Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

J'ai arrêté de boire il y a 22 ans... et je rechute

Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34644
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 12:01

Reprise du dernier message

Tu as changé quoi au juste dans ta répartition ?
Oui, ça peut fort bien être ça la cause de ton craquage
Mais pas d'impatience, tu es vraiment prêt du but


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de benbb
  • Age : 42 ans
  • Messages : 503
  • Inscrit : 24 Juin 2014
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 19:28
Moi ce qui est étrange c'est que je suis à peu prêt sûr que le ciblage n'a eu qu'un effet limité sura guérison. Apres 2 ans et demi de traitement je suis redescendu à 4 comprimés par jour vers 17 ou 18 heures par habitude mais j'ai l'impression que ça ne sert à rien.


Début de traitement le 08/08/2014. Aujourd'hui en descente, après un seuil à 250mg je suis à 120mg/j en 2 prises 16h 40mg / 18h00 80mg.
 
Avatar de benbb
  • Age : 42 ans
  • Messages : 503
  • Inscrit : 24 Juin 2014
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 19:29
Ou du moins que ce ciblage n'apporte pas grand chose à l'efficacité mais dans le doute je continue à cibler un craving qui n'existe plus.


Début de traitement le 08/08/2014. Aujourd'hui en descente, après un seuil à 250mg je suis à 120mg/j en 2 prises 16h 40mg / 18h00 80mg.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 19:45
Sylvie, je vais revenir au nombre de prises précédent : 7 prises par jour ( j'étais passée à 5) ; et retour à des prises de 20mg plutôt que 30mg. Je le fais donc sur une quinzaine de jours.
J'entends bien que ça va me "déstabiliser" et qu'une petite crise fait partie du réajustement, donc là je ne m'inquiète pas :fsb2_smile: (je viens de remettre à jour ma signature pour suivre mon "changement" en cours

Maintenant il faut que j'apprenne à manger :fsb2_mad: La boulimie c'était facile : en semaine, je ne mangeais pas ; le we je mangeais n'importe quoi mais que des trucs tout prêts, donc pas de cuisine...

Il faut désormais prévoir, anticiper, faire des menus pour faire les courses correspondantes, ce qui veut dire penser sa nourriture sur plusieurs jours !!! sacré boulot :fsb2_cold:

bonjour benbb,
je vais aller voir ton fil pour découvrir ton parcours... je suis en train de lire les "Témoignages" que Sylvie a regroupés, et je lis les parcours... pas simples :fsb2_sorry:


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de benbb
  • Age : 42 ans
  • Messages : 503
  • Inscrit : 24 Juin 2014
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 19:48
Je te souhaite bon courage il y a quelques pages dans ce cas...


Début de traitement le 08/08/2014. Aujourd'hui en descente, après un seuil à 250mg je suis à 120mg/j en 2 prises 16h 40mg / 18h00 80mg.
 
Avatar de Bibip
  • Age : 47 ans
  • Messages : 99
  • Inscrit : 06 Janvier 2017
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 20:05
Salut Sabine,

Je comprends de quoi tu parles, je l'ai veçue aussi, c'est comme si on sentait rendre notre dernier souffle.... et se réveiller en panique, toutes ces nuits où ça m'est arrivée j'ai eu peur de mourir.... sans déconner .... c'est pas comme l'apnée.... c'est presque indescriptible..... j'avais l'impression que mon corps oubliait de respirer.... et d'étouffer.... tellement paisible que tout s'arrêtait

De mon coté je suis descendue à 5cp et ça va .... je me sens plus lucide, moins d'EI j'arrive enfin à dormir des nuits plus ou moins correctes..... la conso reste la même .... je me sens néanmoins trés trés fatiguée...

C'est "drôle" mais mon corps et mon psychisme se sont ligués contre moi, ils refusent le baclo, un jour j'ai oublié de prendre 3 prises, donc sur la journée je n'ai eu que 30 mg .... le lendemain ça a été l'horreur ..... je tremblait tellement que je n'arrivais même pas beurrer les craquottes de ma fille, j'avais un mal de chien à marcher .... je suis restée couchée presque toute la journée et je suis donc passée à 1 cp en 5 prises... dimanche je supprime celui de 7h 45 on verra sinon je diminuerais par demi cp si ça ne va pas ....

L'hypnose j'avais programmé avant le baclo.... puis j'ai eu des doutes et j'ai eu peur..... maintenant je vais y retourner.... de toute façon je dois mettre tout de mon coté vu que je n'ai pas le choix le baclo ne sera pas ma solution....

Courage à toi ..... ton ancienne répartition avait l'air de te convenir..... augmente d'1/2 cp petit à petit sur la même répartition .... en douceur..... tu as déjà gagné une bataille c'est merveilleux et l'autre tu la touches du bout des doigts ....
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 20:36
C'est exactement ça Bibip ce que tu décris à propos de cette détresse respiratoire dès qu'on est allongé et qu'on s'endort l'horreur totale, très déstabilisant :fsb2_dead:

je suis contente que tu viennes donner des nouvelles sur mon fil. Il y a une fille qui, comme toi, n'a pas supporté le baclofène et elle a été guérie grâce à l'hypnothérapie. Elle s'appelle Tchoupi et poste sur mon fil. Par contre pour lire son fil, il faut aller sur les TCA réservés aux abonnés.

Tchoupi, pourrais-tu expliquer comment on accède à ton fil puisqu'on ne peut pas y accéder par ton avatar...

En tout cas je raconterai mon expérience qui se déroule, à priori, en 2 ou 3 séances. J'ai eu un bon feeling avec l'hypnothérapeute, je suppose que ça joue...

En tout, toi qui es si sensible à la molécule tu as dû déguster après ton oubli de prise :fsb2_looser:

Que tu te sentes très fatiguée après ta rude bataille avec le baclo, c'est bien normal. Si ça se trouve, en trouvant un équilibre avec ton dosage actuel, tu vas trouver aussi un équilibre avec l'alcool. En tout cas c'est bien de garder une base de baclo. Et de retrouver un minimum de souffle vital.

Je dois dire que j'ai voulu changer ma répartition pour "booster" ma future réussite, ce qui est parfaitement débile :fsb2_dead: et vu l'état dans lequel ça m'a mise je suis largement punie :fsb2_looser:

A bientôt Bibip


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Bibip
  • Age : 47 ans
  • Messages : 99
  • Inscrit : 06 Janvier 2017
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 21:31
Ben non va pas dire que c'est débile lol ..... ici je crois qu'on fait tous, tout notre possible pour s'en sortir..... on fait des erreurs voilà tout.... on essaye ... puis on se ravise.....

Depuis que je prends le déroxat (antidepresseur) je n'ai plus vraiment d'appétit ..... ce qui ne m'arrange pas trop vu mon poids plumes ..... mais faut bien que le moral s'améliore si je veux m'en sortir

Je crois à la puissance de l'esprit (fondement de l'hypnothérapie), je n'ai pas été elevée dans la religion et je ne crois en aucune églises, mais je n'en suis pas moins spirituelle.... donc chaques jours je me répette cette phrase " Je suis libérée de toute dépendance, maintenant et pour l'éternité, par la grace de Dieu, qu'il en soit ainsi, amen " .....

Peggy
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26349
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 17 Mars 2017, 22:12
Coucou Sabine
Perso, je ne supporte pas le ciblage, donc je prends mon baclo toutes les deux heures, en tentant de prendre la dernière prise avant l'heure du craving

A savoir maintenant pour ta boulimie, quelles sont tes heures de craving?

Et pour éviter les problèmes de respiration de la nuit, arrêter le plus tôt possible le baclo dans la journée

Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 19 Mars 2017, 16:38
Tu es Manue-Velvet ? avec un nouvel avatar ?

Comme je l'ai dit sur un autre fil, je vais passer à 8 prises par jour, mais je ne trouve des piluliers que de 7 compartiments !!! Ca existe avec davantage de cases ?


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Florence...
  • Age : 57 ans
  • Messages : 7631
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 19 Mars 2017, 19:05
Tu peux peut-être coller une petite cloison en carton dans un de tes compartiments ?


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26349
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 19 Mars 2017, 19:33
Sabine
Oui c'est bien Manue-Velvet :fsb2_yes:
Il existe des piluliers avec d'autres compartiments, mais sinon moi je mets les dernières prises ensemble dans le même compartiment
Flo a des idées créatrices, creusons :fsb2_yeah:

Contente pour ton parcours, tu as bien réagi en revenant à l'imprégnation et pouvoir mieux dormir, c'est tellement important
Il se peut que le baclo soit un tout petit moins efficace qu'en ciblage, mais le plus important c'est de le supporter et de se laisser la marge de pouvoir augmenter ensuite
Comme le dit Sylvie, de 5 mg par la suite, c'est plus prudent


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 19 Mars 2017, 20:25
Ah oui pas mal comme idée Flo !!!

Oui Manue je rentre dans le rang de la sagesse en reprenant la répartition par imprégnation, mais j'aurai bien dégusté côté EI avec cette histoire : la nuit dernière un peu moins de détresse respiratoire mais c'est pas encore ça... et de belles craquations bouffe en journée que j'attribue à la déstabilisation créée par ces changements de répartition et, surtout, la douleur des EI que j'ai besoin de compenser par un peu de douceur :fsb2_sorry:

C'est étrange car je n'ai dit à personne que je suis guérie de l'alcool pour la simple raison que, à part l'une de mes soeurs, personne ne sait que je soigne mes deux addictions :fsb2_mad: comme quoi la honte persiste bien davantage par rapport à la boulimie :fsb2_dead:

Donc je dis que j'avance mais sans précision... et je sens qu'avec ma toubib ça risque d'être pareil : elle ne comprend pas que la boulimie est une maladie et m'a donc demandé si je ne devrais pas plutôt aller voir un nutritionniste :fsb2_looser: Donc avec elle aussi je vais "tricher"

Mais, malgré mes dérapages de ce we, je vois bien que les choses changent dans mon corps par rapport à la nourriture... Quant à l'alcool, j'ai déjeuné jeudi avec mon autre soeur qui me dit, devant mon refus de boire du vin : "mais je croyais que tu avais le droit de boire pendant le traitement ?!" sauf que je n'en avais pas envie !!!! finalement il semblerait que je ne boirai pas, même modérément, comme je pensais pouvoir le faire avant ma guérison !!! Mais quelle sérénité :fsb2_smile:


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Karine
  • Age : 48 ans
  • Messages : 18713
  • Inscrit : 14 Mai 2013
  Lien vers ce message 19 Mars 2017, 21:43
SABINE

C'est super que tu arrives assez aussi à te sortir de tes TCA, l'alcool est assez derrière ton test avec ta sœur l'a prouvé, c'est pas la peine d'avouer tes addictions à d'autres peu le comprenne

Bises


Le nombre d'adhérents fait la force de l'assoc pour que le baclofène soit reconnu ADHEREZ. Ce n'est pas une question financière, chacun donne selon ses moyens. C'est le NOMBRE qui compte.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 20 Mars 2017, 19:31
J'envoie ma soeur faire du lobbying chez WW :fsb2_smile: Pas auprès des animatrices qui sont aussi butées que les alcooliques :fsb2_mad: mais auprès des gens qui font WW. Elle me dit que les discours ont changé : beaucoup parlent d'"addiction" à la bouffe et plusieurs avouent qu'ils/elles sont à la fois alcooliques et boulimiques... Donc je lui ai dit, à elle qui me soutient dans mes combats, de parler du baclofène à tous ces gens qui ne savent même pas que ça existe !!!! Même si TF1 en a parlé, même s'il y a des papiers sur la nouvelle RTU etc...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2569
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 20 Mars 2017, 19:39
Coucou Sabine.

Pourquoi ton médecin ne comprend pas que la boulimie est une maladie ?

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 21 Mars 2017, 4:01
J'ai vraiment un problème, j'essaie d'augmenter le nombre de prises et de diminuer la quantité, et cela en modifiant les doses tous les 3 jours... Mais j'ai toujours ces difficultés respiratoires la nuit. Je n'ai pas dormi depuis 7 nuits... quand je m'endors je me réveille en sursaut en cherchant ma respiration... Sylvie que puis-je faire ? certains baissent de 20 mg d'un coup... Là je suis au bout du rouleau, j'ai frôlé de peu l'accident de voiture. ... Pas terrible tout ça


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34644
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 21 Mars 2017, 11:54
Bon déjà, si la multiplication des prises n'améliore pas les choses, laisse tomber ...
As tu repéré quelle était la meilleure répartition pour toi ?
Le meilleur compromis efficacité/crises ?

Et la plus mauvaise répartition en terme d'étouffement la nuit ?
Histoire de tenter de comprendre si cet EI est du à la dose totale ou aux heures

Enfin, oui tu peux diminuer de 20mg


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 21 Mars 2017, 18:14
Merci Sylvie,
Je n'ai pas vraiment de repères par rapport aux étouffements la nuit, sauf que c'est arrivé lorsque j'ai voulu concentrer mes prises (en supprimant 2 prises et en passant, à chaque prise, de 20 à 30mg) ; j'avais également mis une prise à 18h30 et là j'ai l'impression que c'était vraiment trop tard pour moi...

Clairement la répartition que j'avais avant et que je suis en train de remettre en place était celle où j'ai le meilleur rapport efficacité /EI supportables...

Je baisse de 20mg en espérant que cela fera définitivement disparaître les étouffements... Affaire à suivre...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 21 Mars 2017, 18:21
Merci Sylvie,
Je n'ai pas vraiment de repères par rapport aux étouffements la nuit, sauf que c'est arrivé lorsque j'ai voulu concentrer mes prises (en supprimant 2 prises et en passant, à chaque prise, de 20 à 30mg) ; j'avais également mis une prise à 18h30 et là j'ai l'impression que c'était vraiment trop tard pour moi...

Clairement la répartition que j'avais avant et que je suis en train de remettre en place était celle où j'ai le meilleur rapport efficacité /EI supportables...

Je baisse de 20mg en espérant que cela fera définitivement disparaître les étouffements... Affaire à suivre...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2569
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 21 Mars 2017, 20:17
Coucou Sabine,

Je pense à toi pour ton problème important d'insomnies du à un E.I du Baclo.
Et que j'espère très fort que tu vas pouvoir retrouver du sommeil réparateur, un bon sommeil.

Si, avec les conseils avisés de Sylvie, ton sommeil s'arrange, ça serait super.

Au cas où, je suis là. Même la nuit (moi, je dors peu et me réveille la nuit, mais ça ne me gêne pas comme toi ; et surtout je n'ai pas ce problème de respiration dans le sommeil).

Bises à toi.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26349
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 21 Mars 2017, 22:20
Sabine
Un truc tout bête, essaie de surélever ton buste pour dormir, je ne peux pas dormir à plat depuis bien longtemps
par exemple, sous ton matelas, y placer de gros dictionnaires

Ensuite tente un relaxant pour la nuit, en homéopathie, gélules style, opium 9CH, 5 comprimés à faire fondre sous la langue au moment de dormir, la passiflore et la valériane, en tisanes, gélules, huile essentielle de lavande sur l'oreiller

Une solution est aussi d'aller boire deux verres d'eau glacées, c'est anxiolytique

Et si ça ne va pas, de demander un anxio ou un somnifère à ton médecin, de façon temporaire, ça peut permettre au moins de bien dormir quelques nuits, avant que ne s'installe l'anxiété de dormir

Par rapport à ton imprégnation, évite quand même les prises après 18h si possible

quitte à déplacer les comprimés de 5 en 5 et les prendre plus tôt le matin


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2569
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 22 Mars 2017, 8:03
Coucou sabine,

Je ne sais si cette nuit tu as mal dormis.

Je t'envoie un gros bisou amical du matin.

Et pour la bouffe, si possible, aujourd'hui....tranquille.

A ce sujet, je suis peut-être maladroit.

Mais bon, je me permets de te dire ça, parce que je pense à toi.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 22 Mars 2017, 10:13
Papart,
Je ne suis pas une grosse dormeuse, et toujours avec des interruptions de sommeil toutes les 2 ou 3 heures... donc je n'ai besoin que d'un minimum mais ce minimum là encore faut il qu'il soit serein... J'ai baissé le baclo de 20mg hier, mais je ne pouvais pas attendre d'un mieux-etre la nuit dernière, donc toujours l'horreur de l'insuffisance respiratoire. J'espère que c'était la dernière nuit de cauchemar !!!

coté bouffe en quoi serais-tu maladroit ? ma MP n'a visiblement pas pris conscience que la boulimie est une maladie. De plus, comme elle est près de la retraite, elle m'a clairement fait savoir qu'elle ne veut pas s'impliquer davantage ! Je trouve ça bien égoïste mais ça ne sert à rien avec des gens comme elle, donc je triche un peu, en lui disant que, pour l'alcool, je ne suis pas tout à fait à la dose seuil... :fsb2_sorry:

Et toi comment vas-tu ?

Manue,
Je dors assise dans mon lit car c'est la seul position à peu près supportable, je ne peux pas m'allonger sous peine d'apnée.
Excuse moi, Manue, mais tes tisanes, tes trucs homéopathiques, tes verres d'eau glacée... tout ça est si dérisoire par rapport à cet EI !!!!


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Karo
  • Age : 41 ans
  • Messages : 2267
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 22 Mars 2017, 15:18
Alors là Sabine, pour le coup c'est un EI DIABOLIQUE.

Et j'espère vivement que ton changement de répartition et ta baisse de 20mg vont te donner du répit pour la nuit prochaine.


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 23 Mars 2017, 8:56
La nuit dernière je n'ai eu "que" 3 apnées (au lieu d'une dizaine d'habitude...). Donc l'EI régresse, par contre j'ai mal aux bronches en permanence et ça j'espère que ça ne va pas rester, parce que cet EI là non plus je supporterai pas...

Evidemment, avec 20mg de moins, l'envie de manger sans faim est revenue... Je ne vais pourtant pas remonter le baclo avant une dizaine de jours puisque je suis en train de caler mon imprégnation toutes les 2 heures...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2569
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 23 Mars 2017, 14:57
Coucou Sabine,

Je l'espère aussi pour toi. Bien dormir, ça fait partie de la thérapie, enfin je crois.
J'ai eu un E.I semblable, sans apnée du sommeil, au mois de janvier : je me réveillais une ou deux fois par nuit...avec ma sale histoire dans la tête.
Pas cool du tout :fsb2_cold:
Je croise les doigt avec mon petit coeur pour que ta nouvelle répartition fonctionne.

Bonne journée à toi, m^me si tu dois être fatigué.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 23 Mars 2017, 17:53
Merci Yann,

Je viens d'avoir ma première séance d'hypnothérapie... C'est intéressant... Je ne sais pas si c'est efficace, mais, en tout cas, c'est un excellent lâcher-prise...
Détente absolue pendant une heure, et du mal à reprendre pied ensuite... Tu as déjà essayé Yann ?


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de tchoupi
  • Messages : 2063
  • Inscrit : 20 Avril 2014
  Lien vers ce message 23 Mars 2017, 18:10
Super si ca t'as detendu 👍

Comme quoi nous sommes tous differents, moi pendant mes seances on est allé fouiller dans mon passé pour chercher les elements declencheurs de mes fortes angoisses, je n'ai fait que pleurer pendant un mois. Mais on a reussi a les apaiser definitivement, cela a été finalement tres salvateur


"Il s’agit de viser la complétude, ce qui est à l’exact opposé de la compulsion" ;)
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 24 Mars 2017, 18:24
Mais, au départ, Tchoupi, c'était pour la boulimie que tu as consulté ? J'imagine qu'il peut y avoir un lien très fort entre les angoisses et la bouffe !!!!

Pour ma part, on a travaillé sur le bien-être qui résulterait de la fin de mon addiction...

Elle m'a parlé de 3 séances? en fais-tu régulièrement ou est-ce acquis définitivement ?


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2569
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 24 Mars 2017, 21:25
Merci Yann,

Je viens d'avoir ma première séance d'hypnothérapie... C'est intéressant... Je ne sais pas si c'est efficace, mais, en tout cas, c'est un excellent lâcher-prise...
Détente absolue pendant une heure, et du mal à reprendre pied ensuite... Tu as déjà essayé Yann ?


Coucou Sabine,

Non, l'hypnothérapie, je n'ai jamais essayé.
Mais si cela peut permettre de lâcher prise....je vais y songer.
Je reviens demain sur le forum.
J'ai finis mon déménagement aujourd'hui...
Je suis crevé.
Et il faut que je digère cette sale journée.

Bises.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 45 ans
  • Messages : 2348
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 24 Mars 2017, 23:42
J'ai fais 2 séances d'hypnoses, je ne suis pas sorti avec la joie et un sourire que je n'ai jamais eu.

MAIS, je sens son effet au fil du temps, ce n'est pas une opération de l'appendicite ou on rentre malade et ou on en sors 3 jours après soulagé.

Juste une thérapie douce d'ouverture les tiroirs de notre subconscient.

Je ne saurais pas l'expliquer, mes séances me font du bien tranquillement, peut être aussi parce que j'ai l'impression de prendre soin de moi.

Peut importe d'ailleurs, j'écoute de temps en temps les CD qu'elle m'a donné.

ça me repose.

J'en parlerai plus sur mon fil.


L'alcoolisme est une maladie?
Dans ce cas, je me sentirai soulagé.
 
Avatar de loulou33
  • Age : 59 ans
  • Messages : 7340
  • Inscrit : 04 Juillet 2012
  Lien vers ce message 24 Mars 2017, 23:44
https://www.google.fr/search?q...OmJwxzqg3xauEM:


Ni tout a fait la même
Ni tout a fait une autre
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 25 Mars 2017, 8:20
Bizarre... J'ai donc fait ma première séance d'hypnose jeudi (le 23/03) et hier je me suis retrouvée dans un état pas possible : comme si j'étais en overdose de baclofène :fsb2_dead: du brouillard dans la tête, l'impression de ne pas marcher droit, 2 km à faire en voiture dans un état second avec l'impression de ne pas bien tenir le volant ; des décharges électriques dans le corps (extrémités, nez, bouche, crâne...) ; nausées, dégoût de la bouffe...

Comme si on m'avait fait une intraveineuse de baclofène :fsb2_shocked:

L'hypnothérapeute m'avait dit que l'objectif de ces 3 séances est de connecter des neurotransmetteurs qui ne le sont pas (donc si j'ai bien compris ce que fait le baclo...)

Et je me demande si la séance d'hypnose et le baclo ne se cumulent pas...

Aujourd'hui, j'ai encore la tête dans le brouillard et les gestes incertains (cassé 2 bols de petit déj ce matin...).

Je reste à 130mg jusqu'à mercredi prochain (le temps de finaliser mon imprégnation de 20mg toutes les 2heures. Je vais surveiller mes sensations par rapport à la nourriture, d'autant qu'en ayant baissé de 20mg à cause de mes problèmes de détresse respiratoire (dès que je m'allongeais, je ne pouvais plus respirer ! et j'ai donc passé 7 nuits assise dans mon lit, sans dormir... :fsb2_looser: ), l'envie de manger sans faim est revenue. Et d'autant plus le we, c'est le moment de mes crises de boulimie...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 45 ans
  • Messages : 2348
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 25 Mars 2017, 11:22
C'est pour ça qu'il faut chercher des alternatives en médecines douces je vais dire.

Comprendre pourquoi ces week end sont t-ils plus sujets à engloutir?

Surement que l'hypnose va régler cela tout en douceur, sans aller voir un psy pour remuer le passer et te faire encore plus souffrir.

J'attends de voir aussi ce qu'il va se passer.

Beaucoup on eu cette réaction, comme un vide en sortant, à se dire, où suis je garé? pourquoi toutes ses questions, pourquoi sous traitement, comme si on sortait de notre corps pour se regarder marcher.

J'ai eu ce ressenti à un moment donné, je vais attendre ma troisième séance d'hypnose en avril pour voir si un mois plus tard c'est bien ça qui chasse mes angoisses.


L'alcoolisme est une maladie?
Dans ce cas, je me sentirai soulagé.
 
Avatar de elljo
  • Messages : 4138
  • Inscrit : 07 Septembre 2014
  Lien vers ce message 25 Mars 2017, 23:55
Salut Jéjé

5 séances d' hypnoses à 15 jours d' intervalle, je n' ai ressenti un malaise qu' à la 3ème;j' en ai fait part par

mail,et elle a rectifié le tir.depuis je ressens les bienfaits doucement,au jour le jour.

Bises.


L' ennemi est bête, il croit que c' est nous l 'ennemi, alors que c' est lui
Pierre Desproges
Adhésion faite
 
Avatar de elljo
  • Messages : 4138
  • Inscrit : 07 Septembre 2014
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 0:18
Désolée Sabine ,j' ai confondu mais ce que j' ai écrit est vrai;nous pourrons en parler si tu veux.

Amitiés.


L' ennemi est bête, il croit que c' est nous l 'ennemi, alors que c' est lui
Pierre Desproges
Adhésion faite
 
Avatar de tchoupi
  • Messages : 2063
  • Inscrit : 20 Avril 2014
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 2:00
Oui oui sabine je suis allee consulter pour la boulimie.

En fait il m'a expliqué son point de vue (enfin je te les rapporte avec mes mots a moi) qui est qu'a un moment donné le cerveau imprime l'association nourriture = apaisement ( et qu'on sait pas trop expliquer ce mecanisme) et qu'en fait la boulimie est la'manifestation d'un trouble anxieux.

Dans mon cas, grace a l'hypnose, on a pu parler direct a mon inconscient et apaiser des traumatismes tres profond remontant a ma petite enfance et qui avaient conditionné toute ma construction (et operé un ravage total, la boulimie en fait m'aidait a tenir le coup malgré les apparences, ca soulageais mon anxieté)

Il m'avait expliqué aussi que le cerveau passe son temps a faire du lien avec le passé. Donc un petit truc anodin dans ma,vie actuelle pouvais me ramener sans que j'en ai conscience a un truc bcp plus ancien et raviver une angoisse. Et hop la machine infernale du craving se met en route sans que je n'y comprenne rien et ne puisse rien y faire ( puisque je n'ai conscience de rien et que tout se fait malgré moi, mon cerveau enclenche le mode : manges ca va t'apaiser)

Depuis ses 7 seances d'hypnotherapie, je suis la meme mais differente quand meme, je suis bcp bcp bcp plus sereine.

Il m'avait expliqué que ca allait se bonifier avec le temps, et je constate presque un an plus tard que c'est vrai. En fait toute ma construction psychique se reorganise. Je suis largement plus presente a moi meme, je n'ai plus besoin de m'apaiser avec la bouffe et tout s'articule de mieux en mieux da's mon quotidien)

Sauf que recement j'ai eue un petit coup de flippe, j'ai d'enorme pb de communication avec mon conjoint, je viens de passer une periode un peu difficile et je me suis surprise a grignoter de facons compulsive. J'en parle sur mon fil. J'ai revu mon hypnotherapeute, mais pas pour faire de l'hypnose, car de son point de vue, il considere que je n'en ai plus besoin, que le'pb de fond est reglé, mais par contre a la base il est psy, et moi je le trouve vraiment archi competent, on a parlé 2h et il a reussi en 2h a me faire prendre conscience qu'il faut que je reste attentive a moi meme parce que maintenant j'ai la'possibilité de le faire. Si je commence a ressentir de la tension et a me taper 2 tablettes de chcocolat (ce qui est quand meme loin d'etre une crise de boulimie, mais ca reste quand meme compulsif) c'est que mon corps me parle et que je me dois de l'ecouter, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Effectivement a la suite de mon entretien avec lui, j'ai cerné ou etais le pb et ce comportement compulsif a cessé. Si je reste connecté a mes emotions, je peux y faire qqe chose et je n'ai plus de vide a remplir ( de bouffe pour ma part)

Et au final, je me rend compte que ma signature ne m'a jamais autant parlé qu'aujourd'hui. En restant connecté a mes resssenti, je suis complete et la compulsion n'a plus de place a prendre. Je suis de mieux en mieux dans mes baskettes, je me sent actrice de ma vie et de mon bonheur. C'est vraiment une delivrance totale.

Desolé le message est un peu long mais c'est pour t'expliquer comment l'hypnose a resolu mon enfer de la boulimie (18 ans de calvaire put...n)
Message édité 1 fois, dernière édition par tchoupi, 26 Mars 2017, 2:08  

"Il s’agit de viser la complétude, ce qui est à l’exact opposé de la compulsion" ;)
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 9:02
merci a tous de vos retours.

Jéjé : j'ai dû mal m'exprimer (quand tu me réponds : "Beaucoup on eu cette réaction, comme un vide en sortant, à se dire, où suis je garé? pourquoi toutes ses questions, pourquoi sous traitement, comme si on sortait de notre corps pour se regarder marcher."). En sortant j'étais très bien. C'est le lendemain que j'ai eu ces sensations très difficiles d'être shootée au baclo. Et je voulais dire que, même si c'était dur, le baclo et l'hypnose travaillaient ensemble. Il faut juste qu'ils ajustent leur duo :fsb2_smile: ...

J'ai fait 5 ans d'analyse, vu pas pas mal de psy et je ne pense plus à en passer par là ! Je sais pourquoi mes crises de boulimie n'interviennent que le we : comme l'alcool et les 22 ans d'abstinence, j'ai fonctionné à la volonté. C'était compliqué pour moi de me "cacher" durant la semaine, alors que je savais que le we, je serai seule et que je pourrais craquer tranquille. Donc je suis arrivée à juguler les crises pour ne craquer que pendant le we !!!

Bref j'attends du positif avec l'hypnose et l'expérience de Tchoupi me plait beaucoup car, perso, je crois que je ne pourrais guère monter le baclo tellement les EI sont difficiles (et j'ai bien été traumatisée par mon histoire d'insuffisance respiratoire toute les nuits pendant une semaine :fsb2_cold: )

En attendant savez-vous si le changement d'heure de la nuit dernière a des influences sur les EI ???!!!!


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Age : 37 ans
  • Messages : 4454
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 12:35
Un passage rapide pour dire que je pense à toi :



A bientôt.


Adhésion et don faits.

“Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur”.

"Et toi, juge rouge, si tu disais à haute voix ce que tu as déjà fait en pensées : chacun s’écrierait : " Ôtez ces immondices et ce ver empoisonné ! " ".
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2569
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 14:21
Coucou Sabine,

Je craignais les week-end. Et j'avais raison.
La honte et la culpabilité me rongent complètement.
J'ai craqué hier. 6 U.
Sans le passage d'une amie (enfin une peut-être future amie), j'aurai fini par terre.
Je ne sais vraiment pas où je vais puiser la force et comment déclencher l'imaginaire nécessaire pour seulement survivre.
Je suis pétrifié dans "mon" appartement que j'occupe depuis deux jours. C'est comme une belle petite tombe.
Tout est presque en place. Dans un parfait vide.
Je suis très noir et je le sais, mais je t'en parle quand même.

Bises.

Yann


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 14:53
Ah Theorbe, Heifetz... j'adore. Merci !


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 15:05
Visiblement, Yann, te retrouver seul dans cet appart n'est pas bon pour toi.

Mais la honte NON
Mais la culpabilité NON
Tu n'as pas à avoir ce type de sentiments négatifs : tu es malade, rien de plus, rien de moins... Et ce que tu es au fond de toi n'a rien à voir avec cette maladie...

Est-ce que tu peux arriver à sortir, ou au moins, appeler un de tes super amis pour qu'il passe chez toi... Tu ne dois pas rester seul, Yann, car la solitude te ronge...
Je ne sais pas quoi te dire, sinon qu'il faut que tu continues le baclo parce que ça finira pas marcher...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de Cloclo...
  • Age : 46 ans
  • Messages : 153
  • Inscrit : 07 Février 2017
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 15:40
Salut Sabine je ne fais que passer, mais j'en profite pour te faire une grosse bise.


Pour faire connaitre le Baclofène et avoir du poids dans les discussions nous devons être nombreux.
Il y a plus de 10200 inscrits sur le forum pour seulement 150 adhérents .

Alors adhérez
 
Avatar de tchoupi
  • Messages : 2063
  • Inscrit : 20 Avril 2014
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 15:56
merci a tous de vos retours.

Jéjé : j'ai dû mal m'exprimer (quand tu me réponds : "Beaucoup on eu cette réaction, comme un vide en sortant, à se dire, où suis je garé? pourquoi toutes ses questions, pourquoi sous traitement, comme si on sortait de notre corps pour se regarder marcher."). En sortant j'étais très bien. C'est le lendemain que j'ai eu ces sensations très difficiles d'être shootée au baclo. Et je voulais dire que, même si c'était dur, le baclo et l'hypnose travaillaient ensemble. Il faut juste qu'ils ajustent leur duo :fsb2_smile: ...

[/b]


On est tous different, avec notre vecu qui nous est propre et par consequent notre ressenti et nos reactions qui nous sont propre aussi

Quand tu parles de psy, je te comprends, car dans le cas precis de l'addiction, ressasser et parler de soi, c'est bien pour evacuer et structurer ses pensées, mais ca ne resoud absolument pas le pb en soit. Quand a la psychanalyse, perso je trouve que c'est une grosse fumisterie,claquer une fortune en seance sans pouvoir aller mieux a moins d'attendre au moins quelques années et encore c'est pas du tout certain, ca me herisse les poils des bras. mais ca c'est mon opinion.

Apres ce qu'il y a de bien dans l'hypnose, quand c'est fait par qq'un de competent, ca permet de resoudre un pb en activant des clés "psychique" le baclo fait la'meme chose mais en activant des clés biologiques. Je reste persuadé que le biologique et le psychique sont indissociable l'un de l'autre, et surtout sont capable d'interagir de concert. C'est pour ca que quand ton hypno te parle d'agir de facon neurobiologique grace a l'hypnose, cela ne me choque pas. Sinon comment expliquer que je puisse m'etre sorti de cette boulimie qui transformais ma vie en enfer, autrement que par le baclo?

Et pourtant je ne denigrerais jamais l'efficacité du baclo car de par mes lectures sur le forum, je me rend compte qu'en faisant taire le craving, il'permet a bcp de gens ici, de faire le meme cheminement psychique que moi : bcp plus de clareté vis a vis de soit meme, une forme d'apaisement, la capacité de se faire du bien et d'oser prendre des decisions pour son bien etre.


"Il s’agit de viser la complétude, ce qui est à l’exact opposé de la compulsion" ;)
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 49 ans
  • Messages : 26349
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 17:11
Ce que je retiens de ton expérience Tchoupi, c'est en dehors de l'efficacité de l'hypnose, c'est aussi une grande part de reprise en main de ta vie, il y a un côté actif dans ta guérison et la gestion au quotidien

Tout comme le baclo, l'hypnose me semble être une fois active, ne pas tout en attendre passivement, mais l'utiliser à tout moment de la vie

Tu me convaincs toujours autant d'en passer par là, mais cette donnée d'être actrice de mon parcours est essentielle

Chouette que tu puisses la voir pour tes séances de remise en forme :fsb2_yeah:

Bisous et bisous Sabine :fsb2_yes:

Manue


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 26 Mars 2017, 18:11
Merci Tchoupi : c'est exactemetn ça :fsb2_smile:

Oui Manue :fsb2_smile:

Merci Cloclo, ça fait un petit moment que je ne suis pas allée sur ton fil... j'y vais de ce pas :fsb2_smile:


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 27 Mars 2017, 7:48
Personne ne semblait s'inquiéter de l'impact du changement d'heure sur les EI. Et bien moi, si... sachant ma sensibilité à la molécule j'étais à peu près sûre qu'il y aurait des réactions chez moi. Pas déçue :fsb2_cold: la pire nuit de déficience respiratoire que j'ai connue. Horreur totale de 18 heures à 6heures du matin :fsb2_looser: je ne pouvais même pas rester assise car je ne pouvais plus respirer, pas plus que couchée... j'ai donc passé la nuit debout à marcher chez moi et à chercher ma respiration... M'en souviendrais du changement d'heure...

Du coup j'ai décidé que je ne monterai plus en baclo. Je vais rester à 130 et tout miser sur l'hypnothérapie puisque de toute façon je ne me sens plus très loin de la sortie... Prochain RV chez hypno la semaine prochaine. Pas craqué depuis quelques jours déjà...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 27 Mars 2017, 15:47
Connaissez-vous un hypnothérapeute sur Paris svp ? (c'est pour ma soeur qui est hyperphage... Il n'y a pas de raison qu'il n'y ait qu'une seule addicte dans la famille !!!!)


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 34644
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 27 Mars 2017, 20:14
Elle ne veut pas essayer le baclo ?
Je pense que Tchoupi devrait pouvoir te donner l'adresse d'un hypnothérapeute, elle est sur Paris


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de martha
  • Messages : 7692
  • Inscrit : 05 Mai 2012
  Lien vers ce message 27 Mars 2017, 21:09
juste un coucou SABINE,


j'ai lu en diagonale

bon courage pour la suite


ps: j'ai perdu mon toutou

un petit bout de chiot m'attend


un écrivain qui me tient à coeur, il aurait piqué la citation à Coluche, soit:

ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont raison
 
Avatar de Lointain
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2569
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 1:28
Personne ne semblait s'inquiéter de l'impact du changement d'heure sur les EI. Et bien moi, si... sachant ma sensibilité à la molécule j'étais à peu près sûre qu'il y aurait des réactions chez moi. Pas déçue :fsb2_cold: la pire nuit de déficience respiratoire que j'ai connue. Horreur totale de 18 heures à 6heures du matin :fsb2_looser: je ne pouvais même pas rester assise car je ne pouvais plus respirer, pas plus que couchée... j'ai donc passé la nuit debout à marcher chez moi et à chercher ma respiration... M'en souviendrais du changement d'heure...

Du coup j'ai décidé que je ne monterai plus en baclo. Je vais rester à 130 et tout miser sur l'hypnothérapie puisque de toute façon je ne me sens plus très loin de la sortie... Prochain RV chez hypno la semaine prochaine. Pas craqué depuis quelques jours déjà...


Désolé pour toi Sabine...tu as du passer une sacré nuit.
J'espère de tout coeur que ça va s'arranger.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/2017. 120 mg depuis Septembre 2018. Adhésion faite.
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Age : 37 ans
  • Messages : 4454
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 2:13
Oui, Sabine, trop dosé, ça donne des ES de malade quand on change un peu....
Descend, mais pas trop;
Moi, j'ai eu un déclic, et hop, je supporte les doses prises n'importe qd...
le baclo, c'est bizarre..........


Adhésion et don faits.

“Qui cherche la vérité de l’homme doit s’emparer de sa douleur”.

"Et toi, juge rouge, si tu disais à haute voix ce que tu as déjà fait en pensées : chacun s’écrierait : " Ôtez ces immondices et ce ver empoisonné ! " ".
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 16:38
Martha, j'ai suivi ton fil pour ton chien... c'est quoi le petit nouveau ? et il arrive quand ?

Théorbe, j'ai déjà baissé de 20mg, mais je continue à avoir des problèmes de déficience respiratoire toutes les nuits... Pour l'instant je n'augmente plus, et j'attends beaucoup de l'hypnose...

Yann, merci de ta sollicitude, c'est une vraie vacherie ces arrêts respiratoires, en plus c'est angoissant ! Et je passe mes nuits debout à tourner en rond dans ma maison (encore heureux que je n'habite pas dans un studio !!!). Peux même pas lire, ni écouter de la musique, alors je regarde des conneries à la TV (moi qui ne la regarde pratiquement jamais :fsb2_wink: ).
Et toi, comment vas-tu ?

Sylvie, ma soeur, qui me soutient à 200 % sur l'alcoolisme et la boulimie, ne met pas encore les mots sur sa propre addiction. Elle parle de gourmandise excessive, de fringales, etc... Je sais, par expérience, que la première phase de la guérison, c'est la mise en mots de sa maladie, et elle seule peut faire ce chemin là...Tchoupi m'a répondu et m'a donné l'adresse du site d'annuaire des hypnothérapeutes. Je transmets toutes les infos à ma soeur...


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de tchoupi
  • Messages : 2063
  • Inscrit : 20 Avril 2014
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 16:58
Sabine, c'est important de savoir que d'etre praticien en hypnose n'est pas obligatoirement un gage de competence en ce qui concerne le traitement de l'addiction.

je veux dire par la qu'on peux pratiquer l hypnose sans pour autant etre competent en matiere de therapie.

C'est pour ça qu'il faut bien etre attentif a ne pas aller voir n'importe qui, bien se renseigner sur le parcours d'un eventuel praticien.

par exemple aller voir qq'un qui va se focaliser sur le symptome ne servira a rien parce que dire a ton cerveau d'arreter de manger ne resoudra pas le probleme et surtout ça ne tiendra pas bien longtemps. le probleme est ailleurs. et j'ai vu bcp de site de praticien qui orientais leur pratique dans cette voie helas.

Mon hypno dit que la boulimie est la manifestation d'un trouble anxieux et je pense vraiment que c'est une bonne base de depart.

on est tous tres anxieux sur ce forum, pour des raisons diverses et variées, plus ou moins profondes

l'hypnose, c'est une formation de base, mais c'est au praticien d'enrichir sa pratique lui meme, par le biais de ses competences a lui.

Par exemple, je ne suis pas sure que ça soit une bonne idée d'aller voir un prof de yoga qui a fait une formation d'hypnose (et il y a en a bcp!!) Aller voir qq'un qui a un cursus en psycho me parait plus judicieux. et d'essayer de bien cerner son approche est une bonne chose, histoire de ne pas jetter du temps et de l'argent par les fenetres.


"Il s’agit de viser la complétude, ce qui est à l’exact opposé de la compulsion" ;)
 
Avatar de sabine2043
  • Messages : 1434
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 17:11
Oui Tchoupi. Mais comment savoir si un hypno-thérapeute est un "bon" ?? même s'il te raconte son parcours pro, comment peux-tu savoir en quoi cela le rend plus professionnel ? D'autant que personnellement, je n'ai aucune connaissance dans le domaine, donc je ne peux que fonctionner sur l'intuition. La mienne me fait travailler sur le plaisir de manger. Je pense que c'est pour me "guérir" de cette amour/haine qui pollue ma relation à l'alimentation, cela me semble une bonne approche, mais va-t-en savoir :fsb2_clever:


Début baclo, mi janvier 2017. Indifférente à l'alcool à 110 mg (début mars 2017) . Relation apaisée à la nourriture à 120mg (avril 2017). J'entame les 6 mois de stabilisation à même dose (120mg en imprégnation : 20mg toutes les 2 heures).
J'ai commencé la descente le 31 juillet : 5mg tous les 15 jours... 23 décembre 2017 : fin du baclofène !
 
Avatar de tchoupi
  • Messages : 2063
  • Inscrit : 20 Avril 2014
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 17:33
je n'ai malheureusement pour l'instant pas les capacités de te répondre en détail, n'étant moi meme, ni psy, ny hypnotherapeute. comme tu le dis ce sont des intuitions. Moi je me suis basé sur le site tres detaillé de mon praticien, sa façon d'aborder les pathologies, sa vision des choses, et son cursus perso. ses comptes rendus m'ont parlé et j'ai pu y lire qu'il avait une bonne connaissance de la psyché humaine en plus d'etre empreint d'une profonde empathie. je n'y ai vu aucun propos farfelu, rien que du concret etayé par de solides references.

il y a une fille sur le forum TCA qui m'avait envoyé l'adresse du site d'un hypno dans sa ville, au premier abord sa page sonnait faux, et en fouillant un peu plus, ses references etaient compltement bidon, le mec etait un vrai charlatan (enfin de mon point de vue en tout cas)

je pense qu'il faut juste chercher a creuser en faisant appel a son bon sens sans se laisser deborder ni aveugler par son desespoir de trouver a tout prix une solution.

la seule certitude que j'ai, c'est qu'il faut travailler sur l'anxieté. Et sans trop vouloir m'avancer , il me semble que de livrer un message de liberté au cerveau, sous forme metaphorique, lui permet de se reorganiser dans la bonne voie. Mais encore une fois, je ne suis pas hypnotherapeute, c'est juste ce que j'ai perçu


"Il s’agit de viser la complétude, ce qui est à l’exact opposé de la compulsion" ;)
 
Avatar de martha
  • Messages : 7692
  • Inscrit : 05 Mai 2012
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 23:22
SABINE,

pour répondre au sujet du chiot (LILY)

elle arrivera chez moi aux alentours du 25.04

c'est un springer spaniel (entre épagneul et cocker)

tu peux voir la grande cousine sur le fil de CAROMO

il y a plusieurs photos en date du 08.02

bises
Message édité 1 fois, dernière édition par martha, 28 Mars 2017, 23:23  

un écrivain qui me tient à coeur, il aurait piqué la citation à Coluche, soit:

ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont raison
 
Avatar de Caromo
  • Age : 45 ans
  • Messages : 450
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 23:35
Je veux voir la photo de ton puppie Martha!!!!!


Le BONHEUR c'est du PLAISIR sans REMORDS!!!!
140 MG 12h : 40 mg / 14h00 : 40 mg/ 16h00 :60 mg en date du 7 juillet....Continue sa descente en espérant ne pas augmenter la consommation oufffff
 
Avatar de Caromo
  • Age : 45 ans
  • Messages : 450
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 23:38
Je veux voir la photo de ton puppie Martha!!!!!ce sont de très beaux et très bons chiens mais besoin de courir beaucoup!!!!!


Le BONHEUR c'est du PLAISIR sans REMORDS!!!!
140 MG 12h : 40 mg / 14h00 : 40 mg/ 16h00 :60 mg en date du 7 juillet....Continue sa descente en espérant ne pas augmenter la consommation oufffff
 
Avatar de martha
  • Messages : 7692
  • Inscrit : 05 Mai 2012
  Lien vers ce message 28 Mars 2017, 23:56
CAROMO,

il est encore chez l'éleveur

http://img4.hostingpics.net/pics/367168aLILY.jpg
Message édité 2 fois, dernière édition par martha, 28 Mars 2017, 23:58  

un écrivain qui me tient à coeur, il aurait piqué la citation à Coluche, soit:

ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont raison
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene