavie (pas guérie)
09 Décembre 2012, 21:05
Un énorme merci Rom.
 
croquelavie (pas guérie)
09 Décembre 2012, 18:20
Bonjour ulr,

Je n'ai pas du bien comprendre. Qui te parle de baclofène? L'équipe médicale de la cure où tu te trouves?

Si tu pouvais en dire plus, ça serait sympa.
 
croquelavie (pas guérie)
09 Décembre 2012, 10:24
Merci Rom pour ce fil très intéressant.

Si tu en as la possibilité, pourrais-tu nous faire part de ta progression (ou pas d'ailleurs)?

Merci.
 
croquelavie (pas guérie)
09 Décembre 2012, 10:00
Bonjour Waterman,

Je vais te sembler rude mais il faut bien savoir que le baclo n'empêche absolument pas de boire.

Si tu bois parce que tu ne sais pas quoi faire d'autre, parce que tu n'arrives pas à combler ton temps avec une occupation quelconque, le baclo ne te servira à rien quelque soit le dosage.

Il faut aussi repenser sa vie en parallèle du baclo, casser les anciennes habitudes et en reprendre de nouvelles.

Bien à toi
 
croquelavie (pas guérie)
09 Décembre 2012, 9:52
Franchement Gérard, je suis vraiment émue de te lire. Je repense à ton calvaire avec le baclo.

Bisous, c'est génial.
 
croquelavie (pas guérie)
09 Décembre 2012, 9:50
Merci Stéphanie
 
croquelavie (pas guérie)
06 Décembre 2012, 19:20
Merki Sylvie!
 
croquelavie (pas guérie)
02 Décembre 2012, 21:20
Oui Patrick, j'ai d'ailleurs été hyper rassurée d'entendre RDB expliquer les choses de façon "plus scientifiques".

Il y a aussi une explication au fait que j'ai arrêté le baclo il y a plusieurs mois contre l'avis de tous.

Je suis une maman, et comme toutes les mamans du monde je ferais tout pour mes enfants. En l'occurence pour que mon fils accepte de se soigner. Ben oui, il est alcoolo dépendant et consommateur de shit. Il n'a que 23 ans, a bien conscience de son pb. Sa réticence face au baclo était du au fait qu'il fallait le prendre à vie.

Il est donc capital pour lui et des millions de jeunes de savoir que la possibilité d'arriver un jour à 0 balo n'est pas une utopie. Il est jeune, par conséquent sa mémoire aussi et de fait plus facilement "effaçable".

Il est aussi malheureusement évident que pour certains, le baclo restera un traitement à vie.

Une dernière chose : mon fils me ressemble énormément. Je veux dire que nos cerveaux sont similaires. Il lui faudra donc prendre un AD le temps du traitement sous baclo.

Ah non, il y a autre chose (après j'arrête). Je reprends du baclo de temps en temps lorsque je me sens angoissée. On a trop tendance à oublier que le baclo est avant tout un myorelaxant.
 
croquelavie (pas guérie)
02 Décembre 2012, 20:06
Serait-il possible d'avoir "la feuille" de RDB (pour noter les augmentations) ou faut-il attendre la vidéo?
 
croquelavie (pas guérie)
02 Décembre 2012, 19:14
Julie, moi je suis à 0 baclo depuis plus d'un an et demi (je crois, j'ai la fâcheuse habitude de ne pas compter le temps qui passe).

J'ai ouvert un nouveau fil ici il y a quelques temps. Dans ce fil, je disais qu'il ne fallait pas arrêter le baclo. J'ai en effet cru avoir un retour de craving et j'ai eu très peur.

J'ai essayé d'analyser ce qui se passait. Je me suis rendue compte que les gros problèmes familiaux que je rencontrent actuellement + mon évolution professionnelle rapide me mettaient dans une situation très anxiogène. Je suis toujours morte de trouille puisqu'à 48 ans je repars à zéro. Vu ma situation, je pense que si j'étais toujours alcoolo-dépendante voilà des semaines que j'aurais recommencé à boire mes 1,2 voire 3 bouteilles de kir journalières.

J'ai confondu angoisses et craving. J'ai bu mais je n'ai pas pu dépasser les 3 verres.

Daniel met le doigt sur une chose primordiale également. Le baclo ne change rien à notre vie mais il permet de devenir un être normal. Etre normal veut dire construire sa vie et pour cela il faut de la volonté, chose que l'alcool nous avait enlevée.

C'est lorsque RDB a parlé de la mémoire que j'ai compris. Vivement que la vidéo soit mise en ligne. Vous comprendrez mieux de quoi il s'agit.

Ce que je viens d'écrire n'a bien sûr pas valeur de généralité, c'est juste mon parcours mais pour avoir eu des contacts avec pas mal d'anciens, je sais que je ne suis pas la seule.
 
croquelavie (pas guérie)
01 Décembre 2012, 11:36
Coucou Amine,

Penses-tu que ta soeur accepterait de venir discuter sur le forum? C'est juste une idée comme ça, ici, elle aussi, trouverait soutien et encouragements pour t'aider à t'en sortir.

Bisous
 
croquelavie (pas guérie)
01 Décembre 2012, 7:51
Bonjour,

Concernant Viva, envoies-lui un MP.

Bien à toi
 
croquelavie (pas guérie)
01 Décembre 2012, 7:49
Bonjour Newton,

Mon opinion concernant ta prise de baclo est la suivante : je trouve que la technique du yoyo (un coup 50, un coup 100) n'est pas la bonne.

Il me semble plus judicieux de rester à 100 pendant un bon moment (genre 6 mois si tu peux), puis de descendre par paliers de 10 tranquilou.

Je ne connais pas ton parcours et il y a sans doute des éléments que je n'ai pas te concernant.
 
croquelavie (pas guérie)
01 Décembre 2012, 7:34
Juste un petit coucou Julie. Ca me fait réellement très plaisir de lire ton bonheur. Quand je repense à tes débuts, à ton parcours............ comme quoi quand on a la MOTIVATION pour s'en sortir, c'est tout bénéf!

Gros bisous
 
croquelavie (pas guérie)
29 Novembre 2012, 16:42
Bonjour MK,

Ton fils doit aussi comprendre que le baclo ne sert pas à devenir abstinent. Il sert à avoir le choix soit de ne plus boire, soit de boire "comme quelqu'un de normal". Cela peut aider à avoir envie de se soigner.
 
croquelavie (pas guérie)
28 Novembre 2012, 20:20
Pour ma part, j'ai simplement trouvé sa réponse "logique".

Deux cas de figure : soit la petite dame reboit et a un retour de craving : solution baclo
soit la petite dame, qui, me semble t'il, est abstinente depuis 20 ans, reboit et se rend compte que l'effet escompté
n'a rien à voir avec celui d'il y a 20 ans (souvenez-vous de l'explication de RDB sur la mémoire) : solution la petite
oublie les préceptes des AA et s'autorise un verre plaisir de temps en temps.
 
croquelavie (pas guérie)
25 Novembre 2012, 10:49
Un anxiolitique à la place du baclo? Y a un truc qui m'échappe là.
 
croquelavie (pas guérie)
24 Novembre 2012, 13:52
Bonjour Paka,

Mon frère est décédé de cette merde en 2004 à l'âge de 48 ans. Il avait aussi Korsakoff en plus du reste. Le baclo est là aujourd'hui, donc fonce. Comme tu le dis si bien, vous n'avez rien à perdre et je me permets de rajouter tout à gagner.

Je ne sais pas si c'est une bonne idée mais tu pourrais peut-être envoyer un mail au psychiatre Renaud de Beaurepaire (il a suivi 100 patients sous baclo pendant 2 ans) pour lui demander si il a eu à traiter des cas comme ton mari (korsakoff) et si oui, quelles sont ses conclusions.

Bien à toi.
 
croquelavie (pas guérie)
23 Novembre 2012, 20:35
Seine, qui a dit que le baclo était une pilule miracle? Certainement pas moi, puisqu'en 2010 je l'ai arrêté, suite à un ES qui était loin d'être bénin, pour recommencer le traitement un peu plus tard pour subir d'autres ES (dont certains identiques aux tiens).

Je voulais simplement dire que je passerais des heures à écouter RDB. Je le trouve passionnant.

Je te souhaite au final la même "guérison" que moi, et cela génère bien plus de choses que le simple fait d'être indifférente à l'alcool.

N'abandonne pas.
 
croquelavie (pas guérie)
22 Novembre 2012, 21:01
Ben moi, c'est le grand avec son allure dégingandée (mais bon, suis fan depuis le départ) qui a bien conforté ce que je pensais. La mémoire et la bi-polarité. D'ailleurs, j'aurais bien aimé lui demander pourquoi l'âge des patients n'était pas pris en compte dans son étude.

Isa : j'aurais adoré discuter avec toi.

Night : le rang juste en dessous du tien (au pifomètre, j'étais à la 6ème place)
 
croquelavie (pas guérie)
22 Novembre 2012, 20:55
De toute façon, le riz ne.tient pas quand on a le crâne rasé.
 
croquelavie (pas guérie)
22 Novembre 2012, 20:50
Bonjour Anne (d'Angleterre? si c'est celle à qui je pense),

Moi, je te comprends parfaitement bien puisque j'ai vécu la même chose. Ni l'envie, ne le temps de raconter mon parcours.

Laisse tomber le côté psy. Le baclo provoque parfois l'état que tu décris. Prends un AD (effexor pour moi). Il ne faut pas avoir peur des AD si ils sont pris de façon ponctuelle. Une fois que ce dernier fera son effet, tu pourras descendre le baclo. Quand tu te seras retrouvée, tu pourras arrêter ton AD.
 
croquelavie (pas guérie)
20 Novembre 2012, 17:18
Bonjour Newton,

J'ai fait une grave dépression à cause du baclo, aucun doute là-dessus. J'ai pris un AD et tout est rentré dans l'ordre.
 
croquelavie (pas guérie)
20 Novembre 2012, 17:15
Ben alors ça, c'est formidable Breizh. Tu m'as virée quand je me suis assise quasiment à côté de toi! MDR! Si j'avais su! En même temps, dans le genre potiche, on ne fait pas mieux. J'ai mangé avec Sylvie et crois-tu que j'ai pensé à lui demander qui était qui? Ben nan, pourquoi faire! Comme quoi le baclo rend indifférent mais visiblement pas intelligent.

Night, du coup (après avoir été virée par Breizh), me suis mise dans le fond.
 
croquelavie (pas guérie)
19 Novembre 2012, 22:05
T'aurais pas pu venir comme ça avant hier, nan? Parce que la prochaine fois, la prochaine fois, je sais même pas si je pourrais y aller. Merde alors, c'est trop con de s'être ratés!

Je passe un bonjour à Stéphane avec qui c'était très sympa de discuter.

Qui étaient les deux femmes chargées de passer le micro aux personnes qui avaient de questions?
 
croquelavie (pas guérie)
19 Novembre 2012, 18:18
Comme tu dis Breizh, pfffffffffffffffffffff! T'étais où? Et toi Night et toi Isa? ouais, pfffffffffffffffffffffffffff!

La prochaine fois, il faudrait créer une liste à l'entrée pour ceux qui veulent être reconnus. Une liste numérotée à distribuer. A chaque N° correspond un pseudo et sur notre pull ou veste on colle le N° correspondant à notre pseudo. Cela permettrait d'aller discuter avec certaines personnes et d'en éviter d'autres (ho, je rigole bien sûr).
 
croquelavie (pas guérie)
18 Novembre 2012, 21:13
Ce fut aussi chaleureux que passionnant, vivement la mise en ligne que tous puissent en profiter .
 
croquelavie (pas guérie)
11 Novembre 2012, 8:16
Coucou Méliane,

Je viens de lire les derniers évènements de ta vie. Je ne sais quoi te dire. Tout cela me renvoie des années en arrière et me donne mal au ventre.

Moi je pense que le baclo fonctionne aussi bien sur toi que sur n'importe qui. C'est juste qu'il y a un problème annexe qui fait tout foirer. C'est "drôle", j'ai le même problème que toi. Épanouissement total lorsque je suis au travail ou avec du monde, sentiment difficilement supportable "d'être seule au monde" lorsque je suis au domicile (inutile pourtant de te dire que c'est là que se trouvent ceux que j'ai de plus chers au monde).

Dépressive, bipolaire? Je ne sais pas mais j'en doute. Si je l'étais, je le serais autant à la maison qu'au travail il me semble. La seule réponse que j'ai trouvé me concernant c'est que j'ai juste besoin d'avoir l'impression de servir à quelque chose et d'avoir des défis pour me sentir bien. Je sais, encore un raisonnement primaire, mais tu me connais depuis le temps.

Retrouve la patate et l'envie Méliane, tu sais bien que tu as tout le potentiel nécessaire pour construire ta vie.

Je t'embrasse bien fort.
 
croquelavie (pas guérie)
05 Novembre 2012, 20:37
Bonsoir Christel,

Juste pour te dire que je viens de passer plus d'un an sans baclo, nickel et sûre de moi! Malheureusement aujourd'hui la bête est revenue. Il fallait que j'essaie, puisse mon essai servir à d'autres : diminuez mais n'arrêtez jamais.
 
croquelavie (pas guérie)
03 Novembre 2012, 16:34
Merci Sylvie, mais finalement, il semblerait que j'ai trouvé un chauffeur pour m'y amener en voiture.
 
croquelavie (pas guérie)
03 Novembre 2012, 16:33
A ce que je vois, tu vas toujours aussi bien Ed. En toute franchise, Ameisen ou pas, je m'en fiche un peu. J'y vais surtout pour rencontrer les personnes qui m'ont accueillie en 2010 et que je n'ai jamais vues "pour de vrai" (hormis la poilue anglaise).

Depuis tout ce temps, je pense avoir pas mal de recul sur le baclo et j'ai hâte d'entendre ce que vont en dire les médecins présents.

Concernant Ameisen, je sais seulement que je ne lui manquerais jamais de respect.
 
croquelavie (pas guérie)
03 Novembre 2012, 13:11
Y aurait-il une personne qui prendrait le RER à Villiers sur Marne pour ce rendre à Palaiseau?
 
croquelavie (pas guérie)
12 Octobre 2012, 21:26
Ben, je sais pas mais.... La faim dans le monde est-elle un problème pour moi? Ben nan, parce que je n'y pense pas. Ce problème ne vient même pas à l'esprit quand je me lève le matin.
 
croquelavie (pas guérie)
12 Octobre 2012, 21:12
J'ai commencé le baclo en 2010. Mon parcours : je ne sais plus trop. Je me souviens juste d'une dépression sévère, d’hallucinations démentes, j'en passe et des meilleures.

Je me souviens surtout d'avoir été INDIFFERENTE (relisez le bouquin si vous avez oubliez le sens de ce terme) à 120mgs.

Je suis restée 6mois à ce dosage. Ensuite, n'étant pas très futée, je n'ai plus fait attention. J'en prenais quand j'y pensais. Résultat : je n'ai plus rien pris.

Aucun souci pendant 15 mois environ. Mais depuis 1 mois, les cravings sont là et bien là.
 
croquelavie (pas guérie)
11 Octobre 2012, 21:59
Très drôle la poilue! On s'excuse mais il y a des gens qui ont une vie trépidante et qui doivent se coucher avec les poules (pas les mêmes que les tiennes) si tu vois ce que je veux dire.

Alors, t'en es où toi? A combien de baclo today?
 
croquelavie (pas guérie)
11 Octobre 2012, 21:40
Là où c'est très vicieux, c'est que j'ai passé 15 mois à 0 sans aucun problème. Le danger est là.
 
croquelavie (pas guérie)
11 Octobre 2012, 21:15
Oui, je pense recommencer. Je suis trop bien partie pour tout refoutre en l'air.

Gros bisous à vous 2.
 
croquelavie (pas guérie)
11 Octobre 2012, 21:12
Je suis très heureuse pour toi Isa. On te sens libérée. J'ai pris la même décision que toi, sauf que moi j'attends que ma maison soit vendue.

Très belle nouvelle vie à toi.

Bisous.
 




forum baclofene