Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Dipsomanie et baclofène. OUI OUI ca va marcher!

Consommations d'alcool importantes mais pontuelles
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 12 Aout 2015, 21:16

Reprise du dernier message

Salut Shenn,
Heureusement qu'il y a un historique car en postant rarement, et en changeant de pseudo, pas évident :fsb2_yes:

Bref, pour la nuit, tu peux essayer la mélatonine, ce n'est pas très violent

Sinon, lorsque je prenais 20 mg vers 21 heures, ça marchait bien aussi, grosses somnolences après

Le comprimé au coucher a l'effet inverse sur moi, ça ne fonctionne pas non plus

Bois-tu du café la journée??? très important

Comment répartis-tu le baclo, pour un craving à quelle heure, important aussi

√† bient√īt!

Manue

Je continue :fsb2_mad:

Le stilnox, tu le prends quand tu es au lit et tu fermes les yeux
si tu fais autre chose dans le quart d'heure, le marchand de sable part et ne revient plus

Pour ça le noctamide, à mon avis, fonctionne mieux, car plus longtemps
De même que le zolpidem (imovane)

ça c'est pour la chimie

Maintenant les rituels, moi je vais au lit et je lis, en général, la lecture a toujours été mon meilleur somnifère
ça ne m'empêche pas de me réveiller une heure plus tard, venir sur l'ordi, fumer une clope et avoir du mal à retrouver le sommeil: je lis de nouveau, même s'il est 2 heures du matin, en général, une ou deux pages et dodo

Le soir, rituel toujours, arr√™ter la t√©l√© assez t√īt, faire un truc calme, et boire une tisane bonne nuit avec du miel, ou de la Ricola

Musique calme, ne plus penser à la journée ni au lendemain

et pour finir, je n'en ai jamais parlé, mais ça marche
J'ai une sorte de mantra associé à une gestuelle, une petite phrase avec une image associé, et je presse mon pouce et majeur de chaque main

Je le répète, histoire de ne pas laisser les pensées reprendre le dessus justement
Message √©dit√© 2 fois, derni√®re √©dition par Manue Velvet, 12 Aout 2015, 21:21  

Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 14 Aout 2015, 17:49
Merci pour tout ces conseils Manue.
Je bois peu de café, en ce moment j'essaye de ne pas en boire.
je retiens l'idée des 20mg à 21h (comme toi au couché ca ne donnait rien donc pourquoi pas)

Mercredi j'ai eu le médecin remplaçant et en insistant énormément elle a bien voulu me prescrire du Noctamide mais seulement pour 5 jours.
je l'ai pris le mercredi soir et j'ai super bien dormis. Pas d'effet secondaire le lendemain bref parfait.
J'essai de garder ces 5 comprimés le plus espacé possible mais bon la tentation est grande de me soulagé sur la quinzaine.

Hier j'ai essay√© 50mg de Seresta au couch√© et ca na pas march√©, je l'ai pris surement trop t√īt (21h)
Je sais bien que le Seresta n'est pas conçu pour dormir mais ca peux aider et ca fait moins peur aux médecins (pourtant c'est un benzo...)

Je vais essayer de jongler un peu comme ca en attendant le retour de mon médecin traitant. Peut être sera t'il d'accord pour que je prenne du Noctamide plus régulièrement.

Concernant le Baclo, je suis à 220mg en augmentation très lente (tout les 5/7 jours au feeling)
Mes premières pensées d'alcool sont vers 18/19h (environ) et avant les repas globalement.
je prend 50mg à 10h, 50mg à 15h et 120mg à 17h

Ca fait 3 semaines que je n'ai pas bu d'alcool mais ce soir apéro, on verra bien ce que ca donne.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de joséphine62
  • Age : 56 ans
  • Messages : 3589
  • Inscrit : 24 Novembre 2014
  Lien vers ce message 14 Aout 2015, 17:58
Prudence extrême avec le séresta hein! :fsb2_cold:


début du TT le 07/12/2014 indifférente le 06/02/2015 à 120 mg descente le 01/06/2015 100MG
"celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer"
Thomas FULLER

Echangeons nos recettes de cuisine
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 14 Aout 2015, 18:58
Pourquoi Joséphine?
Dépendance?
J'en ai pris avant le baclo, même à des doses importantes, je n'ai jamais eu de problèmes.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par xennos, 14 Aout 2015, 19:22  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de joséphine62
  • Age : 56 ans
  • Messages : 3589
  • Inscrit : 24 Novembre 2014
  Lien vers ce message 14 Aout 2015, 20:06
Contente de lire ça.

Pour ma part j'en prenais depuis 2008, vers la fin en février j'en prenais 150mg (j'me souviens plus très bien), une fois l'indifférence à l'alcool atteinte, je me suis attaquée au séresta, et bien j'en ai bavé, aujourd'hui je ne prends plus rien. Comme quoi, on est tous différent.


début du TT le 07/12/2014 indifférente le 06/02/2015 à 120 mg descente le 01/06/2015 100MG
"celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer"
Thomas FULLER

Echangeons nos recettes de cuisine
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 15 Aout 2015, 13:40
Je serai vigilent quoi qu'il en soi...

Hier j'ai bu entre 6 et 8 UA. (5 whisky-coca maison)
je stagne à cette consommation, je sens bien que le rapport à l'alcool change.
Les verres s'enchainent moins automatiquement, l'ivresse est moins grisante.
De là à dire que je suis indifférent...je ne sais pas.

edit: En relisant le résumé de ton aventure, Manue, je me dis que ma situation est un peu comme celle que tu as connue autour des 200mg.
On est tous différent avec le baclo mais ca me parle.

je passe aujourd'hui à 230mg avec 10mg à 21h pour essayer la technique de Manue pour traiter l'insomnie.
Message √©dit√© 3 fois, derni√®re √©dition par xennos, 15 Aout 2015, 14:06  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 15 Aout 2015, 17:08
Coucou Shenn'
Non on ne peut pas parler d'indifférence avec cette consommation quotidienne, mais de nets progrès par rapport à avant
Tout bénéfice pour ta santé et pour continuer le baclo
Tu vas augmenter alors et je te souhaite de faire de doux rêves
Avec cette petite prise de baclo à 21 heures, j'avais de très fortes somnolences juste après, le truc c'est de ne pas y résister et de prendre ces quelques heures pour rattraper un peu le sommeil

Bisous

Manue


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de joséphine62
  • Age : 56 ans
  • Messages : 3589
  • Inscrit : 24 Novembre 2014
  Lien vers ce message 15 Aout 2015, 19:14
je ne pense pas que Shenn boive quotidiennement, c'est une consommation occasionnelle mais assez massive. Je me trompe?


début du TT le 07/12/2014 indifférente le 06/02/2015 à 120 mg descente le 01/06/2015 100MG
"celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer"
Thomas FULLER

Echangeons nos recettes de cuisine
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 15 Aout 2015, 21:15
ah pardon, j'aurais d√Ľ relire en arri√®re
c'est encore plus prometteur alors

:fsb2_zzz: Bonne nuit toujours :fsb2_zzz:

Manue


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 15 Aout 2015, 22:11
Oui Joséphine je suis Dipsomane.
Je suis capable d'être abstient dans un laps de temps variable puis grosse alcoolisation.
Pour l'instant j'ai enrayé le coté hebdomadaire et massif.

Au delà des UA le rapport à l'alcool est encore trop confus pour dire que je sois indifférent.
Manue, je crois que tu as connu ce stade un peu latent, entre deux eaux, à boire tes quelques bières.
J'en suis un peu là.
j'ai pris mes 10mg à 21h, je file au lit.
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par xennos, 15 Aout 2015, 22:12  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de DpraV
  • Age : 39 ans
  • Messages : 738
  • Inscrit : 10 D√©cembre 2011
  Lien vers ce message 17 Aout 2015, 21:38
Citation
l'ivresse est moins grisante



Ca ça me parle: à l'indifférence tu n'as pas envie de boire et tu sais implicitement que l'apport d'une conso sera décevant.

Faut le temps que ça s'implante comme idée révolutionnaire: boire ne m'apportera rien par rapport à avant.


Courage!



Lo√Įs


Soigné à 420mg plus d'autres mg.
Arrêt du Baclo début 2017

Un peu ironique pour un mec qui s'est fait enfermer à sa demande!
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 09 Septembre 2015, 14:13
Merci de ton encouragement Lo√Įs.
Je me retrouve bien dans ce que tu décris.

Pendant les vacances j'ai eu l'occasion d'aller au restaurant plusieurs fois et il y a du mieux.
Une bière et trois ou quatre verres de rosé.

Je crois que je vais arrêter l'augmentation, ca me convient. (260 mg)
Combien de temps dois-je rester a ce dosage?


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 09 Septembre 2015, 17:55
Coucou
Le temps qu'il faudra pour que tu sois s√Ľr que cela tienne comme √ßa, que jamais les 3, 4 verres ne deviennent plus que ce que tu voudrais (minimum, 1 mois)

Pour que les boire en allant au resto te suffise, et que si tu ne vas pas au resto, tu ne les boives pas "quand même" autrement

Pour que tu deviennes indifférent à ces verres, qu'ils soient au milieu de l'occasion, sans pour autant te sentir poussé à créer l'occasion pour

Alors au bout de cette p√©riode, quelques semaines, tu pourras baisser de 10 mg, et observer si cela tient, un bon mois pour √™tre s√Ľr de pouvoir vivre n'importe quelle situation de vie sans pour autant avoir l'esprit tourn√© vers la boisson

à mon avis :fsb2_mad:


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 10 Septembre 2015, 9:10
Merci de l'explication Manue.

Je vais attendre 1 mois pour voir. Je suis assez confiant, mon rapport à l'alcool à bien changé.
On verra.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 20 Septembre 2015, 16:13
Tout ca me semble encore fragile, j'augmente encore un peu.
Je vous tiendrai au courant de la suite


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 20 Septembre 2015, 18:30
Courage à toi, meilleures pensées
Manue


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 20 Septembre 2015, 19:35
Merci d'être là Manue.
Il n'y a pas eu de catastrophe mais tant que je me pose trop de questions c'est que je n'y suis pas.
Pour le moment j'observe une baisse des UA, y'a plus qu'à continuer

bisous


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 20 Septembre 2015, 20:01
Cela doit t'encourager alors, et ça me fait plaisir de le lire :fsb2_yeah:


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 25 Septembre 2015, 19:16
Bonsoir,

Ce soir 4 whisky coca, ca baisse...


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 03 Novembre 2015, 18:48
Bonsoir,

ca fait un moment que je ne suis pas venu ici.
Je suis à 300mg depuis un mois environ
Pas d'évolution ma conso est de 4 verres de whisky-coca tous les 7 à 15 jours.
Suis-je indifférent, je ne sais pas.

Que faire?
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par xennos, 03 Novembre 2015, 18:49  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2015, 13:15
Personne?


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33587
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 05 Novembre 2015, 14:59
Si, mais je n'ai su que te répondre ...
4 verres tous les 7 à 15 jours, rien de dramatique en somme, mais pas mieux qu'avant

Que faire ?
Je ne sais pas trop, augmenter pour pas grand chose ?
Rester à cette dose et ce dire que le temps travaille pour toi ?
Ou diminuer un peu puisque c'était pareil à 260mg/j ?


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 Novembre 2015, 18:38
Bonsoir Sylvie,

depuis 260mg la limite de 4 verres est devenue ferme et définitive.
Tu as peut-être raison, je ne gagnerai rien à augmenter encore.
Je suis en train de changer de neuroleptique, je pense pas toucher au baclo en même temps.

Peut-être me mettre en tête que ces 4 verres ne sont pas grand chose et m'en contenter...


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 06 Novembre 2015, 8:16
Oui l'id√©e de Sylvie est bonne, et ce que tu dis aussi, l√Ęcher prise sur ces verres, tant que tu vois qu'ils n'augmentent pas en fr√©quence ou en quantit√©

Dans cette situation, mes augmentations n'ont rien chang√© √† la quantit√©, c'est plut√īt une habitude qui s'est install√©e
Avec le temps cela peut changer

Car le matin, plus de gueule de bois, plus de temps pour toi la journée et mettre une nouvelle vie en place, des petites choses

En mangeant un peu avec ton apéro, ça le limiterait largement

Et repousser le premier verre, avec un bon café par exemple, comme premier verre

Manue


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 06 Novembre 2015, 9:45
Bonjour Manue,

je vais essayer de me foutre la paix, ca va faire un mois que je suis à 300mg alors 4 verres c'est peut-être pas si dramatique que ca.
Peut-√™tre qu'√† moins cogiter, ils dispara√ģtront tout seul.
Je vais voir ca sur le mois qui vient.
merci


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 26 Novembre 2015, 2:36
Bon ca fait pas toute à fait un mois depuis mon dernier post mais tampis^^
Je n'ai pas refais d'apéro depuis tout ce temps. Si 2 verres à un repas de famille.
Plut√īt bien quoi :)

comme je ne dors pas j'ai gribouillé ce que je pensais dire à mon généraliste (prescripteur).
Alors je me suis dis pourquoi ne pas le poster ici?
voilou:

Citation
Rendez-vous du 27/11

J'ai vu mon psychiatre, on a mis en place une transition entre Olanzapine et Abilify.
Je lui demandé son avis par rapport à une reprise d'activité.
Il pense comme vous. Le moment n'est pas idéal du fait d'un changement de traitement.
Je suis rassuré parce qu'en ce moment ca va très mal.
Je ne dors plus que deux à trois heures maximum par nuit.
Au point de vue de l'humeur, je ne suis que l'ombre de moi-même. Complètement indifférent à mon environnement…
j'ai des gros problèmes de diction, comme si les mots avaient du mal à sortir.

Je ne sais pas combien de temps cela va durer mais nous devons trouver une solution.

Il me semble que tout ces meaux sont des EI du baclofene.
Dans son livre Renaud DeBeaurepaire évoque bien un effet inhibiteur de la dopamine.
Donc à quoi me servirait un AD ? Que faire sinon attendre le moment ou je baisse le baclofène...

Pour le sommeil, par contre il y a urgence, mes dernières bouffées délirantes étaient souvent survenu dans un contexte d'insomnie. Nous avons essayer : 2 Stilnox, 2 Noctamide, de l'Imovane, du Théralène, du Veratran…

Que faire ?


J'attend pas spécialement de réponse, c'était juste pour partager.

Par rapport au baclofène je suis remonté un peu sur mon fil et je suis indifférent depuis mi-aout début Septembre.
Pensez vous que je puisse entamer ma descente?
Je pense faire -10mg tous les 15j (Validé par Albé sur le Tchat)

Voilà, Biz


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de joséphine62
  • Age : 56 ans
  • Messages : 3589
  • Inscrit : 24 Novembre 2014
  Lien vers ce message 26 Novembre 2015, 7:50
Merci Shenn pour ces nouvelles, toujours aussi r√©aliste sur ta situation, tu as donc toutes les chances de t'en sortir, tiens bon et ne l√Ęche rien.

Bises


début du TT le 07/12/2014 indifférente le 06/02/2015 à 120 mg descente le 01/06/2015 100MG
"celui qui attend que tout danger soit écarté pour mettre les voiles, ne prendra jamais la mer"
Thomas FULLER

Echangeons nos recettes de cuisine
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 26 Novembre 2015, 8:40
Je tiens bon Joséphine mais là je commence à atteindre mes limites.
Alb√© me dit que c'est trop t√īt pour descendre. J'aimerai avoir d'autres retour svp, sachant que je suis indiff√©rent depuis mi aout/d√©but septembre

Bises
Message √©dit√© 2 fois, derni√®re √©dition par xennos, 26 Novembre 2015, 8:44  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33587
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 26 Novembre 2015, 10:16
Bonjour

Vu ce que tu racontes, perso je commencerais la descente
Il n'y a pas de période minimum à tenir validée par des données tangibles, certains redescendent vite sans pb, d'autres pas.

Quand c'est trop hard, rien ne justifie de rester de long mois à la dose seuil


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 26 Novembre 2015, 10:24
Merci de ton passage Sylvie,
tu penses que -10mg tous les 15 jours ca va ou je peux descendre plus vite?

Merci
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par xennos, 26 Novembre 2015, 10:24  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33587
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 26 Novembre 2015, 10:42
Tu dois pouvoir descendre plus vite au début, puis ralentir fortement quand ça ira mieux
RDB par exemple fait diminuer de 10 mg tous les 4-5 jours, puis préconise un palier plus long au bout de 30 à 40mg de descente
Je suppose que s'il fait ça, c'est qu'il a constaté que ça marchait


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 26 Novembre 2015, 10:47
ok, je vais suivre ca alors.
Merci des conseils


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 26 Novembre 2015, 13:49
Bonjour ex-Xennos

Bravo pour ton indifférence !!!

Manue


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 10:18
Merci manue, ca a été long à venir puis comme l'explique Lois:

Citation
à l'indifférence tu n'as pas envie de boire et tu sais implicitement que l'apport d'une conso sera décevant.

Faut le temps que ça s'implante comme idée révolutionnaire: boire ne m'apportera rien par rapport à avant.


Pour moi ca aura été progressif.

Sylvie, j'ai suivi les -10mg tous les 4 jours je suis aujourd'hui à 260 mg.
Que faire ensuite, je peux continuer comme ca? J'aimerai vraiment retrouver le sommeil alors je ne sais pas quel compromis adopter...

Merci
Message √©dit√© 1 fois, derni√®re √©dition par xennos, 05 D√©cembre 2015, 10:46  

EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33587
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 11:09
Je pense qu'il faudrait que tu fasses une pause de 15 jours

Tu dors toujours aussi mal ou ça va un peu mieux ?
Comment fais tu tes prises ?
Il faudrait sans doute alléger la dernière


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 11:26
il y a un léger mieux.
J'ai commencé à alléger la dernière en faisant:
10h: 60mg
15h: 60mg
17h: 140mg

Ok pour la pause de 15j et ensuite, pareil 10mg tous les 4 jours sur 40mg puis pause de 15 jours et ainsi de suite?


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33587
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 11:52
Oui ça me parait un stratégie jouable sauf bien sur si la conso part en vrille
Et en ralentissant le rythme quand tu arrives à être confortable
Essaie de caser ta prise de 15h à 14h, ça devrait aussi améliorer les choses


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 12:07
Ok, je vais partir comme ca merci des conseils


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 12:18
Apr√®s la pause de 15 jours, si vraiment tu te sens mieux, tu pourrais reprendre -10 mg tous les 15 jours, car tous les 4 jours c'est trop rapide, faudra voir o√Ļ tu en es avec le sommeil d'ici l√†

Manue


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 13:58
Sylvie semblait ok pour -10 tous les 4 jours avec pause de 15 jours tous les 40 mg.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26098
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 16:14
Oui j'ai bien vu, je suis peut-être d'un naturel trop inquiet

Sylvie ?

Bisous

Manue


Depuis le 05/05/18, √† 260 mg, perdu le go√Ľt de l'ivresse et de l'alcool, l'indiff√©rence est venue ensuite - 200 mg en octobre 2018 - descente uniquement si EI forts - pas de consommation jusque l√†, pas d'occasion sp√©ciale ;-)
 
Administrateur
Avatar de Sylvie
  • Messages : 33587
  • Inscrit : 07 Mars 2011
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 17:05
C'est ce que fait RDB mais je suppose quand même qu'il ralentit à un moment donné
Donc je suis quand même d'accord avec Manue, quand ça va mieux pour toi, autant ralentir


Merci mille fois à celui qui a eu la générosité de partager sa découverte avec nous ...

Il faut que nous soyons nombreux : Adhérez

A lire pour comprendre ce qu'est le baclofène.
Notre livre Baclofène la fin de notre addiction, les alcooliques ne sont plus anonymes ....
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 18:57
Ok, je ferai attention. Dès que je retrouve le sommeil je repasse à -10mg tous les 15 jours pour être sur.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 05 D√©cembre 2015, 19:47
Je viens de faire apéro, 4 verres de whisky coca.
L'ivresse a bien changé de visage, j'ai même eu du mal à finir le 4ème verre.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 29 Octobre 2018, 22:56
Le post qui va suivre, est un résumé de mon histoire, pas la votre. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de boire le baclofène est la solution
Moi l'origine de mon mal est psychologique, et celle de ma maladie psychique? Pourquoi non?

Même si après la lecture vous n'avez plus la même opinion de moi, ce n'est pas grave, mais si certain jeunes de 12/18 ans me lisent et se sentent différents des autres, c'est une chance. Ne tenez pas compte de l'image que vous martèle, ne vous perdez pas.

Ceux qui ont des allergies quand on parle de psychologie ici, pas de chance.
Je suis curieux de voir vos réactions, je vais être pris pour un connard? Un menteur? Un lache?
J'assume, c'est la partie la plus sombre de ma vie, mais elle est derrière moi.
Voici:



Comment revenir après ces années?
Comment expliquer tout ces changements?

Je ne suis même pas arrivé à relire mon fil.
Je me rappel juste qu'il y'a des interprétations justes, d'autres complètement à coté de la plaque. (de ma part)

Comment vous expliquez?
On évoqué la dipsomanie, parce que c'est ce qui paraissait le plus proche de mon mode de consommation.

La grande question qu'est ce qui est sympt√īme qu'est ce qui est maladie?
La poule ou l'oeuf?

Au cours de mes soins, j'ai vu beaucoup de médecins, psychologues, psychiatres...
Qui écouter?
Mes soignants actuels ne sont pas d'accord.

Alors qu'est ce que j'ai fais? J'ai pris le diagnostic de la psychiatre qui a mis une étiquette sur mes "bouffées délirantes", je les nommes ainsi car les psychiatres ne m'ont jamais corrigé... mon médecin traitant de l'époque parlais de décompensations.
Bref J'ai eu 2 traitements différents le premier: Olanzapine (20mg), AD, anxiolytiques.
Et depuis 1 an environ changement de psychiatre (oui encore)
Elle a halluciné quand elle a vu tout ce que je prenais, beaucoup trop de benzo , pourtant je trouvais que ca ne m'apportait rien.
Je suis aujourd'hui sous Quétiapine 600mg, Laroxyl 25mg, valium 5mg.
Le passage de l'un a l'autre a été très difficile, tout le temps envie de dormir.
Mais une fois intégré, ca va, ca m'aide a dormir mieux.
Ca c'est coté chimie.

Coté psychologues, j'en ai vu beaucoup....
Dès le collège, un psychiatre qui ne parlait pas, je crois, qu'il s'est endormis 2 fois au bout de mes très long silences.
Il prenait le chèque préparé par ma mère ca a du durer quelques mois.
Sois disant spécialisé avec enfants...
je ne buvais pas à ce moment de ma vie, mes parents m'ont envoyé le voir, car j'étais en difficultés à l'école je crois, il faudrait que je leur demande^^
Et bien j'ai dis quand j'en ai eu marre du silence, je lui ai dis que j'étais malheureux, je lui ai dis pourquoi:
A mes 12 ans et demi lorsque j'étais en colonie de vacances avec des copains et mon cousin. J'étais presque heureux, suiveur des bêtises à faire, à rigoler.
Puis j'ai rencontré une personne, qui allait bouleverser une vie, une fille ...
Je ne m'y intéressais pas mais ca m'est tombé dessus avant l'adolescence. Un truc magique, tellement irréel, hors du temps.
Nul besoin de s'enlacer, de se faire des baisers, juste parler, être ensemble avec énormément de pudeur pour des sentiments tellement forts....
Une amourette, c'est comme ca qu'on a qualifié ce que j'avais vécu.
Mes parents m'ont dis que je pouvais lui écrire, mais que ca passerait.
Nous nous sommes écris pendant 2 ans environ, et on se voyait au mieux, une fois par vacances scolaires.
Mais à chaque retrouvailles, la même force du sentiment, partagé. Elle m'arracha le premier baiser en regardant un couché de soleil, elle a choisi le moment ou j'hésitais, elle a lu le livre ouvert que j'étais... Nous étions 2 moitiés, toujours d'accord.

Puis j'ai reçu un coup de téléphone d'elle. Elle voulait arrêter. Je me rappel de ce coup de fil, absolument pas traumatisant. (???)
Je lui ai répondu ce qui est venu tout naturellement, que ce que je voulais c'est qu'elle soit heureuse et que si c'était sans moi, c'était pas grave.
Tellement sincère...on s'est dit qu'on continuerais de s'écrire.
J'ai raccroché et repris mes activité "d'enfant".

les jours ont passé et j'ai reçu une lettre d'elle, je les reconnaissais à chaque fois à son écriture et ces petits mot à l'arrière de l'enveloppe.
Et en lisant les premiers mots j'ai réalisé... comme si ce n'était pas elle qui avait écris, elle me demandais si je pouvais lui renvoyé un de ses premiers courriers avec une image qu'elle voulait récupérer...

Je n'ai jamais répondu à ce courrier et aux suivants, je devais avoir 14 ans je crois.
Voila. LA blessure, la plaie.

Ce que j'ai toujours raconté, comme point de départ de la suite de ma vie.
Un avant, un après.
Comment avoir la force de grandir? comment retrouver la personnalité qu'elle avait révélé? Elle était mon tuteur de résilience si ca se dit.
Comment un enfant peut avoir ressentit des sentiments d'adulte avant d'avoir été adolescent?

Je me sentais tellement différent des autres garçons, ils ne savaient rien de tout ces sentiments, j'ai eu alors beaucoup de copines fille.
Je me sentais plus semblable à elles qu'aux autres garçons, les premières tentatives pour draguer comme les autres garçons échouaient, car j'étais le meilleur ami...
Et oui je les comprenais, je savais de quoi elles parlaient, elles me passionnaient. (et me passionnent encore)

J'ai eu malgré tout des petites copines, j'ai du me déguiser, faire comme les autres garçons.

Depuis cette période je n'ai jamais cessé de prendre exemple sur l'image du garçon puis de l'homme, puisque j'en était un à priori.
En fin de collège premieres soirées, comment me comporter?? Comme un homme j'ai supposé.
Premieres bieres, juste ce qu'il fallait pour avoir envie d'aller danser avec les filles, 2 3 verres, chaque week end.
Puis, il en fallait plus, pour sentir quelque chose, un semblant d'ivresse.
De petite copine en petite copine, je faisais comme les autres, les soirées devenaient trop courtes pour avoir le temps de danser.
A mes 15 ans j'ai eu ma premiere relation sexuelle, dénuée de tout sentiment, une fille qui m'intéressait pas du tout et qui me harcelait.
Voila c'était ca le sex...
j'ai passé mon anniversaire de mes 16 ans dans les toilettes, a vomir, m'endormir.
Puis les boites de nuits.
Quand les 17/18 sont arrivé j'ai fais les conscrits, et la l'image de l'homme était clairement de boire le plus possible.
J'étais prêt a jouer avec l'alcool. Nous étions officiellement adultes, j'étais donc un homme comme les autres
Puis les amis de buvette se sont séparés, chacun à différents endroits pour "étudier".
J'ai été à l'internat, dans un lycée poubelle, les soirs après les cours on se payait des bouteilles, puis le week end les soirée ou je retrouvait mes anciens potes, eux aussi buvaient toujours et fumaient des clopes. Ils aimaient pas les arabes, et moi né ailleurs.... bas j'ai suivi, y'avait tellement d'exemples qui confirmaient la règle dans mon lycée poubelle.
Plus les années passaient plus je me dégoutais, je commençais a boire pour endormir tout ce que j'étais...
J'ai brisé des coeurs, des vies...

Les deux dernières en date ont particulièrement ramassé.
Une pour avoir supporter toutes mes sorties en boite ou il fallait me porter pour rentrer, venir me chercher arrêté par les gendarmes pour alcool au volant, dégrisement etc...
A mes premieres bouffés délirantes et ma première hospitalisation elle m'a quitté.
La dernière en date j'en ai parlé. J'ai eu le coeur qui a battue quand je l'ai rencontré, j'y ai cru, mais ce n'étais pas marqué sur sa tête qu'on avait 13 ans d'écart....
une femme formidable qui avait besoin d'un homme fort, avec 2 fils dont un à sa charge, malade.
Elle a repoussé mes assauts, je voulais être son échappatoire, la faire rire, je pensais avoir trouvé ma place....
Comme mon fil le raconte j'ai ritualisé l'alcool, mais je cherchais le point entre l'ivresse la plus forte et l'inconscience.
Elle était trop gentille et allait se coucher pour me laisser endormir encore tant de choses..
Je n'étais pas à l'hauteur de l'homme dont elle avait besoin, et comment trouver ma place de beau père quand j'ai moins d'écart d'age entre son fils et elle.
Notre couple à pourrit, nous devenions colocataires...

Puis continuant de voir mes psy, je commençais à comprendre...j'ai dis de quoi je souffrais, on ne m'a jamais écouté!
Dans la nuit du 31/12/17 au 01/01/18, j'ai pris la dernière cuite de ma vie. J'ai finis par me trompé de numéro pour écrire des conneries à un ami aussi malade que moi, c'est arrivé sur le téléphone de mes parents, je me suis réveillé chez mes parents.
C'était la dernière.
Je ne sais pas pourquoi.

De la avec une Xième psy, je continue à chercher, et sans alcool, cela devient plus facile. Mon couple est mort, je le vois. Elle qui a prit un chiot pour trouver un échappatoire....
Elle passe plus de temps avec l'animal qu'avec moi.
Je constate...

Le 1 juin 2018, elle fume sur le balcon, je viens lui rappel que les vacances d'été arrivent et lui demande si elle a réfléchis a poser ses congés, et elle évite le sujet.
Je m'en doutais l'année précédente j'ai vidé de bouteilles de ricard d'un litre et 5l de desperados en une semaine... (bas quoi c'est les vacances on se lache?)
J'ai choisis ce moment pour entendre ce que je voulais entendre.
J'avais des sentiments douloureux de culpabilité indescriptibles, j'avais arrêté l'alcool depuis 6 mois...
mais ce jour là je lui ai répété plusieurs fois: "Veux tu que je m'en aille?" je ne me rappel plus du nombre de fois, parce qu'elle mettait la tête dans le sable.
Puis je lui ai demandé, de quoi as tu besoin?
Elle finit par me dire qu'elle voulait être seule, qu'elle n'en pouvait plus, que c'était trop

Nous nous sommes séparés d'un commun accord.
Elle est en dépression depuis 2 ans je dirais. C'est moi qui l'ai mise aussi bas.
Le premier week-end de juin, elle m'aide à faire mes affaires....un comble.
Le samedi on se prend deux fois dans les bras, et on pleure. Je ne sais m√™me plus depuis combien de temps ca nous √©tait pas arriv√© de se faire un simple c√Ęlin.
Je profites des derniers moments, une promenade avec son adorable chiot.
La réalité du mal que j'ai fais remonte à la surface et je ne me cache plus.
On se quitte, elle me fait lui promettre de ne pas me laisser aller (un comble encore une fois).
Et je lui promet, mais cette fois, avec mon coeur. Je lui fais promettre qu'un jour on fasse le point, après qu'on ait avancé chacun l'un sans l'autre.

J'ai habité chez mes parents. Je ne pouvais plus me regarder dans le miroir, je faisais 86Kg au 1er juin pour 1m72, je devais souffrir pour l'avoir mise dans cet état.

Et j'ai pris une grande claque. Je me suis souvenu de ma promesse, je devais réagir.
Je décide d'arrêter mon comportement boulimique, et je fait attention à ce que je mange.
Au boulot je donne tout à 100%, chaque opération physique devient un sport, je dois maigrir, ca commence à marcher
Le 5 juillet entre 19h et 21h j'ai fumé ma dernière cigarette.
Un après midi fin juin je regarde pour un appartement, juste pour voir...
Le 13 juillet j'emménage. Toutes mes précédentes expériences de vie solitaire était juste une catastrophe (boulimie, alcool, tabac)
Je devais tenir ma promesse. Mais cette fois j'ai écouté mon coeur, ca faisait mal.... mais cette douleur je devais la prendre comme un signe de vie à l'intérieur.
Oui j'étais un monstre, oui ca ne sera plus jamais le cas, même si ca fait de plus en plus mal, je voulais y'arriver seul et au fil des rdv psy, pour: moi.
Le 22 juillet j'achète une balance connectée pour me peser tout les jours (73,5Kg), me motiver, me regarder dans la glace tous les jours. (oui il ne faut pas se peser tout les jours mais moi je le fais)
Je mange le minimum vital, je vais travailler, déterminé, obsédé, je ne craquerais pas, je ne fumerais pas, je maigrirais, je dois me transformer. Pas pour une image de qui que soit, pour moi, pour tenir ma promesse. L'alcool? Je n'y pense pas une seule seconde, ca fait mal, tampis? Tant mieux.

Ma psychiatre, mes responsables tire la sonnette d'alarme à mon retour de vacances le 20 aout je pèse 67,8Kg, mon objectif est à portée de main, je commence à me sentir un peu mieux psychologiquement.
Le 17 septembre je passe sous les 64Kg que je m'étais fixé. Je réfléchis à ce qui me ferait du bien psychologiquement: faire du sport, en chier...
Problème? Oui je n'ai pas ré équilibré mon alimentation, après 70 km de vélo en un week-end après plus de 10 ans sans sport, le lundi suivant je pars au travail et sur la route je me sens mal, j'arrive au travail je renverse mon café, je titube et demande de l'aide....
Une fois chez moi, j'ai 2h pour dormir avant d'aller voir le médecin. Tension: 8
Oui c'était une connerie...
Je rajoutes des féculents et des protéines, en quelques semaines ca va mieux. Je continue de maigrir un peu. Sans le vouloir.

Avec ma psy tout devient clair...
Je n'ai plus qu'a lui dire a notre prochain rdv

Je sais aujourd'hui quel est mon problème:
L'identité et la personnalité que j'ai fabriqué ne sont pas moi. Je suis en pleine crise identitaire, le masque tombe!
Je suis dans l'urgence de me retrouver!
Je suis le gar√ßon extra-sensible de 12 ans et demi pi√©g√© par l'amour arriv√© trop t√īt ET qui a suivi l'image de l'homme "viril" vendue tout autour de moi dans ma vie jusqu'a cette ann√©e 2018...
J'étais trop différent, trop sensible, trop fragile.

Et comme je l'ai dis √† une des premieres psychiatre que j'ai rencontr√© √† l'h√īpital, comme √† celle de mon dernier rendez-vous y'a 10j:
"Docteur, j'ai un trouble de la personnalité" "je suis borderline".
Que ce soit avec l'alcool, la nourriture, le sport, l'informatique, le travail. Je ne sais pas ou se situe les limites et je les cherche en permanence.

Aujourd'hui je pèse 60,6Kg, je mange normalement, je suis dans la tranche IMC normale (un peu en bas) j'essaye de rester comme ca.
Je suis passé de taille 44 à 36, la silhouette d'avant, un peu plus musclé :)
J'ai commencé le piano, j'écoute beaucoup de musique, j'ouvre mon coeur et si je souffre c'est pas grave, c'est que je suis moi et vivant.
Je suis resté dans mon cocon ou je me sens bien de juillet jusqu'à jeudi dernier, j'avais besoin de faire la paix, de me retrouver.
Et ca faisait quelques semaines que je réfléchissais à m'inscrire sur un site ou des personnes qui ont envie de faire des activités proposent à d'autres.
Je me suis inscrit jeudi à ma première sortie, dans un bar :) avec des musiciens. J'ai pris 2 schweps agrumes. J'ai discuté avec des inconnus. C'est ce que je veux dans ma nouvelle vie, apprendre à me connaitre moi, sans modèle, et me présenter à des inconnus, qui ne connaissent pas celui que j'ai été.
Et je suis ravi. On m'a proposé un verre, j'ai dis, non merci je ne bois pas. Simplement et confiant. Vendredi j'ai découvert un autre endroit pour passer la soirée, j'ai dansé!
Personne pour me juger, une nouvelle naissance mon nouveau moi.
Samedi soirée célibataire! Non c'est pas une blague. A mes deux sorties de vendredi et samedi j'étais entouré de personnes entre 40 et 50 ans. Ca ne me posait pas de problèmes, mais je voulais voir ce que c'était, sans rien attendre, juste en étant: moi.
J'ai trouvé une personne pour co-voiturer, un inconnu. J'ai passé une des meilleure soirée depuis très très longtemps. Sans alcool, sans tabac et j'ai dansé parce que j'aime bien ca.
Et ce à quoi je ne m'attendais pas: le premier ami de ma nouvelle vie. On a discuté une heure avant d'aller à la soirée autour d'un Oasis, je parlais à un inconnu a coeur ouvert et j'en ai découvert un presque semblable au mien...ca existe?? oui. En 1h il a parler de ce que j'allais devoir régler, ca sonne juste, je continu ma psycho mais cette personne sort du commun.
Une personne qui fais le travail inverse au mien, qui a été blessé et abusé de nombreuses fois par des femmes sur ses sentiments, il apprend a se protéger en restant authentique. Nous avons beaucoup à partager.
il fut un temps ou j'avais une proche sur ce forum, mais c'est moi qui me suis éloigné. Si elle me lit je lui enverrai le prénom de cette personne en MP car ce n'est pas courant et il le porte très bien. (par contre tu ne travail plus je crois, donc ne corrige pas toutes mes fautes d'orthographe)

Dans ma reprise de sorties vous constatez comme moi que j'ai fais, jeudi, vendredi, samedi, parce qu'il y avait urgence et j'en avais besoin (mais aussi parce que je suis borderline)

Je garde pour la fin, on y arrive, une ... co√Įncidence, chacun verra ce qu'il veux mais c'est v√©ridique:

Jeudi, à ma première sortie organisé sur ce site internet connu dont je vous ai parlé. Pour commencer ma renaissance sociale et/ou perso, j'entre dans le bar. Je me présente à une dizaine d'inconnus, je m'assoie la ou on m'invite, je tourne la tête et une dame à ma droite, tient un journal ouvert. Qu'est ce que je vois?

Un double page consacré à UNE personne: mon premier amour

Grande soeur, si tu me lis je t'enverrai la photo du journal que j'ai pris soin de dérober, mais que je n'ai pas encore eu le courage de lire.
La simple lecture de son nom et prénom en titre, a suffit à faire accélérer mon coeur...
J'ai écris comme c'est venu, j'en avais besoin, car en peu de temps c'est beaucoup. Ma transformation physique a été facile, sauf a la reprise de sport ou je me suis planté d'une semaine. L'arrêt de cigarettes a été difficile pendant 10j.
La ou c'est tr√®s tr√®s difficile c'est d'ouvrir son coeur √† nouveau, et rencontrer une femme, comme mon ex, maman deux fois qui ne peux plus partager un moment romantique plus de 3 min 30 sans se sentir en danger. Le retour de b√Ęton que la vie va me donner. Je l'accepterais et dor√©navant toujours √† coeur ouvert.

Si vous êtes encore là, c'est le moment, je suis devenu un connard comme ceux que je détestais, j'essai d'arrêter de me punir et d'être le plus proche possible de ce que me dicte mon coeur et rien d'autre.

Bonsoir


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7258
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 29 Octobre 2018, 23:37
Moi aussi j'ai changé de pseudo...


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Moi73
  • Age : 50 ans
  • Messages : 876
  • Inscrit : 24 Juin 2014
  Lien vers ce message 30 Octobre 2018, 12:55
Il faut changer de pseudo ou de vie ?


La chute n‚Äôest pas un √©chec. L‚Äô√©chec c‚Äôest de rester l√† o√Ļ on est encore tomb√©.
‚Äď Socrate -
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 30 Octobre 2018, 20:47
Bonsoir,

Tiens, Florence...ca me dit quelque chose.
J'aurais aimé que tu me dises si mon expérience, mon histoire, l'analyse que j'en ai faite, est-ce cohérent?
Pour moi ca coule de source...

Photo de profil et pseudo...
Trouver l'harmonie ou au moins quelque chose qui semble cohérent pour soi même et présenter ce qu'on veux présenter aux autres.
Se trouver une identité? Savoir qui on est? Quel modèle suivre?
C'est toutes ces questions que je me pose et que j’essaie de comprendre dans mon passé obscur et mon nouveau moi.
On a tous un ou des modèles, les premiers sont donnés par nos parents, notre éducation.
Puis celui des autres, ou celui qu'on voit des autres.
C'est là que je me suis égaré, mais je n'avais pas la force de faire autrement.

Le passé c'est le passé?
Moi je dirais, ce que je veux et ce que je ne veux plus.

Citation
Il faut changer de pseudo ou de vie ?


Pour l'instant j'en suis à la transformation psychologique, retrouver et ressentir à nouveau des émotions que j'ai noyé.
Il y en a de toutes sorte, de très agréables mais aussi de très douloureuses...
Dimanche après mon marathon de sorties, je me suis réfugier dans la musique toute la journée (qui a dit "onanisme"?)
Je n'ai fais que ca, j'étais dans ma bulle, trop d'émotions en peu de jours...
Puis au moment d'aller dormir tout ces moments, ces émotions, ces sentiments... j'ai pleuré longtemps.

Après le résumé de mon cheminement, vous comprendrez pourquoi je me réfugiais derrière un avatar féminin.
Mon pseudo sur facebook est également féminin.
Ca va changer, bientot. Je ne sais pas exactement quand mais je dois faire correspondre ce que je suis et ce que je présente au plus prêt de la réalité et assumer qui je suis, mon changement physique m'a bien aidé à changer ce que je voyais dans le miroir. Encore une fois j'ai fais tout ca pour me retrouver, avoir moins de dégout et tenir ma promesse.

Et évidemment c'est un changement global de vie, de comportements, d'hygiène de vie. Pour quelqu'un comme moi qui à pris l'habitude de se sentir vivant dans les extrêmes, au plus pret des limites, c'est très compliqué.
J'ai ajouter énormément d'activités différentes pensant que ca me forcerait à ne pas bloquer sur une à fond. Mais pour l'instant je ne parviens pas à mener bien plus de 2 activités. Une à fond l'autre en pointillé.

La logique voudrait que je me fasse un planning............
J'aurais l'impression d'être prisonnier..
Je réfléchis encore, tout ca est récent.


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de sevtitlun
  • Messages : 99
  • Inscrit : 26 Octobre 2018
  Lien vers ce message 30 Octobre 2018, 21:27
Waouw…
c'est très impressionnant et très douloureux comme parcours… Et aussi comme volonté.
Bonne rennaissance...
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 30 Octobre 2018, 22:14
Ma psychiatre ne comprend pas, elle me dit que je vais finir à l'hopital depuis que j'ai commencé à maigrir.
La je lui ai dis que j'avais finis ma phase cocon dans mon appartement pour rencontrer des inconnus, qui cherchent à faire des activités ensemble
Elle est très inquiète... elle me parle d’anorexie:
ce matin je pesais 59,8Kg pour 172,5 exactement:
Top Santé et son outils m'indique un IMC de 20,1 -> 18,5 à 25 Corpulence normale
On est bien d'accord, mon objectif était 64Kg (j'avais pris le milieu de la tranche dite "normlale")
La je mange normalement... des fast food réguliers, parfois moins, un bol de céréales quand j'ai la flemme de faire à manger ou parce que c'est ce qui me fait envie... je ne regarde pas, je m'en fou complètement.
Ce soir j'ai mangé un bol remplit 2/3 de muesli chocolat (allez 200g a la louche), un autre pareil de frosties et peux après 2 tranches de jambon et yaourt 0% et la j'ai envie de fromage, je vais pas tarder à me faire un carré de Boursin avec du pain^^
Ca ressemble a rien et je m'en fou

Vu de l’extérieur c'est des changements brusques, mais je suis comme ca, j'essaie de moins faire dans les extrêmes, c'est pas facile.

Tu vois de la volonté, mes responsables au boulot, mes parents, ma psychiatre ont vu de l'obsession.

La seule qui me dit que je suis sur la bonne voie et qui comprend la logique de mes pensés? Ma psychologue...
Je la voit que dans une dizaine de jours, je ne lui ai pas fait le résumé, mais je suis vraiment sure de moi.
Comment ne pas voir de problème identitaire? de limites?
Et le signe du journal...au moment ou j'ouvre une dimension sociale à ma nouvelle vie!

Pour moi et ce nouvel ami que je me suis fais en une soirée, le message est clair:
je dois la rencontrer, lui dire que je commence une nouvelle vie, que je veux savoir si elle veux avoir une place ou non.
Je ne sais pas si elle acceptera de me rencontrer, elle l'avait fait une fois contre l'avis de son copain de l'époque, mais j'étais passé à coté, je n'étais pas pret.

J'aimerais qu'elle me partage un peu ca vie, une amie? Pourquoi pas.
L'idéal dont je rêve, qu'elle accepte de refaire connaissance avec moi, comme avec un inconnu, et laisser la vie décider de ce qui arrive.

Peut-être que les enfants que nous étions sont morts, tués par ce monde ou on ne peux plus s'autoriser à rêver, a s'échapper hors du temps et des contraintes d'adultes...


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 30 Octobre 2018, 22:36
Je copie une partie d'un MP pour partager mon indifférence psychologique à l'alcool:

je ne bois plus depuis le 1er janvier 2018, ca ne me manque pas du tout, comme si j'étais passé à autre chose, comme un enfant qui a trop joué avec le même jouet et qui l'abandonne.
Quand j'ai fais mes sorties, j'étais pas inquiet, je ne sais pas pourquoi c'était claire et définitif.
D'ailleurs quand on change d'amis/contact c'est étonnant de voir les gens boire deux verres, d'autres 3 et puis stop^^
Dans ma tête, je ne comprend pas quel interet ils y trouvent...
pour moi c'était sois je me met à l'envers sinon ca sert à rien.

Du coup bas je vois pas l'utilité de les imiter.

edit: j'ajoute que je ne les imiterais plus jamais car je sais que je suis capable de me comporter comme eux pendant des semaines, des mois mais qu'ensuite la recherche de la limite ivresse/inconscience prend le dessus -> problème de la limite qui avec l'alcool est un jeu sans fin...


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de xennos
  • Age : 33 ans
  • Messages : 302
  • Inscrit : 05 Novembre 2014
  Lien vers ce message 31 Octobre 2018, 14:12
Je dois changer de pseudo, car proche des autres sur internet...
Je dois changer d’avatar car il ne me correspond plus...

Je ne sais pas si j‚Äôai encore une place sur ce forum, endroit o√Ļ j‚Äôai √©t√© moi-m√™me mais dans l‚Äôerreur aussi.
Je ne sais pas si je peux supporter le récit de mon histoire.
Je pense restituer tout ça à ma psychologue, voir si je ne me trompe pas.
Et si je me suis trompé?? Elle ne me le dira peut-être même pas.

Mon état actuel suffit, je ne me considère même pas abstinent, ça raisonnait tellement comme quelque chose d’horrible et intenable. Ce que je dis est sincère.
On me propose je dis ¬ę non merci, je ne bois pas ¬Ľ ce qui est vrai.
Si la personne pousse sa curiosité, je dis que ça ne m’interresse pas et je remercie, c’est vrai et sincère.
C’est tellement naturel.

Je vais r√©fl√©chir √† la suppression de mon fil et √† reprendre l√† o√Ļ j‚Äôen √©tais hier, continuer de me retrouver, voir encore un rictus face au miroir (c‚Äôest du jamais vu)

Je ne veux pas faire mauvaise presse au Baclo et entra√ģner des rechutes √† cause de MON histoire.
Je ne suis pas comme la majorité d’entre vous, n’y voyez aucun aspect péjoratif, je suis très différent, trop peut-être.

Certains et certaines m’ont et vont me manquer. J’ai beaucoup reçu et n’ai pas donner suffisamment car je ne sais pas faire..,
Rapport concret que j’ai réalisé hier:
Pourquoi suis-je incapable de faire de l’art thérapie? (et tout ce qui est créatif)
Jusqu’a hier je disais ne pas comprendre ce qui est demandé
Aujoud’hui j’ai la reponse: C’est parce que je n’ai pas d’exemple à suivre, je n’ai pas d’image ou de modèle à suivre ou imiter....

Je ne suis toujours pas logique??

Je réfléchis et verrai avec Sylvie pour faire le nécessaire

Très belle journée


EX-Xennos

Suite à Hospitalisation en HP retour à 40mg.
Deuxième montée en cours début octobre: 300mg
10h: 50mg 15h: 50mg 17h: 200mg
 
Avatar de neness02
  • Age : 47 ans
  • Messages : 337
  • Inscrit : 06 D√©cembre 2017
  Lien vers ce message 31 Octobre 2018, 14:45
salut :fsb2_mad:

bon courage pour la suite...

moi :fsb2_cool:


monté a 280 mg. actuellement en descente a 220 mg/j 8h00, 11h00, 14h00, 17h00 je gobe: 50 50 50 70 mg...et 0,25 mg de xanax au coucher J'AI TROUVE LE GRAAL !!!...
cigarette electronique depuis le 12/05
UN GRAND MERCI O.A, sylvie,et ce forum...
adhésion faite.
 
Avatar de sevtitlun
  • Messages : 99
  • Inscrit : 26 Octobre 2018
  Lien vers ce message 31 Octobre 2018, 20:13
Bon "nouveau toi" qui s'assume et bon courage pour la suite. En tous les cas, ton histoire m'a touch√©e et j'ai trouv√© que tu avais fait force d'une extr√™me volont√© pour changer et je ne qualifierai pas √ßa d'obsession (m√™me si au boulot, psy et parent le pense). Et quand bien m√™me √ßa serait une obsession, si √ßa t'a aid√© √† te trouver, o√Ļ √† te projeter dans une nouvelle vie avec d'autres relations qu'est ce que √ßa peut faire..???

Apr√®s pour ton amour d'enfance, je ne saurais quoi te dire, mon moi profond et impulsif aurait tendance √† vouloir reprendre contact, refaire connaissance avec l'espoir (finalement avou√© ou inavou√©) de se retrouver et ma logique ou mon moi qui se pr√©serve aurait tendance √† te dire qu'il ne faut peut-√™tre pas faire ressortir les fant√īmes du pass√©, car il y a le risque d'√™tre finalement d√©cal√©s et que tu sois d√©√ßu et que tu souffres‚Ķ
Après si on n'essaye pas on ne sait pas et on reste sur des doutes, des espoirs… franchement là dessus c'est un cas cornelien..


J'espère que j'aurai l'occasion de te relire.
 
Avatar de PascAlbéric
  • Age : 60 ans
  • Messages : 9979
  • Inscrit : 19 Novembre 2011
  Lien vers ce message 03 Novembre 2018, 21:39
Purée ! ...

Un grand merci à celui que j'ai rencontré sur le chat de m'avoir orienté ici.
(...)
Merci de vos retour, je suis ravi est rassuré d'avoir trouvé cet endroit du net pour partager :)
Je vais essayer de passer régulièrement vous dire comment se passe ma découverte de ce traitement, son efficacité etc...

Je ne pensai pas avoir autant de réponses aussi rapidement!

Et oui Alberic, je m’aperçois de l'activité de la communauté et c'est très riche.
(...)
Je me répète mais encore merci


Ce n'est pour me mettre en valeur, mais ... : quatre ans déjà !

Bises


17-04-29 salon.baclofene.info Comment prendre le baclo ?
https://www.baclofene.com/index.php?p=download&nocount&id=9847
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene