Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Rebonjour

prise deux
Avatar de Virtualmint
  • Age : 33 ans
  • Messages : 19
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Avril 2018, 21:25
Bonjour les gens,

Je suis de retour! Salut Loup Blanc, ça va?
Je reconnais vous avoir un peu laissé tomber la dernière fois. Je m'en excuse. Comme souvent dans ma vie, j'ai pris la poudre d'escampette. Je continue de penser que la chance que j'ai de connaître le baclofène et d'avoir un médecin ouvert d'esprit me donne la responsabilité d'essayer d'aider les autres. Surtout qu'au Québec, le baclofène demeure peu connu, et les pharmaciens sont parfois chiants (plus les miens maintenant, je pense qu'ils ont compris).
Bref, histoire courte, je me croyais guérie, j'ai arrêté de prendre du baclofène, et j'ai recommencé lentement à boire deux mois plus tard. Mais ça s'est fait lentement, tellement lentement que je n'ai pas percuté que je retournais dans le même piège qu'avant. Pourtant, je ne me considère pas comme une tarte. J'étais si peu fière que je n'ai pas revu mon médecin jusqu'à tout récemment.
Je suis retournée le voir après ce que j'appelerais une bulle suicidaire. Il m'a donné le choix entre le baclofène et les SSRIs. J'ai choisi le baclofène. J'ai hésité, mais je pense que j'ai fait le bon choix. Je ne suis pas dépressive, je suis passionnée, et traumatisée, comme la majorité de mes confrères humains. On porte tous une partie de la souffrance de l'humanité, et c'est ce qui donne un sens à cette souffrance qui autrement n'en a aucun.
Donc voilà, c'est reparti. Ceci étant dit, il faut tout de même souligner que l'alcool est en lui-même un excellent remède contre le mal de vivre. Ça il faut le reconnaître. Ce n'est pas pour rien qu'on boit.
Mais je suis prête à laisser tomber cette béquille maintenant. Je sais que le baclofène est désagréable. Je sais dans quoi je m'embarque. La fatigue, la nausée, l'insomnie, les myoclonies, l'apophénie que j'ai connue dans mes périodes d'hypomanie et de pré hypomanie. C'est très désagréable, mais ça en vaut la peine. Je fais un métier où ça peut être problématique (et ça l'a été), parce que c'est un métier qui requiert un esprit calme et rationnel, mais je sais à quoi m'attendre maintenant, et je suis à l'aise d'aviser mon supérieur si je ne me sens pas apte à travailler (souvent les dérapes intellectuelles, les idées qui s'emballent, ne durent pas plus d'un jour ou deux).
Bref. Me revoilà parmi vous :)

Cordialement,
Mint
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9893
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 02 Avril 2018, 22:16
Hello Mint,

Re-bienvenue alors

Je te refile un rappel : Comment prendre le baclofène ?

À te lire,
Pascal


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Virtualmint
  • Age : 33 ans
  • Messages : 19
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 02 Avril 2018, 23:17
Salut PascAlbéric,

Merci pour tes conseils. C'est très intéressant. J'ai étudié en biochimie, alors ce sont des choses qui m'intéressent. Malgré le fait que ce soit écrit sur le flacon que je ne dois pas boire en même temps que je prends le traitement, je sais qu'il n'y a aucun métabolisme du baclofène, que c'est une toute petite molécule qui n'est pas catabolisée par le foie mais qui est éliminée presque exclusivement par les reins. Donc la contre-indication alcool baclofène est vraiment au niveau des effets secondaires. Effets que je connais bien et que je tolère très bien également.
Je suis, cela dit, un peu plus frileuse qu'avant sur le ciblage, parce que dans le passé j'étais pressée, j'ai trop voulu cibler, et c'était un peu trop pour moi. La molécule ne me faisait pas peur et je crois que j'ai été trop téméraire. J'essaie de me respecter un peu plus maintenant et de prendre le temps.
C'est aussi vrai, comme tu le mentionnes, que la dose efficace est réduite lorsque la consommation d'alcool diminue. Moi je suis montée jusqu'à 240 mg, mais lorsque j'ai arrêté de boire, 160 mg me suffisaient.
Je serais curieuse d'en comprendre la raison. Mon hypothèse est que l'alcool a un effet désinhibant, alors que le baclofène, agissant sur les récepteur GABAb a un effet inhibant. Les acides gamma-aminobutyriques sont les freins du cerveau. On peut penser que l'alcool est un antagoniste indirect du baclofène.
 
Avatar de Virtualmint
  • Age : 33 ans
  • Messages : 19
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Avril 2018, 2:44
Contrairement à certains qui sont anxieux, qui sont angoissés, moi je bois à cause du vide, de l'ennui, je bois parce que je me sens incroyablement seule, délaissée, depuis toute petite, depuis toujours. Tellement que même lorsque les gens me tendent la main, je me sens seule quand même. C'est tellement ancré en moi que je ne sais pas recevoir la main tendue.
En un sens, l'alcool a été mon seul vrai ami, le seul ami qui ne m'a jamais laissé tomber.
C'est tellement ancré en moi que voilà, j'avais un espoir en écrivant sur ce site, je ne sais pas trop lequel. Un espoir d'être lue, d'être entendue. Il y a quand même Pascal là qui m'a donné le lien vers son site d'astuces.
Mais sinon, l'espoir est complètement déçu. C'est la raison pour laquelle en général je choisis de ne pas faire ça. Je tolère très mal le silence. Ça fait trop mal d'imaginer tendre la main hors du désert et que personne ne l'attrape.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33254
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 03 Avril 2018, 10:17
Tu penses ne pas être lue, je crois que tu te trompes
Perso, je t'ai lu hier sans avoir le temps de te répondre

Concernant ta première aventure, l'arrêt du baclofène suivie d'une reprise lente de la consommation est quelque chose de connu
Mais quand on reprend le baclofène, ça marche à nouveau
Tu as donc bien fait de le faire

Concernant l'interaction baclofène/alcool, personne ne sait pourquoi c'est ainsi
On a juste constaté que sans alcool, la dose efficace de baclofène est plus basse et les EI beaucoup moins importants

Concernant le ciblage, je viens de relire ton fil
Tu avais fait 2 prises à 1h30 d'intervalle, ce qui est quand même violent
Désormais, on préconise en standard 3 prises espacées de 2h


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9893
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 05 Avril 2018, 16:58
Bonjour Menthe,

Je t'invite à aller voir le post que je viens de mettre sur mon fil.
Tu pourras voir comment cibler plus en douceur.

Si tu désires être plus lue, fais-toi connaitre chez les autres en participant à leurs conversations. Leur curiosité les poussera à venir te rendre la pareille.

Bises,
Pascal


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Virtualmint
  • Age : 33 ans
  • Messages : 19
  • Inscrit : 16 Décembre 2016
  Lien vers ce message 06 Avril 2018, 2:06
Je suppose que vous avez raison.
Plusieurs choses se sont passées depuis la dernière fois. Déjà, mon psychothérapeute m'a obligée à consulter un psychiatre parce qu'il ne sait plus comment me gérer (mes crises suicidaires, mes emails impulsifs et téléphones). J'ai donc pris une journée de congé pour aller à l'urgence aujourd'hui (parce qu'au Québec, c'est la seule façon que tu peux espérer voir un psychiatre de ta vie). Et comme je ne présentais pas un danger immédiat pour moi-même, on m'a recommandé à quelqu'un, quelqu'un que je devrais voir lorsque sa secretaire m'aura appelée pour déterminer le rendez-vous.
Du coup, je suis laissée à moi-même chez-moi, toute seule, anxieuse et avec personne à qui parler. J'ai bien tenté de rejoindre mon thérapeute, mais il est obstinément silencieux. C'en est extrêmement frustrant compte tenu que j'ai fait tout ça pour lui, que j'aurais de loin préféré aller travailler, et que je ne crois pas que le psychiatre va m'aider. J'ai très peu foi dans le système de santé québécois, je pense que c'est n'importe quoi et j'en ai eu un avant goût aujourd'hui.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33254
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 06 Avril 2018, 11:26
Pas cool en effet ...
Ca a l'air très compliqué au Québec
Ceci dit, je pense que ton médecin a raison, il faudrait que tu vois un psychiatre


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9893
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 09 Avril 2018, 23:51
Hello Menthe Virtuelle ;)

C'est toi qui as commis cela ?



Pas mal !


Mais à part cela, quelles sont tes nouvelles ?





17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene