Nouveau sujet RĂ©pondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Alcooliques anonymes

Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7185
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 13:43

Reprise du dernier message

:fsb2_yes:


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu lĂ  ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 58 ans
  • Messages : 1859
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 17:51
Bonsoir,

Je suis une méchante personne, mauvais esprit, pleine de négativisme et "démissionnaire",
parfaitement consciente de cela,

et, pas pour t' ennuyer,
dépourvue de toute hostilité,

ni pour te faire "ch . . .' ni pour "f . . tre la m ... rde"
ni en mode défaitiste, promis;
ni, non plus, pour instaurer une polémique,

d' oĂą tiens-tu que " les enfants sont "libres " ?
Tu Ă©cris: " Un peu comme un enfant, libre ".

Les Asperger, libres ? Les enfants sans abri, libres ? Les enfants "partagés" entre Papa et Maman et les "recomposés-ajoutés", libres ? J' en rajoute ?: Les enfants handicapés moteur, libres ? Les enfants abusés, libres ? Les enfants d' alcooliques (ce n' est pas ton cas ?), libres ? les nouveaux-nés sans père à leur côté, libres ?

Je suis navrée, j' ai mal lu, ou certainement mal compris.

Bon courage, je te souhaite le meilleur parcours,

Amicalement,
Marie-Pierre Galeyrand.

Tu peux voir que je donne mon nom de famille; il est bien marrant. Ça peut me coûter quoi ?


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 Ă  17h00 - Descente (EI) Ă  190 mg en 7 prises de 06h00 Ă  18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 58 ans
  • Messages : 1859
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 17:54
Une alcoolique pas anonyme. Je te souhaite de réussir pleinement. En tout.


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 Ă  17h00 - Descente (EI) Ă  190 mg en 7 prises de 06h00 Ă  18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 58 ans
  • Messages : 1859
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 18:11
Ben, coach RH ! C' est beau, ça ! Surtout en coachant des alcooliques tout en l' étant soi-même ! La quadrature du cercle ! Ouaouhh !!: Un tour de force !
Chapeau les AA; cherchez l' erreur.
Oh, je me désavoue, j' avais dit que je ne polémiquais pas ! Mais, à bien regarder ma conscience, c était de la démagogie ! ! ! Ou bien je n' avais pas lu avec suffisamment d' attention.
M.-P.
Puissent toi-même et tes coachés trouver la sortie.


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 Ă  17h00 - Descente (EI) Ă  190 mg en 7 prises de 06h00 Ă  18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 25902
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 18:17
Mon expérience AA
En janvier 2004, je n'étais plus capable d'alterner les périodes d'abstinence avec celles des consommations, je me suis avouée alcoolique, j'ai cherché sur internet Alcooliques anonymes, c'est la première idée qui m'est venue

J'ai fait 11 jours d'abstinence, seule, début février puis je suis allée à ma première réunion

J'ai pleuré pendant deux heures en entendant les témoignages car je me suis non seulement reconnue, mais j'avais enfin trouvé ma place dans mon monde d'isolement

J'ai fréquenté mon groupe pendant deux ans, participé aux autres réunions d'anniversaire, les congrès, j'allais au resto ou au café et dansais avec mes nouveaux AAmis

Dès la première réunion, à l'aide d'un petit livre pour m'accompagner pendant les premiers jours, je me suis sentie libérée, je n'ai plus rebu une goutte

Et ça a été facile, je n'ai jamais remis en cause l'abstinence, nous étions en 2004, le baclo n'était pas encore connu, il n'y avait pas de demi-mesure

Et mon abstinence a duré 9 ans, même sans aller en réunion

J'ai trouvé qu'il y avait de l'auto-dérision, de l'humour, des drames aussi, mais ça fonctionnait pour beaucoup

Durant les congrés, c'étaient des personnes qui avaient 20 ou 40 ans d'abstinence derrière eux, et ils n'étaient pas tristes, au contraire, j'ai vécu des moments d'intenses émotions, des amitiés très fortes, des outils pour aider

Et surtout, cette méthode que chacun fasse son témoignage, sans être interrompu ni jugé, pas de réponse, pas de dialogue

Après la réunion on se retrouvait au café d'à côté et là on avait du dialogue

La personne un peu plus animatrice du groupe est athée, elle le dit dès le début de la réunion, que le côté qui semble religieux est un héritage des AA des Etats-Unis, mais que les mots sont transposables

Et ça aide beaucoup, non ce n'est pas une secte ni une religion

Si je devais aller retrouver un groupe par ici, je n'aurais même pas idée de parler du baclo, ce qui m'a fait du bien en ayant mon groupe, c'est de pouvoir m'exprimer, de pouvoir écouter les autres, de prendre les choses dont j'avais besoin au moment où ça se présentait

Je pense que ce n'est pas incompatible, il est vrai qu'ils ne veulent pas se remettre en question avec la nouvelle variable qu'est le baclo, d'autres groupes de paroles sont un peu plus flexibles, mais leur but est surtout d'avoir un endroit où déposer ses fardeaux, ne pas être jugés, d'avoir plein d'outils, avant de boire pouvoir appeler un aami, par exemple

En lisant les expériences sur le forum, je suis vraiment désolée que peu aient trouvé leur compte, mon expérience est sans doute différente du fait de les avoir connus avant le baclo

Comme on dit le baclo ne fait pas tout, pour certains il fonctionne mécaniquement, d'autres ont besoin d'une thérapie à côté, et les groupes de paroles sont là aussi, pour ce qu'ils sont

J'ai rechuté après 9 ans d'abstinence, la difficulté avec le baclo a été d'admettre de reposer le verre, de nouveau, comme si je voulais rattraper toutes ces années

Sur le moment, j'ai vécu ces 9 années normalement, c'était une seconde nature pour moi que de ne pas toucher à l'alcool, y compris les Mon Chéri

Les circonstances de la vie, la chimie des médicaments que j'ai dû prendre ont cassé cette abstinence, je rechute depuis 5 ans maintenant

Mais je n'ai aucun regret des 9 années à ne pas boire, certes, ce n'était plus les soirées festives à danser et autre, toute la nuit, ça a été bien plus tranquille

Mais ma rechute ne m'a pas apporté beaucoup plus, de rares exceptions, une petite aide pour être plus communicative, plus sociable, mais à quel prix


“Patience ! Avec le temps, l'herbe devient du lait.”
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 58 ans
  • Messages : 1859
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 15 Avril 2018, 18:29
JĂ©ronimo,
C' est ce que dit Manue qui vaut,
elle sait de quoi tu parles.
De toutes les manières, par tous les moyens, même si je me suis suis montrée critique, je souhaite que tu trouves l' issue de secours, AA ou pas.
M.-P.


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 Ă  17h00 - Descente (EI) Ă  190 mg en 7 prises de 06h00 Ă  18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de calluna
  • Messages : 58
  • Inscrit : 02 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 16 Avril 2018, 10:22
D'après ce que je peux entendre, lire,

Il y a des succès et des rechutes chez les AA.
Il y a des succès et des rechutes avec le baclofene.

Les deux méthodes sont complémentaires, pourquoi les opposer ?
Pour travailler en bonne intelligence contre l'alcool, ne faudrait-il pas prendre tout ce qui marche chez les uns ou les autres sans dénigrer la méthode que l'on ne choisit pas ?

D'autre part, ce forum plutôt anti AA reprend une de leur méthode, ce forum peut en effet être perçu comme une énorme réunion où chacun vient parler de son alcoolisme !

Les AA auraient Ă©galement tout Ă  y gagner Ă  parler du baclofene tout en continuant Ă  proner l'abstinence. L'abstinence serait plus facile au moment des fortes envies d'alcool.

La lutte contre ce fléau est certainement pluridisciplinaire.
Message Ă©ditĂ© 2 fois, dernière Ă©dition par calluna, 16 Avril 2018, 10:24  
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1694
  • Inscrit : 28 DĂ©cembre 2014
  Lien vers ce message 16 Avril 2018, 13:28
Ca me parait difficile de concilier les 2.
L'un prône l'abstiennce absolue et définitive, l'autre propose la guérison.

Si les mouvements néfalistes existent, c'est parce que la médecine n'était pas capable de guérir de la maladie. Si le baclofène avait toujours existé, il n'y aurait pas de groupes de paroles ou en tout cas beaucoup moins.

Maintenant que l'on peut guérir de la maladie, pourquoi orienter vers des objectifs d'abstinence totale ?

D'un autre côté, ces groupes de paroles seront toujours utiles pour les 40% de personnes qui seront en échec avec le baclo.


50 8h
50 11h
50 13h
50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Messages : 3312
  • Inscrit : 25 DĂ©cembre 2016
  Lien vers ce message 16 Avril 2018, 18:23
Je m'incruste.

Calluna et Jm = 100 % de ce que je pense........



Adhésion et don faits.
70 mg/24 heures.

IMPRÉGNATION : 20-10-10-30; lever-13h-18h-coucher. Indifférent.
S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient - La liberté, c'est le droit de se tromper.
« Vous ne ferez rien de durable pour le bonheur des hommes parce que vous n’avez aucune idée de leur malheur ».
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 32951
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Avril 2018, 18:41


D'un autre côté, ces groupes de paroles seront toujours utiles pour les 40% de personnes qui seront en échec avec le baclo.

Perso, je pense que les xx% de personnes en échec avec le baclofène, auraient tout intérêt à retenter le traitement en étant abstinentes, aidées pourquoi pas par les AA
On tomberait plus que probablement Ă  10-15% d'Ă©chec ...

Ceci dit JM a raison, les divergences de point de vue sont Ă©normes
Les AA estiment qu'on ne peut pas guérir de l'alcoolisme et proposent une solution que, seuls ceux capables d'une volonté de fer, sont capables de tenir
Il va falloir beaucoup de temps pour qu'ils acceptent le baclofène
Message Ă©ditĂ© 1 fois, dernière Ă©dition par Sylvie, 16 Avril 2018, 18:42  

Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 25902
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 16 Avril 2018, 19:03
Oui Sylvie, d'autant qu'il y a quelques membres ici qui ont fini par devenir abstinent Ă  l'aide du baclo, et pour que celui-ci fonctionne
à l'époque, Vince (cool hand luke) disait qu'il allait toujours chez Vie Libre, si on va sur leur site, ils sont aussi pour l'abstinence sans autre méthode, mais dans son groupe, il pouvait en parler librement et certaines personnes s'y intéressaient
Tout dépend sans doute des groupes aussi, chaque groupe est autonome, et souvent c'est une personne qui donne le "LA"

L'avantage que je peux voir Ă  tenter un groupe de paroles, c'est que cela sort de l'isolement et que rencontrer des personnes physiquement peut avoir un impact assez fort

Je ne généralise absolument pas, c'est souvent une question de personnes, à la fois pour la personne qui veut se soigner, et les personnes qui forment le groupe


“Patience ! Avec le temps, l'herbe devient du lait.”
 
RĂ©pondre Remonter en haut de la page




forum baclofene