Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Découvertes, espoirs et inquiétudes

Avatar de JeanFran
  • Age : 44 ans
  • Messages : 8
  • Inscrit : 04 Juillet 2018
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 21:38
Bonsoir à toutes et à tous,

Je vous passe l'anamnèse de mon parcours et ce qui m'a décidé à aller consulter un généraliste bienveillant qui m'a d'ailleurs été recommandé (avec des compétences exceptionnelles et prescripteur croyant aux vertus du balco). J'ai commençé le baclofène le lundi 2 juillet au soir .... avec d'énormes inquiétudes en lisant les ES ... ES qui sont relativement vite apparus ... mais malgré cela ... j'ai tout à coup repris espoir et la culpabilité matinale (après les alcoolisations en soirée) s'est peu à peu dissipée (une libération) car en prenant du baclofène je me prenais en charge.... j'ai profité de mes vacances pour commencer le traitement et heureusement ... j'ai dormi les deux premiers jours et j'ai ensuite monté progressivement les doses (posologie de mon médecin arriver jusqu'à 6 à la deuxième semaine en l'occurence 60 mg) .... actuellement je suis à 75 mg ... et je suis en difficulté pour monter plus haut. :fsb2_cold:

actuellement je prends 22,5 mg le matin à 9 H, 30 mg à 13h et 2,25 mg à 17h .... pour cibler le fameux craving du soir, celui qui me contrait à m'enfiler 3, 4 voire 5 grande heineken ....

Entre les rêves en 3D, les nuits découpées, l'envie irréprerssible de fermer les yeux vers 18H30.... toutefois, d'autres ES sont plutôt positifs (travail stressant, j'ai une certaine distance) ou encore je suis très animé grâce à l'absence progressive de culpabilité. Mais je trouve que ma consommation d'alcool reste assez présente et cela me gave !!!!

J'attends comme par magie que le balco me rende indifférent mais est-il nécessaire que j'y mette un peu du mien en terme de volonté (éviter de boire) car entre les ES et canaliser ma conso ... je vais craquer ... ou j'attends vraiment l'indifférence.... ?

A vrai dire je suis un peu perdu ce soir .... une légère déprime m'envahit. A force de lire différents témoignages négatifs plus la dernière opposition de l'Agence du médicaments qui refuse l'utilisation du Baclo .... Ai-je une chance de me sortir de cette prison qu'est l'alcool ?

Pour être un bon patient il faut savoir patienter ... j'attends mon prochain rendez-vous chez le medecin mais le partage de votre expérience quelque qu'elle soit est bienvenue...

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout :fsb2_yes:

François


Un bon patient sait patienter ...
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1995
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 21:57
Bonjour,

Juste pour éclaircir une petite confusion.

En voyant ta posologie, il semble que tu utilises de cps de 25mg, donc en Belgique.
Si C'est le cas, ici on ne regarde pas à la restriction de 80mg de l'ANSM qui ne nous concerne pas.

Alors à la question de la consommation d'alcool pendant le traitement, il est clair que si tu pouvais au moins limiter ta conso d'alcool, ça aidera beaucoup. L'alcool potentialise les ES du baclo, donc C'est plus difficile.

Ceci dit je fais le malin avec ça mais perso J'ai pas été capable de le faire, mais J'ai eu la grande chance de n'avoir rien eu comme ES et que le baclo m'a fait diminuer ma conso.

Donc on fait comme on peut, mais moins il y a d'alcool, plus facile le traitement sera.


50 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de JeanFran
  • Age : 44 ans
  • Messages : 8
  • Inscrit : 04 Juillet 2018
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 22:08
Bonsoir JMV,

Merci pour ta réponse, non les médicaments je les découpe .... ce sont des 10 mg .... et oui jusqu'au quart ....

Donc il faut que je sois attentif à ma conso ... j'entends et cela m'éclaire

Merci


Un bon patient sait patienter ...
 
Avatar de Athelstan
  • Age : 37 ans
  • Messages : 1761
  • Inscrit : 06 Mai 2015
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 22:19
Salut! Alors si tu as des es deux choses déjàprends ton temps, s il faut attends un peu plus pour le prochain palier. Tu dis que ton craving est le soir du coup je ne crois pas que une prise le matin soit justifié.
Si ton craving est le soir il faut que ta dernière prise soit une heure avant.
Donc si craving à 18h à mon avis tu devrais redescendre à 5cp 1 à 13h 2 à 15h et 2 à 17h. Tu auras moins d es et tu pourras ensuite reprendre la montée normalement. Tout les 3 jours voir tout les 5 jours si trop d es. Sylvie va donner son avis sur ce que je viens de dire.
Après si tu arrives àne pas boire tu auras moins d es et tu n auras pas à monter aussi haut que si tu continues à consommer. Bref plus simple à dire que à faire...


sous baclo depuis 2015 (première indifférence à 180) perdu puis retrouvé l'indifférence à 210 (07/18) descente entamée... à 180 aujourd'hui
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33596
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 22:38
Bonjour

En effet, la première chose à faire est de caler correctement tes prises
En diminuant la dose totale, parce que rapprocher les prises va entrainer des EI si tu ne diminues pas

Donc redescendre à 40-50mg/j en faisant les prises en fonction de l'heure de début de ton craving
A quelle heure est il la semaine ET le Weekend ?

Sinon, les coordonnées de ton médecin m'intéresse
Comment as tu eu son adresse ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 3825
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 23:16
Salut !
Un mot pour suivre ton fil ;)


Adhésion et don faits.
Si réveil dans la nuit : 10 ou 20 mg.
Réveil 20 mg - 10h 20 mg - 13h 20 mg - 16h 20 mg. Façon OA (prises déplaçables selon les consos et le ressenti) : "un petit peu, tout le temps".
 
Avatar de JeanFran
  • Age : 44 ans
  • Messages : 8
  • Inscrit : 04 Juillet 2018
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 23:36
Merci beaucoup pour votre aide ... je me sens moins seul !

Pour résumer en semaine ma Conso est plus le soir en sortant du travail .... après une journée de stress le système de récompense réclame ... si j’ai bien compris ... je ne prends plus les 22,5 ma le matin mais je commence comme tu as dit Sylvie ... le changement d’horaire dans les prises ne va pas avoir comme conséquences des ES ? Comme vous vous en doutez le week-end le cravîng commence plus tôt ... donc je reprends le matin juste les weekend ?

Sinon pour le nom de mon médecin c’est le Docteur N., il a accompagné une amie à moi pour s’extirper de l’addiction à l’hero ...

Mille merci
Message édité 2 fois, dernière édition par Sylvie, 25 Juillet 2018, 9:30  

Un bon patient sait patienter ...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33596
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 23:46
Non, il faut faire les prises toujours aux m^mes heures
A quelle heure commences tu à avoir envie de boire le Weekend ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de JeanFran
  • Age : 44 ans
  • Messages : 8
  • Inscrit : 04 Juillet 2018
  Lien vers ce message 25 Juillet 2018, 6:08
Bonjour Sylvie,

Le week-end mon envie débute aux alentours de 13h30 - 14h ... donc je prends le Baclo une heure avant j’imagine ?

Merci


Un bon patient sait patienter ...
 
Avatar de jm84
  • Age : 64 ans
  • Messages : 503
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 25 Juillet 2018, 6:12
Salut Fhald (au fait, il a un sens ce pseudo? Je suis curieux!)

Bienvenue ici, mais ça, je pense que tu l'as bien compris si j'en juge les premiers posts.

Des ES à moins de 80 mg, j'ai connu ça. Montée trop rapide en ce qui me concerne et, en 2014, je n'ai pas baissé ma consommation dans un 1er temps. Quelques fois, je venais sur le forum, comme beaucoup sans doute, dans un de ces états!

Diminution de la montée entre 90 et 200 mg avec + 10 mg toutes les semaines.

Mais bon, tu as Sylvie qui va te mijoter une prescription aux petits oignons et complètement adaptée à ton profil.

Bonne route et à bientôt dans ton indifférence


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 160 mg/j. . Adhérez, ce n'est vraiment pas cher, c'est facile à faire...et c'est un acte nécessaire, responsable!
 
Avatar de JeanFran
  • Age : 44 ans
  • Messages : 8
  • Inscrit : 04 Juillet 2018
  Lien vers ce message 25 Juillet 2018, 6:38
Merci à toi JM !

Mon pseudo c'est juste un mix de mon nom ....

Oui j'espère à très vite dans l'indifférence.

Bonne journée


Un bon patient sait patienter ...
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33596
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 25 Juillet 2018, 9:30
Bon alors pour tes prises, fais 1 à 12h 1 à 15h et 2 à 17h
Ensuite tu augmenteras de 10mg tous les 3 à 7 jours en fonction des EI

Attention aussi à ta vie privée si ton pseudo est un mix de ton nom de famille ...
Vie privée et anonymat
Il vaudrait peut être mieux le changer


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de jm84
  • Age : 64 ans
  • Messages : 503
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 25 Juillet 2018, 11:10
C'est bien, Sylvie m'ôte les mots de la bouche!


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 160 mg/j. . Adhérez, ce n'est vraiment pas cher, c'est facile à faire...et c'est un acte nécessaire, responsable!
 
Avatar de JeanFran
  • Age : 44 ans
  • Messages : 8
  • Inscrit : 04 Juillet 2018
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 21:21
Bonsoir à toutes et tous....

Bon... Sylvie j'ai suivi tes précieux conseils, j'ai changé mon pseudo et respecté la posologie :fsb2_yes:

Je suis à 10 comprimés par jour, comme suit : 2 à 13 h(pour le craving du weekend qui commence tôt), puis 4 à 15h et 4 à 17h30.

Les EI sont supportables même en fin de journée. Bon il est vrai que vendredi soir dernier j'étais chez des amis ... j'avais quelque peu bu, et paf ! A une heure du matin je suis tombé dans un profond sommeil, impossible de me réveiller ! Et comme d'habitude à 5h du matin je me réveil les yeux grands ouverts, remonté comme un coucou suisse ... Voilà le type d'EI... Nuits entrecoupées, rêves exceptionnels (ma Psy est heureuse et Freud aussi ! moi aussi d'ailleurs). Ce qui m'étonne c'est que je me réveil rarement fatigué ???? :fsb2_shocked:

Un EI qui m'interroge quelque peu c'est que je suis dans un état euphorique léger, le craving n'est pas top présent, donc je bois un verre et après je perds à nouveau le contrôle ! C'est ça qui me fatigue .... Je n'ai pas le craving, mais une forme de frustration si j'arrête, donc je picole, certes un peu moins (quoi que )... mais au fond le résultat est le même.

Je me demande si quelqu'un a déjà ressenti ce type d'EI, un certaine euphorie, par ailleurs je suis beaucoup plus optimiste :fsb2_sorry:

Peut-être parce que je souhaite me prendre en main, mais je trouve que l'indifférence à l'alcool n'est pas du tout atteinte, mais la culpabilité par rapport à ma consommation a complètement disparue .... ce qui craint ? pour moi une sorte de garde fou, certes épuisant et dévalorisant .... je passe par des moments de doutes, ou quand je monte les doses, je me dit "là tu n'auras pas envie de boire" ... et Plouf ! -Je fais à nouveau la brasse coulée dans le bière :fsb2_dead:

Voilà c'était mon petit report.... Je suis étonné d'être quelque peu euphorique alors ma distanciation avec l'alcool n'est pas gagnée !

Si je peux échanger avec vous de vive voix, avec ceux qui ou celles qui le souhaitent, je suis preneur ...

Belle soirée à toutes et tous.

F*


Un bon patient sait patienter ...
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 779
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 21:35
Salut JeanFran,

Enchantée de découvrir ton fil et de te découvrir par la même occasion.
Tu en as fait du chemin en peu de temps niveau posologie.
Ta distance avec l'alcool n'est pas encore là mais pourtant tu es euphorique. Normal peut être, en tout cas à mon sens. Tu viens de t’accepter en tant que "malade", ça soulage de pouvoir se dire qu'on est ni un vicieux ni un taré. ça soulage également de se dire qu'on a trouver de quoi se soigner. Donc pour moi cette euphorie est absolument banale.
Tu as l'air très honnête avec toi même, cela ne peut être que profitable pour la suite.

La bise.
Morgane.


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de Therena
  • Age : 51 ans
  • Messages : 486
  • Inscrit : 13 Mai 2018
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 21:55
bonsoir JeanFran,
l'euphorie et la perte de contrôle avec la réalité me fait penser à un problème de bipolarité et je me permets d'intervenir sur ton fil pour savoir si tu as des antécédents à ce niveau, toi ou quelqu'un de ta famille. C'est une simple précaution mais moi aussi j'ai eu une phase de perte de contrôle au début en étant montée trop vite en dosage, trop vite pour mon organisme je précise. J'ai dû redescendre un peu et augmenter mon thymorégulateur.
As-tu déjà eu un souci à ce niveau ou as-tu un autre traitement en même temps qui puisse interagir avec le Baclofène ?
Bises
Catherine


craving le matin
110 mg : 50 mg à 4h30 et 60 à 6h (lever à 7h30)

Tout ce qui ne me tue pas me rend plus fort : Nietzsche
 
Avatar de JeanFran
  • Age : 44 ans
  • Messages : 8
  • Inscrit : 04 Juillet 2018
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 22:39
Bonsoir,

Theresa, bipolarité .... je suis un peu barré mais je ne pense pas .... je fais une psychanalyse avec une psychiatre depuis quelques temps maintenant ... et je pense qu'elle m'aurait déjà mis sous "camisole" depuis longtemps si c'était le cas...la bipolarité ne laisse les psy indifférent, enfin, je pense ou c'est simplement pas possible de vivre sans traitement, une amie à moi l'est donc je vois .... je rejoins par contre un peu plus le propos de Nagrom... en fait j'ai beaucoup d'espoir de me libérer et cela me rend euphorique, je suis sur la voie de la guérison mais j'ai peur que cela ne marche pas .... je lis tellement de choses contradictoires par rapport au baclofène ... je me dis un jour cela va marcher et un autre ... bah ... je me dis que cela serait un peu trop simple... mais en faite ce n'est pas simple de prendre tous ces comprimés, ce n'est pas simple de voir la pharmacienne vous demander "c'est bien 10 par jour ????".... ce n'est pas simple de se reconnaitre comme une personne qui est entrain de lutter contre la bouteille (ou plutôt la canette 50 cl pour ma part).

Et pour rejoindre encore un peu plus Nagrom... j'espère avoir trouvé quelque chose pour me soigner, car ma psychanalyse me fait tourner autour de mon problème mais sans en réduire les symptômes ...

Merci pour votre attention.

F*


Un bon patient sait patienter ...
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 3825
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 0:19
Salut !

Bon, la psychanalyse, c'est pas forcément ce qu'il y a de mieux quand on est en traitement de montée de baclo... Te prends pas la tête avec ça.

Les variations d'humeur, avec le baclo, c'est possible. Chacun a sa façon de réagir : tu n'es pas MMD pour cela, tu es juste en train de rechercher ta répartition de baclo, d'apprivoiser le médicament.

Baclo + alcool = le pire des mélange, mode black out prévisible et montée exagérée en baclo; donc, faire comme les AA durant qques temps pour "ne plus faire comme eux "après"" et consommer librement.

En somme, mets ta posologie en signature et continue ;) .
Tu vas voir, ça marche super.

Théo


Adhésion et don faits.
Si réveil dans la nuit : 10 ou 20 mg.
Réveil 20 mg - 10h 20 mg - 13h 20 mg - 16h 20 mg. Façon OA (prises déplaçables selon les consos et le ressenti) : "un petit peu, tout le temps".
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33596
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 0:24
Le baclofène peut rendre les gens euphoriques, tant que tu gardes les pieds sur terre, rien de grave
Nuits entrecoupées, rêves bizarres, pas de fatigue malgré les nuits plus courtes, c'est le baclofène aussi

Pour l'alcool, tu n'es qu'à 100mg/j, c'est une faible dose

Donc augmente à ton rythme
Essaie de modérer ta conso et ça va le faire


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de jm84
  • Age : 64 ans
  • Messages : 503
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 7:31



Si je peux échanger avec vous de vive voix, avec ceux qui ou celles qui le souhaitent, je suis preneur ...

Belle soirée à toutes et tous.

F*

[quote=JeanFran,t=1533586903,id=606997]

Si j'ai bien entendu, tu voudrais communiquer de vive voix avec certains d'entre nous? C'est plutôt une bonne idée. J'ai quelques copains/copines de téléphone avec qui j'entretiens du lien.

Donc, pas de pb en ce qui me concerne, laisses moi ton numéro de tel par MP


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 160 mg/j. . Adhérez, ce n'est vraiment pas cher, c'est facile à faire...et c'est un acte nécessaire, responsable!
 
Avatar de jm84
  • Age : 64 ans
  • Messages : 503
  • Inscrit : 28 Juillet 2017
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 7:45
je me dis que cela serait un peu trop simple... mais en faite ce n'est pas simple de prendre tous ces comprimés, ce n'est pas simple de voir la pharmacienne vous demander "c'est bien 10 par jour ????".... ce n'est pas simple de se reconnaitre comme une personne qui est entrain de lutter contre la bouteille (ou plutôt la canette 50 cl pour ma part).



F*

Tu as cité 4 fois le mot simple dans ces 2 phrases! En fait, tu as drôlement intérêt à en faire des affirmations positives. C'est super important de s'habituer à dire à ta pharmacienne que tu soignes ton addiction à l'alcool. Il faut être fier d'entamer cette démarche! Quand j'ai dit à mon nouveau pharmacien que je suis passé de 8 bouteilles de vin par jour à 3 verres, il a du mal à me croire... Alors je lui montre ma photo de ma pièce d'identité, prise il y a 10 ans. Et là, il est bien obligé d'admettre que c'est sans doute vrai. J'ai l'air plus jeune aujourd'hui!
Essayes cette relation avec ta pharmacienne. Tu verras sans doute son regard changer, car elle a plus l'habitude de voir des abstinents torturés venir prendre de l'aotal la tête baissée que des malades se soigner...

Pour le coup, il me vient en mémoire une vanne de Coluche qui disait: "avant, je faisais pipi au lit et j'avais honte. J'ai vu mon psy. Aujourd'hui, je fais toujours pipi au lit mais je suis fier!"
La différence entre cette histoire et la tienne, c'est que tu ne fera plus "pipi au lit"!


Indifférent depuis janvier 2014 à 240 mg/j. Aujourd'hui, à 160 mg/j. . Adhérez, ce n'est vraiment pas cher, c'est facile à faire...et c'est un acte nécessaire, responsable!
 
Avatar de JeanFran
  • Age : 44 ans
  • Messages : 8
  • Inscrit : 04 Juillet 2018
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 12:47
Merci beaucoup pour ton soutien JM84... et merci aussi aux autres... bien entendu !

Je repasse en MP pour laisser mon numéro.

Bonne journée !

F*


Un bon patient sait patienter ...
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene