Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Protocole "habituel" du Baclofène

Avatar de MK56
  • Messages : 6
  • Inscrit : 18 Novembre 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 19:40
Je suis la maman d'un homme de 45 ans qui boit, le soir et le w.e. parfois, jamais dans la journée. Il travaille. Sa femme l'a quitté il y a près d'un an. Son fils de 10 ans, dont il a la garde partagée, n'ose rien dire mais en parle à sa mamie...il est malheureux de voir son papa ainsi.
J'ai essayé de convaincre mon fils de suivre un traitement. Il a essayé quelques mois avant le départ de son épouse mais maintenant n'est plus du tout suivi.
Je ne sais que faire, quelle attitude adopter. Je ne veux pas faire comme si de rien n'était, je ne veux pas le harceler non plus (bien que...). Quelqu'un a-t-il une solution ? Je viens de lire le livre du Dr AMEISEN et ça m'a boulversée.
 
Avatar de suellen
  • Age : 31 ans
  • Messages : 196
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 19:47
bonsoir mk

bienvenue

tu trouvera de l aide du soutien ici
dans quelle region ton fils habite t il?


http://www.youtube.com/watch?v=D7tvVGBs1fU
 
Avatar de suellen
  • Age : 31 ans
  • Messages : 196
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 19:58
tu as peut etre lu la lettre a la famille du docteur Fouquet?
elle ne date pas d hier mais reste d actualite
pour reagir au mieux et eviter les conflits

http://www.temperance.fr/pnl-h...ettre-a-la.html

bises


http://www.youtube.com/watch?v=D7tvVGBs1fU
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35142
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 20:09
Bonsoir

Le baclofène marche très bien pour l'alcoolo dépendance
Un impératif que le malade veuille s'en sortir et croit un mimimum au fait que le baclofène peut l'aider

Que faire, peut être imprimer quelques articles sur le sujet et lui faire lire
Celui là http://www.baclofene.org/wp-co...s24052012-2.pdf est très bien


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Franck
  • Age : 53 ans
  • Messages : 4469
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 18 Novembre 2012, 20:43
Bonsoir MK56.

Oui, qu'il veuille s'en sortir comme le dit Sylvie.
Mais dans un premier temps qu'il reconnaisse au moins sa maladie.

Qu'il comprenne qu'il s'agit bien d'une maladie et pas d'autre chose.
Tu as lu le livre...
Et bien alors tu l'as déjà compris.

Oui ce livre est bouleversant comme tu le dis.

Mais rassurant aussi.
Car en le lisant nous comprenons que nous sommes victimes d'une maladie.
Nous ne sommes pas coupables d'un vice.
Ce livre donne de l'espoir aussi, car comme Olivier AMEISEN nous nous sommes soignés, et nous sommes sauvés. Tous les jours nous sommes plus nombreux.

Le mieux serait qu'il le lise aussi, et au fil de sa lecture, peut-être en parlera t'il avec toi...

Et ensuite il comprendra qu'il faut qu'il prenne le traitement.
Le seul traitement efficace, doit-on le rappeler?

Tu as bien fait de venir ici MK56.
Message édité 1 fois, dernière édition par Franck, 18 Novembre 2012, 20:43  

Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 19 Novembre 2012, 0:56
Bonjour MK,

Moi aussi je suis sur ce forum pour aider mon fils alcoolique.

Tu dis que ton fils a suivi un traitement quelques mois. Lequel était-il ?

Ensuite, tu dis que ton petit fils te parle de son papa. Dis lui bien que son papa est malade car l'alcoolisme est une maladie.

Essaie de discuter avec lui au sujet de sa consommation, doucement, calmement, dis lui que c'est une maladie et qu'il y a un médicament pour la soigner.
Dis-lui aussi que son fils est malheureux pour son papa, que les gamins sentent tout et qu'il faut qu'il se soigne pour que son fils puisse vivre.

Ton fils habite chez toi ou il a sa maison ? S'il est chez toi, demande lui de lire ce que Sylvie te conseille, et s'il est chez lui, apporte le lui.

Nous, nous avons "travaillé" notre fils doucement, par phrases courtes pour que l'idée fasse son chemin. Sans le harceler, mais sans le lâcher non plus.
Il a enfin fini par accepter qu'il était malade et à demandé le baclofène après une cure ratée. Il est donc en traitement actuellement.
Enfin !


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de Morissou
  • Age : 59 ans
  • Messages : 587
  • Inscrit : 02 Septembre 2012
  Lien vers ce message 19 Novembre 2012, 1:37
Bonsoir MK,

Ne lâche pas ce forum, il te donnera les informations utiles, la présence amie, le soutien, tout ce qu'il faut pour que ton fils s'en sorte bien !
A bientôt !


Garder le cap coûte que coûte ...
 
Avatar de MK56
  • Messages : 6
  • Inscrit : 18 Novembre 2012
  Lien vers ce message 27 Novembre 2012, 14:56
Pardon de n'avoir pas répondu plus rapidement mais, bien qu'habituée à Internet, je ne trouve pas ce site si facile d'accès et, sans Breiz Chris, je n'aurais jamais lu vos réponses dont je vous remercie infiniment (parce que je n'ai pas su où les trouver), .
Mon fils habite seul depuis son divorce, dans une maison, seul ou avec son fils selon les jours de garde. Il habite le Morbihan.
Je lui ai procuré un exemplaire du livre d'Olivier Ameisen, je sais qu'il a commencé à le lire. Je voudrais qu'il le termine avant d'en parler avec lui.
Nous abordons ce sujet de la dépendance mais il faut que j'y aille sur "la pointe des pieds" sinon il se ferme. Pourtant il me remercie souvent "d'être là".
Je ne l'ai jamais vu ivre. Je sais qu'il boit beaucoup de wysky le soir mais, pour l'instant, il est toujours à même d'aller à son travail le lendemain. Je ne crois pas que ses collègues ou son employeur connaissent son problème.
J'ai beaucoup de craintes pour sa santé car il a beaucoup grossi ces dernières années et il ne pratique aucun sport. Il fait un travail de bureau.
Je pense qu'en général il a une hygiène de vie déplorable : trop d'alcool, nourriture trop riche (plats tout préparés, peu de légumes verts, pas de fruits) et... pas de sport.
Voilà, vous en savez un peu plus mais je suis consciente qu'il doit avoir d'abord ENVIE de changer tout ça et je ne sais s'il est encore prêt.
Merci pour votre écoute
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 43 ans
  • Messages : 9394
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 27 Novembre 2012, 17:35
Bonjour,

Enfin, te revoilà ;)

Je te tutoie, car c'est coutume ici...

Alors en effet, il faut qu'il puisse sortir du déni, et je pense qu'il a aujourd'hui une superbe alliée : sa maman!

Dès que tu peux aborder la conversation avec lui, que tu le sens prêt, il faut sans hésiter nous demander comment faire, pour accéder au traitement.

Je pense que tu nous as lu, de ci, de là, et que tu vois déjà le processus par lequel nous passons.

La communication est très importante entre nous, nous nous soutenons, et nous comprenons.

Donc n'hésite pas à venir te connecter de temps en temps. Dis nous où vous en êtes de vos démarches, et ensuite, le traitement, quand il sera prêt.

Encore la bienvenue à toi. Et encore bravo pour ton courage.

Bien amicalement


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de reiz17
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2216
  • Inscrit : 23 Mars 2012
  Lien vers ce message 27 Novembre 2012, 20:27
Salut MK,

La situation est aussi complexe que poignante. Au colloque sur le Baclofène, j'ai vu des parents venir se renseigner sur le médicament. Quels témoignages! Quel amour. Et quelle conscience du fait que rien ne fonctionne si ce n'est cette molécule dans notre cas. Ma mère a rajeunie de 10 ans avec ma guérison. Elle aussi a retrouvé sa liberté.
Je comprends tes préoccupations et ton angoisse.

Tu sais maintenant puisque tu as lu le livre "Le dernier verre" que l'on ne devient pas alcoolique parce que l'on boit. Mais bien l'inverse. De la même façon que l'alcool est le mauvais médicament à notre maladie, tandis que le Baclofène est le bon.

Maintenant reste a l'en convaincre lui.
Et surtout, comme il a été dit, qu'il sorte du déni. Ce n'est pas chose aisée. Nous construisons tout un système de défense. Cela fait des années qu'il souffre de sa maladie, alors il s'est inventé des moyens pour vivre malgré tout. C'est normal.

Nous pensons a vous.


Indifférent à l'alcool mais pas à un verre de Château Léoville-Barton St.Julien 2003, depuis la mi-juin 2012.
 
Avatar de Franck
  • Age : 53 ans
  • Messages : 4469
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 27 Novembre 2012, 20:54
Princesse, le laisser se débrouiller seul, c'est une possibilité que MK a toujours eu.
Si elle est ici, c'est qu'elle n'a pas retenu cette option.

MK, si il a commencé la lecture c'est une très bonne chose, cela devrait lui permettre de comprendre qu'il est malade et qu'il n'y peut rien tout seul.
Il n'est pas nécessaire d'attendre qu'il l'ait fini pour en parler, tout au long de la lecture il y a matière à en discuter.
De ces discussions sortira peut-être quelque chose, surement.
Et il trouvera l'envie de se soigner.

De mon coté c'est mon épouse qui m'a suivi.
Que ma mère s'y intéresse m'aurait fait du bien, mais elle est dans le déni de mon alcoolisme.
Message édité 2 fois, dernière édition par Franck, 28 Novembre 2012, 22:00  

Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de MK56
  • Messages : 6
  • Inscrit : 18 Novembre 2012
  Lien vers ce message 28 Novembre 2012, 19:32
MERCI, MERCI, MERCI !
Je viendrai rapidement reparler avec vous.
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 43 ans
  • Messages : 9394
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 28 Novembre 2012, 23:35
On espère que tu auras bientôt de bonnes nouvelles à nous apporter.

On est là ;)

Et on t'embrasse tiens!


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de croquelavie (pas guérie)
  • Age : 55 ans
  • Messages : 1538
  • Inscrit : 14 Mars 2011
  Lien vers ce message 29 Novembre 2012, 17:42
Bonjour MK,

Ton fils doit aussi comprendre que le baclo ne sert pas à devenir abstinent. Il sert à avoir le choix soit de ne plus boire, soit de boire "comme quelqu'un de normal". Cela peut aider à avoir envie de se soigner.


Catherine
 
Avatar de MK56
  • Messages : 6
  • Inscrit : 18 Novembre 2012
  Lien vers ce message 02 Décembre 2012, 19:54
Je vais me répéter : MERCI !
Ca fait du bien de ne plus se sentir seule... Attention, seule je ne le suis pas vraiment puisque j'ai un adorable mari mais il n'est pas le père de mon fils, ça ne veut pas dire qu'il ne se sente pas concerné mais.... ce n'est pas tout à fait pareil. Son père (de mon fils) lui serait plutôt dans le déni. Il connait son problème mais ne veut pas s'en mêler. Il est vrai qu'ils se voient beaucoup moins que nous. Je ne lui en veut pas. Moi aussi, je me suis sentie complètement démunie en l' apprenant. Sauf que je n'ai pas du tout envie de baisser les bras. Surtout pas ! J'aurais l'impression de "non assistance à personne en danger".
Mon fils est bien un alcoolo-dépendant pour répondre à la question de Princesse, et il le reconnait lui-même mais pas devant n'importe qui. J'ai peur en effet, de lui "mettre la pression" comme tu dis Princesse mais il m'a dit qu'il préférait ce comportement-là à l'indifférence de son père. Je sais qu'il a besoin de notre affection (de mon mari et moi) et de notre confiance, ça aussi il nous l'a dit.
Jusque là il croyait pouvoir gérer cette dépendance. Il est vrai qu'il n'a jamais cessé de travailler car il ne boit pas la journée (du moins en semaine). Ce qui m'inquiète énormément c'est qu'il refuse de consulter. Lors de sa dernière visite et après son premier essai de traitement anti-alcool, son médecin lui a prescrit une prise de sang. Il ne l'a jamais faite (ça fait 2 ans bientôt). Il a beaucoup grossi et; depuis sa séparation (il n'est pas encore divorcé) il est plus seul et sûrement plus enclin à se consoler de cette manière. Lors de la prise de sang effectuée avant la prise du premier médicament (je ne me souviens pas du nom), ses résultats étaient mauvais : cholestérol, gamma GT très élevés + hypertension (qui elle, est soignée parce qu'il profite du remplacement de son médecin pour se faire prescrire le médicament dont il a besoin ....)
Il est en train de lire LE livre.... Il a bien compris que le Baclo n'est pas une interdiction définitive de boire et c'est surtout pour ça qu'il fera (peut-être) l'essai. Il avait énormément peur de perdre le côté convivial d'un verre avec les autres traitements. De plus, presque personne n'est au courant de son problème; nous ne l'avons jamais vu ivre. Et, le connaissant, il ne veut pas le dire en refusant un verre. Au départ, c'est sa femme qui m'a alertée et c'est en parlant avec lui que j'en ai eu la confirmation. Je pense que sa femme a manqué de patience suite à son premier traitement car il est resté sobre environ deux mois puis, petit à petit, il a repris ses anciennes habitudes, alors elle a quitté le domicile conjugal. Je ne lui jette pas la pierre. Ce n'est sûrement pas facile de vivre avec un alcoolo-dépendant et, malheureusement, il semble qu'ils aient toujours eu un problème de communication.
Je ne lui ai pas dit que je m'étais inscrite ici, mais je lui ai envoyé le lien de ce forum. Pour qu'il puisse lire vos témoignages. Je ne sais s'il le fait.
Ne pas "me rendre malade" dis-tu Princesse ? Tu n'as pas idée du nombre de nuits blanches que je dois à ce problème....D'autant qu'il n'y a pas que mon fils en jeu, il y a aussi mon adorable petit-fils. En tant que mère, se sentir impuissante est terrible. Mais je ne désespère pas ! Je vous dois de vous tenir au courant de la suite.....
 
Avatar de bidibule
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5734
  • Inscrit : 24 Novembre 2011
  Lien vers ce message 02 Décembre 2012, 20:15
Bonsoir MK,

C'est super que vous soyez si proches et en confiance, ça va l'aider c'est certain.
C'est très bien aussi qu'il lise LE livre, ça va l'aider à comprendre comment agit le baclofene et surtout le faire déculpabiliser.

Quand on est alcoolique comprendre qu'il s'agit d'une maladie à un effet booster, on a moins honte et on reprend espoir.

Comment ne pas s'inquiéter pour ses enfants quand on est mère, impossible.

Tu ne nous doit absolument rien, ni même de nous tenir au courant, mais saches que nous sommes tous ici solidaires et ferons de notre mieux pour te soutenir et te donner de bons conseils, des retours d'expérience ...


Le p'tit il dit : Fuck you !
 
Avatar de Franck
  • Age : 53 ans
  • Messages : 4469
  • Inscrit : 09 Aout 2012
  Lien vers ce message 02 Décembre 2012, 21:28
Bonsoir MK.

En effet, c'est bien positif tout ça.

Le fait de pouvoir en parler avec lui sans fausse pudeur, de parler du livre ensemble, vous fera du bien.

Qu'il vienne ici sera une bonne chose aussi, car comme tu as pu le voir, on peut dire que le forum fait partie du traitement, enfin c'est mon avis.

A bientôt.


Indifférent à l'alcool, depuis le 01/10/2012 à 330mg/j.
A la vapote depuis le 25/10/14
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 43 ans
  • Messages : 9394
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 17 Décembre 2012, 15:31
Bonjour MK,

Sais tu s'il s'est penché sur le forum?

Des nouvelles de toi? De lui?

Amicalement


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 20 Décembre 2012, 18:14
Bonjour MK,

Alors, quelles sont les nouvelles ?

Quand je te lis, je me dis que tu as la chance que ton fils te parle. Le mien refuse catégoriquement ou ne me dit que ce que je veux entendre.
Il est toujours content de nous trouver quand il fait des bêtises, mais jamais il n'appelle au secours. Il dit merci, oui, mais jamais il ne dit qu'il est content que nous soyons là.
Oui, c'est une bonne chose qu'il te parle...

Comme toi, je n'ai pas dit à mon fils que je suis inscrite ici. Trop honte de livrer mes ressentis.
Et comme toi, je passe des nuits blanche à me demander quand tout cela s'arrêtera.
Mais au moins, ton fils te parle. Déjà, il avance.

Et oui, comme dit Princesse au petit pois, il faut essayer de prendre du large, de relativiser. Nous nous faisons du soucis, et cela ne sert à rien sinon à nous faire plus de mal qu'il n'y en a déjà.

Je vous souhaite une belle réussite.
Et aussi de joyeux préparatifs de Noël pour se petit garçon qui sera tellement heureux ce jour-là.
Bon courage,
DoMi


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de MK56
  • Messages : 6
  • Inscrit : 18 Novembre 2012
  Lien vers ce message 30 Juillet 2013, 9:04
Bonjour,
Je suis restée silencieuse un long moment mais je vous lis tout de mˆeme régulièrement et, aujourd'hui, j'ai besoin de vous.
Voilà, mon fils a franchit le pas et vient de commencer le traitement. Toutefois, je n'ai pas l'impression que a posologie prescrite soit suffisante : 10 mg/jour pendant 5 jours, puis 20 mg/jour pendant 6 semaines. Il a confiance en son médecin mais peut-ˆetre celui-ci ne connait-il pas le Baclofène pour traiter les addictions.
J'ai peur que si mon fils n'obtient pas de résultat, il se décourage et abandonne.
Qu'en pensez-vous ?
 
Avatar de Daniel
  • Age : 56 ans
  • Messages : 6427
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 30 Juillet 2013, 9:25
Bonjour

Effectivement avec une dose pareille il va mettre une année à ressentir les effets de la molécule

Le protocole "standard" demande de commencer à 30mg/jour et d'augmenter de 10mg tous les 3 jours ou 5 jours selon les ES

Qu'il ne se décourage surtout pas

Peux tu nous dire à quelles heures il les prend, et à quel moment il ressent ses cravings


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 35142
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 30 Juillet 2013, 9:37
C'est clair, c'est nettement insufisant

Imprime ceci pour le médecin Documentation Calaméo
Soit il est de bonne foi et il comprendra
Soit il vaudra mieux se tourner vers un autre médecin


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de MK56
  • Messages : 6
  • Inscrit : 18 Novembre 2012
  Lien vers ce message 30 Juillet 2013, 15:40
Merci Alain, j'ai lu tout ton fil et j'ai remarqué combien tu es présent pour qui a besoin, combien tes remarques sont pertinentes et j'aime aussi ton humour.<br />Merci Sylvie, toi tu es administrateur et tu remplis admirablement ton rôle, toujours le mot qui convient. Bref, je vous ai entendus tous les deux et ai téléchargé le document proposé par Sylvie qui parviendra au médecin aujourd'hui. J'ai dit à mon fils que j'étais inscrite ici et j'ai eu la surprise d'apprendre que.... lui aussi ! bien plus récemment que moi et nous ne connaissons pas le pseudo de l'autre et c'est très bien ainsi.<br />Je crois que ma vision d'aujourd'hui de cette maladie a beaucoup aidée mon fils à franchir le pas, de plus il peut me parler sans être jugé et je crois qu'il avait besoin de cette confiance. Vous m'aurez tous aidée à me comporter ainsi.<br />Je passe moins de nuits blanches mais ne serai rassurée que quand le baclo aura commencé son effet. J'espère que le médecin acceptera de revoir sa posologie.<br />Pour répondre à Alain, mon fils débute tout juste et prend son unique comprimé vers 18 h le soir. son craving se situant vers 19 h. Il voulait entreprendre ce traitement en étant en vacances, ce qui se fait à la fin de la semaine mais d'ici là, il a une semaine de travail très chargée.<br />Je vous tiens au courant. (Je crois que mon fils vous lis mais n'écrit pas pour l'instant).
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene