Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

journal de kobouser

Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 524
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 09 Juillet 2018, 21:38

Reprise du dernier message

Toutes mes félicitations pour ces 3 semaines sans alcool ! Je suis vraiment ravie pour toi !

J'espère que tes EI vont s'atténuer en stabilisant à ta dose seuil...

Et super pour ces 10kg en moins sur la balance... pour toi c'est tout bénef !!!
Je sens beaucoup de joie dans ton écrit, très contente pour toi ! Tu peux être fier !


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 140mg : 30mg à 10h, 50mg à 12h et 60mg à 14h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 800
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 11 Juillet 2018, 21:50
Salut kobouser,
Super ton fil, passionnant et motivant.
J'ai envie de le suivre !
Bravo pour ce parcours plein d'espoir.


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 15 Juillet 2018, 19:13
Salut et merci pour vos messages
https://api.fifa.com/api/v1/picture/tournaments-sq-4/254645_w

[edit: première Coupe du Monde depuis celle des États-Unis sans une goutte d'alcool/]
Message édité 1 fois, dernière édition par kobouser, 15 Juillet 2018, 19:16  

#BaclofèneILoveIt
 
Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 524
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 24 Juillet 2018, 10:26
Coucou kobouser,

Juste un petit message pour avoir de tes nouvelles... j'espère que ton indifférence perdure...
Tu dois sans doute être trop occupé à faire le beau sur la plage !! 😉

À bientôt pour des nouvelles...


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 140mg : 30mg à 10h, 50mg à 12h et 60mg à 14h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de neness02
  • Age : 47 ans
  • Messages : 367
  • Inscrit : 06 Décembre 2017
  Lien vers ce message 06 Aout 2018, 16:03
ouaich ouaich ! quoi de neuf man ?... :fsb2_mad:

neness :fsb2_cool:


monté a 280 mg. actuellement en descente a 190 mg/j 7h30, 10h00, 14h00, 17h00 je gobe: 50 40 40 60 mg...et 0,25 mg de xanax au coucher J'AI TROUVE LE GRAAL !!!...
cigarette electronique depuis le 12/05
UN GRAND MERCI O.A, sylvie,et ce forum...
adhésion faite.
 
Avatar de Karolyn
  • Messages : 189
  • Inscrit : 30 Avril 2018
  Lien vers ce message 13 Aout 2018, 6:16
Hello,
Je viens de lire et relire ton fil. bravo ! Et aussi merci car c est très inspirant pour nous


10.30 7cp 14.00 5cp 16.00 5cp 18.00 2cp
Indifférence fragile depuis le 20 octobre
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 16 Aout 2018, 1:49
Salut,

    Je prends enfin le temps nécessaire à une réponse.
    Je me suis installé à mon clavier et non sur mon smartphone comme habituellement.

    Merci pour vos messages. Je vous prie d'accepter mes excuses pour l'absence de réponse jusqu'à maintenant.
    J'étais concentré et ne voulais pas spécialement étaler mon mal-être. Mais là, c'est bon, je suis sorti du creux de la vague: je vais raconter ma life!
    @julieM: Nan nan, je ne fais pas le beau à la plage. Trop focalisé sur ma belle et notre descendance pour avoir un quelconque intérêt pour ça :loll:


Je n'ai pas bu d'alcool depuis le 18 juin.
La date m'a fait sourire (France libre, tout ça tout ça...)

Citation (monExpérienceConformeAuxDifférentsTopicsDuForum...DoncPasDePlusValueDansLeTexteQuiSuit :fsb2_mad: )
J'EN AI CHIÉ.

Habituellement, je dors peu. 4 heures peuvent me suffire car j'ai un sommeil très profond immédiatement ou presque quand je lâche l'affaire et que je me laisse dormir.
Genre quand je dors, je suis mort :fsb2_yes:
Sauf ces deux derniers mois: j'ai "dormi" un peu comme lors d'une sieste d'1/4 heure, entre deux eaux en mode détendu.
Mais vraiment la sale sieste cauchemardesque qui durerait de 2:00 à 6:30 où on craque et finit par se lever!
Première fois de ma vie où je suis à deux doigts de chialer en me disant "putain, je ne vais plus jamais réussir à dormir avec ce médoc' de merde!!!" :fsb2_clown:
Et pourtant, je l'aime ce baclofène...
J'ai donc passé 3 jours fin juillet à me coucher très tôt (20h la pire journée) afin de rester à peu près opérationnel.

À ça s'est ajouté ce défaut de déglutition bien pénible aussi et potentiellement plus intéressant que la fatigue.
Visualisons-nous ingurgiter prudemment:
    une chip? (je ne mets pas de "s", y'en a qu'une hein, c'est pas toute une poignée)
    une rondelle de carotte...?
    Pire, notre propre salive! (chacun la sienne pour commencer)
Et que pendant cette action -qui peut sembler anodine- sans prévenir, un des muscles qui s'occupe de faire avaler dise soudainement: "NON! Je ne participerai pas plus avant à cette entreprise!"
Que se passe-t-il? La nourriture reste où elle se trouve. Et de manière propice, elle choisit un endroit sympa au niveau de la gorge.
Étant tous humains, nous conviendrons de l'inconfort et de l'éventuelle frayeur générée par l'expérience.

Résultats de ces 2 mois écoulés: pas épais et claqué


Mais voilà, il faut ce qu'il faut.
Quasiment 2 mois sans apéro.
Parfois, j'y pense. C'est fugace. Comme le lapin que tu croises dans la lumière des phares avant d'entendre le *POC* de sa petite tête sur le pare-choc de ta voiture.
C'est mignon presque! (Et puis, il ne faut pas t'en vouloir. Quand tu l'as vu ce lapin, il était déjà trop tard, tu ne pouvais déjà plus rien faire...)

Je suis tout à fait conscient que le but du traitement n'est pas l'abstinence mais l'indifférence et pouvoir boire un coup sans en enchaîner 15.
Je n'ai pas ce goût du risque.
Citation (deLaSeuleChoseQueJ'aiEnTête)
ne plus jamais boire de ma vie et ne jamais risquer de mettre en péril cette chance d'avoir pu me soigner du picolisme
Je crois avoir bu tout ce que je devais.
J'ai vécu autant de cuite en 22 ans qu'un mec lambda qui se torche une fois par semaine le samedi n'en vivrait (le conditionnel, c'est évidemment parce que notre longévité n'atteint pas cet âge avancé) en plus de 150 ans.
Je ne sais pas si vous avez déjà testé de faire ce calcul! Ça déchire ce chiffre extravagant hahaha!!

Depuis quelques jours, les effets non souhaités se dissipent: je dors mieux et je mange toujours en prenant garde d'avoir un verre d'eau à portée de main :fsb2_wink:
J'apprécie.

Je me suis renseigné un peu et la bière apporte 400 calories par litre à la louche. Et plutôt une Heineken qu'une Leffe bien grasse...
Selon ma corpulence, j'ai besoin d'en gros 1900 kcal.
Je me mettais donc entre 60 et 90% de mon besoin alimentaire en bière dans le bide tous les jours.
Je ne mangeais pas beaucoup pour ne pas prendre de poids...
Maintenant, je dois faire plus attention à mon alimentation pour ne pas être affaibli. Ça me va.

Ces petits désagréments ne sont vraiment pas grand chose sachant que
    La dernière Coupe du Monde que j'ai vue sans alcool avant celle de cette année avait lieu en 1994
    La dernière période durant laquelle je n'ai pas bu pendant plus de 24 heures remonte à 1996
    La femme qui me supporte et que j'adore depuis 15-20 ans n'avait aucune référence de moi sans alcool
et qu'aujourd'hui je crois vraiment que tout ça, c'est juste devenu mon histoire...

Le méchant fils de pute caché dans un recoin de ma personnalité qui sortait parfois inopinément quand j'étais bien bien au fond de la défonce alcoolique, ne reparaîtra plus.
Il faudra désormais du temps pour que les gens qui le connaissent n'aient plus peur de ses apparitions imprévues et fracassantes.
Le temps, c'est le moins que je puisse leur offrir pour tenter de me rattraper après ce qu'ils ont dû vivre et faire semblant de digérer pour m'éviter un bannissement durable de leur vie.

Finalement, la connerie avait aussi une limite pour moi!


À+


#BaclofèneILoveIt
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 16 Aout 2018, 9:11
En effet, ça n'a pas été une partie de plaisir !
Peut être aurais tu pu espacer les prises pour que ça soit plus supportable ...

Enfin, tu as gagné, c'est le principal
Je te comprends sur le zéro alcool, c'est une sage décision


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 800
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 16 Aout 2018, 9:55
Salut kobouser,
Merci d'être passé par mon fil.
Je vois que tu as franchi la ligne d'arrivée, bravo, et en plus en plus "physiquement intelligent" que te souhaiter de plus !


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de Therena
  • Age : 52 ans
  • Messages : 538
  • Inscrit : 13 Mai 2018
  Lien vers ce message 16 Aout 2018, 16:47
bonjour Kobouser et félicitations,
tu as fait le bon choix : l'abstinence. Certes les alcoolodépendants visent l'indifférence mais quand on revient de si loin, est-ce bien la peine de se mettre en péril ?
Maintenant tu peux profiter de ta femme et de tes enfants et si tu arrives à dormir et à manger sereinement, c'est l'essentiel.
Bravo pour ton parcours et ton courage.
Bises.
Catherine


Ce qui ne me tue pas me rend plus forte (Nietzsche)
90 mg : 16h 30 mg / 18h 30 mg / 20h 30 mg
 
Avatar de kazoo
  • Messages : 71
  • Inscrit : 11 Avril 2018
  Lien vers ce message 17 Aout 2018, 6:49
Bonjour

Citation (kobouser)
Je suis tout à fait conscient que le but du traitement n'est pas l'abstinence mais l'indifférence et pouvoir boire un coup sans en enchaîner 15.
Je n'ai pas ce goût du risque.
Citation (deLaSeuleChoseQueJ'aiEnTête)

ne plus jamais boire de ma vie et ne jamais risquer de mettre en péril cette chance d'avoir pu me soigner du picolisme

Je crois avoir bu tout ce que je devais.
J'ai vécu autant de cuite en 22 ans qu'un mec lambda qui se torche une fois par semaine le samedi n'en vivrait (le conditionnel, c'est évidemment parce que notre longévité n'atteint pas cet âge avancé) en plus de 150 ans.
Je ne sais pas si vous avez déjà testé de faire ce calcul! Ça déchire ce chiffre extravagant hahaha!!




Excellent et plus encore que vous ne le pensez.


J’ai fait le même calcul et j’en ai visualisé le résultat en tonneaux de vin consommés pendant toutes mes années d’alcoolisme. Glaçant...


D’après mon addicto, la toxicité à long terme de l’alcool, et donc les complications graves, seraient pour partie conditionnées par le cumul d’alcool ingurgité au cours de la vie. Chacun aurait un seuil propre lui permettant d’« encaisser » une certaine dose cumulée d’alcool au cours de sa vie.


Une fois ce seuil franchi, les dégâts se font sévères et souvent irréversibles, même si ça peut encore prendre du temps avant d’apparaître. Il m’a dit qu’il n’est pas rare de voir apparaître des polynévrites, par exemple, un an, un an et demi, après l’arrêt de toute consommation. Un de mes "collègues" en sevrage à l’hôpital en juin en souffrait, justement, de polynévrite. Guère plaisant, visiblement... J’espère y échapper.



Alors, quand je regarde mon amoncellement de tonneaux virtuels, je me dis que, si je n’ai pas encore atteint mon seuil, je ne dois pas en être loin ! Et donc, je pense comme vous : je ne prends aucun risque !



Bonne journée


Lanceur d'alerte
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7288
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 17 Aout 2018, 9:17
Ça fait belle lurette que je clame partout que je pense qu'on possède "un capital alcool" comme on a "un capital soleil".
Ça équivaut exactement à ce que je viens de lire ci-dessus.
Seulement voilà, est-ce parce qu'on a dilapidé notre capital soleil que l'on doit à tout prix se protéger du moindre rayon, ne sortir que la nuit ou se couvrir le moindre millimètre carré de peau ?
Est-ce parce qu'on a dilapidé notre capital alcool qu'on doit observer une très stricte abstinence ?
Pour moi, la réponse est NON.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 17 Aout 2018, 9:19  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 800
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 17 Aout 2018, 9:26
Jack lofene préconisait sur plusieurs fils de se tester pour s'assurer de la présence de l'indifférence. Est ce toujours d'actualité ?


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de kazoo
  • Messages : 71
  • Inscrit : 11 Avril 2018
  Lien vers ce message 17 Aout 2018, 18:55
Jack lofene préconisait sur plusieurs fils de se tester pour s'assurer de la présence de l'indifférence. Est ce toujours d'actualité ?


Bonsoir


Question de Béotien.

Qu'entendez-vous par "se tester pour s'assurer (...) de l'indifférence" ?


D'avance, merci et bonne soirée


Lanceur d'alerte
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 800
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 17 Aout 2018, 20:18
Bonsoir,

D'après ce que j'ai lu en parcourant différents fils ici et là, se tester :

1/ se confronter au rayon Alcool ou vins d'une grande surface/d'un magasin, et observer si cela suscite une émotion particulière.

2/ se confronter à la consommation d'un verre de la boisson antérieurement "favorite" et observer si ce verre serait susceptible d'en appeler d'autres ou de réveiller un craving jusqu'alors endormi.

Ce que l'abstinence totale ne permet pas de faire puisque cela implique un écart si petit soit il.

Espérant avoir répondu à votre interrogation.

Morgane.


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 18 Aout 2018, 22:06
Salut,

Se tester... Pourquoi pas?

Personnellement, j'avais "arrêter de picoler" en tête.
Là, c'est bon.
La dernière période de ma vie dans cet état de sobriété se situe quand j'avais 16 ans. Un gamin qui croit connaître la réalité de ce monde...
Je n'ai pas encore 40 ans et je me retrouve avec le même cerveau, les mêmes pensées qu'à 16 ans mais avec l'enrichissement de ces années d'expérience.
J'apprécie le monde et la vie differemment désormais, j'ai de vraies responsabilités d'adulte et je m'en sors, avec ma coéquipière depuis presque 20 ans, plutôt bien.

Me tester pour découvrir potentiellement que finalement je ne suis pas indifférent et augmenter la dose de baclofene? Franchement, pas envie.
Ce médicament me claque trop le citron et je n'en prends que le soir. Je n'imagine même pas me caler 120mg le matin pour terminer ensuite la journée de travail.

Nan... À la place, je profite de ne pas avoir envie de piyave. Je ne vais surement pas tout risquer juste pour prouver que c'est bon, je suis guéri.
Le résultat est déjà là et je m'en satisfais.
J'ai peut-être beaucoup de chance d'avoir une barrière hémato-encéphalique bien perméable au medicament...

Se tester pour être sûr de ne plus vouloir picoler parce qu'on a justement voulu arrêter en se soignant pour (avec les moments désagréables en contrepartie parfois...) et qu'on y est parvenu.
Je l'ai lu.
J'y ai beaucoup pensé les 2-3 premières semaines sans bière puis ça m'est passé.
L'alcool a trop de pouvoir sur moi pour que je joue avec à la légère.

Chacun fait comme il souhaite, comme il le sent.
Ma façon de faire est celle de ce topic.

Après 22 ans de picologie quotidienne sans jamais faillir, le 18 juin 2018, j'ai cèdé mon poste de mec qui boit le plus sans jamais vomir.
C'est de toute façon une compétence qui n'a que très peu de reconnaissance professionnelle ou personnelle :loll:

[edit]
Et merci pour vos messages.

Ce forum est une vraie richesse pour tous les dépendants notamment alcooliques.
[/edit]

À+
Message édité 1 fois, dernière édition par kobouser, 18 Aout 2018, 22:17  

#BaclofèneILoveIt
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 2022
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 18 Aout 2018, 22:36
Hello Koboouser,

J'avais moi même eu un jour l'intention de me tester, je n'ai pas pu boire plus e 2 verres. Après impossible d'en prendre plus. Alors qu'en buvant le premier J'avais vraiment l'impression que j'aurais pu en boire bien plus.


50 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 800
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 19 Aout 2018, 7:22
Bonjour kobouser,

Loin de moi l'idée de venir te piquer sur ton fil tu sais.
Ni même t'encourager à consommer.
L'idée était simplement que la vie réserve parfois des merdes dont elle a la spécialité,et que quand une tombe par malheur sur le coin de nos tronches ce n'est pas le moment de ne pas être indifférent.

Bien à toi,
Message édité 1 fois, dernière édition par Morgane, 19 Aout 2018, 7:28  

Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de Karolyn
  • Messages : 189
  • Inscrit : 30 Avril 2018
  Lien vers ce message 19 Aout 2018, 10:41
Bravo Kobouser,
Je viens de relire une deuxième fois ton fil en entier. Bravo. Et aussi merci. Ton retour d'expérience est très riche. Je te souhaite un beau dimanche avec ta famille.
Karolyne


10.30 7cp 14.00 5cp 16.00 5cp 18.00 2cp
Indifférence fragile depuis le 20 octobre
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 19 Aout 2018, 23:11
Salut,

jmv, franchement c'est cool pour toi. Ça fait plaisir car tu en as vraiment bavé avec ton traitement.

Nagrom, tu ne m'as pas piqué.
Je suis navré si mon post t'a donné cette impression.
J'ai profité de ta question pour apporter ma réponse par rapport à cette notion (?) de tester l'indifférence.
Je peux dire que même une méga-tuile sa mère la hyène qu'on n'a pas encore imaginée pourrait me tomber sur la courge que je ne risquerais pas de refaire les mêmes choix mortifères que par le passé en me servant de l'occasion pour justifier une nouvelle hydratation massive.
J'ai la peau beaucoup moins sèche depuis que je ne tise plus à outrance mais je ne sais pas si c'est lié :=$

Karolyn, c'est le but de mon fil: raconter l'histoire d'un péon alcoolo et de son traitement. Pour les futurs utilisateurs de Baclofene qui se questionnent encore et pour me conserver une trace de cette période de transition importante.

[edit]
Kazoo, effectivement je ne me suis pas penché sur la quantité de fûts de mousse que j'ai glissés tranquillement :P je pense que ça doit pouvoir faire flipper...
J'étais assez polyglotte niveau apéro, il y aurait sans doute d'autres trucs liquides et éthyliques à compter.
(;¬_¬) la loose...

Florence, c'est pour ça que ce que j'essaie de faire comprendre dans ce fil est que c'est ma façon de voir et de faire.
Que ce soit pour les prises différentes les jours chômés ou autre...
[/edit]

[edit2]
Sylvie, je te prie de m'excuser.
Je te remercie encore vivement
    ● pour ce forum
    ● pour ton investissement au service
      • du Baclofène
      • des utilisateurs/patients
      • des gens que tu formes à mieux comprendre le mécanisme
Tu déchires!

J'aurais sans doute pu faire différemment pour moins galérer mais je n'avais pas envie d'étaler ça sur le forum et au final ce n'est qu'un mal pour un grand bien \o/

Et je remercie aussi PascAlbéric pour les documents!

Et tous quoi, ceux qui œuvrent pour l'information, l'avancée de la considération de ce traitement!
[/edit]

Tous les alcooliques et autres addicts devraient avoir la possibilité de tester ce traitement au Baclofène au-delà des 80mg.

    [petitSlogan]

      #BaclofèneILoveIt
      https://orig00.deviantart.net/29a3/f/2014/016/a/5/i_love_it_from_tomskas_coming_out_85631_by_shadow_darkwolf-d72gdr5.gif

    [/petitSlogan]

À+
Message édité 2 fois, dernière édition par kobouser, 20 Aout 2018, 0:35  

#BaclofèneILoveIt
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 800
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 20 Aout 2018, 8:42
Salut kobou,
L'alcool déshydrate, normal que tu retrouves une peau de bébé ! :fsb2_yeah:


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de Théo (Théorbe)
  • Messages : 3943
  • Inscrit : 25 Décembre 2016
  Lien vers ce message 20 Aout 2018, 11:27
Salut Kobo-user,

Je viens de lire ton fil.
Sacré trajet.

3ises,

Théo


Adhésion et don faits.
Si réveil dans la nuit : 10 ou 20 mg.
Réveil 40 mg - 11h 20 mg - 14h 20 mg - 17h 20 mg - Coucher 50 mg ou 60 mg. Façon OA (prises déplaçables selon les consos et le ressenti) : "un petit peu, tout le temps".
Indifférent, sans EI notables, sauf concentration.
Si besoin BZD à la demande, sans limite. Et j'assume ce point. +10/20 mg de baclo également si soucis de pensées.
 
Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 524
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 20 Aout 2018, 14:09
Bonjour Kobouser,

Toutes mes félicitations ! Objectif atteint, même si ça n'a pas été facile, le résultat est là bravo !
Je te trouve d'une grande lucidité concernant ton parcours de vie avec l'alcool, ton appropriation du traitement et ton choix d'abstinence... c'est tout à ton honneur !

J'imagine que ta démarche pour te sortir de l'alcool a été faite pour toi-même mais également pour ta femme et tes enfants et je ne dois pas beaucoup m'avancer pour dire qu'ils doivent être très fiers de toi !
Lorsque j'ai noté "tu dois être occupé à faire le beau sur la plage" je rebondissais seulement avec humour à ton #beauEnMaillotSansPuerLaBiere

Bonne continuation à toi dans ta vie sans alcool... je te la souhaite encore plus belle !


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 140mg : 30mg à 10h, 50mg à 12h et 60mg à 14h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 524
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 20 Aout 2018, 14:11
Et ton nouvel avatar représente bien ton état d'esprit ReBravo !!!


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 140mg : 30mg à 10h, 50mg à 12h et 60mg à 14h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 20 Aout 2018, 22:43
Nagrom, oui voilà :lol: un genre de bébé un peu plus fripé

Merci Théo.

julieM, effectivement pardon. Je n'avais pas fait le lien avec le truc du maillot ^^"
Pour la fierté de la famille, petit à petit, ça se retisse. Pas de distance particulière avec ma descendance (on s'aime réciproquement et j'espère qu'ils n'ont pas de trop sales souvenirs de moiEnUltraPire) mais une conjointe doit supporter puis digérer des moments d'une grande violence. Ça prend plus de temps et c'est normal au vu du temps et de la redondance des propos horribles qu'il a fallu pour fragiliser l'amour (On s'aime aussi réciproquement à la base) .
Je crois qu'il était grand temps que je me prenne en main ;)

À+


#BaclofèneILoveIt
 
Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 524
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 21 Aout 2018, 10:50
Je ne permets de réagir, j'espère que ce n'est pas déplacé de ma part... De ce que je comprends vous avez vecu des épreuves, des moments difficiles... mais ta conjointe est restée à tes côtés malgré l'alcool et elle est toujours là... c'est la plus belle preuve d'amour qu'elle puisse te donner... Tu as fait la démarche de t'en sortir, de changer, tu as fait preuve de volonté, de persévérance malgré les EI, ce n'est pas chose facile, chacun de nous le sait ici... c'est la plus belle preuve d'amour que tu pouvais leur faire... Elle ne t'a jamais connu sans alcool... reste à construire ensemble petit à petit votre nouveau "vous" et sans le paramètre "alcool" qui venait tout compliquer je suis certaine que le meilleur reste à venir...
Je suis touchée par ton histoire... je te souhaite qu'elle se poursuive de la meilleure des manières... c'est bien parti !!


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 140mg : 30mg à 10h, 50mg à 12h et 60mg à 14h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Avatar de kazoo
  • Messages : 71
  • Inscrit : 11 Avril 2018
  Lien vers ce message 24 Aout 2018, 13:16

Kazoo, effectivement je ne me suis pas penché sur la quantité de fûts de mousse que j'ai glissés tranquillement :P je pense que ça doit pouvoir faire flipper...
J'étais assez polyglotte niveau apéro, il y aurait sans doute d'autres trucs liquides et éthyliques à compter.
(;¬_¬) la loose...


Bah, tu fais une petite règle de trois: tu estimes ta conso quotidienne moyenne en verres, quel que soit le contenu. Un verre c'est 10 gramme d'alcool.
Puis tu transformes tes grammes en mousse: un verre de bière = 10 gr, 1 litre = 40 gr. Et tu remplis tes fûts (je ne connais pas le volume d'un fût) !

Ce que j'ai fait aussi, c'est d'imaginer ce qu'aurait été le nombre de tonneaux que j'aurais bus toutes ces années si je n'avais pas été alcoolique mais un consommateur à faible risque, de l'ordre du demi-verre jour. Et de comparer les deux tas de tonneaux... Effrayant ! Là je comprends la notion de "cumul" dangereux.

* * *
Message édité 1 fois, dernière édition par kazoo, 24 Aout 2018, 13:17  

Lanceur d'alerte
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 15 Septembre 2018, 9:47
Salut,

    @julieM
    Je suis patient et j'essaie de m'imaginer la situation inverse. Pas cool...
    On s'aime donc ça rentrera dans l'ordre petit à petit.
    Merci pour ton message.

    @kazoo
    Ça fait 800 fûts minimum...
    Une soixantaine pour une personne à faible risque...
    Effectivement, ça ne fait pas rire.

Jeudi, je suis parti bosser en ayant oublié de préparer ma boîte à Baclofène...
Pas trop stressé puisque maintenant -et pour moi- l'heure de prise impacte simplement celle de l'apparition des effets.
J'arrive chez moi après un trajet durant lequel je me suis répété de vraiment les prendre directement en arrivant parce que 20h, ça fait quand même tard pour 120mg.
Évidemment, je ne suis absolument pas le plan.
Je discute, je mange...
À 23h, coup de pression:"J'ai pris? J'ai pas pris?" avec l'idée de "risque de crise d'épilepsie en cas d'arrêt brutal"... Donc finalement je prends tout à 23h10!
Stress...
"Et ça fait quoi si je les ai déjà pris?"

Au final je ne les avais certainement pas pris et la prise nocturne n'a eu aucun impact sur mon sommeil ni mon état au travail le matin.

#ÇaPeutServirDeLeSavoir

À+


#BaclofèneILoveIt
 
Hors ligne jmv Masculin
Avatar de jmv
  • Age : 56 ans
  • Messages : 2022
  • Inscrit : 28 Décembre 2014
  Lien vers ce message 15 Septembre 2018, 10:07
Juste.
Le stress de l'ai-je pris ou pas m'arrive souvent
C'est très inconfortable. Il m'arrive que même 5 minutes après la prise j'oublie. Apparemment je n'est pas encore fait de double prise semble-t-il


50 8h, 50 11h, 50 13h, 50 15h
Indifférence depuis le 3 aout 2017 à 237,5mg - aucun EI si ce n'est que quelques problèmes de mémoire court terme. EI étant survenu au début de la descente
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 23 Septembre 2018, 10:40
Salut,

@jmv:
J'ai adopté le prise à 20:00 pour être chez moi et limiter la gêne des effets le soir. Ça me permet de bosser un peu si besoin les effets se présentant plus tard.

Pour le reste, j'ai pu tester l'indifférence grâce à un petit doigt glissé gentiment à mon travail.
Le truc qui m'aurait à coup sûr enchaîné à un comptoir pour le week-end complet.
Il ne s'est rien passé.
La rage n'a pas généré de biture.

Je suis dégouté professionnellement mais trop content personnellement.

    #BaclofèneILoveIt
    https://orig00.deviantart.net/29a3/f/2014/016/a/5/i_love_it_from_tomskas_coming_out_85631_by_shadow_darkwolf-d72gdr5.gif

À+

edit:ajoutSlogan
Message édité 1 fois, dernière édition par kobouser, 23 Septembre 2018, 10:46  

#BaclofèneILoveIt
 
Avatar de Karolyn
  • Messages : 189
  • Inscrit : 30 Avril 2018
  Lien vers ce message 23 Septembre 2018, 11:35
Top !!!


10.30 7cp 14.00 5cp 16.00 5cp 18.00 2cp
Indifférence fragile depuis le 20 octobre
 
Avatar de tytou
  • Messages : 33
  • Inscrit : 14 Aout 2018
  Lien vers ce message 03 Octobre 2018, 19:58
Coucou kobouser !
Un moment que je voulais t’écrire. Ton histoire m'a particulièrement touché, tes débuts, tes raisons, tes déboires...
Tu tiens le bon bout ! Prends soins de toi !


Total: 130mg Repartie en quatre prises de 12h à 18h
Bientôt une cinquième prise que je penses rajouter le soir.
 
Avatar de Morgane
  • Messages : 800
  • Inscrit : 08 Juin 2018
  Lien vers ce message 15 Novembre 2018, 23:02
Comment tu vas l'ami ?
On te vois sur d'autres fils mais toi perso ?
Toujours à ta dose seuil ?
Toujours en prise unique à 20h?


Avançons, venez grossir les rangs ! Adhérez.

S'en sortir, sans sortir.
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26156
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 16 Novembre 2018, 20:24
Un grand bravo Kobouser, et je comprends carrément ton choix d'abstinence, qui est possible avec le baclo justement
"On a assez bu", je te rejoins sur cette idée :fsb2_yeah:


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 01 Décembre 2018, 22:30
Salut,

Merci pour vos messages et votre soutien.

Je suis effectivement toujours à ma dose seuil Morgane, 120mg pris en une seule fois à 20h.
J'ai vu mon médecin récemment et après en avoir discuté, je vais commencer à descendre tranquillement d'ici peu de temps.

J'ai cette hantise terrible de voir le craving revenir mais
    1. je ne peux pas rester éternellement à 120mg bien que depuis l'AMM j'obtienne la quantité prescrite sans souci
    2. j'ai le sentiment qu'après 6 mois sans picoler, mon cerveau a dû intégrer qu'il n'en aura plus
Je baisserai donc de 10mg par mois en surveillant ce qui se passe en moi.

Actuellement, je n'ai plus vraiment d'effet indésirable.
Je ressens juste ce qui s'apparente à un manque environ 2 heures avant ma prise de baclofène.
Je me sens sans énergie, je marche presque en traînant les pieds mais ce n'est pas vraiment gênant car la journée de travail est terminée.
Ça se calme 1/2 heure à 3/4 d'heure après l'ingestion des 12 comprimés.

Je n'ai plus rien bu contenant de l'alcool depuis presque 6 mois... Pas même un gâteau qui en contiendrait ^^' je ne veux plus.
Ce traitement ne m'a pas apporté que la sobriété.
Je crois que depuis l'indifférence, je suis plus à mon écoute d'une part et à celle de mes proches d'autre part.
Ma femme et moi avons tapé quelques fous rires, je crois que nous sommes à nouveau connectés. Elle aura été patiente.

J'ai assez bu Manue, oui.
Mais aussi assez pris de psychotropes pour tenter d'apaiser, d'étouffer ma rage envers l'injustice et la destruction inhérentes à la société humaine.
Depuis 2 jours, je ne fume plus de cannabis non plus.
C'était la dernière plante que je consommais, avec le tabac uniquement à cette occasion puisque je suis passé à la cigarette électronique il y a 2 ans et demi.

Je vais continuer ma route à jeûn...
Le moi d'il y a 20 ans me chierait à la gueule, mais c'est normal, il sortait de l’œuf :P

Ce qui m'aura poussé à faire le nécessaire pour sortir du trou:
    - Le Dernier pour la Route visionné en 2015 et qui m'a poussé en tenter de réduire ma consommation pour la première fois
    - Le Dernier Verre en 2016 après l'échec cuisant de l'auto-restriction et juste avant le premier refus de ma généraliste de prescrire le Baclofène que le livre m'avait fait découvrir
    - Ce forum et les multiples morceaux de vies qu'il contient en 2018
Merci donc
    - à Hervé Chabalier dont le film tiré de son livre m'a ouvert les yeux sur mon état
    - à Olivier Ameisen pour avoir testé le médicament pour soigner l’alcoolisme
    - à Sylvie pour faire durer ce forum et pour m'avoir communiqué le numéro de téléphone de celui qui m'a donné accès à ce médicament
    - à mon super médecin dont je n'ose écrire le nom parce que je ne sais pas s'il apprécierait. C'est un pur médecin engagé #bigUp
Cette communauté est essentielle pour celles et ceux qui cherchent à s'en sortir

@++


#BaclofèneILoveIt
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 01 Décembre 2018, 22:41
Bien contente de voir que tu vas bien !
Tu dis ressentir le manque 2h avant ta prise

Pourquoi n'en fais tu pas 2 ou 3 ? Ca réglerait ce désagrément
Sinon, oui, il me semble que tu peux commencer ta descente sans risque ...


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de kobouser
  • Age : 38 ans
  • Messages : 105
  • Inscrit : 01 Mai 2018
  Lien vers ce message 01 Décembre 2018, 22:48
Salut Sylvie,

J'y ai pensé mais ne l'ai pas mis en pratique...
Je pense que ça m'arrange que plus personne ne me voie prendre les comprimés au boulot.

C'est vrai que c'est un peu con :P je vais y réfléchir.

Merci pour ton message et encore une fois, pour ta présence :)

@++


#BaclofèneILoveIt
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33706
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 01 Décembre 2018, 23:25
Une fois indifférent, on peut faire les prises à sa guise

Donc le matin avant le boulot et/ou le midi à la dose


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de julieM
  • Age : 34 ans
  • Messages : 524
  • Inscrit : 23 Avril 2018
  Lien vers ce message 03 Décembre 2018, 2:26
Tellement ravie de lire que tout se passe pour le mieux pour toi !!
Nous avons commencé le baclo au même moment... d'où mon 1er post sur ton fil... quelle réussite Kobouser... j'en suis toute émue!!!

Je te souhaite une belle route à jeun... et bonne descente !! Ça se passera bien tu peux te faire confiance !

Et un grand merci pour chacune de tes interventions sur mon fil...

A+


Début du traitement le 28/03/18
Indifférence le 31/05/18 dose seuil 140mg
retour du craving le 10/07/18 après changement de répartition à cause des somnolences...
Montée jusqu'à 240mg sans succès... descente pour retrouver l'indifférence... Actuellement 140mg : 30mg à 10h, 50mg à 12h et 60mg à 14h
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pour se battre contre l'ancien
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene