Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Pour mon homme

Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Janvier 2013, 20:53

Reprise du dernier message

Bonne année à vous mes amis du forum ! Plein de bonnes choses pour 2013. Mccaryl, heureuse d'avoir de tes nouvelles. J'espère que tu vas bien.
Vall je prends soin de moi, du moins j'essaie, à petites doses.
J'ai mis un long post sur le fil de Do-mi où je parle d'un article que j'ai lu cet après midi sur le Baclofène. 2 grandes pages intéressantes dans un magazine (je n'en ai mis qu'un petit passage). Et où je parle aussi de mon homme, de où il en est.
Effectivement, mccaryl, il faut voir ça comme une tentative manquée et non comme un échec. D'autant qu'il le prend toujours : 100 mg/j car il dit qu'il en a besoin, que ça le rend plus calme. Toujours aussi son cachet de vitamine B6 chaque matin, et son Alprasolam chaque soir au coucher.

Mais la conso a fortement réaugmenté depuis 2 semaines. Whisky fortement réduit car j'ai décidé de prendre une location de vacances pour cet été à la condition de ne plus acheter qu'une seule bouteille de sky par mois. Il a accepté le deal, mais il me dit que c'est très dur. Il vient de finir la dernière bouteille qu'il y avait à la maison tout à l'heure. Il reste 15 jours jusqu'au mois prochain, ce sera très difficile... on verra.

Par contre il compense en buvant beaucoup plus de bières : on en est à une moyenne de 15 par jour, le double d'avant. Donc est-ce un bien ?
Enfin, l'avantage c'est que la bière fait moins de ravage chez lui que le sky, qui le rend détestable. Même un verre, j'ai l'impression que ça lui monte de suite au cerveau !

Je ne sais pas où on va, faut il remonter petit à petit ? Est-il prêt ? J'en doute fort.

Bises à vous tous.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Lueur (conjointe de guéri)
  • Messages : 176
  • Inscrit : 02 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Janvier 2013, 23:16
Bonjour Janelle !Voila longtemps que je ne suis pas venue te voir. Et je suis desolee que les nouvelles ne soient pas bonnes.QUel dommage qu'il n'ai pas reussi à monter plus. Mais je suis certaine que ça va revenir. Il doit murir la chose. Pour le sky et la biere..... j'ai pas de reponse helas, le mien buvait pastis d'abord puis vin rouge et enfin sky (pour se finir, seul dans la chambre) avant que je vienne, donc j'ai pas eu le souci de la violence.Je croise les doigts pour que ça s'arrange. <br />Il ne serai pas pret à changer de prescripteur? (je n'ai pas pu lire tous tes post) :fsb2_sorry:
Message édité 1 fois, dernière édition par Lueur (conjointe de guéri), 13 Janvier 2013, 23:19  

Le parcours de mon chéri:
Seuil à 310mg apres 7 mois de montée lente à +10mg par semaine,
Stabilisation 3 semaines puis descente à -10mg toutes les 3 semaines
8/2013 ---50mg incident
remontée progressive, hélas, en un an à 200mg
 
Avatar de vallespir66
  • Age : 51 ans
  • Messages : 697
  • Inscrit : 03 Aout 2012
  Lien vers ce message 13 Janvier 2013, 23:27
Bonsoir Janelle,

Dans ce "stand-by", vous avez trouvé un compromis, c'est déjà ça ! Et puis viendra un temps d'accalmie, j'en suis sûre, un temps où il se donnera un nouveau challenge et tu seras là pour le seconder.

Je vous bizz bien fort tous les 2 !


Citation adorée de mon aimé : "Ce n'est pas la qualité qui génère le plaisir pur mais le bien-être non escompté, quels qu'en soient les composants." Fred Vargas
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 09 Février 2013, 13:44
Bonjour à tous, depuis le temps que je ne suis pas passée. Je voulais donner quelques nouvelles même si rien n'a vraiment changé. Toujours à 100 mg/j, la toubib revue la semaine dernière n'a rien changé et lui ne souhaite pas changer non plus.
Plus une seule goutte de whisky depuis janvier (résolution plus que tenue donc car le deal convenu en résolution 2013 était une bouteille par mois) mais comme il a tenu sans en boire il ne veut plus que j'en achète, même si c'est selon lui très très dur et qu'il a des crises de manque parfois difficiles à vivre pour nous (verbalement agressif, mauvaise humeur...).
La semaine dernière il s'est rabattu sur la bière et en a bu un pack de 20 complet dans la journée + 1 boîte de 50 cl.
Maintenant il note tout ce qu'il consomme (je rectifie parfois car il en oublie une de temps à autre).
Par contre, notre vie sociale est stoppée complétement car il ne veut plus être tenté donc on reste cloîtré le week-end. Il ne veut voir personne. Pas facile non plus pour nous.
J'ai eu l'adresse d'un addictologue (je remercie la personne du forum qui me l'a transmise). Le week-end dernier il était convaincu, motivé pour le rencontrer, il a même regardé le colloque Baclofène sur Youtub, je n'en revenais pas. Et puis 2 jours plus tard je lui demande si je peux prendre un rendez-vous, et là, il ne veut plus, il souhaite attendre, se fâche même, me dit que si c'est encore pour voir un psy à la con c'est hors de question. Je reprends mes explications, ce n'est pas un psy mais un addictologue, etc... Mais bon, pour le moment toujours rien de fait. J'ai revu hier soir la toubib pour moi et je lui en ai parlé. Elle trouve ça bien de passer le relai à un professionnel plus qualifié qu'elle, que ce serait vraiment bien pour lui, m'a dit qu'il fallait que je puisse le convaincre.
Je lui ai dit en rentrant mais aucun commentaire.
Il a bu 3 packs de 20 bières cette semaine, + les boîtes. C'est plus que les semaines précédentes. Mais il dit qu'il ne peut faire autrement vu qu'il a supprimé l'alcool fort, il doit compenser.
Bon week-end à tous. Merci encore à ceux qui me soutiennent chaque semaine.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Morissou
  • Age : 58 ans
  • Messages : 587
  • Inscrit : 02 Septembre 2012
  Lien vers ce message 09 Février 2013, 15:51
Janelle, ça fait plaisir de te relire !
Je pense que ce que tu vis est une des situations les plus dures.
Mais, même s'il dit "non" après, il y a quand même des "lézardes" dans la porte qu'il avait fermée.
Il me semble que rien n'est perdu, Janelle. Le tout c'est de tenir bon pour le convaincre et l'amener à accepter cet addictologue. Tu y arriveras, il se laissera faire, mais tu vas sûrement en baver avant, tu le sais bien !
Très affectueuses pensées de partage


Garder le cap coûte que coûte ...
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 09 Février 2013, 21:45
Ah Janelle, je me demande quand est-ce qu'on en sortira ! ils sont mieux, ne se mettent plus la tête à l'envers et cela leur suffit.

Tu as bien du courage !
Je t'embrasse


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 19 Février 2013, 0:01
Hello-hello, je t'ai envoyé un pitit message :fsb2_wink:
Gros bisou


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 21 Février 2013, 16:30
Petit passage pour donner quelques news. Grâce à Zounette nous avons obtenu les coordonnées d'un addictologue qui accepte de nous recevoir très vite.
J'espère donc que comme l'a dit Caryl, ce n'était pas un échec mais une tentative manquée, et qu'il va pouvoir repartir sur de bonnes bases. Il est toujours à 100 mg/J (depuis plusieurs mois) donc tout n'est pas à redémarrer à zéro.
Mais je pense qu'il faudra aller moins vite, pour éviter les ES.
Je croise les doigts pour que le contact passe bien avec ce médecin, que mon homme puisse enfin se "libérer" et trouver le soutien dont il a besoin, et qu'il trouvera la volonté cette fois de mener à bien sa guérison.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 21 Février 2013, 16:49
Je vous lis et je me retrouve. Mon ami depuis 2 ANS...sous baclofène a diminué de 2/3 sa consommation...Il est à 200. Mais blocage, ne veut pas augmenter.....
Lui aussi évite de sortir pour éviter la surconsommation...
Le marché si on peut appeler ca comme ça..est 2 sorties par semaine...au bar bien sur.....il ne consomme rien à la maison, rien de rien....
Il consomme peu mais revient toujours guilleret....il lui en faut peu maintenant...
Je n'aborde plus la montée pour le moment, je reviendrai sur le sujet peu à peu....
Je dirai que c'est une meilleure vie, mais il bloque......à 200...ES importants c'est vrai....mais....
Ce n'est pas simple tout ça....mais grâce au baclofène, tout évolue....a leur vitesse mais surement....
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 22 Février 2013, 9:55
Coucou Janelle,

Moi aussi je pense que c'était une tentative manquée. Le baclofène agit sur l'addiction mais il faut aussi travailler sur le cerveau. C'est pourquoi je pense vraiment qu'il faut prendre son temps avec le baclofène.

Dis à ton homme de s'inscrire sur le forum et d'ouvrir son fil, il se sentira soutenu car, nous sommes là ! toujours vaillants :fsb2_wink: héhé !

Allez, on croise les doigts avec toi !
Merci de nous avoir donné de tes nouvelles.
Bisou


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 22 Février 2013, 11:07
Bonjour Menthe08, Do-Mi, Sissi, et les autres !
Menthe, c'est déjà bien que ton ami soit monté jusque 200, le mien a stoppé à 170 (et encore juste une journée, sinon c'est donc 160). Il ne supportait pas les ES, devenus importants à cette dose. Du coup la toubib l'a redescendu petit à petit jusqu'aux 100 mg et il y est resté depuis plusieurs mois. (Ca répond à tes interrogations Sissi sur la durée de son traitement et l'inefficacité de celui-ci jusqu'à présent).
Le mien par contre ne boit qu'à la maison, il ne va jamais au bar, nous ne participons jamais aux soirées organisées dans notre village, aux fêtes associatives... et de moins en moins (là même plus du tout) à des soirées entre amis ou en famille (on prétexte différents problèmes de santé, une fois de l'un une fois de l'autre, ou du fils...).
Nos week-ends sont donc bien souvent cloitrés à la maison et mon fils et moi en souffront quand même pas mal. Notre fils se rend compte que ses copains sortent avec leurs parents le week-end et pas lui. Pour les ballades, la saison ne s'y prête pas en plus (notre région a un climat rude, venteux et pluvieux, donc pas idéal pour les sorties en extérieur l'hiver).
Bref on a une vie quasi monacale, bien que je ne connaisse pas la vie en monastère mais peut-être même qu'ils ont plus d'activités que nous !!!
Il faudrait qu'il change d'état d'esprit (et je mets beaucoup d'espoir dans le suivi par un addictologue, psy) afin de s'ouvrir davantage et apprendre aller vers les autres, à avoir des activités, autre que picoler seul dans son garage ou assis sur le canapé devant la télé, toujours une bière à la main.
Comme ton ami, il dit qu'il tient bcp moins l'alcool qu'avant. Il a arrêté le whisky depuis janvier et dit que s'il en rebuvait un seul, il pense qu'il serait saoul. Effet Baclo sûrement.
Je te souhaite courage, force mentale et volonté. (ou idem, la devise de Do-Mi ci-dessus, notre crédo à toutes, accompagnatrices d'un malade alcoolique.)

Do-Mi, tu sais bien qu'il est anti internet ! Anti téléphone aussi, même s'il est parvenu à le prendre une fois, je n'en suis toujours pas revenue ! Mais internet et le forum, faut pas y compter là.

Je vous tiendrai au courant de notre visite de demain matin. J'ai hâte et en même temps je suis très angoissée de celle-ci.

Salut à tous mes Baclo friends, et bonne journée à vous.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Morissou
  • Age : 58 ans
  • Messages : 587
  • Inscrit : 02 Septembre 2012
  Lien vers ce message 23 Février 2013, 0:08
Bon courage à vous deux pour demain matin Janelle !
On pense à vous !
Biz


Garder le cap coûte que coûte ...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 23 Février 2013, 15:25
Des news du rendez-vous de ce matin. Très bon contact même si à la fin de l'heure le toubib lui a dit que c'est lui et lui seul qui a les cartes en main, que le Baclo ne suffira pas mais qu'il faut la volonté au départ.
Le plus important pour lui sera de prendre conscience de la très forte "ritualisation" de son alcoolisation et de s'en démarquer.
On va augmenter le Baclo et modifier les horaires de prises (3x4 comprimés, matin midi et soir). Pas d'horaire fixe cependant le matin, c'est quand il se lève.
On le revoit dans 3 semaines. Avec résultats d'une prise de sang prescrite.
Il a parlé qu'il serait très important qu'il ait un suivi par un psychologue ou un infirmier spécialisé. On abordera plus cette idée au prochain rendez-vous.
Ils ont passé une sorte de contrat moral concernant la diminution de la prise d'alcool. Il va devoir noter dans un petit cahier spécifique cette fois toutes ses prises, ainsi que son état d'esprit au moment où il boit.
En rentrant il a de suite été se chercher une boîte de 50 cl mais a vu ma tête "toute triste" m'a t'il dit et du coup il a réussi à attendre jusqu'après le repas avant de l'entamer.
Il m' a dit que pour lui ça allait être super dur de diminuer ainsi aussi vite. Que ça n'allait pas se faire en 2 jours.
Bon je vous laisse, on va bouger un peu. Il va falloir qu'il trouve de quoi s'occuper maintenant et ce n'est pas le plus simple car il n'aime rien (ni le sport, ni le bricolage, ni le jardinage, ni la lecture... pff ça va être dur).
A bientôt, bonne journée à tous.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 23 Février 2013, 18:38
Tout avance doucement visiblement....c'est vrai que diminuer rapidement est compliqué....Ne sois pas triste, ce n'est que temps et encore temps....
Ils sont tellement imprégnés qu'il faut du temps pour évacuer ces béquilles....car ce sont leurs béquilles....au moindre souci ou même souci crée par eux, c'est leur seule façon de se remettre..Mon ami, doucement très doucement a diminué ses consommations....A l'aide du baclofène....cures post cures sevrages etc...........La conso restait la même............jusqu'à tomber...........
Au bout de 2 ans, il ne lui arrive plus d'étre au bord du coma....
Mais ses 2 sorties par semaine, ne se soldent jamais par une bière (il ne boit que ça)......il lui en faut obligatoirement deux....voir plus...mais jamais une.....c'est inconcevable pour lui....
Sois patiente, ne crois jamais qu'il guérira en quelques jours, enfin c'est mon vécu.....
Courage
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 23 Février 2013, 23:15
2è passage du jour sur mon fil car l'après midi a été assez difficile. Conséquences du rendez-vous de ce matin... Il se pose bcp de questions :

- pourquoi l'horaire de prise n'a plus d'importance alors que depuis 8 mois je le bassine avec l'importance de la régularité des horaires. Ce matin le médecin a dit matin au lever, midi en mangeant puis soir ou fin d'aprèm, quand il lui a demandé s'il fallait qu'il le prenne vers 8 h même le week-end, car souvent il se lève un peu plus tard ces 2 jours là, réponse négative : prendre 4 comprimés au lever, quelque soit l'heure de celui ci.

Qui peut me répondre à ce sujet car de fait, il doute maintenant de la réelle connaissance du médecin sur le Baclofène.

- nombreux sont ceux sur le forum (et même s'il n'y vient jamais je le lui dis et redis souvent) qui ont continué de boire pas mal jusqu'au jour où, d'un coup, l'envie est brusquement partie.
Hors là, le médecin lui demande d'entrée de faire des efforts importants pour lui, de réduire considérablement, sans trop parler du Baclo, seulement dire que ce n'est pas une pilule miracle, qu'il faut aussi la volonté du patient. Ok mais bon ça casse le truc quand même non ? Qu'en pensez-vous ?

Il a eu l'impression que le discours tenu a été le même que quand il a fait ses 2 cures en hospitalisation, qui ont été des échecs et dont il ne veut désormais plus jamais entendre parler.
Hors là le médecin a émis à un moment donné l'hypothèse d'une éventuelle hospitalisation future... Au secours ! Il va se barrer en courant !

On a beaucoup discuté durant l'après midi, il a picolé presqu'autant qu'hier au final (après avoir fait l'effort de tarder à ouvrir la 1ère ce midi).
Ce soir il semblait groggy de tout ça et il est vite parti se coucher. Il semble tour à tour désemparé ou méfiant.

Je me demande moi, si ça vaut la peine que je me démène ainsi pour lui, je suis dans le doute. J'ai l'impression de me battre contre des moulins, et que le vent ne s'arrêtera jamais de faire tourner leurs ailes...


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Morissou
  • Age : 58 ans
  • Messages : 587
  • Inscrit : 02 Septembre 2012
  Lien vers ce message 24 Février 2013, 0:41
Que répondre d'autre si ce n'est qu'il faut TOUT ESSAYER ! Et peut-être aussi qu'il soit à l'écoute du moindre changement qui se passe en lui, pour le noter et le dire !Puisque le médecin lui demande justement !
En ce qui concerne l'utilisation du Baclofène par les médecins, ça me surprend aussi cette prise "hors-horaires", mais finalement, en a-t-il besoin pendant qu'il dort ?
Je comprends très bien ton désarroi, on est un peu dans le même, on ne croit plus en rien ni personne finalement ! mais j'en reviens toujours à ça Janelle : il faut essayer.
Quand à la similitude avec la cure, j'ai peur pour lui aussi ! Il va se sentir piégé et obligé de revenir aux efforts alors qu'il ne devait pas y en avoir, de ce type en tout cas !
Dis-lui que vous êtes deux à découvrir, que ça mettra le temps qu'il faudra, qu'il observe, qu'il cherche, c'est ça son travail, et non d'attendre que tout se passe par miracle. Philippe est pareil, c'est pour cela que je me permets de d'employer ces mots !
Je pense bien à toi Janelle !
Biz !


Garder le cap coûte que coûte ...
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 28 Février 2013, 20:20
Hello Janelle,

Comment vas-tu maintenant ? et lui, comment va-t-il ?

Je te souhaite un très bon courage.
Gros bisou de soutien :fsb2_kiss:


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 01 Mars 2013, 9:55
On a un peu discuté hier. J'aborde avec lui l'idée de faire une TCC car les problèmes psy sont importants.
Ce matin il avait sa prise de sang et l'infirmière qui est venue chez nous et qu'il apprécie a vanté les mérites de
l'addictologue qu'on a vu samedi. Comme il est très influençable ...

Hier soir il est vite parti se coucher (il avait bien picolé la veille jusque plus d'1 h du mat donc il était bien
fatigué. Mais hier il a bu un peu moins il me semble. Sur son carnet il a noté 6 bières (+ sa boîte quotidienne ??
Ca il ne note jamais). Mais bon, la veille avec sa soirée, il en avait bu une quinzaine donc ça fait une moyenne.
Là je lui ai mis un ultimatum, et il faut qu'il fasse des efforts car je ne céderai pas cette fois.
C'est où il se soigne vraiment, où il part et perd tout : sa famille, son job donc son salaire, son toit...

Je pense qu'il a bien compris que je ne vais plus me laisser manipuler.
Mon coup de gueule d'avant hier a été brusque et inattendu pour lui (pour moi aussi d'ailleurs), mais j'espère que
ça lui a fait prendre conscience que là, j'étais arrivée au bout de ma patience.

Ca fait quand même 8 mois qu'il a démarré le Baclo et on en est toujours au même point, ça suffit là.

Bonne journée à tous, bizzzz


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Indifférente
  • Messages : 1388
  • Inscrit : 12 Novembre 2012
  Lien vers ce message 03 Mars 2013, 2:37
Bonsoir Janelle

Olua un ultimatum je lis bien ???

Bon tu as sans doute tes raisons.

Mais moi, à 10 mois de monsieur baclo.

Et à 250 MG par jour, je ne suis encore nul part.

Je confirme je suis en train de déserpèrée, nan je rigole Janelle.

Je ne suis pas montée si haut pour tout abandonner !!!

Je suis un peu comme Mumu, on est là on patiente puuuffff.

Mais on attends tous cette indifférence, enfin je crois !!!

Biz Janelle, j'espère que tu n'auras pas à regretter ton ultimatum.

C'est tout le mal que je te souhaîte.

Salut Martine.


POUR CONNAITRE LE CHEMIN, INTERROGE CELUI QUI EN VIENT.

Proverbe chinois.
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 03 Mars 2013, 10:08
Merci Martine pour ton soutien, j'en ai bien besoin en ce moment car je craque complètement. Je crois que le fait qu'il soit toujours quelque part dans le déni, me fait douter de sa réelle volonté, même si lui me dit le contraire. Il m'a déjà tellement menti.
Le fait de m'être énervée l'a fait consommer encore plus que sa "normalité".
Je crois que ce qui m'agace plus encore que sa conso (car avec le Baclo il est calme, sauf lors de nos altercations de ces derniers jours)
c'est son égoïsme, son égocentrisme, sa phobie sociale qui fait qu'on ne voit quasiment plus personne. Si je vois des amies c'est quand il est au boulot, mais le week-end nous sommes toujours seuls à la maison et moi qui suis à l'opposé, très sociable, j'en souffre terriblement. Je suis en mode stress ++ quand je dois recevoir ma famille (quand je dis ma famille c'est seulement mon fils aîné et sa fiancée, ainsi que mes parents, c'est tout).
Aucun sujet de conversation ne l'intéresse. Mon père aime faire des jeux de mots, il est vrai parfois tirés par les cheveux et il lui montre bien que ça l'agace. Il n'a aucune éducation et tire une tronche de dix pieds de long quand il daigne être à table avec nous...
Ce midi j'ai invité ma petite famille à l'occasion de la fête des grand-mères (en plus avec tout ce que mes parents font pour nous financièrement, et ils n'ont que moi et mes enfants sinon ils sont toujours seuls, ça me fait très mal de les laisser de côté, d'autant qu'ils n'habitent qu'à 800 mètres) et je l'appréhende car il m'a déjà dit hier qu'au moindre propos qui lui déplaira, il risque de s'emporter.
C'est tout cela que je ne supporte plus. J'ai honte de son comportement agressif, toujours pincé, désagréable (hier mon fils et sa copine avec qui j'avais déjeuné m'ont raccompagnée et il n'a même pas daigné ouvrir la bouche pour leur rendre leur bonjour !)

Ca va un tout petit peu mieux avec le fils qu'on a ensemble qui n'a que 10 ans mais ce n'est pas la panacée non plus... Nombre de fois il le repousse. Il lui promet de jouer avec lui et le moment venu il le rembarre et lui demande de revenir 2h plus tard, bref, quand ça lui convient à lui. Du coup notre fils est triste car il est tellement content que son père s'intéresse un peu à lui et tellement déçu ensuite. Il juge de plus en plus son père.

Il m'a même dit hier : "Tu ne veux pas que je joue au jeu vidéo San Andréas (interdit au - de 18 ans car violent) et avec papa et bien, c'est encore pire que dans le jeu".
Du coup, j'essaie d'apaiser les échanges verbaux avec son père pour calmer l'ambiance, mais je sais qu'il souffre de la situation et je m'en veux de lui faire vivre tout ça.

Avez-vous des enfants ? Comment voient ils les choses ? Comment le vivent ils ? Est ce qu'il ne va pas me reprocher plus tard d'avoir plus ou moins gâché son enfance (même si je compense en lui donnant beaucoup d'amour, d'affection)?


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Lueur (conjointe de guéri)
  • Messages : 176
  • Inscrit : 02 Juillet 2012
  Lien vers ce message 03 Mars 2013, 12:09
Salut Janelle.
Tes lignes m'ont vraiment fait de la peine pour toi.
Quand je lis ce que tu ecris , les phrases qu'il dit et son attitude, c'est pas rassurant pour la suite. Quand il est comme ça, il est alcoolisé ou pas?

Pque si il n'est pas alcoolisé, c'est grave.

L'alcool peut expliquer bien des choses mais souvent il masque d'autres problemes. J'ai l'impression que ceux la, ils vont etre compliqués à regler et le baclo n'y pourra rien.

Nous avons eu le cas d'isago, si tu l'as connue, qui a bien du se faire une raison.

J'espere de tout mon coeur que tu vas , non ,que VOUS allez y arriver. Ca fait longtemps qu'il est sous traitement maintenant, ça devrait etre fini aumoins pour l'alcool. J'ai pas vu à combien il etait de mg, ni quelle etait sa conso ou sa repartition. Mais il me semble que le probleme ne vient pas de la.

Dans quelle situation est tu? es tu independante financierement?


Le parcours de mon chéri:
Seuil à 310mg apres 7 mois de montée lente à +10mg par semaine,
Stabilisation 3 semaines puis descente à -10mg toutes les 3 semaines
8/2013 ---50mg incident
remontée progressive, hélas, en un an à 200mg
 
Avatar de mamanou
  • Age : 60 ans
  • Messages : 5242
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 03 Mars 2013, 15:56
Bonjour Janelle! je ne sais que te dire n'étant pas dans votre situation!

je vais te dire ce que j'en pense mais c'est mon ressenti à moi!

ce n'est pas tenable cette vie là pour toi, tes enfants et tes parents!

mon ex mari (qui n'était pas alcolo) avait identiquement le meme comportement vis vis de ma famille et de ses enfants!
j'ai attendu que notre fils ait 5ans et ma fille 8 ans pour partir et divorcer! et tu sais quoi? j'aurais du partir plus tot!
mais enfants ont été soulagés et heureux d'avoir enfin une bonne ambiance à la maison!

comme dit Lueur es tu indépendante financièrement?
ceci dit j'était sur la mutuelle et j'ai quand meme réussi à élever mes enfants toute seule en faisant attention!

quand il y a 6ans j'ai rencontré mon compagnon actuel, il m'a prise moi et les enfants et il les a aimé comme si c'était les siens!

réfléchis en ton ame et conscience , car finalement le plus important est de savoir : L'aimes tu encore ou pas?

courage Janelle et tiens moi au courant même en MP si tu veux
gros bisous
mumu


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 03 Mars 2013, 18:49
Coucou Janelle,

La 1ère question à se poser est bien celle-là :
réfléchis en ton ame et conscience , car finalement le plus important est de savoir : L'aimes tu encore ou pas?

Et ensuite :
Es-tu prête à vivre sans lui ?
Qu'en penses-tu par rapport à ton (votre) fils ?
Et votre fils, comment réagirait-il selon toi si tu quittais son père ?

Pour être fille de divorcés, je peux te dire qu'une séparation vaut mieux que des cris/disputes/"choses anormales" à la maison.
MAIS,
il faut que chacun des parents "ne casse pas du bois" sur le dos de l'autre (même si c'est la vérité) sous peine de faire terriblement de mal à son enfant : le père reste le père et la mère reste la mère, quels que soient les problèmes.
Si l'enfant parle de ce qu'il a vu ou entendu, essayer de le lui faire relativiser. Sans nier pour autant bien sûr.

Pour ce qui est de l'avenir après le divorce, à l'âge qu'à ton fils, il ne te reprochera rien du tout. Sinon, peut-être, de ne pas être partie plus tôt.
Et si tu me permets, en compensant trop le manque paternel, tu fragilises ton fils (pardon de dire cela, encore une fois, je ne te jette pas la pierre parce que j'en ferai certainement autant à ta place).

En tous cas, il est sûr que ce n'est pas une vie que vous avez en ce moment. Je ne vois pas comment ton fils peut se construire correctement.

Excuses-moi de dire tout cela. Je souffre (à nouveau). Pour ton fils.

Je t'embrasse Janelle. Essaies de répondre aux questions avant toutes choses.

Bon courage et dis nous s'il a fait un effort aujourd'hui en famille.


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 03 Mars 2013, 20:45
Comme je te l'ai dit par mail Do-Mi, changement radical de comportement aujourd'hui ! Je n'en reviens toujours pas. Il s'est montré aimable, souriant, agréable avec toute la famille. Il m'a aidé à servir, desservir...
Pourquoi un tel revirement ? Je n'en sais rien.
Peut-être parce que ce matin je lui ai dit que je ne comprenais pas sa méchanceté, que quand je l'ai connu il y a 13 ans, il n'était pas ainsi, du tout. Il m'a répondu qu'il n'était pas méchant. Il était encore couché et je suis sortie de la chambre. Quand il s'est levé 15 minutes plus tard, il était différent.

Oui Lueur il devait être bien imbibé vendredi et hier ! Il n'est qu'à 120 depuis qu'il a vu un addictologue la semaine dernière (car notre toubib l'avait redescendu à 100 depuis plusieurs mois. Et il consomme quand même au moins 3 l de bière par jour, parfois bien plus (notamment vendredi et samedi, c'était sûrement bien davantage).

Oui Mamanou, je suis indépendante financièrement, c'est moi qui ramène le plus gros salaire. Pas que je gagne énormément mais lui est au smic donc... Moi j'ai fait quelques années d'études et j'ai un boulot mieux rémunéré que lui. Et la maison m'appartient en plus.
Je l'avais avant de le rencontrer. Peut-être souffre t'il aussi de cette situation quelque part ? Ou bien il en profite, on peut voir les choses comme ça également (car la majeure partie de son salaire passe dans l'alcool, les clopes et des "casseroles" de jeunesse qui coûtent cher.) Donc quand j'ai payé mon crédit pour la maison, la bouffe, la voiture et toutes les charges... on doit quand même se serrer pas mal la ceinture. Et encore heureux que mes parents m'aident (notamment pour payer le fioul par exemple, les études de mon aîné qu'ils ont entièrement financées et tant d'autres choses, c'est pour ça que j'ai dit que je leur étais vraiment redevables).

J'ai déjà discuté avec mon fils de l'éventualité d'une séparation d'avec son papa (qu'il aime beaucoup). Quand vraiment son père
est dans un "mauvais esprit", il dit qu'il aimerait mieux vivre sans lui, puis quand ça va bien, il dit qu'il est content de
vivre avec son papa et sa maman. Il n'est pas très expressif sur la question finalement.

Je sais que les enfants sont des éponges et vivent mal la situation, mais il y a une chose de positif peut être quelque part,
c'est qu'il connaît les ravages de l'alcool et dit qu'il ne touchera pas à ça (bien sûr il est encore bien jeune et peut changer
plus tard).
Mon fils est ce que j'appelle un "rosier bon temps", toujours gai, pas rancunier, et c'est une grande chance. Mais ne met- il pas ces moments difficiles dans un coin de sa tête et que plus tard, un jour, ça reviendra le hanter ?
Mon aîné n'a pas connu son père, car nous avions divorcé avant sa naissance et s'il l'a reconnu, il n'a jamais souhaité prendre contact avec lui. Il en a beaucoup souffert petit jusqu'à l'adolescence.
Alors je ne sais pas ce qui est le mieux.

Quant à ta question sur le fait de savoir si je l'aime encore ou pas, je ne sais y répondre.
Dans ses "mauvais moments" j'en arrive à le haïr, quand il redevient comme quand je l'ai connu, et bien je me dis que s'il redevenait comme ça toujours, je l'aimerais à nouveau, mais avec tout ce qu'il m'a fait vivre, ce ne serait pas tout à fait comme à nos débuts évidemment. Ca reste toujours dans un coin, comme un fantôme avec lequel il faudrait vivre (comme pour celles ou ceux qui subissent les infidélités de leur conjoint(e), dans un autre registre).

Je vais essayer de lâcher du lest, de maîtriser mes émotions, ma nervosité, mes colères, ne plus surveiller d'aussi près ses consommations quotidiennes, et attendre patiemment qu'il revoit l'addictologue dans 2 semaines. Voir s'il lui parle de ce qu'il s'est passé.
Je reprends le boulot demain, mon esprit sera donc occupé à d'autres choses qu'à ses problèmes d'alcool, peut-être, j'espère en tous cas...

Je vous donnerai des nouvelles dans la semaine.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de mamanou
  • Age : 60 ans
  • Messages : 5242
  • Inscrit : 11 Avril 2012
  Lien vers ce message 03 Mars 2013, 21:23
rebonsoir Janelle! oui reprends le boulot fais une pause et vois comment il va se comporter les prochains jours!

courage bonne soirée et gros bisous
mumu


Lâcher prise, c'est ne pas adapter les choses à ses propres désirs,
mais prendre chaque jour comme il vient et l'apprécier.
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 03 Mars 2013, 21:30
Et moi j'ajouterai :

tu lui dis entre 4 zyeux : "je note les efforts que tu as fait aujourd'hui et nous avons tous passé une très bonne journée. Dorénavant, je veux que ce soit comme cela tous les jours !"

La vie sera bien plus belle pour tout le monde !

Et "maitriser tes émotions, lâcher du lest", en fait c'est peut-être pour cela qu'il a fait un effort. Alors, ne lâche rien (à mon avis) ! sinon il va à nouveau reprendre ses anciennes mauvaises habitudes (qui ne sont d'ailleurs pas si anciennes que cela...).

Je te souhaite une bonne reprise et une bonne soirée :fsb2_kiss:


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 04 Mars 2013, 9:05
On a fait le compte ensemble hier soir de sa conso du week-end (de vendredi à hier soir). C'est lui-même qui me l'a demandé car il a vu qu'il avait fortement exagéré. Hier il a bu "modérément" selon ses critères : 7 bières sur toute la journée et soirée. Mais il y en avait beaucoup plus de vides. Il m'a avoué que c'était des bouteilles vides du vendredi qu'il avait caché dans un placard et ressorties pour les mettre avec les autres. Du coup il a compté en avoir bu 22 vendredi, surtout dans la soirée. (alors qu'il avait noté 13). Ca fait une différence. M'étonne qu'il était dans un tel état d'agressivité et de nervosité.

Il était consterné de voir qu'il avait bu autant. Il m'a dit qu'il n'y arrivait pas.
Que lui dire ? Toujours la même chose, il faut de la volonté ? Ca ne fonctionne pas. J'ai seulement dit qu'il fallait qu'il en parle avec l'addictologue dans 2 semaines. Peut être pour qu'il lui donne quelque chose pour calmer ses crises d'angoisse qui le font se plonger dans l'alcoolisation à outrance.

Bon j'y vais, reprise du boulot dans une demie-heure. Baclo biz à vous.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 04 Mars 2013, 11:24
Effectivement, on peut dire que sa consommation qui l'avait mis dans un état d'agressivité....
Oui il faut de la volonté.....et ça bien souvent ca leur parait impossible....l'alcool est tellement le refuge qu'ils ont la certitude quelle seule peut les rendre bien.....
Hélas, il faut du temps beaucoup de temps pour certains....et ne désespère pas, ton mari a un atout, il en parle, il n'est plus dans le déni...
Le médicament en augmentation régulière doit l'aider....il faut qu'il le comprenne et qu'il ne désespère pas...
Mon ami buvait 50 bières/jour, pour lui il lui était impossible de diminuer, sinon il disait qu'il était nul...............après deux ans, et encore pas à sa dose seuil, il en est à 8/10 semaine........et encore....pas toutes les semaines....
Aies confiance, il y arrivera....et surtout répètes lui quand il est sobre, que tu lui fait confiance, et que tu es heureuse quand il est bien...que tout son entourage est heureux...qu'il doit en être conscient..
Restes ferme (mon humble avis) sur tes décisions si il ne prends pas conscience....
Courage
 
Avatar de Sissi (guérie pulsion alimentaire)
  • Age : 55 ans
  • Messages : 9414
  • Inscrit : 29 Juin 2011
  Lien vers ce message 04 Mars 2013, 12:12
Il ne veut toujours pas monter sa dose??? il me semble que tout vient de la. J'ai du mal à comprendre . Mais j'ai pas relu tous tes derniers post, l'explication y est peut etre.


Je vous propose de venir voir ce groupe Facebook que j'ai créé sur notre maladie et qui intègre en plus du médicament, la notion de naturopathie."Boulimie, Hyperphagie, Naturopathie ET Allopathie"
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 04 Mars 2013, 12:47
il neveut pas monter sa dose, car pour lui, il est hors de question d'étre abstinent.....et il a quelques es qui pour moi me paraissent mineurs, mais bon lui ne le voit pas comme ça.....
J'ai laissé tomber les discussions a ce sujet pour l'instant, mais j'y reviendrai....
Tout va bien pour lui, il dit qu'il gère le peu qu'il consomme...
Après discussion avec son alcoologue, ils sont tombés d'accord de rester à 200.
10 ans de suivi avec ce médecin, connaissance parfaite de mon ami, ca devise : TOUT VA BIEN POUR L INSTANT....ON SURVEILLE...ET ON VOIT...
Je reconnais que le risque est là....mais rien n'est perdu....il a réussi a adopter le baclofène depuis 2 ans, sa consommation est diminuée de 2/3. Pour lui, c'est déja le club med.....
Après tout, c'est vrai, mais .....
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 04 Mars 2013, 22:53
Hello Janelle,

Alors ta reprise, bien passée ?

Moi aussi je dirais : "reste ferme !"
Montre lui que tu es contente de ses efforts mais aussi qu'il faut qu'il continue.
Encouragements et fermeté.
Ne lâche rien !
Gros bisou :fsb2_wink:


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 05 Mars 2013, 14:17
Je serais vraiment au paradis Menthe s'il pouvait parvenir comme ton mari à limiter sa conso à 8/10 par semaine. Je n'ose même pas en rêver... Je vais lui dire d'ailleurs le parcours de ton mari. Car lui ne va toujours jamais sur le forum.

Sissi, il est monté jusque 170 mg/j en suivant le protocole du Dr de Beaurepaire que j'avais fourni à notre médecin mais les ES à cette dose (déjà à 160) lui ont fait peur (au médecin) et descente progressive jusque 100, où il est resté sur les conseils du médecin jusqu'à ce que je demande à Zounette un autre prescripteur sur ma région et qu'elle nous trouve l'addictologue qu'on a vu pour le moment une seule fois. Il l'a remonté à 120/j jusqu'à la prochaine visite dans un peu moins de 2 semaines. Je pense qu'il augmentera encore ce jour là. Mais mon conjoint n'est libre que le samedi pour le voir (ce n'est pas tout près et il ne peut du tout s'absenter ni même prendre une demie-journée au boulot car de toute façon, son employeur lui a fait prendre tout ce qu'il lui restait de congé et il n'en a plus jusqu'à mai).
Et comme l'addicto n'est pas dans cet hôpital chaque samedi, ça fait des visites toutes les 3 semaines à ce que j'ai compris.

Je ne lâche rien Do-Mi, je reste très vigilante.

Bon après midi à vous.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 07 Mars 2013, 20:55
Hello Janelle, je te souhaite encore beaucoup de courage pour toutes ces difficultés.
J'espère que tu y arriveras car ce n'est vraiment pas facile quand ils ne font pas d'effort.
Trop fatiguant...

Mais déjà, s'il peut prendre conscience de sa consommation, tu auras bien avancé.
Je t'embrasse


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Mars 2013, 0:52
Coucou Janelle,

Oui beaucoup de doute et de craintes.

Et chez toi, comment va-t-il ? toujours aussi bien dans son comportement ?
Avance-t-il dans son "travail" sur sa consommation ?

As-tu pu assurer ton travail aujourd'hui avec cette neige ?

Je te souhaite encore et toujours un très bon courage.
Gros bisou


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Mars 2013, 8:06
Bonjour Do-Mi,

Comme toi énormément de doutes encore. Aucune avancée dans sa conso depuis sa visite à l'addicto d'il y a 3 semaines.
C'est peut-être même encore pire.

On doit le revoir aujourd'hui à 11 h, si on peut y aller, vu les conditions météo !!! Je ne suis pas encore sortie.
Il n'est pas retombé de neige mais s'il a gelé...
Du coup, il y a pas mal de collègues qui n'ont pu se rendre au travail hier.
Nous on habite pas loin, donc on a pu y aller. Moi je peux même y aller à pieds (il n'y a que 600 m à parcourir !)
Un côté de notre rue était bloqué par une énorme congère d'un mètre cinquante de haut, impressionnant ! Je n'avais jamais
vu ça. J'ai de magnifiques photos que j'aimerais te faire parvenir. Je vais voir comment je peux faire (tu sais que je
ne suis pas douées !) pour faire un transfert de Facebook (ces photos ne sont pas de moi mais d'une de mes voisines)
sur une boîte mail, je ne sais même pas si c'est possible ?
Mais l'autre côté de la route était praticable.

Hier, par contre, il m'a dit que si les routes étaient trop dangereuses, il n'irait pas au rendez-vous (c'est vrai que ça
fait loin et que ce sont des mauvaises routes, moi même je ne vais pas être rassurée) et qu'il irait plutôt bosser.
D'autant qu'il n'a pas eu officiellement sa matinée (son chef n'ayant pas pu venir bosser) et qu'il ne veut pas donner un certificat
médical venant de ce service hospitalier ... Tu comprends.

Alors je ne sais pas s'il ira. Gros doutes. Il a quand même rempli hier soir le carnet que l'addicto lui a donné, où
il doit remplir sa conso du jour, son humeur et ses anticipations de la journée. Il n'a pas du tout rempli ça (il s'est
contenté de noter le nombre de bières bues chaque jour. Quand il a vu les chiffres qu'il écrivait, il a dit que ça
n'allait pas le faire du tout avec le toubib. Mais que de toute façon, il n'arrivait pas à diminuer. Que si c'était
pour se faire engu...irlander et qu'on lui dise qu'il devait diminuer de moitié comme ça en claquant des doigts, ce
n'était pas la peine, il n'y arriverait pas.

J'ai l'impression qu'il n'a aucune volonté (ouh la la, le gros mot me diront beaucoup sur le forum ! Je sais.) et même
que cette "pression" le fait "déprimer" et consommer davantage encore...

S'il ne va pas au rendez-vous je reprendrai un rendez-vous chez le généraliste car de toute façon il va falloir une
nouvelle ordonnance pour du Baclo.

Bonne journée. A très vite.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Mars 2013, 8:09
je ne sais pas comment on corrige une faute sur un message déjà envoyé, si quelqu'un peut me dire la manoeuvre svp ...
Bref, douée et pas douées. Mais bon, on aura compris !


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Mars 2013, 8:56
Bon c'est bien ce que je pensais, un verglas terrible sur les routes car ça a gelé sur la neige fondue.
Donc je ne prends pas le risque de faire 70 km surtout que les saleuses on ne les a guère vues.
Et puis je laisserai notre petit garçon seul à la maison trop longtemps car on va mettre au moins le
double de temps pour s'y rendre.
Son boulot est aussi important et des collègues ne vont pas venir encore aujourd'hui et ils auront besoin
de lui. S'il n'y va pas alors qu'il n'a pas eu l'autorisation officielle de s'absenter, ça craint (surtout
de nos jours !).
Donc voilà, je téléphonerai tout à l'heure pour l'excuser de ne pouvoir honorer ce rendez-vous et voir si
on peut convenir d'un autre plus tard. Et demain je prendrai rendez-vous chez le généraliste pour obtenir
quand même une ordonnance pour du Baclo.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 13 Mars 2013, 21:19
Bon sang ! si le temps s'y met en plus de sa mauvaise volonté !!
Mauvaise volonté à se soigner, à remplir le carnet, à participer à son traitement. Dur de toujours batailler pour les conjoints ou les parents.
Vraiment, il a bien de la chance de t'avoir !

Peut-être, si ce n'est déjà fait, faudrait-il téléphoner à l'addictologue pour lui faire part de tes remarques et convenir avec lui d'avancer les prises ? ou de les modifier ?

Pour corriger une faute, tu cliques 2 fois sur ton message. Il s'ouvre, tu corriges et tu "soumets" :fsb2_wink:
Pour les photos (oui-oui, je veux bien !!!) il te faut d'abord les enregistrer sur ton ordi. Ensuite, on verra...

Je te souhaite un très très bon courage.
Bisou et bonne soirée :fsb2_kiss:


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 14 Mars 2013, 11:44
Oui il a beaucoup de chance de l'avoir près de lui....mais il doit maintenant y mettre du sien....
Il m'arrive très souvent (avant le rv prévu) de prendre contact avec son addictologue pour lui faire part de mes impressions. Il en tient toujours compte et jamais il ne lui a dit que j'appelais....
On vit à coté d'eux et on les connait bien...donc le toubib a quelque part besoin de certains éclaircissements....
COURAGE A TOI....
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 14 Mars 2013, 19:42
Très mauvaise journée hier. Humeur de chien, il ne voulait plus aller voir l'addicto.
J'en avais plus que marre et j'ai explosé à nouveau. Du coup il a fait des heures supp pour rentrer plus tard et peut-être éviter la discussion mais pas de bol, j'étais bien remontée...
Le matin, pas la peine de lui parler, donc ... ce midi, j'ai (calmement cette fois) remis sur le tapis le fait qu'il n'aille plus
chez l'addicto... Et là, comme si de rien n'était il me répond qu'il pensait que j'avais accepté le nouveau rendez-vous, que pour lui c'était ok.

Et voilà, une pirouette et puis s'en va ! J'ai donc rappelé la secrétaire de l'addicto pour confirmer le nouveau rendez-vous (reporté
au samedi suivant donc). Et ce soir, il est tout gentil, me parle normalement, comme si rien ne s'était passé hier.

Faut vraiment suivre et s'adapter en permanence. Dur dur pour les nerfs ! Par contre, je ne sais pas si j'irai avec lui. Je l'accompagnerai pour être sûre qu'il s'y rend, mais je resterai peut-être dans la salle d'attente.
Je verrai plus tard Menthe pour appeler le toubib, car là, rien qu'à voir sa conso quotidienne, il comprendra !
Je n'ai pas encore parler avec lui des horaires de prises Do-Mi. J'attends un moment propice.

Bises à vous.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 14 Mars 2013, 19:47
En attendant, je remarque qu'il "rentre dans le rang" (tiens, cela te va bien :fsb2_wink: ) dès que tu hausses le ton !!!

Il a vraiment besoin de repères et d'ordres ! comme un petit garçon !
Le principal étant qu'il retournera à la consultation. Ouf !

Bon courage, toujours et toujours...


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 14 Mars 2013, 19:48
Eh oui Do-Mi, il n'a pas non plus fini sa crise d'adolescence !!!


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 14 Mars 2013, 20:15
Effectivement, on se demande parfois si nous ne vivons pas avec des gamins....Mon ami, au moment de ses grandes alcoolisations, ou du moins ses grands besoins, trouvait exprès un pretexte pour que l'on se dispute et qu'il puisse claquer la porte et sortir.....Oui oui, c'est vrai, il l'a reconnu depuis....
Manque de volonté, oui surement .....mais c'est tellement compliqué....pour eux....
Pour nous, effectivement, nous devons nous adapter...Mais jusqu'à une certaine limite....
J'ai vécu l'enfer, car je m'étais mise dans l'idée que rien ne pourrait jamais changer, des périodes calmes, mais pas la vraie vie....
Avec le baclofène, cela a changé du tout au tout....bien qu'il bloque à 200.
mais plus rien avec l'enfer du passé....
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 15 Mars 2013, 8:35
C'est exactement ça Menthe, sauf que moi, il ne sort pas mais s'isole (un peu beaucoup de phobie sociale selon les moments mais de plus en plus). Comme tu dis, ce n'est pas une vie pour l'entourage. Ils souffrent c'est sûr, mais quelles souffrances pour ceux qui les entourent et les supportent... Comme tu dis, on s'adapte. Il faut bien si on veut continuer à vivre dans un minimum de "confort moral".
Pour nous aussi, les périodes "d'enfer" sont derrière nous, et hormis les grosses engueulades ponctuelles (il y a les jours "sans"), c'est loin d'être le paradis, mais disons qu'on vit côte à côte un peu plus sereinement. Comme tu dis des périodes calmes, mais pas la vraie vie, car on partage très très peu de choses.
Bonne journée à tous.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 15 Mars 2013, 18:10
comment va ta moitié depuis son retour d'hier ??????
Et toi ?????
Courage et surtout ne loupes pas une occasion de lui parler....ou du moins lui demander si il a réfléchi après sa nouvelle alcoolisation d'hier
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 23 Mars 2013, 17:35
Bonjour à toutes et tous,
2ème rendez-vous chez l'addictologue effectuée ce matin. Pourtant ce n'était pas gagné, il n'était pas chaud du tout.
Avant de partir je lui ai dit que je l'y conduisais juste, mais que je n'assisterai pas à la visite. Comme notre petit garçon
n'avait pas voulu rester à la maison, on l'avait emmené et il fallait que je reste avec lui dans la salle d'attente. Bonne raison.
Il est ressorti du bureau 45 mn plus tard. Le toubib m'a dit qu'ils avaient bien discuté et qu'ils avaient programmé des
changements, qu'il me les expliquerait, mais que ceux ci prenaient effet dès aujourd'hui.
J'avais l'air très septique sur la question et le médecin a dû le voir.
Au retour, mon homme m'a donc dit que l'entretien avait été constructif. Qu'il allait falloir qu'il revoit sa conso (car là aucun
changement entre les 2 rendez-vous), et déjà commencer par diminuer fortement les achats. Moins il y en aurait à la maison, moins
il boira.
Et on est passé au supermarché et effectivement, il n'a acheté que 3 boîtes (pour une semaine, contre 7 ou 8 avant) et 3 packs de 12 de sa bière préférée (une promo !). Ce qui fait 36 cannettes (alors que d'habitude on achète 3 packs de 20).
Il a dit au toubib (je l'avais quand même briffé avant de partir sur cette question à aborder) que son entreprise avait informé les employés que d'ici peu elle procéderait à des contrôles d'alcoolémie aléatoires. Une première, qui m'a réjouit et que l'addictologue a aussi salué, disant que ça allait bien l' aider (la peur de perdre son boulot).
Surtout sa conso du midi qui était de 5 cannettes, donc si contrôle au retour de la pause déjeuner, il était bon.
L'addicto lui a dit qu'il fallait qu'il n'en boive plus qu'une seule le midi.
On m'a dit que 2 bières de 25 cl faisait virer l'alcootest au positif. C'est vrai ?? Qui peut me le confirmer. Merci

Bon je vous tiendrai au courant des progrès. Pour le moment, à cette heure, il n'a bu que 2 cannettes depuis qu'il est levé ! Un exploit.
Son petit garçon l'a d'ailleurs félicité en lui disant : "Waouh tu fais des efforts papounet !" Ca ne peut que l'encourager des ptites phrases comme ça qui sortent du coeur...

Bon week-end à tous. Je reste quand même sur mes gardes. Vigilante. On revoit l'addicto en principe dans 2 semaines pour refaire le point. Ah oui, il l'a passé de 120 à 135 jusque mardi puis à 150 jusqu'au prochain rendez-vous.
Bizzz


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 23 Mars 2013, 20:19
Ton message me parait bien....si il peut continuer à suivre les conseils de l'addictologue plus l'augmentation de ses doses, il sera sur la bonne route.
Courage à toi, et que ton petit garçon continue à lui glisser quelques phrases gentilles
 
Avatar de janelle
  • Age : 53 ans
  • Messages : 197
  • Inscrit : 12 Juillet 2012
  Lien vers ce message 24 Mars 2013, 10:31
Bon au final de la journée, il avait oublié de prendre la prise de 4 baclo du matin avant d'aller au rendez-vous. Je pensais qu'il allait la répartir sur le reste de la journée, mais non. Il n'a pas voulu les prendre le soir car dit il, il aurait mal dormi...
Sinon, quand on est parti à 17h15 de la maison pour le rendez-vous d'orthophoniste de mon fils, il n'avait donc bu que 2 cannettes, mais quand on est rentré 1h30 plus tard, il avait bu 1 boîte de 50 cl, avait aussi bu 2 autres cannettes et était en train d'en boire encore une. Mais après il n'en a plus bu. On lui a dit qu'on était déçus, qu'on en avait parlé dans la voiture et qu'on était contents de ses efforts et que là en moins de 2 h il foutait tout en l'air. Il a juste répondu que par rapport aux samedis précédents où il buvait au moins 12 bières, là ça n'en faisait que 7 et que pour lui, c'était un beau progrès.
Ben s'il le pense... J'ai seulement dit qu'il aurait pu se passer des 3 dernières cannettes. Calmement.
Aujourd'hui je vais veiller à ce qu'il prenne bien toutes les prises de la journée.
Merci Menthe pour tes gentils messages de soutien.


L'espoir m'a toujours fait vivre... Même dans les plus profondes ténèbres, il demeure une petite lueur à laquelle s'accrocher.
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 27 Mars 2013, 18:53
Bonjour Janelle,

Alors, comment se passent ses nouvelles résolutions ? Toujours positives ?

Malgré tout, pour le samedi, il n'a pas tord... excuse-moi de dire cela, il est tout de même dans le moins. Mais tu as raison de faire des remarques, à force, elles feront leur chemin dans sa tête.
C'est l'ennui je pense qui le pousse à boire. Ce serait bien de pouvoir planifier des sorties, des visites, enfin des loisirs pour vous 3 les jours sans travail. Il (ré- ?) apprendrait la vie, la vie sociale, la vie de famille.

Tu sais, il est bien plus positif que mon fils car François, lui, il aurait dit que s'il perdait son travail il n'en aurait rien à faire. D'ailleurs, pour repasser le permis il trouve tout un tas de subterfuges mais refuse d'arrêter de boire le soir. Même si c'est peu (selon lui) ses analyses sont toujours très mauvaises (les GGT).
Ton homme, lui, a conscience qu'il ne doit pas perdre son travail.

J'espère (et je vous souhaite) qu'il est enfin sur le bon chemin.
Finalement, il l'apprécie le toubib ?

En tous cas, je te souhaite bon courage, toujours.
Bisou


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Avatar de MENTHE08
  • Age : 51 ans
  • Messages : 195
  • Inscrit : 22 Juillet 2011
  Lien vers ce message 27 Mars 2013, 21:17
Tout avance doucement mais surement.....il consomme encore, cela ne se passera totalement tout de suite....Il est en moins, mais comme toi, j'ai tjrs été déçue de l'entendre dire : Tu sais je diminues, je buvais 50 bières jour, maintenant je ne suis plus qu'à ....... ok, mais 50 était anormal donc pas une référence....petit à petit je n'ai plus entendu cette phrase.....
Il apprécie le médecin, ça c'est bien, car il doit être en totale confiance, c'est une personne extérieure, ce qu'elle dit doit le conforter dans son chemin..
Oui, tu pourrais essayer de planifier des sorties, les jours ou il s'ennuie....
Je dis ça, mais je n'ai pas réussi dans ce domaine, il n'aimait sortir que dans les bars...à part ça rien ne l'intéressait...aujourd'hui, c'est différent, c'est lui qui propose, et je dis oui, j'aime aussi ses idées, mais le principal est qu'il ait envie.....de sortir ailleurs...
COURAGE.....IL VA S EN SORTIR....doucement mais notes tous les changements et cela te confortera dans tes efforts
 
Avatar de Morissou
  • Age : 58 ans
  • Messages : 587
  • Inscrit : 02 Septembre 2012
  Lien vers ce message 02 Avril 2013, 0:46
Bonsoir Janelle !
Au travers de ce que tu dis, on dirait que des choses commencent à s'ébranler un peu ou se "fissurer" un peu, chez ton homme. A force d'attaquer de tous côtés, Tes colères, l'addictologue, le Baclo, les réactions de ton fils, c'est peut-être ça qui va tout faire basculer un jour...
C'est épuisant, mais il faut continuer !
Grosses grosses bises !


Garder le cap coûte que coûte ...
 
Avatar de Do-Mi guérie à 65mg tca
  • Messages : 3220
  • Inscrit : 11 Juillet 2012
  Lien vers ce message 15 Mai 2013, 22:58
Hello Janelle, comment vas-tu ?
Comment va ton homme ?
Comment allez-vous tous ?

Des progrès ?
J'espère que oui :fsb2_yes:

Je t'embrasse en espérant que tout va bien


Pour mémoire : guérie à 65mg en 4 mois, puis chirurgie avec Baclofène interdit durant les 5 semaines d'hospitalisation/rééducation---> rechute dès la 4ème semaine ! Reprise du Baclofène août 2013 et re-guérison à 130mg en septembre 2014.
Augmentations toujours trèèèès lentes par 5mg ou moins. 0 effet secondaire sauf erreurs dosage-horaire.

Courage, Patience et Persévérance... Lentement mais Suuuurement...
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene