Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

1,2,3 Soleil ?

De l'alcoolisme à l’indifférence et après...
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 18:48
Bonjour à tous,
Je suis à 3 jours de baclofène 10mg.
Pour info, la famille de ma mère a baigné dans l'alcoolisme.
Petite, je terminais les verres quand mes parents raccompagnaient leurs invités.
C'était chaud et réconfortant, je me sentais grande.

J'ai bu à l'adolescence pour l'effet désinhibiteur.
J'étais anxieuse, complexée, persuadée d'être différente des autres.

Vint alors une belle rencontre d'amitié entre deux mômes perdues.
L'alcool nous servait tous les weekends à la fois pour nous affirmer dans notre marginalité et pour tenter le chemin vers les autres.

Jusqu’à mes 24 ans, l'alcool était festif et n’entraînait pas de dépendance.

J'ai commencé à sentir que j'avais besoin de l'alcool pour me concentrer et endiguer mes émotions lorsque j'ai participé à un concours de reportages vidéos. Je vivais encore chez mes parents et je tapais dans le bar, seule lorsque l'angoisse de ne pas réussir était trop forte.

Après avoir remporté ce concours et grâce à la somme d'argent reçue, j'ai pris mon premier appartement et là, insidieusement je me suis mise à boire, en compagnie, puis seule.
Très vite j'ai compris qu'il me fallait m'approvisionner chaque jour, peur du manque.

A partir de là, l'alcool ne m'a plus quitté, c’était il y a 22 ans.

Les choses ont empirées en 1996, mon compagnon de l'époque était en formation et ne rentrait que le week end.
Je consommais 1 bouteille de rhum ou pastis par jour, de 11hrs du matin jusqu'à ce que je n'en puisse plus. Je devenais "imbuvable" pour mon compagnon.

Un soir, un ami me raccompagne chez moi, non sans me faire la morale, j'ai continué à boire et petit à petit , j'ai compris que je ne pouvais plus rien, je perdais mon couple, mes amis, j'avais quitté mon travail...
En deux minutes j'ai démonté un rasoir jetable et moi qui ai une peur viscérale des armes blanches, j'ai taillé mes deux poignets, méticuleusement.
Aucune douleur plus forte que mon mal de vivre, le sang coulait, mes larmes aussi.
Mes chats me regardaient et j'avais mal de ne trouver aucune autre solution que de mourir.
Le calme m'a envahi et j'ai mesuré la portée de mon geste. Téléphone... pompiers...urgences... sutures...
Mes parents prévenus, mon compagnon.
Je n'ai conscience de rien.
Le matin psy, premier contact, proposition de séjour en clinique psy, un soulagement intense, enfin mon mal est reconnu!
2 mois en clinique, mes proches me soutiennent mais la distance est là, je leur ai fait du mal!

Je me ré alcoolise le week end, pour faire comme si tout cela était passé.
Je vais mieux, l'alcool est présent, doucement.
Psy , anti dépresseurs, anxiolytiques, les soignants sont dans le déni de mon démon. Ok puisqu'ils le disent...

1997:Je veux un enfant! Grossesse fabuleuse, bb génial.
Après 9 mois d'abstinence tranquille, l'alcool reviens, sans frapper, j'ai le sentiment de gérer. Mais j'ai peur!

Alors nouveau psy, nouveau déni, nouveaux AD.
Les TS médicamenteuses s’enchaînent, Revia, Aotal sont mes amis, 2 séjours en HP...
Je veux me soigner!
Un nouveau psychiatre accepte ma demande d'espéral.

Abstinence d'un an, je crois pouvoir gérer, mon oeil, je rechute.
Ma consommation est moindre mais présente.
Apres des mois d'errance: une nouvelle année d'esperal et puis l'impression de gérer de nouveau et re rechute...
2004

Aujourd’hui , même si je bois beaucoup moins qu'avant, le besoin impérieux est quotidien et un verre entraîne l'autre.

Depuis presque 2 ans je vis avec un homme dont l'alcoolisme a ravagé la vie( mensonges, dettes, actes inadaptés, vie sociale inexistante ou problématique. Ayant vécu l'abstinence avec esperal, je lui ai parlé de mes expériences psy et médicamenteuses en sachant qu'il était le seul à pouvoir décider.

Il y a 3 mois il m'a dit qu'il n'arriverait pas à s'auto gérer sans médicaments et il a commencé l'esperal.

La spirale est devenue positive : travail, plus de mensonges, projets...il a rechuté avant son anniversaire soit il y a 1 mois et il ne reprend de l'esperal que depuis 2 jours après avoir fait toutes les conneries du monde.

Son parcours, cette peur qu'il a de devoir vivre sans alcool , m'a mis face à mes propres soucis. Je ne veux plus d'esperal parce qu'il stigmatise et nous met en marge, nous qui nous y sentons si facilement déjà.

Aussi, pour nous aider, j'ai commencé le baclofène avant hier. Je souhaite de toutes mes forces que cela fonctionne pour moi et pour qu'il croit en l'espoir de pouvoir un jour sortir du carcan de l'esperal.

Avez vous des conseils pour aider la petite nouvelle que je suis?
Message édité 23 fois, dernière édition par Lee Vair, 16 Janvier 2014, 19:16  

Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 19:45
Bonjour à toi, Leev,

Et bienvenue parmi nous.

Esperal ou autre, la rechute est quasiment systématique, car tous les médocs prescrits jusque là demandaient au patient de faire l'effort de l'abstinence.
Autant dire l'enfer, entre l'effort de volonté contre nature (bah oui, c'est dans la nature de l'alcoolique de boire), et l'image sociale écornée de celui ou celle qui ne boit pas,
potentiellement un alcoolo dépendant en puissance pour tout ceux qui l'observent.

Le baclofène va vous sortir de cette impasse, de cette spirale infernale dans laquelle nous avons tous été lessivé avant de commencer le traitement.
Oui, tu as bien fait, et oui, tu as frappé à la bonne porte.

L'idéal serait évidemment que vous commenciez tous deux le traitement.
Est-ce que votre médecin vous suivra ? Est-ce qu'il connait le traitement et ses subtilités ?
Si ce n'est pas le cas, nous vous aiderons du mieux que nous pourrons de par notre expérience.

Quelle posologie le médecin t'a-t-il prescrit, et quelles augmentations sont au programme ?
Dis nous en un peu plus.

Bravo à toi pour avoir su prendre le taureau par les cornes.
C'est le premier pas vers la réussite du traitement.


Bienvenue à nouveau, à tous les deux.

Amitiés


" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 20:32
Merci Frankolo, tu as tout compris!
Si nous ne commençons pas le baclofene ensemble c'est parce que mon compagnon doit OBLIGATOIREMENT être abstinent (permis de conduire, craving permanent)
La phase Esperal est nécessaire pour rétablir ses constantes physiologiques.
Mais le fait de tester sur moi le baclofène peut etre un message d'espoir pour lui en lui ôtant cette angoisse du "ne plus jamais boire" qui est hélas une barque pourrie mais sur laquelle nous avons construit nos fondations bancales.
Merci de m'accepter dans ce groupe.
J'ai bien conscience que le dialogue est une force et que tout ne réside pas dans le petit cachet.
Pour l'instant ma posologie est de 10 mg + 10 tous les 3 jours, demain je passe à 20 mais mon prescripteur n'est pas mon médecin traitant et m'a avoué qu'il n'y connaissait pas grand chose. J'ai donc contacté Viva pour savoir si mon doc est compétent sur le sujet.

Pour le moment je me sens plus somnolente mais bon de suis quand même a 150 mg de seresta, 40 de prozac et havlane au coucher, par conséquent, être somnolente me parait normal. Ma consommation est d'environ 8,10 bières, ce qui est déjà moins qu'il y a 2 jours.

Encore merci pour ton soutien à nous deux.
Message édité 1 fois, dernière édition par Lee Vair, 11 Janvier 2013, 21:47  

Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de marie5
  • Messages : 363
  • Inscrit : 29 Juin 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 20:36
Hello, et bienvenue

Tu as commencé le chemin vers la guérison.

Sois fier de toi, et Bravo ; )

N'hésite pas de lire la rubrique Témoignages

et surtout, partage ici librement ton parcours, tu trouveras
de jour comme de nuit, des bons conseils.

A bien vite
Marie





« Même sans espoir, la lutte est encore un espoir »
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 20:44
Merci Marie, je bois les témoignages comme un bon perrier d'apres la cuite. Et je me motive de votre courage, de votre humanité, je sais les rechutes et la culpabilité, mais j'entrevois aussi la chance d'aller mieux.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de zabou
  • Age : 50 ans
  • Messages : 2581
  • Inscrit : 19 Juillet 2011
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 20:55
bonsoir leevair,

bienvenue sur notre forum d'entraide,

as tu lu le livre du pr ameisen, le dernier verre, vraiment très intéressant pour bien comprendre la maladie et surtout le processus de guérison.

quant à ton ami, je pense qu'il va rapidement nous rejoindre.http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_oeil.gif

si tu as d'autres questions, n'hésites pas.


le combat continue
svp, pensez à adhérer et signez la pétition.
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 21:00
Leev,

Ici, plus de culpabilité, tu peux la laisser aux vestiaires en entrant, quelqu'un se chargera de la brûler.

C'est parce que pour beaucoup d'entre nous il était impossible de s'imaginer abstinent que nous avons franchi cette porte, comme toi aujourd'hui.
Vous êtes plus qu'en droit d'espérer vous soigner, à commencer par toi.

Ton conjoint suivra bientôt et vous pourrez redécouvrir la vie autrement.

Parfait si ton doc te suit pour les prescriptions.
On te donnera tous les conseils nécessaires pour ta progression, ta montée en baclofène, et quelques petits conseils qui ne s'inventent pas.

N'hésites pas à poser des questions, tu trouveras toujours quelqu'un pour y répondre.


" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 21:10
Bonsoir et bienvenue

L'esperal est prescris contre la dépendance à l'alcool, c'est une aide mais je n'ai pas souvenir d'avoir entendu parler d'excellents résultats avec le traitement
Le baclofene n'est pas une pilule miracle, mais avec un suivi régulier des prises, le résultat est phénoménal pour la plupart des personnes traités
As tu "le dernier verre" du Pr AMEISEN, vous pourriez en faire la lecture ensemble avec ton ami, ce serait un excellent départ

A te lire


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 21:46
Merci Daniel!
Bien sur l'esperal ne donne aucune guérison, il permet seulement par effet antabuse de supprimer toute forme d'alcool sous peine d’être malade, ce n'est qu'un gendarme, mais parfois utile quand le corps doit se refaire une santé.

Nous allons lire le "dernier verre".
J'avais aimé le film et le livre "un dernier pour la route" bien qu'il ne s'agisse pas là de baclofene. Les etapes de l'alcoolisme y étaient bien vues.
Message édité 1 fois, dernière édition par Lee Vair, 11 Janvier 2013, 21:50  

Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de jeanus
  • Age : 59 ans
  • Messages : 660
  • Inscrit : 26 Septembre 2011
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 21:55
salut leevair, c'est un pseudo de saison.
j'espère que bientôt sera sera "était".http://www.baclofene.com/images/smileys/fsb2_ouais.gif

en tous les cas bienvenue sur ce forum.
tu dis que ton conjoint ne peut débuter le baclo, car il doit être obligatoirement abstinent.
le protocole baclo est plus efficace si on est abstinent. Et je n'ai jamais lu , j'ai peut être loupé qque chose, il n'est pas interdit d'associé baclo plus espéral ..

en tous cas je te souhaite une belle réussite pour ton parcours baclo .

@ plus

jeanus


slowly upstairs, faster down,
sans l'aimable autorisation de ian anderson.
 
Avatar de Alain522
  • Age : 63 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 12 Décembre 2012, 23:19
Salut Leevair

Bienvenue sur le forum

L'esperal comme un gendarme ,c'est a qui veut l'entendre.

2 ts avec et toujours là.(Dernière 1flacon + litre whisky)

Seul le baclo m'a sortie d'affaire.

Si tu lits mon fil tu verras que moi aussi c'est la justice qui m'y a obligé.

Mais la tradition n'était pas pour moi,cure,abstinence,culpabilité etc...

Tout cela tu ne l'as pas avec la molécule,d’où la liberté de te soigner et de

guérir, comme tu l'entends.

3 semaines et indifférent a l'alcool depuis plus de 5 mois.

Amicalement

Alain
Message édité 1 fois, dernière édition par Alain522, 12 Décembre 2012, 23:21  

La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 13:04
Bonjour Jeanus et Alain,
Pas con d'associer esperal et baclofene , il faut voir ca avec doc, mais alors comment juger de l'effet seuil? dire qu'on est indifferent à l'alcool c'est presque toujours une réponse d'"Espéralisé" pour eviter d'etre mal perçu donc comment se reperer? , bonne journée je vais lire vos temoignages. Merci d'etre là, lee vair qui attend l'été


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 16:16
Frankolo, je viens de lire ton post sur l’indifférence et je reconnais m'y reconnaître totalement, hélas , sans doute par lacunes de ma part, je ne peux y participer. En meme temps tout est dit. Etre indifférent, n'est ce pas comme etre mort?


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Alain522
  • Age : 63 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 16:30
Salut

L'indifférence c'est tout bête,tu as de l'alcool et tu n'as

plus envie d'en boire.

J'ai la bouteille depuis le 7 juillet, avec huile et vinaigre.

J'utilise toujours l'huile et le vinaigre.

Bières dans le frigo,tu les a à porter tous les jours et tu t'en fou.

L'indifférence c'est ça.

L’espéra-lité ,c'est toujours la trouille de crevé, car tu as toujours envie de picoler.

A choisir,je me fais plaisir , je picole et je me soigne.

Il n'a jamais été confirmé que le baclo agissait sur un corps non alcoolisé.

D'ailleurs je n'en voit pas l’intérêt

Tu vas être frustré de ne pas boire et donc contrarié .

Donc pas positivé sur la molécule qui aura du mal à s'installer.

Pour ma part je ne me suis pas posé de question,c'était ça ou je crevais.

Quand j'ai commencé le traitement , j'étais sur d être dans les 80%de guéri,

alors qu'en abstinence j'étais sur d'être dans les 90% de rechute.Ce qui c'est confirmé.

Voila ce que moi j'ai vécu et je pense. Le baclo est nôtre porte de sortie,

le reste sont des voies sans issue.

Alain522


La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Avatar de Daniel
  • Age : 55 ans
  • Messages : 6426
  • Inscrit : 25 Janvier 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 16:35
Bonjour Lee

Je ne dirais pas la mort mais la résurrection, se réveiller après un coma, retrouver la lumière

Etre indifférent c'est recommencer une nouvelle vie, se reconstruire, retrouver des sensations, oublier les mauvaises habitudes, ...
Savoir s'amuser sans alcool, trouver du plaisir autrement que dans l'addiction à la bouteille
Ce n'est pas facile crois moi, il y a encore du travail à faire sur soi lorsque le poison nous a quitté


La force qui est en chacun de nous est notre plus grand médecin
 
Avatar de dolli
  • Age : 45 ans
  • Messages : 477
  • Inscrit : 23 Septembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 16:46
Coucou Leever,

TT tes posts ici sont très constructifs, et en plus ta Frankolo , la chancehttp://www.baclofene.com/images/smileys/godgrace.gif

Nous, nous sommes d'abord rencontrer sur le tchat tt les deux,
Et j'espère bien t'y revoir,
En deux mots tu m'a appris un tas de chose!!

Je prend du prozo i too, 40 aussi parfois 50, voire 60,

T.O.C, très tenace!!!

Au plaisir de te lire,
Bon courage à vous deux

Biz

Dolli

Z'oubliais , ze suis à 110mg de baclofene
Message édité 2 fois, dernière édition par dolli, 13 Décembre 2012, 16:48  
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 16:48
Pardon, Je parlais d'atteindre l’indifférence totale, comme Frankolo ça ne m'interesse pas. Je veux vivre en dirigeant ce que je peux contrôler de moi sans que ce soit une bouteille qui me guide, mais je veux aussi manger, boire, profiter des instants en les ressentant pleinement. Ca doit être le terme "indifférence" qui me glace, peut être mon avis changera t'il avec le traitement


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de dolli
  • Age : 45 ans
  • Messages : 477
  • Inscrit : 23 Septembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 16:50
Ton avis CHANGERAS!!!

Sois en sur ^^

J'en suis la preuve,
NOUS en sommes tous la preuve

Tiens bon, PATIENCE,
La dernière!!

Biz

Dolli
Message édité 1 fois, dernière édition par dolli, 13 Décembre 2012, 16:53  
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 16:55
Hello dolli (oui elle est facile)
Merci pour ta gentillesse lors de mon passage sur le chat, j’espère que le cabinet de ton médecin n'a toujours pas explosé. Frankolo, je ne sais pas si j'ai de la chance, c'est qui, une légende??? en tout cas il est sacrement pertinent. Comme tous les avis d'ailleurs qui sont les bienvenus. Je me suis sentie tout de suite "entendue" c'est tellement rare pour tous et quelque soit notre quotidien. Il est si facile de juger, les "yaka" les "fauquetu" je n'en veux plus. Aussi merci à tous en esperant un jour, à mon tour savoir entendre.
a bientot


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 17:01
Dolli, j'ignorais que le prozac etait utile pour les tocs, (tu vois on est tous constructifs pour quelqu'un) est ce que le baclofène te permet de décompresser un peu parce que, pour ma part, le prozac me booste, mais trop, donc seresta très utile. Tu m'as aussi dit que cela faisait 1 mois de traitement et tu es déjà a 110? pas trop d'ES?
Biz


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de dolli
  • Age : 45 ans
  • Messages : 477
  • Inscrit : 23 Septembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 17:03
Ne te TRACASSE pas Leever!!

Frankolo, n'est pas une légende, c'est.........Frankolo.
Je ne parle jamais avec lui.....mais je suis son fil de près

Comme le TIENS
Lis le , je t'assure tu y trouveras bonheurhttp://www.baclofene.com/images/smileys/godgrace.gif

Je suis là, pas guéris,
Mais prête à t'aider

Je ne suis ni psy
Ni toubib
Je suis zune Dolli
Une crèmes de Dolli il parais (stop comprendras)

On est là pour toi,
Et crois moi des coups de gueule
T'en auras d'autre

Tkt pas c normal


ET oui , tu es NORMAL!!!

Je t'embrasse bien fort, et souffle dans tes voiles
Afin quel quitte le port......

Toujours Dolli http://www.baclofene.com/images/smileys/godgrace.gif
 
Avatar de dolli
  • Age : 45 ans
  • Messages : 477
  • Inscrit : 23 Septembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 17:05
Ze te dirais tout ça Leever
Il faut que je me douche là ;)

Au faite , le cabinet de mon toub, n'as pas exploser, je le vois demain http://www.baclofene.com/images/smileys/godgrace.gif
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 17:40
Dolli, merci, mais t'inkiete pas aucun coup de gueule ici, au contraire que des gens sympas et ouverts


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Alain522
  • Age : 63 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 18:02
Oui encore moi

Pour l'indifférence,je ne crois pas que ce soit une question de choix.

Le baclo agit différemment sur les personnes.

Certaines comme moi se retrouvent indifférente,d'autres avec une consommation modérée.

Jusqu'au bout, comme tu as pu le lire sur mon fil,et je te remercie d'y être passé,

j'ai bu et les quantités augmentées.Et un jour plus rien.

A l'inverse de ce que j'ai pu lire sur les fils,ceux qui ont vue

leur consommation diminué,ont gardé une consommation raisonnable.

Peut être que certains membres pourront t'aiguiller,car eux même ne recherchait pas l'indifférence.

A+ Alain


La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 19:15
Merci Alain, mais au risque de me répéter c'est le terme "indifférence" qui me choque pour le moment. Pour moi il est tellement proche de ce que j'ai vécu lors d'épisodes dépressifs intenses, on apelle ça "l'anhédonie": plus aucun désir de rien et ça me file les jetons.
Je comprends bien que pour vous cela ne revêt pas le même sens, il me faut seulement un peu de temps je crois pour passer de l'alcool non essentiel à l’indifférence pure, il me faut travailler sur ces vieux demons depressifs.
Lire ton blog m'a mis une bonne gifle, pas de la méchante hein, de la gifle qui recadre, je vais faire mon petit bonhomme de chemin en dépassant un par un mes propres obstacles. Pour l'instant je suis passé a baclo 10 a 12hrs plus 10 a 17hrs.
Je ne veux pas me mettre trop de pression parce que je sais que je suis une vieille jument réfractaire qui rue si elle se sent trop bridée. Je suis a 4 bieres ce qui n'est ni une victoire ni une defaite, un constat seulement... qui ne me fait pas culpabiliser, j'attend la suite avec impatience, tellement envie de me debarrasser de ce sac à dos plein de pierres.
A++


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de marie5
  • Messages : 363
  • Inscrit : 29 Juin 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 19:33
Hello leevair,

Je partage ton avis, bien souffrant de la même maladie, nous trouvons tous,
le dosage, la motivation, la compréhension ainsi que notre propre identité
face à une consommation éventuelle dans "notre" limite personnelle.

Tout ceci, pour encore une fois confirmer que seul le médicament aide
a nous retrouver et a atteindre l'objectif personnel que nous nous fixons.

Tu as commencé le traitement et tu trouveras ton dosage tout en nous
faisant part du déroulement de ton cheminement.

Je ne peux que t'encourager et te dire, une fois encore, Bravo et avec un B
majuscule.

En toute amitié
Marie





« Même sans espoir, la lutte est encore un espoir »
 
Avatar de croquelavie (pas guérie)
  • Age : 54 ans
  • Messages : 1538
  • Inscrit : 14 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 20:07
Bonjour leevair,

En ce qui me concerne j'ai pris le baclo pour 2 raisons :

- aucune envie d'arrêter de boire pendant le traitement
- aucune envie de rester abstinente à vie

Résultat, je suis quand même devenue indifférente (tu ne pourras comprendre que lorsque cela t'arrivera, pour l'instant tu dois juste nous faire confiance). Ca ne m'intéressait vraiment plus de boire. Quand je prenais l'apéro avec des gens, je mettais une plombe à finir mon verre.

En revanche, il faut quand même mettre en place un protocole et s'y tenir. C'est la seule contrainte.


Catherine
 
Avatar de reiz17
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2215
  • Inscrit : 23 Mars 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 20:25
Salut leevair,

Tu n'as pas envie d'être indifférente à la vie. C'est plus que légitime.
Un légume ne bois pas. Est ce pour autant que...

Bidibule poste souvent en ce sens. Elle nous dit que le professeur Granger lui communique ceci: L'indifférence, ce n'est pas naturel.
Peut être t'en dira t'elle plus. Sans doute te le dira t'elle mieux.

A certaines doses, c'est un phénomène classique de ne plus rien ressentir de ce que l'on a envie dans la vie. Les émotions se font la malle.
Une fois atteint ce seuil, il est bon de se repositionner quand à notre posologie. Et cela fonctionne. Les exemples sont multiples.
Christine Breizh a vécu ça. Elle pourra te le dire mieux.
Avec le Baclo, c'est l'indifférence à l'alcool que l'on trouve. Et de ce fait, ce sont toutes nos émotions qui se trouvent ne plus être maquillées par l'alcool. La joie, les pleurs, ont quelque chose de plus sincères; De plus vécu.

Tu es au tout début du traitement. Les doses que tu prends sont très faibles. Te reste à écouter ton corps, tes ressentis. A faire ton propre chemin.
Nous t'accompagnerons quand tu le souhaiteras. Tu nous diras tes découvertes. Ou pas.

Bonne route.
Bonne liberté.


Indifférent à l'alcool mais pas à un verre de Château Léoville-Barton St.Julien 2003, depuis la mi-juin 2012.
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 13 Décembre 2012, 21:05
Merci marie, croquelavie et reiz. Merci de comprendre la peur de se mettre en dehors de l'existence, je vais lire le fil de bidibule et celui de christiane Breizh.
a bientot


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de croquelavie (pas guérie)
  • Age : 54 ans
  • Messages : 1538
  • Inscrit : 14 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 9:19
Ah oui, j'avais oublié cet aspect du traitement (j'aurais du noté tous mes ES, on en oublie pas mal avec le temps). Je me souviens, entre autre, du réveillon du 31 décembre 2010. Je ne buvais plus, j'étais avec mes plus chers amis mais je ne ressentais strictement rien. C'était comme si je regardais les autres à travers un écran. Je me demandais ce que je foutais là.

Alors si cela t'arrive aussi, et cela n'arrive pas à tout le monde dieu merci, sache que tout rentre dans l'ordre lorsque l'on diminue son baclo par la suite.

Je ne sais pas si cela a été le cas également pour Christine ou si elle s'est retrouvée d'une autre façon.


Catherine
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 15:15
Croquelavie: Je ne vis pas encore cela mais j'ai très peur de le ressentir.
Sinon Deux jours que je suis a 20 mg et, effet placebo ou pas, au déjeuner j'ai bu une menthe a l'eau au lieu d'une biere et hier soir j'ai jetée la dernière a peine entamée dans l’évier (j'en ai quand même bu 6) il faut dire que pas mal de nausées et maux de tête ce qui explique peut être cela. Suis je en train de somatiser ou avez vous ressenti cela également? même si j'ai compris que les réactions sont différentes pour chacun. merci d'avance.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Cecile
  • Age : 51 ans
  • Messages : 384
  • Inscrit : 20 Juillet 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 15:42
Bonjour Leevair,
En ce qui me concerne, pouvoir boire un verre quand j'en ai envie, c'est important, mais il est vrai que très vite, j'ai la tête qui tourne et j'ai plutôt envie d'un grand verre d'eau fraiche pour continuer la soirée !!
Concernant tes questions sur l'indifférence, elles sont bien légitimes...qui aurait envie de devenir un zombie ?!
Grace au baclofene, la pulsion qui me poussait à boire est morte. et moi, je suis redevenue celle que j'étais. Le baclofène ne m'a rien pris, il m'a tout redonné, tout ce que j'étais en train de perdre peu à peu.
Courage et patience.
Cécile
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 15:50
Grand merci Cécile, ça fait du bien, tu es claire (comme un verre d'eau fraiche).


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Alain522
  • Age : 63 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 16:09
Salut Leevair

Oui à 20mg la molécule n'est pas encore installée dans ton corps.

Beaucoup ressente au début cette petite baisse de consommation.

Certain on même commencé à crier victoire à 30mg.

Donc pas d'illusion, au début c'est l'euphorie du démarrage du baclo.

Par contre ta consommation peut augmenter, ça c'est l'effet baclo.

Donc comme le dit Cécile courage et patience.

Ton sac tu le poseras complètement vide ou pas.

L'essentiel étant de trouver le bon équilibre.

A+ Alain


La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 17:10
Bonjour Leevair,

A mon tour de découvrir ton fil de discussion.

Ne pas confondre, indifférence à l'alcool, et gel des émotions...

L'indifférence à l'alcool, c'est tout simplement ne plus rien en avoir à faire, ne plus se poser la question, argh! J'vais boire quoi? à quelle heure? J'ai assez? Faut que j'en rachète! Mais pourquoi il me finit ma bouteille? Y'en a d'autre?

C'est tous les jours, faire ses courses, passer à côté du rayon bibine, et ne même plus le voir...

Si on partage une bouteille avec des amis, on ne s'arrête pas au retour chez l'épicier du coin qui ouvre de 18h à 6h, pour se finir.

C'est consommer lorsque la situation s'y prête. Des gens. Un bon repas. Une fête. Sans terminer sous la table. Oh tiens si! Si j'ai envie! J'ai aussi le droit et le choix de le faire. Parfois. Mais souvent, je ne veux pas.

C'est pouvoir tous les soirs se servir une bière, un verre de vin, sans que le pack et la bouteille n'y passent.

C'est de cette indifférence là dont on parle. On s'en fout de l'alcool.

Le gel des émotions c'est autre chose, l'indifférence à tout. Mais d'une part peu la vivent.
Je l'ai vécu à hautes doses de Baclofène. C'est reparti en baissant de 10mg... Rien d'irréversible... Perturbant, pénible... Soit. Rien de grave, et très provisoire.

Voilà pour ma pierre.

Je te souhaite la bienvenue, leevair.


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 18:50
Merci Alain et bienvenue et merci à toi Christine. Mince alors je ne pensais pas qu'on pouvait voir sa consommation augmenter au début, je croise les doigts (pour peiner à attraper le verre).
Breizh,Je viens de lire ton fil, il m'a fait le coup du lapin...Je pensais dans ma naiveté de novice, que le trajet allait être bref, droit, vitesse régulière, vents calmes alors merci merci merci (997 fois, j'en ai deja dis 3) pour ce fil qui montre la vraie vie, les virages, les hauts et les bas...J'ai suivi ton parcours comme un film à suspens: quand mon ami est rentré je lui ai même dit "Attends, j'en suis au 2 octobre, je veux voir comment elle a pris conscience de son indifférence le 22".
Breizh: meilleure que "le silence des agneaux"!!! et en plus c pour de vrai!!!
J'ai aussi vu dans ton fil comment tu as été soutenue par les membres de ce forum sans jamais être jugée. C'est vraiment un atout en attendant que le baclophène agisse. Aprés tu peux pendre le relais et mettre ta pierre à l'édifice des nouveaux mais, en attendant cette indifference, à laquelle, comme tu le dis justement: "L’indifférence, je n’y croyais pas, je ne comprenais pas, tant que je ne le vivais pas, je le lisais chez les autres, et je me disais : impossible !!!

Elle existe, maintenant je le sais ! Elle m’a pris sans crier gare… (Si en fait, cela faisait trois semaines qu’elle criait gare ! Mais je ne l’entendais plus !! Un peu lasse, quelques craquages, toujours pas d’indifférence totale).
Me retrouver chez moi, un Samedi soir, devant mon PC, sans penser à boire, sans en avoir envie, cette envie irrépressible… Impossible !
on veut croire sans pouvoir y croire,qu'est ce que c'est bon d'avoir des gens qui sont passés par là et qui te soutiennent et reconnaissent les signes avant toi, des gens aussi qui font tomber tes illusions, comme l'a fait Alain pour moi qui m'emballait avec mes 20 mg.
Je ne sais pas de quoi sera fait demain mais je suis dés à présent heureuse de vous connaitre, tous


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Frankolo
  • Age : 39 ans
  • Messages : 2302
  • Inscrit : 25 Février 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 19:57
Bonsoir Leev,

Tu vois, on n'a pas forcément tous le même résultat et la même conception de "l'indifférence", mais ce qui est sûr, c'est qu'on a tous le même
sentiment de liberté à l'arrivée.
Aujourd'hui tu t'interroges, tu lis, tu as du mal à y croire tellement c'est gros, et peut-être même que tu as peur,
de ne plus boire du tout à la fin du parcours.
Ce que je peux te dire, c'est que de toute façon, buveuse occasionnelle ou zéro verre, tu n'en auras plus rien à faire.
Une fois libérée de la dépendance, tu feras ce que tu veux.
Tu seras guidée par tes envies, et non plus par ton besoin.
Il n'y a aucune frustration à ne pas boire si on n'en a pas envie.

Ne t'en fais pas, tu comprendras mieux en ressentant tout ça de l'intérieur.

Pour le moment, tu dois te focaliser sur le traitement en lui-même. Nourris toi de l'expérience des autres et partage la tienne avec nous,
avec ceux qui comme toi commencent.

Tout va bien aller, et on sera là pour t'accompagner vers ta propre liberté.





PS : J'ai lu votre échange avec Dolli, vous êtes loufoques, vous parlez de moi comme si je n'étais pas là ;-)
Message édité 1 fois, dernière édition par Frankolo, 14 Décembre 2012, 20:00  

" Nous n’avons qu’une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté... " Henri Jeanson
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 20:09
Oui Frankolo, j'ai tendance à penser vite et mal,et mes pensées ont la forme de spirales , de serpents qui s'avalent.
J'intellectualise trop sans doute et d'une manière obsessionnelle. Petit à petit vous m'apprenez à lacher prise, à arrêter d'être dans le besoin impérieux de comprendre ce qui est assez animal chez nous. Je vais attendre d'approcher ce moment ou l'envie sera plus forte que le besoin. Merci à toi


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de fred3007(gueri)
  • Age : 52 ans
  • Messages : 722
  • Inscrit : 07 Juin 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 20:31
Bonsoir Leevair,
Je viens de parcourir ton fil et tu as tout compris en écrivant: "Petit à petit vous m'apprenez à lâcher prise"
Voila, la est une des clefs de la réussite (qui arrivera) j'en suis sur.
et surtout ne jamais rien lâcher ! ne pas faiblir, croire en soi, bien suite sa poso et puis tout s'enchaine.
Tout va très bien se passer....
Message édité 2 fois, dernière édition par fred3007(gueri), 14 Décembre 2012, 20:34  
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 20:59
Merci Fred


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de fred3007(gueri)
  • Age : 52 ans
  • Messages : 722
  • Inscrit : 07 Juin 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 21:04
Ah ! puis j'oubliais, croire en soit, on est plein de ressources, des forces inimaginables, parce que, faut bien le dire, depuis le temps qu'on se détruit à petit feu, toute notre énergie etait sous camisole de force par l'alcool, notre vie tournait uniquement autour du poison. Et puis paf ! un jour, sous Baclo, on y arrive, on voit les résultats, notre énergie défait ses liens et tout deviens plus limpide.
 
Avatar de Alain522
  • Age : 63 ans
  • Messages : 900
  • Inscrit : 03 Juillet 2012
  Lien vers ce message 14 Décembre 2012, 21:30
J'espère ne pas t'avoir trop déçu

mais j'en ai vue s'emballer , pour finalement tomber très bas,

et parfois renoncer.

Comme tout le monde te le dit ,patience et surtout y croire.

Il n'y a pas un seul membre du forum identique devant le baclo.

La seule chose de commune c'est la guérison .

Chacun ses "es" identiques, mais pas au même dose,suporté de la même façon,

persistant ou pas.Le baclo est extraordinaire à cause de cela.

C'est pourquoi les toubibs sont paumés, et que nous on est la pour témoigner,

de notre parcours et de nos ressentis.Un aura eu les effets que tu ressent

et pourra t'aider.C'est ça aussi le forum.

On voudrais que tout aille très vite,mais nous avons des années d'alcoolémie derrière nous,

alors qu'est-ce qu'un mois ou 2 ou 3?

Rien comparé à la liberté d'esprit retrouvé.

Promis le prochain post dans l'humour.

Alain


La vie c'est gratuit je vais me resservir et ce sera toujours pareil.
Moi je me couche avec le sourire."Grand coeur malade"Patients
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 15 Décembre 2012, 16:13
Non Alain, tu ne m'a pas déçu, au contraire tu as contribué à m'ouvrir les yeux comme je l'ai écris dans un nouveau sujet. Nous avons tous le même objectif mais nos physiologies, nos psychologies sont uniques, aussi je suis plus tranquillou quand aux effets du baclofene, j'attends que ça vienne en ne lâchant rien sauf un peu prise à mes angoisses. C'est un grand merci que je t'adresse,mais :fsb2_yes: si humour c'est encore mieux.
Fred, j'entends ce que tu me dis , mais je n'en suis pas encore au stade ou je crois en moi, c'est du pas à pas, je comprends que maintenant que tu es guéri tu retrouves tout cela, mais c'est encore si loin devant, merci cependant, j'espere un jour penser ce que tu m'a dis.


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 16 Décembre 2012, 14:28
MDR devant ton post à mon sujet :D

Je n'aurais pas imaginé pouvoir être caractérisée comme une série TV, et ça me flatte presque.

En tout cas, j'ai ri vonlontiers.

Comment te sens tu à ce jour?


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 16 Décembre 2012, 18:11
Rire c'est un bon médicament!Meme si mon post etait censé te rendre hommage :fsb2_cry: lol
Je me sens morose, bizarre, irritée. Mon sommeil est chaotique et ma consomation eguale a elle même, hier 9 bieres et 2 aperos et 2 pétards avec mon ami sous esperal qui décompresse un peu avec le shit. Il me reproche le temps passé sur le forum et je le renvoie dans ses 22. Je me fais penser à toi avec ta bouteille qui disait "Je ferais bien ce que je veux" nanana nanère, faites moi pas chier!!!!. Je n'en suis qu'a 30 de baclofène pourtant. tu en penses quoi? déjà des ES ? ou je suis seulement une vraie chieuse????
biz


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 16 Décembre 2012, 19:48
Héhé... Les 2 mon capitaine?

Le forum est très addictif, bonne addiction d'ailleurs^^!

Sais pas vraiment... Peut être es tu récéptive à la molécule, ce qui est une bonne nouvelle du coup!

Biz


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 16 Décembre 2012, 19:58
merci christine, je crois etre trés receptive à ma propre chiantitude


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 16 Décembre 2012, 20:17
Arf!!!

Tu t'ennuie toi même alors? :D

T'inquiètes, des fois moi aussi... Le pire c'est pour mon chéri et mon fils... Mais bon, ils me supportent!


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 16 Décembre 2012, 20:41
Nan, je m'ennuie meme pas, c'est le pire. Ma fille: on se fait la gueule ce soir et mon chéri est devant le foot


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 16 Décembre 2012, 21:08
Super!

Nous on n'a pas canal... DOnc pas de foot ;) Et mon fils mange coincé entre mon chéri et moi... Et je peux leur casser les couettes ;) Ah bé non... CHéri est parti fumer sa clope!

Héhé^^


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 16 Décembre 2012, 21:14
Nous non plus pas canal mais en clair jusqu'à 21hrs des bubut à la pelle. Ma fille a voulu foutre a la poub des vetements nickel et pas du tout démodés, je l'ai mauvaise, du coup je vais mettre les vetements sur le bon coin sinon secours pop.c'est con une ado d 14 ans


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 17 Décembre 2012, 14:17
Bonjour à tous, j'ai essayé de faire un graphique excel croisant les dose de baclo avec celle d'alcool bu , mois par mois,
c'est pas top, quelqu'un a t'il un exemple?
Merci d'avance


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 17 Décembre 2012, 14:57
Hello Leevair,

Tu fais comment pour l'alcool bu?
Tu quantifies au verre? A la dose?

Je n'ai pas d'exemple, mais je mettrais donc en abscisse le nb de Baclofène, et en ordonnée la quantité d'alcool. Pourquoi pas en doses. Une dose signifierait un verre de rosé, ou un sky, ou une bière. Si tu te fais des 50cl de bière tu comptes 2 doses, et si tu te sers des rasades de sky, il faut que tu quantifies le nb de verres "normaux" cela ferait. Pareil si tu te sers d'aquariums pour boire du rosé.

C'est comme ça que tu le voyais?


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 17 Décembre 2012, 17:13
Christine, j'ai fais : jours croisés avec doses (plusieurs series: dose baclo( 1cp=1), dose biere (1de 33 = 1),dose vin (1 verre =1) dose apéro (1 pastis bien jaune=1),dose effets secondaires (ca c'est subjectif, j'ai quantifié comme pour la douleur, aucun = 0). pour le moment ca va parce que je suis a 30mg et plus au dessus de 10 bieres, mais c'est pas durable: imagine le graphique qui va de 0 a 300....


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Cecile
  • Age : 51 ans
  • Messages : 384
  • Inscrit : 20 Juillet 2012
  Lien vers ce message 17 Décembre 2012, 18:25
Bonjour Leevair,
Pourquoi pas deux courbes distinctes:
Une Alcool, avec jours en abscisses et dose en ordonnées, et une Baclo, avec jours idem en abscisses et dose en ordonnées, tu verra avec bonheur la courbe alcool s'aplatir comme une crêpe !
Pour ta conso d'alcool, à 30mg, la mienne avait explosé. J'ai bu même en journée, ce qui ne m'arrivait que très rarement en temps "normal". Puis au palier suplémentaire, c'est parti.
Alors, t'inquiète surtout pas.
Sois patiente et indulgente avec la personne la plus importante en ce moment TOI MÊME !!
Bizz,
Cécile
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 17 Décembre 2012, 18:34
Bonjour Cécile, c'est toujours réconfortant de sentir que d'autres sont passés par là avant soi, qu'ils ont eu les mêmes interrogations, les même solutions (graphique excel par exemple). Merci pour ton soutien


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 18 Décembre 2012, 20:16
MERCI Reiz et son breizh elle


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de reiz17
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2215
  • Inscrit : 23 Mars 2012
  Lien vers ce message 19 Décembre 2012, 11:38
Yop,

Un truc qui me gène dans l'augmentation du Baclo à travers ta prescription.
En augmentant si peu rapidement, je me dis qu'il peut s'en suivre quelques réactions contre productives.
La lassitude. Le rejet. Parce que cela ne fonctionne pas.
Quasi 6 mois pour potentiellement atteindre l'indifférence. C'est trop. Beaucoup trop.
Il faut sentir le changement qui s'opère.


Indifférent à l'alcool mais pas à un verre de Château Léoville-Barton St.Julien 2003, depuis la mi-juin 2012.
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 5990
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 19 Décembre 2012, 16:04
Reiz: c'est pour ça que je vais suivre la poso préconisée ici, augmentation de 10 ts les 3 jours, en esperant trouver un prescripteur B pour faire le lien jusqu'au mois prochain, dans ts les cas de figure j'ai mon ancien généraliste qui prescrit absolument ce que tu lui demande mais je l'ai quitté parce que justement je lui demandais plus que ça!
Si les ES sont trop forts alors je ferai + 10 tt les semaines , comme je te l'ai dis, je préfère aller lentement mais surement.
a ++


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de BREIZH Christine
  • Age : 41 ans
  • Messages : 9392
  • Inscrit : 01 Aout 2011
  Lien vers ce message 19 Décembre 2012, 16:50
C'est exactement ça!

Tu écoutes ton corps.

Plus 10 dans 3 jours, et si ça secoue, tu feras +10 dès que ça va mieux. 3jours, 4jours, 5jours... Tu te fais tes paliers, et si tu as la possibilité de faire ton réappro par un médecin parallèle, tu as ton stock et tu gères.

Bises


Indifférente grâce au Baclofène depuis le 22 Octobre 2011
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene