Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Le premier pas...

Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 15 Juillet 2016, 15:33
Bonjour à tous,

depuis des années j'ai beaucoup consulté vos messages mais je n'avais jamais osé m'inscrire sur votre forum...

Voilà quelques années maintenant que je souffre de dépendance à l'alcool. Ca fait presque 10 ans maintenant que je me pose des questions sur ma consommation! Et bien sûr en 10 ans, cette consommation a beaucoup augmenté!

Je ne me suis jamais confié à qui que ce soit hormis mon épouse... je semble avoir réussi à masquer ma maladie à mon entourage qui pense juste que je suis un bon vivant! Médicalement, mon dernier bilan sanguin est complètement normal!

Je vis aujourd'hui un véritable enfer, celui d'être obligé de boire si je ne veux pas stresser terriblement car c'est comme cela chez moi que se manifeste surtout le fait de ne pas boire. J'ai lu le livre d'Olivier Ameisen, celui de votre association "baclofene la fin de notre addiction" et je suis en train de lire celui de Renaud de Beaurepaire. Ces lectures m'ont fait prendre conscience que c'est sans doute l'effet anxiolytique qui m'a amené à consommer de l'alcool au départ; car derrière une apparence très calme, je suis un grand anxieux, un grand stressé, un grand angoissé!

Voilà une bonne année que je fais des efforts énormes pour contrôler ma consommation d'alcool, le but étant d'aller travailler systématiquement sobre et de n'être alcoolisé qu'en soirée! Seulement voilà ce contrôle apparent ne fait qu'aggraver mon stress de jour en jour et je ne sais pas combien de temps je vais encore tenir... L'alcool qui a d'abord soigné mon mal être en devient aujourd'hui la cause principale tant je dois lutter pour ne pas en consommer!

J'ai pensé à l'abstinence, mais comment faire quand l'alcool est présent partout autour de moi? Comment dire non? Comment ne pas céder à la tentation? L'alcool m'a déjà pas mal isolé, je redoute que l'abstinence ne m'isole encore plus!

La consommation choisie, raisonnable, c'est devenu un rêve car la première gorgée déclenche tout de suite chez moi l'envie de quantités importantes d'alcool!!!

Après avoir découvert le baclofène à travers votre forum et les différents livres dont j'ai parlé auparavant, je suis convaincu de mes chances de guérison car j'ai vraiment envie de guérir... j'ai besoin de guérir! Seulement voilà, j'ai peur de me dévoiler! Je tiens à mon anonymat! J'ai peur des conséquences de l'aveu de mon alcoolisme en premier lieu sur le plan professionnel! J'ai donc pensé à l'auto-médication mais l'Espagne est loin de chez moi... j'ai tenté de contacter une pharmacie en Andorre mais ils ont prétendu ne pas connaître ce médicament... enfin j'ai fait le tour des sites de vente de médicaments en ligne mais j'ai peur de me faire arnaquer et d'être déçu.

J'ai besoin de conseils. Quelle démarche puis-je entreprendre? Ne va t'on pas tenter de m'orienter d'abord vers des traitements traditionnels et inefficaces? Je tiens vraiment à commencer un traitement mais je tiens à continuer à travailler, est-ce possible? Je travaille en 3*8, comment gérer la prise du médicament en étant en permanence décalé au niveau des repas, du sommeil et donc du craving?

Je vous remercie d'avance pour vos réponses.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18691
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 15 Juillet 2016, 15:45
Bonjour

Tu es déterminé à te sortir de ta maladie, ne commande pas de baclo sur le net, tu ne sais pas sur quoi tu vas tomber et c'est cher,

Tu peux essayer de convaincre un médecin en lui imprimant ça Documentation Calaméo

Sinon dis moi dans quel coin tu habites en message privé je te trouverai un médecin

Tu peux compter sur nous pour te soutenir et te conseiller.


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33582
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 15 Juillet 2016, 16:24
En Andorre, à ma connaissance, ils n'acceptent plus de vendre par correspondance
Quant à internet, oublie, c'est très cher et non garantie

De toute façon, il vaut bien mieux avoir un suivi
Les médecins sont tenus au secret professionnel, si tu penses le tien à l'écoute, parle lui de ton pb
Sinon, nous avons une liste


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 15 Juillet 2016, 16:40
Merci beaucoup pour vos réponses si rapides et pour votre écoute!

Je préfère ne pas tenter de convaincre mon médecin traitant... je préfère en parler à un inconnu et ne pas mêler des connaissances à mon problème.

Je sais déjà que ça va être compliqué.... c'est pas facile de se dévoiler. Déjà c'est pas évident de ne plus se mentir à soi-même.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7256
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 15 Juillet 2016, 16:52
Alors moi je dirais que tu as tous les atouts dans ton jeu : tu es sorti du déni, tu regardes les choses en face avec lucidité, tu as très envie de t'en sortir, tu souhaites être acteur de ta guérison et tu as confiance dans le traitement.
Rien qu'avec ça, tu pars gagnant.
L'alcool n'aura qu'à se faire tout petit...

Flo


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 16 Juillet 2016, 5:56
Merci Flo.

J'éspère avoir le temps et le courage de prendre les choses en main dès la semaine prochaine parce que les congés approchent et avec le temps libre, une consommation plus importante d'alcool.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Claude...
  • Age : 58 ans
  • Messages : 5482
  • Inscrit : 05 Novembre 2013
  Lien vers ce message 16 Juillet 2016, 7:43
Bienvenue Haddock
Le premier pas est sans doute le plus difficile
Les suivants s'enchainent mieux
Et puis tu as le forum, pour chacune de tes questions, ou tes doutes
C'est une force dans ce traitement !


Début TTT 6 nov 2013. Seuil atteint mi janvier 2014 à 120mg.
Janvier 2015 à janvier 2016 : 0 baclo
Reprise TTT suite à un retour d'habitudes : 90mg/jour
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 16 Juillet 2016, 18:00
Bonjour à tous,

j'ai obtenu par Karine le nom d'un médecin prescripteur à une petite heure de chez moi. Je souhaite prendre rendez-vous la semaine prochaine mais mon emploie du temps va être assez chargé et je pars en vacances ce week-end... ça risque d'être compliqué mais je vais tenter ( pourvu que ce docteur ne soit pas en congés).

Aussi je me demandais comment préparer ma visite chez le médecin? Puis-je espérer repartir avec une ordonnance? Vais-je devoir faire des examens supplémentaires?

A l'instant présent, je ressens un stress assez important!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33582
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Juillet 2016, 18:05
En fait ça dépend du médecin, mais en général il n'y a pas grand chose à préparer quand on veut du baclo
Juste expliquer qu'on a un pb avec l'alcool et que l'on souhaite tenter le baclo
Les médecins ont l'habitude et dans la majorité des cas, on repart avec une ordonnance


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 16 Juillet 2016, 23:56
Tu es déjà prêt pour ta consultation, en ayant lu les livres que tu as cités, en ayant parcouru le forum depuis un bout de temps :fsb2_yes:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Emy3
  • Age : 43 ans
  • Messages : 433
  • Inscrit : 29 Novembre 2014
  Lien vers ce message 17 Juillet 2016, 0:02
Coucou Haddock

Joyeux anniv'!

Des bises!

Émilie


De 660 mg/jr à 220 mg/jr à ce jour

L'indifférence fut enfin au Rdv!
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 17 Juillet 2016, 2:40
Bon anniversaire :fsb2_yes:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 17 Juillet 2016, 13:22
Merci beaucoup pour vos messages!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 18 Juillet 2016, 19:00
Bon et bien j'ai essayé à plusieurs reprises de joindre le cabinet du médecin dont Karine m'a donné les coordonnées sans succès. Je vais essayer à nouveau demain.

Je me sens un peu frustré car j'ai mis pas mal de temps à me décider à entreprendre des démarches et maintenant que je le suis complétement, je suis impatient.

Je sens les vacances approcher et même si je me sens toujours beaucoup plus détendu à cette période, je sais déjà que je vais consommer beaucoup d'alcool. Enfin de toute façon je sais bien que les premiers jours, il n'y aura pas de miracle avec 30 mg maxi mais ça me motiverait de partir avec le traitement.

Voilà pour les News.

Bonne soirée à tous.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 20 Juillet 2016, 17:51
Bonjour à tous,

je me suis décidé à prendre rendez-vous avec mon médecin traitant...

Verdict vendredi! Ça me stresse un peu... j'ai été obligé de changer mes plans puisque je n'arrivais pas à joindre le médecin conseillé par Karine.

Je suis détendu pour l'instant... même si j'ai pas mal bu ces 3 derniers jours! Je risque d'être un peu stressé demain soir!

Je vous tiens au courant.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33582
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 20 Juillet 2016, 18:07
C'est une bonne décision, l'autre médecin doit être en vacances
J'espère qu'il acceptera


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 21 Juillet 2016, 22:37
Bonsoir à tous...

boule au bide... il va bien falloir y aller! Je n'aime pas parler...

Demain je vais devoir raconter tout ça à un médecin... je n'y suis pas spécialement préparé!

Là j'ai un coup dans le nez mais je sais bien que demain ça va pas être simple!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de célinelcr
  • Age : 46 ans
  • Messages : 447
  • Inscrit : 23 Juin 2016
  Lien vers ce message 21 Juillet 2016, 23:30
Bonjour haddock76

comme toi je suis nouvelle sur le forum...
j'ai attendu presque 1 mois pour obtenir mon ordonnance..je préférais voir ça avec mon médecin que je connais bien
bon comme il ne connait pas trop le baclofène il a préféré demander conseil à un collègue ...mais il était partant quand même...
du coup il m'a orientée vers un addicto qui m'a enfin donné mon ordonnance...
faut dire qu'ils ont vu que j'étais motivée...j'avais imprimé la doc du forum conseillée par athelstan http://www.baclofene.org/wp-co..._experience.pdf
tu as l'air super motivé...je pense que tu es fin prêt pour faire partie de l'aventure!!!
on fera partie de la même promo :-) j'ai commencé le 17 juillet

courage à toi ça va bien se passer ton RDV...un médecin ne peut pas refuser d'aider un patient qui a décidé de se soigner...
76 ? seinomarin? moi oui...seinomarine :fsb2_yes:

à bientôt


Début 17 juillet 2016 Actuellement 130mg
4 prises (9h 20mg - 12h 30mg - 14h30 40mg - 17h 40mg)
INDIFFERENTE le 2 octobre 2016 à 140mg
nouvelle vie...
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 0:13
Allez, courage pour ce soir, tu nous diras?


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 10:46
Bonjour à tous,

Et bien déception totale... le secrétariat avait oublié de me dire que c'était un remplaçant, ce qui m'a complétement déstabilisé!

Je me suis quand même lancé mais il ne m'a proposé que du salincro.

Il a fini par me dire qu'il voulait bien me prescrire une boite de baclofene histoire que je ne sorte pas du cabinet avec le sentiment qu'on ne m'apportait pas d'aide... j'ai refusé puisqu'une boîte ça m'aurait fait à peine 10 mg/ jour!

Je vais retenter avec mon médecin traitant mais il va falloir patienter 3 semaines maintenant et sans garantie supplémentaire !

Ça va pas être facile franchement.

Ah si il m'a prescrit une boite d'aotal... je ne vais pas l'utiliser! Je ne suis pas motivé par un sevrage maintenant. Je ne veux pas gâcher les vacances de ma famille.

A bientôt.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de morganea
  • Age : 39 ans
  • Messages : 28
  • Inscrit : 12 Juillet 2016
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 11:50
Bonjour Haddock
J'ai saute le pas il y a bientôt 10 jours
Et comme toi si j'avais eu le remplaçant de ma médecin je n'aurais pas été aussi à l'aise.
Les vacances sont souvent pleines de tentations, j'en ai fait les frais hier
Mais courage! :fsb2_smile:
 
Avatar de Rosy72
  • Age : 46 ans
  • Messages : 4723
  • Inscrit : 06 Janvier 2015
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 12:04
Bonjour , tu aurais du prendre la boite de baclo , car on commence toujours par 10mg jour et on augmente de 10mg tous les trois jours environ .
J espere que tu vas trouver l'aide dont tu as besoin , je te le souhaite de tout coeur :fsb2_smile:


Indifférente depuis le 27 novembre 2015 ! je ne prends plus de baclo depuis septembre 2017
L'avenir est sans limite pour ceux qui viennent courageusement à sa rencontre
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33582
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 15:07
Essaie aussi de recontacter le médecin dont tu as l'adresse, à force il finira bien par rentrer de congés
J'aurais moi aussi pris la boite, quitte à retourner le voir dans 15 jours pour en avoir une autre en lui apportant la doc http://www.baclofene.org/fichi...experience.pdf, histoire qu'il s'informe ...
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 22 Juillet 2016, 15:09  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 20:44
Bah j'avais pris la doc mais voyant que je ne m'en sortais pas, j'ai cru que ça changerait pas grand chose... je ne suis pas un grand communiquant! Pour la boite, je ne suis pas de retour chez moi avant 3 semaines alors je me suis dit que ça ne servirait à rien car impossible avec une seule boite de monter à 20 mg/jour.

Avec le recul, c'est vrai qu'au moins j'aurais peut- être franchi une étape...

À méditer pour mon retour!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 21:41
En tout cas, je tiens à tous vous remercier pour votre soutien...

ça fait vraiment plaisir!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 21:59
Morganea je t'envie... je me suis retrouvé à devoir me confier à un médecin que je n'avais jamais vu!!! Ça n'a pas marché, tant pis, j'accuse le coup et je digére!

On t'a proposé le baclofene sans que tu le demandes? C'est super!

Pour ma part, alcoolique des repas mais alcoolique sans repères... le travail en 3*8 fait que j'ai du mal à être sûr de bien cibler mon craving mais je pense qu'il se situe vers 12 heures quand j'ai un emploie du temps traditionnel ou quand je suis de repos.

Voilà, je vais pas me mettre la pression pour les vacances, je sais de toute façon que je vais rebondir... je me prépare pour rencontrer mon vrai médecin traitant à mon retour.

Bonne nuit à tous.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de morganea
  • Age : 39 ans
  • Messages : 28
  • Inscrit : 12 Juillet 2016
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 22:47
Haddock76,
le travail me permet aussi de tenir. En repos, la tentation de l'apéritif a midi est atroce ( vrai craving à midi??) . Je ne suis pas encore en conges mais le weekend, je me connais....Pour le moment je tiens car je suis entouré de personnes sur qui l'alcool n'a aucun effet ( a part une mais bon...) Ce soir 4 verres de rosé, mon excuse: l'achat de ma nouvelle voiture cet après midi! Mais là, alors qu'il y a un cubis au frais je me suis préparé une tisane.
Tu as déjà pris ta décision. Quand ton medecin sera revenu, tu pourras commencer. enfin je l'imagine.
Avant de voir ma medecin j'ai annulé 3 rdv que j'avais pris, j'avais des prétextes: le boulot, la voiture, les enfants... mais je savais que je reculais pour mieux sauter.
Donnes de tes nouvelles
Bonne nuit
 
Avatar de célinelcr
  • Age : 46 ans
  • Messages : 447
  • Inscrit : 23 Juin 2016
  Lien vers ce message 22 Juillet 2016, 23:25
Moi aussi mon médecin m'avait fait une ordonnance d'aotal...car il m'a dit que le baclofène ne pouvait être prescrit qu'après l'échec d'autres traitements... J'avais déjà essayé le sélincro... Son ordonnance d'aotal je l'ai déchiré en sortant de son cabinet...( mais je lui avais dit que je ferais ça...)
Et j'ai réussi à le convaincre....
Profite de tes vacances ... Ce n'est que partie remise!!!!
Ne lâche rien :-)
A bientôt capitaine :fsb2_smile:


Début 17 juillet 2016 Actuellement 130mg
4 prises (9h 20mg - 12h 30mg - 14h30 40mg - 17h 40mg)
INDIFFERENTE le 2 octobre 2016 à 140mg
nouvelle vie...
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 25 Juillet 2016, 8:57
Bonjour tout le monde,

Je suis bien arrivé à destination et le réseau est de très mauvaise qualité...

Morganea et celinecr, comment se passe votre progression? Avez-vous parlé de votre problème avec l'alcool avec votre entourage?

Morganea, si j'arrivais déjà à descendre à 4 verres par jour, ça serait déjà un grand pas en avant... il y a longtemps que j'ai eu envie de réagir mais je n'avais pas envie d'en parler!!!

Voilà, je vous souhaite une bonne journée à tous.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 25 Juillet 2016, 9:32
Bonnes vacances à toi Haddock! profite bien :fsb2_cool:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de célinelcr
  • Age : 46 ans
  • Messages : 447
  • Inscrit : 23 Juin 2016
  Lien vers ce message 25 Juillet 2016, 13:01
Bonjour capitaine😬
J'en suis à 30mg
Je passe à 40 demain je vais les répartir sur 2 prises... Pour le moment je n'ai pas d'ES mais j'ai du mal à diminuer ma consommation d'alcool :-(
Et oui j'en ai parlé à mon entourage... Même si certains sont septiques... Majoritairement on me renvoie plutôt que je suis courageuse d'entamer ce traitement...
En plus j'aimerais bien que cela fonctionne pour faire des émules car je suis entourée de pas mal de personnes qui ont des soucis avec l'alcool ( ma mère notamment...c'est d'ailleurs elle la plus septique sur ce traitement !!!)
J'ai 3 garçons (adolescents)... Je ne leur ai pas dit... Car si cela ne fonctionne pas j'ai trop peur de les décevoir... Ils savent que je bois trop et je sais que cela les inquiètent ...
Pour ce qui est d'en parler ou pas je pense que c'est vraiment selon chacun... Si tu as l'habitude de tout gérer que tu es la personne sur qui tout repose je pense que cela peut être difficile ...comme un aveu de faiblesse... Mais peut être que cela permettrait à ton épouse de prendre une nouvelle place... Celle de t'aider... Je ne sais pas si cela peut t'aider...
Profite de tes vacances et merci de donner de tes nouvelles
A bientôt
Céline


Début 17 juillet 2016 Actuellement 130mg
4 prises (9h 20mg - 12h 30mg - 14h30 40mg - 17h 40mg)
INDIFFERENTE le 2 octobre 2016 à 140mg
nouvelle vie...
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18691
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 25 Juillet 2016, 16:47
Passe de bonnes vacances, tu commenceras le traitement en rentrant


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 27 Juillet 2016, 14:59
Bonjour à tous,

aujourd'hui, je n'ai pas pu d'alcool ce midi en raison d'une sortie en extérieur.... j'étais bien stressé quand même et je me suis détendu une fois le repas terminé!

Celinecr, mon épouse est la seule au courant, je parle régulièrement avec elle de mon intention d'utiliser le baclofene. Je pense en parler à mon meilleur ami et pour le reste de ma famille, ils verront bien que je suis moins voire plus du tout attiré par l'alcool quand le traitement aura marché.

Velvet, ton médecin traitant t'a laissé monter à 290 mg/jour ou tu as dû faire appel à quelqu'un d'autre?

Sinon, pour l'anecdote, j'ai choisi haddock comme personnage car c'est d'abord un personnage que j'aime beaucoup et ensuite, c'est quelqu'un qui a un rapport à l'alcool impossible... car de l'alcoolisme extrême qui ne s'arrête jamais de boire au début, il ne semble plus qu'avoir un léger penchant pour l'alcool dans les derniers albums! J'aimerais avoir cette chance aussi!

Bonne journée à tous.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Carabus
  • Age : 52 ans
  • Messages : 3438
  • Inscrit : 09 Octobre 2013
  Lien vers ce message 27 Juillet 2016, 19:37
mon épouse est la seule au courant, je parle régulièrement avec elle de mon intention d'utiliser le baclofene.

C'est primordial d'avoir le soutien de ses proches,
si c'est de l’empathie et non pas de la compassion.

Vivement que tu commences le Baclo, tu as l'air
motivé et bien entouré, ça devrait marcher pour toi.


"Les seules choses qui sont impossibles à finir sont celles que l'on ne commence pas." Lynn Johnston

Indifférent à 210 mg ... Actuellement à 60 mg/j le matin => Ma dose de confort de 40 mg avant les séances de SMT semble remise en question.
 
Avatar de benbb
  • Age : 41 ans
  • Messages : 503
  • Inscrit : 24 Juin 2014
  Lien vers ce message 27 Juillet 2016, 20:48
Haddock, mon conseil, ne perds pas ton temps en tergiversations avec u toubib, il ne veut pas te prescrire de traitement immédiatement ou l'envisager à court terme, change de médecin, c'est comme ça que j'ai fait et c'est la meilleure decision que j'ai prise de ma vie.

Il y a des médecins qui sont à la traine, qui n'y croient pas et ceux qui ont compris savent que ce n'est pas un médicament miracle, juste qu'il est terriblement efficace dans de nombreux cas.

Ne perds pas de temps en hésitations, trouve un toubib et commence le traitement.


Début de traitement le 08/08/2014. Aujourd'hui en descente, après un seuil à 250mg je suis à 120mg/j en 2 prises 16h 40mg / 18h00 80mg.
 
Avatar de célinelcr
  • Age : 46 ans
  • Messages : 447
  • Inscrit : 23 Juin 2016
  Lien vers ce message 27 Juillet 2016, 23:44
Coucou haddock
Bon si ton épouse te suit dans ce traitement c'est super!
La terre entière n'a pas besoin d'être au courant...
Et quand tu auras atteint l'indifférence et que ton entourage s'apercevra que tu bois moins et bien ce sera une victoire que tu auras obtenue avec l'aide de ta femme...
Par contre explique lui bien comment se passe le traitement...qu'elle ne s'attende pas à ce que cela fonctionne au bout d'une semaine hein!!!
Moi ça fait 10 jours que j'ai commencé j'en suis à 40 mg et je bois toujours :-(
D'ailleurs je n'ose même pas trop poster sur mon fil parce que j'ai un peu honte :-( alors que je traîne souvent sur le forum...
Je sais que je dois être patiente mais...

Pour ton pseudo moi aussi j'aime bien ce personnage tonitruant il me fait bien rire!!
Alors mille milliards de mille sabords... On va y arriver!!!
Bonnes vacances capitaine :-)


Début 17 juillet 2016 Actuellement 130mg
4 prises (9h 20mg - 12h 30mg - 14h30 40mg - 17h 40mg)
INDIFFERENTE le 2 octobre 2016 à 140mg
nouvelle vie...
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 28 Juillet 2016, 0:18
Haddock
Judicieux le choix de ton pseudo :fsb2_yes:
Dans ta phrase, "Celinecr, mon épouse...", j'ai cru que Céline était ton épouse :fsb2_mad: j'ai dû relire avec attention vos posts!

Bref, j'ai eu de la chance, hors problème d'alcool, mon généraliste m'a recommandé ce psy, et un jour, je lui ai dit que j'avais remis le nez dedans, il m'a parlé du baclofène, que je venais de découvrir via le forum quelques jours auparavant - et moi je voulais absolument me renseigner sur le selincro, mais il n'en avait jamais entendu parler, j'ai eu du bol! c'était un peu avant que le labo mette la main sur les médecins

Il m'a dit "on augmente jusqu'à ce que ça marche", il n'aurait pas voulu aller au-delà des 300 mg mais m'a toujours dit de revenir plus tôt dans ce cas, pour que je puisse continuer à progresser

J'ai toujours eu assez de baclo, car j'ai fait pas mal de yoyo avec, je suis montée à 330 mg un peu après mon indifférence car c'était nouvel an et j'ai voulu calmer les choses

Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 30 Juillet 2016, 10:17
Bonjour à tous,

Celinecr, concernant mon épouse, elle est en train de lire le livre d'Olivier Ameisen! Je lui ai beaucoup parlé du baclofene et elle sait que les résultats prendront sans doute un peu de temps.

En attendant, j'essaie de faire en sorte de ne pas être chiant dans les moments ou je suis alcoolisé (surtout le soir) pour que chacun puisse profiter pleinement des vacances.

Nous avons eu la visite d'un couple d'amis hier. Avec le mari que je n'avais pas vu depuis un bon moment, nous avons l'habitude de pas mal boire... mais là il n'a pas voulu du traditionnel Ricard et son épouse m'a dit qu'il était au régime sans alcool depuis 6 mois. Au cours du repas, je lui ai demandé comment celà se faisait? Il m'a fait comprendre que c'était devenu une habitude quotidienne et qu'il avait envie de profiter de sa famille encore un moment. Curieux, je lui ai demandé s'il avait eu besoin d'aide, il m'a dit que seule la volonté avait suffi. Il a par ailleurs essayé d'arrêter la cigarette mais là ça a été un échec.


Conversation assez étrange pour moi... je lui ai brièvement dit que je m'interrogeais aussi sur ma consommation d'alcool et que j'allais arrêter après les vacances et la conversation s'est arrêtée là...

Pour moi seule la volonté ne suffira pas... j'ai trop de gens qui consomment de l'alcool dans mon entourage et je ne tiens pas à devoir m'isoler davantage. En plus c'est la seule addiction dont je souffre, je n'ai rien d'autre qui calme mon stress ( même si aujourd'hui je suis encore plus stressé qu'avant dans les périodes où je suis obligé de limiter fortement ma consommation)!

Voilà pour les nouvelles et merci à tous pour vos messages d'encouragement.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Rosy72
  • Age : 46 ans
  • Messages : 4723
  • Inscrit : 06 Janvier 2015
  Lien vers ce message 30 Juillet 2016, 10:26
courage, tu vas y arriver toi aussi :fsb2_yes:


Indifférente depuis le 27 novembre 2015 ! je ne prends plus de baclo depuis septembre 2017
L'avenir est sans limite pour ceux qui viennent courageusement à sa rencontre
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 30 Juillet 2016, 11:17
Haddock
C'est quand même marrant cette rencontre avec ton ami, il a reconnu qu'il avait un problème et en passe par l'abstinence, très bien, vous pourrez comparer vos parcours
J'ai été abstinente pendant 9 ans, sans aucun problème, mais comme tu dis, j'ai fini par ne plus trop sortir, et finalement m'isoler autant que quand je buvais seule
Puis la rechute, ça devait arriver, et le baclo! la liberté, le choix, pouvoir boire un ou deux verres sans envie de plus
Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 30 Juillet 2016, 13:14
Coucou Velvet,

comparer les parcours avec mon ami... on en est pas là! Effectivement, on a discuté! Je suis sûr aujourd'hui de son alcoolisme car quelqu'un qui avait le sens de la fête si prononcé et ressent le besoin de s'abstenir plutôt que de réduire avoue malgré lui son impuissance!

Maintenant on a choisi nos mots et personne n'a parlé d'alcoolisme mais plutôt de problème ou d'excès!

J'espère qu'il ne replongera pas. C'est quelqu'un de génial. Je l'ai trouvé par contre beaucoup moins drôle que quand il buvait.

Biz à vous tous.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 30 Juillet 2016, 13:17
Haddock
Au fil du temps, si tu te soignes avec le baclo, cela pourra être un bon témoignage pour lui, car en effet, sans ce traitement, c'est abstinence ou excès
Pas besoin de nommer la maladie en effet, vous vous êtes compris


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Carabus
  • Age : 52 ans
  • Messages : 3438
  • Inscrit : 09 Octobre 2013
  Lien vers ce message 30 Juillet 2016, 14:43
En plus c'est la seule addiction dont je souffre, je n'ai rien d'autre qui calme mon stress

Moi aussi je n'avais que l'alcool comme seule addiction,
alors difficile d'arrêter sans une aide extérieure, le Baclo,
mais il n'a pas été suffisant et j'ai dû prendre du Lyrica
pour calmer mes angoisses.

Pour moi seule la volonté ne suffira pas...

Tu pourras y mettre toute la volonté que tu veux, comment
veux-tu lutter contre une maladie sans aide médicamenteuse.
Le Baclo est le seul médicament qui guérit de l'alcoolisme.

Je l'ai trouvé par contre beaucoup moins drôle que quand il buvait.

Sûrement la conséquence de son abstinence forcée et malheureuse ...

Avec le Baclo, tu maîtrises ta consommation, sans la moindre volonté
quand tu as atteint le stade de l'indifférence.


"Les seules choses qui sont impossibles à finir sont celles que l'on ne commence pas." Lynn Johnston

Indifférent à 210 mg ... Actuellement à 60 mg/j le matin => Ma dose de confort de 40 mg avant les séances de SMT semble remise en question.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33582
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 30 Juillet 2016, 16:23

J'espère qu'il ne replongera pas. C'est quelqu'un de génial.

Je l'espère aussi, mais s'il replonge, tu pourras lui parler du baclo


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 30 Juillet 2016, 23:36
Merci à tous pour vos encouragements!!!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 01 Aout 2016, 17:58
Bonjour à tous,

alors en ce qui me concerne, les vacances alcoolisées se passent bien même si j'ai hâte d'en finir avec la boisson!

Sur le chemin du retour, on va s'arrêter chez les parents de ma femme! Il y a toujours du vin à table mais c'est une source d'angoisse pour moi car je vais devoir réduire ma consommation rapidement!

C'est bizarre, mon beau-père boit à chaque repas mais je ne l'ai jamais vu augmenter sa consommation. Apéro s'il y a c'est un quart d'heure max... pourtant avec l'équivalent de 4/5 verres quotidiens, il consomme bien au delà de ce qui est recommandé! Ça prouve quand même pour moi que nous ne sommes pas tous égos devant l'alcool! Depuis que je suis confronté à l'alcool, je n'ai fait qu'augmenter en étant pourtant convaincu que ce que je faisais était dangereux!

Voilà pour mes réflexions du moment 😁

A bientôt.

Haddock76.


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 01 Aout 2016, 19:06
Haddock
Mon père buvait 2.5 verres de vin, à chaque repas, ni plus, ni moins
Par contre, dès qu'il recevait du monde, était invité ou était de sortie, ma mère m'a raconté qu'il terminait les verres sur les tables, il n'avait plus de limite
Je pense qu'il était alcoolique mais au quotidien, auto discipline, c'était dans son caractère

Pas mal tes vacances alcoolisées qui font que tu as hâte d'en finir :fsb2_cool: bonne motivation!


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 07 Aout 2016, 14:57
Bonjour à tous,

un petit message pour vous donner de mes nouvelles! Les vacances sont terminées 😪! Nous sommes passés rendre visite à des amis sur le chemin du retour hier... résultat, très forte alcoolisation ( plus de 15 verres et pas des doses de bar)! En revenche, j'ai ingurgité tout ça comme d'habitude, lentement!

Couché vers 1 heure, endormi de suite mais réveillé dès 6 heures avec le stress de le reprise.

On s'est arrêté quelques jours chez les parents de mon épouse où on boit mais sans excès... ça va à peu près!

J'ai pris rendez-vous avec mon médecin traitant vendredi et cette fois, ce sera bien elle!!! J'ai hâte!

Ici je n'ai pas de problème de connexion, pas obligé d'attendre 15 minutes pour lire vos messages!

Bonne journée à tous!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Carabus
  • Age : 52 ans
  • Messages : 3438
  • Inscrit : 09 Octobre 2013
  Lien vers ce message 07 Aout 2016, 16:27
Ah le stress de la reprise, qui ne l'a pas ?

Dis toi que fin de semaine tu auras peut-être ton ordonnance
de Baclo et que tu vas pouvoir enfin commencer le traitement.

Sinon, il faudra prendre RDV avec le médecin que Karine t'a trouvé :yes:


"Les seules choses qui sont impossibles à finir sont celles que l'on ne commence pas." Lynn Johnston

Indifférent à 210 mg ... Actuellement à 60 mg/j le matin => Ma dose de confort de 40 mg avant les séances de SMT semble remise en question.
 
Avatar de Karine
  • Age : 47 ans
  • Messages : 18691
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 07 Aout 2016, 17:18
Les vacances sont terminées, tu vas pouvoir commencer ton traitement imprime ça a ton médecin pour qu'il le comprenne Documentation Calaméo s'il refuse prends RDV avec celui que je t'ai trouvé


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 07 Aout 2016, 17:50
J'avais déjà imprimé ce document lors de ma visite il y a 2 semaines mais la tournure de la discussion ne m'avait pas motivé à la sortir... cette fois par contre j'y compte bien!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26094
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 07 Aout 2016, 21:20
Bonne chance alors pour ta visite, et puis au cas où, tu as une solution de repli :fsb2_yeah:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque là, pas d'occasion spéciale ;-)
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 08 Aout 2016, 21:53
Bonsoir à tous !

Je n'ai pas encore d'ordonnance et pourtant un sujet me préoccupe ! Comment gérer le travail en 3*8 et la prise de baclofene ?

Je fais des matins, après-midi et nuits et mes prises d'alcool ne sont pas régulières! Quand je suis de repos c'est très clair ! Craving à 11 h, premier verre à 12 h et petite pause qui dépend de ce que j'ai à faire dans la journée... reprise de la boisson vers 19 heures! Donc à priori si le fait qu'il n' y a qu'un seul craving dans la journée est exact, le mien c'est 11 h pour premier verre vers 12 h.

Voilà ce qui m'inquiète, comment concilier mon travail et les prises de baclofene? Quand je suis de nuit par exemple, je me couche vers 7 heures, je me lève entre 13 heures et 14 heures, je prends un petit déjeuner et ensuite je ne mange pas avant 19h30 avant de repartir travailler! Par contre ce sont les seules journées où je ne bois pas d'alcool même si l'envie est bien là !

Le traitement doit être pris régulièrement pour être efficace, alors comment vais-je faire pour le prendre régulièrement sans être chaos la nuit???

Si ES il y a, il faudra pour moi qu'ils l'handicapé tu le moins possible dans mon travail... est-ce facile à gérer ?

Je me pose beaucoup de questions, car après avoir réussi à concilier travail et alcool pendant des années ( et c'est pas facile...), je m'apprête à devoir concilier travail et baclofene !

Merci d'avance pour vos réponses !


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33582
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Aout 2016, 23:10
Quels sont tes horaires de travail et tes heures de lever au juste ?
Tu bois quand tu es du matin ou de l'après midi ?

A mon avis, il faut placer une prise au réveil pour commencer, m^me si l'heure n'est pas toujours la m^me
Ton cas n'est pas le plus simple, mais tu n'es pas le seul en 3X8
Les EI et le boulot, c'est gérable en augmentant tranquillement


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de colibris
  • Messages : 1630
  • Inscrit : 28 Novembre 2014
  Lien vers ce message 10 Aout 2016, 13:03
Bonjour Haddock,

C'est sûr concilier le travail en 3x8 et le Baclofène ça va pas être évident mais c'est très faisable.

Tu vas devoir tâtonner, expérimenter, essayer...

Du coup il vaut mieux que tu y ailles vraiment doucement pour limiter les effets indésirables.

Tu vas y arriver

Courage !!!


Date de l'indifférence le 29/03/2015
Seuil : 180 mg
Prise actuel : 80 mg en une seule prise à midi
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 11 Aout 2016, 20:53
Bonsoir et merci à tous pour vos conseils!

Ce soir je me sens hyper angoissé! J'ai mon rendez-vous demain soir chez le médecin... je travaille samedi matin tôt ( je dois être en forme donc réduction drastique d'alcool... avec le stress que ça engendre!)!

J'ai pas bu énormément... je suis chez mes parents et si on boit pas mal ensemble, ils doivent penser que c'est le plaisir d'être ensemble!

Je pense que j'irai fouiller un peu quand tout le monde sera endormi car j'ai besoin de calmer l'angoisse!

Voilà l'état d'esprit dans lequel je me trouve!

Bonne nuit à tous!

Haddock76!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Avatar de célinelcr
  • Age : 46 ans
  • Messages : 447
  • Inscrit : 23 Juin 2016
  Lien vers ce message 11 Aout 2016, 21:01
Coucou capitaine
Allez haut les coeurs!!!
Tu vas bientôt avoir ton ordonnance...
Bon courage pour demain...et n'oublie pas que devant le médecin tu ne devras avoir aucune honte car l'alcoolo-dépendance
est une maladie de gens hypersensibles comme nous et non un vice!!!
Je penserais très fort à toi demain
Céline


Début 17 juillet 2016 Actuellement 130mg
4 prises (9h 20mg - 12h 30mg - 14h30 40mg - 17h 40mg)
INDIFFERENTE le 2 octobre 2016 à 140mg
nouvelle vie...
 
Avatar de Carabus
  • Age : 52 ans
  • Messages : 3438
  • Inscrit : 09 Octobre 2013
  Lien vers ce message 11 Aout 2016, 21:26
J'ai pris rendez-vous avec mon médecin traitant vendredi et cette fois, ce sera bien elle!!! J'ai hâte!

Ce soir je me sens hyper angoissé! J'ai mon rendez-vous demain soir chez le médecin...

Ne stresse pas, ce n'est que ton médecin traitant,
elle te connait bien et comme tu y vas avec
la documentation du forum ... ça va le faire :yes:


"Les seules choses qui sont impossibles à finir sont celles que l'on ne commence pas." Lynn Johnston

Indifférent à 210 mg ... Actuellement à 60 mg/j le matin => Ma dose de confort de 40 mg avant les séances de SMT semble remise en question.
 
Avatar de Haddock76
  • Age : 39 ans
  • Messages : 592
  • Inscrit : 15 Juillet 2016
  Lien vers ce message 11 Aout 2016, 21:35
Merci beaucoup célinelcr,

tu as raison, complètement raison alors je vais tout faire pour écouter tes conseils!

C'est pas évident de ne pas avoir honte... on vit dans une société où on vend un produit terriblement addictif en supermarché... une sorte de jeu à qui y résistera le mieux! Combien de fois j'ai entendu des gens dire, " moi l'alcool je peux ne pas en boire pendant des semaines..."!

Moi même je me suis souvent rassuré en me comparant à des personnes dont le "problème" était plus avancé que le mien!

Je parle un peu pour ne rien dire là.... je suis trop sensible au regard qu'on peut porter sur moi!

Je n'ai pas su me contenter du festif... c'était pas possible pour moi!

Bon cap sur la guérison.... je suis déterminé mais je dois faire face à mon tempérament!

Merci pour ton soutien et merci à tous!

Haddock76!


Début du traitement le 23 août 2016! Indifférent au mois d’octobre 2016 à 170 mg/j, j’ai commencé à entreprendre ma baisse en juillet 2017 sous la pression de la nouvelle RTU. Après une baisse compliquée, j’ai senti à 110 mg/j que ma consommation dérapait et en remontant, j’ai lâché prise. Après une remontée trop rapide, je me suis senti à nouveau libéré à 230 mg/j le 8 mars 2018 mais je suis sans doute monté trop haut et les EI restent. Je baisse donc raisonnablement pour tenter de modérer les EI.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33582
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 11 Aout 2016, 22:59
Débrouille toi pour avoir ton ordonnance, le reste suivra
Et si ton médecin ne veut pas te prescrire, recontacte le médecin dont Karine t'avait donné l'adresse
Au passage, tu peux d'ailleurs préciser à ton médecin que tu comptes bien guérir avec ou sans son aide


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene