Résultats de la recherche (57 résultats)

jabas
03 Novembre 2017, 15:35
Salut tout le monde,

Merci pour vos encouragements, c'est super gentil, je reviens aux nouvelles..

Toujours zéro baclo zéro conso.. mais pas zéro envie parfois.

.. entre temps j'ai "rechuté" 1 fois, j'ai commandé une bouteille de rosé avec mon repas, et puis je sais plus quand j'ai bu avec des connaissances. 2 reprises en tout, mais à chaque fois à l'excès.

Je continue en étant abstinent, je crois vraiment en ça quand c'est commencé tôt comme moi..

..sachant que ne plus consommer est la seule solution pour moi étant donné mes troubles psychiatriques.. ("non identifiés à l'heure actuelle")

Toujours est-il que j'ai bien arrêté de boire, merci forum, merci tout le monde!

Il me reste 2 cachets que je prends le matin, il s'agit de l'abilify, 2x15mg, que je vais attaquer quand je serais plus en état, mais cela ne concerne plus le baclo.

Merci ENCORE à vous, je peux dire que je suis arrivé où je voulais me être.. hahaha ;-)

Bon courage et surtout aux armes! à tous ceux qui ne se sont pas décidé (vite! avant que l'alcool décide de l'heure de votre décès), c'est possible.

Toujours au plaisir,

J.

PS: J'ai face à moi une psychiatre anti-baclofene, et je m'en contre-fout pour être honnête et mon médecin prescripteur est décédé (paix au dr. denizot) depuis.. donc même si je le voulais ce serait une galère pas possible. Donc plus le choix, c'est the end.
 
jabas
19 Juin 2017, 7:05
Réussite
300mg
3 ans
10 cachets par repas
Du réveil au coucher
0
A

J'enlève les derniers benzos que l'on m'a prescrit: 10mg de valium le soir

15
 
jabas
19 Juin 2017, 6:40
Je suis passé de 55+ médicaments par jour à 5 et demi maintenant. Hors de question de faire un pas en arrière.
 
jabas
19 Juin 2017, 6:37
Sylvie, c'est une intiative commune d'arrêter le baclo avec ma psychiatre. C'est moi qui ait décidé sur un coup de tête d'enlever les 2 derniers.

J'ai passé une période de ma vie à plus de 50 médicaments par jour, et pas que du baclo, un traitement lourd, je sais pas si vous vous rendez compte des effets sur les organes.

Je suis marqué au fer, personne ne me fera changer d'avis, je ne bois plus sauf si je suis TRES bien accompagné.

Ca fait plus d'un mois que j'ai pas touché une goutte d'alcool, et je n'ai aucun craving.

C'est difficile à croire mais ça a marché, pourquoi tout remettre en cause, mettre le doute? Je pense que c'est en se convainquant du contraire qu'on se rend vulnérable.

Je garde la baclo dans ma pharmacie, je sais que ce médicament me sert à telle chose, et il reste à sa place.

J'ai l'impression que mon témoignage est un peu controversé mais tout est authentique, du début à la fin, vous pouvez même lire mes fils du début.

Je sais que j'ai le choix du baclo + indifférence, mais j'ai décidé d'avoir une vie sans médicaments.

C'est un peu stressant de vous lire les amis, ne me mettez pas le doute svp, je suis très sur de moi, j'ai défini des lignes à suivre, je me prends en charge, j'ai plus aucune envie, quand je parlais de "tentations" c'est quand je suis par exemple au drive leclerc, ils te disent "Ce vin irait accompagnerait bien ce fromage..", c'est tentant, dans les cafés, donc je vais plus aux cafés, le temps que je m'habitue à une vie sans alcool.

L'abstinence c'est facile une fois qu'on a compris ce qu'il faut éviter, et franchement ca change la vie, pourquoi ne pas le faire..

C'est en pensant que les choses sont dures qu'elles le deviennent.

Enfin bon moi je suis un fervent supporter du baclofène, je reconnais son efficacité à 100%, j'ai été parmi les premiers à crier son efficacité, donc vraiment j'essaye pas de critiquer.

Toujours pas d'effets secondaires, rien, après l'arrêt du baclo, après passage par la case dose maxi durant 2 ans.

Je vous tiens au courant, comme à mon habitude..
 
jabas
18 Juin 2017, 4:19
Bonsoir bonsoir,

Des réponses :) :)

2 jours sans baclo, zéro envie de boire.

Citation
Cette phrase me fait un peu peur, j'espère que le futur me contredira.


Merci (beaucoup) de me mettre en garde, honnêtement je n'y peux rien contre ces tentations et je ne veux plus prendre de médicaments. 3 ans je juge que c'est assez. Je prends des médicaments pour une autre pathologie que je suis en train de soigner (toujours conséquence d'alcool: troubles psychiatriques), ça me suffit, ma psychiatre "attaque" mon traitement à chaque RDV.

C'est un parcours presque sans faute, et c'est parce que j'étais bien entouré et que j'ai accepté de me faire aider, la plupart des gens de mon age refusent de reconnaitre le problème, et quand on leur parle de baclo ils te regardent comme si t'étais un toxico. En tout cas je parle des jeunes. Moi j'ai enduré beaucoup avant de trouver le livre d'Ameisen, trouver le forum, faire le premier pas, trouver le prescripteur, ensuite ce fut une longue galère, mais le jour ou j'ai vu que ce médicament pouvait supprimer l'envie chez moi, à condition d'y mettre un peu du sien, j'ai changé.

Voilà si ça donne la pêche à quelqu'un qui est dans ma situation d'avant, GOOOD.
Moi ca m'aide, je reviens me relire des fois et je suis super fier. Et je lis les fils des gens, il y a de plus en plus de monde c'est cool :)

Citation

Ton témoignage est important!
Bravo à toi pour cette victoire

Mucho gracias :) :)

Bien à vous,
 
jabas
17 Juin 2017, 4:46
Salut salut,

Merci les camarades !!

Ma journée s'est bien passée, aucune envie de boire, sans stress ni énervement, nous sommes le samedi matin le téléphone a sonné quelques fois durant la nuit pour sortir en soirée, c'est terminé.

J.
 
jabas
16 Juin 2017, 6:40
Bonjour à tous,

Me revoilà parmi vous pour une étape encore charnière, il me reste 2 baclos le matin, que j'enlève ce matin.

J'ai pris mes distances avec les personnes de mon entourage qui avaient un problème d'alcool et qui ne voulaient rien écouter. (très important je pense)

Après être passé par la case dose maximale (300mg/jour) pendant 2 ans, puis une réduction progressive pendant 1 an, et contre l'avis de ma psychiatre à l'époque (merci à Sylvie, le médecin urgentiste du forum et ceux que j'oublie), je suis maintenant sobre, aucune envie de boire (alors c'est vrai j'ai des tentations quand on me parle de "petit verre de vin avec le fromage", etc. mais je me contrôle et j'évite la situation, je me remplis le ventre d'autre chose, de l'EAU !)

Voilà, c'est très court, j'en suis désolé, ça a juste marché. Je vous laisse le "protocole" de baisse que j'ai utilisé ainsi que ma consommation de l'époque et me tiens à disposition pour toute question.

---

Début: 3/3/3 90mg - consommation: aucune idée tellement je buvais, quand j'en ai eu marre c'était que de l'alcool fort du réveil au coucher (sans petit déjeuner), et avant je buvais de la bière en grande quantité, 12-14 grandes 1664 par jour.
Négociations, recherche de psychiatre prescripteur, etc. passage à 300mg, 10/10/10 matin midi soir
Découverte de la magie du baclo
Rechutes et rechutes pendant 2 ans malgré le baclo, mais très grande suppression de l'envie
Stabilisation
Redescente petit à petit par ma psychiatre, 2 comprimés par 2 comprimés à chaque RDV
Un événement récent, je me mets une cuite avec des amis, on me fout en dehors de la boite de nuit, je me souviens de plus rien.
Finalement j'ai décidé de voir ce qui allait pas avec mes fréquentations, avec le support de beaucoup de gens

Age: 26 ans, durée du traitement: 3 ans

--

J'insiste, le baclo supprime l'envie de s'alcooliser, en tout cas chez moi.

Je souhaite à tous ceux qui commencent bon courage, car c'est une longue route qui en vaut la peine.

Et j'espère que je ne vais pas déconner et faire n'importe quoi dans le futur. Je pense avoir compris ma leçon.

Voilà :fsb2_wink:
 
jabas
07 Juin 2016, 0:55
Oui valium pour angoisses et zoloft pour dépression.

Un valium toutes les 4 heures, ça doit être dur :/

Bon courage younes!
 
jabas
07 Juin 2016, 0:46
Salut Manue,

Cela fait environ 1 mois que je suis à 140mg.

Je ne peux pas vraiment comparer avec une personne "saine" et "stable".

Moi ce que j'ai pu tirer comme conclusion d'après mon expérience:

0) Monter trop vite comme moi est une mauvaise idée, même si on est dans une très très grande mouise.
1) Descendre de 300 à 0 a entraîné un ravage d'une semaine chez moi, instabilité totale..
2) La descente de 300 à 210 s'est accompagnée d'un paramètre supplémentaire (j'ai tenté d'enlever le valium du midi du même coup) donc conclusions inutiles mais j'étais très énervé, irritable, etc. et ce, pendant une bonne semaine, le temps de s'acclimater.
3) La descente de 210 à 140 fût la plus dure, même chose que le point 2, et même paramètre supplémentaire donc je ne peux pas pas commenter. Mais avec de la volonté, c'est easy.

Toujours est-t-il que maintenant, je ne suis plus désespéré.

Vive l'assoc :)

Jaber
 
jabas
05 Juin 2016, 23:03
Re à tous,

Voilà, donc 2 ans après, plus d'alcool.

J'en suis à 140mg. Je suis descendu de 300 à 210 sec, puis de 210 à 140... ce fût dur...

Les symptômes que j'ai pu rencontrer lors du sevrage sont: énervement, irritabilité, agitation..

J'en suis actuellement à 7/0/7 comprimés (réveil, 12h, 18h).

Sachant que je prends un neuroleptique (abilify: aripripazole pour mon trouble bipolaire, 20mg/j) et des benzodiazepines (valium, 30mg/j).

Je confirme pour les psychotiques ou ceux qui tomberont sur ce sujet qu'il n'y a pas d’interaction selon mon expérience entre les neuros (j'ai testé risperdal puis maintenant abilify qui me convient très bien) et le baclo.

Je dirais même plus, c'est très conseillé de prendre du baclo lorsque l'on est psychotique.. car souvent lorsque l'on est psychotique, c'est à cause des toxiques... notamment l'alcool.. Enfin c'est à voir avec votre médecin.

Merci à la communauté, à Sylvie et à tous ceux qui m'ont suivis jusque là, sans qui je ne serais surement pas arrivé à ce stade.

PS: Je n'ai plus de craving du tout, je suis indifférent, j'ai décidé de ne pas boire car cela me fait changer de cycle dans mon trouble (je passe d'hypomanie à dépression quelques jours après). Voilà ;)

A bon entendeur!
 
jabas
05 Aout 2015, 19:17
J'ai eu une douleur sévère au diaphragme toute l'après midi. C'est soit que je fume trop, soit le stress du travail, soit la chute soudaine et extrême du myorelaxant (le 9/0/0 du Lundi).
 
jabas
05 Aout 2015, 13:23
Ok,

Si je calcule bien pour 25 cp, il faut compter 250 jours. Et ce, si j'arrive à 0, ce qui m'étonnerait. Donc c'est ok pour moi 1cp tous les 10 jours.

Merci Sylvie :fsb2_mad:
 
jabas
05 Aout 2015, 12:38
Je me suis ressaisi. La raison m'est revenue..

Je reprends à mon dosage normal puis je baisse petit à petit comme vous me conseillez.

Je peux expliquer mon "pétage de plombs" à cause de la masse de médicaments que je prends chaque jour (à 24 ans), de la baisse des antidépresseurs, plein d'autres raisons mais le problème est surtout la maitrise de soi.

Mon mal-être m'a alarmé et je préfère la méthode classique et testée que ma descente express.

Je préfère qu'on laisse ce sujet plutôt que de l'effacer pour que les personnes ayant la même tentation que moi puissent comprendre que ça ne peut mener qu'à des problèmes.

Donc j'en suis à 9/8/8. Et je me sens très bien. Je vais baisser d'1cp tous les 3 jours et si tentation revient, je remonte vite.

Mais comme j'ai expliqué il y a une partie psychologique au problème de l'alcool, et cette partie je pense l'avoir réglé.

Merci encore à vous,

PS: Sylvie, c'est pour quand les cp plus dosés?

(Merci Pascalbéric pour ton petit message, ça ne fait que confirmer ma démarche)

J.
 
jabas
04 Aout 2015, 21:13
La mauvaise humeur est partie,

Reste le mal-être. Mais je n'ai aucune envie de consommer.

Maintenant, ça fait 2 jours que je fais subir à mon entourage ma mauvaise humeur, donc parti pour parti, je reste à 210, c'est décidé.

Mais c'est difficile...

Ensuite on verra..

Bonne soirée à vous et merci pour vos conseils avisés.
 
jabas
04 Aout 2015, 19:28
Tentons le coup! Merci encore
 
jabas
04 Aout 2015, 19:25
J'ai commencé Avant hier j'ai carrément pris 9/0/0 puis à force de lire les avis j'ai fait sur 9/6/6 aujourd'hui.
 
jabas
04 Aout 2015, 19:08
Très bien, merci Manue.

J'en ai discuté avec mon père pharmacien, il me dit: a ta place, maintenant que je me suis lancé, je reste à 9/6/6 pendant un mois malgré la mauvaise humeur et l'excitation. Puis je tâtonne tout doucement.

Qu'en pensez vous?
 
jabas
04 Aout 2015, 18:20
Ca m'a causé tellement de tort à moi, ma famille et mes proches qu'il est hors de question pour moi, de toucher à une goutte d'alcool. Je n'ai pas le droit vis-à-vis de moi de toucher à cette chose. Je m'y suis fait, et c'est la même chose avec le reste.

Même le café, je prends du déca.
 
jabas
04 Aout 2015, 18:18
Le truc c'est que je suis dégouté par l'alcool, je n'y suis pas indifférent mais bien dégouté..
 
jabas
04 Aout 2015, 18:07
Merci Claude même si cela m'embête un peu car je voulais m'en débarrasser pour de bon

J'aurais du monter progressivement pour trouver mon seuil au lieu d'aller directement à 300mg.

Tant pis, on récolte ce que l'on sème.

Sinon l'aprèm ok avec 6 aucun craving, juste de l'excitation.

J2/soir: 6cp
 
jabas
04 Aout 2015, 16:10


Mon choix est fait. J'enlève déjà une grosse partie. Donc je passe de 9 9 9 à 9 6 6 puis descente de 20mg tous les 2/3 jours.


Il est parfaitement normal de ne pas vouloir rester à haute dose toute sa vie et avoir fait le choix de virer l'alcool de ta vie est une excellente décision.
Par contre 20mg tous les 2/3 jours, c'est très très rapide ...

Le pb est que le baclo a une inertie à la descente
Le craving ne revient pas de suite mais au bout de quelques jours ou semaines
En descendant vite, on ne peut pas reconnaitre la dose sous laquelle il ne faut pas descendre

10 ou 20 mg tous les 10 jours serait vraiment plus secure


Ton post m'a bien fait réfléchir et je préfère prendre la voie secure. Je vais passer aux 9 6 6, puis descendre de 10/20mg tous les 10 jours. J'ai le temps.

Mon père me dit qu'il faut laisser mon corps s'adapter, donc je vais suivre la voie des anciens..

C'est juste que vraiment, je ne supporte plus de prendre une plaquette de médicaments avant chaque repas..

On verra déjà l'effet du 9/6/6, je tiens ce journal à jour autant que possible.

J'ai vraiment peur que le craving revienne.... Mais je suis confiant...

Merci Sylvie.
 
jabas
04 Aout 2015, 15:00
J2/Après midi: aucun saut d'humeur, bonne humeur même, pas d'ES, (6cp à midi), aucune envie de consommer.
 
jabas
04 Aout 2015, 14:47
Jabas, écoute donc ce que dit P. Jaury dans cette émission http://www.rfi.fr/emission/201...tion-allergobox
Seuls 20% des personnes peuvent être à 0 baclo sans rechuter parce que cette maladie est chronique

Les autres doivent garder le traitement de longues années, voire à vie sous peine de rechute
En diminuant doucement la dose

Oui ça fait beaucoup de cps, dans 1 an il y en aura des plus dosés ...
Oui au fil du temps on s'impatiente et on veut arrêter, puis on rechute et on doit tout recommencer
C'est dommage


J'écoute, et je suis tout à fait d'accord. Moi j'ai fait le deuil, 0 toxiques. Mon objectif est de faire partie de ces 20% car mon alcoolisme a duré 3/4 ans seulement (fort, 2 bouteilles de vodka par jour ou 14 bières fortes par jour), isolement, folie), mais encore une fois si ce n'est pas le cas, je ferais avec ce que j'ai.

Mais je pense que vivre toute sa vie avec 270mg de baclo, c'est abbérant, sauf si on veut continuer à boire "normalement" (ce qui, selon mon addictologue, celui que vous m'avez indiqué, et mon expérience perso, impossible).
 
jabas
04 Aout 2015, 14:35
Je pense qu'après avoir bien réfléchi et d'après mon expérience, le problème de l'alcool c'est d'abord physique (d'où les myorelaxants), psychologique et social (fréquentations, isolement). Je pense que c'est le juste milieu. Il ne faut pas aller dans les extrêmes.

J'écoute ton émission Sylvie.
 
jabas
04 Aout 2015, 14:30
Ah ben du coup Karine tu as effacé le message d'encouragement auquel je voulais répondre, le tien était déjà effacé :(

Sylvie,
J'écoute l'émission dès mon réveil, je fais une petite sieste pour me ménager en cette période. Je ne cherche pas absolument le 0 baclo, mais une dose "correcte" du style 3cp par jour, ou même 6 cp par jour.
J'ai fait une rechute lorsque je suis allé dans le Sud (vers Coullioure, Port bou) avec ma mère, je buvais à chaque café 2/3 pintes de blonde et quand je suis revenu mon doc m'a remonté les bretelles et tout mon entourage m'a dit que c'était la fin, ils ne pouvaient plus me soutenir. Ca a fait comme un déclic dans ma tête.
Maintenant je dévisage les bouteilles, les dealers, etc. sans au-cun problème.

Karine,
0 alcool pour le reste de ma vie, j'ai fait le deuil. Après tout ce que ça m'a causé comme peine à moi et à ma famille/entourage, je ne peux plus me permettre. C'est comme les gens qui n'ont plus qu'un pieds ou plus qu'une jambe, j'ai admis le fait que je ne pouvais pas boire d'alcool, un point c'est tout.
Et ce, avec toutes les substances que je prenais.
Et je peux te dire que ce sentiment est meilleur que n'importe quelle substance que je prenais.

Quant à la personne qui m'a beaucoup encouragé et dont le message a été effacé, merci beaucoup madame, c'est grâce à des personnes comme vous que j'essaie d'atteindre les 20% de gens qui s'en sortent sans baclo, les 10% de gens qui s'en sortent sans traitement psy, etc. Encore une fois, c'est un objectif pas une finalité.

L'espoir fait vivre comme on dit.

Avancement: cette après-midi, bonne humeur.

Merci à tous de lire mon blabla, j'apprécie, vraiment.

PS: Si l'idée de rechute me vient à l’esprit, j'appelle mon père, je me fais interner immédiatement et rebelote le traitement.
 
jabas
04 Aout 2015, 13:05
Karine, j'aimerais prendre mon temps mais franchement à part la mauvaise humeur je n'ai aucun ES.

PS: Encore s'ils faisaient des comprimés de 50mg, 100mg, ça irait, mais là avaler tout ça sur une longue durée c'est atroce.
 
jabas
04 Aout 2015, 12:10
Je suis monté de 30mg a 300mg d'un coup sans ES.

Mr Ameisein avait dit dans un de ses colloques qu'il n y avait aucun effet de sevrage mis à part des effets bénins comme les troubles de l'humeur du type que je rencontre.

Mon choix est fait. J'enlève déjà une grosse partie. Donc je passe de 9 9 9 à 9 6 6 puis descente de 20mg tous les 2/3 jours.

J'ai fait un grand travail sur moi concernant l'alcool; autant psychologique que socialement parlant (fréquentations etc.)

Souhaitez moi bonne chance svp..

J2/ Midi 6 cp.
 
jabas
04 Aout 2015, 10:24
Ok, compris. Merci.
 
jabas
04 Aout 2015, 9:56
Je vais écouter la voix de la sagesse et y aller doucement.

