Résultats de la recherche (325 résultats)

Jackie
30 Janvier 2020, 18:22
Bonjour Loupblanc , merci pour ta réponse, lorsque tu parles de rechute tu parles d'une bonne cuite ou bien tu te remettais à boire de façon quotidienne? Là est sans doute mon erreur , de ne pas avoir comme objectif avec le baclo de ne plus boire dutout, en fait je suis à me demander si le baclofène ne serait pas inutile pour une personne comme moi qui n'a que des pertes de contrôles sporadiques. J'ai eut une super belle période sous baclo ou je pouvais boire qq verres et même plusieurs et où je finissais simplement par en avoir assez, c'était indescriptible comme sensation. Mais si il faut devoir se battre comme tu l'as fais en refaisant le processus 3 fois avec les es et la souffrance que ça engendre , je ne vois pas l'intérêt. Je suis vraiment nerveuse à l'idée d'aller dans un Tout inclu à Cuba dans 3 semaines , hier j'ai jetté mes pilules de baclo avec rage car j'ai l'impression de courir après une illusion avec ce traitement. Je pense que je suis mieux viser l'abstinence totale , je suis vraiment confuse et j'ai peur je dois bien l'avouer...
 
Jackie
29 Janvier 2020, 18:52
Bonjour Corinne, pourquoi je ne me pense pas dépendante physiquement ? Et bien c'est parce que contrairement à plusieurs alcooliques j'ai une drôle de relation à l'alcool: je ne bois pas tous les jours , ni chaque semaine mais si je suis seule à la maison je peux boire 1 ou 2 verres de vin sans avoir envie de d'autres , je peux garder des bouteilles chez moi sans y penser , je peux aller souper avec un ami et prendre un apéro et partager une bonne bouteille et ensuite rentrer chez moi sans aucune soir ou pensées obsédantes . Mon malheur vient du fait que si je me retrouve en fête avec des gens qui boivent plus ou dans un souper où l'alcool coule à flot, eh bien je peux perdre le contrôle de ma consommation et me retrouvée saoule morte avec les conséquences qui vont avec , la honte le lendemain, ne plus me souvenir de la fin de la soirée et malade à me vomir les trippes et j'en ai pour quelques jours à m'en remettre. Lorsque j'étais plus jeune je buvais beaucoup plus, des cuites il y en avait presque chaque semaine , mais aujourd'hui même si ça arrive moins souvent parce que j'ai changé mon mode de vie et bien ça arrive encore et je n'en peux juste plus de vivre ça. Jean-Marie gros merci pour ta venue sur mon fil, te lire me fait du bien , oui il y a eut plusieurs modifications à ma posologie et un manque de régularité et j'ai baissé trop vite comme je vais en témoigner plus bas en m'adressant à Loup-Blanc. Chère Loup-blanc , vraiment drôle que je te lise ce matin car hier soir j'ai lu des réponses de ta part et me disais que j'aimerais bien discuter avec toi, en tout cas prendre contact ici sur le forum. J'ai le même médecin que toi, St-P , il est bien et je le sent sincère dans son désir d'aider, ceci dit , à ma dernière rencontre avec lui je lui ai dis que je voulais baisser le baclo , que je n'en pouvais plus de prendre ces pilules et regardant mon dossier il m'a même suggéré de cesser complètement en me donnant un maximum de 4-5 consommations si je me retrouvais dans un souper ou en vacances, je lui ai dit que je préférais garder 40 mg comme protection. Erreur!!!! Dès lors que j'ai baissé j'ai eut en l'espace de 1 mois 3 pertes de contrôle . Donc je ne sais plus quoi faire, c'est fou mais je me sent coupable de ne pas simplement cesser toute consommation , ça fait depuis mes 25 ans que je me bat contre ces pertes de contrôle et je me sent nulle de ne pas simplement réussir à cesser à 100% . Mon drame est que 70% du temps si je consomme je n'exagère pas , surtout si je suis seule. Je suis arrivée chez Dr St-P en lui disant que je suis une grande voyageuse et que j'aimerais bien pouvoir partager une bouteille avec mon copain lorsque nous allons au resto et nous sommes partis de ces objectifs. Durant mon année 2019 j'ai fais 3 voyages avec des gens qui buvaient beaucoup et je n'ai eut qu'une seule perte de contrôle, la fierté que je ressentais de parfois laisser des verres pleins devant moi, de partie pendant que la fête prenaient alors qu'avant j'aurais été la dernière à vouloir quitter un party...Bref, je suis si confuse , je vais parfois chez les A.A lorsque je décide de cesser toute consommations , je me sent tellement coupable de continuer malgré tout à devenir normale...Voilà, merci d'être venus sur mon fil.
 
Jackie
27 Janvier 2020, 21:18
Tai chi, Corinne, merci pour vos venues sur mon fil, pour vos bons mots. Je n'ai malheureusement pas réussi, j'ai perdu le contrôle de ma consommation, encore une fois, et me suis retrouvée malade comme un chien le lendemain, je ne pouvais rester chez mon copain alors ai dû prendre ma voiture et conduire pendant 1 heure en me vomissant les trippes , de toute beauté. Je suis découragée et triste de ne pas avoir encore réussi à simplement accepter que le mieux pour moi est simplement d'arrêter toute consommation d'alcool. Et en plus le 16 février je m'en vais dans un tout inclus , du coup je me demande quoi faire. Pour moi le baclofène est pour éviter les pertes de contrôle. pour me permettre de boire en certaines occasions, donc ça me vend l'idée que j'ai une carte pour arriver à boire normalement, ce que tout alcoolique souhaite secrètement. J'hésite entre juste arrêter complètement l'alcool, prendre enfin cet ultime décision et je n'ai pas besoin de baclofène pour se faire car je n'ai pas la dépendance physique ou bien je continue d'augmenter doucement afin d'être mieux protégée pour mes vacances et voir si je pourrais retrouver le contrôle que j'avais il y a quelques mois lorsque j'étais à un dosage plus élevé ? En fait je me trouve faible de ne pas simplement arrêter cette substance , ce serait la meilleure solution. Je n'en peux plus de me battre...Corinne, dis moi, tu es guérie? Comment ça se passe pour toi, tu ne bois plus dutout? J'avoue que j'ai peur, peur de décider de ne pas boire en vacances et de ne pas réussir , peur oui , cette décision me fait peur...
 
Jackie
24 Janvier 2020, 5:33
Salut Julie! Et un beau bonjour à toi Tai Chi! Chère Julie, oui je reprend le parcours baclo et je suis confiante que ça se passera bien, je serai plus présente pour prendre et donner des nouvelles. Ce vendredi j'ai un souper de filles qui sera alcoolisé , je vous donne des nouvelles à mon retour de cette soirée, je ne serai qu'à 70 mg de baclo mais je serai prudente, je ne vais pas tout mettre le travail sur le baclo, j'ai un travail sur mon mental à faire aussi et ce sera chose faite. En fait , cela fera 1 mois samedi que je n'aurai pas prit un verre et il est aussi possible que je ne boive pas dutout, je n'ai pas décidé encore. Chère Tai Chi, tu arrives parmis nous? Je vais suivre ton parcours ma chère, bienvenue à toi !!! Je vous reviens avec les nouvelles de ma soirée de samedi!
 
Jackie
16 Janvier 2020, 4:28
Merci Corinne! je lis que tu as déjà soigné ton alcoolisme en 2012 avec le baclofène et ensuite ton Hyperphagie, wow!!!!! Bravo, ton parcour m'impressionne et m'encourage.
Merci d'être venue me faire un « coucou » sur mon fil.
Bonne soirée!
Jackie
 
Jackie
15 Janvier 2020, 17:27
Salut mes amis. Je viens de relire mes cahiers de notes personnelles de mon année 2019 , année ou j'étais sous baclo et durant la quelle j'ai fais 3 voyages fabuleux. J'ai plusieurs paragraphes où j'écris la joie et le plaisir que j'ai à constater que je suis normale , que je suis de celle qui ne termine pas son dernier verre, qui part se coucher alors que le reste des gens sont sur le party et continue de consommer. Donc en lisant se bilan j'ai décidé de reprendre le traitement que j'avais abandonné complètement à cause de mes 2 dernières cuites qui m'ont totalement découragée. Donc je recommence aujourd'hui le baclo , doucement afin de me permettre une vacance le 15 février dans un Resort tout inclus, ce sera un bon test et serai alors environ à 140 mg qui était une dose qui me permettait se contrôle. Je vous tiens au courant de la suite des choses. Question? Quelqu'un ici à eut l'effet secondaire de perdre ses sensations au niveau sexuel? Et si oui, vous avez des solutions? Produits naturels peut-être? Je vais essayer les capsules de gingembre qui semblaient m'aider avant.
Merci d'être là.
 
Jackie
10 Janvier 2020, 3:57
Salut Dorian!!!! Contente aussi de te lire. Comment ça se passe pour toi? En fait il est tout à fait au courant du problème, de mon processus avec le baclofène, il sait tout. Mais je ne pense pas reprendre le traitement car j'ai assez donné avec la fatigue et les effets secondaires, tout ça pour prendre des verres sans me causer trop de problèmes??? Je me suis rendue compte que c'est ridicule, je ne suis pas assez alcoolique dépendante pour que ça justifie cette souffrance en prenant cette médication. Pour d'autres ceci dit, je comprends que c,est une question de vie ou de mort mais pas pour moi. Non, j'ai décidé de simplement arrêter toute consommation d'alcool, me donner la chance de faire 1 année complète pour me rendre compte que ce n'est pas vrai qu,on a besoin de cette substance qu'est l'alcool pour être heureux et vivre de beaux moments. C'est ce genres de croyances qui m'ont entrainées dans toutes sortes de stratégies afin de boire normalement.
Je tente l'abstinence totale sans aide , juste me faire confiance que oui c'est possible .
À suivre...
Merci à vous tous d'être là.
 
Jackie
08 Janvier 2020, 4:41
Tu es trop mignonne chère Julie, merci beaucoup ton mot, ça me fait chaud au coeur comme toujours tu sais le faire.
Grosse bise ma belle fée.
Oui, à très vite!!!
 
Jackie
06 Janvier 2020, 0:20
Tout à fait Sylvie, c'est exactement ce que je me disais il y a quelques instants et je tombe de suite après cette réflexion sur ton message.
Merci à toi!
 
Jackie
05 Janvier 2020, 15:32
Je viens de me relire, mes pertes de contrôle n'étaient pas chaque semaine mais chaque mois, ça change la donne! Donc, tout ça pour dire que c'est difficile pour moi de prendre la décision de cesser à 100% toute consommation d'alcool.
Bonne journée ou soirée, moi je suis au Québec ;)
 
Jackie
04 Janvier 2020, 23:48
Chère Karoline , je suis toujours étonnée de voir la solidarité ici, juste le fait que tu t'intéresses à moi m'impressionne. Pour ce qui est de ta question, j'ai recommencé tout doucement le baclo mais sans prendre de décision finale, je ne suis pas fixée encore entre 1. retourner doucement au 160mg qui me donnait des résultats ou 2. entretenir une abstinence totale en côtoyant les A.A , Si je décide d'aller vers l'abstinence totale je vais cesser complètement le baclo car je n'en aurai pas besoin puisque je n'ai pas la dépendance physique ni de craving, je devrai aussi dire au revoir à mon copain car il boit du vin régulièrement ( raisonnablement ) et ce serait trop difficile pour moi. Je prenais le baclo pour limiter les pertes de contrôle et pouvoir continuer à boire lors de soupers au resto ou bien en vacances. Je ne sais toujours pas si je vais retourner vers mon copain étant donné justement que je n'ai pas prit ma décision, je prends le temps de bien y réfléchir car je me sent à un carrefour, cette impression qu'il est temps que je prenne une décision et m'y tienne. Donc j'ai décidé de tout de même réaugmenter le baclo comme ça j'aurai prit de l'avance si je décide d'aller vers cette option. Il est là tout mon drame, je n'ai pas de dépendance physique à l'alcool, je ne me saoule pas à chaque fois que je bois mais j'ai des pertes de contrôle je dirais 1 fois par semaine et ça me dérange vraiment, non seulement je suis ultra-malade le lendemain mais j'ai honte car je n'ai aucune idée des conneries que j'ai pu faire ou dire dans cet état , pas cool dutout. Durant 2019 avec mon traitement au baclofène, j'ai calculé que j'avais eut 4 ou 5 perte de contrôle ce qui était nettement mieux que 12. Donc voilà les raisons de mon dilemme, tu sais tout ou presque ;)
Voilà ma belle amie, et toi comment ça se passe ces derniers jours?
Je vais aller lire ton fil afin d'en savoir plus sur ton parcours.
Mille merci de t'être informer.
Jackie
 
Jackie
03 Janvier 2020, 16:58
Merci beaucoup les filles d'avoir prit le temps de me répondre, en fait ce que je disais est qu'au contraire , lorsque je prenais qq verres et que j'étais sous baclo, on dirait je perdais moins la carte, peu importe de toute façon.
Je tenais à vous remercier pour vos retours.
Bonne journée!
Jacinthe Dubuc
 
Jackie
02 Janvier 2020, 17:35
Bonjour mes amis , une revenante , plusieurs ne me connaissant pas ici et d'autres seront étonnés de me revoir pointer le bout de mon nez. Voici le topo rapidement: depuis 2015 j'ai commencé mon aventure avec le baclo, mon but était de cesser ou de diminuer au maximum mes pertes de contrôles avec l'alcool. Oui car je suis de ses alcooliques qui n'a pas la dépendance physique, je ne ressent pas le besoin de boire tous les jours , ni même chaque semaine, parfois je buvais raisonnablement mais parfois je tombais dans l'excès et black-out et des lendemains perdus car malade comme un chien. Je n'en pouvais simplement plus de vivre de ces épisodes mais je voulais pouvoir garder le plaisir de boire au resto avec mon amoureux ou bien en vacances. Oui, je suis arrivée chez mon BacloDoc en lui disant que le but de faire le traitement au Baclo était de pouvoir boire au resto et en vacances. Je suis montée jusqu'à 215 mg en 2015 mais ça n'a pas fonctionné, j'ai alors abandonné. En 2018 -19 j'ai refais un essai et suis monté à 180 mg pour redescendre à 160 mg, j'ai eut de bons résultats , je perdais beaucoup moins souvent le contrôle , mon médecin et moi étions assez satisfaits des résultats. J'ai d'ailleurs eut 3 voyages avec des gens qui boivent beaucoup et ai eut le plaisir immense de me voir être normale durant ces vacances , sur ces 3 voyages 1 seule perte de contrôle avec black-out ce qui pour moi était exceptionnel. Voilà qu'en mai 2019 ai rencontré un homme et je trouvais que le baclo m'empêchais de vivre de belle façon cette relation, au niveau sexuel ça m'enlevait toutes sensations , les étourdissements etc...Je suis donc allée voir me médecin et lui ai dis que j'avais décidé de mon propre cher de baisser à 40 mg parce que je n'en pouvais plus de prendre ce médicament. Étonnamment il a accepté ,se demandant même si j'avais besoin de le prendre encore, nous pensions tous les 2 qu'avec ma volonté de ne pas dépasser 5 verres dans une soirée , je réussirais à ne plus perdre le contrôle. Vous me voyez venir, en l'espace de 2 mois ai eut 2 pertes de contrôle majeure, black-out , malade le lendemain et maintenant mon corps ne peut plus le supporter alors j'en ai pour 1 semaine à mon remettre. Tannée et découragée de me retrouver encore à ce point j'ai décidé de cesser l'alcool à 100% et suis allée chez les A.A. Donc tout allait bien mais mon amoureux ( qui boit du vin raisonnablement ) revient vers moi pour qu'on se laisse une chance et j'ai une invitation à une vacances en février. Je sais bien que vous ne pouvez décider pour moi mais de l'écrire me fait du bien et oui, si vous avez envie de me donner votre opinion...Je ne sais plus quoi faire mes amis, devrais-je remonter le baclo doucement jusqu'à mon 160 mg d'avant? Ou bien m'éloigner de tout ce qui pourrait me faire flancher et poursuivre vers mon but de zéro alcool ? Et si je décide d'augmenter , y'a -til des chances que j'ai besoin de moins de 160 ? Une dernière question qui est importante pour moi: Ce pourrait-il que le baclofène change la façon dont nous réagissons à l'alcool? Il me semble que je perdais moins la tête , je changeais moins et , les fois ou j'ai eut des pertes de contrôle je n'ai pas été malade le lendemain? Possible que le calo change même la façon dont on métabolise l'alcool??? Merci à l'avance à ceux qui prendront le temps de me lire . Bonne Année à tous!!
 
Jackie
11 Aout 2019, 0:18
Dorian!!!! Trop contente d'avoir de tes nouvelles! Je ne les espérais plus. Tu as donc cessé complètement l'alcool? Tu peux être fier de toi tu sais, ce n'est pas chose facile, moi je n'ai jamais réussi en fait. Mais tu sembles dire que ça te rend triste, si jamais tu as envie de m'en dire plus, ça me ferait vraiment plaisir de te lire.
Je t'envoi mes meilleurs pensés.
Grosse bise de Québecity.
Je pense à toi.
 
Jackie
31 Juillet 2019, 18:34
Merci chère Sylvie, toujours présente et rassurante...
 
Jackie
30 Juillet 2019, 3:44
Oh! Karolyn et Julie, vous me faites chaud au coeur. Quel apaisement de vous lire, merci beaucoup d'avoir prit le temps de m'écrire. Savez vous quoi??? Suite à l'écriture de mon message ici j"'ai vu sur mon portable que mon baclodoc m'avait laissé un message, hier pendant que je cuvais mon vin, n'est-ce pas exceptionnel comme coïncidence! Oui, ce médecin est vraiment spécial et je n'en revenais tout simplement pas de l'entendre alors que je pensais justement à lui et tout le reste. Bref, mes amies, je le vois lundi prochain. J'ai aussi prit un r-v avec la psy, bref, je me remet à un suivi plus serré et sérieux. Alors voilà, tout ça m'encourage beaucoup, je me reprends en mains et tout ira bien.
Grosse bise , merci d'être là, si je peux aider, n'hésitez pas .
Jackie
 
Jackie
29 Juillet 2019, 22:19
Ola les amis, oui une vraie revenante. Je n'osais pas revenir écrire car j'ai bien l'impression que plus grand monde me connait ici et aussi surtout, que j'ai l'impression de vous avoir abandonnés. Mais finalement, je me suis souvenue que je ne me suis jamais sentie jugée ici et je pense que mon expérience pourra en aider quelques uns ici. Alors voilà le topo, j'allais assez bien dans mon traitement, je pense que j'étais rendue à 180 mg et en janvier j'ai même fais un voyage dans un tout inclus qui s'est somme toute vraiment bien passé, rien à voir avec les dérapages d'avant le baclo. J'ai vu mon doc il y a 2 mois et on était contents du bilan de mes changements positifs, je me saoulais vraiment beaucoup moins souvent, moins de perte de contrôle et ce même si j'avais choisi de continuer à boire lors de soupers ou voyage. Mon doc m'a suggéré de garder un dosage de 160 mg pendant 1 ans pour stabiliser mais je ne l'ai pas écouté, j'en avais plus qu'assez de prendre toutes ses pilules et j'ai descendu à 80 mg , il faut dire que je viens de rencontrer un amoureux et que le baclo m'empêche de ressentir les sensations au niveau sexuel. Je l'avais réaugmenté par contre les 2 dernières semaines à 120 mg car je trouvais que je buvais plus et en plus j'étais beaucoup plus souvent exposée à l'alcool dû à ma rencontre. Autre chose, j'ai baissé mes antidépresseurs en même temps , chose que mon« baclo Doc » ne voulait pas que je fasse. Bref, je ne l'ai pas écouté et il ne sera pas fier de moi à notre prochaine rencontre que j'ai évidemment beaucoup trop repoussé. Mon nouvel amoureux a un bateau et aime beaucoup le vin, sur le bateau, on boit et on mange, je ne me sent pas capable pour l'instant de lui parler de mon traitement et je vous entend déjà me dire qu'il faudra que je le fasse et j'en suis consciente. Je suis partie vendredi soir vers les Usa vers son bateau ou il m'y attendais avec des amis, je me suis alors rendue compte que j'avais oublié mon baclo. Il s'est passé ce qui devait se passer, samedi soir fut un soir de fête et tout le monde était sur le même beat mais j'ai beaucoup trop bu, heureusement on dirait que je ne deviens plus folle et ridicule comme avant sur l'alcool, je me demande même parfois si le baclo n'a pas eut un effet là-dessus? Si jamais qq à déjà constaté la même chose, vous me direz. Le lendemain dimanche ( hier ) j'étais très fatiguée de la veille et vers 15:00 on s'est fait un drink, ce drink m'a d'ailleurs assommé vue la veille , mais je me suis retrouvée à finalement avoir bu hier 8 verres de 15:00 à 22:30, je n'ai pas dormi de la nuit en plus car le baclo a comme effet de m'aider à dormir. Je vous écris aujourd'hui totalement fatiguée et déçue biensûr, je me pose la question à savoir si le baclo aurait vraiment fait une différence si je l'avais prit? Donc voilà ou j'en suis, je me demande si je ne devrais pas simplement complètement arrêter l'alcool à 100% , mais pour l'avoir essayé maintes et maintes fois, je sais que ce n'est pas une option facile pour moi. Autre chose, cet homme que je fréquente depuis 2 mois est un être exceptionnel et le vin fait partie de sa vie, je ne peux penser être avec lui en ne buvant jamais . Je pense que la meilleure solution en ce moment est de cesser l'alcool pendant au moins 1 moins tout en réaugmentant mon baclo vers les 160 mg, aller voir mon médecin pour lui avouer mes bévues et aussi parler à mon amoureux de mon traitement, il pourrait mieux comprendre et surtout me supporter là-dedans, mais j'ai tellement pas envie de sentir qu'il me surveille en même temps.. Vraiment pas facile je trouve de devoir parler de ça à notre amoureux . Bref, il faut que je prenne soins de moi. Merci à ceux qui prendront le temps de me lire, merci d'être encore là. Bise xx
 
Jackie
12 Février 2019, 3:27
Merci pour le partage Sylvie, je pense aussi continuer à prendre une dose de maintien, en fait j'en suis certaine.
Trop précieux cette liberté retrouvée face à l'alcool.
Merci de me le partager.
 
Jackie
11 Février 2019, 15:49
Oui ok , bonne idée! Comme je le supporte assez bien, il est possible qu'à 120 je ne sente plus d'inconforts. Je te tienS au courant dès que j'atteins cette zone et on décidera de la longueur du palier, j'ai comme besoin d'un plan, d'une structure.
Merci beaucoup Sylvie! N'oublie pas de prendre soins de toi aussi.
p.s: Je suis curieuse, en prends tu encore toi du baclofène? Ton expérience personnelle pourrait m'inspirer je crois.
Bise!
 
Jackie
10 Février 2019, 4:02
Ça veut dire qu'il serait plus sage de continuer à le prendre???? À ce dosage? Et pour combien de temps? Je sais bien qu'il n'y a pas de règle absolue mais bon, je ne peux tout de même pas passer ma vie stone sur le baclofène. Je pensais descendre de 10 mg par mois et rester disons à 80 mg pendant 2-3 mois avant de descendre un peu et voir comment ça se passe. Bon, je vais voir...
Merci Sylvie, je ne sais pas comment tu fais pour toujours arriver à répondre lorsque l'on te pose une question, tu vois tout on dirait, ça me fascine.
Bise.
 
Jackie
08 Février 2019, 3:38
Coucou les amis! Il y a bien longtemps que je ne suis pas venue prendre et donner des nouvelles. Je vais bien à vrai dire, mon voyage à Cuba s'est bien passé, sur 10 jours j'ai dérapé un soir mais les autres jours j'étais bien en dessous de ce que je pouvais boire avant dans un tout inclus. J'ai calculé une moyenne de 8 verres par jours, il faut pas oublier qu'en vacances il y a du vin dès le diner ( déjeuner) et les serveurs qui passent sur la plage tout l'après-midi pour nous en offrir, le souper et ensuite au lobby, tout le monde passe la fin de la soirée à boire . Donc, je suis contente. Je suis revenue dans ma routine à la maison et je n'ai pas envie de boire, je suis d'ailleurs contente d'être revenue à ma vie normale sans alcool. Sylvie? Ma question est la suivante: Oui je vais bien, mes dernières expériences avec les situations dangereuses se sont bien passée mais....mais , et c'est là mon questionnement: J'ai tout de même prit plaisir à les prendre ses verres en vacances, et un soir j'ai perdu le contrôle. Dois-je considérer que j'ai régressé? Je prends le baclofène depuis vraiment longtemps maintenant ,probablement pendant plus de 18 mois mais avec des périodes de pauses donc sur 4 ans . En vacances je prenais 160 mg , j'aimerais bien commencer à descendre un peu. Là je suis à 150 et pensais baisser de 10 mg par mois. Qu'en penses tu Sylvie? Est-ce raisonnable?
Merci à ceux qui me lirons.
Des bises!
 
Jackie
09 Janvier 2019, 3:51
Coucou Karo, juste te dire que je suis venue voir ton fil et que je pense à toi!
Ça va le faire!
 
Jackie
04 Janvier 2019, 4:29
Merci d'être venue me dire un mot ma belle fée, ça me fait du bien. Et toi? comment vas-tu? Je pense à toi souvent car je fais souvent des crises d'hyperphagie depuis qq temps.
P-e dû à la baisse d'alcool, possible.
Je ne me décourage pas ceci dit!!
 
Jackie
30 Décembre 2018, 18:12
Salut tout le monde! Merci pour vos messages d'encouragements, ça me fait toujours tellement chaud au coeur. Hier, souper de ma soeur dans un super resto, même résultat, j'ai bu environ 3 verres et mon beau-frère m'en a servi un dernier que je n'ai pas bu et le gérant à offert un verre de champagne à tout le monde en guise de dessert, je l'ai pas touché!!!!! Pas envie mais surtout, je me rend compte que je ne supporte plus très bien l'alcool, je deviens très vite étourdie et j'imagine que c'est dû au baclofène. Donc je capote, bilan: 3 verres et suis partie avec 2 verres plein devant ma place, j'aurais aimé prendre une photo tellement j'étais contente. Comme c'est bon de redevenir maitre de soi, de pouvoir choisir, de se lever le matin et de se sentir bien. Jamais avant je n'aurais été capable de faire ça. Cette soirée d'hier m'a aussi fait réaliser comme les gens veulent nous faire boire, mon beau-frère n'accepte pas un refus, il te sert qu'en même. Je ne m'avoue pas guérie et immunisée ceci dit, Yann tu as raison de me le rappeler. Il y a maintenant près de 4 ans depuis la 1 ère fois que j'ai essayé le baclofène, je me suis découragée tant de fois mais je vois aujourd'hui comment la patience et la persévérance sont importants dans ce processus.
Merci d'être là.
Des bises.
 
Jackie
29 Décembre 2018, 17:43
Salut les amis! Une autre réussite à mettre à mon parcour! Je suis si contente, il semble que tous mes efforts et outils utilisés portent fruit. Hier souper avec mes 2 amies bonnes buveuses, j'ai bu 4 verres environ et ai arrêté pour boire de l'eau et me faire une tisane, c'est pas beau ça!!!! Une de mes amies à continué à boire du vin pendant que je buvais ma tisane, c'est tellement merveilleux d'être normale à propos de l'alcool. Ce soir la fête à ma soeur, un autre test, je vous reviens avec le verdict!!!!
Des bises.
 
Jackie
28 Décembre 2018, 13:29
Salut Julie! À date c'est Nickel! Je suis super contente, il faut dire que je n'ai pas eut beaucoup de partys mais tout s'est très bien passé à date. Ce soir je soupe encore avec mes 2 amies qui boivent pas mal, samedi aussi j'ai un souper alcoolisé , donc je vous reviens dimanche pour vous faire mon bilan.
Bises à toi Julie et à tous mes précieux amis qui mènent le même combat ici.
Tout ira bien!
 
Jackie
28 Décembre 2018, 4:05
Merci beaucoup pour tes bons mots Catherine, c'est très apprécié!
 
Jackie
27 Décembre 2018, 3:34
Bonjour Catherine, pour être tout à fait honnête, moi je ne travaille pas avec ces 2 plantes car je ne les connais pas, ceci dit, j'ai de bons résultas avec le Chrome pour les envie de sucre et le 5HTP qui réduit les fringales et aide au niveau de la sérotonine.
Voilà. Bises!
 
Jackie
23 Décembre 2018, 17:40
Bonjour Marie-Pierre, oui tu étais déjà venue et sache que tu es toujours la bienvenue, ça me fait plaisir de te lire.
Merci pour les bons mots, te souhaite à toi aussi un très beaux temps des fêtes.
des Bises.
 
Jackie
22 Décembre 2018, 16:33
Bonjour mes amis, il y a qq jours que je ne suis pas venue donner de nouvelles alors voici: Je vais plutôt bien, même très bien, mon énergie est ok et je dord comme un bébé avec le baclofène alors que d'habitude je suis plutôt du type insomniaque . J'ai essayé le Vyvance pour le TDAH et l'hyperphagie en pensant que ça m'aiderait mais je crois que ça exacerbe les ei du baclofène, ça a du sens car le Vyvance joue sur la dopamine, le baclofène aussi il me semble? Sylvie, tu me corrigeras si je me trompe. Toujours est -il que depuis les qq jours que j'ai essayé Vyvance, je me sent très stone et fatiguée en fin de journée alors que Vyvance est plutôt un stimulant. Mon médecin avait baissé un de mes antidépresseurs pour Vyvance mais je crois que je vais revenir au dosage de Ad que je prenais et enlever le Vyvance. J'étais contente de baisser un peu mes Ad mais visiblement ce n'est pas encore le moment car j'ai énormément de travail en ce moment et après les fêtes ça augmentera. Donc je suis à 180 mg par jour de baclo et je ne pense pas augmenter, mes 2 premiers tests avec l'alcool furent un succès et je compte bien continuer sur cette belle lancée. Avec ma psy on travail des choses importantes qui ont pu me porter à boire, le baclo ne fait pas tout il supporte mais il faut à mon avis faire un travail parallèle.
Je vous embrasse très fort mes amis et vous souhaite un merveilleux temps des fêtes dans la joie et l'amour .
 
Jackie
21 Décembre 2018, 4:40
BonjourSybille, je suis du Québec et je peux t'aider si tu as besoin.
 
Jackie
16 Décembre 2018, 20:47
Oh! Et en plus j'oubliais, le plus drôle dans cette histoire est que pendant mes pratiques de ski j'ai perdu mon flacon de baclofène, j'ai donc pu prendre seulement 120 mg au lieu du 180 que je prends habituellement. C'est pas merveilleux ça!!!!! Vive la vie! Vive le pouvoir de la pensée et de l'intention ferme d'obtenir quelque chose! Vive le travail que le baclofène fait lorsque cela fait des mois que l'on en prends, tout ça a son impact. Faut pas lâcher la gang, on est assurément sur la bonne voie. Et vous, comment ça se passe? Manège mon tourbillon, ma boule de feu et de passion comment vas-tu? Julie , petite fée pleine d'amour et de ténacité, comment tu vas ma belle? Dorian, toujours en vacances? Tu t'amuses? Pas de tentations en vue? Karolyne comment vas-tu? Yann?
Je pense à vous , c'est avec ces petites victoires qu'on devient plus fort et et que notre cerveau se reprogramme avec de nouveaux schémas de comportement , l'ancien s'essouffle pour faire place au nouveau, nous sommes capables de grandes choses et ensembles, on est assurément plus forts.
Vous êtes formidables, dites vous le encore et encore.
Des Bises du Québec!
 
Jackie
16 Décembre 2018, 18:30
Salut mes amis!!!! C'est une Jackie heureuse , joyeuse et en pleine forme qui s'est levée ce matin. Hier était ma 1 ère expérience de ski à vie, j'ai ADORÉ!!!! À la fin des mes nombreuses chutes et fous rire nous sommes allées prendre une bière au bar du Mont, super agréable, moi et mes amies sommes allées souper dans un super resto et on partagé 2 bouteilles à 3 en prenant notre temps et sommes revenues chez moi pour jaser et écouter de la musique en prenant une dernière bière, à un moment je ne pouvais plus boire et ai proposé une tisane, on a donc finit notre soirée tisane à la main et sommes allées nous coucher la tête claire et une super journée derrière nous. Je me suis levée ce matin en pleine forme et si heureuse, c'est si bon de pouvoir prendre quelques verres et d'arrêter à un moment car ça ne peut juste plus rentrer , vous dire comme je suis contente!!! Je vais pouvoir aller au gym et marcher dehors pour profiter du beau temps. C'est donc un succès pour cette 1 ère expérience d'une série de plusieurs à venir.
J'avais vraiment hâte de venir vous le partager .
Merci d'être là pour moi, je vous embrasse très fort!
 
Jackie
15 Décembre 2018, 13:41
Salut la gang! Petit mot pour vous dire que hier ai eut mon 2 ème r-v en EMDR avec ma psy mais on a décidé de changer de technique car j'ai peine à ressentir des émotions des événements de ma jeunesse, je me suis toujours coupé de mes émotions alors on bloquait toujours lorsque ma psy me demandait ce que la pensé de certains souvenirs me faisaient, je ne sentais juste; RIEN. J'ai toujours gelé mes émotions avec la bouffe, la drogue et l'alcool en fait. Donc on a changé de technique pour EMT et là ça m'a fait sortir tout plein de trucs, je suis devenue super inspirée avec cette technique, j'ai la chance d'avoir une psy qui a plusieurs outils, je l'aime beaucoup, je suis tellement bien entourée, je vous souhaite la même chose, ça vaut la peine de faire des recherches pour trouver les personnes qui peuvent nous aider dans ce processus de transformation. Ce soir samedi j'ai un test, je soupe avec 2 amies bonnes buveuses, des amies avec lesquelles j'ai tendances à boire plus, hâte de voir comment ça se passera, de voir si mon hypnose et mes autres outils auront un impact sur ma consommation de ce soir, je pense que oui car je me sent solide, plus que jamais en fait.
Je vous donne des nouvelles demain sans faute. Et vous, comment allez-vous? Manège, quelle sensibilité tu as, quelle force vitale, te lire m'inspire et me donne de l'énergie. Julie, tu es proche du but, je le sais, je le sent et tu le mérites tellement, tu travailles fort, tu es en plus si généreuse avec nous, l'issue ne peut qu'être la guérison et la liberté pour toi, en fait pour nous tous .
Je vous embrasse très fort et vous emmène avec moi dans ma soirée de ce soir, vous me donnerez de la force pour ne pas me laisser emporter par la vague comme me dit ma psy.
Mille bises!!!!
 
Jackie
12 Décembre 2018, 13:48
Julie, Manège! Je vous adore vous 2, vous êtes si lumineuses et pleines d'amour , vous lire me donne tant d'énergie, merci!!!! Lundi j'ai rencontré mon baclodoc, j'ai la chance de le voir 1 fois par mois. Quel médecin exceptionnel, il n'a pas peur de prendre certains risques, sa priorité est d'aider ses patients et il respecte mes besoins et mes propres objectifs. Il travaille pour 2 cliniques et il m'explique que l'une de ces cliniques s'ils savaient qu'il permet à ses patients de boire un peu, ils crieraient au scandale. Lui , il croit en moi et c'est je crois, cette confiance qui m'aide à avancer et à être transparente avec lui, je ne me sent pas jugée. La dernière fois que je l'avais vu, j'étais arrivée à son bureau malade comme un chien, la veille j'avais eut une cuite , je me suis même levée 2 fois durant la rencontre pour aller vomir. C'est donc craintive que je me suis rendue à mon r-v de lundi, je m'attendais à ce qu'il me reçoive avec un air sérieux et moralisateur, je m'attendais à ce qu'il me dise que mon désir de boire contrôlé était utopique et qu'il était temps que je me rende à l'évidence que l'abstinence totale était la seule solution pour moi. Ce n'est pas dutout ce qui s'est passé, il m'a accueilli avec bienveillance et m'a écouté, je lui ai expliqué ce que j'avais entreprit comme nouvelles mesures et que je souhaitais passer le temps des fêtes et mon voyage avant de conclure quoi que ce soit. Bilan de la rencontre:1. il a accepté de m'augmenter mon baclo à 200 mg si j'en ai besoin 2. Nous allons attendre de voir comment se passera la prochaine période des fêtes et mon voyage avant de conclure si l'abstinence totale est la seule option pour moi 3. Il a été ravi de savoir que je notais dans un cahier toutes mes consommations et mes effets secondaires du baclo et ce depuis le début du processus je ne lui avais jamais dit, il m'a demandé de lui emmener ce cahier pour notre prochaine rencontre 3. Il m'a aussi fait part de sa façon de voir les choses , pour lui , de boire plus qu'il ne le faudrait est un « dépassement» de boire trop et de perdre le contrôle de ses actes, de ses paroles et de se mettre en danger ou de mettre d'autres personnes en danger est une « perte de contrôle » Nous avons pu constater que des pertes de contrôle ne me sont plus arrivés depuis bien longtemps alors qu'avant ça m'arrivait régulièrement , est-ce que le baclo aurait un effet là-dessus? C'est une bonne question, mais je pense que le travail que j'ai fais et que je continue de faire au niveau psychologique et émotionnel à changé ma façon de réagir lorsque je bois , je deviens moins folle ça c'est indéniable. Donc voilà les dernières nouvelles mes amis, je me trouve vraiment chanceuse d'avoir ce médecin. Je me rend compte à quel point je suis dans une situation idéale pour faire ce processus et que ce n'est pas le cas de tous, je salue ceux qui doivent composer avec des horaires de travail difficiles, des collègues qui ne savent pas que vous êtes sous traitement , des enfants et des conjoints qui sont témoins. Je vous salue et vous envoi toute ma reconnaissance , moi je suis célibataire, je fais mon propre horaire, je n'ai pas d'enfant et je suis entourée de médecins et thérapeutes qui croient en moi et veulent sincèrement m'aider, il y en a donc parmis vous qui doivent composer avec une toute autre réalité, à tous ceux là je dis: « RESPECT!! » Mes amis , si je peux aider de quelques façons que ce soit ne vous gênez pas, je suis naturopathe et je m'aide à l'aide de la naturopathie pour supporter le traitement . Je vais vous partager tous les outils que j'utilise et qui m'aident et vous en donner les références. Ce sera ma façon de redonner un peu de ce que la vie me donne généreusement car je me rend compte de la chance que j'ai. Ce matin j'ai fais une visualisation en méditant, je me voyais me lever dimanche matin en pleine forme et heureuse de l'être , oui car samedi prochain j'ai un souper avec des amies qui boivent beaucoup et avec lesquelles j'ai tendance à me laisser emporter, c'est d'ailleurs ce que je travaille avec ma psy, ne plus me laisser emporter par la vague, je la voir d'ailleurs vendredi. Donc je vous donne des nouvelles dimanche prochain de comment ce sera passer ce samedi soir, très hâte de pouvoir vous en donner des nouvelles. Je vous aime très fort mes bacloamis!!! Hâte de vous lire et de continuer à partager avec vous!
 
Jackie
06 Décembre 2018, 14:04
Coucou tout le monde! Je vous salue en ce jeudi matin pour moi. Je suis à 160 mg par jour que je supporte très bien. Lundi prochain je rencontre mon baclodoc et vais lui demander s'il accepte d'augmenter . Je ne pense pas à l'alcool , restera à voir comment je réagirai la prochaine fois que je prendrai un verre, mais j'ai confiance. Le fait de faire autant de choses pour ma guérison me donne confiance, je me sent pro-active par rapport à ma guérison et ça un effet vraiment positif sur moi. Hier mon médecin généraliste m'a enlevé un antidépresseur que je prenais le Wellbutrin pour qu'on essai le Vyvance, le Vyvance est utiliser pour le déficit d'attention et l'hyperphagie, car oui , on dirait que depuis que je ne bois presque plus je remplace par la nourriture . Je vous tiens au courant de l'évolution car je sais que je suis loin d'être la seule ici avec ce problème. Demain je vois ma psy pour ma 1 ère séance de EMDR, ça aussi je vous en reparle. J'aurai donc tout pleins de trucs à vous raconter dans les jours qui viennent.
Dorian, Julie, Manège, Yann, Sylvie,et les autres, si personne ni vous même ne vous êtes dit que vous êtes extraordinaires aujourd'hui et bien moi je vous le dis, nous sommes des battants et c'est important de le voir et de se remercier pour ça.
Mille bises, à bientôt pour la suite!!
 
Jackie
05 Décembre 2018, 4:17
Quel plaisir de vous lire !
Vous êtes adorables.
Je vous revient demain matin, m'en vais au dodo moi car j'ai une grosse journée demain!
 
Jackie
04 Décembre 2018, 15:34
Julie, c'est vrai que je suis dans une énergie : Warrior!!! Tu as tellement raison et je ne lâche rien. Le matin je fais ma méditation et je me visualise heureuse d'être guérie, je me vois sauter de joie, ensuite je prend mon baclo assidûment et l'augmente peu à peu, le soir je fais une méditation de : Docteur Joe Dispenza ( un homme à connaitre, il a écrit des livres et on peut acheter ses méditations guidés sur le net) et avant le dodo je m'endors sur ma session d'hypnose préenregistrée. J'ai hâte car vendredi prochain j'aurai ma première session de EMDR avec ma nouvelle psy) Bref, je n'ai jamais été aussi pro-active dans ma guérison et on saura bientôt si tous ses efforts auront donné des effets car les soupers des fêtes arrivent et mon voyage aussi. À mon retour du voyage en février je pourrai faire un bilan honnête et révélateur.
Mais tu as raison Julie, ma façon de voir la chose à changé du tout au tout, je suis résolue à réussir et ça va le faire!! Tu as raison aussi, Dorian, toi et moi on a commencé au début, notre trio va réussir c'est certain. Manège a reprit le traitement en même temps que moi aussi qui le reprenais après ma pause, donc vous 3 je me sent particulièrement proche et votre guérison me tient autant à coeur que la mienne, donc , on lâche rien, si un de nous 4 veut lâcher on se tient, on s'encourage comme on le fait déjà d'ailleurs. À plusieurs on est plus forts!!!!
Je vous aime mes amis, je vous souhaite une super journée, nuit, ici au Québec il est 8:30 du matin, je m'en vais au gym! L'exercice fait aussi partie de mon rétablissement, je ne vous dis pas tout ce que je fais pour me vanter , j'imagine que vous le savez, mais surtout pour vous partager tout ce que je met en branle pour ma guérison, et quand cela aura fonctionné, je me dis que d'autres pourrons s'inspirer de mes outils. Dr. Joe Dispenza est un homme fascinant en passant, si jamais ça vous intéresse!
Des bises!!! Je pense à vous!
 
Jackie
04 Décembre 2018, 3:40
Merci Manège, pour tes bons mots, tu fais du bien. Et coucou à toi aussi Dorian, comment vas-tu toi?
Des bises, à demain.
xx
 
Jackie
03 Décembre 2018, 14:28
Salut Svetitlun! Oui moi je ne bois pas de fort, juste du vin, oui , sans doute moins pire mais il fut un temps ancien ou je pouvais boire 2 bouteilles et être nickel le lendemain mais, aujourd,hui , plus que 5 verres et je me sent mal le lendemain, tant mieux au fond. Ce que je veux être capable de faire et qui pour moi est parfait, prendre l'apéro tranquille avant un souper et ensuite partager une bouteille en soupant avec ami ou amoureux, je veux pouvoir faire ça et seulement occasionnellement sans risqué de me saouler . Pour moi, lorsque ça fera 2 ans que je peux boire 4 verres occasionnellement de cette façon et que je me serai saoulé genre 1 ou 2 fois max ou pas dutout et bien pour moi ce sera une réussite. Et je vais y arriver, j'en suis certaine! Je le visualise chaque jour. Manège, Dorian, en fait je compte mes verres depuis que j'ai commencé le baclo, j'ai un journal de bord exprès pour ça, je comptabilise les verres chaque fois que je bois et aussi les symptômes reliés au augmentation de baclo, ça me permet de savoir l,évolution et les situations plus à risques et les gens avec lesquels j'ai tendance à perdre pied. C'est ce journal qui m'a permis de m'encourager car je suis retourner lire ma consommation à mon voyage à Barcelone et c'est là que j'ai pu constater qu'effectivement le baclo avait un effet positif sur moi, ça m'a donné le Kik dont j'avais besoin pour continuer, car oui j'ai voulu abandonner plus d'une fois. Julie! petite fée, je lis dans tes écrits que ça avance pour toi aussi, je suis tellement contente de voir que tu fais de moins en moins de crises, tu vas y arriver c'est certain, je le sais depuis le début.
Manège, Dorian, Sylvie, Yann, Julie, Karoline et les autres, vous faites partie de ma solution, de ma guérison, chaque mot ,chaque commentaire de votre part m'aide à avancer.
Merci d'être là, je ne le vous dirai jamais assez.
Mille bises.
 
Jackie
02 Décembre 2018, 17:12
Oh que non ce n'est pas « culcul» que de dire : je vous aime. Ce sont des paroles puissantes et il faut le dire quand on le pense. On a tellement besoin d'amour justement lors de ce processus de lutte contre l'alcool. Hier soir j'étais chez une amie et après avoir bu 4 verres ( le maximum que je me suis fixé) j'ai voulu partir vers chez moi et mon amie a insisté pur que je reste , erreur, j'ai accepté de resté et ai accepté un autre verre, il n'en fallait pas plus pour qu'on finisse évidement la bouteille, mon bilan est donc de 7 verres au lieu du 4 max qui est amplement. Ce n'est pas dramatique et je ne m'en veux pas outre-mesure et je suis en fait plutôt contente d'avoir voulu partir, prochaine fois je vais m'écouter! Au moins, je l'ai eut ce réflexe , donc quelque chose se passe. Connaissez vous l'EMDR ? J'ai commencé une thérapie avec une psychologue qui utilise cette technique et qui va l'utiliser avec moi pour ma liberté face à l'alcool. Donc en ce moment je fais tout ce qui est possible de faire. Je prends assidûment mon baclofène, je vois mon médecin prescripteur une fois par mois, j'écoute ma séance d'hypnose tous les soirs et je vais commencer cette thérapie avec ma psy. Je vous tiens au courant de la suite et des résultats mais j'ai confiance. J'ai fais une recherche en tapant EMDR et alcoolisme et suis justement tombé sur le témoignage d'un homme qui était sous baclofène et a fais l'EMDR et qui a guérit, aujourd'hui il peut prendre un verre sans boire la bouteille. C'est merveilleux et encouragement de lire ça.
je vous tiens au courant de la suite mes précieux amis.
 
Jackie
01 Décembre 2018, 3:12
J'aime ça moi quand on squatte mon fil, je me sent full importante et populaire ! Hahhahahhahaa
Viens quand tu veux, tu es le bienvenu, vous l'êtes tous!
 
Jackie
30 Novembre 2018, 4:29
Wow!!!!!! Merci, mille merci pour être venue mettre de votre lumière sur mon fil. Je vais bien moi je dois dire, demain j'augmente à 150 mg et je supporte très bien. Mon médecin avait descendu à 160 mg le max que je pourrais prendre alors que lors de mon dernier essai j'étais monté jusqu'à 190 , je le vois le 10 décembre, vais lui en parler. Je vous tiens au courant de la suite mais, il y a quelque chose de différent en moi cette fois-ci, je le sent plus on dirait, je sent plus que la guérison est possible, j'y crois un peu beaucoup plus...Julie, je m'ennuyais de toi, tu vas y arriver toi aussi! T'es une battante y'a pas de doute et tu le mérites tellement , petite fée pleine d'amour! Tu fais de moins grosses crises, eh ben c'est déjà beaucoup, moi aussi je bois moins, sauf qq épisodes mais au final oui, ça évolue! Manège, quelle surprise que ta nouvelle venue ( revenue ) parmis nous, je me sent proche de toi parce qu'on est presqu'en même temps dans le processus, merci pour tes bons mots, tes mots si justes, on va y arriver les filles c'est clair!! Dorian! Contente de savoir que tu viens encore faire ton tour ici, je suis attachée à toi, comme bien d'autres il faut le dire, comment vas-tu? Tchoupi, merci pour ta venue et ton sourire! Tu fais partie des guéries toi? Au plaisir d'en savoir plus sur toi.
Je vous fais pleins de bises mes amis.
Jackie
 
Jackie
27 Novembre 2018, 5:33
Merci Yann, Manège, Dorian, et tout ceux que j'oublie mais qui sont là. J'ai eut mon r-v chez l'hypnologie tout à l'heure et je vais écouter mon enregistrement le plus souvent possible. Tout à l'heure ai lu mon journal de bord que j'écris tous les matin et en lisant les pages de mon dernier voyage à Barcelone et bien j'ai bien lu que le baclo avait impact favorable sur ma consommation d'alcool, j'avais compté les verres de chaque soir et je me suis vue étonnée du contrôle que j'ai réussi à avoir durant ces 15 jours en Espagne. C'est fou car 1 ou 2 soirs seulement j'ai bu beaucoup et ça été 11 ou 12 verres. Pourquoi vendredi dernier j'en ai bu environ 11 aussi en un seul souper? Parce que parfois certains soirs je perd le contrôle et aussi parce que ,( et c'est là ou je commence à voir que le baclo agit) parce que je viens de le recommencer ce baclo et en Espagne je prenais 180 mg mais en ce moment je suis rendue seulement à 120 mg. Je fais simplement mon raisonnement avec vous, je me rend compte que le baclo apporte vraiment une retenue! Tout ça pour vous dire que c'est avec un regard tout neuf et un espoir renouvelé que je reprend mon traitement. De lire cet épisode de Barcelone m'a vraiment encouragé. si mes écrits peuvent encouragé qq tant mieux car moi bien souvent j'ai perdu courage même si plusieurs ici on essayé tant bien que mal de m'aider à ne pas abandonner.
Merci mes amis, vous êtes importants dans mon cheminement et je trouve que je ne suis pas assez présente pour vous.
Je travaille là-dessus!
Des bises!
 
Jackie
25 Novembre 2018, 21:31
Salut tout le monde, merci tellement pour vos mots d'encouragements! Oui, c'est exactement ça, je vais me donner la règle du 3-4 verres maximum et augmenter le baclo en même temps. Demain j'ai un r-v avec une hypnotherapeute, je vais lui demander de travailler cette limite dans mon subconscient, je vous tiens au courant de la suite. Le test ultime sera le temps des fêtes et mon voyage en janvier. Je me suis promis que si l'expérience n'est pas concluante et que je fais le constant que je n'arrive tout simplement pas à gérer et bien je vais me résoudre à l'abstinence totale. J'aurai alors tout mais vraiment tout essayé.
J'ai la tête dure.
 
Jackie
25 Novembre 2018, 19:04
Bonjour Valérie, il y a longtemps que je n'étais pas venu te saluer, vois tu des améliorations depuis ton retour? Moi j'ai tombé dans l'alcool solidement vendredi et là ben, je me soigne. Tu as vécu une situation vraiment très difficile donc prends soins de toi d'une autre façon qu'avec l'alcool si tu en est capable.
Je pense bien à toi .
jackie
 
Jackie
25 Novembre 2018, 18:51
Bonjour Karoline, je passe pour te dire que j'ai lu ton parcoure et tu m'inspires, ne lâche pas tu es sur le bon chemin c'est certain.
Des Bises.
 
Jackie
25 Novembre 2018, 16:56
La règle serait biensur de ne jamais dépasser 4 verres, vous l'aviez compris mais bon...
 
Jackie
25 Novembre 2018, 16:55
Bonjour mes amis. Julie, Dorian, Sylvie, Yann, Valérie et les autres...Non, je n'ai pas réussi. Hier j'ai été très malade , tellement malade. Ma soeur m'a raconté quelle , elle a arrêté et moi j'ai continué à boire, ai même bu avant d'aller me coucher, ce dont je ne me souviens pas. Évidemment ça me rend triste et découragée, je me demande toujours si je ne m'obstine pas un peu trop. Sauf que j'ai un voyage en fin janvier et je serai 9 jours avec 2 personnes qui boivent, un peu utopique de penser que je ne boirai pas une goutte, surtout que 9 jours dans un tout inclus, ça peut être long en titi. Évidemment , comme à chaque cuite, le lendemain je me dis que je dois arrêter l'alcool à 100% , c'est certain que ce serait la meilleure solution, je le sais, le problème est que ça me rend malheureuse. Ce que je sais est que souvent capable de parfois boire 1 ou 2 ou 3 verres mais on dirait que dès que je dépasse 4 verres, c'est là ou tout bascule et je perd tout contrôle. Donc, ce que je pense faire d'ici le voyage est d'augmenter le baclo doucement et me donner cette règle , je l'ai déjà essayé évidemment mais pas avec le baclo. Et pourquoi pas aller voir une hypnologue pour m'aider à me rentrer cette règle dans le coco? C'est drôle car justement hier j'avais une réunion avec mon baclo Doc et 2 autres de ses patientes, il essaie des meetings semi-privé, je me suis rendue coute que coute car je m'étais engagé mais je me suis levée 2 fois pour aller vomir, mon médecin pensera encore plus que l'abstinence totale est la seule solution pour moi et il aura peut-être raison. Mon malheur vient du fait que j'ai tellement de bons souvenirs avec l'alcool lorsque je réussi à être raisonnable, on dirait que je n'arrive pas à laisser aller cette partie de moi. Donc voilà ou j'en suis mes amis, oui je suis triste et déçue mais j'essai de ne pas me taper sur la tête .
Merci d'être là pour moi, ça me fait du bien de vous lire. Julie comment vas tu ma belle?

je vous aime
 
Jackie
23 Novembre 2018, 4:07
Ah oui? Je n'avais évidemment pas conscience que c'était calme. Je comprend mieux ton inquiétude Sylvie. Espérons que les choses bougent dans le bon sens.
 
Jackie
22 Novembre 2018, 4:48
Oui et cette même Sylvie ne manque pas un message on dirait, c'est fou on dirait qu'elle réussit à être partout à la fois.
Merci Sylvie d'être toujours là, ça me jette à terre à chaque fois.
Je te tiens au courant des résultats!!!
Des Bises!!!
 
Jackie
21 Novembre 2018, 17:03
Bonjour tout le monde, j'ai une question, Sylvie si tu lis ce message et que tu peux me conseiller stp. Depuis 1 mois que je reprends le baclo, j'en suis à 120 mg que je prends ainsi : 12:00 -20 15:00- 40-
18:00- 40 19:15 - 10 et 10 mg avant le dodo. Depuis ce mois je n'ai pas envie de boire et ai eut une seule occasion avec des amis et ça s'est très bien passé, je n'ai pas exagéré. Voici ma question:
Ce vendredi je soupe avec ma soeur qui est une bonne buveuse c'est toujours lors de ces occasions que je perd le contrôle d'habitude, je pensais rapprocher mes prise cette journée là comme ci:
13:00 - 20 15:00- 40 17:00- 40 et 18:30 - 20 compte tenu que le soupe est à 20:00 qu'en pensez-vous?
Merci à l'avance.
Jackie
 
Jackie
21 Novembre 2018, 5:02
Belle Julie, comme c'est gentil de passer me dire un mot! Je vais bien, pas envie de boire mais hâte de voir comment ça se passera lors d'occasion, je suis augmenté à 120 aujourd'hui et je me sent bien.
Te tiens au courant de la suite.
Trop fine toi merci!!!!!!!
 
Jackie
17 Novembre 2018, 3:39
Ça me touche énormément que tu prennes le temps de m'écrire ces bons mots Dorian, pas facile ce par quoi tu passes en ce moment, mais tu prends le temps de penser aux autres.
Merci.
 
Jackie
15 Novembre 2018, 3:54
Bonsoir Valérie, merci pour ton message, te lire me fait toujours plaisir. Je suis à 100 mg et j'avoue que je suis chanceuse car je n'ai pas encore de ei. J,ai eut une belle surprise hier, mon baclodoc m'a laissé un message pour me dire qu'il s'était replongé dans ses livres sur le baclo et qu'il voyait des solutions dans mon désir de ne pas avoir à arrêter l'alcool à 100% , je pense qu'il a senti mon découragement en sortant de notre dernière rencontre et il a voulu m'encourager, à la fin du message il m'a dit: « restez positive! » Jamais vu un médecin être aussi consciencieux et sensible, je n'en revenais pas! Chose certaine, il m'a donné une énorme dose de courage et d'espoir. Je pense que je vais m'inspirer de ta façon de voir les choses et attendre d'atteindre l'indifférence pour décider si je voudrai l'abstinence ou pas, sage décision.
Oui on se tient et on se suit toutes les deux, et je trouve ça vraiment précieux.
Merci pour ton accompagnement. Mille bises.
Jackie
 
Jackie
14 Novembre 2018, 4:57
Tu as raison Sylvie et toi de même Athelstan, je prend l'engagement de ne pas me décourager au moindre faux pas, je me le promet.
Je pense sincèrement et je le sais en fais, que ma réussite en dépend.
Merci.
 
Jackie
13 Novembre 2018, 14:59
Salut mes amis. Petit retour sur ma rencontre avec mon baclodoc hier. Premièrement il ne se souvient jamais de nos rencontres précédentes d'une fois à l'autre et presqu'à chaque fois il me repose les mêmes questions. À notre avant-dernière rencontre il était super content de nos résultats, je buvais moins lors de mes soirées et voyages et je refusais même des verres ce qui est exceptionnel dans mon cas. Hier, je lui ai avoué que j'avais arrêté le traitement suite à ma dernière cuite qui m'avait complètement découragée. Il m'a alors reposé les mêmes questions que lors de notre 1 ère rencontre: mes parents sont de bons buveurs: oui j'ai eut une épisode de dépression: oui j'ai eut des épisodes de perte de contrôle avec l'alcool: oui Et tout à coup il m'a dit que l'abstinence totale était sans doute la meilleure option dans mon cas, il avait oublié ce qu'il m'avait dit 2 mois avant et qui suggérait le contraire . Honnêtement, ça m'a découragée un peu et je me rend compte que mon objectif n'est p-e pas viable? Je fais p-e ce traitement pour les mauvaises raisons soit : de pouvoir avoir le choix de prendre un verre ou pas sans danger de perte de contrôle . Je me sent comme le mouton noir qui s'acharne.
Bref, je me remet une énième fois en question et cela ne m'aidera surement pas dans mon processus.
J'avais juste besoin de vous partager ce qui se passe de mon côté.
Merci à ceux qui prendront le temps de me lire. Je suis à 100 mg : 12:00: 20 15:00 : 30 18:00: 40 et 10 avant dodo.

p.s: C'est fou mais c'est à la fin seulement de la rencontre que je me suis souvenue quÀ ma dernière cuite j'avais omis de prendre mon baclo: j'en avais prit 40 mg au lieu du 190 mg ( c,était mon anniversaire et je ne voulais pas être trop vaseuse ) , je lui ai dit à la fin de la rencontre et il m'a alors dit qu'il faudra en parler et qu'il n'arrêtait plus son opinion mais restait ouvert à toutes les possibilités au vue de cette nouvelle variable . Comment ai-je pu oublier de lui dire ça? Aucune idée...
 
Jackie
13 Novembre 2018, 14:44
Coucou Valérie, je viens d'écouter la vidéo que Pascal t'a acheminé, vraiment utile ce fichier, je vais me le télécharger, ce sera utile pour les festivités qui vont se mettre à commencer et me mettre au défi.
J'espère que tu vas bien et que ça avance pour toi.
Des bises.
 
Jackie
10 Novembre 2018, 17:33
Bonjour Valérie! Ici il est 10:30 le matin ;). Merci pour ce que tu m'as partagé. Tu dis que tu bois plus modérément car qq douleurs? Ce ne serait pas aussi l'effet du baclo qui commence à agir? Tu vois, moi je reprend le baclo car le temps des fêtes arrivent et j'ai aussi prévu des vacances dans le Sud en janvier, je veux avoir le baclo pour me supporter lorsque je prendrai un verre. J'ai essayé maintes et maintes fois l'abstinence totale et je n'y arrive tout simplement pas . J'ai tellement eut de bons moments avec l'alcool sans tombé dans les excès et la démesure que je veux pouvoir me le permettre occasionnellement .
En ce moment je ne ressent pas l'envie de boire ceci dit alors j'en profite et le traitement n'en sera que plus efficace. Ce sera intéressant de voir comment ça se passera lorsque je boirai lors des soupers de Noel et en vacances , c,est là que le test ce fera.
Je revois mon médecin baclo ce lundi, il ne savait pas que j'avais arrêté le traitement dû au découragement après ma dernière cuite, hâte de le voir, il sait que je suis très dure envers moi-même et me permet peu l'échec, il m'aide à voir les choses avec plus de mesure .
J'ai augmenté à 80 mg hier, à date je n'ai aucun ei, vais p-e en profiter pour augmenter un peu plus rapidement.
DEs bises , bon samedi! Tiens moi au courant de la suite pour toi bella.
Jackie
 
Jackie
09 Novembre 2018, 4:51
Salut Valérie, merci tellement de venir prendre des nouvelles. Écoute je suis à 70 mg et demain j'augmente à 80 . Pour l'instant je continue mon abstinence car je n'ai pas eut d'occasion , voilà 38 jours que je n'ai pas bu car je pratiquais l'abstinence totale avec le A.A avant ma décision de reprendre le baclo. Mon but et intentions sont de ne pas boire seule chez moi mais seulement lors de soupers avec des gens ou en vacances et mon but ultime est de ne pas ou presque plus me saouler jusqu'à ne perdre tout contrôle, chose qui m'arrivait assez régulièrement avant. J'ose espérer que le baclo va m'aider mais je me demande si le fait que je n'ai pas l'intention d'arrêter à 100% l'alcool ne va pas me nuire. Je tente l'expérience avec beaucoup d'espoir et je dois dire que lors de ma dernière expérience avec le baclo j'ai vu que je buvais moins vite et que je refusais des verres , bref, quelque chose se passait, je n'ai juste pas accepter mes 2 dernières cuites et les ai considérer comme un échec ce qui m'a fait abandonner le traitement. Au moment ou je te parle, je tente de changer ma perception des choses et être plus patiente et indulgente envers moi et envers le traitement .
Voilà bella, et toi, comment ça se passe lors que tu bois? Tu t'enivres à tout coup ou pas toujours?
Des bises, il faut pas lâcher cette fois-ci et on va s'aider.
Jackie
 




forum baclofene