Lien vers ce message 24 Juillet 2014, 15:18
Bonjour!
Cela fait pas mal de temps que je n'ai rien écrit, mais je vais donner quelques nouvelles.

Premièrement, je vais très bien!

En février/mars, à 145mg, j'ai commencé à sentir que le traitement n'allait pas parfaitement. J'avais parfois envie de manger plus, alors que je n'avais plus faim. Pour moi, le baclofene faisait son effet, et je pensais juste que la boulimie revenait car j'étais déprimée.. Grosse erreur. J'ai du passer à peu près un mois en pensant que "c'était de ma faute" et qu'il fallait que je fasse plus d'efforts pour lutter contre l'envie de criser. Après avoir vu les effets du baclofene, savoir que ma boulimie était "biologique", je me demande encore ce qui s'est passé dans ma tête pour que je ne réalise pas que je n'étais pas encore à ma "dose dépendance". J'avais du le sentir bien avant pourtant, vu que je n'avais pas rempli le formulaire des témoignages de guérison.
Bref, à cause de mon esprit, j'ai perdu du temps, me disant que si je re-crisais encore une fois j'augmenterai.. et dès que je crisais j'oubliais m’être dit ça! Comme si la boulimie était un vilain parasite dans mon esprit, luttant pour sa survie, et m’empêchant d'augmenter le traitement. C'est vraiment comme ça que je le vois, car je ne m'explique par avoir tant attendu.
Heureusement, j'ai fini par augmenter.

Je suis actuellement à 190mg, depuis 3 mois, sans une seule crise :)
Je prends 2cp à 10h, 4cp à 12h, 6cp à 15h, 6cp à 18h et 1cp à 20h.
J'ai essayé plusieurs fois de prendre 7cp à 18h, mais j'étais énormément plus fatigué que j'ai préféré en rester là. Dès lors, après quelques mois à cette dose, je n'ai aucun effet secondaire (sauf lorsque je décale mes prises, car je suis assez sensible aux ES) excepté quelques légers acouphènes.

J'ai une alimentation très équilibrée, assez légère (car je suis une grande fan de fruits et légumes), donc je reste mince, et je ne me prive pas lorsque je fais des excès!

D'autre part, je ne suis plus du tout anorexique, et c'est aussi (comme expliqué plus haut) grâce au baclofene.
Le baclofene peut soigner une dysphorie. Dans mon cas, l'anorexie dépendant d'une sorte de dysmorphophobisme (page wiki). En gros, j'étais anorexique non pas car je ne voulais pas manger, non pas car je voulais mourir, mais car je me "ressentais" grosse, et cela même lorsque je me savais mince. Mon cerveau est actuellement comme celui d'une personne "normale", je mange normalement, et lorsque je grossis je n'apprécie pas cela mais tant pis!

En conclusion, Baclofene ♥♥♥ :fsb2_shocked:

Je m'en vais remplir le questionnaire de témoignage de guérison!


Dose dépendance à 200mg ! JOIE! MERCI BACLOFENE!!!!!!! Je me serais suicidée sinon, c'était mon dernier espoir j'avais tout perdu.
200mg avec petites doses 5 fois par jour... Puis suis passée progressivement (1 an) a 100mg à 12h et 100mg à 18h et y suis restée ainsi 2 ans. Depuis 1 an je diminue et suis arrivée a 100mg en une dose a 12h !
- Mon fil -