Nouveau sujet Répondre Imprimer Syndication RSS 2.0

Alcoolo-indépendance ou "sobriété heureuse"

En descente de baclo
Avatar de sevtitlun
  • Messages : 254
  • Inscrit : 26 Octobre 2018
  Lien vers ce message 05 Janvier 2019, 17:36

Reprise du dernier message

Coucou,
ton idée du 31 décembre n'était ni stérile, ni prétentieuse et partait d'une bonne intention et j'y aurais volontiers participé.
La e-cigarette, mon fils m'a convaincu à force de me faire essayer la sienne pendant ces quelques jours passés à mes côtés. maintenant que j'ai la liste du matériel, la liste pour fabriquer son liquide, me reste à trouver le goût qui me convient car le mélange de mon fils (fruit des bois et autre chose me laisse perplexe…). Bon l'idée fait son chemin...
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7331
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Janvier 2019, 13:09
Merci Janine !

Je ne vais pas répondre avec mes mots, ceux de Déborah sont si beaux.
C'est pas nouveau, mais c'est intemporel.
Fermez les yeux, ouvrez vos oreilles, et laissez vous bercer...
Je nous souhaite...
Révoeulution 2015
Voeux 2016

:fsb2_smile: Flo,

Merci pour le cadeau;

ces trois liens, pour Moussette; et pour nous autres également, si j' ai compris.
Aussi joli, aussi bien dit . . .
[...]
Surtout dans la partie "Je nous souhaite . . ." : avec tant de poésie, elle rend compte de la complexité, de la diversité, des complémentarités, qui peuvent nous habiter; et dont la compréhension nous aiderait à nous "équilibrer" et à nous faire espérer.

Veux-tu dire qui est "Déborah" ? Auteure et / ou lectrice de ces textes ? Il est possible que tout le monde ici, ne le sache pas; en tout cas, moi pas.
[...]

Alors oui bien sûr Marie-Pierre, tu as bien compris.
Ces trois liens (que je me suis permis de remettre dans ce post tellement j'ai envie qu'ils ne passent pas inaperçus) sont adressés à tous ceux qui passent par là et qui sont susceptibles d'apprécier, sans aucune restriction.

Et oui, Déborah est l'auteure et la lectrice de ces textes.
Alors Déborah, c'est qui ?
C'est la première personne inconnue qui s'est intéressée, à ma grande surprise, à ce que j'écrivais sur le blog que j'ai entretenu entre 2005 et 2012, et que je destinais à mes proches, bien qu'il soit en accès libre.
Une belle rencontre virtuelle au départ, puis "réelle" ensuite et un de mes regrets actuels qui résume une partie de ma présente amertume.

Je profite de l'occasion pour vous expliquer quelque chose qui me mine un peu chaque jour...

Déborah, comme tous "mes fidèles" de ce blog (ils sont finalement devenus nombreux et très assidus), ne savait pas que j'étais alcoolique.
Nous sommes toujours restées en contact mais nos échanges se sont réduits à peau de chagrin principalement à cause de mon alcoolisme qui a fait que je me suis isolée de tous (même de mes plus chers amis).
Approchant du bout du tunnel grâce au baclo, j'ai dévoilé à tous mon alcoolisme et pas une seule personne ne m'a tourné le dos.
J'allais donc reprendre contact avec le monde extérieur quand il m'est tombé dessus une série de tuiles qui m'ont reconduite dans mon isolement.
Il ne passe pas un jour sans que je pense avec amertume à ces amis que j'ai à nouveau écartés de ma route.
Mais je suis désormais et jusqu'à nouvel ordre, incapable de les rencontrer tant j'ai la tête ailleurs, tant je peine à suivre une discussion, tant je ne me sens pas réellement moi-même avec cette tristesse intérieure qui m'accapare.

Il en va de même pour ici, sur le forum.
J'évite les nouvelles personnes que je "risque" d'apprécier car je ne suis pas capable d'entretenir une relation amicale assidue.
J'ai déjà bien du mal à être présente aux côtés de celles qui sont déjà là (comme toi par exemple) que je me refuse à élargir mon cercle d'affinités malgré la tentation.
C'est un gros problème pour moi qui engendre pas mal de culpabilité (malgré votre indulgence) et de frustration.
Voilà, c'est dit...

[...]maintenant que j'ai la liste du matériel, la liste pour fabriquer son liquide, me reste à trouver le goût qui me convient car le mélange de mon fils (fruit des bois et autre chose me laisse perplexe…).[...]

Trouver le goût qui convient, ça n'est effectivement pas une mince affaire et c'est pourtant la condition sine qua non.
J'étais comme toi, très sceptique sur tous les goûts autres que le tabac.
Dans un premier temps, j'ai donc cherché ce qui était le plus approchant.
Au bout d'un certain temps, j'ai à peu près trouvé.
Mais pas de bol, à force de vapoter toujours le même liquide, j'ai fini par ne plus lui trouver aucun goût.
Cette agueusie est fréquente chez les vapoteurs.
Mon vendeur m'a alors proposé un liquide très très mentholé à vapoter quelques temps en me disant qu'il remettrait le compteur à zéro.
C'est ce qui s'est produit.
Malheureusement, ça n'a pas duré et à nouveau l'agueusie est revenue.
J'ai donc cherché des liquides radicalement différents en m'écartant enfin du goût tabac que je cherchais, sans jamais vraiment le trouver, et je vapote actuellement deux liquides plutôt fruités différents (j'ai 2 e-clopes pour que ce soit plus pratique) : un dans la journée et un dans la soirée.
Sans cela, je retombe inévitablement dans l'agueusie.
Et vraiment, je trouve très bons ces liquides qui me rebutaient au départ.
L'inconvénient, c'est que vu que je les trouve bons, il n'est pas question pour moi que j'arrête de vapoter.
Mais bon... J'ai arrêté de picoler et de fumer, c'est déjà pas mal.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 59 ans
  • Messages : 2368
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 06 Janvier 2019, 14:46
Hello Flo,

"un de mes regrets actuels", dis-tu; les liens avec Déborah sont rompus ? Je comprends ? Et pourtant, tu écris "pas une seule personne ne m'a tourné le dos".

Donc . . . alors ?!

"je pense avec amertume à ces amis que j'ai à nouveau écartés de ma route". A cause des tuiles qui sont tombées (de) sur ton toi-t ?

Ami(e), c' est ami(e).
Si tu as une once d' envie de renouer, et surtout, si t' en être distanciée, je dirais - et non de "les avoir écarté(e)s",
te peine et occupe une grande place dans ton amertume ("ça te mine", chaque jour),
pourquoi ne pas refaire un pas vers eux (elles) ?

Il m' étonnerait fort qu' ils (elles) ne t' accueillent pas avec chaleur.
Que risques-tu ? Le meilleur . . . ou bien, au "pire", en cas de mauvaise réception, d' expulser cette part d' amertume, de ton être. Et d' ailleurs, ce ne serait pas "le pire" !?

Sujet Forum: " je me refuse à élargir mon cercle d'affinités malgré la tentation "
"Le monde fleurit par ceux qui cèdent à la tentation" - Julien Gracq. (*) Et quand tu "cèdes", Flo, et que tu trouves les ressources pour jouer du clavier, c' est précieux.

Bises, Flo-w,
M.-P.


(*) évidemment, c' est une citation paradoxale, dans le cas des personnes, elles sont nombreuses ici, qui luttent contre les tentations. Ainsi que je l' ai compris des textes de Déborah; c' est "à la fois" . . . refuser et accepter. Faut se débrouiller avec ça.
Message édité 1 fois, dernière édition par Baclofun, 06 Janvier 2019, 14:49  

Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 à 17h00 - Descente (EI) à 190 mg en 7 prises de 06h00 à 18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7331
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Janvier 2019, 16:07
Alors non, les liens ne sont pas rompus, ils sont juste suspendus et c'est entièrement de mon fait.
De leur côté, ces amis le regrettent autant que moi ; les proches avec lesquels je maintiens des contacts et qui les connaissent me le disent.
Mais voilà, je ne peux pas renouer parce que je ne suis pas disponible dans ma tête, je suis là sans être là, comme je le suis avec mes proches.
Je ne parviens pas à les écouter sans décrocher toutes les 3 minutes, de même que je ne parviens pas à lire, à regarder des films, à...
Dans ces conditions, être en compagnie m'épuise et sur le plan de l'empathie ("sèche" :fsb2_wink: ), je fonctionne à 2% de mes capacités, ce qui est encore plus frustrant que d'être seule.

"Le monde fleurit par ceux qui cèdent à la tentation" - Julien Gracq.
Je suis bien d'accord avec ça, mais je n'ai pas suffisamment d'énergie pour assumer ce qui découlerait logiquement ensuite de cette initiative de ma part.

Bref voilà !
J'avais besoin de parler de ce problème-là parce qu'il concerne aussi les personnes que je rencontre ici, virtuellement ou non, mais je n'ai pas non plus envie d'épiloguer sur la question car c'est trop douloureux.
Il n'y a de toute façon que moi qui puisse y faire quelque chose, même si ça m'est impossible dans l'état actuel des choses.

En passant, un petit coucou à Déborah qui me lit peut-être puisque je lui ai donné la clé de ce lieu...


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Baclofun
  • Age : 59 ans
  • Messages : 2368
  • Inscrit : 15 Novembre 2012
  Lien vers ce message 06 Janvier 2019, 16:17
Bien compris; tous les aspects ; et ne pas épiloguer. Désolée d' avoir développé ce sujet. Bises, M.-P.


Baclo depuis 02/12 - 3 séquences de guérison: 4 mois, 8 mois, et depuis le 20/01/15,
à l' issue d' une remontée jusqu'à 310 mg, à partir de 150 mg début 09/14.
Au 30/06/15: 240 mg en 5 prises, de 09h00 à 17h00 - Descente (EI) à 190 mg en 7 prises de 06h00 à 18h00 depuis le 20/07/15.
Echecs 2012 et 2014 dûs à descentes trop rapides et/ou importantes.
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7331
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 06 Janvier 2019, 16:21
Non non Marie-Pierre, tu as bien fait !
J'avais ça sur le cœur et tu m'as permis de l'exprimer.
C'était quelque chose qu'il me fallait faire et c'est fait.
C'est très bien comme ça.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de gégé 50
  • Age : 66 ans
  • Messages : 3401
  • Inscrit : 04 Aout 2013
  Lien vers ce message 06 Janvier 2019, 16:26
bonsoir sœurette
tu m as l air bien triste

sa me désole
nous habitons si prés
moussette et moi

c est chiant la tristesse
je t embrasse bien bien fort

Gégé qui t aime
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26209
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 06 Janvier 2019, 18:47
Pour l'avoir vécu avec les fêtes, en ce qui concerne un repas vraiment festif, je ne peux pas imaginer qu'il n'y ait pas d'apéros, de vin
Mais pour un repas normal, ou en solo, aucun souci pour m'en passer
Je crois que c'était mon but premier avec le baclo, et j'ai vraiment eu peur que ça ne fonctionne pas, quand j'ai vu combien étaient importantes mes consommations de la période de ce Nouvel An
Mais j'ai eu le plaisir de voir certains repas où l'idée de boire m'était désagréable, pas nécessaire, et surtout d'avoir 0 envie en rentrant et en me retrouvant seule comme avant

Plus d'alcoolisme, plus de tabac, bravo à toi, un bon chemin de parcouru pour ta santé


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de Lee Vair
  • Age : 53 ans
  • Messages : 6053
  • Inscrit : 12 Décembre 2012
  Lien vers ce message 06 Janvier 2019, 21:49
Ce que tu livres fait tellement écho!

Je suis toujours étonnée de nos ressemblances , de ces moments et ressentis bien précis que tu balances et dans lesquels je me reconnais totalement.

C'est comme si dans les petites trappes, en haut, à gauche de nos circonvolutions respectives il y avait une porte communicante, une pièce jumelle quoi.
En résumé, très "égocentriquement", merci d'avoir dit ce que je n'arrivais pas à dire :proud:


Avoir la conscience de sa cage, c'est avoir la lime pour les barreaux. Reiz17
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7331
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 07 Janvier 2019, 13:33
Oui Gégé, "c'est chiant la tristesse".
C'est comme un brouillard qui imprègne tout, même ce qu'il y a de beau, de bon, de bien...

"Plus d'alcoolisme, plus de tabac, bravo à toi, un bon chemin de parcouru pour ta santé"
C'est vrai Manue, même si pour le tabac, ça n'a pas changé grand chose de visible, hormis ma toux de bronchiteuse chronique.
J'ai d'ailleurs été très déçue sur ce plan-là.
On m'avait promis un goût et un odorat plus aiguisés, il n'en est rien.
Moins d'essoufflement, c'est pas flagrant.
Il faut dire aussi que je ne me donne pas beaucoup d'occasions de m'essouffler et que mon emphysème, même s'il ne s'aggrave plus, est irréversible.
Le changement, c'est surtout de savoir que je ne joue pas ma vie à la roulette russe avec mes clopes.

En revanche, pour ce qui est de l'alcool, c'est vraiment un changement palpable et je crois que me débarrasser de cette addiction était une condition sine qua non pour avoir une vie meilleure dans tous les domaines.
L'alcool m'interdisait toute amélioration de mon état, tant sur le plan physique que mental (relationnel etc).

C'est très exactement réciproque Lee !
C'est pas nouveau, mais c'est toujours aussi fort, ce sentiment de gémellité.
Un petit coup d’œil dans le rétroviseur ?
Je me suis amusée à rechercher nos deux premiers posts, chez l'une et chez l'autre.
Notre histoire a donc commencé comme ça :
A mon tour de découvrir ton fil empreint de sensibilité et de lucidité. Je te suis désormais.

Bonjour Lee !
J'aimerais bien aller lire ce que tu écris. Je sais que tu as mis un lien, pour ça, sur ton fil, mais je ne parviens pas à le retrouver. Tu peux me le remettre, stp ?
Bonne journée !
Flo


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Avatar de Manue Velvet
  • Age : 48 ans
  • Messages : 26209
  • Inscrit : 01 Aout 2013
  Lien vers ce message 09 Janvier 2019, 18:07
Je ne t'ai pas remerciée pour ce que tu as écrit concernant ton voyage, c'était la partie difficile, désolée

Il faut que je te raconte une anecdote qui me fait encore rire, lorsque je parlais des plantes misères à ma mère, elle me dit "parce que ton pot est trop grand, il faut adapter la taille du pot à tes plantations, si tu ne mets que des petits plants, il te faut un petit pot, quand elles grandissent, tu prends un pot plus grand, etc"

Et là je me suis dit "Flo, sors de ce corps !!!!"


Depuis le 05/05/18, à 260 mg, perdu le goût de l'ivresse et de l'alcool, l'indifférence est venue ensuite avec 0 consommation pour résultat
 
Avatar de Florence...
  • Age : 56 ans
  • Messages : 7331
  • Inscrit : 11 Avril 2014
  Lien vers ce message 10 Janvier 2019, 15:20
Tu n'as pas à me remercier Manue, mais si tu y tiens...
Je mets ton merci de côté et je m'en servirai si un jour je le mérite vraiment :fsb2_wink: .

Et concernant ta petite anecdote, je crois que la plupart du temps, le jardinage, c'est avant tout une question de bon sens.


Ma confiance ne se mérite pas. Je la donne sans conditions et la retire sans sommations.
Dialogue extrait du Petit Prince de St Exupéry :
Que fais-tu là ? Je bois.
Pourquoi bois-tu ? Pour oublier.
Pour oublier quoi ? Pour oublier que j'ai honte.
Honte de quoi ? Honte de boire !
 
Répondre Remonter en haut de la page




forum baclofene