Résultats de la recherche (53 résultats)

nahiaguette
20 Aout 2017, 18:28
GUÉRIE !
Voici mes réponses au questionnaire :

Dose maxi atteinte :180 mg (jamais réussi à dépasser cette dose).
3 ans de traitement.
Répartition la plus fragmentée possible.
Lorsque j'ai commencé le traitement, craving à partir de 18h30.
ES très forts.

Aujourd'hui je bois un verre de vin de temps en temps, et tout va bien !
 
nahiaguette
23 Décembre 2016, 1:26
Sylvie, Je viens de voir que vous avez sorti un livre ? Que je vais m'empresser d'acheter bien entendu. Par solidarité.
Par ailleurs, je voulais juste te dire que si vous avez besoin d'un graphiste pour vos publications, et bien... Vous l'avez trouvé : je me tiens à votre entière disposition.
 
nahiaguette
23 Décembre 2016, 1:18
J'ai arrêté de boire il y a 1 an exactement.

Je vais suivre vos conseils et rester un peu plus longtemps à 60.

De Beaurepaire semble penser que le Baclo n'est pas efficace sur la durée pour traiter les problèmes de boulimie ; qu'en pensez-vous ?
 
nahiaguette
22 Décembre 2016, 13:26
Bonjour la famille !
J'ai commencé le Baclo le 1er avril 2014 (ça ne s'invente pas...).
J'ai énormément souffert des ES très vite, je vous en ai parlé, vous m'avez beaucoup aidé et grâce à vous j'ai pu m'accrocher et poursuivre.
A 180 / jour, il m'a été impossible d'aller au-delà, alors que je n'avais pas atteint le seuil magique... J'ai essayé pendant 1 an de dépasser cette dose, sans jamais y arriver.
Cependant, je ne buvais plus que deux verres de vin par jour.
En désespoir de cause, j'ai décidé d'amorçer la descente. De Beaurepaire m'a alors prévenue qu'il fallait arrêter totalement de boire avant.
Je pensais que je n'y arriverais jamais !
C'est pourtant ce que j'ai fait, et à ma grande surprise, je n'ai eu aucune difficulté !
Un petit truc au passage : quelques gouttes de sirop dans l'eau, ça change tout ;)
J'ai commencé le sevrage très doucement : moins 1 cachet par mois.
Aujourd'hui j'en prends 6 par jour, et les ES commencent enfin à lâcher prise doucement... Le seul souci, c'est que les pulsions boulimiques du soir sont revenues.
Bref, je vois le bout du tunnel.
Je voulais juste vous embrasser et vous remercier d'avoir été là, d'être toujours là.
Bonnes fêtes de fin d'année à tous :-)
 
nahiaguette
12 Juillet 2016, 13:35
Hello la famille,
A la suite de nos derniers échanges, j'ai demandé à Debeaurepaire un diurétique, pour voir. Si c'était de la rétention d'eau et non pas un problème d'enurésie, ça pouvait marcher...
Et donc... Well done !
Depuis, plus aucun problème, c'est radical.
Voilà une nouvelle qu'elle est bonne.
Si ça peut servir à d'autres...
Je vous embrasse.
 
nahiaguette
29 Avril 2016, 15:08
Oui Manue, c'est noté ;-)

Prise de sang, cholestérol, et tout le toutim : nickel, depuis que j'ai arrêté l'alcool (et aussi accessoirement la viande) : rien à signaler de ce côté-là non plus.
Je ne crois pas que je sois dans ton cas...
 
nahiaguette
28 Avril 2016, 23:50
Cela m'arrive en moyenne 6 fois par mois, à des degrés divers. Parfois plusieurs jours de suite, et puis plus rien pendant 2 semaines.

Un bilan lipidique... Je note, j'en parlerai à mon toubib. C'est pour quoi exactement ? Et sinon, tu vois autre chose ?

J'ai retrouvé un message que j'avais envoyé à Phil quand ça a commencé, en septembre 2014 ; il m'avait répondu qu'il n'avait jamais entendu parler de ce genre de chose sous Baclo.
(A ce moment là, j'étais sous Baclo depuis 5 mois, et j'en étais à 170/jour. Aujourd'hui je prends 140/jour mais ça ne s'arrange pas du tout, je crois même que c'est de pire en pire...)
J'en avais aussi parlé à De Beaurepaire, mais lui non plus, ça ne lui disait rien. Il m'avait répondu qu'on voyait tellement de trucs bizarres sous Baclo que rien ne pouvait plus l'étonner.

Sur un plan physiologique, tout va bien, dixit urologue et gynéco.
 
nahiaguette
27 Avril 2016, 22:17
J77, en fait, ça a commencé comme ça pour moi : normal le jour mais 4 à 5 réveils la nuit, un sommeil très fractionné et de mauvaise qualité. Après quelques mois et un peu de Théralène, je ne me suis levée plus qu'une ou deux fois, mais entre les 2, bonjour les dégâts.
 
nahiaguette
27 Avril 2016, 22:13
Oui Jack, je ne comprends pas du tout d'où peut bien venir tout ce liquide ! Et ce, même si j'en absorbe peu dès 17h ! On dirait que mon corps stocke. C'est vraiment l'impression que j'ai depuis le début : que mon corps stocke du liquide quelque part, et que lorsque c'est plein, ça sort. Je sais que c'est débile, mais sinon c'est tellement incompréhensible...
 
nahiaguette
27 Avril 2016, 22:08
Merci beaucoup Manue pour tous tes conseils et pour ta bienveillante attention.
 
nahiaguette
27 Avril 2016, 8:34
J'ai diminué de 10 il y a seulement 3 jours :-) alors pas de nouvelle diminution avant 1 petit mois.
Je vais essayer de répartir comme tu dis. Merci Sylvie.
 
nahiaguette
27 Avril 2016, 8:30
Oui, Jack, c'est ça ! Je me réveille comme tout-un-chacun, et malgré cela, 2h après, j'inonde mon lit, d'une énorme quantité de liquide !

Le stop-pipi, c'est juste pas pour moi. D'une part je me réveille naturellement régulièrement pour aller aux toilettes, que ce soit les jours-avec ou les jours-sans ;
d'autre part, je trouve déjà terrible de dormir toutes les nuits avec une protection "qui-suffira-peut-être-pas" pour un truc qui m'arrive 2 ou 3 fois par mois, mais je ne me vois pas du tout ajouter une machine au tableau !!!

J'ai vu un urologue, qui, après tests, m'a confirmé que ma vessie réagissait tout-à-fait normalement, et que "je ne devrais pas avoir ce problème, comme c'est bizarre alors ?"

Par contre, je dois sombrer parfois dans un sommeil anormalement lourd, puisqu'à 2 reprises, mes filles ont tenté de me réveiller pour une urgence, et... n'y sont pas arrivé !
Je prend bien du Theralène, mais à une dose très raisonnable de 10-12 gouttes.

Prendre juste un peu de Baclo avant de me coucher, c'est un essai auquel j'avais pensé, mais cela n'a pas d'incidence.

Je vous remercie infiniment de chercher une solution à mon problème, c'est gentil :-)
 
nahiaguette
26 Avril 2016, 11:27
Mes EI...
- nez congestionné, impossible de respirer correctement le soir, la nuit.
- nuits fractionnées. >Theralene
- énurésie nocturne.
- fatigue.(moins forte maintenant)
- pertes d'équilibre.
- Difficulté de concentration.(moins fort maintenant)
- moral pas terrible. >Sertraline.
- acouphènes.
 
nahiaguette
26 Avril 2016, 11:21
Après être passée à 4 comprimés à 17h et plus rien après, et ben, c'est pas mieux. Grrrrr.
Ce qui est troublant, c'est que je me réveille 2 heures avant "l'accident" parce que j'ai envie d'aller faire pipi : je suis donc bien sensible à cette envie, qui me réveille, et puis 2h après, je me vide quand même sans prévenir. Désolée pour ces détails peu sexy...
 
nahiaguette
25 Avril 2016, 16:54
Bonjour Pascal,
Faire moins de prises ? Tu crois que ça serait mieux ?
Merci pour tes conseils.
Depuis 3 jours :
9h : 20, 11h : 30 ; 13h : 20 ; 15h : 30 ; 17h : 40
 
nahiaguette
25 Avril 2016, 16:51
Bonjour Toutes !
Non Manue, pas de prise de sang, pourquoi ? Tu penses à quoi ?
 
nahiaguette
23 Avril 2016, 9:03
Je prends 3 comprimés à 17h et 2 à 19h.
A partir d'aujourd'hui, je vais tenter 4 à 17h et plus rien.
 
nahiaguette
22 Avril 2016, 17:34
Merci pour votre écoute gentille.

Oui Sylvie, j'ai essayé le Ditropan : pas vu de différence.

Jack, Oui, je crois bien que j'étais déjà à 180(*), mais je buvais encore 1 verre de vin chaque soir. J'espérais qu'en arrêtant complètement, cela irait mieux, mais non...
J'espère aussi que ça va aller mieux en continuant à baisser, mais pour le moment ce n'est pas le cas ; c'est terriblement gênant !

Est-ce qu'il y a des cas où des ES n'ont pas disparu à la baisse voire à l'arrêt du traitement ?

