Résultats de la recherche (27 résultats)

Tormenta
09 Novembre 2015, 22:44
Tormenta, est ce qu'aujourd'hui tu te sens vraiment guérie ou encore sur un fils de soie?
As tu pu/su gérer ton après seuil (gestion du vide, nouvelles activités compensatrices etc)?


Moi j'ai atteint mon seuil à 120 mg. ça fait un peu plus de 3 mois que je suis "guérie". J'ai vraiment senti un apaisement concernant l'alimentation. Je me sens un peu fragile psychologiquement. J'ai besoin de temps et je suis consciente qu'il y a bcp de choses à reconstruire, mais bon petit à petit.

Dans mon cas, j'ai besoin de chercher mon équilibre lentement. D'autre part, après toute une vie de TCA je pense que c'est normal.
La guérison elle aussi prendra du temps. Je ne peux pas te dire que je me sens merveilleusement bien. Il y a bcp de choses à organiser mais vivre sans boulimie c'est incroyable. Je n'ai plus besoin de me gaver de nourriture. Je ne peux pas te dire que celà n'arrivera jamais. Je ne sais pas. J'espère que cette liberté sera définitive. Tout est trés récent mais j'y crois.

Est-ce que tu commences à sentir un changement? Je croise les doigts pour toi!
 
Tormenta
06 Novembre 2015, 18:01
Tormenta, tu as été guérie à 120 mg? Pendant la montée tes crises se sont amplifiées, d'où ta prise de poids?


Pendant le TTT je ne pouvais pas m'arrêter de manger. C'était impossible. Je mangeais énormément. Au début du TTT, le Baclo ne changeait en rien mes pulsions alimentaires. Ensuite, vers la fin, j'ai commencé à diminuer les aliments sucrés mais par contre je continuais à manger bcp d'aliments hyper caloriques (pizzas, frites, pain, fromage, etc). J'ai donc continué à prendre du poids. En plus, je ne pouvais pas faire du sport. J'étais malade tout le temps et je travaillais à temps plein. Donc la prise de poids s'explique par toute une série de circonstances.

Une fois le seuil atteint, j'ai vraiment senti le besoin de changer mon alimentation. Je n'en pouvais plus. C'est comme ça que petit à petit je poursuis mon chemin de guérison.

Je peux juste te dire que chaque personne est différente et chaque expérience est unique. Certainement tu n'auras pas tous les problèmes que moi j'ai eu. Je te le souhaite en tous cas. L'important est que tu te libères d'une maladie terrible qui détruit nos vies.

Tu verras, tout va bien se passer.
 
Tormenta
03 Novembre 2015, 22:09
Bonjour Helios,

Pendant le TTT j'ai pris énormément de poids (35 kilos en 6 mois). De toutes façons, je ne pouvais rien y faire car entre les crises et la prise du Baclo, la prise de poids était inévitable.
Cependant, depuis que j'ai atteint le seuil guérison, je perds bcp de poids également.
Une grande partie des kilos sont dus à la rétention d'eau. Une fois que tu commences à diminuer le Baclo, les kilos partent aussi. Je te conseille de te concentrer sur ton TTT et après, lorsque tu seras guérie, tu pourras gérer la perte de poids.

Courage. Accroches-toi. Il faut parcourir son chemin par étapes.
 
Tormenta
10 Septembre 2015, 18:24
ça fait plaisir de te lire!
Courage! Tu vas dans la bonne direction! :fsb2_cool:
 
Tormenta
30 Aout 2015, 17:10
Merci les filles! Je vais chez le médecin cette semaine. On va voir...
En effet, je crois qu'il y a beaucoup de choses de ma vie qui ne me conviennent pas. Je dois tout changer et ce n'est pas simple.
Une chose à la fois!
Bonne semaine! Et merci pour vos conseils.
 
Tormenta
27 Aout 2015, 8:58
Presque 3 semaines de guérison...

Les premiers jours, j'étais heureuse de vivre sans boulimie. Une vraie découverte. Mais les ES ont pris le dessus. L'insomnie était insupportable, nausées, vommissements, fatigue ingérable etc. En plus je traverse une période difficile dans mon travail et j'ai donc été obligée de descendre le Baclo de 20mg. Et puis encore 20mg de plus. Une fois arrivé à 80mg j'ai refait une crise. J'ai donc augmenté 10mg et je suis à 90.

J'ai eu une chute c'est vrai, mais je suis très anxieuse pour le moment. Je suis consciente que la descente du baclo se fera lentement mais au même temps je dois gérer tous mes problèmes présents et c'est très difficile.

Pour le moment, je suis complétement déprimée. Je me demandais si le fait de prendre un antidépresseur peut nuire mon TTT? Parce que j'ai lu dans d'autres fils que souvent les AD diminuent l'efficacité du Baclo.

D'autre part, au niveau des émotions c'est très compliqué pour le moment. Je ne peux pas parler. Je suis complétement isolée et je n'arrive pas à communiquer. J'ai même eu bcp de mal à écrire ce texte. Je ne supporte pas les gens. Je n'ai envie de rien. Littéralement, de rien. Chaque jour, je dois me lever pour aller travailler et j'en suis malade rien que d'y penser. J'ai très peur.

Pourquoi maintenant que je maîtrise la nourriture je me sens complètement morte? Je déteste mon corps, ma vie, mon environnement, tout... Je n'arrive même pas à pleurer...

Je sais que je dois tout reconstruire mais honnêtement pour reconstruire il faut avoir les forces de le faire. Et là, je suis en miettes...

Merci de vos conseils...
 
Tormenta
26 Aout 2015, 13:59
1) Réussite ou échec ?
Réussite + échec (Je voudrais vous informer que malheureusement je suis retombée dans la boulimie après 6 mois de guérison. J'ai réessayé le Baclofen à ce moment là sans succès). Donc la réussite du traitement a été seulement temporaire.

2) A quelle quantité de baclofène étiez-vous ?
120 mg

3) Au bout de combien de temps de traitement ?
6 mois

4) Comment cette quantité est-elle répartie sur la journée ?

12h: 20mg 15h: 40mg 18h: 40mg 21h: 20mg

5) Quelle(s) étai(en)t votre (vos) heure(s) de compulsion ?
A partir de 17h

6) Votre quantité de baclofène à ce jour ?

90mg

7) ES (effets secondaires):
- F = Très forts: insomnie, fatigue extrême, douleurs musculaires, douleurs aux articulations, nausées, vomissements, maux de tête, douleur au cou, dos, oreilles bouchées, yeux très secs et gonflés, problèmes respiratoires, asthme, vertiges, problèmes de concentration, douleur insupportable du pied gauche, rétention d'eau, constipation, bruxisme et douleur à la mâchoire.

8) A l'occasion de votre traitement, avez-vous diminué un autre traitement (benzo par exemple), si "oui", lequel/lesquels, de combien ?
Je prenais un AD (sertraline) et je l'ai diminué progressivement.

9) Avez vous en complément suivi une thérapie psy ? Si oui, laquelle ?
Oui, TCC

10) quelle était la fréquence de vos compulsions ?
Tous les jours

11) De quelles natures étaient elles ? (plutôt sucre, salé, gras, ou peu importe) ?
Tout et particulièrement sucré

12) Etiez vous boulimique ?[/font]
Boulimique depuis toujours (plus de 30 ans de maladie), hyperphage et anorexique pendant une certaine période.
 
Tormenta
13 Aout 2015, 6:28
Merci Claude! J'ai suivi tes instructions. J'ai envie de publier le questionnaire de guérison mais je me méfie... Le jour 6 démarre! On va voir!
 
Tormenta
12 Aout 2015, 20:03
Jour 5 sans boulimie:
Journée paisible, pas de crises, beaucoup de fatigue, je découvre doucement la vie!
 
Tormenta
12 Aout 2015, 7:07
Vous ne pouvez pas savoir comment je vous aime. J'aimerai pouvoir vous rencontrer un jour!

Claude, je vais bientôt aller visiter ton nouveau fil. J'aurai besoin de soutient pour me reconstruire.

Sissi, j'arrive sur ton fil parce qu'au niveau alimentaire je suis perdue.

Sylvie, tu as trouvé le bon dosage. Tu m'as sauvé.

Cataclop, tes conseils sont précieux!

A vous tous, merci du fond du cœur!

Je suis crevée, je vais travailler avec un grand sourire! :fsb2_wink:
 
Tormenta
11 Aout 2015, 20:06
Chers amis/amies,

J’étais absente du forum à cause de la fatigue et des douleurs de toutes sortes.
Je précise que j’écris ce message d’espoir en étant complétement malade car l’insomnie est de retour, les nausées et vomissements aussi, mal au crâne, douleurs musculaires et j’en passe…

Malgré la difficulté du parcours, aujourd’hui je me sens capable de partager ma joie de victoire. Je crois que je suis guérie.

Je me sens libre. J’ai quitté la prison dans laquelle j’étais enfermée depuis des années. La nourriture n’est pas mon unique univers. J’entends les besoins de mon corps. J’ai faim, je mange sainement, lentement, je prends conscience des aliments, je peux m’arrêter lorsque mon estomac est rempli.

Je n’aurai jamais imaginé que je pourrai sentir ça un jour. J’étais sceptique. Et c’est maintenant que ma vie va commencer.

Ça fait 4 jours que je n’ai plus de crises. Je me retrouve avec moi-même et avec le projet de tout reconstruire. Tout est à faire mais je suis heureuse d’avoir encore cette possibilité. Vivre sans boulimie !! Pas besoin de passer des heures à manger, pas besoin de dépenser tout le salaire en nourriture, libre de décider ce que je vais manger, libre de penser à autre chose que les courses, prête à mettre des légumes dans mon caddie. J’ai envie de manger différemment. J’ai envie d’avoir des projets, j’ai envie de rétablir le dialogue avec mon corps et de découvrir la vie, qui jusqu’à présent a toujours été très hostile.

J’ai 35 kilos de plus. 35 kilos pris en 5 mois. Je me regarde dans le miroir et je ne supporte pas ce que je vois. Ces 35 kilos sont mes cicatrices de guerre. Alors, je suis consciente que je vais devoir les soigner une à une. En me respectant, en les acceptants, en sachant qu’elles font parties de mon histoire.

Je pleure de joie, je découvre ce qu’est la vie, je laisse derrière la maladie pour prendre mon envol. Je vous remercie de tout cœur pour votre soutient, votre compagnie, vos encouragements et vos conseils. Cette expérience a été très importante pour moi. Ce que vous faites est indescriptible.

Je posterai le questionnaire de guérison en une dizaine de jours, après avoir la certitude que cette libération n’est pas seulement un moment d’accalmie. Je serai évidemment là pour aider celles qui le souhaitent.

Une pensée particulière pour toutes celles qui souffrent d’ES et qui sentent que rien ne va, je peux vous dire que ça fait 6 mois que je n’ai plus de vie mais aujourd’hui je suis très heureuse de recevoir cette incroyable récompense.

J’aimerai savoir combien de temps je dois rester dans mon palier de guérison. A partir de quel moment je peux diminuer?

J’aimerai bien changer le nom de mon fil. Est-ce que vous pouvez me dire comment faire ?

Merci, mille fois merci !
 
Tormenta
11 Aout 2015, 20:06
Chers amis/amies,

J’étais absente du forum à cause de la fatigue et des douleurs de toutes sortes.
Je précise que j’écris ce message d’espoir en étant complétement malade car l’insomnie est de retour, les nausées et vomissements aussi, mal au crâne, douleurs musculaires et j’en passe…

Malgré la difficulté du parcours, aujourd’hui je me sens capable de partager ma joie de victoire. Je crois que je suis guérie.

Je me sens libre. J’ai quitté la prison dans laquelle j’étais enfermée depuis des années. La nourriture n’est pas mon unique univers. J’entends les besoins de mon corps. J’ai faim, je mange sainement, lentement, je prends conscience des aliments, je peux m’arrêter lorsque mon estomac est rempli.

Je n’aurai jamais imaginé que je pourrai sentir ça un jour. J’étais sceptique. Et c’est maintenant que ma vie va commencer.

Ça fait 4 jours que je n’ai plus de crises. Je me retrouve avec moi-même et avec le projet de tout reconstruire. Tout est à faire mais je suis heureuse d’avoir encore cette possibilité. Vivre sans boulimie !! Pas besoin de passer des heures à manger, pas besoin de dépenser tout le salaire en nourriture, libre de décider ce que je vais manger, libre de penser à autre chose que les courses, prête à mettre des légumes dans mon caddie. J’ai envie de manger différemment. J’ai envie d’avoir des projets, j’ai envie de rétablir le dialogue avec mon corps et de découvrir la vie, qui jusqu’à présent a toujours été très hostile.

J’ai 35 kilos de plus. 35 kilos pris en 5 mois. Je me regarde dans le miroir et je ne supporte pas ce que je vois. Ces 35 kilos sont mes cicatrices de guerre. Alors, je suis consciente que je vais devoir les soigner une à une. En me respectant, en les acceptants, en sachant qu’elles font parties de mon histoire.

Je pleure de joie, je découvre ce qu’est la vie, je laisse derrière la maladie pour prendre mon envol. Je vous remercie de tout cœur pour votre soutient, votre compagnie, vos encouragements et vos conseils. Cette expérience a été très importante pour moi. Ce que vous faites est indescriptible.

Je posterai le questionnaire de guérison en une dizaine de jours, après avoir la certitude que cette libération n’est pas seulement un moment d’accalmie. Je serai évidemment là pour aider celles qui le souhaitent.

Une pensée particulière pour toutes celles qui souffrent d’ES et qui sentent que rien ne va, je peux vous dire que ça fait 6 mois que je n’ai plus de vie mais aujourd’hui je suis très heureuse de recevoir cette incroyable récompense.

J’aimerai savoir combien de temps je dois rester dans mon palier de guérison. A partir de quel moment je peux diminuer?

J’aimerai bien changer le nom de mon fil. Est-ce que vous pouvez me dire comment faire ?

Merci, mille fois merci !
 
Tormenta
09 Aout 2015, 18:29
Merci beaucoup Sophie! Je vais réessayer demain pour voir ce que ça donne.

Ecoutes, j'ai lu ton fil et je suis très triste de voir toute cette souffrance. Moi j'ai commencé le baclo au mois de février. J'en suis à 120 et je dois dire que je vis également un calvaire. C'est terrible. Je ne sais pas pourquoi pour certaines c'est tellement dur alors que pour d'autres c'est beaucoup plus simple. C'est dur mais on va y arriver aussi!

Je fais certainement partie de celles qui ont beaucoup d'EI et je crois que pour nous il faut faire des palliers. Le temps que notre corps s'adapte. C'est ce que je fais pour supporter le TTT.

On attend avec impatience le seuil guérison! Entretemps prends soin de toi!

On se soutient et on s'accroche!
 
Tormenta
08 Aout 2015, 11:13
Bonjour Josephine!
je viens juste de lui envoyer un email et il dit qu'en effet le Baclofen est en rupture de stock et qu'il faudra que j'achète le Lioresal. Je vais donc changer de pharmacienne et je vais acheter le Lioresal, même s'il est plus cher.
Ce n'est pas une bonne nouvelle!
 
Tormenta
08 Aout 2015, 10:40
Bonjour Sophie, je crois que c'est sur ton fil que j'ai lu que tu avais eu des problèmes pour acheter le Baclo chez ta pharmacienne? J'espère ne pas me tromper...
En fait ma pharmacienne m'a annoncé qu'il y avait pénurie de Baclofen et elle m'a rendu 3 de mes prescriptions. J'en avais 6. J'ai paniqué et je suis allée chez un autre pharmacien qui n'a rien dit et m'a vendu les 3 boîtes. Il faut dire que j'habite en Belgique (en Flandre) et je ne parle pas bien le néerlandais ce qui complique encore plus les choses.
Je me demandais si toi, après le souci que tu as eu avec ta pharmacienne tu as simplement changé de pharmacie ou bien si tu as dis que tu étais alcoolique?
Je suis très angoissée.
Qu'est-ce que je dois faire? Je dois changer de pharmacie à chaque fois?
Est-ce que qq'un d'autre à eu des problèmes à ce niveau là? Je ne comprends pas ce qui se passe. Je suis pratiquement considérée comme une dingue parce que j'achète autant de boîtes!
 
Tormenta
29 Juillet 2015, 21:12
Je reviens vers vous avec qqes questions.

1. Je voudrais augmenter mon baclo mais je ne sais pas comment. Comment l'augmenter lentement? Mes crises se manifestent principalement à partir de 17h. J'ai peur de l'augmenter à 17h ou après 17h car je souffre terriblement (tous les EI possibles). Le matin j'arrive à avoir une vie presque normale. Alors que l'après midi les monstres attaquent. Somnolence, douleurs au dos, cou, muscles, pied gauche, problèmes respiratoires, genoux, etc...
Sylvie, j'ai suivi ton conseil du cp le soir à 21h et ça marche. Je dors mieux. Je me réveille entre 2h et 4h du matin mais je me rendors! :fsb2_yes: Mais si je l'augmente à 15h, est-ce que je serai encore plus assomée?

2. D'autre part, j'ai rdv chez mon médecin vendredi et je me pose des questions par rapport aux acides aminés. Est-ce que vous les recommandez? Est-ce qu'il y a un ou plusieurs que vous croyez utiles dans mon TTT?

3. Je me demandais également s'il existe un forum Baclofen équivalent en anglais... J'ai une amie en Belqique qui ne parle pas français et je me demandais s'il y a d'autres possibilités. J'ai regardé sur Google mais je ne vois rien du tout...

D'autre part, les crises compulsives sont moins fréquentes, lorsque je mange j'arrive à m'arrêter. Je commence très lentement à faire une sélection des aliments. C'est déjà énorme. Cependant je ne me sens pas guérie. Hier j'ai tout de même acheté une boîte de chocolats et je l'ai mangé en 1 heure devant la télé. Le week-end est très difficile. Les débordements sont incontrolables. Mais je sens une différence. C'est incroyable!!
J'espère de tout coeur que la guérison approche pcq tout ça est très très dur à vivre. Je pense que la guérison n'est pas trop loin. Maintenant je voudrais me préparer pour l'après addiction. J'ai un psy très gentil mais je me demande comment je vais faire lorsque je vais me retrouver toute seule, sans nourriture, sans obsession alimentaire et avec 35 kilos de plus! Je sais que je dois me préparer pour que la chute ne soit pas trop violente mais si vous avez des conseils je veux bien vous écouter. Il faut savoir que mes parents sont morts et que j'ai tout fait pour que personne m'approche. La nourriture est ma raison de vivre. Elle l'est encore... C'est ma drogue, mon univers. Je sais que je vais y arriver à construire ma vie mais ça fait peur...

Du fond du coeur MERCI!!
 
Tormenta
25 Juillet 2015, 9:27
Sissi!!
Alors pour ton Billy Blue.
Non, mes ballons ne se sont jamais coincés. :fsb2_yes: J'avais des acidités terribles et des douleurs presque permanentes mais je gérais. J'étais aussi très constipée et le soir je ne pouvais pas dormir du côté gauche. Je dormais côté droit avec un long coussin pour me soutenir. Surtout la nuit lorsque je bougeais je devais le manipuler et avec la main, je le poussais un peu vers le côté droit.
Je suis surprise car mes ballons n'ont jamais pesé plus de 500 gms. Mon gastro me disait qu'il fallait qu'il agisse mais raisonablement. Alors, en effet je me demande si le tient n'est pas trop gonflé! Il n'y a que 100 gms de différence mais dans un estomac c'est beaucoup.
N'hésites pas à en parler avec ton gastro. Le traitement est déjà assez douloureux pour en plus rajouter une couche.
A mon avis, mais c'est vraiment un avis très perso, tu perds beaucoup trop de poids et celà n'est pas non plus l'idée. De toutes façons, avec le ballon tu vas maigrir et même après l'avoir retiré tu perdras encore.
Bon courage! Tout va bien se passer, j'en suis sûre!
Bon week-end!
 
Tormenta
25 Juillet 2015, 9:04
Je voulais me connecter hier soir mais je suis tombée de sommeil, littéralement.
Cataclop, merci pour tous ces conseils. Je vais mettre en place des mesures qui peuvent certainement améliorer mon quotidien. Je vais essayer le veinobiase. Je dois dire que cette semaine s'est mieux passée. J'ai moins mal aux muscles, aux articulations et moins de nausées. Le pied gauche fonctionne de nouveau. Par contre l'insomnie augmente. Les douleurs au cou et au dos sont terribles. Le bruxisme et la douleur à la mâchoire aussi. Enorme fatigue et constipation. Mes crises qui commençaient à 17h ont beaucoup diminué. C'est plus vivable.
Bientôt je vais voir mon médecin pour la rétention d'eau et l'asthme. Je vais chez l'osthéopate mais seulement à la fin du mois.

Je me demande si mes prises sont correctes. En fait, je commence à midi parce que je n'ai plus de crises le matin. Vers 11h je commence à angoisser. A midi je mange très peu mais le problème commence à 17h. Avant je commençais le traitement à 9h mais j'ai décidé de cibler un peu plus. Les premiers jours après le changement d'horaire, j'ai beaucoup souffert mais maintenant ça va mieux. Je ne prends pas de Baclo après 18h parce que je souffre d'insomnie et dejà comme ça je me réveil pendant la nuit (entre 2h et 4h du matin) et je n'arrive pas à me rendormir. Mais, peut être que je devrais prendre pendant la nuit, comme tu le dis?
C'est compliqué parce que je ne peux pas m'absenter au travail. J'ai déjà eu un arrêt maladie de longue durée l'année passée et cette année je ne peux pas m'arrêter. Je dois donc gérer tout au même temps. C'est comme ça.

Si vous pensez que mes prises ne sont pas correctes merci de me conseiller. J'ai le sentiment que la guérison approche. J'ai encore des crises mais elles sont moins fortes et moins fréquentes. Il y a quelque chose qui est en train de se passer.
Merci pour votre soutien!
Bon week-end!
 
Tormenta
23 Juillet 2015, 19:45
:fsb2_wink: Merci beaucoup Claude! Trouvé!
 
Tormenta
23 Juillet 2015, 19:41
Sissi, j'ai trouvé ton fil... :fsb2_clever:
Je te souhaite un prompt rétablissement. je n'ai pas grande chose à dire par rapport au ballon car je vois que tu t'en sors très bien.
Bonne continuation! :fsb2_smile:
 
Tormenta
23 Juillet 2015, 19:10
Sissi, comment je peux trouver ton fil?
 
Tormenta
22 Juillet 2015, 21:57
Merci beaucoup Calissandre! :fsb2_wink:
Il faut s'accrocher. Je me dis qu'après tout ces EI ne représentent pas grande chose... Pourvu que je sois capable de travailler...
 
Tormenta
22 Juillet 2015, 21:48
Merci beaucoup Sylvie! Bientôt je vais voir mon médecin et je lui demanderai l'aldactone. J'espère que mon seuil guérison n'est pas loin... Je suis très fatiguée...
Bonne soirée!
 
Tormenta
22 Juillet 2015, 21:25
La première chose qui m’a frappé de ce site c’est le fait qu’il s’adresse aux personnes alcooliques et aux TCA. Ça correspond tout à fait à mon histoire puisque je suis la fille de parents alcooliques. Mes parents sont décédés et moi, je ne prends pas un seul verre d’alcool mais je suis addicte à la nourriture.
Je fais des régimes depuis que j’ai 12 ans. J’ai toujours TROP mangé. Et avec les années, j’en ai presque 39, le problème c’est aggravé. Après avoir fait tous les régimes possibles, j’ai à chaque fois repris du poids et évidemment avec des bonus. Finalement en 2008, j’ai mis un premier ballon gastrique car je n’étais pas assez grosse pour un bypass. J’ai perdu 27 kilos. J’ai tout repris. J’étais tellement déprimée et désespérée que mon gastro a accepté de mettre un 2e ballon en 2011. Cette fois j’en ai perdu seulement 15 kilos et je les ai tous repris. Ensuite, j’ai continué le calvaire avec le régime protéiné de Pronokal. J’ai perdu 22 kilos, je les ai tous repris. Après le décès de ma maman j’ai recommencé le régime Pronokal. Cette fois, j’ai perdu moins, 13 je crois. Après tous ces échecs j’ai fait de très mauvais choix. J’ai commencé à me faire vomir jusqu’à ce que les douleurs à l’œsophage m’ont dissuadé. Ensuite j’ai choisi les laxatifs (10 cp par nuit) jusqu’à total épuisement et une irritation des intestins qui me faisait pleurer.

Le 7 avril 2014, je commençais de nouveau le régime protéiné, au milieu d’une profonde dépression et en n’ayant aucune envie de vivre et 3 jours après j’ai été incapable de manger. Je préparais les repas mais je n’arrivais pas à manger. Et j’ai commencé à perdre beaucoup de poids, très rapidement, et c’était la seule chose qui avait de l’importance. Mais forcément ma santé a pris un coup. Je perdais des énormes quantités de cheveux, plusieurs dents se sont cassées, je ne pouvais pas dormir, j’étais épuisée, je mourais doucement. J’ai perdu 31 kilos en 5 mois. J’ai donc pris la mauvaise décision de m’hospitaliser dans un hôpital psychiatrique spécialisé en troubles alimentaires. Une expérience horriblement douloureuse entre les mains d’un psychiatre totalement incompétent dont la seule chose qu’il a fait c’est de me rendre aussi dépendante aux anxiolytiques et aux antidépresseurs. Après ma deuxième hospitalisation, j’ai commencé de nouveau à avoir des crises boulimiques et le bilan aujourd’hui est de 35 kilos en 5 mois. Je pèse presque 100 kilos pour 1m63. Malgré mes efforts je n’arrive pas à m’arrêter de manger.

Il en a fallu tout ça pour être capable d’en parler aujourd’hui. Ça fait presque 6 mois que je prends le baclofen, mon corps qui est terriblement torturé depuis des années il est furieux. Il le rejette avec beaucoup de violence. Il n’en peut plus. J’ai tous les effets indésirables de la liste répertoriée dans ce site et encore d’autres nouveaux.

J’ai la tête lourde, des vertiges, parfois je suis désorientée. Le soir j’ai des nausées. Il arrive que je sois devant la porte de mon appart et je me demande où je suis. Je pense que c’est à cause de la fatigue. Je suis crevée, j’ai du sommeil pendant toute la journée. Je m’endors subitement dès que je rentre du boulot (18h). Mais forcément je me réveil entre minuit et 2 h et alors là pas moyen de me rendormir avant 4 ou 5 h du matin. J’ai parfois les oreilles bouchées. Je souffre de bruxisme et j’ai très mal à la mâchoire. Sans parler des douleurs de cou et de dos. Je fais de la rétention d’eau. Les jambes sont gonflées et j’arrive à peine à les masser avec mes doigts. Les gens me regardent avec mépris parce que forcément je représente « le symbole du manque de volonté ». J’ai aussi des douleurs musculaires (jambes, bras et même les mains). J’ai des bouffées de chaleur et je transpire beaucoup ! Non, je n’exagère pas. C’est la vérité.

Mais malgré tout le baclo est encore là. J’en suis à 100 mg! Je suis restée 2 mois à 80 car il fallait que je puisse me déplacer pour aller bosser et pour faire les courses. Depuis quelques mois (à peu près 3) je mange moins mais j’ai comme même pas mal de crises. Je mange énormément de pain, de glaces, tartes et pommes de terre avec mayo. Je continue de grossir. Plus lentement mais à ce rythme je vais bientôt arriver aux 100 kilos. Mes crises se manifestent essentiellement à partir de 17h.
Le 17 juillet j’ai changé mes prises comme suit :

12h : 30 mg – 15h : 40 mg – 18h : 30 mg

Les effets secondaires sont encore là mais petit à petit j’apprends à vivre avec.
- Pour les douleurs de cou : je fais des massages avec du radosalil ! C’est mon ostéopathe qui m’a donné ce conseil. C’est vraiment très utile aussi pour les douleurs musculaires
- A un moment donné j’avais des idées très noires mais ça s’est calmé.
- Pour la fatigue, j’essaye de faire des mini-siestes lorsque je suis à la maison et au travail je fais des exercices de respiration.
- Pour les douleurs de jambes je fais des étirements spécialement avant d’aller dormir car pendant la nuit j’ai des fourmillements
- Par contre pour les oreilles je n’ai rien trouvé et pour la rétention d’eau je prends des médicaments de phytothérapie qui ne sont pas malheureusement très efficaces.
- Je vais bientôt aller voir mon médecin homéopathe pour voir ce qu’elle peut faire.

J’ai quelques questions à vous poser :

> Je voudrais savoir si après guérison il est possible d’arrêter le baclo ? Car d’après ce que j’ai lu la plupart des personnes continuent à le prendre… Est-ce un traitement à vie ? En lisant les témoignages je constate que souvent les patients continuent les prises…
> J’ai des difficultés à respirer. Je manque d’air. Ce manque d’air se manifeste souvent par des crises d’asthme. Pour le moment j’utilise un spray et ça calme et je vais demander à mon médecin pour voir ce qu’on peut faire. Est-ce qu’il y a qq’un qui a vécu les mêmes symptômes ?
> Que dois-je faire si je retombe dans l’anorexie ? Les derniers mois j’ai eu des jours ou je n’ai rien mangé. Ensuite l’hyperphagie revient et je « récupère ». Y a-t-il des personnes souffrant d’anorexie qui suivent le traitement? Quels sont vos conseils?

Merci à ceux qui ont eu le courage de me lire. Vos histoires me touchent beaucoup et vous m’avez encouragé à partager la mienne.
 
Tormenta
15 Juillet 2015, 20:25
Chers amis!

Voici les dernières nouvelles! J'ai augmenté 0,5 mg depuis hier. Le traitement aujourd'hui:

9h - 20mg / 12h - 20mg / 15h - 30mg - 18h -25mg

Mes crises se produisent la plupart du temps à partir de 17h.

J'ai augmenté très lentement car j'ai beaucoup d'ES. C'est très dur à vivre. A un moment donné j'étais à 90 et j'ai du redescendre à 80. Seulement deux mois après j'ai augmenté de nouveau 10 mg.

Alors, je me demandais si les prises sont correctes. Parmi les ES j'ai de fortes crises d'asthme. Bcp de mal à respirer normalement. Sans compter les douleurs aux pieds. Est-ce que vous pouvez me conseiller pour mieux gérer ces symptômes? J'ai aussi bcp de mal à me concentrer. J'ai aussi des nausées, je sens le crâne très lourd, je suis crevée et je fais de la rétention d'eau. J'ai très mal aux jambes... Enfin, je vais y arriver mais vos conseils sont très appréciés...

Merci beaucoup!
 
Tormenta
12 Juillet 2015, 18:58
Velvet, Claude!
Merci pour vos réponses!
Eh bien, j'ai pris 34 kilos en 5 mois. La boulimie me détruit de plus en plus. J'ai la chance d'avoir trouvé un médecin qui m'a proposé d'essayer ce traitement. J'ai commencé à prendre du baclofène lentement et à part la somnolence et la fatigue je supportais bien le traitement mais une fois que nous sommes arrivé à 90mg j'étais vraiment malade. J'ai donc diminué à 80 pendant au moins 2 mois ensuite on a augmenté à 90 mais voilà, les ES sont là. C'est très dur.
Il faudrait l'augmenter mais je dois dire que je suis incapable. Lorsque je lis sur le forum qu'il y a des personnes qui prennent plus de 200 mg et moi je suis bloquée à 90! C'est très dur!
Merci pour vos conseils!
 
Tormenta
12 Juillet 2015, 16:47
Bonjour à tous!
J'essaye de trouver mon chemin sur le forum...
Je suis le traitement depuis le mois de février (6 mois) et je dois dire que les premiers mois je n'ai pas trop souffert. Mais maintenant ça se complique. Je suis à 90mg et j'ai beaucoup d'EI. Certains de ces EI je les retrouvent dans les discussions mais pas tous.
J'ai mal aux muscles mais certaines douleures sont très difficiles à gérer. Par exemple le pieds gauche (la plante du pieds). Le matin j'arrive à peine à me lever. Je prends un antidouleur, ça calme un peu mais ça revient aussi fort. Pendant la nuit je me réveille avec des douleurs au bras droit. C'est comme si le sang ne circulait pas. J'ai aussi mal à la main gauche sans aucune raison. J'ai de l'asthme. Pendant la journée lorsque je suis au bureau, j'ai souvent des crises d'asthme et la nuit aussi.
Le problème est que je voudrais augmenter les doses puisque pour le moment je suis encore en pleine souffrance boulimique mais vu les ES je n'ose pas.
Est-ce que vous pouvez me conseiller le bon groupe de discussions?
Merci d'avance pour vos conseils!

TT: 90mg
9H: 20mg - 12H: 20mg - 15H: 25mg - 18H: 25mg
 



forum baclofene