Résultats de la recherche (6081 résultats)

Florence...
24 Juin 2020, 19:40
C'est bien la première fois que je me réjouis autant à la vue d'une :fsb2_bnne !
Je suis à deux doigts de troquer mon vieux Flocerise pour pour un Flobanane flambant neuf.
Une banane flambée donc...
 
Florence...
19 Juin 2020, 2:03
 
Florence...
18 Juin 2020, 21:20
Oui.
Gégé a tout dit...
 
Florence...
18 Juin 2020, 21:00
Plus de détails ici (20 minutes), mais tout ça ne me paraît pas très cohérent (ou bien j'ai pas tout compris... :fsb2_sorry:) .
 
Florence...
18 Juin 2020, 12:54
Orange
[...]Dans sa décision, le tribunal administratif pointe par ailleurs les "insuffisances du dossier présenté par le laboratoire", qui font "naître un doute sérieux quant à la légalité" de l'autorisation de mise sur le marché dont il a bénéficié.[...] :fsb2_cold:
 
Florence...
17 Juin 2020, 17:45
Bonjour Si.

Touchée par ton rude combat, je te lis depuis ton arrivée.
Si je ne suis encore jamais intervenue sur ton fil c'est que je n'ai jusqu'alors jamais trouvé matière à t'aider.
Et puis comme j'ai été bercée depuis toute petite par ce fameux "Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors tais-toi"...

Mais il se trouve que la lecture de ton post m'interpelle directement.

[...] Toujours ce sentiment d avoir un cerveau en ébullition et un corps qui n en peux plus...[...]

C'est exactement ce que j'ai vécu moi aussi.
Je vivais ça comme un écartèlement.
A cause des EI du baclo, mon mental galopait alors que mon corps freinait des quatre fers.
Malheureusement, je n'ai pas de remède à te proposer contre ça, si ce n'est ce que tu es en train de faire : diminuer le baclo pour pouvoir souffler un peu.
Perso, si je n'ai pas été obligée de baisser mon dosage à ce moment-là, c'est que je ne travaillais pas.
Donc je serrais les dents et je me contentais d'augmenter moins vite.
Autrement, j'avoue que ça aurait vraiment été insupportable.
Mais bon, ce que je veux te dire surtout, c'est que j'ai vécu ce truc et que malgré tout, je suis arrivée à mes fins.
Alors voilà, pas de solution miracle donc, mais une tonne d'espoir et d'encouragements...
 
Florence...
17 Juin 2020, 2:00
L'Indépendant
(On pourra relever qu'ils n'ont pas été fichus d'écrire "Baclocur" correctement ainsi que l'intelligence des commentaires :fsb2_cold: ...)

Sur cette page, vous pourrez trouver la brochure destinée aux patients qui se seront vus prescrire du Baclocur ainsi que le guide destiné aux prescripteurs.
(Les fichiers sont trop lourds, je ne suis pas parvenue à les importer ici)
 
Florence...
16 Juin 2020, 1:47
Le Parisien

RTL

Ouest-France

francetvinfo (un autre article que celui cité précédemment)

La Dépêche

Top Santé

France Bleu

La Voix du Nord

Pourquoi Docteur

L'Union

J'espère ne pas avoir fait trop de doublons
 
Florence...
15 Juin 2020, 1:59
Trop forte Janine !
Parce que oui, je traverse effectivement une zone de turbulences (intérieures), une période de doutes et de remise en question de tout ce qui m'a jusqu'alors animée.
C'est pour moi quelque chose d'inédit qui me perturbe au point d'être pour l'instant incapable de mettre des mots dessus.

Je ne doute pas une seconde de Janine, je sais qu'elle perçoit les choses comme personne ne sait le faire.
Cela dit, je serais curieuse de savoir comment se manifeste ce qu'elle ressent.

Je précise une fois de plus, à l'adresse de ceux qui passent par là et qui ne me connaissent pas, que tout ceci n'a rien à voir avec l'alcool ou le baclo.
De ce côté-là, tout va bien (60 mg de baclo, plus aucun EI et une consommation d'alcool ponctuelle plus que raisonnable) et je n'aimerais pas qu'on mette mes troubles actuels sur le dos du baclo ou de mon divorce avec l'alcool.
 
Florence...
11 Juin 2020, 8:56
Gégé, si j'ai rien dit jusqu'alors, c'est pas que je m'en fous hein ! Loin de là !
Et j'espère que tu le sais aussi, ça, sans que j'aie besoin de te le dire.
Mais voilà, je suis pas plus fortiche pour consoler que pour les déclarations d'amour.
Pourtant, le cœur y est...
En tout cas, j'espère que tu vas vite en savoir un peu plus et surtout, j'espère que tu t'es trompé et que ton problème va pouvoir se résoudre au plus tôt.
 
Florence...
10 Juin 2020, 1:29
Oui Nic, tu vas voir, un "bon matériel", ça change tout.

Quant au pastis sans alcool, j'ai essayé moi aussi mais ça ne m'a jamais convaincue, quelle que soit la marque et probablement parce que je l'ai toujours bu sec, ce qui le rend encore plus inimitable.
Je suis donc restée fidèle à mon Ricard ou Pastis 51.
La seule différence, et pas des moindres, par rapport à avant, c'est que je n'en bois désormais qu'occasionnellement et en quantité beaucoup plus raisonnable.
 
Florence...
10 Juin 2020, 1:19
Si si Lee, j'avais bien compris (par élimination) que tu faisais référence à ce post.
Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est en quoi ce post peut faire de moi quelqu'un de "pépitant" :fsb2_wink: .
Mais si tu l'dis...
Après tout, l'important, c'est peut-être pas que ce soit vrai ou pas mais plutôt que tu le ressentes comme ça et que ça t'apporte un certain plaisir.
Si c'est le cas, ça m'en apporte aussi...
 
Florence...
08 Juin 2020, 9:49
Bonjour Gégé.

Si vous (Janine et toi) n'en doutez pas, ça me rassure.
Ça veut peut-être dire que même si je ne suis pas douée pour ça, j'arrive à le faire savoir sans utiliser les mots.
Merci pour ça.
Merci de me rassurer.
 
Florence...
08 Juin 2020, 3:10
Et moi aussi je vous aime tous les deux Gégé et Janine, même si je n'ai jamais été très douée (et c'est peu dire) pour les déclarations d'amour...
 
Florence...
08 Juin 2020, 3:01
Venant de toi j'accepte bien sûr Lee.
Mais j'accepte sans comprendre...

Journée très agréablement perturbée pour moi aujourd'hui : Chloé de retour de voyage après un an et 9 mois d'absence.
Je savais que c'était imminent mais je ne m'y attendais pas du tout aujourd'hui.
Elle n'aurait pas pu trouver plus beau cadeau pour la fête des mères.
Du coup, je suis un peu bouleversée...
 
Florence...
06 Juin 2020, 1:05
Merci Phil !
Question santé, je n'ai plus guère que cette polynévrite comme souci.
Je n'en avais que deux, alcool et tabac, éradiqués tous les deux, grâce au baclo et à la clope électronique.
 
Florence...
05 Juin 2020, 2:14
Bonjour Phil.

Comme tu t'en souviens peut-être, en me quittant, l'alcool m'a fait cadeau d'une polynévrite dont je garde des séquelles, probablement à vie.
Mais bon, je me dis que c'est un moindre mal.

Aujourd'hui, je me suis rendu compte par hasard que ma perception du chaud et du froid était très différente en fonction de mes doigts.
Par exemple, si je mets mon petit doigt sous le filet d'eau froide d'un robinet, elle me semble chaude.
Si je mets mon pouce sous ce même filet, elle me semble froide.
En fait, chacun de mes doigts à son ressenti à lui.

Ce que j'aimerais savoir, même si ça ne change en rien ma vie et que ce n'est pas vraiment gênant, c'est si ce phénomène peut avoir un lien avec ma polynévrite.

Par ailleurs, j'ai la continuelle sensation (non douloureuse) d'avoir une bosse sous le pied ainsi que, par intermittence, une sensation de brûlure entre le pouce et l'index de ma main droite.
J'en ai parlé à mon généraliste qui pense que c'est dû à ma polynévrite, que ce sont mes nerfs abîmés qui envoient des signaux inappropriés à mon cerveau (si j'ai bien compris).
Qu'en penses-tu ?
 
Florence...
03 Juin 2020, 23:45
Moi aussi.
Et le seul.
 
Florence...
03 Juin 2020, 14:59
The lancet, à propos de l'hydroxychloroquine :
rétropédalage (ou presque)
 
Florence...
03 Juin 2020, 1:14
Contente pour toi aussi Arc-en-ciel !
Je vis la réussite de chacun comme faisant partie de ma propre revanche sur l'alcool qui nous a tous empoisonnés, bien souvent pendant de longues années.
 
Florence...
02 Juin 2020, 1:13
Je confirme les propos de Sylvie.
Essayer de ne pas boire juste un soir, sans pour autant se mettre la pression (si on n'y arrive pas, on fera ça un autre jour), peut réserver des (bonnes) surprises.
La difficulté réside parfois plus dans la prise de décision que dans l'action.

Et puis si vraiment on constate que ce n'est pas si difficile que ça, on n'hésite moins par la suite à réitérer, on n'appréhende moins, et c'est comme ça que s'enclenche le cercle vertueux.
Et si au contraire on trouve ça très pénible, rien de grave dans le fait de craquer, c'est qu'on n'est peut-être pas encore prêt, mais grâce au baclo, on sait qu'un jour on le sera.

Et bien ça y est, tu y es là !
Ça sent le début de la fin, pour Toxipote, et le début d'une nouvelle vie, pour toi (et tes proches) !
 
Florence...
01 Juin 2020, 12:54
Aide moins connue et dans le même registre que les gommes, il existe aussi l'inhaleur :
inhaleur Nicorette

J'ai utilisé ce truc pour supporter plus facilement une hospitalisation.
J'ai continué à l'utiliser ensuite et ma consommation qui était alors d'environ un bon paquet par jour a diminué jusqu'à 11 clopes, non sans quelques efforts mais quand même plus aisément que lors de mes tentatives d'arrêt précédentes.
C'est pas donné, mais étant donné le prix actuel du tabac...
J'ai fini par arrêter complètement de fumer en vapotant.

Pour Nic...
Effectivement, le choix du matériel est primordial.
Pour commencer, j'avais acheté une e-clope quelconque dans un bureau de tabac et ça ne l'a pas fait.
Produit dans la bouche également, temps de rechargement excessif, pas de possibilité de réglage personnel etc.
Quant au goût, dans un premier temps, j'ai recherché celui qui me semblait le plus proche de celui du tabac.
J'en ai essayé beaucoup et j'ai toujours été déçue.
Finalement, quitte à ne pas retrouver ce goût que je recherchais, j'ai opté pour quelque chose de complètement différent et j'en suis désormais très satisfaite.
Par ailleurs, j'ai dû trouver 2 liquides complètement différents car si je ne vapote qu'un seul liquide, au bout de quelques jours, même parfois d'une seule journée, je ne ressens plus aucun goût.
L'agueusie (ne concernant que les e-liquides mais pas le goût de la nourriture et des boissons heureusement) est un problème très fréquent chez les adeptes de la vape.
Bref, j'utilise au cours de la même journée 2 liquides différents (dans 2 clearomiseurs différents).
Je passe d'un produit à l'autre selon le moment de la journée et aussi selon ce que je bois éventuellement en vapotant.
Par exemple, je n'aime pas un goût fruité et sucré en accompagnement d'un Ricard :fsb2_wink: alors que je l'aime en buvant un jus de fruit, ou après cette boisson.
 
Florence...
01 Juin 2020, 12:29
D-Day, peut-être est-il temps pour toi d'essayer de troquer ton apéro alcoolisé contre une autre boisson non alcoolisée.
Je dis bien d'essayer, juste pour voir ce que ça donne. Il ne s'agit pas ici de décider de passer brutalement de l'un à l'autre.

Ma propre expérience...
J'ai mis environ 3 ans à atteindre mon objectif (consommation plaisir, uniquement dans des conditions conviviales) alors que dès le départ, ma consommation a drastiquement diminué.
Seulement voilà, impossible pour moi de me séparer de mon rituel pastis sec midi et soir, à tel point que même l'envisager une seule fois me torturait.
Et puis j'ai essayé de trouver une boisson non alcoolisée que j'aimais que j'ai bue très exactement dans les mêmes conditions que mon apéro habituel.
C'était du jus de pamplemousse rose et du coup, j'ai appelé ça de "l'apérose".
Par "les mêmes conditions" j'entends le même verre, la même quantité, aux mêmes moments.
Parallèlement, j'ai cessé de boire du jus de pamplemousse comme je le faisais avant en dehors de ces moments.
Je l'ai fait juste une fois pour voir.
Ça n'a pas été aussi frustrant que je ne pouvais l'imaginer.
J'ai donc réitéré.
Du coup, je suis passée à l'apérose tous les midis.
Ensuite, j'ai attaqué de la même façon mon pastis du soir.
Curieusement, je me suis aperçue que j'avais désormais des cravings d'apérose.
Peu à peu, je me suis naturellement désintéressée de ce rituel qui ne m'apportait finalement pas grand chose et que je vivais plutôt comme une contrainte.

Aujourd'hui, je ne pense plus du tout à boire l'apéro le midi (sauf avec des amis), mais j'avoue que le soir, l'idée me traverse encore fugacement l'esprit.
Je la balaie très aisément sans frustration.
Je prends du baclo depuis fin janvier 2014...


Je voudrais aussi revenir sur un de tes posts que j'ai trouvé particulièrement intéressant.
Il s'agit de ça :
Bilan D-Day
Je pense que la rédaction d'un tel tableau peu être très bénéfique à chacun, pour lui mais aussi pour les autres.
C'est une très chouette idée !
J'ai d'ailleurs l'intention d'en rédiger un que je posterai sur mon fil dès que je serai dispo pour ça.
Bien sûr, on a tous ça en tête déjà, mais le fait de le poser sur papier, ou sur écran, rend le truc encore plus bénéfique.
 
Florence...
01 Juin 2020, 2:33
Merci de ton passage Manue (tu reviens quand tu veux hein ! Ici ou ailleurs), et du partage de ton expérience.
Tout me porte à croire désormais que le baclo est bien lié à cette histoire.
J'ai toujours dit qu'il m'apportait beaucoup plus qu'un simple éloignement de l'alcool mais je ne pensais pas que c'était à ce point-là.
Ça peut sembler positif au premier coup d'oeil mais réflexion faite, je trouve ça plutôt dérangeant.
Ça veut donc dire que lorsque je vais mieux, c'est quelque chose d'artificiel et que, comme je le disais en privé, mes problèmes sont loin d'être réglés et restent tapis dans l'ombre d'un médicament (je ne parle pas là de mon ex problème d'alcool).
Alors ok, c'est bien de disposer d'un truc qui soulage mais ça n'est finalement qu'une béquille et avec une béquille, on peut effectivement marcher, mais pas forcément aller dans des chemins un peu plus escarpés qui nous mènent là où l'on voudrait aller.
Il nous faut nous contenter de peu et ça, je sais pas trop faire...

J'ai discuté de l'hydroxychloroquine avec mon psy également et il rejoint nos avis.

Contente pour ton oignon :fsb2_wink: .
 
Florence...
31 Mai 2020, 2:10
OK Sylvie, merci.
J'ai profité de ma visite chez le psy aujourd'hui pour lui en parler également.
Il ne lui semble pas du tout impossible que cette journée noire soit en lien avec mon oubli de baclo.
 
Florence...
30 Mai 2020, 2:12
Merci pour vos vœux et bienvenue ici Julie !

Pas de problème Yann et Lucie, y avait pas urgence.
Normalement, je devrais encore avoir 58 ans pendant pas loin d'un an alors pourquoi se précipiter ?

Matitcha (qui est aussi le nom d'une membre de ce forum), est effectivement une bonne chasseuse et ça m'embête bien. Mais comme le dit Marie-Pierre, elle mène sa vie de chat...
Elle attrape aussi les papillons, les chauves-souris et les lézards.
Les crapauds, elle joue un peu avec mais s'en méfie.
J'essaie de sauver un maximum de ses victimes mais je n'y parviens pas toujours.
D'ailleurs, le petit troglodyte de la photo n'a pas survécu et elle a aussi tué les deux autres de la couvée.

Merci Nic pour la "bonne soirée" mais c'est un peu raté :fsb2_sorry: .
Si, comme je le disais, je passe le plus clair de mon temps dans mon jardin (et pas forcément pour y bosser), j'ai passé le plus sombre, hier soir et jusqu'à presque 2 heures du mat, à compter des petits pots pour bébé et des produits ménagers chez Carrefour où j'ai bossé en tant qu'inventoriste.
Un bien joli mot pour un bien sale boulot...

Toujours aussi concise Cat :fsb2_wink: !

La permaculture, c'est justement ce que j'essaie de faire Marie-Pierre.
Je ne suis pas encore au point mais j'en apprends tous les jours.

