Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Baclo...en cours

Avatar de ghisnissa
  • Age : 59 ans
  • Messages : 1748
  • Inscrit : 08 Juillet 2017
  Lien vers ce message 04 Novembre 2017, 4:52

Reprise du dernier message

Je ne suis pas seule.
Je suis avec vous tous.
Et ça, c'est formidable.

Vous êtes mon packaging.
:)


Tout le monde pensait que c'était impossible.
Un imbécile est venu qui ne le savait pas, et qui l'a fait.
(Marcel PAGNOL)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 04 Novembre 2017, 19:10
Ah ce fameux craving dont tout le monde parle et que je ne comprends décidément pas !
Comme si sans lui on n'était plus alcoolique et que nous avions repris les rènes de notre vie en mains.
Ou encore comme si sans lui nous devenions responsables à part entière de notre alcoolisme résiduel.
Comme si une fois ce craving mort, tout devenait de notre faute et les verres que nous buvons encore étaient uniquement dus à une mauvaise volonté de notre part.
Je ne comprends pas !
Craving mort ou vif, si nous buvons encore trop , c'est que nous sommes encore alcoolique, que nous n'y pouvons malheureusement pas grand chose et qu'il nous faut encore augmenter le baclo non ?
Je sais pas...


J'allais couper ton post, mais je le trouve fameux. Je décide donc de le laisser entier.

Merci Flo!
Tu as écrit précisément ce que j'avais besoin de lire.
Je suis donc toujours alcoolique...
Et bien soit!

Il va me falloir gérer des doses de baclo plus importantes, avec leur lot d'EI, que j’exècre désormais.
Mais ce n'est finalement pas très grave: ralentissement idéo-moteur accentué, cognition en berne... Bof! Du quotidien.

(L'angoisse)


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 04 Novembre 2017, 21:12
Oui mais Karo, ce sont les choses telles que je les vois.
Mais mon regard n'est peut-être pas juste.
Avant de prendre quoi que ce soit comme décision, j'aimerais que tu écoutes les avis des autres.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Annaaa
  • Age : 37 ans
  • Messages : 286
  • Inscrit : 04 Octobre 2016
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 11:43
Coucou Karo

Je ne sais pas trop quoi te dire car pour moi le baclofène a effectivement tué le craving, a supprimé mes pensées pour l'alcool et donc la consommation qui en découlait. (Sauf en cas extrême comme tu le sais), un miracle en somme.

Je pense que tu devrais peut être encore augmenter. En douceur, pour limiter les EI, je comprends que cela t'angoisse d'avance mais il ne faut pas sinon tu ne seras pas dans un bon état d'esprit, ne soit pas pressé, dis toi que c'est pour toi et pour ton bien.

J'ai souvent monté puis baissé tant j'avais des EI, puis à un moment sans comprendre, tu te sens mieux, je te souhaite vraiment que cela t'arrive et même si on conservera des situations difficiles avec des moments peut être ou la conso sera inévitable, il faudra l'accepter sans culpabiliser ( ce que tu as toujours dit et ça me plait bien 😊)

Mais si ta conso te pose problème, augmente en douceur, prends le temps, les EI sont parfois bien penibles mais ils s'atténuent, je n'en ai pratiquement plus pour ma part si ce n'est qu'une grosse fatigue de fin de journée. Mieux vaut être dans mon lit qu'à l'épicerie pour aller chercher mon litron 😉

Courage et prends bien soin de toi :)

Bon dimanche
Bises


Début du baclofène juin 2016, 220 mg par jour depuis le 11/08/17, j'ai cru trouver l'indifférence mais ce n'est pas vraiment ça... 180mg par jour depuis quelques mois, j'envisage la baisse et de me débrouiller autrement en comptant sur ma force. Ca n'est pas gagné, satané addiction 😢
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2038
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 12:34
Coucou Karo,

Qu'est-ce que tu vas décider au sujet du Baclo ?

Les E.I, c'est sûr que ce n'est pas aisé de les supporter.
Et pour toi c'est loin d'être évident.
Sans craving, tes consommations d'alcool relèvent peut-être du rituel, de l'habitude prise ?
C'est du moins ce que je crois lire en ce que tu en dit.

Bises.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:10
Sans craving, tes consommations d'alcool relèvent peut-être du rituel, de l'habitude prise ?
C'est du moins ce que je crois lire en ce que tu en dit.

C'est ce que je crois aussi Yann.
Seulement voilà : ce fameux rituel existe-t-il lorsqu'on n'est pas en présence d'alcoolisme ou en est-ce une manifestation au même titre que le craving ?
De plus, si cette consommation n'étais que rituelle, c'est à dire quelque chose de l'ordre du symbole, un seul verre suffirait alors que Karo semble aller au-delà.
Mais là encore, ce n'est que ma propre perception de la chose.
Perso, le rituel apéro s'est accroché à moi très longtemps bien que j'aie remplacé mon pastis par du jus de pamplemousse rose.
Là, on voit bien que ce n'était que du rituel puisqu'il n'y avait plus d'alcool.
N'empêche que sans mon jus de fruit, il me manquait quelque chose.
Pour le midi, c'est fini mais c'est resté très longtemps.
Pour le soir, c'était encore systématique il y a 15 jours et ça commence seulement à ne plus l'être.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 05 Novembre 2017, 13:12  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:13
J'augmente


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2038
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:41
Flo,

Je ne sais pas.

Le rituel est peut-être une forme de craving "ligth".
Une sorte de petite compulsion.
Une soupape de bien être que l'on s'accorde en fonction des produits adéquats qui sont autorisés à la consommation dans telles ou telles sociétés.

Combien de gens ne sont pas alcooliques, mais ont un rituel avec l'alcool le soir, le Week-end ?
Et c'est courant que ce rituel n'occasionne pas la prise que d'un seul verre.

De même avec le sucre, ou plutôt, les biscuits, bonbons, etc...
Combien de personnes ont ce rituel ?
Et c'est aussi rare qu'elles mangent un, deux, trois, biscuits...c'est plutôt le paquet qui tombe.

Pourtant, toutes ces personnes ne sont pas diagnostiquées comme alcoolo-dépendantes, ou souffrant de T.C.A.

Ce que je crois, c'est que le rituel demeure libre quant on peut en garder la maîtrise. Il faut donc pouvoir boire quelques verres avec plaisir si on en a envie et pouvoir s'arrêter. Il faut aussi donc aussi que le rituel ne s'impose pas à soi : certains jours, oui, et d'autres, non.


Je crois que pour les alcoolo-dépendants ou les alcooliques, c'est ce que permet aussi le Baclofène quant il fonctionne.

Bref, c'est l'ancienne et toujours actuelle question du normal et du pathologique.
En situer la frontière n'est pas toujours aisée.

J'ai une anecdote à ce sujet :

Dans la grosse entreprise où bossait mon "père", il y a un paquet d'années, la direction avait voulu interdire la consommation d'alcool à la cantine.
Les Cadres de la boites ont protestés. L'interdiction n'a pas eu lieu et la bière et le pinard sont demeurés à la cantine.
Il ne fallait pas toucher à ce rituel qui consistait à pouvoir se détendre avec une drogue le midi qui devait être consommée bien sûr avec modération :fsb2_godgrace:

Karo,

Bon, eh bien, ta réponse est concise et claire.

Bises.
Message édité 2 fois, dernière édition par Lointain, 05 Novembre 2017, 13:52  

Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:42
Une petite idée...
Karo, penses-tu être capable de remplacer ce vin que tu bois par quelque chose que tu aimes bien de moins, voire de non, alcoolisé et que tu ne bois pas sur le même créneau horaire que le vin (café ou je ne sais quoi).
Si oui, on est clairement dans le rituel.
Si non, c'est que l'alcool t'attire encore.

Par ailleurs, je connais quelqu'un ici qui boit toujours ponctuellement du whisky mais qui n'aime pas ça au point de devoir le noyer dans du coca.
A mon avis, là, on est encore complètement dans la dépendance à l'alcool puisqu'il ne l'aime pas mais en boit quand même.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:51
Je suis toujours alcoolique!
Je n'ai pas envie d'une verveine ou d'un verre de sirop!


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2038
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:51
Florence,

Tiens, c'est marrant, parce que dans mon message précédent, comme je ne voulais pas faire trop long, j'ai pensé à la même chose mais...pour moi.

Car je sais que malgré mon indifférence actuelle, j'ai encore l'envie de quelque chose certains soirs, particulièrement le vendredi ou le samedi - comme par hasard.

Du coup, hier, j'ai acheté une bouteille de vin : déception et grandes satisfaction mêlées.

Grande satisfaction : J'ai bu deux verres, et puis c'est tout. J'ai rebouché la bouteille.
Déception : je n'ai pas pris grand plaisir à boire ces deux verres. Bof, bof..

Donc, c'est du rituel, et tu m'as donné l'idée de chercher un autre plaisir gustatif. Des bons jus de fruits, par exemple...faut que j'étudie ça.

Bon, j'empiète sur le fil de Karo. Désolé.
Message édité 1 fois, dernière édition par Lointain, 05 Novembre 2017, 14:02  

Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:53
J'écrivais pendant que tu en faisais autant Yann, et je suis d'accord avec toi sur le difficulté de savoir où commence la pathologie.

Mais justement, pour essayer d'en déterminer la frontière, je pense qu'il peut être intéressant de faire l'expérience de la substitution.
Qu'est-ce qui nous attire dans ce rituel ?
Le rituel en lui-même ?
Où l'alcool qu'on y intègre ?


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:56
Encore des posts croisés ! :fsb2_wink:

Édit : et encore une dernière réflexion et j'arrête d'envahir le fil de Karo.

Je disais que je n'arrivais pas jusqu'à très récemment à me séparer de mon rituel "apérose" du soir.
Mais c'est un petit "évènement" de rien qui m'a produit un déclic l'autre soir.
Je devais aller chercher Chloé à 22 heures à une vingtaine de bornes de chez moi.
Curieusement ce soir là, je n'ai pas eu envie de boire cet apérose.
J'ai réfléchi pourquoi ensuite et j'ai trouvé : tout simplement parce que comme je devais re-sortir le soir, ma journée n'était pas finie.
Le sens de mon rituel, c'était donc ça : un truc qui symbolise la fin de mes contraintes de la journée.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 05 Novembre 2017, 14:03  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2038
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 13:59
Je suis toujours alcoolique!
Je n'ai pas envie d'une verveine ou d'un verre de sirop!


Karo,

Je comprends bien, on comprends tous ici.
Désolé pour ma disgression.

Il y a encore deux semaines, quand je me suis enquillé 32 UA dans une journée (presque 4 bouteilles de vin rouge et une bière de 50 cl), un lait fraise ou un jus d'abricot pur jus je n'en aurai rien eu à faire.
Bon, j'ai du bol, à 200 mg/j, mon indifférence est revenue.
Elle est bien là, et j'ai eu beau la "tester", c'est indéniable.
Mais je n'oublie pas du tout que je suis alcoolique : je ne suis plus parce que je prends du Baclofène.

Est-ce que tu redoutes les E.I et aussi que la montée en Baclo n'empêche pas tes prises d'alcool le soir ?
Est-ce que tu en a ras le bol ou quelque chose comme ça ?


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 05 Novembre 2017, 21:39
Ben ouais...



J'ai fait un truc inédit: je me suis arrêtée dans un bar pour descendre un verre (5 minutes top chrono)...
120 mg aujourd'hui!

A suivre...
Message édité 1 fois, dernière édition par Karo, 06 Novembre 2017, 15:39  

Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 2:28


Est-ce que tu redoutes les E.I et aussi que la montée en Baclo n'empêche pas tes prises d'alcool le soir ?
Est-ce que tu en a ras le bol ou quelque chose comme ça ?


Bien vu Yann! ...

1 génépi au bar, et une bouteille de vin à la maison...
C'est la fête,

Un peu qu'on trouverait cela triste et pitoyable...
Message édité 1 fois, dernière édition par Karo, 06 Novembre 2017, 15:40  

Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 2:30
Tu fais un peu le jeu des différences ? :fsb2_wink:


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 2:32
Cela dépasse mes compétences.
Qu'est-ce que ça veut dire?


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 2:34
Ben tu sais, le truc avec 2 images presque identiques et où il faut trouver les détails qui diffèrent.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 2:39
Ah oui! Merci! Je suis morte de rire!
Je te parle de mon esprit complètement plombé, et tu me parles du jeu des différences qu'on trouvait dans la Voix du Nord (j'étais en primaire).


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 2:40
Désolée Karo...


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 2:45
Ben non, pas de raison
M'enfin!

Un peu de sérieux


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 3:42
Tu avais publié quasiment le même post à quelques minutes d'intervalle, sauf la fin Karo, c'est pour ça que je t'ai écrit ça.
Mais désormais il n'y en a plus qu'un donc forcément...
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 06 Novembre 2017, 3:42  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 17:59
Mais du coup Flo, tu bossais quand tu montais le baclo?


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7195
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 18:24
Non Calista !
J'ai toujours dit que je n'aurais pas pu mener à bien boulot et baclo.
J'ai vraiment eu de la chance de pouvoir arrêter de bosser avant.
Quand je regarde autour de moi sur le forum, toutes les personnes qui prennent du baclo et qui travaillent parallèlement, je me demande comment ils font (mis à part ceux qui ne subissent pas d'EI mais ils ne sont pas légion).
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 06 Novembre 2017, 18:25  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 783
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 20:27
Je bosse et heureusement... Car je crois que rester sans rien faire serait encore plus difficle. Déjà que je suis mon propre boss et qu'il m'arrive de m'accorder de large moment de détente... Je n'ai pas d'EI mais les problèmes cognitif du baclo ne font plus de moi le "cost killer" que j'étais. D'ailleurs, écrire est devenu une sinécure.

Je suis dans le même schéma Karo, que ton dernier post Et je confirme aussi, le baclo... ça marche. Je gère ma posologie en fonction de mes sensations et potentielles angoisses. For example; si je prends la voiture pour aller sur paris,un rendez-vous stressant, c'est sur qu'un petit balco va me détendre, ... Je prends en fonction de mon ressenti.

Il m'arrive de boire, mais jamais plus que de raison... Je bois un verre par-ci, par-la... Je pourrais aussi m'en passer, car il ne me conduit plus à cette irrépressible envie de boire que j'ai connu. Celui à la "gueule d'affamée" qui n'est contentée qu'une fois l'homme à terre.

Pourtant, parfois je cherche à "m'anesthésier, de quitter virtuellement mon quotidien, de faire taire ces pensées en boucles négatives.... Mon avatar me rappelle que nous nous pourrissons nous même la vie... et pour reprendre la citation de Bouddha "Même votre pire ennemi ne peut pas vous faire autant de mal que vos propres pensées". La, je te suis encore Karo ! (Je me bats (contre moi-même) pour faire aboutir mes projets ...)

Je crois qu'en réalité et tout simplement, c'est sur cela qu'il faille travailler... L'acceptation de soi n'est pas encore au rendez-vous. Vouloir refuser d’être avec soi-même en trouvant un exutoire, devenu impossible avec le baclo, est synonyme d'un mal être non résolu. L'alcool était une fausse solution, le baclo nous en a guéri, mais la solution n'est définitive qu'à condition d'avoir accepter ce que nous sommes. Peu importe le terme, alcoolique, dépendant ou névrosé... Pourquoi ne pas être, ce que nous désirions être ? Rien que d'y penser, c'est trop fatigant.. :fsb2_godgrace:

J'ai fait un truc inédit: je me suis arrêtée dans un bar pour descendre un verre (5 minutes top chrono)...
Bon d'accord, mais boire dans un bar est un signe de sociabilisation... Il faut y voir une ouverture ! :fsb2_godgrace:

J'aime bien ton fil Karo, tes réflexions sont en droites lignes avec mes propres interrogations.


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 783
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 20:55
Ah oui, ce que je dis n'engage que moi !


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 21:57
Merci pour ton passage Laurent

Je comprends mieux ce que tu écris à présent. Et tes mots font écho...
Bien sûr qu'ils n'engagent que toi, mais je te suis reconnaissante de les déposer sur mon fil.

Je pourrais relever de nombreux points, les mettre en perspective, mais je me livre trop ici, et j'omets de m'auto censurer...

Merci Laurent


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 783
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 22:20
Mais je me livre trop ici, et j'omets de m'auto censurer...

Ah bah non, pour le coup... Car je n'aurai plus de matière à réflexion ou miroir qui me fait écho aussi. Et puis ça, c'était avant, sur ton autre fil que tu as jeté aux oubliettes...

Non sans dec, si cela peut me (nous) permettre d’écrire sans nous autocensurer, ce que nous faisons déjà avec nos vies, je te le demande en toute simplicité: continue.

Bises Karo


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Novembre 2017, 22:38

Ah bah non, pour le coup... Car je n'aurai plus de matière à réflexion ou miroir qui me fait écho aussi.

Il te reste Oscar Wilde pour la réflexion :fsb2_godgrace: (Et c'est une référence excellentissime (entre nous)
Certes, il n'a pas vécu à notre époque, il n'a pas pris de baclo (il l'aurait fait s'il avait été alcoolique et s'il avait vécu en notre temps).
Quant au miroir, je suis un peu à l'image de Dorian (je n'ai pas ses caractéristiques, mais l'image se détériore).

Anyway...


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 08 Novembre 2017, 19:01
Post sans rapport aucun avec le baclofène...

Je bosse et heureusement... Car je crois que rester sans rien faire serait encore plus difficle.

Je crois qu'en réalité et tout simplement, c'est sur cela qu'il faille travailler... L'acceptation de soi n'est pas encore au rendez-vous. Pourquoi ne pas être, ce que nous désirions être ? Rien que d'y penser, c'est trop fatigant.. :fsb2_godgrace:


Discussion fascinante avec une copine.
Je m'étonne même qu'il soit ainsi possible d'exprimer le fond de ses tripes sur fond de théories inconnues ou peu reconnues.
Et je me sens mieux! J'ai échangé, j'ai écouté, ...

Je ne sais pas, dans le fond, ce qui est à changer. Quelque chose, c'est sûr!
Mais quoi et comment?
Une histoire de décentration? Cela suffirait-il à expliquer?

Là où certains font l'apologie de la lenteur, j’exècre ce concept qui ne peut être valable que pour les rapides, ceux qui ont le choix.

L'acceptation de soi... Faut-il accepter l'inacceptable?
Il faut faire avec ce que l'on a, bien sûr. Nul besoin de hautes études pour comprendre cela.
Mais est-on bien sûr de ce que l'on a? Le sait-on seulement?


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de RoseD
  • Age : 44 ans
  • Messages : 1596
  • Inscrit : 03 Novembre 2015
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 0:24
C'est peut-être à faire ce qu'on aime, ce qu'on souhaite, ce qu'on veut, et à tenter ces choses, petitement, qu'on découvre qui on est.
Le jour où on oubliera de se poser la question à juste être heureux de se lever le matin pour aller faire ces choses à nous combler enfin, on aura peut-être gagné notre identité.

A la vie alors pour toi, pour moi, pour nous tous, Karo.

:kiss:
Message édité 1 fois, dernière édition par RoseD, 09 Novembre 2017, 0:25  

Guns N' Roses, des flingues et des roses. Bref, toujours dans l'équilibre...

C'est fou comme un olivier malade peut parfois donner les plus belles olives du monde, au goût amer en bouche mais dont on se souviendra longtemps.

10 + 10 + 10... qui font 330 en septembre 2016. Actuellement à 20.
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Messages : 3584
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 0:54
Pour suivre ce nouveau fil

3Bises


Adhésion et don faits.
80-100 mg/24 heures.

IMPRÉGNATION : 30-(10 ou 20)-(10 ou 20)-30; lever-13h-18h-coucher. Si besoin, baclofène à la demande. Indifférent à nouveau.
S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient - La liberté, c'est le droit de se tromper.
« Vous ne ferez rien de durable pour le bonheur des hommes parce que vous n’avez aucune idée de leur malheur ».
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33262
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 2:04
Voilà, je me sentais bête à ne savoir que répondre, Rose l'a fait ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Messages : 3584
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 2:12
Oui, Rose a tout dit...


Adhésion et don faits.
80-100 mg/24 heures.

IMPRÉGNATION : 30-(10 ou 20)-(10 ou 20)-30; lever-13h-18h-coucher. Si besoin, baclofène à la demande. Indifférent à nouveau.
S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient - La liberté, c'est le droit de se tromper.
« Vous ne ferez rien de durable pour le bonheur des hommes parce que vous n’avez aucune idée de leur malheur ».
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 21:27
L'indifférence peut être redoutable à vivre.
Quand on a un gros stress qui ne peut se résoudre dans un délai court. Quand on a le GROS défaut psychosomatique comme moi de vouloir absolument la solution rapidement, vouloir être rassuré, on se centre sur soi même, on n'est plus réceptif aux autres, seul soi même et notre problème compte.

Quand on boit, c'est à dire que l'on prend l'anxiolitique le plus rapide, ça apaise ( un court instant ) mème si l'alcool est dépressionnaire.


MAIS, quand l'indifférence résiste à ces périodes de gros stress... c'est autre chose.
Car nous n'avons plus ce moment d'apaisement, plus notre "anxiolitique"
Et ça c'est très dur.

Donc plus de compensation. On reste nu devant son stress.

Alors comment fait-on?

Un benzo ? Ouais mais addictif aussi.
Sortir d'une addiction pour tomber dans une autre?
Ça le fait pas non plus.


Comme quoi, l'indifférence peut être très difficile à vivre car nous n'avons plus cet espèce de matelas, qui amorti les chocs, qui vous fait oublier, retourner dans un "rêve" qui vire au cauchemar.





Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 21:31
Voilà, je me sentais bête à ne savoir que répondre, Rose l'a fait ...


M'enfin Sylvie! :fsb2_godgrace:


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 21:37
C'est peut-être à faire ce qu'on aime, ce qu'on souhaite, ce qu'on veut, et à tenter ces choses, petitement, qu'on découvre qui on est.
Le jour où on oubliera de se poser la question à juste être heureux de se lever le matin pour aller faire ces choses à nous combler enfin, on aura peut-être gagné notre identité.

A la vie alors pour toi, pour moi, pour nous tous, Karo.


Il y a du vrai dans tout cela, j'en conviens.
Mais c'est insuffisant
Car il faut à un moment se faire les preuves de ses capacités.
Quand celles-ci sont connues, alors on peut s'épanouir dans ces choses tentées petitement.


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 22:39
Pour suivre ce nouveau fil

3Bises


Je suis touchée!


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 09 Novembre 2017, 23:31
C'est peut-être à faire ce qu'on aime, ce qu'on souhaite, ce qu'on veut, et à tenter ces choses, petitement, qu'on découvre qui on est.
Le jour où on oubliera de se poser la question à juste être heureux de se lever le matin pour aller faire ces choses à nous combler enfin, on aura peut-être gagné notre identité.

A la vie alors pour toi, pour moi, pour nous tous, Karo.


Il y a du vrai dans tout cela, j'en conviens.
Mais c'est insuffisant
Car il faut à un moment se faire les preuves de ses capacités.
Quand celles-ci sont connues, alors on peut s'épanouir dans ces choses tentées petitement.


J'adhère complètement à ce que dit Rose.
Petit à petit. Petitement. À son rythme.


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 0:13

J'adhère complètement à ce que dit Rose.
Petit à petit. Petitement. À son rythme.


Je me doute bien!
Pourtant c'est une idée qui me fait grincer des dents.
Et nous savons pourquoi: il existe une certaine difficulté à accepter d'être diminuée, empêchée, entravée.
Se plaindre ne sert à rien. Il faut tourner son esprit vers le champ des possibles, et cesser de ressasser les pertes.


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 0:29
Un point baclo:

150 mg (depuis aujourd'hui):
12h00/ 14h00/ 16h00/ 18h00
40 / 40 / 40 / 30

En théorie, parce que j'ai pris les derniers 30 mg à 18h45 (oubli!)
J'ai moins envie de boire
J'ai aussi moins envie d'aller me coucher (Je vais toujours au lit très tard, et ces derniers temps toujours bien alcoolisée, à tel point que j'en ai marre de me lever le matin en ayant mal au crâne).
Mais je me sens bien éveillée, et calme.
Je bois toujours un peu.
Les pensées négatives en boucles se sont un peu apaisées (effet baclo? + discussion au tél avec ma copine Deluxe).

Faut-il continuer à prendre du baclo tardivement?


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de RoseD
  • Age : 44 ans
  • Messages : 1596
  • Inscrit : 03 Novembre 2015
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 0:54
Karo, le "petitement" valait bien autant pour moi que pour toi, sans considération de capacités.
Le tenter petitement, c'est juste tenter tout court, à voir s'il y a à s'épanouir ou non dans les directions suivies.
Le tenter petitement, c'est prendre le temps de se connaître dans ce qu'il y a à faire dans les champs des possibles.
C'était surtout pointer du doigt qu'à faire les choses, quitte à se tromper, à se planter, on pouvait parfois mieux se connaître qu'à ressasser ou à s'interroger sur ses capacités.

Quant au baclo :
Un point baclo:
150 mg (depuis aujourd'hui):
12h00/ 14h00/ 16h00/ 18h00
40 / 40 / 40 / 30
En théorie, parce que j'ai pris les derniers 30 mg à 18h45 (oubli!)
J'ai moins envie de boire

Pourquoi ?
Tout dépend de l'heure de ton craving, car si tu as augmenté, c'est qu'il y a encore du craving, non ?
Message édité 1 fois, dernière édition par RoseD, 10 Novembre 2017, 0:59  

Guns N' Roses, des flingues et des roses. Bref, toujours dans l'équilibre...

C'est fou comme un olivier malade peut parfois donner les plus belles olives du monde, au goût amer en bouche mais dont on se souviendra longtemps.

10 + 10 + 10... qui font 330 en septembre 2016. Actuellement à 20.
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 1:12
Rose
Je sais que j'ai déformé le sens de ton message
Je le savais au moment où j'ai écrit ma réponse
C'est de l'ordre du viscéral, des mots comme cela assemblés qui évoquent une réalité parfois trop difficile,
et l'appel de la flagellation, du dénigrement...
J'avais saisi ce que tu avais écrit, mais c'était plus fort que moi... (Il reste du travail en perspective!)


Je crois que le craving prend deux formes distinctes (mais il faudrait que Sylvie confirme):
- l'appel irrésistible de la bouteille à l'instant T
- la difficulté ou l'impossibilité à stopper sa conso lorsqu'elle a débuté.
Je serais dans le deuxième cas de figure
Je bois du vin jusqu'à ce que j'aille me coucher.
Je ne compte plus mes conso, et seul mon état au réveil m'indique la quantité ingurgitée la veille


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33262
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 3:37
C’est clair, tu as toujours du mal à te considérer comme une personne digne d’intérêt
Donc oui, tu as encore du boulot

Oui aussi pour le craving, tu as tout compris
L'appel irrésistible ou l'impossibilité à arrêter à temps


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 13:42
Expérience intéressante:
Coucher très tard (lever également).
Mais quel calme dans ma boite crânienne!
Et pas de gueule de bois... À renouveler donc pour confirmation (dernière dose vers 19h00)


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 14:26
Petitement, petit à petit vaut aussi pour moi.

Si je ne pose pas un pas après l'autre, je repars en arriére.


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26010
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 10 Novembre 2017, 17:39
Bonjour Karo

Très longtemps que je n'étais pas venue te lire

"150 mg (depuis aujourd'hui): 12h00/ 14h00/ 16h00/ 18h00 40 / 40 / 40 / 30"

Est-ce que tu as toujours des EI ? car il y a moyen de faire davantage de doses pour diluer un peu

Tu bois le soir, clairement, à quelle heure est ta première pensée positive : "ce soir je bois, je fais en sorte de pouvoir boire, donc je vais faire du stock, etc" ?

Car en buvant le soir, tes doses pourraient être plus progressives, si tu n'y penses pas à midi, n'en a pas envie
Progressives ça veut dire 20 30 40 50 (par exemple)

18h pour la dernière prise, voudrait dire que ton envie de boire n'arrive qu'à 20h ?

Moi j'ai 2 heures entre le dernier baclo et l'envie de boire

Je lis ta signature, tu parles de 210 mg avec succès, que s'est-il passé entre temps? désolée, je n'ai pas tout relu, question subsidiaire, ce qui compte, c'est le moment présent

Ce n'est qu'après l'indifférence, que l'on peut récupérer, se reposer, bien dormir, et ensuite, le cerveau fait son boulot, moi ça commence après 2 mois d'arrêt maladie, tout doucement

Faut se laisser du temps, comme je dis souvent, après l'indifférence, il y a une période de récupération, on a été malade, longtemps, il faut une convalescence, il n'y a rien à forcer

Ce qui peut aider par contre, c'est une cure de vitamine B1, car quand on boit, on en manque, et ça fait un bien fou au cerveau, qu'on boive encore ou non, 100 mg de B1 le matin, je recommande sans problème, même sans avoir de diplôme :fsb2_yes:

Je les prends sur internet, vitamine B1 Solgar

Bisous


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite à 0 consommation, 210 mg en septembre 2018
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 11 Novembre 2017, 4:00
Manue

Mon craving ne ressemble pas au craving tel qu'il est habituellement décrit: "commence à une heure précise, prévision du stock...". C'est un chouia moins évident chez moi, quelque chose de plus diffus, plus pernicieux sans doute
Je suis à peu près la répartition qui m'a menée une première fois à l'indifférence
Cela va fonctionner...

Je pense pour ma part que je ne DOIS pas attendre l'indifférence pour envisager des changements notoires dans ma vie, et qu'il est temps au contraire que je CESSE de "me reposer".

Tout cela petitement, à petits pas...


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 0:19
Retour des EI en force à 150 mg!!!
Les belles sensations dont j'espérais naïvement qu'elles ne reviendraient pas, à savoir: ralentissement +++ (tant au niveau moteur qu'au niveau cognitif), émotions très atténuées (ce qui n'est pas désagréable, mais qui masque une réalité dont je sais désormais qu'elle m'attendra à la baisse du baclo)...
J'espère que je n'aurai pas à monter trop!
Nous ne sommes décidément pas égaux face au baclo: certains semblent n'avoir pas d'EI, certains ont une énergie débordante... et les autres.
C'est une pause dans ma tourmente, mais je n'ai pas le désir d'être shootée.


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1879
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 0:32

Nous ne sommes décidément pas égaux face au baclo: certains semblent n'avoir pas d'EI, certains ont une énergie débordante... et les autres.


C'est malheureusement vrai.
N'ayant moi même quasiment eu aucun EI , j'ai beaucoup d'admiration pour toutes et tous qui en bavez avec ça. Devoir monter les doses malgré les EI ne doit vraiment facile

Courage Karo


50 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 13:45
Quasiment aucun EI, qu'as-tu (où qu'as-tu eu) comme EI?
On parle beaucoup de nos EI quand ils sont envahissants, je serais intéressée de savoir à quoi ressemble de n'avoir que quelques EI.


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Annaaa
  • Age : 37 ans
  • Messages : 286
  • Inscrit : 04 Octobre 2016
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 16:58
Coucou Karo :)

Courage pour la montée si tu as des EI, c'est bien galère donc prends bien le temps.

Pour ma part, ils reviennent un peu à la charge avec mes problèmes de sommeil, des fourmis dans la tête, troubles de déglutition par moment et la fatigue écrasante assommante le soir qui me fracasse lol mais bon je me dis que c'est mieux que d'être fracassée par la bouteille ;)

Prends bien soin de toi bises


Début du baclofène juin 2016, 220 mg par jour depuis le 11/08/17, j'ai cru trouver l'indifférence mais ce n'est pas vraiment ça... 180mg par jour depuis quelques mois, j'envisage la baisse et de me débrouiller autrement en comptant sur ma force. Ca n'est pas gagné, satané addiction 😢
 
Avatar de Laurent... [ʇuǝɹnɐl]
  • Age : 47 ans
  • Messages : 783
  • Inscrit : 30 Novembre 2016
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 17:21
Salut Karo,
A l'instar de JMV je n'ai eu aucun EI, ou alors très minime... Surtout si j'abusais de la boisson en fin de journée et lorsque je suis monté à 350mg. C'était pour tenter d’arrêter mon rituel apéro du soir, j'ai pris pratiquement 100 à 150mg en une seule fois. La, couché je voyais des flashs ou comme des images fractales, extrêmement fascinant ! Et sur le bout de mes doigts, comme des pulsions électriques. Comme si je voyais le pour de mes doigts. C'était très impressionnant, mais rien de méchant. La ou j'ai eu le plus peur, c'est de me sentir m'enfoncer dans mon lit, comme si celui-ci m'aspirait ! Obliger de faire un effort incommensurable pour me réveiller... 350mg avec de l'alcool, même un verre, ça décoiffe...Je peux avaler 100mg et n'avoir que de léger mot de tete ...


Adhérez ! Car vous aussi pouvez participer à ce combat que l’Association BACLOFÈNE mène depuis des années. Plus de 10 670 membres inscrits pour 150 adhérents! Aidez-les, aidez-vous, aidons-nous les uns les autres.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1879
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 12 Novembre 2017, 23:19
Pour ma part, mon ressenti a été quasi aucun EI, si ce n'est que 2 jours de confusion mentale un jour où j'ai trop ciblé à ma première prise. Malgré avoir vu le reportage vidéo de l'asso sur les effets secondaires, pour des raisons que j'ignore, je me suis toujours persuadé que ce n'était pas pour moi.
Resultat : quasi rien, juste sporadiquement, à 2 reprises j'ai eu une hallucination auditive. Par deux fois, la nuit, j'entendais comme une explosion dans la maison. A la 2eme fais, ma femme rentre dans la chambre juste après. Je lui dis:" c'est quoi ce bruit d'explosion ? Il se passe quoi ici ?"
Elle me répond ' Quel bruit ? Y a pas de bruit ici.
Là, j'ai compris que j'avais fait une hallucination auditive. Sinon, je ne l'avais pas identifié comme tel.
Ce que j'ai eu aussi, c'est pas un EI, mais un ÉD ( désirable ). J'ai eu une période d'euphorie, que j'identifiais comme un léger virage en hypomanie. Mais je dormais bien. Or on sait que l'hypomanie se repaire par le petit nombre d'heures de sommeil.

C'est pour ça, comme je l'ai déjà dit plus haut, beaucoup de respect pour toi Karo ainsi que à toutes celles et tous ceux qui doivent vivre avec, et continuer à monter malgré les EI.
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 12 Novembre 2017, 23:25  

50 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de 🌞Calista
  • Messages : 745
  • Inscrit : 14 Septembre 2014
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 1:24
Salut Laurent,
Tu n'as eu aucun problème de concentration du travail lors de la montée?


Sens en éveil
70 mg
Chantier en cours
Chantier d'avant presque terminé
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 1:25
Merci Laurent et JM pour votre témoignage.
Cela me donne une meilleure appréciation de ce qu'est "n'avoir pas d'EI" (tant mieux pour vous, mais c'est injuste vous en conviendrez, on n'est pas sensé guérir de l'alcoolisme sans souffrance :fsb2_godgrace: )
J'ai rencontré un baclovore IRL qui avait une énergie décuplée sous baclo (sport, travail, sorties... certainement de l'hypomanie bien utilisée_ je suis jalouse).

Je viens de passer deux jours sans alcool ou presque, mais ce soir la musique a changé.

Je connais le protocole!

Edit: Par rapport au post de Calista. Cette question me titillais. Je me souviens Laurent que tu avais posté que tu avais baissé le baclo trop rapidement parce que tu voulais "solidifier" à nouveau ton cerveau!
Message édité 1 fois, dernière édition par Karo, 13 Novembre 2017, 1:29  

Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1879
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 1:38

on n'est pas sensé guérir de l'alcoolisme sans souffrance :fsb2_godgrace: )


Oohh Karo
c'est quoi ces principes redemptoires catho? :fsb2_godgrace:

C'est injuste, ça c'est vrai. Tu n'aurais pas dû en avoir plus que nous.

Si les laboratoires pharmaceutiques pouvaient enfin travailler l'alcoolisme avec autre chose que des conneries style selincro. Travailler sur une molécule qui aurait le même mode d'action que le baclo, sans avoir à subir autant d'EI, on avancera.


50 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Karo
  • Age : 40 ans
  • Messages : 2198
  • Inscrit : 08 Décembre 2016
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 1:44
C'est sûrement ce qui va arriver dans les années à venir! Il faut attendre un peu. Nous essuyons les plâtres.
Restera le problème (de taille) alcooliers versus baclo-nouvelle-génération sans EI


Adhérez! Pour que d'autres se libèrent de leur addiction et pour que vive l'association.

Si haut qu'il peut grimper un chemin qui monte n'est rien d'autre qu'un chemin qui descend en sens inverse, et réciproquement.Pierre Dac ; Les pensées (1972)
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2038
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 9:10
Coucou Karo,

Je te lis et je te comprends quant aux E.I.
L'image de soi aussi, comme on le sait bien.

As-tu un, beaucoup, bu, hier soir ?

Bises.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33262
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 13 Novembre 2017, 10:56
Des molécules proches du baclo sans EI, c'est ce sur quoi semblent travailler des chercheurs/labos aux USA
Manque de pot, il va falloir patienter plusieurs années, voire décennies
Parce que là pour le coup, elles ne seront pas disponibles avant test, re test et re re test
Message édité 1 fois, dernière édition par Sylvie, 13 Novembre 2017, 10:56  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene