Résultats de la recherche (5666 résultats)

Florence...
16 Septembre 2018, 19:33
Oui mais... le forum n'aime pas le silence.
J'ai voulu me taire et il m'a répondu qu'il fallait que j'écrive au moins deux lettres.
Comme je ne sais pas lesquelles choisir, en voici un petit assortiment hasardeux, tu choisiras celles qui te conviennent.
 
Florence...
01 Septembre 2018, 11:33
Le Ditropan, médicament prescrit normalement pour les problèmes urinaires, a été hyper efficace pour moi contre les suées nocturnes.
1/2 comprimé tous les soirs, résultats sensibles dès le 3ème jour de traitement.
C'est sur ordonnance, vois avec ton médecin si ça t'intéresse.
 
Florence...
30 Aout 2018, 2:17
Pas seul Gégé...
 
Florence...
25 Aout 2018, 21:36
Gégé, c'est à moi que tu causes ???

Ben non !
Ça peut pas être à moi puisque je te réponds...
:fsb2_mad:
 
Florence...
18 Aout 2018, 8:41
Gégé,
Les personnes qui en parlent et qui ne le font pas, c'est des conneries.
Et je suis bien placée pour le savoir.
Y a pas de règle pour ça.

Janine, Rodrigue, Kelly, Karim, Laureline, et d'autres très proches que tu aimes et qui ont déjà plein de soucis, tu crois que ça va arranger les choses si tu disparais ainsi ?
Et moi aussi !
Moi, je vais culpabiliser à mort si tu fais des conneries.
Je vais me reprocher de n'avoir rien fait contre ce que certains appellent un acte de bravoure et qui n'est pour moi (à quelques exceptions près) qu'un acte de lâcheté.

Moi, Gégé, c'est vivant que je t'aime !
 
Florence...
17 Aout 2018, 10:17
Ça fait belle lurette que je clame partout que je pense qu'on possède "un capital alcool" comme on a "un capital soleil".
Ça équivaut exactement à ce que je viens de lire ci-dessus.
Seulement voilà, est-ce parce qu'on a dilapidé notre capital soleil que l'on doit à tout prix se protéger du moindre rayon, ne sortir que la nuit ou se couvrir le moindre millimètre carré de peau ?
Est-ce parce qu'on a dilapidé notre capital alcool qu'on doit observer une très stricte abstinence ?
Pour moi, la réponse est NON.
 
Florence...
01 Aout 2018, 0:24
Oui, désolée Gégé.
Je ne parviens à sortir que lorsque j'y suis vraiment contrainte en ce moment.
 
Florence...
31 Juillet 2018, 1:19
Vraiment pas de quoi avoir honte Sol.
Si ça me fait très plaisir de savoir que mes graines vous ont apporté un petit quelque chose, ce n'était pas un devoir pour vous de venir au rapport.

Y avait la même chez mes parents Marie-Pierre, et j'aimais beaucoup jouer avec cet objet.
La machine à penser ? Celle-là fonctionne encore mais n'importe comment.
Elle s'est emballée et je ne parviens plus à la stopper.
Avant, j'avais l'alcool pour ça.
Je ne regrette cependant pas le temps de l'alcool.

Chais pas Loulou.
Paumé.
A côté de son moule.
Pas mieux pour la cerise, il n'en reste plus que le noyau.

Ce que tu as pu "juger sur pièces" Édouard, c'était l'an dernier et ce n'était même pas moi, comme je n'ai cessé de te le dire.
Maintenant c'est moi à nouveau, mais les temps ont changé.
Une année ne fait pas l'autre.

C'est pas une question d'envie Lucie.
 
Florence...
29 Juillet 2018, 2:40
Merci !
Merci à vous pour vos pensées, que vous ayez ou non laissé des traces de votre passage ici.

Je sais pas trop quoi dire en fait.
J'ai cassé ma machine à faire des mots.
Je sais pas si je vais pouvoir la réparer...
 
Florence...
15 Juillet 2018, 21:47
 
Florence...
14 Juillet 2018, 12:51
Et deux !
 
Florence...
13 Juillet 2018, 14:43

Je réagis parce que je trouve que tu n'interviens pas assez ici, mais soit.

Serait-on tenu d'effectuer un certain nombre d'interventions en s'inscrivant sur le forum ?
Devons-nous pointer régulièrement pour attester de notre présence et ainsi bénéficier des conseils des uns et des autres ? :fsb2_wink:
Je plaisante mais sur un fond de sérieux.
Prenons garde à ne pas faire culpabiliser ceux qui ne sont pas aussi assidus que nous.
 
Florence...
10 Juillet 2018, 18:04
Oh la la Pascal !
Mon propos n'était pas de déboulonner Pierre Rabhi que j'approuve plus que je ne le réprouve.
Et d'ailleurs, je ne me sens pas compétente pour juger ce bonhomme que j'aime écouter et dont j'apprécie beaucoup d'idées.
C'était juste un petit bémol, histoire de rappeler que tout n'est jamais tout blanc ou tout noir.
Je n'avais pas l'intention ici de susciter de polémique.
On en a déjà suffisamment ici sur des thèmes moins hors sujets, pas la peine d'en importer en allant farfouiller dans les médias pour en dénicher d'autres.

Édit : donc Théo, je t'encourage à faire fi des aspects peu afriollants du bonhomme pour en découvrir les richesses.
C'est à lui que j'ai emprunté cette expression "sobriété heureuse" qu'il utilise dans le domaine de l'agro-écologie.
Mais fréquents sont les concepts qu'on peut transposer d'un domaine à un autre.
Quand c'est possible, c'est d'ailleurs la plupart du temps une preuve de validité.
 
Florence...
09 Juillet 2018, 2:47
Et Pierre Rabhi n'a pas que des bonnes idées Marie-Pierre.
Par exemple, il est aussi connu pour son homophobie.
Mais bon ! Personne n'est parfait.

C'était juste un constat Pascal.
Pas un reproche.
 
Florence...
08 Juillet 2018, 2:09
Ouf Sylvie ! Ton post me réconforte.
MERCI !
Parce que dans ma tête, je me faisais déjà des films et ça ressemblait à ça...

