Résultats de la recherche (14 résultats)

ElisaBete
04 Février 2016, 22:47
Oui oui, il a passé outre.
Il m'a dit, je vous prescrit, on verra si la sécu dit quelque chose, je contacterai mon confrère.
Et comme il me prescrit 180mg et que la CPAM ne dit rien, je pense que ça l'arrange bien comme ça. Et moi, ça ne me dérange pas :)
 
ElisaBete
04 Février 2016, 22:30
C'est fait Sylvie, c'est un plaisir de pouvoir remplir ce questionnaire !
Je vais contacter Karine en mp pour lui donner les coordonnées de mon médecin.

C'est incroyable comme je me sents bien ! Je vais fêter ça... avec 1 bonne infusion tilleul citron :fsb2_wink:
 
ElisaBete
04 Février 2016, 22:26
1) Réussite
2) 180 mg
3) 5 mois 1/2
4) 60 mg à 9h, 60 mg à 12 h et 60 mg à 16 h
5) 11 h et 18 h.
6) 180 mg
7) AS : Accouphènes au cours qui se sont arrêtés une fois stabilisée. Constipation grave. Insomnies.
8) Diminution très nette d'Alprozolam (anxiété avérée)
9) 23
 
ElisaBete
04 Février 2016, 20:53
Un petit coucou en passant, pour vous annoncer la bonne nouvelle : je suis guérie !!!! :fsb2_yes:

Alors voilà, je ne suis pas présente sur le forum. J'ai beaucoup de mal. C'est difficile pour moi de parler de moi à des personnes que je ne connais pas. Et j'avoue que je n'y arrive pas. C'est très personnel tout ça... même si nous sommes tous là pour la même chose. Mais se livrer comme ça, avec des mots que l'on écrit, à des inconnus....
Bref, j'espère que vous ne m'en voulez pas.

Donc, je n'ai pas de date exacte à vous donner, je ne sais pas exactement depuis quel jour je suis abstinente. C'était la semain dernière, mais lundi ou mardi, je ne sais plus. Ca s'est fait natuellement...
Cela faisait presque 2 mois que j'étais à 180 mg. Je n'augmentais plus à cause des ES.
Comme beaucoup la fatique la journée, du mal à tenir le soir, mais réveillée au bout de 2h, et impossible de se rendormir, je regarde le réveille, les heures s'égrenent et je redors quasi plus...
La constipation s'est installée. J'ai tout essayé : eau d'Hepar, jus de pomme, de prumeaux, ajout de fibres, etc... rien n'y fait. J'en ai parlé au médecin qui m'a donné un traitement pour m'aider.
Pour m'aider à me reposer, il m'a aussi prescrit des sommnifères, mais je suis pas trop pour, alors je pense que je n'en prendrai qu'en cas de "secours", après plusieurs nuits sans pouvoir récupérer. Je n'ais pas envi de remplacer une addiction par une autre.
Concernant les ES, j'ai aussi beaucoup d'impatience dans les extrémités (jambes et mains), les sortes de "coups de jus" dans les mains, assez difficile à décrire, mais très désagréable. Enfin tout ça n'est qu'un petit prix à payer.
Donc, la semaine dernière, est arrivé un jour ou je n'ai pas bu du tout, naturellement... je ne m'en suis faite la réfléxion que le lendemain, en me demandant si ou non je n'avais pas rêvé. Et à bien y penser, je n'avais pas bu ! Naturellement, comme ça, après plusieurs semaines au même dosage....
Et depuis, ça roule !!! Et ça roule même vachement bien !

Bises à tous, et merci d'avance de votre compréhension :)

Je suis vraiment très contente, je me sens bien, libérée et sereine.
 
ElisaBete
03 Novembre 2015, 21:08
Bonsoir à tous,
Quelques mots pour vous donner des nouvelles. J'ai rdv avec mon médecin jeudi. Impossible d'avoir un rdv avant, il était en congés la sem dernière, et lorsqu'il reprend il est surbooké.
Donc je vais pouvoir lui donner les coordonnées pour le second avis, en attendant je vais devoir rester à 120 mg.
J'ai suivi les conseils de Sylvie pour la répartition des prises, et ça me va bien. Le matin c'est bien, je suis moins "fébrile" et j'arrive à gérer. En fin de journée, ca va mieux aussi, je vois une diminution de ma consommation.
Je vous tiendrai au courant après mon rdv chez le doc.
Bonne soirée à tous !
 
ElisaBete
26 Octobre 2015, 20:06
Bonsoir à tous,
Merci pour le conseil Sylvie. D'autant que ça reste proche des prises actuelles pour certaines, donc pas trop de chamboulement.
Surtout que chez moi, mon père était pareil, on est très résistant aux médicaments. Moins d'EI, mais également plus forte dose pour être efficace.
Du style à épater l'anesthésiste :)
Je vais prendre mon rdv demain avec mon médecin, afin qu'il puisse prendre le 2ème avis rapidement, et qu'on puisse augmenter le dosage.
Merci à tous pour votre soutien et vos conseils avisés
Bonne soirée
 
ElisaBete
25 Octobre 2015, 20:19
Merci Colibris pour ces infos.
Je pense que je vais rester comme ça le matin, mais adapter sur l'après midi, en commençant par espacer les prises de 2 heures pendant 2/3 jours.
Si pas trop EI, je prendrais 30 à 16h, puis 20 à 18h et 20 à 20h.
Ca semble bien non ?
Je sais que je vais y arriver ! J'ai vraiment envie d'y arriver !
 
ElisaBete
25 Octobre 2015, 20:08
Merci Velvet pour tes conseils.
J'arrive à gérer les ES, surtout qu'ils passent assez vite.
Oui mon 1er graving se situe plutôt vers 11H. Mais j'ai décidé de me reprendre en main, alors je vais à la salle de fitness 4 fois par semaine, après avoir enmené ma fille à l'école. Le temps de prendre ma douche etc... je suis chez moi vers 13, et out. Ca m'aide ces jours là.
L'après-midi, mon graving commence dès 17h. Et comme tu le dis, quand la pensée est installée, difficile de la faire partir..... Il faudrait que je prenne 30 à 16h je pense, puis 20 à 18h et 20 à 20h ? Ou mieux vaut 40 à 16h et 30 à 18 h ?
C'est vrai que j'ai tendance à beaucoup fractionner, mais c'est pour que l'effet du Baclo soit répartit dans la durée. Enfin je sais pas si c'est comme ça que ça marche.
 
ElisaBete
25 Octobre 2015, 19:59
Merci Colibri !
Dès le départ j'ai mis des alarmes sur mon tel. Et mes effets indésirables sont largement gérables. Mon médecin à l'air d'adhérer. Mais jusque là nous sommes à 120mg, donc "encadrés". Il n'a pas l'air d'avoir été contre l'idée d'avoir un deuxième avis pour augmenter la posologie si nécessaire....
Je vous tiendrais au courant.
 
ElisaBete
25 Octobre 2015, 19:19
Merci Karine pour ta réponse rapide.
Promis, je viendrais vous tenir au courant plus souvent. Mais quand je vais pas bien, les choses se bousculent dans ma tête :fsb2_devil: , et mes doigts n'arrivent pas à les exprimer.
 
ElisaBete
25 Octobre 2015, 18:53
Bonsoir à tous,

Vous voudrez bien m'excuser de ne pas vous avoir donné de nouvelles, mais j'ai eu un mois très très difficile. Quand on est à fleur de peau, le moindre grain de sable prend des proportions incroyables. Donc un problème d'ordre perso est venu me perturber, et après avoir pleuré pendant 1 mois, je remonte la pente.
Mon médecin a lu avec beaucoup d'intérêt les docs que je lui avait transmis, il m'a dit avoir appris beaucoup de chose, et n'a pas rechigné à me passer à 120mg.
Je suis donc à 120 mg depuis 15 jours, je répartis : 20 mg à 9h30, 30 à 11h, 30 à 16h, 20 à 17 h et 20 à 18h. Le matin ça va mieux, j'arrive à gérer. Le soir c'est plus difficile. Bref, une diminution le matin très nette, surtout en semaine, le we jai plus de mal à gérer. Mais le soir... Au passage à 120mg j'ai vu une augmentation des effets indésirables : acouphènes, fatigues. Mais c'est passé et c'était gérable.

Je viens de lire la newsletter de l'assoc, et d'imprimer mon bulletin d'adhésion que je renverrai dès demain. Plus nous serons nombreux, mieux ce sera, et je valide totalement.

Sylvie, je pense que mon médecin va avoir besoin d'un confrère pour que nous puissions augmenter la posologie. Peux-tu m'aider.
Karine, j'attends de voir comment il continue de me suivre, et te donnerai ses coordonnées.
 
ElisaBete
10 Septembre 2015, 19:15
Bonjour Rocky, Dragonfly et Jack-lofène et merci pour votre accueil également.

Je me lève généralement vers 6h30. Peut-être devrais-je prendre plus tôt le matin ?
Je compte sur les conseils avisés de Sylvie.
Vous me conseillez de rester à 90mg et de retourner voir le doc au bout d'1 semaine ?
Évidement, j'ai bien pris note des recommandations de Sylvie sur les prescriptions dans le cadre du RTU. Déjà s'il pouvait m'augmenter jusqu'à atteindre 120mg si nécessaire (je sais que l'on ne peut pas savoir à l'avance notre seuil).

Merci à tous pour vos précieux conseils, et pour votre accueil !!!!
 
ElisaBete
10 Septembre 2015, 11:16
Bonjour à tous, et merci pour votre accueil !

Et oui Sylvie, je faisais partie des sous-marin :)
A 90 mg je n'ai pas vraiment l'impression d'une diminution. Peut être une heure plus tardive du graving le matin.
Je me suis mise à faire du sport 1 h par jour (vélo d'appartement + abdo) en même temps que le début du traitement. Je fais ça le matin après avoir emmené ma fille à l'école. Ça explique le recule je pense. Mais c'est tout.

Karine, merci, je sais que c'est une maladie, mais la honte est là tout de même. Sans doute un formatage social... En général je commence à penser à l'alcool en milieu de matinée. Indifféremment semaine ou we puisque je travaille à la maison. Et je n'ai pas du tout l'intention de faire marcher les lobbyistes en prenant du Selincro :)

Elljo et le Coyote, merci pour votre accueil.

Pensez-vous que je puisse augmenter mon traitement et reprendre rdv avec mon médecin pour le mettre devant le fait accomplie ? Je supporte très bien le traitement, à part la fatigue je n'ai pas d'IS. C'est une "anomalie" génétique je crois, mon père était comme moi, extrêmement résistant aux médicaments (double dose pour m'anesthésier par exemple)
 
ElisaBete
09 Septembre 2015, 22:59
Bonsoir à tous !
Tout d'abord je me présente, j'ai 43 ans, séparée, un enfant de 5 ans.
J'habite dans la région de Troyes, je travaille à domicile (à mon compte).
Un grand père alcoolique, un père alcoolique, je n'aurai jamais cru moi aussi souffrir de cette maladie.
Et puis il y a une dizaine d'année, j'ai été confrontée a des problèmes d'infertilité. Malgré l'aide des médecins, rien n'a faire.
J'ai alors commencé à boire, sans même m'en rendre compte. Un verre ou deux par ci par là, plus en cas de déprime....
de fil en aiguille, m'a consommation a considérablement augmenté. (Je suis enfin devenue maman à 38 ans après 15 ans d'efforts.)
Jusqu'à ce que je me rende compte que j'étais malade. Ma famille, mes amis, personne ne sait, ou fait semblant de ne pas savoir, je ne sais pas, et je n'ai pas envie d'en parler avec eux.
J'ai d'abord été envahie par la honte et la culpabilité.
Alors j'ai cherché un peu de soutien au travers de témoignages d'autres personnes comme moi. Et par hasard, ou pas vraiment, j'ai atterri sur ce site.
Je connaissais de nom de Baclofène, et j'ai lu attentivement toutes les ressources du forum, et je me suis dis, pourquoi pas moi ?
Je suis allez voir mon médecin généraliste il y a un mois, j'avais ma fille avec moi, alors nous n'avons pas pu trop discuter. Mais quand de lui ais dit que je voulais qu'il me prescrive du Baclo, il n'a pas rechigné. Je me suis dit, c'est bon, on va y arriver.
Il m'a prescrit : 30 mg par jour pendant 1 semaine à augmenter de 1 par jour toutes les semaines. Pas assez clair pour la pharmacie qui ne m'a délivré que 3 boites.
Bref j'ai débuté mon traitement le 11/08/15 (en suivant les différents conseils du forum) à 15 mg pendant 2 jours. Pas d'IS dont je suis passée à 25 mg pdt 2 jours, puis 30 mg 3 jours, puis 40 mg pdt 3 jours, puis 50 mg 4 jours (je me sentais fatiguée), puis à J16 60 mg. Et là je me suis rendue compte que je ne ferais pas 1 mois. Alors le temps d'obtenir un rdv chez le doc, je suis repassée à 50 mg pendant 3 jours.
Je suis retournée le voir à 22 jours de traitement. Lui ais demandé d'augmenter, je lui avais apporté le livret imprimé mis à dispo sur le site (merci !).
Il m'a prescrit 90 mg par jour pour 1 mois, mais m'a bien fait comprendre qu'il ne pourrait pas augmenter le traitement pour "ne pas avoir de problème". Il m'a aussi fait part d'un nouveau "traitement" qui vient d'arriver sur le "marcher"... je vous laisse deviner.
Bref, n'ayant pas d'IS à par la fatigue j'arrive à gérer, à 90 mg depuis 4 jours. Et bien entendu, cela n'est pas suffisant.
Je répartie mes prises : 30 mg à 9h30 30 mg à 12h et 30 mg à 17h30. Comme je travaille à la maison, mes gravings n'ont pas vraiment d'heures stables, cela dépend de mon état émotionnel. Je voudrais augmenter le dosage, mais mon médecin n'a pas l'air d'accord.... je sais que la guérison ne se fera pas en 1 semaine, mais de savoir que mon médecin n'est pas prêt à me suivre me perturbe beaucoup.

Voilà, vous savez tout...
Merci de m'avoir lu.
A bientôt.
 



forum baclofene