Résultats de la recherche (602 résultats)

Byc
15 Décembre 2016, 11:40
Coucou mon Calou-lou :)


Surtout, une chose : prends soin de toi.

Une autre personne aurait dit "Tu es la personne la plus importante de ta vie"

"CARPE DIEM" aussi mon Ami :)


P.S. : Mes conseils sont bons mais "c’est l’hôpital qui se moque de la charité"

Etymologie de cette expression
 
Byc
09 Décembre 2016, 13:44
Coucou :fsb2_smile:

Merci à vous toutes / tous :)

Je donnerais surement des news plus tard :)

:fsb2_yeah:
 
Byc
22 Novembre 2016, 12:35
Coucou Ebène :fsb2_smile:


Et si tu nous donnais de tes nouvelles ?

Ta maison du bonheur ? Et tout, et tout ?


Bises :fsb2_smile:
 
Byc
22 Novembre 2016, 12:29
Coucou Ebène :)


Merci à toi de te préoccuper de mon sort :fsb2_wink:

Désolé de te répondre si tard :fsb2_smile:
En fait, je ne savais pas si je voulais parler de moi encore sur ce forum.
Cela dit, ça peut aussi aider d'autres, alors pourquoi pas...

Je ne cherche pas / plus de réponses sur moi.


Bah écoutes, je ne vais pas bien :fsb2_cold: .
Comme je l'avais dit avant, j'ai eu des problèmes de santé qui m'ont "obligé" à être bloqué chez moi...
et comme je le disais aussi, les mauvaises habitudes sont là et désormais bien enracinées.

J'entends déjà les : "Il faut augmenter le baclofène"...
Peut être, peut être pas... Mais vu déjà ce que je gobe comme médoc... En rajouter encore serait compliqué.
Et ne servirait surement pas dans mon cas.

Et justement dans mon cas (et certainement dans quelques autres "cas" et c'est là ou c'est intéressant pour l'assoc' et l'avancée avec le baclo) le baclo est une merveille pour casser le craving...

Mais quand tu veux boire, tu bois...

Et comme je tourne en rond (je ne refait pas ma psy ici ;) lol), bah, je continue de tourner en rond...

Pas simple tout ça...
Mais j'essaye de m'accrocher...
La preuve... J'suis encore vivant :fsb2_sorry:


Bises :fsb2_smile:
 
Byc
12 Septembre 2016, 13:26
Salut Manu :fsb2_smile: ,


Physiquement, ça va de mieux en mieux. Mais comme le physique est aussi lié au mental, ça n'aide pas.
Donc, psychiquement, c'est plus difficile et ça n'aide pas au physique.


Pas simple, pas simple,
Je retrouve mes vieilles habitudes (Grrr !)

Mais je ne lâche rien :fsb2_yes:


Bise à toi :fsb2_smile:
 
Byc
30 Aout 2016, 11:55
Coucou Carabus,


Quelle mémoire !!! Si en effet... Avec Laurent (mon frérot), nous nous rejoignions à l'époque sur beaucoup de points...
(à relire les débuts de mon fil)...

Cela fait maintenant un p'tit moment que Laurent est mort :(
J'y pense toujours...

Pour les vacances, suite à mes problèmes de santé, j'étais avec mes parents.
Donc, il y avait apéro, mais ça restait modéré...
Ce qui me fait peur, c'est de retrouver mes vieilles habitudes chez moi...

Mais, je continue le baclo, si il faut (visiblement il faut) encore ;)
 
Byc
29 Aout 2016, 14:17
Voui, 2 semaines sans nouvelles.

Mais me revoilà :)

J'ai passé de très bonnes vacances.
Reposantes et tout.

J'ai donc ré-attaqué le baclo comme il faut...

Pour le moment, il fait un peu d'effet :)
Il me limite dans mes conso.

J'en suis à :
> 8h : 2
> 10h30 : 5
> 17h00 : 5

On va voir ce que cela donne maintenant rentré de vacances car je risque de reprendre les mauvaises habitudes...
Pour le moment, cela reste limité...

Mais on va voir la suite....
 
Byc
29 Aout 2016, 14:13
Joyeux Anniversaire :fsb2_smile:

Arf, j'ai 4 jours de retard....

Mais j'imagine que tu me pardonneras car je n'avais pas d'accès :)

Bisous :fsb2_wink:
 
Byc
11 Aout 2016, 8:12
Coucou Christine,

C'était la meilleure des solutions.
Toi aussi tu as abattu des montagnes et tu as fait le plus dure.

Maintenant, il y a aussi encore une part de deuil à faire.

:fsb2_wink:
 
Byc
11 Aout 2016, 8:07
Coucou, merci pour vos messages et vos conseils.

Il est vrai qu'une prise de 8h peut me calmer.

Donc, je vais faire comme tu le dis Sylvie et les autres, je vais rester à 2 cp à 8h et augmenter tous les 3 jours uniquement sur les 2 autres prises.

Merci à vous.

Je pars dimanche pour 2 semaines, ça va couper aussi un peu.

:)
 
Byc
10 Aout 2016, 13:07
Merci Carabus :)


Mais pourquoi selon toi, il vaut mieux 3 prises : 8h - 10h - 17h ?
(craving : 11h30 et 17h30)


Plutot que 2 prises :

10 h et et 17 h ?
 
Byc
10 Aout 2016, 13:07
Mais pourquoi selon toi, il vaut mieux 3 prises : 8h - 10h - 17h ?
(craving : 11h30 et 17h30)


Plutot que 2 prises :

10 h et et 17 h ?
 
Byc
10 Aout 2016, 12:07
Si tu n'as pas d'EI tu peux aller plus vite si tu le souhaites d'autant que tu as déjà pris du baclo
La prise de 8h renforce celle de 10h
C'est pour çà que je préfère 3 prises
Mais tu es mieux placé que moi pour savoir ce qui te convient à toi


Merci Sylvie...

Je n'ai aucun E.I. avec le baclo si ce n'est na somnolence....

Que me conseilles-tu sachant que je peux aller très très vitre avec le baclo sans E.I.
Mais je ne ne voudrais pas non plus louper le précieux césame.....

Si tu me dis 3 prises, je prends trois prises...
Je pensais que le le ciblage : 10h et et 17h serait serait mieux et moins contraignant.

Mais tu as probablement raison avec la prise de 8h (elle me calme)....

J'avais suivre tes conseils....

Demain je fais :
8h : 2 cp
10h : 3 cp
17h : 3 cp....

Et j'vais voir au fur et à mesure...
Je pars en "vacances" bientot... J'espere pouvoir garder le contact.


Merci :)
 
Byc
10 Aout 2016, 9:17
Ok Sylvie,

Je vais faire ça même si ça me parait long.
En prenant plus ou plus vite, ça n'ira pas, hein ?

Merci.

Sinon, pourquoi 3 prises : à 8h, à 10h et à 17h ?
Et pourquoi pas uniquement 2 prises : une à 10h et une à 17h ?

Ca marche mieux ?
Quelle est la différence STP ?


Carabus, p't'être 2 mois encore, je ne sais pas trop...
Mais je n'ai pas d'E.I. avec le baclo si ce n'est dès fois un peu de somnolence.

Merci.
 
Byc
09 Aout 2016, 18:51
Bonjour

Perso, je ferais 2 à 8h, 2 à 10h et 2 à 17h00 et j'augmenterais de façon classique : 10 mg tous les 3 jours
Il se peut fort en effet que 120mg/j était un dose un peu faiblarde ...

Pour la cure, le seul avantage c'est que la dose efficace de baclo est en moyenne inférieure pour ceux qui arrivent à s'abstenir de boire durant le traitement que pour les autres
Ca peut donc être intéressant quand on a du mal à trouver sa dose seuil


Ok, mercie Sylvie,

Et pour l'augmentation, selon toi ?
Comment répartir ?
 
Byc
09 Aout 2016, 13:02
Pour monter en baclo, c'est pas un souci, j'en ai des dizaines de boites !!!
Et peux avoir ce qu'il faut.

Mais je ne veux pas tout faire et n'importe quoi. Pas aller trop vite, sans non plus aller trop doucement (car je supporte sans problème le baclo).

J'aimerais la meilleure posologie sachant que je n'ai pas d'E.I. avec le baclo sauf la somnolence.

Donc, je peux cibler et/ou augmenter très rapidement.

Mais comme je ne veux pas passer à côté de quelque chose... Je préfère demander à quelqu'un comme Sylvie qui devrait pourvoir m'aider.

J'ai la chance de partir bientôt (2 semaines) de chez moi avec ma fille chez mes parents un peu ailleurs.

Mais y'a de l'alcool aussi puisque mon Papa est atteint de la même maladie.

Gros avantage avec : On attaque l'apéro et à peine 1/2 heure après on mange....

Et moi mon problème c'est l'apéro...

Une fois que c'est passé l'apéro, je peux ou non prendre un verre ou deux verres de vin, mais ce n'est pas mon trip.

C'est pour ça que quand je fait la cuisine, ça dure toujours des heures....

P.S. : Cela dit, j'avais eu Yves y'a une bonne année voir plus au téléphone qui me disait que mon problème serait peut être aussi les habitudes. D'ou l'intérêt de voir un psy .... Arf comment on dit un psycho de l'habitude quoi... Sauf que je n'en n'ai pas trouvé dans mon secteur proche (problème de santé) et relativement pas trop cher......

C'est sur que l'un de de mes problèmes sont aussi les habitudes....Surement après guérison.
Surtout que l'on partage ce moment d'apéro avec ma femme....
Enfin bref... Pas simple....

Merci :)
 
Byc
09 Aout 2016, 8:41
Coucou tout le monde,

Et bien me revoilà... :fsb2_cry:


Depuis plusieurs semaines/mois j'ai des problèmes de santé qui me bloquaient plus ou moins chez moi.. Je suis donc en arrêt. Mon vilain ptit cerveau m'a dit que l'alcool me soulagerait le temps, que je serais joyeux et que ça passerait le temps.
Donc, là, je suis plutôt pas mal retombé dans l'alcool.
La dose de baclo de 10 à 12 baclo où j'étais n'a plus rien fait.

J'ai vu mon addictologue et j'ai donc voulu essayé le SELINCRO en me disant que ce serait peut être plus simple 1 comprimé par jour et hop.
J'ai donc arrêté le baclo et attaqué un premier comprimé de Sélincro.
Oh putain, ça doit peut être marcher chez d'autres mais moi j'ai eu tous les E.I. notés sur la notice, j'ai cru que j'allais claqué.
J'ai donc direct arrêté et je reprends tout doucement le baclo en monté.

Là, je suis toujours en arrêt maladie suite à mes problèmes de santé.
Mais quand je vais reprendre le boulot, si j'en suis toujours à ce point là avec l'alcool, j'me demande ce que ça va donné.

J'ai repris RDV aussi avec mon Psy addictologue début septembre.
A l'époque ou je le voyais, il me parlais déjà de cure... ou autre.
Mais me concernant, je n'en ai pas du tout envie et je pense que ça ne m'aiderait pas.

Ce serait le dernier des derniers recours et j'me doute en plus que ça ne tiendrais pas.

Enfin, je ne sais pas... J'vais voir petit à petit.

Là, j'ai remonté le baclo à 6.
Mes cravings : 11h30 et 18h30 (uniquement au moment de l'apréo mais qui dure jusqu'au moment du repas et dès fois ça peut durer).

Je ne sais pas trop si je prends 2 à 8h, 2 à 10h et 2 à 17h00.
Ou bien 3 à 10h et 3 à 17h00. Pour le moment, je suis sur ce mode là.