Supposons que je m'appelle Florence, que je suis alcoolique, que j'ai envie de me sortir de cette dépendance et que j'ai entendu parler du baclofène.
Je vais voir mon médecin et je lui demande de pouvoir bénéficier de ce traitement.
Il me répond que non car il faut que j'essaie d'autres traitements avant.
On part sur l'Aotal par exemple (ça, j'ai déjà fait en vrai).
Forcément, ça ne fait rien.
Enfin si ! Ça me détraque les intestins.
Alors il me propose le Sélincro.
Là, ce ne sont pas seulement mais intestins qui sont détraqués mais je bouffe de l'EI matin, midi et soir.
Une petite cure alors ?
Et c'est parti pour la cure.
Et ça marche !
Youpi ! On va arroser ça !
Et VLAN, rechute !
Bon ! A ce niveau-là, maintenant que les centres de cure et les labos s'en sont mis plein les poches sur mon dos, on consent enfin à me donner du baclo.
J'essaie le baclo, selon le protocole désormais connu de mon médecin.
J'arrive assez vite à 80 mg mais je ne suis pas encore guérie.
Mon médecin me confie donc à un addicto.
Une fois que je suis entre ses bonnes mains, qu'est-ce qu'il se passe ?
Il continue à augmenter ?
Pas sûr puisqu'il n'est pas convaincu du bien fondé de ce traitement.

De toute façon, mon scénario s'arrêtait ici parce qu'à ce stade-là je préférais ne plus penser à tout ça et ne retenir que le fait que j'avais de la chance d'être passée à côté de ce merdier.
Et oui vraiment, j'ai eu beaucoup de chance sur ce plan-là parce que je suis tombée en plein dans la période faste du baclo.
Début du traitement un petit peu avant la première RTU et objectif atteint à 300 mg un peu avant les restrictions de l'ANSM.
Il s'en est vraiment fallu de peu...

Et c'était quoi cette vidéo que tu avais en mémoire Marie-Pierre ?
Tu crois qu'il faudrait que je dise à Pierre Rabhi que je lui ai emprunté son concept de "sobriété heureuse" ?

Oui, j'ai lu ça chez toi Manue.
Moi aussi j'ai eu des déboires avec ma première pharmacie.
A mes débuts du baclo, j'ai dû quitter la quitter pour aller dans une autre pharmacie à 20 bornes de chez moi. Cette première pharmacie se situait dans la même ville que celle où exerçait mon MG.
Mais bon...
Je crois que j'aurais été capable de faire 100 bornes s'il l'avait fallu tellement je tenais à ce traitement.
 
Florence...
05 Juillet 2018, 21:25
Résultat du vote de la commission d'évaluation : je me sens affreusement vivante ce soir...
 
Florence...
05 Juillet 2018, 2:36
Oui, c'est vrai Marie-Pierre, ça ne manque pas et je crois que ça ne manquera jamais.

Petite précision à l'adresse des personnes qui passent par là par hasard et qui ne me connaissent pas ou peu...
Mon mal être actuel n'est aucunement lié à l'alcool ou à l'absence d'alcool, ni au baclo.
Donc ne prenez pas peur !
Le baclo a fait du bon boulot chez moi, il a rempli sa mission.
J'en prends encore 80 mg.
Je ne sais pas si je vais diminuer ou en rester là car alors que j'étais insomniaque depuis toujours, il m'a permis d'enfin bien dormir.
De même, il exerce un effet bénéfique sur mon anxiété maladive.
Sur ce plan-là d'ailleurs, mon dosage est un peu insuffisant mais il m'a fallu trouver un équilibre de façon à ne plus subir ses EI.
Plus de baclo = moins d'anxiété mais plus d'EI.
A moi de savoir ce que je veux...
 
Florence...
04 Juillet 2018, 2:10
Les plantes croissent bien souvent en fonction de l'espace qu'on leur alloue Manue.
Elles s'adaptent.
Il paraît que les poissons en font autant dans un aquarium.
En tout cas, contente que certaines de mes graines aient à peu près bien poussé chez toi.
A vrai dire, tu es la seule qui me fournisse un retour.
Je pense donc que chez les autres à qui j'en ai envoyé aussi, elles n'ont rien donné.

Je crois qu'on peut appeler ça de l'usure Marie-Pierre.
De l'usure, mais pas encore à propos de tout.
Par exemple, quand j'ai entendu Bergmann raconter ses conneries aujourd'hui, je ne me suis pas du tout sentie usée.
Je bouillais !
Quelque part, ce sont des cons comme lui qui font que je me sens encore bien vivante...
 
Florence...
01 Juillet 2018, 21:01
Heureusement qu'il y a des personnes comme toi, Kazoo, qui ont tout compris à la molécule baclofène et qui savent ce qui est bon pour chacun.
Ainsi pourrons-nous bientôt uniformiser le traitement en le calquant sur ta réussite.
Par la même occasion, ça nous permettra de repérer ceux qui prétendent vouloir s'en sortir mais ne s'en donnent pas les moyens et de leur interdire l'accès au traitement.
Pas la peine de perdre notre temps avec ces vils alcooliques qui ne se sentent finalement pas si mal que ça dans leur propre merde...
 
Florence...
30 Juin 2018, 12:41
Clique là-dessus --> SEGP, Loulou.
 
Florence...
29 Juin 2018, 13:01
Eh oui, comme dans d'autres domaines, sur le plan de la sexualité, le baclo peut provoquer tout et son contraire.
D'après ma lecture attentive de ce forum depuis plus de 4 ans, je constate que notre chère petite molécule farceuse booste la libido ou l'éteint complètement (et toujours temporairement) selon les individus.

Parfois aussi, elle peut rendre beaucoup plus sensible et excitable cependant que l'orgasme est difficile à atteindre (c'était mon cas).
J'ai surtout lu ce cas de figure chez les hommes mais peut-être est-ce tout simplement parce que ce sont les hommes qui osent le plus aborder ce sujet encore très tabou.

Il ne faut pas non plus oublier que la diminution de notre consommation alcoolique engendre elle aussi un regain sur le plan de la libido.
Contrairement à certaines idées reçues, alcool et libido ne font pas bon ménage, surtout avec le poids des ans.

Pour ma part, je suis même allée jusqu'à connaître le SEPG (syndrome d'excitation génitale persistante).
Ça peut paraître enviable à première vue, mais ça ne l'est pas du tout !
J'ajoute que j'étais alors dans une situation très particulière et que le baclo n'était peut-être pas le seul en cause.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez aussi consulter ces deux fils :
Le baclofène et la sexualite
Baclo et sexualité feminine.
 
Florence...
28 Juin 2018, 12:49
C'est vraiment la moindre des choses que je puisse faire Jean-Marie mais hélas, je ne le trouve pas si abouti que ça mon témoignage.
J'aurais voulu faire plus court, plus persuasif, plus... mais j'ai du mal avec le maniement des mots en ce moment.
Peut-être aussi que ma révolte les étouffe...
 
Florence...
28 Juin 2018, 12:21
Voilà JM.
C'est séparé.

Hors témoignage
Je ne sais pas sous quelle forme ces témoignages seront transmis à l'appréciation des différents intervenants.
Toujours est-il que s'ils sont regroupés sous un titre et donnés à lire, il me semble maladroit de reprendre l'intitulé de ce fil.
En effet, ce qui m'a sauté aux yeux lorsque j'ai lu "Sauvons le baclofène, sauvons-nous", c'est ce "sauvons-nous" qui, dans un autre contexte, signifie "fuyons", alors que c'est tout le contraire que nous devons faire, à savoir nous manifester le plus bruyamment et fermement possible.
Je sais bien que ce n'est pas dans ce sens qu'il faut entendre ce "sauvons-nous" mais disons que ça peut faire assez mauvais effet sur des personnes qui ne manqueront aucune occasion pour nous tirer dessus à boulets rouges.
 
Florence...
28 Juin 2018, 2:18
Madame Poireau prend de l'âge...
poireau 2

Et tu sais quoi Manue ?
Avant ton message, je n'avais même pas remarqué que mes fleurs d'onagre ne s'ouvraient que le soir, comme les belles de nuit.
Et chez moi, comme elles sont en pleine terre, certaines onagres sont plus grandes que moi et leurs fleurs font environ 10 cm de diamètre.
D'ailleurs on en voit sur cette photo, derrière Madame Poireau.
Et aussi, as-tu pensé à sentir leur parfum ?
Je te dis ça car pour les pois de senteur, tu avais oublié.
Les fleurs d'onagre ont elles aussi un parfum très agréable.
Mais pense à t'essuyer le bout du nez après :fsb2_wink: ...
 
Florence...
28 Juin 2018, 1:32
J'ai 56 ans.

Toute petite, à la ferme de mes parents, je bois du cidre à tous les repas.
Je ne bois que ça.
A la campagne, à l'époque, c'est tout à fait "normal".

Vers l'âge de 13 ans, je découvre l'ivresse, celle qui me permet de me désinhiber.
J'en use et j'en abuse de plus en plus fréquemment, avec des quantités d'alcool toujours croissantes.
Je ne bois cependant jamais seule à cette époque.

A 24 ans, lors de ma première année d'enseignement, je quitte l'alcool "festif" et désinhibant pour l'alcool en tant qu'anxiolytique.
Je commence à boire seule, ponctuellement.
J'arrête ensuite toute consommation d'alcool pendant mes 3 grossesses et allaitements successifs.
C'est difficile mais ma motivation me permet d'y parvenir.

A 31 ans, je me remets progressivement et très régulièrement à boire seule suite à des problèmes familiaux personnels très importants.
La dépendance s'installe alors et j'en prends conscience très rapidement.
C'est le début de ma longue lutte contre mon alcoolisme.
Je lutte seule pendant des années.
Je m'en ouvre enfin à mon généraliste et, parallèlement, à une psychiatre.
On me prescrit anti-dépresseurs, somnifères, anxiolytiques et Aotal.
Sans succès...
Ma santé se dégrade progressivement.

En janvier 2013, alors que j'entends pour la première fois parler du baclofène, j'entreprends un suivi dans un service d'addictologie.
Je demande à tester ce traitement.
On refuse de m'en prescrire sous prétexte que ce traitement n'est qu'une aide au maintien de l'abstinence.
Cette expérience en service d'addictologie est un véritable fiasco.
Je me sens infantilisée.
On ne prend pas en compte mon vécu mais seule compte la quantité d'alcool que j'ingère (environ une bouteille de pastis tous les deux jours).
J'appréhende tellement chacun de mes rendez-vous que cela décuple mon envie de boire.
J'en ressors également complètement anéantie à chaque fois et je commence à m'installer dans la dépression.
Je quitte le suivi et je recommence à me battre seule.

État des lieux en décembre 2013
Je supporte de moins en moins l'alcool.
J'ai des black out quasi quotidiens.
J'ose à peine sortir faire des courses pour aller me ravitailler (notamment en alcool) car mes intestins sont complètement détraqués.
Je vois de plus en plus rarement mes enfants qui, bien qu'ils m'aient toujours soutenue, ne supportent plus de voir mon état de délabrement sans rien pouvoir y faire.
Je ne fais quasiment plus rien d'autre que boire et dormir (difficilement).
Je ne vis plus.


En janvier 2014, je décide de demander à mon généraliste une prescription de baclofène.
Il a déjà suivi d'autres patients avec succès et il accepte.
Ma consommation d'alcool commence à diminuer spontanément dès le 3ème jour de mon traitement.
Une consommation résiduelle trop élevée demeure cependant et je dois monter jusqu'à 300 mg/jour pour atteindre mon objectif : plus de consommations seule et une consommation "raisonnable" lors d'occasions conviviales ou festives.

État des lieux aujourd'hui
Je suis actuellement à 80 mg/jour.
Tous les effets secondaires que j'ai subis au fil de mon traitement se sont désormais envolés.
Ils étaient de toute façon bien moindres que ceux de l'alcool.
Dès le début de mon traitement, le baclofène m'a permis de cesser anti-dépresseur, somnifère et anxiolytique, devenus inutiles.
Je prends donc désormais moins de médicaments qu'avant le baclofène.
Je consomme environ 2 UA par semaine.
J'ai retrouvé une excellente entente avec mes enfants et le plaisir des moments conviviaux en famille ou entre amis.
Le baclofène n'a pas fait que me sauver la vie, il l'a aussi rendue plus confortable à tous mes proches.


Une seule ombre au tableau pour moi, et non des moindres : après m'être battue pendant 20 ans contre mon propre alcoolisme, devoir me battre encore pour que le traitement dont j'ai heureusement bénéficié puisse profiter à ceux qui n'ont pas encore eu cette chance.
La restriction à 80 mg est tout simplement scandaleuse.
Mais peut-être faut-il avoir été alcoolique pour percevoir la bêtise de cette mesure ?
 
Florence...
27 Juin 2018, 1:11
Je suis désolée, je ne parviens pas à tout mener de front.
J'ai l'esprit trop pris.

Et comme je sais pas faire les choses à moitié, qu'avec moi c'est (malheureusement) souvent tout ou rien, ben pour l'instant c'est rien.

Et tu as raison Théo, c'est bien une fleur de poireau.
 
Florence...
21 Juin 2018, 3:30
Merci Las !
 
Florence...
21 Juin 2018, 2:45
Ce que je deviens Gégé ?
Pas grand chose à vrai dire.

Bon ben ça roule alors, Néness.

En attendant des jours meilleurs, voilà tout ce que je peux vous offrir...
GetAttachmentThumbnail - Copie
 
Florence...
19 Juin 2018, 3:32
J'ai retrouvé le texte ci-dessous au fond d'un tiroir de mon PC.
Sans en être certaine, je pense qu'il date de 2014 et qu'il a été écrit par BB (BB, tu pourras ou non nous le confirmer).
Je m'étais intéressée au gel des émotions parce que ça me faisait très peur alors j'avais gardé ce texte que je trouvais par ailleurs fort bien écrit.

Le gel des émotions... Le pire des ES à mon avis!

Pire que les somnolences/insomnies/acouphènes/fourmillements/pipi au lit... Et autres réjouissances que j'ai vécues toutes réunies.

Ne pas sourire, ne pas pleurer, ne plus s'intéresser, ne pas déprimer, ne pas avoir de hauts, de bas, d'est ni d'ouest.

Ne pas... Être là physiquement, mais ne pas être... Là est la question?

Je regardais mon fils, mon amour, ma vie, en me forçant à rire, à me forcer à écouter ce qu'il me disait, à me dégouter d'être indifférente, même à l'alcool.

Et puis oui, j'y étais, j'avais gagné le combat qui a pourri les 15 qui auraient pu être les plus belles années de ma vie.

J'ai mis 3 MOIS pour arriver à 210MG de Baclofène, choisir de boire ou ne plus boire, et être terrassée par ça???!!!

Tu n'es plus malade, mais tu es gelé... Bon, ça fait mal de voir en sépia tout le temps, mais cela ne dure qu'un temps.

J'ai tenu trois mois, gelée aussi, en m'accrochant au souvenir de qui j'étais avec l'alcool, et puis j'ai amorcé un -10 au terme de ces 3 mois... Ouf! Sauvée! C'est revenu, les couleurs, le printemps, les sourires, les larmes, les colères TOUT est revenu.
 
Florence...
17 Juin 2018, 13:37
"Les grands esprits se rencontrent" ?
:fsb2_wink:
A quelques mois près...

Je viens de tomber là-dessus :

Je vous salue, névrosés !
Parce que vous êtes sensibles dans un monde insensible,
n'avez aucune certitude dans un monde pétri de certitudes,
Parce que vous ressentez les autres comme s'ils étaient vous-mêmes,
parce que vous ressentez l'anxiété du monde et son étroitesse
sans fond et sa suffisance,
Parce que vous refusez de vous laver les mains
de toutes les saletés du monde,
parce que vous craignez d'être prisonniers des limites du monde,
Pour votre peur de l'absurdité de l'existence,
Pour votre subtilité à ne pas dire aux autres
ce que vous voyez en eux.
Pour votre difficulté à gérer les choses pratiques
et pour votre pragmatisme à gérer l'inconnu, pour votre réalisme
transcendantal et votre manque de réalisme au quotidien,
Pour votre sens de l'exclusivité et votre peur de perdre vos amis
proches, pour votre créativité et votre capacité à vous extasier,
Pour votre inadaptation à "ce qui est" et votre capacité
d'adaptation à "ce qui devrait être", pour toutes vos habiletés
si grandes et pourtant inutilisées,
Pour la reconnaissance tardive de la vraie valeur de votre grandeur
qui ne permettra jamais l'appréciation de la grandeur
de ceux qui viendront après vous,
Parce que vous êtes humiliés alors que vous veillez à ne pas humilier
les autres, parce que votre pouvoir immense est toujours mis à bas
par une force brutale ;
Et pour tout ce que vous êtes capables de deviner,
tout ce que vous n'exprimez pas, et tout ce qui est infini en vous
Pour la solitude et l'étrangeté de votre cheminement
Soyez salués !

J.H. Dabrowski, La Névrose n'est pas une maladie

J'aurais juste envie de remplacer la première ligne par : "Je vous salue, alcooliques !"
...
 
Florence...
12 Juin 2018, 13:15
Encore un commentaire (qui date d'il y a 3 ans) trouvé sur le net :
Clinique des Essarts Grand-Couronne / Grand-Couronne
le réglement de la clinique est militaire,la télé 4e/jour,50cent le café,les repas sont bon 1 fois sur 3 ! le pire vient à venir;il y a certes quelques exclutions légitimes mais beaucoup d'illégitimes:pour info je connais quelqun qu'on a mis dehors par ce qu'il ne s'était pas prété aux examins d'urines et prise de sang! il faut savoir que pour faire ces examens ont vient vous réveiller à 6h45 (quand meme dur à y échapper si je puis dire).en faite presque toutes ces exclusions sont faites apres le sevrage de 6 J(la 1ere semaine qui coute la plus chere à la sécu) A DENONCER AU MINISTERE DE LA SANTE, cette famille qui détiend une bonne partie du village et qui le fait savoir indirectement en imposant ces règles!!!
 
