Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Indifférente ????

Progression
Avatar de nono59
  • Age : 44 ans
  • Messages : 1057
  • Inscrit : 28 Septembre 2016
  Lien vers ce message 29 Janvier 2017, 13:38

Reprise du dernier message

Bonjour Or koun,

Je tiens à te féliciter c'est super !!!!

Je te souhaite beaucoup de bonheur pour la suite de ton aventure !!!

Bises de France


Adhérez
Arrêt de L'Alcool Le:30/09/2016 à 200mg.
Arrêt Du Tabac Le:25/08/2016 sans rien.
Aujourd'hui 90mg de Baclo en 4 prises 9h00 20mg/ 11h30 20mg/ 14h30 30mg/ 16h00 20mg
Merci Mr AMEISEN et merci Sylvie
 
Avatar de Or koun
  • Messages : 32
  • Inscrit : 03 Décembre 2016
  Lien vers ce message 03 Février 2017, 12:30
😜
Bonjour,
Suite de mes tribulations chez le medecin.
Hier, consultation chez mon généraliste, un peu tendue quand même vu la séance précédente !
Elle m'accueille en me disant qu'elle a fait ses devoirs. Elle a lu les documents que je lui ai transmis et a visionné la conférence du Pr Jaury présentant les 1er resultats de son étude Bacloville. Du coup, elle admet que ce serait dommage de s'arrêter en si bon chemin et accepte de suivre ma progression jusqu'à 180 mg mais que au-delà elle m'adressera à un confrère addictologue plus à même de m'accompagner. Je la laisse m'expliquer tout ça avant de lui annoncer que j'ai en fait stabilisé le traitement depuis une semaine. Je voulais qu'elle revienne à de meilleurs sentiments avant de lui faire savoir que l'effort à fournir de son côté serait finalement moindre. Un peu ....cruel ?! Non, je ne crois pas, elle m'avait mise très en colère et s'était cachée derrière des arguments fallacieux pour masquer son ignorance, ca méritait bien une (toute) petite revanche !
Bon, en tous cas, nous voilà revenues sur de bonnes bases et c'est un soulagement de part et d'autres de pouvoir continuer à cheminer de concert et en confiance.

Côté répartition, au départ j'ai fait les choses bien et ensuite ....
Dans un premier temps, j'ai progressivement déplacé les doses de 16h et 18h d'une heure pour les ramener respectivement à 15h et 17h. No problem.
Ensuite, bin, j'ai du aller un peu vite en besogne, j'ai déplacé d'abord 10mg de 11h à 13h, puis le lendemain, 10mg de 15h à 13h
Résultat, fracassée à partir de 15h30 !!! Comme je n'augmentais pas la dose, je n'ai pas été particulièrement précautionneuse !! Du coup, je suis revenue à une pratique plus mesurée, j'ai stabilisé aujourd'hui la répartition et demain je ne bougerai que 5mg de 15hà 13h, puis je laisserai passer 48h avant de déplacer les 5mg restant de 15h à 13h. Au final, j'arriverai à ce que proposait Gégé et Carabus avant lui, à savoir une répartition en 4 doses, 30mg-11h/ 30mg-13h/ 30mg-15h/ 50mg-17h. Et ensuite on attendra de voir si ça joue sur la somnolence, les insomnies, le craving.

Enfin, je me pose des questions sur mes futures vacances. Mi février, nous retournons voir les copains quittés fin juin pour cause de mobilité géographique. On nous attend à bras ouverts et ils nous ont déjà programmés des soirées quotidiennes. J'en connais le déroulement par cœur pour l'avoir souvent fait: apéro à rallonge, suivi d'un resto rapide ou d'un repas pris sur le pouce sur un coin de table, suivi d'une longue nuit passée à faire la tournée des bars et des boîtes. Du coup, sans être vraiment inquiète, je m'interroge un peu sur la meilleure stratégie à adopter. Tester mon éventuelle indifférence à cette occasion, un bon moyen de savoir où j'en suis ou prendre les devants en augmentant d'ores et déjà la dose à 150mg, histoire de me préserver ? Spontanément, j'opterai pour le test à 140 mg, en embarquant quand même une dose de secours pour augmenter sur place en cas de besoin mais j'aimerai votre avis sur la question.
Merci de vos retours, j'espère que tout le monde se porte bien,
Bises à vous tous


Début du baclofene le 3/12/2016, en augmentation de 0,5mg toutes les 48h.
Stabilisée à 160mg en avril 2017, répartis en 4 doses de 40mg à 10h, 12h, 14h et 16h.
En descente depuis le 8/01/2018, baisse de 0,5mg toutes les 48h. Beaucoup trop rapide, revenue à un rythme beaucoup plus sécure de -10mg tous les mois, donc à 140mg jusqu'à la Mi-février 2018.
En octobre 2018: 60mg, 30mg à 11h et à 18h, stabilisation
 
Avatar de Jack-Lofène
  • Age : 49 ans
  • Messages : 5210
  • Inscrit : 17 Aout 2014
  Lien vers ce message 03 Février 2017, 13:07
Salut Or Koun.

Pas cruelle envers ton médecin, juste "sévérité".
J'espère que tu lui a mis une bonne note pour ses devoirs !

J'espère que dans le groupe il y en a qui ne boivent pas trop, sinon tu risque de te sentir seul :happy:


Plus nous sommes nombreux, plus nous pouvons aider : Adhérez
FAQ-Toutes vos questions sur le traitement - Comment créer et suivre une discussion- Documentations de l'association - ⚓️
 
Avatar de Jéjé
  • Age : 44 ans
  • Messages : 2339
  • Inscrit : 31 Octobre 2016
  Lien vers ce message 04 Février 2017, 1:30
Salut,
Lol Jack!

Or Koun, j'ai tendance à penser qu'il ne faut pas trop te stresser, d'ailleurs, c'est peut-être un bon moyen de te tester.

Les gens normaux, font des apéros à rallonge, pourquoi pas toi?

Si le lendemain tu ne sens pas cette envie irrépressible de boire, rie ne t'empêche de continuer tranquillement ton baclo.

J'ai fait un apéro un soir après mon indifférence, j'ai consommé comme un trou, le lendemain, j'étais pas biennn!

Mais tout est rentré dans l'ordre tout de suite.


L'alcoolisme est une maladie?
Dans ce cas, je me sentirai soulagé.
 
Avatar de colibris
  • Messages : 1631
  • Inscrit : 28 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Février 2017, 10:13
Bonjour Or Koun,

Je trouve que tester son indifférence en faisant des excès c'est pas le top.

Comme dit Jack, j'espère que dans le lot il y en a qui ne boivent pas ou pas trop.

L'indifférence c'est être libre de boire ou de ne pas boire, si tu décides de ne pas boire tu dois pouvoir y arriver.

Tu risques de te retrouver en décalage par rapport aux autres alcoolisés.

Tu vas avoir l'image de ce que tu étais avant le Baclofène. Pas toujours très reluisante.

Courage !!!


Date de l'indifférence le 29/03/2015
Seuil : 180 mg
Prise actuel : 80 mg en une seule prise à midi
 
Avatar de Or koun
  • Messages : 32
  • Inscrit : 03 Décembre 2016
  Lien vers ce message 05 Février 2017, 22:57
Bonjour,
Pas d'inquiétudes du côté du groupe certain(es) boivent très peu ! Mais actuellement je bois moins que tout le monde puisque je ne dépasse plus 2 verres en soirée ! Je les ferai durer !! Côté image, ils ne finissent quasiment jamais bourrés, ils savaient gérer, eux !!
Ça va être sympa, j'en suis sûre, et j'ai des chances de mieux profiter de mes soirées sans avoir à penser au prochain verre. Il faudrait quand même que les somnolences me lâchent sinon les soirées risquent d'être courtes dans mon cas. La nouvelle répartition a l'air de porter ses fruits, à voir d'ici 10 jours..
Bizz à tous


Début du baclofene le 3/12/2016, en augmentation de 0,5mg toutes les 48h.
Stabilisée à 160mg en avril 2017, répartis en 4 doses de 40mg à 10h, 12h, 14h et 16h.
En descente depuis le 8/01/2018, baisse de 0,5mg toutes les 48h. Beaucoup trop rapide, revenue à un rythme beaucoup plus sécure de -10mg tous les mois, donc à 140mg jusqu'à la Mi-février 2018.
En octobre 2018: 60mg, 30mg à 11h et à 18h, stabilisation
 
Avatar de Carabus
  • Age : 52 ans
  • Messages : 3438
  • Inscrit : 09 Octobre 2013
  Lien vers ce message 11 Février 2017, 22:22
Mi février, nous retournons voir les copains quittés fin juin

On y est, non ? Ou c'est la semaine prochaine ?
Pourras-tu venir sur le forum quand tu seras chez tes copains ?


La nouvelle répartition a l'air de porter ses fruits, à voir d'ici 10 jours..

Alors, ça va faire 7 jours, toujours efficace cette nouvelle répartition ?


A te lire :fsb2_wink:


"Les seules choses qui sont impossibles à finir sont celles que l'on ne commence pas." Lynn Johnston

Indifférent à 210 mg ... Actuellement à 60 mg/j le matin => Ma dose de confort de 40 mg avant les séances de SMT semble remise en question.
 
Avatar de Or koun
  • Messages : 32
  • Inscrit : 03 Décembre 2016
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 5:31
Salut les copains,
Bientôt un an sans connexion, c'est long je sais.
En fait, j'ai souhaité me reconnecter avant l'été mais le site était en maintenance.
Alors pour résumer cette quasi année. Je vous avais laissé avant mon départ en vacances en février 2017. Ces vacances ne se sont pas si bien passées que ça et j'ai du ré augmenter de 10mg en urgence, passant de 140 à 150mg. Puis, après mon retour, 1mois et demi après , des envies qui reviennent sans raison, ré augmentation de 10 mg. Un fort sentiment d'échec, un peu honteuse aussi , incapable de venir en discuter avec vous, d'où mon silence prolongé.
Depuis avril 2017, je suis donc restée à 160mg, répartis en 4 doses, 4 comprimés à 10h, 12h, 14h et 16h, plus ou moins. Le temps passant, il m'est souvent arrivé de décaler les heures, sans dommage. Rien de particulier à vous raconter pendant cette période qui s'est déroulée sans heurt.

A la rentrée de septembre, je me suis dit qu'il allait être temps d'envisager la descente mais ça m'angoissait un peu, du coup je me suis laissée du temps. J'ai laissé passer les fêtes, et me voici donc en descente depuis le 8 janvier 2018.
J'ai décidé de suivre le même schéma que pendant la montée et de descendre de 0,5mg toutes les 48h, n'ayant aucune raison de me précipiter.
Aujourd'hui, j'en suis à 140mg, 20mg/10h, 40mg/12h, 40mg/14h, 40mg/16h.
Quand j'en serai à 120mg, je pense re décaler la dose de midi à 10h, une autre dose de 40mg à 13h et la dernière à 16h.
C'est pour la suite que je tâtonne un peu, vaux t il mieux continuer à supprimer par tranche horaire ou répartir la baisse à plusieurs moments de la journée, sachant que je souhaite garder le plus longtemps possible les 40mg de fin de journée ?
Si vous avez une expérience ou des conseils en la matière, je suis preneuse, je ne voudrai pas me rater pendant la descente alors que ça s'est plutôt bien passé jusque là !
Sinon, comment sais t on qu'on a atteint sa dose de confort, celle en dessous de laquelle on ne descendra plus ? On n'attend quand même pas que les envies reviennent ?
Merci de me réaccueillir parmi vous malgré mon long, long silence.

See you soon.😉


Début du baclofene le 3/12/2016, en augmentation de 0,5mg toutes les 48h.
Stabilisée à 160mg en avril 2017, répartis en 4 doses de 40mg à 10h, 12h, 14h et 16h.
En descente depuis le 8/01/2018, baisse de 0,5mg toutes les 48h. Beaucoup trop rapide, revenue à un rythme beaucoup plus sécure de -10mg tous les mois, donc à 140mg jusqu'à la Mi-février 2018.
En octobre 2018: 60mg, 30mg à 11h et à 18h, stabilisation
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7284
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 7:22
D'abord, MERCI Or koun !
C'est hyper enrichissant pour tous ce genre de témoignage, surtout que tu relates très clairement ton parcours.
Je serais bien en peine d'en faire autant étant donné que je n'ai pas noté précisément toutes les étapes par lesquelles je suis passée et que ma mémoire n'est pas suffisamment performante pour me souvenir de tout.
Bref, merci encore.
On devrait tous suivre ton exemple.

Sinon, tu parles de suivre le même schéma en descente qu'en montée et je trouve cela très très rapide et risqué.
En général, si on ne subit pas trop d'EI et que par conséquent rien ne presse, on préconise -10 tous les mois.

Quant à ta répartition, on dit qu'une fois l'indifférence atteinte, elle n'a plus d'importance et que seul compte le fait d'avoir sa dose quotidienne.

Concernant la dose de confort, je laisse "les pros" te répondre.

Voililou !
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 14 Janvier 2018, 7:24  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33693
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 11:37
Bonjour

En effet, c'est beaucoup trop rapide ta descente ...
Le palier minimum est de 10-15 jours si tu ne veux pas prendre de risques
En effet, il y a une inertie à la descente qui fait qu'on ne se rend pas toujours compte du retour de craving

Pour déterminer la dose de confort, si il faut diminuer jusqu'à ce que l'envie revienne, puis réaugmenter un peu et se caler un bon moment à cette dose
On peut tenter de diminuer à nouveau quelques mois plus tard


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de Or koun
  • Messages : 32
  • Inscrit : 03 Décembre 2016
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 12:41
Mille fois merci pour vos réponses. Et moi qui me trouvais précautionneuse en descendant d'1/2 toutes les 48h !! J'étais persuadée d'avoir lu quelque part qu'on pouvait descendre 2 fois plus vite qu'on était monté mais je ne voulais pas m'y risquer.
Donc retour à plus de mesure: je me stabilise à 140mg (puisque j'y suis) pendant 15 jours et ensuite je me tiendrais à un rythme de - 10mg toutes les 2 semaines.
Merci de vos conseils éclairés .
Je vous tiens au courant.
Amicalement


Début du baclofene le 3/12/2016, en augmentation de 0,5mg toutes les 48h.
Stabilisée à 160mg en avril 2017, répartis en 4 doses de 40mg à 10h, 12h, 14h et 16h.
En descente depuis le 8/01/2018, baisse de 0,5mg toutes les 48h. Beaucoup trop rapide, revenue à un rythme beaucoup plus sécure de -10mg tous les mois, donc à 140mg jusqu'à la Mi-février 2018.
En octobre 2018: 60mg, 30mg à 11h et à 18h, stabilisation
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10026
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 12:56
Bonjour Or Koum,

Je ne te découvre qu’aujourd’hui, mais peu importe ;)

Bravo pour ton parcours !

Tu as été « recadrée » pour la descente juste à temps ! Il te faut savoir qu’elle doit être lente. Les plus prudents font des paliers d’un mois. Mais si on a des EI, le plus rapide sera toutes les 2 semaines. Comme tu n’as pas un haut dosage et que tu n’as pas d’EI, je te dirais bien toutes les 4 semaines, mais pourquoi pas un compromis avec des paliers de 3 semaines ?

Bien à toi,
Pascal


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7284
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 13:09
Et pour la répartition (peut importe pourvu qu'on ait la dose), vous confirmez Sylvie et Pascal ?
Si oui Or koun, tu établis ta répartition de la façon la plus confortable possible, de façon à avoir le moins d'EI possible.
Certains font une prise unique quand d'autres étalent les prises régulièrement sur toute la journée.
Message édité 1 fois, dernière édition par Florence..., 14 Janvier 2018, 13:09  

Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Or koun
  • Messages : 32
  • Inscrit : 03 Décembre 2016
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 17:18
Ok, tout bien compris !! Pas assez prudente avec des paliers à 15 jours. Pas de problèmes, je ferai des paliers d'un mois.
Bon, je ne vous cache pas qu'ayant mis du temps à me décider à entamer la descente, j'étais contente de pouvoir enfin réduire les doses. 16 cachets par jours, ça finit par taper un peu sur le système. Mais bon, encore une fois, pas question de se rater dans la descente, alors tant pis, on prendra le temps.
En matière d'effets secondaires, mon seul souci, c'est le sommeil, ça fait des mois que je me réveille la nuit toutes les 2 heures. Et ça quelque soit l'heure du coucher ou mes activités diurnes. Ça aussi, ça tape un peu sur le système ! Bon, je n'ai jamais été une bonne dormeuse, mais toutes les 2 h, c'est quand même très pénible ! Enfin, prenons notre mal en patience, c'est pour la bonne cause. Merci encore de votre indéfectible soutien.


Début du baclofene le 3/12/2016, en augmentation de 0,5mg toutes les 48h.
Stabilisée à 160mg en avril 2017, répartis en 4 doses de 40mg à 10h, 12h, 14h et 16h.
En descente depuis le 8/01/2018, baisse de 0,5mg toutes les 48h. Beaucoup trop rapide, revenue à un rythme beaucoup plus sécure de -10mg tous les mois, donc à 140mg jusqu'à la Mi-février 2018.
En octobre 2018: 60mg, 30mg à 11h et à 18h, stabilisation
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33693
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 17:24
Et pour la répartition (peut importe pourvu qu'on ait la dose), vous confirmez Sylvie et Pascal ?

Oui, c'est bien ça
Pour les paliers, tu peux commencer par 15 jours, puis ralentir vers 100mg/j


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 10026
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 14 Janvier 2018, 19:45
Comme le dit Flo, essaie d'autres répartitions, et pourquoi pas en 3 prises ?


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Avatar de Or koun
  • Messages : 32
  • Inscrit : 03 Décembre 2016
  Lien vers ce message 07 Octobre 2018, 16:51
Bonjour tout le monde ! 😍
Ravie de vous retrouver et j'espère que tout le monde est en bonne forme et poursuit son petit bonhomme de chemin.
Alors, j'ai tranquillement continué ma descente à raison de 10mg par mois jusqu'en juin 2018.
En prévision des vacances et pour ne prendre aucun risque, j'ai stabilisé à 80 mg pendant tout l'été. Reprise de la descente en septembre, 70 mg, et je viens de passer à 60mg, 30mg à 11h et 30mg à 18h.
Honnêtement mon but était d'atteindre 40mg en dose de confort et de les positionner en soirée. Mais je ne suis pas sûre de moi. Je pense que je vais rester un bon moment à 60mg. Franchement, pas d'envies particulières, je ne bois pas chez moi alors que j'ai 2 bouteilles de vin ouvertes sous le nez depuis 3 semaines ( va falloir le jeter d'ailleurs, dommage mais bon, je n'ai jamais envie de m'en servir un verre !), peu de soirées et quand il y en a, je bois mais raisonnablement. N'empêche, mon mari ne peut pas s'empêcher de surveiller mes verres, si j'ai le malheur de m'en faire resservir un, il s'en inquiète immédiatement. Du coup, je crois qu'il m'inquiète sur ma capacité de résistance. Alors, je préfère assurer le coup.
Il est absolument hors de question que je retombe dans mes travers, je repense à moi il y a moins de 2 ans avec une peine immense. Je ne sais pas vraiment qui remercier pour m'avoir sortie de cette ornière dans laquelle je m'enfoncais inexorablement, sans illusions quant à ma capacité à m'en sortir seule et sans solutions. Alors, merci au médicament et à celui qui en a découvert les effets sur la maladie alcoolique, merci à vous d'être là, de m'avoir entendue, soutenue et guidée, merci au médecin qui a accepté de me suivre sur ce chemin malgré ses doutes et son ignorance, merci à moi aussi d'avoir osé tenter l'expérience et de m'être battue pour y arriver quelquefois envers et contre tous, merci au miens d'être restés même si ils peuvent plus jugeant que soutenant mais qui me font comprendre par leur inquiétude à quel point ils ont eu peur et se sont sentis désarmés.
Je ressens une compassion immense pour les malades comme pour leur entourage, englués les uns comme les autres dans ces sables mouvants où le sol se dérobe sans cesse sous vos pieds et que personne ne sait quelle corde vous tendre pour vous sortir de là. Et pourtant, cette corde s'appelle Baclofene, et j'enrage qu'elle soit aujourd'hui réduite à 80 petits milligrammes quand il faudrait le plus souvent qu'elle soit au moins 2 fois plus longue pour la majorité d'entre nous. Pourquoi réduire l'espoir à un miroir aux alouettes, nous faire la fausse promesse d'une porte de sortie pour la réduire à la portion congrue si ce n'est pour nous voir échouer aux portes de la guérison ?
Je suis guérie (peut être) sous traitement et je ne peux que souhaiter à chacun de faire le même chemin et pouvoir se retourner sur soi même pour se regarder avec un peu de tristesse et de compassion et pouvoir, peut être, un jour se dire "je l'ai échappée belle !".
Je reviendrai vers vous dans un an, pas de raison de vous abreuver de ma prose sinon, sauf incident de parcours évidemment !
En tous cas, merci pour tout et merci à vous tous.
Or koun. 😜


Début du baclofene le 3/12/2016, en augmentation de 0,5mg toutes les 48h.
Stabilisée à 160mg en avril 2017, répartis en 4 doses de 40mg à 10h, 12h, 14h et 16h.
En descente depuis le 8/01/2018, baisse de 0,5mg toutes les 48h. Beaucoup trop rapide, revenue à un rythme beaucoup plus sécure de -10mg tous les mois, donc à 140mg jusqu'à la Mi-février 2018.
En octobre 2018: 60mg, 30mg à 11h et à 18h, stabilisation
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7284
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 07 Octobre 2018, 18:02
Et merci à toi de venir nous redonner de tes nouvelles !
Plaisir démultiplié pour nous du fait qu'elles sont très bonnes.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33693
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 08 Octobre 2018, 11:38
En effet, merci !
Nous sommes ravis pour toi


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene