Résultats de la recherche (626 résultats)

Bene
19 Janvier 2017, 20:36
Merci Pao pour tes idées, j'irai jeter un oeil!^^
Et pour encouragements aussi. Je te les retroune! Prends soin de toi surtout!

Jehannie, je me suis sûrement mal exprimer. Ces fameux produits gras ou sucrés je n'en mange pas, ils ne me tentent pas. Mais je ne suis pas sûre que si j'en mangeais j'arriverais à m'arrêter.
Cependant pour ce qui est des mauvaises habitudes et de casser la routine tu as bien raison. Je m'attelles à ça sur certains mauvaises habitudes en ce moment. Et je suis convaincue que le début est difficile puis que ça finis par passer. J'ai lu quelque part qu'il fallait 21 jours pour changer une habitude et créer une nouvelle routine. Ca peut paraître long, mais quand on y pense 21 jours comparé à une vie entière c'est quoi?

Gros bisous!
 
Bene
19 Janvier 2017, 20:20
"un snack ça serait trop"...je ne sais pas vraiment comment sont organiser tes repas et de quoi ils sont composer. Mais peut être que tu peux enlever quelque chose sur un repas pour le placer en milieu d'aprèm, de façon à ne pas rajouter d'apport énergétique.
Tu es plutôt une bouche sucrée ou salée? Les fruits c'est pas mal ou des bâtonnets de légumes?
Pareil quand vous sortez le soir, une salade avant de partir? Si bien sûr c'est quelque chose que tu apprécies. Ou sinon des protéines il paraît que ça cale bien (genre blanc d'oeuf dur).

Fingers crossed pour l'éditeur!

Tu vas y arriver Jehannie, c'est long, ça prend du temps. Mais tu te débrouilles comme un chef! :fsb2_yes:
 
Bene
16 Janvier 2017, 16:19
Merci Jehannie,

Le pôle emploi anglais est spécial...et comme je ne suis pas sûre de vouloir rester en Angleterre c'est compliqué.

Je crois que je vais rester sur ma 1ère idée de l'Allemagne finalement. (si je ne re-change pas d'avis encore).
Rentrer en France, prendre contact avec le Pôle Emploi pour voir les possibilités. Me donner quelques mois pour voir les opportunités qui se présentent ou pas; et si jamais reprendre des cours.

Sinon une autre réflexion que je me suis faite aujourd'hui concernant mon alimentation.
Le baclo est efficace contre mes cravings, aucun doute. Cependant je crois qu'à partir du moment où je mange gras ou sucré (genre produits industriels ou les choses que je mangeais pendant mes crises) je ne pourrai pas m'arrêter. Ces aliments ne me font pas envie et ne me manque pas. Donc c'est en quelque sorte un choix de vie.
Mais pour autant comment le gérer au quotidien? Je veux dire par rapport aux autres? Ou quand tu es à l'extérieur exposé à tout ça? (pas sûr que je m'exprime clairement...désolée)
 
Bene
16 Janvier 2017, 16:15
Ah oui c'est vrai je me souviens maintenant. Et what about une lampe de poche? ou une lampe frontale en mode spéléologue haha!^^

Pour la faim du soir, ça ne te conviendrais pas de prendre un snack sur les coups de 16h?
 
Bene
14 Janvier 2017, 21:46
En voilà une petite note positive, ça fait du bien de lire ça.
J'espère que tu te sens bien!!

Pour les idées nocturnes le petit carnet sur la table de nuit c'est pas mal, ça évite de sortir du lit!^^
 
Bene
14 Janvier 2017, 15:02
Merci pour ton retour!^^

J'ai obtenu un RCP en 2015, c'est un titre de niveau bac +3, genre bachelor et l'intitulé exact c'est Reponsable de Centre de Profit Hôtellerie Tourisme Restauration. Je l'ai fait en alternance pour la Sodexo comme assistante responsable d'exploitation. En fait c'était dans une clinique et je managais avec ma responsable l'équipe de cuisine et l'équipe des agents de service hospitalier.
Avant ça j'ai fais un BTS hôtellerie restauration option gestion et mercatique, aussi en alternance comme réceptionniste dans un hôtel.

Je ne sais pas si j'ai vraiment de l'aisance à vivre à l'étranger mais en tout cas j'y suis!^^ Sûr que pour le niveau financier c'est très loin d'être terrible.

L'université en Angleterre se paye et ça n'est pas donné. De plus je ne suis pas sûre de me sentir capable d'avoir un enseignement en anglais. Mais je vais quand même explorer cette piste.
Pour l'allemand je peux oublié car mon allemand est pourri! J'ai un niveau débutant.

Bisous à toi aussi!
 
Bene
14 Janvier 2017, 12:47
Bonjour à tous (enfin à ceux qui me lisent),

Je te répondrai un peu plus tard Paoline. Mais merci pour ton intervention.

Là maintenant j'ai juste besoin d'écrire ce que j'ai en tête, comme un besoin urgent et irrépressible.

Je me sens étrange aujourd'hui. Un peu depuis le début de l'année en fait.
Vous savez l'histoire de la nouvelle année des bonnes résolutions et blablabla...Chaque année je me dis que c'est l'année où tout va changer puis finalement ça ne change jamais.
Evidemment pour 2017 j'ai refait la même chose. Et les 2 premières semaines ne sont pas terribles.
Mais bizaremment il y a quelque chose au fond de moins qui me dit que ça ira quand même.

Et aujourd'hui j'arrive au point où je ne supporte vraiment plus celle que je suis, je ne supporte plus ce que je vois dans le miroir. Sur tous les plans. Vous allez me dire que je m'auto-fagelle encore et que je n'ai pas une vision objective.
Mais si il était juste temps de vraiment mettre en place des choses pour changer? Tout en étant consciente du fait que ça prendra du temps, qu'il faudra être patient et que la perfection n'existe pas.

Sinon depuis le début de cette année je pense encore plus à mon futur qui approche à grand pas. Qui m'effraie. Plus je cherche plus je suis perdue, évidemment.
Moi qui le mois dernier était persuadée de vouloir aller en Allemagne pour apprendre l'allemand finalement je n'en suis plus si sûre.
Lorsque je suis rentrée en France j'ai juste eu envie de repartir aussi sec.
Maintenant j'envisage plusieurs pistes:
- regarder les offres d'emploi, mais je ne sais pas par où commencer ou quoi chercher. J'ai des qualifications dans l'hôtellerie restauration. Mais la restauration c'est fini pour moi - hors de question. L'hôtellerie pourrait m'intéresser mais sur un service support.
J'ai envie d'un job de bureau avec des horaires normales, une possibilité d'évolution sur un poste de management

- reprendre des études à distance ou en alternance, un master en management gestion mais général, pas spécialisé...le problème étant où cela me mènera t-il

- ou alors chercher des études dans le domaine de la qualité, qui apparemment emploi. Mais ça veut sûrement dire partir sur une licence.

En ce moment je reste bloquée sur cette idée de reprendre des études; mais vais-je être suffisamment motiver pour tout ce que ça implique. Pas sûr...

- ou le professorat à l'étranger. Prof de français dans une école privé en Angleterre. Mais pas sur que ce type de poste soit suffisamment "challenging" pour moi.

- partir en Allemagne comme je l'avais dit au début.

En bref et pour résumé: le lieu...pas d'idée; pour faire quoi...quelques idées...mais bon courage pour déblayer tout ça.

Paoline tu dis que l'anglais que j'ai est un atout et peut m'ouvrir des portes...j'aurais tendance à dire oui. Mais où les chercher ces portes ouvertes?

Donc mes projets pour l'année: réussir à changer ce que je veux changer, trouver ce que je vais faire. C'est déjà pas mal. (pour la fin du contrat je ne sais pas; je vais en discuter avec eux quand moi même j'y verrai un peu plus clair)

Je n'ai pas revu mon frère. Ca arrivera sûrement un jour mais pas parce que moi j'aurais pris contact avec lui (sauf en cas d'obligation). Il ne donne pas de nouvelles à mes parents non plus.

Pour la nourriture tu as raison, mais c'est tellement maladif que ça en est chiant!

Flocerise, tu as bien raison l'hérédité à bon dos...mais c'est dans la nature humaine de chercher des excuses! ^^
Ca n'empêche que l'hérédité n'est pas une fatalité et qu'on est libre de changer si on le souhaite.

Sinon totalement à part, j'envisage de commencer la descente en février du genre -10mg par mois.
Actuellement je crois que pour ma part l'instabilité et le danger face aux crises vient des changement d'environnement ou de routine dans ma vie. Donc à voir...comment gérer sur le long terme. Renforcer les doses à chaque changement peut être une éventualité.

Merci de m'avoir lu; pour ceux qui en ont eu le courage!
Bénédicte
 
Bene
13 Janvier 2017, 16:59
Jehannie,

Peut être qu'il fait sa déprime hivernale aussi!^^
Tu le dis toi même tu commences tout juste à aller vraiment bien. Le projet vous l'avez. Laissez vous un peu de temps. Doucement mais sûrement!

Pour tes kilos, le corps est étrange, je te dirais presque de ne pas chercher à comprendre. Ca va sûrement se réguler quand tu t'y attendras le moins. (hiver et stockage comme pour les animaux?)...je ne sais pas mais peut être que le corps humain agit de la même façon et qu'on printemps ça ira mieux!

Des bisous!
 
Bene
06 Janvier 2017, 13:10
Bonne année Moussette :D
 
Bene
06 Janvier 2017, 13:09
Merci AUrel, merci Cuillère.

Cuillère j'espère que tu as raison...l'avenir nous le dira.
 
Bene
05 Janvier 2017, 23:09
Je suis contente de lire que tu vas bien Aurel. Et que tu surfes sur une vague de positivité!^^

Pour ton mari, sans être brusque ou trop le bousculer peut être qu'une piqure de rappel de temps en temps ne fait pas de mal!...

Des bisous!
 
Bene
05 Janvier 2017, 23:06
Est-ce que les cravings arrivent justement quand tu manges? Ou es-tu obnubilée en permanence par la nourriture?

Peut être qu'il faut jouer sur la prise de 19h...puisqu'elle escamote à peine la crise du soir...je suis loin d'être une pro de la répartition. Faudrait-il la mettre plus tôt? La coupée en 2?

Le baclo t'empêche t'il de dormir? Rajouter une prise vers 21/22h pour éviter les cravings de la nuit?

Malheureusement avec le baclo faut y aller à tâtons...
 
Bene
05 Janvier 2017, 17:46
Coucou Loline,

Tu es déçue car tu avais imaginé que 180mg était ta dose seuil. Mais ça n'est pas parce que ça ne l'ai pas que tu es un cas désespéré!^^
Commence par modifier la répartition et avises ensuite, tu peux avoir de bonnes surprises!^^

N'hésite pas si besoin!
 
Bene
05 Janvier 2017, 17:44
Coucou,

C'est frustrant, c'est dur, c'est chiant, tout ce que tu veux. Et tu as tout mon soutien!

Comme dit Jack-Lofène, fais nous u petit bilan de ta répartition, des heures de prises, de tes "envies" de bouffe. On peut peut être jouer sur la répartition pour t'aider!
Ne perds pas espoir!
 
Bene
05 Janvier 2017, 17:41
Bonne année Jehannie!
Des bisous!
 
Bene
05 Janvier 2017, 17:40
Bonne année à toi aussi!
 
Bene
04 Janvier 2017, 13:58
Bonjour tout le monde,

Déjà une bonne année 2017, et tout le tatouin habituel qu'on peut souhaiter!

Pao, je suis tes conseils et je viens m'exprimer un peu sur mon fil.
Puis surtout parce que j'ai une réflexion que je me suis faite et j'ai besoin de quelques conseils.

J'ai profité de l'excuse des fêtes de fin d'année pour faire un tour en France et rendre visité à mes parents (d'ailleurs que c'était étrange de revenir après tellement de temps).
J'ai également été voir mon médecin prescripteur de baclo pour renouveler mon stock (ça fait mal au porte monnaie quand on doit payer le baclo!...petite pilule en or massif, je vous le dis!). Et elle souhaiterait que je commence la descente.

Je suis plutôt d'accord avec elle sur ce point. Cependant après la belle rechute qui a commencé il y a un an je suis très très frileuse.

Voici le bilan de mon attitude face à l'alimentation:


- ma dernière crise date du 31 octobre 2015
- je n'ai pas vraiment de pensées obsessives concernant les aliments crises. Généralement ceux-ci ne m'attirent pas et je n'en mange pas sans aucune frustration. Cependant je ne sais pas quelle serait ma réaction si je devais en manger...serais-je capable d'y prendre du plaisir? Serais-je capable de m'arrêter?
- je conserve le comportement de contrôle que j'ai depuis maintenant plus de 10 ans. Je m'explique: j'essaie de manger suffisamment de façon équilibrée (qui tourne un peu trop à l'obsession, je l'admets). Les gens vont trouver bizarre que je pèse la plupart des aliments mais si je ne le fais pas je deviens paranoïaque et je réduis les portions.
Ce qui m'amène à dire qu'à partir du moment ou un élément va perturber cette routine j'aurais sûrement tendance à replonger dans la boulimie. Je vais par exemple préférer ne rien manger que de manger des frites s'il n'y a que ça de disponible...
Et il m'arrive souvent de me sentir nerveuse quand vient les "heures traditionnelles" de repas. Du genre je n'aime pas manger trop tard.

Il est clairement évident que mon rapport à l'alimentation est loin d'être normal. Même si on ne peut pas parler d'anorexie, ni vraiment d'othorexie.

Sinon d'un point de vue général je crois que je vais bien. Même si mon avenir me tourmente beaucoup en ce moment.
J'essaie de rester positive au quotidien et de me dire que l'année 2017 va très bien se passer.



Cuillère,

Oui tu es parfaitement claire! Merci pour ton intervention.
J'essaie effectivement de changer le regard que j'ai sur moi, mais les vieux démons reviennent toujours au galop...
 
Bene
03 Janvier 2017, 14:36
Méfie toi de l'effet coupe faim quand même...ne t’affames pas, ça serait la pire des erreurs.
 
Bene
27 Décembre 2016, 20:21
Oui Jehannie, des nouvelles!!

En tout cas on pense fort à toi et on te fait plein de gros bisous!
 
Bene
27 Décembre 2016, 20:18
Cool Justine, continue doucement mais sûrement. C'est un voyage pas une course! Et tout ira bien.
Dès que tu as besoin, n'hésite pas!
 
Bene
27 Décembre 2016, 20:17
Coucou Pao,

J'espère que tu vas bien!

Le vol de ta voiture est malheureux et bien injuste surtout quand on voit la réaction des policiers derrière!
Mais peut être que ça n'est pas arrivé pour rien; mais justement un petit coup de pouce du destin pour mettre les choses à plat avec ton mari.

Où j'en suis?...dans les ténèbres, mais pas des ténèbres noirs et profonds comme j'ai pu (et tu as sûrement pu) connaître. Des ténèbres un peu brumeux. Tout n'est pas perdu, sauf moi un peu - beaucoup, il faut sûrement du temps (et un coup de pied au cul^^)
 
Bene
27 Décembre 2016, 20:09
Prends soin de toi et n'hésite pas si besoin! Tu sais où nous trouver!^^
 
Bene
21 Décembre 2016, 23:53
Waouh Pao.
Merci, déjà, de ce témoignage, si poignant mais si vrai.
Merci de ton courage!

Et oui ça ira. La route est longue, mais le meilleur est à venir. 30 ans tu es toute jeune.
Et vous êtes prêt, tous les deux, à vous remettre en question. Une grande preuve d'humilité!
 
Bene
19 Décembre 2016, 19:26
Pao, je pensais à toi hier soir justement. Me demandant comment tu allais.

Quand je te lis je me dis waouh...et moi je me plains. A ta place je me serai totalement effondrée aussi. Je l ai deja remarqué mais nous sommes très similaires. Ce désir de ne plus avoir de responsabilités, ce désir d etre reconfortées, bercées.
Ce que je sais aussi c est que tu es bien plus forte que tu crois!
Tu es très très loin d être nulle ou une maman indigne. Tu aimes tes enfants et ils t aiment encore plus. Le divorce, le vol...ce sont des choses qui arrivent. La vie est moche, la vie est cruelle. Desolee j aimerais tellement avoir d autres mots, pouvoir t aider.
C est dur de voir la realité en face. Pierre par pierre tu vas te reconstruire. Fais toi confiance. Ca va aller.
 
Bene
19 Décembre 2016, 8:15
Oh ne Jehannie ne te tais pas, surtout pas! J'exprimais un ressenti, mais je ne suis ni vexée, ni quoi que ça soit.
Puis c'est une triste vérité que tu as évoqué, il n'y a que la vérité qui blesse. Et ça sert à ça aussi les amies.
 
Bene
18 Décembre 2016, 22:41
Tu as raison Jehannie. Je n'ai même pas répondu à vos gentils messages.

C'est étrange mais je n'ai pas envie de m'exprimer sur mon fil.
Il n'y a rien à dire. Les jours passent et se ressemblent. Les mêmes interrogations, les mêmes tocs...et je ne peux pas me plaindre car je ne fais rien pour changer. A part me promettre tous les jours que je vais y arriver et que ça ira.

"et ... en liberté"; ça m'a fait sourire gentiment, puis ça s'est imprimé dans ma tête. Un chouilla vexant, un coup de poing qui te fais réaliser la vérité.
Je ne t'en veux pas Jehannie, pas le moins du monde, surtout que je sais que ça n'était pas méchant.
Mais ça fait mal.

Quelle est pathétique la Béné.

Sinon pour remonter dans les messages laissés sans réponse.

Jehannie tu as raison. "Avec le malaise que tu portes en toi, les gens le ressentent. Tu auras beau être une fille super mignonne physiquement, si tu es mal dans ta tête, ça transpire en dehors de toi.", c'est tellement vrai. Et un peu triste, car c'est souvent "ces gens là" qui ont besoin qu'on leur porte de l'attention.

Baba, oui je crois et j'espère qu'on est amies. En tout cas vous en savez bien plus sur moi que tous les gens de mon entourage.
Sinon non je ne suis pas partie seule. J'ai eu la chance d'avoir de l'aide en amont, et cette même amie qui a passé les 5 premiers jours avec moi à faire des pieds et des mains pour m'aider. Et moi qui l'ai remercié en piquant 20pounds dans son portefeuille.

Merci Pao pour tes mots réconfortants.

Sinon concernant le temps ce week end épais brouillard et tout grisou mais pas froid du tout.
 
Bene
18 Décembre 2016, 22:15
Ca me fait mal Jehannie de te voir comme ça...

Je ne connais pas la situation avec ton homme. Peut être que tu pourrais dans un premier temps couché sur du papier tous tes ressentis puis mettre les choses à plat avec lui. Aussi loin que j'ai pu constater parler est encore la meilleure des solutions.

Si c'est une loque maintenant il est peut être fatigué d'avoir maintenu la tribu hors de l'eau? (juste une suggestion comme je ne connais pas l'histoire)
 
Bene
18 Décembre 2016, 20:40
Ah les histoires de famille...

Si tu as envie de lui écrire, écris lui.
(et fuck everybody^^)

Quand au deuil du passé, je partage ton avis.
C'est bizarre la vie quand même.
 
Bene
18 Décembre 2016, 20:19
Lyrika la bouche sèche je connais, j'ai ça depuis le début du traitement.
Je n'ai pas trouvé de solution malheureusement.
Je sais qu'il existe des sprays à vaporiser dans la bouche, je ne me souviens plus du nom mais tu peux demander à ton médecin, ça peut marcher pour toi.
 
Bene
17 Décembre 2016, 20:26
Je suis tellement d'accord avec toi Jehannie!

Baba je dis chapeau bas!
 
Bene
15 Décembre 2016, 23:05
Coucou Océane,

Je suis vraiment contente pour toi que le seuil tienne.
Si je peux me permettre de te donner un conseil, maintenant que tout le réapprentissage est à faire, même si tu n'as pas faim force toi à manger à heures régulières parce que la faim va être ton pire ennemi pendant quelques temps.
 
Bene
11 Décembre 2016, 22:53
Courage Baba! Oui reste à ce dosage si ça pique trop et surtout repose toi!
Souviens toi c'est un voyage (ou plutôt un parcours du combattant! pas une course!

Franchement tu ne te plains pas! ...je te trouve plein de courage!
Et si tu as besoin lâche toi! profite! tu aurais tort de t'en priver!

Tu étais partie où?
 
Bene
09 Décembre 2016, 15:43
On oublie parfois l'importance de jouer sur la répartition!

Jehannie, tu as raison, je ne sais pas comment j'aurais réagi non plus.
Déjà vu les ES que j'avais sur ma première montée...à 150mg j'étais dans un coltard des plus total!
 
Bene
08 Décembre 2016, 23:13
:fsb2_mad: :fsb2_mad:

Yepa!!
 
Bene
08 Décembre 2016, 23:12
Fingers crossed baba. J'espère que ça va t'aider!
 
Bene
01 Décembre 2016, 20:39
Toi qui es enclin à la méditation, si tu n'aimes le sport, peut être peux tu essayer des alternatives qui te permettraient de combiner les deux et peut être d'y prendre du plaisir: pilates, Qi Cong, yoga...
 
Bene
01 Décembre 2016, 20:33
Oui surtout pas brutalement Baba...ça risquerait de secouer et ça n'est pas ce dont tu as besoin!
 
Bene
01 Décembre 2016, 9:46
Coucou Baba,

J'espère que ça va malgré tout.
Je ne sais pas vraiment quoi dire ou faire pour t'aider. Je suis vraiment désolée.
Peut être est-ce une routine qui revient et il faut que tu changes quelques "habitudes"?

Je t'envoie plein de bisous!
 
Bene
30 Novembre 2016, 8:14
Tu n'es pas con!
Tu vois ton "erreur" t'as permis de tirer une leçon et tu vas ajuster aujourd'hui...perfect!
Ca va le faire!
 
Bene
29 Novembre 2016, 8:11
Il faut casser la routine Baba...d'une façon ou d'une autre? Facile à dire, je sais...
 
Bene
27 Novembre 2016, 22:02
...je dis mariage...mais en vrai je voudrais juste rencontrer quelqu'un.
Parce que je n'ai pas envie d'une vie de célibataire.
A 25 ans, mes plus longues relations, pour le peu qu'il y en a eu ont durée 3 mois...
Encore une chose qui ne t'aide pas à te sentir "normale".
C'est comme ça, je ne suis pas la fille qui attire les mecs. Je ne suis pas la fille avec qui on a envie de devenir amie, alors avoir une relation n'en parlons pas.
Puis je suis tellement mal à l'aise avec l'intimité, c'est sûrement du à mon histoire. Mais voilà...
 
Bene
27 Novembre 2016, 20:44
On croise tous les doigts des pieds et des mains et ceux qui n'existent pas!
 
Bene
27 Novembre 2016, 20:43
Personnellement ce que j'appelle craving c'est quand ça m'obsède et que je suis incapable de passer à autre chose.

Là ça ressemble plus à une sorte de compulsion, non?
Comment as tu manger le paquet? Vite, doucement? En conscience?
Aurais-tu pu sortir et du coup passer à autre chose?
Est-ce qu'inconsciemment tu étais déjà dans le trop qui entraîne le trop trop?

Ensuite pour ce qui est des jours suivants. Je vais encore parler pour mon cas (mais quel nombriliste cette Béné :fsb2_clown: )
J'ai différents types de fonctionnement. Déjà j'ai ce besoin de "compenser", si je ne fais pas de sport le lendemain de ma crise, que je dois faire une journée "normale", j'aurais tendance à continuer en mode crise. Comme si j'avais besoin d'une sorte de nouveau départ.
D'autre part, le fait de craquer ranime la mémoire des crises. Les jours suivants sont souvent critiques. Une tendance plus facile à craquer...
 
Bene
27 Novembre 2016, 20:36
"Etre hyper exigent avec soi-même, c'est un peu montrer à quel point on ne s'aime pas, car la barre que l'on se met est si haute que forcément on ne peut l'atteindre et l'on se dit : tiens, tu vois, j'ai raison, tu n'es qu'une bonne à rien..."
Jehannie dans le vrai, comme d'hab!
Et oui ça passe à une vitesse... :fsb2_cold:

Manue, je crois un peu à la destinée...c'est peut être ce qui m'aide un peu à tenir.
Let's see!
Mais pour autant il faut se donner les moyens de faire les choses quand même.

Océane, je n'ai aucun doute que ça va devenir de pire en pire... :fsb2_omg:
L'humour cynique, ma spécialité!^^ Merci :D
 
Bene
27 Novembre 2016, 18:50
Parce que ce qu'il y a après pour moi n'est justement plus un craving!
C'est difficile, voir impossible à expliquer ou définir. Mais c'est complètement différent de l'obsession de la bouffe qui me poussait à faire des listes ou à rêver de ce que j'allai manger.

Et oui pénible et fière de l'être, na! x) :fsb2_smile: [et s'il y avait un smiley qui te faisait un doigt du nez ou tirait la langue en mode nananère je l'aurais mis!^^ :loll:]

(PS: à la découverte de nouveau smiley chez Manue! )
 
Bene
27 Novembre 2016, 18:46
Haha comme je comprends...l'an passé quand j'ai du rédigé mon mémoire de fin d'études je n'en finissais plus de le relire...et bien évidemment il y avait toujours un truc...

Il faut qu'à un moment tu te dises finito je n'y touche plus!
Mais déjà tu réalises que tu n'y prends plus de plaisir et c'est une sorte d'électrochoc! Bravo!
 
Bene
27 Novembre 2016, 13:44
Coucou tout le monde,

Cuillère, ne t'excuse pas. Je ne suis pas un modèle d'assiduité non plus. Et encore moi sur mon fil. La preuve, je lis les autres et je viens sur le mien presque une semaine après mon dernier post...
Merci pour ton témoignage.

Il y a sûrement un pont entre s'en apercevoir et faire changer les choses. ...
J'avoue qu'en ce moment mon avenir est vraiment au centre de mes préoccupations, d'une manière assez violente.
Je ne sais pas faire dans la dentelle.
Je me sens déjà trop vieille (désolée, je sais que ça va vous rendre chèvre^^). C'est surtout que je vois mon entourage avancer (marié, des enfants, une carrière)...et moi qui fait du surplace.

Je suis trop exigeante de toute façon. Je le sais.
Je suis frustrée parce que je voudrais un anglais toujours meilleur et je me sens stagner sur ce point là aussi.

Il y a tellement de choses, pas si immense, que je voudrais changer. Mais je n'y arrive pas. Chaque matin je me dis aller ça va le faire...finalement ça ne le fait pas.

Mais ça viendra.
Mon discours est souvent empreint de pessimisme. Mais je garde espoir malgré tout.

Petit papa Noël, cette année, je voudrais trouver un sens à ma vie sous le sapin! Pleaaase...
 
Bene
27 Novembre 2016, 13:35
"Ce besoin d'où vient-il?" ...voila tout le mystère.

Je crois qu'il a y autant de personnes que de réponses. Tout simplement parce que c'est propre à chacun.
Par exemple, pour Tchoupi le baclo n'a pas fait effet parce que son angoisse était plus forte.
Défois, l'"échec" peut aussi être une question de timing. Le baclo est un traitement lourd.
Parfois les habitudes peuvent être plus fortes, comme un mécanisme trop ancré.
Pour d'autres la crise est comme l'effet d'une drogue, tu te déconnectes pendant quelques temps, même si le réveil n'en est que plus dur. Et la réalité sans crise est trop douloureuse pour y faire face.

...ça ne sont que des idées, comme ça.

La molécule va supprimer le craving - point final. (enfin je crois)
 
Bene
27 Novembre 2016, 13:28
Je pense qu'il est compliqué de réaliser soi-même l'étendue des progrès que l'on fait. Tout du moins à sa juste valeur.
Donc c'est bien normal que d'autres le fassent à notre place^^.

Quant à moi, j'y arriverai peut être quand ils en vaudront la peine. Ou quand j'arrêterai d'être hyper exigeante avec moi même.
Mais merci pur tes encouragements!^^
 
Bene
26 Novembre 2016, 23:51
Oh que oui la vie est une aventure, et une sacré.

C'est marrant ce que tu dis: "En y repensant, je n'aurais pas pu commencer le traitement plus tôt. J'avais trop de choses qui m'encombraient dans ma vie personnelle. Il a fallu que j'en ai vraiment ras le bol. Passer le balai pour m'occuper enfin de moi."
Mais je partage ton avis. Il faut être prêt et avoir régler un certain nombre de chose, être prêt à quelques sacrifices et quelques efforts aussi pour que le baclo puisse faire son effet.
J'ai plus de 10 ans de tcas à mon actif et je suis convaincue qu'entre 2009 et 2012 le baclofène n'aura pas pu faire son effet sur moi.

En tout cas Jehannie tu peux être bien fière de tout le chemin parcouru!
Félicitations!!
 
Bene
26 Novembre 2016, 23:44
J'avoue que dans le cas de Baba je serais super mal aussi.

Cependant une chose m'interpelle, tu dis: "3 ème jour de crise aujourd'hui, la dans l après midi, le pire c'est que je n avais pas envie de prendre de sub lingual
j ai mangé en pleine conscience, mais quand même au bout du 3 ème jour, je le regrette......"
Evidemment que tu te sens mal. Quand on fait une crise on se sent mal.
Mais dans ce que tu écris moi je comprends que tu avais besoin de faire cette crise.
Comme j'ai pu avoir besoin d'en faire.
Je ne sais pas si je m'exprime correctement. Mais cette "envie", ce besoin; qui même si tu imagines et que tu es conscient dans l'état dans lequel tu seras après, ne t'empêche pas d'agir.
Parce qu'il y a quelque chose de plus...contre lequel le baclo ne peut rien.

Arriverais tu à déterminer qu'est ce qu'est cette chose de plus?

Jehannie arrives tu à voir ou je veux en venir également?
Je vais parler pour moi uniquement. Depuis janvier j'ai eu un retour de crises, sans régularité aucune, sans réelle explication. Mais je peux affirmer une chose, le baclofene joue son rôle. Même s'il reste des crises.
 
Bene
25 Novembre 2016, 23:10
Arf Baba...que c'est chiant!
Courage, t'es une battante!
 
Bene
24 Novembre 2016, 23:22
Super contente pour toi! :D
 
Bene
23 Novembre 2016, 8:12
C'est déjà quelque chose qui n'est pas rien et qui prouve que tu avances!

Comment s'est présenté ton envie de t'empiffrer? Etais tu déjà à la maison?
Tu savais ce qu'il avait dans tes placards, consciemment ou non, je suis sûre que ça travailles.

Courage, ne perds pas espoir!
 
Bene
20 Novembre 2016, 23:42
Contente de lire ça Jehannie! :fsb2_wink:
 
Bene
20 Novembre 2016, 21:53
Merci Océane, c'est adorable.

Oui, malheureusement, cette saloperie de démon m'envahit encore trop; mais j'y travaille!^^

Doucement, mais sûrement on va y arriver!
L'essentiel est de ne pas perdre espoir! :fsb2_wink:
 
Bene
19 Novembre 2016, 21:48
Coucou Océane,

Je te lis, mais je n'ai jamais participé sur ton fil.

Tchoupi, souvent les anorexiques passent par la case boulimie, tu as raison. Je pense que c'est physiologique et "naturel", le corps affamé et meurtri se rattrape. Mon psy, à l'époque, m'avait dit que c'était la dernière étape avant la guérison.
Sauf que, parfois, ça dérape.

Océane. Ce lâché prise est sûrement la plus dur des choses, j'ai fait beaucoup de progrès mais les voix des TCA continuent de me hanter aussi.
Les féculents...quelle histoire, le "gras" aussi...mais oui les féculents sont essentiels, les prendre complets pourra peut être te rassurer.

Quant au poids, je comprends. La boulimie m'a fait faire des yoyos incroyables. Une des pires choses a été +10kg en à peine 2 mois. Je me souviens avoir fondu en larmes en essayant un pantalon...Et au delà de foudre en larmes pour ces 10kg, la perte du contrôle de l'anorexie (...) les mots me manquent, mais oui c'est l'enfer.

Facile à dire, mais le poids n'est qu'un chiffre. Deux personnes faisant le même poids et ayant la même taille peuvent sembler complètement différente. Le sport t'aidera sûrement à te sentir mieux.

Courage!
 
Bene
18 Novembre 2016, 21:12
Après ma première séance d'hypnothérapie j'avais ressenti un effet zen, ça t'as fait ça aussi?

C'est difficile de juger l'hypnose, si ça marche ou non. Si on est réceptif ou non?
Attends de voir...quelques jours que le cerveau digère comme elle dit.
 
Bene
18 Novembre 2016, 21:07
Je suis contente de lire de bonnes nouvelles. Ca va aller sois en persuadée et il n'y a pas de raison que ça "foire"!

Allez Baba, la victoire est au bout!
 
Bene
18 Novembre 2016, 8:51
C'est aujourd'hui le jour...alors je pense à toi! Mais tout ira bien j'en suis sûre!

Des bisous!
 




forum baclofene