Florence...
12 Juin 2018, 13:06
J'ai trouvé ce post concernant la clinique des Essarts.
Mais attention, ça date de 2014 et les choses ont pu changer depuis.
Bonjour à tous je suis la conjointe de mon mari qui a un problème avec l'alcool, nous avons 2 enfants merveilleux ( un garçon 8 ans et une petite fille 3 ans) je vous lis avec mon maris depuis le 24 janvier date à laquelle il a commencé son traitement sous baclofene.il boit uniquement le soir de l'alcool fort du whisky à partir de 18 h nous avons vécu des reunions familiales dramatiques des soirées de mensonges (bouteille caché) des chutes qui auraient pu lui coûter la vie plus d'une fois ! Grâce au livre" le dernier verre " j'ai réussi à convaincre mon mari qui m'a annoncé seulement en octobre dernier qu'il pensait avoir un problème d'alcool j'ai été sous le choc mais je me voulait la face moi aussi en lui donnant de nombreuses excuses mais je n'ai jamais voulu "ouvrir les yeux" sur sa maladie qui nous gâchait la vie et nous mettais au fond du trop chaque jour...c'est alors que mon mari contre toute attente s'est confié à notre médecin traitant en janvier je l'admire d'avoir fait cette démarche car ce n'était vraiment pas facile et notre médecin a commencer à prescrire le baclo
Jusqu'à 90 mg pas d'effet secondaires gênant à part l'effet " défoncés qu'il ne cesse de m'expliquer et il est monté jusqu'à 180 mg la gros gros effet à partir de 18h la répartition était 10h:3 ,11h45:3, 14h:3 ,
16 h: 4 , 17h15: 5
Douleurs dans les jambes , complètement absent , démotivé de tout, aucune activités séquelles , douleurs des articulations ce qui était plus que gênant étant donné il travaille de 7h30 à 16h et qu'il commençait à avoir les effets des 14h ses collègues ont constatés son état difficile de cacher du coup il a dit que c'était du à un médicament pour le dos ... bref on a essayer divers répartitions pour limiter les effets au boulot mais sans grand succès
Je ne vois aucune évolution particulière sur sa consommation à part qu'il est HS au bout de 2 verres de whisky mais au point de tomber tellement il est defonce par le mélange baclo+ whisky il ne boit plus en cachette aussi j'ai l'impression mais je ne peux le certifier
Je vous demande à l'aide car avec la nouvelle loi qui est passé sur le baclo notre médecin traitant à dit à mon conjoint que comme il atteignait 180 mg il ne pouvais plus le gérer et qu'il devait voir un addictologue ce qui a été un coup de massue pour mon mari qui se confiait très bien à notre généraliste certes pas spécialisé dans laddiction mais tellement humain bref nous avons donc pris un rdv avec un addictogue à la clinique des essarts et la quand mon mari m'a expliqué ce que l addictologue lui a dit je suis rentré dans une colère noir il a dénigre le baclo fais peur à mon conjoint en lui disant que ça provoquait des suicides qu'à cause du baclo il pourrait mettre en danger un de ses collègues en conduisant son klark bref il la culpabiliser complètement ... je suis tellement déçu car il a fait tellement peur à mon conjoint qu'il la fait descendre à 170 mg et veut lui donner d'autre médicaments moins dangereux pour sa santé et moins d 'Es
Je suis en colère car en 1 h il a failli détruire des mois de courage de remise en question il a mis un doute à mon mari qui hésite à continuer le traitement je suis anéanti car je suis tellement persuadé de l'efficacité du baclo et tellement pleine d'espoir que je suis en colère envers cette addictologue !!!! Svp auriez vous connaissance d addictologue au alentours de Rouen qui connaît bien le baclo et le prescrit et conseil bien ! On a vraiment besoin d'être pris en main par quelqu'un qui connaît parfaitement le produit et ne fais pas que culpabiliser le patient !
Mon récit est long mais j'ai tellement attendu avant d'écrire que j'écris beaucoup d'un coup désolé si ça fait beaucoup d'un coup
Merci d'avance de vos réponses
Bonne soirée à vous
Et sachez que j'admire toutes les personnes de son forum !!! Vous êtes si courageux !j'espère que moi et mon mari verrons le bout du chemin bientôt car je suis très fatigué moralement j'ai 28 ans mais j'ai l'impression d'en avoir déjà 70 lol
 
Florence...
10 Juin 2018, 17:25
Si si, j'ai bien tout lu, mais je voulais dire même quand tu es avec lui.
Pour être tout à fait honnête, c'est quand j'ai lu que tu accomplissais toutes ces tâches soit-disant réservées aux femmes que j'ai eu cette pensée.

Sinon, si tu veux nous faciliter la lecture de tes posts, qui ne sont pas si longs que ça, tu peux les aérer un peu en faisant des alinéas et en passant des lignes parfois.
C'est juste une suggestion.
 
Florence...
10 Juin 2018, 15:20
Je te lis Leprechaun et je constate que tu fais preuve de beaucoup d'abnégation dans ta relation avec ton ami.
C'est très généreux de ta part mais ça me pousse à te dire : n'oublie pas de ne pas t'oublier.
Toi aussi tu existes à part entière.
 
Florence...
10 Juin 2018, 12:16
Tu sais Leprechaun, mon fil est très long et c'est un véritable fourre-tout.
Y a des jeux, du jardinage, du bricolage, des histoires d'animaux et un tas de choses qui n'ont rien à voir avec le baclo ou l'alcool.
Par ailleurs, mon parcours n'est pas du tout représentatif du cheminement classique car un tas de bâtons se sont mis dans mes roues pendant mon traitement.
Cela dit, sur le plan de l'alcool, je suis arrivée ici bien mal (une bouteille de pastis tous les deux jours environ, seule de préférence) et je m'estime désormais complètement sortie d'affaire.
Je bois de l'alcool sans excès et sans me restreindre dans les occasions conviviales ou festives et en dehors de ça je n'en bois plus sans que cela me pèse.

En tout cas, je suis toujours en admiration devant les conjoints ou proches d'alcooliques qui s'inscrivent ici.
Je trouve cette démarche très courageuse et très généreuse.
 
Florence...
09 Juin 2018, 13:30
Dis donc Kitou, tes conseils sont si avisés qu'on dirait presque que tu as déjà vécu le problème toi-même :fsb2_wink: .
Trêve de plaisanterie, je crois que tu as tout pigé et que tu vas pouvoir accompagner Leprechaun avec beaucoup de justesse.
Bravo donc à toi Kitou et bienvenue à toi Leprechaun !
 
Florence...
09 Juin 2018, 2:37
T'inquiète Néness, c'est pas grave du tout.
D'ailleurs, c'était complètement idiot de ma part de relever ça.
Ça n'apportait rien.

Et oui je suis là Loulou.
En filigrane...
 
Florence...
09 Juin 2018, 2:29
Carabus a pratiqué la SMT, pas pour l'alcool mais pour ses problèmes de dépression.
Tu pourrais peut-être avoir quelques renseignements en t'adressant à lui s'il repasse par là.
Voilà ce qu'il dit dans un de ses posts !
Carabus? tu te rappelles notre trio? BB, toi moi.

BB va bien et toi?

Oui, je me rappelle, c'est même du présent pour moi ...

Pour te répondre, j'ai une patate d'enfer depuis ma SMT,
je prends des responsabilités à mon boulot qui impressionne
en bien ma hiérarchie, j'ai plein d'idées pour optimiser
le fonctionnement de mon service, bref, je suis épanoui !

Seule ombre au tableau, mes pensées se renforcent avec cet enthousiasme,
je me pose la question d'augmenter ou non, je suis déjà remonté à 60 mg :no:

Tu trouveras peut-être d'autres renseignements en fouillant son fil aux alentours de cette date.
 
Florence...
03 Juin 2018, 2:01
"Une carte postale" dis-tu Néness.
Peut-être.
Encore faut-il que la carte postale soit jolie, ce qui est loin d'être une évidence.
Ça me fait penser à une petite anecdote...
Un jour on m'a dit "T'as vraiment de beaux cheveux ! On dirait une perruque."
C'était donné comme un compliment mais pour moi c'était plutôt l'inverse.
Je l'ai quand même bien pris parce que l'avis de cette personne m'importait peu.
Du coup, ça m'avait plutôt fait rire.

Sinon oui, c'est la première fois que je me sens bien là où je vis (j'ai déménagé une vingtaine de fois dans mon existence).
Mais c'est tout à fait normal parce que c'est la première fois que j'ai vraiment choisi là où vivre.
Je me souviens de mon coup de foudre pour cette maison et je n'ai pas été déçue car elle s'avère me convenir encore mieux que je ne l'imaginais (malgré ses problèmes d'humidité récurrents l'été).
Je n'ai plus qu'une crainte maintenant, c'est qu'on m'en déloge.
Mais bon, j'ai encore au moins 3 ans à être tranquille puisque mon bail a été reconduit.
 
Florence...
31 Mai 2018, 2:28
IL semblerait que tu ne sois pas la seule Sandrine.
Mais c'est pas grave !
Je laisse un peu comme ça s'il se trouve des personnes qui parviennent à télécharger les fichiers de Manue et je donnerai tout simplement la réponse ensuite.

Sinon, je suis très peu présente en ce moment et j'accumule du retard dans mes réponses à vos mails ou MP.
Ça ne veut pas dire que je vous oublie ou que je vous fais la gueule (je sais pas faire ça, même en me forçant).

En fait, y a que Marie est là en ce moment et qu'elle m'aide à faire tout ce que j'ai accumulé de tâches que je ne pouvais pas accomplir toute seule. J'essaie donc de me rendre le plus disponible possible pour ces tâches.
Sauf que Marie a 26 ans et moi 56 alors je n'ai ni le même rythme, ni la même énergie qu'elle.
Du coup, même si je veille tard le soir parce qu'il me faut ma dose journalière de solitude, je suis complètement nase et je suis incapable de fournir un travail de réflexion.
Alors si c'est pour répondre n'importe quoi n'importe comment, je préfère me taire.
J'avoue cependant une certaine frustration qui découle de tout ça mais je ne sais pas être partout à la fois.
Sans compter que mon jardin et les abords de ma maison me prennent beaucoup à cette époque de l'année.
D'ailleurs, pour vous donner une petite idée...

maison


Voilà.
 
Florence...
29 Mai 2018, 1:21
Je ne sais que te répondre Martha...
 
Florence...
28 Mai 2018, 17:49
Après ce week-end exceptionnel, je me sens un peu déboussolée aujourd'hui.
Je ne sais plus trop par quel bout reprendre le cours de ma vie...

Vincent est reparti hier soir, pour je ne sais combien de temps.
J'avais mal compris ce qu'il m'avait dit.
Probablement que je n'avais pas voulu comprendre, inconsciemment, pour ne pas me gâcher ces deux petits jours.
Mon inconscient est probablement plus malin que mon conscient.
L'un joue des tours à l'autre.
Pour son bien.
C'est en tout cas ce que l'autre prétend de l'un.
Ils ne s'entendent pas si mal que ça finalement, tous les deux...

Enfin voilà, ces retrouvailles que j'attendais tant sans savoir du tout quand elles allaient se produire, c'est fait !
Ne me reste plus qu'à attendre les prochaines, dans 6 mois, ou dans quelques années.
Mais puisque j'aime ça, attendre...
Me reste aussi les cadeaux matériels dont j'ai été couverte par mes enfants (cumul de l'anniversaire et de la fête des mères), symboles de ces retrouvailles, et qui sont là à portée de ma main quand bien même mes enfants sont loin.
Et pour la première fois cette année, je m'aperçois que c'est beaucoup plus avantageux d'avoir des grands enfants qui travaillent. Y a plus de cadeaux :fsb2_wink: .
Ça fait déjà un moment qu'ils bossent mais comme ils n'étaient pas là...

Et puis, entre ce gros cadeau qu'étaient les retrouvailles et ces cadeaux matériels, il y a toutes ces petites attentions qui ne coûtent pas un centime et dont j'ai bénéficié pendant ces deux jours.
La rose cueillie dans la haie d'à côté trouvée près de mon lit à mon réveil, le droit de ne pas en foutre une pour le repas et autres et de me la couler douce sans culpabiliser.
Ça, c'est pas mal non plus !

En même temps, hier soir, j'étais contente de me retrouver seule.
Y a rien a faire, j'ai besoin de ça, même pendant les bons moments.
En fait, quand je suis en compagnie, il me passe toujours plein de trucs par la tête, et beaucoup plus que lorsque je suis seule bien sûr puisqu'en plus de mes pensées, je dois intégrer celles que les autres transmettent lors des discussions.
Alors il me faut faire un tri dans tout ça.

Manue
C'est exactement ce que je demandais que tu as fait.
A vrai dire, je ne t'avais pas nommé pour ne pas te mettre dans l'obligation de le faire mais j'avais bien pensé à toi.
Merci !
Pour l'instant, personne ne m'a proposé de réponse (à part toi en MP) mais on était le week-end.
Donc j'attends un peu et si ça n'intéresse personne, c'est pas grave.
Je faisais ça en passant.
Je n'ai pas pris les photos dans ce but de toute façon.
Je les avais, j'ai pensé à ça je sais pas trop pourquoi, j'ai commencé par y faire jouer ma mère histoire de lui changer un peu les idées et je me suis dit que je pouvais proposer cette petite récréation ici.

Pour la couleur des belles de nuit, j'hésitais entre rouge et rose.
Ce qui est certain, c'est qu'elles sont de la couleur de celles que j'ai prises en photo et mises sur ton fil.
Après, en photo, la couleur diffère toujours un peu de la réalité.

Kitou
Oui, c'était bien le plus beau des cadeaux et pour une fois, je ne m'y attendais pas du tout, même si Vincent est un abonné de ce genre de surprise.

Martha
Reçu SMS avec photo.
Merci !

Franck
Ah ! C'est beaucoup mieux comme ça !
J'ai perdu mes automatismes, Flo...
[...]Message édité 174 fois

Tu as peut-être perdu tes automatismes, mais je vois que tu n'as pas perdu ton sens de l'humour et de la (gentille) raillerie :fsb2_wink: .

Yann
Merci par ici après le merci par là-bas :fsb2_wink: .

Lucie
Tu sais, bien souvent, à moi aussi il en manque des bouts et pour suivre il me faudrait faire des mises à jour quotidiennes.
Alors pour l'instant, ce qui est prévu pour Chloé c'est (dans le désordre) : Inde, Sri Lanka, Népal, Nouvelle Zélande, Philippines.
Mais ça varie très souvent en cours de route, au gré de ses rencontres et de ses envies.

Sandrine et Franck
On dirait qu'il y a de la retrouvaille dans l'air pour vous aussi alors.
Ça me fait très plaisir que mon fil en soit le terrain.
 
Florence...
27 Mai 2018, 0:59
Je savais qu'aujourd'hui hier, je risquais de n'être pas très disponible mais je ne savais pas à quel point.
Je vous explique...
Hier, je pense que vous ne vous en doutiez pas mais c'était mon anniversaire :fsb2_wink: .
Pour l'occasion, je devais aller manger chez moi avec Marie puisque Chloé nous y avait invitées.
Et en arrivant là-bas, quelle ne fut pas ma surprise d'y trouver également... Vincent !
Je me suis donc enfin retrouvée en présence de mes 3 enfants !!!
Quatre ans que ce n'était pas arrivé !
J'ai eu bien sûr quelques cadeaux matériels, mais très sincèrement, celui de nous retrouver ensemble, c'était vraiment le plus beau, et le plus beau de tous, toutes années confondues.
Voilà pourquoi j'ai été si peu présente hier, ici et pour répondre à vos messages transmis par les autres moyens.
Et puis il ne faut pas que je gâche ces précieux moments car Vincent repart la semaine prochaine et Chloé reprend la route vers l'autre bout du monde début septembre pour au moins un an et demi.

Merci à tous pour vos vœux !

(Franck, je ne suis pas parvenue à lire ta vidéo)
 
Florence...
26 Mai 2018, 2:17
Voilà la dernière photo et la plus corsée.
Pour vous aider un peu, je vous la propose de façon à ce que vous puissiez zoomer.
Le hic, c'est que ça va vous poser un problème pour m'indiquer où vous pensez voir Matitcha.
Pour éviter cette difficulté, je fais appel au préalable à une bonne volonté (je sais pas faire) qui pourra superposer un quadrillage sur ma photo (environ 7 x 10 cases) afin que vous puissiez situer la zone que vous désirez m'indiquer, comme à la bataille navale.
Fichier joint
Télécharger
Fichier téléchargé 20 fois (Titcha.jpg ; 167.4 KO)
Titcha
 
Florence...
24 Mai 2018, 20:29
Pourquoi "désolé de réapparaître" Las ?
Je n'ai pas pour habitude de quémander la présence des gens, même quand ce sont des personnes que j'aime bien, mais j'apprécie leur présence quand ça leur chante.

Et ce hérisson végétal, c'est peut-être Martha qui s'est "fait une couleur" comme on dit dans le jargon des coiffeurs.
C'est toi Martha ?
Mais c'est peut-être plus vraisemblablement des fougères.
 
Florence...
24 Mai 2018, 12:32
Ah ben chat alors !
J'avais pas vu chat.
Tu veux dire le petit truc un peu blanc avec deux points dedans comme des yeux dans les fougères ?
Quand tu m'en as parlé en MP, je n'ai pas fait attention parce que je croyais vraiment que tu blaguais.
Je crois que c'est une fleur de centaurée, bleue IRL, mais apparaissant blanchâtre sur la photo.
Je remets la photo d'origine ici puisqu'elle est désormais sur la page précédente :
Ou est le chat 2
 
Florence...
24 Mai 2018, 2:15
Je vais rester dans le superficiel ce soir.
J'espère que tu ne m'en voudras pas Marie-Pierre.

Mamanou : pas si fou que ça ta réponse (sur la chaise de droite qu'on ne voit pas entière).
Après tout, je n'avais pas précisé qu'on voyait mon chaméléon sur la photo, j'avais juste demandé où il était.
Et contente de recevoir à nouveau ta visite.

Lee : bien vu aussi ! (C'est mon chaméléon qui prend la photo).
Mais impossible parce que je refuse désormais catégoriquement de lui prêter mon mobile car il l'utilise pour faire des jeux dont il devient addict.

Édouard : ça me fait plaisir que tu aies remarqué le changement.
Mais entre ce que tu as vu et ce que tu vois maintenant, il m'a fallu passer par la remise de niveau de ma terrasse et ça n'a pas été une partie de plaisir.
chantier terrasse


Gégé : c'était bien au fond mais plutôt au centre comme le disait Kitou qui m'a confirmé l'endroit exact en MP, à savoir sur les coussins rouges.
Bravo Kitou !
Titcha terrasse

Désolée pour la qualité de la photo qui a perdu en netteté à l'agrandissement.
Il faut avouer qu'un vrai caméléon n'aurait pas fait beaucoup mieux.
 
Florence...
23 Mai 2018, 12:04
T'as oublié Flocerise :fsb2_wink: .
Et je maintiens mon mi-chemin.
Je ne sais pas utiliser ce que j'ai.
Alors ça sert à rien que je l'aie.
Encore du gaspillage :fsb2_cry: ...
 
Florence...
23 Mai 2018, 10:19
[…]Je m' en rends bien compte, de cette absurdité et de ce gaspillage, et en être consciente participe grandement à mon mal-être, en plus ![…]

Oh que oui !
Certains de mes comportements sont insensés, comme le gaspillage de ma vie, alors que je n'en ai qu'une à ce qu'il paraît, mais je persévère dans ce gaspillage.
C'est stupide puisque je le sais.
Et que j'aimerais être COMPLÈTEMENT stupide pour n'avoir conscience de rien.
Mais je suis là, à mi-chemin entre la stupidité et l'intelligence, la plus inconfortable des positions.
Sans compter la colère contre moi qui s'additionne à toute ça.
Une triple peine en quelque sorte...
 
Florence...
22 Mai 2018, 2:26
J'avais l'intention de vous donner un petit coup de pouce aujourd'hui mais j'ai été très prise tout au long de la journée.
Maintenant il se fait tard, je suis HS et je n'ai plus le courage de bidouiller ma photo pour vous aider.
Je le ferai donc demain soir car je serai encore pas mal occupée dans la journée.

Sinon Lucie, je n'ai jamais dit que c'était ma réponse qui t'avait fait modifier la tienne.
Je reprends pour que ce soit bien clair...
Tu avais posté une réponse.
Sandrine t'a dit que tu n'aurais pas dû la poster pour que tout le monde puisse chercher.
Et moi, quand j'ai vu ça, je suis intervenue (avant que tu ne modifies quoi que ce soit) pour dire que peu importe ce que tu avais écrit puisque tu n'avais pas la bonne réponse.
Après, tu as modifié ton post mais ce n'était même plus la peine puisque de toute façon c'était pas ça.
Ça n'empêchait donc personne de continuer à chercher.
 
Florence...
20 Mai 2018, 21:07
Passage éclair...

Ah que mais non Lucie !
Si j'ai précisé que ce n'était pas parce qu'on donnait une réponse que c'était forcément la bonne réponse, c'était pour signifier que ta réponse était erronée et que vous pouviez continuer à chercher.
 
Florence...
19 Mai 2018, 10:14
En espérant que tu repasses avant demain matin, Sandrine : qui donne une réponse ne donne pas forcément la bonne réponse :fsb2_godgrace: .
 