Pour le fait de manger salé, Velvet, je mange déjà plutôt trop salé. C'est quoi le système d'alarme ?


(* Je tenais un point précis de mes différentes étapes dans une note, sur mon téléphone, mais j'ai tout perdu en changeant de mobile !)
 
nahiaguette
22 Avril 2016, 8:57
Je suis sûre que ce n'est pas si rare que ça, mais c'est si difficile d'en parler... Je me livre maintenant pour que d'autres se sentent moins seuls.
Les premières fois que j'ai mouillé le lit, je n'ai pas du tout pensé au baclo (que je prenais depuis 6 mois), j'ai cru à un dysfonctionnement gynéco : le liquide que je perdais était inodore et incolore. Je suis allée jusqu'à me faire opérer d'une hystérectomie !
ça n'a rien arrangé évidemment : la conclusion, encore plus déplaisante, était que c'était de l'urine.
J'ai vu des tas de médecins, essayé des médocs. Sans résultat.
Le plus troublant, c'est que ça ne m'arrive pas toutes les nuits, mais de manière imprévisible et aléatoire : que j'absorbe beaucoup de liquide le soir ou pas du tout n'y change rien. Cela peut m'arriver plusieurs soirs de suite, à des degrés divers, et puis plus rien pendant 3 semaines.
D'autre part, je suis complètement abstinente depuis novembre dernier (seuil à 180).
Cela fait 1 an que je subis ça, et c'est pas drôle du tout de dormir avec des couches, qui en plus ne suffisent pas toujours à protéger la literie...
J'ai entamé la descente et suis aujourd'hui à 150. Pour le moment, cette baisse ne soulage pas mes ES, ni celui-là ni les autres.
 
nahiaguette
22 Avril 2016, 8:12
Contente de pouvoir commencer par :
1) REUSSITE
2) 180
3) 1 an 1/2
4) 9h/20 11h/30 13h/20 15h/30 17h/30 19h/20 21h/20
5) 18h30 et 22h
6) 140
7) F
8) Théralène pour dormir, jusqu'à 20 gouttes/soir, puis diminution à 12 gouttes (actuellement) + antidépresseur Sertraline 50 : 1/jour
9) 18
 
nahiaguette
18 Février 2016, 22:54
D'accord, merci beaucoup pour ton aide !
 
nahiaguette
18 Février 2016, 21:13
... Et le fait d'en zapper 2 ? ça ne pose pas de problème tu crois ? Et je reprends à 180 après les 5 jours ?
 
nahiaguette
18 Février 2016, 11:17
Bonjour Sylvie !
Toujours fidèle au poste ! Merci !
Abstinente et indifférente, oui :-)
En fait, j'étais à 180 depuis de longs mois, mais je buvais un verre de vin le soir. De Beaurepaire m'a dit un jour que si je voulais commencer à diminuer, il fallait que j'arrête totalement. J'ai donc supprimé ce dernier verre début novembre et à ma grande surprise sans aucune difficulté :-)
Pour en revenir à ta proposition, j'avoue que 8 baclo le soir, ça me fait un peu peur, car je souffre des ES surtout la nuit, principalement des difficultés à dormir et à respirer.
 
nahiaguette
17 Février 2016, 20:43
Bonsoir la famille,
J'ai besoin d'un conseil...
Tout d'abord, des nouvelles du front :
totalement abstinente depuis début novembre,de ce côté tout va bien.
ES toujours là : nez bouché, grande fatigue, etc.
Aujourd'hui, mes prises se répartissent comme suit :
9h : 2
11h : 3
13h : 3
15h : 3
17h : 3
19h : 2
21h : 2
Soit un total de 18 par jour.
Bon, mon besoin de conseils, c'est par rapport à une formation que je vais entreprendre la semaine prochaine, et pour 5 jours : 9h30 / 17h30
Sachant qu'à partir de 13h je sommnole, à 15h je suis mal et j'ai les yeux qui se croisent, à 17h c'est pire et après il n'y a plus personne...(Quand je fais une petite sieste dans l'après-midi, ça va un peu mieux).
A votre avis, que puis-je faire pour supporter cette formation ? Réduire 13h et 15h et charger après ?
Merci beaucoup !
 
nahiaguette
05 Mars 2015, 22:28
Merci pour ton écoute Velvet, ça fait du bien.
J'ai pris des AD pendant 15 ans, alors je connais bien, la dépression, tout ça. Et pourtant, là, j'avoue que je ne sais pas si c'est "ça" ou pas ? C'est comme de la mélancolie, un mal de vivre, une solitude, une pesanteur, je ne pleure pas... cela ne ressemble pas à mes souffrances d'avant ? Enfin, je tourne autour du pot, car chez moi, la dépression c'est chronique : ça ne peut pas se soigner. ça peut juste s'endormir un peu... Je trouve que ça serait tellement bête que le baclo la réveille, alors qu'il me promet une meilleure qualité de vie !
Donc, toi, tu n'as pas atteint ton seuil ou si ? Tu en es où ?
 
nahiaguette
03 Mars 2015, 23:47
Bonjour Velvet, merci pour ton intervention !
Je suis à 180 depuis 4 mois ; j'ai essayé de passer à 180,5 puis 190 mais j'ai tenu seulement 1 semaine, avec des ES nouveaux en plus des permanents, et aucune amélioration. Donc recul d'une case.... Je dois rester à 180 6 mois en tout avant de tenter la descente, c'est ça ?

Karine, je fais un peu de gym (1 à 2 fois par semaine), quand jai le temps (cest pas souvent) je vais à la piscine, et sinon je marche (vite) tous les jours entre 20 et 50 min.

Sylvie, sur la base de tes conseils, j.ai pris que 160 aujourdhui, en allegeant toute la journée et en chargeant à partir de 17h. Et ça va, jai tenu toute la journée sans trop de coups de pompe. Merci !

Ungrand merci à toites les 3 !!
 
nahiaguette
02 Mars 2015, 23:26
Merci beaucoup pour ta réponse sylvie, c'est super que tu sois toujours là :-)

Hello Karine, je n'ai pas atteint la dose magique, mais c'est pas trop mal : 2 verres de vin le soir ; par contre je ne suis pas arrivée à juguler les pulsions boulimiques du soir et donc je continue à grossir, je me demande jusqu'où je vais aller comme ça ?
Malheureusement, je ne parviens pas à augmenter les doses. Après des mois entre 170 et 180, je souffre toujours autant des effets secondaires, j'en ai même de nouveaux, inconnus au bataillon, non répertoriés.
Mon corps ne s'habitue pas au Baclofène, et mon moral non plus.
Je suis contente d'en être là où je suis aujourd'hui par rapport à "avant", mais je le paye cher. Cela fait presque 1 an que je suis dans l'aventure et que j'ai mal. Et la descente me fait peur, je me demande ce que mon corps va encore bien pouvoir inventer. En même temps, j'ai hâte de réduire les doses, j'ai l'espoir de me sentir mieux, d'arriver enfin à respirer normalement par exemple. Mais j'ai bien compris qu'il ne fallait pas se précipiter, que j'en avais encore pour de longs mois de mal-être. J'espère aussi que la dépression ne va pas me rattraper, je sens qu'elle n'est pas loin mais je refuse de la voir. c'est un monstre de plus dans mon sac à cauchemars, et pas des moindres.
 
nahiaguette
02 Mars 2015, 14:48
Bonjour à tous,
J'ai besoin d'un conseil SVP !
> 2 jours de formation à l'horizon, de 9h à 17h.
Comment répartir différemment (ou supprimer une prise ?) pour ne pas être HS dès 14h comme maintenant ?
Ma répartition actuelle : 180 mg en 6 prises de 30 : 9h, 11h, 13h, 15h, 17h et 19h.
Merci beaucoup pour vos réponses.
 
nahiaguette
31 Octobre 2014, 19:17
Oui, tu as raison, je ne suis pas très gentille.
Je ne dois pas oublier que ce forum, et toi, m'avez aidés à ma première connexion.

Je suis épuisée et déprimée.
Je cherchais une réponse et je ne l'ai pas trouvée.
J'ai bien compris que j'avais qu'à continuer à chercher par moi-même, à bricoler dans mon coin.

Je crois que j'espérais un soutien, une amitié, de la chaleur, un vrai lien, pour pouvoir me reposer et calmer mes angoisses ; mais "On est toujours tout seul au monde" comme dit la chanson ;-) Donc me débrouiller toute seule. Comme une grande. Que je ne suis pas.

Inch Allah.
 
nahiaguette
30 Octobre 2014, 23:53
oui, c'est ça, à un de ces jours... et merci quand même.
 
nahiaguette
29 Octobre 2014, 21:33
Merci pour ta réponse Velvet, merci pour ton engagement.
Que veux-tu dire, par rapport au Théralène ?
 
nahiaguette
28 Octobre 2014, 22:12
Je ne sais pas, franchement.

Toute la journée, je me bagarre pour essayer d'être à la hauteur (au moins en apparence) dans mon boulot, c'est difficile dès 10h et c'est héroïque à partir de 15h, malgré mes prises légères et fractionnées.
A 19h, ma dernière prise, je ne prends donc que 20 mg pour essayer de sauver le peu qui peut l'être de mes soirées, et surtout pour moins souffrir la nuit.

Un exemple : hier soir à 20h45, j'ai voulu regarder un film avec ma fille ; j'ai résisté autant que j'ai pu, mais à 21h15, il n'y avait plus personne : les yeux qui se croisent puis se ferment, les grandes claques dans la nuque... Mais c'est pas pour ça que j'ai pu aller me coucher et m'endormir ! A 23h30, je tournais et retournais encore dans mon lit, dans un état hyper glauque. J'ai fini par prendre 20 gouttes de Théralène, soit 5 de plus que d'habitude ; résultat, lonnnngue nuit d'enfer : angoisses, sueurs, problèmes respiratoires, etc., assommée par le Théralène, mais pas assez pour dormir vraiment.

Aujourd'hui, je me suis traînée toute la journée, impossible de bosser de toute l'après-midi. Là, il est 21h, et j'ai beaucoup de bouillie dans le cerveau. Je vous dis pas le temps que je mets à taper ce message, lol.

Pour être plus précise, je suis indépendante et je travaille chez moi. Ce qui veut dire que j'ai la chance de ne pas être vue par d'autres, et aussi de pouvoir m'organiser à peu près comme je veux. Par contre, je ne peux pas me mettre en congé maladie.

Donc, je ne sais pas quand prendre ce fichu demi-comprimé de plus !

Ah, et aussi, je n'ai pas vraiment de craving à proprement parlé ; mais le soir après dîner, là maintenant par exemple, je commence à avoir des envies d'alccol et de bouffe. Je vais devoir combattre ça (ou pas...) jusqu'au moment de me mettre au lit, vers 23h.
 
nahiaguette
27 Octobre 2014, 20:57
Merci pour vos conseils !
Karine, oui, je prends déjà du magnésium et du fer tous les jours. Augmenter de 1/2, c'est ce que je fais d'habitude, mais là j'ai voulu frimer ;-)
Flocerise, tiens ? Je viens justement de préparer des oignons, lol ça ne m'a pas débouché le nez, malheureusement !
La peau douloureuse, c'est plus précisément un masque sur le visage mais aussi une impression de brûlure en général ; quand mon homme me caresse la main, j'ai envie de hurler...
Ce qui me casse le moral, c'est justement que je ne sois pas sûre que tous ces "désagréments" ne sont que temporaires, moi ! Tu vois, mes EI ne passent pas malgré un palier de 2 mois... Comme dit Jack, je commence à trouver le temps long, je suis fatiguée de tous ces efforts (depuis 6 mois), de toutes ces petites souffrances, de tout ce temps perdu, de ce moral qui penche vers le noir (j'ai connu 15 ans de dépression nerveuse, je ne pourrais pas accepter d'y replonger). Puisque l'envie de boire revient.
Il faut que je trouve le moyen d'augmenter. Mais je ne sais pas comment. 1/2 de plus, mais où ?
J'avoue que j'en ai marre.
 
nahiaguette
27 Octobre 2014, 17:07
Cela fait maintenant 2 mois que je carbure à 170 mg / jour, j'essaie des répartitions différentes pour tenter de calmer les es (confusion mentale et probl. de concentration et de mémoire, endormissements intempestifs, nez congestionné en permanence, douleurs musculaires et articulaires, troubles de l'équilibre et de la préhension, nuits de mauvaise qualité, moral en berne, peau douloureuse, etc.).

Lorsque j'arrive à dormir (avec l'aide du Théralène, 15 gouttes), je supporte très bien les es le jour suivant. Mais c'est rare.

Depuis quelques semaines, j'ai de plus en plus envie de boire. Mais je n'arrive plus à augmenter ma dose de Baclo. J'ai fait une tentative la semaine dernière, j'ai essayé de passer à 180 : j'étais horriblement mal, dans un état second tout le temps, nuits blanches et tous les es hyper-activés. J'ai tenu quelques jours cauchemardesques et suis redescendue à 170.

Jusque là, pas de vin le midi, 1 verre de vin ou 2 le soir, c'était plutôt cool. Mais l'envie revient, insidieuse. Par exemple j'y ai beaucoup pensé hier soir, et avant-hier soir, après 1/2 bouteille de vin. Et ce midi, ça m'a pas mal titillé aussi.

J'ai besoin d'être recadrée...

30 à 9h, 30 à 11h, 30 à 13h, 30 à 15h, 30 à 17h et 20 à 19h.
 
nahiaguette
18 Octobre 2014, 7:01
Hello,

Des es référencés, j'en ai plein, on en parle même pas ; et des bizarres, j'en ai aussi !

- Lors du premier réveil de nuit, j'ai besoin de me gratter. Je ressens une petite démangeaison, puis une autre ailleurs, puis une suivante, toujours plus impérieuse. Et je finis par me gratter partout méthodiquement, c'est carrément jouissif ! Une fois que j'ai fait le tour, c'est terminé jusqu'au lendemain.

- Autre es bizarre : je suis devenue maniaque !... Je me crispe dès que je vois un truc poussiéreux ou pas rangé. La patience des miens est mise à rude épreuve... hum.

- Moins rigolo : j'entends mon téléphone sonner tout le temps, y compris la nuit, et parfois la porte aussi.

- Encore moins rigolo, j'ai le nez congestionné depuis 5 mois, presque 24h/24, et particulièrement en position allongée. Ne plus pouvoir du tout respirer par le nez, c'est extrêmement désagréable. Et pas de traitement, car les seuls efficaces à base de cortisone sont hautement addictifs au-delà de 5 jours.

- Triste aussi : plus aucun plaisir sexuel. Et plus de légèreté ou d'humour. ...c'est pas marrant non plus pour mon entourage.

Actuellement à 170 mg en 6 prises, en palier long depuis 2 mois, j'attends de voir si mes es s'estompent pour reprendre l'augmentation. Quand j'arrive par miracle à dormir à peu près bien, les es sont très supportables le jour suivant.

Mais j'y suis presque : ma consommation de vin s'est stabilisée à 2 verres le soir.
 
nahiaguette
15 Octobre 2014, 13:31
Merci Jack, c'est difficile de trouver la bonne répartition ; comment être capable de travailler dans la journée, sans craquer le soir et sans subir trop les es la nuit... casse-tête chinois, ou quelle est la moins mauvaise solution ?
 
nahiaguette
12 Octobre 2014, 5:37
Bon, ça ne va plus du tout ! La nouvelle repartition n'a aucun effet sur la boulimie ou sur l'envie de boire, par contre, bonjour les es soir et nuit !!
 
nahiaguette
10 Octobre 2014, 20:55
Hello Alex,
Je confirme : le manque de sommeil empêche de maigrir. Il est prouvé que l'amaigrissement a besoin du sommeil profond pour se réaliser.
Le manque de sommeil, c'est un es qui finit par passer.
Perso, j'ai mal et peu dormi pendant plus de 5 mois, tant que j'augmentais ; pendant tout ce temps, j'ai pas réussi à maigrir malgré tous mes efforts, et bien que mes crises de boulimie et d'alcoologie se soient considérablement calmées.
Aujourd'hui, ça commence à s'arranger au niveau du sommeil, et du coup mon poids décolle aussi.
Ce qui a changé pour moi : je fais un grand palier depuis 2 mois et je prends mes 170 quotidiens en 6 prises.
Tiens bon, le jeu en vaut la chandelle.
 
nahiaguette
09 Octobre 2014, 17:00
Merci Sylvie, je vais suivre ton conseil.
 
nahiaguette
08 Octobre 2014, 13:40
Je ne remplace pas l'alcool par la boulimie, en fait je subissais les 2 quand j'ai commencé le traitement. C'était des pulsions, le soir, après dîner, qui me faisait bouffer n'importe quoi et boire encore plus. Les 2 se sont calmés grâce au Baclofène.
D'autre part, pour limiter les effets secondaires de fin de journée et de nuit, je répartissais comme ça :
9h : 3
11h : 3
13h : 3
15h : 3
17h : 2,5
19h : 2,5
Hier j'ai vu le Dr de Beaurepaire, qui m'a conseillé de revoir ma répartition et de charger la dernière prise au contraire, pour éviter que ces pulsions du soir ne reviennent vraiment. Pour limiter les es, il m'a conseillé de ne pas chercher à augmenter pendant encore 1 mois.
Je pense donc essayer :
9h : 3
11h : 3
13h : 3
15h : 2
17h : 2
19h : 4
Au niveau des es, ça va mieux : Presque plus d'acouphènes. Je dors un peu mieux, environ 6h (jusque là, je dormais 4h par nuit, en 2 fois), avec l'aide du théralène (15 gouttes). J'ai toujours le nez congestionné, mais c'est un peu moins pire, du moins la nuit ; sinon, je dors assise. Je suis moins fatiguée d'une manière générale (je prends aussi du fer et du magnésium), mais à partir de 17h, je deviens zombie : les yeux qui se croisent, impossibilité de fixer mon regard, de lire ou de regarder un film ; confusion et problèmes d'élocution, de mémoire ; si je dois suivre une réunion de travail à cette heure, c'est vraiment problématique...! A partir de là, j'évite tout contact le plus possible, car je mets tout le monde très mal-à-l'aise.
Et encore, d'une manière générale, des douleurs généralisées dans tout le corps, mais surtout dans les articulations fragiles comme l'épaule, le coude ou le genou avec leurs vieilles tendinites ou vieux traumatismes. Egalement des fourmis dans les membres. Sur le plan mental, j'ai perdu tout sens de l'humour, tout goût à la légèreté ou à l'amusement. C'est pas terrible, mais je ne peux tout-de-même pas parler de dépression à ce stade.
 
nahiaguette
01 Octobre 2014, 20:45
Merci beaucoup Karine, suis très touchée par ton attention !
A 170 / jour, j'ai cru que j'y étais arrivée, j'ai décidé de m'arrêter là, je ne buvais qu'un verre de vin le soir, ça me convenait parfaitement. Comme les ES étaient très violents, j'ai voulu juste baisser de 1/2 comprimé. L'envie de boire et les crises de boulimie sont aussitôt revenus, bien que moins forts quand même qu'avant le traitement. J'ai attendu que les ES se calment un peu avant de remonter à 170 / jour il y a une petite semaine. Malheureusement, je n'ai pas retrouvé l'état de grâce. Il va donc falloir que je continue à augmenter ?
 
nahiaguette
12 Septembre 2014, 9:04
Je fais ça aussi ; mais il y a des jours, et des moments dans ces jours, où je ne suis vraiment pas moi-même, c'est très gênant ! Les gens me regardent bizarrement, je réponds à côté... Et je ne peux pas me mettre en arrêt maladie car je suis à mon compte. Et aux copains, tu disais quoi ?
 
nahiaguette
09 Septembre 2014, 4:00
Confusion, endormissements intempestifs, visage rouge, etc. Vous dites quoi, au boulot, à vos potes, à la famille ?
 
nahiaguette
29 Aout 2014, 11:31
Oui, c'est exactement ça.
De Beaurepaire trouve ça plutôt bien ce forum ; mais il ne me l'avait pas indiqué pour autant (Je l'ai trouvé par hasard). Et j'ai l'impression, mais c'est peut-être qu'une impression, qu'il garde quelques réserves...
En tous cas, même si je l'apprécie énormément, c'est Albéric et toi qui m'avez concrètement le plus aidée et je vous en remercie touts les 2.
 
nahiaguette
28 Aout 2014, 7:26
Si, de Beaurepaire m'avait dit de m'approprier le traitement, mais au sujet de l'heure de la prise du soir, pour cibler le craving. Pour le reste, fractionner, tout ça, non. Je l'ai revu depuis, lui en ai parlé, il dit que c'est bien de faire comme ça, que chacun doit trouver son rythme de croisière ; mais il ne suggère rien, ne conseille rien.
 
nahiaguette
25 Aout 2014, 4:38
J'arrive mieux à supporter les ES depuis que je fractionne les prises comme me l'a conseillé Alberic : 9h-11h-13h-15h-17h. Et surtout, j'ai enfin compris qu'il faut s'approprier le traitement ! Franchement merci à lui, sans ses conseils j'aurais sans doute abandonné.
 
nahiaguette
20 Aout 2014, 15:57
J'ai téléchargé le tableau, c'est un boulot énorme, et tellement utile ! Merci !
Je voudrais signaler un ES de plus, qui est chez moi très handicapant : le nez congestionné. La nuit, je ne peux pas dormir parce que mon nez est complètement bouché. J'essaye de compenser en dormant assis (comme au Moyen-Age...)
Les décongestionnants efficaces ne peuvent pas être pris plus de 5 jours d'affilée. Les autres, c'est du pipi de chat...
Je n'ai pas trouvé de solutions à ce jour.
 
nahiaguette
20 Aout 2014, 15:41
Hello Moi73, les cauchemars, j'y suis abonnée depuis l'enfance, je connais bien le sujet !!
Je prends 1 Minipress le soir ; en fait c'est un médoc contre l'hypertension, mais il a un effet secondaire inattendu qui est de bloquer les cauchemars ! Si comme moi tu n'as pas de problème particulier de tension, demande à ton toubib de t'en prescrire, c'est magique et ça protège pendant 8h.
C'est le Centre du sommeil de l'Hôtel Dieu qui me l'avait prescrit.
Je note ton conseil de prendre la dernière dose à 17h...
 
nahiaguette
03 Aout 2014, 22:08
C'est peut-être un moustique tigre... Leur piqûre est plus spectaculaire que les moustiques habituels !
 
nahiaguette
31 Juillet 2014, 18:18
Euh... Loulou, c'est pas beau de se moquer des blondes, lol
Ceci dit, oui, ça crée une dépendance redoutable : l'un de mes frères s'était fait piégé, quand il n'en avait plus, il devenait fou.
Et oui, j'ai peur d'être dépendante : je suis sortie de 2,5 paquets de clopes par jour, de 15 ans d'anti-dépresseurs, je travaille à sortir de l'alcool, alors c'est pas pour me faire avoir par un petit pschitt !!
Christophe, merci pour tes encouragements de bassiste, ça m'aide beaucoup !
 
nahiaguette
30 Juillet 2014, 23:56
Merci beaucoup. Vos interventions me redonne du courage. Vous êtes formidables.
 
nahiaguette
30 Juillet 2014, 15:03
Merci beaucoup pour vos réponses !

Je revois le docteur de Beaurepaire lundi prochain, mais ça fera 2 mois que je ne l'ai pas vu (vacances, tout ça...), c'est pourquoi je suis si paumée...
La dernière fois, il était très ennuyé par mes difficultés respiratoires, au point d'envisager de me dire de tout arrêter.
Quand je lui ai parlé de la pénibilité des ES, il avait surtout l'air de ne pas pouvoir y faire grand chose ; à mon avis, il est contre toute médecine destinée à combattre les ES.
Le Donormyl par exemple, il me l'a prescrit à contre-coeur, et ça me permet juste de dormir 3h d'affilée, rien de plus.

Les heures de prise, je ne savais pas que c'était important, je l'ai appris ici, sur ce forum. A ce sujet, je vais suivre vos conseils et fractionner.
J'ai surtout envie de boire le soir, pendant et après le diner (et chez moi, l"après-diner" dure très longtemps, je me couche très tard !!).

Quelqu'un a-t-il quelque chose contre le nez bouché ? Le pschitt que m'a prescrit ma généraliste est très efficace mais à prendre maxi 5 jours d'affilée, et provoque une dépendance.
 
nahiaguette
28 Juillet 2014, 23:39
Bonjour,
je suis nouvelle sur ce forum, et je vous remercie de m'y accueillir.
Je suis sous Baclo depuis 3 mois 1/2, et actuellement à 155 mg par jour (55 à 5h, 50 à midi, 45 vers 19h et 0,5 au coucher).
Je gère moi-même ma posologie sur les conseils de de Beaurepaire himself.
J'ai réduit ma conso d'alcool de moitié (j'en suis à 37 à 50 ml de vin /jour) et surtout je n'ai plus de pulsions ou de crises de boulimie le soir.
Mais je souffre tellement des ES que j'envisage de tout arrêter, alors que je me sens si près du but !
J'ai des effets secondaires pratiquement depuis le début ; j'ai essayé de faire un palier plus long récemment, parce que augmenter de seulement 1/2 cachet était insupportable..., mais j'ai dû revenir en arrière.
Puis j'ai essayé d'augmenter à nouveau ce matin, mais dès demain je vais devoir réduire à nouveau.
Bref, j'ai besoin de conseils sur la posologie à adopter, et sur les moyens de réduire les ES.
Les principaux :
- insomnie : je dors 3 ou 4 h par nuit, et pas d'affilée. Ce qui complique les choses, c'est un nez complètement congestionné et des problèmes pour respirer (c'est douloureux et angoissant). De Beaurepaire m'a prescrit du Donormyl, j'en prends parfois, mais ça ne m'aide pas beaucoup ; et puis, les somnifères, j'aurais préféré éviter...
- des troubles visuels, avec du mal à converger et une vision floue : je travaille sur ordinateur, et je suis souvent obligée de garder un oeil fermé pour arriver à poursuivre mon travail (!!),
- confusion mentale, problèmes de concentration, pour trouver mes mots, etc.,
- douleurs permanentes dans une épaule (côté avec vieux problème de tendon), dans les jambes,
- fatigue permanetne et tête qui tombe brutalement,
- acouphènes,
- prise de poids malgré un régime,
- libido et moral en berne.
Est-ce qu'il y a quelque chose que je peux faire pour moins souffrir, et comment continuer le traitement ?
Est-ce que faire des paliers encore plus longs pourraient atténuer les effets secondaires, et est-ce qu'au bout d'un moment on s'habitue ?
J'espère vraiment que vous pourrez m'aider, parce que je n'en peux plus : là, pour écrire, j'ai un oeil fermé, je suis debout pour soulager les douleurs dans les jambes, et j'ai relu mille fois pour corriger les fautes de frappe. : bref, ça m'a pris une plombe !!
Je vous remercie énormément pour l'aide et l'écoute que vous voudrez bien m'apporter.
 



forum baclofene