Mais 27 médicaments par jour je trouve que ca fait trop..
 
jabas
04 Aout 2015, 8:45
Je reprends le journal:

J2/ Ce matin 9 cp de baclofène (pris mécaniquement par habitude)

Hier:

- 9cp le matin
- 0cp le midi
- 0cp le soir

Un peu de théralène pour dormir tôt car très très mauvaise humeur mais aucune envie de consommer.
 
jabas
04 Aout 2015, 8:43
Bonjour Karine,

Merci pour ton message,

Je n'ai plus du tout envie de consommer, j'ai fait le deuil il y a de cela 3 ou 4 mois lorsque mon entourage m'a dit qu'il baissait les bras. J'ai compris ma leçon et j'ai arrêté net.

Je te remercie pour tes encouragements ainsi que tes conseils.

Comme j'ai dit un peu plus haut, j'ai changé d'avis je vais diminuer plus progressivement.

Mais le résultat est là, hier je n'ai pris que 9 baclo et aucune envie de consommer malgré la très très mauvaise humeur.


PS: Karine, les autres médicaments n'ont rien à voir, je ne compte pas les arrêter de la même façon du tout.
 
jabas
04 Aout 2015, 8:13
Bonjour Claude,

Merci pour votre message.

J'ai eu une période de travail assez difficile et maintenant que je suis libre je souhaite m'attaquer aux médicaments sérieusement.

Prendre 27 boîtes de baclo par mois, au bout d'un moment ça épuise.

Ce matin, mechaniquement j'ai pris 9 cp. Je me sens beaucoup mieux niveau moral.

Chose à noter : aucune envie de toxiques même si j'en ai pris que 9 hier.

Donc j'ai décidé effectivement de réduire plus lentement mais quand même assez rapidement donc:

3 prochains jours 9 matin 5 midi 5 soir
3 suivants 9 matin 5 midi
3 suivants 9 matin 3 midi

Etc jusqu'à ce que je me sorte de ce médicament qui m'a sauvé la vie.
 
jabas
03 Aout 2015, 20:02
Petit mal de crane vers 20h00 et rien envie de faire.
 
jabas
03 Aout 2015, 19:38
J1/Après-midi et soir: Très mauvaise humeur, aucune envie d'alcool.
 
jabas
03 Aout 2015, 19:38
J1/Midi: aucune envie d'alcool, très bonne santé, RAS.
 
jabas
03 Aout 2015, 19:37
Bonjour à tous,

Je me permets de poster ici car j'aimerais que mon expérience serve à d'autres qui voudraient tenter la même chose.

Je prends 27 cp de baclofène par jour (9 le matin, 9 le midi, 9 à 18h)

Après plus d'un an et demi, j'en ai marre de prendre autant de médicaments.

Je me lance donc dans un arrêt brutal et définitif du baclo.

Je commenterai dans ce post mes réactions, mon avancement, etc.

Pour information, je prends les médicaments suivants:
- Abilify 15mg pour très grosse dépression
- Prozac 20mg pour la même raison (je suis descendu à 10 depuis hier)
- Valium 3x10 mg pour des angoisses (que je ne peux pas arrêter de la même façon car je suis addict à ce médicament, je le prends depuis plus d'un an)

J'ai 24 ans, avec un passif de polytoxicomanie (cannabis, alcool) et je suis "plutôt" bien portant physiquement. 1.75 pour 70kg. Je travaille dans la publicité, je gagne bien ma vie et je travaille beaucoup.

Voilà.

J.

EDIT: Voir plus bas, il ne s'agit plus d'arrêt brutal.
 
jabas
24 Juin 2014, 5:57
salut velvet, merci pour ton petit message. j'essaye de trouver ma posologie idéale.

hier, premier jour sans alcool depuis 5 ans !!!!!

j'en suis à 10 au réveil 10 vers 11h30 et puis 10 vers 17h30.

bien à vous.
 
jabas
22 Juin 2014, 18:26
je rappelle qu'à mes pires moments j'étais à une bouteille et demi de rhum par jour, tout seul

mais bon ca peut aussi être psychologique
 
jabas
22 Juin 2014, 18:24
7/7/7 parfois 9/7/7 ou 7/9/7 ca dépend du manque.

aujourd'hui j'ai pris 7/3/7/7 et je n'ai bu qu'un quart de 1664..
 
jabas
22 Juin 2014, 18:05
j'ai l'impression que c'est efficace même contre la cigarette et les comportements addictifs (avant je commandais une pizza tous les jours, voir 2 fois par jour, maintenant je ne commande plus, je mange des steaks !)
 
jabas
12 Juin 2014, 17:17
Je vais beaucoup mieux maintenant que j'ai cette ordonnance..

J'ai augmenté le baclo, je ne vais pas passer directement à 30 comprimés par jour comme il m'a dit, je vais y aller doucement, par paliers.

Pour l'instant je suis à 5/5/5, mais je vais adapter selon le craving ressenti.
 
jabas
12 Juin 2014, 17:12
Re-bonjour,

Ca y est ! Je suis allé chez le dr. D. et il m'a fait une ordonnance à 300mg/jour renouvelable un an.

Et il m'a dit que tous mes soucis venaient du cannabis et de l'alcool, donc avec un peu d'espoir je vais plus prendre de risperdal une fois sevré.

Vraiment, très bon médecin.

Merci Sylvie ;)
 
jabas
15 Mai 2014, 17:01
Moi c'est remboursé à 100% vu que j'ai une ALD. Mais mon médecin ne note pas "Hors AMM" sur l'ordonnance.
 
jabas
15 Mai 2014, 16:59
Re !

Alors je suis allé voir ma psychiatre aujourd'hui, je lui ai donné le numéro du docteur Granger, elle m'a promis de l'appeler et de suivre ses indications. Mais en attendant, je reste à 120mg, et je ressent de plus en plus l'effet du baclofène (peut-être que sur la durée l'effet se fait plus ressentir ?).

Elle m'a aussi passé le risperdal par voie orale plutôt que par injectable, mais ça c'est entre parenthèses.

Et RDV avec le dr. D. (psychiatre addictologue) dans 1 mois.

Voila, merci encore pour votre soutien.
 
jabas
14 Mai 2014, 13:41
Et merci Sylvie pour le num.
 
jabas
14 Mai 2014, 13:41
On me complique la vie alors qu'un malade lambda a juste à aller voir son généraliste pour obtenir un traitement correct.

Je commence à vraiment en avoir marre..
 
jabas
13 Mai 2014, 14:57
Alors je suis allé à mon RDV infirmier au centre d'addictologie, j'ai rdv avec le dr denizot dans 1 mois.
En attendant, j'ai aussi rdv avec ma psychiatre jeudi, je vais lui transmettre le numéro que Sylvie m'a donné et lui demander gentiment de l'appeler.

Voila pour les news d'aujourd'hui.
 
jabas
13 Mai 2014, 8:08
Je vais la voir jeudi, je vais lui demander d'appeler un collègue comme ceux que tu as nommé.
 
jabas
13 Mai 2014, 7:56
Ben comment je fais ? Je vais lui proposer à mon prochain RDV.
 
jabas
12 Mai 2014, 20:45
Je reviens à ce sujet pour donner quelques nouvelles..

Je suis toujours sous 120mg par jour, 4/4/4 pris à 07h, 11h, 17h
Je suis passé de 6L de bière à 1 ou 2 litres

J'ai mon RDV infirmier demain, avec un peu de chance je pourrais augmenter les paliers.
Je suis pour l'instant bloqué à 120mg/jour car ma psychiatre m'a dit qu'il fallait d'abord consulter un spécialiste en addictologie.

Voila !

@Karine
J'ai toujours du craving quand j'ai un moment de stress, par exemple un jour où j'ai rendez-vous, etc.
J'essaye de repousser le premier verre justement, mais c'est le matin où j'ai les plus fortes pulsions..

A bientôt ;)

PS: J'espère que ce sujet servira à d'autres qui prennent des neuroleptiques en plus du baclofène ;)

PPS: Le service d’addictologie que je vais voir est celui que Sylvie m'a donné.
 
jabas
30 Avril 2014, 12:28
Je bois du matin au soir, j'ai pas vraiment d'horaires.

Pour l'instant la poso 4/4/4 me convient bien.

J'ai l'impression de boire par envie plutôt que par manque, c'est différent de l'avant baclo.
 
jabas
29 Avril 2014, 19:22
En attendant je passe à 120mg, et à part des nausées (dues à l'alcool que je prend en même temps), pas d'ES !

Et ma conso a été divisée par plus de 2, voir 3.
Vu qu'à certains moments de ma vie d’alcoolo dépendant j'étais à plus d'un litre et demi de rhum, c'est le jour et la nuit.

Posologie à partir de demain : 4cp le matin / 4 cp le midi / 4cp le soir
 
jabas
29 Avril 2014, 19:21
Merci Karine,

Je reviens pour quelques nouvelles.

Sylvie m'a donné les coordonnées d'un centre d'alcoologie.
Ma psychiatre m'a monté à 120mg (elle m'a même imprimé la RTU)
Elle m'a dit d'aller voir le même psychiatre que Sylvie m'a recommandé (le même centre) pour augmenter la posologie.

J'ai pris RDV, donc j'ai d'abord un RDV infirmier la semaine prochaine.

Merci à tous, je tiendrai à jour ce fil.

Bien à vous.

jabas.
 
jabas
23 Avril 2014, 18:14
Bonjour,

je suis le médecin du forum et viens donc tenter de te répondre. Tu prends du risperdal et du tercian pour deux bouffées délirantes en attente d'un diagnostic précis. Tu es alcoolique chronique et tu as commencé le baclofène mais ta psychiatre plafonne les doses à 90 mg , ce qui te permet de moins boire mais sans que tu ais atteint l'indifférence.

Il n'y a pas d'incompatibilité entre les neuroleptiques et le baclofène et Renaud de Beaurepaire qui est psychiatre et prescripteur historique de baclofène le note explicitement dans un de ses articles. Ta psychiatre a donc tord sur ce sujet là et je t'encourage donc à changer de prescripteur pour pouvoir monter tes doses.

Bien à toi


Merci beaucoup phil, je vais tout faire pour trouver un autre prescripteur.
 
jabas
23 Avril 2014, 10:09
@Sylvie Je prends du risperdal car j'ai fait 2 bouffées délirantes, je ne suis pas encore diagnostiqué mais je suis en arrêt maladie pour trouble dissociatif. J'habite la région centre, à Orléans.

@Byc oui j'ai déjà cherché, mais si je pouvais avoir l'avis d'un médecin, ce serait top ^^

Merci pour vos réponses :)
 
jabas
23 Avril 2014, 9:53
Je viens d'acheter le livre du Pr Ameisen, je vais le donner à ma psychiatre, peut-être qu'elle changera d'avis ?
 
jabas
23 Avril 2014, 9:44
Bonjour à tous, je tiens à remercier déjà ceux qui ont créé ce forum ainsi que le Pr Olivier Ameisen.

Ma situation est la suivante :
- Je prends du risperdal consta en injection ainsi que du tercian et du valium suite à 2 bouffées délirantes. Je suis suivi par une psychiatre.
- Ma psychiatre a accepté de me prescrire du baclofène, j'en suis à 90mg.

Le problème est qu'elle ne veut pas dépasser ce seuil, j'ai eu droit au discours habituel: ne faites pas attention à ce qui se dit sur internet, c'est une question de bon vouloir, c'est psychologique, etc.

J'ai essayé une fois de prendre 100mg en une prise, et la j'ai connu la véritable indifférence. Depuis cette fois, je suis ma posologie religieusement, et malheureusement je suis ne suis toujours pas indifférent à l'alcool. Avant le traitement je buvais environ 12 bières de 50cl par jour, maintenant je dois boire la moitié.

Je ne sais plus quoi faire, car mon généraliste me dit d'aller voir ma psychiatre, et ma psychiatre ne veut pas aller au dessus de ce seuil.

Je veux récupérer mon libre arbitre face à l'alcool, car ça détruit ma vie depuis 4 ou 5 ans. Je commence à boire dès le matin, jusqu'au soir. Ca m’empêche de travailler, avoir une vie sociale normale, etc.

J'ai envoyé un message à Zounette mais j'ai peur que si je trouve un médecin prescripteur, il refuse d'augmenter ma posologie car je prends du risperdal.

Malgré ma détermination, je me retrouve face à un mur.. Comment faire ?

Merci d'avance pour votre aide.
 



forum baclofene