Lien vers ce message 27 Mars 2017, 9:10
7.1. Est-ce que je peux continuer Ă  boire pendant le traitement ?

Oui, c'est une des caractéristiques du traitement.
Cependant il faut savoir :
Que beaucoup d'effets indésirables sont potentialisés par l'alcool.

Conso

Diminuer sa consommation d’alcool, semble permettre d'atteindre l'indifférence à une dose moins élevée.

Dose efficace - conso


7.2. Est-ce que je peux ĂŞtre abstinent pendant le traitement ?


Oui bien sûr, il n’y a aucune obligation à boire durant le traitement.
Cependant, l'abstinence lorsqu'elle est mise en place juste avant ou au début du traitement, peut avoir quelques répercutions:
Votre rythme habituel a changé. Vous avez de nouvelles sensations propres à l'abstinence.
Vous n'avez plus la possibilité de voir cette composante du craving qui est l'impossibilité d'arrêter l’enchaînement des verres, ni de voir votre consommation diminuer au fil du temps.
Vous devrez redoubler d'attention pour déterminer si vous êtes bien à la dose d'indifférence.
Le plus simple Ă©tant de se tester en prenant un verre.

En cours de traitement, certains ne voient pas leur consommation diminuer suffisamment et ont beaucoup d'effets indésirables. Ils ont alors de grandes difficultés à poursuivre l'augmentation. Il peut être judicieux alors de choisir de se sevrer.
Le sevrage semble beaucoup plus confortable lorsque le traitement baclofène est déjà initié. La reprise de l'augmentation peut alors se faire dans de bonnes conditions jusqu'à l'indifférence.

La question de choisir l'abstinence une fois le seuil atteint est très différente et beaucoup plus simple. L'abstinence est alors une non consommation librement choisie : « Je ne m'impose pas l'abstinence, je n'ai tout simplement pas envie de boire ».


7.3. J'ai diminué ma dose de baclofène, le craving réapparait, pourquoi ?

Si vous venez juste de commencer à diminuer, la raison qui semble la plus probable, est que vous n’avez pas atteint votre seuil.
Vous vous êtes peut-être arrêté en chemin à causes des effets indésirables, sans être arrivé à l’indifférence, ou vous avez rencontré un palier qui vous a semblé le bon sans y rester suffisamment pour constater que ce n’était qu’un passage. Si vous voulez pouvoir baisser un jour, en gardant l’indifférence, il va falloir reprendre l’augmentation jusqu’à son terme.

Si vous avez fait une diminution progressive sans avoir rencontré de problème de consommation jusqu'à présent, et que le craving réapparait, vous êtes sans doute arrivé juste en dessous de votre dose de confort. Il faut remonter à la dose où il n’y a plus de craving.
Gardez lĂ  un certain temps et selon vos ressentis vous pourrez essayer par la suite de retenter une diminution.


7.4. Quelle place pour l'alcool Ă  long terme ?

La place que vous lui donnerez.
Le baclofène a résolu le problème du craving, grâce à cela vous avez enfin pu reprendre les choses en main.
A vous de voir ce que vous voulez et ce que vous pouvez faire.
Certains ne voient plus d’intérêt à boire, et ceci sans frustration, pour eux la non consommation est naturelle. Parmi eux certains s’accordent parfois 1 ou 2 verres ponctuellement lors d’occasions spéciales. D’autres consomment régulièrement mais sans excès.


7.5. Que dois-je faire si l'alcool redevient un problème ?


C'est que vous êtes à une dose trop basse de baclofène, ou bien que vous avez arrêté le traitement prématurément. Vous devez reprendre l'augmentation et retrouver un seuil d'indifférence. Parlez-en à votre médecin.
Message Ă©ditĂ© 2 fois, dernière Ă©dition par Asso Baclofène, 30 Mars 2017, 10:21  

Plus nous sommes nombreux, plus nous pourrons aider : Adhérez