Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

2 ème essai avec le baclofène, besoin de soutien

Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 25 Juillet 2018, 13:52

Reprise du dernier message

Merci à tous pour vos réponses, vous m'aidez énormément. Hier ai vu mon médecin et lui ai parlé de cette bouteille prise chez moi, il ne trouvait pas que c'était une bonne idée et moi non plus je dois dire car je m'étais promis de ne pas boire seule chez moi, j'ai enfreint à cette règle et je m'y remet. Moi qui avait tendance à faire souvent de l'Hyperphagie, je remarque que le soir je ne peux plus manger comme avant, donc une certaine indifférence au niveau nourriture aussi, ça me ravie. Hier ai partagé une bouteille au resto et mon dernier verre n'était plus bon, me reste à changer cette habitude de terminer mon verre même si il ne me procure plus de plaisir . Mais définitivement, ma relation à l'alcool change.
Ça marche! Je capote tellement suis contente. La bataille n'est pas gagnée biensûr mais tout cela est très prometteur.
Sylvie, Théo, Dorian, Julie, Neness, Pascal, Jmd vous contribuez tous à ma réussite , merci d'être là, je ne le vous direz jamais assez.
Jackie
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Messages : 3512
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 25 Juillet 2018, 18:28
Super ! Surtout, ne te force pas avec l'alcool, et si tu peux, limite l'alcool au max.
Essaie d'isoler de visualiser le côté "geste réflexe" de boire; la compulsion du geste "boire" est dure à casser.
Ou remplace la boisson par eau pétillante, jus de fruits avec de l'eau, sirop citron; enfin un truc qui stimule la langue ;)
Perso, la nourriture aussi s'éloigne. C'est pas plus mal !


Adhésion et don faits.
70-90 mg/24 heures.

IMPRÉGNATION : 20-(10 ou 20)-(10 ou 20)-30; lever-13h-18h-coucher. Si besoin, baclofène à la demande. Indifférent à nouveau.
S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient - La liberté, c'est le droit de se tromper.
« Vous ne ferez rien de durable pour le bonheur des hommes parce que vous n’avez aucune idée de leur malheur ».
 
Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 326
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 25 Juillet 2018, 22:45
Jackie, je suis vraiment super contente pour toi !!! Il y a quelques temps tu étais pleine de doutes de savoir si tu attendrais l'indifférence pour tes vacances en Espagne... et regarde où tu en es aujourd'hui, bravo !!!

Je ne lâche pas, je suis à 160mg, je sens que je ne suis pas loin de retrouver l'indifférence... peut être besoin d'être à 170 comme toi !

Je te comprends concernant les habitudes, les réflexes de consommation ancrés en nous... je me questionne aussi à ce sujet... Je crois qu'il faut laisser le temps au temps afin d'intégrer de nouvelles habitudes, de nouveaux rituels...

Je lis souvent qu'en ayant atteint l'indifférence les alcoolo-dépendants se détachent aussi de la nourriture... moi c'est moi objectif 1er je croise les doigts pour que ça fonctionne !!

Je te souhaite le meilleur pour la suite !!

Des bisous


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Actuellement 190mg : 30mg à 9h, 30mg à 11h, 50mg à 13h, 50mg à 15h, 30mg à 17h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien"
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 26 Juillet 2018, 3:33
Julie, si tu savais comme je te souhaite la même chose! Tu sais, je me suis battue longtemps avec la nourriture, je faisais régime après régime car je faisais si souvent des crises de compulsion avec la nourriture, j'ai éventuellement transposé cette dépendance vers l'alcool mais la nourriture à toujours étée une bataille pour moi. Tout ça pour te dire que je te comprend et je sais à quel point ça peut être douloureux. De sentir que je ne suis plus capable de me gaver est vraiment un sentiment merveilleux, ça va le faire pour toi aussi j'en suis certaine et ton indifférence n'est plus très loin.
Je suis de tout coeur avec toi et me permet de te prendre dans mes bras virtuellement.
Des bises.
Jackie
 
Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 326
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 26 Juillet 2018, 15:28
Merci pour ton soutien Jackie, tu es adorable !!!
Et ça me fait chaud au coeur que tu puisses comprendre ma relation à la nourriture... mais je suis consciente aussi que l'alcool est encore plus complexe...

J'accepte avec plaisir ton câlin !! Merci !
Que de belles personnes rencontrées sur ce forum... un très beau cadeau !!!

Bises


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Actuellement 190mg : 30mg à 9h, 30mg à 11h, 50mg à 13h, 50mg à 15h, 30mg à 17h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien"
 
Avatar de Dorian77
  • Messages : 484
  • Inscrit : 19 Mars 2018
  Lien vers ce message 28 Juillet 2018, 3:26
Bonjour Jackie,
Quelle avancée...tu tiens le bon bout.
Je suis vraiment content pour toi...
Avec le temps...tes envies d’alcool vont s’estomper...les habitudes vont se perdre....tu seras guérie pour de bon...
Encore un peu de patience...tu y es presque ....
Ca fait vraiment chaud au coeur de voir qu’on arrive à s’en sortir ici avec ce médicaments...alors que toutes nos tentatives précédentes ont échouées.
Je te souhaite un excellent week-end....
Je pense bien à toi.
Plein de bises.


Démarrage du traitement le 28/03/2018 : 8h00 : 30 mgs - 11h00 : 70 mgs - 14h00 : 70 mgs - 17h00 : 50 mgs (arrivé je pense au seuil)
Le bonheur n’est pas d’avoir tout ce que l’on désire mais d’apprécier ce que l’on a...
Adhérent de l’association Baclofene
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 28 Juillet 2018, 17:04
C'est drôle car justement ce matin j'étais en pleine réflexion sur mon traitement, avec mon médecin on a décidé de rester à 170 mg mais j'ai des doutes,hier , comme à tous les vendredis , je me suis acheté une demi- bouteille de vin que j'ai bu au complet avec plaisir , je sais que ce soir je n'en prendrai pas et ce sans doute jusqu'à vendredi prochain mais tout de même, j'ai prit plaisir à la boire cette demi-bouteille. J'ai tellement peur de tomber trop tôt à ma dose seuil et de faire une rechute et de devoir retrouver une indifférence si chèrement gagnée. Donc ce matin je me demande si je ne vais pas augmenter à 180 mg, juste pour être certaine. Quand pensez-vous? Sylvie?
Je n'ai comme seul ei que le soir je deviens très vaseuse et somnolente mais je peux le supporter et je dord comme un bébé alors que je suis habituellement une insomniaque et aussi l'inorgasmie mais bon, je n'ai pas de conjoint alors ce n'est pas si grave. Je suis dans une période idéale pour faire ce traitement, pas de conjoint ni d'enfants, mon horaire de travail je le décide alors je ne travaille que 2 soirs .
Et en plus j'ai des comprimés à 20 mg alors à 180 je n'aurai pas à couper de comprimé, un détail mais bon...
Puis-je dépasser ma dose seuil et en prendre trop?
Qu'en pensez-vous, vos conseils seront les bienvenus.
Des bises à tous.
Merci Dorian pour ton message, ça m'a donné l'élan d'écrire tout ça, on dirait que je n'ose pas toujours écrire par peur d'être trop demandante, je trouve les gens ici tellement généreux et je ne trouve pas que je donne beaucoup de mon temps à moi, mais je compte le faire plus, surtout quand je serai guérie!
Merci à l'avance.
Jackie
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2008
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 29 Juillet 2018, 7:07
Coucou Jackie,

Je vais te donner mon simple avis.

Ton indifférence étant très récente, je me méfierai un peu du fait de boire une demie bouteille de cette façon.
D'installer une sorte de rituel du vendredi.
Du genre, donc : tous les vendredis, j'ai ma demie-bouteille que je peux boire en entier.

Ce n'est pas tant que ton indifférence va disparaître du jour au lendemain, mais je crois que c'est mieux quand le baclo nous permet de boire quand on veut, en petite quantités.
Et pas à un jour fixe, qui deviendrait le jour de l'alcool, celui où tu as le "droit" de boire.

Ce n'est donc pas la quantité (une demie bouteille sur une semaine... :fsb2_yes: ) qui me chagrine pour toi.

Pour ta dose seuil, c'est plus simple en quelque sorte, puisque si tu n'as pas ressenti de frustration quand ta demie-bouteille était vide, que tu n'as pas envisagé ou regretté de ne pas pouvoir boire encore un autre verre, j'aurai tendance à penser que ta dose seuil est atteinte.

Ce qui est super est que tu sois aussi attentive à ta consommation et que tu sois dans la période "idéale" pour le traitement et aussi la consolidation de ton indifférence, malgré les E.I que tu nous décris.

Je n'ai pas été aussi attentif durant les 5 mois qui ont précédés l'arrivée de l'indifférence pour moi, avant que je ne rechute, un peu, pour la retrouver ensuite.

Bises à toi et un bon dimanche aussi.

Yann.
Message édité 1 fois, dernière édition par Lointain, 29 Juillet 2018, 7:11  

Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 29 Juillet 2018, 17:25
Merci beaucoup de m'avoir écrit ce mot Yan, je pense que tu as raison, je dois briser cette habitude du vendredi soir et surtout revenir à ma règle qui disait que je ne dois pas boire seule à la maison.
Merci pour les encouragements.
Bien à toi.
Jackie
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Messages : 3512
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 29 Juillet 2018, 18:17
Les habitudes demeurent ancrées dans ton esprit, même indifférent, un certain temps.
Un reste de compulsion...
Yann a raison, ne pas l'encourager....

Courage à toi


Adhésion et don faits.
70-90 mg/24 heures.

IMPRÉGNATION : 20-(10 ou 20)-(10 ou 20)-30; lever-13h-18h-coucher. Si besoin, baclofène à la demande. Indifférent à nouveau.
S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient - La liberté, c'est le droit de se tromper.
« Vous ne ferez rien de durable pour le bonheur des hommes parce que vous n’avez aucune idée de leur malheur ».
 
Avatar de Dorian77
  • Messages : 484
  • Inscrit : 19 Mars 2018
  Lien vers ce message 30 Juillet 2018, 0:18
Bonsoir Jackie,
Je suis 100 % d’accord avec Yann, ce n’est pas un problème de quantité mais de rituel..
Quand je buvais, pour moi le vendredi sonnait la fin de ma semaine de travail...je m’autorisais à boire plus pour décompresser, me féliciter d’avoir bien travaillé !!
C’était devenu un rituel....et chaque vendredi était pour moi la pire soirée niveau conso....
Tu peux te faire plaisir de temps en temps...mais pas à chaque fois le même jour....et peut être pas seule chez toi....
Ca va aller Jackie, le seuil, tu dois y être...reste juste à perdre les habitudes....le temps va le faire pour toi...
Plein de bises Jacky.


Démarrage du traitement le 28/03/2018 : 8h00 : 30 mgs - 11h00 : 70 mgs - 14h00 : 70 mgs - 17h00 : 50 mgs (arrivé je pense au seuil)
Le bonheur n’est pas d’avoir tout ce que l’on désire mais d’apprécier ce que l’on a...
Adhérent de l’association Baclofene
 
Avatar de Theorbe (Théo)
  • Messages : 3512
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 30 Juillet 2018, 11:54
Commencer par les remplacer par une boisson sympa sans alcool et que tu aimes ?
Je sais que perso, j'ai eu une période où, indifférent total, je buvais énormément d'eau gazeuse... sans réfléchir, comme avant la bière.
Il y a pas mal de gens du site qui ont bcp bu d'eau gazeuse.
Et puis cela se tasse avec le temps.


Adhésion et don faits.
70-90 mg/24 heures.

IMPRÉGNATION : 20-(10 ou 20)-(10 ou 20)-30; lever-13h-18h-coucher. Si besoin, baclofène à la demande. Indifférent à nouveau.
S'ils pouvaient souffrir, ils sauraient - La liberté, c'est le droit de se tromper.
« Vous ne ferez rien de durable pour le bonheur des hommes parce que vous n’avez aucune idée de leur malheur ».
 
Avatar de kocher
  • Messages : 1
  • Inscrit : 30 Juillet 2018
  Lien vers ce message 31 Juillet 2018, 9:25
Bonjour Jackie,
Tu as raison, je suis moi aussi impressionné de tout le temps que Sylvie peut passer sur ce forum à venir en aide aux autres.
Ses conseils sont précieux...je la remercicierais jamais assez.
Bonne journée et bon traitement.
Dorian





_____________________________________________________________________________________________________________________________________________
Localisateur d'apex|Compresseur dentaire
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 31 Juillet 2018, 15:47
Bonjour à Tous, merci pour vos bons mots. J'ai rebaisser à 170 car à 180 mg impossible de dormir, je ressentais des chocs électriques dans mes mains et c'était vraiment désagréable. Dorian, je te comprends. Ce sont effectivement les habitudes qu'il faut changer.
Je vous envoi pleins de bises.
Jackie
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1787
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 31 Juillet 2018, 19:14
J'ai rebaisser à 170 car à 180 mg impossible de dormir, je ressentais des chocs électriques dans mes mains et c'était vraiment désagréable.

Ce sont des myoclonies .
J'ai eu ça aussi, très bien corrigé par le s
Xeroquel.

J'en ai pris 100mg pour la nuit et nickel, terminé je n'en n'ai plus eu du tout.
Message édité 1 fois, dernière édition par jmv, 31 Juillet 2018, 19:17  

37,5 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Dorian77
  • Messages : 484
  • Inscrit : 19 Mars 2018
  Lien vers ce message 01 Aout 2018, 22:39
Bonjour à Tous, merci pour vos bons mots. J'ai rebaisser à 170 car à 180 mg impossible de dormir, je ressentais des chocs électriques dans mes mains et c'était vraiment désagréable. Dorian, je te comprends. Ce sont effectivement les habitudes qu'il faut changer.
Je vous envoi pleins de bises.
Jackie

Bonsoir Jackie,
Ca va ?
C’est intéressant ce que tu dis...10 mgs en plus et tu ne dors plus...
Il faut peut être que je creuse cette piste...
Mais bon...je suis réaliste...il y a longtemps que je ne dors plus...donc en descendant de 10 ou 20 mgs...ça ne va pas changer grand chose...
Courage pour la suite.
Je pense bien à toi.


Démarrage du traitement le 28/03/2018 : 8h00 : 30 mgs - 11h00 : 70 mgs - 14h00 : 70 mgs - 17h00 : 50 mgs (arrivé je pense au seuil)
Le bonheur n’est pas d’avoir tout ce que l’on désire mais d’apprécier ce que l’on a...
Adhérent de l’association Baclofene
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 16:19
Rare que je suis aussi négative mais ce matin, je suis complètement dévastée. Samedi soir suis allée souper avec une amie, elle a proposé qu'on aille se coucher mais moi je voulais un autre dernier verres, malgré les 2 bouteilles que l'on avait partagées. Il s'en ai suivi plusieurs autres, j,ai prit une cuite magistrale jusqu'à en perdre connaissance devant chez moi . DE toute beauté. J'ai passé la journée entière dans mon lit hier et ce matin je me sent comme si j'avais 1000 ans. Donc malgré toutes ces fois ou je n'avais plus envie de continuer et que je refusais des verres, malgré ce semblant d'indifférence, ce n,était pas ça. Je pense sérieusement à abandonner, je me sent comme un zombie en permanence et lorsque j'avais augmenté à 180 mg je ne dormais plus et sentais des chocs électriques dans mes mains. Je vais aller voir mon médecin et lui parler de cette cuite. Si je décide de ne plus poursuivre le traitement comment dois-je baisser? On interprete ça comment une cuite pareille alors qu'on a l'air d'être si proche du but? Et au niveau nourriture je l'ai atteint cette indifférence car je ne suis plus capable d'outremanger. Je suis désemparée mais amis, je ne sais absolument pas quoi faire et je ne peux prendre le risque de revivre cette expérience de cuite, ça me détruit complètement. Y'a des gens qui ont vécu ça une cuite monumentale avant l'indifférence?
merci de me lire.
Jackie
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2008
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 16:45
Salut Jackie,

Je comprends que tu sois si mal.
Après tous les efforts que tu as fournies...une énorme cuite.

Mais, justement, c'est une cuite.
Elle ne remet pas forcément en cause tout au sujet du Baclo.

Et surtout, je crois que ce n'est pas aujourd'hui, après avoir vécu cette rechute, le bon moment pour prendre une décision.
Cela se sent à te lire que tu es bouleversée, cela se lit.

Attends quelques jours pour "digérer" ce qui vient de se produire; attends que tes émotions retombent pour décider quoi que ce soit.
J'imagine bien que tu le sais, mais quand on se trouve au beau milieu de la tourmente, ce n'est vraiment pas le meilleur moment pour s'orienter au mieux.

P.S : j'avais pris une belle cuite (10/15 unités), je m'en souviens, avant d'être indifférent...deux mois plus tard.

Je me permets de t'envoyer une bise. :fsb2_yes:

Yann.
Message édité 1 fois, dernière édition par Lointain, 06 Aout 2018, 16:48  

Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1787
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 17:10
Pour tes décharges au bout de mains, appelés myoclonies, parle du xeroquel à ton médecin.
Il supprime les myoclonies ( je le sais par expérience personnelle et mon médecin le prescrit pour corriger les myoclonies)
Le Xeroquel me réussit aussi très bien pour gérer mes insomnies aussi. C'est du 2 en 1 pour corriger tes 2 EI.

Pourquoi n'essaierais-tu pas cette solution avant de décider d'arrêter?

Tu donnes l'impression de parler en désespoir de cause.
Ne prends pas trop vite une telle décision

Bises


37,5 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 17:12
Yann, merci, tu peux pas savoir comme ça me fait du bien de te lire. T'es un chic type toi, y'a pas de doute. Oui, tu as raison, je vais commencer par attendre de me sentir mieux pour prendre une décision. Je vais aussi devancer mon r-v avec mon médecin et lui en parler, il ne sera pas très fier de moi et il voudra p-e que j'arrête de boire complètement mais bon, on verra. Mon but n'est pas d'arrêter complètement justement ,s inon je retournerais chez les A.A et j'arrêterais c'est tout, je l'ai déjà fais. Mon but est de pourvoir être libre et d'avoir le choix, c'est ça pour moi la vraie liberté. Mais lorsque je me sent comme je me sent aujourd'hui, je me sent tout sauf libre justement.
Merci Yann.
 
Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 326
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 17:28
Jackie, je comprends ta déception... ton désarroi... c'est difficile à encaisser...
Mais je rejoins lointain et jmv, pas de décision trop hâtive... je croi ue tu l'as compris... tant mieux... et sage décision que d'en parler à ton médecin ! En parler, le poser par écrit ici permet déjà de prendre du recul sur la situation et de l'analyser plus objectivement... sans être seulement guider par tes émotions du moment...
Courage... ne lâche pas !! J'ai connu aussi cette déception mais gardons cette force de vaincre !!!
Bises


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Actuellement 190mg : 30mg à 9h, 30mg à 11h, 50mg à 13h, 50mg à 15h, 30mg à 17h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien"
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2008
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 18:03
De rien, Jackie :fsb2_wink: .

Tu as raison de vouloir en parler en premier lieu avec ton médecin.
Je n'ai pas toujours eu ce très bon réflexe...

C'est bien l'indifférence, comme tu le soulignes, qui permet le choix, plutôt que l'abstinence - que tu as dû connaitre en allant aux A.A.
C'est ce que tu veux et c'est ce que beaucoup ici veulent ou ont voulu - et y sont parvenus.

Si tu ne dois plus boire du tout, ou faire très attention, durant quelques temps, pour laisser cette rechute devenir un mauvais souvenir, et repartir du bon pied avec le baclo qui agira d'autant mieux sans alcool, c'est peut-être une très bonne solution ?

Ensuite, tu auras bien le temps et le loisir de te "tester".

J'espère que tu vas pouvoir te détendre petit à petit, dès ce soir, et ranger cette rechute dans le rayon "incident de parcours" :fsb2_sorry:

Viens nous tenir au courant, surtout.

Bises.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 18:12
Que de bons conseils. Encore une fois. Merci.
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 19:44
Sylvie, je suis vraiment désemparé. Si qq qui s'y connait à le temps de lire mon précédent message sur ma rechute, ça m'aiderait beaucoup, je sais plus quoi faire.
 
Avatar de Nagrom
  • Messages : 229
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 19:48
Salut Jackie,

Je suis ce fil depuis un petit moment discrètement.
Que ce passe t'il ce soir ? J'ai vu tes derniers post, tu étais mal à cause de ce petit accident de parcours. Mais ce n'était que trébucher, non ? Tu n'es pas retombé ?
Je ne suis pas forcement bien placée pour te venir en aide mais je vois que tu semble être dans l'urgence de trouver une solution.

Ne sois pas dans ce désarroi, il faut de l'indulgence envers soi même.
J'adhère 100% à ce qu'à dit Yann un peu plus haut.

J'attends de te lire ce soir.

La bise.
Morgane.
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 59 ans
  • Messages : 9832
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 20:35
Bonsoir Jackie

Si qq qui s'y connait à le temps de lire mon précédent message sur ma rechute, ça m'aiderait beaucoup, je sais plus quoi faire.

Je crois que je fais partie de ceux-là.

Je t'invite à lire mon fil ou mon livre. (Il est mal écrit, alors je l'offre : http://de-la-vodka-au-baclofene.com/ )

Mais avant cela, je peux te dire que j'ai galéré sept mois avant l'indifférence. J'étais d'ailleurs en phase d'abandon quand elle m'est tombée dessus. Tellement surpris, qu'il m'a fallut plusieurs jours pour l'admettre.
Je venais de vivre trois jours et trois nuits sans dormir. Septante-deux heures...

C'est l'illustration du « 3ème P » de la fameuse « règle des 3P », la Persévérance

Bises,
Pascal

Message édité 1 fois, dernière édition par PascAlbéric, 07 Aout 2018, 20:41  

17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2008
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 20:43
Salut Jackie,

Tu dis être "désemparée" ce soir.

Que t'arrive-t-il, ce soir ?
As-tu à nouveau eu une conso excessive ou est-ce que ce soir tu crains de boire ?

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33075
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 21:59
Ca n'est pas une rechute Jackie, juste que tu n'es pas tout à fait à ta dose
Je comprends que tu sois déçue, mais tu as fait de beaux progrès, c'est ça le principal

Si tu es trop shootée par le baclofène, fais une pause, diminue un peu, mais ne laisse pas tomber


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1787
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 07 Aout 2018, 22:00
Citation (Jackie)
On interprete ça comment une cuite pareille alors qu'on a l'air d'être si proche du but?

Ci tu regardes le reportage ici avec Lee Vair, tu constateras que le cas de valérie illustre bien ce que tu viens de vivre avec une ré-alcoolisation massive juste avant l'indifférence.
il faut aller voir la séquence à partir de 1:16:40 . Ca arrive parfois avec le baclofène; il n'y a rien d'inquiétant ou de rédhibitoire avec cet événement.

Tu es sur le bon chemin, ne n'arrête pas, tu es proche du but.

Accroche-toi

Bises

Jean-Marie


37,5 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 08 Aout 2018, 3:16
Ok mes amis. Jean-Marie, merci du conseil, le Xeroquel ça me faisait peur car il me semble que c'est un anti-psychotique, mais si çà peut m'aider à augmenter un peu le baclo et à ne plus avoir ses sensations et en plus dormir, si on en devient pas dépendant, et bien pourquoi pas, je vais lui en parler. Sylvie, Julie, Morgane, Yann, vous avez raison je ne dois pas abandonner après une cuite. Je suis très dure avec moi-même et je m'en suis toujours voulu après chacune de mes cuites, mais celle-ci après avoir eut tant de bons résultats m'a fait vraiment peur, je l'ai vu comme un échec mais je comprends bien que ce n'en est pas un finalement. Pascal, merci infiniment pour le lien et la lecture, je vais aller lire ce texte de suite après ce message.
De 180 suis baissée à 170 mg et comme je ne dormais toujours pas suis descendue, à 150 mais ce soir je vais ajouter un 10 mg pour voir si ça n'aiderait pas mon sommeil, j'ai lu ici quelque part que ça pouvait aider.
Donc voilà, merci infiniment pour vos écrits vous m'avez donné la dose d'encouragements et d'énergie dont j'avais besoin pour être rassurée et avoir envie de poursuivre et surtout, surtout, de ne pas abandonner.
Je le sent tellement en plus que je suis proche du but.
Je vous envoi à tous un très sincère câlin virtuel.
Merci mes amis.
Jackie
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1787
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 08 Aout 2018, 11:23
Citation
le Xeroquel ça me faisait peur car il me semble que c'est un anti-psychotique


C'en est un effectivement. J'en prends depuis des années poour une autre raison. On n'en devient pas vraiment dépendant mais quand même quand on l'arrête, faut le faire progressivement.

C'est vraiment par hasard que j'ai appris qu'il corrige les myoclonies. En fait, j'ai eu des myoclonies une soirée dans le fauteuil en m'endormant devant la tv, j'ai pris le xeroquel avant de dormir comme à l'habitude, et le lendemain je me suis apperçu que je n'en avais pas eu la nuit.

J'ai demandé à mon médecin et elle m'a répondu qu'elle prescrit du xeroquel à ses patients qui ont des myoclonies


37,5 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 08 Aout 2018, 20:32
Pascalberic, j'ai lu , surtout la partie baclofène de votre livre et je ne pouvais passer sous silence. En tant que débutante du traitement, ça m'a complètement découragée, j'attendais avec impatience une fin heureuse témoignant d'une indifférence bien installée. Tant mieux si elle l'est aujourd'hui ceci dit car je dois dire que vous avez une sacrée persévérance. Merci tout de même pour le partage.
 
Avatar de Dorian77
  • Messages : 484
  • Inscrit : 19 Mars 2018
  Lien vers ce message 09 Aout 2018, 0:01
Bonsoir Jackie,
Une cuite...ce n’est pas grave....ça arrive....il ne faut pas t’en vouloir...
J’en ai pris une belle moi aussi...je pensais que j’avais tout gâché et que je repartais dans l’alcool et pourtant...je ne bois plus aujourd’hui...
Laisses toi le temps...soit indulgente avec toi même...tu vas y arriver....
Je t’envois Plein de courage.
Des bises.


Démarrage du traitement le 28/03/2018 : 8h00 : 30 mgs - 11h00 : 70 mgs - 14h00 : 70 mgs - 17h00 : 50 mgs (arrivé je pense au seuil)
Le bonheur n’est pas d’avoir tout ce que l’on désire mais d’apprécier ce que l’on a...
Adhérent de l’association Baclofene
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 09 Aout 2018, 3:38
Merci beaucoup Dorian, tu as raison.
 
Avatar de Jackie
  • Messages : 235
  • Inscrit : 23 Février 2015
  Lien vers ce message 09 Aout 2018, 15:28
Hier ai essayé de prendre mon baclo plus tôt et ai prit un dernier 10 mg juste avant le dodo, ai aussi prit un produit naturel . Hé bien ce fut un succès! Donc je vais aujourd'hui prendre un 10 mg de plus soit 170 mg et vais prendre mes prises un peu plus tôt. D'ailleurs à 170 mg c'est là que je sentais de l'indifférence au niveau de la bouffe ( mon autre dépendance ) Donc à suivre mais l'idée de prendre le baclo plus tôt semble effectivement une bonne piste pour l'insomnie.
 
Avatar de Athelstan
  • Age : 36 ans
  • Messages : 1709
  • Inscrit : 06 Mai 2015
  Lien vers ce message 09 Aout 2018, 16:54
c'est bien de faire des essais et d'ajuster, c'est comme ça qu'on arrive à s'approprier mon traitement! depuis 2015 il faudrait que je revoie le nombre de fois ou j'ai changé ma répartition (bon moi je n'ai que trè peu dEI donc je peux faire joujou...) la je prends en deux fois 11 et 10 à 1h et demi d'intervalle... mais ça fait bien longtemps que je n'ai plus besoin de cibler...
Bon 170 tu commence a arriver dans la zone de l'indifférence (bon bien sur c'est une moyenne) mais malgré tout je pense que tu te rapproches! ca va le faire!


remonté à 210 en deux prises... indifférence retrouvée.
 
Avatar de Lointain
  • Age : 43 ans
  • Messages : 2008
  • Inscrit : 09 Janvier 2017
  Lien vers ce message 09 Aout 2018, 17:48
Coucou Jackie,

Ca fait plaisir de te lire avec de si bonnes nouvelles.

L'indifférence qui va venir, le sommeil meilleur.

Ca va le faire.

Bises.

Yann.


Au nord de nul part .
<br / Début Baclo le 12/1/16. Depuis le 12/10/17 dosage à 200 mg/jour + 10 mg le soir avant le coucher.
. 5 prises de 40 et 50 mg espacées de 2 heures. Indifférent à nouveau depuis le 03/11/201. Adhésion faite.
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 1787
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 09 Aout 2018, 17:55
Tu vois.
A quelques ajustements près tu y arrive. Encore un peu de persévérance et le tour sera joué.
C'est bien, tu continues


37,5 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene