Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

En route vers l'indifférence

Journal de bord
Avatar de Morissou
  • Age : 58 ans
  • Messages : 587
  • Inscrit : 02 Septembre 2012
  Lien vers ce message 03 Janvier 2013, 9:06

Reprise du dernier message

Bonjour Cemy !
J'ai lu ton message du 31/12.
Ce qui a été gagné auparavant a sûrement laissé une empreinte qui ne peut pas s'effacer ! ça va revenir !
Par contre, je suis d'accord : faire le yoyo avec sa nouvelle joie et son ancien désespoir, c'est mortel !
Bon courage Cemy , aie confiance !


Garder le cap coûte que coûte ...
 
Avatar de Cemy RAS-LE-BOL
  • Age : 41 ans
  • Messages : 221
  • Inscrit : 18 Juin 2012
  Lien vers ce message 08 Janvier 2013, 15:34
Bonjour à tous et mille merci pour vos messages ... Je vous souhaite une excellente année 2013, à vous, si généreux et toujours prêts à soutenir ! Que cette année vous apporte tout ce que 2012 n'a pas su combler.

A André : son seuil a été atteint à 120mg puis il est monté encore un peu est est revenu à 120.

Nan le truc c'est qu'il m'a avoué après s'être pris une cuite monumentale et mauvaise (insultes etc...) le soir de Noël, qu'il prennait le traitement pour moi... que c'est MON baclo... Bref... Je suis tellement déçue et n'ai franchement plus envie de vivre ça...pour rien au monde je ne reviendrai en arrière... Je n'en peux plus de l'alcool et des angoisses qui vont avec, de la vie que je subi et des batailles qu'il faut mener. J'aspire à de la tranquilité et à du respect... A une vie normale sans heurts et sans fracas, rien de plus !

Dois-je vivre notre couple avec une boule au ventre dès que de l'alcool se trouve à proximité ? Ai-je le droit d'imposer cela à mes enfants ? N'ai-je pas le droit moi aussi d'être tranquille et de vivre en toute sérénité ? Et puis tous les mots qui sont dits dans ces moments là restent à jamais gravés... J'ai déjà fait tant de fois l'impasse et effacé l'ardoise, mais là c'était la fois de trop... Lui n'a certainement qu'un vague souvenir de ce qui s'est passé mais moi j'étais nette et m'en souviens parfaitement. ça raisonne et tourne en boucle dans ma tête... Je suis lasse !

Je lui ai demandé de réintégrer son appartement... j'ai besoin d'air et d'espace, besoin de me consacrer pleinement à mes enfants sans le spectre de l'addiction qui traine au dessus de nos têtes... Je sais que c'est une maladie, mais cela n'excuse pas tout ! Je viens de fêter mes 36 ans et me dis que c'est maintenant ou jamais qu'il faut que je réagisse... Je n'ai pas envie de me lever un beau matin et de m'apercevoir en regardant en arrière que j'ai perdu les plus belles années de ma vie...

Alors certes, peut-être suis-je en train de gâcher quelque chose mais néanmoins dès à présent, s'il prend son traitement ce sera pour lui et lui seul...
 
Avatar de Morissou
  • Age : 58 ans
  • Messages : 587
  • Inscrit : 02 Septembre 2012
  Lien vers ce message 08 Janvier 2013, 23:26
Bonsoir Cémy !

Comme je te comprends...
Je vais peut-être dire une bêtise, parce que je ne connais pas assez ta situation, sauf au travers de tes posts, mais sa réaction du 24 me semble venir plus d' un dépit monstrueux d'être arrivé à quelque chose d'inaccessible grâce à toi, plutôt que d'une vérité.
ça doit jouer ça aussi : accepter l'aide de l'Autre, son efficacité, sa réussite, ça doit , sans raison réelle, et selon le caractère de celui qui boit, renforcer la mauvaise opinion de soi.
Je comprends aussi qu'au bout d'un moment on en aie marre d'essayer de comprendre, d'attendre, de supporter, de chercher d'autres solutions, d'encaisser la maltraitance, verbale, parfois physique ou l'indifférence, le manque de respect. C'est une vie sans horizon.
Fais comme tu sens, Cémy, réagis, tu as le droit. Et ta réaction va peut-être lui faire l'effet d'un électrochoc.
Je souhaite pour tous les deux qu'il y ait encore une petite porte à ouvrir quelque part, tout parait si proche pourtant !
Une très grosse bises et pensées pour toi !


Garder le cap coûte que coûte ...
 
Avatar de Cemy RAS-LE-BOL
  • Age : 41 ans
  • Messages : 221
  • Inscrit : 18 Juin 2012
  Lien vers ce message 09 Janvier 2013, 9:11
Bonjour Morissou,

Merci pour ton empathie, ça fait tellement de bien... Voilà 7 ans que je me relègue seule au second plan, que je me fais passer après, que j'essaie de trouver des solutions...de mener mon foyer tant bien que mal en plus de mon job à plein-temps, de mes enfants encore tout jeunes et de mes propres problèmes de santé, je pensais que le baclofène serait enfin la bonne, celle que je cherchais depuis des années... J'y ai mis tellement d'espoirs et d'énergie que ma déception en est forcément plus vertigineuse...

Le baclo est certes la solution mais pour cela il faut que tous les ingrédients soient réunis et malheureusement le plus important : celui de vouloir guérir, n'était visiblement pas au rendez-vous... Que faire contre cela ? Je le soupçonne de ne pas avoir pris les comprimés le jour de Noël pour pouvoir boire un verre et cela a dérapé... Le comportement compulsif était de retour : boire tout et n'importe quoi vite et n'importe comment.

Lorsque je vois des couples "normaux" je ne peux m'empêcher de les envier un peu... d'autant que depuis qu'il avait cessé de boire, une autre addiction (déjà sous-jacente) a fait son apparition : le jeu. C'est pas catastrophique mais bon, qui me dit que ça ne va pas déraper de ce côté là aussi ?

Je ne suis pas parfaite loin de là... mais je pense en avoir suffisamment fait et il faut maintenant que je pense à moi et rien qu'à moi et à mes pitchounes à qui je n'ai pas le droit d'imposer ça...

Je ne dis pas que tout est fini, mais maintenant c'est chacun chez soi et on ne se verra que lorsque l'envie s'en fera sentir... Il continue de prendre son traitement mais j'avoue que je m'en détache complètement, qu'il fasse comme bon lui semble, je ne veux pas/plus le savoir...

Merci de m'avoir lue, suis un peu au creux de la vague là...
 
Avatar de reiz17
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2215
  • Inscrit : 23 Mars 2012
  Lien vers ce message 09 Janvier 2013, 9:24
Salut Céyou,

C'est toujours délicat de commenter une histoire d'amour. Mais à te lire je trouve qu'effectivement, il manque une petite pointe d'amour justement de la part de ton conjoint.
Le jeu est bien sur un acte compulsif.
...
Et oui, comme tu l'as parfaitement compris, le Baclofène ne fait pas tout. Sans un comportement adéquat avec une volonté que les choses changent, les choses se compliquent.
Si il décide de picoler le jour de noël, Baclo ou pas, ça ne change pas grand chose.
...
Facile à dire: Pense à toi. a ceux qui t'aiment (tes enfants), ceux qui te témoignent au quotidien de l'amour. Cela aussi pour ne pas les mettre en danger. Parce que tu le sais comme moi, la souffrance se lit. Les enfants ne la formalise pas, mais ils la ressentent.
...
Bonne journée.
Nous pensons à toi.


Indifférent à l'alcool mais pas à un verre de Château Léoville-Barton St.Julien 2003, depuis la mi-juin 2012.
 
Avatar de happyday
  • Age : 49 ans
  • Messages : 1787
  • Inscrit : 30 Juin 2012
  Lien vers ce message 09 Janvier 2013, 11:33
coucou douce Cémy,
je sais que ces jours sont difficiles
mais je voulais te dire que tu as des enfants extraordinaires, tu fais un super boulot de maman solo
en plus de tout le reste et ton traitement qui te fatigue beaucoup
tu es une fille en or et tu mérites qu'on prenne aussi soin de toi
alors je pense que tu as raison de te protéger
de penser à tes enfants
tu peux aussi compter sur moi :-)
je t'embrasse très fort
happy


"l'horizon c'est ce soir" A. Jollien
 
Avatar de vallespir66
  • Age : 52 ans
  • Messages : 697
  • Inscrit : 03 Aout 2012
  Lien vers ce message 10 Janvier 2013, 17:46
Bonjour Cémy,

Tu es une bonne personne et la vie ne t'épargne pas : j'imagine ta tristesse et suis de tout coeur avec toi.

Il t'a dit que c'était ton baclo mais il le prenait quand même c'est donc de l'ambivalence : ce qui est totalement déstabilisant pour toi. Il est sage que tu lui renvoie le message clair que c'est son traitement contre sa maladie et que tu n'es pas là pour subir les conséquences de sa maladie, mais de le soutenir dans son combat si il le fait pour se guérir lui-même sinon...

Pense à toi, prends soin de toi, tu le mérites !

Des bizz de douceurs


Citation adorée de mon aimé : "Ce n'est pas la qualité qui génère le plaisir pur mais le bien-être non escompté, quels qu'en soient les composants." Fred Vargas
 
Avatar de vallespir66
  • Age : 52 ans
  • Messages : 697
  • Inscrit : 03 Aout 2012
  Lien vers ce message 13 Janvier 2013, 22:41
Bonsoir Cémy,

Comment vas-tu ? Remontes-tu la pente ? Tu sais que nous sommes là, alors n'hésite pas !

Des bizz d'énergie et de douceurs


Citation adorée de mon aimé : "Ce n'est pas la qualité qui génère le plaisir pur mais le bien-être non escompté, quels qu'en soient les composants." Fred Vargas
 
Avatar de Morissou
  • Age : 58 ans
  • Messages : 587
  • Inscrit : 02 Septembre 2012
  Lien vers ce message 20 Janvier 2013, 9:04
Est-ce que le temps qui passe arrange un peu les choses, Cémy ?
je pense bien à toi !


Garder le cap coûte que coûte ...
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene