Résultats de la recherche (14443 résultats)

Manue Velvet
22 Novembre 2019, 15:30
J'ai bien fait de venir, dernière page qui bugge, on ne change pas un fil qui gagne, et résultats noir c'est noir, il y a vraiment de l'espoir
Toi tu fais vraiment mentir les prévisions, et c'est tant mieux
Eh oui, tu es passée au statut Nounouille, mais c'est toi qui l'a dit et qui décide que cette page peut se tourner également, à redevenir, comment as-tu dit ? ours mal léché ? c'était un autre terme, mais je ne vais pas aller chercher
Je me réjouis tellement, si tu savais
 
Manue Velvet
27 Septembre 2019, 17:34
Bonjour Edith
Je t'ai répondu en MP
Je pense qu'il faut que l'on place nos priorités
La dépression et/ou l'anxiété, doivent être traités, d'abord avec un suivi psy, et si ça ne suffit pas, avec des médicaments
Oui, en effet, j'ai vécu 9 ans d'abstinence suite à des réunions AA, que j'ai très bien vécues
Dès lors que j'ai démarré l'antidépresseur, j'ai rechuté, ça a été immédiat
Ce n'est pas pour autant que j'arrêterais le seroplex, car j'ai déjà tenté de le diminuer, et c'est une horreur, impossible de s'en sevrer
Côté baclo, mon expérience est que lorsque je suis trop dosée, autour des 300 mg, le craving revient en force
J'avais trouvé ma dose, 260 mg, indifférence totale, mais j'étais à la maison, tranquille, sans travailler
Depuis, je l'ai diminué, en douceur, mais le fait de travailler de nouveau a fait que je rebois
Cela dit, rien à voir avec la rechute, je n'en suis plus à boire toute la nuit des bouteilles de vin, je bois de la bière, parfois beaucoup, parfois moins, et surtout, pas tous les jours
J'ai encore diminué le baclo, j'en suis à 100 mg

Ma première psychothérapie date de 1998, depuis, je n'en ai pas refait, enfin si, j'ai essayé, mais ça ne me convenait pas
Tant que j'étais à la maison sans travailler, j'allais très bien, un an sans boire une goutte, sauf en famille pour les fêtes
Maintenant que je travaille, je vois que les choses déraillent de nouveau, et qu'il est temps pour moi d'entamer une vraie psychothérapie

Un soir où j'avais beaucoup bu, j'ai appelé ma meilleure amie, qui connaît tout mon parcours, et sa conclusion était que j'avais vraiment besoin de faire une thérapie

ça allait mieux après lui avoir parlé et versé beaucoup de larmes, mais quelques semaines plus tard, je sens que je déraille de nouveau

Ma vie ne me convient pas, il est temps d'avoir un professionnel en face de moi, depuis 2013 l'antidépresseur, je ne peux plus l'arrêter, seroplex et lysanxia, pour l'anxiété généralisée
Si j'essaie de diminuer le seroplex, c'est la déprime qui arrive

La déprime ne fait pas partie de mon arsenel, et pourtant, elle s'est trouvée un chemin

Donc Edith, en plus de ton traitement, s'il fonctionne bien, je te recommande vraiment de faire une psychothérapie

Pour cela, il ne faut pas hésiter à essayer plusieurs psy

Il faut que le courant passe
le psychiatre est remboursé

Bises
Manue
 
Manue Velvet
15 Aout 2019, 19:02
Obligée de retourner dans ma pharmacie d'en bas pour l'instant, retour en enfer "on n'a pas le droit de délivrer plus de 80, comment se fait-il que votre médecin vous donne autant", devant tout le monde bien sûr et que pour 130 mg (elle était déjà comme ça avant la rtu des 80 mg, "c'est beaucoup non?" à voix bien haute)

j'ai relu un rapport du conseil d'état et ansm, mais ils n'en ont jamais informé les pharmacies, pour les personnes qui sont traitées à doses plus hautes, obligation d'entamer une descente (ce qui est écrit noir sur blanc sur mon ordonnance), et obligation de prescrire et de délivrer une dose suffisante pour éviter le problème du sevrage

http://www.ordre.pharmacien.fr...e-de-traitement
 
Manue Velvet
06 Aout 2019, 13:37
:fsb2_bnne :fsb2_heart01 :fsb2_bis1
je participe d'une main :fsb2_yeah:
 
Manue Velvet
26 Juillet 2019, 15:24
Un passage chez toi, merci d'être passé sur mon fil, cela m'a permis de te connaître et je viens de lire ton fil
Tu as très bien géré le baclo en plus de la baisse des bzd et sans doute que certains EI provenaient de la diminution des bzd aussi
Par contre, tu te sentais bien à 200 mg, 3 ou 4 prises, c'est à faire selon les EI, mais surtout pas baisser déjà ! bien trop tôt
Moi j'ai baissé car le craving revenait à hautes doses, en baissant, j'ai trouvé l'indifférence, et j'ai gardé la dose pendant 2 ou 3 mois
Ce que j'ai pu faire ensuite, c'est faire une prise unique
Mais il faut du temps pour que les nouvelles habitudes s'installent

Je prends le baclo depuis 2013, j'ai connu plusieurs indifférences, mais j'ai rechuté car je n'étais pas prête à me passer de l'ivresse

Le baclo m'a d'abord donné une ivresse désagréable, puis a modifié mes goûts, plus moyen de boire la bière qui était devenue ma seule boisson possible, j'avais déjà le dégoût du rosé depuis quelques années sous baclo, ensuite le vin blanc
Après mon indifférence, je n'ai plus bu du tout, car je n'aimais plus le goût
Puis est venu le nouvel an, une soirée festive, avec ma mère et ses amis, là on a picolé, mais tous ensemble, et ce fut du vin rouge, totalement inattendu, mais c'était le contexte, j'étais dans le bordelais, et un des amis est le propriétaire du château du vin que l'on a bu
ça n'a pas réveillé le craving, l'ivresse a été agréable, j'avais déjà bien baissé le baclo, mais après 7 mois d'indifférence
à nouvel an proprement dit, je n'ai pu boire que le bon vin, par exemple, le champagne, de l'avis de tous, était dégueulasse, je ne l'ai pas bu, le vin blanc pareil, et le rouge, une marque meilleure que l'autre

Et depuis, il m'est arrivé 2 cuites, depuis décembre, on est en juillet, j'avais réaugmenté, puis suis redescendue, car en augmentant, mes envies revenaient
Donc même après plusieurs mois d'indifférence, les événements peuvent parfois nous redonner les vieux réflexes, sauf que c'est une fois, et le lendemain il n'en reste rien

Je t'invite à être patient maintenant, à vivre ton projet, c'est très important d'en avoir un, c'est là que ta vie va se reconstruire, sans doute différemment, mais tu ne seras plus obligé de refuser des invitations, ou de prendre des bzd pour ne pas boire

Alors s'il te plaît, ne diminue pas
à la dose d'indifférence, trouve-toi la meilleure répartition possible et garde-la au moins un mois, puis diminution de 10 mg par mois, sauf si vraiment des EI apparaissent, cela m'est arrivé, j'avais alors baissé de 20 mg, au tout début, mais une seule fois, depuis, ça a été 10 mg par mois et j'ai dû faire une pause, ne plus diminuer, depuis 2 ou 3 mois maintenant, qui correspond à la moitié de ma dose d'indifférence
ça c'est bon à savoir aussi

Je suis maintenant à 110 mg pour une dose d'indifférence de 260 mg en mai 2018, soit plus d'un an
Le temps est notre ami, les événements de la vie, bons ou moins bons mettent à l'épreuve notre addiction

Je suis contente que tu n'aies rien de grave avec cette histoire de labo qui t'envoyait aux urgences, j'espère que tu as pu guérir de cette diarrhée

