Résultats de la recherche (1754 résultats)

Baclofun
Aujourd'hui, 10:00
Eh non ! Mon propos était de t' écrire ça, justement: avec ou sans Baclofène, c' est pareil, au sujet des cauchemars.
Avec ou sans anti-dépresseur, avec ou sans anxiolytique, c' est une terrible constante.

Bon chemin, des désirs t' inspirent.

D' après ce que que tu donnes à lire. C' est primordial.
Et la e-cigarette, c' est peu de chose. Comme le reste, tu l' élimineras.

Je t' embrasse aussi.
 
Baclofun
Aujourd'hui, 5:28
Merci, les folles frangines !
Est-ce que ce ne serait pas . . . des peaux de saucisson ? Ou alors c' est moi qui en applique en épaisses compresses . . .
Mdr.
 
Baclofun
Hier, 23:38
Ah, Lee, il n' y pas que l' "amour qui rend aveugle" ! J' sais pas c' est quoi que tu as devant les yeux, à mon sujet . . .
Ma réalité est têtue,
Totue.


* je n' explicite pas beaucoup ma situation, mais je suis bien obligée de la regarder, sans me dévaloriser, non. Constater nos inadaptations (j' appellerais ça comme ça) n' est pas se déprécier. S' y enfermer, c' est mauvais, ça peut couper longtemps toute possibilité de bouger. Enfin, ce sont mes interprétations.
 
Baclofun
Hier, 8:34
Shirley, bonjour.
Je débarque pour la première fois sur ton fil, dont j' ai connaissance depuis longtemps.

Sans penser que cela puisse t' aider, concrètement, je viens te dire que je suis en proie à d' atroces cauchemars, similaires à ceux que tu décris.

Notamment, des atteintes physiques, comme ne pas pouvoir parler, être au sol et ne pas pouvoir bouger. Pire aussi. Et toujours, avec autour de moi, des personnes que j' ai connues et qui m' ont beaucoup perturbée. Le terme peut paraître fort, mais c' est un martyr.

Cela se produit depuis de longues années, et tout autant sans Baclofène. Je le reprends depuis six semaines, et cela n' empire pas.

Ton post du 23 novembre était si heureux . . .
Avec Sylvie, tu vas gérer ta sortie du traitement, que tu sens nécessaire. Ou une adaptation.
Courage, encore.
Baclofun - Marie-Pierre.
 
Baclofun
05 Décembre 2019, 8:35
Edith, il n' y a aucune excuse à présenter ! Surtout que ma signature est longue, et compliquée.
Si ce n' est pas par ce Forum, avances-tu, ailleurs, dans ton recueil d' informations sur la SMT ?
"Continuons le combat", nos combats. Je ne peux dire que ça. Et qu' on n' est pas seul(e)s.
 
Baclofun
05 Décembre 2019, 8:21
Ha ben, tiens . . . il manque mon avant-dernier post ici . . . de ce fait, le dernier est incompréhensible. Dsl !
Je ne retrouve pas le message manquant, dans mes messages envoyés; je m' en rappelle bien, pourtant.
Il commençait, en gros, par : "je sais bien que tu sais lire, Lee . . ."
! C' était pas un chef d' oeuvre littéraire ! Sans un doute un bug par-dessus celui qui me bloquait dans l' accès à ta dernière page.
Je ne supprime pas, je ne veux pas fiche la pagaille.

L' élan vital; tu en as dépensé beaucoup, forcément, dans ton lourd parcours médical et dans ta résistance, ta lutte.

1,2,3 . . . Froid, ces jours-ci.

Des pensées,
j' en dépose aussi pour Yann, pour qui tu dois avoir toujours un plaid.

Totue (tutu). Cul-cul ? = Con-con ? Mais non, tu ne seras jamais ça, tu en es protégée, de cette maladie là.
 
Baclofun
04 Décembre 2019, 11:24
Pour Florence: un verbe m' est venu; s' abstraire. Et plutôt que du désaccord, de la peine. Ne plus savoir où on est.
Bon, laisse passer ! On discute, c' est tout. C' est beaucoup. Rien, ni personne, n' oblige à tenir la conversation !
 
Baclofun
04 Décembre 2019, 9:42
Talis, merci d' être venu; je ne cache rien, j' attendais que tu passes par là.
Kor, c' est sympa, et # pas de souci.
 
Baclofun
04 Décembre 2019, 8:50
Il paraît que "la vie est un combat"; je ne retrouve pas qui a écrit ça.
L' Ile de la Barthelasse . . .
C' est bon de te savoir sur ce Forum.
Merci de tes mots gentils, par exemple pour moi. Sans que le discernement soit absent.
 
Baclofun
04 Décembre 2019, 8:21
Florence, heureuse de voir apparaître ton image et de lire tes lignes, toujours aussi sensées. Et sensibles. Merci d' être venue ici.
Catherine, un peu l' option inverse: en vert pour montrer qu' on fait face aux mauvaises intentions, tandis que Florence "s' efface" par désaccord (le terme n' est pas juste . . .) avec des communications délétères.
Ah ben, non, pas de métaphysique, et je le répète, pas de prise de tête.
Kor, je n ' interprète pas ton émoticône "sorry"; ça fait rien. Peut-être mon "humour" bas de gamme (le K) ?
Pour moi, c' est bien de discuter, sans se disputer. Merci de l' avoir fait.
 
Baclofun
03 Décembre 2019, 22:43
Kor, ton approbation me fait plaisir. MerKi. :fsb2_wink:
 
Baclofun
03 Décembre 2019, 20:58
Lee, et Julie, je comprends bien vos posts sur cette discussion. Je vous en remercie.

Toutefois, il me semble que "lire", "seulement", c' est être concerné et disponible.

Ne pas écrire n' est pas blessant, à mes yeux. Ça n' a rien de "voyeur". On n' a pas toujours quelque chose à dire. C' est mon simple avis.

Une personne m' a envoyé sa réponse par mail, c' est dommage qu' elle ne l' aie pas donnée ici. Connexion en invisible, en gros, c' est pour éviter la malveillance de certains.

On lit, on entend, qu' à notre époque, la transparence devient un dogme toxique (toxique, comme tous les dogmes).

Allez, ne nous prenons pas la tête, ce n' est pas mon but.
En rouge ou en vert, comme dit Lee; pour moi, l' important est d' être présent.
Dbises de toutes les couleurs.
 
Baclofun
03 Décembre 2019, 12:54
Oui, Edith, j' ai connu des périodes d' ignorance totale. Un peu de renseignements dans ma signature.
C' est pour cela que je viens de recommencer le Baclofène.

J' ai aussi vécu 25 ans sans cigarette.

Pourquoi la (les) molécule(s) ne passe(nt) pas ? Ce serait l' étanchéité de la barrière hydro-encéphalique, propre à chacun. L' alcool renforcerait cette imperméabilité. L' éthanol serait plus puissant que tout.

Et puis il y a la psyché. Pour certains, c' est elle qui domine, qui est aux commandes.

Quoi-qu' il en soit, du pourquoi, il faut traverser chaque jour.
 
Baclofun
03 Décembre 2019, 12:36
Pas chercheuse de m . . . e, pas "chevalier blanc".
Juste, je me demande pourquoi se connecter en invisible.

Soit on a besoin de ce Forum, soit non.
Je ne demande qu' à comprendre, je respecte chacun, y compris dans la crainte d' être "tracé".

Ça me trouble depuis longtemps, ces connexions de membres "en invisible". Aujourd’hui', je le dis.
Toujours solidaire, avec les visibles et avec les invisibles.

Marie-Pierre.
 
Baclofun
03 Décembre 2019, 10:38
Noëlle,
si fragile et si généreuse, si touchante, si souffrante. Où es-tu ?
En tout cas, toujours présente à ceux qui t' ont rencontrée ici.
Comment savoir quel sens a cet anniversaire ? Je te le souhaite "bon".
Marie-Pierre.
 
Baclofun
02 Décembre 2019, 9:33
edith,
je n' ignore pas tes attentes de retours, sur la SMT.

Je n' ai aucun témoignage, aucune connaissance, à t' apporter sur ce sujet.

Sauf en avoir en parlé à ma psychiatre (qui n' est pas addictologue), pour moi; elle y est défavorable. Je n' ai pas de détails, de sa part; et son avis n' a pas de crédibilité particulière.

Concernant l' influence de l' alcool, elle affirme qu' il entrave puissamment les effets des anti-dépresseurs et des anxiolytiques, notamment. Même, comme si je l' ai écrit ailleurs, elle m' encourage pour le Baclofène, malgré la dissuasion exercée par les "publications" "médicales" (ou pharmaceutiques) qu' elle reçoit.

Je comprends ton désappointement, pour la quétiapine.

Je suis aussi d' accord avec Therena, c' est facile de tout mettre sur le dos de l' alcool.

Quand même, si on pouvait supprimer ce facteur de l' équation, on y verrait plus clair.

Du courage, chercher encore . . .
Marie-Pierre.
 
Baclofun
02 Décembre 2019, 8:29
Bonjour Jean-Marie,
Pas de dégâts, chez toi ? J' entends que le Rhône déborde en Avignon.
Amitiés, et pensées pour Christine et pour votre combat.
Marie-Pierre.
 
Baclofun
01 Décembre 2019, 12:14
Ajout: je reviens un peu en arrière. "Sans le Forum, j' aurais plus rien ni plus personne".
J' aurais du mentionner: "et sans les rencontres précieuses, et durables, que j' ai faites grâce au Forum, et qui m' accompagnent".
Ça devait être précisé.
A ces personnes, et à toutes les autres, des pensées.
 
Baclofun
30 Novembre 2019, 8:31
D' accord, j' y suis ! Merci, notamment pour ta lecture attentive.

Un mois, oui. J' augmente très très lentement.
Les souvenirs des EI que j' ai connus dans mon précédent baclo-parcours reviennent peu à peu, et je voudrais ne pas repasser par là.

Bon weekend Madame Corinne D.


* Ma psychiatre me félicite d' avoir recommencé le Baclofène, elle trouve que c' est courageux (elle me suit depuis 2012). Ce n' est pas elle qui me le prescrit actuellement, mais autrefois elle l' a fait, autant que j' en ai voulu, jusqu' aux 310 mg où j' étais montée. Elle mérite que je le dise.
 
Baclofun
30 Novembre 2019, 7:45
? bravo, à quel propos ? ? ?
Je ne fais strictement rien, je reste terrée dans mes terreurs . . .
Merci pour la présence, les messages et les bises.
Bon weekend à tout le monde.
 
Baclofun
27 Novembre 2019, 9:57
Julie, je suis allée sur ton fil. :fsb2_smile:
S' il n' y avait pas le Forum, je n' aurais plus rien, ni plus personne.
 
Baclofun
27 Novembre 2019, 8:41
:fsb2_aplos :fsb2_aplos :fsb2_aplos Pour tout.
 
Baclofun
27 Novembre 2019, 8:30
* ce que concon a raté.
 
Baclofun
26 Novembre 2019, 18:05
OUI. "ABSENCE TOTALE", IGNORANCE, en bénéficier, à plein.
 
Baclofun
26 Novembre 2019, 17:59
C' est cool. Merci, Sylvie.
 
Baclofun
26 Novembre 2019, 13:23
Il n' a pas de grades, dans les souffrances; chacun a la sienne; intime; elles sont toutes à respecter et à prendre en compte.
Existe aussi "l' horreur". Cela me semble un peu différent. Je ne donne pas dans le relativisme ni dans la "pensée positive"; quand même . . .
A toutes, à tous, qui passeront par ici,
échappons au "pire", autant que nous le pouvons, autant que ça dépend de nous.
Amitiés,
vous m' appelez comme vous voulez.
 
Baclofun
26 Novembre 2019, 11:46
Où tu en es, vis-à-vis le l' alcool ? Cherche pas à savoir. Tu l' as exclu de ta vie. Reste là-dessus.
 
Baclofun
26 Novembre 2019, 11:42
SaluTalis,

Qu' est-ce qui te fait :fsb2_zzz:, dans mon post pour Emma ?
Tu me "laisses" la référence aux cinquante nuances de gris.
Est-ce que c' est trop superficiel, trop convenu ?

Pas pour épiloguer, mais tu sais bien, j' ai le besoin de comprendre, autant que je peux.

Je t' embrasse,
prends encore le temps, avant la reprise de l' activité professionnelle, et tiens bon, encore, pour ce qu' on sait.
Tu as fait, tu fais, beaucoup, pour toi; continue. Préserve-toi, consolide-toi.

Je le souhaite, de tout cœur,
Bizz,
Marie-Pierre
 
Baclofun
26 Novembre 2019, 11:24
Zounours, et Zounette,
souvenirs, souvenirs . . .
Où que vous soyez, plus ici, c' est une évidence,
je vous espère tranquilles, et ensemble, pour cet anniversaire.
Depuis Lyon, pensées,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
22 Novembre 2019, 10:17
Mon petit avis: a minima, ce "mois sans alcool", aurait été une occasion d' entendre parler de l' alcoolisme.

Il y aurait eu beaucoup de bêtises dites, des banalités, et probablement de la publicité faite aux "thérapeutiques" les plus conventionnelles, mais enfin, le sujet aurait été "à la une".

Peut-être aussi que le Baclofène serait "remonté", dans le fatras des informations. Même contesté, ce qui serait probablement arrivé, cela aurait donné des pistes à certains malades.

Quant à moi, je serai déjà bien contente quand j' arriverai à faire une journée sans alcool.

Courage, et bravo, à toutes celles et à tous ceux qui sont dans la bataille. Le boire, le manger . . .
 
Baclofun
21 Novembre 2019, 23:35
Hébergé chez Lee; @ Yann: Encore se cramponner. Tes souffrances sont connues et comprises, ici. Vrai !
 
Baclofun
21 Novembre 2019, 11:43
Pensées et bises @ Dorian, pour quand il fera un petit tour par ici. Ce serait cool que tu donnes quelques nouvelles. :fsb2_smile:
 
Baclofun
20 Novembre 2019, 8:11
Allô Lee, t' as pas tout lu ? :fsb2_smile: Comment vas-tu ?
Totue.
 
Baclofun
18 Novembre 2019, 11:54
Bonjour, Oliv,
on ne peut qu' être touché par ta situation. Notamment quand on est une mère qui a deux fils dans ta tranche d' âge. Ça pourrait être des filles, c' est pareil.
Malheureusement, je suis démunie pour te conseiller et t' orienter.
Au moins, de par ma "fréquentation" du Baclofène et de ce Forum, je peux me permettre de te dire que le manque d' attirance que tu as éprouvé, c' est un très bon signal.
Il faut insister. Ici, on te soutiendra.
Si le whisky c' est fini, c' est déjà beaucoup.
Je suis Marie-Pierre.
 
Baclofun
18 Novembre 2019, 3:02
Bonjour Lee,
Je viens squatter, pour dire à Yann, la même chose que toi. Son fil et sa présence "publique" manquent.
Je l' embrasse, et toi aussi, bien-sûr.
Es-tu toujours dans le plaisir (le soulagement) du résultat de ton Tep scan ?
Totue.
Un bonjour à la région de Vermicelle :fsb2_wink:
 
Baclofun
17 Novembre 2019, 12:55
Dsl, Kor et Corinne: je m' immisce indiscrètement: il y a des actes manqués réussis.
J' aime beaucoup cette chanson, notamment pour le souvenir de Carole Fredericks.
M.-P.
 
Baclofun
17 Novembre 2019, 11:55
Corinne: tkt, suffisamment bien ficelé pour qu' on comprenne.
Enlisée ? Dans quelle sorte de gadoue ?
Tu ne racontes pas un peu, sur ton fil ?
Bises aussi,
Marie-Pierre.

* j' en ai une autre, citation (parmi d' autres) du même tonneau (c' est le cas de le dire), du même personnage.

* mon interprétation, de ton ficelage: la sincérité. Passé partout, passée par toutes les rencontres que j' ai faites, je crois bien que c' est la notion que je place "au sommet".
 
Baclofun
17 Novembre 2019, 11:45
Kor: ben oui ! Il y a des trucs, dans la vie . . . moi, par exemple, mon nom de famille induit exactement le contraire de "Best". Celui de mon mari ne valait guère mieux, et celui de du père de mes enfants (qu' ils portent) . . . la cata absolue.
Le genre de nom à faire des jeux de mots par dizaines, rien qu' à l' entendre, rien qu' en changeant la première lettre. :fsb2_looser: :fsb2_yeah:
Bon dimanche !
M.-P.
 
Baclofun
17 Novembre 2019, 8:53
. . . Allez, j' y vais, même pas honte:

"En 1969, j' ai arrêté les femmes et l' alcool, ç' a été les vingt minutes les plus dures de ma vie". Georges Best.

C' était un footballeur nord-irlandais, l' un des plus brillants joueurs de tous les temps, attaquant, l' idole de Maradona (un autre "taré" !). Il est appelé "Le cinquième Beatles". Un dingue génial. Mort à 59 ans, de l' alcool, "évidemment", et d' une infection pulmonaire. La presse et ses biographes disent que l' alcoolisme sévère de sa mère a été déterminante dans sa propre addiction. Il n' y a personne pour mentionner qu' elle a mis au monde un "artiste" hors du commun.
 
Baclofun
11 Novembre 2019, 15:14
Julie,
où serait la pollution ? C' est un fil dédié à cela !
Oui, les recherches en sciences cognitives. Oups !!! Have a break ! (but don' t eat Kitkats). :fsb2_onn
Et "yes", "Winnicott" (mère "suffisamment bonne"). Tu l' es, c' est manifeste. Tranquillise-toi.
:fsb2_bis2
M.-P.
 
Baclofun
11 Novembre 2019, 14:52
Lu, et vu, y compris (je crois) sur la discussion "HPI".
"Chez moi", un étudiant de 22 ans s' est mis le feu, devant le CROUS, il y a quelques jours. Brûlé à 90 degrés.
Les media en parlent très peu.
J' irai au rassemblement, demain.
Bises, prends soin de toi (excuse-moi, pour cette formule convenue et banale),
Mie.
 
Baclofun
11 Novembre 2019, 13:05
De rien, Julie, merci de rien.

Arès beaucoup d' années, j' ai fini par conclure, même si cela semble superficiel et binaire, qu' il y a "2" "catégories" d' enfants précoces:
- ceux qui adhèrent au système scolaire, et qui y brillent, avides de connaissances et heureux de leurs résultats
- ceux à qui cela ne convient pas, parce qu' ils s' ennuient et ont des rêves "ailleurs"; dans le domaine artistique, par exemple.

Il existe aussi un processus de "retrait", qui peut venir des camarades, ou des professeurs. Mon fils avait fini par ne plus jamais "lever le doigt".
Et à être le premier en "bêtises" et en blagues, pour être "populaire". Il y a parfaitement réussi; et il appartient à "ma" "catégorie" "n°2".

Le pire a été au Collège (privé). Au Lycée (public) nous avons eu l' attention et le soutien des professeurs et du proviseur. On a du, malgré tout, "lâcher l' affaire" en classe de première. Il ne "pouvait plus y aller", il en était malade, physiquement. Et il a eu son bac S, du fond de son lit. A l' âge "standard".

Maintenant, le corps enseignant est sensibilisé à ces questions, un peu plus qu' auparavant. Encore que . . . l' affaiblissement de la formation des enseignants, ces récentes années . . .

(dans les IUFM, "autrefois", il y avait des intervenants, qui ont pu être qualifiés de "pédagogistes" - j' ai en rencontré, dans ma propre formation, en Sciences de l' Education, à quarante ans - mais qui "volaient haut", et ce n' était pas si mal).

Nous, nous avons à la fois fait confiance à la vie, à notre fils, et essayé de l' étayer par des aides extérieures, supposées spécialisées. Il a 23 ans depuis 2 jours. Rien n' a fonctionné. Electron. Il est beau garçon, en bonne santé, il entretient ses rêves (ses illusions ? - mais comment faire ?), il est extrêmement sociable, il a depuis une année une amie qui est une amoureuse, une copine et une sœur.

Son frère aîné (26 ans depuis un mois) a le même "profil" "HPI". Mais lui s' est adapté à tous les cadres conventionnels. Prépa, grande Ecole de "management"; depuis plus d' un an en CDI à Luxembourg, dans le domaine qui l' attirait depuis longtemps. Avec ça, très sportif.

Va comprendre . . .

Ne te fais pas trop de souci. Etre attentive, ça suffit. Même s' il "faut" prévoir et anticiper, dit-on, c' est tôt, pour t' inquiéter.

J' ai un neveu diagnostiqué précoce dès ses 5 ans; lui, un véritable extra-terrestre. "Suivi", de près, aussi (ses parents ont de gros moyens et vivent à Paris). Même âge que mon plus jeune; on les a baptisés ensemble.

Ben, vaille que vaille, de ruptures en angoisses, d' établissements en thérapies; en vain; ça va bientôt le faire, quand même;

Continue à bien t' occuper de toi.
Je t' embrasse,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
11 Novembre 2019, 9:14
Julie,

"La" spécialiste française de ce sujet est Jeanne Siaud-Facchin. Auteur de référence, sur la douance des enfants, et des adultes. Tu dois déjà en avoir connaissance.
Elle a fondé un réseau de psychologues cliniciens, sous le nom "Cogito' Z",
et une structure "scolaire" adaptée, à Marseille: "Zebra". Mon plus jeune fils a expérimenté les deux.
Tu trouveras beaucoup de renseignements sur internet. Il se trouve que je l' ai connue à titre personnel, durant mes études.

Il y a également un psychiatre réputé spécialisé et qualifié, qui exerce à Lyon: Dr Olivier Revol. C' est aussi quelqu' un que je connais, faisant partie d' un groupe de relations du père de nos enfants. Il y a également des publications sur internet, sous son nom.

Je ne te fais pas de recommandation; nous-mêmes, et différentes familles de notre entourage familial et amical, n' avons pas eu, ni avec l' un ni avec l' autre, d' expérience concluante. Et dépensé beaucoup de temps et d' argent. Au moins, cela te donne, si tu ne les avais pas, quelques ressources documentaires.

Bonne continuation, pour tout,
bises,
Marie-Pierre.


Les canadiens, comme en tout domaine pédagogique (psycho-pédagogique) sont très au fait, dans ce domaine; le terme "douance" vient du Québec.
 
Baclofun
11 Novembre 2019, 8:49
BB, je ne pense pas t' apprendre quelque chose. Un grand nombre de personnes vulnérables aux addictions ont un "substrat" HPI.
Savoir qu' on a cette "caractéristique" n' est pas inutile et donne certains éclairages. Cependant, cela ne résout pas grand chose. Expérience vécue; pour mon plus jeune fils, et pour moi.
Je t' embrasse, bien-sûr,
Mie.
 
Baclofun
05 Novembre 2019, 12:21
@ Khor,
@ Edith,
@ Emma,
tant mieux; si ça vous plaît; espérons que nous y trouvions des explications, et des prémices, et/ ou des confirmations, de pistes de solutions.
Yallah.
 
Baclofun
05 Novembre 2019, 12:08
Merci, Thoi,
j' ai bien davantage que de la "tolérance", pour ce qu' a composé, crée, inventé, ce "petit" (très jeune, je veux dire) mec (terme décalé, anachronique, que j' emploie pour exprimer que selon moi, il est là, contemporain). Prodige, parmi les génies.
Ce qui est le problème, peut-être, dans mon cas, c' est d' écouter "solo".
Tu n' as rien relevé, au sujet de Scarlatti, que j' ai posté ici . . . ?
C' est le "pianiste", qui coince ?
C' est embêtant (pour moi) on n' a pas véritablement d' échanges. Bon, les envois, c' est déjà ça; et c' est beaucoup.
Perso, je la mets un peu "en sourdine". En attendant que chacun écarte un peu son "pipeau", et / ou, ses "coups" d' archet sur son violon.
3ises©Théo.
 
Baclofun
04 Novembre 2019, 12:02
On dit environ la même chose, Milan ? Quoiqu' il en soit de cela, poursuis bien. Je ne m' incruste pas davantage.
 
Baclofun
04 Novembre 2019, 10:56
Cours, Milan, cours. La citation échappe à ma mémoire, son auteur aussi. Ça dit, en gros: "c' est le chemin qui est important".
 
Baclofun
04 Novembre 2019, 10:01
Je comprends ta réserve, et les nuances, "tout" n' est pas encore derrière toi.
très bonne semaine.
 
Baclofun
04 Novembre 2019, 9:14
Ouhhhh ! Il y a un titre de fil qui va devoir être modifié ! ! !
Quoique, il attire l' attention . . . et il est rédigé au passé. Ton présent devient tout différent. :fsb2_smile: :fsb2_smile: :fsb2_smile:
+ 1 avec Kor. "Mille" bravo. Et milan-couragements.
M.-P.
 
Baclofun
02 Novembre 2019, 18:25
A la fin, des propos sur l' autisme: "n' a rien à voir avec une carence affective" etc. . . . Je pense à une maman, ici, qui en bave comme pas possible, et pas, le plus, pour ça.

Et, à la fin aussi, quelque chose au sujet des traumas (référence, appuyée à Joan Baez et aux vétérans de la guerre au Viêt Nam).

Peu importe qu' on nomme ça "résilience" (je sais que cette notion "révulse" quelqu' un, sur ce Forum) ou autrement:
"reprendre un autre développement après le traumatisme psychique".

Pas de "non-dit"; juste que je n'ai à "pointer" personne, ni à dévoiler aucune intimité.

Voilà. J' ai regardé de nouveau cette conférence, cet après-midi. Et je la commente davantage. C' est tout.

Amitié, à ceux (celles) qui me liront et / ou, qui visionneront cette vidéo, et aux autres, tout autant.

M.-P.
 
Baclofun
02 Novembre 2019, 16:41
Précision:
Vidéo Cyrulnik, sujet sérotonine: vers 32:15. Mais ça vaut le coup de visionner avant, sans se démotiver par l' introduction du "présentateur" de cette conférence.
A vous, M.-P.
 
Baclofun
02 Novembre 2019, 15:57
@ Théo: merci, encore. Là, c' est pour Mozart. 3ises, M.-P.
@ Talis, et @ ceux qui ont un intérêt pour ça:
(sujet "sérotonine: il faut aller assez loin dans la vidéo, dsl de ne pas vous donner le repère minuté - avant, au passage, le sujet de la "représentation" "sociétale", qui n' est pas négligeable, à mon humble avis).

A tous: avec "ça" ou sans ça: on va se débrouiller (ou se dés-embrouiller) - Accolades, embrassades, Marie-Pierre.
 
Baclofun
01 Novembre 2019, 12:44
Qu' elle aimerait", Théo, qu' elle aimerait. Qu' elle aimera.
 
Baclofun
01 Novembre 2019, 11:21
Approbation: le temps.
Merci pour les nouvelles. Et ton post n' est pas long, il est juste détaillé. On a besoin de ça.
Étonnée, pour la cure, car j' avais interprété que tu l' avais faite dans un lieu optimal. Que j' ai "étudié", pour moi aussi.
"Aujourd’hui j’en suis là. Pas d’envie, qq soit le moment ou l’événement qui se produit."
Alors . . . qu' est-ce qui foire ? Je dois te re-lire.
La vidéo dont j' ai parlé, de Cyrulnik, je la mets le lien sur mon fil perso. Si je peux.
Bises, un paquet,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
01 Novembre 2019, 10:42
@ Théo: merci, même si ça ne me fait pas "rire"; J. Hallyday m' a toujours laissée froide.

A part "Vis-vas-et-le-dis", les suites de Bach, Freddie Mercury, David Bowie et Paul Simon, et Sean Paul, et Springsteen, et Keith Jarett . . . et Emy Winehouse, et Léonard Cohen . . . j' en oublie quelques' uns,
rien ne me touche "fort"; sauf un peu Mozart.

En tout cas "L' envie d' avoir envie", c' est en plein dans la cible, pile dans le mille. Si je ne me trompe pas, au tir à l' arc (j' en ai fait un peu), on appelle ça un "oiseau".
Envolons-nous (ça, c' est J. J. Goldman - "Envole-toi", pas si mal ?).

Quant à "Que je t' aime", ben oui c' est anthologique. Et merci aussi.

Faut écrire une chanson qui aurait pour titre "démerdons-nous".

3ises, Théo,
Marie-Pierre.
 
Baclofun
30 Octobre 2019, 18:50
:fsb2_bnne :fsb2_bnne :fsb2_bnne
 
Baclofun
30 Octobre 2019, 15:01
@ Yann: je ne vais pas pinailler, hein ?! Surtout pas ici. Je n' ai pas lu qu' Olympea s' était identifiée comme étant l' une des filles de martha. Je n' ai vu que ta question, à ce sujet.
Je vais relire, pour me mettre au clair avec ce point-là. Si tu l' as lu, de même que Kor et Nic, c' est qu' une évidence m' a échappée.
Mais ce n' est pas ça qui a de l' importance (cela confirme mes errances).
Merci encore pour "l' alerte".
Depuis que j' ai commencé ce post, j' ai agi, de mon côté, selon ce qui m' a semblé "valable" et décent.
"Ensemble", dans l' inquiétude et dans la peine.
M.-P.
 
Baclofun
30 Octobre 2019, 12:54
@Pascal:

avec toute la considération que j' ai pour tes souffrances et tes luttes, depuis que je suis sur ce Forum (2012), et que j' ai exprimées;
avec toute mon attention pour ton auto-biographie, qui m' a touchée, comme je l' ai écrit aussi;

je constate que tu viens ici "revendiquer" ton audience (le nombre de vues sur tes images).

Sur cette discussion, que j' ai ouverte et intitulée "Ensemble", qui se voulait paisible et solidaire, je vois que tu viens "encore" t' affirmer, et parler de polémique, ce qui entraîne des posts compréhensibles, mais qui rompent l' intention de ce fil.

"Polémique": il y a un fil qui porte ce titre. Pourquoi ne postes-tu pas sur ce dernier ?

Cash: pourrais-tu nous foutre la paix, ici ?

"Ensemble", c' est toi inclus, bien entendu, mais tu fais dévier le sujet. Tu tires "encore" la couverture à toi.

C' est marre.

Suggestion: re-crée un fil propre à toi. Il sera lu, n' en doute pas.

Avec amitié, Balofun.
 
Baclofun
30 Octobre 2019, 11:00
Merci, cher Yann, de nous communiquer ces informations bouleversantes. Et bravo pour ton intuition, à la lecture du post d' Olympéa, hier soir.
Où et comment pouvons-nous exprimer notre émotion et notre soutien ? Le fil de martha ? Celui de sa fille ? Message privé ?
:fsb2_cry: De gros baisers à toi.
Marie-Pierre.
 




forum baclofene