Sinon, je suis désormais à 60 mg de baclo.
Il y a quelques temps, j'ai passé une très sale journée : moral en chute libre, idées sombres, envie de rien etc.
Le soir, je me suis aperçue que j'avais complètement oublié de prendre mon baclo la veille (en une seule prise avant de me coucher).
Alors je me demande...
Est-il possible que ce soit cet oubli qui ait perturbé ma journée du lendemain ?
Je sais que le baclo a fait plus que me délivrer de l'alcool mais à ce point-là, ça me surprend quand même.
Et je n'ai pas envie de refaire l'expérience pour vérifier.

Concernant le forum, j'ai remarqué que si sa fréquentation par ses membres est toujours très faible (une trentaine de lecteurs inscrits par jour), il semblerait qu'il y ait un regain de la part des non inscrits et je trouve que c'est une très bonne chose car je suis toujours persuadée que sans le forum la réussite du traitement est très hasardeuse (hormis pour ceux qui ont un médecin rodé à cette prescription).
 
Florence...
27 Mai 2020, 2:35
Merci Arc-en-ciel !

Alors si tu veux joindre quelqu'un en message privé, c'est très simple.
Tu cliques sur le pseudo de la personne, puis dans la rubrique "Contacter ce membre", tu cliques sur "Contacter" en face de "Par messagerie privée".
Il ne te reste plus qu'à rédiger ton message (titre obligatoire) et à le valider.

Eh oui ! Sans l'alcool, ça change tout !
Et j'ai le sentiment que tu es très bien partie pour le mettre KO, cet alcool.
 
Florence...
27 Mai 2020, 2:25
Merci Marie-Pierre et Julie !

Et bien justement, à propos de rouge-gorge et de coquelicots, je vous emmène faire un petit tour dans mon jardin dans lequel je passe le plus clair de mon temps.
Il n'est pas rare que je doive arracher des petites bestioles en tout genre des griffes de Matitcha.
En ce moment surtout, je suis très occupée par ces sauvetages, pas toujours réussis malheureusement.
J'arrive parfois trop tard...

Voilà le décor :
jardin

Voilà le prédateur :
Titcha 3 - Copie

Et ses victimes :
troglodyte
troglodyte
orvet
orvet (son huitième depuis environ un mois)
rouge-gorge
rouge-gorge

Et puis en vrac, et de façon non exhaustive, ce qui colore ma vie :
coquelicots

coquelicot

machaon

nigelles

gazanias

iris

fleurs

artichaut

fraises
 
Florence...
23 Mai 2020, 13:57
Désolée ne revenir si tardivement Arc-en-ciel.

Alors en vrac...

Moi aussi, c'est Sylvie qui m'avait alertée par rapport à l'hypomanie.
Elle trouvait que je postais beaucoup et que je racontais des choses bizarres qui partaient un peu dans tous les sens.
Avant cela, je m'étais un peu intéressée à l'hypomanie que j'avais découverte pour la première fois chez Haddock76 (Clique si tu veux aller faire un tour sur son fil).
Malgré tout, quand ça m'est personnellement arrivé, je n'ai pas fait le rapport.

Sinon, chez moi, ça s'est manifesté par une énorme énergie, à l'opposé de mon habituelle procrastination.
Par exemple, j'ai trié et rangé de la paperasse restée en vrac depuis des années, j'ai corrigé des mémoires d'étudiants pour ma fille et des amis à elle à une rapidité que je ne me connaissais pas et sans pour autant bâcler le boulot.
Que ce soit sur le plan manuel ou intellectuel, j'ai fait preuve d'une efficacité très supérieure à l'habitude.

J'ai résolu des problèmes autour desquels je tournais depuis longtemps sans savoir les appréhender.

J'avais un sentiment de puissance qui me donnait l'impression que je pouvais "sauver" tous ceux qui étaient dans la peine. J'ai eu une sorte de "poussée d'altruisme".

Comme toi, un tas d'idées que je trouvais lumineuses me traversaient l'esprit et par peur de les perdre, j'ai énormément écrit. En une semaine environ, j'ai noirci un cahier 24x32 et ma main n'allait pas assez vite pour mes pensées.

"Par contre, je n'ai pas cet effet "down"."
L'hypomanie est souvent associée à la bipolarité.
Je pense être habituellement à l'opposé de la bipolarité.
Bien sûr, je traverse des bonnes et des mauvaises passes, mais c'est toujours lié à des évènements (ou absences d'évènements) extérieurs. Ce n'est pas quelque chose que j'ai en moi. Au contraire, je suis d'une humeur très stable.
Quand j'avais parlé à mon psy de cette association que je trouvais curieuse, il m'avait répondu que l'hypomanie pouvait effectivement se rapprocher de la bipolarité mais sans les phases down. Ce que tu confirmes ici.

"Je n'ai jamais eu de problème de self-estime."
Alors là, je suis complètement à l'inverse de toi.
Je souffre beaucoup d'un manque d'estime personnelle et du coup, cette hypomanie a vraiment été la bienvenue sur ce plan-là.

"le baclofène me fait un bien fou, je me sens tellement calme, tellement bien"
Le baclo m'a fait également beaucoup de bien, et pas seulement sur le plan de l'alcool.
Il a très avantageusement remplacé chez moi les somnifères et les anxiolytiques.
J'ai aussi l'impression qu'il a un effet antidépresseur, mais c'est moins flagrant.

Le revers de la médaille, ça a été quand l'hypomanie a foutu le camp.
Là, j'ai trouvé que certaines de mes idées n'étaient pas aussi lumineuses que ça et le pire, c'est que je me suis finalement trouvée très prétentieuse et je déteste ça.

Bon du coup, j'ai suivi les conseils de Sylvie (et de mon psy) et j'ai diminué mon dosage de baclo (j'étais à 300 mg à ce moment-là).

Par la suite, j'ai refait quelques virages hypomaniaques mais comme je connaissais le truc je les ai mieux gérés, ils ont été plus doux et je suis à peu près parvenue à n'en garder que du bon.

En règle générale, d'après ce que j'ai entendu (de Sylvie, de mon psy) et ce que j'ai lu, il faut vraiment faire attention si on s'aperçoit qu'on ne dort plus beaucoup (sans être fatigué pour autant) et qu'on ne mange plus beaucoup non plus, ce qui m'est arrivé, tant j'avais de choses à faire, et qui m'a fait donner un coup de frein.
Il faut faire gaffe aussi aux décisions que l'on prend dans ces moments-là car elles peuvent être lourdes de conséquences (achats, contractions d'emprunts etc).
Mais bon, tu as la chance d'avoir un mari qui peut t'alerter en cas de mauvaises décisions donc ça minimise le danger.

Voilà en gros ma propre expérience.

Si tu veux lire d'autres expériences, tu peux aussi aller faire un tour sur le fil de Milantrimini .
Sur mon propre fil (Alcoolo-indépendance ou "sobriété heureuse"), ça doit être aux alentours de la page 100, vers fin 2017.
Je dois avouer que j'ai essayé de retrouver plus précisément cette période mais que j'ai remis ça à plus tard faute de courage.
Il y a de nombreux autres cas sur le forum mais tous ne me reviennent pas en mémoire.
 
Florence...
20 Mai 2020, 14:31
Pour te faire patienter en attendant que je sois un peu plus dispo, tu peux toujours aller lire le fil de Bartleby qui est passé par là aussi de façon très flagrante.
Tu peux commencer ta lecture ici par exemple et élargir ton champ d'investigation en amont ou en aval de ce post, si tu y trouves ton bonheur.

A bientôt !
 
Florence...
18 Mai 2020, 22:17
Bonjour Arc-en-ciel.

Ce que tu racontes dans ton post (ta réflexion très rapide, ton efficacité dans tes activités, ta lucidité etc, ressemble beaucoup à de l'hypomanie et cette hypomanie est un effet secondaire du baclo.
Elle est agréable à vivre mais peut aussi être dangereuse et mener à un pétage de plombs.
Je reviendrai t'en dire un peu plus sur le sujet depuis mon PC car ce sera plus facile pour moi.
Et si tu le souhaites bien entendu.
 
Florence...
15 Mai 2020, 11:46
Pour la petite vidéo de Baclofun, c'est ici

Et aussi, vu et entendu à la TV...
On nous explique ce pourquoi on ne peut pas utiliser indéfiniment les masques en tissu : fibres qui se détendent donc filtration de moins en moins efficace.
Quelques minutes plus tard, dans la même émission, on nous dit qu'il est tout à fait possible de fabriquer soi-même des masques en tissu à partir d'une vieille chemise, par exemple.
Mais cette vieille chemise, n'a-t-elle pas déjà été lavée de multiples fois ?

C'est vrai que depuis le début de cette crise sanitaire, on n'est pas à ça près d'une incohérence...
 
Florence...
15 Mai 2020, 1:18
 
Florence...
13 Mai 2020, 1:52
UP !
 
Florence...
07 Mai 2020, 3:15
Oh la la non, je suis désolée mais je n'y connais absolument rien dans ce domaine.
Il n'y a qu'une seule chose dont je sois certaine, c'est que je redouterais cette reprise du boulot si j'étais encore en exercice.
Je n'ai jamais autant eu conscience de ma chance d'être à la retraite qu'en ce moment.
 
Florence...
24 Avril 2020, 2:21
 
Florence...
22 Avril 2020, 14:49
"Plus je prends du baclo, plus je bois"
C'est ce qui est arrivé à Manue, que tu pourrais contacter par MP pour en savoir un peu plus : Manue
Elle ne participe plus beaucoup au forum mais je sais qu'elle y passe encore de temps en temps.
 
Florence...
14 Avril 2020, 19:09
Bon à savoir : les médecins libéraux d'Auvergne-Rhône-Alpes s'opposent à la prolongation des ordonnances périmées
Si ça fait tache d'huile, il ne me semble donc pas exclu que ce qui nous permettait d'obtenir notre baclo quotidien soit remis en question un de ces quatre.
 
Florence...
14 Avril 2020, 19:08
Bon à savoir : les médecins libéraux d'Auvergne-Rhône-Alpes s'opposent à la prolongation des ordonnances périmées
Si ça fait tache d'huile, il ne me semble donc pas exclu que ce qui nous permettait d'obtenir notre baclo quotidien soit remis en question un de ces quatre.
 
Florence...
07 Avril 2020, 20:14
Tu fais comme si tu répondais en citant sur le fil où se trouve le post que tu veux citer.
Tu fais une copie de ça et tu la colles sur l'autre fil.
(Et tu ne valides pas ta réponse initiale bien sûr)
 
Florence...
06 Avril 2020, 16:07
"il y a belle lurette que je ne visite plus ton fil, comment va ton cancer ?
Le CDB que j'ai en partie financé fonctionne ?
"
Là vraiment, tu flirtes avec l'abject.
Mais bon... je ne ne suis pas trop inquiète quand même car je sais Lee être bien au-dessus de ça.
Avec un peu de chance, ça va même peut-être la faire marrer.
Ce sera mon dernier mot à ton adresse.
 
Florence...
06 Avril 2020, 12:44
DÉBLOCAGE
 
Florence...
04 Avril 2020, 19:15
Ah ! Ce Gégé...
Tu voulais savoir si je suivais, c'est ça ?
Et bien oui, je suis.

Alors pour ma part, le confinement ne change strictement rien dans ma façon de vivre et je n'en souffre pas du tout.
Les rares jours où je rencontrais 5 personnes dans la journée, je trouvais souvent que c'était trop.
Et puis je me sens moins seule de savoir qu'il y en a plein qui sont seuls comme moi.

En revanche, ça contrarie pas mal les projets de mes enfants mais ils sont tous les 3 dans des conditions de confinement plutôt confortables donc ils ne se plaignent pas.
À la limite, je suis moins inquiète pour eux actuellement que lorsqu'ils sont à l'autre bout du monde.
Mais on a quand même eu chaud ; Chloé était à Pékin le 7 janvier...

Ma mère supporte mieux que ce que je pouvais espérer mais ça commence quand même à lui peser je pense.

Voilà Gégé !
 
Florence...
04 Avril 2020, 13:04
Bonjour Sabedi.

Il faut que tu cliques sur le petit √ vert, dans la case à droite de l'imprimante en haut à droite.
La case sera alors cochée en rouge et tu recevras une notification dès lors que quelqu'un écrira sur ton fil.
 
Florence...
01 Avril 2020, 5:28
UP !
 
Florence...
29 Mars 2020, 8:24
Je n'ai pas dit que j'adhérais à tout ce que raconte Coline Serreau Yann.
Par ailleurs, celle-ci évoque des points sur lesquels je n'ai pas encore d'opinion, m'estimant incompétente pour en juger.

J'ai juste posté ce point de vue parce que je le trouve intéressant et qu'il fait réfléchir, parce qu'il permet à chacun de se forger sa propre opinion.
Objectif atteint d'ailleurs (au moins en ce qui te concerne) au vu de tout ce que tu exprimes ici.
D'autres passeront sans doute par là qui liront les propos de Coline Serreau et les tiens et s'en enrichiront.
 
Florence...
29 Mars 2020, 2:33
LE MONDE QUI MARCHAIT SUR LA TÊTE EST EN TRAIN DE REMETTRE SES IDÉES A L’ENDROIT

par Coline Serreau

Le gouvernement gère l'épidémie comme il peut… mais les postures guerrières sont souvent inefficaces en face des forces de la nature. Les virus sont des êtres puissants, capables de modifier notre génome, traitons-les sinon avec respect, du moins avec modestie.

Apprenons à survivre parmi eux, à s'en protéger en faisant vivre l'espèce humaine dans des conditions sanitaires optimales qui renforcent son immunité et lui donnent le pouvoir d'affronter sans dommage les microbes et virus dont nous sommes de toute façon entourés massivement, car nous vivons dans la grande soupe cosmique où tout le monde doit avoir sa place. La guerre contre les virus sera toujours perdue, mais l'équilibre entre nos vies et la leur peut être gagné si nous renforçons notre système immunitaire par un mode de vie non mortifère.

Dans cette crise, ce qui est stupéfiant c’est la rapidité avec laquelle l'intelligence collective et populaire se manifeste.

En quelques jours, les français ont établi des rites de remerciement massivement suivis, un des plus beaux gestes politiques que la France ait connus et qui prolonge les grèves contre la réforme des retraites et l'action des gilets jaunes en criant haut et fort qui et quoi sont importants dans nos vies.

Dans notre pays, ceux qui assurent les fonctions essentielles, celles qui font tenir debout une société sont sous-payés, méprisés. Les aides-soignantes, les infirmières et infirmiers, les médecins qui travaillent dans les hôpitaux publics, le personnel des écoles, les instituteurs, les professeurs, les chercheurs, touchent des salaires de misère tandis que des jeunes crétins arrogants sont payés des millions d'euros par mois pour mettre un ballon dans un filet.

Dans notre monde le mot paysan est une insulte, mais des gens qui se nomment "exploitants agricoles" reçoivent des centaines de milliers d'euros pour faire mourir notre terre, nos corps et notre environnement tandis que l'industrie chimique prospère.

Et voilà que le petit virus remet les pendules à l'heure, voilà qu'aux fenêtres, un peuple confiné hurle son respect, son amour, sa reconnaissance pour les vrais soldats de notre époque, ceux qui sont prêts à donner leur vie pour sauver la nôtre alors que depuis des décennies les gouvernements successifs se sont acharnés à démanteler nos systèmes de santé et d'éducation, alors que les lobbies règnent en maîtres et arrosent les politiques avec le fric de la corruption.

Nous manquons d'argent pour équiper nos hôpitaux, mais bon sang, prenons l'argent où il se trouve, que les GAFA payent leurs impôts, qu'ils reversent à la société au minimum la moitié de leurs revenus. Car après tout, comment l'ont-ils gagné cet argent ? Ils l'ont gagné parce qu'il y a des peuples qui forment des nations, équipées de rues, d'autoroutes, de trains, d'égouts, d'électricité, d'eau courante, d'écoles, d'hôpitaux, de stades, et j'en passe, parce que la collectivité a payé tout cela de ses deniers, et c’est grâce à toutes ces infrastructures que ces entreprises peuvent faire des profits. Donc ils doivent payer leurs impôts et rendre aux peuples ce qui leur est dû.

Il faudra probablement aussi revoir la question de la dette qui nous ruine en enrichissant les marchés financiers. Au cours des siècles passés les rois de France ont très régulièrement décidé d'annuler la dette publique, de remettre les compteurs à zéro.

Je ne vois pas comment à la sortie de cette crise, quand les comptes en banque des petites gens seront vides, quand les entreprises ne pourront plus payer leurs employés qui ne pourront plus payer les loyers, l'électricité, le gaz, la nourriture, comment le gouvernement pourra continuer à gaspiller 90% de son budget à rembourser une dette qui ne profite qu'aux banquiers.

J'espère que le peuple se lèvera et réclamera son dû, à savoir exigera que la richesse de la France, produite par le peuple soit redistribuée au peuple et non pas à la finance internationale. Et si les autres pays font aussi défaut de leur dette envers nous, il faudra relocaliser, produire de nouveau chez nous, se contenter de nos ressources, qui sont immenses, et détricoter une partie de la mondialisation qui n'a fait que nous appauvrir.

Et le peuple l'a si bien compris qu'il crie tous les soirs son respect pour ceux qui soignent, pour la fonction soignante, celle des mères, des femmes et des hommes qui font passer l'humain avant le fric.

Ne nous y trompons pas, il n'y aura pas de retour en arrière après cette crise.

Parce que malgré cette souffrance, malgré ces deuils terribles qui frappent tant de familles, malgré ce confinement dont les plus pauvres d'entre nous payent le plus lourd tribut, à savoir les jeunes, les personnes âgées isolées ou confinées dans les EHPAD, les familles nombreuses, coincés qu'ils sont en ville, souvent dans de toutes petites surfaces, malgré tout cela, le monde qui marchait sur la tête est en train de remettre ses idées à l'endroit.

Où sont les vraies valeurs ? Qu'est-ce qui est important dans nos vies ?

Vivre virtuellement ? Manger des produits issus d'une terre martyrisée et qui empoisonnent nos corps ?

Enrichir par notre travail ceux qui se prennent des bonus faramineux en gérant les licenciements ?

Encaisser la violence sociale de ceux qui n'ont eu de cesse d'appauvrir le système de soin et nous donnent maintenant des leçons de solidarité ?

Subir une médecine uniquement occupée à soigner les symptômes sans se soucier de prévention, qui bourre les gens de médicaments qui les tuent autant ou plus qu'ils ne les soignent ? Une médecine aux ordres des laboratoires pharmaceutiques ?

Alors que la seule médicine valable, c’est celle qui s'occupe de l'environnement sain des humains, qui proscrit tous les poisons, même s'ils rapportent gros. Pourquoi croyez-vous que ce virus qui atteint les poumons prospère si bien ? Parce que nos poumons sont malades de la pollution et que leur faiblesse offre un magnifique garde-manger aux virus.

En agriculture, plus on cultive intensivement sur des dizaines d'hectares des plantes transformées génétiquement ou hybrides dans des terres malades, plus les prédateurs, ou pestes, les attaquent et s'en régalent, et plus il faut les arroser de pesticides pour qu'elles survivent, c’est un cercle vicieux qui ne peut mener qu'à des catastrophes.

Mais ne vous faites pas d'illusions, on traite les humains les plus humbles de la même façon que les plantes et les animaux martyrisés.

Dans les grandes métropoles du monde entier, plus les gens sont entassés, mal nourris, respirent un air vicié qui affaiblit leurs poumons, plus les virus et autres "pestes" seront à l'aise et attaqueront leur point faible : leur système respiratoire.

Cette épidémie, si l'on a l'intelligence d'en analyser l'origine et la manière de la contrer par la prévention plutôt que par le seul vaccin, pourrait faire comprendre aux politiques et surtout aux populations que seuls une alimentation et un environnement sains permettront de se défendre efficacement et à long terme contre les virus.

Le confinement a aussi des conséquences mentales et sociétales importantes pour nous tous, soudain un certain nombre de choses que nous pensions vitales se révèlent futiles. Acheter toutes sortes d'objets, de vêtements, est impossible et cette impossibilité devient un bonus : d'abord en achetant moins on devient riches.

Et comme on ne perd plus de temps en transports harassants et polluants, soudain on comprend combien ces transports nous détruisaient, combien l'entassement nous rendait agressifs, combien la haine et la méfiance dont on se blindait pour se préserver un vague espace vital, nous faisait du mal.

On prend le temps de cuisiner au lieu de se gaver de junk-food, on se parle, on s'envoie des messages qui rivalisent de créativité et d'humour.

Le télétravail se développe à toute vitesse, il permettra plus tard à un nombre croissant de gens de vivre et de travailler à la campagne, les mégapoles pourront se désengorger.

Pour ce qui est de la culture, les peuples nous enseignent des leçons magnifiques : la culture n'est ni un vecteur de vente, ni une usine à profits, ni la propriété d'une élite qui affirme sa supériorité, la culture est ce qui nous rassemble, nous console, nous permet de vivre et de partager nos émotions avec les autres humains.

Quoi de pire qu'un confinement pour communiquer ? Et pourtant les italiens chantent aux balcons, on a vu des policiers offrir des sérénades à des villageois pour les réconforter, à Paris des rues entières organisent des concerts du soir, des lectures de poèmes, des manifestations de gratitude, c’est cela la vraie culture, la belle, la grande culture dont le monde a besoin, juste des voix qui chantent pour juguler la solitude.

C’est le contraire de la culture des officines gouvernementales qui ne se sont jamais préoccupées d'assouvir les besoins des populations, de leur offrir ce dont elles ont réellement besoin pour vivre, mais n'ont eu de cesse de conforter les élites, de mépriser toute manifestation culturelle qui plairait au bas peuple.

En ce sens, l'annulation du festival de Cannes est une super bonne nouvelle.

Après l'explosion en plein vol des Césars manipulés depuis des années par une maffia au fonctionnement opaque et antidémocratique, après les scandales des abus sexuels dans le cinéma, dont seulement une infime partie a été dévoilée, le festival de Cannes va lui aussi devoir faire des révisions déchirantes et se réinventer. Ce festival de Cannes qui déconne, ou festival des connes complices d'un système rongé par la phallocratie, par la corruption de l'industrie du luxe, où l'on expose complaisamment de la chair fraîche piquée sur des échasses, pauvres femmes porte-manteaux manipulées par les marques, humiliées, angoissées à l’idée de ne pas assez plaire aux vieillards aux bras desquels elles sont accrochées comme des trophées, ce festival, mais venez-y en jeans troués et en baskets les filles, car c’est votre talent, vos qualités d'artiste qu'il faut y célébrer et non pas faire la course à qui sera la plus à poil, la plus pute !

Si les manifestations si généreuses, si émouvantes des peuples confinés pouvaient avoir une influence sur le futur de la culture ce serait un beau rêve !

