Résultats de la recherche (4327 résultats)

Lee Vair
07 Juillet 2019, 21:40
Je me sens tellement gâtée par vos passages.
C'est que c'est pas du tout venant ce qui se passe ici, y'a du cœur et une vraie amitié.

Lucie, tu me cloues avec cette phrase: "On te prend comme tu es, on t'accepte comme tu es"
C'est quelque chose que ma psychologue essaie de me faire intégrer quand je tourne en rond sur ma gène de ne pas être comme "Il faudrait" alors se l'entendre dire c'est d'une douceur inouïe, merci.

Martha, si tu invites Lily à gérer le troupeau, ça va faire de l'air dans la poussière et les récalcitrants je pense que Totue va se les faire à coups de balai et que nous pourrons profiter, à la fraiche, d'un moment paisible sans toutes ses bêtes qui broutent l'espace et l'esprit.

Flo, ma "colocataire", qu'il nous rafraichisse cet air neuf dans les couloirs et l'agencement biscornu de cet endroit que nous partageons.
Silencieuse ou le mot à fleur de peau, c'est un bail à vie nous deux.

Hontanette et ta puissance de vivre et de ne rien lâcher, comme d'hab tu m'impressionnes et me donne de ta force, j'ai envie d'y croire quand c'est toi qui te dit. Allez, je vais te croire aussi Dalaï Fakir, comment résister à la flatterie :fsb2_cool: et à cet humour plein de sagesse que tu ne perds pas dans des coins impossibles.

Je ne vous oublie pas Messieurs, Yannix mon lointain si proche, ta gentillesse au sens le plus noble est un trésor que tu m'offres alors que tu peines tant, c'est comme un cadeau dont je ne suis pas à la hauteur.
Phil, pas de grands mots mais un respect qui n'en à pas besoin et pi j'suis bien contente que tu sois content.

Hé! Ceux qui ne sont pas intervenus, ne rêvez pas, vous ne passerez pas à travers des mailles de mon coeur. :fsb2_no: ! Ca va que la nuit tombe et moi de même mais y'en a une flopée dont je ne balance pas les noms :yes:
 
Lee Vair
01 Juillet 2019, 20:50
Je pense être aller très loin dans le rien et je n'y ai trouvé qu'une une boucle sur un moi effrayant, seulement animée par l'instinct de mort ou du moins de destruction et cette partie s'est auto engraissée au point de ne plus laisser place au moindre élan vital.
Je ne me levais pas, ne me lavais pas, tout moyen de communication coupé, écoutille verrouillée comme pour m'habituer à ne plus exister, le pire c'est que ce n'était même pas douloureux.
Le fait de savoir que le cancer n'avait pas évolué en 6 mois m'a réveillé un peu mais l'angoisse fossilisante est bientôt revenue, le cancer est toujours actif, le traitement est épuisant. Bordel que c'est dur de "vivre" tout simplement, de projeter.
J'sais bien, je devrais être heureuse d'être vivante, en profiter mais il y a toujours ce non droit au plaisir ancré depuis plus longtemps que le cancer et l'alcool comme si j'étais un peu mort née, incongrue...

Là ce serait le moment de faire une pirouette, dédramatiser en utilisant mon humour à la con mais je ne sais plus ou je l'ai foutu et vu le temps pendant lequel je n'ai pas fait le ménage, il doit paitre avec les moutons obèses qui peuplent ma maison réelle et intérieure.
C'est pas l'aspi qu'il faut, c'est un berger motivé!

Ceci dit, revenir ici, c'est déja ouvrir une fenêtre, je ferai les carreaux plus tard mais le bol d'air, je prend!
 
Lee Vair
09 Juin 2019, 23:20
J'ai appris, vendredi-presque aujourd’hui, que depuis un an sous immunothérapie, mon cancer s'est d'abord riquiquisé et n'a pas évolué.
Le genre de truc inespéré que je n’aie pas encore intimement intégré.
C'est sans doute le moment d’arrêter d'être une morte vivante et d'envisager, d'accepter de ne plus être "grabataire" (comme ces derniers mois) mais d'accepter aussi de ne plus être "comme avant" (même si "avant", je n'étais pas un foudre de guerre).
Reprendre pied avec les moyens du bord au lieu de repartir dans la boucle Je vais aller de plus en plus mal



Chépa si j'ai appris quelque chose, peut être, qu'il faut du temps pour qu'un chat échaudé craigne moins l'eau ce qui, vous l’avouerez, fait grandement avancer l'aide au forum 8-)
 
Lee Vair
20 Mai 2019, 19:58
Je ne t'oublie pas malgré mon absence totale de réactions, je n'oublie personne mais je suis suspendue de toute vie, la force de rien, en retard sur tout. Oublies le coté "auto larmoiement de ce post, reçois juste mon amitié.
 
Lee Vair
05 Mai 2019, 21:03
Raison tu as (ca commence à être pénible :happy: )
 
Lee Vair
11 Avril 2019, 19:01
Respect réciproque Sève.
Par contre je ne mérite aucune admiration et ceci dit sans fausse modestie, je ne fais que subir une maladie, pas d' acte de bravoure là dedans, je ne porte rien à bout de bras, je ne fais rien avancer.
 
Lee Vair
10 Avril 2019, 20:31
Pas bien apte a sortir de mon trou mais quand même Loulou je tiens à rectifier


Ou en es tu de tes cigarettes bizarres venant de hollande ou bien je ne sais ou

en as tu encore besoin et as tu encore assez d'argent pour te les payer?


Si j'ai une cagnotte leetchi c'est pour suivre un traitement au cannabidiol, sous forme de gélules et pas du tout psychotrope. Le professeur Jaury me l'a conseillé pour son action contre l'avancée des métastases et même avant l'immunothérapie, alors que la chimio ne donnait plus rien, il s'est avéré qu'aucune métastases n'a migré dans d'autres organes que les poumons. ,Je le continue bien sur, je tiens juste à dire que je serais une belle ordure de demander de l'aide pour financer de la fumette. :fsb2_onn

Ceci dit tes pensées me touchent et je te remercie de me les envoyer. Pour le moment c'est compliqué de faire même pas grand chose. La terre tourne un peu vite et un coup de balai me met à plat alors j'essaie d'accepter ce rythme en restant dans mon coin.
Une bestiole soit disant piquante a posé devant ma tanière sa potion secrète dont je suis très friande, de quoi tenir un siège en lisant des polars.
Elle est pas belle la vie?
 
Lee Vair
04 Avril 2019, 20:54
Je suis très touchée de voir passer vos barques, vous qui ramez bien autant que moi. Dans cette drôle de mare tourmentée sous un ciel souvent noir, c'est autant de lucioles qui communiquent à leur manière, qui ont le courage de briller malgré leur tourment physique et moral.

Totue, je suis tellement navrée de ton manque d'estime, tu es sans doute la seule à penser que tes mots sont pauvres mais comment changer ta propre vision de toi?

Je ne vais pas vous citer mais vous êtes précieux, chacun.
Quant à toi leloup, rien que pour le post de Las, je te remercie d'avoir montré ta queue.
Puisse t'il t'aider à retrouver le Édouard sensible que j'estimais à moins que celui ci
n'est jamais été qu'un masque sur le vide et la rancœur.
 
Lee Vair
01 Avril 2019, 19:06
"Partir en vacances de soi-même" Florence...
Un coup au ventre aussi violemment intime et fabuleux que de sentir bouger son bébé.

Hélas nous partagions cela aussi, ne pas pouvoir se reposer de soi.
Être en apesanteur, juste un moment.

Après 3 vaines semaines d'immobilité physique, cérébrale et affective, de reports de rendez vous, j'ai quand même fini chez ma psychologue avec ta phrase sous le bras et ma tête sans issue.

Par une étrange alliance, je peux dire sans contraintes et être saisie malgré tous les sauts du coq à l'âne, les nœuds de l'esprit et comme c'est libérateur. Pas encore des vacances mais un élagage de printemps.

Elle me voit m'en vouloir de ne donner aucun signe de vie, de ne pas faire ceci ou cela, Elle entend cette fuite, cette tentative d'anesthésie que je poursuis même sans alcool ou autres substances.
Elle sait la lourdeur inexpliquée, inexplicable? que j'ai à vivre avec moi et sans grandes phrases, ni conseils passe partout elle apaise le juge qui me dirige et me déclare systématiquement coupable.

Ça passe peut être par là ce courant d'air sur soi, ces "vacances".
J'ai bien pensé a la kidnapper cette dame mais un truc me dit que ça marchera moins bien.

Je ne vais pas relire ce que je viens d'écrire parce que ça va finir en "mais pourquoi je raconte ça?" et en effaçage pur et simple avec incapacité à recommencer différemment.

Je vous conseille donc de faire comme moi et de ne pas vous attarder sur cet agencement alphabétique.
C'est ni plus ni moins qu'un passage pour dire que vous comptez et que je mesure pleinement l'amour que vous mettez dans mon panier.
 
Lee Vair
20 Mars 2019, 20:32
A vot' service M'dame.

Sur la chaine de fabrication, l'ouvrier qui verse chaque personnalité dans les moules a du avoir un coup de flemme, ou il était amoureux, ou y'avait un papillon qu'il a suivi du regard, en tout cas, on dirait bien qu'il a mis la même louchée dans nos deux carcasses.
On est pas tombées sur la recette du siècle mais la partager en atténue l’âpreté.
Même en silence on se sait et quand je te lis "Je ne vois vraiment pas pourquoi je me casserais la tête à chercher des mots pour ça puisque c'est si bien dit quand c'est toi qui le dis."
 
Lee Vair
19 Mars 2019, 21:44
Raccord avec toi jusqu'au bout du bout de ton point final.
 
Lee Vair
19 Mars 2019, 21:34
Je suis :fsb2_sorry: de n'avoir pas l’énergie de répondre et de participer.
Zone de fatigue rarement atteinte, mélange de physique et de mental. Difficile de sortir de mon lit et de mon pyj, même mes chats ne captent pas, ils se toilettent plus que moi et dorment moins.
Demain immuno, j'aurais peut être une explication, au moins pour le versant physique.

Tout est clair Martha, je n'ai jamais pensé que tu te moquais des gens malades et pourtant, ils le méritent! ;)
Manue, ton post est juste top et encore oui, un immense merci au baclofène et au forum, je reste toujours étonnée de n'être pas retombée dans l'alcool alors que je continue à boire une bière ou un gin tonic le soir sans jamais de pulsion quelques soient mes émotions.
C'était pas simple de monter aussi haut mais aujourd'hui ça semble mission impossible et je rejoins mes copines sur le "Comment aider aujourd'hui les personnes en demande de soin alors qu'au delà de 80 mg, médecins et/ou pharmacies font blocage?".
Encourager, soutenir, espérer que pour cette personne cela fonctionnera sans doute mais pour beaucoup, 80 mg c'est comme faire céder un mal de tête violent avec un suppo de paracétamol bébé.

C., LouLou, bien évidemment Lointain petit rocher qui m'a poussé à sortir du silence, et tous ceux du forum ou qui le lisent et auxquels je ne répond rien, je vous envoie une amitié bien pâlichonne mais aussi réelle que l'est le soleil même caché.
 
Lee Vair
27 Février 2019, 18:40

Ce post est sûrement choquant, déplacé, malvenu, inopportun, irrespectueux.

:O x) :loll: :fsb2_aplos :fsb2_yes: .
Je dirais plutôt sain, dépoussiérant, transgressif, sauvage... Je te met un 10/10 pour ce plongeon dit "du pavé dans la mare" exécuté avec brio et humanité.
J'espere que le "méchant" spychiatre aura l'occasion de se faire éclabousser par ta verve.

:fsb2_thanks01 deux fois, j'avais oublié que Dieudonné avait été génial avant de partir en vrille.

Coucou Sèv et Morgane alias "le piège à Loup chelou"

Toutes mes embrassades d'ourse.
 
Lee Vair
26 Février 2019, 22:32
Tu sais Martha, j'en vois des vraies supers nanas qui ne lâchent rien, sport, hygiène de vie, moral d'acier, elles sont en guerre.
Je ne suis pas comme ça, je me laisse aller avec la clope, le sommeil plutôt que l'action, je m'enterre en attendant la prochaine mauvaise nouvelle au lieu de profiter d'une "presque" bonne santé.
Pulsion de mort contre élan de vie, Thanatos chez moi est plus plus fort qu'Eros.
C'est sans doute plus facile de faire déjà la morte, s'impliquer le moins possible, plus facile ou plus dans mon fonctionnement, mes protections.
Fuir le bonheur

Pas de "super nana" plutot"le mal de vivre"
 
Lee Vair
25 Février 2019, 21:15
Gnan gnan, je suis impressionnée par cette belle estime que tu te portes Totue :fsb2_red:

Sinon, Docteur House :fsb2_no: :fsb2_no: :fsb2_no: plutôt un Robert Hue qui aurait un syndrome prémenstruel.
J'avais oublié que dans ma panoplie anti Ruiz/douleur, j'avais aussi gobé 2 xanax et collé un patch de Fentanyl la veille, l'hypnose oui mais juste au cas où, un peu d'eau ferrugineuse.
 
Lee Vair
25 Février 2019, 20:49
Bon, au moins c'est pas le K même si l'emphysème c'est pas vraiment un cadeau. Crois tu que la vapote ai pu le faire empirer? Mon pneumo était aussi ok a 100%. Essaie Morgane de stopper, juste essaie sans pression, l'emphysème ne se guérit pas mais tu peux faire en sorte qu'il ne s'aggrave pas.

Mamanou, quand tu dis que tu as fais un foin pas possible, je me demande s'il n'est pas monté à la tête l'emphysème :loll:
Quelle angoisse ces examens qui se perdent sans qu’apparemment ce ne soit la faute de personne.
Scanner, tep scan...j'emmerde le monde pour avoir un début de réponse avant de quitter les lieux!

Je t'embrasse fort.
 
Lee Vair
16 Février 2019, 20:08
Certaine personnes ne sont pas pressées de savoir moi ça ne rend folle et je pense au pire. J'ai dans l'idée qu'on fait partie de la même catégorie :s

Quand vois tu le medecin?
Plein de pensées en attendant.
 
Lee Vair
16 Février 2019, 19:59
Il faudra me poser un autre port à cath, à droite, à gauche, sous le nez, dans la plante des pieds... Qui sait.

A l'origine, il devait enlever le premier et en poser un à gauche dans la foulée mais il a voulu tenter de remplacer le cathéter noué et déplacé en gardant le boitier pour éviter une opération plus longue et pénible. Seulement aucun guide de cathéter n'a pu (même le pédiatrique) descendre assez profondément dans la jugulaire, ils se bloquent à 15cm.
Du coup, il n'a pas tenté d'essayer à gauche avant une échographie doppler qui donnera l'état de mes veines profondes.
A la fin, j'ai vu les guides, tous tordus, encore plus que le docteur Ruiz qui était bien dégouté "ca n'arrive jamais" il s'est même fendu d'un "Vous avez été très courageuse, je suis désolé" :fsb2_eton01

C'est donc un retour à la case départ. La prochaine immuno se fera par voie veineuse classique en attendant que les anticoagulants fassent leur boulot puisque apparemment la thrombose est bien plus étendue que prévue.
Si la veine redevient accessible, je serai bonne pour un port a cath tout neuf et l'occasion de retrouvailles avec le très lunatique Doktor mi Menguele mi Bisounours, sinon, ben, chépa.
Euthanasie? :fsb2_bnne

C'est bon d'être suivie même sans mots, c'est un vrai soutien que cette belle indulgence envers mes laiüs de bestiole paniquée.
Merci.
 
Lee Vair
15 Février 2019, 21:50
En gros, j'ai survécu. :)

Seulement le boulot est loin d'être fini.
Impossible de replacer un cathéter sur le boitier, la jugulaire à un problème, du coup il a fini par retirer tout le système, me revoici vierge de corps étranger le temps de comprendre ce qui bloque et fait que c'est pas possible de rentrer le bidule dans le machin (Le docteur R..Z qui m'intimait l'ordre de ne pas jurer la dernière fois a lâché quelques "Putain!" devant le problème de tuyauterie sanguine :fsb2_yes: )

La "formalité" a duré 1hr et demie avant l'échec et mat pourtant rien à voir avec la première fois.
la présence du second medecin et peut être un bon jour du docteur Ruiz (Il a été cool alors il a mérité son nom entier) ont fait que, sans être agréable pour autant, l'opération a été presque indolore.

Méconnaissable Ruizounet, (il a été très cool): Vas y que je te préviens que je vais mettre un peu de gel pour l'échographie, "Je vais appuyer un peu", "je vais injecter très doucement et on attend un peu, on a tout le temps"
"Si vous avez mal, dites le surtout" x) . On nous l'a changé, reformaté le boucher!

La psychologue, le cadre du bloc, le formulaire "anxieté +++" y sont probablement pour quelque chose, celui d'après moi a du morfler sa race :loll: :fsb2_sorry: .

Et indéniablement, tenir la main du "Doc hypnose", l'entendre ne me forcer à rien et moi me laisser, sans même le vouloir, sortir de ce qu'il se passait dans ma chair, à été pour beaucoup dans l'histoire.

Les deux bécasses soit disant "un peu formées à l'hypnose" qui m'avait jusqu'alors incité à penser à la plage/montagne/ciel bleu, aux fleurs, à mes amis, mes joies... sont une insulte aux bécasses et à l'hypnose.
Toutes ces propositions fermées sont une violence au lâcher prise, en tout cas pour moi.
Lui, c'était l'inverse.

Je m'étais dis, je dis juste que ça va et vous v'la avec un pavé.
En même temps, sous le pavé: la plage!

Une plage, bande de chanceux! Maintenant pensez aux fleurs, à vos amis , à vos joies... :loll:

Flo (coup de téléphone à 6hr au boucher, ça a marché!) et Tantine (reçu 6/5 et gardé au chaud), pardonnez ma non réponse SMS et sachez que je...

:fsb2_bis2 à tous ceux qui trainent ici, bande de fous.
 
Lee Vair
14 Février 2019, 21:21
Glourp, ça se précise!
Lundi j'ai vu mon onco psychologue, elle a bien compris ma trouille bleue.
Le docteur R..Z est connu pour être excellent en pose de port a cath mais totalement réfractaire au coté humain de l'approche, il bosse et faut pas le faire chier! Même avec ses collègues, il est glaçant.

La psy a appelé la cadre de santé du bloc pour tenter un coup de gaz décontractant ou autre sédatif léger en expliquant que je risquais une attaque de panique.
j'ai entendu "Ah mais, elle fera pas d'attaque de panique, il poussera une bonne gueulante comme d'habitude et après il charcute tranquille"

J'étais effondrée et puis la cadre a rappelé, elle a demandé à un autre anesthésiste plus humain et qui pratique l'hypnose médicale s'il pouvait me prendre en charge, il a expliqué que "la brute" était bien meilleur et plus rapide techniquement mais qu'il m’assistera pendant l'opération.

Bon, c'est pas le coma que j’espérais mais son aide sera surement précieuse. A moins que le boucher ne le vire de SON bloc.

Cette psychologue est vraiment top.
A demain peut être ;)

Edit: Mamanou a donné de ses nouvelles sur son fil parce que soi disant elle pollue le mien x)
 
Lee Vair
14 Février 2019, 20:59
Mamanou, en aucun cas je n'ai réveillé ton fil parce que tu polluais le mien! Ça va pas non?

Désolée de t'avoir sorti de ta discrétion mais tu es bien en droit de t'exprimer quand bien même tu n'es pas indifférente.
Reviens chez moi, pollue! Je te ferai la note pour l'écotaxe ;)

Sont chiants les "scannerologues", il faut les cuisiner! En même temps le mien m'a quand même balancé le cancer avant que je lui demande.
Tiens nous au courant, ici où ailleurs :fsb2_bis1
 
Lee Vair
13 Février 2019, 20:59
Effectivement le coté indien n'est pas flagrant, elle semble partie pour l'écran total la petite mère.
Par contre je me demande de qui elle tient ses drôles de petites oreilles roses, z'avez ça dans la famille?
:fsb2_bis1
 
Lee Vair
13 Février 2019, 20:55
Il est temps de le réveiller ce fil!
Y'a quelqu'un? Mamanou, MAMANOU ?
Demain est flippant, ça change pas grand chose de te dire que je suis avec toi mais bon, je suis avec toi.
 
Lee Vair
12 Février 2019, 20:18
:fsb2_onn :fsb2_onn :fsb2_onn Mamanou, j'ai déjà une option sur les poumons.

Plus sérieusement, je ne savais même pas qu'il y avait des marqueurs sanguins pour le poumon.
Crois bien que je serais là en pensée demain (ben oui en vrai, on tiendra pas dans le tunnel)
Pas de baiser périprostiputien mais je te tiens la main.

Hontanette ou tu vois que tu squattes? Dis toi que c'est toujours un plaisir de te lire!

Théo, je comprends tes regrets et ta douleur vis à vis de Jean Marie mais cette honte, cette culpabilité là et toutes les autres que tu portes, comme j'aimerais savoir t'en déshabiller.
Qu'il te reste seulement cette belle histoire de complicité que vous avez entretenue, débarrassée des "j'aurais du".

Il faut tourner la page
Jeter le vieux cahier
Le vieux cahier des charges
Oh ! yeah !


Nougaro
 
Lee Vair
11 Février 2019, 22:04
J'ai lu ton post Martha et apprécié la petite "puce", "belette" qui se lance dans la vie.
Je crois que je sais le pourquoi Théo de cette tendresse que je prend à bras le corps.
On est là et paf, on est plus là.
Rip jean Marie.
 
Lee Vair
07 Février 2019, 19:16
Moutons multicolores et tout ton bestiaire sont les bienvenus.

Y'a de la place pour les meuh, les mèèh, coincoin, côaa, houhoux en tout genre.
Quand il y a amicalité et respect c'est pas bien grave de ne pas toujours se comprendre.
 
Lee Vair
06 Février 2019, 22:21
Meuh non enfin, pas de soucis.
 
Lee Vair
05 Février 2019, 21:15
La nuit, le hérisson est un animal parfois sibyllin, il trottine sur les claviers et nous laisse, pauvres bipèdes nous débrouiller avec ses pérégrinations.
En tout cas je n'ai pas vu l'ombre d'une bêtise Théo, Martha confirme et elle connait bien la bestiole.

Manue, le xanax ne suffit pas, en tout cas ne me suffit pas. Il y a l'angoisse oui mais les gestes ont été douloureux malgré les anesthésiques dans le poitrail et encore, l'infirmière qui assistait m'a dit à la fin "Il est brusque mais ailleurs c'est pire, pour ma fille ça a duré 1 heure et elle sentait tout" :fsb2_cold:

Allez, on va dire que ce sera l'occasion d'un post vengeur!
Les piqures, je confirme, dans le ventre et éventuellement les cuisses. Ce n'est pas douloureux en soi mais à force ça fait des hématomes et ouch pour repiquer.

:fsb2_bis2 , z'etes bien courageux d'écouter mes couineries.
 
Lee Vair
04 Février 2019, 19:40
Oh Hérissonne je veux bien de ta douce papatte et même des puces (qu'elles bouffent l’anesthésiste charcuteur)!
Remettre l'opération c'est dangereux puisque le pac à fait un nœud et que la thrombose bouche en partie la veine jugulaire.
Pas le choix, je cherche des options pour avoir une sédation même légère avec l'anesthésie locale mais l'anesthésiste qui opère est chef de son bloc donc y fait comme y veut et y veut pas, na!
 
Lee Vair
03 Février 2019, 21:58
Bonsoir tous, j'ai déjà une chambre implantable qu'il faut enlever car pour X raisons j'ai développé une thrombose, veine jugulaire bouchée par un caillot a 80%, chronique d'une embolie pulmonaire annoncée. Aucun rapport avec l'allergie qui elle est du au traitement, on va espacer les séances pour moins tirer sur le corps.

Mon angoisse vient du fait qu'il faut enlever celle ci et en poser une autre à gauche.
Les joyeusetés se font sous anesthésie locale que j'ai vainement tenté de négocier avec force la première fois.

"Allons allons, calmez vous et arrêtez de jurer, de toute manière il faut finir!"

Sombre connard qui ne voit que sa technique et sa montre. Poseur à la chaine sans aucune écoute.

J'avais un gros a priori sur lui que j'avais vu, il y a longtemps faire une visite à ma voisine de chambre. La vieille dame qui était aux toilettes et avait voulu se presser s'était écroulé devant lui s'éclatant le crane sur le lavabo, même pas il s'était penché sur elle, se contentant de sonner l’infirmière pour la ramasser et nettoyer le sang.

Normalement, c'est une intervention banale et le port a cath est effectivement très pratique par la suite (sauf quand il déconne) mais le souvenir de ce moment me paralyse.
Alors, en enlever un et en remettre un autre, comment dire à quel point je trépigne d'impatience?

En attendant le 15, j'essaie de penser à autre chose alors je me pique le ventre aux anti coagulants, ça fait de jolis bleus de toutes les couleurs.

La semaine c'est pire, c'est l’infirmière qui le fait, elle est plus douée que moi certes mais qu'est ce qu'elle vient tôt. :fsb2_red: ? C'est fou ces gens qui ne respectent rien et osent me réveiller avant 11h30 :fsb2_tu sors .

Je me dis que je fais un plat de petits inconvénients mais relativiser...j'ai pas l'option. Mes parents ont été super radins sur l'équipement d'origine.
 
Lee Vair
03 Février 2019, 21:09
Coucou et couroucourou.
Petit Mp pour le maudit port à cath.
:fsb2_bis1
 
Lee Vair
30 Janvier 2019, 21:36
Hontanette, tu es toujours dans un coin avec ton sens de la vie. Sache que, si, tu es aidante, tu sais ce que c'est que ces tournicotis dans la tête.
Manue, comme toujours tu synthétises à merveille avec la touche rose qui te caractérises et bien sur j'ai envie de te croire.
Ma braise, je n'oublie rien de rien mais que c'est bon que tu ravives le beau présent tout bête d'alors qui j'en suis certaine serait le même, sera le même. J'étais partie pour vous le dire.

Envie de vous bafouiller tuées dans l'oeuf par une journée immunothérapie de merde.
Je développe une allergie au produit et vais devoir repasser entre les mains des bouchers qui posent les chambres implantables cause que la mienne a fait des jolis noeuds dans lesquels un magnifique caillot s'est installé. S'il se détache, c'est l'euro million!

Disons donc que je suis en pleine flipette autocentrée qu'un gin tonic vient d’atténuer me permettant
de vous causer un brin.

L'alcool, c'est quand même pas de la merde :fsb2_jesors01
 
Lee Vair
29 Janvier 2019, 22:51
Mamanou, on est un paquet de muet(tes) en ce moment, un vrai bouquet.
N’empêche, un bouquet ça réchauffe la vie, plein de fleurs qui font ce qu'elles peuvent, cote à cote, dans le même pot.
Je t'embrasse, sans maquillage. Merci.
 
Lee Vair
29 Janvier 2019, 22:31
Autre temps, autre manière d'avancer avec le baclofène, j'ai trouvé l’indifférence entre 240 et 280 mg.

Aujourd'hui, je ferai partie des échecs du traitement comme beaucoup d'autres personnes.

Ton fils semble réceptif puisqu'à 60 mg il ressent déjà une amélioration.
Une amélioration ne signifie,hélas, pas la sérénité face à l'alcool, il demeure fragile et peut se décourager. Une émotion trop forte et hop.
Aussi je ne peux que lui conseiller d'augmenter.

Courage à vous deux.
 
Lee Vair
29 Janvier 2019, 22:14
Juste un passage pour te dire que je n'ai pas de question mais de l'amitié pour toi. Hors sujet sans doute, mais c'est pas grave, hein docteur?
 
Lee Vair
29 Janvier 2019, 22:05
Croyez bien que j’apprécie chacun de vos passages. Ce n'est facile pour aucun de vous et vos pensées sont d'autant plus précieuses.
De façon très égoïste, le décès d'Alain m'a mis un coup. Même maladie, même traitement, même amélioration et pan!
Lui profitait de la vie, moi je n'y arrive pas, comme si en me mettant en retrait, j'atténuais la chute.
Connerie!
 
Lee Vair
27 Janvier 2019, 20:19
Je ne t'avais pas reconnue avec ta casquette Morgane ;)
C'est bien agréable des baisers au réveil.
Une fois de plus je fais doublon avec Flo dans son dernier post.
Je commence à intervenir et puis j'efface faute de parvenir à dire vraiment.
Des :fsb2_bis2 aussi.
 
Lee Vair
24 Janvier 2019, 22:37
Il a trouvé l’indifférence (ou en tout cas la possibilité de se passer d'alcool) à 80 mg disais tu en 2018, il n'est qu'à 60 mg actuellement, il n'y a pas de miracle!

Juste un cas au milieu des autres: Il m'a fallu 5 mois avec une augmentation constante de 1 comprimé tous les 3, 5, 7, 15 ou 30 jours (il est essentiel de s'approprier le traitement) pour parvenir à me libérer de l'alcool, pas seulement être "capable" de résister mais ne plus avoir la pulsion de boire à chaque émotion qui passe.
C'est long il trouve?
Avec le recul, drôlement moins que le temps perdu dans l'alcool mais sur le moment, oh oui c'est long.
 
Lee Vair
24 Janvier 2019, 20:56
Tu peux faire plein de choses pour le soutenir mais pas le soigner à sa place.
D'accord avec Sylvie bien sur, s'il loupe volontairement le rendez vous lui permettant d'augmenter le baclofène, ce serait peut être bon d'en parler pour faire sortir le "vrai" pourquoi.
 
Lee Vair
22 Janvier 2019, 22:58
La dépression et l'alcool se nourrissent l'un de l'autre.
Travailler sur les deux n'est pas incompatible.
Je suis sous antidépresseurs et anxiolytiques depuis longtemps et guérie de l'alcool avec le baclofène depuis mai 2013.
 
Lee Vair
22 Janvier 2019, 22:35
Bravo Coleen!
Je ne sais pas si ça lui fera se poser des questions mais ne rien lâcher, argumenter et y retourner c'est , il me semble, la seule solution pour faire avancer le schmilblick, avec ce doc ou un autre.
Comment parler de manque de motivation quand on ne cesse de taper à la porte à la porte d'un sourd?
 
Lee Vair
16 Janvier 2019, 21:21
Si savoir pourquoi on boit empêchait de boire "trop", l'introspection et/ou un bon psy suffirait.
Je te souhaite de retrouver le "déclic".
 
Lee Vair
16 Janvier 2019, 21:13
Ce sont les alcooliques qui donnent une mauvaise image du vin, enfin!
Ces gens n'ont aucune idée de la modération! Pouah!
 
Lee Vair
12 Janvier 2019, 20:08
Oh chierie!
Il avait remonté la pente sur son cancer de manière impressionnante avec l'immunothérapie et profitait de la vie
avec une légèreté qui me laissait admirative.

Et comme tu dis Manue, un sacré aidant sur le forum qui dépassaient ses épreuves personnelles et renvoyait beaucoup de positif.
 
Lee Vair
08 Janvier 2019, 21:52
Que serais je sans toi Flo?
je vais revoir ma copie leetchi.
Pourquoi ai je dépensé vos sous et les miens dans du CBD au lieu d'acheter des gants, un beau short et un peignoir avec mon nom qui brille?
Si j'aurais su que la "bosque" c'était si lucratif j'aurais pas fait dans le crabe mais dans l'événementiel télévisé.
C'est l'histoire de ma vie, louper les bonnes occas.
Je vais voir avec l'oncologue demain si y'a pas moyen de changer d'orientation.

Vous êtes adorables et moi muette et vide. Le post de Flo chez Florence... sur l'incapacité coupable à s'investir dit tout de mon présent. Comme dit ton frère Flo, tu as fait d'une paire, deux couilles.

Embrassades sincères à tous en espérant une embellie.
 
Lee Vair
06 Janvier 2019, 22:49
Ce que tu livres fait tellement écho!

Je suis toujours étonnée de nos ressemblances , de ces moments et ressentis bien précis que tu balances et dans lesquels je me reconnais totalement.

C'est comme si dans les petites trappes, en haut, à gauche de nos circonvolutions respectives il y avait une porte communicante, une pièce jumelle quoi.
En résumé, très "égocentriquement", merci d'avoir dit ce que je n'arrivais pas à dire :proud:
 
Lee Vair
28 Décembre 2018, 22:00
Alors laissons le grand cru, disons,une piquette de liberté gagnée sur la dépendance.

La manière avec laquelle tu décris ce que tu as gagné d'une indépendance qui te paraissait inenvisageable peut être une merveille pour ceux qui sont un poil démuni dans l'après alcool.
Y'a encore des choses qui se passent et y'a encore des trucs desquels s’émerveiller dés années après. T'as été cap!

Une sangliourse élevée sous la mère
 
Lee Vair
27 Décembre 2018, 20:49
Un grand cru ;) ce post et toute l'humaine qui va avec.
 
Lee Vair
20 Décembre 2018, 18:20
Lazeler, tu es l'anti Nicolas16 :fsb2_yes: sans doute tes voeux (entre autre) d'intelligence l'ont il ébranlé.

Dommage, je n'ai pas suivi les propos qu'il a répandu en masse, ça devait être édifiant de finesse et de bonté, méchante Morgane qui garde tout pour toi, bouh!

En tout cas en voilà un qui a de l’énergie! Reviens courageux Nicolas en filer un peu à ceux qui en manque, on pourrait peut être en faire quelque chose d'utile de ton trop plein de vitalité.

Pour le reste, rien ne sort de ma caboche.
Quand le cancer somnole, la dépression lui fauche la place et fige tout.
C'est pas le grand désespoir romantique mais plutôt une absence de vie.

Mais bon, c'est pas bien nouveau cet état de larve et pas si horrible par contre si quelqu'un a la notice pour devenir papillon...

Pour vous donner une idée de l'état de mon humour à son apogée tout en restant dans le thème animalier et le respect des traditions:


Meilleurs veaux

Meilleurs Veaux
 
Lee Vair
06 Décembre 2018, 21:15
Juste vous dire que je ne suis pas encore "crevée". :fsb2_smile:
Désolée Édouard de ne pas pouvoir te filer un coup de main sur ce coup là.

Enfin si, je suis crevée, mais pas complétement. :fsb2_onn et bien moins rapidement que mars le laissait entendre.

N’empêche, pas la foi d'écrire et de réagir.
Tout ça, tout ça, Flo sait mieux le dire que moi mais comme elle, je suis ici et j'y reste.

Loulou te, c'est ton Mp qui me fait réagir ce soir.
Je vais "bien" et suis heureuse pour toi de savoir que tu reprends l'ascension du mont Baclo. On est plein de Sherpas ici pour te décharger des paquets trop lourds.

Kiss for youloulou et de vraies pensées pour ceux qui rament encore, que ce soit contre l'alcool ou contre la difficulté de vivre.
 
Lee Vair
25 Novembre 2018, 20:31
Je n'ai pas trouvé les ressources pour répondre à ta question si aigüe mais comme d'habitude, je suis contre Flo, tout contre :fsb2_smile:

Pas toujours aisé de se retrouver et de redémarrer.
Dans mon cas l'alcool, très tôt, à servi à m'extraire justement de ce que je ne supportais pas d'être, l'alcool comme coupe circuit de la réalité et de ses reflets trop vifs et acérés, l'alcool comme un antalgique contre la douleur d'être si peu ou si mal ou si pas adéquat.
Alors, le recours à l'effet anesthésiant de l'alcool disparu, on peut se retrouver nu dans une vie glacée et vide et plus d'ivresse pour croire se réchauffer.

Aglagla
et pourtant, 5 ans après, je suis toujours pas morte de froid.
Je ne sais pas comment ça marche, comment la vie s'est réchauffée ou comment j'ai trouver de quoi me vêtir.
C'est pas forcement le bonheur et la paix mais la pulsion disparue, la bouteille qui prend la poussière, c'est pas un vide au fond, c'est un champ de possible.
 
Lee Vair
22 Novembre 2018, 18:38
Passage furtif entre deux "pas bien".
Je vous lis ou mesure vos silences et pense à vous, mais y'a pas d'jus pour poster.

En gros je vous ecris pour vous dire que je me tais.

Ca c'est du scoop!
 
Lee Vair
09 Novembre 2018, 21:56
Pas le temps, pas le temps mais "je m'ai bien marré" de vos bafouilles.

:fsb2_+1 Fakir, desintox j'ai pas connu mais en HP, :fsb2_yes:
Tu peux te faire bouffer très vite.
S'intéresser aux autres oui mais on est pas potes de névroses et encore moins psy.
 
Lee Vair
08 Novembre 2018, 20:25
Cure thermale? :fsb2_cold: Manue!

Rien que d'imaginer côtoyer d'autres curistes plein de pathologies dont ils ont envie de causer entre deux séances de pataugeage, je me sens malade. :fsb2_help1

Déja en chimio, j'évite tout autre dialogue que "bonjour" et "au revoir".
Quand je croise un œil plein d'envie de communiquer, je ferme les miens et mime si bien le sommeil que je m'endors la plupart du temps.
Même les tentatives de corruption telles que "Vous voulez ma part de flan" n'ont pas prises! On se sait jamais dans quoi on s'embarque avec ces gens là :D

Alors non tu n'abuses pas Manue, c'est juste que nous n'avons pas les mêmes attentes.

A propos d'attente, toujours pas de résultats de biopsie mais "s'il n'y a pas d'infos c'est que c'est rien sans doute"Dixit l'oncologue, bon, ben...d'accord.

Elle a maintenant 7 personnes sous immunothérapie pour cancer avancé du poumon et 1 pour le rein.

4 personnes qui répondent, à des degrés différents, et 4 pour qui c'est un échec. Pour le moment personne ne sait chez qui cela va fonctionner mais ce qui est sur c'est que c'est un tournant dans la prise en charge des cancers avancés ou métastasés. Avant, les 8 étaient condamnés à court terme.
Elle était tout émue hier en me parlant de ça!
Pfff si les oncologues se mettent à avoir de l'espoir, où va le monde?
 
Lee Vair
08 Novembre 2018, 18:40
Ah ben si ! On pèche à gogo ! On a même été inventés pour cela :lol:


Ca fait peur! Sans les Saintes Écritures et les valeurs de la religion, on saurais même pas qu'on est des êtres abjects.
Et vas y qu'on se roulerais peut être dans le bonheur au lieu de se taper sur les doigts, de battre sa coulpe et d'attendre la belle vie d'après la mort.

Le bol qu'on a de pas être des sauvages! :loll:
 
Lee Vair
04 Novembre 2018, 19:55
110 pages? Moi qui ai toujours eu le manque de courage de m'atteler à un bouquin, j'en ai pondu de la ligne, Pfiou.

Tu vois Fakir, de temps en temps je lis "grande dame" et je ne suis pas à l'aise du tout avec ce terme qui met à part.
C'est l'inverse, je me sens partie intégrante du forum, pas plus et pas moins. Un maillon aussi important que les autres, qui se nourrit de ce qu'il se passe ici et qui nourrit parfois aussi.

Un peu le principe du mutualisme dans lequel des organismes différents bénéficient les uns des autres. Anémone et poisson clown...

Pour les nouvelles du front Manue, c'est " A l'ouest rien de nouveau"
La séance d'immunothérapie a été remise à mercredi, j’espère avoir alors des nouvelles des biopsies. En attendant, je tousse, ça crachote du poumon et je continue de me trainer mais rien n'a empiré, alors...

En ce qui concerne les cures, j'aurais pu en bénéficier, style réhabilitation respiratoire ( Un peu comme celle qu'attend Gégé en Sologne) mais j'ai freiné devant la pénibilité de la chose, c'est intense le bidule. La pneumologue m'a prescrit en juin de la kiné pour récupérer mais j'ai pas encore franchi le pas.
Moins j'ai de muscle plus je suis crevée mais comme je suis crevée ben j'ai pas la force de me bouger. Pas vraiment la patiente modèle!

Pis je voulais aussi te dire Manue, une fois de plus mais quand on aime on ne compte pas, que j'adhère totalement à la suite de ton post. Tu dis les choses avec nuances et tact, la Manue's touch quoi.

Faute de partager réellement l'apéro que je vais m'octroyer, je lève mon verre (assez soft) à tous ceux qui se battent quelque soit l'enjeu.

Edit cause que je postais en même temps que toi, Martha, pas de soucis, mon fil t'es ouvert, je crois que tu le sais.
 
Lee Vair
03 Novembre 2018, 20:17
Un bel exemple d'empathie "mouillée" (cf Moussette) mais là c'est tout benef puisque tu ne fumes plus.
Ouais,
Ché pas bien te dire la portée de ce que tu balances et tout ça, tout ça, sur mon cœur humide.
(pfff, je sens que je vais devoir arrêter de refumer moi :pff: )
 
Lee Vair
02 Novembre 2018, 21:18


Au pire, on crèvera dans la souffrance après des années de souffrance.


:fsb2_aplos


Et l'âge n'a strictement rien à voir là-dedans. Si tu as ne serait-ce qu'une année de bonheur intense à revivre dans le futur, que tu aies 26 ans ou 74 n'a aucune importance.


Et j'ai envie de citer encore plein de choses.

Je suis ton fil et tes interventions sans avoir encore eu l'élan d'intervenir enfin si, c'est fait du coup.
Tu sembles connaitre ce sentiment d'être au bout du bout, plus qu'un sentiment, l'état de l’apnéiste descendu trop profond pour croire qu'il pourra remonter et pourtant tu poses l'essentiel:

"Je suis encore vivant(e), de ce monde...".

Je souffre à tel point que je voudrais me faire taire pour de bon, je n'y crois plus et pourtant...
J'ai encore ce cœur qui me cogne la poitrine, la conscience et tout un tas d'organes qui continuent comme ils peuvent.
Je me sens mort à force de ne plus vivre et malgré tout, ça fait un mal de chien quand je me cogne l'orteil contre une connerie qui traine...

"Brefle" comme dirait Loulou, je te trouve extrêmement aigüe Fakir et si tu veux me contredire Yann, ça va :fsb2_fling01 ;)
 
Lee Vair
01 Novembre 2018, 20:27
Chmoutss à la pelle.
Par contre ton chaton à l'air profondément malheureux, c'est pas bien de traiter ainsi un animal :fsb2_onn

Tu es un bel exemple pour le Baclo et tu ne nous délaisses pas, la preuve, des mots gentils partout.

Que ta route soit belle, re Chmoute.
 
Lee Vair
01 Novembre 2018, 18:22
C'est pas gros un hérisson mais quand c'est pas là, ça manque.
Tu pourras pas rester cachée longtemps sous les feuilles, Lily va te dénicher et te ramener ici :fsb2_bis1 .
 




forum baclofene