J'augmente toujours de 1 cp tous les 3 jours ?
J'peux tenter 2 jours sans problème sinon.
Le seul E.I. que j'ai avec le baclo c'est la somnolence.

Je pense aussi que je me tape une bonne dépression.
J'ai un AD Venlafaxine 75 mg. que j'avais du arrêté et que j'ai repris y'a une bonne semaine : 1 chaque soir.
Du valium en cas de besoin, ....

Sylvie, ??


Merci :)
 
Byc
10 Mai 2016, 13:16
Coucou Chris :)


Pas simple les déboires...
(Je vais t'envoyer un mp)

Mais tu as comme toujours un optimisme à toute épreuve.
Ne doute plus de toi.

Malheureusement ta vie d'avant, est comme je viens de le dire "d'avant".
Pas simple, je sais. Mais tout est dit...
Après, l'accepter est autre chose...
Tout vient à point à qui sait attendre ;)

(Enfin, je parle avec de belles paroles moi, mais voilà quoi... (pas simple à dire, encore moins à faire, ...) En tout cas, je suis spur que c'est ce qu'il faut suivre).


Je t'embrasse et t'envoi mon p'tit mp ;)


P.S. : J'espère bien que tu as profité à fond de ces p'tits jours au Monts St Michel ;)
 
Byc
17 Avril 2016, 13:07
Up :)

Coucou Chris :fsb2_smile:


Quelles sont les news ?


Bises :fsb2_smile:
 
Byc
13 Avril 2016, 21:00
Il est là,

Il n'est plus là,

> Il est là,

> Il n'est plus là...


Si tu as envie de revenir te raconter, nous raconter, ...






P.S. : Une pensée pour toi :fsb2_yes:
 
Byc
09 Février 2016, 14:34
Coucou Carabus :)

Ce que tu écris est très compréhensible et je partage ton avis.


Coucou Sylvie :fsb2_smile:

A mon avis, tu es indifférent, ou tout du moins le baclo a fait son boulot
Mais, sauf parfois quand il provoque un dégout, il n'empêche personne de boire s'il en a envie ...


Voilà, en 2 phrases, je pense que tu as tout bien résumé ce que j'essaye de développer en des paragraphes et des paragraphes.

Merci :fsb2_wink:

Je voudrais cependant essayer d'expliquer peut être pour certain(e)s qui seraient dans le même cas que moi et qui seraient un peu paumer comme je le fut :
De l'alcool, je n'ai aucun manque physique.
Je peux m'en passer. Car si je reviens un peu sur mes débuts d'avant le baclo, je me disais tous les matins : "Non, ce soir, je ne picolerai pas" Bien entendu, tous les soirs, je picolais.
Là, je peux m'en passer sans frustrations.

Cependant, (avec tout le mal que cela comporte) je continu à me servir de cet alcool comme d'un "médicament".
La partie psychologique est en cours... J'ai déjà les tenants et les aboutissant de mon histoire, de ma vie.

Cela prendra le temps que cela prendra car je ne veux pas non plus chambouler toute ma vie du jour au lendemain.
J'ai vu trop de dégâts que cela peut faire.

Chacun fait comme il peut avec son vécu, ses envies, ses besoins :fsb2_smile:
 
Byc
08 Février 2016, 14:17
Manue, j'ai lancé mon post sans avoir lu le tient juste avant.
Il se sont croisés.

Je pense que tu as bien résumé la situation.
Et je le reprécise, je suis aussi conscient que cela peut être un jeu dangereux ;)
 
Byc
08 Février 2016, 14:11
Coucou Ebène :fsb2_smile:

Mais non tu n'es pas pénible et oui je sais pourquoi :fsb2_wink:

L'alcool, je lui laisse la place quand je veux qu'il soit là.
Par exemple, la semaine, même chez moi à ne rien faire, si je veux et sans forcer, je ne bois pas.

Par contre, si je désire boire (jamais au point d'être malade mais suffisament pour que l'alcool fasse l'effet recherché), baclo ou pas quand on veut, on peut.
J'espère que je me fait bien comprendre car ce n'est pas facile à expliquer ce que je ressent.

En fait, comme pour un certain nombre de gens, je n'ai pas fait encore réellement le deuil de l'alcool et n'ai pas envie de le faire dans l'immédiat pour diverses raisons que je n'ai pas trop envie de formuler ici.

Je veux juste que l'alcool reste à une certaine place. Grâce au baclo, j'y arrive même si je sais que cela peut être un jeu dangereux.

Donc Karine, augmenter le baclo ou non n'est pas le problème. Mon travail psy(-chologue, -chiatre, ...) a été intense et l'est toujours et encore.
Il y a tout un tas de choses que je n'ai pas franchi (peur du vide, le verre pas fini qu'on rerempli, les habitudes, ...) pour que le baclo fonctionne réellement sur moi. Et je n'ai pas forcément envie de les franchir pour l'instant. Car pour moi, le baclo fait tout un tas de choses mais ne règle pas les difficultés psy (quand il y en a).

Ebène, il m'arrive de faire une petite sieste mais occasionnellement et avec alcool ou sans :fsb2_yeah:


Pour moi, l'indifférence totale ne peut réellement tenir que si tu règles tout :fsb2_smile:


Bisous les filles :)
 
Byc
07 Février 2016, 23:36
Coucou Byc :fsb2_smile:

Qu'entends-tu par le fait que tu laisses la place à l'alcool? Est-ce du craving?

:fsb2_kiss:


Je ne pense pas que c'est du craving.
C'est juste que je n'écarte pas l'alcool.
Je lui laisse une place. C'est difficile à expliquer mais je n'ai pas envie de l'écarter pour le moment.
Ca dépends aussi des moments.

Bisous à toutes les 2 :)
 
Byc
07 Février 2016, 0:03
Coucou les filles :fsb2_smile:

Oui, question santé, pas simple.
Je suis en arrêt sans trop encore savoir vers ou je vais.
J'ai vu plusieurs spécialistes et j'ai encore des examens à faire.

Donc, oui, l'alcool est là car je lui laisse la place.
En même temps, certains jours, je ne veux pas qu'il soit présent et il ne l'est pas.

J'avance petit à petit.

C'est ce que je disais plus haut :
Le baclo fait l'effet de la place qu'on lui en laisse.

Grâce à la psy que je fait, je sais pourquoi j'ai bu, je sais pourquoi je bois quand je veux boire.
Ensuite, à moi de faire des choix.
 
Byc
05 Février 2016, 15:41
Heyyy Re :)

Merci de partager ton expérience.
Pas simple tout ça mais quelle force de caractère !
Félicitation à toi :)

Tiens je crois bien que tu viens de me filer une sacrée info :
Hello
Je vais ajouter un 10 mg au coucher pour mieux dormir et supprimer l hypersudation nocturne liée au manque de baclo


Effectivement, je transpire énormément durant la nuit... P't'être ça vient de là... Je vais tenter le coup ^^
Merci :)
 
Byc
04 Février 2016, 22:00
Pt'être qu'en y réfléchissant, il n'y a que 1% de pharmaciens désagréables qui se la pètent et donnent des leçons. Alors que les 99% des autres sont plutôt sympathiques.
Allez savoir...



Zut !
Sur les 100% de pharmaciens, on est tombé ici sur le 1% de pharmaciens désagréables qui se la pètent et donnent des leçons... Pas d'bol !


Moi aussi j'l'aime bien ma p'tite pharmacie et mes pharmaciennes.
Toujours dispo, de bons conseils, agréables, souriantes, sympa, ...
 
Byc
09 Janvier 2016, 22:00
Salut Carabus :fsb2_smile: une vieille connaissance :)


Aaaaaaaaaaa... Tu me réveilles... Lol...
Du coup, je viens donner quelques nouvelles...

La mort de Laurent (mon frérot à travers ce forum, ma vie d'alcoolique avec le baclo, ...), de l'apprendre et d'avoir eu un échange avec sa femme m'a fortement marqué. Je pense encore souvent à lui, sa famille, ...

Comme tu l'as bien observé, je me connecte sur le forum mais sans intervenir car j'ai je garde un lien.

En fait, je ne me sent plus vraiment en harmonie totale avec le baclo comme au premier jour.
Non pas que le baclo ne fasse pas d'effet...
J'en pense surtout : qu'il fait l'effet de la place qu'on lui en laisse. J'espère que l'on me suit...

Je suis toujours non fumeur depuis 1,5 an. Peut être que j'ai aussi mal géré cette étape.
Car c'est à peu prêt à ce moment là que le baclo n'a plus fait l'effet qu'il faisait sur moi auparavant...

Bref, je suis mon petit chemin accompagné de ma psy, ...

Depuis, j'ai également des problèmes de santé (qui n'ont rien à voir avec l'alcool) mais qui n'aident pas.
Quand on a mal et que les médocs soulagent un peu mais que le meilleur des remèdes que l'ont connaisse pour la douleur reste l'alcool, alors on fait comme on peut.

Alors j'essaye de faire un savant mélange de baclo, médicaments, alcool ... Pour que les uns et les autres se limitent avec la douleur (du corps et de l'esprit).
Pas simple et pas très "catholique"...

:fsb2_smile:
 
Byc
09 Janvier 2016, 21:31
Salut Carabus :fsb2_smile:


Avec un peu de retard : Bonne année 2016 :fsb2_wink:

Je vois que tout roule pour toi dans les grandes lignes :fsb2_smile:

Ca fait plaisir à lire :fsb2_yes:



P.S. : Je posterai sur mon fil surement un peu plus tard ;)
 
Byc
13 Mai 2015, 8:02
Coucou Karine, Rosy, Emy et MERCI :fsb2_smile:



Manue, effectivement, je suis sur le fil du rasoir.


Mes ES, je les ai toute la semaine.
Plus ou moins mais il me semble ça ne dépends de toute façon pas de la consommation d'alcool.

Augmenter ?
Je ne sais pas...

J'ai déjà tenté de monté de 30 ou de descendre de 30... Ca ne change rien à rien.
Mais ce n'est probablement pas suffisant.

Peut être, peut être pas...
Le 4 juin, je rencontre un autre médecin... Pour avoir un autre avis...

Des bises ma Manue :)
 
Byc
12 Mai 2015, 7:43
Salut les Z'ami(e)s :fsb2_smile:

Merci à vous :fsb2_wink:

Questions nouvelles, alcool, baclo, ça va, ça vient.
Toujours de la psy, j'ai fait de l'hypnothérapie, ...

Je pense que le baclo rempli son rôle et la semaine quand je bosse, pas d'alcool.

Le week end et les jours fériés, je me lâche dirons nous.

Ma question est : est-ce que j'ai envie de changer cela ?
Probablement pas vraiment, enfin pas à l'heure actuelle. Ce qui me fait peur c'est de déraper...
Et mon problème, c'est que des fois c'est plus que ce que je voudrais.
A voir...

J'suis toujours à 150.
Par contre, j'ai l'impression d'être plus sujet à des ES : fatigue, déprime, mal au bide (voir estomac), grosses suées nocturnes, ...
J'ai fait plein d'analyses (de sang, echographie abdominale, ...) Tout est nickel.

Plein de gros bisous à toutes et à tous :fsb2_smile:
 
Byc
06 Janvier 2015, 21:35
j'ai le sentiment que tu n'es plus loin de la délivrance, alors vas y à fond côté psy, je pense que comme beaucoup d'entre nous, tu es victime de ta trop longue vie avec ce mauvais compagnon qui te lie à lui (l'alcool, bien sur).

...

Je m'identife un peu à toi, peut être que je me trompe. En tout cas, prends bien les conseils avisés de Sylvie et de Yves, qui ont une longue expérience et une connaissance approfondie du baclo, des ES et de la meilleure posologie.



Salut Espoir77 (Et vive le 77 ;-), j'y suis aussi ^^) !!!

Tu es en plein dedans (si je puis dire)...

Après des échanges avec Yves (MP + téléphone), il pense que je suis "soigné" de l'alcool et qu'une augmentation de baclo ne changerait rien.
On a même fait des tests... Mais rien ne change cette conso "habitude".

Il pense (comme je l'imaginais aussi) que bien entendu j'ai une sur-consommation d'alcool mais non plus dû à la maladie en elle même mais tout le reste et pour moi surtout : le COMPORTEMENTAL ! La psy est aussi en travail à côté.

Je vais donc me lancer dans une thérapie comportementale car je pense aussi que désormais chez moi, comme tu le dis si bien Espoir :

alors vas y à fond côté psy, je pense que comme beaucoup d'entre nous, tu es victime de ta trop longue vie avec ce mauvais compagnon qui te lie à lui (l'alcool, bien sur).


---> "HABITUDE" !!! Depuis le temps que je le tenais ce mot...

Pour info, je suis bien suivi du côté psy mais pas encore du côté comportemental.
Je vais donc être en recherche d'un vrai psy(chiatre-chologue-ou autre) qui maîtrise la thérapie comportementale en lui expliquant bien que désormais (ce que pense Yves et que je pense aussi) : Je suis soigné de l'alcool mais que j'ai une sur-consommation d'alcool dû au comportement. Comme ça pourrait l'être pour du chocolat ou n'importe quoi...

Affaire à suivre ;-)


Salut Loul,

Ca fait plaisir de te revoir, je m'étais inquiété ;)

J'ai écrasé ma dernière clope le 27/07/2014.
J'ai arrêté le champix peu de temps après.. Mi-août peut être (trop d'E.S.).
Plus de besoin ni d'envie de clope. Sauf quand il y a consommation d'alcool. J'ai donc trouvé la parade : la E-clope à 0 mg de nicotine.
Aucun besoin ni envie de fumer une clopr ou de fumer la e-clope hors du conteste de l'apéro.
La E-clope à 0 mg de nicotine est pour moi donc une solution durant ces moments d'apéros.

Chez moi, il n'y a plus vraiment un craving alcool comme on l'entends...
Juste un besoin de faire comme d'hab'... De tuer le temps...
Surement aussi de tuer ce temps qui ne me plaît plus vraiment comme il l'est à l'heure actuelle.
La psy est donc là sur le côté ;)

:)
 
Byc
04 Janvier 2015, 0:33
Juste un p'tit bisou :kiss:

Entre frères et soeurs de souffrances....

On finira par y arriver :D

CA VA LE FAIRE :D :D :D

Bises affectueuses
 
Byc
04 Janvier 2015, 0:26
Juste un ENORME Bisou :kiss:

pour te souhaiter le meilleur pour cette nouvelle année :kiss:

:D
 
Byc
04 Janvier 2015, 0:24
Merci,

Merci MA Ebène :fsb2_smile:

Ouais, ça va finir par le faire :fsb2_yes:

:kiss:

Bonne année à toutes et à tous :D
 
Byc
25 Décembre 2014, 0:11
Salut mon Calou-lou :fsb2_smile:

Juste pour te souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année.

Bises hurlanteeeeeeeeeeees :kiss:
 
Byc
25 Décembre 2014, 0:09
Coucou Chris :fsb2_smile:

Pour commencer, joyeuses fêtes de fin d'année :fsb2_wink:

Et je dirais pour faire simple : +1 avec Martha.

Des bises :kiss:
 
Byc
23 Décembre 2014, 12:12
Merci à toutes :D

Wouaaaahooooooooooo, j'ai du succès auprès des femmes :loll:

Merci Ebène ;) C'est sympa, mais moi aussi j'ai du stock.
Et comme notre prescripteur me note sur chaque ordonnance "à renouveler pour un mois" et qu'il me fait la même tous les mois, ça va le faire...
Si j'ai un souci, mon médecin traitant me "dépannera". Il n'est pas prêt à me suivre sur la route du baclo car il a été clair et n'y connait rien mais acceptera de me dépanner si besoin.

Et si j'augmente même de beaucoup, je ferais comme toi.
J'irais voir notre médecin traitant en lui disant : "j'en suis à ça. Vous me suivez ou non ?"
Si il n'accepte pas, j'ai déjà eu une bonne adresse en PV ;)

J'ai demandé l'aide d'Yves en PV et il va essayer de m'aider...
Sachant que je supporte bien le baclo sans de vrais E.S., on y va...
Je vais suivre ses recommandations.


Je vous tiendrais au courant.

Bisous :kiss:
 
Byc
22 Décembre 2014, 10:40
Mon seuil, c'était 110mg...

Oui Karine, il y a de ça aussi : problème perso, arrêt de la clope, ...
Mais c'est que visiblement mon indifférence n'était pas suffisament stable.
 
Byc
22 Décembre 2014, 10:32
Salut Sylvie.

Oui, il faudra surement changer de médecin mais je ne compte pas attendre de changer de médecin pour augmenter.
En attendant, je peux me débrouiller pour doubler les ordonnances.

Je vais essayer mes 2 prises comme cela...
Pour le moment, je supporte plutôt bien le baclo même avec de gros changements (j'ai déjà fait).

Et augmenter de 20mg si il faut tous les 2 ou 3 jours...
J'vais essayer de voir si par exemple Yves peut faire quelque chose pour moi...
 
Byc
22 Décembre 2014, 10:10
Là, je suis en vacances...
J'vais peut être déjà commencé par passé à :
10h : 70 mg et 17h : 80 mg ???

J'ai déjà fait ce genre là de bouger tout d'un coup... C'est peut être aussi mon problème...
Question ES, pas de gros changements... et surtout pas grand chose.
 
Byc
22 Décembre 2014, 9:58
Salut tout le monde :fsb2_smile:

Question AD, tout a été arrêté et ça le fait très bien sans.

Ca fait un moment que je n'ai pas posté bien que je passe régulièrement sur le site.

Et pour cause, c'est pas le top. Je suis toujours à 150 mg de baclo et j'ai l'impression que cela ne fait plus rien ou plus grand chose. Perte d'indifférence depuis déjà plusieurs semaines.
Est-ce dû à l'arrêt de la clope ?
Est-ce dû à ne pas avoir démarré un suivi psy avant ?

Je suis toujours suivi par mon médecin qui ne veut pas aller au delà de 150 mg.
J'ai commencé à voir un psychiatre en parallèle dans le même centre qui peut aussi prescrire. Il m'a demandé aussi de voir une psychologue. Donc j'ai démarré tout cela depuis quelques semaines.

Les prises de baclo sont :
8h : 20 mg / 10h : 20mg / 13h : 20mh / 15h : 30 mg / 17h : 60 mg.

La semaine quand je travaille, cela fonctionne plutôt pas mal. Pas d'alcool mais comme j'en discutais avec ma psy : "Est-ce dû aussi au fait de se dire qu'on pourra plus se "lâcher" le week end ?"
Et le week end ou les jours ou je ne travaille pas. Il y a cet espèce de craving (qui en est un ou pas...) qui est là vers 11h15-11h30 et 18h15-18h30. Chose est sûr c'est que le baclo n'a plus l'air d'agir sur la conso et ce moment.

Les prises de baclo sont donc difficiles à gérer entre la semaine et les jours ou je ne travaille pas car les prises devraient être différentes entre la semaine et le week end.
J'ai essayé tout un tas de trucs... Qui ne marche pas vraiment.

Vous allez me dire ce que vous en pensez : Je pense qu'il faudrait augmenter le baclo en poursuivant la psy à côté. Je pense que c'est ça qui a merdé la première fois.

Mon psychiatre tente de me faire entendre que j'ai un tel "Amour" de l'alcool que seul un sevrage en cure pourrait fonctionner... Voir plusieurs...
Bref, il ne croit pas forcément au baclo. Je pense qu'il le voit comme une aide et en fonction des cas il marche ou pas.

Donc, ce que j'imaginais, c'était d'augmenter le baclo à dose de cheval si il le faut (je pense qu'une personne sur ce site peut peut être quelque chose là dessus et je pense que je vais le contacter en MP) et en parallèle poursuivre la psy. Il va aussi falloir jouer sur le comportemental. Mes 2 psy ne pratiquent pas les TCC mais ma psy peut travailler sur le comportemental en "global" comme elle dit...

Qu'en pensez-vous ?

J'avoue que je suis un peu paumé...
 
Byc
30 Octobre 2014, 13:12
Un bisou aussi en passant :kiss:
 
Byc
18 Octobre 2014, 9:17
Remarque je dis ça avec le recul que j'ai aujourd'hui.

Je me souviens que j'étais flippé de ne pas l'obtenir non plus le traitement et de devoir décaler son début.

Mais dans ce traitement, il y a 2 mots incontournables : "Patience" et "Régularité". Alors, il faut apprendre petit à petit à maîtriser les 2.
 
Byc
18 Octobre 2014, 9:11
T'inquiètes pas Colombe, ça va le faire.

Au pire, si ce n'est pas là pour cette fois, ce sera avec un autre.

Du moment qu'il est décidé, il l'aura d'une façon ou d'une autre le baclo :fsb2_smile:
 
Byc
16 Octobre 2014, 20:11
Coucou :fsb2_smile:

Skoff, moi non plus je n'y connais rien en AD et leurs EI :loll:

Manue, merci pour les infos.
Mon AD, c'est du "Zoloft 50mg". 1 par jour. (le générique c'est "Sertraline").

Ca fait 1 mois que je le prends et j'ai l'impression que c'est limite pire...
De toute façon, je ne l'arrête pas de moi-même. Je vois mon doc lundi et je verrais avec lui.

;)
 
Byc
16 Octobre 2014, 7:13
Salut les Z'amis

Pas beaucoup de news.

La thérapie ne fait que débuter. Il va falloir des séances.

Le valium faisait bien effet. Je l'ai arrêté comme prévu au bout de 2 semaines.
Pourtant c'était vraiment efficace mais peur de l'addiction et convenu avec le médecin en attendant que l'AD fasse son effet.

Depuis, l'AD me retourne la tête, me fatigue et me concentrer devient difficile. J'ai l'impression qu'il fait plus de mal que de bien. Le matin, j'ai un mal fou à décoller de mon lit et j'ai une boule au niveau du plexus, style angoisse qui disparaît au fur et à mesure de la journée.

Je prends l'AD le soir car le matin, il me fatiguait vraiment sur la journée mais peut être serait-il plus efficace le matin.

Je vois mon médecin lundi, je verrais avec lui.
Peut être changer d'AD...

Bises hurlantes :D
 
Byc
14 Octobre 2014, 17:36
Salut Colombe,

Oui, donnes à Karine et/ou Sylvie un lieu plus exact en MP bien sûr.
Votre ville par exemple.

Bise,

C'est beau une femme qui s'inquiète et fait plein de choses pour son homme :D
Malgré cette maladie qui est si difficile à vivre pour l'entourage comme pour le malade.

Courage :fsb2_smile:
 
Byc
13 Octobre 2014, 9:24
Arf, j'ai 2 métros de retards mon Calou-lou :fsb2_smile:

Mais bon anniversaire :D

Bises claquantes ;)
 
Byc
30 Septembre 2014, 7:10
Il déchire ce Calou-lou :fsb2_smile:

Félicitation :D

Bise claquante mon poto ;)
 
Byc
29 Septembre 2014, 7:46
Ebène :fsb2_smile: ,

Essaye de prendre soin de toi, tu le mérites.
Et crois moi, je sais de quoi je parle et tu le sais, n'est-ce pas ? :fsb2_yes:

Tu es quelqu'un de bien que, tu as une belle personnalité et tu aimes les gens.
Malheureusement et comme nous tous, tu as été malade. Et ça, tu n'y peux rien. La maladie ne se choisie pas. Tu as fait l'immense bond en avant de te soigner.

Restes maintenant à soigner les blessures de la maladie.
Prends le temps... Mais fait attention à toi qu'il ne décide pas du jour au lendemain de te mettre dehors.

Je t'embrasse.
 
Byc
28 Septembre 2014, 7:40
Salut à toutes et à tous :fsb2_smile: ,

Je viens d'avoir un appel téléphonique de la part de Magali, "La Douce" de Laurent.
Avec son accord, je viens vous donner quelques détails de son décès.
Pour que cela puisse peut être servir à d'autres.

Comme nous pouvions l'imaginer, Laurent s'est malheureusement bien suicidé chez lui.
Rien ne laissait présager son geste car la veille encore il sortait avec des amis.

Il était tout de même en grande souffrance.
Il le disait d'ailleurs dans sa signature : "... mais là j'en chie :)...".

Même un personne forte, qui brave les tempêtes peut avoir un moment de désarroi.

La sortie de l'alcool est souvent rapide et change tout un tas de choses.
Bien souvent, les problèmes maquillés, occultés nous sautent en pleine figure.

Dans la plupart des cas, il est donc important et nécessaire d'être suivi par un psy ou autre pour pouvoir gérer.
Il faut demander de l'aide, il faut se faire aider. Ne pas minimiser une baisse de forme, une dépression ou autre.
Un conseil que je rajoute et si bien sûr vous le pouvez, ne changez pas toute votre vie du jour au lendemain. Prenez le temps de faire les choses : "PATIENCE". Ne pas vouloir non plus attaquer tous les problèmes d'un coup mais peut être par ordre de priorité. Après, chacun fait comme il le peut avec ce qu'il a.

N'oubliez pas : "Vous êtes la personne la plus importante de votre vie".

Je veux remercier Magali qui m'a permit de vous donner ces quelques informations. Cela lui paraissait également important d'en faire le témoignage pour que cela puisse peut être servir à d'autres.

Je veux également transmettre à Magali, leurs enfants, leurs proches et amis mes sincères condoléances. Une grande pensée pour eux.

Bien entendu, je lui ai dit que si elle avait besoin ou autre de revenir vers moi ou autre, de ne pas hésiter.


Bon "Grand chemin" Laurent,
Tu resteras dans une partie de moi.


L'histoire de Laurent

Je m'étais permis de lancer des demandes en mp car j'étais intimement persuadé de celà.

Je pense que cet événement, qui nous touche tous, doit nous permettre d'avancer en envisageant la libération sous un autre angle.


Si je prends mon cas personnel, en 47 jours j'ai gommé 18 ans de polytoxicomanie.
18 ans à ne penser à chaque seconde qu'à me déboiter plus que ce que je n'étais déjà.
A allumer des clopes alors que j'étais déjà en train d'en fumer une.

Le changement est trop soudain...
La libération trop violente...

Les A.A. disent:

"Pas de mariage, pas de divorce la première année"

A celà je rajoute:

"Pas d'enfants, pas de décisions professionnels d'importances"


Que le départ de Laurent... puisse nous permettre d'y réfléchir.

Adieu Laurent....


Loïs



.
 
Byc
21 Septembre 2014, 17:51
Une pensée pour toi douce Ebène :happy:

Garde le courage que tu as en toi ;)

Et continue de te battre avec cette force que tu as : c'est beau, c'est fort ;)

Bise :kiss:
 
Byc
21 Septembre 2014, 17:28
Salut mon Calou-lou :happy:


Comment vas-tu mon Ami ???
Tout continue de rouler au mieux ?

Et cette descente ?
Surtout, fais attention à toi !!!
Gardons toujours le mot "PATIENCE" pour ne pas sauter d'étapes et éviter de trébucher même si on arrive toujours à se relever ;)


Bise claquanteeeeeeeeeeeee :kiss:
 
Byc
21 Septembre 2014, 17:23
Merci Catherine, Manue, Calou, Skoff, Oliv et Carabus :fsb2_smile:

Vos encouragements me vont droit au coeur.
Je reste sur mes gardes et j'essaye de prendre soin de moi.
Je sais que les turbulences peuvent être violentes par moment mais plus j'avance et plus mon chemin se trace assez clairement.

Ces 3 premiers jours d'A.D. + valium me font du bien.
Comme dit Phil, l'A.D. devrait commencer à faire de l'effet au bout de 2 à 3 semaines mais le valium fait son effet en attendant.
Je dors comme un bébé et je me détache (ce qui ne m'était pas arrivé depuis des mois et des mois) des petits tracas qui dans le fond n'en sont pas vraiment pour me concentrer sur les vrais problèmes.

Oui Catherine, vivement le 07/10 :fsb2_yes:
Je veux me dévoiler, tout dévoiler, et en même temps :fsb2_cold: :fsb2_cold: :fsb2_cold:
Et pour la première fois de ma vie, je pense savoir vers ou il faut aller pour travailler des pistes.

Je crois beaucoup en cette piste psy car je sent en moi même que en étant indifférent, je reste en danger. Même si je sais quoi faire en cas de rechute.
Bref, régler l'alcool, régler la clope, c'est une chose mais si il y a un ou des problèmes de fond alors il faut aller jusqu'au bout pour pouvoir réellement tout régler.
 
Byc
21 Septembre 2014, 17:07
Merci Phil.

C'est rassurant d'avoir ton avis en plus :happy:
 
Byc
20 Septembre 2014, 6:24
Comme dit Catherine, ça me semble aussi sur la bonne voie.

Si tu commences à te poser la question si ce sont ou non des habitudes qui te font boires à certains moments...

Pour les E.S., je n'en ai pas eu de très sévèrent et c'est peut être pour cela que je me disais que c'était un peu ma "rédemption"...
Donc, ils n'étaient pas mal accueillis. Mais je le répète car ils n'étaient pas ultra violents.

:fsb2_smile:
 
Byc
20 Septembre 2014, 5:49
Salut Carabus :fsb2_smile: ,

Alors, tu as repris le boulot lundi comme prévu ?
Si oui, comment ça s'est passé ?


A BB : mes trois enfants (23, 25 et 26 ans) ont eux aussi une consommation festive.
On en parle souvent. Eux ne se questionnent pas, en revanche, moi je me questionne beaucoup.
Pour ma part, ça a commencé comme ça aussi : une consommation "festive" qui n'avait de festive que le fait qu'elle avait lieu lors de fête mais pour moi, c'était plutôt une consommation désinhibitrice.
La différence, c'est que moi, je ne me souviens pas avoir bu autre chose que de l'alcool. Dès mon plus jeune âge, chez mes parents, à la ferme, c'était le cidre à tous les repas.
Mes enfants eux, n'ont pas bu une goutte d'alcool avant 16 ans environ et je crois que c'est là toute la différence.
Il y a un tas d'articles parus récemment à ce sujet qui vont tous dans ce sens : l’alcoolo-dépendance se développe surtout lorsqu'il y a eu consommation d'alcool avant la maturation "complète" du cerveau.
Et là, je ne sais pas quand ton fils a commencé a consommer mais c'est plutôt ça, je crois, qu'il serait intéressant de savoir car je crois qu'il est maintenant clair que ça entre plus encore en jeu que le facteur génétique.


Pour rebondir sur Flocerise, je pense que malheureusement l'alcoolo-dépendance est super complexe et qu'il n'y a plein de moyen d'y arriver. Certes, comme tu le dis, il y a peut être des comportements qui peuvent aggraver le risque (ce qu'on appelle tout simplement des facteurs à risque) mais chaque personne est différente. Moi, je sais aujourd'hui que depuis toujours j'étais malade alcoolique et qu'il fallait juste que le nombre de facteurs soient en armonie pour déclencher la maladie. Et tôt ou tard, elle arriverait. Par exemple, moi, même jeune quand j'allais en soirée ou autre, je ne touchais quasiment pas à l'alcool. Il n'a jamais été vraiment "festif". Il s'est invité tout seul "tard", il y a une bonne dizaine d'années à la maison. Un petit verre à l'apéro me permettait de combler tout un tas de manque (stress, angoisse, désinhibition, ...). Et puis les doses ont augmentées pour obtenir le même effet et les heures des apéro ont avancées, ... Jusqu'à l'enlisement, le déni, les sevrages en ambulatoires, ...
 
Byc
19 Septembre 2014, 14:20
Salut Phil,

Voilà ma situation :

Problèmes périphériques + problèmes de couple qui refont surface après la sortie de l'alcool + l'arrêt de la cigarette (fin juillet 2014). Ma femme gère de son côté avec un psychiatre.

Par contre, je ressent comme une dépression avec stress qui revient, angoisse, boule à la gorge dès fois pas envie de pleurer sans énorme raison, gout à rien, énervement, ...

Alors la dernière fois que j'ai vu mon addicto, c'est à dire hier, je lui ai demandé des médocs et de voir un psychiatre.

Il m'a filé des A.D. (Zoloft 50 mg) : 1 par jour et du valium 5 mg pendant 14 jours (histoire que l'A.D. commence à faire effet) à raison de 1-1-2 par jour (soit 4 en tout). J'ai commencé hier soir.

Hier, pour la première fois depuis des mois et de mois, j'ai fais une nuit complète...

Que penses-tu de cette prescription ?
Est-elle bonne selon toi ?
Il n'y a pas d'interaction ?
Qu'aurais-tu fait ?

Merci Phil :fsb2_smile:
 
Byc
19 Septembre 2014, 14:12
Salut les Z'amis :fsb2_smile: ,

Ca va, ça va...
Comme on le sait tous, à la sortie de l'alcool, les problèmes ressortent...
Je n'y échappe pas.

Problèmes périphériques + problèmes de couple.

Mais tout cela me semble surmontable d'une façon ou d'une autre avec le temps. On pourrait encore dire "PATIENCE"...

Question clope : Toujours zéro. De ce côté là ça tient.

Par contre, je ressent comme une dépression avec stress qui revient, angoisse, boule à la gorge dès fois pas envie de pleurer sans énorme raison,...
Alors la dernière fois que j'ai vu mon addicto je lui ai demandé des médocs et de voir un psychiatre.

Il m'a filé des A.D. (Zoloft 50 mg) : 1 par jour et du valium 5 mg pendant 14 jours (histoire que l'A.D. commence à faire effet) à raison de 1-1-2par jour (soit 4 en tout). J'ai commencé hier soir.

Hier, pour la première fois depuis des mois et de mois, j'ai fais une nuit complète...

A suivre...

Et puis RDV avec un psychiatre le 07/10/2014.
Si il est bien, il va pouvoir gérer beaucoup. Et j'ai déjà des pistes à creuser pour voir :
Une TCC, voir si trouble maniaco-depressif, voir si hypersexualité et certainement explorer d'autres choses... Il doit y avoir un peu de boulot ! Lol !!!

Je m'accroche. :fsb2_yes:
 




forum baclofene