Résultats de la recherche (1509 résultats)

Baclofun
Aujourd'hui, 10:43
@ Dorian: alors, c' est vrai, c' est fait ? Ce matin je ne trouve pas ton fil.

Tes pensées et ton soutien, bien sûr que je les connais. Leur portée m' a permis de "faire des choses" qui me semblaient impossibles, jusqu' à la dernière minute.
Termine bien ton séjour, rentre bien (un peu perdue dans le temps . . . tu es encore la-bas, durant cette semaine ?).
Tu vas reprendre tes soins; je te connais solide et plus que "plein" de vitalité, calme à la fois, et d' une très grande efficacité.

Je t' embrasse,
avec tout l' attachement que tu sais,
avec mon entière disponibilité, si elle peut t' être utile.
Marie-Pierre.
 
Baclofun
Aujourd'hui, 10:13
@ Loup blanc: je suis passée sur ton fil, aussi.
Bises, M.-P.
 
Baclofun
Aujourd'hui, 9:32
@ Fakir: je suis passée sur ton fil, Camarade !
Bises, M.-P.
 
Baclofun
Aujourd'hui, 8:43
J' ai compris, Flo; je comprends. C' est très bien.
Bises, M.-P.
 
Baclofun
17 Décembre 2018, 21:33
Ah ! Alors, Manue: joséphine62, "oui, il était bien vivant, il y a environ 3 mois. Et, allez . . très épanoui dans son travail, sa vie familiale, son mental et sa santé. Voilà, j' ai craqué, évidemment. Si Gisèle en a besoin, elle connaît le chemin du Forum. Elle manque, c' est certain. Un mal pour un bien, probablement.
Bsx, Manue, je lis tes posts; je suis contente des nouvelles que tu donnes; merci beaucoup, pour tes recherches, tes lectures.
 
Baclofun
17 Décembre 2018, 21:24
"Je regrette d' avoir écrit trop de choses à dire,
et pas assez de celles à ne pas dire".
Jean Cocteau


(j' ai déjà posté cette citation; ce soir, pour moi, elle est mieux venue que jamais).
Dsl pour l' accumulation de tortue(s) sur ce beau fil.
 
Baclofun
17 Décembre 2018, 21:12
Désolée; si c' était pour dire ça, c' est-à-dire rien, au sujet de Gisèle; j' aurais mieux fait de ne pas poster. Je ne supprime pas mon message. J' ai assimilé que les suppressions de messages génèrent des dysfonctionnements.
M.-P.
 
Baclofun
17 Décembre 2018, 20:48
Bonsoir, Manue,
J' ai eu à plusieurs reprises, ces dernières années, des nouvelles, par téléphone, de joséphine62, Gisèle (elle n' a pas tenu secret son prénom). Comme la règle fixée ici est de ne pas donner d' information sur les personnes concernées, sans leur accord; et que je ne l' ai pas consultée à ce sujet, je ne "répercute" rien, de ce que je sais.
Avant qu' existent ce fil et cette règle, j' avais donné des nouvelles, chez Loup, je crois bien, il y a quelques mois.
Bonne continuation, tout le monde,
bises, Manue,
merci Flo, pour cette excellente idée de fil.
Marie-Pierre.
 
Baclofun
15 Décembre 2018, 12:38
Sève, Yann,

Pour Clémentine, on ne sait toujours pas. Coma, encore, semble-t' il. Les parents sont discrets, même vis-à-vis des camarades les plus proches.

D' une part, la famille se "replie" un peu sur elle-même; d' autre part, comme il y a une action en justice engagée contre le "chauffard" et ses amis, les parents agissent selon les indications de leur avocat; ils communiquent peu.

Mais, comme nous n' avons pas été tenus au courant "du pire", nous en déduisons que ça va aller; "relativement", maintenant qu' une semaine s' est écoulée.
Nous avons l' angoisse de séquelles graves (paraplégie ?), d' une longue hospitalisation, de multiples opérations.

Pour l' accident que j' ai eu jeudi soir, j' ai bon espoir, pour la prise en charge des réparations, par l' assurance du Monsieur qui s' est endormi sur le "flanc droit" de ma voiture (comme je le comprends ! mes flancs sont très accueillants).

J' ai fait les démarches dès le lendemain, de bonne heure. Maintenant, "J' attends".

Yann, oui, ça fait beaucoup; mais pas "beaucoup trop", par rapport à certains ici, et partout.

J' ai relaté cela ici, il y a longtemps:

deux collègues de travail étaient dans l' avion qui s' est crashé sur le Mont Saint-Odile, près de Strasbourg, le 20 janvier 1992. Nous avions eu ensemble le jour-même une réunion; à la pause café, l' un avait dit à l' autre, pendant qu' on discutait: ma voiture est à l' aéroport, je te ramènerai chez toi.

Elle, est décédée, dans le crash; 2 enfants, pré-ados.

Lui, a fait partie des (2 ou 3 ?) survivants. Pour se réchauffer en attendant les secours, en pleine montagne/forêt, il est resté auprès des débris en feu.

Brûlé au 3ème degré; ils ne ressentait pas la chaleur du feu; 6 mois d' hôpital "grands brûlés", à Lyon.

Traumatisme insurmontable; son épouse l' a quitté quelque mois après. A l' époque, ma N+1 me disait: pour ma part, si cela avait été mon mari, j' aurais préféré "qu' il y reste", plutôt qu' il survive avec les handicaps dus à l' accident.

L' entreprise (multinationale n° 1, Travail Temporaire, Manpower, qui nous employait; rien ne m' empêche de la citer) lui a, dès que son état de santé l' a permis, aménagé un poste de travail adapté. C' est lui qui m' a préparée à l' audit ISO 9001 des agences dont j' étais responsable.

En regardant "vite fait", le soir-même du crash, la TV, vraiment par hasard, vers 23 heures, j' ai vu un "flash" sur cet accident d' avion; j' ai tout de suite compris, que c' était "leur" avion.

Sève: je dis comme Flo (différemment); je suis exactement dans la même situation que toi (présence de mes enfants le jour de Noël). Nous allons très bien réussir à faire "comme il faut". Pour eux, et nous.

Nous préparer, un peu, SANS ANGOISSE, SANS PRESSION, juste avec désir. Le désir de passer un moment tous les trois, paisiblement.

Mes "décos" de Noël se trouvent dans deux cartons, dans la cave de leur père. Je ne peux pas les récupérer, ni en acheter de nouvelles. Ça ne fait rien.

J' ai ("sous la main"), grâce à une personne du Forum, un appareil et une recette (la meilleure possible), pour faire une fondue savoyarde. On sera tous les trois contents, grâce à ça. Si jamais il passe par ici, l' auteur de la recette, je le remercie une fois encore.

Tant pis pour l' absence de sapin et de guirlandes . . .

Concernant les "boules", j' en ai bien plus qu' il n' en faut. :fsb2_wink:

Désolée de tous les détails, dans ce post, et et désolée de sa longueur. Je suppose que ceux (celles) qui n' aiment pas, ne le liront pas. Ce serait très bien comme ça.

@ Emma: je t' embrasse.

M.-P.
 
Baclofun
13 Décembre 2018, 20:52
Cela commençait à me manquer . . . à 17h30, un monsieur s' est endormi au volant de sa voiture, en "s' appuyant" contre la mienne. J' étais arrêtée à un feu au rouge; il est arrivé dans la file qui était à ma droite, sauf qu' il en est sorti est m' est rentrée dedans.