Florence...
19 Mai 2018, 10:04
On peut aussi foirer les deux.
(J'en suis pas loin...)
 
Florence...
19 Mai 2018, 2:29
Quand tu verras la réponse Karine, tu t'apercevras qu'il n'est pas si bien caché que ça.
 
Florence...
19 Mai 2018, 1:34
Et voici la 3ème photo, celle de mon chaméléon.
Essayez de trouver sans zoomer, sinon c'est pas la peine de jouer.
Ou est le chat 2

Et on ne se moque pas de ma pantoufle de vair (ou de verre. C'est très controversé et j'ai pas trop envie de disserter là-dessus alors je vous laisse choisir)!

Édit : réflexion faite, je préfère "vair".
Parce que "Lee Vair" :fsb2_smile:
 
Florence...
19 Mai 2018, 1:27
Je pense que tout le monde ou presque avait trouvé Matitcha, même sans zoomer.
Elle était sur l'étagère sous la télé.
D'où l'utilité d'avoir une télé d'ailleurs.
Parce que si je n'avais pas de télé, je n'aurais pas acheté ce meuble et Matitcha n'aurait pas pu jouer à cache-cache avec vous.
En dehors de ça, elle ne me sert pas à grand chose cette télé.
Je précise que si Matitcha vous saute aux yeux ici, IRL elle n'est pas si dangereuse.
Quoique... c'est mon deuxième chat qui grogne parfois lorsqu'elle voit passer des personnes en vélo ou à pied sur la route.
Comme quoi, les chats de garde, ça existe aussi.

"Localisé" Manue ?
Hélas non, c'est partout comme ça.
Bien sûr, sur la photo, on voit des CD et des livres bien rangés.
Mais des étagères à CD, j'en ai 5 de disséminées dans le salon et pour les livres c'est 6 (sans compter ceux qui sont dans les chambres) et depuis presque 3 ans que j'habite ici, je n'ai pas encore réussi à y mettre un peu d'ordre.
Ça fait que lorsque je cherche un CD ou un livre, je suis obligée de passer toutes ces étagères en revue.
J'imagine que si je t'avais envoyé une photo de mon salon rangé, c'est justement parce que c'était exceptionnel.

Ok Martha.

Oh la la Lucie ! Ce n'est pas du tout mon truc tout ça !
En revanche, si tout cela t'inspire autant, peut-être pourrais-tu te lancer dans ce domaine d'écriture ?
Sinon oui, j'ai des voisins et ils sont très sympas.
Assurément plus sympas que mon ex voisin qui avait supprimé mon chat Geluck, ce pourquoi j'avais décidé de déménager.
C'est ainsi que je suis arrivée dans cette maison.
La dépendance attenante appartient à mes proprios mais ne fait pas partie de la location.
C'est une ruine dangereuse et je ne m'y aventure pas.
Par ailleurs, je ne sais pas du tout de quand date cette bâtisse mais c'est vrai que j'aimerais bien le savoir.
Elle est assez impressionnante par l'épaisseur de ses murs (80 cm).
Même lorsqu'il fait très chaud, elle reste toujours fraîche (au rez-de-chaussée).
Le gros problème ici, c'est l'humidité en été (plus de 90% d'humidité quand il fait très chaud).
Il n'est toujours pas réglé bien que j'aie réussi à obtenir que mes proprios m'achètent un déshumidificateur électrique.
Je suis en train d'en réclamer un second.
Un devis a été fait pour engager des travaux afin de résoudre le problème mais mes proprios n'y ont pas donné suite.
Le reste de l'année, ça va.
 
Florence...
18 Mai 2018, 14:12
Comme quoi, j'avais mal évalué la difficulté du truc.
Et effectivement ici, y avait pas beaucoup de possibilités pour y loger un chat.
On voit mal un chat se cacher dans une étagère à CD par exemple.

Tu m'ôtes presque les mots de la bouche Lee, comme d'hab.
À l'occasion de la 3ème, j'avais l'intention de vous présenter mon "chaméléon", parce que sur cette photo à venir, c'est vraiment de circonstance.
Je le ferai ce soir.

Et oui Cat, toi, t'es hors jeu.
Mais tu peux quand même venir ranger ma maison.

Édit : et Kazoo qui est passé dans le coin mais qui m'a ignorée :fsb2_cry: ...
 
Florence...
18 Mai 2018, 1:29
Maintenant, seconde photo et même consigne...
Où est le chat 1

Celui qui dit que c'est mal rangé chez moi n'a qu'à venir ranger.
 
Florence...
18 Mai 2018, 1:25
Bon alors je vais vous donner la réponse parce que comme je pensais que ça allait être trop facile, j'ai voulu compliquer le schmilblick en vous proposant une photo petit format.
Là, je ne vais pas vous la donner en grand format parce que ça va prendre trop d'espace dans mon post et ça fait ensuite que le fil défile mal.
Je vais donc vous en montrer une prise quelques secondes plus tard, au zoom (trop de zoom d'ailleurs car du coup elle est floue).
Où est Titcha (2)

Voilà ! Matitcha était donc perchée juste au-dessus de la voûte en pierre et on en voit juste la tête.
Au passage, j'aime beaucoup cette ruine attenante à ma maison.
Vraiment dommage que mes proprios soient grippe-sous et qu'ils ne la fassent pas restaurer.


J'avais dû te l'envoyer par mail plutôt cette photo Manue, non ?
Parce que je supprime toujours ce que tu appelles "les bannières".
Et effectivement, sur PC on ne peut pas zoomer, mais sur un smartphone, on peut.

Quant à l'ivresse, oui, moi aussi je finissais souvent par raconter ma vie et pleurer.
Mais jamais rien d'agressif.
Et d'accord avec toi pour ce sentiment de toute puissance (qui n'est rien par rapport à celui provoqué par l'hypomanie).

Édit : j'ai pris cette photo il y a longtemps.
Ce n'est que cette semaine que j'ai pensé à en faire un jeu.
 
Florence...
17 Mai 2018, 21:40
Merci Phil.
Pas de bol parce que le meilleur moyen d'atténuer mes autres douleurs de pieds dues assurément à la polynévrite, c'est de les mettre le moins possible dans les chaussures.
Les beaux jours arrivant, j'aurais pu enfin le faire.
Mais porter des semelles sans chaussures, c'est un peu compliqué.
Il va donc me falloir choisir entre deux maux.
Les douleurs dues à la polynévrite sont constantes mais d'intensité variable et très supportables.
Ces récentes douleurs ne me dérangent pas tout le temps mais sont beaucoup plus fortes.
 




forum baclofene