Pour terminer, je voudrais adresser une parole de compassion aux nombreux malades et à leurs proches, et leur dire que du fin fond de nos maisons ou appartements, enfermés que nous sommes, nous ne cessons de penser à eux et de leur souhaiter de se rétablir. Je ne suis pas croyante, les prières m'ont toujours fait rire, mais voilà que je me prends à prier pour que tous ces gens guérissent. Cette prière ne remplacera jamais les soins de l'hôpital, le dévouement héroïque des soignants et une politique sanitaire digne de ce nom, mais c’est tout ce que je peux faire, alors je le fais, en espérant que les ondes transporteront mon message, nos messages, d'amour et d'espoir à ceux qui en ont besoin.
 
Florence...
28 Mars 2020, 11:35
Il faut dire aussi que ce n'est pas n'importe qui, ce maire.
Il a un lourd passif : Ferdinand Bernhard
 
Florence...
28 Mars 2020, 11:16
Interdiction de sortir à plus de 10m de chez soi

Une pensée pour la membre du forum qui habite là-bas !
Pas certaine que ce soit une bonne idée en plus.
Je dirais même, pour un tas de raisons, certaine que c'est contreproductif.
 
Florence...
27 Mars 2020, 13:21
"Mais aussi Flocerise ! Et oui, ton premier nom... Parce que tu finissais les yaourts que ne voulait pas tes enfants !"
Même moi !?!
Bravo pour la mémoire en tout cas !
 
Florence...
27 Mars 2020, 13:14
Trop touchée par vos mots, Lee et Marie-Pierre, pour pouvoir m'exprimer hier soir.

"il y a des vivants que j'admire pour leur esprit vif malgré les maux, pour leur capacité à penser hors du tout maché actuel et de l'exprimer"
Ce que tu admires Lee, c'est exactement ce que je connais de toi, bien que tu te dises non vivante.
Cet esprit vif malgré les maux, c'est très exactement ce qui te qualifie.
En quelque sorte, par ces mots et sans le savoir, tu viens de te décrire.

"A toi et à tes trouvailles, à tes partages, à tes élans, à la profondeur de ton écoute, à ta curiosité et à ton endurance"
Je n'ai pas trouvé grand chose par moi-même.
Les textes que j'ai publiés ici sont des écrits que d'autres ont trouvés et m'ont fait partager.
Quoi qu'il en soit, merci pour tout ça, même si je peine vraiment à m'y reconnaître.
 
Florence...
27 Mars 2020, 1:55
Touchée...
 
Florence...
26 Mars 2020, 1:44
Pour ceux qui avaient apprécié Mardi Noir (Psychanalyse-Toi La Face), une vidéo dans l'air du temps :
20 minutes de confinement
 
Florence...
24 Mars 2020, 13:36
Une question toute bête...

Le passage à l'heure d'été prévu le week-end prochain ne risque-t-il pas de poser de réels problèmes d'organisation des soins aux malades, au sein des équipes soignantes ?
Vous en avez entendu parler ?
 
Florence...
24 Mars 2020, 1:30
Ah oui et puis aussi, j'ai oublié de dire...

Après être restée un mois à 70 mg, j'ai à nouveau baissé de 10.
La sensation désagréable que j'avais dans la gorge est un peu réapparue mais ça s'estompe petit à petit.
Ça tient la route (aucune modification de mes envies) mais je pense rester quelques mois à 60.
Par ailleurs, je continue à me faire prescrire les 80 par mon psy (qui est au courant que je ne les prends pas intégralement) au cas où.
Sans compter qu'il y a de plus en plus de médicaments en rupture de stock dans les pharmacies et que l'avenir est incertain dans ce domaine.
 
Florence...
23 Mars 2020, 11:36
Ou addict à la solitude...
 
Florence...
23 Mars 2020, 1:36
"Meuh non tu roules pas bourrée, on s'en doutait bien. :fsb2_yes:"
Surtout en ce moment !
Je roule à peu près autant que je bois et vice versa, à savoir très peu.

J'aimerais revenir un peu sur la réflexion de Raffaele Morelli que j'ai publiée le 18 mars sur la page précédente.
Morelli dit :
Je crois que le cosmos a sa façon de rééquilibrer les choses et ses lois...
Parce qu’avec le cosmos et ses lois...

Je me dis qu'attribuer ces lois au cosmos peut faire marrer certains ou en rebuter d'autres.
D'autres (dont je ne fais pas partie) préfèreront plutôt parler de Dieu.
Mais après tout peu importe.
Le cosmos pour les uns, Dieu pour les autres, ou autre chose encore, quelle que soit l'entité à laquelle on se réfère, l'idée générale est belle et fait du bien par les temps qui courent.
J'aime y croire...

Édit : d'après ce que j'ai entendu aux infos aujourd'hui, il est en train de se passer avec la chloroquine et le covid 19 exactement ce qui se passe pour le baclo et l'alcoolisme.
 
Florence...
20 Mars 2020, 19:37
Oh la la Marie-Pierre non !
C'est pas du tout ça que je voulais dire !
Je ne faisais pas du tout référence à l'alcool en écrivant ça.
La route ne tue pas que les alcooliques ou ceux qui viennent en face.
Je voulais seulement dire qu'avec le confinement, il y a nettement moins de monde sur les routes donc nécessairement moins d'accidents.
Et par "je fais peut-être partie de ceux-là", j'entendais que si ça se trouve, sans le confinement, j'aurais pris ma voiture et j'aurais eu un accident mortel cette semaine.
Bref, je fais peut-être partie des vies épargnées par le confinement.
Rassurée ?
 
Florence...
20 Mars 2020, 18:13
J'adresse aussi mes pensées à tous les vivants qui ne sont pas morts d'un accident de la route lors de ces 4 jours de confinement.
Je fais peut-être partie de ceux-là...
 
Florence...
20 Mars 2020, 10:39
Je me suis entièrement reposée sur le baclo dans un premier temps.
Ensuite, j'ai "aidé" le baclo pour supprimer le rituel apéro dont j'ai eu beaucoup de mal à me séparer.
 




forum baclofene