Pas de blessure, ni lui ni moi. Les 2/3 du côté droit de ma voiture à refaire. Il m' a dit "je suis crevé (boulot et sport); je me suis endormi.

On s' est bien amusés à faire le constat d' accident (comme d' hab, moi, j' avais un formulaire). Je me demandais comment je m' occuperais, les prochains jours.(LoL). Bein, téléphoner, puis écrire à l' assurance, amener la voiture au garage pour passage de l' expert, puis faire faire les réparations.

Il m' a semblé sérieux, et ses papiers en ordre. On va voir . . .

Bonne soirée, tout le monde.
M.-P.

Pas de bonnes nouvelles, au sujet de Clémentine.
 
Baclofun
12 Décembre 2018, 23:21
Je reviens; pour ta Maman, tu peux aussi en parler ici. Pour toi, et pour elle. Au détour des discussions, on peut apprendre tant de choses, et recevoir tant de réconfort. La mienne est décédée le 30 mars de cette année. "Je n' ai pas à me plaindre", comme il m' été fait été fait observer. Elle est partie à quelques jours de ses 94 ans. Cela a été un bonheur, de la garder si longtemps, certes; et aussi une difficulté de la voir souffrir et de l' accompagner (comme on dit) dans sa maladie, durant de nombreuses années.
M.-P.

PS: j' ai également eu "la grande chance" de ne perdre mon père qu' à l' âge de 86 ans; après de terribles souffrances.
 
Baclofun
12 Décembre 2018, 23:06
Bonsoir Steff,
Très heureuse de te voir là :fsb2_smile: !

RAM, je ne connais pas; seulement RSI (professions libérales), un peu, de par le père de mes enfants. Oui, une fusion des régimes, je crois savoir . . . mais je ne sais en rien quelles conséquences cela peut avoir, dans ton cas.

Je n' ai pas remonté ton fil; pourquoi, et comment, le Directeur de la CPAM t' a-t' il mis tant de bâtons dans les roues ?

Très bon point, concernant ta pharmacie. Attentive, bienveillante, si je comprends.

Je pense que certains membres du Forum te donneront des informations, notamment au sujet du Dossier Médical informatisé.

Dans tous les cas, tu fais très bien de conserver toutes tes ordonnances. Lors de convocations par la CPAM, c' est utile (ça l' a été pour moi, salariée).

ALD: je sais, un peu; je suis sous ce statut, au motif de syndrome anxio-dépressif; mais je suis remboursée au maximum, aussi, pour une pathologie autre (œsophagite chronique) et pour tous types d' examens (dont bilans sanguins); il est vrai que j' ai un "reste à charge", même avec une complémentaire performante et onéreuse.

Tu prends du Baclo depuis 2013 ?

Seresta: bien, de diminuer. Moins on en prend, de ces trucs (benzodiazépines et autres psychotropes), mieux ça vaut.

Ceci dit, le Seresta peut être indiqué, je crois, dans le cadre d' un sevrage alcoolique. Ma psychiatre se prononce en faveur du Xanax.

Vraiment, je pense que la "remontée" (il me semble) de ton fil va t' apporter des avis éclairés.

Pour Clémentine, merci infiniment; cet après-midi, elle était toujours en vie, toujours dans le coma; rien de mieux. Une IRM, mais dont les résultats ne sont pas communiqués, sauf aux parents, évidemment, qui les gardent pour eux, dans l' immédiat.

Ce qui est très réconfortant, c' est que son père est chirurgien, dans une spécialité qui n' a rien à voir avec ce dont elle est atteinte; mais, bien sûr, il a des points d' entrée et un réseau de confrères dans le milieu médical; il peut analyser la situation et agir efficacement.

Steff,

reste bien avec nous,

je t' embrasse, merci encore,

Marie-Pierre.
 
Baclofun
12 Décembre 2018, 20:37
Bonsoir Flo,
" Croire aux dons, c'est se dire que quoi qu'on fasse, ça ne changera rien. ".
. . . mais, non . . . enfin, je ne vois pas cela ainsi . . .
et je pense avoir écrit qu' il faut consacrer de l' attention et "se bouger", pour avoir des plantes belles et vivaces.
Alors, après t' avoir lue, je retire "don", et j' édite: "doigté", donc.
Dans tous les cas, je ré-itère: tes plantes, tes arbustes, sont magnifiques.
Et merci de nous en faire profiter.
M.-P.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 22:56
Oui, la 1ère gastroscopie, au moyen de l' intrusion par le nez, d' une saloperie de tube "scanner" pour voir ce qu' il y avait dans les voies digestives.
Vraiment, en ce qui concerne la bactérie hélicoptère, je suis certaine que ce n' est pas ça; deux examens, par deux méthodes différentes, à plusieurs années d' intervalle.
Oui, prends soin de toi, doucement et fermement.
Grazie per l' abbraccio. Anch' io. Non ti preoccupa.
Buona notte, Sève. :fsb2_zzz: :fsb2_smile:
M.-P.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 21:03
Ciao, Severina,
Pour l' hélicoptère, d' accord, je vais le re-faire.
Une fois, cela été une vraie torture (par le nez) - invasif, comme tu dis, très douloureux, malgré une fausse anesthésie locale.
La plus récente fois, AG pour gastroscopie et coloscopie simultanées. La façon dont il se faut se préparer avant, ce qu' il faut ingurgiter, les horaires, tout ça . . . un peu difficile, surtout quand tout le monde s' en fout autour de soi. Puis rentrer seule à la "maison", en signant une décharge, parce que, réglementairement, il faut être accompagné(e) pour quitter l' hôpital.
Bref; pipi de chat. J' en suis pas morte.
Là, je sais bien que tout simplement, c' est ma hernie hiatale, le sky et les clopes, qui me font mal.
Des ulcérations, actuellement, c' est fort probable. Et qui dit ulcérations dit . . .
Mais, non, je ne le sens pas comme ça.
Prends bien soin de toi,
bises,
M.-P.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 20:18
Bonsoir, Steff,
merci beaucoup.
Est-ce que tu ne voudrais bien venir plus souvent parmi nous, parler de toi ? Discuter avec nous ?
J' espère que tu le feras.
Re-merci, pour Clémentine,
bises,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 17:40
Notre Manue, merci, pour moi,

"hélicobacter pylori", oui, cela a été envisagé; plusieurs fois; non. Catégoriquement non, chaque fois (y compris gastroscopie).

Fongicide, prescrit récemment par l' ORL, et plusieurs machins:
- surlfarlmem S-25 mg
- loramyc 50 mg
- artisial

Moi, je sais, intimement, pourquoi "ça brûle". Je ne me dérobe pas.
Et, oui, les IPP, je sais.

Eczéma, je n' en n' ai pas, du tout. J' ai du mal m' exprimer. Ni aucune autre affection cutanée.

Pour le bicarbonate, j' ai bien noté. Merci, Manue.

Pour le chou (choucroute), moi aussi, je "tape dedans" un max; artisanale (Lyon); et j' adore ça !

Bien, oui,
ne change rien ! ! !
Continue à te porter bien,
Merci encore,
Bisous,
M.-P.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 16:55
Non, Emma, ce n' est pas "bien peu", tes mots.
Merci.

Je viens d' avoir mon fils au téléphone. Il est, depuis l' accident, chez son "frère d' amitié", très proche de Clémentine, plus que lui encore.
Ils attendent. Clémentine est toujours en vie. Rien de mieux.

D' accord avec tes propos, la "sécurité" n' existe pas.