à bientôt
Manue qui ne griffe pas et ne mange pas de pigeons :fsb2_yeah: ils sont en totale liberté, c'est juste qu'ils reviennent ici car ils ont à boire et à manger :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
25 Juillet 2019, 17:16
Je trouve ça drôle que tu aies pu tester une situation sociale, anxiogène sans baclo, en reprenant un travail alors que tu es à la retraite
C'est super intéressant
Au début de reprise, et même pendant certaines périodes de l'année, c'est rassurant d'avoir un travail bête et méchant, avec l'avantage que ce soit une mission, avec un début et une fin, mission accomplie
Eh oui, au bureau, on ne philosophe pas, et pourtant des fois j'essaie, mais j'ai pris sur moi en comprenant que ce n'était pas l'endroit
Pas grave, ça me force à trouver d'autres biais pour les choses importantes de la vie, le travail c'est pour payer les factures avant tout, s'il peut être agréable, pas trop contraignant, c'est du +
Bravo à toi !
ça me fait penser que ce que j'aime dans mon travail, c'est qu'il y a peu d'initiatives, comme celles qu'aurait un manager, je ne travaille que lorsque le travail arrive, c'est automatique, et j'aime ça
Il y a cependant quelque chose que j'aime aussi, c'est évoluer, au début, mon métier était l'obscurité totale, et quand je me sens plus à l'aise, je suis contente, ou mettre un peu les mains dedans, même si je ne comprends pas tout, c'est réjouissant :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
25 Juillet 2019, 17:02
Bonjour Fanfan
es-tu toujours bipolaire ? car tu parles de dépression et d'anxiété, as-tu toujours des épisodes d'hypomanie ?
Es-tu suivi par un psychiatre, c'est avec une personne unique qu'il serait bien de faire le traitement, à essayer, augmenter, diminuer, voir si certains médicaments mettent du temps à se mettre en place aussi
Par exemple, un antidépresseur peut faire effet rapidement sur la dépression, mais mettre 5 mois avant d'agir sur l'anxiété
Il est possible (cela m'est arrivé) que les psychotropes, en général, agissent sur le craving, du coup, pas diminuer ton baclo tant que tu n'as pas stabilisé ta situation, sauf si bien sûr, le baclo t'a provoqué des virages d'hypomanie, ce qui est possible aussi
Sinon il n'est pas incompatible avec les traitements, sauf peut-être si certains agissent aussi sur le Gaba

Essaie de trouver un bon psy avec qui tu te sens suffisamment en confiance pour pouvoir lui indiquer régulièrement ce que te font les médicaments, il saura ajuster

Bonne chance
 
Manue Velvet
16 Juillet 2019, 16:49
Je suis contente de te lire, il y a quelques jours, je te cherchais partout sur le forum, ton fil et ailleurs, et rien depuis si longtemps, le silence a répondu à ton silence
Je suis triste en même temps, que l'élan vital ne s'approche pas de toi, d'une manière ou d'une autre, je ne peux que t'insuffler du mien, car le filet a les mailles larges
T'aimer comme tu es, sur le forum, c'est encore bien plus que cela, nous t'adorons, lisons tes messages avec délectation, et te souhaitons les meilleures choses possibles, cet élan, nous te le donnons, de toutes nos forces
Je me permets de parler pour beaucoup d'entre nous, en connaissant ton fil depuis longtemps, je sais ne pas me tromper
 
Manue Velvet
26 Juin 2019, 19:51
Je découvre l'article concernant les forums, déjà j'aime la source, c'est un site très sérieux où les études médicales sont publiées, sans aucun commentaire personnel, que des faits

Et je trouve très positif ce qu'ils disent, si on en revient à ce que l'on tente de faire passer comme message, comme quoi l'expérience des patients prévaut les études faites (et reconnues), là, c'est dit officiellement

Nous estimons que les forums et la BNPV sont deux sources de données complémentaires pour la sécurité d’emploi du baclofène., c'est énorme venant de leur part

N'oublions pas de voir qui l'a écrit : © 2019 Société française de pharmacologie et de thérapeutique. Published by Elsevier Masson SAS. All rights reserved.
 
Manue Velvet
21 Juin 2019, 19:23
S'éloigner du forum, un peu quand même, en semaine, je n'ai pas de soirée à proprement parler, je m'octroie le temps de dîner et regarder un épisode d'une série, et il est déjà tard
Mais là, veille de week-end, le forum m'appelle
Je te vois très fidèle, ne t'en veux pas car tu es bien là

J'adore aussi les surprises au jardin, et même sur mon balcon avec deux pots, j'ai des pousses et je ne sais pas ce que c'est !

Par contre, des promesses de kalanchoé, ils poussent tout seuls et sont trop mignons

La suite sur mon fil

Oui merci internet, comment faisait-on avant ?

Enfin, moi j'ai connu les réunions AA, et c'est ma première expérience d'écouter les autres parler, et que ça rebondisse sur moi, le premier sentiment que j'ai eu "j'ai enfin trouvé ma place", sur cette chaise-là, le soulagement était tel que j'ai pleuré durant les 2 heures de cette première réunion :fsb2_yes:
Mais ça, c'était avant le baclo et le forum :fsb2_yes: cela dit, j'y ai appris beaucoup
 
Manue Velvet
09 Juin 2019, 18:12
Coucou Flo
Je ne m'éloigne pas, à part si je déménage à Marseille :fsb2_yes: ce qui ne changera rien à mes possibilités de venir sur le forum
Cela dit, merci pour ton compliment :fsb2_yes:

Il y a eu des périodes où je venais moins, et puis ça revient, il y a une vraie fidélité et un besoin, même s'il m'est difficile de suivre les autres fils maintenant, par manque de temps et d'énergie

Pour la plante, laquelle retient ton choix ?

Oui pour les fleurs, finalement, faudra voir quand elles seront fleuries, ça fait partie du nécessaire de reconnaissance

Tu me tiendras au courant, comme ça sur le forum je leur donnerai le choix pour clore le sujet

La personne qui m'a parlé de la ravenelle n'est pas pour la Sisymbrium officinale :fsb2_yes:
Faudrait voir s'il n'y a pas des feuilles différentes pour la ravenelle, car quand on regarde les photos sur google, il y en a de très différentes, feuilles comprises

Je crois que ce sont surtout les cosses qui peuvent faire une différence
D'ailleurs, as-tu récupéré les graines pour les replanter ?

Bisous
Manue
 
Manue Velvet
08 Juin 2019, 15:23
Coucou Flo
Le forum pour les plantes, je te l'ai donné :fsb2_yes:
Mais tu as entièrement raison, cuisine, botanique, médecine et médecine naturelle surtout, bien-être, psychologie et tant d'autres domaines, on trouve vraiment tout ici


Alors sur ce forum, quelques réponses et j'ai fait des recherches sur leurs bases : la Roquette sauvage, colza, ravenelle

Deux plantes difficiles à distinguer : sanve (synonyme de moutardier ou moutarde des champs) et ravenelle (radis sauvage)

Je te laisse regarder les photos https://www.produire-bio.fr/ar...anve-ravenelle/
Sur ces deux plantes, on retrouve les cosses

En dessin, on voit bien la différence des cosses
Ravenelle : ravenelle-sturmjacob-deutschlandsflora1796dp (267x400)


Sanve ou moutarde des champs : moutarde des champs (244x400)

Faut voir les fleurs maintenant :fsb2_wink:

Tu disais quoi sur le fait que je ne m'éloigne pas trop ?

Manue
 
Manue Velvet
06 Juin 2019, 20:04
Mon signe chinois est le chien, sa caractéristique est la fidélité, et même si je ne suis pas une amie qui va appeler, honorer un rendez-vous, l'amitié reste à vie pour moi, comme ma famille :fsb2_yes:

Même mes amies qui m'ont clairement rejetée, qui ont été des "meilleures amies" pendant longtemps, je pense à elles très souvent, et je ne serais pas contre d'avoir de leurs nouvelles

J'avais posté hier les photos de la plante sur le forum dédié, mais je ne voyais pas mon message, je viens de vérifier et rien, je crois avoir oublié de mettre un titre, c'est même sûr, j'étais étonnée de ne pas avoir encore de réponse

Ce forum est super actif, une dizaine de nouveaux messages hier, tu peux même participer pour aider les personnes à mettre un nom sur une plante, on sait combien ça nous trotte :fsb2_wink:

Voici le sujet posté, tu as accès même sans t'inscrire

Déjà 5 vues le temps que je t'écrive !

https://www.aujardin.org/viewforum.php?f=15

Notre sujet est "plante cueillie au bord des champs" de Manue83110

Bisous
 
Manue Velvet
05 Juin 2019, 20:02
Coucou Flo
Pas besoin de t'inscrire sur le forum, Manue Trouve Tout est à pied d'oeuvre
à bientôt
 
Manue Velvet
30 Mai 2019, 16:43
Coucou Karolyn
Le craving du bureau je connais bien, je prenais la majorité du baclo 2 heures avant les premières pensées
Je m'explique, je quittais le bureau à 17h30/18h, mais à ma pause de 15h30/16h, je me posais la question si j'allais boire le soir ou non, si j'en avais envie, pour moi le craving était à cette heure-là, à 16h, même si je ne pouvais boire que 2 ou 3 heures plus tard
ça m'a permis de cibler, je le prenais en plusieurs fois, à cause des EI, mais à doses égales
ça donnait 11h 13h 15h par exemple

Tu le prends dès le matin, tu as un craving le matin, ou à midi ?

En travaillant, tu as l'occasion de boire le midi ?

En tous les cas, le prendre à 11 heures, à une certaine dose, permet aussi de couvrir le craving du weekend, le fait de boire à midi

Je ferai moins de différences entre tes doses, lors de ma première lecture, j'ai vu 16 cps pour la première prise, et ensuite des prises très basses, ça m'a fait bizarre, et même à les prendre dans l'autre sens, le but est d'avoir aussi une dose régulière dans le sang sur la journée, car la grosse dose de baclo est également bien éliminée après 3 ou 4 heures, du coup, ton craving de fin de travail est sans doute trop fort pour le peu de baclo qu'il te reste


Ne baisse pas trop le baclo, attends après ton changement de répartition, voir si le craving arrive ou non, sur plusieurs semaines même
Ensuite, si tu sentiras si tu peux baisser

J'écris cela sans avoir lu ton parcours depuis le début, alors excuse-moi si je suis à côté de la plaque, et également sous couvert de ce qu'en pense Sylvie, j'étais la première à lui faire un MP pour lui demander quand j'étais perdue

Dans mon cas, j'ai baissé, car en augmentant, mon craving réapparaissait, ce n'est pas fréquent mais ça peut arriver

Je n'ai pas connu l'indifférence claire et nette du jour au lendemain, il m'est arrivé de boire beaucoup, et je me suis fait avoir en continuant d'augmenter pour connaître cette indifférence

Chez moi ça n'a pas marché ainsi, c'est lorsqu'il y a eu plusieurs jours de non consommation, non envie, je n'aimais plus le goût et l'ivresse était désagréable, puis un jour de grosse consommation, mais ensuite, de nouveau, quelques jours tranquilles, j'étais alors à la bonne dose
Car avec le temps, à force de boire quelque chose qui ne me plaisait plus, j'ai eu de moins en moins de journées à boire, jusqu'à ne plus boire du tout
L'indifférence est arrivée à ce moment-là, lorsque l'ivresse ne me manquait plus et que de nouvelles habitudes s'étaient installées, la mémoire de l'alcool s'efface, avec le temps

Peut-être es-tu dans ce cas de figure, quand il t'arrive de boire une bouteille, si tu as plusieurs jours ensuite sans envie, c'est exactement ce qui se passait pour moi, à la bonne dose, donc ne plus augmenter, être patiente, et voir ce qui se passe, mais surtout, surtout, ne pas penser que tout est perdu car il y a une journée de consommation, car c'est ainsi que j'ai connu mon indifférence, que je perdais en voulant augmenter pour ne pas avoir envie de boire avec le médicament, l'envie est partie car les jours de non consommation se sont accumulés

Bonne route à toi mais surtout, sois compatissante avec toi, tu es ta meilleure amie si tu le veux, une consommation excessive de temps en temps est normal, et cela ira en s'améliorant en étant patiente et positive :fsb2_wink:

On m'appelle aussi "lunettes roses"

Bises
 
Manue Velvet
30 Mai 2019, 14:44
http://www.instrumentsdumonde.fr/instrument/4-Angklung.html

avec le son et video ;-)

Mieux, recherche google / video

https://www.youtube.com/watch?v=9yeEBoiQaN4

en fait, faut être à plusieurs à en jouer pour faire de la musique, je crois que selon où tu poses la main au-dessus, selon l'inclinaison, le son est différent

magnifique instrument classé à l'Unesco
 
Manue Velvet
30 Mai 2019, 14:41
Trouvé

recherche google : instrument de musique en bambou

https://fr.wikipedia.org/wiki/Angklung


276px-Indonesian_angklung_001

je te laisse chercher comment s'en servir :fsb2_yeah:
 
Manue Velvet
30 Mai 2019, 14:20
Coucou Flo
Enfin j'ai pris le temps de lire la suite de ton fil, un vrai bonheur

Pour la plante, je te recommande de poster les photos sur le forum : https://www.aujardin.org/viewtopic.php?f=15&t=193782

Ils ont trouvé à chaque fois le nom de mes plantes mystères, c'est impressionnant
Si tu as accès direct à ce lien, tu verras que c'était la recherche pour l'oignon d'Espagne
à ce sujet, la fleur est toujours là, ça fait des semaines, voire des mois qu'elle a poussé, une tige d'un mètre, et les fleurs éclosent au fur et à mesure que d'autres fanent

Pour l'instrument de musique, tu as tenté la recherche d'image Google aussi ?

Je vais chercher aussi, je ne peux pas m'en empêcher maintenant

Pour ce qui est de la discussion avec Riquinita, mon histoire avec l'antidépresseur est un peu différente je pense

Je comptabilisais 9 ans d'abstinence et certains médicaments m'étaient proscrits sous peine de rechute, tout comme reboire un seul verre, on m'avait prévenu pour le xanax
J'ai commencé le xanax en 2012, rien ne s'est passé, puis le premier antidépresseur en janvier 2013, et là, j'ai rebu immédiatement, mais 3 verres dans le mois, car je jetais le reste ensuite puis plus rien, mais n'empêche, j'avais brisé l'abstinence

J'avais commencé avec le seropram, mais je trouvais qu'il ne me faisait pas l'effet attendu, on me l'a changé pour le seroplex en juin, et j'ai totalement rechuté en juillet, et je suis sûre et certaine que la rechute est due au seroplex, en effet

Mais je le prends toujours, 6 ans plus tard, j'ai tenté de le diminuer, et alors que je ne le prenais pas pour dépression mais pour l'anxiété et idées parasites, en le diminuant de façon vraiment légère, j'ai ressenti des envies de pleurer totalement inattendues
Je ne peux plus le baisser

Il est clair aussi pour moi que l'antidépresseur m'enlève de l'énergie, tout comme la pilule progestérone que je prends, cela a un effet écrasant, anti libido et autres regains d'excitation

Mais cela va avec l'alcool, comme me l'ont enseigné les AA, il faut réguler les émotions, pas de trop hauts pour éviter les trop bas

Le Baclo joue entièrement son rôle dans ce sens, gel des émotions

En le diminuant, les émotions reviennent mais en douceur et au compte-goutte, je me suis vue avoir les larmes aux yeux ou un vrai rire franc dernièrement

J'accepte ces restrictions, car sinon, je rechuterais alors que là, je suis indifférente

L'indifférence se manifeste pas une indifférence à un bon cocktail par exemple, j'ai apprécié le goût du jus d'ananas et de la noix de coco, mais le rhum et la vodka, si au début ne m'ont pas gênée, m'ont empêché de terminer le verre

Pareil à l'occasion d'un déjeuner au travail, "vin et charcuterie", je n'ai pu boire que le vin qui me plaisait, et je l'ai bu comme avant, vite, à me resservir, mais ça n'a duré que le temps du repas

Pour Riquinita également, je n'ai jamais fait aucun suivi pour l'alcool, excepté mes années chez les AA que j'ai adorées, et j'ai trouvé le forum ici pour la deuxième vague après la rechute

Il n'y a qu'ici que j'ai échangé et que j'ai réussi à me soigner, personne de mon entourage ni mes meilleurs amis n'ont suivi mon parcours, ou sont même au courant de la rechute, du baclo, de l'indifférence

Même mon généraliste que j'adore pour tout autre sujet, je ne veux plus parler avec lui d'addiction

Mon psy, qui m'a proposé le baclofène en 2013 alors que j'hésitais, ne m'a jamais fait de psychothérapie

Je me suis contentée de suivre le programme, augmentation régulière, mais j'ai mis 5 ans à parvenir à accepter de ne plus avoir d'ivresse
Le baclo freinait l'ivresse, et ça ne me convenait pas, trop tôt par rapport à la rechute, comme si j'avais mes années d'abstinence à rattraper

Pour ton fils, un point positif est le fait d'avoir vomi après un excès, c'est un effet Baclo qui est très prometteur

Je dirais comme les autres, l'essentiel maintenant est qu'il le prenne tous les jours, la même dose, et augmente régulièrement

Tout le reste suivra, en buvant moins, ou plus du tout, il aura peut-être encore une période de vide, on n'arrive pas forcément à changer aussitôt, mais moi j'ai tout gagné en retrouvant un travail, un an après mon indifférence, j'avais en parallèle un burnout à soigner, qui a pris l'année également

Tout s'est réglé en même temps

Je discute avec Riquinita ici, car je viens de lire ton fil Flo, et j'avais envie de réagir à chaud, je ne suis pas encore allée voir son fil :fsb2_yes:

Des bisous

Manue
 
Manue Velvet
20 Mars 2019, 22:13
Tiens, revoilà les jumelles
Alors là aussi :fsb2_heart01

Grosse pensée pour ton immuno, tu as fait ou dois faire des examens ?
 
Manue Velvet
20 Mars 2019, 22:10
Les jumelles :fsb2_heart01

Cela fait des années que je vis mes amitiés et liens familiaux de cette façon, je ne parle pas de moi, j'ai évité des nouvelles amies qui m'invitent à un café alors que je n'ai pas reçu de leurs nouvelles par écrit, ou que nos échanges passés consistaient à me livrer et me rendre compte que c'était à sens unique

Mes amis, je les compte sur 2 doigts, mon ex, que je connais depuis 1993, et mon ancienne collègue, depuis 2000

Il est arrivé à mon ami de venir passer des vacances à Nice, chez sa tante, sans que je ne le reçoive (130 km qu'il aurait fait sans problème)

Mon amie, elle, quand elle est venue dans la ville d'à côté, est venue directement chez moi passer quelques heures, sans me demander quoi que ce soit de + que je ne pouvais faire

J'ai depuis refusé toute nouvelle amitié, j'entends tes mots Flo, car je ne suis pas capable d'assurer

J'ai ainsi "perdu" mes frères et sœurs biologiques, car pour eux, il est important de se montrer, d'échanger

Ma famille adoptive, c'est une toute autre affaire, depuis mon adoption à 1 an 1/2, je fais partie d'eux, et "la porte sera toujours ouverte" est une expression et une réalité qui est ancrée en chacun de leur membre, petits-cousins y compris

J'ai pu le constater lors d'un Noël passés avec eux, les pleurs des retrouvailles, l'amour, sans jamais une référence sur le fait de s'appeler, certains, je ne les avais plus vus depuis 20 ans, ça ne change strictement rien

Je n'ai pas du mal vécu le fait de ne pas recevoir d'emails ou de MP de ta part, car tu as toujours été claire, et je le respecte à 100%, d'autant que je suis pareille, j'ajouterais même que ça m'arrange

Mais vous êtes dans mon cœur, je ne sais pas quel terme il convient d'utiliser, amie, amie de cœur, de forum ? le sentiment est là, fort, comme avec d'autres, je prends exemple avec BB, on a vécu nos débuts baclofène ensemble, sur le forum, presqu'en live, jamais je ne sors de mon cœur les personnes qui y sont entrées de cette manière, c'est à vie

Je suis vraiment contente Flo, que tu t'autorises des interventions, d'autant qu'elles te fassent du bien, tu t'es clairement exprimé là-dessus et je trouve important, je me répète, si on le peut, de partager notre expérience, de donner de l'espoir, même si la dose est différente, je suis sûre qu'il y a moyen de trouver des solutions

Parce qu'à notre époque, il ne faut pas oublier qu'on galérait aussi, pour trouver un prescripteur, le baclo n'était pas connu

Maintenant, c'est un autre obstacle, on devait parfois se déplacer loin pour trouver un prescripteur, la donne est la même pour trouver un prescripteur qui aille au-delà des 80 mg...

Je me fais juste la réflexion en écrivant
 
Manue Velvet
18 Mars 2019, 19:49
Bravo pour ta décision d'être plus présente

De mon côté, je ne me suis pas sentie culpabilisée, j'ai aussi tenté de trouver une explication à la mollesse du forum

Je fais parfois comme toi, je me dis qu'un autre va répondre

J'ai commencé à être moins présente à cause de mon travail, mais je n'ai jamais rattrapé mon retard

Avant je passais la journée sur le forum, avant l'indifférence, c'était un besoin pour guérir

Une fois guérie, j'avais besoin de partager, d'aider

Et puis le temps a fait que je me suis moins impliquée, je passe ma journée sur d'autres sujets, la recherche d'emploi mais aussi tant d'autres choses, et je ne fais que passer rapidement sur le forum

Pourtant, j'ai été coachée sur le fait de rendre ce que l'on a reçu

Ta décision me fait réfléchir et va sans doute me motiver à m'impliquer de nouveau

Et oui, tout à fait, aider les autres ce n'est pas la même chose qu'écrire sur son propre fil, quand on n'a pas envie de parler de soi, eh bien on ne le fait pas, il y a des moments comme ça, et c'est une liberté que l'on a ici

La seule chose qui me met mal à l'aise, c'est quand quelqu'un arrête totalement d'écrire, pendant des mois, je m'inquiète, ou me dit que le forum n'a pas fait son oeuvre (le suivi), je vois beaucoup de membres qui se débrouillent seuls pour leur répartition

Et carrément, la limitation à 80 mg, la réticence des médecins et des pharmacies donnent un sérieux coup de pompe à des encouragements éventuels, soit on a la chance de trouver, soit pas, et là, c'est l'impuissance qui domine

Avant, on disait "augmente", maintenant on ne peut plus guère le dire alors que c'est la seule chose qui fonctionne à la fin
 
Manue Velvet
16 Mars 2019, 18:53
Bonsoir Gégé
Eh non, tu n'es pas seul, on est là !
Des bisous
Manue
 
Manue Velvet
16 Mars 2019, 17:17
Salut Coleen
J'ai lu avec délectation tes deux échanges avec ton addicto

Je pense que c'est utile, elle a aussi une conscience, elle doit forcément y réfléchir après son travail, comme on le fait tous, quand on prend une décision

Certes, elle aimerait ne plus te voir, le scotch qui reste collé au doigt comme dans Tintin, elle tente 3 mois, bientôt 6 sans doute

Et toi, avec un patient dans la salle d'attente, et ce que j'ai le plus aimé, la pharmacienne

Bravo à toi, de ce que tu fais
 
Manue Velvet
12 Mars 2019, 16:39
4 jours plus tard, ce plat me sert de base, car il est trop bon !!! surtout avec les tomates concassées
Aujourd'hui, j'ai ajouté des haricots blancs sauce tomate et de la saucisse de Toulouse
Comment faire un plat qui dure et qui ne revient pas cher, sans prise de tête :fsb2_yeah: :fsb2_yeah:
 
Manue Velvet
09 Mars 2019, 19:06
Une étude positive sur des patients en réanimation, avec 150 mg de Baclofène, sauf pour les insuffisants rénaux, ce que l'on savait déjà, mais au moins, c'est publié

Je vous fais un copier/coller car la traduction google ne reste pas permanente

Article d'origine

ici le même article traduit par google

études baclo en réa


Pharmacocinétique et toxicité du baclofène à haute dose chez des patients en réanimation

Auteur liens panneau décoratif ouvert Mickaël Vourc'h a 1 Eric Dailly b 1 Yannick Hourmant a Ronan Bellouard b Pierre-Joachim Mahé a Guillaume Deslandes b Matthieu Grégoire b Karim Asehnoune un c
Montre plus
https://doi.org/10.1016/j.pnpbp.2019.02.016 Obtenir les droits et le contenu

Points forts
• L'alcool est une substance psychoactive majeure responsable d'un décès toutes les 12 minutes en France.

• L'utilisation du baclofène dans l'AUD reste controversée et des recommandations temporaires ont récemment été mises à jour avec des doses journalières plus faibles

• En unité de soins intensifs, 150 mg de baclofène par jour n’ont pas entraîné de concentration plasmatique toxique, à condition que la dose soit ajustée à la fonction rénale.

Abstrait
Contexte
Le baclofène à forte dose pourrait être bénéfique chez les patients présentant une consommation d'alcool malsaine dans les unités de soins intensifs. Cependant, les propriétés pharmacocinétiques du baclofène sont inconnues dans cette population. Nos objectifs étaient d'étudier la pharmacocinétique du baclofène et la relation entre l'exposition au baclofène et sa toxicité en réanimation.

matériaux et méthodes
Dans le cadre d'un projet d'amélioration de la qualité des soins de santé, nous avons mené une étude prospective monocentrique dans une unité de soins intensifs en chirurgie de l'hôpital universitaire de Nantes afin d'évaluer notre protocole local de sédation chez les patients présentant une consommation d'alcool dépassant les limites recommandées par la National.
Institut sur l'abus d'alcool et l' alcoolisme (NIAAA). La pharmacocinétique du baclofène a été étudiée par une analyse non compartimentée et une approche populationnelle chez 20 patients sous ventilation mécanique.. Après une dose de charge de baclofène au jour 1, les doses quotidiennes ont été divisées en 3 prises adaptées au débit de filtration glomérulaire (GFR) et les échantillons de sang ont été prélevés au jour 3 pour l'analyse pharmacocinétique. Le baclofène a été administré jusqu'à l'observation d'une extubation ou d'une trachéotomie et des événements liés à l'agitation, ainsi que des effets secondaires potentiels de ce dernier.

Résultats
Dans cette population, les paramètres pharmacocinétiques [temps de latence d’absorption = 0,37 h, taux d’absorption constant = 2,2 h -1 , volume de distribution apparent  = 105 L, clairance apparente (l / h) = 13,5 × (GFR / 103) 0,839 ] ont été caractérisés. par absorption modifiée et influence de la fonction rénale: insuffisance rénale augmentant significativement l'exposition au baclofène ( p  = 0,007) et diminuant significativement la clairance du baclofène ( p  = 0,007) par rapport aux patients sans insuffisance rénale.

Lors de la comparaison de patients avec ou sans signes possibles de toxicité au baclofène, aucune différence n'a été constatée en ce qui concerne l'exposition au baclofène ( p  = 0,34) et la concentration plasmatique maximale ( p  = 0,26).

Conclusions
L'algorithme prévu à priori pour l'adaptation de la dose en fonction de la clairance rénale semblait convenir à notre population. L'administration quotidienne de 150 mg de baclofène à des patients en USI présentant une fonction rénale préservée n'a pas entraîné de concentrations toxiques dans le plasma. Une réduction de la dose d'environ 40%, 60% et 70% chez les patients présentant une insuffisance rénale légère, modérée ou grave pourrait être suggérée.
 
Manue Velvet
09 Mars 2019, 18:00
Pour la rémunération des pharmaciens, 1 euro leur est versé pour la création du DMP, le dossier médical partagé (alors qu'on peut l'ouvrir soi-même sur internet)
Je n'ai rien trouvé sur le dossier pharmaceutique, s'ils reçoivent quelque chose

Par contre je viens de voir cette information : "après trois refus du patient, toute tentative de création de DP est techniquement bloquée pendant trente-six mois"

Cela dit, la pharmacienne m'a expliqué que l'ouverture se fait souvent à notre insu, et le leur, car il suffit d'appuyer sur une touche et il se crée automatiquement
 
Manue Velvet
09 Mars 2019, 17:37
Salut Albéric

Je lis tes hautes doses, et la consommation qui continue malgré tout

As-tu essayé de diminuer ?

Je ne sais pas si tu tiens ton tableau à jour, mais tu sais peut-être qu'à un moment donné, je me suis rendu compte que le craving réapparaissait en augmentant alors qu'il n'existait plus en doses plus basses

J'attendais de ressentir l'indifférence, comme un coup de baguette magique, mais ça ne devait pas se passer ainsi

J'étais montée à 330 mg, sans aucune amélioration, et en regardant mon tableau, j'ai vu qu'à 260 mg, il y avait des jours qui se suivaient sans consommation, sans craving

Je suis donc revenue à 260 mg, et le baclo a fait son travail purement mécanique, pas de sensation d'indifférence, mais pas de craving, dégoût de l'ivresse et ensuite dégoût de l'alcool, je ne supportais plus ma bière

Les jours sans consommation se sont succédés, et puis avec le temps, l'indifférence est arrivée, sous forme de modification de la mémoire, la suppression des anciens réflexes et des pensées liées à des événements

Je me rendais compte le lendemain que j'avais vécu une situation où j'aurais dû boire, mais que je n'y avais même pas pensé

J'ai gardé cette dose plusieurs mois, en une seule prise, toujours 1 heure avant l'ancien craving et j'ai pu baisser, plus une goutte pendant des mois en étant seule

Pendant mes vacances en famille, une soirée super arrosée avec l'ivresse agréable, mais un goût totalement changé, à apprécier le bon vin rouge dans sa région d'origine, avec le vigneron à table, le marsala en apéro et puis 2 digestifs, le 43 (espagnol) et le Bailey's, quantités minuscules, le même soir.
Je n'ai pas été la seule à bien boire, c'était dans l'air du temps, une soirée totalement improvisée, pour moi, lié aussi à des émotions que je n'avais plus connues depuis fort longtemps (un coup de cœur)

Mais les autres soirées en famille, et même le nouvel an, repas dansant, j'ai effectivement eu l'appétence pour le vin rouge, mais uniquement celui qui était gouleyant, doux, bon quoi!

Tous les autres alcools m'ont soit dégoûtée (vin blanc sec, mauvais champagne, Picon-bière), soit laissée totalement indifférente (cocktail au champagne en apéritif)

ça vaudrait la peine d'essayer !
 
Manue Velvet
08 Mars 2019, 19:01
Bonsoir Grand Duc

Je suis venue sur ton fil car je t'ai aperçu sur un autre, et le fait que tu sois du Luxembourg a fait tilt, j'y ai vécu 15 ans
Comment ça se passe au Luxembourg pour le baclo ? ils le délivrent facilement ?

Et toi surtout, où en es-tu ?

N'hésite pas à donner des nouvelles, ici, on n'hésite pas à aider si besoin est :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
08 Mars 2019, 18:55
Je viens de lire ton parcours, c'est tout bon !!! Bravo

Est-ce que tu ressens toujours autant les coups de fatigue ?

Concernant les envies résiduelles, c'est une question de temps, moi je n'ai pas ressenti l'indifférence immédiatement, mais d'abord l'ivresse désagréable, et puis ça a été le goût, et j'ai fini par ne plus boire du tout

ça ne m'a pas empêché d'avoir une grosse soirée, mais en famille et entre amis, uniquement

Boire seule ne m'arrive plus, et même accompagnée, il n'y a plus ce besoin d'excès
J'ai gagné à pouvoir apprécier le bon goût, un bon vin rouge, qui ne faisait pas du tout partie de mon arsenal d'ivresse avant

Pour la diminution, sois bien sûr de toi, quelle que soit l'occasion, et personnellement, je diminue de 10 mg par mois, vraiment pas pressée et m'assurer que toute vague dans ma vie ne remet pas la machine en route

Le cerveau met un certain temps à se modifier, la mémoire, les habitudes, les réflexes
 
Manue Velvet
08 Mars 2019, 17:56
Allez, la petite recette du jour, genre Madeleine de Proust

Avant que je ne cesse définitivement d'en manger, ma mère avait une recette que j'adorais, le lapin aux olives avec de la polenta

J'ai adapté depuis fort longtemps cette recette avec du porc (non pas qu'ils soient moins mignons que les lapins, j'évite juste de réfléchir, sinon je serais végétarienne depuis toujours)

J'ai regardé quelques recettes sur internet, et mon mixage donne ceci :

Porc aux olives

Un paquet de sauté porc en promotion :fsb2_yeah:
Olives vertes dénoyautées
1 oignon
ail - si on aime
Pulpe de tomates, en boîte, nature (marque italienne tant qu'à faire) - facultatif
Laurier, herbes de Provence
2 bouillons de poule au pot - facultatif

Certains ajoutent de la maïzena ou de la farine dans les oignons revenus, pour épaissir la sauce, des champignons, des carottes

En principe, il faut d'abord faire revenir la viande dans de l'huile, la retirer, puis faire revenir l'oignon et l'ail si on en met

Mais bon, je l'ai fait à ma manière : je-fais-au-plus-simple

J'ai donc mis tous les ingrédients dans de l'eau froide, et je fais bouillir, ensuite, je ferai mijoter, au moins 1h30
Les olives à la fin
Et ce sera avec du riz complet, je vais voir le temps de cuisson du riz, mais j'ai bien l'intention de le mettre directement dans le bouillon :fsb2_yes: :fsb2_yes:

Depuis mon indifférence, mes goûts ont vraiment changé, ce qui fait que la polenta ne m'a pas du tout attirée, avant, je m'en faisais des bols le soir après le dîner! avec du beurre et du sel :fsb2_wink:
 
Manue Velvet
01 Mars 2019, 19:35
Ah te revoilà, je te trouve par hasard, mais avec une pointe de regret que tu repartes de zéro, cela dit, la deuxième fois est souvent plus solide
Je te souhaite de trouver un bon prescripteur, et te relancer dans l'aventure, avec le forum, on est toujours là :fsb2_yes:
Tu déménages à Lille ? quand ?
 
Manue Velvet
28 Février 2019, 18:47
Effectivement, on pourrait penser que si le traitement donne de bons résultats, c'est youpee la vie, sans être warrior, mais comme on dit "profiter"

à la lecture du post de Fakir, je me dis, qu'est-ce qu'on en sait, entre imaginer et avoir le verdict pour de vrai, c'est une bascule totale de sa vie

Je me dis maintenant, qu'il est impossible d'imaginer, encore moins de donner des conseils

J'ai juste envie de dire que tu es libre de vivre comme tu l'entends, comme tu le fais, et la clope, pour y être totalement accro, là encore j'imagine complètement comment la reprendre après un verdict pareil
Le baclo est quand même fort pour ne pas se voir replonger dans l'alcool aussi

Alors oui Fakir, on a tous dans notre entourage des histoires de ce genre, par contre, dans ma vie, je connais une personne pour qui le traitement fonctionne au point qu'il n'y a plus de tumeur du tout, et ça, ça me donne de l'espoir (je parle de Lee)

J'ai vu qu'à Besançon, l'établissement du sang français a trouvé un remède contre la leucémie, et ça passe aussi par l'immunothérapie, bientôt disponible pour l'être humain, ils ont juste besoin de 3 millions d'euros

Tout ce qui m'attriste dans ces bons résultats, ce sont ceux qui sont partis sans pouvoir en bénéficier (j'ai une amie qui vient de décéder d'une leucémie, justement, quelques jours après je vois cette information)

"Sinon, Docteur House :fsb2_no: :fsb2_no: :fsb2_no: plutôt un Robert Hue qui aurait un syndrome prémenstruel.
J'avais oublié que dans ma panoplie anti Ruiz/douleur, j'avais aussi gobé 2 xanax et collé un patch de Fentanyl la veille, l'hypnose oui mais juste au cas où, un peu d'eau ferrugineuse.
"

Ah ah ah, mdr, voilà ma Lee dans toute sa splendeur :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
27 Février 2019, 19:41
Avec RDB (Dr de Beaurepaire), avais-tu montré tes analyses ? tu parles de cachexie
Je ne sais pas si tu as des analyses récentes, avec ton médecin généraliste, contrôle du foie notamment, histoire de vérifier avec RDB si tu peux prendre le baclofène en toute sécurité

En attendant, si tu es toujours à 10 mg, et que tu sens que ça ne te va pas, je serais d'avis de l'arrêter en attendant de contrôler ton état de santé, généraliste, cardiologue si besoin est et rediscuter avec RDB même par email, en lui envoyant tes résultats par exemple

Attendons aussi l'avis de Sylvie
 
Manue Velvet
23 Février 2019, 17:11
Tout compris de ton histoire :fsb2_yes:

Et c'est là qu'arrive la règle principale du baclofène, la patience :fsb2_yes:

Tu reprends de zéro ?

Si ça fait quelques mois que tu as arrêté, redémarre à 1 comprimé et 1 comprimé de plus tous les 3 jours

Tu sembles avoir bien saisi le ciblage

Quand ça devient pénible côté EI, tu ralentis, tu attends que ça passe avant d'augmenter

ça c'est pour les bases, ensuite, il y a ton fil maintenant :fsb2_yes: pour un suivi plus précis et tout ce que tu voudras
 
Manue Velvet
23 Février 2019, 17:07
Totalement contre l'idée de faire payer pour un accès en privé (donc s'inscrire et pouvoir lire un maximum de fils)

Une nouvelle personne ne connaît absolument pas l'association, tout ce qu'elle fait, comment peut-on avoir confiance d'emblée ? un forum payant ? j'aurais fui à toutes jambes

Par la suite, donner ne serait-ce que 5 euros, oui, tout à fait, mais là encore, je prône pour la liberté de chacun et suis contre les allusions agressives

Venir, prendre et repartir, oui c'est agaçant et usant, mais c'est aussi le rôle d'accueil du forum

Et ça, je n'aimerais vraiment pas que ça change

Qui sait si la personne qui a reçu une adresse n'a pas trouvé sa guérison ? qui suis-je pour demander des comptes? un merci ? non

Chacun fait comme il veut, et en particulier quand on est en plein dedans, si on peut chopper la moindre parcelle d'aide, et si c'est ici qu'on la trouve, eh bien je suis ravie du fonctionnement actuel du forum, fière même

Je ne serais pas contre un petit rappel pour envoyer une cotisation une fois par an, si c'était gérable, juste à faire un clic genre Paypal, un peu comme Wikipédia le fait

Parce que c'est facile d'oublier :fsb2_sorry: et on ne sait plus quand on a donné sa cotisation
 
Manue Velvet
22 Février 2019, 19:57
Bonsoir Moussette
J'espère que tu vas bien ainsi que Gégé
De mon côté, impeccable
Bisous
 
Manue Velvet
22 Février 2019, 18:27
Choupinette
Quel super pseudo

Merci d'être passée chez moi pour mon anniversaire
Du coup j'ai relu tout ton fil, je suppose que tu regardes toujours les anniversaires en page d'accueil ?

Alors, quelques questions, ton hypertension ? celle de ton mari ? son zona ?

Et ton indifférence ? consommations occasionnelles ?

Comment fais-tu ta descente de baclo ? comment réagissent tes proches

:fsb2_bis1
 
Manue Velvet
19 Février 2019, 19:58
Incroyable comme tu as dû te battre, avec ton mari, pour ne serait-ce que savoir où étaient les résultats !!!
Ok, emphysème, ouf
Tu ne fumes plus c'est ça ?
Tu as bien fait de partager tout ceci avec le forum, personne ne t'en voudra, j'en suis convaincue à 100%

Bises
 
Manue Velvet
17 Février 2019, 18:16
mdr Dr House !

Ravie que Ruiz se soit métamorphosé, mais sans doute aussi dû à ta prévoyance, la psy, l'hypnose
Intéressant ce que tu dis de l'hypnose libre, et non dirigée

Ils devraient y penser plus souvent, ça vaut tous les xanax du monde, que ce soit quelqu'un de doué en hypnose, l'ambiance de la pièce (mon bloc opératoire ressemblait à un club de vacances, musique, couverture chauffante, médecins et infirmiers avec le rythme dans la peau) - perso, c'est le médecin anesthésiste qui m'a fait oublier jusqu'à mon prénom, et hop, l'infirmier anesthésiste a entré la perfusion comme dans du beurre :fsb2_yes:

Tant mieux si tu peux continuer le traitement en perfusion :fsb2_yeah:
 
Manue Velvet
15 Février 2019, 19:27
Mamanou
Je te lisais sur le fil de Lee, et puis redirection ici, ok, si je comprends bien, on ne t'a donné aucun résultat ?
Et tu les auras quand ???
Ce n'est pas normal de laisser les gens avoir aussi peur
Tu as eu un scanner directement alors, pas de radio pulmonaire au départ ?
Je croise les doigts et t'envoie plein de bonnes énergies, l’essoufflement, ça peut être tellement de choses

Je viens de lire sur les marqueurs pulmonaires, ils n'ont aucune valeur apparemment
Au scanner ou à la radio, je crois que c'est normal de détecter que quelqu'un fume ou a fumé, ça ne veut rien dire, avant d'en discuter avec ton doc, j'espère, très vite
 
Manue Velvet
11 Février 2019, 17:34
Mamanou
Merci pour ta contribution, cela répond directement à mes questionnements sur le sujet
Hormis le passé, l'addiction, tu as bien de la chance pour ce que tu décrits :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
09 Février 2019, 18:36
Corinne
C'est la bonne place car c'est une question qui me taraudait l'esprit et je l'ai insérée sur le fil culinaire, qui en réalité, est un baclopote bar, ça veut dire, ouvert à toute discussion, pas que culinaire

Je disais "pas dans sa version addicte", car il y a des personnes accro au sexe, sous différentes formes, aux vidéos, aux rencontres, etc

J'étais juste curieuse de savoir si une vie sexuelle bien remplie, équilibrée, épanouie ou tout autre adjectif positif, pouvait contrecarrer les autres addictions, si c'était le cœur du problème même

Bisous Corinne contente de voir :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
07 Février 2019, 18:44
Comment peux-tu ne pas mentionner les multiples miaou :fsb2_clown:

Ben dis donc, si ça fait mal, pas sympa, l'anesthésie ça sert à ça quand même... insiste ! s'il fait sa brute, vous pouvez être deux :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
05 Février 2019, 16:26
Pour le nouveau port a cath, tu ne peux pas changer de crèmerie ?

En anesthésie locale, tu as quand même mal ou c'est que c'est trop angoissant? Tu peux te sédater toi-même, tu as bien un stock de xanax ou autre
Sinon peux-tu demander à ton oncologue d'insister auprès du chirurgien ?

Pour les anticoagulants, tu les fais sur le ventre ou les cuisses ? quand j'ai fait mon stage clinique je faisais la tournée des piqûres et les faisais sur le ventre, c'est le moins douloureux, mais ça n'empêche pas les bleus
 
Manue Velvet
03 Février 2019, 19:18
Gégé
Un énorme Coucou, et vraiment très heureuse que tu ailles mieux, tes mots Janine sont également réconfortants, rassurants
Bravo pour la semaine, mais n'essaie pas de tout rattraper le weekend :fsb2_yes: d'autant que c'est le moment pour la famille
Super contente pour toi Gégé et toi Moussette
Des bisous

:fsb2_bis1 :fsb2_bis1
 
Manue Velvet
03 Février 2019, 18:12
Tu étais guérie et même sans baclofène, l'effet a duré
Je suis certaine qu'il ne te faudra pas une grosse dose pour retrouver ton indifférence, tout comme les indifférents gardent une dose de confort très longtemps
Tu l'avais diminué progressivement ?
Oui RDB, tu as la chance d'habiter à Paris, fonce :fsb2_yeah:
 
Manue Velvet
02 Février 2019, 19:30
Oh zut pour la chambre implantable, je comprends que tu flippes
J'espère que tu ne seras pas allergique après

Merci pour tes gentils mots à l'égard de mon écriture, j'aimerais avoir plus de pouvoirs, alors je crois à celui des pensées positives :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
02 Février 2019, 19:26
Fin du suspense...

Au début, je n'ai pas fait cuire assez longtemps mes topinambours, ça avait le goût de la pomme de terre crue

Après re-cuisson, je lui trouvais un arrière-goût très spécial, et lumière ! le goût du fond d'artichaut

Confirmation : "Topinambours ou Artichauts de Jérusalem" https://www.papillesetpupilles.fr/2005/07/topinambours.html/


ça fait des fonds d'artichaut pas chers, c'est délicieux, très tendre, on mange la peau avec
Donc 25 minutes de cuisson minimum en eau bouillante
 
Manue Velvet
01 Février 2019, 18:50
J'ai la chance d'avoir un super petit magasin primeur, et ô miracle, il avait des topinambours que je rêvais d'essayer

Pas si facile de trouver les légumes anciens, d'autant que je me cantonne souvent aux courses dans mon supermarché

De chez ma mère j'avais ramené des panais, ça ressemble beaucoup au navet, c'est très bon, en rondelles dans une soupe

Il y en a sans doute dans les hypermarchés, peut-être pouvez-vous me confirmer, genre auchan, leclerc ?
Pas eu l'occasion de faire le marché

Bref, ce soir c'est topinambour, en vinaigrette avec asperges, cœurs de palmier et œufs cuits durs :fsb2_yes:

Pas d'épluchage, ils sont bien trop tordus et la peau se mange, juste les laver sous l'eau en les brossant
les faire bouillir dans de l'eau salée, mais en commençant à froid, sinon ils ont tendance à éclater

ça se mange aussi en poêlée avec des champignons, par exemple

La peau se retire si on y tient, genre pour faire de la purée, avec 2/3 de topinambour, 1/3 de pdt

Ma dernière expérience, c'était le rutabaga, mais je n'ai pas trouvé de goût spécial, mon palais n'est pas super raffiné non plus

:fsb2_wink:
 
Manue Velvet
30 Janvier 2019, 19:17
Côté dose, ma question concerne le baclofène
à quelle dose es-tu ? à quelles heures le prends-tu ?

Si tu bois dès le réveil, le mieux est de mettre le réveil 2 heures avant et de prendre le baclo

Il est aussi indiqué de le prendre à heures fixes, tous les jours

Si tu changes d'alcool, c'est que le baclo agit également sur le goût, en plus de l'ivresse, c'est le bon médicament pour toi

Pour le sevrage, je ne parle pas forcément de cure, mais d'une hospitalisation, où on te donne les vitamines et l'hydratation pour accompagner les premiers jours sans alcool, pour éviter le Delirium Tremens

Tu as déjà fait une journée sans alcool ? si non, c'est dans ce cas-là que je pensais à ce sevrage accompagné

Mais en remettant la prise de baclo aux bonnes heures, ça peut t'aider à diminuer, voire arrêter sans problème

Concernant l'anxiété, il y a deux possibilités, soit l'alcool te rend anxieux après consommation, soit tu bois car tu es anxieux
Dans tous les cas, le baclo à une certaine dose peut réduire l'anxiété, et si c'est vraiment un gros souci pour toi cette anxiété, tu peux en parler à ton médecin
 
Manue Velvet
30 Janvier 2019, 19:12
ah Flo et ses intuitions, Greg, j'en suis ravie pour toi, car elle a du flair pour cela

Je viens de découvrir ton fil

Tu es suivi par un psy depuis un bout de temps, avant de chercher un nouveau médecin prescripteur (que Sylvie t'a probablement déjà donné), tu peux sauter le pas et parler plus ouvertement avec ton psy de ce problème, et lui demander du baclo

Mon psy était bien plus ouvert que mon médecin pour me le prescrire, et ce, sans limite de dose

Le fait de ne boire que quand tu es seul, c'est la définition de mon alcoolisme, justement
Maintenant guérie, j'ai bu pas mal à nouvel an, en famille, lors d'un repas particulièrement délirant, un jour dans l'année, j'en suis ravie
Le reste du temps, quand je suis seule, je n'en ai plus envie, grâce au baclo

Pour ce qui est de vivre avec toi-même, c'est aussi quelque chose que tu peux creuser avec ton psy ?

Rien à voir avec l'abandon, un exemple, moi, j'ai été abandonnée puis adoptée, mais j'ai été enfant unique et donc habituée à m'occuper seule (je n'avais pas le droit de sortir comme les autres), donc lecture, imagination, etc

Eh bien devenue adulte, même si au travail, ou pendant mes études, je suis une bout en train, j'ai fait le choix de vivre seule, j'ai tenté la vie de couple, mais elle ne m'a pas convenue

Cela fait maintenant 20 ans que je vis seule et j'en suis très heureuse

Je suis souvent incomprise, car pour beaucoup, la solitude rime avec tristesse, et on me demande, quand je serai âgée, je n'ai pas d'enfant, etc. mais cela ne me concerne vraiment pas

Quand je voyage par exemple, le fait d'être seule amène plutôt les autres à venir me parler, et comme je ne suis pas sauvage, je lie connaissance facilement

C'était pour la parenthèse psy :fsb2_yes:
 
Manue Velvet
30 Janvier 2019, 18:55
Bonjour Thomas

Si tu es d'accord, peux-tu nous donner l'heure de ton craving (la première grosse envie irrésistible de la journée), et ta répartition, ta dose totale, ton rythme d'augmentation ?

Car toutes les 5 heures, ce n'est pas trop dans les recommandations habituelles, c'est plutôt toutes les deux heures, et avoir tout pris 1 à 2h avant l'heure du craving

Un des premiers effets du baclo, c'est en effet la perte de la "bonne" ivresse, c'est déroutant, frustrant, mais ça peut aider, c'est ce qui s'est passé pour moi, d'abord l'ivresse désagréable, et ensuite le goût a suivi, pour finalement ne plus boire, sauf en bonne compagnie, donc super rare

Pour l'anxiété, le baclo peut aider, tout dépend à quelle dose tu es, et comme tu suis une thérapie, l'évoquer également

Le fait d'arrêter de boire du jour au lendemain doit être accompagné si tel est l'effet du baclo sur toi, pourquoi pas avec un sevrage accompagné ? une idée, en passant
Le baclo peut aider le sevrage, physiquement, mais là encore, tout dépend de la dose que tu prends
 
Manue Velvet
30 Janvier 2019, 18:43
Lee
Je vais aller à contre courant sur deux sujets

Je regardais le post de Phil, qui était remonté en premier de la liste, je vois ton nom, et clique sur Tes messages, et que vois-je ? tout plein d'interventions chez plein de gens
Alors pour une muette, je trouve que tu t'en tires plutôt bien

En plus tes interventions :fsb2_yes:

Pour en revenir à Alain, je me doutais que ça allait te travailler, mais au départ, son poumon (le plus important a-t-il précisé) était entièrement fichu et inopérable, il se savait déjà condamné et il a refusé la chimio

Il n'a fait que l'immunothérapie, il se sentait mieux, physiquement et moralement, mais parce qu'il avait tout mis en place pour son départ, et il l'attendait en quelque sorte

Il n'a jamais déclaré de guérison, d'amélioration côté cancer

Sa fille l'attendait au ciel, j'ai le sentiment que cela compte aussi

Cela n'empêche pas le choc et le rapprochement que j'ai fait également, mais dans ton cas, je me repose sur des résultats médicaux

Qu'a dit ton oncologue ? et pour l'autre résultat attendu, le truc qui brillait, tu sais, là où la lumière ne devrait pas passer ? :fsb2_sorry:

Tout ce que je te souhaite, sincèrement, c'est de retrouver un meilleur moral, une sérénité, quelque chose qui te revient de droit, et en attendant, des câlins à ton chat :fsb2_bis1 :fsb2_bis1
 
Manue Velvet
30 Janvier 2019, 18:13
Regarde un peu ton message : "28 Janvier 2019, 19:19 - Août 2019 verra la fin de mon alcoolisme !"

ça en fait des 19, et je vois un signe très positif et très prometteur (dans les tarots de Marseille, c'est la carte du Soleil, en plus relative au mois de juillet et août, carte de succès et de bonheur, de famille)

Oui au grand-père qui boit du coca light (ou de la tisane :fsb2_godgrace: )

Avec une reprise du baclo pour t'aider

Félicitations, je me souviens qu'il y a quelques pages, tu en étais encore à te rapprocher de ta fille, quel chemin de parcouru, tu arrives au bon endroit, être grand-père, tout un programme
 
Manue Velvet
27 Janvier 2019, 18:44
Pareil pour l'AG, un jour peut-être, j'irai :fsb2_yes:
Trop mignon ton fils sur la photo
J'écoute le morceau de Pachelbel, je ne connaissais que le canon, c'est mon ex qui me l'avait fait découvrir, et je m'étais imaginé que si un jour, on se mariait, ce serait la musique de choix
Je suis tout à fait d'accord avec toi M.-P., allégresse et mélancolie, mélancolie +++ avec le Canon
Ce morceau là est plus joyeux je trouve, et en plus, quand on l'écoute sur youtube, le morceau suivant c'est Chopin - Spring Waltz, beau comme tout, https://www.youtube.com/watch?v=EFJ7kDva7JE
 
Manue Velvet
26 Janvier 2019, 19:43
Pour la conduite automobile, n'essaie surtout pas de lutter, mieux vaut t'arrêter sur une aire de repos ou n'importe où et fermer les yeux
Parfois c'est juste 5 minutes, mais si on ne s'arrête pas, c'est endormissement au volant assuré
Ce sont des EI du début, classiques, rêves réalistes, somnolences un peu n'importe quand
Pas besoin de se justifier auprès de ton responsable, tu dis simplement que tu as besoin de 5 minutes de récupération :fsb2_yes: le plus simple est le mieux
 
Manue Velvet
24 Janvier 2019, 20:02
Bravo oui, tu y arrives !!!
La pharmacie qui m'a toujours posé des problèmes depuis le début (2013) m'a aussi fait croire la même chose, mais heureusement, j'ai 5 ans derrière moi pour dire également que le remboursement à 100% pour des doses supérieures se passe très bien, jusqu'à présent (ne provoquons pas le destin)

Je trouve génial de ne pas avoir ce genre d'obstacles, tu es un bel exemple de ce que l'on arrive à faire avec la liberté de la délivrance du baclo !!!
 
Manue Velvet
23 Janvier 2019, 18:08
Pour le boulot, tout est relatif, il ne te convient pas de toutes manières...

Bravo pour ton sevrage physique !!! oui un anxio c'est très bien pour t'aider

Continue ainsi, ça te fera du bien

Quelle répartition fais-tu pour le moment ?
 
Manue Velvet
21 Janvier 2019, 18:07
Deux conseils, le 1er : suivre les conseils de Sylvie :fsb2_yes: , et 2e, lorsque tu parles de craving, je me demande si c'en est un, je m'explique, le craving, c'est la grosse envie quotidienne, souvent à une heure fixe, à laquelle on ne peut pas réchapper

Or, tu t'en sors bien plus souvent que le contraire

Même en étant indifférent, il peut y avoir des restes : glissade, grosse glissade

Je pense qu'il faut que tu t'accordes du temps, bien voir que tes jours sans craquer sont bien plus nombreux que les autres et surtout, que ça ne te demande aucun effort

La mémoire met du temps à se modifier, plusieurs semaines, plusieurs mois

Elle apprendra, avec le temps, à vivre différentes situations sans boire, tu t'en rends compte après coup comme tu l'as déjà fait

Laisse-toi ce temps avant d'augmenter ou de modifier tes horaires, le baclo aime la stabilité aussi

L'heure d'un excès ne veut pas dire l'heure du craving, tu as envie de boire car tu te retrouves dans une situation à une certaine heure

Ce qu'il faut voir, c'est ce qui se passe lorsque tu es seule, adapter tes horaires de prises et les garder
Si tu penses qu'il y aura trop d'occasions tard le soir, alors oui, du baclo en fin de journée c'est bien

Mais Sylvie l'a dit, je vais le réécrire, mieux vaut tôt que tard avec le baclo

Laisse-toi le temps de t'adapter aux énormes changements qui ont déjà eu lieu dans ton cerveau, tu as dit ne plus boire seule, c'est déjà ça de gagné, et à mes yeux, le plus important

Pour nouvel an, j'ai aussi fait une grosse glissade, pas tous les jours, mais selon certaines circonstances, comme c'est rare dans ma vie, je laisse couler, après tout, ce n'est pas désagréable de refaire la fête une fois

à voir aussi du côté de ton entourage, lorsque tu fais ces excès, est-ce que la personne n'a pas également un problème de dérapage? est-ce une fête ou bien une addiction (partagée ?) ?
Ces soirées te manqueraient-elles si tu devais t'en passer ?
Pourrais-tu t'en passer quelques temps, quelques semaines ?

Ce ne sont que des pistes de réflexion :fsb2_wink:
 
Manue Velvet
21 Janvier 2019, 17:32
à propos du Tabex, quelques lignes dans cet article m'ont largement fait penser au Baclofène, édifiant

Etude du Tabex, qui n'est pas rentable !!!
 




forum baclofene