Résultats de la recherche (4294 résultats)

Lee Vair
Hier, 20:15
Théo(rbe),

"Protocole", bien sur! Le medecin, dyslalique, m'avait parlé de "proctologue", sans ton intervention, j'étais à deux doigts de croire qu'on allait m'en mettre un dans la zone communément obscure qui chez moi brille de mille feux.

Pour ce qu'il en est du con, les voies de la polysémie sont parfois impénétrables ;)

Allez, j'emprunte la suite à Brassens, qui goutait l'un beaucoup plus que l'autre:

"Honte à celui-là qui, par dépit, par gageure,
Dota du même terme en son fiel venimeux
Ce grand ami de l'homme et la cinglante injure
Celui-là, c'est probable, en était un fameux.
[…]
La male peste soit de cette homonymie !
C'est injuste, Madame, et c'est désobligeant
Que ce morceau de roi de votre anatomie
Porte le même nom qu'une foule de gens.
"

Faudra que tu m'explique, à l'occasion, ce que Jean Ferrat chantant "La montagne" vient foutre là?
Il s'est passé quoi dans tes connexions? :loll:

Le Ruinard? Je demande qu'à goutard et Ka aussi,
Totue a remis le Dom Pé au frais.

Hihi Martha, pas folle ta guêpe de fille.
 
Lee Vair
23 Septembre 2018, 18:01
Dom Pérignon alors!

Vos réactions chaleureuses c'est le deuxième effet kiss cool.

Je tempère juste un peu, je ne l'ai pas eu!
L'immuno et le CBD le tiennent en respect mais il n'y a pas de recul suffisant pour dire que j'en suis débarrassé.
Mais déja ça, c’était quasi inespéré, je me souviens bien, Manue, de la phrase qui tue, si je refusais la chimio qui a précédé l'immuno, j'avais effectivement une espérance de vie d'un an avec 6 mois de vie correcte.
Je n'ai eu droit à l'immuno qu'en deuxième ligne car ma tumeur ne présentait qu'un faible pourcentage de PD l1 et plus le pourcentage est faible moins il y a de chances que cela fonctionne.

Alors, oui, c'est que du bon et je suis heureuse de le partager avec vous.

Le rapport avec mon rectum?
Le con s'illumine au Tep comme mes bronches à droite... L'immunothérapie en boostant le système immunitaire peut entrainer des inflammations parfois dangereuses.
Pour le moment je n'avais que des prurits intenses dans le dos mais avec l'accumulation, vl'a la fatigue, une pneumopathie, des douleurs osseuses et un trou du cul qui doit passer un contrôle technique.

C'est d'ailleurs marrant de constater que ce qui me rend malade aujourd'hui n'est pas la bête immonde mais des trucs lambda qui préexistaient et se réveillent.

Toujours un pet de travers! ;)
 
Lee Vair
19 Septembre 2018, 19:44
Mesdames et messieurs, passagers du vol "1,2,3 soleil" c'est le commandant Leevair qui vous parle.
Après une escale forcée à Tepscan pour vérification moteur, j'ai le plaisir de vous annoncer qu'aucune panne n'a été détectée .
Puisque notre vol semble devoir se poursuivre, des coussins massant, boules quies voire siège éjectable sont à votre disposition sous le siège.

L'agent de bord et moi même nous efforcerons d'égayer au mieux votre trajet: Blagues de Toto, pilotage chacun votre tour les yeux bandés, puis sans les mains...et toutes les suggestions farfelues que vous nous soumettrez.

Je vous laisse en compagnie de l’hôtesse qui semble pressée de jouer avec le micro.

C'est moi. Il est lourd le" commandant" avec ses métaphores non?
L'examen: plus de quoi en faire un post, routine, la seule donnée changeante étant la réponse à "Pourrai je voir le medecin après?". C'est peut être bête mais pour faire taire l'angoisse, j'ai besoin de savoir. Aujourd'hui ce fut "oui"
Pas entre deux portes, bureau, oui messieurs, dames.
Elles sont longues et lourdes du poids de ce qu'il va me dire, les toutes petites secondes avant qu'il parle.
Je vous passe le temps avant que je comprenne ce que disait cet homme au demeurant très clair.
Plus de tumeurs cancéreuses visibles au Tepscan [/size]
Plus de tumeurs cancéreuses visibles au Tepscan

Il y a des "par contre", des zones très inflammatoires,(C'est reparti, entre autre, pour une visite de mon rectum par le charmant docteur "Endive cuite" qui a fait les frais de son absence d'empathie dans quelques posts anciens), des symptômes à surveiller mais qui peuvent être dus au traitement.

Du pipi de chaton à coté de
Plus de tumeurs cancéreuses visibles au Tepscan

J'ai pas encore bien réalisé je crois.

Bien sur ce n'est pas une guérison ni même une rémission mais l'immunothérapie est vraiment en train de changer la donne sur le temps de survie à un cancer métastasé et j'ai la chance d'y être réceptive, alors je vais essayer de bien digérer le répit et d'avancer.


CoucouKa, je sais bien que tu es là (et ailleurs :kiss: ) merci à toi, j’espère qu'un jour tu retrouvera cet air qui te manquait sur ton fil, ta liberté et que tu nous donneras des nouvelles.
Sandrine, si tu savais comme j’espère avoir la même force de profiter de la vie que toi, tu es un peu mon modèle de lâcher prise.

Une tournée générale de :fsb2_kiss:
 
Lee Vair
18 Septembre 2018, 19:03
Quand tu dis que tu n'as toujours pas le déclic et que tu ne posteras plus, j'entends "Je laisse tomber"
Pas que le baclo et nous mais tout ce qui se joue entre l'alcool et toi, comme si tu lâchais les rênes de l’animal, comme s'il avait déjà gagné sur toi.

C'est ça qui fait mal, l'impuissance
Te sentir mal mais décidé au silence.

Tais toi pas!

Une ex co-détenue
 
Lee Vair
16 Septembre 2018, 20:08
Nope Manue, j'imaginais juste un effet improbable de la solidarité humaine (Repousse des ongles, retour du conjoint, réussite au permis de conduire ;) ) une connerie de plus quoi mais non, t'as rien raté :loll:

La solution médicale, la science et mon corps y travaillent mais en attendant, t'imagine pas à quel point cette "communauté" me porte depuis le début du baclo, enfin, si, tu le sais, il en est de même pour toi, j'en mets ma tête au feu et ma main à couper.

Edit spécial jumelle (de silence aussi)

En combien de lettres le forum t'a obligé à ne m'en filer que 2, c'est quoi ce gâchis?
Ok, je t'en file 2 presque au hasard : TU
 
Lee Vair
16 Septembre 2018, 17:59
Je ressent de la tristesse pour toi Loulou, auto condamnée à effacer les errances que tu postes.
Tu peux être si fine mouche. Qui ou quoi saura t'aider à t'aider? J'aimerai bien le savoir.

Edouard, j'sais pas quoi te dire, même pas envie d'être virulente, pas que ça à foutre! Disons que je t'ai connu plus clair et fin dans tes interventions.

Conclusion

Attention, ch'hui pas non plus dev'nue Mère Térésa.

Tous, merci d'être dans le coin même en silence,je vous sens.

Ceux qui composent ce forum sont une chance pour chacun face aux addictions et je vous assure que, dans mon cas ça aide aussi contre le cancer, la dépression, par contre j'attends toujours une quelconque action sur la pousse de mes ongles.
 
Lee Vair
13 Septembre 2018, 18:06
M'enfin Martha, non!

Je ne suis pas dans le reproche et surtout pas dans le désir de te faire de la peine, je n'ai pas compris sur quel pied tu dansais, ce que tu voulais faire passer.

S'il te plait, continue de tricoter des papattes ici et partout et fais moi un sourire.

Des drames, y'en a tellement, c'est peut être pas la peine d'en rajouter un, t'endikoi? Hérissonne de mon cœur.
 
Lee Vair
12 Septembre 2018, 19:42
Martha, je me sens un peu prise en otage dans cette histoire qui ne me concerne pas.

Ce qu'il se passe entre Édouard et toi, tes impressions sur Théo, tes acrimonies ou déceptions t'appartiennent, je ne capte juste pas la pertinence de les exprimer ici.

Le prochain tep scan approche, le 19 septembre, je dois dire que je commence à :fsb2_cold: et à me trouver des symptômes nouveaux et peut être imaginaires.
J'aimerais bien prendre les choses comme elles viennent, profiter de l'accalmie mais je suis vraiment une indécrottable empêcheuse de vivre comme si tout allait bien.

Pfff!
 
Lee Vair
10 Septembre 2018, 19:49
Le traitement de Rodrigue suit le même protocole que le mien.
Il faut voir ce qu'il y a à droite c'est sur mais mon oncologue m'avait dit, en commençant l'immunothérapie, qu'une progression en début de traitement ne signifiait pas que ça ne fonctionnait pas, alors comme dit Manue "Restons positif".
Pour le CBD, nous sommes en contact.

Je ne sais pas si c'est bien l'endroit ou mettre ce lien, c'est une partie de conférence dans laquelle un chercheur explique de façon claire l’intérêt du cannabidiol (CBD) dans le cadre du cancer avancé.
40 minutes mais si le sujet vous intéresse ça le fait.

Cancer et CBD

Gégé, tu vois et nous envoies la beauté chez les poissons, si tu pouvais te voir comme tu les vois, tu saurais que tu es un sacré beau poisson toi aussi.

Bises mouillées du coup ;)
 
Lee Vair
10 Septembre 2018, 19:21
Martha et Edouard j'ai rien capisce aux messages que vous souhaitez faire passer.
J'imagine quelques chicaneries entre vous mais, sans doute, faute d'être très présente sur le forum je n'en sais pas la teneur.
Je râle pas hein mais j'aimerai bien comprendre.

Théo, capable de dépasser le silence dont tu as besoin pour m'offrir un joyau.
Je n'ai pas le 10 eme de ta culture et ne savais rien de cette phrase aux sonorités envoutantes mais en la recevant, j'ai senti que c'était un beau cadeau.
Cependant, si cela ça ne te dérange pas, je vais poser mon voile et mon costume de Déesse parce qu'au dessus du pyjamou que je traine, j'me sens pas trop à l'aise, ça me gène aux entournures pour foutre des coups de masse et agrandir cette petite porte que tu t’entêtes à franchir.
Tiens, en soulevant le voile poussiéreux, j'ai trouvé une périprostipute, cadeau: :fsb2_kiss:

Hcat si discrète mais toujours là, ici et ailleurs. Je te le dis pas assez, mais c'est chouette d'être dans tes parages.

Moussette, le facteur vient de me confirmer qu'il a posé un MP dans ta boite ;)

Ca fait compte rendu mais y'a pas d'jus dans la machine à mots (Ça te parle Cerise?)
Tous les jours je me dis que demain ça marchera, alors à demain.
 
Lee Vair
06 Septembre 2018, 20:38
Je vois ça Lucie et il y a plein de façons d'être là.

J'ai conscience de ne pas l'être pour vous actuellement, dans ton cas pour t'aider à vider les 4 verres qui s'accrochent :fsb2_smile:

La Hérissonne est une bestiole unique et la Martha qui l’héberge l'est tout autant.
Et comme je n'ai pas peur de leurs piquants je les bise en retour.
 
Lee Vair
05 Septembre 2018, 19:05
Ma Lou, tes passages parfois foldingos, parfois plein d'acuité sont déjà une belle aide.

A propos de cette collecte, les participants d'ici vont recevoir un remerciement automatique avant que je ne les contacte, pardon,le site n'est pas très au point pour répondre ou tenir au courant et moi bien lente à réagir. Aussi, sachez que mes mercis sont plus personnels que ce que Leetchi veut bien en dire.

Martha, que veux tu :fsb2_smile: je met déjà une majuscule à Martha alors que tu a voulu ton pseudo sans, alors tant qu'à faire, une majuscule à ton avatar, c'est une manière de dire qu'il n'y en a pas 2 des bestioles comme toi. Que du tendre dans ce H.
 
Lee Vair
03 Septembre 2018, 20:20
Eh ben, ça picote entre la Hérissonne et la tête de Mule, je vous bise tendrement. L'un et l'autre.
Pour info Édouard je prend le CBD en gélule, 2mg/kilos, ce qui fait... ;) un sacré paquet de milligrammes.

Le lien que Sylvie a bien voulu relayer n'est pas une incitation personnelle à donner, je remercie bien sincèrement ceux qui participent mais aussi, tout ceux d'ici, d'être simplement là.

Alors, pas de contrainte s'il vous plait.

Yann, c'est presque comme tu le dis sauf que le coté peinard de comme tu racontes, ma sautillante nature dépressive et/ou assassine n'a fait qu'effleurer, l'andouille!

Citation
Tout à fait compréhensible ce besoin de repos, se retrouver, mais tu l'as fait !

Je retrouve cette Manue, qui, en une phrase synthétise mon blabla précédent de 10 lignes au moins.
Bonne plongée sous les kilts.
 
Lee Vair
01 Septembre 2018, 11:58
Je n'osais pas. merci
 
Lee Vair
30 Aout 2018, 19:58
Il y a des avantages à n'être pas venu depuis longtemps, plein de gentils mots, ça change ;) .

D'abord il y a eu Londres et la plongée vers l’extérieur et au rythme de la vraie vie.
La plupart de mon temps je le passe seule, allongée ou assise devant l'ordi, je vous dis pas comment j'ai senti passer le dégrippage physique et mental.

Le fait est que ce fut une très belle experience à plus d'un titre.

Mais, depuis, j'ai eu besoin d'hiberner, de retrouver cette obscure mais apaisante solitude, comme si je devais me reposer d'avoir vécu :fsb2_mad: .

C'est pas gagné de faire la paix, de devenir un ensemble et plus des morceaux de soi qui se heurtent les uns aux autres. Un ensemble fort, qui rassure la part dépressive, dynamise celle qui veut vivre, tempère l'addict...

Un "Je" enfin, à la place de tous ces "moi" qui se tirent la bourre et s'enlisent.

Ouch! On verra plutôt ça demain.
 
Lee Vair
26 Aout 2018, 21:06
Loup blanc est la voix de la raison mais je ne peux m’empêcher de trouver ton post très beau et au fond très sain.
Bien que souhaitant ton invitation la plus lointaine possible, sache que j'y répondrai.
 
Lee Vair
19 Aout 2018, 19:36
Bon sang que ta douleur et ta manière de vouloir la faire taire font mal!
 
Lee Vair
31 Juillet 2018, 21:21
Je suis là pour vous dire que je m'en vais et que je reviens, car, Hop (Ca te parle, mon chat?), nous partons demain avec Axel pour 6 jours à Londres.

Depuis le temps que je laissais passer le temps. incapable de vivre le présent.
Ce mois fut un des plus constructifs depuis longtemps, retrouver l'envie et agir pour la réaliser.

Aucun de vos mots n'est oublié pour autant mais hop, la vie est là, le train chauffe.

A bien vite.
 
Lee Vair
28 Juillet 2018, 15:28
Fatal error sur mon PC, connexion en gréve.
Logiquement, formatage et installation de Windows 10 cet aprèm.
On devrait se revoir dans pas longtemps.
 
Lee Vair
22 Juillet 2018, 18:58
Citation
Finalement, j' entends "démerde-toi", tu en as les moyens. " Allez ! un peu de courage ! ! !"


Tellement pas Marie pierre.
Pour avoir subit cette idée de manque de volonté avec la dépression et l'alcoolisme, je ne tiendrai jamais un discours poussant quelqu'un à se secouer et à se démerder en lui disant qu'il est capable de le faire.

Quand je parlais des couteaux que tu te plantais c'est ce que j'ai ressenti en lisant
"Je bavasse", "Je n'aide en rien", "Désolée de ramener ma gueule" "Je ne souffre que de dépression et d'alcoolisme et surtout de manque de caractère"...

Pas de masochiste, pas de plaisir de se faire mal mais plutôt une impossibilité de ne pas le faire dans laquelle je me suis reconnue aussi.
C'est bien ce que tu disais
Citation
" sache tout de même que nous sommes plusieurs à faire partie du même club"
.

Il n’empêche que ses règles ne sont pas les plus cool:
Les bons points et les cartons rouges récompensent ou sanctionnent mais qui est celui qui les donne et en fonction de quels critères?

Comment être objectivement son propre arbitre?

Comment être à la fois celui qui existe comme il peut, et celui qui juge, sans être systématiquement perdant et du coup encore plus fautif?

Je n'y arrive plus, ou plutôt, je ne veux plus y arriver, c'est tuant et je me rend compte que je suis en vie.
Pour autant, je n'ai pas la solution, pas de Yakafaukon.
Juste envie de suivre la piste que l'onco psychologue m'a permit d'envisager, apaiser l'arbitrage.

Pour l'instant ça marche bien sur les troupeaux de moutons qui vont croissant et multipliant en toute tranquillité (tu avais parfaitement raison Martha) et sur "l'élan de faire" qui était enseveli sous les "devoirs" à faire avant, que l'arbitre :fsb2_red: m'avait collés.

Théo, je m'en doute bien que nous sommes fait du même bois d'arbre ;) une essence qui pousse dans un terreau tyrannique lui conférant à l'age adulte une belle fragilité et porosité aux éléments :fsb2_mad:

Hontanette, c'est formidable si tu sais appliquer sur toi ce que tu m'écris, je commence à peine à accepter que ce n'est pas "mal" d'être seulement ce que je suis et que les autres n'ont pas ces exigences que je que leur invente.
Penser à soi, j'arrive à sentir que ce n'est pas le "tourner sur soi", que ce n'est pas égoïste, seulement apaisant.

Veux tu être ma marraine sur le chemin de l'abstinence aux auto-coups de fouet? ;)
 
Lee Vair
16 Juillet 2018, 18:19
Tu as tellement raison Lucie, j’espère que tous les membres du club des auto flagellateurs seront apaisés par tes mots.

C'est clair Totue qu'on est un paquet comme ça dans le coin et que tu y tiens une place conséquente, en 1 post, tu trouves le moyen de te planter plusieurs couteaux dans la couenne :s.
Et le pire dans cette construction de soi, c'est qu'on est certain d'avoir raison.

Pour ma part, je crois que ce sont les entretiens avec l'onco psychologue qui m'aident à percevoir que les lignes peuvent bouger, que, peut être, il y a une autre manière d'être, plus simple, sans sévérité ni maltraitance.
Parce que quoi, qu'est ce qu'on a plus faire comme horreurs pour mériter de se traiter ainsi?

Manue, tu me fais bien rire, merci.
Tu as raison, cet agenda à une seule page, c'est une arnaque ;)

Flo, ouf, sans toi, j'aurai peut être commencé à nettoyer ma tanière mais au vu du danger, je préfère me faire brouter par les moutons sous le lit.
 
Lee Vair
15 Juillet 2018, 21:33
Pas de mise au vert.
Pas de vie en noir mais pas encore de nuages roses.

La cause de mon absence ici comme dans la vie réelle, le sentiment destructeur que je dois rattraper le retard affectif que j'ai pris cette dernière année avant de m'autoriser à redémarrer.
Je n'ai pas été à la hauteur de mes proches et amis, de leurs inquiétudes et de leurs problèmes.
Du coup, je me suis collée une mission que je ne parviens pas à tenir, avec la culpabilité qui va avec, c'est la noyade en verre d'eau assurée.

Je m'entortille, je me débat sans savoir par où commencer et voilà plusieurs semaines que dure cette gymnastique. Je vais mieux physiquement mais je me tue la vie en bloquant sur ce que j'imagine que les autres attendent de moi.
Ça donne des journées stériles et immobiles.
Demain, je vais répondre au téléphone, demain je vais recontacter ceux que j'aime, demain, je fais le ménage et je règle les papiers en souffrance! Et demain c'est la même paralysie.

Ça suffit!Le hamster se rebelle contre lui même
Je ne veux plus faire tourner ma roue de cette façon vaine.

Peut être qu'il n'y a pas de soleil au bout du 1,2,3 mais ne pas aller voir, s'interdire d'avancer pour des raisons auto-fabriquées, c'est le meilleur moyen de crever sans apporter rien aux autres et à soi.

"Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux." qu'il a dit mon ami, bon, ben y'a plus qu'à limer!
 
Lee Vair
22 Juin 2018, 19:54
Quelle merveilleuse farandole!

Merde alors, me voilà émue, c'est malin!

Tous vos posts qui s'enchainent, chacun avec sa tonalité, c'est un flot de tendresse que je prends en plein cœur, BAM!

Il y a tant d'humanité, de pitreries, de puissance poétique...d'amitié dans vos mots et
tellement pas de jugement.

Je prends, à bras le corps!

J'aurais à dire à chacun mais je suis occupée (qui l'eut cru?) par l’extérieur.

On dirait que le bout de mon long nez va prendre le soleil, avec un peu de chance, le reste va suivre.

Je ne cite personne mais je n'oublie personne.

Vite, vite, faut que j'y vais. Il a dit quoi déjà Nils? Après le 3eme chêne, je longe le ruisseau et...Ah oui!
 
Lee Vair
20 Juin 2018, 19:29
Merci pour les pistes mais avec le traitement psy que j'ai déjà, je ne m'aventurerai pas à tester les AD. Et les gommes à la nicotine pouah, beurk, caca.

la E cigarette a bien fonctionné lorsque j'ai arrêté en 2015 mais, à partir de la première chimio j'ai du passer à 0 nicotine, ça a tenu jusqu'à l'annonce des métastases, là,je suis lentement mais surement retombée.
Je croyais que le plus difficile serait de stopper le cannabis mais :fsb2_no: c'est kif kif.

J'aurais bien du mal à te dire mon taux de nicotine Mamanou, j'ai de la base à 0 dans laquelle j'ai dilué 2 flacons de E liquide à 18, soit...du pif total.
Ça tient mais j'ai du mal à penser à autre chose. je vais devoir passer aux choses sérieuses en commandant de vrais boosters au lieu de bidouiller.

C'est quand même complétement fou de focaliser la dessus alors que les nouvelles du cancer ne peuvent pas être meilleures.
Il y a un coté de moi qui traine les pieds, celui pour qui vivre "normalement" a toujours été difficile et qui me fait chercher l'inconscience, dans le sommeil et les psychotropes.
Être éteint c'est ne pas risquer de trop souffrir, de trop ressentir, de s'investir.
Comme avec l'alcool finalement, tête à tête stérile, immonde et pourtant tellement rassurant.

Je vous passe le couplet de la culpabilité d'être ainsi, je crois que tout le monde ici le vit ou l'a vécu.

De toute manière, la culpabilité de continuer à m'enfumer alors que mon état s'est amélioré était bien plus lourde, alors, finalement, en vous écrivant cela, je me rend compte qu'il n'y a pas de quoi en faire la pendule que je vous pond depuis tant de lignes.

Pfff, faut se la farcir Lee Vair!
 
Lee Vair
19 Juin 2018, 20:48
J'ai redécouvert le craving.

Le craving de tabac! Je ne lâche pas mais bon sang que c'est vicieux ce "besoin" qui débarque et ce sentiment que si je ne l'assouvis pas, la vie n'a plus aucun intérêt.
Je lutte contre cette vielle pulsion de m’éteindre l'esprit, de rester dans les brumes.

La E clope fait ce qu'elle peut mais, vache, j'avais oublié à quel point l'addiction est difficile à combattre et comment elle se pointe et efface toutes les résolutions.

J'ai tenu 2 jours et j'ai craqué. Deux jours de nouveau sans rien, je ne veux plus craquer.
Mais cela me rappelle tellement l'avant baclofène pour l'alcool.
 
Lee Vair
19 Juin 2018, 20:20
Citation
ce que je parviens à faire, il ne faut pas se tromper, je n' y réussis que parce que j' y suis contrainte, parce qu' il n' y a pas d' autre choix.


Totue, tu vois on me parle de courage etc. mais la réalité c'est comme tu le dis, il n'y a juste pas le choix.
Tant mieux si c'est évident pour beaucoup mais tu n'as pas à te juger par rapport à eux.
C'est ton chemin que tu racontes et il n'est pas moins bon qu'un autre.
 
Lee Vair
17 Juin 2018, 20:22
Pardon pour le ti-boutte d'temps mais il m'est impossible de poster, je suis sur mon surf et là, je profite de la Wifi qu'une famille de dauphins a mise à ma disposition.
Partie de la côte hawaïenne, trop surfaite, je tente de rejoindre les environs de Saint-Nazaire, prépare toi Reiz mon chat, je pense sonner chez vous aux environs de 21h07 le 23 juillet, au plus tard.

Tu vois Manue, la natation, c'est peanuts, je brave le gros temps (merci JM de ne pas me traiter de vieux gréement) .

Bon, pour de vrai de vrai, la pneumologue m'a prescrit, attention: Une réadaptation à l'effort :loll: . Je lui ai précisé que dans mon cas il devait plutôt s'agir d'une "initiation" à l'effort.
Pour elle, essoufflement et vertiges au moindre effort ne viennent pas de ma capacité pulmonaire mais de la fonte des quelques muscles qui me restaient.

Du coup, le kiné sera un bon coup de pied aux fesses pour reprendre pied dans le "maintenant".
Vous aussi.
Il est temps de quitter ma grotte.
 
Lee Vair
10 Juin 2018, 19:58
A terme on est tous foutus Gégé.

En attendant, t'en dirais quoi de passer quelques examens pour comprendre d'où vient cette fatigue?

Toutes mes pensées.
 
Lee Vair
10 Juin 2018, 19:54
Je suis comme toi Mamanou, je n'en reviens pas et j'ai encore du mal à me remettre en route, en plus je suis pleine du rouge à lèvres des :fsb2_kiss: ;)

Cat, merci d'être passée j'ai tellement de retard sur FB :s

Gros becs aux deux joyeuses canadiennes.
Un bémol Lucie sur
Citation
Dans ton cas ce serait de faire « comme si » tu étais guérie.

Je ne sais pas par quoi passera l'accord corps esprit mais certainement par un leurre.

Je ne suis pas le monsieur de la chanteuse et le contexte est bien différent.
Croire en quelqu'un, il me semble que c'est plus facile que de croire en soi mais bon, les dernières nouvelles vont faire leur effet. J'étais en train de m'enterrer et ce n'est plus à l'ordre du jour, ça va bien me monter au cerveau c't'affaire.

Oui Ka, j'envisage de refaire soit de la natation soit des séances de kiné pour récupérer un peu de muscles, de respiration et faire bosser le coeur. J'ai rendez vous mercredi prochain avec une pneumologue , histoire de voir ou j'en suis en capacité pulmonaire et quelle activité sera la plus bénéfique.
Actuellement je suis très vite essoufflée et quand je m’entête les vertiges me rappellent à l'ordre, alors peut être qu'en décrassant la machine avec une activité physique encadrée, je pourrai gagner un peu plus de résistance.Des bises d'ici pour toi là bas.

Une immunothérapie proposée quelque soit le pourcentage d'expression du Pd-l1 c'est drôlement encourageant ça Phil. Je répond pour le moment au traitement avec seulement 5%, alors si la molécule permet d'éviter une première ligne de l'affreuse chimio à tout les moins de 50% c'est super.
Ce n'est pas ton domaine, je sais bien, c'est d'autant plus touchant que tu t'y intéresses.
C'est pas le mien non plus mais une fois concernée, j'ai eu besoin de comprendre comment fonctionnaient les traitements quand bien même ils échouaient, une soif de contrôle inutile contre le cancer mais qui me maintenait la caboche à peu près étanche.

Des bises aussi en dessous de ta carapace de totue Marie pierre, que le temps te devienne enfin plus clément chez toi.

Ma Lou enfin, compagne de bottes de pluie et de contemplation des canards qui passent ou restent, merci de ta joie.
Je suis très heureuse pour toi de te lire posée et te souhaite de tenir au mieux la rampe.
Kisses from mi touyou.


Ma première loi promulguée jeudi est de stopper l'herbe, dont j'abusais pour rester en état végétatif, et le tabac qui allait avec.

Y'a pas à tortiller, je n'ai aucune tempérance.
Le baclofène me maintient loin de l'alcool refuge mais pour les pétards...Je suis vite passée des quelques uns autorisés par l'oncologue au grand n'importe quoi.
C'est aberrant avec un cancer du poumon mais je ne trouvais pas le déclic.
C'est fait!
Maintenant c'est à moi de tenir bon.
 
Lee Vair
07 Juin 2018, 20:33
Voilà, c'est officiel, je fais partie des chanceux pour qui l'immunothérapie fonctionne.

Non seulement des nodules ont régressé, d'autres ont disparu mais surtout ils ne s'illuminent plus autant au Tep Scan.

Pan, on y coupe la lumière et on y fout un grand coup dans sa gueule au troupeau de crabes!
Il a rien vu venir avec le coup de la perf qui dure 30 minutes, il était habitué à du bien lourd qui déguenille le malade avant qu'il ne le fasse.
Alors la petite poche de Keytruda qui rend même pas malade, ça a du les faire exploser de rire les crustacés, avant de les exploser tout court.

Bon, l'immuno se guérit pas mais elle peut augmenter considérablement la survie.

En tout cas, elle vient foutre un beau bordel dans mes plans, celle là! :happy:
V'là qu'il va falloir que je me remette à vivre, heureuse tant qu'à faire, en attendant la prochaine mort.

Tchoupi t'as raison pour le scud mais je me suis en parti défoulée en racontant l'histoire de "Faut qu'ça rentre" et de ma pitié pour ses partenaires sexuels à tout le personnel médical que j'ai croisé en deux jours et demi très médicalisés :fsb2_yes:
Du coup, ça augmente le nombre de gens à se foutre de sa gueule (dont sa collègue) et c'est toujours jouissif à raconter.

JM, tant mieux si je t'aide à relativiser tes douleurs mais ce n'est pas du tout mon intention en livrant les miennes. Je ne crois pas qu'il y ai d'exemple à donner ni d’échelle mesurant la souffrance que chacun ressent.

Y'a pas de "ce que j'ai c'est rien à coté de ce que tu as"

Je t'assure que si je me fous un coup de marteau sur le doigt, les douleurs liées au cancer passent en queue de peloton.

Manue, je sais que nous savourons de concert les détails médicaux. là, y'en a un p'tit peu mais c'est pas de haut vol, je me rattraperai ;)
Oui, l’expérience d'Alain est un exemple extrêmement positif mais le pourcentage de réponse au traitement étant faible, je me préparais au pire.

Je ne connais pas le traitement d'Alain mais celui que je reçois (Keytruda) exige, pour être utilisé en première intention, que le patient et sa tumeur ait un pourcentage de Pd l1 (ouais une enzyme un truc comme ça, qui trompe le système immunitaire en lui masquant les cellules cancéreuses) supérieur à 50.

Je n'avais que 5%, par conséquent je n'étais éligible qu'en deuxième intention (après échec de la chimio de la mort.

Il n'existe pas encore d'étude sur la réponse au traitement des gens entre 1 et 49% mais, apparemment, je fais une deuxième fois parti des chanceux. :suspect: Suis pourtant pas cocue puisque célibataire convaincue...j'aurais du jouer au truc ou que la télé elle te dit que, vlam, t'es riche, mais bon, je suis assez riche comme ça de ce que j'ai appris aujourd'hui (clin d'oeil aux vieux fouineurs).

Phil, un, j’espère n'avoir pas dit trop de conneries sur ce cher Pd-l1 et deux, merci beaucoup de rester attentif, tu m'as toujours été d'une grande aide médicale et humaine.

Yann, reçu tes bises au fond de mon petit cœur mais dis moi, au fond de ton répondeur, tu as reçu les miennes?
OUI BON! J'assume, la téléphobe a eu un instant de faiblesse à ton égard ;)

Heureuse et touchée de te lire Olive que je connais si peu, merci de m'avoir soutenu, ailleurs et d'être là aussi.

Sylvie, oui, c'est une très bonne nouvelle et tu y as contribué, je pense, en me mettant et me suivant sur la piste du Cbd.
Faut pas croire mais la dame que vouvoie Kazoo n'a pas que le baclofène dans ses manches.
Sorcière :fsb2_red:

Rosy la belle vie, Martha la fidèle, Mamanou reine des :fsb2_kiss: , tourbillonesque Stef et vous tous aux regards silencieux mais que je sais bienveillants, merci de me permettre de fêter avec vous ce moment très spécial.
 
Lee Vair
07 Juin 2018, 8:47
Ah ah, il fait moins le malin le crabe! Très heureuse pour toi.
 
Lee Vair
06 Juin 2018, 21:52
Les résultats, c'est pour quand?

Toutes mes pensées en forme de fer à cheval, doigts croisés et autre patte de lapin.
 
Lee Vair
06 Juin 2018, 19:27
D'accord avec Sylvie, vous avez eu bien du courage de prendre le baclofène malgré ce rapport. Qu'est ce qui vous a convaincu d'essayer?
 
Lee Vair
06 Juin 2018, 19:18
De l'eau est passée sous mon pont blessé.
Ou en es tu?
 
Lee Vair
05 Juin 2018, 19:50
Y'a tellement longtemps que...
Par où commencer?
Le Tep scan m'angoisse toujours autant, c'est que, comme un cochon avec les truffes, cet engin détecte les zones cancéreuses avec beaucoup de talent et aucune pitié.

Je suis partie, statistiquement et par nature pessimiste - l'immunothérapie ne fonctionnant que dans 19% des cas- mais avec les tripes bien accrochées à ce petit espoir.
Deux opposés en une seule bestiole, ça tiraille, ça se cogne, ça bouffe la vie mais j'ai, depuis longtemps, inconsciemment développé une protection imparable: je dors!

Une heure en VSL, allongée à l’arrière, une autre heure après l'injection: Black out! Sommeil amnésique. Limite si je n'ai pas replongé pendant le scanner.

Par contre les minutes éveillées sont longues à devoir supporter l’éternel et fréquent manipulateur radio qui considère que la priorité dans la pose d'un cathéter c'est "qu'ça rentre" même si ça fait gueuler.
Je n'ai pas osé lui demander si c'était également une priorité dans sa vie intime.

Dés le départ j'ai su que "oui, vous pourrez parler au medecin".
Un pompon qu'on ne décroche pas à chaque fois mais là, les minutes à l'attendre durent le temps qu'il faut à 20 manipulateurs radio pour me labourer les veines, et encore, en prenant leur temps.

Il a pris le temps d'un bureau pour me dire qu'il n'avait fait qu'une lecture rapide et donc imprécise et "blabla je ne peux rien te dire de plus que ce que tu sais" et puis, je ne sais ce que j'ai pu dire ni ce qu'il a reçu mais il est retourné comparer rapidement avec le dernier Tep Scan d'avant l'immunothérapie et il m'a dit qu'il n'y avait, à première vue, aucune extension en dehors des poumons (déjà un poids en moins) et, accrochez vous bien, non, mieux que ça, il y aurait une réduction des métastases.

Jeudi, je retourne en immunothérapie, l'oncologue aura alors le compte rendu validé.

Encore sous le choc, là, je vous embrasse fort et de force pour ceux qui sont là en se demandant pourquoi.
 
Lee Vair
25 Mai 2018, 19:34
Vrai Loulou que j'en ai bavé pourtant j'étais heureuse d'avoir décroché ce Cdd dans une librairie presse.
J'étais enfin indifférente et j'avais décroché ce job en bataillant pour une fois. Whaou, la reine du monde!

Seulement les 280 mg de baclofène avec hallucinations qui duraient toute la nuit mêlés aux objectifs impossibles des Thénardiers qui m'employaient ont fait de cette expérience un des plus sales moment de cette "vie professionnelle" qui m'a toujours effrayée.
J'ai su par la suite que tous les 4 mois, le couple changeait d'employé presse, ça m'a aidé à me sentir moins incapable mais quand même, j'avais le sentiment de me dépasser physiquement et intellectuellement pour un résultat lamentable. Je patinais totalement dans la semoule, au point que je me plantais dans des additions simples.

Depuis, je n'ai plus retravaillé à part des heures de ménage.
Je vais pas toucher un max et je m'en fiche, le principal c'est que je ne connaisse plus l'angoisse insupportable de devoir aller travailler et de valoir quelque chose.

Phobie du travail ça sonne "feignasse" alors que je ne me fichais pas la paix une seconde.
Quand je travaillais, il fallait que je fasse toujours plus pour me sentir apte et j'ai souvent démissionné quand bien même on me renvoyait que tout allait bien, juste par incapacité à gérer la pression que je m'infligeais.

Ne plus avoir l'obligation de chercher et vivre un travail c'est pour moi, au delà des problématiques physiques, un vrai bénéfice psychologique.
Seulement pour ce soulagement, je regrette que le cancer ne se soit pas manifesté plus tôt :fsb2_smile:

A propos de lui, j'écris petit pour pas qu'il s’aperçoive de quelque chose, j'ai activité Tep scan le 5 juin, histoire de voir s'il avance ou s'il recule...
 
Lee Vair
24 Mai 2018, 17:55
C'est fou qu'il soit sorti si tôt!
y'a vraiment urgence à vider les lits au détriment du soin.
 
Lee Vair
24 Mai 2018, 12:12
:fsb2_cold: C'est à qui cette tête là si Matitchat est sur le coussin?
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 36 fois (Ou est le chat 2.jpg ; 6.906 KO)
Ou est le chat 2
 
Lee Vair
22 Mai 2018, 19:18
Bien d'accord aussi avec Gégé.
Si c'est important pour la personne, gratifiant, structurant...c'est bien d'y avoir accès.

Loulou, tu demandes si c'est bien ou mal ces pourcentages de handicap.
Certes, tu préférerais que Yo aille bien plutôt que d'avoir le "privilège" des 80%, moi aussi.
Mais, le choix, on l'a pas.
 
Lee Vair
22 Mai 2018, 18:39
Je ne dis rien mais je n'en pense pas moins.
Les tripes un peu serrées pour le 31 mais la pensée optimiste:
N'importe quelles cellules un tant soit peu malignes jetteraient l'éponge devant une nana qui se fait la Corse en moto.
 
Lee Vair
22 Mai 2018, 18:02
L'intervention est passée et le chir est satisfait, pour le moment c'est tout bon.
C'est du pas à pas de toute manière, comme dit Moussette, les jours après les jours, vivre dans le présent...
Mais quand la tête est sombre et tourne sur elle même, c'est pas toujours simple de penser et d'agir ainsi.
Je suis de tout cœur avec vous et spécialement avec toi Gégé parce que tu as la double peine, des soucis graves à répétition et les compères Alcool et dépression qui se nourrissent l'un de l'autre.
 
Lee Vair
21 Mai 2018, 17:08
J'ai trouvé, c'est lui qui prend la photo! 8-) :proud:
 
Lee Vair
21 Mai 2018, 16:23
Tu m'épates vraiment Sandrine!
J’espère bien que ce voyage tu le fera, mais pas entre deux chimios!
Fuck la masse sombre.

Citation
La seule obligation, c'est quand il faut travailler, je me demandais si tu avais la possibilité de trouver quelques heures?


Manue, je viens de recevoir le renouvellement de mon invalidité à 80%, c'est la seule chose bénéfique de ce cancer et de mes troubles mentaux: J'ai le "droit" de ne pas travailler! :D
Ça tombe bien en même temps, bosser a toujours été une torture mentale et je me vois mal assurer physiquement ne serait ce que quelques heures de boulot. On va dire que j'ai le souffle un peu court ;)

Merci Martha la SFF, mais pourquoi au juste ne veux tu plus de fil?

Baisers en vrac et non exhaustifs.
 
Lee Vair
20 Mai 2018, 13:48
Faut des yeux de Matitcha pour trouver Matitcha?
 
Lee Vair
19 Mai 2018, 19:41
Très joli pseudo, totue! :no:
Dans le genre valorisant, tu es à fond.

J'aimerais tant que l'indulgence pour soi même puisse s'offrir.
 
Lee Vair
18 Mai 2018, 19:20
C'est bien le problème de l'envie de rien,
ta proposition est très sympathique Jm mais comme je l'ai dit à Édouard, je n'ai pas l'âme aux rencontres aussi amicales soient elles.

Tu as raison Hontanette, ce serait bénéfique et des amis, j'en ai mais c'est comme pour les rencontres, je m'en isole.

Faut pas croire, je ne suis pas seule mais enfermée dans le même train train rassurant que celui de quand j'étais très malade comme si j'avais peur de me remettre à vivre pour éviter la déception d'un échec du traitement.

Ben ouais, je mérite des coups de pieds au cul, trop bête pour vivre simplement.

Oh, oh, je plaisante hein, s'agirait pas d'abimer les fesses de la dame dans l'avatar.
 
Lee Vair
18 Mai 2018, 13:46
Trouvé aussi le caméléon.
 
Lee Vair
17 Mai 2018, 21:29
Pour le cas de la "chatte" de la mère Michelle, j'adhère totalement aux propos de Flo.
Étonnant, non?
 
Lee Vair
17 Mai 2018, 21:15
Peut être bien que ton boulot aussi prenant soit il est plus "facile" à gérer que ta vie perso.
En tout cas tu m'as l'air de suivre de bonnes pistes.
Vraiment de tout cœur avec toi.
 
Lee Vair
17 Mai 2018, 21:02
Tout mis bout à bout, il en faut de la force mais t'es pas tout seul Gégé, ta famille est heureusement soudée et les maux de chacun sont ceux de tous.
Porte pas ça tout seul.
 
Lee Vair
17 Mai 2018, 20:32
Aucun matit'cha en vue pour mes vieuzieux.
Tu n'aurais pas poussé le vice jusqu'à le teindre en vert herbe?!
 
Lee Vair
17 Mai 2018, 19:52
Merci, merci mais je ne me fais pas de soucis, je sais que vous êtes là.

C'est apparemment incompréhensible pour beaucoup dans la vraie vie mais c'est comme ça, on se préoccupe mutuellement des autres et pas par politesse, entre proches.
C'est précieux.

Autant les séances de chimio étaient lourdes dés le premier jour autant l'immunothérapie passe quasiment comme une lettre à la poste, par contre, pour le temps de traitement, c'est aussi comme à la poste, on te vends une prestation "Perfusion de 40 minutes" qui dure en fait des plombes :rolling:

Physiquement, j'ai presque la pèche :fsb2_beer: et pourtant, rien, isolement quasi total, nuits de 12 heures, le reste du temps, je traine en pyj, ordi, les chats, vidéos et de la déconnexion au pétard.

Comme quand j'étais alcoolique, je me dis tous les jours que demain...
Mais demain est le même parce que c'est plus fort que ma volonté.

La cancéreuse est forte sans jamais avoir décidé de l'être, sans comprendre pourquoi elle l'est mais la dépressive, elle, est à la traine, y'a pas de volonté qui tienne, ce qui fonctionne pour l'une ne s'allume pas chez l'autre.
Et ce ne sont pas les seules dans ma tête.

L'onco psychologue m'invite à rassembler ces morceaux de moi et j'ai bien envie d'accepter même si je commence à peine à envisager les travaux.

Cette femme sait se servir de ce que je lui envoie pour me retourner ce que je ne voyais pas et qui s'avère troublant mais pertinent et puis, ça me fait une occasion de quitter mon pyj.

Bref tout cela pour dire que je suis une chieuse qui, quand elle va mieux d'un coté, couine de l'autre et qui vous remercie de ne pas m'avoir déjà foutu à l’équarrissage.
 
Lee Vair
17 Mai 2018, 15:14
Je suis d'ac avec Sylvie, si opération prévue, le chir doit savoir ce qu'il enlève, il est possible qu'il ne puisse pas dire, par contre, tout ce qu'il devra enlever. C'est pendant l'opération qu'il y a parfois plus de travail que prévu.

L'attente, les imprécisions c'est bien aussi pénible à vivre que le cancer,
ça bouffe le cerveau.
De tout mon cœur avec vous.
 
Lee Vair
16 Mai 2018, 16:38
Las, ça te sers à quoi de venir piquer et repiquer JM?

Si tu ne sais pas quoi faire viens à la maison, y'a justement un mur à peindre et si c'est flou, on s'en fout puisque c'est du blanc!

Bienvenue, bien sur, hérissonne dévastée S.F.F.
Que l'horreur de la situation ne te fasse pas perdre pied, et classer le monde en innocents et coupables. Marion n'y gagnera rien.

Mais quel ton péremptoire! :fsb2_red:

Y'a une petite leevair dans la grosse qui lui fait écrire, contre sa volonté, "mais d’où je sais comment qu'il faut faire ou pas, moi?"

Demain, 3eme séance d'immuno et le 5 juin le tep scan de la mort qui tue.
Hasta luego compañeros.
 
Lee Vair
10 Mai 2018, 17:46
Voula, voula, y'a du passage coloré par ici, du Blanc-muguet au Violet-Tourmente en passant par le Rose-Y72, :fsb2_smile:

Égoïste, soumis au jugement des offusqués et au déchiquetage des commentateurs compulsifs...
Édouard,si tu cessais de penser à la place des autres, tu t’enlèverais un gros poids des épaules, un poids inutile.
En plus, tu as parfaitement raison, je ne suis pas la seule sur qui pèse le "devoir mourir" et l'angoisse inhérente à ce destin.
Des bien malades, des qui crèvent de solitude, de peur, d'impuissance, des qui rament et s'épuisent contre l'alcool et la bouffe, y'en a plein le forum.
La désespérance ne se mesure pas à la pathologie.

Jéjé, pour quelqu'un qui doute de savoir s'exprimer, tu as des mots drôlement justes, j'ai un regret, ne plus voir la photo de l'ours contre sa montagne.
Avec l'été, il va peut être ressortir :fsb2_smile: .

Pas vive à l'écriture, je vais pourtant plutôt bien physiquement et moralement mais y'a pas, j'ai la chique bloquée
 
Lee Vair
08 Mai 2018, 19:28
Merci Karine d'être toujours là.
Je fais partie des personnes qui t'ont malmené en croyant t'aider à avancer, crois bien que je le regrette amèrement.
 
Lee Vair
07 Mai 2018, 17:53
Alors soyons comme les nouvelles, optimistes!
Bizavoux
 
Lee Vair
05 Mai 2018, 16:41
Oui Sol, il va voir sa gueule à la récré le crabe bouffeur de vie!
J'ai 10 ans aussi!
Il a eu ton Amie mais moi je suis en vie et je suis contente de t'emmener une envie de sourire.
 
Lee Vair
03 Mai 2018, 17:31
Outremer... Quelle belle couleur et qui vient de si loin, merci Lucie.

Moi je dirais qu'il y en a une belle bande d'angelots qui laisse des traces d'ailes un peu partout. :fsb2_wink:
 
Lee Vair
02 Mai 2018, 20:11
Je viens de lire que Paganini le surnommait "l'orgue angélique".
C'est superbe.
 




forum baclofene