"Nous" avons déjà "perdu" Thelma, une amie du Lycée, lors d' une avalanche aux Deux-Alpes, le 13 janvier 2016; dans un séjour scolaire; skieuse émérite; en hors-piste; interdite, "barrée".

"Encadrée" par un professeur de sport très cool; fumeur de joints assidu, connu pour ça, au lycée; Il vient de prendre, je crois, un an de prison ferme. Un autre camarade, Léo, a trouvé la mort aussi.

Le 20 juin 2009, est parti également, Matthieu, 21 ans, le fils d' un ami; fracassé dans un bateau contre des rochers, sur le Lac d' Annecy. Mort avec une copine et un copain. Alcoolisés, "bien évidemment", ayant fêté leur réussite à l' exam de Médecine.

Vive l' éthanol.

Si tout cela pouvait nous aider à changer . . . Je dis ça, juste pour encourager ceux (dont moi-même) qui n' y ont pas (encore) réussi.

A tous,
M.-P.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 16:13
Décidément, Flo, . . . la synchronicité . . . en l' occurrence, dans le verbe, seulement.
Perso, la salade, je l'ai renversée (préparée, assaisonnée, à l' huile de sésame - "ouvre-toi" ), sur des documents officiels, originaux, très importants.
Comme c' est un bonheur, que d' avoir "la main verte". Je connais une personne qui a ce don. Mais ça ne fait pas tout; il faut également consacrer beaucoup d' attention et se bouger, pour arroser (juste ce qu' il faut), tailler, "élaguer", mais pas trop.
Tout est très beau, tes kalanchoés, ton (tes) cognassier (s).
Bravo ! ! ! Et merci, des photos.
A "tantôt" ? Bises,
M.-P.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 14:08
J' approuve tes propos, Yann, en tout point.

Je voudrais juste compléter en disant, que même pas "torché", on peut détruire la vie de quelqu' un. Je veux dire, ceux qui comme moi, ne prennent jamais de "cuite", ne sont jamais "ivres", mais sirotent "doucement" la moitié du temps.

Et voici la dernière en date:

je devrais garder ça pour moi; chacun ayant suffisamment à faire avec ce qui se passe pour lui-même; mais voilà:

il y a moins d' une heure, devant mon bureau de tabac habituel; une femme gisant à moitié sur la chaussée, à moitié sur le trottoir, recouverte par les manteaux des premières personnes présentes; en attente des secours. Renversée par un fourgon professionnel. Là où je l' ai vue, c' était en bordure d' un passage piéton.

Selon les gens du tabac, sur place au moment ou l' accident s' est produit, c' était très mal parti pour cette pauvre dame.

Il y a deux mois, j' ai vu "voler" sous mes yeux un jeune homme et son scooter, à un carrefour; une voiture l' a percuté sur la gauche. Il s' est relevé. Si on peut dire. Bien sûr nous avons été plusieurs à nous arrêter; deux d' entre nous ont téléphoné aux pompiers et les ont attendus.

Voici cinq ans, devant moi aussi, un garçon de 8 ans qui traversait (sur "les clous") en descendant de son bus, a été "accroché" par une camionnette. Il rentrait de l' école, sa grand-mère avait un peu de retard pour le réceptionner à l' arrêt du bus. J' ai fait le nécessaire, notamment pour relever les coordonnées du conducteur, qui ne s' est pas dérobé. Le petit était choqué et contusionné, c' est "tout"; il m' a expliqué, pour sa grand-mère; elle habitait tout près. Je l' ai trouvée, en chemin vers chez elle. Ensuite, le petit et ses parents m' ont écrit et laissé des messages dans ma boîte aux lettres.

Il y a du danger partout, mais à l' heure actuelle, dans cette foutue ville, c' est blindé de vélos, de trottinettes électriques, de ces espèces de trucs à une roue, motorisés, et de scoots qui se faufilent entre les voitures.

(Sève, quand tu récupéreras un scooter, fais vraiment attention).

Comme dit toujours Pascal: "merci de m' avoir lue".

Marie-Pierre.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 11:43
Merci Yann,
Le terme "criminel" ne me quitte pas. Je ne peux pas me l' ôter de la tête.
De même que d' autres pensées pour certains qui vivent aussi des moments "atroces", comme tu as dit; pour diverses raisons.
Je t' embrasse plus que fort.
Marie-Pierre.
 
Baclofun
11 Décembre 2018, 9:01
Merci pour tous vos messages.
Amélie est tirée d' affaire (mais je n' ai pas de détail sur ses blessures); le garçon qui conduisait a pu rentrer chez lui dès dimanche soir.
Le pronostic vital de Clémentine était toujours engagé hier soir lundi, toujours dans le coma (et elle y est maintenue).
Les pompiers (22) ont mis une heure pour désincarcérer les "petites".
Le chauffard et ses amis qui lui ont permis de s' enfuir ont été identifiés, et déférés au parquet. Le conducteur (33 ans) a été interpellé dès dimanche matin. Il est en garde à vue. Il était en état d' ivresse.
Sa voiture:
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 0 fois (le-vehicule-du-fuyard-abandonne-sur-place-sur-place-photo-eric-moreno-1544350262.jpg ; 64.72 KO)
le-vehicule-du-fuyard-abandonne-sur-place-sur-place-photo-eric-moreno-1544350262
L' Audi du chauffard, plus solide que la petite C1, bien sûr.

J' ai beaucoup de mal à penser à autre chose.
Encore merci,
M.-P.
 
Baclofun
10 Décembre 2018, 1:27
Merci, Yann,
il faut qu' elle vive, Clem, c' est indispensable. Tu as vu la photo de la voiture où elle était ? à l' arrière. . . . La petite C1 jaune ? L' autre était une AUDI A5. Certainement pas conduite par un Gilet Jaune. Ou bien, un conducteur blindé au jaune. Le Papa m' a dit que la police avait relevé qu' il avait, avant, grillé 3 feux rouges.
Bis repetita; quelle VDM, hein !? pour certains.
Qui va gagner le concours ?
Oh ! Je crois que tu est très bien placé.
Yann, mon Cher Yann, tu me connais par cœur; tu toléreras cette plaisanterie de m ..... tu le sais, que ce n 'est pas que pour la petite Clémentine, que je ne dors pas.
Merci pour elle, et pour moi.
Force pour toi.
Plus que bises,
M.-P.
 
Baclofun
10 Décembre 2018, 0:48
Loup, merci; je suis si choquée que j' ai ouvert un fil, pour Clémentine. J' ai fait ça parce que mon propre fil n' attire pas les mouches comme le miel. Il aurait même tendance à attirer le vinaigre.

Je voudrais que Clémentine vive. Pour Mélanie, c' est moins grave, et pour le garçon, "ça va".

Merci, Lucie.

(la petite amie de mon fils n' était pas dans cette voiture; elle a reçu tout un tas de trucs (pavés - marteaux - bombes lacrymogènes , etc . . . dans le magasin où elle est vendeuse en intérim - sorte de boulangerie), mais ils se sont protégés, avec ses collègues, et ils ont attendu pour rentrer chez eux).

Tout de même, ne pense pas que ce soit la guerre, chez nous. Je n'en dis pas davantage. Pas de politique ici.

Je ne dormirai pas; je reste aux aguets. Mon fils et ses amis sont ensemble, "à l' envers", en attente des nouvelles; le Papa était extrêmement pessimiste.

Ce qui s' est passé pour Clémentine, je crois que c' est un événement sans rapport avec les "Gilets Jaunes".

En principe, ils ne roulent pas en AUDI A5 . . . (photographiée).

Pourvu que demain tout aille bien.
Bises, Lucie,
M.-P.
 
Baclofun
10 Décembre 2018, 0:07
Bonsoir,
"Hors sujet", ou pas;
une amie (22 ans) très proche de mon plus jeune fils est entre la vie et la mort, à la suite d' un accident occasionné, la nuit dernière, par un conducteur qui a percuté la voiture où elle se trouvait, assise à l' arrière. Il a pris la fuite dans un autre véhicule que celui qu' il conduisait. J' en ai parlé sur mon fil cet après-midi, j' y ai posté les photos prises par Le Progrès de Lyon.
J' ai pu joindre les parents à l' instant; les nouvelles sont très mauvaises.
Ce n' est pas la vocation du Forum que de faire part de telles informations, je sais.
Toutefois, si certains veulent bien se joindre à moi, pour Clémentine, merci beaucoup.
M.P.
 
Baclofun
09 Décembre 2018, 19:40
Au sujet de Clémentine, 22 ans (posts et photos précédents), au temps "T":
bassin fracassé en "mille morceaux", vertèbres "pétées" (me dit mon fils, depuis l' Hôpital), dans le haut de la colonne, pronostic vital toujours engagé.
Merci beaucoup à ceux qui accordent une attention à ce sujet tout personnel.
M.-P.

PS: je ne plains de rien.
 
Baclofun
09 Décembre 2018, 18:10
Un peu mieux compréhensible :
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 1 fois (photo-eric-moreno-1544350430.jpg ; 44.36 KO)
photo-eric-moreno-1544350430
Clémentine et Mélanie
 
Baclofun
09 Décembre 2018, 17:50
Bonsoir,
La Fête des Lumières a mal tourné. Installations réduites en miettes.
Surtout, "en marge", comme on dit; l' une des amies de mon plus jeune fils est en réa, nous l' avons appris en début d' après-midi.
Elle, et une autre amie, étaient à l' arrière d' une voiture qui a été percutée par un véhicule dont le conducteur a pris la fuite; il est "recherché", sans résultat pour le moment.
Les deux "petites" sont en pronostic vital engagé. Mon fils et les 3 autres copains les plus proches sont à l' hôpital.
Article dans Le Progrès de Lyon.
C' est pas pas pour me plaindre.
M.-P.
 
Baclofun
07 Décembre 2018, 9:03
OUPS OUPS OUPS ! ! !
Eh oui, on a oublié que tu es gégé 50 . . .
Pardon pour la maladresse.
M.-P.
 
Baclofun
07 Décembre 2018, 0:11
+ d' une tortue ! ! ! Pareil que LouLou.

Bon anniversaire, Gégé !
 
Baclofun
06 Décembre 2018, 21:05
Attends, attends, attends, Lee . . . pas la "foi" ? Ou pas la "force" ?
Épuisée ? Éreintée ? Ras-le-bolée ? Il y a de quoi.
Tiens, pour toi, les premiers lumignons allumés à Lyon; chaleur, lumières, solidarités de toutes sortes.

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS_N6TgmAEcAFfqw76wSV84kd6_KSDV5K_qrRQJ7hkkPzVnpWql

Une bise, en plus de la flamme, dans chacun d' eux. M.-P.
 
Baclofun
06 Décembre 2018, 11:06
:fsb2_smile: Bonjour Talis,

Ça va aller.

Tu avais perçu qu' il y aurait peut-être un "manque", par rapport à l' établissement où tu as fait une très bonne cure, pour l' accompagnement "après". Tu as senti ce manque lors-même de ta sortie. Mais un peu plus tard, il me semble que tu avais pu faire maintenir un soutien.

Revois-tu les thérapeutes de ta cure ? D' autres ? Puisque ton MG ne veut pas que tu remontes au-dessus de 80 mg, as-tu un praticien "sous la main" qui peut te permettre de remonter avec le Baclofène ?

Excuse-moi, si j' ai zappé sur des précisions que tu aurais données (ah oui, je vois quelque part que quelqu' un - psychiatre - te prescrit 140 mg). Et surtout, excuse-moi pour mon "interrogatoire" ! ! !

" je laisse passer la tempête, remonte en baclo et je cherche le (bon) curseur sur lequel appuyer. ", dis-tu. Curseur . . . pour avoir le "bon son", parfois il faut en bouger plusieurs, des curseurs; les basses, le volume, la répartition stéréo . . .

Et, pas de culpabilisation; le "test", à un moment, chacun veut le faire. Tu n' as rien démoli.

+ 1 avec Terena et avec Manue, notamment pour l' attention que le Forum t' apportera toujours. Sylvie en particulier, bien entendu.

Allez ! Bon courage avec la hiérarchie au boulot. Ça pèse très lourd, on est nombreux à le savoir.

De grosses bises, beaucoup de confiance,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
05 Décembre 2018, 10:42
:fsb2_yes: pour te " répondre ", j' ai posté chez toi. Bises. M.-P.
 
Baclofun
04 Décembre 2018, 17:33
Merci Sève, Merci Emma - (je ne t' ai toujours pas répondu).

Noël, non, pitié, pas Noël. Une offense à la joie de vivre ? Je l' admets.

En plus, ici, il faut "traverser" la Fête des Lumières, qui commence demain; pour la première fois en résidant à Lyon (29 ans), je ne mettrai pas de lumignons à mes fenêtres. J' en ai cinquante dans un carton, je ne sais pas où il est. Je ne veux (peux) pas en racheter d' autres.

Ça ne fait rien; il y aura mes pensées; ah, je vais peut-être, tout de même, fouiller dans les cartons, ou en acheter un (lumignon).
Non, quatre. Mes fils, leur père et moi. Non, six: mes fils, leur père, moi, et mes parents. Non, sept, j' en achèterai aussi un, pour Le Forum.
Oh la la, quelle m . . . , je voudrais également en allumer un, avec une pensée individuelle, pour . . . X personnes proches de moi, ici.

Voilà de quoi occuper un peu plus les prochaines nuits. Interrogations de la plus haute importance.

En attendant, pensées et soutien à toutes et tous.

M.-P.
 
Baclofun
04 Décembre 2018, 11:47
+ avec Pascal.

Joyeux anniversaire, Bidibule !

Et un up, encore, pour le titre de ton fil. " La mémoire n' a pas de poubelle "; comme c' est juste, et comme c' est percutant ! (et comme c' est dommage, mais c' est ainsi).

Passes-tu parfois par ici ? Il semble que non. Pensées pour que tu ailles bien.
 
Baclofun
03 Décembre 2018, 19:35
Elle ne vient plus depuis longtemps, Lirielle. Je sais bien. J' ai une pensée pour elle, toujours gentille, et fragile. J' espère que sa santé a pu s' améliorer. C' était bien difficile, pour elle.

Bon anniversaire, chère Noëlle !
 
Baclofun
02 Décembre 2018, 14:35
Fakir,
Pas encore "réfléchi" à comment répondre à ton post. Il m' a renversée.

En attendant, je me demande, je le dis comme ça me vient:

- pastis sans alcool . . .
- bière sans alcool . . .
- virgin mojito . . .
- il paraît même qu' il existe du vin sans alcool .. . ?

Et . . . le whisky sans alcool . . . il faut que je m' en occupe moi-même ? Compliqué; je ne suis pas chimiste; et, évidemment, ce n' est pas une distillerie qui peut mettre ça sur le marché . . .

A +, Emma,
Bises,
M.-P.
 
Baclofun
02 Décembre 2018, 13:47
Moussette,
P' tit passage sur ton fil. Après le tien sur le mien. Je t' ai ben lue, tu ne viens pas souvent, et je comprends pourquoi. Quand tu pourras passer par-là, ou par là-bas, tu verras. Bises, M.-P.
 
Baclofun
02 Décembre 2018, 13:40
:fsb2_smile: Moussette,

Fais attention, prends soin de toi. Tu fais bien, d' agir, mais / et préserve-toi.

" Qui sème le vent récolte la tempête " dit-on (Ancien Testament - Livre d' Osée - tiens, ça tombe bien - Osée) (*),
oui,
le problème, c' est que ceux qui n' ont pas semé le vent récoltent, aussi, fréquemment, la tempête.

Tu te bagarres sur tous les fronts . . .

J' ai été très touchée par ton post. Ça me fait vraiment plaisir, quand tu me mets quelques mots.

Je t' embrasse, toute ta tribu aussi,

Marie-Pierre.



(*) c' est seulement une référence; je ne suis pas du tout pratiquante, en aucune religion que ce soit; et je ne réprouve en rien celles et ceux qui le sont. A part, bien sûr, ceux qui détournent la foi pour en faire n' importe quoi au détriment de leurs "Frères Humains" (François Villon - 1489).
 
Baclofun
29 Novembre 2018, 11:29
:fsb2_smile: Chère Lucie,
Merci, comme toujours, d' être si soutenante, rassurante, encourageante. Ça me fait vraiment du bien.

Tu sais, je n' ai vraiment pas le sentiment de me justifier; plutôt celui d' " expliquer ".
Mais il est exact que j' ai honte.
Je ne comprends pas pourquoi je n' arrête pas cette saleté de sky, étant tellement consciente du mal qu' il a fait à ma vie, et qu' il me fait aujourd' hui.
Paradoxalement, il me donne " de l' élan ", pour faire les choses que j' angoisse de faire.

Tu vas me dire de re-partir avec le Baclo; surtout maintenant que je n' ai plus à faire toutes ces heures de conduite pour aller dans ma région d' origine.

C' est que je prends déjà beaucoup de médicaments, et d' autre part je sais ce que me provoque la combinaison Alcool + Baclo. Je crains également d' être, à un moment, limitée dans l' augmentation, à cause de la réglementation en France.

Je sais qu' il faut que je passe par un sevrage en cure. Mais ensuite . . . une fois revenue dans mon contexte . . . ?

Mais j' ai bien cherché, je me suis bien renseignée, et au moins, je sais où j' irai; et par chance c' est une clinique qui est presque dans mon quartier.
D' ailleurs, ici, j' ai été aidée pour trouver ce lieu (merci à Talis, et aussi à une autre personne, mais j' oublie qui; à l' instant présent; qu' elle veuille bien me pardonner).

De toute façon, au préalable, il me reste des choses importantes à mettre au point. Administrations, banque . . . tant que ce n' est pas cadré, je ne peux pas quitter mon appartement, pour lequel je dois aussi résoudre d' urgence un problème de malfaçons.

Tous ces papiers, tous ces sites internet, j' ai ai tellement marre que j' en ai la nausée.

Avoir changé de département (et surtout de région) durant 18 mois a créé maintes modifications et erreurs, cela ajouté à la maladie de Maman, à la vente de la maison " ancestrale " et aux formalités pour la succession.

Je passe sur l' émotionnel des deuils à faire (cf mon post à Fakir à ce sujet), l' adaptation à mon nouveau lieu de vie, le souci pour mon plus jeune fils et la peur (économique, notamment) de l' avenir, pour lui et pour moi.

Je rabâche.

La vie comporte ces difficultés, et de bien pires, pour une foultitude de personnes.

Lucie, je te remercie encore,
pour ton mp aussi,

je t' embrasse, courage et chance à toi,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
28 Novembre 2018, 17:16
Des "occasions festives où l' alcool coule à flot", ou / et des verres proposés qu' il est difficile de repousser; j' ai de la chance, je suis parfaitement à l' abri de ce genre de circonstances.
A ceux qui y sont "exposés", bon courage pour résister, et bravo pour gérer !
M.-P.
 
Baclofun
27 Novembre 2018, 13:17
:fsb2_smile: Moussette,
Un petit mot aujourd' hui sur le fil de Drinette.
Je t' embrasse, Janine, et Gégé aussi.
Tenez bon, comme toujours; bonnes nouvelles à venir, j' espère, pour toute la famille.
Bises, les amoureux,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
27 Novembre 2018, 13:05
Drinette,

C' est ton anniversaire.

Souvenir de tes galères,

du drame terrible que tu as vécu.

Tu ne passes plus par chez nous depuis longtemps.
N' empêche, tu n' es pas oubliée.
J' espère que ton chemin est devenu moins caillouteux, ces récentes années.

Joyeux anniversaire, Drinette !

Baclofun - Marie-Pierre, avec affection.


Moussette, si tu passes par là . . . as-tu conservé le contact ? Si oui, quelles sont les nouvelles ? Toujours en Creuse ?
Je t' embrasse, Moussette, Gégé aussi, bien sûr.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 23:29
:fsb2_smile: Therena,

" Tout ça pour te dire que parfois il vaut mieux positiver ". Bien sûr, Catherine, et pas seulement "parfois" ! Le plus souvent possible.

Possible.

Au sujet des miroirs, il y a des personnes qui disent qu' il ne faut jamais avoir un miroir "orienté" vers le lit. Genre miroirs d' armoires ou autres. C' est néfaste au sommeil. J' en ai fait l' expérience, dans une petite maison que mes parents avaient achetée pour nous, une bouchée de pain, à côté de la leur. On a tout bougé, et/ou recouvert de tentures. Ensuite cela est allé bien mieux. Placebo ? Croyances "suspectes" ?

J' ai bien lu que la situation qui t' a angoissée, était certainement différente.

Ce que tu décris, comme attitude et comme propos à avoir, vis-à-vis des thérapeutes, c' est ce que j' ai fait lors de ma psychanalyse (je dirais que la psy était "1/4 Freud, 1/4 Dolto, 1/ 4 Lacan, 1/4 Jung"). Je n' ai rien suggéré, au départ, de mon récit de vie. Ensuite, bien entendu, avec les associations d' idées, ça se tricote et les choses se disent, de séance en séance. Evidemment . . . il y a les interprétations . . . peut-être pas les bonnes.

Avec ma psychothérapeute "EMDR" actuelle, j' ai procédé de la même façon. Limite si je ne suis pas seulement arrivée avec ma tronche défaite et une simple phrase du style "je suis malheureuse, anxieuse, alcoolique et tabagique, parfois suicidaire". Et: "j' ai pensé à l' EMDR parce que des événements m' ont marquée et que je n' arrive toujours pas à faire avec".

Mais je vais réfléchir à tes recommandations.

En effet, j' en dis peut-être trop aux thérapeutes, malgré ce qu' il me semble. Je ne pense pas biaiser l' effet thérapeutique. Peut-être que si. Je vais bien penser à cette éventualité.

Tout de même, depuis l' âge de 36 ans (j' en ai 59), étant donné le nombre et la nature des thérapeutes rencontrés (sans parler de mes lectures), et étant donné ce qu' ils m' ont proposé de comprendre, il m' est difficile de me présenter comme un perdreau de l' année . . .

Oh ! Le verre, il est bien plein, pas à moitié ! :fsb2_wink:

L' une des explications de mon sentiment d' insécurité (ça vaut ce que vaut, comme interprétation), c' est que Maman m' a déclaré, à 15 ans, que mon père ne l' était pas. Détails à l' appui. Elle s' est rétractée, plus tard; elle "m' avait dit ça pour me faire plaisir, car je n' avais jamais aimé mon père"; selon ses termes; donc d' après elle, c' était bien pour moi de me dire que "j' étais de quelqu' un d' autre".

Le "hasard" fait que dans sa propre fratrie (de ma mère), au moins 4 enfants sur 8 n' étaient pas (au vu et au su de tout le canton) du père qui les a élevés et reconnus; les deux derniers nés (jumeaux, comme les deux précédents) reconnus par lui un an avant son décès, il avait 84 ans. Elle (ma grand-mère), avait 27 ans de moins.

Bah, des histoires comme il y en a tant, et de bien plus douloureuses.

Je ne parlerai plus de ça ici, je l' ai déjà (beaucoup trop) fait.

En tout Cas-therine, merci de prêter attention à moi et de m' encourager. Ça le fait.

Toi, continue bien, comme tu le fais, à observer, à doser, à optimiser, ton Baclo. Dire que tu étais sur le point de tout lâcher.

Bien qu' ayant plutôt un travers "analytique" (comme toi, à ce que tu dis), je suis incapable de te donner la moindre indication.

Je t' embrasse, fort, encore,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 20:19
Sève, pas de problème:

Un petit coin très spécial, aux confins de 3 départements: La Corrèze, le Cantal et le Puy de Dôme. Autrement dit, la "Haute Corrèze" (un temps dénommée "Haute Chiraquie" :fsb2_mad: ).

Ça te parle ? C' est ce secteur-là, que tu connais ?

Si tu fais comme moi avec les environs de Rome, on n' est pas sorties de la berge . . .

Plus en mp si tu veux.

Bisous, M.-P.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 14:28
Catherine,

Bien sûr, le sucre; le candida (*) bouffe de ça; moi pas, jamais de sucreries, biscuits, laitages aromatisés, "céréales petit-déjeuner", et ainsi de suite; à peine un peu de chocolat 99 %. Mais oui, rien que le sucre de l' alcool, qui n' est que ça (du sucre) est suffisant pour nourrir cette mycose.

Merci pour ta suggestion; "ma campagne" et "mon" bon air de Corrèze m' auraient aidée. Mais voilà . . . je ne sortais pas de chez moi. J' y avais peur, seule, dans les chemins et dans les bois.

J' ai manqué de nombreuses occasions de me faire du bien. Maintenant que ces lieux sont "perdus", la possibilité d' en profiter n' existe plus, et leur souvenir est extrêmement douloureux. Pour l' instant.

Insupportable, je suis, comme j' ai dit à Emma. Rien comme il faut pour moi.

Et oui, l' EMDR, c' est bien pour les motifs que tu évoques que j' ai entrepris cette démarche.

Que je "dissuade" les "spécialistes", du fait ma noirceur, c' est bien possible. Enfin, si je me dis ça, en plus de tout le reste, c' est même plus la peine que j' essaie quoique ce soit.

Biopsie parfaitement inutile, selon mon ORL, que je consulte rarement, mais depuis assez longtemps avec beaucoup de satisfaction. Dans l' immédiat, je vais faire confiance à son diagnostic et à sa prescription; en plus des conseils donnés ici, et pour certains, déjà appliqués de longue date.

Merci Scottish ! ! !

Bises,
M.-P.


(*) mycose "atypique", ah . . . revoir ça en détail, ok.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 11:45
Quel bug ?
Suite à ta visite chez moi, réponse là-bas. Bises.
M.-P.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 11:38
:fsb2_smile: Ah ! Bien contente de te voir passer par là, Pascal !

Avant de te remercier, je tiens à t' engueuler. La frayeur, que tu nous as fait ! ! ! C' était quoi, ce délire ? Ne recommence pas, hein ?

Alors, maintenant: merci beaucoup. Ton message me fait très, très, très plaisir.

Il n' empêche que tu as peut-être des soucis de santé, réellement. Tu as un peu semé le doute . . . Si c' est le cas, bien sûr, qu' il faut le dire. Je pense que tu en as traversés assez comme ça, mais on ne décide pas.

Mon soutien aussi pour toi, notamment dans le deuil, même si tu parais le "maîtriser" parfaitement. Ce n' est pas mon cas. Bah, je suis une petite nature, une petite pierre, et toi un menhir !

Fais attention à toi, autant qu' à tes poules "de collection" ! :fsb2_wink:

Bises,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 11:00
Merci, Sylvie.
Donc, mi-figue / mi-raisin, à moitié vide / à moitié plein. Mais, progrès, tout de même. Piano, piano.
Bises,
M.-P.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 10:30
Bonjour à toutes et tous,
Têtue, je reviens sur l' un de mes précédents posts sur ce fil; suite à une diffusion d' information par Manue; lequel post (le mien) n' a pas été suivi de réponse (sauf Théo, d' accord, je ne néglige pas du tout).
La "Déclaration" de Cagliari: au final, porteuse, ou non ?
Merci.
Baclofun.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 10:13
:fsb2_smile: CouCou BB,

Quoi ? Un BB à la retraite ? Ça matche pas trop ! Surtout que, depuis que je te lis (c' est dingue, ça fait 6 ans !), dans ma tête tu n' as guère plus de la trentaine ! ! !

Oui, ton job, il est très éprouvant, sur la durée. Tout le monde sait ça. Enfin, tu dis que tout se passe très bien. Bon; il y a eu des moments où c' était un peu difficile.

Que tu aies des envies de faire, pour ton plaisir, en toute liberté, des tas de choses, c' est cool, ça.

Et . . . il va falloir que tu "patientes" encore longtemps ? :fsb2_omg:

Pour l' hypnothérapie, sur la cigarette, c' est étonnant, que Madame B. n' ait pas été décisive, non ? Dans le passé, l' effet avait été radical, si je me souviens bien. Mais, plusieurs séances (peu, mais plusieurs), il me semble, à l' époque ? Et, là, une seule ?

Je t' embrasse bien fort, P,
M.-P.
 
Baclofun
26 Novembre 2018, 9:20
@ Sevtilun: petit passage chez toi.

@ Neness: merci ! Ça y est, on arrête avec l' italien; basta cosi. :fsb2_wink:
 
Baclofun
25 Novembre 2018, 18:15
Vedo bene. I genitori dei nostri amici di Roma hanno un appartamento di là vicino, anche giusto in riva al Mare Tirreno. Bellissimo (ma molto vento ?).
 
Baclofun
25 Novembre 2018, 13:59
Rien à rectifier, à nuancer, à commenter.
Ah, si: où, en Italie ? Je suis curieuse et indiscrète, mais j' ai tellement de "vécu" en Italie et avec des italiens (romains, principalement).
Quindi, abbraccio forte, d' un côté,
et . . . Kenavo . . . de l' autre.
M.-P.
 
Baclofun
25 Novembre 2018, 13:18
Sève,

(Je peux ? t' appeler ainsi ? "détournement" de ton pseudo, et de ton prénom . . . ). Si tu ne le souhaites pas, dis-le moi; c' est ton identité propre qui compte, et je ne veux absolument pas la "trafiquer". J' ai une tendance prononcée à "re-baptiser" tout le monde, ici.

Merci; je te rassure: dans ma perception, il n' y a qu' un seul "rat" qui a quitté le navire; les souriceaux sont restés à bord. Avec leurs moyens, tout en devant "se protéger", aussi. Bon réflexe.

Le plus grand (25 ans) s' est mis parfaitement à l' abri; bonnes études; bon job, dans la spécialité qu 'il envisageait depuis l' âge de 15 ans. Bon, il est à Luxembourg (son père et moi sommes à Lyon); mais ce n' est pas si loin; il s' éclate et gagne bien sa vie. Pragmatique, sociable, sportif.

Numérobis (22 ans), plus compliqué. Rupture d' études en classe de première; a eu tout de même Bac S, l' année suivante, du fond de son lit. Ce qu' on appelle
un "zèbre". C' est bien beau, mais il va de CDD en CDD (quand il peut se lever).

Son truc, depuis l' âge de 7 ans, c' est le théâtre. "Maman, je veux être acteur". Sempiternelle déclaration. Déjà suivi un cours professionnel de bon niveau (famille Astier - Kaamelott), et un cours amateur depuis le CE 1.

Ils sont des milliers dans son cas; castings, books, internet . . . propositions tordues . . . court-métrages non rémunérés.

Bref, je ne peux pas dire que mes enfants m' ont lâchée, ni se sont enfuis. Ils m' offrent l' un et l' autre, de temps en temps, des "déclarations d' amour".

C' est juste que leur âge et leurs univers ne leur ont pas permis de "m' aider". Et c' est normal, l' adulte, c' est moi; la mère, c' est moi. A 59 ans, je devrais être capable de faire ce qu' il faut. Et il y a dix ans, aussi, j' aurais du en être capable.

65 mg/jour, cela me semble être le minimum minimorum . . . je vais remonter ton fil.

Bises,
M.-P.

PS: es-tu du signe du "poisson", je crois comprendre ? Je ne verse pas dans l' astrologie ni dans l' ésotérisme. Juste, mon père était de ce signe-là. Altruiste comme pas possible; réussissant à sur-nager malgré sa sensibilité; rien ne "glissait" sur lui, mais il arrivait à rester à la surface. Le courage, c' est ça. Ceux qui n' ont pas peur ne sont pas courageux. Il y a des contes, à ce sujet. Les courageux sont ceux qui "font avec", ou qui surmontent, leur peur.
 
Baclofun
25 Novembre 2018, 12:00
:fsb2_smile: Emma,

Tu as raison; deuil - s à faire.

Le plus difficile, c' est celui de ma famille ratée; mes deux fils, leur père et moi, j' aurais tant voulu que cela fonctionne toute la vie. Depuis qu' il m' a quittée je suis dans la peur. Enfin, quand j' étais petite, j' étais peureuse aussi, et timide. Après, à l' âge de 14 ans j' ai connu un abus sexuel qui m' a violemment et durablement détraquée.

Plus tard, j' ai eu sous les yeux mon mari (pas le père de mes enfants) et sa maîtresse, enlacés et s' embrassant en dansant, lors d' une soirée de mariage où nous étions invités.

C' est pour arracher ces événements que depuis quelques mois je me suis engagée vers l' EMDR.

La psychothérapeute que je vois dans cette optique ne pratique toujours pas la méthode, car elle considère que je suis dans un état d' insécurité trop important;

elle voudrait que ma peur régresse un peu, dans la vie quotidienne; j' ai déjà expliqué ici que l' EMDR nécessite que la personne ait un "lieu sûr", réel ou imaginé. Trois thérapeutes EMDR m' ont dit la même chose.

Bien sûr, je suis un peu déçue, je m' attendais à quelques coups de baguette magique. Mais elle s' occupe très bien de moi; nous avons un dialogue étonnamment fluide; elle me rassure beaucoup (ce qui n' avait pas été le cas lors de la longue psychanalyse que j' ai faite, et ce n' est pas le cas avec ma psychiatre, non plus); peut-être que le "lieu sûr" nécessaire, cela va être la pièce où elle me reçoit, cette psychothérapeute . . .

" Râler ", non, jamais je ne le fais. Pas de colère, pas de mauvaise humeur. Tout se passe dans le registre d' une anxiété permanente et d' une infinie tristesse. Profil bas.

Mais, ce comportement-là, il est insupportable pour mes fils; alors là-dessus, tu as raison également, je suis " invivable ". Peut-être que ce serait mieux que je " râle ", comme tu dis.

Emma, le verbe "râler" a plusieurs significations; alors dans le sens de "râler", pour une personne "à l' agonie" (là, j' y vais fort ! ! ! mais je ne trouve pas de formulation plus modérée, plus exacte), oui, je "râle", et oui, c' est "invivable" pour mes fils.

T' excuser ?! Mais voyons, non ! ! ! Aucune raison ! ! ! Et tes propos ne sont en rien maladroits, " petite conne - battante - de 38 piges " ! ! ! :fsb2_wink:

Tout au contraire, merci.

Et j' arrête le dentifrice. Aujourd' hui. J' utilise depuis longtemps le vinaigre blanc "à toutes les sauces" dans l' entretien ménager. Je vais donc me ménager en l' employant pour ma bouche. Je me demande tout de même si je ne vais pas opter pour le vinaigre de cidre bio. Quelqu' un me l' a déjà recommandé, en alliance avec du miel (du vrai *), pour l' œsophagite. Avec la décantation d' argile, évidemment.

" presque un calcul dans une glande " . . . est-ce que ce serait une amygdale cryptique ? Est-ce que cela pourrait être une somatisation (la boule dans la gorge, comme la boule au ventre, ou comme avoir les boules . . . ?).

Sans abuser des métaphores, perso, je sais bien pourquoi c' est dans la bouche que j' ai mal. Psy de café du commerce ?

Contente d' avoir passé un moment avec toi, dans ce post,
Fakir debout sur sa planche à clous . . .

Bises XXL aussi.

M.-P.


* à part les véritables miels de nos régions, qui sont très bien, il y a le miel de Manuka (Nouvelle-Zélande et Australie); il est très cher, mais je l' utilise depuis des années pour toute la "famille" (ex-famille) avec des résultats rapides pour "tout"; par exemple pour cicatriser des plaies (trottinette, skate, vélo, foot . . . et accélérer la guérison des angines). Magasins "La Vie Claire", notamment. Il aseptise et répare vitesse grand V.
 
Baclofun
24 Novembre 2018, 13:42
Chère Catherine,
+ + + avec tes conseils;

C' est par le bicarbonate de sodium que j' ai commencé (à chaque brossage de dents) et je n' ai pas arrêté. Même sans pathologie, c' est très sain. Et je le faisais déjà.

Couper le feu, cela m' a été fait, il y a environ 5 semaines, par une personne sérieuse en qui j' ai toute confiance et qui obtient "toujours" des résultats (j' en ai des témoignages "IRL"). Ça a coincé avec moi. Pour le moment. Autant pour la muqueuse buccale que pour les voies digestives.

Catherine, surtout ne pense pas que je néglige tes recommandations (ni que je crois "tout savoir"); tes conseils sont justes; pas l' ombre d' un doute.

Ah ! Ravie de partager avec toi la hernie hiatale. Un autre point commun. :fsb2_omg:

"Mon" gastro-entérologue m' a dit il y a quinze ans que la chirurgie n' était plus appropriée, compte-tenu de l' existence des IPP. Donc, Inexium depuis lors. Même après gastroscopie et endoscopie simultanées sous AG, il y a 3 ans, il a maintenu sa prescription.

Quelque chose résiste, quels que soient les traitements.

En tout cas, je suis rassurée, car je redoutais un "truc" "grave" pour la bouche.

(mieux: j'avais une amygdale cryptique qui me faisait souffrir; il m' a dit qu' actuellement il n' y a aucun problème; il est vrai que que je n' en souffre plus depuis quelques mois).

En alternative (aux IPP et aux "pansements" type Gaviscon, Maalox, Gelox . . .) le Curcuma est actuellement plébiscité. Mais tant de produits sont frelatés, sous-dosés, ou même "vides" de la molécule, que je n' ai pas encore tenté le coup.

Il serait "avéré" qu' il (le Curcuma, de haute qualité)) est plus efficace que l' Alprazolam (Esoméprazole) sans les effets délétères de ces molécules de synthèse.

En plus, je sais que l' Inexium (à proportion rare) a pour effet secondaire des pathologies anxieuses et dépressives.

Sylvie avait attiré mon attention sur ce point. C' est grâce à elle que j' ai fait des recherches et trouvé des informations.

Tu vois, c est comme "les boules de poils" qui encombrent certains chats (j' ai eu un Maine coon avec des poils très abondants et longs . . . c' est leur particularité). Cette comparaison, c' est pour dire que pour démêler tous les fils, ou/et pour cracher "la boule", c' est pas simple.

Que tu m' écrives me réconforte beaucoup.

C' est cool, cette collègue, qui a ce don pour couper le feu. Je dirais, surtout pour le zona, car c' est un calvaire, ce truc-là. Je ne fais pas abstraction de l' eczéma, certes. Et si, seul le symptôme est traité, c' est déjà un grand soulagement.

Alors, encore des bises bien pourries (LoL),
Marie-Pierre.
 
Baclofun
24 Novembre 2018, 10:48
Hello Catherine,

Mon "compte-rendu" ORL, juste au-dessus. Non, ce n' est pas le Brentellix qui a occasionné ce problème buccal.

" tu retombes en enfance ", dis-tu . . . pas vraiment; en réalité je n' en suis jamais sortie. En apparence, peut-être. Le compteur est bloqué.

Je suis contente de te voir persister, t' observer, ajuster et ré-ajuster, patienter, avec le Baclofène.
Il ne fallait pas abandonner.

Pensées fortes pour toi aussi, merci beaucoup des tiennes,
Bises (sous réserve de non contagion, comme je viens de le dire à Sevtilun ! :fsb2_looser: )
M.-P.
 
Baclofun
24 Novembre 2018, 10:35
Sevtilun, Séverine,

Tu es très attentive ! Merci beaucoup !

Verdict ORL hier: absolument rien d' alarmant; effets superficiels de l' alcool et du tabac; et continuation d' une mycose qui s' était déclenchée il y a environ une année, que je pensais atténuée (je m' étais soignée par différents moyens, allopathie - fongicides classiques - et aromathérapie). En fait, elle aurait "muté" ou aurait été mal diagnostiquée;

(info pour Manue: d' après ORL, autre chose que Candida Albicans).

Je passe sur les symptômes, pas très ragoûtants.

Donc, ressortie avec une prescription de 3 médocs à ajouter à ma liste;

maintenant, au total: 7. Un IPP (pour œsophagite chronique - qui ici, a parlé d' une hernie hiatale ? Pardon de ne pas avoir mémorisé - c' est mon cas).
+ 1 anxiolytique + 2 antidépresseurs.

Merci, Séverine.
Et toi ?

Des bises "mentales"; au cas où mon "truc" serait contagieux. Même pas pensé à poser cette question ! :fsb2_mad:
Marie-Pierre.
 
Baclofun
24 Novembre 2018, 10:10
Bonjour Emma,

Merci pour ton message; non, pas de courage, tu sais; le courage ce serait de faire face avec calme aux difficultés (au lieu d' angoisser comme une folle), et de remplir mes obligations dans des délais "corrects" (au lieu de traîner indéfiniment, jusqu' au moment d' avoir le couteau sous la gorge).

Nous nous connaissons depuis peu; mon "tableau":

dépression dite "majeure" et chronique depuis 2010; événements familiaux et professionnels difficiles pour moi;

harcèlement managérial, perte de mon emploi, maladie et décès de mon père; départ du père de mes enfants, après 25 ans; vente de notre appartement et mon départ de Lyon, où nous vivions, pour la Corrèze, ma région d' origine;

maladie de ma mère; Ehpad; perte progressive de sa raison à partir de 2010; ses chutes, ses hospitalisations; son décès le 30 mars cette année;

vente de sa maison (tentative de vente durant 3 ans) et de quelques parcelles de terrains et de forêt que nous possédions, démarches pour sa succession . . . l' avant-veille de ses obsèques j' ai fracassé ma voiture;

entre-temps j' ai acheté sur plan un petit appartement à Lyon, Lyon où j' habite de nouveau "à plein temps" (!) depuis avril de cette année;

le tout, seule (fille unique, pas d' oncles/tantes, cousins/cousines susceptibles de m' aider, et mes fils trop jeunes pour prendre part à mes réflexions et à mes démarches + pris par leurs occupations + éloignés géographiquement); mes déplacements de 700 km aller/retour entre Lyon et ma région;

au passage, trouver les moyens les plus adaptés pour débarrasser tout ce qu' il y avait dans la maison de mes parents; donner, jeter, vendre un peu, abandonner beaucoup, nettoyer; la maison datait de 1786, il y avait des dépendances où les générations précédentes avaient conservé . . . tout . . . de tout, matériel agricole obsolète, outillage en quantité, mobilier, linge, vaisselle . . .

Le courage aurait été, serait, de réaliser cela sans me plaindre, chose que je faisais, m' a-t' on dit une fois sur le Forum, alors que tant de personnes souffrent, ou ont souffert, de situations matérielles et affectives tellement plus lourdes.

Fin août 2015 j' ait fait une TS qui m' a conduite pour 4 mois en hôpital psychiatrique. Une autre, "légère", fin août 2016.

Le courage aurait été, serait, de réaliser les démarches, de passer tous les coups de fil, de rencontrer les multiples interlocuteurs, de remplir tous les documents, sans trembler de la tête aux pieds, sans avoir un verre à la main. Sans passer des "semaines" entières prostrée dans ma chambre, tous volets de la maison fermés pour laisser à penser que je n' étais pas là (durant les dix-huit mois passés dans ma région).

Entre fin 2011 et fin 2016 j' ai eu des résultats avec le Baclofène, par intermittence. Non reconnus par le père de nos enfants; et j' ai eu des EI sérieux, qu' il a bien relevés, en revanche. Il n' a pas voulu "couler avec moi" (ses termes - lui ayant une parfaite hygiène de vie) et il a sauvé sa peau pour la suite de son existence, qu' il n' pas voulu envisager en ma présence.

Il est vrai que nous n' avons jamais été très heureux ensemble. Si je ne suis pas devenue indifférente à l' alcool, lui est devenu progressivement parfaitement indifférent à moi.

Voilà ainsi fait, un "résumé" (très développé, tout de même ! ! ! dsl) pour les plus nouveaux d' entre nous, qui ne connaissent pas ma petite histoire récente (les huit dernières années) et qui étaient peut-être intéressés pour en savoir un peu.

Emma, quant à toi, je n' ai pas encore remonté tous tes posts;

" Là je suis en tourmente aussi et dois trouver une solution chirurgicale "

As-tu dit de quoi il s' agit ? Sinon, veux-tu le dire maintenant ? Comme l' écrit Séverine " j'espère rien de grave "

Merci pour les grosses bises,
je t' envoie le "même modèle" ! ! ! XXL.
Marie-Pierre.
 




forum baclofene