Résultats de la recherche (95 résultats)

Gavroche
19 Novembre 2020, 7:56
Il y a eu une très nette régression des conditions d'accès au baclofène :fsb2_omg:

en 2017, l'ANSM a sorti une étude bidon qui disait en substance que le baclofène à haute dose entrainait des décès
Dans le document, très controversé, la dose dangereuse était de 180mg/j
Mais ils ont limité la RTU à 80mg/j et foutu la trouille aux médecins et pharmaciens

Ce qui fait qu'à l'heure actuelle, quand on a la chance de trouver un médecin qui accepte le hors AMM, il faut aussi et surtout convaincre le pharmacien de délivrer :fsb2_cold:
Ou ruser avec plusieurs ordonnances et pharmacies ...


Je confirme.

Il est encore plus difficile de se faire prescrire à haute doses qu'il y a cinq ans par exemple.

Même le médecin vers lequel m'a dirigé Sylvie a des scrupules...
Et l'addictologue qui me suit au CSAPA m'encourage à rester à la même dose sans augmenter...

Par contre, et c'est paradoxal, j'ai trouvé une pharmacienne qui comprend ma situation et s'arrange pour faire facturer plusieurs fois à des dates différentes afin que la Sécu ne dérembourse pas.
 
Gavroche
15 Novembre 2020, 13:37
Merci Kor
 
Gavroche
14 Novembre 2020, 23:55
Il s''avère que je vis moins bien ce reconfinement que prévu...

La solitude me pèse et je suis agacé par les mesures prises... (remplir une attestation pour sortir, éviter le contact social) sans compter les perspectives que le contexte actuel rendent sombres...

Pendant des années l'alcool a été mon seul compagnon, j'ai négligé mes amis qui ont tous fait leur vie de leur côté et maintenant que je les sollicite pour reprendre contact je vois bien qu'ils sont passés à autre chose...
 
Gavroche
31 Octobre 2020, 10:45
L'un des avantages du confinement c'est que ça m'évite de retomber dans de mauvaises habitudes.
 
Gavroche
30 Octobre 2020, 15:38
C'est pas top pour le lien social mais je m'y fais, je refuse de rechuter comme avant. Il m'arrive de boire mais en petites quantités et ça se ressent avec la gueule de bois du lendemain qui est peu intense. Ce qui m'aide c'est que je ne bois qu'après avoir fini mes prises (au moins 2h après la dernière) et que je finis par me coucher avant de terminer la bouteille.

Mes cours sont en distanciel oui, ce qui m'inquiète c'est que les examens se dérouleront aussi à distance...
 
Gavroche
30 Octobre 2020, 14:07
Bonjour Kor, j'ai manqué ton message...

Mon craving arrive indépendamment de l'heure, il n'est jamais insurmontable sauf peut être le soir où je multiplie les clopes.
L'avantage avec le Baclofene c'est que je m'endors assez tôt pour quelques heures de sommeil. J'aime le fait d'avoir de longues journées grâce à ça.

Je suis à 200mg de Baclofene, avec quelques effets secondaires : céphalées et nausées. Des acouphènes aussi mais pas tout le temps.

Je prends mes premiers comprimés à partir de 13h.
 
Gavroche
14 Octobre 2020, 20:29
Hello !

J'ai eu ma première séance de théâtre ce soir (je reprends après en avoir fait au lycée). Très content du groupe, de l'ambiance et beaucoup de plaisir dans le jeu !

Baclo à 180 mg / jour, l'idée d'aller acheter de l'alcool ne m'effleure pas l'esprit avec insistance. Je suis "stabilisé". Je profite de mes matinées, de la semaine à être actif en occupant mes journées. Je me sens revivre petit à petit à mon rythme !
 
Gavroche
10 Octobre 2020, 22:36
Hello Kor !

Tout va bien pour l'instant.

J'en suis à 170 mg / jour et je parviens sans trop de mal à me limiter dans mes consos (toujours le week-end).

En fait sous baclo, je n'ai plus le même plaisir à boire que sans... mais c'est pas encore l'indifférence. C'est en bonne voie je suppose...
 
Gavroche
05 Octobre 2020, 17:00
Sous la langue sans eau en laissant les comprimés fondre? Je n'y avais jamais pensé.
 
Gavroche
02 Octobre 2020, 8:04
Du coup j'en suis à 150mg en 3 prises de 5 comprimés : 13h, 15h, 17h.

J'arrive à gérer mes cravings sans trop de difficultés.
 
Gavroche
01 Octobre 2020, 17:19
Bonsoir à toutes et tous !

Je suis allé à la pharmacie qui est à côté de mon CSAPA et j'ai pu avoir une partie des boîtes (le reste étant commandé avec réception demain matin).

J'ai pu discuter avec une pharmacienne très compréhensive qui m'a expliqué que le soucis qui pouvait être rencontré était un déremboursement par la Sécu au delà de la posologie recommandée. Je pense pas que ce soit déjà arrivé... Auquel cas je serais recontacté par téléphone.

Elle m'a demandé si ça allait mieux avec le traitement et je lui ai même parlé de l'association et du forum (une petite pub' à but non lucratif pour la bonne cause, c'est toujours ça de pris :D )

C'est chouette de voir des professionnels de santé - hors médecins - qui s'intéressent aux patients qu'ils rencontrent !

Hâte de vous retrouver samedi chez Sylvie, Julie et Kor. Merci de votre soutien régulier, ça compte beaucoup :)
 
Gavroche
28 Septembre 2020, 21:26
Je vais essayer avec la pharmacie conseillée par Julie (merci!) et si ça passe pas je vais devoir demander 80mg maximum mais pour une longue durée, je peux jouer là dessus pour poursuivre l'augmentation...
 
Gavroche
28 Septembre 2020, 16:57
Bonjour,

Je finis une journée en ayant gros sur le coeur, très en colère...

Je me suis fait prescrire 150mg pendant 1 mois et 2 pharmacies ont appelé le médecin, refusé de me donner les boîtes... la seconde a finalement accepté de m'en donner une quand je leur ai fait comprendre qu'interrompre le traitement pouvait s'avérer dangereux.

Comment faire dans un tel cas de figure ?

Je suis particulièrement énervé parce que j'ai l'impression de passer pour un camé partit chercher sa dose en faisant le tour des pharmacies alors que c'est juste pour éviter l'alcool qui est plus dangereux... franchement la limitation à 80mg mais quelle absurdité !!!!

Sinon le week end s'est bien passé, n'ai bu que samedi soir sans finir mon stock de bières.
 
Gavroche
24 Septembre 2020, 21:13
J'en suis à 140mg aujourd'hui et...

... je n'ai pas bu depuis dimanche soir ! :D
 
Gavroche
22 Septembre 2020, 19:58
Je vais essayer avec 10mg. :)

Ce qui fait donc 130mg.

À 120mg je peux me passer d'alcool avant de dormir, plus d'envie pressante. Par contre, pour avoir essayé, si je tente le diable en prenant un verre, je ne peux plus m'arrêter...
 
Gavroche
22 Septembre 2020, 19:14
Oui, je devrais attendre ?
 
Gavroche
22 Septembre 2020, 18:51
Hier et aujourd'hui à 120mg, j'hésite à monter à 140mg ce soir ou à partir de demain. J'attends de voir comment je réagis après les 2 derniers comprimés qu'il me reste.
 
Gavroche
21 Septembre 2020, 19:20
Bonsoir Si,

J'espère que ta soeur n'a pas eu trop de séquelles à sa sortie du coma... en tout cas cette mauvaise expérience semble lui avoir servi d'"électrochoc" pour arrêter sans difficulté, elle a de la chance !

Quant à toi, il faut continuer le baclo et augmenter au fur et à mesure jusqu'à trouver une dose seuil, ce n'est que comme ça que le traitement peut avoir un impact.

Bon courage, tu vas y arriver :)
 
Gavroche
21 Septembre 2020, 16:36
Je serre les dents d'ici-là :)

Sinon je commence à reprendre des activités hors fac pour me sociabiliser, je me suis inscrit à des cours de théâtre et j'ai déjà des évènements associatifs de prévu.

Un peu le trac mais ça fait plaisir de voir que c'est pas si dur de tisser peu à peu des liens sociaux :)
 
Gavroche
21 Septembre 2020, 15:36
Oui ça arrive toujours quand je me mets une grosse murge.

Quand je me retiens en buvant juste de quoi me sentir bien avant de me retenir d'enchaîner les verres, je supporte mieux la petite gueule de bois du lendemain.
 
Gavroche
21 Septembre 2020, 14:21
Merci pour vos réponses :)

En me contraignant à ne pas boire ou peu, j'arrive à garder une humeur stable et un moral correct. C'est surtout les lendemain de cuite que je supporte de moins en moins, avec l'effondrement psychique qui me terrasse...

Du coup j'étais à 100mg par jour, c'est plus facile pour moi de respecter les prises en journée sans la gueule de bois (violentes nausées, douleurs abdominales etc.)

Aujourd'hui je monte à 120mg en maintenant le cap. Je veux m'en sortir et si nécessaire, en fonction des ES, je pense accélérer le rythme des augmentations dans les jours et semaines qui arrivent.
 
Gavroche
19 Septembre 2020, 19:40
Bonsoir Kor !

Je t'avais lu sur un autre fil parler de tes prises d'omega 3 et de magnésium, dont les propriétés naturelles à se sentir bien. Pourrais-tu m'en dire davantage ?

Je pense demander à m'en faire prescrire. Je sais que ma mère prenait du magnésium (elle est hypertendue), mais jusqu'ici j'en ai gardé une image de traitement homéopathique sans grande utilité sinon placebo.

J'aimerais savoir si ça peut m'aider à retrouver un équilibre émotionnel correct, celui que j'avais avant mes huit années d'alcoolisme.
 
Gavroche
16 Septembre 2020, 22:37
Hello Kor,

Le genre de conneries que j'oublie le lendemain d'une cuite avec la crainte de devoir en répondre...

Je pense me stabiliser ces prochains jours. Sans pour autant parler d'indifférence, avec 100mg de baclo je ne ressens pas de craving. Quelques EI avec l'envie de me coucher tôt vers 21h-22h.
 
Gavroche
16 Septembre 2020, 16:30
Bonjour à tous,

Pour lire et répondre à mes conneries du week-end dernier, j'ai voulu me donner du courage en buvant...

Mauvaise solution.

Avec 100mg de Baclo, je ne ressentais pas de craving particulier mais j'avais besoin de boire pour avoir les épaules d'affronter la lecture de ce que j'avais publié puis oublié...

C'était pas aussi dramatique en fin de compte...
 
Gavroche
14 Septembre 2020, 16:35
Oui j'ai adhéré à une association étudiante je verrai bien ce que ça donne ^^
 
Gavroche
14 Septembre 2020, 14:04
Salut Kor, merci de demander de mes nouvelles :)

J'ai profité du week end pour boire plus qu'en semaine mais je tiens le rythme du traitement... je veux m'en sortir

Quand je suis ivre je suis incontrôlable et je fais des choses que je finis par regretter... ce cercle vicieux infernal me fatigue, je suis à bout. Si seulement je n'avais jamais fait la rencontre de l'alcool ma vie aurait été plus heureuse...

Je commence la semaine avec mélancolie en me faisant du soucis pour l'avenir et cette pandémie qui bloque tout et semble remonter à la hausse n'aide pas à avoir un peu d'optimisme...

Les séances avec le psy, plus généralement la fréquentation du CSAPA me fait beaucoup de bien mais je me sens seul face à moi même le reste du temps... j'ai toujours été solitaire mais là ça commence à peser avec cette impression d'être en décalage avec les autres. C'est un véritable cauchemar de se battre seul contre cette diabolique maladie !

Mais je suis obligé de m'en sortir, je n'ai que ça à faire en attendant des jours meilleurs...
 
Gavroche
10 Septembre 2020, 19:41
Merci Julie, oui la régularité compte beaucoup. Et comme je veux me donner toutes les chances de guérir, je m'efforce de suivre les prises avec rigueur.

Quelques nouvelles sinon :

- Discussion compliquée avec mes parents, ça a affecté mon moral mais j'essaie de rester focus sur mes objectifs : l'indifférence et la réussite de mes études.

Paradoxalement au lieu d'être accablé (il y a quelques années je me serais effondré et j'aurais picolé jusqu'à tomber), cela me renforce dans ma détermination.
C'est dur mais je tiens. Je suis arrivé à un point de non retour où je dois absolument m'en sortir, donc je ne me pose pas 36 mille questions et je me concentre sur l'essentiel (le moment présent et ce qu'il reste à faire) au lieu de me disperser en me prenant la tête...

- Je limite ma consommation à des bières de faible degré, de quoi pouvoir me réveiller le lendemain matin. Ce soir par contre je ne ressens aucune envie. Je ne dirais pas que je suis indifférent mais la discussion avec les parents m'a rappelé à quel point l'alcool m'a fait du mal... C'est plus du dégoût en fait.

Très mélancolique aujourd'hui mais demain je dois passer à autre chose et tourner la page en évitant le cercle vicieux de la culpabilité.
 
Gavroche
09 Septembre 2020, 20:12
Très bien =)

Je suis monté à 90 mg et je me sens très motivé à en découdre !
 
Gavroche
08 Septembre 2020, 22:02
Merci pour vos réponses et tes conseils Karine !
 
Gavroche
08 Septembre 2020, 20:20
Je profite de la question posée pour demander si le baclofene était compatible avec une activité sportive de type musculation ?
 
Gavroche
07 Septembre 2020, 21:19
Plutôt bien, je reprends à un rythme raisonnable car avec le psy je sais que ça peut être dangereux d'aller trop vite pour bien faire.

La motivation est toujours là et j'ai pu respecter mes horaires de prise du Baclo grâce à l'alarme et au pillulier :fsb2_smile:

La petite fièvre est passée.
 
Gavroche
07 Septembre 2020, 13:24
Ça doit être ça Florence.

Sinon j'ai un peu de fièvre aujourd'hui, aucun rapport avec le traitement ? J'espère que ce n'est pas le Covid...
 
Gavroche
07 Septembre 2020, 10:04
Première rentrée depuis 5 ans...


Tu fait quelle rentrée ?


L2 Droit
 
Gavroche
07 Septembre 2020, 9:32
Oui j'ai mis les alarmes et j'achète un pilulier dans la matinée

Premier jour du reste de ma vie, oui c'est comme ça que je le vois ! Première rentrée depuis 5 ans... de brouillard.
 
Gavroche
07 Septembre 2020, 8:29
C'est la rentrée pour moi aujourd'hui, un peu d'appréhension mais beaucoup de motivation !

Première prise de Baclo à 11h.
 
Gavroche
07 Septembre 2020, 8:18
Excellent Kor ! :)
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 20:08
Je suis d'accord avec toi D-Day, les angoisses c'est un peu ce que le Dr Ameisen qualifiait de "dysphorie" dans son livre.

Je travaille ça avec le psy du CSAPA. Si le Baclofene peut m'aider à atteindre l'indifférence, j'ai aussi besoin d'une analyse pour mieux me connaître et comprendre ce qui m'a amené jusque-là. J'ai quelques pistes pour l'instant...
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 19:25
Voici un article datant de 2017 que je viens de lire :

https://www.20minutes.fr/sante...grace-baclofene

Je m'identifie beaucoup au profil de Nathanaël par rapport à son âge.
Qu'il ait réussi à s'en sortir alors qu'il semble avoir eu une conso plus lourde que la mienne et + de séquelles m'encourage à tenir bon. :)
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 18:42
Merci Sylvie, je passerai plus souvent sur ce fil, au moins tous les jours parce que je me rends compte que je ne peux pas y arriver tout seul sans un suivi hors rdv médicaux.

Je crois bien que c'est ce qui m'est arrivé en 2016 (arrêt brutal => insomnie => état confusionnel => épisode psychotique)

C'est con de ma part, de ne pas avoir compris qu'arrêter net un médicament est souvent dangereux... je m'étais rassuré avec la non-dangerosité du baclofène par rapport à d'autres médocs, alors qu'il est évident que tout traitement qui agit sur le cerveau doit être diminué progressivement.


Du coup voici ce que je compte faire :

11h 13h 15h 17h
20mg 20mg 20mg 20mg (= total 80mg)

pendant une semaine puis si j'observe que je maintiens cette régularité avec l'aide des alarmes et du pilulier, j'envisagerai de reprendre un rythme d'augmentation.
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 18:26
Oui, l'alcool m'a tout pris et si je n'arrête pas la situation ne fera que s'empirer.

Au bout de 8 ans je vois les séquelles physiques et sur ma concentration...
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 18:14
D'ailleurs ça m'intéresserait de savoir si vous avez des pistes sur la réinsertion.
Comment expliquer un trou de plusieurs années d'alcoolisme ? C'est la seule maladie (l'addiction en général) qui ne peut pas se justifier sur un cv pour une embauche...
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 18:10
Le craving je le ressens le soir uniquement, à partir de 18h, parfois 20h ou plus tard... je bois tous les 2 jours comme je n'arrive pas à me saouler le lendemain d'une cuite.

Ça fait cinq ans que je cherche à arrêter mais au final je vois un psy en parallèle du traitement car ces années d'alcoolisme ont laissé des séquelles...

Je suis un solitaire qui bois le soir chez moi tout seul, résultat je ne vois plus personne depuis au moins trois ans et j'appréhende ma reprise d'études (la rentrée c'est demain matin ^^)
Manque de confiance, difficulté à être à l'aise dans les relations sociales... j'y pense beaucoup ces derniers temps.

J'ai la chance de pouvoir continuer les études, donc un objectif motivant, mais ça ne marchera pas si je ne suis pas sérieux dans mes prises... Cet été j'ai réalisé à quel point mon alcoolisme me faisait oublier que j'étais dedans, je bois pour fuir la réalité car elle est dure à assumer quand je me retrouve sobre...
Sentiment d'inutilité, dévalorisation personnelle...
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 18:00
le problème c'est que contrairement à auparavant, mon craving n'est pas stable. Je bois le soir mais ça peut varier en fonction des heures d'achats...
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 17:47
D'accord. Pour les augmentations de 10mg, comment on les programme ? on rajoute progressivement 10 mg à chaque heure de prise ?
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 17:28
En temps normal :

12h - 14h - 16h - 18h
20mg 20mg 20mg 30mg (total 90)

Pour cibler un craving le soir à partir de 20h.


Aujourd'hui je reprends, donc j'en ai pris 40mg d'un coup et j'attends quelques heures pour en prendre 40 autres pour au moins atteindre 80mg.

C'est pas très sérieux en effet...
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 17:24
Dans la notice d'utilisation il dise qu il faut baisser de 10mg tout 2/3jours Tu ne peut pas arrêter comme ca un traitement par baclofene ...

Je ne veux pas te faire peur mais sinon dans les cas extrêmes tu as...Etat confusionnel, hallucinations, agitation, délire, anxiété, syndrome dépressif, crise épileptique...


C'est donc ce que j'ai eu en 2016... j'avais arrêté brutalement...

Je ressens un peu ses ES quand j'ai la gueule de bois et un effondrement psychique + prononcé que d'habitude (grosse dépression et perte de force mentale)

Je me rends compte que j'ai fait n'importe quoi sans discipline... il y a des moments où j'oublie combien de comprimés j'ai pris... j'applique dès demain la méthode de l'alarme + pilulier

Sinon j'ai pris 40mg sans espacer aujourd'hui, sachant que hier j'ai pris aucun comprimé de baclofene (arrêt de 24h), je vais éviter à l'avenir, mais est-ce dangereux ?
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 16:38
Je vais acheter un pilulier demain à la pharmacie.

En quoi consiste le risque de sevrage suite à l'arrêt du traitement ?
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 15:40
Dans ce cas je dois m'obliger à arrêter de boire parce que j'ai du mal à prendre le traitement tout en buvant... les lendemains de cuite j'ai rien envie d'avaler ou plutôt je ne peux rien avaler sans automatiquement vomir... :/
Ce qui fait que je peux interrompre le traitement 1 jour de temps en temps, est-ce préjudiciable ? Comment gérer la reprise ?

Je suis fatigué et déprimé... Marre de ces hauts et de ces bas, vivre et se soigner seul ça aide pas non plus...
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 13:58
La dernière période où je prenais du baclo c'était en 2016 et j'ai fini en psychiatrie, est-ce que le traitement a pu jouer un rôle ?

Je me demande en fait si mes prises pas régulières et mes arrêts brutaux n'y ont pas contribué, sans compter que je buvais en parallèle.
Je pense que c'est plus dur de suivre une discipline de prises baclo quand on a la tête dans le guidon de l'alcool...
 
Gavroche
06 Septembre 2020, 13:55
Merci Kor

J'ai remarqué que mes nuits étaient plus courtes depuis que je prends le traitement, est-ce normal ?

En ce moment j'ai diminué ma conso mais le plus dur c'est de se retrouver face à soi-même.

J'aurais besoin de vos encouragements :)
 
Gavroche
02 Septembre 2020, 13:26
Bonjour,

Le confinement a été dur et comme si ça suffisait pas j'ai eu des difficultés avec mon organisme de sécurité sociale étudiante, j'ai du faire passer ma complémentaire à la CPAM... j'avais lancé les démarches en décembre, je n'ai eu ma couverture que le 1er août...

Du coup avec mes problèmes financiers j'ai arrêté le traitement pour le reprendre le mois dernier. J'en suis à 80 mg par jour après être monté de 10 mg tous les 2 ou 3 jours en fonction des ES.

Je suis toujours suivi par le CSAPA et hier on a fait un bilan d'étape, ça m'a beaucoup réconforté qu'on me félicite pour le chemin parcouru, j'en ai pleuré d'émotion...

La rentrée commence et je poursuis le traitement avec discipline. J'ai limité ma consommation d'alcool (toujours le soir).

Voilà je reprends donc ce fil en vous donnant plus régulièrement de mes nouvelles cette fois-ci :)

Bonne rentrée à toutes et à tous
 
Gavroche
04 Janvier 2020, 0:56
C'est le 4eme jour que je suis à 30mg. Du coup je vais voir si je ressens moins d'EI demain après ma troisième prise. Si non, je monte à 40.

Concernant la fameuse règle des 3P, il vaut mieux éviter les retards y compris d'une heure (ponctualité) ? J'ai dû décaler mes prises d'une heure ce vendredi...
 
Gavroche
03 Janvier 2020, 23:56
OK. Fait attention quand même à ne pas augmenter trop vite (Effets secondaire)

Pour le CBD tu as quel dosage ?


3 jours à 30 mg c'est pas suffisant tu penses ? C'est vrai que je ressens les EI même à 30 mais ça reste supportable.
Après j'aurais peut être dû commencer par 5mg comme me l'a conseillé le médecin, mais j'ai voulu partir à 30 pour que je puisse commencer à avancer pour atteindre 100mg à la fin du mois.

Me conseilles-tu de rester à 30mg encore quelques jours le temps que mon organisme s'habitue à la molécule ? Je veux bien si ça peut me permettre de mieux supporter l'augmentation ensuite (de 5 ou 10mg).

Pour répondre à ta question, ce n'est pas du CBD que je vais vaporiser mais le "pendant" illégal. Avec un vaporisateur spécial pour herbes (à distinguer des e-cigarettes traditionnelles). Je n'aime pas le cannabis fumé, il me dégoûte, mais vapoté, ça m'a l'air moins dégoûtant et le but c'est d'en consommer quand je ressens du craving pour éviter de boire afin de garantir au mieux que le baclo puisse agir plus rapidement dans les semaines à venir. Je m'en servirai aussi pour inhaler de la valériane, passiflore et toutes les plantes sèches - légales - qui sont bénéfiques. Il paraît que c'est mieux qu'une infusion de tisane pour tirer le maximum des principes actifs. :)


Hello Gavroche,

épatant que tu aies déjà des résultats.
Pour comprendre le fonctionnement du baclofène, je te conseille la lecture de « Comment prendre le baclofène ». Et dedans, tu trouveras cette vidéo :



Je te remercie pour ces liens forts utiles et intéressants pour moi. Je n'ai pas fait le test sanguin pour les reins mais je pense encore avoir des reins solides à mon âge, sachant que je suis aussi - paradoxalement - un grand buveur d'eau ! :D

En tout cas je tiendrai compte des conseils pour le suivi des traitements tout en ne manquant pas de revenir poster sur ce fil si jamais j'ai des questions ou ai besoin de conseils pour ne pas trop subir les EI.
 
Gavroche
03 Janvier 2020, 18:44
Bonsoir Kor,

Hier je n'ai pas bu, vu que je peux pas cumuler deux soirs de suite et que j'ai toujours besoin de 24h pour récupérer...

Sinon je continue mes prises de Baclo. Demain je passe à 40 mg, avec un peu d'appréhension quant aux EI. J'en ressens qui sont désagréables sans être insupportables : un espèce de goût âcre et froid, assez nauséeux, que je sens à l'intérieur, doublé d'un léger engourdissement qui monte et que je sais être pénible si je prends des comprimés en plus.

Ce soir j'ai décidé de commencer à vapoter de l'herbe. Ce sera un meilleur substitut à l'alcool en attendant Dame Indifférence... ;)
 
Gavroche
02 Janvier 2020, 15:24
Bonjour Oliiv,
Toutes mes condoléances pour ce décès.

Bon courage
 
Gavroche
02 Janvier 2020, 15:19
Bonjour Therena,

Effectivement mon craving débute plus tôt.

Je sais que je bois trop, mais toujours le soir, et par définition ça peut être à 19h comme à minuit mais toujours après le coucher du soleil. C'est pour ça que je prends mon dernier comprimé à 16h, en espérant que ça cible mes cravings à partir de 17-18h.

J'ai un système digestif assez pénible qui m'empêche de boire le lendemain d'une cuite. Je bois donc tous les deux jours mais à chaque fois, c'est le soir.

C'est peut être ce qui me sauve encore et m'évite des deliriums tremens lorsque je suis forcé de stopper net...
 
Gavroche
02 Janvier 2020, 12:32
Coucou Kor !
(Grand merci à toi de me suivre aussi assidûment, crois moi, ça me fait beaucoup de bien !)

Alors hier soir, j'ai acheté quatre bières maximator (les amsterdam vertes, très fortes...). J'en ai bu deux avec difficulté, la troisième ouverte, entamée, mais impossible de la terminer. Alors si on veut rester réalistes, c'est peut être pas l'effet du produit mais la simple conséquence de ma détermination à arrêter mais.... bof. Je pense très sincèrement que mes 30 mg de Baclo y sont pour quelque chose.

Mon craving qui m'a incité à aller chercher de l'alcool en catastrophe, avec le recul, je pense qu'il est dû à cette peur. Cette peur d'avoir pris la décision d'arrêter. Je sais, ça semble incongru, mais pour quelqu'un qui est le nez dans le guidon de cette saleté d'addiction, ça porte tout son sens...

Je souffle, j'évite de culpabiliser et je me félicite des premiers résultats, bien que moindres par rapport à tout ce qui m'attend encore !

Je me suis réveillé en voyant un verre encore rempli au quart. C'est quelque chose qui n'aurait pas été envisageable à moins d'une très grosse fatigue. Pourtant c'est là. Je ne crie pas victoire, mais c'est déjà là et c'est un signe que j'interprète de manière positive.

Voili voilou.

Sinon, 10 mg ingérés il y a une demi-heure. Prochaine prise à 14h, puis à 16h. Toujours à 30 mg pour que le corps commence à s'habituer à la molécule. :)
 
Gavroche
02 Janvier 2020, 5:36
Je ne saurais l'expliquer pourtant c'est vrai. Avec 30mg j'ai ressenti un effet relaxant. Ma conso d'alcool a aussi diminué de moitié, je persiste et je signe.
 
Gavroche
02 Janvier 2020, 5:34
Au final j'ai bu.

Avec 30mg dès ma première prise dès mon premier traitement je peux dire que j'ai eu des résultats.
j'ai ressenti mon craving, très clairement. Mais à 30 mg de baclo j'ai aussi senti ma consommation diminuer de moitié;


Je ne mens pas. Je ressens clairement une diminution et une réduction de moitié de mes prises d'alcool.
 
Gavroche
01 Janvier 2020, 22:32
J'ai fait un document que je vais imprimer pour être sûr de bien monter par paliers de manière progressive.

Le 22 janvier, je devrai atteindre 100 mg par jour en suivant ce protocole. Je suis impatient d'y être mais je pense qu'il faut faire attention dans l'augmentation et y aller au fur et à mesure sans bruler des étapes (ce que j'avais malheureusement fait à l'époque).

Qu'en pensez-vous ?


De plus, quand on doit prendre un nombre de comprimés pair ou impair, comment se gère la répartition ? Comment choisit-on de prendre plus ou moins de comprimés à telle heure par rapport à une autre ?


Fichier joint
Vous n'avez pas l'autorisation de télécharger ce fichier
protocole-baclo
 




forum baclofene