Résultats de la recherche (1339 résultats)

Baclofun
Hier, 19:13
Merci, Lucie. Tu m' impressionnes ! Hélas, rien compris. Je suis dyscalculique. Et j' ai compris qu' ils (mes fils) faisaient de "simples" calculs arithmétiques. La numérologie, ils ne connaissent pas (moi, très vaguement, parce que leur père s' y était intéressé à une période).
Bon, d' accord, 33/6.
Euh . . . " 11+7+1+0+1+9+5+7 " . . . pourquoi " 11 " ?
:fsb2_wink: T' embête pas, je vais lire le document que tu as mis en lien.
Bises, M.-P.
 
Baclofun
Hier, 1:02
Lucie, qui rime avec merci.
" Ici, au Québec, il n'est que 18h45 ".
Zut, pour moi il est 59 (ans) ! :fsb2_wink:
Née en 1959, et cette fois-ci 59 ans.
Mes fils ont fait hier à ce sujet des petits calculs auxquels je n' ai rien compris. La chance, c' est que j' aime le chiffre 9, il m' a accompagnée de tout temps et en tous lieux.
:fsb2_smile: De grosses bises, gamine.
M.-P.
 
Baclofun
Hier, 0:43
A Moussette, un ENORME MERCI.
Et des bises, et des pensées, au même niveau, pour toi, Gégé, et toute la tribu.
A l' occasion, tu nous (re)-fais un petit compte ? Enfants et petits-enfants ?
Pour les poissons, laissez faire. :fsb2_wink:
M.-P.
 
Baclofun
Hier, 0:37
Ah, ça OUI, faut le faire ! ! !
Mercissssssss.
Bisoussssssss.
Comme cadeau, j' aimerais recevoir la signification de :
" emerdelée ".
Bon, t' inquiète, c' est cool, et même on peut ouvrir un fil "Les mots de Ka". Chiche. :fsb2_smile: :fsb2_smile: :fsb2_smile:
Des bises, des bises, et des bises.
Et allez, Zou, au dodo ! à vite !
M.-P.
 
Baclofun
17 Octobre 2018, 23:05
Merci à chacune, à chacun; ça fait du bien; c' est chaud.
Je vous embrasse. M.-P.
 
Baclofun
16 Octobre 2018, 22:07
Emma, le syndrome le l' imposteur, je le connais par cœur; sans jeu de mots. Bises.
 
Baclofun
16 Octobre 2018, 22:00
:fsb2_smile: Emma, merci.
Tes mots sont si réconfortants. " Rassure-toi ", j' en ai écrit, des kilomètres, sans me restreindre ... sur mes petites misères; petites, à en croire certaines interprétations et compréhensions de la part de telle ou telle qui a vécu bien pire.
Ma porte t' est grande ouverte. Merci, déjà, pour l' air frais que tu y as fait entrer.
De grosses bises un peu gluantes, de tortue. Ciao, ciao, Emma,
M.-P.
 
Baclofun
16 Octobre 2018, 18:23
Lucie,

merci, je suis très très sensible à ton post, et à ton attention.

J' ai tant d' attachement envers toi.

Non, tu n' as rien manqué;

c' est parce que rien ne change, et parce que je ne dis plus grand chose à mon sujet (sur mon fil); m' étendre sur mon alcoolisme et ma dépression me semble impudique, principalement parce que certains posts m' ont permis de comprendre que je n' ai pas à me plaindre. Ce qui est exact.

Je suis toujours "estomaquée" des délais de (non) prise en charge médicale, chez vous. Alors que vous êtes tellement en pointe, par exemple, sur les sciences de l' éducation, et sur les neurosciences.

Non, tu n' as rien manqué;
Alors, le plus important: . . . quelles informations récentes sur les suites de ton accident ?

En ce qui ce me concerne, tout le contraire d' être installée. Pas encore adopté le lieu ni la situation de vie. Plusieurs managers ont mis en évidence ma (soi-disante) " grande faculté d' adaptation " (LoL). C' était manifestement de la manipulation. Heu . . . pardon, de la compétence, de leur part, vis-à-vis de leurs objectifs et vis-à-vis de leur employée.

Les nouvelles, Lucie, les voilà ci-dessus. Dans "mon pays", les anciens se disaient entre eux: "quoi de neuf ?". Et l' interlocuteur répondait, rituellement, invariablement: . . . "rien, tout est vieux".

"The" job, tu vas l' avoir. Si non, je fais un procès.

Bises, et re-bises,
M.-P.
 
Baclofun
16 Octobre 2018, 13:23
Bonjour Nissa,

Evidemment, on aimerait bien lire un de ces posts pétillants dont tu nous as souvent régalés. Evidemment ce n' est pas possible. Mais que tu sois venue un peu, car tu " voudrais tant-beaucoup écrire ", ça fait plaisir. Même si c' est dans la souffrance. Pour nous c' est tout de même mieux que ton silence et ton absence.

" Sacrée bécasse "; oublie ça, ce n' est pas vrai. Et les films nunuches, s' ils te font t' évader un peu, ce n' est pas plus mal que n' importe quoi d' autre.

Ce qui est très fort, c' est que tu " fasses des choses ", " physiquement "; quitte à ce qu' elles te fatiguent. L' épuisement, il est certainement autant psychique que physique. Te réfugier dans la prostration serait pire. Enfin, je dis ça . . . certainement parce que c' est mon cas et, je t' assure, ce n' est pas bon.

Seulement . . . le poison planqué ici ou là, qui "t' aide" (qui fait semblant de t' aider) un peu, par à coup, ou en continu, il t' enlève de plus en plus l' énergie dont tu as besoin et il aggrave ton mal-être. Tu le sais, d' ailleurs. Mais voilà . . .

Ta maman, pense au bonheur qu' elle a de t' avoir à ses côtés, en permanence. Il me semble que c' est déjà un point énorme pour elle, et que peut-être, tu n' as pas à te forcer, pour la rassurer. Mais c' est vrai aussi, qu 'il faut manger.

" La trouille " de quoi ? Du taux de Gamma GT ? . . . tu sais bien que ton doc te soutient.

Tu ne peux pas tenir à la fois tous les bouts de toutes les ficelles. Et " des fois ", comme tu dis, c' est ce qui s' impose à nous, pourtant.

En très peu de lignes, en quelques phrases courtes, cette nuit, tu as très bien écrit et décrit. Tu vois, c' est un talent, ça. Perso, comme d' hab, long bla-bla, et probablement, banalités. D' autres trouveront des idées et des mots porteurs et dynamisants.

Une brassée de jonquilles,
je t' embrasse.

M.-P.
 
Baclofun
15 Octobre 2018, 1:45
Chérie Ka,
Tant mieux, pour Louise Attaque, si tu aimes; tu sais que Gaëtan Roussel est "parti" de Lyon ?
Merci de me parler de Prisca, c' est une fille extra; il m' a semblé. Une grande spiritualité, et aussi beaucoup de pragmatisme (remonter les manches).
Je t' embrasse tout aussi fort,
tiens-moi bien au courant,
Totue, Marie-Pierre.
 
Baclofun
15 Octobre 2018, 1:14
Ah oui, Catherine; on (certain(e)s trouve(ent) toujours une raison pour dire que ce n' est pas le bon moment . . . qu' il y a d' autres choses à faire, avant.
Évitement, contournement . . . Je sais. Mon cerveau sait, mes tripes ne suivent pas.
Vraiment, comme j' apprécie tes posts. Merci, encore.
Je réussis malgré tout à faire des "choses", petit à petit, qui me semblaient hors de portée. Ça me demande plus de temps et plus d'efforts qu' à d' autres, les "winners", les "leaders", ceux (celles) qui se sont battu(e)s.
Merci scottish, ta petit truffe me pousse, comme tu dis.
Good job, demain, bises,
:fsb2_smile: M.P.
 
Baclofun
15 Octobre 2018, 0:37
 
Baclofun
14 Octobre 2018, 18:22
Humour et "distance" courageuse à part . . . comment ça va, Lee ?
Bises, M.-P.
 
Baclofun
13 Octobre 2018, 14:21
Gavroche,

A moi de te dire merci. Depuis que j' ai posté sur ton fil ce matin, j' ai "calculé" que c' était Théo qui "questionnait" au sujet de l' Abilify. Je me suis mise en rapport avec lui.

Je te lis :

" Je ne me serais jamais pardonné ma dépendance si elle avait engendré une schizophrénie ou une bipolarité... "

Petit avis d' une vieille Maman, et d' un être social parmi tous les autres:

- je comprends que tu souhaites être pertinent, digne et combatif ("droit dans tes bottes ?"), c' est une force, c' est une qualité, ce sont des "valeurs",
- ne pas lâcher ça, d' accord, bien d' accord
- et
- ne t' en veux de rien, ne te reproche rien, "pardonne-toi" TOUT
- tu "as droit" à toutes les lacunes, à toutes les faiblesses, à toutes les défaillances, à tous les décalages vis-à-vis des "standards" de "réussite"
- faire seulement attention à la violence, envers toi et envers les autres; ça suffira

- et, même s' il y avait eu une "éventualité, à un moment donné, de schizophrénie et/ou de bipolarité, cela n' aurait pas relevé de ta responsabilité

Bon week-end à toi,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
13 Octobre 2018, 13:56
:fsb2_smile: Oui, Catherine. Oui. Oui.

Je crois que je l' ai écrit: dégager l' alcool avant tout; et une cure adaptée est une bonne option, pour laquelle je continue à regrouper des renseignements.
Il semble que j' ai trouvé "le bon" lieu, qui, de plus, est à 1 km de mon appartement, ce qui contribuerait à faciliter mes "sorties" et les visites de celui de mes fils qui habite avec moi. Ce lieu recoupe l' assentiment des 3 psychiatres que je consulte, et il fait partie d' un "réseau" de cliniques auxquel deux membres du forum ont eu affaire, avec satisfaction.

Je ne suis pas loin de demander à ma psychiatre de me prendre un rendez-vous (c' est la "procédure") de "prise de contact" (secrétariat) sur place, après quoi j' aurais un rendez-vous médical, puis un devis selon la nature et la durée de la prise en charge; ensuite demande à ma complémentaire sur ce qu' ils me rembourseraient.

Pour le moment, impossible de savoir si l' administration de Baclofène est admise dans le protocole de sevrage (il semble que NON, "définitivement", mais je vais creuser ce point).

Au préalable, de toute façon, j' ai encore des questions juridiques à résoudre (malfaçons dans mon appartement neuf, à faire reprendre d' urgence - année de parfait achèvement -) et des dispositions bancaires à mettre en place. Mais j' ai déjà dégagé définitivement pas mal de merdouilles suite au décès de Maman et à la vente de notre maison de famille. Je ne peux pas entrer en hospitalisation avant d' avoir tout fini; il reste des courriers, encore un déplacement à faire dans ma région d' origine.

Il faut que j' attende un peu, pour ne plus avoir que "des affaires courantes et simples" à gérer. Et que mon fils soit tranquille chez nous.

Précision, confirmation: oui, oui, oui, aucun AD ne distance du recours à l' alcool. Si je trouve le courage d' oser, je vais redémarrer le Baclofène avant une entrée en clinique.

J' ai devant moi une espèce de balance bizarre, qui comporte trois ou quatre plateaux.

Balance, c' est mon signe. Ascendant Lion.

Merci,
Bises, je passe chez toi.

Marie-Pierre.
 
Baclofun
13 Octobre 2018, 12:30
Bonjour et merci à celles et ceux qui liront ce post.

Je remonte ce fil (que j' ai ouvert il y a peu) car "j' insiste" dans ma recherche de renseignements sur le Brentellix, avant de me lancer avec cette molécule, qui a la côte avec certains psys qui systématiquement prescrivent les antidépresseurs les plus récents.

Je tiens bien compte de l' avis de Sylvie, mais voilà . . . ma confiance en ma psychiatre est un peu défaillante; et au temps T, la dernière tentative en date avec elle, Prozac, est catastrophique; augmentation du syndrome anxieux, ce contre quoi, très exactement, je cherche une aide.

Cela étant, elle me dit que cela peut être une phase transitoire et qu 'il faut persévérer un peu et trouver le bon dosage; je suis redescendue au minimum (1/2 cp) le matin. De toute façon, impossible d' arrêter du jour au lendemain (risque de syndrome de sevrage sévère)

Bon, je reviens au sujet de ce fil et de mon post: Brentellix (Vortioxétine): j' ai eu par mp un retour très défavorable, et par Talis sur son fil un retour favorable (expérience d'une personne de son entourage). En faisant une recherche, je vois également que "Interaction" a donné un avis positif, qui date de mars 2018.

Quant à "mes" psychiatres (! ! !; je me paie le luxe d' en consulter 3 (temporairement, et pour voir si je quitte celle qui me suit depuis 6 ans), il y en a un qui me met en garde fermement sur les effets secondaires. J' ai tendance à lui faire confiance; il s' est "occupé de moi" en HP durant 4 mois fin 2015; et je le perçois comme plus "pointu", et avec un champ de connaissances "terrain" plus large et plus à jour. Malgré sa mise en garde, il me dit que le spectre d' action de la vortioxétine, est plus large que les autres recapturateurs de la sérotonine, donc intéressant.

Mais il me dit également, comme les autres, que les AD ne sont pas de taille à lutter contre l' alcool, dont la puissance dans le circuit de la récompense est "imbattable"; délétère, mais "imbattable". Donc: absolument et avant tout, virer l' éthanol, comme dirait Loïs (DpraV), qui en connaît un rayon. (*)

Bref, pour ceux qui me connaissent . . . je suis toujours en quête d' informations . . . sur les cures, sur les AD . . . et toujours incapable de prendre des décisions. :fsb2_cold:

Appel à témoins renouvelé, donc, sur le Brentellix (ou Trendellix - vortioxétine).

Bien à toutes et tous, bon week-end,
:fsb2_smile: merci beaucoup pour leur aide, aux membres qui se sont déjà manifestés sur ce sujet.

Marie-Pierre.


(*) je trouve cette formulation très porteuse; et si on se disait, au lieu de prendre "un verre", ou "une bouteille", qu' on s' envoie de l' éthanol . . .
"comme si on faisait le plein de 95 à la station service" . . . est-ce que dans nos têtes, ça n' aurait pas un certain effet ? Les mots, et les représentations (les images) parfois . . .
 
Baclofun
13 Octobre 2018, 11:02
Bonjour Gavroche, enchantée.

Pour l' Abilify, mon expérience:

certains psychiatres le prescrivent dans des cas de dépression majeure de type mélancolique, des dépressions "unipolaires", alors qu' il est à la base prévu dans le traitement de la bipolarité comme thymorégulateur.

Ayant pratiquement essayé toutes les familles d' antidépresseurs (tricycliques, recapturateurs de la sérotonine . . .), on a tenté l' Abilify.

Simple: je suis devenue folle en quinze jours. Perchée (comme en hypomanie) et une akathisie intolérable. De point de vue-là, comme dit jmv, une "horreur".
Au début, l' effet stimulant recherché est apparu, puis ça été atroce. Il a fallu 3 semaines à ma psychiatre pour comprendre. Les effets ont cessé assez rapidement après l' arrêt, qui n' a pas été très progressif.

C' est juste mon exemple; il doit bien y avoir des patients à qui cela convient. Tu avais indiqué en 2016 que tu prenais du Leptictur pour inhiber l' akathisie.
C' est peut-être une bonne solution si l' Abilify t' améliore, "majoritairement" . . . mais enfin, ça fait un médoc de plus (psychotrope ?!) pour notre cher petit cerveau qui nous joue tellement de tours.

:fsb2_smile: Bon courage à toi. Bonne route Baclo.
Marie-Pierre.

Edit: j' espère que mon post n' est pas à côté de la plaque, j' ai peut-être lu trop rapidement les tiens. Tout d' un coup, je me demande si c' est bien toi qui recherchais des retours sur l' Abilify . . . puisque tu l' as déjà utilisé . . . je suis bien larguée en ce moment, excuse-moi si j' ai fait erreur.
 
Baclofun
09 Octobre 2018, 12:58
:fsb2_smile: Je me joins à la chorale !
Joyeux anniversaire, Pascal ! ! !
 
Baclofun
28 Septembre 2018, 19:58
:fsb2_smile: Beau, beau, bo-w. Bravo-w. Et puis, tu es belle comme tout (. . . euh . . . c' est toi ? . . ). Bises, Flo-wer, M.-P.
 
Baclofun
27 Septembre 2018, 20:53
:fsb2_yes: Yo ! La métamorphose . . . quel bonheur.
+ avec Sylvie. Et bravo. On sait d' où tu es parti. C' est vraiment sympa (mais pas étonnant) que tu donnes des nouvelles et que tu penses toujours à nous.
Merci.
(les reptiles chelous se portent-ils aussi bien que toi ?).
Bises. M.-P.
 
Baclofun
26 Septembre 2018, 21:15
. . . Ça fait longtemps . . .
Bon anniversaire !
 
Baclofun
26 Septembre 2018, 21:09
Que devenez-vous ? Passez-vous parfois par ici ?
Bon anniversaire !
Bisous lyonnais. Marie-Pierre.
 
Baclofun
25 Septembre 2018, 23:59
Bonsoir Sylvie,
Tu as très bien fait de rétablir l' exactitude de ton opinion; et merci; je comprends les nuances (conséquentes).
Confiance en mon médecin . . . oui, oui, la preuve: déjà essayé à peu près tout, et même un thymorégulateur (Abilify) qui m' a rendue folle en moins de dix jours (je ne souffre pas de bipolarité, mais certains psychiatres essaient des régulateurs d' humeur dans les dépressions; une "nouvelle tendance").
Je ne veux pas être "injuste" envers la mienne; elle me reçoit depuis 6 ans tous les 15 jours environ; je ne peux pas lui reprocher un manque d' écoute; son attention est soutenue, et quand j' étais éloignée, durant près de 2 ans, elle a accepté des coups de fils et des échanges de mails sans jamais me demander d' honoraires par la suite.
Bon, merci encore Sylvie, je vais aussi voir si certaines personnes me remontent des informations sur cet AD. Morv . . ne connaît pas; il est "fixé" sur le Seroplex, qui ne marche pas avec moi (aucun IRS).
M.-P.
 
Baclofun
25 Septembre 2018, 21:42
Bonsoir, bonjour,

Me voici une fois de plus avec une demande.

La fête foraine continue; sur le manège des antidépresseurs, il est question que je monte prochainement sur l' autruche dénommée Brentellix (Trindellix au Canada).

Trois ami(e)s ici m' ont donné des renseignements, tirés du net ou de personnes qui en prennent. Je les remercie encore de leurs recherches et de leurs informations.

J' ai pioché aussi de mon côté; comme toujours, comme pour tout, ça va du "génial" à l' "abominable".

C' est un AD récent, remboursé depuis très peu de temps. Molécule: Viorexétine.

Moi73, si tu passes pas là, je t' ai bien lu; anxios et AD, ce n' est que de bullshit;
Sylvie, aussi; je sais que tu penses que moins on en prend, de tout ça, et mieux ça vaut.

Et même, c' est ça qui nous renverse le cerveau (les 2 cerveaux - celui du crâne et celui du ventre). Je sais.

J' ai déjà passé de longues périodes sans rien (même sans alcool). Et là, désastre des désastres.

Alors, je peux éventuellement tenter ce truc là. Mais je ne voudrais éviter de foncer dans le mur, comme je viens de le faire avec 3 mois de Prozac.

Des expériences ?

:fsb2_smile: Merci d' avance pour les infos cadeaux,
à tous, tenez bon et / ou portez-vous bien,
M.-P.
 
Baclofun
23 Septembre 2018, 19:03
Baisse d'euphorie (de sécurité, plutôt) ? Bien normal et compréhensible. Essaie toutefois de ne pas remplacer un stress par un autre; pneumopathie, pas bon; mais secondaire. Allez, Lee, vas' y, encore. Je remets au frais ce qu' il faut. Bises, bises, bises. M.-P.
 
Baclofun
23 Septembre 2018, 13:05
:fsb2_smile: Au poussin qui fait de l' équilibre et court sur son œuf au soleil levant:
Joyeux anniversaire !
 
Baclofun
22 Septembre 2018, 19:38
Talis, je m' associe à Manue; j' ai abusé; "on" s' est "incrustées". Le sujet nous a "happées", sur ton fil. De grosses bises, continue bien le parcours. Merci encore pour les nombreuses infos.
Bises, M.-P.
 
Baclofun
21 Septembre 2018, 17:42
Manue,

Oui, tu es très claire.
Merci pour ta prise en compte, merci pour tes recherches. Je partage ton avis sur la mixité du traitement dépression / alcool. Tu as bien lu que c' est mon orientation. Et "c' est pour ça" que je m' accroche aux baskets de Talis.

Encore un peu de temps . . . pour trouver le bon endroit;

d' autant qu 'il me reste encore pas mal à faire côté vente maison et succession Maman, et même avec mon appartement de Lyon, où il y a des malfaçons.

Mon plus jeune fils habite avec moi, certes il peut se gérer, il a 21 ans; mais je ne peux pas me "retirer" à court terme dans un lieu d' hospitalisation durant quatre semaines ou davantage, tant que toutes les formalités ne sont pas terminées, pour la maison de mes parents, comme pour l' appartement que j' ai acheté.

Encore les impôts, l' eau, l' EDF, Orange, les fermiers, les banques, les assurances . . .

En plus c' 'est cool, là où j' habite maintenant, les portes d' entrée (un "sas") vitrées (avec accès électronique et codé) ont été "défoncées" la semaine dernière, et mon voisin, deux étages au-dessus de moi, a été cambriolé.

Il y a deux mois, mon fils et ses deux potes qui paissaient la soirée à l' appartement, n' ont pas retrouvé leurs chaussures laissées devant la porte (parce qu' elles étaient détrempées à a cause de la pluie). Les deux potes se sont débrouillés pour rentrer chez eux en chaussettes. Adrien a tout retrouvé deux jours après, dispersé par ci par là, autour du bâtiment.

Bon, bref, pas encore le moment que je fasse une "retraite" . . . mais, je prépare, je prépare.

Bisou, Manue, Gros Bisou.
Et, évidemment, j' attends tes infos, au sujet du nouvel AD en ligne de mire.

Prends soin de toi,
:fsb2_smile: donne bien des nouvelles,
bises,
M.-P.
 
Baclofun
21 Septembre 2018, 12:08
Merci Talis,
Très intéressée par tous les points de ton post, et d' accord. Et contente de ton retour sur le Brentellix.
B journée, continue bien, M.-P.
 
Baclofun
21 Septembre 2018, 10:25
Bonjour Talis,

Hier j' ai parlé à ma psychiatre habituelle de la "maison de santé psychosomatique et psychiatrique" où tu as fait ta cure. Elle m' a dit que cette expression est la nouvelle (récente) dénomination des "cliniques psychiatriques", ou bien la dénomination des nouvelles cliniques psychiatriques. Elle croit savoir qu' il y a une qui vient d' ouvrir et se présente sous ce titre, dans un département voisin du mien.

Je l' ai interrogée sur un établissement du réseau Clinéa, qui est à Lyon. Il se trouve qu' elle y a travaillé, durant ses études ou avant d' ouvrir son cabinet; elle me dit que c' est parfait sur le plan "hôtelier", mais pas sur le plan thérapeutique . . . pourtant la présentation, sur internet, me semblait idéale (prise en charge des troubles de l' anxiété et des addictions).

De plus, elle entend ma demande d' une prise en compte simultanée de la dépression et de la dépendance alcoolique, mais pense qu' il serait plus judicieux de commencer par l' alcool dans une structure efficace sur sur point; elle me reçoit depuis 6 ans et m' a connue "sous alcool" et sans alcool, en alternance, et elle me dit que l' alcool me "tire vers le fond" (c est son terme). Seulement à priori dans la région, pas de protocole de sevrage avec Baclofène.

Donc on continue de creuser le sujet; et je vais aussi demander des recommandations d' établissements, la semaine prochaine, au psychiatre qui m' avait suivie en HP en 2015 durant 4 mois (pas d' alcool dans ma vie à cette période-là; état dépressif seulement).

D' autre part, on va arrêter le Prozac; j 'en prends depuis 2 mois et demi en ayant augmenté la dose; et je trouve que non seulement je ne ressens pas l' effet "stimulant" attendu, mais il me semble que ça me plombe encore plus.

Elle pense à un AD assez récent, pas encore essayé; le Brintellix (molécule vortioxétine). Je ne me suis pas encore documentée.

Si quelqu' un qui passe par ce post connaît, merci beaucoup des infos qu' il ou elle, pourrait me communiquer.

Ah, il est bien long, ce message ! Désolée ! En plus il est bien possible que j' y répète des choses déjà dites . . . et même redites ! :fsb2_mad:

:fsb2_smile: Talis, merci beaucoup, continue bien,

merci aussi à Fakir au sujet de Clinéa (oui, j' ai vu les tarifs; comme dit Talis, peut-être question de complémentaire, ou d' ALD; ou pas . . .)

Bonne journée, tout le monde,
M.-P.
 
Baclofun
19 Septembre 2018, 21:27
" double entrée ".
Théo, je ne sais pas si tes propos font suite à mon post, ou aux posts de Talis.

Pour ma part,
autant je doute de tout, autant de ça je suis certaine:

depuis si longtemps que je parle, que j' écoute, que j' écris, que je lis,
notamment, de ta part, sur les sujets TAG,, HPI, Prozac et autres thèmes; mon idée:

aucun scrupule, aucune honte, à être perçu comme malade alcoolique, ou accro à quoique ce soit (le Nutella, la beuh, la coke, l' héroïne, World of Warcraft, Candy Crush, ou How I met your Mother, ou encore Vivaldi - simples exemples),

bref,

à force d' y penser et d' en parler, depuis tant d' années, et qui plus est, ces derniers temps,

il m' apparaît que dans la chronologie et dans la puissance des événements, les mauvais traitements priment.

Ponctuels, factuels; ou bien "continus", et "imperceptibles", à pas feutrés.

Bla bla bla; tu connais bien tout ça. Pas besoin de faire de la romance ni de la pédagogie.

Bon, comme d' hab je me remets les suites, même avec un mauvais son, par Rostro.
Et . . . un tit coup de Bizet : "Prends gaaaaaarde à toi ! ! !"

Buona notte, maestro,
M.-P.
 
Baclofun
19 Septembre 2018, 19:56
" j'ai le plaisir de vous annoncer qu'aucune panne n'a été détectée ". Ton humour, ta finesse, ton recul, Lee . . .
" J'ai pas encore bien réalisé je crois". Tu m étonnes ! ! !
Je paie ma tournée de Pschitt citron ! ! ! (pour "faire genre" . . . en réalité, j' agite dans tous les sens un jéroboam de Dom Perignon - pour faire genre, aussi . . . tu penses bien !).
Je vais imprimer ton post et le scotcher sur le mur de ma chambre.
Bravo, bises,
M.-P.
 
Baclofun
19 Septembre 2018, 19:44
Talis,
Déjà, merci pour les premiers renseignements. Et notamment sur le "point" précis concernant l' administration du Baclofène.
Je peux dire que lors d' une hospitalisation en urgence en HP, l' infirmier de garde a "déniché" un peu de Baclofène dès le 1er soir (minuit), à ma demande.
Et ensuite, le(s) psychiatre(s) en charge a (ont) maintenu la prescription que j' ai demandée. Avant même d' avoir eu contact avec ma psychiatre de ville (qui était en congés d' été) et sans que je n' aie d' ordonnance (ni de décharge) sur moi.
Tout le corps médical et hospitalier n' est pas obtus, parfois il faut le dire.
A bientôt, Ciao, merci encore, Talis,
M.-P.
 
Baclofun
19 Septembre 2018, 13:08
:fsb2_smile: Bonjour Talis,

J' ai suivi ton parcours depuis que tu as pris la décision d' être hospitalisé. J' ai lu tes posts durant ton séjour, et après ta sortie.

D' abord, je me joins à toutes celles et à tous ceux qui t' ont félicité pour le courage de ta démarche, et je souhaite que les résultats remarquables que tu as obtenus perdurent, et même s' amplifient. Et je suis persuadée que ce sera le cas, compte tenu de ta volonté, et avec le concours du Baclofène.

J' ai lu aussi ton post (hier ?) sur le fil d' Annaaa. Sur ce fil tu pourras voir un message de ma part, peu avant le tien.

En ce qui me concerne, je suis à la recherche d' un lieu d' hospitalisation adapté, dans ma région. C' est-à-dire un lieu qui pratique le sevrage avec le Baclofène. J' ai aussi ouvert un fil à ce sujet, sur lequel je n' ai pas encore de remontée :

LYON-DEPRESSION-ANXIETE-ADDICTION

Étonnamment, dans ma région, qui est une grande agglomération très bien pourvue et très orientée sur le "médical", je ne trouve toujours pas de lieu de soin adapté à mon souhait (une prise en charge "simultanée" des troubles de l' anxiété et de la dépendance alcoolique, AVEC BACLOFENE). Les psychiatres de ville, même "addictos", tout comme les services addicto des Centres Hospitaliers, sont vraiment sans lien les uns avec les autres. Chacun a le nez dans son guidon . . . leurs informations ne sont pas à jour . . . les délais sont interminables . . . . et jusqu' à maintenant, c' est Baclofène "niet".

J' ai bien lu que tu avais été reçu dans une "maison de santé", et un membre du Forum m' a aussi indiqué cette "dénomination" et ton exemple.

Ici, le terme "maison de santé" renvoie exclusivement à des "centres médicaux" (pluridisciplinaires ou pas) qui sont simplement des lieux de consultation externes, de jour, "généralistes" (plusieurs médecins et para-médicaux" qui se regroupent dans des locaux partagés; des "maisons médicales", quoi . . .).

Le lieu où tu as fait ta cure, fait-il partie, par hasard, d' un "réseau" (comme il y a des réseaux de cliniques psy, comme Clinéa, par exemple) ?

Si c' est le cas, pourrais-tu me l' indiquer, ou, si non, me communiquer en mp les coordonnées de ton lieu de traitement, pour que je leur demande s' ils connaissent un lieu similaire, dans ma région ?

Merci beaucoup, pour ton attention,
encore bravo et bon chemin,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
18 Septembre 2018, 17:27
:fsb2_cry: :fsb2_cold: Mais non, Stéphane,
" Sans doute mon dernier post ".
Tu nous a servi d' appui, et avec tant d' humour, et si longtemps; on a besoin que tu restes avec nous, quelle que soit ta situation.
Il y a longtemps qu' on attendait de tes nouvelles.
Stp, ne pars pas, à peine revenu.
L' Ogre.
Stp.
M.-P.
 
Baclofun
17 Septembre 2018, 21:22
Niclop,
Juste à titre de complément d' information:
depuis début 2012 je ne prends que du Liorésal, le princeps. Jamais le générique. Les médecins le notent sur les prescriptions en toutes lettres: "Non substituable". Il y a quelques années, il leur suffisait de noter "NS", maintenant cela doit être écrit en clair.
Je n' ai jamais eu de difficulté, ni avec la pharmacie, ni avec la CPAM.
Je comprends au fil du temps, que les situations sont multiples.
Pour moi, c' est peut-être que j' ai la chance d' être en invalidité et en ALD depuis de nombreuses années.
Je te souhaite de trouver les bonnes solutions, à tout point de vue, aussi vite que possible.
Avec l' aide de toutes les personnes qui connaissent bien tous les sujets, ici, en plus de tes propres actions, tu y parviendras, j' en suis sûre.
M.-P.

(dsl si j' ai manqué des étapes; j' ai commencé ce post il y a des heures . . ., et j' ai du le laisser en attente).
 
Baclofun
17 Septembre 2018, 18:52
Mince ! Merci d' avoir rectifié, Sylvie, et de donner les bonnes informations.
RdB procède ainsi: "je dis".
Mais nul n' a la parole de l' Évangile, et tout change tellement, et si souvent, dans notre affaire . . .
Alors, désolée, et mes toutes mes excuses, pour les mauvais renseignements que j' ai donnés.
Bien à tous, et bonne réussite, avec les docs, les médocs, et les pharmaciens . . .
M.-P.
 
Baclofun
17 Septembre 2018, 18:20
Je radote, je me répète (en bonne alcoolique); d' autres membres du Forum l' on rapporté aussi:

- si je médecin écrit, à la main, sur l' ordonnance: "je dis",

le pharmacien "s' écrase".

Je connais plusieurs médecins prescripteurs qui procèdent ainsi. Et ça passe sans que personne ne fasse les gros yeux, ni les préparatrice (teur) s,
ni le pharmacien propriétaire de l' officine.

Certes, je vais dans la même pharmacie depuis huit ans; mais les prescripteurs ont varié; la réglementation aussi;

et malgré cela, ça a toujours été sans aucun problème.

Même à l' heure actuelle, avec la restriction et les interrogations;

ce que le médecin "dit", le pharmacien "le fait".

Je sais très bien (de par des relations familiales et amicales) comment un grand nombre de pharmaciens gèrent leur business (. . . leur épicerie).

Essayer de "jongler" avec plusieurs prescripteurs et plusieurs pharmacies, à mon avis, maintenant c' est mort, tous sont connectés, "surveillés" par la CPAM, et vérifient mutuellement les cadences et les doses de délivrance;

MAIS / ET, si ton médecin prescripteur a des accointances avec une pharmacie donnée, cela ne peut que faciliter, c est sûr.

Dsl, je poste sans doute en retard, et de toute façon à la lumière de mon expérience personnelle, donc très limitée.

Bon, Niclop, ni autre chose,
vas-y,
M.-P.
 
Baclofun
15 Septembre 2018, 23:46
:fsb2_smile: BB, bonsoir, bonne nuit ? bonjour ?
Je ne suis pas sur la liste des invités de ton dernier post, mais je m' incruste effrontément, sans honte ! Eh bien, bravo pour les cigarettes et le Tabex ! ! !
" Je suis donc passée de 1 paquet 1/5 par jour à entre 6 et 10 cigarettes... Sans me forcer ".
Il manque peu de temps et d' efforts pour que tu sois "pure" comme un BB.
Courage avec les élèves et avec l 'institution,
Bises,
Mie.
 
Baclofun
15 Septembre 2018, 23:02
Bien sûr que tu n' es pas à coté de la plaque, Morgane. Et bien sûr que tu peux tout dire et tout demander, ici ou ailleurs, sur ce Forum.

Juste; le point de départ de ce fil (qui n' a pas été ouvert par moi) était:

"cependant j'aimerais savoir si la prise du medicament est dangereuse a-t-on du recu
comment olivier Ameisein, christophe Billoret sont morts est ce du au traitement?
merci de m'éclairer"

C' est pour cette raison, et du fait que le titre de ce fil nomme Christophe Billoret, que je comprends qu' il (ce fil) lui est dédié.

Ceci étant dit, Sylvie a bien mentionné qu' elle n' a aucune information sur son décès, et que le Baclofène n' y est pour rien.

Donc pas de souci, Morgane, à aucun point de vue.

Et "la plaque", c' est la tienne, qui compte et qui importe ! ! ! Et tu es presque en plein dans le mille ! ! !

Bises XXXL,
M.-P.
 
Baclofun
15 Septembre 2018, 22:07
:fsb2_smile: Bonsoir notre Nagrom, notre Morgane, avec ou sans "." devant !
Je suis un peu perdue; je ne comprends pas à qui tu t' adresses, dans ton récent post sur ce fil, dédié à Christophe Billoret, dont nous avons eu connaissance du décès, il y a peu de temps, grâce à Kiabu (décès survenu semble-t' il, il y a environ un an, et dont le Forum n'était pas informé).

" Tout part de soi même
Malheureusement le baclo ne fait pas tout. "

Est-ce une information au sujet de Christophe ?

Ou bien, es-tu dans un dialogue avec Kiabu ? Ou quelqu' un d' autre ? Dans ce cas, peut-être déplacer les échanges sur un autre fil ?

Rien ne t' oblige, et rien dans ce post ne soustrait quoique ce soit de mon amitié envers toi.

Ton nouveau visuel est très beau et très porteur de sens. On n' y voit pas bien "la petite lueur" . . .

C' est comme mon propre avatar . . . noir et blanc . . . il paraît qu' il existe du "gris" (je ne sais plus combien de nuances . . . ? cinquante ?).

Je ne veux pas te blesser, je suis certainement "fatiguée" moi-même, au moment ou j' écris.

Tellement que je me demande, maintenant, où je voulais en venir, et que je me dis que je ne devrais pas appuyer sur "valider". Dsl.

M.-P.
 
Baclofun
14 Septembre 2018, 17:52
Des nouvelles de Ghis,
à toutes celles et à tous ceux qui la connaissent, qui l’ aiment, qu’ elle intrigue, qu’ elle amuse, qui se soucient d’ elle, et à qui manquent la pétillance et la tendresse de son fil, qu’ elle a voulu fermer.
De sa part :
son Papa (si précieux et tant aimé ; commentaire personnel) dont elle a si souvent parlé,
est parti au milieu de la nuit de mardi, ses mains tenues dans les mains de son épouse et dans celles de Ghis, sa sœur étant trop éloignée pour être présente au moment « voulu ».
Les obsèques auront lieu demain après-midi.
Bien entendu, Ghis est très affectée, elle manque de temps, mais elle fait face, vraiment très bien ; pour le moment, elle n’ est pas « effondrée », c’ est ce qui m’ a semblé.
Qu’ elle soit (plus que) courageuse n’ ‘est pas un scoop.
Avec peine et amour,
à Ghis.
 
Baclofun
11 Septembre 2018, 21:55
Nous aussi nous croisons les doigts, et nous vous embrassons. Ce que l' anxiété doit être dure à encaisser . . . M.-P.
 
Baclofun
07 Septembre 2018, 17:27
Morgane,
MdR ! ! !

Pour Manue, je ne peux pas dire . . .

Pour moi, don de voyance, oh non ! ! ! (Lol) ! seulement un "travers" d' angoisse anticipatrice.

Je connais une personne qui parle de "synchronicité". C' est peut-être ça ... concours de circonstances involontaire . . .
Bah, on va naviguer sur ces flots flous . . .

Heu, mea maxima culpa, hier soir, j' ai regardé (avec courage, entêtement et désolation) le match de foot. Et avant-hier soir, la série Alex Hugo; juste parce que Lionel Astier a été l' un des profs de théâtre de l' un de mes fils; Acting Studio, LYON 5ème, Kaamelot.

Résumé: pas su, pas vu, pour "Au milieu coule une rivière" programmé à la TV.

HS; je ne sais pas si vous comprendrez mon charabia. Si vous l' avez lu, merci beaucoup :fsb2_smile:

M.-P.
 
Baclofun
07 Septembre 2018, 0:44
:fsb2_smile: Manue,

Oui, chez Dorian c' est pas la joie. Je ne trahis rien, c' est lui qui parle sur son fil. Ça m' affecte, beaucoup.
Je n' aime pas trop que les "uns" parlent des "autres; mais je ne crois pas qu 'il m' en voudra pas.

Bon, alors, ce film, qui coïncide avec ton mantra, regarde-le, si tu veux . . . "Au milieu coule une rivière".

Oui, Paolo Coelho ...
Tiens, une anecdote: la plus jeune sœur du père de nos fils (tu suis ? Lol !), en avion pour Budapest (déplacement professionnel), est en train de lire "L' Alchimiste"; oh, ça fait pas loin de dix ans.
Le type sur le siège d' à côté, l' aborde, et lui dit: " qu' est-ce que vous pensez de ce livre ? c'est moi qui l' ai écrit".

Voilà, elle a discuté avec Paulo Coelho pendant tout le reste du vol. Dans ses petits souliers (elle, bien sûr !).

On n' est pas l' abri des bonnes choses et des belles rencontres.
Un clin d' œil, aussi, donc, Manue, et de gros bisous également.

Marie-Pierre.

Ps: Oui, Stephen King; évidemment; as-tu essayé, comme envisagé il y a longtemps, John Irving ?
 
Baclofun
06 Septembre 2018, 14:09
Bonjour,

Je commence à avoir recueilli quelques informations sur des lieux de soin (en résidentiel, c' est ce que je recherche - pas en Hôpital de jour) dans ma région.

Mais je constate que les médecins, psychiatres et psychologues que je consulte en exercice de ville, certains depuis longtemps, ne connaissent que "vaguement" les structures, sans avoir de lien thérapeutique et en ignorant quels soins sont dispensés, et comment, "sur le terrain . . ."

C' est étonnant. C' est comme ça.

Même chose avec les CSAPA. Tout est flou, tout est administratif.

Il y a seulement un service hospitalier public (CH Lyon nord, "ex-Hôpital de la Croix-Rousse") qui est "relativement bien connu", mais pas dans le détail des protocoles; et de plus je m' y suis présentée plusieurs fois, par différentes entrées (Groupe ELSA-addictologie, et médecin psychiatre EMDR), et je suis toujours repartie "avec les boules".

J' ai expérimenté durant quatre mois le grand Hôpital du Vinatier. Je ne l' exclue pas, et d' ailleurs je verrai à la fin du mois le psychiatre qui m' y avait suivie en 2015; c' était après une TS; il est maintenant installé en libéral; je sais qu 'il a de l' expérience et qu' il aura des informations "consistantes" à me donner.

Les sites internet des établissements, je ne m' y fie pas du tout. C' est comme pour les promoteurs immobiliers, c' est bien dit, bien photographié, bien filmé, et généralement imprécis et pas à jour. J' ai également suffisamment travaillé dans la publicité, et aussi dans le secteur médical, pour "savoir" comment ça se passe; pour connaître la différence entre ce qui est dit, et ce qui est fait.

Quelqu' un parmi vous a-t' il déjà séjourné dans un établissement à Lyon ou dans les environs ?

Clinique Lumière ("réseau" Clinéa) à Meyzieu ?
Clinique des Portes du Sud (Mutualiste) 'ex-"La roseraie" à Vénissieux ?
Clinique "La villa des Roses" dans le 5ème ?
Hôpital St-Luc St-Joseph ?
Autre ?

Je ne recherche pas un soin strictement "addicto alcool-tabac" mais une prise en compte TAG + alcool. Et pour l' alcool, sevrage avec baclo.

Merci beaucoup si vous pouvez me faire des retours d' expérience.

Bien à vous, et courage, à toutes et tous,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
01 Septembre 2018, 1:36
. . . et pour la marmotte . . . j' avoue, tout, Votre Honneur.
 
Baclofun
01 Septembre 2018, 1:30
Non, non, pas de souci dans ce domaine. C' était juste pour la fondue.
 
Baclofun
01 Septembre 2018, 1:24
Allo-w ?
Ça va ?
Ow-lit ! ! !
Bises,
M.-P.
 
Baclofun
31 Aout 2018, 19:27
:fsb2_smile: BB
Ta rentrée pro arrive . . . pardon.
Et tu n' as rien dit de toutes les vacances, depuis tes préparatifs pour partir en Bretagne. C' est parce que tout était au top du top ?
Plus questionné sur le Tabex, non plus . . . enfin, en "public".
Pas de connexion ? Retrouvailles familiales et "internes" à toi-même ?
Comment ça va ?
Tu manques,
bises,
Mie.
 
Baclofun
29 Aout 2018, 23:04
" Tu m'emmerdes, gentiment, tendrement mais tu m'emmerdes."
Morgane, tu connais plus touchant que ça ?
Je ne veux pas dire "satisfaisant", c' est bien évident.
Bah, viser plus haut ?
Bsx,
M.-P.
 
Baclofun
29 Aout 2018, 22:14
Morgane,
Quelle bonne surprise, un cadeau, à vrai dire.
Contente d' avoir une complice de bordel (dans les tiroirs; merci Lucie, pour le secrétaire de 200 ans !)
Si tu savais, Morgane, comme je le kiffe, ce film ! ! ! (ton avatar). Aussi Le Chat. J' épargne à tous des dialogues ou des extraits.
Tout de même, dans un Singe en Hiver:
" Monsieur Esnault, si la connerie n'est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille ! "
Et puis . . . le Yang-tsé-Kiang.
Il n' y a pas plus much! Si: la séquence du toréador au carrefour du village . . .
Ah que ça fait du bien. . . .
Et l' excellente Suzanne Flon . . .
Merci, More-Gane.
Marie-Pierre.
 
Baclofun
29 Aout 2018, 21:33
Quel caractère, quelle intégrité, cette Catherine !
Pas de souci. Je ne donne pas dans la victimisation. Euh . . . si, un peu . . . plus de cigarettes.
Tu peux arriver d' ici une demi-heure avec un paquet de Marl. . . . ?
Non ? Je m' en doutais.
Bises, accroche-toi, aussi. Tu as de bonnes "griffes". Garde-les ! ! !
M.-P.
 
Baclofun
27 Aout 2018, 18:27
Bonjour Kiabu,
Très choquée par cette information, que tu donnes; rapides recherches faites, le décès de Christophe Billoret daterait de l' été 2017 (s' il n' y a pas une homonymie).
Interloquée aussi de ce que nous n' en soyons pas informés, ici. Ses témoignages audiovisuels et son livre n' ont pas été "rien".
Mais je ne connais pas son (ancien) fil (s' il en avait un), et encore moins son entourage. Donc, aucun moyen d' apporter des éléments de réponse à ta question.
Les causes de sa disparition, les pathologies ou les circonstances qui ont pu la provoquer peuvent être très diverses. Il faut, je pense, se garder de toute suspicion "de principe" en rapport avec la Baclofène.
Pour qui "veut" savoir, il est assez possible, par internet, de faire des recoupements et de trouver des contacts privés à questionner.
Dans tous les cas, beaucoup de peine, pour ma part, en apprenant cet événement, ignoré jusqu à hier.
A sa mémoire, pour le moins,
Baclofun.
 
Baclofun
27 Aout 2018, 17:54
Merci Catherine,
et . . . compliments . . . être si attentive; même sur une date précise !
Attention, mémoire, capacité de gestion ! :fsb2_smile:
Ta reprise, tant attendue, le 16 Août (LoL ! moi aussi, un peu . . . les dates . . .) s' est-elle bien passée ?

Je n' ai pas beaucoup suivi l' actualité, ces derniers temps. Je vais reprendre tes posts et ton fil.

Oui, les choses se sont déroulées selon la planification que j' avais mise en place pour le 21, même si la date prévue initialement (le 3 septembre) m' aurait été plus favorable. J' ai accepté la "pression" exercée par les acquéreurs.

Je vais t' écrire pour t' en dire un peu plus; mon fil n' est pas le bon endroit pour cela.

Comme d' hab, merci de tes encouragements, et de tes visions positives,
Bises,
M.-P.
 
Baclofun
25 Aout 2018, 11:18
:fsb2_smile: Joyeux anniversaire, Christine ! :fsb2_smile:

Que ce soit une très belle journée, un très beau week-end !
Bises d' une fan,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
08 Aout 2018, 22:10
Bonsoir Edouard,
Quelle bonne initiative, que d' avoir posté sur ce fil:
" ASSOCIATION ADHÉREZ, aidez-nous, vous, les autres . . . " ! ! !
Ainsi, ce fil "remonte" et cela sert de "piqûre de rappel" pour tous les bénéficiaires du Forum et du Baclofène.
Baclofun.
 
Baclofun
06 Aout 2018, 12:53
Bonjour Moussette,
:fsb2_smile: Joyeux anniversaire ! ! !
Partagez bien cette belle occasion, tous, autour de toi.
Marie-Pierre.
 
Baclofun
05 Aout 2018, 12:57
Oui, les EI,

c' est pour ça que je ne me "relance" pas dans le processus Baclo. Pas pour le moment. Je ne veux pas repasser par ce que j' ai déjà connu; pas dans mes circonstances de vie actuelles, trop instables et trop embrouillées. J' "attends" une meilleure "fenêtre de tir".

Toi, Gégé, tu n' es pas non plus "à la cool", dans le cours d' un fleuve tranquille, c' est le moins qu' on puisse dire;

mais tu as des points d' ancrage très forts; ça augmente ta possibilité de réussir et de gérer les EI (oui, je sais bien, parmi les points d' ancrage, il y a aussi beaucoup d' angoisse et de douleur pour les enfants et petits-enfants).

Mais, la même eau ne passe pas deux fois sous le même pont. Je crois à ça pour toi. Vas-y.

Re-bises,
M.-P.
 
Baclofun
05 Aout 2018, 11:20
Eh bien, quel beau cadeau, en effet, qui n'a pas de prix ! Cadeau pour Moussette, cadeau pour toi aussi, Gégé.
Votre courage et votre union sont exceptionnels et réconfortent.

Tu vas refaire le chemin.

Tes interrogations pour "l' après" sont compréhensibles, mais peut-être pourrais-tu penser, également, que tu as eu des alertes de santé sérieuses récemment. Tu sais combien toute ta famille a besoin de toi, et combien tu aimes chacun d' entre eux.

En prenant soin de toi, tu prends soin d' eux.

Tu sauras faire, aidé par "ta maman Sylvie", et tu auras le soutien affectueux de tout le monde ici.
Bises du dimanche, aussi,
M.-P.
 




forum baclofene