Lien vers ce message 05 Juillet 2018, 21:57
De façon positive la commission reconnait l'intérêt du baclofène dans l'alcoolo-dépendance et permet aux patients de continuer à être soignés
Cependant les conditions pratiques sont loin d'être optimales : seuil à 80mg/j avec proposition d'évaluation et de prise en charge par un service d'addictologie. http://ansm.sante.fr/S-informe...ommission-mixte


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....